Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04167
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 5/06/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04167

Full Text





.Iment Magl6ore
DIRFCTEUR


1368, RUE AMERICAINE 1358
TELEPHONE N* 2242


..

/


JI


Valre que le imnsutaeoil W,~if u,
sI Osvliockissait san cmlarl at, et
w *O si 40,11 44211c, ci qaurc-
fmlu de pweadre loal de pe~iiee pourt
L ot elac t~


LA A-


-I= I_ _ -.-i -9-- -- -- -.-- .i I- w- --__ _ ;W-,I-- =M "


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


' D' A
Prpara
SPABRMAC.I
Angle des Ran
!:r **7iii.....i :


SEPSItl
nation et Vente
p F. SEJOURNE
ies Roux et du (Centre


SIDAi .-.


--. T T- !,-.-w


Lee grandee d6oouvertes
de la Science...


LInscription magnetique

de la voix sur un fl dacier

11 est fait quelque bruit A phone. Les variations du ma
I'heure actuelle autour d'un OnOtisme du l1, agissant par
appreil construct par un in- influence sur le maguetisme
g6alur allemand, le docteur de I'dlectro-aimant, produisait
&Ales permettant d'inscrire et dans la bobine de cet electro-
de mproduire la parole ou les aimant des courants qui met-
sos grace A leur inscription talent en vibration le mem-
matique sur un fil d'acier. brane du telephone de manie-
E J rlit6, le i mnomophone) re A lui fair reproduire les
du docteur Stille nest que le sons enregistrks.
perfectionnement, par la mise En r6alit6 la decouverle de
en fcuvre des progr6s de la joulsen etait surtout theori-
techaique dans divers domai- que et ne se prteait guere a
nes, d'un apparel d6jA ancient, une utilisation vraiment pra
puisquil fi gurait A I'Exposi- tique. D'une part l'inscription
,an universelle de 1900: le sur le fil d'acier ne persistait i
el41graphone du savant qu'un temps relativement
Bdois Poulsen. Les deux ap- court, d'autre part les sons
reis r6aliseut inscription rendus par le tt 1 p h on e
Sd a parole et des aient toujours tres faibles.
sons par des moyens absolut- Mais la fabrication del acier
ment identiquesen principe. a tait des progres considera-
anus le tli6graphone, on bles depuis 1900. Par une ad-
parlait devant un microphone dilion (dosee de charme et des
identique A ceux qui serveni traitemeuts thermiques ap-
aux conversations tl6hphoni- propri6s, on sail aujourd'hui
ues ordinaires, dispose dans commuiquer A l'cier la pro-
re circuit d une pile qui com- pri6te de conserver pour ainsi
prenait aussi un dectro-ai- dire ind6finiment les actions
mant, c'est--dire un apparel magn6tiqus.
co st par un noy. de er L'invention de ces merveil-
4 flsma lorq a bo- Icuses lampes A trois ou qua-
Sq entre et re electrodes si famili6resaux
parco rulepar un courant.De- sans filistes a dgalement per-
pnt IPe dm den o uroa-.. aimis un autre perfectionne-
--ant dse dimensions miius- nment essential. Ila sufli, en
s. deso. etn en effect, d'intercaler n ampliti-
i. ll racir d'enviro i j caleur a lampes a plusieurs
Mllm6tres de diamtre bo- ages dans le dispositif de r.-
s ception pour accrottre, d'une
in aieuse, l'intele des C an
Sous influence du corant produits dans le circuit de I6
1ecl^rque module par Ie mi-: lectro-aimant par le dEroule-
cropoane suivant les in- m ent du fil d'acier impress
flexions de t voixy le. -ag" ionn. Les courants ainsi ,m
tOste<,,d noyqu de Idlectro-. .lifs deviennent suffisants
aimant 6prouvait des varia- plis deviennent suismembran
tions tensit6 qu a issaent pour actionne la membrane
.Ia tion d I d'acier d un baut-parleur.
kfidlaatatton d u & acier .
I'zo anlatdevant '6electro- Et voici comment, par ces
SNob1 4 tandis quc le fer deux perfectionnements es-
ddite qui edWitue le noyau senticls, le t616graphone de
S.led' troaimant ne prend ,Paulsen est devenu le mn6
qu'upe aimantation essential. tnophone du idocteur-Stille.
+ nAdnt 'temporAire disparais- It1 est toujours h.sardd. lors
* sant avec la cause qui la pro- que paralt une invention, (ide
ddit on sait qie lacie'r cont- fair des pronostics sur son
'setve sons ot'i'f e d'aiinfanta- avenir. Si celle du Dr Stille
lion r6nanente les influences rkpond exactement aux c rac-
iAiagneliques auxquelics il est teristiques indiqunes dins les
sQumis. La parole se trouvait publications oi elle est d6-
ainsi tnregistrde magn6tique- crite, on ne saurait nier qu'elle
ient, sans aucun contact m6- se prcsente sous les plus heu-
'alqnue centre le microphone reux auspices. Elle permettra
eftla mati're utilisee pourl'en- le conserver ind6fi.iimcnt la
registrement, do'i la suppres- ,arole sans passer par I'nter-
pito radicale, et par urt moyen inedinire de disquts fragiles et
tr6s simple, dat grinccmenit coA eux. El pcutietre la re-
encore si frequent aujourd'hui production mraguetique de la
dans les phonographes. voix ou des sons par an fit se
Pour reproduire la parole deroula't d'un m6mc mouve-
ainsi enregistree, il suffisait de ment que le film cin6matogra-
faire. d6rouler lefil prealable- phique donnera-t-elle la solu-
mIapt impressionnd devant un tion la plus simple du film
6lectro-aimant identique dis- parlant don't on s'occupe beau-
pose en circuit avec un tl16e coup aujourd'hui.


De Tout et de Partout

Avant-hier et hier eut lieu, installation de la nouvelle Corn
A I[et1ler, i'Exposition agri- mission Commuitale de rAnse-
ceq.~4gaqis6e par le Service A-Folear,composue de MM.Sam-
cti"squoe d'Agriculture. son Guillaume,president,Alexan
. A la Croiz des Bouquets, dre Syndic et Rodalds Duval,
t ne exhi- membres.
Ix. Loe champion Anu Cap*aitien, Ie solitaire
'L radu main pour Trini- de lasgrotte dgnt L MATIN par-
llait, il y quelques ours, st le
-G-6nr!ePment,tous le. con- ils de Muscary Guerrier et son
ducteurs de voitures se plaisent spouse, nke Surema Cudet, est
A loaer 1'excelleLce des travanx direclrice do I'ecole ( Ste The-
z*ccut6s sur la route de Pition- rdse de I'Entant Jcsus > A Por -
Ville. de-Paix.
.- Notlistes oat expose -Au Fond-des-Bhlaws,un vo-
m r et hier A Elie Du- leur a pa6atrd aua pr ebytern et
a d6rob O C'itr, PAre Pont,
"- a quelques ours, le une valeur de 500 goades en-
lard30 avril ecoul, le Prlet viron. Le malandaN fit arret
Gd Port-de-Pais a procedA i quelques jours plus lard,


00'
I'gfr do la iee
construction
Lo SILEXORE,
sous tows I


desr


ETAS Ls
8, RUE F


us c
rde. b-IrwuIt smai*rHtamdo
01 t f It$ S peIntures.
IesIttignats, 6 lotleli 142
)n; Ot i10601wriciws
totwd 1,1011%.exs Eter* V" .~
or"". ast 6AI&MI pirP.









--L.VANM'ALDEPE-N -


* 6


I ... Au point de voc p)issince, vitesse. bcanoinie el soli-
(lit. In g -nnin itj cain;,)rs., jnuit, en ii [ii, c-min n p ir-
tout aillenrs., d'iWont r-poialion ingalde.
No!' differtnis in-) Je'ee rtpoudnti a t' is les besoivn des I
,transpr.lteurs :
Les C'imionlttes Chevrolt ( 1/2 tonne ) et G. M. C. T.
11 Moteur Pontiac, 3,4 ton ) idealss pour tr sports ra-
pites, livraisons.
Les (Camions G M. T- 19 ( Moteur Pontiac 2 tonnes )
G M. C. T.-30 ( Moleir Buick 2 1/2 tones ) rapides el
puissants.
Et enfin les G. .. C. T.-42 ( 3 To mnes) et G M.C T.- 60
(4 tonnes) convenaint aux gross travjux cous'ruits po'ur Ir
transport des poid loturds.


IThe West Ind ies Trading Co


--w -- .w r. . I

La fete spor-

tive d u 18 mai


Vendredi apris-midi, au Varc
Leconte, il y a eu un entraine-
meit des 800 eldves de nos ,co-
les qui voti douier sous la di-
rection de M. Rob rt de Pai is,
une tete sportive Au Champ do
Mars, A l'occasion de la Fete de
l'-Upiversle.
Ce sera tine s nce do. pius
in ressante,.Vl-, .veme ,. *l c,>
se.ible, lutie i4 i ctn dr, coarst.
etc. etc. il y aura touted sor e',
d'exercices.O i admirera iurto i
dans .ces exhibitions lI g ndwic
souplesse et les enormne pro-
gr.s qu'utl Ljii,n Ia mo i is de ix1
mois, ceux qui 1, nt te r gym-
nastique so .s la dai c 101 o cum
ptdi+te de M. Ro ert de Par s.
..... ...
lauv dises fao6tles
do gavroches
Au coin ,-el r e dest Cea. ,
e. d lau rue du Centre, de. g.-
vroches, I'apr6 -midi, se rdumsu.
sent en grand noinbre et se I-
vrent A toutes sores de jeux,
souvent des plus bruyants.Maus
A cela, il n'y aurait encore lien
A dire si les faict ti ux gainins ne
se livraient a d s espi glerie'
moins inoffeins.ves.
Enu llet, iA haque tfos, que
passe, d,.ns le quartiel,uni n, i
change de truits, les gosses 1 i-
terpellent el des qu'elle met bus
aa merchandise, ils I'assaillent
et,littkruleemeat,pillent les beaux
truits.Tout y passe; et, i belles
dents,les petits messieurs dwvo-
rent les fruits juteux, sans bout -
se d6h1he.
Cela suscite du tumulte a ce
coin de rue et les gens habitant
le quarter s'en plaignent.
If taut que ces mauvaises ta-
cMties de gavroches ceassnt.
-...um- M919--


DE
X- 6qralaan Baron
Athanase IL. Auguste
AVOCATS
537, Rue 'loux 537,
Port-au-Prince.
Tel6phow No 3174.


LUNDI 8 MAI 1929


gasin de fEtal. quarlier
pris entire les rues Macajousx
des Cesars.
...jamais n'a pu voir le chaufn
leur. Toujours invisible. Mals,
un soir, sans doute, NOra CEiL,
vigilant le verra sortir de cer-
ltame court profonde et obwucre

... a vu, mercredi soil, vess
les 10 heures, un finnce quis'ea
revenait de fire sa cour A son
aimee. Mais il etait tout marri;
car, Ia belle avait post la fatal
question .: quand le marilge?
L'ptnoureux, tout p)etisif,'lon-
peniit la rue da Iit'servoir, net
las el front s un renard qU'flt ,poule attit
pris. II allait, sinterrogeant-tout
)Ias, inquiet de la;ltittud(esonu-
dnine de su tiance-. a Etl pour.
(|uoi ne m'a-- cli pis iembrass4,
ce soilr, s'iiterrogei :il l tont aut
sonls l'(eil niooqeur des etoiles.
Cruelle /?niginme.. Mais pour-
(Lioi cette rcponse : 1 ines vres
ne toucheront aux siennes que
lorsque tu seras l)premt ... El le
tliet fiance, las, peut-A6re, d'ai-
mer s'en allait, questionnant les
pnssanls, fou. 4 As-Ilu cassB r'as-
siette?, deinandl ui> passant.
Non, elle n'nvuit que de la
gelee fit le nalf flance. On se
s6para sur un grand Aelat de
drre.

... a vu annoncer avec fracas
par l'un de nos ('(onlfrres que
deux )eunes files sont partly
pour I Europe. A souri longue-
ment et chercli, ati-deus d'
las petite note s'il n'y avail pos:
Tribune Publique ou Coinuu -


... voit, chaque soir, dis siy
heures do magnifiques voituire
automobiles ranges tout Ie Ion.
du quai. Cest maintenantL I.
,lans le voisinage de la mer,
T'l 110os 61egantes vont prendro
le Irais. Elles desceentet de
leurs voitures et se p,' reveusement sur le quo,.Et per-
fois leur promenade lei conduit
jusque dansle voisinagedes pe.
tits voiliers aux noms ibraellw
dabrants et qui atteodent la
nuit et le vent pour 1n allet
vers les Goualvo ou M'AnsMI
1Veau.


.~ q


'' ~ ~' i. rA


U


23me ANNEE N*6686


2u,


Reop-r: ONTAlNIL.G..Pqst.Nb $6, PORTAU PRINCE


IL EST CLAIR QUE.


mahm faifiene e



de Cigarettes


GEBAIRA & C0


les Ci iaaetts



4Colon !


e, alPorl-au-Princienne

Griace a :a li usse de leur ar6me font les dilices des
vrais oanal urs.



AuLx Photographes
Uit repr&-sent.,nt d'une gran ce maison 'le vente de tuat6-
,id l)hoUt uraphique et d'eucadrements des Etatb-Unis sera
en Hiaili en Juin.
Pour catalogue et arrangement 6crire :
E. H. ROBERT PORTRAIT COMPANY
Kansas City, Missouri, U. S. A.


Ce qu asns _~ll


Ce qui A's jaais tit falt
Ce qui as peut "tre dtpaem.

Kola Champaane

F. S eJOURNE
Pi eparO dat's' des conditions igoureLies


En PremierelbUe (li

Instance

Nous avons dejA parli ici diu
grand proc6s engage par les he-
rilters Basquiat el consorts con-
tre l'Etat d'Haiti, ptursnivi en
paiement de Ia some de Soi-
xante mille dollars 6 titre d'in
demnitls p6cuniaires A6 l'ccn ... a vu avec quelle agilit 11
sion de Ia mort des prionnier a saut6 dans la rigole voisisq,
politiquesie 27 Juillet 1915. pour ne pas 6tre pris en 6char-
Par un ljugement asses docu pa. r ue 1 iilee I lord, au coin
inenlt, en date de ce joir 3 mai le I '.venuc d 'Turgeau el de la
1929, Ie Juge L6lio Vilgraain a re du Travail, Icl Don Juan adopt la these de I'Etat d'Haili essavait (de Iaire accroire q I'll
et proconc6 la decheancede I'uc ivail un rende/.-voius gal unt
tion des demandeurs, resullan ivet uane belle et ravisssante I*
du Protocole du 3 octobre 1919 viantine. l.'a revu, (>i-lqueus mi-
et des decisions de la Gommis- tutes plus anrd, dhins sa relui-
sion des Reclamations par les- suante lBuick. dernicr miod6le.ea
quelles ces sores de r4clama l)ulalde aveeC I autrc Dion Juap
'ionq dev iie'.t lui #tre soumase. |ii,. lui aussi, chrc'lihit avea-
foi :t deceuibre 1923, au pin u it.
lard. *
SOn croil genoraleinentl que l'a-
voL di des consorts Basquiat ei ... a assist W uAin collision
pressera de conseiller ses clien s .Int le.s suites miiuirienti pu etro
sur les possibilia d'un pourvt lIfat;les aux (X Ciantifleurs U
e, cassation. canyon porlantul Ic iiiiniroef
tournait A Lulue pour s'engager
Etl -levant encore ItJuge Vil idans la ruelle Piquant. l.echaul.
grain, a 6 t e entatne la plaidti- 1'ur omit de fire le signed cdo*
rie de ce que l'on pourrait esuw'- ventonnel. .Iuste A (ce moment
ler a t'autre phase a de lfaaire une Cadillac desceniduit Iaye-
Shemtob ( hlnrtiers ) centre Zri- nuti de Lalue A uu. a1ssex grffn..
ke Brothers, en revendicathot lde vilesse. Lua Cutdilac.No.423,
de I'immeuble de Turgeau ,ti reiitra naturelleniel dansle om-
sert de local au Club Syrien v, miion. Et ce fut In collision dams
et qui, -comme nous to disions toute sa beauty.
dernierement,-est actnellemenl ,',
sous squestre. Me Eoae Cau ... a vu grand brunle-bas A Il
van pour les Zrike Brothers Main kwas HNermanos q i
ach6vera son plaidoyert l'au prepare son inventaire qui d4oM
dience prochaine. avor lieu laI fin de re amoi*
I ,- A catte occasion, les Clients aw.
A lousa roant une grande faveqr 1 a1
S .- 7u. 11 pow.ont s'apprnprier tons "l
Une G ande Halloe s l ourgoeil iu pnri
Attenanie au NotalrtP"qauer t- ,
Ssdr.- _er: ,.
*. ^ -.


a


I-


.;iyu-


1


-" v Vl/


NAA


11








I.-'A.i_-2 t;. Ma 1929_ ------- ; --


um ENIURSE? Ms CONTUSIONS?
Soulagement rap;de sans friction. C
Si vous souffrez d'une Entorse K. mal dl sparait complement.
ou de Contusions employcz le Le Liniment Sloan s'emploie
Liniment Sloan tout de suite, dans le monde entier parce
II ne faut pas frictionner car le que son effect est rapid dans
liniment pnitre de lui-meme.mai
L'inflammation disparate aFin- les cas de Rhumatismes,
stant meme, I'enflure diminue Sciatique, Lumbago, Entorwes,
vt les tissus souffrants sont Contusions, et toutes .
soulag6s. En peu de temps douleurs musculaire.
Bn to oa em al I aM eaUM PriM : Mt. L lm S=eS oamp ) .pi.


)istribuitelr% :


.1. 1). MXXWE'LI. & Co
lRepr~scntants pour haili
1619 l'1ue 16publicaiale
(Czrand'Rue ).


Alliance frann aisc dI Haiti
--00--
Autour do son dernier rapport
--100o--


Le dernier rapport du bureau
du Comilt haltien de I'Alliance
Franmaise content des ides her-
iseises et des passages impor-
tn as qri prouvent que celte So.
ricb accomplit parmi nous une
belle ceavre. Nous voulons les
souligner ici.
L.e apporl dit que les rela-
tions avec la Lgation de France
el In SociWti more de Paris sont
fr- cordiales. Lune et I'autre
raident et I'encouregent truc-
tuousement.
Le comat6 de Paris envoie ici
des livrts classiques, des ta-'
bleaux instructils pour I'Ensei-
gnemenI et des volumes Itrs in-
tiressants pour distribution de
prit.
Pendant les douze derniers
mois. Ie bureau de Port-au-
Prince a distribu# environ onze
cents volumes don't cent pour
Wompense dana lea distribu-
tions de prix, et dans nos cinq
departements. II a donni des
. prix de tonh' et de loyaule aux
6l6ves des lyc6es des Cayes, de
ArAimia. da Jaemel. dm esGnaT.


, aailies oat cit dfiribu&es sa I
tAros du dermer cyclone, A
saine, Aqula, St-Louis du Sud,
AnseoA-Veau, MiragoAne et Ba-
rad6res. Tous lesa 61ves des deux
sexes qui ont remis A Port-au-
Prince les meilleures copies de
composition franoalse aux exa-
mens de fin d'annae Scolaire
ont ren. cliacun, un ou deux
volumes.
L.'Alliance encourage done le
Iravail, I'application A I'ltude
thlez nous. -- El les prix des
toncours spiciaux, qu'elle insti-
tue pour adults, de composi-
tion traengaise et de diction Iran-
Saise ? El nos enlants pauvres,
aomiiques qui soot l'objet de
ses sons empressis, humani-
taies ? Elle les fait mdme soi-
gner sans trais pour leurs pa-
rents... Elle subven'ionne des
Ecoles qui recoivent gratuite-
ment en son nom des enlants
dinuts de moyens. fl.y en a
mime qui sont en demi-pen-
ston........


........Pour d6velopper ses en-
vres de bienlaisance et de civili-
sation. I'Alliance veut aujour-
d hui avoir son h6tel. Ce project
dlAte de plus de hail anis. La
main 6nergique qui la dirige an-
jourd'hui travaille inlassable-
ment A cela. Mais il taut le con-
cours des Ames gin6reuses. Le
Gouvernement a donn6 lexem-
.pie en permettant A la Societ|
d'organ'ser avec I.Association
des Membres du Corps Ensei-
gnant une lolerie, conformd-
ment la loi. Les benefices ai
deront A la r6alissation de ce
noble projel.
L'H6el, d'apr6s ce que nous
entendons dire, s'appellera Salle
Toussaint Louverture qui tut le
plu grand g6nie de notre pays
et e 1i race noire.
Avec une telle precieuse mar-
que d'attention, il taut que ce
projeLt se ralise. Autre chose.
Dans un appartement de cet
H61el, il y aura la Salle du Sou -
venir. consacrte A toutes nos
gloires dans les lettres, les
sciences, lea arts, I'hirnlsme, etc.
M#meJslesoms des philanshro-


Le rapport compile besucoup
sur la vie active des Sections
provinciales r6cem-nent ton-
dees. II espire que les promes-
sea laites pour a creation de
cells dd (Cap-Haitien, de Petit-
GoAve, de Jtremie et des Cayes
se r6aliseront avant longtemps.
Ce sera tout profit pour la Jeu-
nesse.

En dicembre dernier, le bu-
reau du Comiti haltien de I'Al-
liance trancaise est heureuse-
ment entree en relation avec le
Comite similaire de Sinto-Do-
mingo. 11 en est result immi-
diatement une correspondence
interscolaire. Lea bleves du col-
lege Louverture ont Acrit en
espa gnol et les interessatsa l6-
ves des course de I'Alliance do-
minicaine ont ripondu en Iran-


Oasis. Cette correspo dance es
le bon augure.
Notre compatriote, Mr M. Lau
lun, pr ofesseur de langue Iran
aiseASio-Domingo, a aid A 1 'i
closion de ces sentiments sym-
pathiques -ntre la Jeunesse de,
deux peoples. It vient d eir,
nomm6 correspondent de notr'
Comil1 A Sto-Domingo.
M I. Antonio Iments, ancien
president du tribunal d'Appel.
avocat de renom, dirige bril-
lamment I'Alliance de la R6pu
bhlque Dominicaine. II eat en
relation cordial avec M. L C.
Lherissbn qui priconise la Co-
operation international.
.*.
Ensuite, l'interessant rappo"
loue le dkvouemnent inlassab',
d notre clergy et de ses congri6-
gations religiouses enseignan es.
Oui, il faqi le dire : 'oeuvre de
notre cleigd, depuis surtout la
belle administration de S. G.
Monseigneur Jean-Marie Guil-
loux, eat immense, civilisatrice
tris bienfaisante. Le% pritre-.
les Religicuses, les Frires de
I InstreLion Chretienne, les R.R.
P.P. du St-Esprit out accompli
dans nos valleys et dans noscam-
pagnes un travail d'ivanh lisa
lion et d'iducation admirable. It
y a encore beaucoup A Jaire
Mas, ils ont tous droit A notre
reconnaissance.
Co euqui meconnaissent cette
meat dU' ectairei arou-
ches mais des aveugles et des
inconscients. Qu'ont-ils fail,
eux ?...
L'Assemblie Gendrale de I'Al-
liance trancaise a done votI des
f6licitations au clerg -et A toutes
sea congregations. M. L. C. Lh6-
risson a soulign6 cette parties du
rapport,. et a ajout6, apr6a le
*vote, que i'Alliance a accomphi
un bel acte de Justice.
Depuis, une delgation a trans
mis le vote A I'Archeveque Me.
tropolitain avec p-'ire den don
neri avis aux Eveques du Cap.
Haltien, des Cayes, des GonaTvei
et de Port-de-Paix et aux prin-
cipaux de nos cinq congr6ga
ions enseignantes.
Nous avons entendu lone
'ht ui i vx vote de I'Alliance Iran
Vaise qui salt appricier le de
vouement aspostolique et Ien
courage, surtout qrand il es
accompli par des dtrangera qu
ont volontairement laiss6P a.
tried et aflection pour venir nou
aider. Que nos pr6tres conti
nuent leur grande et noble IA
che.


m MANUFACTURERS LIFE


Insurance Co


Une des plus fortes COMPAGNIES


CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSS1i & Co.

Agents Generaux


I


La celebre forine alimentairo
PH40SPHATINIE FALIERIS

quaadonne aux enfants d~s l1g" de 7 & 5uwh t
force at I& santd, cit au.zai I'alizuent parfait doe
aanuaimis, 0Viei1I-a~d, convalwsent;, en rasop 46.Is
facilitAdo* am digestion et do ses vertus fertfluaW
Luger I& granda a.ruaaue depoie.
PH0StHATINF. FALIER-S,
de r6putatsioin unversleeti.e se nill, er esrimitsdam
IPhargmejeg .1 AMa.ems d'Ali.-,zrdaliom. PARIS.


Ce vote fait honneur au Co-
milt Haltien de I'Alliance fran-
caise.
.... Apr6s ce vote, lea mem-
bres de l'Alliance se sout occu-
pda des 6coles rurales qui lais-
sent tant i desirer et de l'hy-
giene chez les paysans haldoens.
Mmp C. Moravia, avec un es.-
prit judicieux et toute am belle
intelligence, en a parlA.
Mr Camille Lh6risson a donnA
des precisions surtout pour I'hy-
gi6ne. Echange. de o ues 'r6s
tructueux.
C'est, en effect, A l'hygiine
qu income Ia defense du pre.
mier des droils naturela de
I'homme: le droll d la vie saine.
N'oublions pas que le droit
easentiel de l'entant, c'est le
droit au normal et plein dive-
loppement de son tre c'est
le droit, suivpnt I'expression de
Jaures, i I'entire croissance.
11 taut offir A tons ees mo-
yens de d6velopper toule I'6ten-
due des talents revus de la na-
ture, muivant Condorcet. El Pas-
teur exprime la m6me pens6e:
iK La vraie democratic, dit-il,
est cell qui permet A chaque in-
vidu de donner son maximum
d'eflort. )
Nous sommes heureux d'6tre
sur ce chapitre d'accord avec
I'honorable Dr K. C. Melhorn,
chet du Service National d'hy-
giune. II vient de dire que le
Spltis rave des programmes pour
la propagation des saines dees
hygiesuiques, a c'est le manque
d instruction dads nos compa-
g-'es .-
L'Alliance met A 1'lnade les
observations de Mme C. Mbor.
via et. de Mr Cumille Lhdrissoun,
appuykespar experience du R.
P. Richard.
It1 tout projeter la lumidr6 par-
tout. dans les villes et dana les
campagnes. Cest une question de
Justice, a souvent dit Mr eo pre-
. sident de I'Alliance trancas'ae -
. Lesaanalphabets south des sourds
. et des aveugles...
s Le moment est venue de r6-
. soudre toutes ces questions. II
en est temps.
Tres bonne reunion.


Peor 'f6retie da phare A la st-
unoire de dal.mb
11 nous a kie gracieusement
remis un exemplaire sous riche
couverture vert d'eau qui con-
titent le programme et les r6gles
du concourse pour choisir l ar-
chitecte du phare monumental
que vont eriger lea nations du
usonde & la m6moire de Chris-
tophe Colomnb.
On sail quece phare sera dri-
ge dans lu 6publique Domi-
nicaine. La publication 'a t
faite parl'Union Panam6ricaine.

-" Nl eea pmtessetr
A I h'ele matimale de Dreil
C'est Me Charles Tlhavenin que
le President de In R publique
vient de nonminer professeur A
I'Ecole rationale de Droit en
remplacemecnt de M. Sbvign6
Milord, d6ckd6.
Tons nos compliments,

Doe.x 6scolea cheagent
do locaux
Aj ourd'hui, 1'tcole national
SMere Eustochies., dirigte par
les religieuses de St. Js seph de
Cluny et don't le local prisen-
tail depuis longtomps dljl un
veritable danisT pour lea bon-
nee Saeum et ale lives, sera
MaUAr* A llimwble oocup6
aetullument pat rf6ole Darius
Leuan. ea tace e HO6pital G4-
noral.
Cette dernire cole que di-
rige M. Desrouleaux sera log6e
A la mason de Mme Linstant
Auguste, Ai'Avenue Maglotre
4AnabrviM


A la Place
:DE LA
)Cathedrale
Ils se poursuivent activement,
A la Place de la Cath6drale,
lea travaux preliminaires pour
la construction de I'6cole pin-
maire industrielle qui va y Otre
construite. Depuis vendredi,
presque toute la Place a tW
fermee A l'aide d'une cl6ture
faite de feuilles de t6le.
Comme on le sait, ces dcoles
primaires au nombre de 12 se-
ront construites par le Service
Technique de 1Agriculture. 11
y en aura 5 pour petites filles et
7 pour petits garVons. Une vs.
leur de 3 millions de gourdes
est affectee A leur construction.

LB8

Rogations
Aujourd'hui eat le premier
Sour des Rogations. Comme on
e sait, les Rogations sont les
trois jours qui pr6cedent la
grande f6te de I'Ascension et
pendant lesquels des pritres
sont dites par 'Eglitse our at-
tirer sur les champs la s6n6dic-
tion du ciel.


M*NAGECRE81
Pour teindre tous tissue
SLAINE, COTTON, SOIE, we..
auoun product n'1ale
*La A URESOUE'
En Tentet Po, au.Princ Pharmade W. BUCH
Pkariuaci(eKERtineNi.ROU 41, PlactVo llkm.
el loutle bO.nne maisons de Daftf.
aclMnUu0on 4fwull d ,frico f ur diM* Untt
4k V* C. FRCOQ. & ASNIERU (Sdm) PIw


Empechez

votre teint we f1~trisse


Conserve: vonre leint
frais el beau.
Les itaches de rousseur, le
hale, Ics boutons, les points
noirs, les lAches du loie, et
toutes les fl1irissures similai-
res qui diparent votre beau
teint natural peuvenot tre en.
levtes par l'usage de

L'Exeiento
Pommade de la peau I
11 a 616 soigneusement prou-
vi6 t essays! II est un on
guent wm6icamenteux scienti.
flque parait sanos danger et
d'uuan usage facile.
EsRayez-le vous aerez sa
tistait de sea risultats.
En verpe: cbez tous les dr,-
plates Pour 0,30 cn ime.
seulement, il est exp6dis
reception du prix.
Ecrnvez pour avoir un ichan-
tillon gratult et le livre des
conseils pour le beautt.
EXELENTO. MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tons
vez poor renseignements


I 'llr


ADOPTEZ

3 In-Oneo
Bullo do Bonne quality
jPour graisser lea appareils
de manage, tels que lea ma-
chines A coudre, lea phono-
graphes, lea aspirateurs, lea
ventilateurs ilectriques, lea
machines A laver, te serrures,
lea chariicealseaerroas~aet@
il tant avoir soin d'employer
de I'buile de bonne quality et
toujours conomique *
L'buile A bon march est
toujours chire.
L'huile 9 3 ne One) eat de
bonne quality.



rmphe la srouIml-
luabrif, nattole ot op t


Evite 1'usure de la houlle
tres sup6ideure aux huilea,
fluides ordinaires.A employer
abondamment et r6gulitre-
meut.
Frott6e sur une surface m6
tallique 'huile c 3-In-4ne a
penetre veritableent,. dana
les pores du metal, le read lea
pores du m6tai,le end imper-
mdable et dvite la honHle.
UNIE ME NOUVULL.
|Employer I'huile 3.In ones
pour nettoyer et polir les
meubles, les boiseries at tou-
tes surfaces vernies on pein.
tea.
En vente dans les quiucail-
leries, les pharmacies, les ar-
murerles et les magasins, en
flacons de trois grandeur et
en burettes.
GRATIS
Demandez 1'&-
chanUllon, un
pos, et la lisle
desapplications
THREE-IN-
ONE OIL COM.
PANY, 100 Wil.
SStreet, N.-York
U. A.
Repreaent6 pr :
J. D. MAXWELL
1619, Rue RUpubUcaine,
Port-au-Prince (Haiti),


I I


'T --


ES FORCES
Depuisde nombreux siale
le hardis picheurs ont consr
tat6 que I'huile de foie de
more mtait sufiuante pour
leur donner une force et une
endurance merveilluse.
L'VmusIon Scott
estde l'huile defoie de mome
tell que ceos picheurs
employaient, pr6par6e mu
forme d'une crime
S rice et savoureuse.
Elle refait los forces et
I'endurance.
*t sti & = .T^-.o. O at, ts


I IYl~ne~Be~lYL~B~B~Y -


II


, ---- -- --~scil-L-ccu


--- --,


--


1


I.F. NIATIN -


6 All 19l29


PAGE--2


~




-p


'1


i 4E 1)I Mai VI1 92


j,.i uL 3.


Esploe.e le traileut at de cette
iuile de beaut pear embaltre Ia
luerflt voyez Ia best6 maltrelle
de votre cempitie. .
Chaque soir passed cinq
Minutes avec votre cuvette,
West le moyen de retenir les
charmes d'nne beauty natu-
relle et de voir la difference
d'une beauty arlifictelle qui
Be pent tromper personnel.
Deux importantes huiles de
beauty sont essentielles pour
le veritable nettoyagc de la
pau. Elles out Wt6 trouvdes
ientifiquement et melangese
dans uno 'tameux savon de
xautd,- Palmolive. iC'est un
VOon tait pour le teint seu-
lemeat et ried d'autre. Les
picialistes recom mandent
900 usage rdgulier.
? Ce que vous devez fire
Le martin, A midi et le soir
avantde vous meltre au lit,
lavez-vous la figure et le cou
c le savon PALMOLIVE et
sa mousse cremeuse mas-
ez vous la figure avec l'aide
4evos daux mains. Rincex-
Tous avoc de 'eau troide ct
O6chez compl6tement.
Usez du rouge et de la pou-
dre si vous le voulez, mais
ae les laisser jamais duraut la
quit, vous devez les enlever
parce que, ils obstrnent les
0orea,et les points noirs et les
boutons s'ensuivent souvent.
Evites'eette errer
Nusez pas du savon .rdi-
0aire pour le traitement indi-
506 ci-dessus. Ne croyez pas
ue tout savon verst, soilt tait
qycc des huiles, come le
...... oa. Palaaiva.
Pour votre propre gouverne,
,oyet si te,.avou Palmolive
o e vQos achetez a la bands
: ire avec le mot Palmolive
'O lettres dories, 1'enveleppe
e'rtet le sceau rouge au dos
avle le mot Palmolive cessus.
Le Savon PAIOLIVE n'est
Impais vendu uui: enveloppe.
Le aeul secret du savon Pal-
molivw est son melange exclu-
sif, le seul secret de beauty
mondiale A bon march,.
Colgate Palmolive Peet
Ckicago U, S. A.


IKeprdeetanti pour Haiti
J. MAXWELL et Co,
1619, Rue Republicaine -
(Gwind'Rue)


Venie
a 'en can
Lundi 6 Mal 1929
II11 sera procd lundi 6 Mai
1929 A 10 heures du martin.
Roe Bonne Foi attenant a la
balle Bigio, A la venie a I'en-
can de 7 sacs de marine ava-
Montbrun ELIE
Encanteur Public.




pranes Joe
comiPRimfe
UI18SKES
ue 9X OT Pham ito ,


AMm.'rRUS: PbrmOactr ALBZRWm



1
4




I













































I


Le Monde
MA IAGE :
Nous avons recu le laire-
part du marriage de Melle Elvire
Brignol avec M.Emmanuel Dou-
cet, quisera celebri le samedi
11 naai courant en l'6glise Ste
Anne.
L.a c6r6monie aura lieu A6 henu
res du soir.
Tous nos vceux de bonheur A
1'heureux couple.
DEU-IL:
Samedi, A 4 heures de l'a-
pr6s-midi, ont 6(6 celtbrees, A
I -4 Cathldrale de Port-au-i'rince,
les funerailles de Paul-Emile
4Arindal Bri/fault,dkcede lu veil-
le & I Iheures d matin.
Aux parents eprouves par ce
denil, noun envoyous nos meil-
leures condoldances.

Le souss ign6, Franck N.
Gaetjens, successeur de la rai-
son social Charles Nicolas
Gaeljens, avise le commerce
et le public eu general que at.
Raoul N. Gaetjens est charge
de sa procuration A partir de
certe date.
FaaNcKN. GAETJENS


Avis
Lc ciloyen Phaue Mallebran-
che, proprietaire, demeurant
et domiciliL aux Cayes, an-
nonce au public en grnral
et au commerce en particulier
qu'il aintroduit devant
le Tribunal de lbre Instance
de ce resort une d, made en
divoi ce contre son spouse noe
Clelie Dorante et qu en atten
dant ce divorce, il s'oppose
tormeliement a ce qu'elle con-
tracte aicuno dette,soit civil,
soit ucommerciale.
Ceux qui lui auront venanu
A credit sauroat que le sous-
sign6 n'en sera nullerent
responsible. 4
(es .Cayes, le 18 avril 1929
(5) Phane MALLEBRANlHJE


Arrtez IaTox
Rapidement da
Scte Farcn
:k' qsr I(, p itur.4


Pour Tout Refroidissement


Avis


ALL AMI RICA t'AI ES
SERI'CEI iESSIGF.
A mpatir du 28 avril 1929 le
bureau de la Compagnie Fran-
caise des Cables Tlraegiphi-
nues sera ti ansfrie aunureau
( e la tAll America ( Ables,ie.
Rue Republicaine No 1510, et
scra exploits par cette Com-
pa,,nie.
Tous les intediMs de la Coin
pagnie Frangaise des iAblIs
'elIegraphiques seront repre-
sent&s par la ( All America
Cables, Inc. ).
Tous les rtnseignements
concermant les cAbles, tequts
et transnms, avant la ierme-
ture du bureau de la'Compa-
gTnie Francaise des CAbies
T~I~graphiques ,Teront four-
nis par la a All America CA-
bles, inc., T61kphone No 2727.
Nous attirons attention du
public une nouvelle fois sur
la Rr.DUCTION DU TARIF
eflectuee le '22 avril 1929.


t
I


RHUM CHAMPION )
Le Rhum CHAMPION a de la Distillerie de L'.IGLE a pu
conquerir en quelques ann6es, sans rtclapae, uue des pre-
mieres places eur e march haltien par Ia perfection de sa
distillation el la finesse de son ai6me qui Pont tail procla-
mer par les vrais connaisseurs, sup6sieur a toutes les au.
tres marques A pril 1gal.
tIssu du sirop vierge de la canne, rien d'artificiel n'entre
dans sa flbriatiou. et il ne doit qu'au viefllissemeut natural
sa fineme incomparable. Faites en l'essai et vous serex con-
vaincu.
Par Gallon : G.8, 12, 18 et 30.
En Bouteille: G. 2 G. ** 2.75 4 G. *. 6,50.
Depot Angle des Rues do Magasio :de Etal et Dantls Des-
touche.
M, FONTAINE


Horn-Linie

L em/s Cinsol HernD ve-
nant d'turope, est attend A
la capitate vers le 12 courant
eu parlance pour Kingston
ete, pregnant ir6t et passagers.
REINBOLD & Co, Agents.


Avis
II est port A la connais-
sance du public qu'A parlirdu
lundi 29 avril 1929 le dep6&
de RHUM BARBANCOUR'I
sis au chemin des Dalles
est transl~rd au catI du Petit
Four, Mr. Albert Noisette,
propri6talrs.
Les clients y irouveront du
rhum au mime prix qu'en
ville.
Port-au-Prince, le 26 avril
92.


S-UiaSUSMH


Toutes les Polices

DE LA


IC


comprennent la Protection centre la

* Foudre sans augmentation de tau:


-ug.,LeBosseCo

i Agents Ge6nraux


mmBBP-sP


I






J







B
m
mu g


SI VOUS VOUT EZ DOI E I'.E l'V \1DO VRn.IM.I.N
Dl)LI EL El'SIE DEIMANDI'/. ) LR

Slitalol La Reine des
11ilt0 C Limonades

INALCO est une boisson gazeuse non alcoolis&c
S^lINALLO rst minemiument rulraichissaute
INALCO a un godt agriable
INALCO est hygienique
INALCO est nourrissaute


M. SCH ULI Z & Co.


d'eau


minerale


des Sources sure

WHITE ROCK
, NS TOUS LES MEILLEURS HOTE1 S,
CLUBS,CAFVAS ET RESTAURANTS

Mohri &Laurin.
Distributeurs, Port au-Prince, Haiti


Les ParfumsdeMonte-Carlo
t Lotus Bleu a uLotus Bleun
Parlinm Suave, delival el persistant'
Si vous voulez etre delicatement parfumn, n'utilisez qua
les Parlums de MONTE CARLO;VOUS aures la certitude d'avoLr
un produit de haut luxe et superieur A tous ceux conns
jusau'ici.
La LOTus BLEu e'est le parium 6 la mode partout oa m
trouvent des gens chics el le tjpt dlicat.
:En .;. :. .' tous leams bo es m..lso. ,de.,r
En vente dans routes lee bones tfi ons de irhrufmli


Clinique Leon Audain
1161, Aveaue lokh-Brown. Phae;2l23
Dir'cleur scientilique, DW ,B.lIUcol
Consultations, omlicales et Cbirurgieal4
Traitemrent de Cabinet
Trailement nouveau par auto-vaccins
Laboratoire Medical .
Recherches et d'Analyses cliniques' I
M6thode de travail du Laboratolre de a -Fcnlte
de Medecine de Paris.
( l6pital Saint-louis )
Urine, Sang Crachats. Reaction de Wasserman
et l'rise de sang et l'rl1vement divers,
Le Iatinde 6 ,beurr 8 i.heures.
Le noir de 3 hure a hrs sour remdez-vsus.



Hamburg Amerika Linie
Le navire u Kreta ), venant des ports du Sud, sera ici vyt
le mai,en route pour l'Europe via le Nord, pienant tr1t o
passagers. 4
Port-au-Prince, le 2 Mai 1929.
REINBOLD & Co, Agents.


Grand H6el deFrance

NOUVEAU SERVICE

de RESTAURANT i
Hors d'CEuivre varies oin,
Plats 'du Jour
Dessert


Le tout nour Gde


2.5o


SEIAVICE TR,'S ,-I1n(F: METS CHOISIS
P. 1". PATIIIZI


-


f ie-ock,
Theleading mineral water


La Boisson connue
dans le monde etier
EST UN
RAFRAtCHISSANTr
El UN

RECONSTITUANT
SFROID
EAU MINERALE WRI T ROCK
GINGERAL WVVIT ROCk

Le seul Ginqeral fait U


J


I III1 I-l


--


T -


--


---w---,.u sg~d~gn~ ~ _~~____ -1... ~~....~ ~. ~ .c. .Y1 U .1.~ -


I


-:;:


i


1 4


.~p~ "q]YpP







I I -N I I I N\ '. 1j,\,I ii ) JL9


T W DELAYS


un teint de lys

#longto apouadre
Aisurc une
carnations o*rquise
LA Crkm" TElT.%DEYS, finec
O0euI&A. ICutfs. est *ncapabld
Wolner n isci.It peam. qs'*db
ijoutet, alsoupist et blanch. Sam$ 1*
I~e as (" as alsI&fart


ALUMINUM UIIE
lat ltney Central Building,
New-Orl6an, La U. A.
Pasoca~as DP" ,i11'MiAEIfrtVo POIt-AOU-PmhCE HAiTI
lBateamer a radilla D ayant laiss6 New-Orl6ans le 30 avril
4ux Qio Wyqas le 6 Mat, a Port-au-Prince le 8, contifuera
t Pctit-GoVte, MiragoAne, J6r6mie, Cayes et Jacmel pre-
Q4 u tr6t. '
steamer laissera New-Orleans le 14 Mai pour Port-
age rice et les ports du Nord.
(Ce 2 Mai 1929.
A. de MATTEIS & Co
AOukNT GAmtAAUX
,in i


Iires rrfur mt A ,A extria,16 G
*ours, tI C tme TEINUDELYS .M
Ite I'Y le plus parlait d t I cra0
d stoilette* son emplos 4e ile
Iale. Ite l cbas de routseus a Ies
ihelse.i .a a t a l prO"I56

ARYS
3, Rue 4e 1a Paix, 3
PARIS
T,)a. Parfumer; s 't rgno s,g% .n,

AVIS
Nous, soussignas, Vve Mes.
min Lass6gue et Mme Ch-
restal Frooce. propri6taire,.
demeurant A Port-au-Prince,
mettons en garde le public et
le commerce. et particulibre-
ment lesnotaires et avocats de
la jurisdiction de fort-au-Prin-
ce, contre toute transaction
ou acte juridique quelconque,
mandat,autorisation.etc. qu'on
voudrait laire pouret au nom
de Mme Veuve Ulysse Exand
Hirand, notre more, vu son
Age avancd et ses distractions
d'esprit, sans notre participa-
tion reguliire et en due tor-
n, C


Panama Railroad Stee
Servic;, d fIrdt et de paq
INEW-YORK CITY N. Y. C 4STOBAL. A aNA 49Nc e
OUST de r'A r E du
plus rapide et le plusdieect service do titu wt epaI
et les ports Euiropkens via New-Yord et Cristo b,. Can
Voicd la liste de nos agents pour les prinoptux


Angleterre
lMrs, W. V Hf-UDOM & C1o- 1'

Ar,..AlLt'O1 011 C* seat repr-sealtI:
Por tls aise stivlames:
GBLTLEY HANEY & Co
21,Rae de la R6publiqae
Marseille
AIERNUPERON & Cie Lt
53 Quai Georges V
I lavre
HERNU PEtot, &'Cie. Ltd
Rue du Moulin i vapeur
Bou!ogns/Mer
HsaNu PERON Cie. Ltd
9) Rue I e Marais
Paris
HEBNU I'EnoN & Cie. Ltd
Rue de la Tranquillit6
Dunkerque
HERNU PERON & Cie Ltd.
Riue Roy
Bordeaux


ZOO"am
7 James Street,


slaae uark~
UMrs.F.At.'9*witx& Co.



Piw4 slahAvt
Louv. Ni I.
11 ternatlotial

UtH. Vo&maim

GoTropitc&,Sw,. s 'ru
,Nordish Expres
GQtterpburge. Swie*d
RoIrrtRDAWI. Hotz.&.,io
Mr.i H. Voigemawi
Rottaidam, Hotlande


.- a - .. - -. a -


.s- -- -.-,. n- -V.


vendro
A vendre une belle collec-
ion lelivres broch6s.ceuvres
de Bourget, Bordeaux, etc, et
ces romans-cin6.


Cato chic Rextmurant de icr cehboixo6ron tk c : tou, haegb leam .gna,-e0ouNons
les plus d~licates. %audwiches sang Pareils ,- Bi~re &.Is.rPssloa.


C
'... -. .*.
5- .-s.~, *.
S a..
IF -


(fit r le hAAVQ 4u fatil que

FIRESTONE
aJ vel(4 ell 19,28 j)om. '150,00O,006 (101-
laas de lPNEL1S et Chainh)res A air pour
a.ulcs* de luxe, au'os d-- travnil ou C:a-


U4co' Uti~lfl e pul)'. j t.o ans VI ibi-


FUULRESTO0N E
det 61hriqInct' (it's pnlu'; (-I 0 hTI IIIes
atir pour domiter Ie plu% d[ k 'o mv ,- ,-rs





GUM-DIPPED
owi. guinohm,tis~L Iv n. hh\j~lhll (Ido iii-


En VENTEch :z.

Mrs Lu.gi.i,'Co0
CapHlaltien
M' F. Maurasse
Prt dePais
Mr A, leqr
CtUlPa i'<1
Clement,Pinard
L SaintM ( -..

Petit Ge ? -: ,
Mr T. Goise'
Miralodte *' '
Mr M. Desquiron
JUrtmie 1
Mr Elias Wja4a
utx Cayes
Mr, dm. Lauture
Jacmel
S J. M. Kouri
Po t-nu-"'rince


Presque chaque courier apporte le t'moianage volontait de routes les par"

ties du monde comment FIRESTONlE Pneus et Charnbres a. air donnent uni-

versellement le plus de kiloinmtr'es.

La.,prochaine fois syez sr d'acheter unPNKU FIRBSTONE avec sa chambI

air rouge FIRESTONE

L. PBREETZMANN-AGGERHOLM & Co, Agaen.,fieamrux-Rue du Qugii

' ... -- -. ,^


pAGE- 4


AvirRpooL, 74RuAs


S


-s-a--a-- -


'4I


-.. .


~CI


lw IBF.%GUEJ
J-7 7 -15
COL'TT F- PHU M AT IF F I ES
NE'v


.. ;._ --- -- --- --- -- .1- .. ----


.IAVI


\


I" F#, !Dr. BesIA I#. atkaft


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs