Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04198
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 6/14/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04198

Full Text

LI MATIN 14 uiun1929


N'OUBLIEZ PAS QUE :


SSe vend maintenant a Or 14.50 charge e
A 13 Plaques
Va sur toutes les Voitures
L^ Ml B a |Est la meilleure Batterie fabriqu6e


Nous vous accordons Or 0,50 pour votre vieille Batterie

Charge: Or 1,50 Charge: avec acide Or 3,00



Hailian Motors S. Port-auPrince Cap-Hatiien
2379 Phone 393


-L '*


LU!S %OLIoNnt dans tine PACKARDn qe daii
touted uutre auto, vous vt'rrtez I propriftlit.
re conduire lui-Wnm e, tLIldis que Is chaif-
feur elit assis oisivemlent.


Pouiquoi?
11jicl. lutencondiJiimiit utie PACKARIDiit v a un
trccilIcijlvllent t unie k llt joiue aoi\4ttls I e prpii
DEiANDti t, petit rUQsiUer.

DEN~IANI) E'Z CELA A C ELUI, QUI VOSS9L)L UNF


P


A


C


K


AR


D


ANTON KNEER

Distributeur
Port-au-Princ( ( Haiti )
-- ~~*rIIL.--"-"" ~ .. .. - ... iT ..... i~- ... . -----I -- Li


Souveas l pal per le Collfge Netre
Dame do Perpetael Seesn
Jusqu'ici, relatent aLes An-
males CapoisesD, dans Ie vaste
at bel 6difce placc aur la mon-
tagne de I Peite GuinCe et ap-
pl College N.-D. du Perp6tuel
ecours, loes 61ves Masient log6a
dans leea partements des pro-
fesseurs. Actuellement des tra-
vaux de construction d'ua lo-
cal Douvant contrnir toutes les
classes de I'Etablissement so t
entrepris. On pense, ajoute no-
tre confrire, que le nouveau
local du College sere complete-
ment ache vtien Octobre pour la
r6ouvertul e des classes.
Ces Iraaux out 6t0 entreprs
A initiative deoS. G. Mgr Jan,
6veque du Cap-Haitien et de M.
le Chanoinge Cadiou, directeri
du College.

Auiti-Cle Is a a lbl
'i a aJesme llUeatimme
Dimanche, 16 juin, A 10 heu-
res du motdio, le membree de
I'Associabtao.catholique de la
JeunesIeba i ei tieadront une
importarite c A 1'Archeve-
che de Poit .-Princ. Au course
de cette irulin, les membres
de I'Assc. iajiou discuteront et
rIfuteron eqp commune les di-
verses oujectious faites labi-
StuelemeL, t V ra La Coafession a.
T'ous let membres sUnt pride
de ne poi it manquer Is r6a-

Awsure, vous contre accident
A la *,e eral Accasni t re at
Ltle As inace Corporation Li-
niied ..- Voe x. brmingham0,
&A&ot GrweMl poor Ualti,


Me LEON CHIARLES
kN CORIE(;riONNELLE
Hier, Me Charles etait Iraduil
en correctionnelle pour abus de
conflance au prejudice de Melle
Clornnde Compan, alias Georges
Laroche crtanciere hypothe-
caire de Mr ,Joseph Jeanty,
prete-nom de Me Lon Charles.
L'affaire e ele-mrme n'a pas
de tondement p.obant, semble-
t-il, d'apres la declaration de
l'iltressd, qui affi.ne au Tri-
bunal, avoir recoevre le mon-
lant de la creance. Diacus-
sions.- Repariies entire I'ac-usA
Lion Chatles et le CommissaireJ
duGouve.aement. Et, la toulel
grossissait. Le juge Pierre-Phi.
ippe qui dirigeaat les dibats,
tmposa le silence le plus abso-
ln. Avocals de la ddlense de
Me Lion Charles: Mes Nau et
Hampy ; Me B. Desgrottes, avo
cat de Joseph Jeaaty ; en resu-
m6, ils out, tous, prouv l'inexis-
tence du delit reproch6.
Le dep6t des pieces est or-
donn6.

Les Coamlt6a
do la Caias. ocolairo
-En conflorm'iltk des ius luc-
tions rescues, les Magistrais corm-
munaux on presidents de Com-
misions communales out immt-
dlatement proc6d6 A la forma-
tion des Comites pour la recons-
titution de la Caisse des 6coles.
Nous publierons demain, une
premwire liste coucernant plu-
sieurs circonscriptions du Nord;
et, au fur et i measure que non,
parviendrontles renseignements
conct -ant la formaton de ces
Comites en d'autres villes, nous
les fournirons a nos lec.eurs.


La (tle e Notre Dame
du Perpolnel Seoours.
Lundi prochain, 17 juin, corn-
menceront les p~lerinages sco-
laires a la chapelle de Saint-
Frangois, au Bel-Air, A I'occa-
sion de la tete de Notre-Dame
du Perpituel Secours. Ce pre-
mier jour, ce sont les ecoles Jo-
seph Courtois, Belmour L6pine,
Caroline Chauveau, Thiophile
Martin et Saiut-Antoine, qui se
rendront, i 7 heures du martin,
i la chapelle da Bel-Air.

La Journ6o dio* 6res
Bient6t, 'ce sera la Journe d(es
Mires qui, comme on Ie sait, sera
commemoree, cette annte, chez nous
le dernier dimanche de juin. II ne
rest done plus que quinze jours en-
viron pour la c6libration de cette
grande Journte. qui doit revytir la
plus celatante unanimity et le plus
noble cacbhet. Cependant, pour que
cette manifestation ait 1'entbousius-
me et la forms qui carct6sisent I'id6e
q'elle renferme. it tat une certain
organisation, la formation de comi-
t6s, par example. qui seront cbaroe.
d'expliquer le but de cette Journc,
d'indiquer comment ell* dolt etre
c6ltbree. d'entreprendre, enfln, par-
tout. la plus active propaganda, iiid
de soulever et d'entreblnir I'entlitti-
siasmie g6ntral iupr uno si belle
id6e. Que, d6s ces jours-ci, dans lIs
6eoles, on eveille I'enthousiasme des
6coliers, par des entretiens, des lei
cona, des diveloppements appropries
a la Journee des Mrers; que nos ci-
nemas choisissent des films qui tou-
chent un peu, meme de tres loin, u
ce sujet; que, partout, 'on s'unise
de toutes ;ajous pour que la Journ6e
du 30 juin ait sa plus entire et plus
oble signification.:


_ __ __ ____ C __ _ _


II I ~-~--
-I----"'~


- --~;~~--


r, ~_ __ __ ,,


--






LE IAT'IN- 14 Jurn 1929


ill WEWl/ll
PLACE DESALINES
g chic Restaurant de lor choil ot I'oni troupe A toute here les consonmmations
S les plus d8licates. Sndwiches sans pareils Bi6re A la Pression.
-'*- .--------- .


f wv-u. adrum *
S. i-Udlipht6rlquo
gl*t d'6tre bfficiellement com-
A Paris les rdsultats obte-
mr anenveau arum antidiph-
I'amstoxine Ramon.
rveasesxpiriences oat ete
i les colea de Paris *t lea
ont tr6s volontlers accept
oars infants fussent vaccinaa.
S quoDplu de 4.000 inoou-
oIt pu etre opdrdes. Cela re-
a m trs grand nombre d'en
jrrachs A la mort.La popa.
Jrc mlene et la force del ex-
Glt incite, d'autre part, de
I| parents & faire vacciner
gais directement pat le m6-
de fmille: la diffusion de la
mithode en a Wt6 ainsi lar.
Alvorisde.
Iroc6d., rapportent les jour-
S6t mis aussi l'essma par
traction gnerale de 1'Assis
poblique A I 'Hpital des En-
malades. En presence des r6-
obtenus, un centre complete
nation antidiphterique a t16
dans cet etablissement.


|n avion
IT PAR IES FLAd.ES
Sdpeche de Santiago de
aononce que I'avion de la
erican Airways CO)) s'est
frits de Santiago et a Wet
Meant d6truit par les flam-
L'avion transportait dix
rs don't quelques-uns fu-
6vament bles6s.
nlsfiliste est mort. Toute
pondance a diaparu.


SMonde
i soir, est morte, an
*tien, Alelle Victoria Es-
de M. Esper, commer-
bben connu A Portmau-
de la defunte et les
de sa tamille, soot
an toilte bate, pour le
cette douloureuse nou-
pr sentons A Ia famiile
par ce deuil, nos plus
.condoleances.

NI CHA'SONNIER BALLOT
Sde che parvenue, bar,
a-Prince, a announce la
SCharles Fallot, let hau-
sontnmartrols bien coui-
0 y a A peine quelquta
Blit a Port-au-Piince, in
,narlistique avec M.hbau-
9Pallot a laisse ici d'agr6a-
ounvenirs. Noun d6plorons


E Z notre rayon de
apeaux depatile pour
s L plusbolis de la
ur Dot. 1.50 ou 2,00,
assortiment. Les pailles
fines-d'itae s obtien-
vwec or 2.50, chez
ItACL E AUXILA


PITIONS 91119MP
oeftDow PeIinj l
aupeatJ**I*


Diaurtitalop*
ats. C CAts
6H6dm uaIes.
MIts des uvwe-
our duemaii
.t.I*,rniaaet


BISCUITS PERNOT


Chez LAJOIE
ET

Au BON MARCH

Nos aimables Clients trouveruutl ka Btcuilt u 'icveflon
Crackers si mpatlemmenn alttlenuus.
C'est une sptciuaiue de la bjiaude Biscuiterie tranvaise
Pernot un genre de Biscuits SoAs fins, 16gers convenant
aux estomacs ddlicats et aux enfants.
Servis sous la forme de sandwiches, ces biscuits sont epa-
tants.
N'oubliez pas les spicialitds Sable, Petit Reurre Gamin.
Pioupou, Marie. Albert, Petit Pain dor6, Boudoir,etc. si
greables A savourer.


The Royal Mail Steam

Packet Company
Le steamer aConway, venant de Kingston et des ports du
Sud, sera A la Capitale vers le 2 Juillet prochain prenant
frdt pour I'Europe via les ports du Nord.
Port-au-Prince, le 8 juin 1929.
I. J. BIGIO,
Agent G6neral de la Royal Steam Packet Company.
T616phone, 2311.


Ce qui a'a jal.s 6(6 fail
Ce qui me pent Hre dpssae.

Kola Champaane


F. SEJOURNE

Pjepars dans'des conditions rigoureuses
D'ASEt'SIE
Pirparation el Vente
i HABMACIE SJOUL'RNE
AnglE des Rues Roux el du Centre.



GULF PACIFIC LINE


Le steamer Pablo r aant

laisse Portland E. U. A. le 7

Mai Ccoule el devant fair

escale ac Seattle, Vancouver

et San Francisco,est alien-

duo a Fort-au-Prince le 19

juin courant.


DES RHUdMA
i4walb gvo du oum


A. de MATTEIS & Co
Agents G6n6raux


wSMEES??


.1 nrermtenasrt.


Nvo VOWow ri pls domincr par ks at If Ml dissraatra
b'n des Rhuaaasme. E.mployez platm Ient p or aprcI
Is pea do Llmaset Vown. Appli- LSloe.t seOmnpO~lrPO
'g ot*Mg&=r *Lt. Ne frictiomaeu dams mIodsMmD&ent cost
NOW I sIimmat p 6tre do Jui u SdadSMw 21=60104I
k I Umsm ddoagyotlloan.loti~msus so. St aY0, l urat
U st k ot ls so Vous vous Solsctque, Lumbago UI
,"Mb mieux presqu'a PangtSOt COntisiO8U
U vow* am&r w~raws is 0 !.e~ Ic a-.Vft Inv* so"



Distributcurs:
1)D. MAXWELL ra o
pcprCestejtS poor Halt
I(ijq But icpublieninee
~( Gnuxloe ).


I


Panamq Ralrlmad
Lteamaship line
L.e teamrner ((Ancon i est
atleodu i Port-an-Prince. v
Dant de New-York, le diman-
che 16 juin 1929 avec: 46pas-
sagers, 94 saas de correspon
dance, et partira dans I'apr6s-
midi di m6me jour, directe-
ment lour Crist -bal, Canal
Zone, pregnant trot el pass
gera.
JAs. H. C. VAN REEl)
Agent General.
lisa _- -'7 -_ --


Cempagnie Gi&Wrale Transallanlique
Le steamer ( Corbet part
de Bordeaux le 30 Mai est
alttidu Ie 17 ( ouitui t. II rr-
partlri le It I ll mlt r ,, ,
S.Nlli. oU dt L.IIt eit ti. pO I
du Sud.
La suite de 'flincraire sera
fix a ee e'arriv du paquebot.
Port-au-Prince, le 3 juin 1929.
E. HOBELIN & L.ie, Agents


Horn -Linic
Le M/S (Consul Horn), ve-
nantde Kingston, est atlen-
duici vers le 15 crt., en par-
tarce ponr l'Europe, pregnant
tlre et p:tssangers.
REINIOIl) & Co. Agents



I'Cotstrutisvz en c iri(ui ( La
Daudry ).
Nous avons l)baisse uos prix
COmrl'e ci.des(sous
Petites Briques 1 1/8 le
miller Or 9.59
Grosses Briques 2 1/2 le
miller Or 11,50
Manufacture de lBriqius S
A. ( La Bauudrii~.
.- -. ,


La peau ru-

gueuseneces-

site ce savon


II agit doucement sur les
,pores de tell lacon qu'il lait
mieux que nettoyer.C'est une
combinaison de savon pour
la peau. .11 dissout toule trace
de saltte et ide lua peau a
etre tepdre et douce,

L'Exelento
Savon de la peau
Produit une mousse epaisse,
excellence.
11 adoucit et enilve les ru-
gosites et tonifie le cuir che-
velu. 11 aide doncA a aintenir
l'6tat de la sant6.
Eo vente chez tous lea dro-
guistes. Pour 0,30 centimes
seulement, il eat ezpedit d6s
reception du prix.
'XELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tons
pays.
crivez pour renseignement.
-3 ---
Lucien Th.

Lafontant
1563, Grand'Rue
; Accessoires, pieces de re-
change, articles divers pour
automobiles et camions de
touts marques.
../-,.;LINE, HUILES pour
e cur, pour transmissions,
et pour difldrentiel.
A la disposition de sea ai-
rnmbles clients, Mr. LAFON-
TANT vient egalement dins-
taller une pompe A air A 1'6-
letricite, FK'R.E AI R, d'un
usage facile et rapid.
T6l6phone: 3383.


- PAG$..S3
-~,m m _~_~ a___
- ~ ~ I'r i.cra L~ -' -.


LS \ s a .1 "'
7 Lenf.a nl dolt prendre

I soupe de

PHOSPHATINE FALIiES
la farine ali-cn!raire incomparable laquelle des
millions d'enfants doivont la force et aI sant6.


Exiq.'r Ia grande marque
PHOSP'HATINE FALItRIS
di riputatlon universolle et p. miffer das bQntrsfaqvn$


Pharmacl. s ot MSo, d' AlIne.,-tJo PAWRiS


Punatropes-Radiolas-


B'ALSI
DALt i


La tincilicure


stir


rds


O i li I S


Ics l)isquclus (f


A I3IU"NSW\ICKI


Nous vous
'll vor
De nouveau


as enN [III UDI a Csp n d(Ivaga
x I)istcies Stnt rItt s tons lel % Id

((Al i(apilolco


Succursale de.*Sidin (lde
_______ -u A. L( f


Apres tn rt-pa; cop ( t',a: z la on
pracauticn de cl,wIurcr vote system
digestif en riY: niu.: 2 Treidus toxiques
par I'eniploi du fai n nlax, tif
7: -
ENO'~sT.. -Jl IZ-6ALT-


.e
.It.
,et6
ande,
." pre-

anics
ir un
Hu-
palle
's de
In.
'on-
ii le
ar-
nsi
le
la


RHUM ( CHAMPION)
Le Rhum i( IHAM I ION I la Distillerie de L'A IG.(IE
conquerir ern (luiqi(|c, ,ni i( s, sains reclanme, une c(Is l
mieres places sur Ie in:rchc ia lien par la perteclhon de
distillation et la fii)vcr dt s.on ,ii me qui l'ont hlat proc
mer par les vrais coninaiss'ers, supeiieur a toutes les a
Fires marques a prix cgail.
Issu du sirop vicr d1( i cinne, rien d'artificictl Inilaii
dans sa fabrication. et il ne doit qu'au vieillissemen t ratirel
sa finesse incomparable. Failes en l'essai et vous screv ca ,
vaincu.
Par Gallon :G.8, 12, 18 et 3(0.
En Bouteille: (;. 2 G. *' 75 ', 4 G. .
Dep6t Angle des Iues du Magasin de I'Etal et antes Dcs-
touche.
M. FONTAINE


Rappelcz-vous, families
Que ia plub agr6eble pension scolaire au triple point de vue
.Etude, Travail, Soin, c'est I INSTITUT TIPPENHAUF.R
Que la meilleure ei la plus rapid methode d'ensuig,:emea
classique moderne s'emploie A
L'INSITI'UT TIPPENHAUER
Le succ6s, I'an dernier, te tous ses 616vei de Prt niere
eat une preuve 6videnle e c elui de ses elves de 4 me et
7mne en eat uoe autire. Il istitut ofire, aux retardatasics tea
services de sa casse de )'nl; )sophie.
Heurm des Iture, p. m.
Section prat;(la~ ; t,, comptabilili, Lan
g8q [ 7 8 h. pm.
eitez pass s vous ds(h,- ,r avoir cnltire satistaIline A
confer vo entant a
L'INSTII1 ( TII'PiENHAUER
Reconuu il Utilite Pubiique.
Enseignement classique gdenral.
pratiqut special.
Pr6paratiou aux Universit6s


_ __ ____ _ __ __ ____ __~_ _ _ 1___1 __I~ _______ C____


-


I


- -


--


__-__


-* -------------~---u --~L---
""" '''~~~D*~rrT~,~~IR1~. r( ---


,,





L4L. M-x YIN 1-1iuiri'1929


RO


*. j


Rhumatiames
1'N~vral~iges
Gravelle
Art6riso4clfrose
ObtbsHit6




P *~i*. 13.... ...~1: :


I .. , (. : ''
* f, I -u .t-. .. .' .. .. .



Au Menage Moderne
Iw ENISTERIE -- SCULPTURE e TOUIINAGE surBOIS
JUSTIN JUSTE, Propri6taire. I
15f8, Rue du Magasin de l'Etat, 1318- Phone 3213.
On trouvera des curiositts haitiennes en gaiac et en aca-
jou; it y a des lots de tous les types exposes.
Amnublemeats pour salon, sallc A manger et chambre
A couc.,er, Louis XV et autres styles.
Visletz I'Etablssement. Venez en tcule et n'h sitcx pIs i
contir vos comrman4d au MENAGE MODEINE si vous de.
sires avoir des meubles trss jolis.
Vou' serez satistait de la finesse etI de la superiority du
ra ail exzcut6
1w I- I


Panamla Railroad
Service, de l/tet -see
INEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, UA A ON t nl
OUEST de l'AMIt WQ B -SOi .,,i
plus rapide et le plusditect service de tFpPw pseMprat .e.dat .
et les ports Europeens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthl a e
Volci la listed de nos agents pour les principaux ports-re lt-'e .


SI .


iv-
*I*.~ '** t ,;~ I,~~lr- C~', ZIS~
4 1

I t




S. .O'E
AS-TI'ME PEMPYSME
A Soulameot i m"1116 IMMIN p ) IN
Globules Rm~baudle
PR6is~taoe ux Surente 00."
P La=. 44V=3slo.er-moo.am"
SALICHOULI1 vr.rr W leiw.Hq, SWL cUrg


AnaletoPrr. XCW0
Mrs, G. w. SHELDOM & CGo 17 Jaines S
LIA FWAMEi
Mrs. Sit EtDOI &C sol reprsea rft.
Per lea naisous aulvantes:tmm


GELATLEY HANMEY & CO
21;Rue de la R6publique
Marseille
1IERNU PERON & Cie Lt
53 Quai Georges V
I Havre
HERNU PERON & Cie. Lwt"
Rue du Moulin vapeur
9 Boulogns/Mer
IEHRNo PERON Cie. Ltd
95fnRelde Marais
Paris .
HFRrXU I'ERON & Cie. Ltd
Rue de Ia Tranquillit6
Dunkerque
IIERNU PERON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


hambura Amerika Linie
Ie bati n I):'uz:g venait d'Europe, sera ici vers le 15
courant partant prur Kingston, Sto-Domingo, Santiugo de
Cuba, etc.,prenant trtt e! pnssagers.
RI:INBOLD & Co, Agents.


-NWWO m


ALl


ONL
In

Mub:
Ham

N
W40qi


4..
J ~R~nR~AV, OLL&R
~ Sw.viq


I ROTTERbAM, HOLLAmn
R Mr.f. Vogemann
RottMINUM l


JMINUM Lt


1111 Whiyt sa
wtlew-0rf~tpl .
PROCHAuNS DEPARTS Dit TS POUR.
Un steamer laissera New-Orldans slei$. 4 WIN
Port-au-Prince et les ports du Nortd,; r;., .
Ce JouiO
A. de I"7t


Les PNEUS FIRESTONE el lie ions rreus


*.1
-p.


VOUSRPROTEGENT


1NlcCSSEZ d'avoir. '16 bm s l.
peU V91F a6

FIRE 3
les PNEUS qul abprbJ
routes.


Speciflement rcommadab*."
PNEUS


ur. leoj.(jbaSkbrS 4,
OJeas lqjklmspiteM,
n tconutscis


Venez cbez nous et cW ai
que nous vous mentrwa*.U
lit~s dos Poed6",


FIRESTA
ntIcOS uTIC 4inre!&~2,
'n e altour11,
ramsonza, s.


3'


!.': Li


NtUS FIHESTONI QUI SONT IGUM-DIPPED


L. PREETZMANN-AGGERHOLM & Co
Agents Generaux -Rue du Quai


'a


. I
1*.*
'C- Ac


54,, '' lli ll/il


_ __ __ _____ __


~UIC '


IPI~II I IL ---------- ~-------


Skimc 6


"'' Q V.;


a .


k


I,,J


---~-~-r.~-sLZ~


. 'It': -" ,


Pf~E~












0


'-bIlECTEUB
SRUE AMERICAINE I158
TELEPHONE N* 242


s oANNEME N*6718


PORT-AU-lIN CB (HAITI)]


VENDREDI 14 JUIN 1929


umoins une fois dans I
a pas entendu quel-

il restera . C'est une
Nul etreh 'i 1e
ou mech e
uit se dveopent j
Oiht ou les defts "
ttracte sont, avant
e d'education.
dthe de l'dducateur est
d'oprer la conversion,
taon des instincts .et-
timents individuals B
6it qui est la vie en so-
Bien entendu, I'enfant,
tout le monde d'ail-
o'est jamais dispose A
r sans compensation
dents personnel
I de la collectivit&, re*
d'abord, en petit,
iabmille. La tAche serait
impossible ai, tits vile,
trains sentiments positihl
arpour les parents nt
tEsecon.er fal ciop de
trainte. Lamour, on le
rend le devpir aise, le *
g ss ag .i
B ar ois. est oet
le grand levier de l'6du-
i, nfiniment plus utile
IS corqe~tion, l caint4
tous leq aureSa7syageoes
tifs q ui cohtrAlgnent
vidu A consentir tous les
s sans compensation..
donc cerIda ~ai toptq
tion sans aN6dr et ute :

ass et de jugement.
m smta t .16-featl. est
PImspOv- un com-
nlest jamais qIuelgue
`Rbsolu. ChacuB est
I c dei ure partie de
its et personae -n'est;
Sle faire de bonne'
,(l est vrii que I'eufint
rede moytaseU4fases
is de les faire.valoir
JIes biut ectbignes de
on fui cipeat. 11
tile present, les ditfi-
gIq .l vie. collective A
(t il doit eir prepare,
eqt fort peu.en g&-
d s omai & ane .aupIle
"rainte sans que celle.ci
Peompenske par des senti-
t aljlde fajsirr, op ,da-
L: Le prob Fe ,4ca'tfl
J I est, poitu cl6a, parfuis
wmpliqun du talt aussi
chaque enfant est diffe-
d'un autre.
grand art de l'Mducateur
adonc de savoir discerner
b et d'appliquer A chacun
Squi convient le mieux A
ranctere. a son tempera-
a lT formation. T'titdone
Il I'dducation familiale de'


EL -
St-ntoine


Calsit, bier, tA de o8-Antot-
Sile lot coaminmorte avec
et la pi#t6 aeeoutumees.
pitt6 .. .


lis P~ I~, omo, serA.i~
l~a chselledsI
No do pr soap. I.
himab t la1tC 1* j
a log


'enfant est aftaire de measure,
d'intuition psychologique de
la pptt des parents. Consid6-
'rns, per example, une deces
Xamilles ou p6se une constan-
te discipline quasi militaire,
ola l'eau v't, aqfn initiative
juv6nli, tbo outrussous la c n-
trainte et des yeux s vres,
sans detente suffisante, sans
eiffsions aerCtiey, d i ao n s,
presque sans tendresse. Le
june Otre se trouve A toute
heirevep pwrIFsenc d'u imp6-
ratifauquel il doit ob6ir tou-
jours et dans tols les cas sans
discussipa. lEans.Ws fiamilles,
tout est regl6, pt*vu, parfaite-
ment ordonne. Rien d'eton-
nact A ce que les e Qnts ainsi
6l*,6s devienoent apparem-
mert des modules de sagesse.
II so pent que ce syst6me Mdu-
catifait sur des enfants A vi-
goulrese coustitution p),ychi-
que, chez lesquels les ener
gies nerveuses sont tacile-
iment convertibles, d'excel-
lents resultats. Mais l'effet sur
un caractere moins ferme,
ojque Rlus facile en appa-
rende; poulra :tre tout autre.
Sous 1'empire de cette con-
trai.te permanente,cet enfint
se repliera sur lui mkme, il
deviedra dissimu(, non seu-
lemeut pour les autres, mais
pour lui-meme. Les ordres les
cop.eptions morales. autori-
tfgrl, ; i[id6awf!aliaux lui
apparatrOfit cok uoe Ici
s4r, imIpvl!e, intangi.
Wie'a 9Tl iera de
s'adapter, mais jamais de bon
coeur.
Inconsciemment; centre lui-
mrme peut-etre, il existera en
lui une revolte d'une profon-
deur et d'une intensity extrd-
mes qui, ne pouvant s'exte-
rioriser ni m i in e devenir
pleinement consciente. aussi
longlemps qum Iideal t milial
d'apr6s lequel tout huinme
forme sa vie, positivement ou
n6gativement, est nmainteclu,
debout, tendront A la fin A
s'6pancher par la voie d'une
nervosite dissimul6e et mdme
haineuse. ,'est ainsi que. sou-
vent, on a trouv6 une tell
education tamiliale dans les
antecedents de ceux qui fi
nissent dans les vices dgra-
dants, I'i4coolisme, le v ol,
entire autres.
II faut pour on bon system
6ducatit dans la tamille se
rendre compete d'abord des
sentiments, des instincts, des
ualit6s de l'enfant. Faire 1
ucation d'un enfant, c'est
mouler son Ame et son coeur,
plus par la persuasion que
par la violence, aux grades
morales qui doivent, remain,
etre son guide dans la vie.


La St-Pierre
NDom qrelqajosap arrivera
la tWle dVS Pierre, patron de
plausieursn villas haldennes, P&-
tion-Ville, Arcahaie, Ganthier.
m.,b mesaodi 29 jtip, mas cow
La fete sera c614br6e le lo" m6-
Uux dewis i lo. A A tion.
ille, m solAniselion ita lieu
aI lendemaia, 30 jain.


Lesexamens

SCola res
f /
Sni di'1 jiein que corn
meneeront les examen., scolai-
s 'ouv4rroa ar cei pour
J rtiAput d'W6adM pnmaires
t' cl6tureiont la sumdi 29
jI .par ceom pour robtention
4 _VP'eaptaudto pedago-
gue.


SuoatUon de euntafno...


' infant dans la Famille
--r


Potur


- Oren
do U6decine


I.e conseil de la conf' d.ratio'C
fdrs sv'M'iclsq mdiiux fCri'nciqs
n rOdigAt un tPx'e coerin", llt In
crentinn d'un ordae dIe n' dle
cins Co ele qni n'a ons Atl 'I-
blib se compose de troit oitrlwi
essentiellhs.
Lq prcmihre fit* les r t1esq des
gnonpements d6parremnnltmRi.
Cheque office dApartemential
Alira un conseil. Ce conseil sera
compo,6 de sept medeeins au
moins et de vingt-rinq an plus,
cins pour trois ans et reBl:gi
bles.
Pour El'r electears les m6e.e-
cins devronf' tire inscrits de-
puis deux ans an mtoins au hi- ,
bleau de I'ordre dpoartemwntal ;
et pour 6tre eligibles its devront
ilre inscrits depuis plus de 'inq
ans et avoir au moins 35 ans
d Age.
Le conseil lira un bureau qui
se composer. d'un rd(ent, ..dun


vice-regent et d'un servetaire et
nommera chaque annee une ou
plusieuM chambres disciplinai-
res,
La deusxime parties dit que
nul oe pourra exercer la mbde-
cine s'il ne figure pas au tableau
de I'ordre.
La trnisifme partfi dtRblit Ira
attributions du confuse del'or.
dre.
Elle consisteront A fier et a
lenir A jour le tableau, A rhsou.
dre leas conflicts d'ordre profes-
sionuel, A rtprimer les infrac-
hio0rs an rigiement do d6onto.
titdplina ,ls.
.es pines disciplinaires pour-
ront tre : Ie blAme, rIsnterdic-
tlion .,plrair on permanent
d'e~~ tolo l ioas modica-
les publiquas dot la listed ser
Abli per le rIleamt d'admi-
n io o publique ; et 'inter-
liction' temporary on per .-
n'nte d'exercer Is m6devin .* ,
dans le diparlement, .oil "sur
i territoire trangais. .
II est vraisemblable que M.
Loucheur term de ce texte le pro
jet de lo i sotena par le ,op-
vernement. On peot done esp&-
rer que Is profession sera pro-
chainement r6gl6e per les rbgle
pr6eedctes.


Bien


La grande armie de Odeon
La Grande Armde des DISQUES ODEON est enfin arrive
Utdebarquee .Port-au-Prince le 15 Mai avec toutes forces
d6ployees.'Cette lois il y a de TOUT.
1 y a un grand nonbre de Disques 1Aouveaux et aussi sound
'revtuus ts auuciens grands cotabattauls et gands bavoris
lout nouuw notions les suivants I
Chant de Mistinguette : II m'a vue Nue, Ca c'est Paris,
Onu u buil, J suis nature, Charlotte, Dorothie, a'urisette, Mit-
bou,Juva de Doudonne, Julie c'est Julie, etc,
Dictions de Monteaux: Les lIoutlons Legende de la Brise
La 4hiAse, Chautmeer, Credo d'Amuur, Le Cygne, Sonnet
d'Auverb, I'Alglon, Cyrano de Bergerac, Hermani, Un Evan-
ulle, Huy Blas.
SDictions de henriy-harx: La Brouette, Lucie.
Chant de Gouin: Elle a perdu son pantalon, Ramona,.Elle
danse le Charleston, L'Ame des Roses, Marie Rose, Pantins,
Partout. partout, Aubade d'Amour, Rien nevaut tes 16vres.
Rose Marie Chant Indien, Veuve Joyeuse. etc.
i alsede 'Orchestre I iennois" Ramona Princesse Dollars,
La Divorcee, Murmures de Fleurs, Beau Danube Bleu, Valse
de I'Empereur, Rdve de Valse. Narcisse, Delta, Pomone.
Musique Le Moulin de la Foret Noire, la Forge de la Foret,
Paloma.Maria Mari. Wailana Waltx. Alcha Ohe.
Jazz et Tangos- -Hallelujah, Dew-I)ew-Dewey D ly,Piccolo
\mvio del Maxims,No te quiero mas, etc.
I ropes de Chasse, Accordeoni.',uiihars lliaiwaennes, ,iolons,
violoncelles, etc, etc.
Demandez la Liste Gentrale No:ivelle et iricre dti la ,a,'rde1
car nous ne terous plus dle Lik(le Gein(i6rl's. el eng:Iger vo-
'lisquesau plus 6t car cettle (;Grnde Armee sera vile eu
gloutie dans le pays comnm- cell de NapolCon et de L.eclerr
Que surloui la IP vince se rappelli que In vide (api-
1ile et toujours piete a enlever promnplement tout conime
elle a tait pour les arrivages lpreced nis.
Anssi nous naurons pour long emps ,l'autre tllli inm-
'ortlt,. Ia production de la labriqut ;,lni vnigee ur
3 mois d'avan e
BAZAR ODI ON

J. Karayany
Angle (rand'Rue & Rue Ferou.
IL ---


Sur...


La BUI; K, Mo I e 1929, est le proto'vpe de la b'ault; i
dIe Ia p Iss oce, rPu uiss onit U ne ac ,-61kralIi( ii rapidlc, un lon
ii Ii i I imnt si(e u X cix ct ow!c N(i p.1CSSe e rare
Les nouveileC cvaract*i istiluocs d-, Ia BUICK 1929,soiit ma
ni lesI6s audss i hull (iii iS I 'miipefi wiit tlint' Lii' (JUiC dios Ih
bcaut exl~ttv ire e I'M ude nini'aniquc,

The Vest Indies TradingqCA


c iiei,


de Cigarettes


&


CO


Les Cigarettes

w Dessalinienne,

,Colons


1 *R'ipublfcaine

JI Porl-api-Princienne
GrAce A la finesse de lear ar6me loot les ddlices des
vrais amateurs.


Clinique et Laboratoire

Rayons X
I Rlu du Dr. Au4daln- T614lpben.114a
I vouvau Laboratoire off se service rdilgraphiques
anx hApitaux, cliniqoei, trc ins, chirurgienF et dentlstes.
I)irecteur: ;ir K. M. I. I ON M. D, (Torentj).
L. M. C. ( Canada) D. P. H. ( London ).
.............. ..... .-- -- I_ I


lolire lil


L'aviateur

va micux
Nos lecteurs se rappelleront.
sans doute, que dernitrement
nous relations qu'un terrible ac-
cident d'aviation avail eu lien
pros du Cap-Halti en; accident
au course duquel un ollicier d(i
Marine Corps, le lieuteinaitGlad-
den, avait rouv6 la mort. Lc
pilote de I'avion, I'aviateur Rho
des, bless, fut transporlC A I'lhii
pilal .Justinien du Cup.
Les journaux de cetle vill'
nous apprennent quc le bless<
va mieux.

L'Exposition agricole
et industrielle
L'Exposition agricole et indus
trielle qui s'ouvrira, A Damien.
aujourd'lui scra divis.e en :16
sections et un total de 1I.610
gourdes sera atrecit aux prix :
remettre aux exposants don't It.
products agrCahles ou les on
jels industries auront We pri-
mts.
Nous rappelons que I'Exposi
tion sera ouverte au public di-
ii i oclie t'l lun 'i de 10 here.
du nlalin A h heures 1 2 tie l
pres-midi.

(ionslruelion el rLelion des role,
dans le orid
Les journaux du Cap liallinll
se reiouissent de i decision
prise oar le Gouvcrneieint 'l tri
treprendre, dans ie Nord, dc
grands travaux de construction
ou de refection de roles pu
bliques. En elffet seronl bienlt6
can-truites ou repair ees les voics
publiques p Haltlen-Milot-
.itadelle, Hinche-D)odon, Li 11
b6 Borgne, Port-de-Paix-Bor-
gne.
Ls populations a divers points
de vue sont heureuses de voir
entrepi endre ces travaux.


La nouvelle Maisor potele
nom de LA CLOCHE,


a vu iue le Service Tech.
unique de I' gBriculture .fait ap.
poser (ans toute Ia .'ille des
placards annoncant l.xposi-
hon de Damien et in%-itant le
public A In visiler. CGest une
III i~' iIIC ( i [ li e (jll e..l
hilic afili (ILIC 11Ll-I L'CIJ II4) l
C0(111111(' Oil (lit vn jl'~l j1(l


(rl A 'l rut. I Il ie : 1.1
v:111 1 'IT ( iiI )j! II V
Ii uSh. lt.11t. II ii I Ililt


11"ii 11:1 cil ur' (41 )Cci tt I ltlsh -
ti li(; (' til1 l dtia lihi'i'. 111( s.i


liltc ; c ll l: L ( 111, 4 l (m itir
V I II l c t c 0.111 a I -



b114)1 s ((1%. cIc aexnier. 1 i Iuo
Ihtt4. 4,11%II' i .1 plus P.) (itiC


1)Oilll s li, ; I'mi st iit vil\CU it.C-
Wmi lIis lIc h(i('s i i 4 Itni i P -
Ilw' l iv d (il11 It)- plus e I'ItIauV.
alqlarc \i (lilt' I Io sctit, le"I (16-








potlill S 111mit-Iles SIMI r ofi11, e vs
:1[VIII-p esPilps m
lichre de (It. D ll ztIf (i Mail
IL' iii.qiuu!cr~l
rice('-Illsfc"I4' UtI' SI ho "ciii











.. ol a s hr e qlle si I'I'll vell
Lbiu St-rairawhiu r .1 FHil Ic i'c,-











(j Ul~Lc'S IiqLcII IS lii' Iax cLtSI cII'
(1111ses liqu eurs. d 1111, st IVIIIA
(Ir'e A I alr Ieiatns es0umlIhei.
0 W, propr i ai, Ltioc'k I.i ic
aI liaw( ('t *it grdli 4i rl t
I'JgC1IIiciI I I C(ILN ltW IP\ I-\ I
ia (iian'l( ir ..1i fl aji ll 3% 1 e
tlit Civii jIb I C4-riloinis (tc: cianq
'.t(441(l4',, Iv lLnk1le iI F1oi'
(iilt ( m auill ll\ a NttI, pr tme
~'o:u1aiiiiiit'iut amlvIlhill(I ulit 4.1'



Si I." 114 ldllI 1f e ui
ch411i1U11114 4li4Ulicilt &tll111, A 1.k



Clre ife-lqii '~ime, d .5j,iir


Nous reunions, 'r'.im '1qe
Alf dred .eai MA j )Lisle, 4!ei~
vol Liu pr'judIe pi de lIl'ui e,
Lainarre, ita t, avquittc j'ii- its
jllg's p(IIhliIPs a u x Cayes,
Au.,sitot Lt., N NUiv.Li-S-1 1-(jwl,de-
I)Ce par les uoindres costs
ious demande gravlicults'i a
lerni~re lot modflicati% -- d u C -
tie d'Instruction cr imifnellt',
classe pas le vol dans I& cat -
gone des causes A juget sa s.
as3istance du Jury.
Mais oui, confretr. In nqulI -
-,ez-vous.Ce n'egl 16 quane si -
ple erreur el M hired Jn- 3gpi 4 i
i eft ac quiti par le TrihutiIt
cuirninel des Cayes sami tlsu o
Lance des jur s.
La te dft Pupile. deCst-Aatei I
'est detain soir, A 8 heui'-,.





qunre s~era douni~e A Paa,1ida..

t uell iar le u les debt nti~d
vnaritchwrmiot. IIc c/WpD' rE
eutr autresmreux n


Les boat auiid sem- sau rese urMe
daa1erewuie dons I& vie vcn Ie(,Pei-
dom, oa n 'rd trop. Je eruis les
douewurs de I'smitit.
FINELON


-ctuiLre


GEBARA


- -- -- -- I


~e 1 --_--7-- - ------~~3iJ


I -- I-- -- - -~ - -- I


--


PFIF=





LE MA kIN 14 Juin*1929


I--lII I.- -
t__ 1 w _


N'OUBLIEZ PAS QUE :





La Baterie FORD
-wI ^^ ^^ S |-^


Se vend maintcnaut a Or 14.50 charge
A 13 Plaques
Va sur toutes les Voitures
ast la meilleure Batterie fabriquee


Nous vous accordons Or 0,50 pour votre vieille Batterie

Charge: Or 1,50 Charge: avec acide Or 3,00


Haiian MotorsS. Port-auPrince Cap-H

2379 Phone 39


..
-A


LL'S some.l dans tine PACKARDI) qe (1.111%
touted uautre auto, vous verre'z le pr(prift;ii.
re conduire lui-inkine, Lasidis que I* chaiai-
teur etit assis oisivcimnt.


Pourquoi
P~rqen vl c tbisdail:l Iule lPACKARD, ii a ~U~ll
Itresc.llcllaent et inre I&.114 .oie ail\(fttls le jIiOpi6&
DairA nD petit rLA A cQi

DEN~IANI)E'Z CELA A C E;IC QUI (IOSS80)L UNE


A


C


K


ARD


ANTON KNEER

Distributeur
l'ort-au-Princ(( flaiti )


NeuvUea local pear le Cellge Notre-
Dame de Perpeel Sesrs
Jusqu'ici, relatent Les An-
males Capoises dans le vaste
at bel 6di ce plac6 sur la mon-
tane de I, Petite Guinke et ap-
p6 College N.-D. du Perp6tuel
course, los 616ves taient loga6
dans lee a partements des pro-
fesseurs. Actuellement des tra-
waux de construction d'ua lo-
cal Douvart contenir toutes les
classes de IEtabliasement so 't
entrepris. On pense, ajoute no-
Ire confrire, que le nouveau,
local du Coll&ge sera complete-
ment achevt en Octobre pour la
r6ouvertui e d classes.
Ces iravau ont 6td entrepr's
A f initiative do S.G. Mgr Jan,
I6vque du Cap-Haitien et de M.
Ie Chanoin. Cadiou, directerr
du College.
"Wead= Clao"
,le L JeumeaMe I i ne
Dimanche, 16 juin, A 10 heu-
res do itria, lee membree de
rAssociabo-.catholique de la
Jouneseebaltf 'e ti endront une
important e A IArcheve-
che dePoit,,m-Prince.Aucours
dt cotte jiu59n, lea membres
de I'Assc itali discuteront et
refuteron op common les di-
verses oujqctions faiteu labi-
StuellemesL t ar La Coafession s.
Tous Iur membres sunt pri6s
de ne po it manquer A ia r6u-
^^-g-- --^ ^
Ausur. vous contre accident
A la a e. eral Acci den Fire Lale ASau Ance C.orpration Li-
amlled .- Vve r. ermAnghanm,
A4alt G ,aemw pour Malti.


Me LEON (:IIARLES
LA CORRC( FIO.NELLE
Hier, Me Charles etait traduil
en correctionnelle pour abus de
conflance au prejudice de Melle
Clorinde Compan, alias Georges
Laroche crtancitre hypothe-
caire de Mr ,Joseph Jeanty,
prete-nom de Me Lon Charles.
L'affaire eu eile-mntme n'a pas
de londement p:obant, semble-
t-il, d'apres la declaration de
'itetress6, qui affi.ne an Tri-
bunal, avoir reco:vrd le mon-
tant de la creauce. Ditscus-
sions.- Repariies entire l'ac.us6
Leon Chailes et le Commissairej
du Gouve.aement. Et, la oulel
rossissait. Le juge Pierre-Phi.
Ippe qui dirigeat les d6bats,
Impose le silence le plus abso-
lu. Avocals de la defense de
Me L.on Charles: Mes Nau et
Hampy ; Me B. Desgrottes, avo.
cat de Joseph Jeaaty ; en resu-
m6, ils out, tous, prouve6 inesis-
tence du dblit reprocht.
Le d6p6t des pieces est or-
donne.


Los CoasMt6U
do la Caieso moolaire
EEn conforlrutl des iusleuc-
tions rescues, lea Magistrais com-
munaux ou presidents de Com-
misions communales ont imme-
diatement proc6dA A la forma-
tion des Comtlts pour la recons-
titution de la Caise des Acoles.
Nous publierons demain, une
premiere liste coucernant plu-
sieurs circonscriptions du Nord;
et, au fur et A measure que noun
parviendront les renseignements
conce sant la formation de ces
Comates en d'autres villes, nous
les fourniions A nos leceurs.


SLa Ile de Nolre Dame
du Peretluel Scours.
Lundi prochain, 17 juin, com-
menceront les pilerinages sco-
laires A la chapelle de Saint-
Francois, au Bel-Air, A I'occa-
sion de la lete de Notre-Dame
du Perp~tuel Secours. Ce pre-
mier jour, ce sont les 6coles Jo.
seph Courtois, Belmour Lepine,
Caroline Chauveau, Thiophile
Martin et Saiut-Antoine, qui se
rendront, A 7 heures du martin,
b la chapelle du Bel-Air.


La Journ6e dos M6ree
Bientat, 'ce sera la Journee des
MWres qui, come on le sait, sera
commeminore, cette annee, chez nous
le dernier dimanche de juin. II ne
rest done plus que quinze jours en-
viron pour la c6l6bration de cette
grande Journ6e, qui doit revetir la
plus eclatante unanimity et le plus
noble cachet. Cependant, pour que
cette manifestation nit I'ent ousius-
me et la formI qui caract6sisent I'idle
q.'elle renferme, io iaut une certain
organisation, Is formation de comi-
t6s, par example. qui seront cbarodC
d'expliquer le but de cette Journee,
d'indiquer comment ell* dolt etre
c6l6bre, d'entreprendre, enfl, pir-
tout. la plus active propaganda, dti
de soulever et d'entreflnir i'enthiu.-
siasme general Fpur uno si Ielle
id6e. Que, d.s ces jours-ci, dans les
eeoles, on 6veille I'enthousiasme des
6coliers, par dos entrtiens, des leI
cona, des dtveloppementa appropries
i la Journ6e des Mares; que nos ci-
nemas choisissent des films qui tou-
chent un peu, mime de trees loin, .
ce sujet; que, partout, I'on s'unissc
de toutes iajous pour que la Journue
du 30 juin ait Ma plus entire et plus
o ble signification.'


'


.i '


P


_ __ _____~ ___ _____


i V~-


- __ __ --


--


SleLC~Lrrrr _~ __ ___


PAbGE-.;-


Ina






LE MATIN- 14 Jurm 1929


* ~ ~ -~ -- --- ~1 j-rt - PA E -3


PLACE DESSAINEA
Ca chic Restaurant de lot choix ot I'on trouve A toute here les consomnmations
les plus dlicates. Sadwiches sans pareils Bire A la Pression.
;^ q^- ... .
ll, ~ a Il II __ I ,II I -i


INvWaou -erum
>st,. aUdph1trque
tdInt d'tre offciellement com-
1 6 A Paris lea rhsultats obte-
tl aaczveau srrum antidiph-
rI'atoxine Ramon.
reases experiences oat eta
S ar les cole da Paris et lM
ont tr6s volontlers accept&
lerm enfants fussent vaccines.
ala1 quo plus de 46.000 inocu-
ot pu tre op6rbes. Cela re-
en trs grand nombre d'en -
kaimchs A la mort. La propa-
acal menae et la force del ex-
t t incit6, d'.utre part, de
Parents i faire vacciner
sufii directement pat le m6
6 h- mille: la diffusion de oI
mdthode en a Wt6 ainsi lar-
h otris6e.
prmo d., rapportent les jour-
Al tC mis aussi Ai 'essai par
tration g6n6rale de I'Assis
rpblique A l'H6pital des En-
malades. En presence des r6-
obtenus, un centre complete
nation antidipht6rique a At1
dans cet 6tablissement.


n avion
IT PAR IES FLAMES
dipeche de Santiago de
annonce que I'avion de Is
erican Airways C)) s'est
tpes de Santiago et a Wet
Meant detruit par les flam-
L'avion transporlait dix
rs don't quelques-uns fu-
v6ment blesses.
lni filiste eat mort. Toute
pondance a disparu.


Le Monde
i soir, est morte, au
*lien, Mlelle Victoria Es-
Sde M. Esper, commer-
ea connu A Portau-
de la d6funte et lea
de sa lamille, sont
1n toale bate, pour le
Sctte douloureuse nou-
pr"tsentons a Ia tamille
e par ce deuil, nos plus
onDdoleances.

IW CIhASONNIEiK FALLOUT
r depbche parvenue, hbur,
Prince, a announce la
Charles Fallot, le t haL-
,Smonuartrols bien toii-
Sy a A peine quelquts
t*it a Port-au-Pi since, tn
artistique avec M. Cbau-
Pallot a laisse icid'agrea-
uonvenirs. Nouas deplorons


lEZ notre rayon de
hqpeaux deptlle pour
Les plus jolis de la
r ol. 1.50 ou 2,00,
as ortinment. Les pailles
ftines-d'itaile sobtien-
tpee or 2.50, chez
iAtL'LE AUXILA


roNSi
ou0a"
Fps##


maul XYdunea
p'atedsoura-
W, *up denf


DES RHU
D rzvoUmezmv@


We ~n laslusi plus dominer par ks,
Wim -s 1de obumatisans. Employee
ft pen do Lialasnt Soun. Appli-
'us-Ie uslreoust Ne trictiomnat
Vpug..I* Ualmu pd tre do lui
*Sme- dicoqeeeatlone IOs tliAus soid-
*"Me t laj; 8 lsale Von, yous
-UbOfrr migouz presqx'ei Panotsn
,st darn i..a. a. &4 .zab.~


BISCUITS PERNOT

Chez LAJOIE
ET

Au BON MARCH

Nos aimables Clients trouveruiot lta Bicuit u IA cvcilon
Crackers si impatiemiment attentus.
C'est une sptci-ane de lia (aunde Biscuiterie lrancaise
Pernot un genre de Biscuits SoAs fins, Igers convenant
aux estomacs delicats et aux entants.
Servis sous la torme de sandwiches, ces biscuits sont (pa-
tants.
N'oubliez pas les specialit6s Sable, Petit Heurrr Gamin.
Pioupiou, Marie. Albert, Petit Pain dor6, Boudoir,etc. si
gr6ables A savourer.


The Royal Mail Steam

Packet Company
Le steamer cConway, venant de Kingston et des ports du
Sud, sera a la Capitale vers le 2 Juillet prochain pregnant
fret pour I'Europe via les ports du Nord.
Port-au-Prince, le 8 juin 1929.
1. J. BIGIO,
Agent G6nral de la Royal Steam Packet Company.
T616phone, 2311.


Ce qu a's jamals 1W fail
Ce qul m e pet (tre d tas's.

Kola Champaane


F. SEJOURNE

Piepar dans/des conditions rigoureuses
D'ASEISIE
Priparation el Vente
I HABMACIE A. SLJOURNE
Angyl des Rues Roux et du Centre.



GULF PACIFIC LINE
GULF PACIFIC LINE


LesteamerPablo s afant

laissd Portland E. U. A. le 7

Mai could el devant fair

escale a Seattle, Vancouver

et San Francisco,esl allen-

duo d Fort-au-Prince le 19

juin couranl.

A. de MATTEIS & Co
Agents Generaux


MAUSMES? 9*


da owl n dntmemst.


ftbl r.


Distributcurs:
).. MAXWELL & Co
Pcpr6senttts pour Haft
1(619 Hut; epubli-aine
(Gread'Roe).


I


(


I
n
:1
h
dt


I 1 .1


Panamq Ralrs'ad
Steanm hip 11
ILe ,teamer Ancon
attend i Port-an-Prince.
nant de New-York, le dim
che 16 juin 1929 avec: 46 p
sagers, 94 sa s de corresp<
dance, et partira dans I'apr
midi di mdme jour, direc
ment our Crist bal, Cai
W Zone, pregnant tr(t el pass
gers.
JAs. H. C. VAN HEED
Agent General.
--i .. -- -, --
Cempagnie GiOrale Transallantiq
Le steamer ( Carbet i par
de Bordeaux le 30 Mai e
altttiiu le 17 oui ail. 11 rI
partirtr le ni t i I r po'
5 n111. g11 dtU (.lIb eCL I~ S JU p
du Sud.
La suite de fl'tincraire ser
fixee i I arriveedu paquebo
Port-au-Prince, le 3 juin 192.
E. HOBELIN Lie, Agents


Horn -Li n i
Le M/S (Consul Horn), ve-
nant de Kingston, est atten-
du ici vers le 15 crt., en par-
tarce pour l'Europe, prenanl
1li6 et pIssan ers.
IEINIl()II) CCo, Agents


tVlS
I 'o rist xiii cz en liri que 1 q L al
Daudry )).
Nous avoiis l)aisse nios prix
comnre ci-dtSSe()us;
Petites Briq ues 1 1/8 le
miller Or 9.59
Grosses Briques 2 1/2 le
miller Or 11,50
Manufacture dei lriques S
A. ( La lBaudryi.


am


La peau ru-

gueuseneces-


site


ce savon


II agit doucement sur les
pores de tell lacon qu'il tait
nieux que nelloyer. 'est une
ombinaison de savon pour
a peau. 11 dissout toute trace
le salute el aide la peau B
ire tepdre el douce,

L'hxelento
Savon de la peau


Produit une mousse epaisse,
excellence.
II adoucit et enl6ve les ru-
gosite. et tonifie le cuir che-
velu. II aide conc A maintenir
I'ttat de lu sante.
SEo vete chez tous lea dro-
guistes. Pour 0,30 centimes
seulement, il eat ezpedi6 d6s
reception du prix.
EXELENTO, MEDICINE
CObtPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tons
crivez pour renseiguement.,


*I


Lucien Th.

Lafontant
1638, Grand'Rue
Accessoires, pieces de re-
change, articles divers pour
automobiles et camions de
touts marques.
,../.;LINE, HUILES pour
cur, pour transmissions,
et pour difilrentiel.
A la disposition de sea al-
rnmble's clients, Mr. LAFON-
TANT vient egalement d'inos
taller une pompe A air A 1'6-
letricite, F't.EE AI R, d'un
usage facile et rapide.
T616phone: 3383.


in

Ve
ac

OAS

ia





*1i
st


'a
4.
6
9.i
st


rcw .- --


I.enf#,nndoio
si a.


prendre


'I










I.






















I


Exig-r Ii c(jrade marqu*
PHOSP'HATINE FALltRIS
dr riputatlon universelle et pa moiftr deb contrefaJQOTI


pha'mnci 3 gC MdaisO- 1AinleWoo PARIA


--~~.9." -----P'Pins.--r-~ -- acmmCm rCI


Punatropes-Radiolas-


\'AL~It>


La iiicilleture


'l. '.4 S


lli s,11 (P1 i I' L (II ii (t)I '


,on i iauie.
Ofl( tesi


(131UAMNS~ILCx


faoris
Dc nouvcaux


in~i~av.C \taill' c(Udicudc oisIII
N~SqItics sfijit r('cis tOLyS les dtf


(Al i u pile ))

Succursale de "te*a iio iIde
101&IA. LUIN.




Apres tn :tpa. ce,;ii a.zy la I bonn
pr~cauticn de d(c'-prcr vote system'
digestif en 3I n cr4 !cs rtesidus toxiques
par l'emploi dui fain Iax tif

ENO'sT .JA T ALI"
-- ,.. -.


.e
IAt.
i'eti
.Inde,
.;pr6-


t1lieC
ir un
Hu-
pelle
.s de
lu,
'O U-
ii le
ar-
nsi
le
la

to ,


RHUM (CAMPION ,
Le Rhuim ( 1HAM1NIION Id la listilleriede L'A I(1.:
conquerir ci'n qluclq ji:iimi (, sauns reclane, line (ItS
mieres pacts sur Ic i; liclhe i:n;lien ,ar la perfeclion de
distillation et la fii'vc d(I s.n in6me qui l'ont hoat proc
mer par les' vrais coniiisscurs, supeiieur A toutes les a
tres marques a prix cgal.
Issu du sirop vicr (i ( l : c (.nine, rien d'artificicdl n vii)
dans sa fabrication. et il ne doit qu'au vieillissenieit vatirel
sa finesse incomparable. Faites en I'essai et vous scre/ c i
vaincu.
.Par Gallon :G.8, 12, 18 et 30.
En bouteille: (. 2 G. *' : 75 "** 4 G. **'* 6,:,.
D6pdt Angle des Hues du Magasin de I'Etat et Dantes I)Ds-
touche.
M. FONTAINE


Rappelcz-vous, families
Que la plul agr6able pension scolaire au triple point de vue
.Elude, Iravail, Suin, c'est I INSTITUTE TIPPENHAUER
Que la meilleure el la plus rapid m6thode d'enscigi:emen
classique moderne s'emploic A
L'INSIITUT TIPPENHAUER
Le succ6s, I'an dernier, de tous ses 61evei de Pr minrre
est une preuve 6vileidee ei 'elui de ses elves de 4; me Ot
76me en eat une aulre. I.' istitut oflre, aux retardatai'sR lea
services de oa classe de Pll:)sophie.
Heurm des Itures, p. m.
SSectioa prat;i(l. . .t. Comptabililk, Lan
g8 ic 7 A 8 h. p. m.
'Jetsitez par ss vous dtNs':r avoir ciilibre satitactiMn A
confer vo entant a
L'INSITI T TII'ENHAUER
Reconou Ii utility. Publique.
Enseignement classique general.
pratiqut special.
Priparatiou aux Universites:


- -------- -- -- ---- ---- --`- - - --- -- -- ~~`-~- --- ----


WL


- __ _sum


- -- --


i N
Am


-- -- -- --


-L


--- ---,


p


I


I I


i / -soupe de

PHOSPHATINE FALIERES
Is farine ali-ncn!iire incomparable 6 laquelle des
millions d'enfants doivent la for. et ib sante.




& ii 'ITiN 20 Jain 1929


-~ 4g'W -~. ~ ..A~._ ---------~~4~~-W -~


It RGlAIA UNCH


Fst mici ?ionvol''Je hm %On si~r ii 'ierut (arriv'cr en Haiti. Elke
e~o'lim' ffw hol Ic. I-'lal des EaS-U nliS el aussi ou
:ii Niv; ''i (osifl-Rica, ai aniamia et a ila Ja-
r'~iiim ( oflnflm au I'rintmp-np.
I."VIG l(INlAPITNCH -
NIF' CuIdic'iitmii ocoroI, riI rodiuit cliimiquie. 11 oA i ve
..d iio ti (Fordngtde C n(:aliIie*
I j \ If c 11 rcticrtii e.




fir, 1" \ PUNCH 11' (s
111 11, 4) (tw: I I( )i' \NSO.NrIA. ITO. '2076.

oo b m Site....( I n-n I-Sri? -

(40 1lu if)( I/ In
Lit \'(-I)iu)IdeI 't IC \w-Yorik lcsporls
Nord 4'si mc-do :j I' :nui- lrin tc Ic 22jui~n(irao 11 pr iI~*
or t w,,w ,ir i'lloct il pi lirur t'I(II, imeen otitt pour
P- Pliin Ic I 'll p*jnif 2)
(bI(I\ II ~ \ w. ~ COMPANY INC.

(ii. ILF I1A XlC", iC LIN


M1ali


("Co I Ile


(l (evanI fa/ire


escale i' Seallie, \,anecouver

cl S(1 I1raicniscoesl atllen-

d1 r0i I0 orl-an-Prince lc 19

jiuin couranl


'A.


de i1AT'TElIS & C"


%,vents (iEntraul


FAIBLESSE
UtHILITt ale


I Poor les bommer alssf


De plus en plus les ho "
mes comprennent que leut
personoalit6 depend de leur
uttrait personnel-el que cette
attraction personnelle est ba"
s6e ou contrari6e par la che-
velure.lls trouvent dans
L'Lxelenlo
Quinine Pommade
( a combinaison idWale pour
I'attrait et In sante de la che-
velure.
: ,Une chevelure qni n'est pas
qo sante ne peut Wtre attra-
yante I La Pommade de Qui
nine Exelento est une prepa-
tion medicale.Elle embellit la
chevelure et la rend soople et
soyeuse, de tell sorte qu'elle
nourrit aussi la chevelure et
lui donne la.beaut et la sant6.
En vente chez tous lesdro-
guistes. Pour 0.30 centimes
a * ta t x


seulement, ii est cxpedic (es --- .--.
reception du prix. E
REnERIEMENEMS
EXEIl XT1, MElaIICINE
COMIPANY Mr et Mme K Esperet leuors
ATLANTA, GEORGIA U.S A. entantr Monsieur et Madame
Agents Jemandes pour tout' Nagib Sada et 10,urs entants
pays. Mr et Mme Albert Eper et
Ecrivez pour renseigiement. leurs entants ainsi que Inus
les autres parents f1s4i chan-
iter a I'Eglise M6tropolitaine
.. d . le Mardi 25 juin en course A:
.aulistran (le ds Po Six beuree trente du matin
,, .,. unee messe.soleanelle pour Ic
Ai A i >a te mr :-


repos de I'Ame de letir


fille,


Les dpCeches p ur New- "E-,' vIUI ca nmre
York et 1'Europe (viu N -YNoi k I ictoria Esper
direct) par le steamer (Oranie dicd6e au Cap-HAitien le 12
Nassau) seront terms jeudi de cc mois.
20 du courant. I
Port-au-Prince,le l9juin 1929 Le pri eit avis titot Leu
d' nvitai In.



La Pa

Angle des Rues RNp

Port-au-Prince

Le plus fin Le plus 61(

Vous le trouvere

Costumes en casimir

en Palm-Beach, en

Gabardine, en Blue I


Eleclrique,


en soie,


en crashdefil


DESOHIENs
IA 6mogiobine
Sppirtour dn Seoit pv,'ult per IYite ma.c o
u~rh~ue i vlaad. oia.. aI ug f~rz-UQ 'nlm. di dam. Ir IS Hpfieu de Peus
D* Obu" DMOft Ifl. g. 0. r." *Pow uft PAM *I 0Pbami

JUSCI 'IllS PERNOT


C/iccr


LAJOIEL


t.. < ~j src' jl 4kc .1( 1( hj..&Ljtc~i hIAA & i.~' tI5LziLLJiiC
Perw-nt -- un genre de B~iscuits Sodas fids, lgprs convemalt
;wN r''empacq de ic.mts rt nu- enfants.
Suf %. So,, nw la Ijcfiw (', ,aridwiches. es biscuits sov t pa
Unlts.
N', u' z 1 as ws specialites Sabk, Petit beurrc Gamin.
Jjauie. AlibeIu, Petit Pain dor6, Boudoir,etc. sl
gMCjeA :,,e ;*i savotirer.


-- Mom


Les eoaconrs 4' :tkltliceFrealase
Nous rappeOiom au int6
res.Cs que 1i demise des co
pies au 'residlit de fa Soci&
tc pour le Crng0urs de Com-
poiMtion Fra*.fise est fixe'"
.au 8juillel prochain, an plus
tard.
Le sujet du Concours dijA
announce eat celni-ci; w Une
Nouivelle ou Une 16gende. de
caractere local (Prose ou vers
D'i tre prrt, le oncours de
Diction lranfaise. qui eat di-
vise en t ois g' oupes;1 o Con
course entire adultes. 2 o Con-
coiirs entire jeuues gens, aura
lieu i Parisiana,le samedi ma-
ti,. 20 juillet, d6s 8 heures.
11 consiste dans la recitation;


rsilen


lo d'un m[tcI a ose
1 ii rmoreua (eri( ) paC Cw
it M curre6 t et dPat
I 'miMu .d (on

s d, as
twro, mtea
choit d cha
Les deux mau d le
citation p euvedt' du
re dramatique- du g
comique.
Pour tout 4 .-
meuts, consult le is
sur leas onco jbs I6Al
Francaise public le
nal ( Le Temps o0 do
fevrier 1929.
Le Secwml G ,
Camilk


eZL


w, %ol


ublicaine et des Miti,

Telephone,: 20

caant- Le plus a la tn

z en notre elablisseuei

CHAUSS U1
SMdLq/


pIt~


ASSORtI T rdETOUVEL0
FRANCO & VICENTE, Prto


en ALPAGA

en DRILL de tbules
nuaiices

en Noiikpure line,

en SMOCKING

etc, etc.


~1 - ---~ `---- -- -~ ----~- 1- ~---- ~-- ~T----


~LI~IIIIIII I --- --


9-


-.-T .


,J
r
77U~-1-r- -I V, i


I*1
.A 10 .7

(CORNSTARCH)
ou la CREME de MAIS

kl iAIZEAA est rallment par excetllM '
[ "~ aizena est, en effet, plus di e tible que
Stre pndu l alt, et MfaIena ista iL
Srib cic -k enIt deta persn-
no & estn d llot,
I Voule:.vous de bonnes tecettes culinaires, de
nous sommes en possession d'un luret de t'
Demande:-nons 4ta.qus uous rendrons complt( t*ls
/ploi aux.quels on peut affeett '

'^^ ,- 'AiN '

MAIZENA se ve&nddant .qQbh

nlos epkic ic s 8dhns toute'ka (4lue.t

L. PREETZMANN-AGGERHOLMt C(
fRue, duQuai.


--


Avil *"r ".1fli nI


- I .-


Le s /vu I I I ( T, (4 Pablo


allalrll


lot'sm';I'm-11mid Etlt. 1,/' A. le




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs