Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04185
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 5/28/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04185

Full Text




iment Maglokre

AM I0'AMMOERIA P1E 38
TILEPEONIN He242


MARDI 28MAI1929


,), ,'~
-.6 @iifi~atd'*I 1'3.mn..


La Vie Moderne


I


alt6 est, aujouMd'bu, pour tous que le soleil se 16ve,
plaindre et nos temps c'est pour tous qu'1l y a sur
trlstes A vivre. terre des coins d'ombre raf
en aucun temps, fratchissante.Mais non,l'6gols-
I u s que de nos me aveugle I'homme et il a
Ltpour'homme le erdu le sens du Droit ct de
,e insatiable des la Justice. Et meme lorsque,
comma un format son impi-
teInstincts des Cails toyable et lourd boulet, ii'
rvallAds, on r6volte et tralne la plus lamentable vie,
primee paraft etre e c'est pour lui comme une nd-
t de fair soufflrp. cespit qui ne connait nulle
Sse repalt de haines; lo,' de hair de pers6cuter en-
k te humane a vain- core, de se ravir sa part de
iuls, semblentassouvir soleil. Tels ces deux rebu s
Instincts prihistoriques hu mains qui s'entr'6gor-
.Itiquescavernes, teo g- geaieut pour cette aum6ne
ents de victims et les qu'ils ne tiennent que de la
lces des p lus faibles. charity divine, I'ombre et le
consciences, lasses de soleil.
rs sont tues et les Ames, Calomnies, mensonges, in-
tumres aux vices et aux justicesusurpations des droits
insensibles d6sormais, d'autrui, persecutions du tai-
quevillent ainsi que la ble par le fort.asservissements
ve au contact d une des consciences, corruptions
'brutale. des Ames. vols toujours impu-
tristes, sont nos temps, nis puisqu'echappant a nos
rwit6! Valent- ils seule- imparfaites et injustes lois hu-
t I'effort surhumain maeues. voilA les criminelles
os faisons pour I e s r6gles de notre vie moderne.
? Les vices et les concupis-
ipiensonge ne cote rien cences semblait etre des titres
onne. En choeur unani- d'honneur; la grande h bilet,
t le monde ment. L'ami est d'en aire parade; car, ils
1, 'enfant sa mere, forcent I'admiration desfoules
pere, le pre et la corrompues. Hair, calomniet,
'i Tenant, le mattre A medire, ravir au prochain sou
l, '61ve au mattre, le droit, lui voler sa part de so-
A I' ouvrier, louvrier leil, c'est ce que l'homme
ltron, les gouvernements d'aujourdhui appelle science
uples, les nations aux da la vie. Pour lui, elle ne
tous, n'ont qu'un be- compete que lorsqu'A force de
qu'une volonte: se men- rouerie, de veulerie, d'actions
Shonteuses, ii a multiplied au-
ir est la grande sa- tour de lui les dupes et les
Isupremeexperience victims. tLa nature satani-
e. Dans notre society que de la civilisation qui nous
e, il faut mentir pour domine s'est d6voil6e dans
toute so horreur, s'ecrie
ice et le droit ne sont Gandhi. Toutes les lois de mo-
'des experiences mo- ralite publique soot bris6es
rchalsmes de temps re- au nom de la vertu. Nul men- c
Au foyer familial, le songe nest reg.,rde trop igno-
site A trejuste envers ble pour etre utillse; et, qui g
nt;il nesait plusl'dtre est plus inquietant, derriere
son spouse. La mere, tous les crimes le motif est
e. C'est A pine si I'un grossiCrement m .tenel. Le e
et reconnait les droits grand.hindou a bien raison
tre. e s'pouvanter des principles 0
la rue, c'est le meme dtestables de notre civilisa- 3
pijsme avec, par sur- tion.
.tout lacharnement de Et vous voulez qu'au coeur
Iii et de l'egolsme. de chatun s'apafsent les hai-
feroce abus de a force nes? Et vous voulez que 1 s
mise au pouvoir de mains se tendeut les uues vers
lstpide mise au pou. les autres en uno grand geste
I'homme s'en servant. de reconciliation ? Vous vou-
Imeut et incapable de lez. que pareil au chien qui
maer. Lautomobiliste lche la main qui la frapp,
0rte contre le modest I'homme se rapproche de
Sdont le cheval ne peut I homee son bureau. Te
uiii rapidement que sa (Chaque people, crit Ro- Co ne
e et qui ne lui tait point, laid, gorge I'aulre an nom g ,
Site. Que le piton I des memes instincts de Calus. nm
Spas assez prompte- Chaque individu, chacun, na- tout
14 sa route, ilt lcrasera, tionalistes, tascistes, bolche- glo,
nil moins. Comme si viks, peoples et classes op- Ce I
b.rle pieton, n'avaient pressers, peoples et classes de tc
f la rue les mimes Iopprim6s -, chacun revendi-. phiq
ae I'automnoblliste, que pour soi en le retu-ant c6 eCt
i 1?Vore droit? Est-ce lux autres le droit A la vie, I r cm
tmp, par csjours droit A la violence, ui leur pr
Sgitme du plus pralt etre le droit y a on Sit
rele plus fLible, est- demi-sicle, la Force rimait dH
la le temps de discer- le Doit. Au ourd'bhu, chest e r
i mien commence ou bien pire: la Force est le Droit. pe', ,
il'arrlte ? Pour moUle Elle 1'a d copte. Poor vous, I monde qul sa'croule, nul asile, de l
a crd. L'Egolsa nul espoir. Aucane grande
sico ont ulcCrA le lumitre. De fades pacitstes
t anguisammment et ono
oi ,t6 i tp stNtqi Is .nt is parlent ai mer
ede Portu-a. d'une fol qu s ne sont pas de ma
nd to rl d'avoir. nemi
f > mc'est cela. I #
ents chairs Viuw mandse m tpolr in/tej maine
ut retrouvaient I di;to irtr apa ati- ramen
force, avalent o L rofon
NM de haine. por -s Mmi rrIt ,, justice
ao, .+ d'en-hl
thn~ie;a Kt ) bi. 1n rUses


r .nd.s rayons trop
b 1 wilAs M.l
Mir du bonheur de la
Mnivdiw e Car, cest


l V ", \ -c.. + 1 ,t IP umi .. ..,..,m,.a
prend pTls la peine de se de- nique
aadPPW At son devoir. Nul tous cc
i^ r ver I'autre; chacun voudrait toutes
tre in ol, fir terre, A fooir, A e"ritut


b4


VIENNENT d'ARRIVER

a LA MAISON

H. CHALOM & ABOUDI

Ancien local H. SILVERA
Sucoursale Angle Aes Courbe& Fronts-Forts)
SHANTUNG pur 8l pour costumes d'hnmmes
TRICOLINE A rayure( pour chemises a hommes.
Vous trouverez aussi comme d'habitude: Bas de sole,
Diagonal noir sup., Alpuganoir, Satiu Chine Kaki jaunedu
Gouvernement anglais. Drill blanc union, Crepe de chine
mprimee, Tricoline unie extra, et toutes sortes de linesses
'A des pr.x r6ellement r6duis et defiant toute concurrence.


N I


Lnc arcnde ar ine-?de Tfdefn


La Glande Arm6e des I)iSQUES OI)EON cst enfin arrivee
et 'ebarquee A P'ort au-Prnce le 15 Mai avec toules forces
dpeploydes. (Celte tois il y a de TOUT.
11 y a un grand nombre de Disques Aollteai.r et aussi sonI
revenues les auciers grandls cot .baila]'s et g anid, lavoris
don't nous notons les suivants :
Chant de Mistinguetle : II m'a vue Nie, Ca c'est Paris,
On m suit. J'suis nature, Charlotte, Dorowhee, 'arisette, Mit-
sou,Juva de Doudonnc, Julie c'est .Julie, etc,
Dictions de Monteaux: Les 3,oulfons Legende de la Bise.
La 'Chasse, Chantecler, Credo.d'Amour, Le rygne. Sonnet
d'Anvers, I'Aiglon, Cyrano de Bergerac, Hlermani, Un Evan
gile, Ruy Bias.
I Dictions de henry-harx: La Brouette, Lucie.
Chant de Gouin: Elle a perdu son pantalon, Ramona, Elle
danse le Charleston, L'Ame des Rose Marie Ro e, Pantmns,
Partout partout, ubade .I Amour, Rien ne vaut tes 16vres
Rose Marie Chant Indien, Veevt Juvteuse. etc.
\alsede 'Orchestee Iiennois: R mona ai'inicsse DlolaSs,
La Divorcee, Murmures de Fleurs, Beau Danube Bleu, Valse
de I'Empereur, Reve de Valse, Narcisse, Delta, Pomoue. I
Musique Le Moulin de la Iordt Noire, la Forge de la Forel,'
Paloma,Maria Mar, Wailan ,.-Waltx, Alcha Ohe.
Jazz et Tangos--Hallel ujah, Dew-DFew-Dewey Day,Piccolo
Navio del Maxims,No te quiero mas, etc.
1 rompes de Chasse, A ccorddons,guitars Hawaiennes, violons,
violoncelles, etc, etc.
Demandez la Lisle G&nerale Nouvellc e! pri6re de la garder
car nous ne terons plus de i.itles GenJirales, et engager vo%,
lisques an plus t6tcar cetle.Grande Armne sera vite eu-
gloulie dans le pays come cell de Napoleon et de Leclere.
Que surtout la fl'r vince se rappelle jque l avide |Capi-
ile est toujours-pmite A enlever promptement tout come
lie a tait pour les arrivag( s precid reis.
Aussi nous nauons pour long'emps d'autre envoi im-
ortant, la production de la labrique elant engagee pour
mois d'a\anice
BAZAR ODIfON

J. Karayany
Angle Grand'Rue & Rue Feiou.
-_


Chan taqe
1I eat le titre d- la pl is r4-
Scr6ation d'Hugutte Dti-
la brillante t -toile a de ci
a; on y voit aussi, dans
son beau talent, Jean An-
tr s aim6 du public.
ilm. qui a eu les honneurs
utes les grades cin6gra-
ia d'ootre-mer oa son suc
Sson triomphe furent in-
arables, sera bient6t oftert
Varietts A s clients.
I'on se rappelle le grand
Hluguette Duflos d a n s
onme a I'Hispano *, on
teia sugurer que Chanta-
recene creation de Iar-
sur au success Agal A celi
Loame A rlHispano .


1 e.tre heureux. Temps
diction, ou le pire ean
de oh ne est encore
me l 0e.
usti.de S dTorces hu-
s uont trop tables pour
er la lumitre en une 'i.
de obscurity, seule u e '
fulgurante, luisat
aut peut dissiper ces af-
t6n6bres. Et c'est I'u-
espoir du faible, de
eux qui soufrent, dIfr
eux qui pleureat, de
les victims, de oIuslaes
. (


RHUM CH


Accident

mortell
-
Dirnanche matin, Mr NWlio
Jean- -acques, avocat. profes-
seurau Lyc6e National, quit-
tait Port-ati-Prince, en com-
pagnie de plusieurs autres
personnel, se rendaot a I'Ar- ... voit que'pou
cahaie pouraffaireconcernant t6rieur coquet, q
s profession. ger autour d'une


III


ir avoir;un in-
lue pour man-
table le6gante,


STous pass-rent l ourne voucher en un lit chic, avoir
i. i "un ea Salon pour s.-s recep.
da s cette vile et danslapres- ons, i fatl ,om: Ider se
miSi, ils reprirent la route de inelllecs nu 11 i lMnIgt Modernc e,
SPort-au-Prince. Arrive au rue d( Magusin de l'Ilat.
point de Torcelles, tout pris
de Cabaret etsitue just A une ... .'es rijoui. s mrneli, du .-s-
bifurcation de la route, la voi- te d'un gosse. II ne J'rIelil pas
ture, ,lont le ch;:uln' r nt'av';l de chaussures, avail on pa;ntii-
pas eu hl precaution de r len- lon et une chemise usli,; ii se
tie la vilesse,capota dans e lit present niu MATIn cit (Iemt(lan
de la riviere en ce moment a achetcrl numiro e I; \eille.
a se:. i.'accident fuit mortel On le lui scrvit et en attein i nt
pour Mr Jean-Jacqt c s ; carr (u'on lui renidit la monnnire de
ses cinlluianle ct nntiiiifs, It' :l-
lorsque ses comiagnons eux- in ses cinruant i centruiIts, p -
minsem i sI mit tranquilliient .1par-
nmdmes blesses el contusion- courier le journal. 11 est ci laic.
iits pu ent lui porter se'our) s. I I'6cole nationaie It l)uil)l ils ue Iirtrent de dessous les
debris de Iauto, u'un cadia ... voit (que les gens s(i! licu-
vre. reux des t'avaux qui s'>t i .te nt
I.ecadavre a 061 trjnsportc su!r lU rout le td P')lioon-\ille.
A l'ort-;u-Prince oil les n- ls seront terminus au molis tle
Srailles ont eu lieu,hier apres- j illet et tous cetix qu .onp-
lapr / lent passer ]euis vuacaiin', u i lt'.-
micidi.a la Cath6drale,Lechauti tion-Ville voient ovec sa.l si ,-
feur a 6te arrtLC aux lions d'en- lion come il leur ser i facile
equie. de parcourir la route (11 :iuto.
*
t i1- ... a vu que ie j iun lit'ctIrnIr-
nftl ild In a0 P alt'd l.Pdo .rnn I....


NOTRE STOCK est reno-
velli nussi noire clien-
dle, pour les fttcs procihii-
Ie s)ourra contintrer A fairc
la unique aux nutres, en ache-
Iaut nos Bas nos Satins ---
nos trepcs lavables nos
dVoiles de soie etc,ui prix mo-
de6rs chez
I'A.ULE AUXILA


-'I


M'L. Delqado


SAvant-hier. au Club Union,
fut prsenst6 aux membres tin
visilter de grande distinction
et d haute culture: Mr Vir-
gilio Lamarche Delgado qui
o0'cupe daps In 116publique
Dominicaine les imporlanlts
fonclions desons directeur su
per intenlant gn 6 ra des
Postes et T6Igra plies.
Mr Liamarche Delgado n' ;
fait u('un court s6jour parnii
nous.


AMPION


Le Hhum cI HAMPION de la Distillerie de L'AIGLE a pu
couqueriren quelquesanuDes, sans r6clame, une des prc-
inieres p aces sur le march haltien par la perfection de sa
distillation et la finesse de son ar6me qui l'ont tait pruclai-
merpar les vrais connaisseurs, suprrieur A tootes les au-
trs marques a prix 6gal. I
Issue du sirop vierge de la canne, rien d'artificiel n'etre
daus sa fabrication. et il ne doit qu'au vieedlissement nature
ss finesse incomparable. Faites en I'essai et vous serez con-
vaincn.
Par Gallon : G.8, 12, 18 et 30.
En Bouteille: G. 2 G. ** 2,75 4 G. ***.*'6,50.
D Ap6t Angle des Rues du Magasin de l'Etal et ant6s Des
Stouche.


M. FONTAINE


La Fabrique Haitienne

de Mosaiaoues
CHARLIU, MALEBRANCIIE & Co. Chrmin des Dalles
Est heurcuse daanoncer au public qu'elle prut leur)ournir
tous les dessins de mosalques qul se vendent sur place, ov
qu'il voudrait avoir, et cela,A prix tre bas.
S Passe implement la aFABHIQUE NATIONAL
p ou t1~lphonez: 2680


- -- 31 C- -'----I- a~ -r


- 1


I


I


I


%' I I (t! 111 M 5S LA SIIV AS 1 IIII III,
chlc qtui, ii V (%it, Jcu Ii s' ir,
I fiusse alert. avec les*lMlIs Ics
bicyclettes, clia ussu reset i rores,
s'est engag6a aussi (dans Ie, cho-
ses mortuaires. II v a,aur r ilINI
(In magasin, ti .6nril
cuedi... A vend re. (( Ca nuce d do-
ne envie de nfiouLIir, (lit un lpi-
105op11e en a'ruirant I'objct',.
vEt, noi, r~pondit un houuiuue
pu'ntique, Ca me donnie nvie
d'avoir de I'argent )OLM i nuele
paver A ma mort tw


...constate que, ces jouis-ci,
un terrible dilemme esl posc
aux contrbunables : le Service
hydraulique leur dit : ( Iscz de
I'eau qui vous est sern ic ;Ivec
econoinie, sOns cela., Intl ;1s-
pillage vous coutCerai la siJiplres-
sion de votre prise.n I)e Ionne
gr''ce, oil s'executltc ('I I' n vide
le mioins souvenrt ipo,bleI ,
bassin. Mais advent I, Serv'ice
d'Ilygi'ne qui, :pris. utin se-
vore inspection, orditne : II
faut vider votre bassi ;iina molils
ous les trois jours etl CeI sou,
peine d'anendce.) On s'execul.
eientot revient le Se 'rice h\ -
draulique : robinet ouveri, gas-
pillage d'eau, admoneslation.
... ne voit vrairnent point ment le coutril)uable pItril sor-
lir de ce dilemne.


... a vuj, av ioi-lier 'o i ,
(Inns un des grands uc:i's dI,
Port-au-Prince. I'Orlhopihori
laiissnit monter dans Ie soir pin,
vieux les notes martiales d(f
1804. la grande nimarche (d'(
cide. Soudain, in oflicicr :lnit -
ricnn se leva et d'uin p),i ri-
pide se dirigen vers I'appareil,
ii saisit le disque el, net, le bri-
sa, en un geste rageur. 'ous les
yeux s'9carquillerent, tlonnes
devant cette inutile colbre et
NOTRE CEIL ne voit pas pour-
quoi ee disque chatouillc plus
qu'autre chose les susceptibili-
t6s.


... constate de *plus en plus
que les rues de Port-au-Prince
r6clament des reparations. La
chaussde est sillonn6e de pe-
tites crevasses oil aprCs Ic,
verses, 'eau stationne: en cer*
taines rues, ce sont de vraies
flaques et lea roues des voitures
font gicler dela boue qui cause
de desagrables surprises aux
p,, tons.

Me A. Acacia

En fai part d son ancienne
Silent le eld ses amis e rcon-
frdres plant dI la Capitale-que
desanult's dtsde 1 Rqpubli
que.


4,
.
d


- -- w-- -- popown"


- ~-----_ .- ~ ----


I


MlW


.__. __ ___ _


-- -.-


1,


I


I


I


I


U


J


j


. .. <. '


Le leaps ei mnstlvs 02demam-
do 'antrei c-hrmieiss que des cbr#-
lii s quidsremm. 1 fast des agis-
UaILs. Pad4ul q O2e468 dOPOW1,
l'emmemi marche... Ne I sis mpus
lm'evabissear sAvameer pasPins
I~V LI~~lr IN OUTpRY~ir


j


-





LE MATIN -- 28 Mai1929
SJ I II Ill iliil I I II , I I i -


SLes meilleursPueus et Chambres a air




"GOODRICH "Aux MEILEURS
PR~IX 1-


Haitian Motors S. A.


Port-au-Princ


2379


CapoHatiien


Phone 393


vatMuidlmlu--ia


Toutes les- Polices

DE LA


K


comprennent la Protection ca


Foudre sans augmentation de ta



Eug.LeBosse#Co


Agents'Generaux


. p


I't,4 de lI.I iwemirie pierre c la
la I liolhieoilhie de I'Amirale du
Smiminaire.
Tempq mnaussade, dimanche
aprts-midi, A Port-au-Prince. Un
clel has, gris, lourd de gros
lnuges, un horizon plein de bru-
rnes. Mais, come pour ne point
gather la c6r6monie de la pose
de la premiere pierre (de la Bi.
blioL'tcque de I Amicale du Se-
iuinaire, la pluie ne survint que
tjrd duns I'apres-midi.
La c6rtmonie eut done lieu.
l.,on se reunit dans, la grande
voir du Smininaire. LA, M. Ie
:.iauoine Cabon, president
d hoaneur de 'Amicale, fonda-
t ur de la BibliothCque, adressa
la parole A la noinbreuse et dis-
tingu6e assistance; puis, M. Ed-
mond de Lespinasse, president
d& I'Amicale prononca une allo-
cutilon, tres applauded.
1.t ce fur le d.til vers Ien-
drooi oh1 doit tre erigle la B -
hblothequo. S. G. Mgr Conan
posa, scella et b6uit li premiere
pierre. Une court et cluarmante
reception suivit cellt cionionie
et on ise s para,'en rorniati les
vrax les plus sincCres podr que
se realse au plus I6 I, belle t1
uiile initiative de I Amicale du
ScMiinire.

AU CLUB-UNION
Avant-hier dimanclie, conlor-
ni~tent aux Statuts, ont eu lieu
kls elections pour le Pr6sident
et le Vice-Pr6sident diiu Club-
U'ion a. Beaucoup de membres
assistaient A cette important
assemble.
Le IPrsident sorlant,Mr Char-
les Rouzier ayant exprim6 le
desir de n'etre pas r66lu et en
avant expos les raisons; I'as-
semnblce, apren un vote de feli-
citationsau bureau don't le man-
dat pronail fi a Mlu Prsildent,
Mr Andr6 Chevallier. Le Vice-
President Edouard Baussan a
el6 maintenu.
Le Pr6sdent et le Vice-Presi-
dent choisirent le secretaire, le
tIrtI~%'icr, Is trois conseill.rs el
It'. Irois membres du conseil de
eu1Wiipliiwe.
N Sus renouvellons nos synm-
p ihies i 's mealleures a no1
aMIS Cbevallier et Baussan.


ON trouve du lait la
Laiterie RBILEY de
6 hures du maiin jusqu'A 5
heuis de l'apres-midl.
1813, Grand-Rue.


De la Vie

Politique

Dominicaine


On signal come chose
certain i1 nomination de Mr
Ricardo Perez Alfonseca,comu
me Envoye Extraordinaire et
Minstre Plknipoientiaire de
In lepublique Dominicaine
en Haiti.
Puarni les k3mmes en Age
utile a ce moment-ci. don't le
Gouvernenlent peut employer
a son vantage leurs .ptatu-
des, Mr Perez A fonsera eAt
remarquable par so', fin e-,-
prit 1'etendue de ses connais-
sanccset son commerce tres
agrCable. II est aussi, et
cela pas n6cessaire pour un
dliplomnate,- uo po6te I'inis-
pirationa leve et aux penstes
tortes. Ses compositi ms ont
nlerit6 souveut les plus liau-
tes distinctions.U'ne veritable
intelligence d'elite.
Pendant les dcrnieres cinq
annees, Mr Verez Aliouseca a
represenCt la RCpublique au-
pres du Gouveruement u-
ain et la il a su developer
les bonnes relations des deux
pays, mnritant i son depart la
decoration de Carlos M. de
Cespedes qui lui a ete accot-
dte par le Pr6sideut Macha-
do, come preuve de son
esti me.
Dans le nouveau post au-
quel la confiance du Presi-
dent Vasquez l'appelle, noil
doute qu'ii saura.etre le file
interprcte (de la b lnne volon-
te et de I'amitit' entreles ,leux
peuples, do s le trait (l i21
janierl a etC la )lu> CcI, ctate
evidence.
*
t*
Lee Chambres ont vote--
on pourrait presque dire A
mains leees.- routes les lois
exigees par I'application (: i
plan Vasquez-Dawes y colm-
prise l'annulation de ce quon
app2lle ades lois s 6ciales,
ensemble de dispositions de
toods en dehors du bIudge ,


U


la "

lux
I




.J~


quelques unes ayant m6me
commence a etre executtes.
*
TP President se tronve en
vil e6iature A San Jose de las
Mailas. station d'et0 dtIus la
re.ince de Santiago.
Le premier juin auront lieu
des elections, en vue de ia
formation d'une a'semblte
Constitu:ante qui devra deci-
der sur la rftorme de plu-
sieurs articles de la Const'
tu inte, notamintent ur cel:
qu'interdit actuellement la
reelection du I'l.6idenlt.

la Joirnge dos WMres
C'tst une touchante tradition
dans la R~publique Dominicaine
que le dernier dimanche du
mois de Mai soil ddnommr la
.Ionrn.e des Mares. Cela donne
lieu A de brlles f6tes dans toutes
les families, tees organisees en
I'honneur des meres en m6me
temps qfi on accord un souve-
nir alieneiri A cells qua ne sont
plus. Des hommes portent A la
bouionniere une fleur special.
Avnnl-hier, dimanche, cette
grande Journ6e a Wtl coimmin
moree chez nos voisins.




Pariiana
CE SOIR
L'Enfant-Roi
( Suite)
'Eutre :0.50 ; Balcon : 1.00.
JEUDI
A 4 hs. 1/2: matinee.
L'Hu ureuose ort
avec Nicholas Rimskv
En re : 0,50; Balcon : 100.
A ih HEURES
L filn rptdemndA :
Adieu Jounesse'
S: ,iei I., la Vie d'ltudiad l,
South par Carmn Uit oni.
Enltre :2. 3. et 4 gourdes.

Le Monde
NAISSA NCE
'Mr et Mme Pr spe" Chris-
Fphonte fits, asot heareux de
aire part i leus amis de la
naissance, survenne snedi der
nier, de leur premier-o6, pr6-
nommi : PROSPER.
I'J 1I i s vOedx Au blbI.


ontre


i 1


Travsux 'ulililt publique
Oat e*. (eclares d'utilile pu-
blique ies trav.ax cd'an.A!iora-
tn i ou de construction des
iOjtessjiv.ries :
Troji' -Jacmel, Jdrdmie-L'A-
sile, Phtion-Ville-Kenskol, Cap-
Haitivl, Milot-Ciadel'e. Hinche-
Dondoa, Hinche-Ce-c la Sour-
ce, Limbe-Le Borgne, Port-de.
Paix-Le Borgne, Jeremie-Anse-
d'H-inault4
Chest une excellent mesare
qui va permettre d'ameliorer
ou de construare les roues pu.
baiques susc-ptibles de tavori-
ier is d6ve'oppenen. Acono-
inique da Pays (circulation des
products, tacilite d'exp oi;ation,
tourism, e;c. ).

Norvelles Commlissions C.ommuales
A 1'Acul du Nord le Conseni
Commu tal a lte dis-ous et rem-
p' ce par une Comii-sion corn
posee de MM. Al,)h.r'e Jean
Uilles, president, TerBus J.Is
inm et Grandjean Jean Poix,
membres.
A Corail 6galement le Con-
seil eat rempl. c: par une Com-
mission compose de MM. Luc
Malebranche, president, Mal-
herbe Placide et Ne ville Pierre,
membres.

Exteutiou da Traitl
do 21 Janvier 1929
Le journal offlciel public une
Loi de Monsieur le Presi-
dent de la Republiquw, con re-
signae des Secret ires d'Etit de
I Interieur, des Relations Exti-
rieures et des Finances, ouvran,
au D6partement de I'lnterieur
un credit de G. 291.240 en vue
du r6glement des d6penses di-
verses relatives A I'execution du
Trait6 du 21 Janvier 1929 et aux
travaux de delimitation qui y
sontconnus.

A a Calthdrale
VendreJi prochain, 31 mai, A
6 heures du martin, les members
de I'Archicontr6rie de Notre-
Dame du Sacr6-Coeur teront
chanter, A la Cathbdrale de Port-
an-Prince, une messe d'action
de grace et de reparation.
...et so Sacr-Ceaur
An Sicre-Coeur de Turgeau,
le jeudi 6 juin, les Associds de
I'Archiconirtrie de la Garde
d'Hoaneur du Sacre-Cceur, fe-
ront o6elbrer une messe dans
le meme but.


p. ---- -- - --


NF1


i II II n n nn I I IIIIt I IIII SIIlison I dIaI le I NeIw-


A ols lisons dans le ( New.
} ork herald 1 tribune D.

Prog res

en Haiti


Le rapport de 1927-1928 du
Haut-Commissair-, 'e briga-
dier John H. Russel, si nale
le progr6s notable en Haiti.
,ette annee,il y a eu de gran-
des inondations suivies d un
violent cyclone, malgre cela,
id s5iuatloa flua:cirre, eco
aomiace dHaiti a et mmii-
leure. Les revenues jdu pays
sout months au point de de-
passer la normal. II y a eu
une balance en plus de Or
2.418.989 sur le commerce
etiauger qui, approxim itive-
1neod, a atteint Ur 43,00J,00t(
Le surplus du tresor a ete la
plus grrnde dans 'Hsltoire
SHaitt. La dette publique a
ete reduite a plus de Or 8.100.
000. 11 y a eu une augment
tiou Or43,40 o/o dans Pexpor
station du cate,la r6colte la plus
prospere du pays. L'O cupa-
tion am6ricaine avait pourbut
d'assurer l'ordre et la prosp6-
rite en Haiti. Ceci a 6t6 tait.
,'eci est coustatl par l'opposi-
tion representQe par un petit
nombre de politicians qui soot
en dehors des affaires et aux-
quels imported peu la propk-
rit6 du pays dout ils ne threat
aucun profit. Ces politicians
aspireat A reprendre I'ancien
syst6me de revolution, 'acca-
parement militaire di pou-
voir monopolisant les reve-
nus du Gouvernement et spo-
liaut le reste de la popula-
tion. lis veulent I'Atat primitif,
ias6 sur la violence, les re-
quisitions et les pr6bendes
sans 6teindre la dette uatio-
nale.L-Occupation am6ric ine
a tort f16 la masse lds Hal-
tiens. out ole dictateu mili-
taire et le caco revolution-
niire et bandit. Le people est
libere de la circonscription,
la vie et la propriil6 de cha-
cun son, en s6c .rite,l'hvgi6oe,
les routes, l'instructioo, soot
les bienfaits apport6s A la
classes. Beauooup regrettent
amtrement te novel etat de
closes qui d6truit le patri-


no"Is dela vieilli.
.ie,'emais Haiti a
elle A eux ou 'lai
iLrite du people
I'hyginae,et uoe lN
truction sont les
plus urgents de la
LeG6nral Russell
l'ordre et la p
6ventuellement c
lide classes moyensn. -
Un point est jett6 sauri
existent entire les littiM
appelles en Haiti, 1'61S
paysans. Jusqu A
cette classes moyeOp.
cr66e, organisee, .et t
ii n'yaqu ua petit hl
apacite ive ative poorh
gouvernement .
Les vis6es de r..ci
,,mericaine sontco.t
au plus haut pointL
de ceux qui en
draient voir la fin do
tion soat r6actio
destructives.l est
que la classes qui pOa
verner ait une fa.s
tioa du vrai patrio
l'education et la
tiou economique toht'
tables progr6s. L.
compete pus en Hali
avec le temps et aae
vers la vraie direction
sera 6ventuellemeat n
Stous ses maux.

STorrible a
la route doP
Avant hier,vers i es
do soir, il a'est
lieu dit Ravine
I'Areahaie et St ac,
ribleaccident.Uoe.atio
conduite par sonp
M. Armind et d
avaient pris place 11
nes, en traversaUt I
des Roseaux, fat
par le courant. Tons
sagers sont morts. O6
M:jre Toussaint, O
ditTi Didine, les
Legrand, Mural
mand, propri~eaire
Murat D6jean,Cl
de 'Arcahaie,Dorm
ce boulanger, &nilts
dame.
On a retrouve le1
de TiDidine, de M
saint et d'Auilus.
ont 6t1 emport6s
rant.


Insurance Co,

Une des plus fortes COMPAGNII

CANADIENNES d'ASSURANG


sur la VIE

EUG. Le BOSSES & C'

Aaents Generaux


I.






I


.TRB'S


---- -~-~~ ---L--- ---- ----- -- ----- -- ----- -
- -.--~-- --~- -c- ~ -~-.:.-.~- ;e~~- _------ _--- -


PA~--2;
~-i-~IIIC-


- - --- --


-- m -- ---- -


I'


888~





LE MATIN- 28 Mai 1929


h1ustilIIe et la siret( Wde ss quare f ins hyitraliques. Ply'
mouth cst Ia settle auto de son prixui qu"Ia Illtel iquipe-mentL
A 'oirimplelelt i] Nouvelle Ply1mouth on a tcwnait son
trt-i t~vidente superiorite en slvle, qafitt At lusc. la condui
re on a iiuiuiiii~dteentl Ia confirmation de !on inpilrussion
dans sa classiflcation palr rapport a sor tprix qucauctine ut. i
autoinobile nev 'ous donned en detour conilh! n In PLYM.OLTII.


PLACK DUSSMALINES
Cate chic Restunrant de ler choix oi I'ou trouve A touts here leI consommations
les plus d6licates. Sandwiches sans perile -, Bi6e A Is Presion.


IN.sse de IqRrqui
i ,'i rP, I Er', p i '
.' li At :lt' ;, tij e (. l ;c t;C'f
Senate :e lequiem pour le 'e-
03o dt I Amie dq notre regrettl
, onlrkre Ifenec Dorsinillle, Di-
recleur de a L'ESSOR m.
Nous renouvelons nos sym-
vathies Is families du qher
dipera..


Variate:

CE SOIR
L'omame anx Trois Masques
2e, 3e episodes
lar Amour
3e 6isode


0,50
I)FNAIN SOII
Vingi ansopr~s
Par A. mour
.11 1,-%Otjt' -


JEUDI FE-'CE-lIEI
en Ila tinee :
Les MIyslIeres de Mu'.Yeork
ler dpinode.
Iuisal As SpAP's
ler chapitre
A 8 HEURES
LIA ROSE EFFEUILLEE
ou (( Un Uiiacle de Ste There.be
del1'Enfant Jusus ).
EnrWee: 1 gourde.


AMMMS IM'I' ;
tPUISLj
MALADESdc ,'
Woos ) ddprIm4o
tot %I mdoolrjre ,
6aug10 diapamrtu

ELIXIR L.
va ooialu~vr is collul. meerem 1 vcll
,rnauveM You'. viguour, vous Itrrr
r~imrr.
ki. Pim k IJ*r 9 de 64 Cq'q,
dewsk am demsa,,d am
Bl VEXNIX OAKS TOVTES LBS PEARAMCI
a- -0Mo

La peau ru-

gueuseneces-

sik ce ayav on


Coin


,arez


Statiosque dom Vefl5 es jauivier-F6v. 1922
( Eltlpit dil Ic lefr ritw-rk, May NOY1929


Ford
Chrevrolet
Essex
Whippet
Chrysler &
Buick
Pontiac
Oldsmobile
Oakland
Erskine


Plymouth


Augmentation ou
ItnWe Diminution sur 19%1.
150.321 142,713
83,328 11,791
25,484 1.771,
25,479 7,311;
18,579 647
18,458 4.192
16,102 .1 :'i7
9,&57 3,885)
5,282 310
1,6t40 738


Tous ces chittres vous prouvent la superiority absolute di
,Nouvellc FOR). Elle est la voiture Ideale pour Haiti, pal
i Solidity son dconomie e essence, son bas prix, etc.
PoIur tous renseignents s'adresser a :


Haitian Motors


Pu- I I)I, I [Ic
23 1! -


,.S,


Cap-faillei).
393


La voiture ideale
Par sa forme harnonicuse et s splteljndid c(i roase,', la
t.eEV1iOLT 1 X SIX /satisf/pi les personn'es dte im s plul s cpxi
geanles.
Par ai solidile de son moleur, sa soupl'ssc 1 /ini ,us
ses details. Ehlle dtie les cx1(perlises l es l s' r/ I l inL '~'. 1

The West Indies Trading C


frq


.


hYLRFADJ
tiprt 0
NITJ-l


II aglt .IOtct'ie nt ltur ,es
pores de tit 1;.CVon qu'l t.;1,
iflux (Iut nctllyi. C'est uiM c
tombiraison tie .avou poul
la peau. I, disouu toute trua c
de salete et aide la peau a
eire tendre et douce,

L'Lxelento
Savon de la peau
Produit une mousse 6paisse,
excellence.
li adoucit et enl6ve les ru-
gositts et tonifie le cuir che-
velu. 11 aide donc A maintenir
I'6tat de la sante.
En vente chez tous les dro-
-guistes. Pour 0, 30 c(s. seule-
ment. 11 est exp6di6 d6s "6-
ception du prix.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demaniles pour oub
pays.
L. r' z pour renfseignement.


SMkiniSCOsSTIPATON

NIx rr pre a
III K-

,L.0 A. g' lmI,
ti ,ml t. %r, dmmt, -PI


Rul nlrwut tout a1 t1ut b1Sftb"
%.4 & ..-- dw Ilaujb In 0080
DEHAUTA PARIS
aiwltd Imwem btmprit.4 on
W- -L*22.Z irJLM wr


Wo le t ~ vereadly MA

tc14oI' .1et Ce l i iont ItPlUs
Its P loss Yj~(Lc; km~ x W AIS its V wAP p
ulav~a~ntR I e~\~" importf~nC
doc~ av~,, c 'ttC miiistt*ce
de pciCe EvetiaW eltis
e4- Aail Xc ife dans e Itni
.ae e 'ttie, desr lr ""te O"s

,SL ~'f"'des imhit0"*"


~YEVA~4r
I'AW pMARX
I Ah' )Y 1W- POCI-F FT PILES
ANIERTCl, e plus T".8temps



Is "


L. in. LAFONTAN E'
Accessolves pour automobiles
gasolinee, Huile, ,Access ,ij s et I'isccs tI It e :n r. poior
Autom obiles.
Les meilleurs purus ec Chaml)res a air pour toiite utot )
.u camions.
1llileh Gardintr
No 1538 Grand'llue. lort-Lu-Prince, it ,ili.





,IIr Bassei iaLio nal:


SOCIETY ANONYME

* LA BIERE SUkF RLE.
O p 0
HIygien ique, Deese

Ne contenant aucu Dro-


duit chimique
FABRIQUgE EN HAITI AVEC
GRAINS ET HOUBI.ONS.


LIrs mEUFtt


& Juqez


La Mouche d6goutante vient A votre table en sortant des endroits d6gou-
tants. Sea six pattes values apportont dane vos mets les germes des plus
terrible maladies. Tuez cot iuvit6 d6plaisant avoc Ie "LIT.
Le FLITd6barrasse tne mason en quelques minutes des germes do
maladies, des mouclies, moustiques, punaises, cancretats, fournis et
jpuce. 11 pI6ntre dans les interstices on ia so cachent et detruit leurs
mufe. Meurtrier pour les inasctes, inolfensif pour vous.
II no tAcho pas.
No confondespa s leFLIT avec les insecticides ordinaires.
Son pouvoir desfructeur assure toutesatisfactioa. it st ria- *
briqu6 par les plus grande Manufactures d'masecticides du i
monde. Achetes aujourd'hui in4ie du FLIT at un vapori- U
ateur FLIT.


___- -..-- .~~I--- ;_ ___ ~___


Im


-


-- 1-e .


A (; r -30


!'hlont


r
Iltr)
*.
?.
R
: ?u
~;,r


,I

ii

-]


a





L.E MATIN 28 Mal 1929


9 v

I~ageo1

Energlque antiseptique urinate


Affn ulte of ralc.lememt
Supprima I" dowler
do So mhnktdem
&t* to ut* awwEparlews


LiPtrP r doconvehesnse
0t Frnletlit Ins flulg do.
VOlea urlnAires. qu'I FI
Mw conpletmene a ncout
o njegulant toue Its cpi.
embo gui Ls b baulfi


VAVHANINL
&.Be. UIgmla.. e ~,a Poe. (u di
Pr 6, 1, 411 .4r pr, l~C o; c7ao.:::- u
*.4. .C.obas.0 omrsPAC(f%[,Pitsant pnu Ic
mI.. S4S1 45 * ~iiu* t.L'i'J4 tnc'-s.i. ; !rs .I(. V U t f'L. lI


La lIlle contlre la ie chci're
,L Ifleslauran t NE:W.WAYI a le pinisir d'an noncer ;i ses
;rnis et clients (qu'il admet des abonnes a un prix ties mo-
dIrt..


Setv ice it ri~pr()chalblc.
MEN U
Manfl -e.- Plat la e vilaiir. -~IN ira B naI --Dessert.
Le lout pour 2 gourdes.
No 1.3-1I (irand'Bue T6I1phone 34122.
'I'm-i:VII Al F 'CAYV tern ritla ire


(:a I(


... .. ... ....... .- ... ,



hainIibur Amcrika Linic
I e v.;p, r r -, Trojna venant (de Snti:ig de Cub;,, et atllen-
A J ici \trs le 29 courant,partant pour I Elurope via le Nor, ,
pr eir;; d Co, Agnts.
HIINIOLI) & Co, Agents.


re

S*


EA P%60 40 46-
consustloh er ns
IIAUur 4ss rosim nl-
Dair. raouwla M
Usbus. ivie &un rb.
por an Ulf-
mweat poutto
lea 7 '*a"'
C"ISMncon s to~u
ai'zueas c* demise
I 1UL 1 01*tI
om.na Is bass du twa-
Unlent do 6I'uru. ou
du rbumalaUm. ebnnor-
rafique. Iare. gu'll
ul4 do Is bigoaorrik
ge eMe-mime. P
Dt B S ttAf
A# Mv.Uvtsi.

potI C11 !.N I n r CaCO leSt


Second d

Hand Parts
GARAGE
MILLIEN, tr'rcs

Ollre leur service aux
Iropritlaires et cond(icteurs
(Id'atomobiles potir toulcs
sorlcs de reparations i don i-
cile el sur place en c.as iiL
panie. N'odbliex pai qge cllcte
Slilion cst blien plourvue de
tones sortes l accessoires Iels
(que: lires, tub(s, etc, A bon
ln;arch~.
Ouverl tonte la nuil.
Telephone, 3356.


HT I Ell cI E1 E.TS


'T hp


Mme Vve lHrec Dorsinville. AL1 A 1 7 Ya Lwm p'
MM.Max et Holer Henee Dor-
inil. Ve D. Dorsin-Packet C
ville, Mr et -\Ime Louis Dor-
sinville et ,,ur enfant. Pdr et
,1Me Emile Dorsinville et du Sud, sera laSapItale verge 7h
leursentants, Mr le docteur et t pour Europe rale e portsf No'dl. -
Mme GdIoon Civil et leurs en- Port-au-Prince, le 25 MAP 1I
fants. let families Leon, Saint-
tort, Bonnnire et tous les au- 1. JjI,...*-"*
Ires ,p. rcnts et .llib,, ,emer- \qeit G6n'nral e la Rvoyl m Jeket
(.crt bicn ,vivement S E. Mr T 2811
, Pr, r det ( 1.eLursGrandet rsMtseigneura - _
(:onIu et Le G.uaze, WiM les
Sec'reaires d'Etats, le Cnnseil ALU I r y T T T
d'Etal le Corps Diplomatique, ALUM INU M
les Rev6rends P6res du Petit
emin.ire, le Frbres del'Ins- S111 IWhlItatr l
traction Chr6tienne,les Comrn. i gae.gOWmPuiMiM .t '.
munaiuts Religieuses.les Mu-
siciens du Palais. les Boy- PROCHAINs otPAfTsO Dl tT pOCl
Scouts d' laiti, le Bureau de Un steamer laisera Nt-Orltens i dn
I'Enregistremcnt, la Presse,le Port-au-Prince et les ports do Sad.
Club Union, I'Ordre des Avo- -
cats, la Garde d'Haiti,les Eta- 'C
blissemenis scolaires, les ha- A. de
bitants du Quartier le Saint AIarwn
Antoine, les nombrh x amis
de Port-au-Prioce, de Leo-
grine, de Petit GoAve, Grand- ,
Goav.. St-Marc, .l:amel, de In 4
Croix des Bouquets, et des
antrcs villes du pays, des prn-
cieuses maiques de sympa
thief (ui'ils leyr out donnees A
I'occasion du deces de leur Dans le but de tournir au public un service
rccgreti effectlil, nous avons ouvert un nouveau magasia
regretit .. ., ,.. _.._.. _.. ___, ,. . -_- .t -.- .r
mat ld n.ww S~wi,11& N t


Ch'rles Euynel hence
I)orsinville.
Avoct. )Dircctcur de 1'Es-
sor, Ancien Directeur Princi-
pal de I'lEnrgislrement, An
c(icu Secret,ire d'Elnt de 1'lus
truction 'Publique, Conseiller
d'Elat, Otficier d'Academie.
Port-au-Prince,'e 25 Mai 1929


-. .... ..


acUULIeI IUoci uoccupe par ie Dazar metropoluiiln. m
ons cordialement te public a venir,visUer nte
rayon d'allaircs o6 vous trouverez l'atsortitmeontl
plet de peinture (( DEVOE), des accessoires etp
tomobiles, des Retrigbrateurs Electrics (KALVIN
nouveaux Ortophonica OLUMBIA KOLSTERv
ques, les Batteries EXIDE pour auto et beaucoitpi
articles.
Notre devise est d uotre service. Si vous ae tro
ce qne vous dAsirez dans notre magasin~Il le
pas A votre satisfaction Monsieur KNEER ra
s'occuper personnellement de vous.


Lecs I'EUS FIRESTOME el dle Bons f'rcits


VOUS PROTEGENT


INI SEZ d'avoir ,s b
hi teqie and v4sco
I'Cz vopire aut~toI


FIRES 'ON

les PNEI'S quji absoiAet ls 4
route-.


Spicialement recomiYadables I
PNEBS

SFIREStONI


pour les rhauffeui
gnenx,ot les pits a
es Pneus qui insp
stt et et confance.


!a'Spte


Venez chz nois efC'est avel
Ile ous vous mantlrorns toul
li is den ac as

FIRES *O


>Xott s -O; ne di.
-4ur alit i~'au I
btn IiviWbgblc,*.


ASQI efE


.I' IN;US FIRESTONE, QUI SONT GUM-DIPPED


L. PREETZMANN-AGGE1iHOLM & Co

Agents Ge6nraux -Rue du Quai


_*1~~_


I I _ ~~_ _ __ _____ _


- --


--


PA6GE -


. ' ."


1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs