Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04156
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 4/20/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04156

Full Text




Olnt Magall% A 191A fed wtfA14
ThtJleakt?"Seqa wit quo le Isu I

SAOICAOIKS IM MN S
N'm 22429rrgsc .'~trih


--RTAI S'NWME!)! 20 ALYRI 1


DISQ UES ODEON
Est arrive iun nouvel envoi de Disques < Odron ) qu
s'enlve avant de ftaire la lisle.


B.%ZARt ODtI)ON
I. KARAYANY
Angle Graind'Rue et Rtle rFron.


La Police en action
Avant-hier soir, la PoliWe
averie qu'un individu, pasa.-
ger A bord du steamer Marli-
nique a de la Colombian Line,
axuit essays de passer chez De-
reix un faux billet de Cinquante
dollars amatricains, mit en un
kmps et deux mouvemenistous
ses d6teclives en campagne.Lts
*~qbhibsements de nui lurent
particuhlireuient surveillts.
L'li mnie du faux grean back
ne ltaida pus a tie azrelt. Sa
boni.e fIi, paralt-il, fut 6tablie,
cai il fut relax, aucun autre
billet laux n'ayant tM trouv&
en sa possession parmi les va-
leurs en hi lets qu il detenait, le
ckpitaine du steamer s'Olant
porkl garant de sa bonne foi et
lui, ayant declare avoir accept~
tn potmnient ie laux billet en
woute toiliance.


Les inctiniee 6


mes nc sont 4gaux que pai li plus renommes ci..emas des
bonte du coeur, ia puret.e c geandes Capitales, le plus en-
I'Ame et la paix de. la cons- thousiaste triomphe. Nous re-
cience. comumandons A tous de ne point
manquer A la belle representa-
"-"' lion de domain, A Parisiana.
6tait une personnalit6 tres __--- --r
connte en Haiti ou, i a v eai -i
pendant des annies et lais<^ le eroisitreeu Haliti desMembres1
le souvenir d'un home :aft'- de la Chambre de Commerce
ble et sympathiqu Mr. de de Kansas City
Streitberg avait 6e1 d &o)r, p," A bord du Sharond,\le la Cly-
le President de In R6publiine de Steamshio Line, qui laisqera
de l'( trdrr honneur, Mrile Beaumont (Texas ), le 6 juin
pour les services signnl6s ren- prochain, pour one croisitre de
dus A not-e Pays. Et. pen d. 14 ours sux Antilles, se trouve-
temps avant sv mort, le ;gou ront do nombreux touristes,-
vernent be'!ge lui avait cont&- 475 en tout,-- parmi lesquels se
re lPordre de Lkwoi/l. trouvoront plasieurs membres
rNo ordre s de L .qpo. de la Chambre de Commerce- de
Nous adressonas sa vve. Kansas. Le SharonO, qti est ltn
A.ses otants -s vives co'- des plus grands, des plus rapt-
dol'an,' des et des plus luxueux bateaux
do monde, tern sa premibnre es-
I. 1 it M aulKtern du calc A Port-au-Prince oil il pas-
iab&c v A-lge t.e O'ewt seras 2 heures. Des receptions
qMo los fOmanes ament, et des excursions aux sites pro-
S 14 cOomaouioM du toa- s he de Ia CIpitale seront org-
bac augmente en tous pays, s en honeu d os
c'est qte lea femmes fument .,_ _-_ _._ _
sortout .tanslesclasses aise
Ledcliarettes .fe luxe soe ve Gf+ve per' le roIfl !a pdeo I'
dent come la poudre de rz ril. l84ajpe efarle eC les bas de 9 4
et 1 e. Nataurellaem'ut, come on I a
S tolgoa rmnt d+' deviad o sout des iam Us
r rec .lfa Ureins to.E ,les orna
reUttes doutre-mer nous ount apportO
a .g rsiap imi o wllie d'ane grate
a do ielaq gpiieures de BE.-
r ^eldeb. i lMd P leg autoriti
c I p r on| interdit lea jupen cour-
Igarette perle eBnoa r m- tes et le rouge aux levres.
hysOTs^ C#1 6"A (faSqabre de 500
rMY1eMtV 86 60 %I M trrV% prolesteent aVec vehmence co-
Eu tous les autrs p iys, leb (e qu'elles appollet uae

SU mce a premier minitrmi .Zilke-
mvi'th owar syant laterdIt iW
ip 4t de mLnoi imadiB a |
-tt-. tolofd,. 4~ h p rouge, i pour :es fevi "a. t le port.
la I6ole. de japes courtesy l d
9 O Uvet i bas d iobte couleur de chair, te1
Stro A la: enes filled yougoslaves out dI
LUP'..l vwe V Ducis elarwqd'ollees cotiueraieat ltour
rd le Haoal Mont- r4am nce pa ive, taut qo de
tger. l ip4mierie duo iom- e.r.s odiuses ne asrafen
5 s6 t Arntes dkPar^s. ? u|>rn.


DWIAIN
le grand jour aveo

Verd un,

Visions

d'Histoirc


Enfin, il est arrive. Ie grain
jour ou Ion pourra contem pler
it Vari'.t.s le grind film. ciel-
d'Wunvre incomparable de L6on
Poirier, Verdun, Visions d His-
loire.
Tous les eprasentants des
nations 6trangeres accreditts it
Port-au-Prince ont retenu leu s
places pour assister aux min
gnifiques episodes de la urain I
tragtdie qui se dbroula dIevati:
h'lidrolque Citeh francaise.
Ce sera, demain, une soiree
sans pareille A Varit~ls. Ain\
grands acles d'hlirolsme qui ,fe
i ront vibrer les c(eurs, s'ajowel,
front la beault des decors, Ic
talent des acteurs, les jeux mer
veilleux de lumiere, qui chiar
mera et I'esprit et les veux.
Qu'gn aille done en'foule a:
plaudir, de'main. Verdui n, M
sins ,filisfoire, -A Vari st.
La Directlion ( Cin(C16 no1)1
.i prie d'aviser que les cartes pour
les places rl'Servves lit. str'oilt
jpas vend ue-t I'nlirte.


7 1


lNoire i


... a vua comment a fbi ns n
idylle. avant-bier matin, use
idyjlle qui W'en 6tait qu!A son
ro s~mencement. Eldgemmeut
v&ttti dun costume dedrtll bla no.
it (lescindait A son bureati~st
runinnitij, peut t tre, quclques
zilfaires importintes pour la

titie julie lemme. tupes courte4i.
c'orsfage chair. nicillets tails coin-
me1 liti lour', ltiaichies dallsatate%,
rt'gir(Is de velours 11011, ellk
i vatit tout po' urWe suivic et
t-le le flli, eni diet, pur le geri-
ai b~elle' des regards a(Ioucki de
ounrers. Celu t%,ail lt airtde maur-
her et le genifi lhomlitli sonlgerit
I VjA liux pluisirsi dont it se ,eu-
I,.lit tIfeclivniiwnt dans levoisii

(:\*IaiItill ttilji (I'll lilt(it], nit
uril pliluic. t llte. I.arm lit -

'r ionotr se it-te r (i1i.;1 v oit u e.


Pr~t~res en cong6 Mliio~'i-~~1~ ateie
Par re ictean ier Ca vilmart'.1 put.,a n gt itiips tpue a ;t- hi!
de 1.9 Cie. Gle. Tr i-.astliaiii 1turt' lii 1Wii gici i t t-~k~~, i~t-witaiiiI el
sont parl is ell coiig6 les pr~rtrcs olie, Se reittftrliwu it ild, det. hr
suivants I: Pre P~er%on, secre- L Ivalt:vec des velI\ tIlevillle
taiire de l'EvclitI des Ca c.yes. Vvllii t! (Jll. stills 6.(111ete, ll*
Chnnoine Siberil, cm-6 de NOrt- attemida t ... hienl de% hss
A-Piinent, N~re Covorais, curt'
deIC availloit, Prt. Van lBevel-.
ctinO de Pe dl. P Nre Rambeut-. w"" ianllmIiuvre'
ctii e' ie Anse d'Hamnault, Cha- fthin ('llatiflet'ilr tovit jlit
11ivoe Ono. cur6 de Moron, t"*t ade sortir- aitne liarricre as.
116re L~e GaifY, enrk d'Arniijuet .C7"? troite. ivec line voailire
W~ait moilln'aX -'ix utinrei. Len
ailesi fr6laient le rout tie si r~
I (ue le pript-ietaire g i o g rai i i t
Ili t wuVav
Al Lc avliperd tit s Moe ei isdirt'tion de
flepuis le 17 de (c mois, S1 son vntant. A tin moment (ion-
l* V N'tiva a61 nnii ConUsul n6, it fat tellemont enlhl,6t6 ij'iI
di'laYti 6t Commendedor. j (ut appeler tin collogue qui
M. V7aval pendant plul~s de pssait. Celtui-ci airnuidle et il'o-
trois ans a travailkhl6 i u Cnsiitquelnent soriranti pi-isde %@%
lat (i116ral dl la~thi ASent ialgo Iia ins Ic vola It eI caidminent
(le Cub,, erIa ualit6 tie Sec't-en llinifs de dleul sevondes, fit
taire. Nut diiule (piil r~pondc F~rtit in htliCk le~l'ier uiod~Ic,
A In conflance (Ii Gouvern ~ e t aie uarri.~rv trop) !roite.


meat Haltien au nouveau pot
o'i il vient d'etre appelW.
Nous lui prsentons nos viv
filicitations.


Fa iisiania


AIIS AI Pil!tC1,
La Di)freci,)an de Parisiona irvise IC pIibli qi' I delj)llis l(
)in e 1. Av- i cril corall v, es muatinii'es omiiiencnt a.'
,l eca4 l.is:ses e portes theitrc nc soul pas ouveribs
dIv\, 4 lit urea.
-.- ..
Clinique Leon Audain
S161, AveaMe John-Bron. --- Pkee 2223
Directeur seienliique, D' Ricot
[ensultalion-, mickales elt Chirfgicales
Tr ,lement dq Cabinet
Trailiiient nouveau par auto-vaccios
Ia iboratoire M dical
i echerches et d'Analyses cliniques
M6thude de travail du Laboratoire de la Faculte
de M6decine de Paris.
( H6pital Saint-Louis)
Urine, Sang (rachsts. Reaction de Wasserman
et Pr se de sang et Pr6l6vemcnt divers.


Llafia de 6 heucmA a8. shares.
Le Wrde 3hbeaem 1 br %orreudez-vvs.u


II IU Amq


Ir


Toole satm boisson pet Et re agr~able au gott; mgiS

Ne otis pi.,vez jnn dune rou~rriture sussi indispesas
bitet cquo You* trouveres ii I& ..-


1313, Grand'Rue.


LAITERIE BAILEY
616phone 2183.


a surprise tar ticeinos belI4-
Stres ein busquka. avarat-hiti' soar,
dasune Ipet te railte et repar-
thint A travers les cl6turesd(utne
IDu salon noullaierit tes holes
Wtlut C)rlIophIi (ttic 11terne.
I liomme inlti~ress6 iw' ileollatit
pats ses 'eux (des fenles tie In
cloture. EcolaCLtifit oal urn p 'I e;
meni tat umqueiqlten avant IIair
tie regarder (jtlcl'u tfi ou biris.
louteln prenanflt litiW v(Ie dquet-
(Iit i quiti se panait potirr nie
tine Ififlnut de musiqatic atteti-
'tail-il qite pfli'i'', w~icuIr~e (de
turnia~e etl'wtue I~g~remermt
quIClque sillinuete tie tfrnume
quia apris Ie visage (de sn ira~e.


... a rencontre troi jettne
gens qui se promenaient avant-
hier soir. ls dceidCrent anpr
one bonne here de oo-
ting de se rafratchir. Jo boiruis
une bonne bitre dit I'un d'eux.
Allons chez Gairaud ailors, lai
repondit un autre, la bire v est
cxcellente.
Quent A moi je prendrali tne
cr6me, fit le second.
Nulle part, rkpondit, Ie troi-
sifme, eile n'est sussi bien faite
qu'A 1'Eldordo.
Le dernir qui d6sirail pren-
drt avant diner un bon cockt il
se rappelant en avoir siroi umo
Ia veille chez le m6me Gairau 1.
r6pondit alors, joyeux.
Aliens .y.,
C'et ain que NoaN (EIL Vit
trols amis partir do Bord de
Mer pour ar jeaqat' I'Eldo-
rdo pmrndr wun r hisce-
dbeOt.


A vad, us*e bele collec-
toa, de lvrs brocbhas.ovnr
Dum wetBordeauns etc,sl
^trg to

___ ~~ __~___~_ I 1


I II I


---r 1


r r






t* K } *. LEM\N -20Arl12


es neilleurs Pneus el Cliambres ai


Haitian
mm N


"GOODRICH"



AUX MEILLEUR PRIX


Molors


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER

CUIPAGMIE FRlSE DES CIBLES rfLEGRIPlP IQUES
18 Avril 1929


cin 6ma
international
PfRIS- A la suite de la note
ambricaine, la chambre svndi-
cole rinmoatographique a re-
nouvelr le mandate pour fire
aboutir les modifications neces-
saires recivmant le rglement
du contingentement des films.
Une dielaratlion de e Mar-IDonald
anu snji des del des de guerre
LONDIl .S-Aux Communes,
A la suite des atlaques de M.
Snowden, inenbre du Labour
Party, MI. Mac-Donald, sur I'in-
sistai.ce du ministry, dfinit la
politique oflicielle travailliste,
concluant que I'accord relatit
anx deUes ne serait pas repudie
tant qu'il strait chef du Labour
Palr y.
Le Japon n'enverra
plus de troupes
au Chantouzng
LONDRES Des telgrammes
de Tokio annoncent que le Ja-
pon aurait suspend envoii de
troupes dans le Chantoung.
La Conference
du D6sarmement
La wille Ibh se aviftique
GENEVE--- M. Litvinoft a ex-
pos tson project de d6sarmneinent
rkpartissant les Etats en catego-
rits d termin.es, en chiflres ar-
bitraires. Le (tdl6gue francais,
Mnsigh, a inontrt le caractere
ofliciel et tendancieux du pro-
jet.
Le probl6mae des
r6parations de guerre
Les AUiemands quillent letWmilU des
,Eperrts
I'enliele n'est pas possible el le r.-
gleiment des relparalioesn se ponr-
%uiira d'apres le plan Dbaes
PARIS -- On anrionce officiel-
lement que les Allemands out
refusE de presenter une propo-
sition d'annuites dkpassant 1.M5I
millions de marks or pendant
"37 ans. Les Experts crtanciers
Etabliront demain un rapport
constalant qu'il a Wt. impossible
de trouver uvec les Allemans
la solution de Ina questionn des
rEparations. Les Alemands, re-
tusant d'augmenter lears propo
sitions, cesseront de singer comn
me experts. Dans un memoran-
-dum. ie )Dr Schaclit declare qu'-
aucune traction d'annuit6 ne
pouvait tire inconditionnelle-
ment mobilisable shut par une
reductioD des annuit6s ou par
des compensations politiques
telles que Ia suppression du cou
loir do Danizig et la restitution
do certaines colomnes.Las cr6an-
viers ot et6 unaniames A decla-
rer qu'il 6tait impoaible d'abor
der une discussion pohtlque.
PARIS-- Les Experts allies t
americains pensent unanime-
went qu'il ny a aucqn espoir
de a'entendre avec les Alle-
mends. Lopinion gentrale des
experts, y comprise la amedri
cains, eat que bien quea i ruptu-
re doive atre tr6s regrettable
pour tout le moude, elk le sera
particulitrement poor. 1l4 all*-
mandb : car. le credit d rAl- .
magna en souflrnra puisqu'elle
pratnd etre incapable dt payer
lea inL.ratitut.. I D S h ,tii.
et16 intorme par les expertns que
S on attitude uboutira tdtallement
la rupture de ia conference et
quo le pavement des reparations
onttuher a so faire conforme-
H ut mm plan Dawes.


Les troubles politiques
au Nexlque
JUAREZ Un souldvement
de rebelled dans i'outst do Coa-
huila et une escarmouche au
col de Pulpito ont arrct6 mo-
mentan6ment la concentration
des troupes 16d6rales pour la
champagne contre les rebelles de
Sonora.
MEXICO- Mme Maria Sola-
no Ituarte, pr6sidente de la sec-
tion de Tacubaya de I'arm~e
pour la defense des femmes, a
&t6 arr6t6e.Ce 'groupement a 60t
form A Mexico et est suppose
favoriser les Cristeros ou catho
liques rebelles de I'Eaat de Ja-
lisco.
Lee dramnes doe air
BHUXELLES On announce
que 1'aviateur beige Thiellry et
ses passagers sont manquants
depuis la destruction de l avion
dans la baie de Kibanga (Congo
beige). Le m6canicien Gastuche,
trouv6 sans connaissance, n'a
pu dire ensuite ce qu'etaient de-
venus ses compagnons. Tieflry
a r6cemment echout dans son
raid Belgique-Congo.
On veut tuer
is* Rot do Bulgarle
SOFIA La police q decou-
vert A temps un complot conlre
le roi Boris pour le moment ou
il reviendrait en Bulgarne. On a
dicouvert hier soir deux bom-
bes dans le wagon privt du roi,
ces engines ltaient d'un inodele
d6suet mais suffisumment pu's
sant pour d6truire le wagon. La
police ajoute qu'elle a 6id infor-
mie quo certain communistes
avaieut intention d'atten'er a
la vie du souverain au cas ou
les bombes ne teraient pas ex.
plosion. Le roi Boris a 6tI regu
mercredi A Bruxelles par le rot
des Beiges qui est venu lui sou-
hatter la bienvenue A la des-
cente du train qui I'amenait de
Berlin.
Li grand Iraseatlanlique ( Paris)
elboen au large dres c6les anglaies
PARIS- Le paquebot a arisa
de la *'e Gle iransatlantique
s'est echon A 11 h. 3.10 ce martin
sur les rochers d'Eddystone au
large de Plymouth et a requ Ior
dre de regagner le HAvre pour
e Ytre mis en cale s6che et su-
ir les reparations qui pour-
raient Wtre necessaires ; res pas-
sagers ont ett laisses libres soil
de debarquer A Plymouth soil
de rentrer an HAvre. On d6cle
rait A Plymouth que le paque-
bot serait en measure de reparlir
du HAvre dans la journ6e de
samedi.Le a Paris avait A board
environ 200 passagers.
LE HIAVRE Le paquebot
a Paris avec un trou dans la
c<,que pros de la quille, regagne
a petite vittsse le port du HAvre
tandia, que ses pompes travail-
lent plein rendement pour
1pui.er I'eau qui penetre dans
isa cale.
IUs delitieon gtm#ales
e Gfrade-Bretagle
LO.\DRES- M. Baidwin, pro
mier inmistre anlais.%a inaugu
re ta tcampagne alectorale du
part conservateur par un dis
coura qu'll a pronoun devant
.iJUU 11 picot Usas.I,. >i pal It V'-
IuS de lous les points du Ro- i
yaume-Unh. Notre polianque, a- 1
t-il dit,est une politique de mo- I
duration et de clarnA, elle s'atta- a
che A favorser I'amelioration de J
notre commerce, a viller i I'nu IJ


4


I I IY --- -' I _


LE MIATIN~ '20 Avril 1929~







4


Le Matin
1. Ill I I
'"U * x pA cGE.S


,. J.--
^^.-,-Sarnedi


20 Avril 1929


Sales regions devastees

Je cyclone du 10O Aoiut


Relire de Nippes, A
i, au Petit-Trou de
& nd-Boucan, Bara.
pulations paisibles
# 's,conflantesenl'or-
o ablipar leGou-
It se sont remises cou-
et au travail. Et ra-
t s ruines, occasion-
Il cataclysme, dispa-
LA nous dit notre Con-
atlli la Ileon des pao-
|6t6maigagifique. DeI M
j. Petit-Trou de Nippes.
s a6t entitrement Pe-
e et forms une belle
Dans ces regions des


page

des coqs
* -
euse communication
taite tout rEcemment
i 'Medecine par
"et'Alger.
ItA :, coq*.eont
esA,\lt.t~W p6riode
3 n qui pent etre tries
prolong6e, de c n-
rEge. Celle.ci peut se
doss ormnes
liasilues : .li forthi
et la forme paralyti-
11 existerait, en outre, de
ux cas trustres.
de la rage fnrieose,
peat attaquer sea congd.
de saoimaux d'autres es-
|a meAme I'homme et, par
p de bec, transmettre
de.On agira done sage-
recommandent lea deux
.en faisaun snivre le trii
lnti-rabique aux person-
Wetes par un oq en-
lter encore,d lO I communication, que
te di coq pst fIrquente,
al e preuve qu'll n'a pas
int de la rage.


100 ans
D'UNE

Americaine

ielr, re 19 d6cembre,
Siac-Mahan,de Ka -
hire.Elli br i pmo e p7e
et, chaque jour, elle se
travail *us ateliers
wile Indaskitri*
Semployre en qualiti de
t Elle !sit elle-m me
sa cuisine et lave
Hl tenaire naquit J.iver-
325 novembreM18s2,Lors-'
parents se fl xrent sau
alS, eli. n'le ti6tai tA q ,
peU aa l t eiil
Pat .
ante. *s trm et sea

Squ'elle pqusa en
Pen PI. .ear; ,_ S
l a- at laire aller le





icuricusais

)Ivp intionss.

'*kis de traineaux mas
aonl en 'e-. r re n'--
V t Is ila SiatuLer,1 r e-.
b lMsnuai. La. It lie


maisons out 616 reconstruites
pour leas siistr6s les plus n6-
cessiteux et de belles plants.a-
tions v ont 61t 6tablies per le
Service Technique d'Agricultu-
re.
A Petite Rrivi6Fe. 20:maisons
ont et6 reconstruites, 10 A Grand
Boucan, 52 A Petit-Trou deNip.
pes.
C'est en chaloupeque leCom-
missaire du Gouvernement Em.
Th6ard et ceux qui I'accompa-
gnaient se sont rendus A Grand
Houcan et k Baraderes.
Partout le Commissaire du
Gouvernement pr6s le Tribunal
de Premitre Instance de Petit-
GoAve apporta aux populations
de bones et r6confortantes pa-
roles d'eacouragement, leur di-
sant d'avoir confllnce dans les
measure's prises par le Gouver-
npment poui ambliorer laur si-
tuation et rdparer les pertes
que leur causa le cyclone.


Les inedites
DE LA

Pompadour

Tout ricemment. N'i 'erre
Bonet, de Nice, a ddcouvw rt des
lettres irnedites de la minrquise
de Pompadour. Les plus impor-
tantes sont adressees A M. de
Maurepas, M. de Mirepoix el A
la comtesse de Noallks


Mussolini

dans... les

families
Mussolini vienw de s'adjoindre
co mas ecr4taire darticulier.
SM le 'i*a'Afldoni, pr6sidente
Cde 'Aoeiation.pationale des
finmea tascistes.
Le Duce aurait I intention de
tai;e de. Melle Aldooi, june et
jolie s4a porte-parole aupr~s
deijeunes' lies et m6res de fa-
mille italiennes; car. Mussolini
a Ode nolibreux projects d'ame-
lidrtion de la vie familial.

Uk Syn4icat des...
"", desaoendants do
Jeanne d'Arc.
Les ftieres, cousins, oncles
. e1tabtes uaternels et pater-
,eels Jeaonne D'Arc onut eu
une descendance nombreuse.
Aussi, ces jours ci une tren-
tane.lie repr6sentants dusang
glorioul. se sont r6unis et ont
tait appel A tons ceux qui peu-
vent se rielamer de cette
illustre descendance, afin de
constituer une association fra
ternelle, un Syndicat, quoi,
lequel aura pour tAche d-
donner son coocours aux Ide
tes du 56me centenlreede la
Pucelle.
11 a 6tw decid6 cqre dizaine
.de petites nice O4anne
d'Arc, de prft~renciep qui
sont Ag6es de 17 ans,, de
Ih'broine Iquand elle jrtit
pour sa mission, re'rten-
tant la famille aux fdtes de
Vaucouleurs. I ,
I I,,


P J


Vers la

France
Avant-hier, jeodi, par le stia-
40, 1 ColIica *. de la Ligne Hol-
hlndahe, sont parts pour la
rance, 'vi New-York, Madame
Siao Dejeap, temme de notre
SSano-Dominingo et
d!u aidglnieur Daniel
,un .--ainBrun.

Vous 6crivex mal,
Docteurl..
Presque g~nralement,les m6-
decins pe ont pas des calligra-
phes et let pharmaciens qui ex-
cutent leurb ordonnances sont
solvent astreints A rude beso-
gne pour d6chiffrer ce qu'ils
prescrivent aux malades.
El Norvege. les mrdecins kcri-
vaient si rwal qpe le Gouverne-
ment s'en 6mut et dut envisa-
ger les moyens de meltre un
frein A la mauvaise habitude
des mdec nsd'criri mal. Une
loi a 4t1 pro:rnulguee qui as.
treint les disciples d'Flscula.1e-A
dcrire correctenmnt et visible.
men( leurs oi donnances.
Dans ses Considerantils, la loi
precise que corieclmincnt signi-
lie qu tout autant que les phar-
maciens, le public .soit capable
de lire et de onifpreiidie led's
prescriptions )ortics uir ls or-
donnances. En outre, la loi...
sur l'ecrilure des m6decins sit-
pule que la signature doit Otre
6crite clairemen'.
D)es pei es sont pr.'vui s pour
les manqueiments ;: ces pre.-
criptions-- Les contrevenants
peuvenit tre coidamiiis A la
prison pour une pcriode nmax.-
ma de tris mois

Les pi tons... sous la Manche
Les Ecos-ais sont gens 6co-
nomiquees I et praliques. Ains'
I'un deux vient decrire A son
d6put :((Si vous votez pour le
Tunnel sons la Manche, insis-
tez pour qu'il y nit une all6e re-
serv'e aux pistons .

L'5ndemttt6 parlemen.
ttre leat i 6tre saialte
par des or6aneole".
La 16re Chambre supply
menfaire du Tribunal de la
Qeirre ajing, rdcemmcnt. une
delicate aflaire qiui mettait
aux prises un s6naleur fran-
cais, M. Puis, de Tarn e,-G:i-
ronne el ses cr6ancters.Ceux-
ci, las d'a'tcndre uni regle-
ment de compete qui ne
venait jamais,avaient fait sai-
sir l'indenmnit parlemenlaire
de leur debiteur.
Me Rosenmnark, vocal du
Stnaleur, s'eleva centre 'tele
measure, demandant rour le
moins que cellte saisie futi re-
duite au cinquieme, car, I'in-
demnitW parlementaire a le
caractere d'un traitetient et
M. Puis ne dispose d'aucuo
autre revenue, i,
Les crpanciers, par centre,
par 1oraie de Mes Siitzanne
Blun, Ernest Parent, Benoit
Stein et Sureau, ont r6clame
l'applicalion de la furiipru-
dence codistanie du Tribunal
de la Seine qui permet de
consid6rer 1'indemnitejparle-
mentaire ,comme entiere-
ment saisissable.
Le Tribunal fut convalncu
par ces arguments etla bisle
total de l'indemnite parle-
mentaire de M. Puis a 6t6
maintenue.
L .. .. .


SCATi


T Void do quuvow I
ue. s I iVMuS ouffmsr~tmoe-
mast, 19 Sloan arrbtoa il mal
44 vWspporteua4
oft ddlieiusc = tia
-~I-- -t otdo r4cwocfatL
Intm istpas frictioamui 1
;sF as as I'appliquq i*sw:
pb ssudraito Is Sides


You: in
='ja
calm
Mma
C=-


s MXV. or


La loi ea la Patromte do Neiique
La fete de la Vierge de la Gua-
,Itl liupe, patronnIe du Mexiqtue,
a 616 marquee, I'an dernier, par
un 6vnenment troublant qui
prove que les i amours espa-
gnoles revivent lout entitles
dans les ceremonies religieuses
du pays et que la to en la Vier-
ge es. profonde dans tout Il
Mexique.
Au moment o6f les fWtes bat-
t:'ient leur phi in, commit le ca-
rillon venait de cesser, le son-
neur de cloches se pencha du
haut du clocher et s'ecria, au
milieu des cris d'horreur de tous
les temoii s, qu'iI s'dtait voun t,
i., Vierge et voulait se sacrifier
a elie. II demeura un instant
immobile, puis, ouvrant les
brns se jeta dans le vide.
La mort.fut instantanke.

Una Exposition oolo-
niale en 1931


La Commission des Beaux-
- Ails de I'Exposition Internatio-
nale qui se liendra A Paris en
1931 a lenu, derniiremnent, sa
premiere reunion sous la pr&-
sidei.ce de M. Henrv Berenger.
senateur de la Guadeloupc.am-
bassadeur de France, president
de la So i6tc Coloniale des Ar-
tistes francais. Le muar 6chal
Liauh y. Commissaire general
dle l'Exposilion avait lenu A ou-
vrir lui-m6me etle stance inau-
gurale.

Un puissant dramne
patrilotque
C est le drame de Copp&e que
les Freres vont laire jouer A
Saint-Louis de Gpnzague le 4
mai au soir.
Dans la bouche des soldats
bulgares, du roi Etienne et du
hlros Constantin, le grand po.-
te a misi des accepts d'un pa-
triotisme farouche, qui rappel-
lent Corneille, et qui enl6veronf
les bravos de la aslle entire.
La Pattle nu dessus de tout,
nu-dessus des interets particu -
licrs, des ambitions, personnel-
les, au-dessus m ne .des affect
tions les plus sacries, in Patrie
armarit le Fils centre le P(re
qui va trahir, voilA le fond de
ce dmne extraordinm.ire, rue
les atturs de St. Louis de Go(n-
zague vont faire revivre devant
nous arec le talent qu'on leur
coonnai4. .





re de lui-meme et vous
rendres compete kien vito

r la douleur en ci do
a&*Msr LlsIblao,
a kfmcfi qUU4|M
_________________


-4^ *



i1


(
(
i


- -----~~
'III
'U,


OYEZ! !!J

0 a 1

(des CCO)Ili)IflCS !
Nous vos IcV pSle ai sir 'd 21' tm ee i 1au ptit lit c (j im.t1101% %le
rioms die mailotitlel-i 'gra:(1. II(It- i l~rqae aibsnhurneta n'ttiierur
de nms:i iqueN sen ci menI :al ctU 1in anthiiel:t SOIL Imen Iueuti.
Nos pa iminit s mil (hintt- grnde so'i&Iile' et nos dessii,.4,
dernie icr ci, de hI ;ncs ;pa Lii c iicii p i-;Sont ~tt(hiPr halito
hiccmparib le e ci (dts Ile paI (t denotre population,
Unle isite S'ihpistP~%( 'I 11441t.c -ai.miltiv. Le cl-iefit en smuitla
enchaa dte taai par I accuvuIqi iI drece i a) qute pari la hemi i
it's talblemlx Ide iflOmtiqus(jul iisc e Iroutidr ant %,usses Velti L
V1AITABLE Ilt-GAL;
Us prit %o abii,1utietllm IeIiSeant tonI.- C41ncurrence
La Fabrique s'o~uR pe asim deInC pose (des cxarreatt x, ide
lout travail, en tot041graute. vii ciment et en imitattiotmICd
granit pour la dkcoration. E'Ite ex'clute dei anotiuments; l.a -
u~raires de tonte c )nwji.
EIle vend des blocs en i (inlicli t des balu~hsit'
de ottile perfectioza.
Accourez I Veaiei voir I Pour Ccemnt ncer''J Nous :ivois
d&cid de ven tlie ira awlei ent i t perte-h' (It- i Ia iri
COOI11JIC 1I 1 ha.ttie(denlt((IC10S j)O(ItII.t'i
I"~Awta(I tie 1.1,11i~t' le l e 11csliq&-
CIM1-iiNIALLI 'lHANCI1L &, co.


themin des D)alles. N" !.'2 I.


Columbian Steamship

Company Inc.
Le stranger ( Marliniqute i venant de New-York direcle-
ment est attendun a Port-au-I'rince le 18 du courant. 11 re-
lparti-a le mnme jour pour P'etit-GeAve, MiragoAne, Cayes
et Jacmel en route pour les ports de la Colembic.
Port-nau-lPrinlce le 16 A ril 1929.
(COI.'&nlAN STF-AMSHPI COMPANY INC.
CEBAIIA & C". A.INTs


KOLYNOS Ptot gocon tte Joe nmuu
Kddents, la wrire ethi)a insivit.c
Un Contimlktre ur tune brofe gkesk
suffit A d6barresser 1in bouche do@
dkhets de flourtature en fermion.
tatlo, A dlsmqdre lauelflculo ot i
dktrillielel Qosu1." de carte.
Essay103 KOlYhos aujourd'bul
Sisatlon do prret6erd~f d A*
' Ww ftusrjaftmar* arn boscb .W

KOLY


I


1:


Aw~4
N4#


INFCTERS LIFE



Insurance (o


Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE

sur la VIE


EUG. Le BOSSE & Co.

Agents Gene'raux
I_ _I I _IIIIIIE w


ELI.A


'i


_ ____ ~__ _ __ ~__ ____ __ __ I


_


--


--`-- ----- --- ---


---


wF


I


TM'iJptjonvnc : 2tiso.


b,


.- *


a


F~5?





PAGE0.- "


:PURATIF du D' MANGETi


combat


de la


Fe mtne


go il fP..to to, .:Isn .n.'r.,wga,.6m. Or. Ie.e-1w-&. Colour .f
.-p ', (o. .I.. 1. 8IUA1`1 or C044if IH *fl.L. A & $4 t
e- 3.416.- Pit''.1 'Ut5 0.1INOvO.S a Wi ~mt litU'Ct rA o p.wqip.pg
*Mslpruaalsir .aa u*Ma L wt iamlsolov 84 Imisa *.rw.*aemw
I ..r f .Ins Alt to satutwippismu. lirfmIfmw,..I.am pets do& mhu&er,
rflu'9 do I jt woulor *'e. 11 upentW duas. de to'u"*,IO ,.que Itelo
fin -sAN too, IG rn.-hankvzo ll .I de&a ;&PS40# #I IA A@, per Cftmaijlaol
1..11 to rsl. z.Idfu.I I@ pkw oldli. pi4mmt19isJ*ploihi &Jr P",~st (J"'.
W~r',t & VtLuCla'I-U 0a a IMIA~t. 1111 = Chrl"T 4da rSSUS VO.C~dibtfaiSako
l...1dtIsP *6LOVS11i To 64 fCki'I.1I. Qtoo cmuflb %Wiorrwlik ..sWtivaeff.
V. 0I~G*&OUIt~iS' c-' dt %;u Oq~lf~n, ricts *If pls
r'.;SOItil.0, Vl Writ.1 r *.ri eprt. .IBlI. *.padolsvevr. oyall liuu lje~ .~'
0-o~u~~I'; gltO4 t"w', v ois a rdo, ..&auIful it'll tjr. 2,., ptc.
. :1irl -r4lt 1 *eq ***..o**9111 04 01q D j)F.fit, sat31
WV11 rcve liscu$.)A'i. Wit limist ArSile"IDrOSIt 6165" I. 4-6U.S*5 fptleolt
LI'ilre 4.;1 fjru I its jpp~n~ n 11 stistIs sI i-villO,m, gI c%o wdwin'ru,,,g.
eq -.1 r9qt?-s wit qil eUtlp wtwiI bl wimopassot. bWIfullootort a
onfW '-I DP~uAT41' LO 2,-Prtdft EAJCII'.
de w*).iI-II PIMmoi pStf94)ti.4 itWi o o r.U r.111!F,16 er '0riluf thepo
*.- l et'o- a.I Cr j~s j t r Its, li t ...$. Is tif II.*I% quom),t.'a t. a"uutives.
o t',.I., '., phooktim~ew. '. Visi-fil two- .. I--- ihlpour wfloer l'm.?9fnfl
1. fli.1 C( r(?l,rr. 1;. iti lS i~ ., low svutrI.....'.'.' l ".1 '1dwIll tafs rI~ival@ up
loottj, l I I...I to d lie# 4 riot s191r toIi N '.Jlifl't I, .
i.*.~,..... .* .9 .... f,* do, fl'aITrCe qUl.I -***t 'S roP Iill"9e'de
I,-LI'P'.RATII0. 0' ooe'rt,' MAR01.?, sot siU'fllsd1W 6 B )9.ItlII",
O' uta,,wroli,rt. toi "J d'a-UepurW.hI!
Vosh l *,aI hie.pl'il I.- lt...Im 1,1a I.-f, Ulwis"~.SD w piol I
Itib Ctinit-I. n CfANDS PROX. Pnorwtolb Ilp" A&CQIilas ft Pa-
r2 Vt ,". 1.-o.II posrol atI I 'flt,1IiMh


Hamburgq Amerika Linie


Le bateau 'l'roia venant d'Europe est attend
capital vers le 24 courant, partant pour Kingston, Sto
mingo, Santiago de Cuba etc, pregnant trAt et passages.


6II la
lDq.-


HEINBOLD & Co, Agents.


The Royal Mail Steam


Packet Company
Le bateau e Sea Glory ) venant de Kingston,et des p(
Sod, sera~ la capital vers le 30 avril courant pren
pour I'Europe via les ports du Nord.
Port-au-Prince, le 11 avril 1929.
I. J. BIGIO,
Agent CG nralti de la Royal Steam Packet Company.
T616phone, 2311.


orts
ant


ALUMINUM LINE
It 41 Whitney Central Building,
New-Orl6anr, La U. S. A.
PROCHAINS DEPARTS DIRECTS POUR PORBT-A-PRINCE HAiTI
Le steamer a,Sassenlihe ayant laisse New-Orleans le 5
Aril couranl]sera aux Gonaives le 12, A Port-au-Prince le 14
"t conlinuern pour Petit-God:ve, Miragolne, Cayes et Jacmel
prenant du trOt.
ltn steamer laissera New-Orleans le 16 Avril courant
pour Port-au-Prince et les ports du Nord.
Ce 8 Avril 1929.
A. de MATTERS & Co
AemaTs GtNtRAUX


0e qui i'f jamaifOt P fail
Ce qai w peat ire dfpass#.

Kola Champaane

F. SfEJOURNE
jJjW ro (1Irs dcs conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
lPiiparation et Vente
FrHnAMAciE F. SEJOURNE
Angle des Rues Roux el du Centre.


LOTERIE
DE
VAmasociation deo iombres du Corp enselgnait
ot do PAlAlanc* Franai.e.
Ces deux Socittes donnent avis au public qu'elles orga-
nient une loterie au profit de leurs oeuvres de bientaisance
it de 'a construction de kur local, contorm6ment aIn loi du
6 juttlet 1927 et A l'arret1 d'antorisation de 2i. le Prefet de
l'arrandissement de Port au-Prince.
Le ler tirage est fixk au Dimanche 5 Mai 1,929, et. aura
ii 'a Pariliaas,
La rpoartition des lots gagoant est Ia sulvante:
I Cros lot ,Gourdes 2.000 (6 lots de Gourdes 20
1 500 50 lots de a 10
1 '* 100 2 Approximat.du 1" lot 25
2 de 50 2 1 du 2e gros lot 15
4 (( de 25
Les deux Societtl6s dl6gnueut deux de leurs membres qul
asaureut la siackrite des operations sons .e coutr6le du Pri.
tet le Port-an-Prince.
* Le tirage se fera A jourwfixe et les gagoants seront imm4a
&atement d6aint6ressds.
Les billets au prix de Deux gourds eo dens coupons de
ure gourde chacun soot en vente chez
Simon Vieax, Alfred Vieux, R. Montrozier. St Julien
Sanon, Bolti, Pablo, Melle A. Gabriel, Imprimerie du Com-
Unmce, Imprimerie Ch6raquit, Pharmacie Camille, Pharma-
de Ste Anne, AuxjCaves d'Haiti, Restaurant St Geraud,


IIL. de PORT-AU-PRINCE
Service' des Epes
II sera proced6 e Samedi 20
avril courant, A dix beures du
rmatin,devant I'H6tel de Ville,
A la vente A aIs cribe publique
des animaux 6paves suivants:
6 Chevaux,l mulet, 5 Anes,
1 true de belle taille.
Port-au-Prince, le 17 avr I
1929.

Avis
I e soussigo. L6onTidas Sa-
non, anDnoce au public et au
Commerce que. pour incom-
patibiliti de caract6re, je ne
suis plus responsible des ac
tes de mon spouse, nxe Lilia
Dorlias qui a abandonn6 le
toit marital.Une action en di-
vorce lui sera bient6t intentSe.
Saut d'Eau, le 10 avril 1929.
L. SANON


Orby


"Comme un rocher gigantesque qui" s'Ml1ve
dans le desert, d6fiant son alentour "de son
inehranlable solidity. ainsi sont lea qualit6s
qui ont rendu cdlbre le pneu ballon Good-
year. Les milliers de personnel qui se ser-
vent du nouveau pneu ballon Goodyear, con-
naissent et appreient sa vraie valeur. Ceux
quiemploientconstamment le nouveau pneu
gallon Goodyear, et qui out obtenus des mil-
lier de miles de satisfaction, savent que le ti
tre de t le plus grand PhEb GOODI EAR R
qu'on leur donne est plus que merit6...
THE WEST INDIES TRADING CO.
Port-auPrince, Gouaives, Cnp-Haiien '
fJacmel. ,t


hi


&eOt
Ma*


etc.


.9 *


1


La Parisienne

Angle des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Prince T6elphone, 2006


Le plus fin Le plus e laant- Le plus a la modi

Vous le trouverez en notre ediablissement.


Costumes en Casimir

en Palm-Beach, en

Gabardine, en Blue

Electrique, en soie,

en crashdefil

en ALPAGA

en DRILL de toutes

nuances

en Noir pure laine,

en SMOCKING.

etc, etc.


A-^


elc,


lb
Vt ..a'j4~ r
I.


'I


/,,//!/ >//


du
Lret


L'CHAUSSURES

P ,Marques i

Mai shall s|

Richelieu

Vex.cedor .-

Trianon

[Douuille

Parisienne

Walkabout ,

Derbis

Hazard -.


ASSORTMENT RENOUVELe
FRANCO & VICENTE, Prop


. ............. I .........._ ___ ___ _ _


--- __ -- - .-..-i "Man"a


-


-- I _,


L


ImE INIATINlt9 20 Av)ril 19WJ35


le-i j Alals.-ifie-


** f


p t


Cv~-C


I -,


glib


I





~- ~-~--~


B


" L7 - ._II I I


1


DE PLUS EN PLUS

LES NOUVELLES VOITURES ET CAMIONS des GRANDS
FABRICANTS SONT EQUIPS AVEC

Les P EL'S et Ies 1H AMBES

odrich

Slivrtowos
Sans discernement toutes les Marq.ues (1e Caoutchouc subissent
des epreuves ssevres: (cl e choix de GOODRICH
a une s'qiification double


I La Qualit6 et la Valeur de l Voikre son
par 1'Iquipemen! des PNEUS eLt d(


enicore


augrnent~cs


es CHAMBRES


-2)


Le Prix d'achat de la Voitire


aussi


bien (lu e le coult d'Entrctien


sont reduits au minimum.


EXAMINE VOS PN E U


Toutes les Dimensions

Pour CAMIONS

et VOITURES

en Stock.
-*00'-


tH A M B R E S: MAINTENANT


Toutes les Chambres

GOODRICH

sont


, HEAVY DUTY,


- d -


VOTE OPINION EST SUPREME, MAIS POUR APPRECIE UN BON
PATE, IL FAUT LE GOUTER. .


Achelez" Goodrich"

HAITIAN MOTORS S. A.


: I4


* Vi,. .,.


DISTRIBUTEURS POUR HAITI.
PORT-AU,-PRINCE,


CAP-AIfAlTE I.
: < *


~ --~--~--~----T __ _; ~ -- _~ I I


.-I


I


~s;~"--~--=-3~SE~-~;


~ __


ru~ -------- -----~ _il--C


~, _= ~= i


- -- -


- -- -


--


-crmr ~' r


~L


d IMMERWO a--


,.- r'i


- -


**
.


~.


I_ _-~~3P--~


.1 .,


LE .MATIN 20 Avi~il 192(9 PGE-5





TIAG E-CI-


Pour ,u nouu lastre La voie dune belle
de la tvOItiurl nonyr nn


-

~'iI.


C--

c
r*


UIe Seiile Raison


dwte~v d'luuxe', 1111 sv xi ilol (-
*c RI SO ,Lll111 ll


l' to cfitlde


Fl PESTI-ON B
de f~abriquer' des pniw;el ('iambres
air p ur donni--er t;le p iu l 'ic tep-
4qtIF8r, est la a -'antie pour htqlimpc1, i-
W~r pie e s INEUS
FIRFISi 'ONE4"4


row, et doe k Ifhii j ;~I' VOIlS I)OIL'.C
a 0si~rtr Mi'n PNET.


PrcsMlue chlaque courier apporte le temoignagevolontaire de toutesis
ties (du inonde comment FIRESTONE Pneus et Chainbres a air donnent


versc Ilelnent


le


.L4Drclaleai, fois "ovez siur
air ro'u'e FIftESTONE


d'acheter un-PNEU IIRESTONE avec sa cha


Agents Generaux- -edu Qu


plus de kilomntres.


4
I


-L. PREETZMANN-AGGERHOLM &


- L I~ _r


--" r -'i


- --------- z -- --~




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs