Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04195
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 6/11/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04195

Full Text




Bent, Magliore
DIaECTEU
RWAIRI3 tale


N* 6715


pORT.A-U*PMru O


MARDI 11 JUIN 1929


)U JOURNALISM

i lqulque temps, = d port6edu plus'commun des
dans le journalisAe. motels et toutes ces tenta-
ne crise de myst- ties d'embauchage de n'im-
ae forms eaue asur- porte qui dans une carrire
Souvent, preaets qui exige, par son caract6re
a oe sait quel besoin special meme et les qualit6s
lon, des profession- qu'elle rclame, une certain
jt jopnaisme 4prou- preparation.
4uie certalie n4cessit6 Et toutes ces recrues qu'on
*aumiller publiquement attelle vaille que vaille A la
pour demanded A l besoae, si au lieu de leur de-
lir usurp6 uie con- mand6r de fabriquer des pas-
~a qulls', pr6tendent tiches, on les invitait A cr6er
im6riter. un genre, an modele, une
est sinsi qu'un brilliant rubrque sp6ciale,se seraient-
uear don't nous lions ils aussi bien tires de leur
avec un plaisir infini tAche ?
savoureuses a entre- Et puis, ii y a aussi une au-
d6montrer par l'exem- tre pierre de touche pour re-
.que n'im po r t e qui connattre le professionnel de
Us lecteurs pouvait 1. talent. Tout le monde ou A
uplacer au pied levc sans peu pr#s peut composer un
iniaer en rien, le ucc6s de bon article, une jolie chronic
I nbrique; bien plus, un que on une 6tude critique soi-
1I p6riodique vient d'ins- gu6e. Mais tout le monde ne
mun concours de criti- peut pat en crire dix. vingt.
en demandant de la co- cent, cinq cents on mille do
uxamateurs. la meme quality. Et voilA le
eapotheose deMonieur- m6tier. Le mCrite du bon
-,onde, qul, on le journaliste ce n'est pas de
tant d'eprit, contente- reussir one belle a premiere %,
emment la malice na- c'est de durer jusqu'A la mil-
de la foul: t.Vous li ime. Le journalsme est k la
Sbien, dira-t-on, u'il fois une course devitesse, une
bien dificilede daire course d'obstacles et une coL .
article et que tons se de M o ew :ne ser# CVa
listes qui se vantent voir t~ Ba lr 8 Ibi
da talent on, eeqi ils peut tab o.tt r
t prFtentieusemeni le cru parcourtr le c t de
meiter nous jittent courses dans' taute i 4 on-
dre aux yeux, pois. I geur malgre ses obstt cles et
quel pasamnt; ie grandeflort A fournir pour
Sa aurtal qt'eax Jlutter de vi90se pye le~i con-
ien. currents, valicre fes obstacles
*|r "an 3ict ^ f rfe pftntwia w.,a
ste pourra difficile- la loagueur de. l.piste.
yer de d6fendreson Que teux qui veulent etre
on son art saus provo- des laureats dans le m6tier
Srailleries, par ces sans s'tre rendo comapte de
oadchacun se croit du ses exigences, de ses difficul-
toeer,'cet art as- tes et de ses regles impera-
iede reneigner lea tives,interrogent leurs forces,
'eeirer, de diriger leur pouvoir d'endurance.
plibyque, leurs qualit6s de souplesse et
mdmut, il eat-per- d'intuiiqPn, ryapt de, venir
erdans la ques- sasseoir A fafa e de r6dac-
l tout petits arga- tion et de se faire armer
lldeomupted.tt ne ont d'une plume.
cnes de touA ewrgt Tout4e monde peut ecrire,
'Et tles voWi.t i ties, eut bien icrire peut-
d'amateuas saootcs re; m ai s tout le monde
d'exrcuter oorrecte-* e peut pas .tre journalist
h iaentrefllet, un fail di- e t ecrire chaque jour article
na, ne toute petite chroni- on chronique q u i vaillent.
|tec'est tout ce que prou- C'est une gymnastique don't
routes les expeieces on ne prend pas l'habitude, it
ses p ou' ,deAblrtrer faut l'avoir iance au bout-des
S exercise de la profes- doigts;il fautsuHouten avoir
did journalist est A a le goat et ia passion.


P .kP~
;paUA~


N<
que
nues
vera
voqa
nota
mee
De


Les oluies
ous disions, jeadi dernier,
les tortes averaes surve-
i, ces jours passes, en di- i
es r6gioni dHaTti, oant pro-
ad des crues de course d'eau,
mment dans le DEparte-
Sdu Sud.
i informations parvenUes


S; ."" .,.;. I des Cayes, annonVent que la ri
Scom ms $,, vibre a La Ravine s. qutttant sor
at ,tutamh sWoI lit. a inondi une parties de Il
mo ,.cw f.%.te4y ville. Jeudi soir, un haomme qu
Sr a.it a' n'eut pas le temps doe e mettr
t r oaoit :i nl*Ill m tY a I'abri des eaux fut emport6 pa
S14 r c ul a- ', d rt. it elle. La rivibre de Torbeck, I
*O^l^ VIC dutwm doaA 1io0 lr *x1ic 0 a i r e1
e non 'c do .' -" .. cause majits domnmages dan!
1.b .t ,L. .... 'n . *. ..' les regions enviromoantes.
P,1010 ,I, rt(i.,L ,NSU N i O*N* Trots entrants auraient etA em
I ll ports par le courant n'ttaienl-
l ce ite courage et le d6vouement
qui se jbtdrent et furent assez
Sb heureux pour sauver les trois
g L Fn grosses en piril.
ETAB L.VAN MALDEREN8, RUE FROCHOT-PARIS On nous signal qu'en dau-
S. N PORT INCI tres, rgioans du pays, les pluies
a, _out cause des dEbordemnents de
-- rivieres prejudiciables aux cul-
N[ L N'I TNORE ures environnantes.
... Qne expansion de la BUIJ K est le rbilltat des servi- Lc bal i l'atermaliimal Athleti Clhii
ressatislaisants que !es propri aires de cette voiture incom- Samedi soir, la plus brillante
parable nont jamais manqut dobtenir d'elle, et que sa et pluss 61gante socite em--
r6putatiQn inegahlec juslu' i present vient princip.lement des pl"ssait les salons de g Inltrn t-
tional A'hletic Club, Avenuel'
reneignements exceltcnts luuirs a de la hou 'he i :a bou- ionec Club,
ch par ces prpr irs crthousiasms.I John Brown, pour le grand blu
che, par ces propri laires enthousiasmes. | .. Club. 'rr, belle ee .,ui s.
Les milliers d'anuomobilisten qui out souvent rdv6 d'eu d"ronal da'rs le beau cat1 e dui
poss.der une,mais qui otil troitvb les p ix hors le lear port6e Club tout fl iuri et brillamirnit
apprendront avecjoic qne ia InJICK MOTOR C) est en train illumin,. Aux accords di la ma
de fabriquer un petit module BUICK qui s'appol ern sique la plus suave, les couples
SMARQUBTTE eegants d.las6ren, to ie Ii n- if;
et don't le prix s Prince. !grammes-bal permetlaicut de
A juger par 1'enthousiasme rni accueille partout I'entrei prendre part A un souper d6li-
de cette voiture, la BUI 'K MOTOR Co prove qu'clle a cat et savourea .
Ce tut done use trbs belle
une fois de plus cr une machine rdpondant exactement i e I .r e
1 ,1 .1 soiree et, loasque CBS lteures
aux besoins d'un grand nombre d'amateurs d'automobiles. charge ntes s' puirs rent on
cnarmsn es sepuisren,, on
Sn'eut qu'un regret. c:'! t q'a'il n'y
The West Jidics CTradoin Co eut pas oyn d arrlter au cn.
dran de In oen lulo, ta march


La fete e...a.


St-Antoine LA BIERE Nationalce
Jeudi prochain. 13 juin, est le de la Brasserie N rationale
fete de Saint Antoine. Come
nous 'avons dit, hier, la I'fee du .
grand Saint sera commimor6e, I Se venrP n rtout Or 0 10
cette annee, avec un clat par- / l l I l
ticulier.
Apres la messe qui sera cele-
breeA 7 heures 1/2 du martin, ie verre al re sa ualte
il y aura une grande et belle i
fete,. avec tombola et kermesse 1 o,\ I i
organisee par un group de da- SU jJ I LI
mes et demoiselles au profit de
nsL 'apr6s-midi. i y aura Proteqez voire poche et
c6r6monie des vepres et, dans
la soirEe n grand bal sera don- w '
nt dans Iea salons de Mme Vve. io re sante en la bu an
Baker, A Lalue,toujoursau pro- .
f1t do la chapelle. tou jours.



I:Chantage) ,
'C tae-I-------


a Vari etes uacture, Ie
M amnoacions, il y a quel-
F lquo, b fmntt, Veri.-
tsuoia otrirait on mapgloque i
1 a tagIO^s n1. de Cigaretles
creation.s d'Huega t Do Le
filas arm ous pe a Ptftart.
Prince et nous le verroMhs bien- Gf r AA &
tot a recran do VariA6ts. Pour 1R A U -
avor ne idede ce chef-d'ou.
l ai l artiste, on n'a I -. 1
r aches ex- Lesrett
sJeS de coiffure l garette
a La Gsronnes., auChemin des
Sl Dessalinienne'


,Colon

*Republicaine

S(Port-au-Princienne
GrAce A la flnease de lear ar6me tout lea delices des
vrais amateurs.


II -___


llJL5~


I
a ... constate avec plaisir que
i do piasa plus le radio tient i
e devenir populaire i Port-au-
r Prince.
e Dans totes les maisons, a
S I'aide de quelques Wtments de
s pen de valeur : fil lectrique
use, morceau de bois. etc., lea
. enfants 6tablissent des stations
Squi captent les airs lances A tra-
vers lea ondes sublunaires et
Sles gosses prennentgrand plai-
sir i eeouter do loin 'es cea-
sons qui leur arrivent.
SI '*
... voit avec regret que lea
conducteurs d'antos rcprennent
leurs mauvaises habitodes de
initgliger de corner aux c:rre-
fours des rues. C'est tl e grave
imprudence qui peutl v vir les
f plus lunestes coeqnqiq, -'es.

... ne s'muse jaiunis davan-
ta e I tout autre spectacle qu'S
Scetlui de la mimique expressive
;id deux aruoureux qui, des fe-
Snotres de leurs maisons se fai-
sant vis-a-vis, s' panchent, par-
lent, Inn A l'autre, en signed
muets, tout le langage de leurs
cours bi 0lant d',mour. C'est le
tendre spectacle qui ,,'oflrait 6
NUTRE (EIL. samedi, A 3 heures
1 2 de I'apras-midi, A la rue du
Centre. On se parlait de loin,
par dessus la tate des pnssants.
teWlphonie sans fl agreable et
charmante.
I I"
...aiistla, samedi soir d ns
en bal public i une scene vio.
lhte mais aussi des pins di-
vertisskntes. Une danseuse A la
v,)i, .railll e. tout en ch:iir, es-
s:-vanit par I'exhibition de ses
c:hnrmes les plus l;gunits d'at-
iirer A elle desavalrscava el6-
gains (ii t)uvaient suir e zinc.
L'nn de ceux-ci cut uin este
penu olant, il s'emplit Ia ou-
che dtl contenu de son vrre et
d,. ss joues gonitl(':'s, .I;iL a 1 l
figure de la belle tout in jet de
liquidle icidula. La l filiea es.
stiIvi % ,ti veux, (Ion vsage el,
sa.1sislsnl uii objet jusque-tA ca-
chA. le lanca violemnienlt la
figure de son bel insu!teurtqui
out la bonne idWe de ne pas cou-
tinuer la querelle et tt s'en al-
Ier; car, la tfille vi( oureuse
s'Ctait aussi arm6e de I'un de ses
souliers.
*.
*
... se r6jouit deja du uean
spectacle qui lui sers oftert
dans les premiers jour dejuil-
let A Ioyal-Cabaret. Ce sera un
Grand hal flenri od parni I,..
brasses de fleurs s'lpanouis-
sant partout, danseuses et rpvyu-
liers, passeront des hem-es Ih r"
manaites, qui en marguvriltts ii.
Snaudieres, qui en lys lur(teurs.

... a vu, hier, les toaristes i
Port-au. Prince.Ils parcoui aient
la ville A la vitesse des autos
de In Ligne, regardart tout.
cherchant, furetant, curitux de
tout. Ils n'avaient qu'u't er bur-
ras, lea braves strangers, e'tait
de trouver l'occason de dEbar*
raiser lears portefeuilles lies
bons billets qui les ;encom-
braient.
*
... a vu un group de jeunes
gens rassembles aulour d'ni,
Orthophonic qul jouait 1804, la
Marche glorieuse d'Occidr. Du
disque aenvolaient leas cents
guerners de la chanson triom*
phaie;pouartant des oreilles phu
nuaibiM *,x accord furat
blekecsssdo coug di We.
... a vu des dr t dm onder
asi c 'tit rdtulmrnt I .la comu
Dosttou dIgrrnd aummiumaa
Occide dans f'o~trnstbartie
de us marche a-t-il ouAi6 qgal*


quespl r quil co dii's. 4



II


S- .7


Le devoir pectoral engage
de son bon ou de son maui lIs
exee'ce dependent les plus
gra. initerts du pays el de
religion
( Letre des OArdinaut. Ar-
cheveques ei Ev6qum tra-
als ).


___~_ __ __


1_ __ __ q_


L)-+


T;L-r --. ;; = 1_.
-- --- -~ -- c -~


Ii





LE MATIN' 11 fall 's
t'


comprennent la Protection contre la

F dndr tlrv A irivao rm r ,-l-,t;, Anfn t1 .


LI" U U.MilC

Ou e s


: [l

'I
*i
i.


U


- --- -


t1 i alais


die Justice



H, ill, 1A~SSI1l0N

1 7 ..11111I It's .1, vf l li.~ll j
.I ic d m .ix'.if Ih It('~ .I Iiliii
i i cj*IM it '
-ird lit yp lite vnrot' Iar. it (iii
?rihurnal A 'Appr di v 1eort-au-r ritive

Si lilt l rtu I. '..
Cl. ~ui c v rejatl Ive poi-rvoi l it
4. itir FILt.-"I-c St'iniidt clijtre ie ju-
gcitieiit ii U 1.1 J11111 iii dU TFri hiaiia
4I kc I ev r IIk1 1 ics" tI e Ide I t IN u- Pi ilieu,
eIll '"et11- d J. 1-46111PS & It. '1c~ .111.

nili
Wivtiu r : iio ir catim. (1 1!nc icil'.
Ien trit k Livem.- ttjen. & r he2oi I)bria
d( I(. t livt' ('1w 1 I'uila WII-PI.1iict,
IIi 1'.ti Citt iiN i.i fll ii II iI i tai tllC e te
Fvt-(I\rick (,.,vtjr; (iS par Iv Tr1;1 i'lilial
(L' It ir'r In il, littiji ti i rei se,
v* e h al' t h-01 1 iolis 4t tt'.h rct a I llt' tIV



27 j 1ic toi cv qiti "i ti'4 J h. IIlJV)tisli
des muenticI,, dtpt)s Iv. dit m, fondlll


K pour\oa..ie dtl~alrer iteevahie qluani i
%til ~cuil'.1 Sl~llllci ccl i 'dll-,It"Iv ( tvtlllle
1i'ran.oiv AlteIriec llr I,, im et i ntiNe41 t


4 %Lernenv Ic c tU 21 julculsor-
-I p.- Jhu. M u ii c .lo se i i td, t ituie ( a
t7eill ve ile Iiquicu de oJisBquepis-e
nicid, cass v tu i axitle inn d a cisition d-
vo*Vuoie ster ticc le vveeIvSae rappoa -
tant a IAru: hics i el raudmtois ;adme-
bruise, detIvt tuer ill 2ii8ti.flixe ir In
5uii piae r e 54K; our t' les e rais ionn -
S:Ielirs de Ie t aps, u onlilde i% deti ii
dIlu Il, u \ c ct iilii i n e Ik osion ti
a phiq:lscr cctti r .ii vech Ics iite r'ts
ci i eiit laOii S tIc de F ou it illuiS, Am
Lilijll tdie 5 0lIt' tin 're s l irtIa' ,os l -

4:1 I i~rcjtc:\ I ct' u %Ioisea.: I oi q ic
i t* it e cr 11. N: re oisctllpr ois le ttlir
tit- 1.1 ra tie, IItveit in elii i tet s i~e esso
a pi verctteiii' ,,m tiiiimae esdit itclean-


C41lveltls dnes rtie .s, It's cIo It iuisI 'll
crilt, par la \, Nloiw .~l I( (itte leti
Ilvt-wnt AiW -potirra "tl-.V1T~j Ctcilae
tIV Siut-1,17 ll. N i o sm o ir

vo-h elu vrci a enttiait l a des

Ai'ioudis- I- jtics, lllsit du 15s
ithriornsidne tie 'lert-ititdrceu 1


juiuliet 1927 re.~idu mr iv Tribunal tieul
puolit dil %ieii Joseph Aristide 'Ire-
:, au. (lit tlnph:i i; \'rvau,luais nufond
le It i'eltte cetCIIIlirit-11111 kditV &tjt'%j~Ol I
6. Celiii t irejeile le pou-voi
extut ~r par ictor G(b' Trard centre
'ortilnniitiiettdu .uge dditstruction
T 'homaiis Piri re Philippe renkdo le
26 di~cemibre 1428HlIt rtn~voymiL aui
1* Criniinei j)ou tMrejug~.50%, si 'iticul-
., pniion tde Ituu'.en tkcritures pubtiq ties
conims ifhStt jxr~ud ictide Mine vve
Paul VolcyetutleMme'Morie Lechautd.


Bwoiciemn tie Ia chapelle
de Sainte-Philoatnc
Avant-hit~r, de I'Arcshnip, de
Cabaret el d'aut-es panoisses
'oisinCs. c Itqlt erCT ule que lea
vins se rervdir ant A I.-bnirre, ho-
evii ite it, proc+:'de lArcahame, pour
rv -isfer 6 1 c, rtronie de la b&-
jdicjtion r c unf chapetle A Ste.
(.csi S. G. NMgr Le tiouaeg,
4 - ~l tit.'uu dr' I 'orb-aU-Prince,
q' i 'it vrtsrnvnic et don-
iii i.: bei~c it?,on A la inouvelle
ctiapeil / r~s nctrtmiorii
ri hg~ieu~e, roule des assistants
5I:; lla d, i a iocaiH et L cc
fii c .t, pa out, In plus tielk
liesse et is j.ils joyense gaftt.


4"
'A


Lc~sa


Assises


Le Draime

(dc la Passion

I')OfIE PAll ARMAl D Ui0101O
":I iONs "MII..u PA.ri F4n:ei s
1', rue de \ hawile, Paris


I'l:,mpilairec: 15 Franc.
Le Drame Ih la ul Pssion : -
paralt d'abord come une iit
turgie on Armand Godloy nec
craint pas de se confroiter avec
le r6citatil ssac' de I'Evaingrli.se
dans les deu< premieres p:irfies
qui sont un co:nmmnilnie lyri-
q(Ite du rkcit de saint NMahlrn..
Mais le poete disparait e, aiRl
)pl:afe anx voix de la Nalturt-e
de I'Ame composani pour :iinsi
dire le thWatre d I Ver :lc qiii est
ici I'Agneau. L Eglhse di Chr st
est ainsi pre6igu e.. l, ,,st fi-
gulec d in, la lioi t uriI paiie
(lui cons itue tilie creatlionl l purIe.
el I'aIJou i,selntien (it I oelien eni
ce tC prodgieuse snilte .sviupho-
nique d viuigt-ciniq sotlile onm
leesersonages de I lv:,i gi!<.
l'une palnt. la Nalre' cit 'Aime
d'autre part, devenus des Voix,
coinurIInt .16suus, couches duns Ic
Saint Sppulcrc, de ressusciter 1
Le Christ no repond qu'& la
primre d'un petit enlant qui ter-
mine le po6me.
Le Drume de la Passion, Ih-
lurgie d'uue haute porter theo-
logique, est incontesctblement le
chet d oeuvre d'Armand Godoy,
car nulle part ii n avait encore
montrA tant de certitude et
d'ampleur dans la conception et
dans la symphonie.


Ine Seclieo de rAlliance FramCaise
A Terberk
Torbeck, ville natale de Bois-
rond Tonnerre, le R6dacteur de
I'Acie de noire Ind6pendance,
vient d'instilutr, le 5 jun cou-
ruint, Inte Section oe I'Alliance
Fr.ut;use.
Le Conseil d'administration
est ainsi compose: Melle L. An-
glade, institutrice, pretidente.
M. Turenne Evetllard, vice-
prsident, Melles Carmen (Gas-
sion, secretaire et CIlHia Eveil-
lard, biblioth6care et M. Jean-
Baptiste Delpeche, tresorirr.
Les conseitlers sont : M.M.
Henry Viipigue, prote..seui, P.
CaS.siur, ancttiu jue de pait, V.
tiancilque, JUgc de psix, L. It-
chard, gIretibr, aucien tustItu-
teur, L. Blain, ancien juge de
Spai et B. Charles, directeur des
contributions.
Des membres d'ho.neur on,
6te aussi choisis. Ce oat M.
l'abbe Le Gallon, curt ; M. R.
Richard, ancien depute, ancient
Magistrate Communal et .M. Jules
Rigis, Mogistrat Communal.
Blientot auira li-u l'mtaugtir,;-
tion sotunnelle de lI Setiowi. A
it, tieaaunde de M. Lhtir'son, la
Section de lAlliance a decide


est ne Ioisrond Tonnerre, rn-
dacteur des Acies de I.ludepen-
dance national . Le jour dc
I inauguration de la plique, u:u
itetse seia celdlhree ai la mr-
moire du ctlebre et g'o-',l*\
e~ruvair.


Noye


Dimanche a midi, John Katly,
jamalcain, employ d la Hasco,
so livrait, dans la baie de Port-
au-Prince A une parties de peche
en cannot, en compagnie de
deux de ses subordonn6s, de
m6me nationality 9ue lui. Ce-
pendant ceux-ci revinrent souls
et raconterent que Katty, von-
lant leur prouver ses qualitis
de nageur, s'elanca A la nmer et
se noya,
Le cadavre a ett retrouve,
hier matin. Une enqu6te est ou-
verte; car, la Police ne sait jus-
qu'ici si ldie se trouve en prt-
sence d'un crime, d'un accident
ou d'un suicide.

Ausurez-vous contre accident
A las General Accident Fire &
Lile Assurance Corporation Li-
mited a.- Vve F. Bermingham,
Agent General pour Haiti.

Exameas Scolaires
Comme on I's vu par des avis
du D partement de Ilnstruction
Pnblique que LE MATIN a pu-
bliCs, bient6t commenceront les
examens de fins d'etudes sco-
laires. Le 24 juin aura lieu le
concours pour le Certificat d'6-
tudes primaires; le ler juillet,
celui pour le Brcvet Simple et le
Brevet Superieur.
Le 15 juillet auront lieu les
examens de passage A I Ecole
Normal ainsi queles examens
pour le Certificat d',Etudes se-
condaire classiques.
Le 22 juillet, examens de fins
d'6tudes normales et le 29, exa-
mens de comptabilit6 et pour
le Cerl;flcat d'aptitudes p6dago
giques.
Le regislre d'inscription est
ouvert. A I'lnspection Scolaire,
liuit jours A I'avance pour le
Certificate d'Etudes primaires et,
quinze jours, A l'avance pour
tous les autres examens, de 8
heures du ma;tin 6 1 here de
I'aprs-.midi. En s'inscrivant les
candidates sont tenus a Ia pre-
sentation de certaines pieces
d'idenlit,. particulArement son
ncte de naissance oa un extrait
de celui-ci.


Pourla defense du oat6
, d'Halt4
An sojet de la ruonion au Departe-
meat du Lomnree
Nous avons public, vendredi
dernier, le compte-rendu d une
important reunionqui eut lieu,
la veille, au Departement du
Commerce. Elle avait pour but
de consulter la Chambre de
Commerce d'Haiti et le Syndi-
cat pour la defense du Com-
merce du cafe et antres denrees
d'exportations sur le project de
loi soumis & la sanction du Con
sell d'Etat et rendant obliga-
toire la standardisation des pro
duit agricoles.
Cepeudant tout A la fin du
4eme laitea de notre compte-
reudu, di y a une petite erreur
que nous nous empressons de
rectifier. Nous disions, en effect,
que lea reprtsentants du Coha-
merce d'exportation ont suggr6
une augmentation de droit sur
le calt trit et une diminution
sur les autres qualite6 sup6-
reures. 11 faut lire plut6t : noe
augmentation de droits sur le
cales triage et une diminution
de druit sur lea sortes tr6a au-
pLt ieurcUs.


I am m - -


(ILIX Cayes
I~t ividI13 aI i i nmerciedi 28
111111i 4"cOUi!1 tlat tenue, nux Cayes,
IMPi St-sion c~rimint-le.
La preol e ii a lafive entendue
fut celkl le Si lonlluf JIeanty et
de s: f teliiilf,. llt1(iiiu it gistre,
:'vvut1s me iuurire sur 1a per-
I ', ent "'rll ( 11' l1, Lil n m l :11

S 1olmuoi .ieairi!1'.11tcondaiznrli
au\ travitr-,~ forvcteS A perpftuiAs
eil 1;!gina fl gisire A 5 anntes de
P I !on.
Ifq( condaninalion 6 Mori
Ic ei~. I iin ironip:Mii'aimit
(ev;v:mft les Wres des Cayes, Erius
NMorw!i, lls I'aceusation de
inetuitre sitr 'An~ide Ald.nnt et
d.I I)!essurtci graves sur Uyane
Chatitus.
L~e itirv .yalnt rccornnlu Ia cut
p..r lS:li' cl~ i' I "'tuq.Ils srn rs (rit~onS
lancfes witti'ltjHflhL, Eritis Morti)
a Ott' condtlIaimi6 a In pet ire de
Lfo rl
Ll.\irokiQre' aflrare Mtait celte'
dt.Jos' eil tieoi gtS qui, prtvenu
doe ':ol sil 1)1" ijudice dAntoine
S' inmy, i ate coiaidaiuni A un
ati te ,pii:l,,i.
Ih iaquillement
Les juges populaires a prtes
avoir etitendu ia d tense dAI-
fred Jn-Baptiste accuse de vol
aa prejudice de Hermine La-
marre ont rendi' un verdict qui
a niotivf Iacquittement de I'a.>
cus6.
Le lunci 27 mai, Antoine Pel-
leiin ocenpait le box sous la
prevention de faux en dcritures
publiques. [i ft coli(atff A un
nmois de prison.
Et le mardi 28 mai, Thomas
S&-Ruose, huissier, accused aussi
de faux, a 6t1 acquittO.

.ilirina pepnlaire
Jeudi !oor, Place de Ste-A\nne,
veuidred., Ellce Ijessahines et
some, I'lace de la Cathedrale,
nonibreui:se itait Ia toulegrou-
pee dcuvoni' 1ecraui du Service
National d'.tlygiene kublique
pour aux representa-
101ons cintr Utogra;;hlques oller-
Crind vi pe tits udairierent
SILS rtes' I ka-- ,ks beauxurilms qui
leur I'Lai sit rl S. 1i112 pettLe
requLte ics Iiw l lhitans des (uar-
lieg s pit scli- du la Place Get-
Iarid cI 0 i )a Illapeie tie St-
Front.ois dernandcnit si l'on ne
primurai! Ictir oI it' UIe Cre-
P-i ce ( tirati A6au hktosqtie du
Bel-Air.
Nout 9ournertous ceule re-
qu0le vu Service d'kiygitne es-
powrani qu'elle aura as meitleure
attention.
*?A.4S y.w...W O-
IUa s'pisohe de N'pepOp6
iiPlwui~oen A Pariajaun
Je'uIIIp g- ;am. ,PARISIANA,
(pttilrl W i I 1 liiifii Ic.; plus unI-
predornlhirluts due soil rcpertoire;
UeDcstiuev ). C'tbt urIC tIrulche
de la gioieuse et 1gendaire
S Opt. -de' ;lIpciV e au Petit
CCapeu, A Ia redingote hlisto-
rique. On coulferliplera sir I'd-
cran de J,,VAI TS1 [ IA V, j di, un
episode de Iii prodigieuse des.
uiru~e de c'pt Ho~mrne qui fit sur
lIc ur- dc jilistoire lombre ia
p~luS n1ije ucutae qui suit.
\o! .ll co'w uric soirtee inc~oin.


S.- c, bre frine aliminkl ,r
LA o.-. Am u


fi nta du I'Aet de 7... A
.;.::si .* 'ament par t.
.t:./r ar on -n ras

-..;- nt dq iu diQe, f aEtffi--
:. Y..'; FALLRES
:'.": ( r'afier des' bo i, l ..t
.. ", '.'A ctP -, .ARIS.
*--,,SBa -- l ta
,-- .


Clinique et Laboratoir

Rayons X
143, Rue du Dr. Audain- T6I146poO e.
Nouveau Laboratlire offre ses service radiogrli
aux hopitaix. cliaiques, i'6dccins. chirurgicue etdnt
Directeur: I r K. M. B. SI V1ON M. D. (Torento).
L M. C. ( Canada) D. P. H. ( London).


Ce qui I'* jamais l16 fail
Ce qui me pent tUre d6pa~.

Kola Champaane

F. SfJOURNE
Prepar6 dansedes conditions rigoureuses
D'ASEPSIIE
Pirparation et Vente'
PHARMACIES F. SEJOURNE
Angle des Rues loux et du Centre.


Parsiana
CE SOIR
Gitasella
avec Ginette Maddle
Entrp -: 0.50 : RBalon : 1.00.
REMAIN SOIR
L'admir.ui iiau : itainky, Ko.
line, Kovanko dang ;
La Mult du Carnaval
En:ree: 0,51;; Balcon : 1.00.
JEUDI
DeoiUn6
une magn:fique epop6e de Na-
poleon.
10 parties
Entree :0.50 ; Balcon :1.00


Le Monde
DEUIL :
Mr et Mme Dutort Valim6,
M" nae Simonne Carri6,ont eu
la douleur de perdre leur fils
Joseph, Ag6 de deux ans.
Les funerailles auront lieu
cet apr6s midi en 1'6glise Ca-
thedrale.
Condol6ances aux parents
6prouv6s.
Changeoment d'adreas
M. Joseph Duplessy, pho-
tographe, avise ses clients eet
le public que ses atellers ont
6te transfers a la rue du Peu-
pie. No 1517, en face de la
mason du Dr Lysius.


.I1;
* .JJ


L'Allemlag aia.disque. hili
et pilleresque A ParIsliss
C'est devant un
nombreux et vivement
resse que N1. Emil Z
mann ft passer, samedi.
I'ecran de Parisiaoas, s
de 1'Allemagne artiU
torque et pittore aq.
Ce sont de (Itres I
I' allo ts tioit-n'i~ t Vr
des rites pittoresqutce
lemagne. de ses mon
artistiques et, les soi
glorieux de son history.
repertoire de M.Zimme
se compose de plus
vues, les unes plr
santes et plus i
que les autves .k
charm6re par,: ler
leur grande valeur
salaait par d'
applaudissemuett,
belle 6voestion de IAl
artistique, historiqne
stores qui se dtroulall
*es yeux, explique oen
mand et en frangais pre
Zimmermann. .*
1 .---- *. * iii -Ii

AA l rist dle i
Atis depart ":
Les d6pncbes poor
York et '.Europe ( via
York 4ir t)p.,pr.lit
aCristobal a seroot
mercred 12 du counrat .e
Po9ta! risple H1


.1


SACEE-2
irrr -12


s1 aulmeUIoI telLUl.xlut LUtv LI



,Bossefo I0
OI I



Agents Generaux

&&^l I BaBlfssoamm m


AM


insurance *


Une des plus fortes COMPAG .N.r


CANADIENNES d'ASSURAD Ml
r la -.E .
aur la'ff I ,


..Ii.


EUG. Le'BOSS &era

Agents Generaux ^


L_ _


~gtl~R~sPPIBP


-- -~L-- --


mm"


--


IL


lwvrodh qbq





-. e .0. -


LEMAtmIN- ii JSm'1929


Ao .-"L


t i


(CORNSTARCH)


ou la CREME de MAIS


AJAIZEAA est f(itment par excellence.
aaizena est, en effect, plus digestible que n'imorte qgel
autre produil slmilaire, et la .Maizena cst la nour-
riture ideale pour I,allmentation des
bibds. convalescents et des person-
nes estomra ddlicat,


' Voulezouous de bones recettes culinaires, demandez.nous, car
nous sommes en possession ctun livret de surprise j
11 *


Demande:-nous et nous vous rendrons compete des multiples ep".
plois auxquels on peut affected


AA A 1 T 7 LV A


y1l A 1 41 Ed 1 kiN

i Aj $ A 1
aMAAIZENA se vend dans toutes les bon-

Ries epiceries danstoute la Republique.

P. PREETZMANN-AGGERHOLM & Co

Rue du Quai.


PLACE DESSALINES
CatM chic Restaurantde ler choix o0 l'on trouve a'toute here les consommations
, les plus dedicates. Saudwiches sans pareils Bibre a la Pression.
t -"


1


Eat prescrit pour Grippe
retroidissements,Dengue,Bile,
flivre et Paludisme.
C est le pi us rapide remade.


:;. - .
Dans rlecoulearseet la joie da arna-
val, A travers les bousculades de la
Sfouleune PACKARD passe facilement,
,h,... .~isnmedtt doocement avec avec tou-
te la dignity et la pissance dont'PAC- ,/
KARD est toujours synonime,
SCepndant memo sia cIrciulation est
cobngestionn6e, Ie contr61e fIt le de la *
PACKARD est eminent. 4",
Des le d6but, nous avons donn6 an I-A
monde ane. auto qui nivelle routes les
routes on atteignant nimportequelle
vitesse. Et cette m6me facinit de con-
trl6e voas inaprera une conflance et *
une mitrie ui vient de ce souci qui
,, I fait la I rande joie du proprietaire. /
SDI DBANDEZ VEIA A CELUI QUI
POSSEDE UNE
-d e





A..0


-~.~. ': ~r-.-. -- -.--- _____________

SKNEER1G GARAGE
I1UP PAVEE"- PORT-AU-PAINCE, HAMiT


C
j3;


I


LAVANT-flARDE
C'est. comme on le salt, le
journal mensuel des pension-
naires de la Ferme-6cole se-
condaire de Chatard.
Le numero de mai nous est
parvenu samedi. II public en-
tre autres matitres A lire une
lettre de la Secretaire du Bu-
reau international d'education
A Geneve, Mile Maria Butts,
adressee au rndacteur de la re-
vue et donnant des pr6cisions
interessantes concernnnt les hi-
rundelles.
Nous recommandons la lec-
ture de IAvant-Garde.


A vendre
Plusieurs terrains dans le
Nouveau .qnarlier de Saint
Antoine.
S'adresser a
Me CORVINGTON
635., Rue F6rou.


Pour avoir
one ptau valoutie


L'usage regulier de la Va-
nishing Cream Exelento con-
servera votre tcint aussi doux
et aussi satin que celui d'un
bb6. Ncus le garantissons.

L'Exelento
Vanishing Cream
Est une creme sans graisse
que la peau absorbe. Elle
nourrit la peau et empeche
qu'elle se lane, se ride, se des-
s6che,ou ne devienne rugueu-
se. Elle conserve la peau en
partaite santD.
Procurez-vous aujourd'hui
un pot d'Exelento Vanishing
Cream;en veute chez tons lea
droguistes, ou directement de
nous sous garantie, come
vous le prCterez.
Ecrivez-nous pour avoir un
6chantillon gratuit et un livre
de conseils pour la beauty.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tons
Eaives poor renselse'mpnt,


Ponatropes-Radiolas-


. '. ; I


A


wrds


des (Euvres
Avant-hier, eut lieu, 4 Pari-
siana, le second tirage de Ia Lo-
terie des (Euvres.
SLe gros lot de 2000 gourdes a
t6 gaent par* le No. 3706; e
lot de 500 goerdes, par le No.
1401 At Ws'Nos. 308O el 454'
ant gpgn6,Chacun, 100 gourdes.
-
La prealire Iettif.ti
i 4atllel', *eat
Les preparatifs de Ia 6 grande
reunion lnautique et sportive
quoidoit avoir lieu le dimanche
23uin, A Baileys Beach, mar-
chent bon train. M. Robert de
,Paris met tout en oeuvre
dans organisation de la f6te
afin qu'ele ait le plus grand
'succ4.
Comme nous 'r.:,ons dkj& dit,
plus de trente atll:etes ont pro-
mis de prendre part A la reu-
nion qui commencera d6s 1I
matin par difftrente" evolutions
sportives et sera cl6turee dans
I'apr6s-midi par des exercices
de notation.


,vous est oflcre


les Disquehs


* BRUNSWICK


Nous vous invitons i venir entendre vos mlorcoaux
favors en Ilrna ais, ,splanol et anglais.
De nouveaux D)isques snt rcqus tons les dix. juoirs.

( Au Capitole
GRAND'AIl'


Succursale tic


i%


ANtEMIS IMP ISSAINT.s
tPUISES
MALADES des NEIW'S
You. atesddprtm~s.Votre app6Ul dar eli~.I
Vons passes do. null, agt~s, woui vJ
I"%t om nni. Vou manqvk.e do coutl-ki
o3 vouc ms 6tn, vot- 6moire eOL reka.lo,
AloeUl. nosvuse moset p a. rionr a O las
sec0e0"S IbhIOUG; tendez enka & intce irrh
L01ELIXIR ZIDAL
du Docteur OMNCf
0140 As puissant v-t#-a4:, w.'t..
"Sltr*apldomintaosnert . nor It c it i,
dormas, Vappotit at le305 10ce5 rt.i .5.1 't
BvWAWe N,.5,,to h*" 9 .11 j,.. o.*' ','
Or SALL.S ( i, Touw. ..'e e : b2,rc. 3t.IL&
Eli vr\ r; i. ..IlA N V


(Itail de :
MO1tM & L.\lRIN.


I


ALUMINUM LINE
lIt IWhitney Cent rrd Building,*
New Orl6ans, La U.S. A.
PROCHAIN's D('PAIVW S wUli tis i i lOIA-AVUPAINcEHMiTn
Un steamer laissci.:a Ne -iwfr~t idins ic I Ji ifi courini pour
-Port-au-Prince et Ics pcit I";u, Nor(d.
Ce 5 Jo~in 1929,
A. de INIATTIS A' CCo
ACIN's GEN190AUX


ham burti
I C I). haii6I1):., Jn p"
c oti ra n~ t p ar iv iiit Im "'
Cuba, etc.,prenanit Ir~tt


I Ameiila Lini
vnII dL(u raope, sera ici 'r r le 15
K,,itn, S(-I)ominigo, Savtli;igo de
ct passagers.
REINBOLI) & Co, Agents.


<---- MM-^i>---------------- --

The Royal Mail Steam

PacketCompany
Le steamer *Conwav. venant de Kingston et des por's dti
Sud, sera la Capitale \ers le 2 Juillet prochaini Irreiaat
fret pour l'Europe via les ports du Nord.
Port-au-Prince, le 8 juin 1929.
I. J. BIGIO,
Agent G6neral de I1 Royal Steam Packet Conimpa~v.
T616phone, 2311.


DES M, U--S--M-'S
Si 1. mto t uouuto=ta wepfo oc do ec
Lis doUn r rbwautlemlscopai. vce* mat disparaitri Cl C.mj.kemtuat
tuhat tauj..rs devat .10 IalmeaW Neoaleesam kes Rhum.. u vos
sam. Mt soft d'e. appLiqUnr ui toeiurmr.'eaiete wage du Liniment
4uw ow tut~9ql59 qa k muscl o sm & I I&promlee dou!:' r.. 1ls'em-
eeuEut, I ~lpdaktr do Il-mtme, ploia~edams J monde iw t;r en cu
*09baut at souage rapidement Wos doSe btiquot Lumkbw,. Couvbs-
Atlo encolcri Va ous mftire two,* Int@Ises, cOa, .losa 99
aevza ,Inidlatdigant bdbiastO* touto dotbiuw muaeouraz'e.
to tale AWO UIM In UNWPARSE fIt u M M Is h4WDOW N udi c~m


?L


vuprDuriears :
J. .D. MkXWELLZ& Co
\ tepr6sentans pour Hi t
*1619 Rue R6public:.ioe
(Grand'Re ):


~1


*1 lt*


VALS ES
BLUES
D, %N z0 N,


La iniillIc're' 1 usueic
stir


illG~:


-..


Oui~wlmoar R~e~a~1ue d*
U0


Dr. Besud, 14, te Dun5 .


- -- --


i.. -- - 1- : --


- -- --- --~ ---


------ -- -- -----


I~ ~ "'


--i


VO (' S le save d(jA :
mais je vous le r6-
pIle, dains la grnmle vitrine
do P'aul E. AUXII..A, on aper-
(oil les I arlums cl.s plus sub-
lils des grandes Marques
Honbigant City -- Rigaud-
Wolfi Pinaud Piver-
Roger & Gallet Three Flo-
wers I etc. Leurs Lotions et
EFtux de Cologne.I n-Marie,Fa-
rina, Poudres, Fa;dls, Savons,
Brillantines, etc. Houppes de
Sluxe en cygne et laine-- Miai-
curcs et Bibelots.etc., r6pon-
danit ii toutes les bourses.


I


I


I


I


I
Ir


tA LW9
&A


-?-


F.ox ;lS


Plrrl&


F- r - i YI '. T --~~-~-~-P-: ~- -- .-~--- ------ _





PA i 4


G lOBEO
Sonne de la force
S aIr4 toh

Conv&A .l .f...*
Neur it1683 01.,
Lc sseler ab I|
Tuber "
An6ml4wpet 4
ns dhPl ult
wen "Un *.
N. / n l N*hes Ru
face d'ua e
Stlo l es I Ii ou
r FY,, dPe ICI.OB1tOL
tale e~ daet d, ^
*t "*:,J r.* e rl end s M~dh



o* t C lI. N
I r etc. dSHf

l reee Pa I r'oasio- i n.

A. S Jn)0T1 & %to1oI .
pAten .InSractens
Le sleamnei'IPablo a(1ant1(mon, '[itMr. Rap
laiss Porland E. U. A. le 7G PirCs, eI.t
.eanlty, I.Shen, R
Mai icouI el dev'an Ifaire Val: rieGer
toes les a dres pal
ansor)eI f. remerciert bien sin
scale Seattle, Van ou Frres de llnstrucl
SeRo. do iaa, 1e L
e San rancisco,est aten- dre Ption, les am
tale et de I rov
du a Fort-au-Prince le 19 io"t..?t c
Port-de-P: is, !1-L
et du Cap-Haitien
juin courant TIPF:IILE -
ljuin couran donnE des preuvP
t hie Bl'oopcasion di
A. de MATTEIS & Co 'Ier o'."EANt-J
Agents Gacnraux avucat,protesseur a
tiopal dq Port-au-
d 'le 25 dernier.
Its les prIient de
-_ plus vive teconnaei


Rappelez-vous, families
Que la plus agr#able pension scolaire au triple point de vue
F~'tude, travail, Soin. c'est INSTITUT TIPPENHAUER
Que la mellleure'it la plus rapide methode d'enseiguemen
classique sodernu s'ermploie a
L'lNSTITUT TIPPFN I AUEK A
Le succs, I'an dernler, de tous ses c61ves de Premi6re
est une preuve dvidente et celui de ses L&Ives de 4 me et
76me en et oune autre. L'Institut oflre, aux retardataires les
services Ide s classe de Philosophie.
Heitrs des Cours: 6 & 8 heures p. m.
Section pratique: Stlno-dactylo, Comptabilit, Lan Le plu
gues, de 7 A b8. p. m.



lnseignement classique g neral. : -ostum
pretique special.
Pr~parktiou aux Universites:
___ ___ enPa]
.,tp* me d'e!p~rimentation.Le der n Ibare
ESnier jour e mardi 18, Ga
Slecoasacre au pavement des
A ,Riricole apai se d lauredals. .
A i.o, Les products exposes de- E i
,, .. ,. -, .. .._l+-, vront ttre r6c ismt au plus Lri
s..ce do.. q. e E-- lard le 18 juin, passE cette
.sace. d' 4q' wAeel. date, le Service Technique
.r.a lle ""o le aeu d&clioe toute responsabiit. e-
local d-e Centale dAI- Deni grands camions se.
"ualture rf"IO- ool affects ao transport des
,Cettc S aura lieuh exposantsetdeleurs products.
sons la .direc du i s prendront e. depart A
a . vi ,,...i. ; ..--....


Techniue C' .'"mrtnment I I,.9" ." ID', ."vuu .,
goem e lpnelet do. --H- -u
ad cn quatonzei Horn-Linie
a t s jornse- Le FM/S eConsul Horna, ve-
root co g ll a rieption nantde Kiogston, est atten-
ds produll 1s i s al- do iciversle 16 crt., en par- en NTW t
maUn ixe se tc.ti _que le tance pour 'Europe, pregnant l NAl
dinlanche rtir de 5 h. trjt et pass gers.
a. m.. et ils bd. etre em- REBOCD ACo. Agents
mE6s le tmu i*Ir des 4 hb. --- -- -n S
P. d, e de ceu Cemnpagnicletrlte Trnimlien tille
qukoauront O des de pri I.e steamer a Carbet part
Cas deronler* Mro 6 rclam 4s ,Id Hrdeanw x l 30 Ma est
*l lunod 17, dlt'l. p.m. par attend le 17 courant. n re-
Jears proprlit4rA q i les partira le mme jour pour
prix s 'out ipay ce jour-IA. sntiago de Cuba et les ports
Les .isitears sero t admnis d Sad.
i 1'Ezr )ition le DiDipancet i La shtte de I'ilinbrire sera
le l.li eis auropt libre fiz6 i A arrivee du paquebot.
uc6s jux divers locauxrde Port-au-Prlnce,le 3juin 1929.
1'cole Centrale et de la fer- E. ROBEI N & J.ie, Agents.


_ __ =




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs