Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04187
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 5/31/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04187

Full Text





nernt Magloire

"W130


TIIPHONE No 2=a


PORT-AU-IPRINCg (BarAn)


VENDREDI 31 MAI 1929


________________________________ -.---- -- -- ----.- -----.-- -- -C----.- -'


i La Journee des Meres

haitiennes


jUlm "lMt ImITIAIB'


Ii mardi, I'ame encore sans sauiiUre, ai
te tradition qui mitre, ardienne vigilante de ass
S Is hA pabliqae Do- paa chancelants, sAre protect.
l t asis daes preaque trice do sa talblesse, Ie gidait,
Sdoa ouvest-uMon- dans e rayonnement de son
j sdle de I;CrJumde des amour, vers la vie ot elle no Is
Cc jour4-, toutes celles, voyast entrer qu'avec efIroi.
om vieullPs totes cells La Mire ? Coat Idole devant
S~i souiraces qui s'inclinent tons les fronts;
d'itrre mreis sont hbo c est IEtoile aux fe ts tincelants
1 droyis, k4tats Celles qul toujours scintille aux re-
a sont pal ase sot pas guards de I'homme si endurci
a onbfi es; elles soot soit-il; c'est la Voix mysterieose
I'objet d'up souvenir qui de si loin qu'elle vienne,
oseant et attandri. En reveille les consciences endor-
ph16rinas, fils et files mies on bafouees, ranime les
ageinouiti r prs des tomn- ccmrs d6couragis ou les Ames
dles dorment lear su- lasses.La M6re?Cest I'ineflaable
sommell, y prononcent Image qui, dans la nuit proton-
ire tmue et ftrvente el de, apparalt dans une lumineuse
l de fleuas parfumtes lea aureole, pour soutenir encore,
O.I "e6 mtres, toules et guider etrencourager I'homme
essont, cejour-l, plus tribuchant sur la route trop
l as de r'mour de leur longue et trop dure a parcon-
i, rir; c'eat 'meil, vision las fois
Se noble tradition, en terrible et conselante, qui sur-
Iqui vest, qu'au cour de, git soodain, reprocbe Ia faute
M, on |oar su moiaL I're6- commise, ma ss qui, pr3tectrice
iAlt poor sa mere' ue pen- quand m6me, verse des larmes,
ate speciale de reconnais-l lea plus ameres at r6clame piti
et d'amour. Co jour-l, pour le truit aim# de sa chair.
noe vit qua pour sa more Qui que tu sois, que ton tront
a- mere, antan, ne vueut support Ia plus lourde coaron-
lp.r lut. Aux foyers, des ne, que ton ras sogttenne Ie
kharmanltes runimsent les plus terrible give, quo tu sois
g oupees autour de l e mae aireinvmeaibte it esr quel
RBemi do jour. On lui p- que chose devLat qpi il h faque
L e fleors par brasses, ton front soperbe s prosrine,
Iol petits, de lebr voit he- que ton bras as dMirme, doat
afeandrissants, sur sa M6re.
le ndient la carsdsante. Eh bien, nous anssi, hono-
derspieux bisets. Les rons done avec clat nos Meres.
th b tons ire, portent Qu'elles aussi a i e n t lear jour
Svit1*e, lorsque pari fils, lears filles aceoarirs bras
ela- t etippri able, Is oaverts et lea ccurs en lee, se
I C ; elte elt tban- jeler, se blottir centre lears
e, pprr n malheur cceurs A elles debordant encore,
Jabe mJ rt a ravi & toujoursde tendresseetd'amour
dei befitant c tre et leur crier, enn sermeal sa-
Is L.Mh *iti loin de la cr6 : ( Meres, merci I
Ofllia :an present,dea Noos nous joignons done A
ai ra ent qua 'est cette noble et magnifiqne id6e
r et E oeux qu'elle a d'instituer, chez nous,la Journie
On 'ein s sonvien-I des Mires.
elle. St' len~iat est coou Le PrEsident delay R1publique
covers sa mere, il s'ap don't I'Ame vibre A toutes lea
ce jour, humble et re- ides qui contribuent A rappro-
et a'Agenouillant aux ,cher dalvantage de Celai qua eat
decelle dent le sacrifice I'6ternel amour et I'ternelle in-
'our ui, m. inmese, ii. m- nocence, Iadhlre 4 l'id6e d'ins.
ton pardon eta s bindic titder on Haiti cette sainteJour-
6 ne oh lea M6res, routes lea me-
im bni d res. .. res seront glorifltes, banies, ho-
ltra di onesttlUk.A celte nore.s.
9A tin(t-4 foride impies Le Chel de I'stat qui, come
t l, jeunesqe, oh tent on le sait, va vite en besogns
siw aoisunds endur, lorsqu'ii s'agit de r6alisations
I cb: ds hommes, qui coiptfiadias Ia vie nation
Mt ea Ames Ftin- ale, a de ae cette aniee
sciree d~il pietA filiale, ila outrn'dess mrs sera fixe
l!;a e It t t conserve :~ dermier disaahele da mois
Scelte', vr qu'sucune ie juin P hain. Et, pour les
|ipbileoa; rec6 dasasance anneds a vcnir, romme pour la
l r Ctlle i ionufrit Rpublique Dominicaine,elle at
lleM wWatdernier dhnanche ded
e aide c 6acun A se mai, le mois des fleurs, le mois
de .saql d ono. des lamiires et du printemps, le
,-d"_jl donx mois de Marie, Image di-
BagPI at Inwidi cale.te das Mi-


at~ton a st' ei
dansl Pre"



A, k. A" A iddak I
idwdereteir Doltsfit.]


SIla -ToS' a l I m-
18ftvM.v A dee PLe sd'r jiLustice civil Elles demande-
lU ffI Uit ls alt e do aent du Tribu-
iprojet et present nal une ordonnance les auto


I


(


p -


BISCUITS PERNOT

Chez LAJOIE


ET

Au BON MARCH
Nos aimables Clients trouveont les Biscuits Reveillon
Crackers* a impatiemment attodus.
C'est une spcialitd de la rande Biscuiferie Iraneaise1
Pernot- un genre de Biscuits Sodas fins, lIgers convenantl
aux eatomacs d6licats et aux nfants.
Servis mous la forme de sandwiches, ces biscuits sont 6pa-
tants.
N'oubliez pas les spdcialits Sable, Petit Beurre Gamin.I
Pioupiou, Marie. Albert, Petit Pain dort, Boudoir,etc. si'
egr6ables a savourer.


Manufacture taiiien


de Cigarettes


GEBARA


&


Co


Les Cigarettes

( Dessalinienne

OColon,


r'Republicaine

aPorl-au-Princienne
GrAce A In finesse de leur ar6me tont les d(lices des
vrais amateurs


risant A assigned d'oflice. L'af-
taire sera alors instruite et :u
g#e comme satire sommai-
re. mais par prioritl et sans
premise. Puis, dans tn delai
qui ne pourra excider d i x
ours francs, une enqi1te au-
ra lieu, od le ditfarnateur
pourra apporter ld preuve du
ait qu'il aura enonce. S'il ap-
porte cette preuve, dit le pro-


I


j




I


avail volC. Ceci sera change
par la nouvelle loi : la calom-
nie sera d6fendue, mais la
mCdisance sera permise.
Aussi, les adversaires du pro.
jet d6clareut: Ies maltres-
chanteurs ne seront pas at-
teints par ce texte, car ils se
servent, pour en tirer bne6fice,
souvent de faits vrais.
Enfin, termine l'auteur de


jet, le diffjmateur sera acquit- cette 6tude du project de loi,
td. Second point. les 16gislateurs, soucieux d'as-
En troisieme lieu, la per- surer le pavement des dom-
sonne diffam6e aura recours mages-int6erts, ont etabli la
centre le diflamateur naturel- responsabill& non seulement
element; mais aussi centre le de I'autcur et de I'editeur,
grant du journal, contre 1I'- mais aussi du propriataire du
diteur, centre I'imprimeur et journal et de limprimeur,
centre le propri6taire de la Pour les trois premiers, on ne
mason d'edition on du jour- peut leur douner tort. Mais
nal. pour le quatrieme, on trouve
r Mais, pursuit M. Lates- generalement qu'ils vont trop
rus,quels changements cepi- loin. Comment, en eltet, ren-
jet inlroduira-t-il daDs la prt- dre responsible le directeur
c6dure en diffamation : d'une mason qui imprime-
Voici: d'abord, le diffaler, rait, par cxemple, dix jour.
qui 6tait oblige de diposer naux. de t(ut ce que publient
unm plainte devant le ribu- cesjournaux? Comment dis-
oal correctionnel, obtiendra cernera-t-il cc qui eat difa-
le droit de r6clamer sans d&- matoire de ce qui ne 'est pas?
lai l a sparation du prejudice Comment pourra-t-il juger si
subi A la juridiction civil. lapreuved'un fait atfolmelle
L'affaire sers instrut et ju-I ou insuffisnte ? On le met en
gde dansa n la9 de teubps trs cause uniquement parce qu'il
court. Plus d'tter~ments, eat solvable, parcel qu'il ofre
plu d'artilose do pcdure. des garanties pecuniairestan-
Celui qui asra aceus ns dis que 'auteur de l'article, fe
preuves, le calomniateur, le grant du journal et parfois le
diftamateur seront jugds et propritaire lui-meme pen-
condamansen un tournemain. vent Otre dinuds de researn-
.. llt jtristes se rcrilet. ce. Ce motif a paru un peu
Ldf~ 'on abolit le a. sommaire. Par analoie, on
meux principle: le criminal pourrait arriver A rapper
tient le civil en 6tat. aussi le libraire qui met I'ou-
, D'aure sot; la ls-vgp n vente.
ae. le proFt, E, M. Lataruas couclut quoa
le ditamateur n'itait pas d. I'sprit de t loi eat excellent,
ftl ve duait masi quo certaiaes dispoei-
Ste M Wm0 seot abasives et De cor-
personel pve. Seu l a aspondent psw so- but pour-
hommes publics po ait.
conduire lears accusatt ur Comme on le volt par cesi
vant les Cours d'Assises, o la quelques considerations que'
preuve 6tait autorisee. Mais, nous venons de reproduire.
en correctionnelle, que le fait les nouvelles di MtM:ions re-
fat exact oi non, le diflanm- pressives de i difflmalioo
teur etait paralldlement c6n-l 1-pL la voie de la Prease que le
damnA. On n'avait p a le Goovernement trancais pro-
droit de dire qn'un voleur ,cttc ifinstrer damas la gisla-


I


I se tfrave pMs rels a Gaallier
!":LE; MATIN, on s'en souvient
sans doute, relatait dernire-
Sment quo des travaux de storage
d'un puits pour lea besoins de
la population avaient 6ti entre-
pras. Le puits foro en grande
parties a travers on roc solide a
atteint une protondeur de 126
pieds; mais, jusqu'ici, on n'a pas
trouve d'eau.
Ce puils, si on arrivait A I'eta-
blir, serait d'une grande utility
pour les habitants qui soot obli
ges d'aller A une grande dis-
tauce querir I'eau necessaire A
leurs besoins.


La Dalae de Fort-Lilrtb
Comme nous le relations, 11 y
a quelque temps, les travaux de
construction de bAtiments de-
vant abriter les services de la
Dounne A Fort-LibertN, avaient
Mte entrepris. La construction de
ces bAtiments est, aujourd'hui,
compl6tement achev6e et lea
Services douaniers de Fort-Li-
berty y ont (et Ilngs.


teph


... a vu, samedi soir,'A la rue
du Magasin de I'Etat, dans le
quarter compris'entre les rues
Danths-Destouches et des Mi-
racles, devwnt Le lion fl'(r ,
ine scene des plus violentes.
Un ( marine) nvait uflfaire
avec une efillep dominicaine et
gitrles et coups de poing s anht-
tirent avec une virtuositH saus
pareille centre le visage e lat
belle de nuit. Deux de ces com-
Sagnes voulurent prendre p:arli
pour elle; mrais I parties i11ie it
toulours pas gale et le mu-
line anut trs rmal en point l~
Irois gueuses qui sen tirt'reint
dtu conibat avec leurs robes d(I.
chirtes et force .cchvrnos s au
visage.


Neuieaa direeleur des T6elgraphes ... a vu, lundi iprls midi. uti
el Telhphase voleur pris an piige coinnim
I ., da(ns une souricire. C'tnit a la
Depuis 1 avril dernier, le Manufacture Hlatienne de Ta-
lieutenant F. C. N land a pris hacsentre es triangles qui fr.
service en 1Hati. accomplit mnt une porte. le mlnndlrilt
ane priode d'instruction et dds introduisit son bras por chi-
qu'elle sera achieve, il sern corm per quelqu'objet ne lui oppal-
missionne au Service du Gou- tenant point. Quelqu'an d Fin-
vernemeni ballien et appel A la trieur saisit le nianlndiin par
direction du Bureau des TrI1- le bras, come dans un tau et
grapes el Tledphone et du Ia- le mnaintint immobile;un attire
dUo. Le lieutenant Nyland y ren- sortit sous la galerie, eiapol-
placera le lieutenant Hartung gnale voleur et on lui t imi-
dont It temps de service a pris nistra la plus svebre correction.
fnn. I.orsqu'enfin il put s'tchapper
.. sous les coups, A bout de souffle,
La premiere 6cle rural a Torberk il dut aller se reposer saus une
Nous avions annonci ricem- ee en e.
meat qu'on avait entrepris, a i I
Torbeck, la construction d'une ... a vu, l a qelquemsjIrs,
cole rural qui serait le pre- Ste. Annlmetrisse e a unes1
mier 6tablissement de ce genre e Anne, troisjeunes fies qui.
dans cellote Commune. L tIr- sans s'iquiter du olie ello ies
vaux de construction sont corn- se trouvaient et de I'Ofic qui
plitement acheves; on s'occupe s droulait, s'entretenaiaut A
du recrutement de leflectif de haute voix, riant, jasant. plai
I'ecole qui tonctionnera bientot. sanant. Qui pi eat, an moment
de la Communion, 1' une dentre
|.. ... elles, portant corsage violet A
Sguirlandes, s'approcha de la
Ao Service Hydraulique Sainte-Table. Si les jeunes filles
de Pli0n-Ville n ont plus de respect pour lea
chose saints, NOTRE (EIL noe
De grands travaux d'amelio- voit pas jusqu'o s'arretera la
ration ont 6t6 ezxcutes A la ca- d gringolade des minurs ,c-
nalisation hydraulique de P&- tue les.


lion-Ville. En haut de la ville,
la conduite principal a 6t1
agrandie, dans la parties basse
on a construit une nouvelle con-
duite et remplacd un Randd
nombre de tuyaux de petite di-
mension et hours d usag,'.
Les gens se rejouissent de ces
Iravaux qui leur permettront
d'avoir lean en plus grande
quantity e, uvec plus de regula-
rat6.


A- -e -
A Kemakoft


Dernierement, on entreprit les
travaux n cessaires poor le cap-
tage de la source de Kenskofl
don't les eaux se percent. Mais
les travaux durent Itre suspen-
dos en attendant la procedure
d'expropriation, la source so
trouvant sur un terriau n'ap-
partenant pa A 1'Etat.


1


Avis


II a Mt1 oublie sur les cous-
sins done auto de La Ligne,
on etui mitallique eontenant
one pair de verres double
toyer, oatesa sur..:
e Doctur A.Leroy, Avenue
Schulz seralt heoreux si Ion
vonlait lee li faire retrouver
eontr bone recompense.
Port-an- rtoce,26 Mal 129
'- 0 -- -T -_ _
ties matmlwies oftlll 6 io-
tert Md Ipo ur Ien journa-
listes, lei lIateanrs et le pu-
blie de tou les pays; le a6tre
tout particullireiment oo cer-
tainsjournalistes out une tea-
dance A croire que la profes-
sion o'existe poant sans la dit-
tamation et 1 ounlte.


... a assist smedi soir, au
course d'un bal, rue de la RI vo-
lution, aux scenes les plus t'h-
cheuses: d'abord le president
au Cercle qui offrait le bal mit
brutalement A la porte un invi-
t6 qui n'etait pas en forme: uIl-
gri les pritres, les larmes, les
supplicetions de la sceur de ce-
lui-ci, membre du Cercle, le
prEsident fut inflexible et la
porte rest fermee; ensuite une
bonne dame faillit gAter la r.u -
nion en faisant, NOTRE ELu. n'u
)pa vu A quel propose, uine scene
violcnte au president du Clut).
I:nfin malgr6 tout. la musique
itant entratnante et les dan
seuses jolies, le bal se pouraiu
vit.


*
... voit que cos jours-ci les
scenes conjugles se repAtent A
chaque coin de rue. Lundi, c'&-
aita 1''Avenue Bouzon qa'un
minae scandalisait les gens dn
quarter. Tumulte, tapage, in-
vectives, toute la game des
querelles coujugales y pass et
A la fin, I'homme, hours de loi,
prit la clef des champs, emie-
nant ses deux enfanb et Ins-
sant madame seale A se omor-
fondre.


IN OThE STOCK doSoa.rie
(it Crdrp"'oodpokfri
Ltpey genipite Task;s -
Satin LtbsreyN 4oI 9 rSo_;A
cbariuusoma 001e1uz 1 iiie6,.
tfntstise- Impilmdm u'ct' i
dte. Les flsutOIOtaes fr.
iluaiss corr-upondsn *e
A rbaque rut sc rnocon rea
Lht;z


PAUL E AUXIL


A.
*4.E"~


- I a- - ..


f' I


1.


i'Cmo42~


' I


*


quo Iraie Nois weje urs Ia
rideode ce roanler dasgereat.

I~ CCIC~ CICIC~IL~iaCI .Ulm


00 W


- --~---:-- --- 1~ -- --


- -- -----


_ ____, -


_ __


moommobb-


i


*


I


I


I


I


. 9


I


.le


n


* I


-..* 'IV 1P






LE% MATJN Q1 MaF1(29


llaillait Motors S. A.


Port-au-Prince


2379


Cap-Hatiien


393


F- -


I




Il



a.


----------- -. ----


A IKenskoff
11 v eut diiincli dcinier ii
Keusckoff, uine Exposilion agri-
cole iA l.quelle preinaient part
d(Io nlomibrux cultivalturs de la
rigionl i (lil des prix, m6rnl6s
par les produils exposes, out
Wth dccrncs.
C'est M. llebcrt, du Service
Technique d Agriculture, qui
presidait I'Exposition.
--P- ----
Wa Ddirtion de la crhap he
de Ste. Philomeae
Nous annoncions, avatl hier,
que le diumanche, 9 juin pro-
chain., aura lieu diuns ia Coin
mune de 'Arcahnie, l'inaugura-
tion d'une chapelle Ste. Phi-
Iom6nc. [,a nouvelle chapelle
est si!u6e su- I habitation La-
barre. Comme nous le di(ions,
c'est S. G. Mgr Le Goutze qui
pr6sidcra la ccr'monie rt don-
nera la benediction 6 Ia cha-
pelle.
La crr6moniie religieuse
sera suivie ('une tombola et
des comploirs serolit tenus par
dcs damiis ct demoiselles.
Rappelois quc li route de
I'Arcahauiel a Lab irre est en bon
6tdt et praticable aux autos et
camions.
-- -
Le Service Natieal d'Hgiitee a or-
qas ni nea Cliaiqae aibalante.


Pour lea regions isolees et
eloigntes du District de Port-au-
Prince qui ne sont pas desser-
vies par des cliniques rurales, le
Service National d'Hygiene Pu-
blique a organist une clinique
ambulante qui ezxcutera des
tournees mddicales dans ces
Sections rurales isolees.
Le personnel de cette Clini-
que se compose de 2 m6decins,
I infirmier, I cuisinier et 2 as-
sistants. Le materiel comporle
3 tentes, des provisions alimen-
taires, un materiel de cuisine,
des fournitures mAdicales at chl.
rdrgicales. Le transport da ma-
th iel et du personnel de la Cli-
nique se faith l dos d'aaimnui.
La clinique a commence A fier-
tionner depuisa le er mai cou-
rant.


Sxposi ioils
\i i:o01~Lm 1 r I\ I's'1iLul. I l

I), ,t l'I s d ,li is joiirs dii
i.,,s 1 ;tvril 6(-iti6ul, It S,-rvice
'I ii tilqu, d .\ riculLirte. orgi-
is.i,. dti *. d'li n 'l't Cor -,llvt-
nes de la Iipublique, des Expo-
i ,,nIs agricoles el iindiislrielles
lioc.les.
i.i preinm i-e out lieu ;' Fat'iilh
1 '!0 au 21 avril. I'n noirhre
d 70t1 exposanls yv jrirent p irt.
I,, li pslrrcdes | i'odbiis expos,6s
,s-s! ivI 4 1 208 II ta fl Ip.vy
eli pris divers 1 0(2':) gouitrd ; I
les dIpeuses pour I'orginisaln'on
de 1I''Aposiion ouit 'i de Ili
igoiurdes. La serondle t'.lolsiti.,l
st' lint I'Arciihaie du 27 au ')'S
avril.On iut .'Pt) exposants, .i.59
products eipos#s ; les prix t,'vh
s'eleverent A 914 gourdes ei I'or-
ganisation de I'E positive (', i'l,
:)0 gourdes. )Du 27 :,u 28 4 'Il,.
se tint aussi, an (Cp-linipien.
une Exposition du Service ''ech-
nilque avec 90 exposaints, ,)58
produits exposes. Le mnontian
ts, irox liut de 1.138 ~omiir.i '
les dipenses d'organisalion de
41 gourdes.
En r6sumf, pour ces trois Ex-
poiitions.on compie 2000 txpo-
sants, 2.356 produils exposes. II
a i't1 paye en prix : 3 081 gour-
des et les d(penses d'organisa-
lion so sont leWes A 13.7 gour-
des. Le coat total des trois Ex-
positions a utW de 3 218 gourdes
1li 4 an 5 mai, 'est Bellandre
uiii cut son Exposition agricole.
A Port-au-Prince, dtu 14 au 18
iun prochain, se likbdra A l)a-
mien une grande Eiposition in-
dustsielle et agricole national.
,--L L__ ._t_. I
tJour des Viitoure )
i Damiai
La direction du Seavice Tet h-
nique d Agriculture a pris lu
bonne decision d'instituer un
a Jour des Visiteura A Damien
Ce jour a et6 inaugure Iq 23avril
kcoulI et environ 40 personnel
out visited I cole et ia station
ex Orimentale.Des repteentants
td Conseil des 6tudianlt oat
guidA lea visiteurs et leur oat
aspUqlud le travail arecrtpli a
Damiea. 11 y aura d6so mais
a Jour de Visiteurs a dens tois
pea moia Damin.

-" anna Duohat iler
Toilette des morts
Preparation sans glace.
lUe dl Centre No 161&


Exportations
St'( Ut
An\ couls du mtois d'avril
could, ii a lt' export6 par la
Hasco, 1.0l5.(00)0 kilos de sure
6valuls A 2:19 000 gourdes. Ls
exporanltions de sn-re de la I as
co, d' otobre 1928 1 avril 1929,
se sont levW s :IX1.(000 ki-
logs rel)rwsentalnt .854.000 gour-
des environ.
... -FT M1:I.ASSI:
Li preiniierT exp)'ul aliaon d('
mrnlasse d'llhaii depuis na p e-
riode coloninile cut lieuau I1ois
de mars could. e Ic compre-
I:'it O'f8.0 i galolo s d(Ie mn'lsse
e,\p.dis A Ia iii n uv lle-O)rlianus.
Au miois I'iVli utlne secoiilt"
ex e lilixii de 59"7 (>lNi) gi;hl1 lis
eut lieu.


La Commune de' JerOmie
el I Ecole idrslrielle
L'Administration :Comurinale
de Jeromie vient de prend-v I1
decision de mettre a la dt::;-
sition di Service T. i ch!qu, i'A
gi icoliure les fond, uies,-.avt'.
i I'am6uiagvmcnt imin lterrain do
recreation ponr les Ilcv*s de
I'6cole industrielle de la ville.
Ce terrain de recreation sera
tabli A I'arrinre des baliments
de l'cole.

;a iManel de btaaique
pour la flore dI Haiti
Le Service Technique d'Agri-
culture a tait editer A son Im-
primerie un Manuel de botani-
que coucernant la lore d'Halti
et adopt aux conditions gen6-
rales de la vegetation et de la
floraison des planes chez nous.
Le Mannel a Wet mis A la dispo-
sition des tudiants aux Bcoles
du Service Technique.
I -.... ..--,-
.wm --
Lire notre QUA.vrml.'.M I AGE




ParNSana
CE SOIR

L'Enfant-Roi
7e, 8e episodes
(Fi n )
Eutrtee:0.50 ; Bcon : 1.00.


La culture


du cacao


Depuis le ler avril ecoule,a
commence, a Dame-Marie, une
entreprise de culture du cacao.
Un commit* de 80 planteurs et
commerCbnts interesses 6 I'in-
dustrie du cacao a Wt6 consiilu6.
Le comilt lie.idra A intervalles
reguliers des reunions pour dis-
cuter les problems relatits a la
culture et A I'industrie du cacao
et rechercher la solution A y
npporter.
.1 L'COLE SECDOAtRE
DE PLAISANCE
Cimme on le sail,lts eludianls
de l'Etole Secondaire de Plai-
sance publient un journal men-
suel initulk a L'Avant-Garde m.
Its I'envoient 6 d d( coles de
!pays loignees en change de
I urs propres !ournaux.
Le Secr6taire d'i Comit4 dE-
ducation Internationale de Ge-
neve, avant remarqu6 un arti le
6crit par un des leIven de I'E-
cole Secondaire de I'laisarce et
publiA par LAVANTr GARDIE. lui a
ecrit personnellemcnt et lui a
envoy un livre en temoignvege
de I'nt6ret qu'il lui a inspire.


Reception
A I'occasion de I'annivcr-
Saire de la naicnance de sa
Mjijest6 Britannique, le Char-
ge d'Affaires et Mme Edwa'ds
recevront chez eux a Lanlue
Smaison Robelin ) le lundi
Sjuin entire 11 et 1 1/2h ures.

Poenr Ie dveloppemeat de IL'expera-
lion du raft d'Halli
Le Bureau des DkbouchAs du
Service Technique d'Agricul-
ture a pris I'excellente initiative
de reunir toutes les iutorma*
lions commercials inl(resnnt
le commerce, agriculture, I'in-
dustrie, etc. Ainsi,ce Bureau a
obtenu de diflerents pays des
donnees relatives A la c6le du
cate, ainsi qu'une liste d'impor-
tateurs qui pourraient s'intrres-
ser au cal4 haTtien.
Ces informations peuvent etre
mises gracieusement A la dispo-
sition du public.


La Loterie des ( uvres
Rappelons au public que le
tirage de cette loterie aura lieu
le dimanche 9 juin prochain,
devant Parisiana, A 9 heures du
martin.
Les billets de cette loterie
sont, ces jours-ci fort rares,
presque tout le stock confiNaux
agents blant tpuis6. Qu'(n se
hAte done de se procurer le
,ien si I on vent avoir In ch nee
de gagner 20(0 go.n des, chilre
du gros lot.


PRENEZ:

avw un *an qt;
vent a
affaiblie




esKUSmeeIN WA& m
Lde oq monde




F/ ,VA:.iILLES:
Nous avons re a Is,~
de flan~ailles deMelle L11
chereau avec M.Gkam
/01. A
Nos compliments.
DEUl :
Un dt&peche o lai~be
Cayes nous announce a
cette ville, do Joseo-h
Louis.
Les aundrailles dot eu tint
di dernier en 114flin
Nos condoliabces a h
dprouv6s par Ce desll.

Au aout~kks".,z Ir


Phone


comprennent la Protection centre la


Foudre sans augmentation de taux



Euq.LeBossedCo
E L0


Agents Generaux


-- - __ ~__ _______ ,___ --- ,_____ _I_ -_~---I_~ T _~7~117---


PAM-2~


---% momon --


Les meilleurs Pneus et Chambres a air





"GOODRlC1 Aux MEILLEURS :.


--- -- ~---


--


It


i~


11


I


is





I- ____________________________ ________
-~ -~I,.


L'Unique

Le Meilleur

le plus couple

Le ,iis resislant
EN STOCK:
EN STOCK:


30x3 1/2 HD
30x5
31x4
32x41/2
32x6-10 Ply
33x4
33x4 1/2
35x5
36x6
36x8
32x6,50 6 Ply
33x6,00
32x5,77


28x 5.2516'Plv
29x4.40
30x4,50
30x5.00
30x5.25
30x5.50
30x5.77
30x6,00
31x4,40
31x5,00
31x5,25
32x6,20
34x6,00


MONDE.


F. CHEIIEZ
F. GAVEAU


Petit-Goave
Jerniie


F. MALEBRANCHE Anse-a-Veau


Jacmel


HAITI AI MOTORS S.A.


DISTRIBUTEURS
PORT-AU-PRINCE,
2379 PHONE


CAP-HAITIEN
393,.
- -- ~~~~- -1m Il


A -


~I


bl


I~~ r.p


_ __ __ ___ ____


Lmw3PU ~rrr~


'I


-- '-- --


-f-~, ------- --C -- -I


---- --t __1 -.i --I---'-~- __L__._ ---I---- -- ~L- ------


i -I ~- -C I IC*~-


AI LL V .


% ,


'' 1


I-----


il~r "
_:~d~i






t ItbAGE 4








c iSlialco


,E MAT',N 31 Mai 1929


-a


ILEZ BOIRE
tELIC1 El'SE


FINAL CO
IS INA 140~
[NALCOX
INALCO
INALC()


rA AS m .m 9m 8 w wUaPows -nIp!


UNE LIMONADI
IEMANDEZ POt


La Reno des

Limmoafles


est une bklissoii ga1ZelJu.
est 6minmement rafrair,
a uug~~~t.;$?abl.~
est hy~jskq-
est nowritstnte


M. pkR:


& Anm W 4 MINE* uRULL LUv EuE xiesz
catte *


Cl E GRAVELLE BIABMT' ARTHRITISME
RHUMATISME GOUTTEUX
anu de Rgltme pour tle Artlyl*tlquel
L 'n Venrt dans Io principalre Pharmp i.s, Drouserie., Afason o A d'AJimrrention
Sr
L. Th. IAFONTANT
Accessoires pour automobiles
(;asolinte. liile, Acce'ssoircs (tt Pidces de Rechange pour
A utonobiles.
I.es meillenis pnetis et Chumlbres i air pour toute auto
1 camions.
Ilalle Gardiner
No 1538 Gran'Rlue. -- Port-au-Prince, Haiti.


rqJ


AJ No. 1--French


ALUMINUM LINE
II l4 Whitney Central Building,
New-Orl6ans, La U. .. A.
PIlOrUAINS D)EPAIITS DIRLCM. POUR Pon'r-AU-PRihCE HAITI
UIn straimer laissera New-Orleans Ie 28 Mai courant pour
I',rt *i-Priuce et les ports ldu Sd.
Ce 201 Mai 1929.
A. de MATTEIS & Co
AOkNTS GiNtRAUX
-l c iL


La BOISSON la plus FINE

A. de MATT8IIS,

AGENTS
.... 1ml


Le visaqe
E VRAIMENT COMME
Sm t Pdlate d'rtldst






chissante i


Une poudre qui est auss
doece qu'uneplume I tgre(
Score fatlir. Duveteuse com
L & owe un Ddredon I Voil ee qu<
disent crux qui se seven
de la joudre Exelento. Ellh
s'6tend doucement sur It
SUse salle de elimuas 6 PettleAve peau, laissant une fine pelli
Prochainement Petit-GoAve cule de poudre qui rend h
aura sa salle de cinema. ln peau aussidoucequ'une pein.
eflet, dans les premiers ours 1du ture d'artiste.
mois de join prochain, M. GlIin
Placide ouvrira an public sa L to
salle de. cinma don't LE MA- Cl i
TIN anrnoait, il y a quelq:e Est un triomphe pour It
temps, les travaux d'installk- toilette. Elle am6liorera n im
Ion. porte quelle complexion. E
S elle est deliciensement part
l)es (eqs n eontrebanae mre. Elle est livrke en quatre
Le numero d'avril du Bulh teintes,Brun tonce,Rose,Clair<
tin public par le Bureau du et Brunette.
Conseiller Financier-Receveur
CGa~ral nous apprend, entire En vente dans toutes lei
autres petits faits, que des coqs pharmacies. Seulement pour
de combat que des gens es- 03.0 centimes par poste direct.
sayaient de fire passer en con- tement.
trebande A Lascahobas out we "?VXELENTO, MEDICINE
saisis et remis aux autorits
douanieres. COMPANY
Pen banal... ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
S- Agents demands pour tons
La preminre feomme pays.
agent doe pltoe Ecrivez pour renseignement.
eOs Isuiee
La Municipality de Lausnae I
vient de crier un poste d'agent & Jf ** MP111tMn
de police fMminine. La titulaire E EMI
a fait des stages dans les course I ....
de police feminine, de Londres
et de Hambourg. Cett agent n |tg 3GA 2-
est prepos6e A la-protection.. de amausw.n.,.vrMs.Ini .a eshase
I'enfance, A l'assistancef16minine
et a In lutte centre fIa prostit
tion. M nTTTTTT (l
C'est le premier poste de ce M O U LIN S5 C1
genre qui ait 6t1 creken Saisse.
-------- Chevaux f

IPIR

U G6UILLIt
Eap!oy depuls aia
cor dtea soInle- s
pr8duites dor IU

OOnES rlorS, PA -
LUDI5ME, FlVYRES,
ANUa4 T/SEo8.)


_i._ . k .
Panama ltdhrod coMICK- DEore
Steamsnhip line
Ie steamer Cristobal. eat
attend 'ort-au-Prince, ve- Construction
naut deNew-York, Ie cfiman-
che 2 juin 1929, avec : 8 pas l
sagers, 88 sacs de correspon- deus sa sfa
dauce, partira dans l'aprs-
midi du mdme jour, directe-
ment hour Crislobal, Canal 1 R
Zone, prenant tt et passagers.IXES
Port-au-Prince,le v9 Mai 1929
JAs. H. C. VAN REED
Agent Gelol. SONNABLES

Centre Avis
Par suite da r"glement ii, Pi ces de recel
av Monsieult,


reprtsent6 par Mr. Fr6dtric I
Hteyne, "avis ubli dans a Le pr m oulln
M*t du Mai courant pu r 1
annonqant la vente de ma
maisou sise en cette ville.Rue m oteu PS
des Miracles, demeure, nok
et non avenue.
Port-u Prince.le 28 ai1929. A
A. PIERRE PAUL S A drps


PE= r I KMI
par".
paniiat le '.mg t guu rwset 1 Lstite.
ST~TEs ONN&SS Pt-'FRMACIE a
4 L


Les vraies huiles de
-- -- - *- *
$ ,
4'*


~~1
~

YJ


I Uez-en e'est le m)em de protyr
S ves ekaraes latrels.
L'age est un defl A la beaul6,
I La temme d*aujourd'hui, ~
e 40 on 50 ana refuse de laissrr
t les ans conqu6rlr leur beauty.
e Elles prot6geot leur pr6cleuas
Complexion, premier moYt
de conserve jur beaut.' :
C que ess devez laire


d'olive at d'hJ
soot Ie$ maim
Pour v 0
wi I&*qv a

ovec 10 Pw"
etair f
Ii 1
Ip

A. A


La i
ILet

de
du1 of


fi 1^


Le matin, le midi et avant
Sde vous mettre au lit, I Th
vous la figure et l con-ae
i le savon P~lmoliveen taimt
Sbieu pnetrer sa mousWl 0
t vos pores par un masag de ae
- vos deux mainsi. Bitacs-vs tg
c ensuite avec de I'eanu tid
e Sechez-vous compl~tenie m.


s.G L


f.a
-i;;


Evltez cette errer]
Ne vous scrvez jamais de .
savon ordinaire pour le trail t
tement que nous venons de tatb
vous indiquer. N'allea pas '* D
croire que tout savon vert oti 16l, J
ceux vendus come taits (Gr
p5q FAIBLESSE
rD BILITt __tL


A Is t adem o aw I sas pu.r e8
DboOf sent-.-. u s..R m ~ u~~


IATTANOGA DE 6
fb.9 dd


*orce et


les plus shi4

petits moul


cal


Prix tries rai
bles.
"a MiOTEURS Mc CORMICE
a lhile de 1/2- 3-6 et 10


robuste --

isant.


IAIS-


donnant`Ai


00-


.


iange

s et



)z a In maniOf n


'I


IRDOUARD MEVS
No 1727, Rue du Quai: Port-au"


Plus d'oue containe d6jA trvallant en Haiti et doonent eati Mr M


PLACE DESSMINES
Cat6 chic Restaurant de ler choir oa I'on trove Atoie heurs
les p!us dhlicates. Saudwhes sans parfils Bdre A la -


e~~I P.*


Un secret de beauty en vogue des il
y a soixante ans, entire les femmes
le pl usjo)ies est le verre matutinal de

SENO'S'FRUIT SALT-F
I rr


traction


SPUMIA/TI

C IIA/IO


ssYlrllPIpsmt ~_~


-'-- ----- --- ~-~-'--C-~~C~ICrb~"-CLl-~.C13C-kC~rr


Aw- - I


-1 ly -- ---


-- m iII n JNL mIL w


l- l- i


q


--~- -- --


mmwmmwwwwd


r


A


~ r~A-~e~4P ii ~;~rc"lvl+c~E~41C~IIJn r~ -s~r~ -rr


I


s *1


- . I.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs