Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04196
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 6/12/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04196

Full Text
- a -


plt Magloire
D1pECTEUB

,)o AMErICAINE 1368
gtLBPHONE N* 2242


j


:1*W III~ -I I


*awn No 846


PORT-AU.PftINCE #41Am)


Sspela e plus beau ea c41" We de -
sor I461 s al e lie I1r6f3c4,dt
de la etharilt curamt venue tro
--vti le le ma'qve de csrtharift l It
Mnekai12. BORUI 192



M1ERCREDI 12 JUIN 1929


rand discours du Pape


tressnt de suivre
eit .ts luttles d
de ses postifes con-
ace morale et la
le vers lesquellet
Ildes, l'on mo ialt
inspirations de
collectivit.s humat.
4diions, il ya quel-
Sque DOs temps
Mwn triste va( nous accuserent
pewtmiame. Peasl-
I'Que e 'fussioni.
iment mauvais pro-
.Cependant, A celui,
ou penseur, qui
les causes dea as*'-
i ts des ames et
ices, quel int#ret
I lpectacle firasdtio< et
se de i'Eglise dres-
nante, dans I'obscu
rafale et eclirant
lnes les voles qui
I vers a r6babilita-
tlo morale!
lun dernier, an ma-
d Jour de 1'As-
l 'occasion de la lee-'
I 6crets pontificaux
les vertus de
crviteurs de Dieur
i lise, Pie XI a pro-
long discourse don't
es surtbut, sug
Sdernier point, out
otre attention. Le
r du Pechert a par-
Skd'abord contre
ent et de plaisir
I'homme centre
les modes actuellks
Sd S `fhite, 6 Eve
iU objet de tents.
corruption.
oyons-nous aujour-
it le Saint-Plre. Le
ce monde pour le-
terrible A penser,
apas voulu prier, Lui
as trouver une priere
Ipour ceux qui le cruci-
,,au moment o ils le
t sur Ia croix, le
Sa toujours tU tel quc
I'Ap6tre: sensuality,
orgueil. Le monde a
&te plein de malice;
lors Wet ainsi danscer-
o0nes ol n arrive pas la
|d Jsus.
t y a des moments oiu
tr que la mondanitk
les hornes de ee qui
monde par excellence
e, envahit, contami-
Sceux qui ne veulent
Svoudralent pas etre
nde pour ne timber
ate role du Christ.
oui, power le sexe
,c'est one grande s -
i que celle de la ri-
!ell dle potsseerpoor
poir pouvoir, pour op-
C'est une terrible s6
*t beaucoup, un trop
bre en sdnt escla-
ce que orn 'peut
I'hlitoire, mlis pour
I'on regmr*t a rtour
ue I'oan he atten-
Iui est a la port~e
et des mains, cels
avec Q.. intmsait6
r de 1j 1our dans
0tia udniesUe des
.nwsres qui suscite


or ble n ter
i
La4 caus effre au1
hl tadfa tre au
A commander, A do-


pein& e n r

Uv v FEirement
m~me ct fie cc qul,


en elle, le plus exquisement
caracl6ristique, a la destrue-I
tion, non pas seulement A I'a-
bandon, mais A la destruction
qu'on dirait inconsciente tant
elle eat profonde de ce qui est
l'ornement natural qui lui a
Wt6 particalibrement confie.
Quelle peine de Ia voir ap-
pliqude eflacer ces magni-
aqtite,ae tr6sexquises lines
traces en elle par la main de
Dieu I Et poor devenir quoi ?
Pour detraire tout ce qui l'en-
noblit si hautement, pour ef-
facer tout ce qu'elle a requ de
plus caracteristique de Dieu
et de Ia nature et qui, pour
cela, ne pourra jamais etre
supprimx, pour tout perdre,
en ommiet nerien acqu6rir.
Ces choses I aussi, helas.
ne sont pas absolument des
nouveautes. En d'autrcs temps
aussil'on a vu les memes taits
d6plorables. Mais rarement,
a en juger par ce que I'His-
toire rappele dans ses monu-
meuts, rarement comme au-
jourd'hui. Et c'est vratment la
une chose qui impressionne
ceux qu rtflchissent A ce
qu'ils voient.
Elles font vralment pitiA,
cells qui appartiennent a cc
monde, A cette zone don't le
Crucifid a parld d'une faVon
si e&rayante. Mais, s'il n'y
avait qu'elles seules, la chose !
se comprendrait. Mais il en i
est, belasl de meme de tant I
d'autres qui ne veulent pas
etre consid6rees du monde,
qft ioffenseralenti de cette
6pith6te, qui veulent ou pr6-
tendent etre et se dire &chr6-
tiennes, catholiqes ce qui
est l'expression la plus haute
et complete du Christianis-
me qui. veulent conserver
la profession catholique, qui
veulent dans I'6glise et s'ap-
procher de I'autel, o'bliant
Su'ils entrent dars la maison
de Dieu, du Saint des Saints
et qu'elles s'approchent du
lieu o0 adorent et tremblent
les puretls angeliques elles-
mimes. 11 y a une parole qui
ne justifie pas; mais qui ex-
plique ce que I'on volt de
cette facon, une autre parole
terrible qui dit: il y a dans
la vanity une force de fasci-
nation qui obscurcit los iddes
du bien et transport, igare
meme des esprits purs. Et il
est souverainement doulou-
reux de voir qu' ces embf-
ches, qu'a ces fascinations de
la vanity ne c6dent pas seule-
ment une si nombreuse jeu-
nesse: mais encore tant d'e-
pouses, tant de meres, tunt
de fetmes qui,dans la tamitle
et dans la socitle, de\rai nt
itre des modules de vie chre-
tienue. a
Ces paroles, toutes ces jus-
tes apostrophes tombant de la
boudhe sacre du Souverain
Pontife, cnglent- come des
coups de fouet. Ellesclsirent
la toi morale d'une Iueut ful.
]urante; el les en raniment
Sltincelle au fond des cons-
Ciencea lasse et se taiMet,
i sa dieirt le gtandp voile
qui cac he i A'o satideur et
sa feaute.
Et c'est ce qui faith la force
stftia uiaeae dtilaraon-
Ie aufiaue crtodlfrue,
c'est qu'elle croit que de rlles

rren1pTrl


[ r^ Kdavu*e i s-i tpitf
rI~pd que ses tellers 6nt
e transfrdr A Is rue do Pen-
Ce ~inO il7 i lace de Ia
maison dn Dr Lysius.


I1


LA MARQUETTE

Fabriquee par Buick

Repr6ente I'ensemble des resultats acqu s pendant 25 an
n&es de pratique, d'efforts continue et de r'cherches sans
fas par les Em nents ingonieurs deJ la celibre

Buick Motor Co


La MARQUETTE repr6sente awe chance inesonr&e aux
admirateursde la BUICK de se procurer A des prtx mode-
r6s une voilurc Labnrque par atr Compagnie qui a, depuis
25 ans, gagu6 et retenu la cona.. gdnkrale.
SEn peu de mots, la MARQUETTE est la r6ponse aux d-
airs depuis longtemps exprimms par le Public.

The West Indies Trading C

-- ------ 1


BISCUITS PERNOT

Chez LAJOIE


Au BON MARCHED
Nos aimables .lietls trouveroot les Biscuits ( Reveilon'
Crackers)) si inmputlIIneut attendus.
Cest une speciaiie de la Grande Biscui.erie trangaise

Pernot un genre de Hiscuits Sodas fins, 16gers covenant'
laux estomacs delicnts el aux enf(ints.
I Servis sons la torne de sandwiches, ces biscuits sont epa-
tants.

N'oubliez pas les specialit s Sabl6, Petit Genrre Gamin.
Pioupiou, Marie. Albert, Petit Pain dor, Boudoir,etc si
grdables a savourer.
I _________ ___ _I- -. ,. ^ ,


Le Scandale
DE LA
Banque du Canada

Les arreMstiems eostinuent

De our en jour, le scandal
du deficit constate ti la Ban-
que du Canada prend des pro-,
portions vratment inatten-
dues.
II parait que les operations
trauduleuses qui s'operaient
depuis plusieurs annees A la
Banque ne s'arretaient pas
seulement A Portau-Prince
mais s'6tendaient aussi aux
antres villes ot la Banque
avait des Succursales. C'est
ainsi que M. Eberle Joseph,
don't M. Pition Narcisse, dejA
arret, 6tait I'assocl6 A une
maison de vente d'accessoires
d'automobiles, a e6t apprd- .
hendO, avant-hier, A 11 heu-
res do matin.
Le scandal continue done
et les arrestations aussi,ce qui
prove que cette aftaire nest
point implement un deficit
de banque; mais une suite
d'op fomat, de speculations
frauduleausds o Ipargne et
lea dep6ts -de clients de la
Banque EtaieUt engages sans
scrupule.
C'est done unge rosse affai-
re et biqt6t eous commence-
rowIs h publication de cer-
tatas renseltgementa qui pro-
voquerout, sans doute, de
volvest arbtiawtationh



%iT 9'-STO -,c "t renou-
I vellN, aussi notre cllen-
Mtle, pour lea fttes prochai-
nes pourra continue A faire
la unique aux autres, en nche-
ta t nos Bas nos Satins -
nos urepes lavables no*
Voiles de sole etcA pirx mao
ders chdc
PAur. E. AUXILA


Demain,
... e quarter de la chapcll
de St. Antoine sera en grande
liesse; car, comme nous l'avons
deja annonca, c'est la tete du
grand Saint auquel est voue'
chez nous nne si helle et si
pieuse devotion.
La grand'messe sera cel6brte
a 7 heures 1/2 du martin el, aprs
la ceremonie religieuse, il y au-
ra tombola et kermesse. El1,
dans toules les families du quar-
tier, il y aura, comme chaque
annee, des reunions joyeuses.


I
Lee 6oleo primaires
industrlolle
Comme on le saiL, hientOt
commenceront, A Port-au -Prin-
cc, les travaux de construction
de 12 6coles primaires indus-
trielles qui seront ttablies en
diffrrentes regions de la ville t
places sous le contr6le et lI
direction du Service Technique,
de I'Agriculture et de i'Ensei-
gimment professionnel. Chacu-
ne de ces kcoles, d'apres les ren-
seignements que noius avons p
avoir pourra contenir environ
500 61dves. C est envion 6001 eni -
fants qui pourront frf.q(i'uilte
ces dalblissements du Service
i Technique.


1. Panlaleon Guilband reprend la
direction de sa lanufaclare
de ciqarlelis
M. Morales, directeur de la
Manufacture de tabacs et de ci
garettes, don't M. PantalOon Guil
aud est le proprietaire, avari:
demissionni et laissant par cklI
acte sans direction I'administr:;
lion de cette Cie, M. Pantalon,
Guilbaud,l'industriel bien connii
a, par decision de justice et pown
la sauvegarde de sea intit, .
repris I entire direction de sc,-
aflaires.
Nous sommes heureux de la
nouvelle orieutaion,qui va trv
donnte A la Manufacture de
Pantal.


LA BIfIRIe Nationale

de la Brasserie Nationale
Ij zo


" U,


VUIL(I 1)(11O7111 ur J, 1(


le verre mal gr

superie 1ure


sa quality


Protegez voire poche el

votre sante en ta buvani

toujours.






Maflilactl re aii'enne

de Cigarettes


GIEBARA & C0


Les Cigarettes

f Dessalinienne'

GeolonR


*Redpublicaines

SPori-au-Princienne
GrAce A la finesse de leur ar6rne font les d6lices des
vrais amateurs


r IIII IM


... :t \' uln honntce lnrovin-
mcia! s't'lonner de l'uccucil di,;-
ctiirlois qu'il trouva (l1:s tu
I1-hel die la rue des Mir:wles r,--
pilt" autretois pbur son airnabi
liht cnvers la clienltIe. On lini
o( x Ix i i, u a que I'ftabiliscmeil
:ivail change de propri.'ltire et
i'vait tO transfWrt plus lImtt, A
Ila nil:'-m rue, angle de;: l; es du
Ccntre t d(les Miracles.
(:'est (gal, murniiir-t-il.
c l ht6'el n'West pns uill ';llu is';, .
mnent d'avenir I et pour (,! i non
vean, ii nest pas n6cessnaire d'e
tre grossier.

... voit que, ces joiors c. Ie
Cuafe chic, elegant, oil I 'i trou
ye Iv service le plus irrint cha:-
Ile, 1'accueil le plus niinuble el
qui cst situ iA proxiiit, thd
r.nore plus grande Place publi-
que. la Place Dessalines est ie -
core le BPAR TERMINUS. II (irte
ieno son nom,. le Cafr (t dot
que l'on vienne, tous eu\cx qui
veulent passer des heurc agi Oa-
[lies, n'ont qu'un point de n-i-
contre : 'rIMINI'S.



Etla Journe '

des Meres?

Voilt qu'on nen dit plus ik. -.
Pourtant le jour approche i.i 1
elle doit dere ctbr ee, c 'le
grande et pieuse journee oil les
Meres doivent Ntre plus hono,-
I res, fdtees, choytes. Pour eitle
annke, la fete des Mires tmun
lieu, chez pous, le dernier di-
manche de ce mois, le 30 n iin.
Durant les jours quivoi.l ve-
nir, nous consacrerons pit uicuirs
articles A la fete des Mires, Iouri
crier, dans Ie public, Ienti ou
siasme necessamre A la re~lis5a-
lion d'une si belle, ii sohbe ideet :
'ous e'sp6ons qw atoconfr l, ,
res en ferOat liUatfuLtTo60d'- .,
Ibord, nou= tppekM a as fleai w
i istes qu'e ei dotvnt' ie p '
rer r confectioners lee peMte
fleurs rouge Ct blend qui onr-
root, ce jour-lA, loutek As bo-
topnaere&. Nous fefi s etIsc
J'autres sugmesio Iu ts
Donne riussit de ete d i 4A A'
M&r.


1_*__~ ___ _ ______ _ __ __ __ ~ __ __ __ _


--


do rlj~~
of~a" ,


_d,


mm


I


a vu passer, avant-hier.
vers les 3 heures de I'apres-
midi, rue Americaine,aine 'fille'
v6tue tout de rouge. Chapean,
souliers, jupe, corsape et bas,
tout etait pourpre, pou.pre com-
me du sang.
I'n garonnet eut un mot ty-
pique: Heureusement que les
taureaux ne circulent plus dans
les rues de la ville !

'. nle cesse de conlcmrpler le
grand nomlbre des vo<)ilures lu-
xueuses qui, a toutes les heures
du jour et de la nuit, viennent
s'approvisionner de Ia gasoline
ct de I'huile de la 'ITrcaco au
magasin dLu sympathiii.ic L;-
CIF:SN T,. IAFI'oNTAN'r, lhi (iraind'
IRue.
L'aciviitt' et !a gentillesse du
pi>ron soun tellement (.,ilIvtn-
Ics que Ic plus petit ch.ia lleur
veit devenir le client ;.. .ilu de
l:1 nmisonii. t NOT;I: (L.iL troU-
ve clkaI tr's natIturcl, l1i (lii ad-
iT)irv les ;nielioratioir> que,
conistan iiient M. Iafonta: iit ap
porte :' sa maison, et i(ui coni-
mencnc't dejA A v laire onurir
onus les automolilistes.
... a garden e avec (in enarlin
dtfgortl I'em >oisonneur :midn-
cieux uii voulait, en avou:iilt ce*
pendant, se justitier dl vant
quelq11n'1in des notres lt I'de ccu-
sation plus que fondue de ter dels lupefiants, no s tlirons
hientot A quelles finset ;'ii ucelle
clientle...
*






PAGQE-2-_ LEI MATIN 12 Jol g1929
,im .___-____- "-


AU

"ClubUnion


R~eption de olrtt ami Berma
Pierre Alntoile come ouaov
membre dn Club.

Avant-hier apres-midi i
litat. nu Club-Union ,, u
t. illunte reunion A laque
Imnitn,, rewnts M Enriq
Agni;r. Charge d'Aftaires do
l i)uliluit! Dominiicaine A Po
Hn-Prince. M. Ratael Cervii
(harg6 d' flaires de Ia Re(
blique de Cuba, M. Leonce B1
no. Secr:inire d'Etat de I'ln
Sieur et membre du ComitN
dareclion (!. Club, des Conse
Iers d'(.lta, mcmbres du Cer
et ilusieu, a ntres personno
t6s de nl Socitil port-au-pri
cienne. I a reunion avait po
but la reception de notre a
Hermann Pierre-Antoine co
me nouveau membre du Cl
Elle cut liet sous la presided
de M. Andr# CheVallier, pre
dent du a C*:lb-lTnion ,. Le pr
sident do Club, dans le langa
elegant et original qu'on
connalt, adresta au nouve
membre, une cordial alloi
lion de biuvenue.
M. Pierme-Antoine repond
Monsieur le President,
Les membres de ce Club n
Pu A fair tant de beaux d
course, que vous n'allez pas
tendre de moi quelque cli
qui inaugire merveilleusem
voire pi silt nce. ('e m'est v.
ment un embarrass d'etre le p
mier membre que vous recev
Et puis quelled emotion !
plus forte que j'ai dans ma v
J'ai perdu mon audace du deb
Nest-ce pis la deuximne f
que 'as I honneur de prendre
parole en public, et nest-ce I
A un president, le 3Cme je cr(
que je m'adresse.
A un president I C'est tout
meme une coincidence ht
reuwe Et je serais tentt d'C
superstitieux si je notais co
bien mu vie, ces jours ci,
conporte que cela.
C'lait ra 1922, j'Mais ccl
c6te aver AndrE Ch-valli
puis dans la mnuison (qu'il hal
acluellemn t et et ju nous r
niissait pnrur entendre parler
Il ca ldidalure de nolte dist
0n, et pr.stigicux C.:ht., L.o
Borno.
Eln 1922, ijt`lis levani un I
reau nlisna I l'ailel des ConPs
lers d'l:lt 'pli devaient aller d
poser Ihiur )ullelin d ans I'ur
Le Conse.iiter SMansa )('(Iy en
molnjent. Ifr "sidt.inl de ce Cor
rtpo lnl;il; p icsntl.
Sept ans plus tard, je rvit
deviant la meme et noble
sembi'e. Celte lois pour mn
tender, in't rpcllr p)ur le Pr.
dent d'aivoir a pitier serin
de server mon piiyv. de res
fiddle A Is foi jurIE. 11 I'a Wtu
1I sait 1 lri.
Sept ans plus tard, je me Irn
ve devanl velui qui put le iv
combiecn iirobolent d'accun
ler Ies pi sidences coimnn
accumule les decorations. F
ce une ltuian de couvrir la r
dite de son crAne ?
En tout cus ce president
m'apparait pas de haute tail
exempt de I. flormitls, avec c
yeux de lynx et un nez <
n:eut point deparE le visa
d'un mon:,rque a. Celui<
d'uane allure pesante paratt t<
jours tourmente. Avec le met
entrain, qit'en ces temps, I
tres eloigne s, la meme expi
sion de ces regards inqui
teurs, sa g iett habitnelle,
mEme animation et son 6ter
rire, il jouil des savers de
vie. Et de cette vie il accel
allegrement lea devoirs.


N'est-ce poi assez pour, d
jA, nous rEjiuir de son electi
Sla direction 4u aClub-Uniol
Apres les ioqraee de lut
pseine d secrets, le soir, il na
tera goiter le cbarine suave
r6unions slectes od I'art s(
consacr A toisir.
Quel detour vralmeaft he
reuy, Messieurs, pour arrive
louer le Pr6sident Borno qui
eu la bonsa idde de fonder cc
society.
11 a pen.s que notre cou
n'est pas unie euvre de c
constance maintenue uniqi
mnst par des considerati
Pit'iqu, 's, ;1 a comprise qu'il
l Forces qui, one tols co
tituaes, idor ent prendre defl
tivement ri :ioe et survive
tructifer t eaue loiqu e let
nltiuteurs i e seront plus,
Nous pas. ins, Messieurs, ci'
enteadu, w -is nos idWes, n
energies do cent nous survivor
Les Inncva ons par iequeill
ous nous sommes signal


LA

Vie politique


lab dominicaine


Rf:VIsION DE LA CONSlTITON.-
eut Des electionss generales en vue
ine de la formation d'une Assem-
lle blee constituante pour la rwvi-
;oe sion de la Constitution en vi-
ila gueur, oat eu lieu, le ler juo
irt- courant, dana touted la R publi-
no, que dominicaine.
p- La lutte electoral n'a 6ti mar-
or. quCe d'aucun fail saillant, le
t6. parti d'opposition s'etant abste-
de no de voter, lea partisans du Gou-
-il- vernement et de la revision
cle constitutionnelle ont assez taci.
li- element triomph6.
n Comme on le sait, sans doute,
,ur un des buts rincipaux de celte
mi revision de a Constitution do-
m- minicaine est d'obtenir la mo-
ib. diflcation de I'article interdi-
Ic o ant la election presidentielle.
si- De chaudes pol6miques ont eu
r. lieu dans la press A I'occasion
age de cet article, les partisans de
lul son maintien et ceux de sa sup-
au pression ont echang6 longlemps
et expos leurs arguments dans
les journaux de Santo-Domin-
go et d'autrcs villes. le tait, ce-
it: pendant, qui reste acquis, c'est
que la majority du pays non
seulement accepted mais desire
la reelection du President Va'-
nI
ont quez qui a prouv6 qu ilt tait ca-
lus- puble de bien diriger la I1tpu-
alt. lique.
ose
ent
al-
,ez.
Ia

nI Parisiana
oisj
SIs CE SOIR
pas L'admirable trio: Rimsky, Ko
ois, line. Kovanko dans ;
La Nult du Carnaval
de Entre : 0,51; Halcon : 1.00.
eu- REMAIN S(IR
tre Destln6e
m- une magn:flque epopke de Na.
ne poleon.
10 parties
e A Entree : 0.50 ; Balcon : 1.0)
er, .
iite

ie Le Monde
in-
uis .MAIll.(A(' :
SEn I'Eglise Cathgdrale S. inte.
Iu- rinil6 sera beni, le m di 2
il- juillet prochain A 7 heure- du
-' I maim le marine de Melle Edith
ne. Cameron, fille de Mr it Mrne
ce Colin Cameron avec Mi Flix
ps. I)orlean Juste.
Nous prsentons nos since es
ns va~ux de bonheur au charmn :n


couple.
IIN':AILLES :
Nous enregistrons
sir les flanqailles de
men Lallemand avec
Courlois.


ave- plai-
Nielle Car.
NJ. Chacr's


Meilleurs compliments.
Bal I'rogranmme.- !,- char-
mante tlie de 'lnt .-n;,tinna: l
Athletic Club a eu le pihl. grand
succes, samiedi ilerni -r, i, Ace A
Ia courtoisie des m'mnhbres d
Cercle et A une organaisation des
mieux reussies.
Tous nos compliments I ai-
mable President le Dr Bastien
-r

Maladies i ,i Peau
Maux de Jambes
SoulIag.elt Iw ag"e
,utri"oa rapid o If | I
Eau Pr6cieuse
DEPEtSIER
RADICAL P S TOU
ULCtiqES -
PLAIES O JAMUM,
FrIO%4AIS, DATES,
ACN. DitAIIGCAISONs, rCZMAS
A.. ROUX, DoCtur Phiwcf.
72, wnut de Cb Lja. i NMI'dkl (S m )
ne r em b *u c.re.. Im fImw
V MUATMURI ., Paar-c'r Salotarrmaoiv,


doivent continue nos person-
nalit&s et imposer A ceux qui
nous remplaceront les resultats
de nos efforts, do nos lutles do
nos sacrifices.
Le President Borno a com-
pris eels. Et il n'a pas voulu que
ces Forces don't il a 6et le crIa-
teur et an centre desquelles sa
personnalitH constitute un puis-
sent pivot, un (aide presqu'ir-
rmplaV ble ussent eparses
at abandonnots an jeu avergle
de contingencies.
Et quels collaboratours, Mes
sirurs, II a trouvrs, il trouve et
trouvera en vous tous, dout 1 6-
nerge sans cease renouvelee,
ment le boo conibat, sans rrp I
ec sans faiblesse, malgrE les cri-
tlques et les persecutions des
attards et des jaloux.


Au Palais

de Justice


JIRIDICTIONS D'APPEL
ET DE CISSATIO

I" .e mercrrli 2? nmai, le Tribunal.
sous lu prsid lence du judge Dicatrel.
prononou I tsurrits qui suiven :
1.- Celui qui confirme le jugement
rendu par le Tribunal de lire Ins-
tance des Cayes la date du 27 juil-
let 1925; rejette la demand de dom-
uages-intretts demands par Aug.
Mackenzie, centre les appelants les
consorts Moussignac : dit acquise a
I'Etat I'ainende dtiposee et condamne
lesdits appelants aux depens de
I'appel.
2.- Celui qui recoit en la formne les
deux appeals, dit tquil v a lieu de lea
joitdre; dlonnedfauttcontre la dame
I.uc lliarin iqui n'a pas encore paru,
ni personnii pour cile; rejette les dif-
trn('ites fins de non recevoir propo-
sees respectivement par les pa ries
litigeantes: dit mal fondele double
Sppel interject par la date Vilcina
Gilson es-qualitt et le sieur Paul
Lhbrisson centre le jugement du Tri- I
bunal de lPre Instance de Port-au- I
Prince du 27 juillet 1.27 rendu entire
eux, la ilinei luc Eliacint elt la vcuve
Euii.nc Louis Hlyppolite ; confirm
ten consequence fudit jugement dans
touted s:a lorime e teneur pour sortir
son plein et enter effect; renvoie les
parties A se conformer I la Loi en ce
qui a trait A leurs droits herbditaires
tpour uile demianIde riguliere en par-
tage d lia succession de leurs auteurs
ordonne la confiscation des amendes
deposes.; condamne Irs appelants
aux di/pens.
,Les affairs suivantes sent appe-
lees :
Diuron D. Irignol centre Banque
Nation.le tie la r publique d'Haiti.
Cette atl'.aire, sur la demande de
M.e Franiois Mathon, est fixCe ven-
dridi prochain.
F:illite (loffson, Lucas & Co ct
Lyon Ilall.
MIe F, Mlathon pour le sieur C. M.
IupuiI, syndlic provisoire de la fail-
lite. dlonne lecture de sa requete
No I ; Me lAon Iliantaud. pour C.
I.yon Ilill a ,produit des observations i
oriales I'applui de sa defense.
Vu I'leure avancce, le Tribunal a
rervoy\e v\endredi prochain le d6ve-
loIppt'inent de Ia plaidoierie de Me
Liautaud et lve le siege.
Ler ,endredi 24 mat, le Tribunal.
prrside par I jugc Deaictrel entend l
continuation de I'affaire : Faillite .
O)lffson, Lucas et C. Lyon Hall.
Apres le d&veloppeinent des mo-
vans de defense de Me Liautaud pour
Lyon Hall, M. le Substitut Terlonge
alu le requisitoiredu Commissaire
Charles Hiboul tendant au reject des
finsde non-recevoiret la cassation
du j Iinm nt attaqu auvec les cons6-
queuses de droit au fond; A ce que
le Tribunal dise queC. Lyon Hall est
coanmandtaire dela ISociett Com-
merciale Oloffson Lucas actuellc-
nrnt en Mtat tie faillite.
Li.a cause entenlul', le dep6t (h's
pieces est ordonne pour le dilibrk
et Iarr't ctre rendu dans le delai de
quinzaine.
Afffirc Damon D. Brignoles centre
Banque Nationale d& la Wlpublique
I-d'H lti.
Me Rigal pour Danuton I). Bri-noles
n lonnr lecture de la requate No 1.
Sur l.a dtenande de Me Morel, le
Tribunal renvoic la continuation de
I':alire a nmcrcredi prochain.



Session

crimi nelle

lt lun lu 1,'.' j'iillet prochain,
s'ouvrira :u T'.ibunal die lre
Instance d(e lPort-au Prince, lh
deuxitme session criminelle de
1929
LOrdonnance do D)oyen di
Tribunal, M. Christian Mitto i,
fliant I'oivertnre de ce< Assises
a 6t1 inser6e au MONITElR.

Le rouveau G*uverneur
dr Porlte-ico
('est M. Kermit Roosevelt,
rere de I'ancien pr6esdent des
Etats-Unis,que M. Hoover vient
de nommer Gouverneur de Por-
1 to-Rico en replacement de M.
: Towner qui a d6sir6 resilier sea
fonctions.


M. Roosevelt, qui detail en
Asie, eat rentr asussit6t sux
Etats-Unis pour aller occuper
Sle post qui lui a 6t confle.



Statistiques
Pour le mois de mai coule, il
a ete enregistrA par Ie Bureau
de l'Olflcier d'lat-civil de la
section Sud de Port-au-Prince :
94 naissances, 8 marriages, 2 di-
vorces et 37 decCs.
^-----*- ---
Colltllon de voltureo
Hier, vera 12 hbures 30, uu
Bois-Verna, le scamion Dodge
No. 4207 et auto do meme
marque No. 211' entrerent en
collision. Lea deux voituress en
tirerent avec peu de dommages;
I'auto n'eut qu'un marchepied
fracture. A si bon compete, on
s'entendit facileInent et Iacci-
dent n'eut paa de suites plus
fAcheuses. *


EUG. Le BOSSES &Go.

Agents Ge'nrauw


- --- I~ __ ___ __ _____ ~_ -- ----- .. _


Eno=~


C' )rr*;





Le MAfl`- 1-2 Jurm k29--


-... ..... 4 1 Ni l I II ...


(CORNSTARCH)

ou la CREME de MAIS


MAIZEAA est raliment par excellence.
Blaizena eti, en Tctl, plus digestible que n'imoorte quel
outre jroduifinimilaire, ct la A aizena est la nour-
riture ideal pour I,alimentation des
bebds. convalescents et des person- *
nes d estomac dlicat,
Voule.rvous de tonnes recetles culinaires. demandez-nous, car
nous sommes en possession d'un livret de surprise d


Demandez nous


et ncus vous rendrons compete des multiples em-*
plois auxquels on peut affected


MAIZENA


IAIZENA se vend dans toutes les bon-

s epiceries dans touted la Republique.


i. PREETZMANN-AGGERHOLM

Rue du Quai.


&


Co


inLLL~ p ______


PLACE DESSALINES


Restaurant de ler cboix o0 I'on trouve a toule here
delicates. Saudwiches sans pareils Biere A la


iWnt cinq pieds sur la
du chemin de Fonds
r sur cent dix pieds de
de.r an c6t6 Nord et
bhalut pieds au c6t
te tout born au Nord
Oriol, au Sud par la
terrain A 1 Est par eI
de Funds Ferrer et
Spar la Rivibre Froi-
l s-dite vente aura lieu
us de a ise i prix
it de Dix millecinauan-
rt:un dollars cinqaante
fa, orl .itt icio.
nt du commande-
usdut, et ce non corn-
Ilet honoraies desavo.
poatruivanta etoutre les
ench6re.
Srequ6te du sieur I. J
commlpm Ut,t (dtmeu-
SPort-au Prince et do-
tilhi AParir (France) ayant
Mravqostsh PstEm Truouil-
1 Ma arice'A vartz, avec
lkile elu en leur cabi-
_ A Port-au-PriAc, fe t* 0
ttre le sieur Alfrpd Eys-
IB ,com^aiiss tt gneQ-
i Port-an-Prince.
lrsser pour reaseigne-
& Me 4 a -
omtaire on aux avocats
itants
) Em.TRbUIl*Oat.




! '" : *- ,

prr tlrt pouri Grippe
sssntsDen*ueBilre,
plus p re mdo.






T,, Ph.U..1 1-1 .
IDE UrPnATOiNs

^iyT ~~LP M31LLLJur
E L P URQATTFS *
|i-,tifri M.3u
.Iu. a ay* Ry.fl


les consommations
Pression.


Ce qui la' jamais Wh fail
Ce qui se pent etre dOpass&.


Kola Champaane

F. SEJOURNE
,PI6pari6 dansdes conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Preparation et Vente'
PHABMACIE F. SEJOURNE
Angle des Hues Roux et du Centre,


AVIS
Construisez en Brique a La
Dandry v.
Nous avons baiss6 nos prix
come ci-dessous;
Petites Briques 1 1/8 le
miller Or 9.59
Groses Briques 2 1/2 le
miller Or 11,50
Manufacture de Briques S
A. a La Baudryv.


hbmesdBebes
A rretd.
sans droguer
. Appliqud ext6-
rieurement, Vicke
soulage sans d6.
ranger l'cstomnc.


PwrTouwt Refroldissment


v
a Nm InLz am 8 Qx
C#IJUMLLN LA qlolrtwrng


Lme arands de tons los pays
drzuode p GIent leurargoni on
ralrs dosa rot6 GILLE'TT j ema
lames do rasoit GJLLE'rE
taiaquo Tonga* vdalrujtqa
"a cofort aeon,&b01
-dsmonwt des distrikwi
teurs elp riaiomdsu 1&4b.
i Iahupr~matiode slo
Servus-vous d. dainSOt de.
RRasoirs Gillette Eni vet* LJoet"
GENUINE


Eavqyez votre adres
" i
GRLLSMt?3SAMZY MA
ma Co. Boston
U. S.A.

IL K"MAW" a c
m m~4


ALL mo'm w 72N s lee 1umm-1he lt ~mw Off* __


II


SLes cbimistes de I'Exelento,
deja -renommes pour leurs,
remarquables contributions
appertees a la toilette, vien-
nent de couronner leurouvre
dans

L'ExelenIo
GLOSSINE
Une petite quantity de celte
dticieuse preparation appli-
quee sur les cheveux tait res-
sortir leur'brillant natural et
leor vigueur,,en leur coMmu-
niqusat un nouveau lustre qui
vous vaudra d'etre admire
par lt nesienrs qt envi6 des
ft mrs. .
I 'e chez tons les dro-
'' ui 0,30 ceutimes
celt-lment, il est expddi dis
reception du prix.
t.-lINTn ME DICINE
C, O NI PANY
Ai( i i . .r ( 'lt A 17.N A.
As'r t ,IfnldeKs pK)U' too'


hcrwiez pur renseignement.-


- *


La Fete
A

Saint-Louis

de Gonzaque
Comme on Ie sail, ces"t le 7
iillet prochain qu'uuri lieu A
t-Louis de Gonzague,une gran-
de et belle journey rftcreatve
Elle commencera dUs le martin
par une tombola et ktrmesie
qui auront lieu dans la grande
cour de I'Etablisst meant.
Dans apres-midi, ce sera la
matinee recieative et, le soir,
one parties thlAtrale tl0lurera
cette belle journee. Le progrann-
me de la parlie Ih a '.1. com-
polit la reprins des / Iu.i A veI-
gles t. un chat mant vnudtr lile,
Brouillis depuis Wurainm.
Rappelons q u les cartes d'en-
trlei la marine qui seroil
bienl6t en vente donneront aussi
droit A I'entree Ia soiree.


Milieu sportif
Dimanche 9 jui crurant le
premier match de (( CICKET a
pour la Coupe WELL WIC-
KiERS oflerle par qte ques ad-
nurateurs a OIc dir'uit entire
1'tqitipe de la Compagnie Elec-
thique el celle duI,'o t-au Prin-
ces au t'arc Bleo.pi es de lu Mai-
son Centrale. M. Wm. E. Bldo,
PrE6.ident HonorAire du Club de
la Compagnie Eie ri ique a com-
mence le match en lur'ant la
premiere boule. Peu apres une
petite ceremonie cut lieu au
course de laquelle le champagne
tut vid6 Plus!eurs hautes per-
sonnalitls de la ville ,laient pre
sentes.
La victoire a AtC remport6e
par I'6qoipe de la Compignie
lectrique par 74 points centre
43.
P. S.- Nous prenons un vrai
plaisir A inviter le public au se-
cond match qui aura lieu Di-
manche 16 juin en course.
Urie Js GARNIER,
Secretaire.
Le CIUAU "3 MINI, Is" 0







Une saveur d'amande quo
vous ne trouvez nulls
part ailleurs
Le GCtuU 3 MINI ius diffTre de
tous lea autres. ruaux qte vou.
*vez :oite jusqu'ici por -a qua-
lit', t iveur, et son aippurence.
La Msso i fate au oulin, pen-
daut 12 heures, dans des Pour.
neaux Suedois, sons feu, n pour
*fet do donner oux grains d'avoine
une saveur d'amande quo nul autre
proeid6, dens aucune autro marque,
no peut reproduire.
En Ventsodan route lee bonn. es
P E i lkrln* j

Pour un nouveau Istre
de Ia beovrdlure





I,


Un steamer Ilisscra New-)rleans It, 11 Juiin courant pour
Port-au-Prince et les ports idu Nord.
Ce 5 Juin 192.).
A de MATTEIS & Co


AGENTS G(N1NHAUX


Ihumburi Anmerika Linie
Le bateau tl)aiiz,, venalt dI'Europe, sera ici vers le 15
courant partant p( u Kinigston, Sto-D)omingo, Santiago dt
Cuba, etc.,prenant tict et passagers.
HIIINBOLD & Co, Agents.



The Royal Mail Steam

Packet Company
Le steamer ,Conwaviy venant de Kingston et des ports do
Sud, sera la lCapitale vers le 2 Juillet prochain pregnant
fret pour I'Europe via les porls du Nord.
Port-au-Prince, le 8 juin 1929.
1. J. BIGIO,


Agent General de la


Royal Steam Packet Compunv.
Telephone, 2311.


UOLYNOS protee contre les mad
IV de dents, 11 carte et la ginglivte.
Un centilmtre sur une brosse .che
sufit A d6barrasser la bouche de
d6chets de nourriture en fermea
station, A disse idre la pellicule at
dtrure le. t<"nmes de care.
kEsayes K(ynoe aujourd'hlu
mmoe et ren urquIn, didldm-
semationdep: opret6etdefrl _
qul vous rest a dans la bouch .

KOE LYNOSI
* CRtME DENTIFRICE
mm lt,


. %


C'esrt la Pile


qui est Ic coet cr
de votre
lamlupe de
poche.



N'eniployez
que la mcii-
leure- Exigez
toujours




EVEREADY

UNIrIS T C:E
La pile de lampe dc poclic iflcOtn-
parable. Se mu'fictI (ir i Rb ;t .iltionlS.
Obreulablc0 daik .i It% N .i .; 't N,-% k .1% rli tds.
30 FsC *2.II\ ,(, Nc \. *I ,, S(d'


1

,,


I;



4


__ I ___ ___ ___ _~ __


-


--


-SILIIII~ -


WOA -%


.


ALUMINUM LINE
1111 Whitney Central Building,
New-Orl6anA, La U. 8. A.
PROClIAINS D PARTs )l S DI'OURi n I'(HT-AUL-PhINCE HAITI


I


p





































Mai


ecoiiIC


jqi i -


r~Ji




Serit e






P *natat- CHAIELAMN
IIri:- lemcrnitis dPai L-1
1 5 f-R*ANL)S 1IRM


luque


1'Intestin


Pcur it t ci. bof ie
t:nr.!t prrner c dhacue
soir un cumprimd ne
Ji 'BOL


* (SItJ iSii C i(.( V Iu ni,.i fl ufl, i Ir ~n,~
suol .pt aouc~la' d ~.ollu -.r1. I itid;.t
S14,0 t if ,f -' IA .it11"4i1,fi o jr f-t llasI,.;, if,
.coor asu J'wir &at i s niko-a das ha .
*o'a ~laC,Iiocl chliqmi~at SMI irrttl'ng 3
at.i It ~uha,,mclah t~ Is. he Sr c..imaap
If1cit ; ct qua al $I ClO a J geaoIt It 41's I;I
aLe chp6 duv.frsimaue. *h% .rn(.ili. ~si
):.,a IIud 1;11r. -dee I Mi l NI -A woI.-li
1*via pronct( bw c~ihimios u rrtri
A&Amfr cA.k5'cwiq...ai.cale
4 h Fnrcol5fila tr kawrra dr IhlM''1V.


Panama Railroad Stemashio Lipe
Serviee, de /ld tfi et 9
INEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONE et te PORTS COa '
OUESm rs e l' M E p. .
lus rapide et le phisdia ect servi W4.'dtd eet doI tr ed&t IL
et lea ports Europeens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de
Volci la listed de nos agents pour lea pllndpaax ports de I'Europe :;


Angletesnrr- oemo o.
Mrs, G. W. SHELDOM & Co- 17 James Street, rIVERPOOL, ,EMM t


U FRANCE]
I, IfELOM C pit repr6lbm :
Par les mai.ous slveales: I
G.L:.ATrLY HANMEY & CO
21.Ruee e la R6publique
Marseille
HFRNU PERON & Cie Lt
63 Quai Georges V
Havr,
HERNUf PlmRON & Cie. Ltd
Rue du Moulin i vapeur
Boulogns/Mer
HpRNmn PERON Cie. Ltd
93 Rue de Marais
Paris '

Duokerque
[I!RNUC PERON a Cie Utd
Sue Roy
Bordeaux


COPENHAGUE
Danem rl
Mrs. E. A. BiL &
'el Allengade. Anlug
ItsI
Mrs HamiR C2s & CLausM
Platzz S. Watteo, No. l
Genva. Italic
OsLo. NORWAY
International
Speditionsselskad
HAMBOURO, GERMANY
MrH.Vogemann
Hambourag.ermany
GOTTOURCE SW1.WS' DEN
Nordisk Express
Gottemburge. Sweeden
ROTTEnnAM, HOLLAtND
Mr. H. Vogemann
Rottaidam. Hollanfle


re.


'a4


-...e --


CJ IEZ
Lucien Th.
Lafontant
153., Grnnd'Rue
A,'ccsoiree, pik"es de rr-
change, articles divers ponr
aintomobiles' et camions de
touts marques.
G.AOLINE, HUILES pour
Mo'eur, pour transmissions,
et pour diftirentiel.
A La disposition de ses i-.
m bles clients, Mr. LAFON-
TANT vient Ogalement d'ins-
taller une pompe A air A I e-
letricitl, FREE AIR, d'in
usage facile et rapid.
Telephone: 3383.


Colombian Steamship

Company Inc.

Le steamer a Baracoa venant directemrat de N4w.-
est attendou Port-au-Prince le 13 join coniant. It lrtUll
meme lour pour Petit-CoAve. Miragoane. CGyes et Jaw
route pour les ports de la Colombie preoaut trot at p
gers.
Port-au-Prince, le 11 juin 1929.


COLOxUt. STiAMSHIP COMPWAV INC.


GEBARA A C. AtCATS


1,'


el devant lfaire

tile, Vancouver


el San


du a Forl-alz-Prince le 19
juin (sourali.

A. de MATTEIS & Co
Agents CnrirnT ux


IiappclCZ-vous, families
Que fit plus agu-abhle pcnsim scolaiire an triple point de vue

Qii'a tu IU(:illeti Ietl Ia 1 us raipile ni6thod (t'enstiguemer
CLdaSsitq UIOderl'nlC s'emplIie a
['INSTITIU V TIPI'N IFNIIAUER
Le s:.icct's, I'au derIier, die lous ses .C'lIves de Prenielre
edt uric preuve e-vidente c ceinii tie ses 6lc'vcs de 4Ame et
76we t u esl uue utit c. IAInSittil ofire, nim rCtIrdataires les
SeFvi-rf 4 ute SVt CaIws de (I hilosophie.
Heures deC Irur' : 1 it 8 heures p. in.
Sec' ion pratiqut' :lti6io-dactylo, (C)inptablitt, Lan
goe, (4. ;8 11. p). Ill.
K:N'h(hsitez pat; si vum (dc-irez avoir eitticre satisfaction A
confier vosbenlant A
LIONSTITUII ITI P:JNHAUER
IFecounu tl'Utilit Pubhlique.
Hiseignement classiquLr e gin6ral. :
pratique special.


Pi-6panrti


Expositio,
Agric


oil aux




.1.le


II es( port, A la copnais-
sauce ,lu public qu'une Ex-
position Nationale Agricole et
odostrielle sera ouverte au
local de PEcole Centrale d'A-
gricnlt'ire a Damien.
Cette iEx oition aura lieu
sous la direction du Service
Teclniq e du DNpartement
de l'griao$f4v et de 1'Ensei-
. 1 peient Pretsionnel et du-
rara cioqjours, du quatorze
ao nd-buit join prochain.
I'.Le d(eo premiers joursse-
ront coasaQi A Ia reception
des pr.,)dj)i mais les ani-
maux i e ~eaont rec~s que le
dimanc he 14, A partir de 5 11.
Sa. m, r i1s, dsvront 4tre em-
mo nos ic meme jour des 4 h.
p.m., i l'aMeption de ccnx
oqi au *ont obtenu des prix.
Ce deraitaserou t r6clram'


Universils: ,

me d'experimentation.Leder
nier jour le mardi 18, sern
consacrt an paiement des
prix aux lasortas.
Lea products expos de-
vront 6tre r6clsm6s ao plus
tard le 18 join, pass cette
date, Ie Service Technique
ddcliae toute reponsabllit.
Deux grands camions se-
roln affected au transport des
exposantsetde leaurs produits.
Sls prendront Ie part A
I'Ecole J. p Damier.
Damie, le 31 Mai 1929.

Horn-Linie
Le M/S 4EConsul Horna, ve-
nant de Kingston, eat atten.
du ici vers le 16 crt.. en par-
tance pour 'Europe, pregnant
tr6t et passagers.
REINBOLD & Co. Agents
Cempagnie B6aersle Tresatlistigqe
e stemmer a Carbet i part
de Bordeaux le i0 Mai est


le lundi 17, dfs 2 h. p.m. par attend le 17 courant. II re,
leurs proprittaires d qui les partira le meme jour pour
prix s, root peyes ce jour-lA, Santiago de Cuba et les ports
Leas isileur seront admis do Sud.
6 1'Ex,.oittiole Dmanhce et La suite de I'itin6raire sera
I tLui.di, t UIs aurout libre flxe A I'arriv6e du paquebot.
accis aux divers locaux, de Port-au-Prince, le 3juin 1929.
I'cole Centrale et de la fewer. E. ROBELIN & ie, Agents.


RIIERCIEUiEmTS
Mine Vve Nilio Jean-Jacques
et -es entnnts, Mr et %Mme Ste-
phen .In-Jicques, Melle Elina
Jn Jarques. MM. Louis. Salo-
mon. Fr6deric. aphal: Jn Joer
Sqes, les families Basse, Valles,
Pierre-Pierre, Innocent Verrel.
Gilles. Ledan, Ambroise, Holly,
Jeanly. Lahens, Robert Holly.
C.oicou, Camille Pierre, Hercule,
Valm6,Vieux,Germain ainai que
tous le autres parents et alli6A
remercient,bien sincerement.les
Frres tie 'lnsatruction Chre6ien-
ne, les Soeurs de I'Externat Sle
Rose. de iama, Ie Lyce Alexan
dre Petion, les amis de la Capi-
tale et de la Province, notam-
ment ceox de I'Arcahaie, de PA-
tion-Ville, Logmne, Saint-Marc.
Port-de-Paix, St-Louis du Nord
et da Cap-Haitieu qui leur ont
doana des preuves de sympn-
thie a l'occasion de la mort de
leur regrett6
NELIO JEAN-JACQUES
avocat,prolesseur au L.ycee Na-
tional de Port-au-Prince, dtcl
de le 25 dernier.
Is les prient de croire A leur
plus vive reconnaissance.


La Parisiennte


Anale des Rues Republicaine et des Miracles


'*l


Port-au-Prince T616phone, 2006!

Le plus fin Le plus le6aant- Le plus a la .mod

Vous le trouverez en note eablissemena 1I


Costumes en casimir

en Palm-Beach, en

Gabardine, en Blue

Electrique, en soie,

en crashdefil

en ALPAGA

en DRILL de toutes
nuances

en Noir pure lairt;

en SMOCKING

etc, etc.


CHAUSSU1,4E


~kV ';i4J


MarqueS

Maisha&ll

Richeliek

Vexcedor


7rianon

IDouVil

Parisienne


Walkaie

DerIbis


I'
- 4


*. 1f
4 jv
S


I
# '-* *
t* ..


etc, ..


ASSORTII T RENOUE ...
FRANCO & VICENKl Pqrprielaire


Vual& )le petit hamoaeu r da I'latestla


GULF PACIFIC LINE

Le sleamer Pablo ayani

lai se PoiIrland -. U. A. le 7


escale ai Se


F r'ancisco,est atlen-


__ __ __ j


__ __


mmumowmmo W.


___


NFUM Mmswmlww- -- L


L c'


t.F MATIN 12 juju 1921b


' g~


:~i:u


Ii:


30




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs