Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04155
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 4/19/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04155

Full Text





d~ment Ma-glo-ire
DII~tCTEUR
iSRUE AMPJICAINE 135
TKLUtPRff#B No. 2242


I fM AMNEU N* 6672





les petits crimes impunis
1 1 -% /i l n


Savec plaisir. sans doute,
Je cteurs du MATIN liront
article que nous repro-
ils et qui a dti public tout
tamenw dans un grand jour-
rien par kM. r'diric
ti. C'est une suggestive
sociale tracee d'une plu-
t *rtie el vigoureuse et qui
un itat d'dme qui;, cer-
M dut souvent condi-
r la vie de plus d'un.
tdes crimes et d6lits,
"oit commun, A c6t6 des
coupables que la loj chA-
Ous les 'ours, dans Itoutes
classes d'une socitl6, se
-ettent d'autres crimes,
Iles ades coupables qui
*A ne soot pas divulgu6s
eiptent l6galement impu-
it impunis-ables. Je veux
_erdece qu'on pourraitap-
Ile petits crimes de droit
e, de ces mauvaises ac-
,occasionnelles ou pro-
que cerlaines gens,
iemment ou inconsciem-
t,accomplissent sans ris-


c'est elle qui tue. Acte coupa- I
ble, certes, mais infiniment
plus excusable que l'odieux
crime passionnel, et qui sou-
vent resemble d'assez pros a
la 1igitime defense. Le tyran
est le vrai responsible. II ne
devient victimequeparce qu'il
a 0t6 bourreau.
-La tyrannie priv6e n'a pas
toujours d es d6nouements
aussi tragiques, mais il y a
bien des drames petits ou
rands caches dans le mystere
es intimit6s, sous la facade
des manages vrais, ou lull
Que de souffrances injustes,
gratuites, infligbes on en ,l:-
r6es entire des couples qui ex-
hibent dans le monde uneap-
parence d'accord, apparence
que. remplacent des le retotur,
A ce qu'on nose appeler le
foyer, les injures, Its repro
ches, les bruialiles parfois, les
larmes, la d6tresse sans re-
cours I Faire souffi ir, phy-
siq'iement oun moalement -
est, pour certain humans,
ulne rcelle ivresse, la pire de
toutes. Quelques-uns ne vont


y a des homes, il y a des ps jusque-lAi. UIs ne souhai-
Ipoes qui sont, pour leurs tent pas fire vraiment sonf-
Ites des tyrans et presque frir, ils se contenent d'oppi i
|bourreaux. Ceux-h, celles- mer leur victim. d'Oteindre
leplaisent r6pandreautour en elle,sous In contrainte d'un
is la terreur ou tout au despotisme tracassant, inlas-
s I'anxiWte, le malaise, la sable et m6ticuleux, toutejoie
atrainte. Je dis: se plqisent, de vivre.
g6n ral, le tyran est *
de l'ttre et tirejoie et
1 de sa m6chancelo. Le La tyrannic ne s'exerce pas
wraiment inansdIent soulement entire couples, etOl
texiister toutefois; avengl6 s'6tend jusqu'aux proches,
P.r'golsme et la vanitl, il qu'ils le soient directemet
cou iialt entierement I'm-. ou par alliance. II est des tv-
Iwion qu'il produit, et en rans bien dou6s qui, sas ef-
itt bonne foi taxerait d'in- fort, suffisent a martyriser, on
lice qui la lui npprendrait. tout au moins a consterner
ntybli iie domtestique, il toute une famille. Mais o hila
otle remarquer, est presque tyrannic devient particuliere
jo urs accompagnie d'une ment odieuse, c'est quand elle
Irtine dose de l achet6 et ne s'exerce A l'6gard des enftnts.
merce que secrktement, a Les enfants sont faibles et
lirdd'Otres faibles, ou sou- ne peuvent se defendre. Les
i. ou aimants, qui ne peu- entants n'ont pas le recours
itpas, ou ne veulent pas, se du divorce pour 6chapper a
ndlre. Cette tyrannie est qui les persecute. Les enfants
l9ib une revanche. Celui ont des d6fauts don't il est I6-
tlerce est, lui-meme,dans gilime et n6cessaire de les cor-
5, opprim6 par une auto- riger,.. Telles sont les raisons,
lquelconque, ou par la uo- la dernibre 6tant seule avoute,
1Ml doccuper une situa- qui poussent certain parents
nan emploi qu'it juge hu- A user sans measure de leur
at. Exaspere d'etre faible autoritO, 'i abuser de chAti-
plus fort que lui, often- m e n t s excessifs, dispropor-
contraint d'obbir, i lionnks avec 'a faute, et qui
une fois reotr6 en sont souvent le r6sultat de la
:il devient fort, intrai-I colere de celui ou de celle q i
,haineuxde toute la baine chitie, et la colere ne raisonne
Wm6e pendant tout le! plus du just ou de I'injuste.
D utres fois it tyran esat Je suih bien que les mreurs
S4aison, otu ne rentre ucatives se son) beaucoup
I .crainte la victim, u -adoqcies de nos jouVt, malis
m lies. peqt-.tre pas tout A faith a.-
uoi no se libkrent- tant qu'qn pourrait le souhai-
8, ces victims? Quel- 1pr. Baltre un eufant a tou-
Sprce qu'elles ai- jours quelqqe chose d'un peu
lM4Ir tyran. Quelque- r6voltant. Je choque peut-6tre
rjce qu'ellps n'en o n t quelques pareqtk partisans de
.U force morale on les la mani#re forte, en usage a -
W sateriels... Vous s trelois pt dqnt les infantss sont
re pvoverbe: *.04 adifciles.., Je n~ puls im'em-
-et attaobe 14 l tber de telo que in-
divorce n'est, as iulgene ro RM et rai-
s, m6 theori odBnie, IS nd s veunt
hla f me vIrt- l Mfli NeB -dooleners
.imp *I edt as pmsqlue tos Ins CMa
et si ill ne oait, Imeilleur r6sultat qu une auva-
oUnPe veut agner rit irraionni4, inmpuive..
Iift)6t ey J Q aQOutifdebenchAttie, iqst
I Quelquefois aussi les me paratt plui sinistre ecore
Se liberent s ue le proverbe prec.dem-
spppo fc f attrier irp: Ptflet
Iditld par obtenu n' t pas toujours heu-
plus graves, r ri x. A I'prtd surtout des en-
*re utoesi 8a sI W et impression
.6 s'i cbapppr... l .q !es ql saoent
d. fond6e ou eanl leurs autls, Ips tratter avec
SPour le savoir il tPut Irpp d(e rigueur eat one faute,
S alors... Alors quelque- mInee si eTle est conmmlseavec
Si1ctimj,pouns5 A bout une boqe intention... pour
W henaees,le'brtalitEs, le bien de l'enfapt ...
ocen d'une vie into- I I enfants oat le don dexa-
Pt 9ed lea devants it, ration, i flut en tenir comp.


* %


-qqm- w wdur -IN


PORT-AU PRI$ICE (HAITI)


GE BARA & Co

Les Cigarettes

'Dessalinienne.

*Colon

*Republica ne*

a Pol-oau-Princienne


Grace a la finesse de leur arome lont les delices des


vrais amateurs


DISQUES OIDEON


s er


-I


Est arri Vt' tin nfwlu I' tt (i Vjde Iisrlll's ~Ockon )) qtil
1116e avant. de ftairi-clIn is~e.
D ma ndez I I stc nouvcll''.


Anigle' Gu-ai'Ihie et tle ['croni


''hygiene
DANS

les ecoles

Hier m )iin, ii y tnt en cer-,
tains eanblissements scolai-
res de I'ott-au Pri. cv, pleurs
et gi iie- ments de d nts. (.'Cst
que, aun iom de I'hygiene, des
meiiecins arms de plo (I en
cave de leurs trousses (t (de
leurs seringuesadiimiistr:,'init
aux enfants des piq4ires con-
Tre la varioleou ontlie lyv-
phoide.
Mais y a-t-il v'u des cas de
ces deux mal dies 4 IPo t-an-
Puince; ce qui ntcessit-rait
l'immunisation des enlant,
contre elles ? En tout cas.eco
liers et colibres. soitl cause
du malaise cause par le se-


te. La plupart des parents sa-
vent qu'ils doivenlt tr'e en
conflance avec leur infants el
tout faire pour que ceux ci s'y
present. II y a malheureuse
meat encore des exceptions et
non pas seulement chez Its
pauvres gens induits trop sou-
vent A lexc6s dans le chAti
ment par les difficult6s de la
vie et une contagion de du-
retc.
Les mauvalses actions im
punissables ne sont pis to
jours engendr6es par la tyran-
uie, Ia mchauncet ou la dure-
tA. LIarent t responsible
d'un grand sombre d'entre
elles. A Q6 4 ecroqueries
4q1l Aieat moes le coup de
la loi. il y a lea ptlits vols que
des geas se font oen famille et
Ii noe et*A*It're ft pour-
silvis, ni cbhft1. II va les ca
nailleries iptiecquip l'indivi-
ad 14,s q peut ai &carter, [ni
r6primer, retend per son -
sir d'iviter uo scandal oqil
ieu par des raisonup d'rw
ientitutpul. Coli qui le 1l4
*en buae. Et 'eat d'ailleurs ce
qti' caactarise tons lea act e
coupables impunlsables: ee-
Ini qui los comet abuse du
pouvoir ( quel que soil ce
pouvoir) qu'il a sur sa sic-
time. -, ", -
^A~&c OtTET.


runi injecic, soil par petite
penr de I apparcil medical,
ont d6serie, hier apies.midi,
I'ecole.
D:Ins plusieurs E'ablisse-
ments la iloyence de presence
avail dimninue ie press de
% omime nous in-vMris dit,
hiet, nous allonts etudcer se-
bri. us eniut cale (Ilestion de.
hygiene dans nos ecoles et
lnons xposerous largement
nos idees par lis ioylens les
phils e lica e. "i employer po r
preservcr lla sante des e, fliers.

.La Fule de Saint-Mart
Jeudi prochain, 25 avi it, sera
la Idle de Saint-Marc Elle sera
elebrde en la ville place sous
le patronage du Saint avec I'e-
Rescourio, curd de Saini-Marc
met tout en couvre afin que la
hIte revtle sa solennite habi-
iuelle.
C'est S. G. Mgr Julliol, 6v6qu.
des Gonalves qui clJhbrera I '
grand'messe A 8 heures du ma-
LnD.


VENDREDI 19 AVRIL 19M9


hn (a.SSalies
La 'grande affaire
RBINBOLD centre
GOLDEBSERO.

La grosse et sensalionnelle
aflaire Reinbold & Co contre
les Goldhenbeig qur, genera-
lenient, l'on crovait dclitnii-
vement solution'nc il hi suite
dii paiment effectii& par Rein
bold aux Goldecmberg de la
sommed (plus e 200(.00 ( dol-
lars, a tie t de nolil Vti., 'v
nee devant laa Justlice. A I'an-
dience 'aivanti-hier (dii Tribu-
nal de Cassalion. elle part
(tre le i)prbindl d'une s6rieuse
lntte entire MeP licer rC lni(i-
court,avocat des IGoldenher
el M" lIonimyV,avocalt tde ein-
I).)dI.
C(ilti-ci I'r'&cl resli lllion
,it r,"n sincs .l'1i ilgr ;,o\tnir<^lc
indtiment per('s en s x t
1ilm tI t ic dc is, ilns jil n'iC.i
de' ot16 G o I (I e n 1e) e. r.,, pi, r
I'() gane det. son tl 1Ii:litd.1 ir't
recla ine tiu rleClddii i (I
c(mn1 )le cl lail t lit dt s ttli"-
licet's de iguerre r6aibss >p ir
lloin)ol0d Sois le conlerl dt
filiale de la M.aison n (.ri' l
se rvan it dI pjil l iilln s ')
Iiei ibold I)ans I' oli )iion( d(
Ivo.. ilt de (loldenmlbe'k, Cs
bW ilflccs iiitaiCnl :di liigiicr
dans 1't'xamnic diet's C ii|)-
remis par I'e\pfrt compitl lc
Laroche. li celtle deiini e
reconvenitionnellc de-s (;(I-
dllCnbcg rir'sctente envilroni
100,0(10 dollars.
Nous suiv'ons cell a:llii e
pour en inlolrmer nos l('rl ICers
en le r disaunt d( jai (jile lIi
continualion en a Ctve hixi(e 'ii
Inrndi 22 avril couratil.



437 ans apres

A l'ocLasion de I'Expositioi
de Seville, le Gouvernement es-
pagnol a tail construire une ca-
ravelle identique en tous points
A la Santa-Maria A bord de la-
quelle Christophe Coloinl partit
de Palos, le 4 aoil 1492 pour dd
couvrir IAmrrique. La nouvellt
Santa-Maria quiltera Palos, A la
msme dale et A la meme hear
o permit Colomb il y a 437 ans
Set lera voile A iiavers I'Atlanli
' que en suivant le meme itino
iraire que le grand navigateur
g6nois. Le Gouvernement espa-
guol a demand A toutes les na
tions d'envoyer chacune un na
vire de guerre pour former 1'es-
corie d'honneur de la caravel',
qui, comme Colomb en 1492.
abordera d'abord A San-Salva.
dor, puis au Mole Saint-Nicolas,


VIENNENT d'ARRIVER

a LA MAISON

H. CHALOM & ABOUDI

An-cien local H. SILVERA
(Sucoursale Angle Rues Courbet FrontsForts)
SHANTUNG pur fit pour costumes d'hommes
TRICOLINE a rayures pour chemises A homes.
Vous trouverez aussi comme d habitude Bas de Soit,
Diagonal noir sup., Alpuap noir, Satiu Chine, Kaki june du
Gouvernement apglgi, lrWill blanc union, Crepe de chine
imprim, Tricoine unie extra, et touted sites de finesses
A des prix rdellement r6dults et dtlaut toute concurrence.


LE LAIT-I
Toole 87ttre buimoij ptu~t te in-grtable au godt; maka -
Ithe f Jktlacb *a. certiviii.atut ha ]pisIJISIV LU. Dv
Ne- nus privez pits d'nne rourritor. sussi 1ldispeas.a
ble ci qrve'ous troaverez 6 Is


i1 1


Grnnd-Rue.


LAITERIE BAI' EY
Tdl6phone 2183.


.. ..


...PolIt. otil a tIutit, fn i tl tie
DO'lS Its (It'dell\?No rmt: %vL l e
detiandfa leni Iv rtega rd t, re -(-
V('ii(llr(Intl-Ie thu'itt11v tne cR
p-tant des boutIs (e p j)1 iv'r Iaii'
hi vaisqiw, tdesbout s hv' p~i jer
qilli SCH:lltiient leiitenwilet, tOUt'
:I la I ~fillIi'~U e111~ ~ i
lia ient toutit i t al.
L eliid 5t, so* '~~, I I'
4)~i avoir l lu 'It, Il-.
ina~ndkirent tde 1,la ii- r-
bul'n'e dt~sirei -v~oiis.lour to.
iiinla It 1' patron Ci ouell ait
iPallltriopeiiciu'i Iiut t*i u "ii i'u ties1%
genis s&Tcie rent La Im.'tit-rc til-'



loc-al (I Iin Bureti (:tnininiviltt. tilt
t'ort lot detwe to elt'de pj).1il0itt-.s
ri, aux 'r. out e k t ,4claisi al c.tu't j
I C()it l('ul-II t10 11 1Ith' ItHet) l C It't


1:1 n. a nrlt, a vev it' In icrlt- ettc
die Ia jtoie, ''U etiu'idco dt.. III. lI-
I'isll Cie-t'at is:Ii rl ucho iIII 1 pohIts
impolaJOints du ipt'ogiaumtin.:oilu

)n I Iv 'I.l

vinda ntlatl si In inoah the Lt 'a ir
.ot6stir queltjuie vi-u: gnahuat.
loin d~e Ia ville etl(Ciecu-s tuair-
iers excentriqiie'-;doti ii0d&tit,
ii a guuWre encor-e, le' rol. I-t avan.it
tlier soir oft Iv' evit, tillpe
: ai11gri, certes, mlis i j SIoill)UIs,
l~erme, soussa t-aIvita' qua %t 'a-
*use chaque pout- dna-inlage, et

~I )rL's Ies petite ver'1ie(s, .jliS(tih1t.1 i
dernier celui qiui le C u, I atober
Iorsqu'iI marclie et s'eninuctiv
Iorsqu if parle.
NOTRE CE IlL I'a lCviI aIv('Cpini-
sir et pour saluet- soui u'eotioiru
a hnO nce petit regard I'LLittif
a vu avec (julelle 'iaiodac-
lion un iuomm.. d'rio-m eutairt
Age d~gustait celezTutiu, ?A Ia
(irand'Rue, des vin% de n-i've et
de% niets tr~s richeq.. 11It, r6
jouisaait en pensant CA ses forces
qu'il dicuplait pour les jolies
batailles de tout.A-1'he~ure et la
joje de vivre ell meittnt (leg
famnmes aux yeux.
El Tutu, regardant cet harn.
me si heureux. -tournt-j(i Itptai-
air...

Timmba...Poste our
C6olteOUSaa.
La Maison Vin LEENPUT.
TEN A Fleariel (Allier) 1-ran.
cc, maison trenvaise fondde
en 1900, sch~te les timbrus-
&Uoht.~dr *Wtl purables I".

dossaeva Awl Ii 4rs des
ofires ova quoutillds et pt1:
At vendre; I.. timbres dobi'cut
dire d6borrmss6fcdu paper,
proa-rese-4en b"-et6-.


vie molle, prur surIiou, I iniouhL ui-
le peur, ioilb et qut i'fuelqk nOl
cerrompt Ies dibiles consceltices 't
last d~homtne. ML~NINA IN


- -- --L--------- I~CYI-LI-~-- ~J~il


r r


__ __


. i. .. L 1


__ _~


. .


- -----T -~


-a note, iierct'edi soji-, on
eniharras de v'oiture au Choe-
mill des IDalte%. exactemelnt de.-
%,;il :1 i tlt1iioll tilt (; 'd de Ia
t'igoi-getuieiit 0.10(icv:ltsioh11it
F() Iotge C M tit hupotti.I ~-'i
mrtin eSCerdans uic"Itiitle us ai I''-
1('% Ia i.-gCS 01 VtiC te(IItqIiiii'
I'll huggY ai-rt~lvu 'u'rttt
\-(hi~t -til ft (il q' Nori~ ( hiL
ooler. '[oiut :1ri-ve dtolle


I


I


i


vrq is ilmltlvlirs


I







iA PLL-2





lLe
















Hailian


LE MATIN 19 il 19J24


s meilleurs Puneus el Chambres a air


I<


" GOOD'"RICH"



AUX MEILLEUR PRIX


Motors


S.


A.


Port-au-Priuce


379


Phone


393


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER


--ee- - -----


COd'AGEuJ FRAN%41SE DEB (ABLU TL.EfIRI PI1UCES
.17 Avril 1929


S liae Explsition rlropectlive des,
Celouirs frantaises d'Amerique
PRI1S- Une Exposition re-
trospective des Colonies d'AmE-
rique. du Ctanada, de la Louiria-
ne, des Antilles, de la Floride et
de St-Domingue a 6t1 inaugur~e
A l'ancien hiftel du prince Ro-
land Bonaparte.
La Presse est lieurcuse de cons
tater le grand succPs de lna belle
Exposition retrospective des Co
lonies Iran%.aises .de I'Amirique
du Nord comprenant des ta.
bleaux,des gravures, des estain-
pes. des costumess et des livres
se ratltachani iux noms des pion
niers qui ont port au loin la
gloire au noi lranais. M. Hla-
notaus a remis au Ministre du
Canada an souvenir rappelant
les liens seculai.es unissant le
Canadu u la France et remerciE
M. Roy' de 'ainitiE toute specia-
le qu t lui a toulours t(moi-
gnue.
I e rue de e ar oie porlera le nom
de Foch
VARSOVIE-- Le Conseil mu-
nicipal a rendu homumage au
marechal 1 ocht el d(cidt de don
ner le ount de loch une gran-
des iue de Varsovie.
Le Jubil6 do Pie XI
I'm present du lioulernemiatl
franauis
HOME L'ambassadeur de
France pres le St-Siege a remis
su Pape un prsentl du Gouver-
asnment Iranais A f'occasion de
son jubile.Ce present consisteen
coul:,ges d'un bas-relief 't Ang-
kor.
La fotre international
do Milan
MILAN- M. Bounefous, mi-
nistre franoBis du Commnerce,
esl arrivE A Milan oi il doit re-
rcsenter son Gouvornement 6
a Foire inlernationale.
Convention postal
franco-canadienne
OTrTA'A Uie convention
postale entire le (anada et la
Fra'ce a Ote signee al)aissant
I'aflranchissbement des lettres A
unI penny e demi.
La Iravrr4e d iela Nar'he
mir bhdroc.de
PAIUS- On made de oDou-
vres que Roger Vincent de Pa-
ris a riussi A traverser la Man-
che de Calais 6 Douvres en 5 h.
35 minutes sur son hydrocycle
le aCalais-Douvres,.ll a battu le
record de Rent Savard qui, il y
deux ans, effectua la memo
traverse en ti h. 10 minutes.
]s aiiateurs frasnais bsal leter
le ew-eVork-Paris par les airs
PAl41S-Une depeche de Sou-
tyamp ou announce que les deux
aviateurs lraucaisjlJean Assolant
el Reni Leflvre qui se piopo-
t4ot do traverser'Atlantique eu
evion en partant de New-York,
QOnt arrives cet apres-midi de
France. Leur aviun a et6 re u
par des mecaniciens qui en ont
ett:iepris inmmdiatement le det
uontvge en vue de son envoi
aux EUats-L'nis sur le Levisa
ta n
L. verlole
e* Grande Dretagne
PAHIS Le Gouverneweut
Shalf-is a suspenou teupuorairf
ment la mesume decriete hier
Scoacraont 1 obligation pour'tou
S geaur veoant d'Augleterre en
nralRs de lournir un certhca t
pon. at qu'l a ete vaccine de-
paltoiu de de ux moa coa


ire la variole. Les autorites sa-
nitaires trancaises et anglaises
vont, dit le gouvernemeit, exa-
miner de concert les menilleures
measures A prendre pour pro'e-
ger la populalioI tranpaaise con-
tre I'epidemie de petlie verole
qui sevirait en Anglelerre.
L'imbroglio chinois
PARIS-Le ainistre de la via-
rine announce que des soldats
chinois ont tire sur la charbon-
nimre tranqaise a Balny ) lundi
dernier pres d'h hang sur le
Yiang-Ss(-Kiarng. lAs ont bless#
un otlicier et deux matelots. Le
ministre ajouis que deux pa-
quebols americatis et une char-
bonmcre anglaise ont essuy 6 le
leu des chi.ois dans le nmemo
secteur.
Cordialite entire icus de Police
PARIS- La police parisienne
a requ une delegation de la po-
lice londonienne et organism des
Wtes en son honneur.
An Congrts international de T. S. F.
elit ALl iL- Lt Losagies iltt -
national de T. S F. a etabli le
statut de la radio diflusion.
L'hommagede e%-lork
a In mumoire de N. Ilerrick
NEW YORK Les aulorites
et la population de New-York
ont rendu ai la d6pouille de I an
bassadeur Myron Herrick ui.
pictx homnmage au course d'un,
remrnonie truduisant les senii-
ments u'amiiti6 Iranco amertcua
ne.
I Le Malinto de Paris
erd it la oie de Foch ,
PARIS- ,, Le Matm a com-
merce la publication de hIa Vie
de Foch ,). Le premier article
rappe le sa leunesse jusqu'a I't
cole polytechmque.
L'Avenue Foch
PAIIS- L'Avenue du Bois de
Boulogne est devenue depuis
hier Avenue Foch.
v Le Matin ,. poursuivant la
publication de laaVie de Focha,
le montre come directeur de
I'Ecole de guerre et createur de
la Doctrine de 'Armne francai-
se.
Le 3me ceutemaire
de Jeanne D'Are
PARIS -- Les ales es du 56me
censenaire de Jeainnq D Arc Oit
et' celebrees a Vaucouleurs et
Poitiers.
Furey eat mort
PARIS-Le rhansonnier Fur-
sy est decOd& a 62 ans.
La Conf6rence
du D6uarmement
GENEVE-L.a Cunli nee pre
paratoire de l)esarmemen, s'es,
ouverle.
A la ComaiiMsa.n u d'sar-
mementl. N ei uisoll a deman-
de la discussion immediate en
deuxieme lecture d'nn avant-
pro et de convention. M. Lilvi-
nod a repris la these du desar.
memnent general et inimediat.Le
dtlegu i oudchi Bey a preco-
nist un system de d6sarme-
ment limiltant les forces de cha.
que Etat aux besoins de legiti-
me dese ; ;t delegu6 chinois
a demiaiil liation du servi-
ce miliaire t ,ligatoire.
D6nouement d la crise
polltique polonaise
VAH4OAIaL -- M. \\ ila.rssk a
formnie I cabinet. Le gnemtiat
Pmlsudski e.s' aux Aflaires mili-
taires, v. Zart.-ki aux .:Ala'res
Etr anzeees t M. aiitszA.ki
aux Fi.Miini.


NOTRE JOURNAL |


1929, 19 AvnI.. L'uvenement
du jour ? L. evasion maunqude de
l'e. -notaire. El chacun close
S'it savait qu'il serait repris,
pouirquoi avail-il pris la clef des
chants Quel imbecile de se
fauire prendre apres s etre enfui ?
Quelle maetele! Sortir dle prison
par saf volonid el y rentrer par
cell des aulres,est-ce assez bile ?
Mlais. en ces cs,.juger Jd distance,
cest juger smal. i1 i u toujours
le grain de sable avec iequiel il
fault compiler. 11 fault re dans
le cas de s evader pour savoir si
oui on non on peut vous rame-
ner au bercail.

UN

Grand Film

a Parisiana
Dimanche solar
Cuntinuunt la s6rie de ses
beaux ilins, iPirisiana nous of-
fre dinianche soir un beau chef.
d'oeuvre La Danseuse Passion-
lne. Le r61e principal sera inter-
prtle par la ties grande vedette
Lily Danita. Inutile de dire
quelles heures d'nmotion et darl
on passer A voir se derouler
sur l'6cran lumineux le bel et
merveilleux draine.
Apris ce film qui a faith cou-
rir tout ce que Paris a d'intei-
lectuel, Parisiana n'interrom-
pra pas sa belle serie. Cest ain-
si que nous aurous Le- Trans
atlantiques,,, d'Abel ierniant,
a La Chiatelaine du Liban) de
Pierre lIknol, ul ve de Valse n,
((Le Cliasseur de chez Maxim
de Tristan Bernard, t La fenine
en Habit )).
Ces titres sont des plus alle-
clients et les filis aussi et nous
sonimes assures que come
pour I inoub able CARMEN la
salie freinira prolund6encnt tant
a la Danseuse- ussioIn a e
qu'a ((La ChAtelaine au Libann,
de meme qu'elle saura comn-
prendre ce qui se cache de phi-
losophie dans le giand rire qui
passe dans aLe Chasseur de
chez Maxim)) et les aTransat-
lantiques .
Parsiana fait lout ce qui d6-
pend de lui pour satisfaire ses
clients et toujours il y r6ussit,

LE
Course do G6ographlo
POURt
la class enfantine
doe Dorstnville
Cette division de la grande
Geographie-Atlas editee par M.
Luc Dorsinville A usage des
ecoliers haltiens, vient do pa.
ratitre.
Ce Cours pour la clause en-
fatine tformn une brocliurette
de 12 pagcs sous couverture en
paper lo t tie couieur marron.
La page de garde est ornee au
veiso d'un drapeau rouge et
bleu surmontant les strophes de
I'Hymne national.
L'ouvrage est present sous
un tris bel aspect et rendra cer-
tainement grand service aux
pltls pour leurs premieres no-
tions de Geographie.

L'Union Patrlotqe et
le Direotolre espagnols
MA)1-ll)- L'Union Patrioti-
que a o ganise ume mamluesta-
liton e lavtur du Dret irtre.
Au .omxit,6 de. Expert.
i'AAISb- Le DLi ^n.i sell -ry ce apsies -nadi iu L.O-
matle des Experts un memoran-
di:>i rupoundalin aux pioposa-
toi s des Allies.


A propose do

Verdun,

Visions

d' Histoire

La Direction de Cin6-Vari6t6s
nous prie dannoncer quayant
1'exclusivit6 pour Haiti du chef-
d'uuvre de L6on Poirier ;
VERDUN,
VISIONS
D'HISTOIRE
aucune autre copie nu peut-etre
altendue ici.

POUR LA COURONNE
Los derniers pruparatifs s'a.
chevent pour la grande 16te
theAtrale qui sera donnee le 4
inai procmhain a 'Institution St.
Louis de Gonzague, avec la
grande piece de Coppee, "Pour
ia Couronne,.
D'apres nos renseignements,
les decors sont merveilleux et
le drame, interpret avec le.
beau talent que Ion connait aux
acteurs de St. Lou.s de Gonza-
gue, se de6 oulera dans le cadre
le plus vivant et le plus feeri-
que.


D6part
Fr6re Jean-Joseph
Avaut-hier par le Cristobal)
dc la Panama Line, est part le
Fi eie Jean-Josepht, Superieur
General des Freres de 1 instruc-
tron Chretlenie.
Le Frere Jeaun-Joseph. qui a
pass plusieurs seimaaues en
i-aiti. en toutrnue d inspection
des 6tablissements scolaires di-
rig6s par les Freres, rentre au
Canada ou se trouve le siege de
Ia Commnnauat6.
Le Superi ur GQn6ral des
F, eres, avant de partir, fit ses
adieux aux elves de 'flustitu-
tiou St. Louis de Gonzague qui
eureut cong6 ce jour-la,

A vendre
A vendre uue belle collec-
ion delivres broch6s,weuvres
de Bourget, Bordeaux, etc, et
ces romans-cine.


i Toutes











comprennent.la


Foudre sans






a


Le film qu'on dil vo ir
Le film que chacun doit voir ?
Cest a Verdun, Visions d'His-
ioire ), le grand chel-d'oeuvre
de Leon Poirier, qui eut les hon.
ueusa d'une representation de
gala A 1'Opera de Paris.
Le film sera donned, dimanche,
en grande soiree de gala, A Ci-
ne-Varietes.
Pour cette occasion excep-
tionnelle, Varieies a tail, come
on dit, peau neuve. Le theatre
est frais et coquet; de nouvel:es
lampes ont te6 ajoutees A linstal-
lation elecirique. Sans computer
que I'on aura une musique ap
propriee au film; I'orchestre
jouera Sambreel Meuse, La Mar-
seillaise, la Marche Lorraine, la
Marche Funebre de Chopin, etc.

EN CORKECTIONNELLE
Coumme on le sait, la demand
en recusation produite centre le
juge Leon Lahens, par les man-
dataires de MM. Guerin, Petit el
Roumain ayant eWd rejetde pir
le Doyen Milton, lea mnculpts
comparaltroit lundi par devant
le Tribunal Correctionnel prt-
' sid6 par le juge Lahens.
Pour evuter de nouveaux in-
cidents tels que ceux qui se sont
deroul6s a la dei niere audience,
des cartes de libre entree ont
ete delivrees par le Departe-
meat de I'lnterieur. Ces cartes
sont personuelles et seiout rd-
clamfes a l entree du Palais de
Justice.


Sea jeract 3 Miuties
Le% flocoum 4 'avoin 3 I Mnu.
toa fuiaet Wpart.teoat Ifur
Votr$ fourmeau e4 3 mbnites az-
sqotement-purco qu'ile ntOit t6
r~ua aa, sn, few--en ,rmosedo
man alfoot to r~eudesat It At tored.i
D~fl~ouqement different,, do
tous les autrem gruguz quo yous
eveS J~amalgoatde.
Na Vqmh damS oube habeabees


a


Vols et re0
Avant-hier a MtE ar
nomm6 DessalinesPierr.v
craginaire de Jacmel, qr
fait une sp6cialit6 des v4
chambre.
L'aigrefln a A sa charter
exploits avec bris et .eu
nocturnes. 11 y a quelque
c'est M. Abel Th6ard, C
Protocolk, qui .-ecut sM
gr6able visit et. merered
nier, c'est chez M. Geor!
di que ptnetra 'habfe,
Cependant li, il n'eut pi
veine ordinaire; car, sutI
fut apprehendeL par te gst
cour de M. Naudd et rei
Police. Au domicile doe
.ces complices, Cenars PI
on trouva maints objetis
bbs par Pierre-Louis, end
tres, un catalogue p)rt
nom de M. Broussard, (it
co, et qui avail etW victim"
niarement, d'un vol. Dei
Pierre-Louis a d6noncru
complice Joseph Raph
eat activement recherclh.'


* 4


CE SOIR
Dolly Davis et Audr
dans:
L1 PETITE CHOAOLATl
Entree : 1.00.





CE SOIR
Lorsqu'uae femme v
0.50
DIMAMCIIE 21 A
A 8 heures pr6cises. Gala
VERDUN, VISIONS D'
de Leon Poirier',
11 parties
le film qui rdvol
le monde ,
Entree generale: 1
Loge e, place
reservee:
N. B:- Ce chet-d'
donn6 pour la premaitA
grand Opera de Paris,
peine qualre mois. ,


Cap-Haitiena


les Polices


DE LA


"Protection- centre;


augmentation de t





Agents G
Agents Gneeraux


__ _1 __ __ __ ___~_


- -- -- -- -- -- --


14C 'I I IYg~ I rtsl I II C I I-me


7 I i | __


--~-- -I L


- --~- --


.IIIII~HLIaUI~I -I_~


~





LE. MATIN-SO AvMai1024


m-


, N .-: .t-
Pikv~


de 1'Arronuisseieru dt SL-Ma l.


SITEGRAVELE- BUM T *ARThRITISME
RHUEATIUE GOUtTEUX
Ataudo 619IMMO UIOSArthritiques
hY ewuc..P&M h flownmu. MatNdw f A~w.mWVtm~i


Gierriet A Saiunt l are
Le i t,,'.i 2ft avri'l t ouili.
I'occas mi die sla tie d dSeN
Muir, Giltll ('r organiscra di.
'elic % ilh' uwe grand It tepr)'s:
lallO d(t. boxt. ,
Le thaiipion national se i
t.reia aa uu buoeur jjmn.i'.. n
e.siant 150 livl s.

Le Bulletin Offieiel'du N1parlement
de I'lustruelio Publiquie.
Nou; avons recu le numhro
de fevrier mars du -,. Bulletin
Olficiel du DLpartement.de l'lns-
truclion Publique ) qui public
des Circulaires, des Hapports
des Inspecteurs d'Arrondisse-
ments et des Directeurs de Ly-
cles, le compte-rendu du MA'TIN
d'une seance du Coaseil d'Elat
et une note sur le cinquante-
naiie de F'coIL des Freres de
I'lnstruclion Chr6tienne a Saint-
Martc.
Nous remercions pour le gra-
cieux envoi d'un exemplaioa du
Bulletin qui nous a tW fait.


Audao
-Mardi, mi
Pkractrc6, la
nait IBeltoni,
d'H., A qi (ili
jets:
L'uudacieu
ment rec'hei'


WestcloC'


Con~forn~ident A PArr#W cdu I
President do la 116publique eu
(ate du 26 nmas I49.tD-&
.aitenqent de flnsirucion Pu
rlitue vient de dlemat-der aux
Magistrals Communaux et au.,.
llucsidents des~ Commis~sions
Conimun Ics, par l'internirdiui-
i e Oe.. M-6 fs, cd, -prou~cer 4 Ia
formation de Canfines Scolair es.
En cons~q uence, UHuspe,Iion
Scola ire de Port-au-Prince vien t
d'#tre autori.,e Al s'ntendre
avec Mr. le Pr'eel, afin id'arlr~teu
toutes les niesures OIcessaireb
pour constituer le Cumint pit
vu pau I'Ari'Mt pr~bidenticl.

Lis Conf~rc noeis
au piokii. dem Pupihlesi
cie EP-Antoiui6
I La Conforencc de Mille Clara
Dalencomi qili avail M tt I'C-
vovu~ en ratisoni de Ih matin~e
en ihlomlcL'r 1u Mart~etial Focli,
Isera 1ro1inc~cusaniedi, 20avril,
Sides IDalhs.
Onse r~uiiira A 8 licures uu
soir e( la cou stcI'I c tr'a stivic'.
de bal.


Vend(ltics h~.~,'


_________ __RN. CI-Nil -%J I


OYI 1Z !!

Un nouveau moven (ie Caii'

des economIes!
Nous avons le p-aisir d''.ni) ecer au public que.nous ve
nons tie monter ne' grain le Iliwique aksolminent molerne
de mosaihn s en ciment avec un materiel absolument neut.
Nos products sount d'une grande so'idilt. et no- dessins
dernier cii, de lignes pa laitement pures, solnt d' une beat
incomparable et dans le goilt de nolre population.
Une visit simpose *inotre 'Lebrique. I.e client en sortira
enchanted tant par 'uaccucil qu'il recevra que par la beauty
.Jes tableaux de mosauqiies q(ii se deroulerontsons ses yeux:
V'IRITABLE IIlGAL I


Nos prix absolnucnt Itis diaI sulee conrcurreare !
cleux filou La Fabrique s'woCUp)' .a.si de la pose des carrcaux, et de
n audacieux filou a tout travail, eu lout g teL', en t nicut el Cn imitalion de
nuit, chez le lieute- granit pour la decoraLion. Elle execute des monuments tui
lieutenant de la G. n~raires de loule beauie.
I d6roba divers ob- Elle vend des blocs ein ciment et des h)lntinstres
S ... .... I .... ,:.. de loule perfection.


IA 111011 est ]i ve-
Sh .I


66 Milles par

Gallon (I'Es-

sence.
Wi ller Critchlow .... 16)5
A Street., Whcaton,JII., U.S.A.
a brevete un &conomiseur
d essence a vapeur 'eau et
l1iminateur de charbon pour
tous mnoteurs d'autos ai essence
el il n'y a rien de ineilleur'
Des autos Ford bien vieux
nous rapporltent 66 miles par
gallon.
Ltes uouvelles Ford rappor-
tent 55 miles. D'autres mar-
ques indiquent des augmenta-
inous co.:rc,~ .,r.dant de 1/4
ou 1/2.
Mr Ci itchlow fire d'envo-
yer un e haulillon pour in-
troduction.
11 Jesire 6tiablir des agen-
ces paitout et les agents peu-
vent gagntr de 250 a --1000
pa- iiols.
Ecrivez lui en anglas:
W CRITC&ILOW
1695 A See!',.'. heon,.11.,l
U. S..


Avis
Mr Justin Juste, Eb6niste,
dObtbe avis au public en ge-
neral et au Commerce en par-
ticulier, ainsi qu'a sa bienveil-
,ante clientele, tant de la Ca-
pitale que de la Providee qu'il
a Iransfer6 soot Atelier d'6-
b6aisterie Rt do tournage y la
hue du Magasin de I'Etat No
1) I -"tde ouet. t iout ir6s
de la Banque N;o'ii, a. lde la I
'i hT i ,, d'l T'I , : ..
>ii... .e J
Oi y Iro v,., to joiours ;es
me'aies oUins. 1
ior,-au-'PIrnce,.10 avril 19"9'
Slu tin .TT./S'r


Accourez Venez voir l)our ommiit ncer ? Nous avown
decide de vendre franchieimnt a perte afla de Iaire
connaitre la haute quality de nos produits.
Fabrique lhiitienne d Mosaiques.
CiiO.iLiin MALEli \NCHIE & Co.
Chemin des Dalles. No 1221. TdIpholne 6 : 68)0.
_. II III I --...I

ELDOIHA DO
(irand chainpionnal de Blillard
inscripli,'n 1,00.
Nombreiix Prix
Pour gagner la coupe de I'lldorado
ne Buvez qu(e In Gardire
et savourez en jouaut 1n plat 'Hluitres
Marinieres a la Sauce Fredy
Marque Deposge



Columbian Steamship

Company Inc.
Le steamer ( Martinique i venant de New-York directe-
awent est attend A Port-au-Prince le 18 du conrant. II re-
parti a le'meme jour pour lP tit-Goive, MiragoAne, Cayes
et Jacmel en route pour les ports de la Colombie.
Port-au-Prince, le 16 IAvril 1929.
COLOMBIAN STEAMSIIPI COMPANY INC.
GEBAlA.\ & Co. AGENTrs




D" F. LAMOTHE
Eleltrotherapeute, spkcialiste diploue du a Stander
Institute of Ch,"%igo, ancien assistant A Ia !(proserie, a U
Caridad, Rio de .1 neiro, Bresif.
9! re sex servi esq au pub!i'.


'~ \' I'' bi -aI:lie' i e1C, si a.. rrala diww


CoNSUL~rA'rvoNv;,,:9 4 12 a. o

Office 1329, Rue ~de a nigl.


u sys-


I~ __ _


IDes Iwr/eg~vs /iz~cs d "tI'tnfill)ce
U N r,%c' 1 ..2 it I ;it t 6W1C1f11C t siC an%
U chaque tb'ci, pIr 'hcorc i cu. 1111ci liflt' e
Aore, lont nnow ;l\i x ~ ~wI r.("',,tpour-
quo(i tICLS ii ;:,'lIJ :~.LC'tl S Ii' altaix \cstclo\.
SI vmi... h,.'~ p p iC trkr
stir d'11 11'.~r:rI.\.'c m I'azt;~ir i
rhe irc.


I II~-~---_- ~ 7-7_--- -. -- -------


" I I u u =


i


-- --


I


I


^ ^




r -- -


PAGE 4-


L.E MATIN." -,


_SAW r 1?7;


LOB OL
donne de la force


Convalescence
Nea'asthtnie
Tabercu I...



U I Core & GLOBEOL
so 6 force ner~eiasa
.01 sd sun serfs rmjewus
%a tour etgc. l.I: Iu

wai


Hamburg Amerika Linie

Le bateau ,i Troja ,, venant d'Europe est attend 61
capital vers le 21 courant, partant pour Kingston, Sto ,,
-mnJgo, Santiago de Cuba etc, pregnant frt, et passagers.
REINBOLD & Co, Agents.


The Royal Mail Steam

Packet Company
Le bateaun Sea Glory >, venant de Kingstou,et des porls
d4 Sad, sera I la capital vers le 30 avril courant, pregnant
t1t4 pour I'Europte via les ports du Nord.
Port au-Prince, le 11 uvril 1929.
I. J. BIGIO,
A.nit (r'nW.ral de la Royal Steam Packet Company.
Td6lphone, 2311.


ALUMINUM LINE
S111 tWhitney Central Building,
New-Orl6ans, La U. S. A.
POCIAIN.S B.PARTS DIRECTS POUR PORT-AU-PRIhCE HAITI
LI steamer a,Sassenhe)) ayant laissA New-Orleans Ie 5
Avfll ourainl sera aux Gonaives le 12, a Port-au-Prince le 14
elt erotlnueri pour Petit-Gou pmantt (II fret.
Un steamer laissera New-Orleans le lt Avril courant
pour Port-au-Priuce et les ports du Nord.
(0 H Avril ,192V.
A. de MATTERS & Co
AOKmTS G9NtRAUX


I 'r qia a' jaMi 6tW tail
Ce ql ae pent r.lr dO pa;> .

Kola0 Champaane

F. Sr^1JOURNE
p i 'art1 d.ns des conditions rigourcuses
D'ASI:PS1 E
Pi6paration et Vente
Angle deMA u F. SOU e Cntr.
Angle des Rues Hou" et du Centre.


. I. I ..--. -


LOTERIE
DE
UMAmoeiation doe n embres du Corps enseognant
et de o1Allianoe IranegaIse.
Ces deux Sociitcs doonent avis au public qn'elles orga-
niLat nae Loterie au profit de leurs (euvres dle bientaisauce
et de la construction de leir local, contorm6ment A h li oi d
6 joillet 1927 et A I'arrt! d*autorisatioa de di. le Prelet de
I'arrondissement de Port au-Prince.
Le ler tirage est fix6 au Dimanche 5 Mai 1929, et aura
Iem Par isiaa.
La partition des lots gagnant est la. suivante:
I Cross lot Gourdes 2.000 6 lots de Gourdes 20
1 W) 50 50 lots de R 10
1 100 2 Approximat.du 1' lot 25
2 de) 50 2 du 2e gros lot 15
4 ( o de 25
Les denx Soci'l~ts dkl6guent deux de leurs membres qui
a"uireiiI Ja .siabLritt1 .es operations sons le contrAle du Pr0.
Let de Fort-au-Prince.
Le tUrage se fere Ai jo;urfixe et Ic, goi: i ants seroat imab
dpatemeal dA.sietdress. I
LeA b iletssa priax de De gouard. en deux coupons de
wui goarde chacna oot .a ventecher:
Sime a Vitix. Altred Vieax, R. Moutruoier, St Juliea
Saaon. Boltd, Pablp, Melle A. Gabriel, Imprimerie du Com-
murpe, Imprimerle Chbraquit, Pharmacie Camille. Pharma-
o Ste Ann, eAuglCaves d'Haiti, Restaorant St G(raud,
4 la Garcaae.


Valgri ioue leeg anthaps
qr t Ut pl#"le to vba aqi
'# Ou ke lir. rut
CAA1'4 46aI apBie. IWAn&a1-

f lk ad med tq. edna. ls ICob
uratils. Duu. MUas ecayespa
eleP. on tome 1121: e'l- .
la vuhatel ewmprq Ib
f.~mpd bte~lt d. to a4.
feet 44W"l *trnlame6 ft..
memer, a reiiigflet* i6gMet.-
10.Optflacpiiurs a cc des
Wo be nuafoup dannelreD, Ja
prt'hrecst.
Lcaelta O Is ciancez.
X #10. In tCVwlld@
jeieas Petit.

vabti~wm'ants chelowks
Greas,** Pr.x
tf. Br. 51s mIm a.


UlUI de PORT-.AL-PRL~C
Sentie des Epa-e
I sera procd6 le Samedi 20
avril courant. A dix heures du
mnatio,devent l'H6tel de Ville.'
la vente A la crike publique
des animaux 6paves sulvants:
6 Cbevaux,1 mulet, 5 Anes,
I true de belle taille.
Port-au-Prince, le 17 avril
1929.

Avis
e soussignL. L6oid S4-
non, anDooce au public et au
Commerce que, pour incom-
patibilit6 de caractire, je ne
su is plus respoasable des ec-
tes de moon pose, n6e Lilla
Dorflas qui a abandonnt le
toil marital, Une action o di-
vorce luisern bient6t Intente.
Sout d'Eau, le 10 avril 1929.
L. SANON


La Parisienie


Angle des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Prince T6elphone, 2006


Le plus fin Le plus eleaant- Le plus a la mod


Vous le trouverez


Costumes en Casimir CHAUSSURI

en Palm-Beach, en Marques

Gabardine, en Blue Mairshall

Electrique, en soie, Richelieu
iVexcedor
en crashdefil V.edor

en ALPAGA TDounille

en DRILL de toutes Parisienne

nuances Walkabout

en Noir pure laine, Dhrbis

en SMOCKING .W WN A

etc, etc. -.

ASSORTMENT RENOUWeLI
FRANCO & VICENTE,raptielaires


0


.m6m~,.


- -- -- --


~- -- -


I I _ ____. I__


- --


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs