Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04217
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 7/10/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04217

Full Text
*


~.pm~#gs.
t5,~ U A~EUCADhI lug
TUW~UoAs flua

dIIJ 2t1
~


) .4


44tarllemeat "rs "GIa natioc


TH. ROOSZIFLT.


MERCREDI 10 JUILLET 1929


Un.


'V ~ V
oc. ia .- Ta- m e" yf i a.,


Soetalnsme


* egulesgis. ~*~a-' i6~s44 f ~r -'


otvtlp so trompeul

cmduirmlobtido soch
*~eet 46 Is lutuledesdamee
r ult ado* ndme do Karl

pbSntUoluol~q.etlcj alpardc.

- 1 do ""V~.4.~ ill*
eve. aUt4",t% A12 t~


PrA as' so S ttspattis

ourle.iet pouamquoll

onuriers dolve!taso se'rer lee
4axr~uc1 cette ty-
le l i rphacer par, on
goitvuermeal P"pulaire. di-

mit COnStitU01isulument par



oinme merveiltcux ne. se
it7ve quq pairtni It ciasse


'd Toutc Ia responsabllltt do
moedvrw aveit SMit Protve travail, do Ia inlsre etdes
domons d'isppt~(ence p&4'io' privations. incoinbe donc au
rOgime capitalist qul lient
~* inns.Sous on knoutleas malheu-
+91Mnsw-Jestravill rer' oxtrovililleursl
Iet oit s'Siubigiurr qut Cette propspd. u'a pi i
Ow .l41i quift erie lus ii ful csl d'autre reipliat quo e lui e
SqWelbilt r r *Ait Gsa beit9 susltfer dels do. milions de
glaids sO e31en M rt ls4CcMUr es 48espdrances quil1
Opi S ~rnda aadra d&c*vor.
~ri~ua~f4 c~t~~'y Woso, et P. araft
*atfou, letopp4 W ~ii latour-
POX,= V OCPur don-
UI~e*~~..t I nerorun essornwoevau inotre
C, It
Ci it Io.I uColt. pa-
Diec'st:i kuoclslisation.
et rd s ti Ce quo je vas dire pourra
pemsnueno sved !im d"IsNJ
Oclltnde~I a OA.S I I e.maim
It ~y a 106bpde bon Ap4real q uele qei lo6,moient- lea con-'
MI- ~t religion:c a mqeucs veox plum
miwpemertvcpr~slo pe ciper A. cetfe'exploitation
i'n dt(#**.I vague et, man4 scindaleute de Ia crddulit6
rodment-1:.ulourte de for do public.
VIN' de i~g; onei Ap~ vi ut edant
hu 4sinA ppre*, trenteans avlr ienltpen oi d
'Orla.mose u1ipoampe, 'dire t9ut haul que Ie moclalis-'
prodlf.,, 14P t me vo repidemenl A ma rulne
p1) tjw"~JIpr suite do l'lnfiuence nd.
"wk M, 6ant4imi n'a'd' f st.dveuturiers i.


'hez ce Seerktaire'd` IWta
."des R tat'obignI.Extenkures


utfil vNt os vero n o" su

=11,,,eU ma 4v ceqK s, 6respIr

iSrdo ft k Vaarisffnirm leasunate nor.m


L'Administration Communale du
CapHaldtien a fait r'acquisition d'une
mp lncendie, marque Chevro-
rlet. te poUmps qui peut content
120 gallons d'eau est munie de deux
extl cteurs portatift qui ont donnE
le meilleur r6sultat lors du premier
essai. C'est A I'initiative de M. Ho.
relle Hypppolite qui fut, il v a de
cela quelques mois, PrEsident de la
Commission Communale du Cap-
Haltien quest due cette acquisition.
Cette pompe Etalt indispensable A
une grande ville comme le Cap-
alhtien. Nous felicitons l'Adminis-
tration Communale de la Capitale
du D6partement du Nord de I avoir
coalopos.


LWOR RADC

a,


ELDORADO


Venez d6guster le tamenx Cocktail
Cpoltaine
et savoureux rlninmtable Vermouth
Veronroff
et gvaf Mesdames, vpnpz gouter
la D~licleuse Cr6mp A In Glace
din Tido
Eldn-adn e'est I'Eld radlo.
La pina Belle Ter asse dei Antilles.
Chzmp de Mars Phone 2037
2 Billbrdq.
Fred. 0 GIR \UD Manager.
Sans Sciccursales.


ret Mm Aansetoe, fes

Mme C6lement Maare, temr-
me dp ret Pmrt-au-
asden Miaistre. anclenD Dm
066 Haltien A la conterem c
darbilrae Rn Amiricaine
et seapsi H .Pricm a,
clen Miistre d'Hffitl A Wa-
ashinglton et Madame, M. Abel
lAger, ancient Dl6g 6 d' lfaitl
Ala conference de Rio de a
neiro et Ma temme, ,M. Andr6
F. Chevallier, Administrateur
Gdonral des Postes et sa fem-.
me. M. et Mme Raoul Rouzier,
M. Etienne Bourand, Chef du
Parquet de r16e lnstance, lea
Demoiselles Mural6e, lea De-
toolseles hichalrdmso, Aiade
,noiaetfe MIlimitlli n, etc. etc
Un service de choix dans
uno d6cor d'6itgance ou des
flours de routes nuances s'*ta.
latent sous une averse do
clartes aux couleurs nationa-
les, un orchesire sovaminent
conduit et qul n'ex6cuta que
des morceaux harmonienx et
distinguish voilA ce qui, avec
le hon godt et la bo ne, grAce
de Mme Camille J. LUon.agi6-
mentsa cette reception oti tout
le monde possa deux heures
agreables et don't cbacun enm-
poria le souvenir le plus de-
licieux.
Bemncoup de personnages
qui ne pouvaient prendre
part A ce charmant five ocloek'
tea s'6taient tllt excuser.


1e Cap a one pnope laeeadle


&


("S ()


Les Cigarettes

DessalinienneP

*Colons

Republicaine*

S(Porl-atU-Princienne
GrAce A la finesse de leur ar6me foot les dlilces des
vrais amateurs.


.- -. i

NI L S. ZiPHYRIN
Noua avons eu le plaisir de rencon-
trer notre excellent ami Me L. S.
Z6phyrin, bAtonnier de I'Ordre des
Avocats, qui est & Port-au-Prince
depulo quelques jours. Me Z6phyrin
est vru plaider en Cassation, pour
M. Ricardo Julia, dans I'affaire des
Bayeu%.
Nous souhaitons A notre ami une
fructuouea besogne et un bon s6"
jour A Port-au-Prince out il compete
un grand nombre d'amis et de ca-
marades.


SPre- at-La

t la demand de sa o'imbrease et sympathiqae
iAle vient dionaugtrer on bjtlet ou l*on trouvern 6
here du joar et de la nait des plats troids et 4
masortis, prepares de m ain do Mdtre.
Un orchItre ul:rra.-alerni chirmora vos soir6es.


n'.

Clienu-'
6toule
chad ii


I


4z~~E


km Ibnnear do Mini


m 4ul1


a.-I


sub
a doil bpaisi


a..,IS





ft AUIS IA MWT(MINt'rJFt
OfM aAW 611U C0OW DAMS


&40 t


,d


iverpool


aled WoEdL
at Ad
:me;K Ur


4' a -


A 1'Alliance

Franqaise

Le Conseil d'Administratioo iI,
I'Alliance Francaise s'est r6unie sn-
medi apres-mi i, 6 Juillet, sous la
Prhsidence de M. L. C. Lherissoin.
Le trisorier et le contr61eur ont ren-
I du compete des operations de la .'-
terle.
Apr6s le rapport du Conseil, rap
port qui va de Mai A Juin de ceit.
annde et oti il a ete note que duraniI
cet space de temps 235 volumes onl
6t6 distribuds, aux Cayes, A Camp-
Perin et A Torbeck, Port-au-Prinuw
et Leogane, M. Lherlsson a parl6 des
nouvelles filiales do l'Alliance cr6ew,
A Jeremie Aquin, Cavaillon, Cav\'
et Torbeck et qui vont bicnt6t orta-i
niser des soirees lkteraires pour r-
ter four inauguration.
M. Lherisson loue le ddvouement
de M. Maurice Laudun correspon-
dant de i'Alliance A Santo-Domingo
gI a travaill6 A faire r6ussir 1'6ta-
D[illsement de la correspondence in.
teraeolaire entire Haiti et Santo-Do-
Vieo. Le Ministre de 1'Instruction
pubUque do la R6publique voisine a,
On leUt, permits aux Ecoles Domini-
caines de correspondre avec les n6-
tres. Trois 6tabassements ont dejA
6crit en ftanaisauxe61ves du College
Louverture qui ont r6pondu en es-
PgmPol. Parmi les correspondents
V3omiic flgarent beaucoup de
noms-do e jeuunes files.
M. Lhri6sson a promis un prix de
Langue Franaise & I '61ve des course
doe 'Allianee Franqaise de Santo-
SDomingo qui s distinguera ie plus
dans la oorrMpondanc en franacas.
Los e t devis du futir f 6tSel
do r -'A aade rlasacladini des
saeas Meubes du
Cosl. L'tfllanc decided de don-
*a, teot eao concourse A Monsieur
hx Cr1w Peident de I'Asile
Fra i "a pow ftor wle cinquante-
ia do Ia ftedatiom doe cet Etabis-
S a do diction fras, i,
Iqirtia !ilSodat, aura Hieu le
S iAdl i houres a. m.
ay a treatalne d'aferits.
afdin su d o

U l q Is IB Mart da
atx et la maladie de
& aske do Mwe Char-
UI Ccfm. ee dd iih our ren-
Sdre vis ite a o des 'amta.
C. att, ai'tl qliit st facile de s'en
ni mde mple, -n rEuanio des


1oii
ir1 ill


... voit, chaque jour, dans une
de nos rues les plus passantes,
une vieille auto qui stationne
depuis des temps et des temps.
Chaque jour on lui 'enleve one
de ses pieces. Avant-hier,c't:,it
une rout, hier e'tail le volant,
aujourd'hui c'est le klaxon. Et
de jour en jour, ainsi. I'auto se
degrade, se diminie et il arri-
vern tn moment o6 il n'en res-
fern rien. Mais ce deshabillage
aurail du se fair dens un gn-
rage ou dans une cour mais pis
au milieu de cette rue de Port-
au-Prince ou il passe tant de
monde A routes les heures du
jour et de la nuit.


( ... i g 1i llnipe i b nvir t au'our
(din c grande ln lih du I" ir Ter
ruinh.s.. 11 Irnvers in h rue en Ii-
tlubant,. chappant, come par
iv co,,linuneis mi ir'Klc s nu pa,;-
saige rapid et l'uvyait des ,uho,..
Arriv sur le troltoir, il s'v l ,is
i Itomber de loumt son ion, ct
,e t'iisant de son hiret ino inrel-
Icr' i .provis'd ,, tl s! l:is* I in'
ner danus I'abtmne profoid i'uii
sommeil lourd ooi plus ri(. n,-
lui vennit de son espece Aiio mal
de itier. [fl serait rest I.'
la nuit, A la grande joie des, u)o-
meneurs attardts, si un oi.Urine
ne I'avait henrts du pied --ni pas-
sant.
Conime ledormeuri:6v il !on -
guement grognl le m trin ',ve
pencha, I'attrapa aux 61p itiles et
tliit, tant bien que in dii, tci uir
series jambes flageolantcs. Un
camion de 'Occupation passait
on y coucha le pauvre hoinme
ivre-mort et en route pour I'ho-
pital d'od il ne sortira que pour
aller aux arrets.
*
... a vu A I'Avenue des Dalles
deux gamins quii laillirent en
v'nit aux mains A la suite d'une
discussion qui sembl)lit pour-
tant n'avoir p,.s d'intlei-i r'6tait
devant une maison ofi, dan, tla
I premiere des tas de cli ,ties
etaieni align es l'une I la suite
de I'autre. L'un des entants af-
firma que c'*tait pour un ma-
riage, Isutre qu'il s'agi'sail plu-
16t d'un enterrement. Ia discus-
sion s'echauffa, s'aigrit el I'un
allait porter le poing .1 la gorge
de I'auire lorsqu'un troisi( re
qui sortait de la maiso:i leItr at-
tirma que cc n'etaient qur des
dI positions pour un bhal 'lui
allil avoir lieu (dans ,la sire
pour un marriage de p 1)Ip 's.
Puisque les hommnes n s,
Inarient plus, nest-il );pas sage,
pour que l'institution ne perde
pas, que I'on accouple les pou-
pOes de porcelaine on de son?
*
V
... a v le desappointeinent
d'un pauvre home qui assis-
tail dimanche martin, deviant Pa-
risiana, au tirage de la Loterie
de I'Alliance. Comme dans les
num&ros sortis le siei n'avait
pas une fois paru, pas meme
idans les lots A dix gourdes, il fit
mine de rester, tandis que tout
le monde a'en allait. Comme
quelqu'un lui demandait pour-
quoi il s'Aternisait encore de-
vant la machine maintenant im-
mobile commae un mort, 11 r?-
pondai qu'il croit qe ee n'6.
tail as enoore flni puisque l'on
n'aVait pas tire les numerous ap
proximattifs.
NonT (CE Lsourit longuement,
se deroandai si, a cette 6poque
ou Bouqoi et en philosoplie,
1 trouve encore de tells natis
sous le beau soleil d'HaUi,

... a reocontr6 on chalbe-r
de la lRpublique voiwsl e al
cherchit I asHison de John
Wooltty. Auto Eluipeion la.
terrogl I 'ill qae 'slf poor
acheler 1ite* pi.eI* lr son S*i
to et qua c'6.ait a uaa.vis uaa
des meisoas hatioennes ou rao.
veodaitleseoses les meiMear-


vesdaitiso~rluoo nleamelroerma


id r 4J : k I a-


GEIBARA


-V


I--, ~__ ___; _~__~ __~__~_ _;__; _ _ _ ~ Is


-- - -


LY I --


'a i


..: * . *:^


I


III s


; .- ". O 4'


de Cigarettes






iPAGh-2


NOUVELLES DE L'ETRANGER


D" onpo de revlier i

CAICAGO.- Un homme arm6
all revolver p6 ntre dans 1'e-
SIg- cuatholique de Notre-eame
SDouleurs.pendant ia m sse
do six heures, et tire deux coups
le tln aur le prtdre, le r6v6rend
pre J. Kecnsn. Les balls man-
q4orent leur but, mais I'une
Ctelles b'.ssa hichard Murphy
qai6tsit agenouilles pr6s de I u
teL L'assaillant, Charles Foster,
tounas alors son rme centre lui
meae, s'intligeant une 1Ng6re
blesure I la t te.
Lorsque la police arrival A I'6-
glise, lle Irouva les lideles oe-
eu p6s 6 malmener Foster, et eut
quelque peine a le sauver.
La police d6ecara que Foster
tait ivre, mais ne put trouver
aueun luotil pour.son acte.
Fa Pais lieli eise as Mexies
MEXICO.- Legouvernement
i annonc6 la procedure qui sera
saivie pour restaurer leas gli.es
soux prtlres catholiques re-
mains. L'6v que Ruiz, d6l~ggvO
Spostolique, dans une d6clara-
lion accompagnant celle dii
I ouvernement, dit que 15 6gli-
>es de Mexico seraient pr6ees
rour t're ouverte 6 a fin de
cette semaine et que leas pre-
mi6res messes seraient proba-
blement c616br6es samedi.
la declaration gouverne.
mental announce que dan,, cha-
que cas I'archevique designers
le pretre entire leI mains du-
ijul I'6glise sera premise. Le
prd re accompagn6 de dix pa-
ioissiens, A la lois mexicamns el
aiahuliuques, se rendra a'ors A
1 6glise ou il rencontrera le co-
mint actual des conservateurs
qui remeltra les inventaires au
pretre el aux paroissiens.
L'archevtque luiz doclara
difluilivement que la premiere
,messe sous le novel arrange-
ment serait c 16brke I' #glise
la plus sacrke pour les Mex,.
crins, cell de Noltre-Dame de
la Guadeloupe, A Villa Guads.
Itpe, jilbte a la sortie de la ville
di. Mexico.
Owaerture du Noueau Parlement
Brilaunique
LONDRES. Le nouveau
farlement Britannique a tenu
to premiere session sous I'6-
'ido do gouvernement travail-
uiste; il a retlu comme a spea-
ker a le capiltaipe E. A. Fitzroy,
conservateur. ,
Aucun voli b'a #16 ,mis con-
Ire le popular. officer que les
discours de nomination ont lout,
poitr son imp tialit6.
Aprs quole 1a Black Hoot a
oueat fait son eatr6e tradition-
nelle dans la sHlle et invite les
Communes A se rendre A la
Chambre haute pour entendre
sla lecture de I'ordonnance ro-
yale inaugurant le nouveau Par-
ement, le premier minisIre M.
McDonald et son pr6d6cesseur
Baldwin, se ev#rcnl, allirent
I un verse I'auire et sc seircrent
les mains avec eflusion au mi-
L' iu dts acclainatioos g.#nrales.
Les minislres, anciens mi.
Ditses et membres du Parle.
mient se rangcrent alors en file
A la suite du Black Rod a ei
de I huisster de la Lhambre des<
communes pour se recdre a la
Chsmbre de, lords.
Trois femmes seulement Alaient
priAt ntes. Lady Astor, Miss Le
S et Miss Megin Lloyd George.


Cabinet part Iculler
du Pr6sldent d'Hati
Commuhiqsa

Les receptions prii'es de S*
Excellence le Pr sident de laI
Rdpublique et de Ame Louis
Borno soni suspendues d par-
h fir de celle date, pour la durde
' de la season d'6.


Paints Nut'ional, le 8 Juilldt



Er J. PEYNADO,
Minisre' des Itelations Exte.
Sriures du Gouvernement
du President Vasquez.
Monsieur J. Peynado. l'auteur
S4u plIan tie disoccupation de la Re-
I.blique Dominicaine vient d'#tre
Ia6 Secr6taire d'Etat au D par-
,tmeat des Relations Exttrieures.
I reniplace a ce.te importante fonc-
tt',n M. Sanchez qui laisa le D6par-
tlenu t des Re.ations Ext6rieures
apres qnatre annee
M. Sanchez est Officier de la LU-
Oft d' mnneur. II avait accompa-
Z 'e Pr6sident Vasquez A Port-
-r nce ors de sa visite amicable
ia President Borno.


IUe gignlesque cloenne A Nleufii I
F[MNICINO.- ;La gigantlea-
que Colonne de Mussolinim ,
taillte dans un scul bloc de
marbre de Carrare. et qui sera
erige dans le stade Farn6. e a
pris le <(h mini de Rome, A board
d'une enorme peniche, cow'-
trui.e spci; lemeni a re efet,
et remorquec le long du Tibre.
L'Allemage et le Trailt
de Versillesi
COLOGNE, ( Allemagnt ) -
Les populations rhenaines
avaient Wt6 coavoqu)6es A un
meeting de protestation g6ant,
qui s est tenu sur in lace de la
cathdrale It 27 juin pour pro-
tester centre la ptx impose
de Versailles e tla I usse accu-
sation don't on accuble la seule
Allemagne d'avoir voulu la
guerre.
L'appel a W t lanc6 par les
Nationalistes, le parai populiste,
les centristes, les demrocrates et
le part economiste.
Uue liance pas commode
ThmL.i~SAI, ouuanime II
en coita seb oreititset son inez
a un amouieux du le roir, de
rcnuncer A ses p ole s de ma-
linge avec une It uite flut q i
lavhit thoisi comic son tuour
Soux.
Lhomme, un pasteur l.the-
rien, avail pisomis int. i a, ait.is
1 loul fix pour la tei enlonlli,
I lut Iran-lere rans une aulle
paioi.se. La jeut.e tleiieue sub-
g .a que la eeremonit tuu avanl-
cet, t. u egai d aux cirtons anct ,,
mais le hiance aepoitlij qu'il de-
va t d'abord trouver une de-
m ure dans son nouveau milieu.
Soupponnant une supercherie,
la jeutie lille, acc(m aguie de
ses deux it6res, 'in ruduisit
dans la Iaisotn du ctleigyilia
pendant la nuit. T'Tndis que bses
it ux Ireres le tenait nt. Ila -ne.a
li-le. munied'un toueauaiguise,
lui coups les oreilhs et le uez.
D6couverte
arch6ologique
Slot kholm.- Une iput saailte
d6couveine aichiologique de
monnaits bysantines a ei6 taite
A Etethm, sur 1 lie de Gothland,
dans la iter BAltique So xadnt-
sept de ces pieces out ekt 1iou-
vees A uD pit-d au-dtissus de la
sui lace du sol
Des archeologus ,suedois pen-
seni que l cuile..titn fisuait par
t.e d'une cacht tte d un commer-
Vant de i'enlroun, qui latsait des
allaires avec l'Asie Mineure par-
la route terrestre des tfcuves de
la Rlussie uweridion..le. Ces der-
nAtes annees, de nouibieuses
decouverte de ce tgriltmon elte
fates A Gothland et des 7 000 et
quelques pieces u'or romaines
trouvtes en Suede,plus de 5.uOO
ont 16t d6terrees d.ns cette tie.
Alenalst contre le Consul de France
6 Berlin
BERblN.- M. binet, Consul
de France ici, a echapp6 A la
mort lorsqu'une lemme hithua-
mienne exiatee lira sur lui plu-
sieurs coups de leu, dans lea
locaux du consulate.
Un pornier saisat le bras de la
lemmine, ltaisant devier les balls
ui se log6.ent dans le plalond
e la ihimbre.
La leonine qui etait venue au
consulate avec son mari et son
eulant, cemanda de I'argent A
M. Binet pour retourner en Li-
Ihuanie, disaaitquelle avail per-
du une jambe A Paris A la suite
d'one operation dans un h6patal
de r'Eal. Elle reclamail pour ce-
la des compensations du gou-
vernement Iraunais.
Le Consul kmi expliqua que ce
n'etu'i pus a lui qu'ellhe detail
hire sa demand. La temnme aus
sil6t se repandil en menaces el,
pregnant un revolver, tlira plu-
sieurs coups centre lui. L'hom-
me ella tmme out tous deux
6t6 arretes.


Les acliiites de la prehibitiom
MEMPHIS.- Vingt-neut in-
dividus, presumes bootlesrs,.
ont 616 arr6lis A Memphis par
les agents de la prohibition, qui
se livrent depuis plusieurs jours
A uae active campaign dans la
region. Deux cent cinquante-
et un mondats d'arrt pul t616
laa..tes.




Parisiana
CE SOIR
A la dem-,ue de unombreux
lie Its:
Amuer de Bie Ie
Entree : 1 Gourde.


Pour 1&

reparations
PAWIS- D'apr6s 1s toir-
naux, le gouv rnement I n-
qs p.icuda li nitiativeeu ue
de Ia convocation dune dn-
t1rence des g6uvereemeets.
La proposition que le Quai
d'O, say adressera prochaioe-
meut A cet eflet, aux puissan-
ces sera ties pr.obablement
examiu6e aujourd'hoi au Con-
st-i 'es Ministres.
PARIS- La conference des
puiteban es .in e'tssees daus
le rglelueut des rpadratious
s'ouvitia probablement vers
Je 15 jidlet, suivunt l'opinion
exprime dans les milieu
f -duaisoffl iels aujourd tliu
La buise, e ise-on, strait
choice o.omme terrain neut e
pour les nuieociatious qui au-
raieut come objet la subs
titiluuU du plau Y -u'g au
iegement DUawes,el leacu,
iion de le Hh,.anie. Le- ques-
tions d'atribu ion du b issin
io lller dc 1. Saar ct uui iau-
dat uu Reich sur quelqies-
utLe des uanctluuts colouie'
aiI eiuantics, se out piobabk-
melt aussi portves au pro-
gi amme Onucoit ici queceS
que Ltous S roni souie'ee.,
inagie itS de.larati,'ns offi-
tict cs Alo m n des coutraihes.
Oun r.,ppelle qui ui le bassin
de la Saar ni les uuciennes
colonies a.!emaudes n'etaient
mentioniCes dans laccoid dc
Geneve d'oif sortit la conf6-
i e dt s xlei t.l, dts repara-
tions.
Le, ein.,rq.it s du I)r. Gos-
tave S resemanu au Hei.hs-
tag hiitr toncernant le carac-
t6re tempoiaire du plan
Young oaut ei6 inter ret6es
dauales milieux olficielscom-
me aydnt 616 tales seulement
pomi leur ff-t lotal.
QuanL ,ux u da a du
Rci h oun nota ,uif u y cn,
avaii pas de vaatits dapr6,
les itrnmes du iaite tie tv -
sai les ci que personae, jus.
qu'a piesul, u'avait mutuia
aucune intention de eIts eu-
dre ie.s,et il ne semble y avoir
aucun moyen de satisatire an
desire de I'Allemague de recuu-
vrer ses undtieits poss5Cesbions
A mnoins que certaiues puis-
sances ne renoncent A leurs
maudats.
Cinquante nmiaeurs easevelis
Nagasaki ( Japon).- Des ef-
toris surhumains out 6t tBaits
pour sauver 50 mineurs enste-
velis dans la mine Matsushitna,
envahie par I'eau pendant la null.
Une section de la mine a ei6
abandonn6e A cause de la mon-
tde des eaux.
Un g, oupe de sauveteurs,dont
le nombre est inconnu tgal*.
ment, a tlouve sa retraite coi-
pee luorque des portes de sure-
t6 out 6te d lonches.Tout espoar
a 616 abandonn6, vu que la mi-
ne a 616 compl6temnnt submer-
g6e.

". CHARLES FOUBRI.
Par le steamer a Orange Nassaui
qui a raisse New-York, le 5 de ce Io,
arrive Monsieur Charles Fombrua,
Envoy6 Extraordinaire et Miiatre
Pl6nipotentiaire d'Haiti a la Cour
de Saint-James.
Monsieur Charles Fombrun arrive
en cong6. Nous lui souhaitona an
agr6able sejour parami nous.



N 'oubliezpas


Quue pour aller A Ville
Boabher de vous proounr
votre costume de bb che
KAWAS HERMANOS .
auti ement il vous aera iapos-
aible de prendre begin au
Sault.
Cempagmie G6tale Tr wea e
Le Wleamer Cartmares par.
ti de Bordeaux le ler juillet
est attend 6 Port-au-Prince
le 17.
II rep rlira le m4me jour
pour Santiingo de Cuba et les
p.rts d h Jd.
La suite de 'ilin6roire sera
fixte A Parrlv&e do paquebot.
Port-au-Prince, le 8 juillet
E1929.
E. ROBELN A Cie,4 #


~


? ~~K~ _____ ij___~______~_ __~


- C.--





.....-~ eue.., . .*..


owl% oGP3


I'
ar
1-


w-J


Buvez plus
de Lait
C eit ibreuvage de lt na-
Le scul min, nourrissnt et
rafraicbissant.
LAITERIE BAILEY
1313 Grand'Bue.
Phone 2183t.
Toute la jourue A partir de
6 heres a.m.


Avis:


hit MAMAT CHAM o' wiu ke
lamiflec qu' i"wft do. l~er-.,
Oft dettdNJ EfD*S
shiiobW muie br
dane kW m di WWO dheWSo
WnOwRM de lowkssoleaees.por
afbk44
LISINl~ djpke


4 -


OLYNI *M l MtVoe
dents 4.du cbxd*t 'Uamb dssa.
mut Is pol~cul., dknalt I.. gmi
boench.rate *h sk 0fltmt im%
dont 4" bourn.
Esea Kolno.at votiadimes
!"Comm. je me "eas Is bouche

KO LYNOS
CRIME DENTIFRICE


1


re


The Royal Mail Steam

Packet Coinmp"ny
Le seamer Sea Glory venant ,ie Kigst,, et des ports
da mid W mA is lCapitale vers le 17 juili-t procli o*, presant
frt poor l'Buiope via les ports du Nord.
Portau-Prince, l e j ile, 1929.
S. J. BitalO,
SAent GnOiral de la Royal Steam jacket Companv.
Telephone. 2311.
i' i -------- -- --
LA. BIfRE Nationale':
de la Brasserie Nationale


Se


vend partout Or 0,10


le verre malgre
superieure


sa


quality


Prot&qez vofre poche et

voire sintc en la buvant
Iouiours.

VIRGINIA F UN CII
Est une boisson ddlicieuse
et nourrissante.


'0


.7.

p~I.


IA. TH. 076.

L.Tb, LAFONTANT I
.SSfr our -,aOteWIns"
Ossdip% lIsileAccesbiuea a PNNIs U* Met lomuVije
les mieItitit price u Iell t'-hainbm ~A ak poar t o.4s auto
01i CawIon


(ORNSTARCH)
ou la CREME de MAIS


MAIZEAA es i Valiment par excellence.
3iairna est, en efl'(I, jplus digesfible quetfimivorte qvfl
au.rr re jt ift iw*jf, dic.iii. I /a A a(Iiu st l iIa- iwlir
~i ur idu;Ile pour I,aimeiinta-lim'i des
II itts (('11 lace('nts l(ci s person-
tie's destiwnuc defirat,
1*oe le: -vol(~1~lI e h 1 ,slc~lfs id,.:!esEt Wnde.-nous, car
14W.I; 1'Cl i oll dOwllivIret ile sur;'risc.


Ucnln~cl Z iac~i;'


( 11.41,., (i,'% I (14dreIis c'fliptedes n, ultIrihs emi-
14os :i:.i on lflpeut aijecter


MAIZE


MAIZENA se vend d(ins routes les bon-
nes 6pi ecritls dans louc la H 'publique.


L. PREETZMANN- -\GGIRHOLM


Rue


Aux


amis


&


Co


(Iu Quai.


ide la Province


Ceux e( s imi, fie IiPto l..v-Irle (11iiiN ~rit IV i b I o II .g
?A e r[orur a' 'i1-r dw'tuou (de I, It -sj it n potimr, -n
P~s de trouvey t.I II HMO ('onlnlr(+4 I( Arucic' I 161c' d
3'A'enir ) It, meil'etlt des ci~nfoif is. CI &ml'r. c- quvti (Ic
a6r~es, meuius excellent, services de, plus ra1)idisct'f t Ii
adjeIux ai-s et cela A an prix qui d~fit.! mule eOMIPTCr rel.


St~. k I emet 3 xailmittee WU?
prbpS~iW un r4Mu l, hauldo6.10
,4i4AIs 16 plus 6d>.jil'II. que
VOUR ayes jarnuti g~ot~t4 -
IM0on.u 4Iyvoino3 Miltated-
's Igns I13 ru-, it proc's do
maw aott-re'- P,-w~hi1
12 hot-,t..
gm vesto darnstnlt. too bomaw


1-1'


I.


S Colonial Qua
CIGARETTES
20013


La Meilleure de routes les Ciga-

rettes deja importees.

Celle qui faith fureur Z Etats-Unis


LA


YORKTOWI

Ne doll son arome qn'd I'exceptionnelle
quality des Tabacs Turc el Virginie
qo'elle conlient en un melange
lel qu'aucun des deux
e perde lear qualft6
propre.

PROTEGEZ

VOTRE GORGE

SF FMIMEZ IES


SYIorkloi


* I
'4
- S


--1_. .w.


*qs~g..


'I


I;''"*~~`-


teal m I 13 :Ir,
C*u6rlw(jr%
FPS


----' .*J


_ __ __ __ __ -_ -n-


-I - --


II ilr~


--TJh---~-~--; --, --~ -1----.,....,_,, -- .. -`---- -- rr I L~


N~


I.u


-- - - - - -


!-





LE MATffi 10 JuilletIU29


- -_____NF_ -


-J U


re6duque


BO


a


1'I nt eti n


Pt~ir rester cn bannc
swarooprenez choque
viou un comnprime de
JVBOL

I-J prIj re ll Is co-fs'lipvuweain tI
lieu 641w tPmoric efai le F ra~' r I41a.11tt-ti lf..
ti AM deI s r (I la!.rvp. dr eli. a I c..4
a willards el de.ea oh~ldipt.
fl. piotaplgae1
Ancia .* r doaloreeiqua. ae wfieolle
in Fifeevaa det dr Ve'eeide a1a.0,l0.11.,V


Lucien Th.

Lafontant
1538, Grand'Rue


Accessoires. p~ires de re-
change, articles divers pour
anutomobiles et camions de
toutes marques
GASOLINE, HUILES pour
Moteur. pour transmissions,
et pour difl6rentiel.)
A la disposition de ses ni-
mnables clients, Mr. LAFON.
TANT vient 6galement d'ins.
taller une pompe A air A 1 6.
letricitk, FREE AIB, d'un
usage facile et rapide.
T616phone: 3383.


A louer
(Jo cottage A Bourdon
de PNtionville pour
lions s'adresser A
baston REVESI


Constipation
Ent6rite
Vewtigca
Dyspep-sle
Migraines


f'mtiaiemtouCHOUEAIN
J-%.g e. ed~le4 Peevf


olomnbian Steamship

Company Inc.
Le steamer a Bolivar A venant directement de New-York
rqt attenin A Port-ann-Prince le 11 jiillet comrait. ii pir
til tle mmn n jor p 'ur Petit-GoAve, 1Miraqonine. Cavw. et.Is i"-
mnl en route pour les ports de In C.olomb'e prennht fret (t
ptissagers.
Por!-an-Princi. le 9 juiillet 1929.
fIOLOMRION STAM'I'A-P (COMPANY INc.
GERARA& C'. Ao:-'ir

ALUMINUM LINE
I-4t Whitney Central Building,
New-Orl6an, La U.. A.4.
PnfOCHA/NS DEPARTS DIRECTS POUR PORT-AU-PIRINCE HAITI
UJ stearmer laissera New-Orltans le 9 Juillet courant pour
Port-au-Prince et les ports du Nord.
Port-ani-Prince, le2 Juillet 1929.
A. de MATTEIS & t.o
IkaNTs Gt*RAUI

.NOLUVEAUX PNEUS -

*DUNLOP* ANGLAIS

Dunlop Forl 1929.


I~jI .4A~t~NNOtATVi.1. PrI opr'Wt des
vi. I emiet.1 p., ii It'S p-1v 4s 1 It tIds.
Msi riscittio sd I ife's a S pt plcijc ( n (~leh
vilises r uh1. !S.


hutnitlges sp&-
les Plus mati-
;o)NOMVIQUE


sAN fIVAL.
L*e DU1NLO.P .ANtU6 \S :1 ai seql~~ preti -% (fdans le mionde
1'ntIIc le 111011d soil ql~ 10 Ic' mi Ilem. g111 eil St le )u o lp.
'ious leiBlt S ir')t)!les SO I'l jOSCflt le Ichinetlafl tM omlflic
T' 10.41oIb ct le 1'4t. otck.tet OI.v Ivch diui~er.
w ~agent totis de I I'd IkIoi, Ct satils .11cwli Cliimi .

KAI"1() Eh;WIH \MIkN (.O)lI)A\V

1.1 t'st UitElre~s'II11t dt. 11"J1,11 (I I qBll,* :ltp 41) d f, eIr~e C
,6geryele tout achcteur.


Rappelez-vous, families
Quoe sla plus agreable pension scolaire au triple point de vue
W(tuder. ravail, Soin, c'est IINSTITUT TIIPPI'NHAUER
(Que I, meilleure et la plus rapide m6nthode d'enueigne men
lasilque moderne s'emploie A
L'INSTITUT TIPPFNMHIT'ER
I, su cc6e. Fan dernier, de toin ses 6 ives rde PremiAre
omune preuve Evidente et relni de ses telWves de 4Ame et
7e6a en eat.une autre. L'ltivitt nfire, nnx retardataires les
services di sa classes de P ,i, *.,i,.
feures des four '* ', hrures pi 1i
Section pratique t Mnn St :rvylo, Ion ,!.hilit, Lan
giacg,de 7 8 b. m.
iN'b6ite pal n vous desire avoir entire atisfactioi 6
oaoler vo4 tasot
L'INSTITUT TIPPENHAUER
Roconnu dTltilit6'Publique.
Easeignement cassique g6n6ral.
a.tiqge e.rcal.
prlpma iousu"UunIversit e;


Avis

11 est MW notre con.
naissance que certalors geas
saus scrptl o se eventt de
notre nom 8pur couvrir lear
i ltNtt llh'b ta 'a11n en ville.
Par cons6quent nrous ifor.
mons le public 'wAr la pro.
tection de sa W :
(1) Que notrifleit dont la
reputation a t0. acquire pir
desaoo6es de serve, so vend
uniquement dan&# appemifs
retrigerants saiV ires cade*
nabses portant" en randes
lettres le libel'6 ltTerieBailey
(2) Que noire lIit Irapp6&e
d6bite par erre et non tn
hou'eilles.*
(3) Que Ie lail,tout en tant
Ie meilleur des aliments, en
Sst le plus dangereux Ior.
quil ist a.dullre.
Po: t-au-Prince, le juoillet
1929.
LAITERIE BAILEY

OFFRE DE REPftESENTATKION
* On d6lire unngentexclusif,
solvable. en measure d'impor.
ierdes ma< hines A 6crire por.
tatives.pour son ptopreb Omp-
te. Les machines soont d'excel-
lente tabrication et peuvent
dtre vendues 6 meiillet, mar.
chd que nimporte quelle au-
tre marque amtricalne.
Pour de plus amples ren-.
seignements s'adresser au but
reau du Journal.


A louer.


Maison A 6tage, sise
oi- -- ft -I -... -


unamp ae Mars a cote de Ca
[-larders. ancienne maisc
D6fly.
Sadresser A
route Mr Salomon TALAMAS
condi. 218 angle rue Traverseire
r et Courbe.


an
116
on


Le vrates il1es de beau
u .< v d le de I


Isf-m eem is mya dto

L'Age et ou d6fi la beaut&d
Lee femmes d*aujourd'hul.di
40 oo 50,ana retuoeat de lain%6
Ile ans conqu6rir leur beaut.;
Elles protegent leur prcieous
complexion, premier moyes
de conserver la beauty.
Ce l TM deve falre
Le mnntin, le midi et avant
de vous mettre so lit, lavez.
vous la figure el le cou avec
le savon Palmolive ea laisant
bien p6n6trerse moussedans
vos pores par uno massage d
vos deux mains. Rinee-VOU
ensuite avec doe eau Iroide.
S6chez-vous coLapl6tement.
Evies Celle erore
Ne vous serve jasals de
savon ordinaire pour le trail.
tement que nous venons de
vous indiquer. N'allez pas
croire que tout savon vert on
ceux vendus come talts


m


hamburg Amerika Lin


... ;;..
Le bateau a Kretai, venant
le 14 courant, en route pour
tiago de Cuba etc, pregnant


d'Europe, sera In COO,
Kingston, to-flomiogp,
frat etpsgers.


Le navire r Danaig de retouw-te Santiago de C
es t attend ici vers 'e 13 crt. partant poor 1'Europe pro
au fret. A R
REINBOLD & Co. 41tS'


- ~-


La Parisune*


Angle des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Prince T6elephon, 2006

Le plus fin -- L plus elciant- Le' plus a la mode.


Vous, le trouverez en notre


Costumes en casimir

en Palm-Beach, en

Gabardine, en Blue


Electrique,


en sole,


I eblissemeni.

C ASSURES

i Marquek

Ma, shall

Ithelieu







Park 0 e

Walkaboul



lizard


etc,


cde 0


ASSORTMENT RENOUVELIE

FRANCO & VICENTE, P.rprielaires
j ( i .. . L .


en crashdefil

en ALPAGA

en DRILL de totes

nuances

en Noir pure lane,

en, SOCK ING

etc, etc.


I I -- 1-- - -- I --.-I,----- - -- --------------- -


~r~gGI~C111~- -I --~F1`~"


I IIII J I


II
I I


PAGE- 41


%, .). 1.11 tt w to 10 n~litle jr oin I'luttotift


191110W.Wr


~ tpoor


I


I


soot I0s di3tOS qVo 10
Poor votre couverim,
yous *Ows a 1100
Avec fit' 0o''m tdmit
1.11.'.. dorpwIom rem a
Vets, is


l~s usuIqtss dii
Palmoli&*, M1186hullo,
bmaut6 timbi-Ie l'olivii




Ot ries 011uir., donna

Thc, Pm*L p..
Le o k"U P*imotiye
quet6. -$"I te0


vt.j






L2 M2 ATW 10 juawimt12


NOUVELLES DE L'ETRANGER
.-- o


Accident

d'avion
St'-PAU ..--Un pilot eZp6ri.
meau&aAt taet7paisagersoot ,
et6 blese.s, dont 5 s6rieusement
dais la chute d'un aeroplane
delta Northl,we Airways vesant
de Chicago Is anit dernlre. Do
plus il y a joatre autre blesses
a course di sauvetage et un
cinquiterme alA m6ent O6 I'm-
vioe darns chutee, beurta une
'Alss."
Les ceases de Iaccident n'ont
pas W6t determines, mais des
ltmolns on, declartque les trois
motenrs de- apparell s'ttaient
*rrtte soudainemement aprs
le dcollttag de l'aeroport mu-
nicipal. en route Pour Minnea-
por.|
Nalaili'a 4d o- auvea Cardinau
ROME.- e Pape tiendra un
consistoire secret pour Is cria.
tion de nouveaux cordinaut le
15 juillet et un consistoire piu-
bic le 18 du cumtle moist.
Lta seule nomination privue
pour ite moeu; t est celle de MP"
Schuster, d'origine germano-
saisse. 11 seait onmmh cardinal
archevqu<, de Milan, en rem-
piacemeat du cardinal Tosi,
d6cede. Le P'ape Pie Xl lui-me-
me a ett fi'retois cardinal de
Milan. M' S buster eat & pr*
went archipr6tre de Saint- Paul
14,s I 1 mrn mrs Rome.
LA Tribune n announce n-me
mie que le S>uveraii Pontife a
i1lI lievN M't Scbuster au car-
dlitialat pti ua brief de sa secr6-
tairerie rat.


Nous extrayons du liore de
AM. Franck Lussigue: CISrLUIES,
cette figurine de notre collabo.
rateur et ami Thomas II. Le-
chaud.
TUOEAS. IB CAUD
Type unique d'ecrivain hat-
tion. Le ase lul soit original.
U oe prfs-te. que vagument,
qqi quar In ptuase dire, une
SAeIntE de f(.ame avec lea man-
aria de I ierituare artiste: les
Jean Lorrt.u, lea Paul Adam.
ou lee G onr. :ourt.
il eat de la lige'de ceuxqui
penient beaucoup, qui ecrvent
sans negligence et qui certifient,
pr Ie c6t1 litt6raire du style,
ts manifestation d'un dille-
tantisme nmladif. Ne demander
tout qu'A l N esprit manauvre
de rimpul.:io de ses n, rfs qua
vivreot A lacces de sensations
vives et continues, cest. pour
rEaliser la forme d'art person.
oelle, passer par uoe strie d'e-
gmotions vasceptibles d'etablir la
novrose. Et vivre sew idees, c'est
A-dire s'impragner de tons les
personnages qua i'on a obser.
v6s, de to1as lea sujets que Ioq a
con4us, O* leur imprimant, tour
A tour, le deasin do ses propree
images, aneat-ce pas ddposer
auasa, sau oud 4e aoi. une sour-
ce doe tou- ments qut althient lea
elments m ntetllectuels de a vraie
perbonnults?
Cest sis doutl A cause de
tout cela tue Thomas Lechaud
represent- has noQus un prosa-
tour sir4 ulier. Dans lI choi1
d'un vocjlce *xceptiuonel, danau
l'agencen ent surprenaut des
mots, aut nt que dias certaines
difficult de phrases, il deter-
mine lac'iit de visions etran-
ges, ,elevnt par la noblesse de
as conception et de son ecritu-
r~, la poullerie la plus sordide
des baa fonds de Rqtre sociele.
Auasi, de qMl vi lnttrt jouis-
wut noh ys AtIows par son
talest lea chron osie" ar arAn-
alne, fleuw do Wrf2'herbe..
Et quela raits codoeo et de
beaste p ennent sogl ah plume


cerliazncS finviahiitdg d d avie
baltieunt dauslsa aRevatiho du
Auit tdo F"ssirr, u. *he-
6184Der is ltownw1i mIR
Ik, 14-ftre par I emmmbes- total
)a me I ire, it qot, do, qaw.e
eqsc ton, dantusssajottmn A
ce petit ctisf-d'vr : 0rnch
fomdutqu.- do l'Mantellh,. -
Fruock LSSegait~








Entr~e :. 0;Dacon 1.00.~


Anniversaire

tragique
SARAJEVO, (Yougoslavie).-
11 y a eu 15 as depais que I- .
tincelle qul alluma Ia guerre :
mondisle trouva son origin
dans 'asassaainat, A Sarajevo,
de Iarchiduc Fraocois-Ferdi-
nand, heritier dou r6ne d'Au-
triche Hongrie.
Pour commemorer eel evcne-
ment outes leas parties do Is
Yougoslavie porticiperent aux
ceremonies qui eurent lieu aun
tombes de Gravito Princip et
Madelko Chabrtnovitch, tou-
diants bosniaques qui assassi-
nerent l'archiduf' et sa temme
onvertement, pour liborer, di-
saient-ils, la Serhie du joug au
trichien.
Les corpc d (itces i-uipes gens
et de 26 autres conspiralours
reposent sos tine pierre, sans
autune inscription. dans les
taubourg. de la ville. Li plupart
d'entre #uwt oet e' rapporlts IA
aprt's lear mort djns les pri-
sons autrichiennes.
La cer6monie comm6mora-
tive pour I'archieac et sa tem-
me a eu lieu sur lea lieux de
I'attentat, pris dou ont qui tra-
verse Ia paisible Miljaek.
Le d6sarnmoment naval
LONDRES Le premier mi-
nistre:t1amsay Mic Donald, A la
reception ouvriere tenue a la
Maison de rpanion *The Friends,
sur Euston Ro.id, fit savoir
Squil esptrait qn'avani peu de
ours il strait possible d'annon-
cer dkfinitivement quelle seraitl
la procedure pour hls negocia-
ciations du d6sarmemeut naval,
o6 elles auraient lieu etl 'objet
precis de la conterence.
Le discours du premier Bri-
tannique confirm I'indication
donnee par rAssociated Press,
dimanche, que a visit de M.
Gibson etait de grande impor.-
tance pour I'dtabrissement d'un
organism et d'un minoyea de
procedure pour les tutures na-
gociationa mnerna'ionales comin
mencees ans rEunuons inlinte-
nant tameuses de Forres.
M. Msc Donald, bien que tr6s
bret., tmoigna grjan e conliance.
Apres avoir aiLt mention de la
grande victoire politique que le
Labour Party gi iia aux recen-
tes elections et de la position do
son gouvernement il ,emnarqua
qu'il n'y aurait pas de miracles
ni de la mngie mais une dEter-
mination siucere d'oblenir des
rdsultats.
Je ne suiq pas prophete, di*-
il et je ne vois pas poser comn-
me celui qui peut predire I' ave
nir. Je suis convaincu de ceci,
c'est que les obstacles qui so
sont trouves dans le chemin
d'une entente out 6t6 criE6 par
un manque de comprehension
des uns par lea autres. La gran-
de chose dont on a besoin dans
le monde aujourd'hui c'est la ca-
pacit de diaf rents peuples,
diflerentes races et dift8rentes
nations d, se m-ttre leb un' A I,
place (ds aaulres. C'et lIa u1.
tdes hos.s q.ip "ous P8 v 'o 8
dt arei a dusle u'oud, it' '*
aegociammons.


N'oubliezpas
Quue pour allei a Viilie
Bouheur de vous procurer
votre costume de hain chez
S KAWAS IERMANOS
autrementil vous sacra impus-
,ible de prendre bain aun
Saut.
Ceipagaeti'rale Treastillauiqae
I.e sueamer sCar mnres p nr-
ti dt' D0 rfe ,ux ; I- r I" l ,t
est

le 17
11 rep ir ira le .,tene jour
pour S umti ,go de Cuba et lea
ports du Sd.
La suite de 'itineraire sera
fiWxe A I'arrivee du paquebot.
Port-au-Prin e. le 8 Juillet
E ROBEUN & Cie.Agents

C .i uiqui
I s receptions prtues de S
fxtltefnele Prsident de la
ipabliqa idt de Ame Louks
Borno soni upendue d par-
tir de cette date, pour la durde
de Id saismn d'ti.
I a!ais national, le 8 Juillet
1929,


La biaamie
UUTEUA*T4UE 1I I Wit,
M. Bonnevay, d6put6 do Rho
oe encin garden des caeso, a
depos6 une propositon de 1
tendant 6 r6dmure f u ne
de deui A cinq ams d'emp
nement In sanction prvoe
I'article 340 do Code penal co
trz a bigamie, cell des travsau
torc A temps. Celts intractioa
constitue ainsi encore A. 'heaure
aciuelle un crime justiciable de
la court d'assises.
Loans son exposed des motils,
M. Bonnevay s'ezprime notam-
inent en ces terms:
a DMns notre ancien droit oh
la peine 6tait arbitraire, certain
ar tts -rapperentlea dlinquants
de la pine d'intamie, d'antres
de la peine de mort. Le plus
Fouvent cependant,la peine pro-
nonc6e tait polir les' hoinmmes
les galnres, pour 'es temmes leI
hanissement, apre, que les con-
damnnks avaient touit1ois 16 at-
ta hs sau carcan u' jnir de
tie march-,, les homnes avec
deux quenouilles, et les femmea
uvec deux chapeaux !
a Le code penal, en Irappant
la bigamie de la pine des Ira-
vaux forces A temps, eat reaste
dans cotte tradition. Contre
celte infraction, legislation tran-
Vaise eat le plus severe des 16gis
lations modernes.
o Aussi, de nos jours, Ia pour
suite se termnime-l-elle le plus
souvent par I'acquittemrnnt en
cour d'assises. L.'excc des pei
nes assure aux delinqaants rimn-
pun t6.
S11 paruil done necevsaire de
substituer, pour la repression
de celltte infraction une peine
ctrrectionnelle A la peine cri-
minelle prevue par le code pe-
nal, En mo-lerant In peine, on
en assurera l'application.


Les


Assises


DB PORT AU-PRW- C
Un typ strange occupe9 1.
box de l'accusation, il repond
au nora de Roc Dominus II eat
accuse duuoir incendit la mat
son de son frire gcrmain Adam
Domanus. La cane se passait A
la grande riviere Coupeaud,
au mois de janvier de cette an-
ne
Roc Dominus comparaissait
done, aux Assises lundi 8 juillet
courant, pour sentendre juger
et cunuamner, sous 'inculpa-
tion plus haut cite.
Le Doyen Mit on di igeait lea
d6ba s. Le Substilut Lanoue
soutenai l 'accusation. M* Pierre
L. Liautaud pr6sentait la d6fer.-
as de I'inculp6.
Plusieurs tEmoins out repon-
du A l'appel de la justice. Con-
seillers d'Agriculture, des pa-
rents et de la victim et de r1'c-
cus6. Des parenti,- plus de
line sale...- eux tous char.
gerent Roc Dominus.
Done, il y avail une lumire iA
fire luire sur c, proces Avo-
cat, Juge Minisitre public, tous
par leurs q .estions puoes et A
1'accuse. et A la victim, et aux
temnins-ramenerentle p oces A
un point fixe, corroborant le
vieil adage: Qui terre a guerre a.
Et voilb tout le process.
Le Ministere public. M* La-
noue, la conscience bien dpa.-
gE e, fort et avec I'aplumb qu ona
iui connalt. en a6tayant sur des
fits tires des ,,bats, renouga A
Ilaccusation, aux applaudisse-
men's de 1'auditoire.
M* Pierre Liautaud, don't
la tiche devenait trds facile
du fait de la renonciation du
Ministere public A I'accsation.
dune voix trei nettel mesy
re, il remercia le S u b a i i u
Chrstiin LInouie de s u ge s-
humnain a ladrebsede o w i-ei.
ependant I avocat de la d6Aenlis
ne manqua pas do fire res-or
tir la tardivit du gst e.* i sou
tenaal qua le Parquet aurait duA
air Ie plus tt, poor emp6cher
A Roc Domines de subir les six
mois de prison preveative. Lee
debets ont 6tW trE laborieux e
obesrvationL.
Le Doyen Mitton came, tUe
calme onna lecture des qw-
tions qui d(ev.ient le mettreface
A face avec sa conscience, et
apres deliberation. il rapport
un verdict doe non-clpabilt .
Avw ceproep .i Bimaient
lea AiBee de uillet 1929. Bi
Ian : 3 affairs dont 2 acquitted
meats et 1 condemnation A 3
"W douimbom. --


Toutes les Polices


* -. I
* .4
* .,..y~
** *, ,g
4**~


-


comprennent la Protection con

Foudre sans aucmentation de tte


qu g.LeBossBe


pS


AU

Conseild'lftat

Hier, conlorm6ment A sla pr6.
vision de son ordre d our do :
lundi, le Conseil d Etat, en te o
nue d Assembl6e Nitionale, a
requ le depbt hit par le Secre-
taire d'Eta, des Relations Exs
terieures pour sanction du
Grand Corps:
1 de la Convention de la
Havane et do Code de Droit
International prive, y annezx,
dit, Code Bus'amente.
2 dou pacle Briand-Kellog.
relatif la renonciation a la
guorre come un instrument do
polistque nationals.
Au coars de oexposm des mo*
tits qu'il a tait a Grand Corpi,
le Secritairad'Etat Camille Lona
a readu t.moignage t 1ame
elev6e, magilsrt t acondea-i
ciaou du Grand laternationa-
tonalists Gubain, gloire de ce
'OOntient,"
Le Secritaire d'Etat a cit uan
passage do 16'tude de Me Abel
N. LAger twir de son livre, Is
a Oroit International Priv6 en
Amerique a, od aI ffigre Inter-
nationals du Dr Bastamente eat
mise on vive lumiere.
L 's amended ces dex impor-
tents documents a 6t6 confl A
nue commission compose_ do
[MA. Emile Marcelin, Emm.
Ti'biA Ch. Rouz er, T. Parer et
Marc Arty. Coette Commnuion
s'eat reunie immEdiaiement et
s'eat constitute avec T. Part,
comma Presadent et Arty rap-
portear.
Purs le Conseil d'rtat a tra.
vaillA en stance ordinaire.

As D6parteaemt des Relatieu
iixttrelrt
Hier le Secr6taire d'Etat des
Relations Est6rieures a re la
visit, au Dhpartement, de M
Riccardo Peres Atlonsea q,,
lai sou nt les documents reia
hi t sa mission permanent eu
HaIti.
Mr Allonoeca, come on le
sait, eat accredit prs de notr.
gouvesrnement en qualitA d En.a-
voy6 Extraordinaire et Minfi-
Ire Pl6nipotentiaire doe i Repo-
blique Dominicaine; il aer ol.
ficieltement reua, cette se* ime
par Monsieur le Pr6sident &e la
Rpablique.
L'Ambaesadeur de Meai-
que, "n mission damiti, a l6t
i glemeat reea per I Soesreiair,
id'bt des Relations Eztdnio
res. Des sobhaits oat E6t for
mules pour Irtablisaement d
re lious ptrmjnentes entire 1.
\kiqqie at notre pays.



Le monde
M 4R ,1R G1 .
Em ase proissiale deJA.






I Un cotta Borndon moete
de Pioa pourcoodi.
tLieW radreeMr Ma
tmu. amMVE


agents G6neraux


ELDORADO

ELDORAI

Venez d6guster le fameux Cocktail
et savoureux I'lnimtaib!e Vermooth
Veron. t'l
et vous, M's ntrimes. venez g inter.
la D.'lic: s Crd,n a I, Glace
d, Tido
Eido'n hIn "rst I'Eldorado. ,,
La p:ns le Ter ise dei Antilles.'.
Chimp de Mars Phone 2087 -
2 Billards.
Fred. GAIRAUD Mansgt
Sans Soccuranle:


L'assoupaeet ot
40 40 mal do d

bhei. avant l. dSjuu, rnwolod


* Ad No. 2-fPtsu


SPuMAr


ST LA P



3 des BOISS


A. de MATTERS A

Agents G neri


--- -I- ..- --


ML


i .I


---


_~__ _- _--


.


, ,U q


't....~l If


6>


- i





4*-..- *.-


UL*


-C


1_ r ~ll_ F il-~- i. hh E I mi 1- -1-W --


I
1' ,


3.


- ~'


*t V VEY3 AL CAR


t..


dela


TORPEDO 6 PLACES
Or;88.oe


ounelle


Par*4k&*- 105 Kilmitres i& l'here
Ac&WImliwa *n Mmaqabl
imisstfinsor quatre roues.
Li.... &Wearis mouvelles
~oppes~lIo desYlbtatkiflb
Lae V~oawMresileociease
(iam~ he pfcisa
BetroidibaeuatnlI par pompe centrifuge
Allumaige ,unique coilfle ocepooeI~
A out Uri-lest eniahrment atu acier
ItateMMNIia~bIhbRihUJ
Dirtecion ii reversible
houes Fid Aro a ~m6lalliques
Amortaseurs h drauliq ueskioudailleo


TORTEI) 2 IPLACES
Or S60.oo


EQUIPEMENTS
DWmanjur 6lectrique
Woe sroue tde wciours
6L,-uuao-jjIvce electriqu.
i ;' nipteu~r k.wnletrique
~~Ampett ti
Luumps arri6re a signal d'arrdt
CZtd'_!l~umage anc ver.


Coaduile latwrleure 1.r:ML llr a deos rti6 Conduile intlrieur,
*a lao- Or t045.00 Trq1u. d'OaUtle 4PortLe Or tt10'0oo
Garantie de 3 Mois centre toutes Pieces defectueusesdu

MOTEUR et du CHASSIS
PRIX DE VENTE LIVRAISON-PORT-AU-PRINCIE


'URING 5 Platces


idster 2


Or


Places (SPORT)


jR*dster Regulier


Coupe Standard
Coupe Sport

C;upe Business

TRUCK CHASSIS- 1
Truck 2 1/2 tonnes wi
irick 2 1/2 tonnes .,
' ii


/2tonne


835.00
860.oo
820.oo
1015.oo
1015.oo
985.oo


Tudor Sedan
Fordor Sedan
Town Sedan


Or


Cabriolet


Pick-up, Open Cab
Taxicab


850,6o--TRUCK CHASSIS
11V


th Open Cab & Stake Body


closed Cab


&


/2 tones
O 1


Stake Body


990.00
1110:oo
1245,oo
1150,oo
775,00
1325.oo

910.oo

1160.oo
1205.oo


Les PRIX donn6s pour les Deux derniers ctimions comprennent
I Pneu 32x6 10 Ply, 1 chambre 32x6 de rechange.


a CAMIONS FORD sonti quips
#^^ I % %. 1 1 -


avec


des PNEUS HEAVY DUTY
EflC I'% I t1 9 .%


3 Uxa lavaiint JoZx a l arriere
bEMANIDEZ-NOUS UNE DEMONSTRATION AUJOURDHUI MME
EVOUS SEIREZ CONVAINCU de la SUPERIORITY de la


I


-w


NOUVELL


Hiaitian Ikors S..


VE] EUMRS AUTORISfIS
_ _ _ _ __- .. '.-- h.--. m a


Port--au Prince

2379 P


C p-Hatiien


hone 393


it


ILa~


FORD


I


0
jw^^7H^

to^^^


r


-~---o,-.-~_r---_;_~I p I ad-


. It


___ ___ _~__


~T~cn~ ~------- rr O ~ I


I


(~1-" "`*'gam


t'~ i


L~


* t .*


h


- .b


I


.19


I


+




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs