Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04153
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 4/17/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04153

Full Text




Iment Magloire
DIRECTEUR
S B RUEI AMRICAINE 1368
TELEPhOVE NO 224


cdoli p1 emplete e Ic ieux "
lluif tre le aelikur pord uitis la
Inc SWETEIMIE


- ~ I t--L I


MmneANnL3 WS670


I '011-AU PRINCE~ilAIII)


MERCREDI 17 AVRIL 1929


--ii~ -F- -- _~-- .--- -r -I - -I ________.m-.- - ,-.-------.;--..- ----


DISQUES ODEON
Est arrive no novel envoie de Disques C'enl6ve avant de fire la lisle.
Demandez la listed nouvelle.
I .z.\n Oni'oN
J. KARAYANY
Angle Grand'Riue et HRue Fron.


Camme il fallait s'y atten- seur, devient peu A pen le H -4 / -
M. Hoover, au lendemain champ d'exploitation d'iddus- T 1
de son election A la tries puissantes finances par
once des Etats-Unis, ac- des capitauxamdricains.Ceux- A R TP ANCP
OR meilleure attention ci, quiIA, ne s'61evaient qu'a hl. L- AIl i .JLi
it relations commercials 417 millions de dollars avanr r
Ryt qu'il allait gouverner la guerre, atteignent aujour- LIM II ED 'IL
i a situation 6conomique d'hui, d'aprbs les chifires four-
,is des nations voisines. nis par l'Osice commercial ol- ---
t A profit les quelques ficiel du Dominion, 4 mil- A
nes qui le s6paraient en- liards, A c6ti des capitaux bri- IA SSU a I Ce CO l
de son entree A la Mai- tanniques qui, p e n d a n t la I
lanche, le Pr6sident vou- mdme periode,n'onteu qu'une '
visiter un des principaux, progression diffici!e de 1 860 A JV' L ) IOLLeti
des plus iinmportants 2.111 millions.
i dlaction des Etuls- I ubsorption,la domination FOUdfr ,.sanS ,
:&'nMrique du Sud. ecouomique du Canada par [
Pour bien saisir In porlee ses puissants voisins, se fait l r
oyvage prsidentiel, il faut done sans intermittence et (J( Pr]in e.
imidre couple de la posi- avec tine progression marquee
lau'occupent actuellement et rapide. i Agen- Ge,-r
'iits-Unis. position formi- Au Sud, le marched amrri A- q- en-I ( I .(t
etdont la puissance ne cain, c'est I'Ammrique latine:
u'augminenter. le Mexique, les petites Repu- |I |'oe
lir 'immense territoire de publiques de l'Am'rique Cen- i
Witon vivent 120 millions trale, les Antilles et I'Ambri- lD a-
f nes don't I'activith est que du Sud, tons pays netufs n OIT
tiale. Cette population qui int6ressent particulibre- SOl S.4GE
que 77o/ol de celle du meant pnisqu'ils ach6tent les ,
et pourtant, dtnpris les products q u e d6sirent ven- J. LU CIAVi- (Cp-h lien F
tehs statistiques fournies dre les Etats-Unis et leur ap- I' D'UVAL njirao(,ne J. El
Ie Dipartement du Com- portent en retour. les mati6- STRNE BONNEFIL Aux Ca es.
des Etats-Unis, elle con- res premieres qu'ils recher ,
T, par example, 72 o/o chent. De leur c6t6, ces pays
production mondiale dle ont besoin de capitaux pour
'ole naturelle. 48o/o de produire,s'enrichir etacheter. liser et la victoiic s, la
dicaf,53o/o decellede Et vons corapFrpez qu-it.-e (imule Bretague ..pmur das L(
5 0o/o de celle du peuvent que s'adresser aux raisons qu'il Wnest point l e-
ac. IlVya, sur le ter- Etats-Uois pour avoir ces ca- soin d'exposer en cctre 6 tlde.
de la Federation, LFI pitaux: car, la doctrine Mon- est un peu m.ins ficile q(:e
Pa d'ailleurs en main- roi a, aux yeux des Amnri- dans le Continent an-riccain.
fois rapport, 23 millions cains, la m6me valear, la Ainsi done la politique eco- Le
fltomobiles sur un total nimme force en matibre co- nomique des Etats [ U is Ic comi
ialde30 millions. nomique qu'en pol liqu Oi tend quA fortifier let si' a pres<
Etats-Unis sont done I'a vu ici lorsque les E'ats U is tion propre. mas a forc6ment Italie
i machine qui si elle pro- rachet&rent-la dette fran;aie combine r6sultat ind, rect la L'
ea des proportions pro- et nous consentirent un em- p.ospdril6, le bien-strc mtnil eut l
Ises, consomme aussi prunt. Aussi, rapidement, ils riel des contr6es of' its tra expo
Sone rapiditl 6galement submergent de leurs capitaux vaillent. Haiti paralt Oire one moe
dgieuse. e moindre ar- toutes ces contrbes de la Mer 6 range exception i ce!!e MUS
en nouVicto
ldans l'immense machine, des Caralbes et du Suid Am6- r6gle. hers
moiodrc alea dans sa mar- rique. Avant la guerre, ils Done, pour que l' ljnilibre bass
iuseraient une cruise avaient plac6 lIa 1.236 millions 6conomnique des ELt:ts-Uias so rendi
aucoup plus grave dans les environ de dollars, en 1928 !* inaintienne stable, il fintil (que
m o6 les forces productri- chiffre a d&passd 5 milliards, le monde ,-ntier pr:)-mnis b ien
et les forces d'absorption pendant que les Anglais, vieux s'erichtsse dle pltis on plus voir
it moins intensive. Or. si fournisseurs de capilaux de a;lii de pouvoir consomne:r ne p
Ige que cela paraisse, I'e- I'Amnrique du Sud, p< ss:ient! la surprol'uction am *ricaine m'est
ibre6conoiuique desEtals- p6niblement de 4 850 millions et servir de cdisse ,'e6 ,rg .e chose
est assez unstable et ne se de dollars A la fin de 1913 A au people des Etats-C kis. l.:- plus.
ient qu'A force de vigi- 5.635 millions A la fin de I'an grande Couvre de domination, -
cet do pr6voyance; car, dernier II est evident que sous co'nomiqueet politi, e qu'ac-. mand
"importations et les expor- peu les Etats-Unis les depas- comalit la Grande-B-etagne --."
1os qui servent A le main seront et, IA encore, rempor- au XIX si6cle es; powrsiumie,. pndli
Irn'atteignent qu'une fai* terobt sur la Grande-Breta- aujourd'hui. par les Etats-Unis fou
troporton de la produc- gne une victoire 6'onomique par d'autres moyens pou-r
-de Ia consommation. decisive. d'autres buts, peut-t-rc,, mauis mm
rcr cnserver cot 6quili- Mais les Am6ricains sont sur tn meme plan El c'es lla
Sbree est ant Etats-Unis gens prudent. Ils ont 6t6, le point novra.gique entire les i
i. uver facilement A ven- certes, favoris6s par certaines deux Puissances, I jV
IM surproduction qu'ils ne clrcopatances heureuses.mais, I11faut aux Etats-Unis la do
ventaconsommer et de en some, ils ont gagnd leur mination economique, il -la
Uver aussi facilement ce fortune A la sueur 'de leur lui faut quand meine pour
lEar et indispensable et front; augsi ils,ne ve; lent pla- maintenir a st t.que de s, TY
ane produisent pas eux- ce,- Iur _*gent qu'avec le m-- puissance. M is, ils 1, corn- H
otez que ce proll- nimum de risques, dans des prennent bien, cette heg6mo
d6veloppemept -6cono- Etats don't ils savent l'admi- nie 6conomique et commer- ,
a ult-oequi 6talt nisttatiob sdriese et qui ne ciale ne peout sac urir et se A
re une prfusion risqaent pes dev faillite bud- maintenir sans la prdomi-
et do capituMx gAtaire. Et ifs *urveillent de nance politique et celle-ei no (Suao
en polatlon ae pr s et chercie t A contrtler s'obtient qu'avec I puisssance
aque nair et qu'elIlefe pay ii CtnUuant sud- miitaire.
Sonever qu'e. lesa am6retlaqul pout ane a Plus que jams I'lavenir des 1
au dehors de tagon si prdcieux march de place. Etats-Unis est sur I'eau. Ge Vo
Io ents producib. On a reason n'est que sous la garde et la niago
*4oo.e une qnestkil de.' ai'e lib litqgu mon.t protection de. meontrueuxzet ouve,
Iquals soot lea mar- diale des Etats-Unis est, an- puissants cuitrasss q us les lmprin
p tesent les amnri- jourd'hui, basee sur les int6- navires de commerce pour- A des p
r \* oes deja i epet de.au ront sans citiote naviguer
ord. c'est le Canada gaats lidutrfold De leurs ri- ayant ears saintes-babe s__
dv une veritable vys o.iden ta lee Etats- remplies du trop-plein d la I
ian(imine l OSet'". *Unis erda-#n delA do production amrilcaine etainsi
liji.ki _atatl 9cifiqu. .sbstalie, fid~!e ddcongestionBer les inmarchs
d'uane activity 6 eliente et, surtout, le Japon, interieurs des Etats-Unis. \7 .
iase gran lissante, c'est le fournisseur de la soie et la Et cest Il la dangereuse n- V C]
Mir client des Etats-Unis Chine, march md6el dans I',- cessite et le point de frictio l
n il achete la plus venir. Vais, en ces confines de entire les Etats-Unis et les
artle'des prod ails qui I'Orlent, -la conquate 6cono- autres Pnissances commer- Ilez t
Sn6cessaires. Mais le miq e, 1'hg4monie cormmer- ciales et industrielles de I'Eu
Ibr, bki seilleur fourIa cu M ,t ic a raerope et t'asie. *uio


THERN

COMPANYY

ONDON.

Ire incendie

i centre lal


Igmenial ion



al :

VOOLLEY

au-Prince.
NIS.
G IERIEZ- Pelil.-Godv
LIE LESTAGE -Jdrdmic
C'AL BAUDUY-Jacme!



e Duce
ET LE

mouchoir
roi se rend clairern'em
pie de la situation foute re
tentative qu'on lui a faite en
e.
on sait que I'annke dernikre
ieu A Milan une important
sition qui fut inaugurde en
e temps par le roi et par
olini. A un moment donnA,
ir Emmanuel III laissa toin-
on inouchoir. Mussolini se
a pour le ramasser et le
it au roi.
Excellence, dit le roi, comr
je vous remercie de m'a-
rendu ce mouchoir: vous
ouvez savoir combien il
pr6cieux, c'est une dos
s auxquelles je tiens le
Comment cela, sire ? de-
a le duce dtonnd.
Parce que, voyez-vous, r6-
t le roi, c'est la seule chose,
ilie, o\i je puisse encore
er le nez.


I


^pb Iaft"n ilsntmliesu...


Domination financier et

commercial, hegemonie

politique et militaire


inents daiis I flitte dLePrG1i
F.irls tuutifp1 t- Cde liI)ia Dii,..
A~ lotier tin cniier ,uii rC
S'wdr ',ser:
T~l.phone No 2912.


IENNENT d'ARRIVER

ai LA MASON

. (HALOM & ABOUDI

icien local H. SILVERA
>ursale Angle Rues Courbea rroatu--rortweI
kHA. rfUNs, pur fit pour costumes d'hommes
'KiCtLlNE a rayures pour chemises A hommes.
us trouverez ausli comme d'babitude: Bas de soie,
nal noir sup., Alpga noir, Satiu Chine, Kaki jaune du,
rnement anglais, Drill blanc union, Crepe de chinei
ne,tTricoline onie extra, et toutes sortes de finesses,
prix r6ellement rcduits et defiant touted concurrence.


C*EST DIMANCHE qui YARIPTLS DONNE

rdun, Visions d'Histoire
Ce chef-d'ceuvre de Laon Poirier
ous revivre la tragtque 6popee de la Cit6 hMrolque.


circulation des volturcs. I'n (\-
fet A l'angle des iuecs Panve el
de l'Egalit,, il loiurnm si brus-
quement qu'il permit s. maiin,
pass enlre de(txatllittes voitures
qui, elles, taieant a letJr droite,
et n'tail-ce In prsenice (I'esprit
des (It x txatlr -s chain urus nous
auriols assist ;'1a 1tin i(cidenlt
des plus stupidles.
... a constate, imannlie A Pa-
risiana, A la belle' itc, de I'AI-
liance Francaise que, si nous
avons encore quelqucs jeunes
gens bien kleves, nous en avons
c'auttres don't I'ducatilon est
tout A faitA entreprenilre. D)eut
jeans files assistaient A la Iatte
lebout quand uin jene thainmme
se leva et leur offrit sai chaiie.
Naturellcment elles, ne parent
se mettre toutcs deux stir un
nme siege. Elles d6i(id1rent
le se relayer, et, en effel. tout
e long de la manifestation, elles
e relaytrent, et cela sous l s
reux indiff6rents d'un autrejea-
2e bomme qui ~fait :;ssis cona-
nod6ment et bctenment sur le
i6ge voisin. ou allons-nous?
*
... On dit quelquefois ue les
ordonniers sont les, eaus les
lus mal chauss6s quil y at.
)copeuser de ces deux grands
mpioyks d'un de nos grand
rages qui circulaient, diman-
he apres-m-di,- Nors CEiL
s a bien wvust reconuu daons
as voiturm sage eot anssi d6-
abrtes que sales.


Vi*esIt 'ar.-rver
Holtres fralches en coquilles
et marines.
SRue des Miracles No 740,


Un. r,6oepUOon I
Abhonneur du Pr6mlident


Petit-GoAve, 13 avril Le br
distinegu6 Cominissaire du
CGouv'crnement,Hc Emmanuel
'rhhird, traduisant les sent i-.
nienis (fit Parquet hont if est,
le Cud' acl* I'huMurcuse pen-
s~e de recevoir, le vendl red i 12
avril, '1 7 hecures (fit soir,dans ... Au course (tulle mkeption
les salons du Club de Petit- Ioua il y avait le plus beau inoo-
(joAve, les amis qih se Chi- de haitien et 6triinger, NOTIRI
sajent Lin vrai plaisir. et I I in EAL remarqua un jeumle huom-
fois, tin devoir (de Wier :'ani- rme Lintcut beauc oup de sticc~s
niversaire de In re~ectioii du Edans le monde de(Is tenmmes stir-
I'r~sident Borno. tout. Lane d'elles se denviiiafl:i
Au champagne,NMe Th~ard,ciu Mais qui done Iv chau'isc )pour'
tine allocution br~'ve et toute qu'il soit a Iis s a dlicrittenwt
imnjlrgn~ede pof ice-chauss65? [Jne autm'e iui
ri de profone sncela ifait: Je n'ai jamnis vuitin ton
admuiableent a usft d~licieux pl)iv itinecriuva-
(ICdit6 ueICtout fouctionnaire.(, edrnLrscwimt:
:I qicique branch de l'Admiii Quelle lign e, son (amitalomi. Et
nistration qu'al appartienne, omme if tomI~cblelbl, son yes-
dIoit vouCF au Gouivernement ton. NOTRE. (Eini. qui vo I tout.
(ttUi a hiCe VOUl U le nonimer. sourit longuemuemt, Car 1I' 1ima-
LiItISU111m~isille. ( v 'ti() 9 (,Iittin,, d avait renconimL Ic Ijeune,
fi~lvetir du 1),t&si(Ienl dtehila 1 homme ( l XIi s itcl'sezI
publique. Paroles de remerci et "'61ir 6 (a La Parisien It ipr1lTs
inents .et(de I'Mi(itaItioins dc vavoir chisio ucettecriv:,Vit, (Ii fit
MM. Dontoux, Pr~siderit dii I o.I' O alsait evI Se' ) dll i .l a-11-
lobL. 1. Sur~in, I'e~iration tine johelemmoir.
dent de la Comnmissioni Comn-
munale, Rod. Cou;iange;. Itig a vu, zavec p~i:Hiv. ticI ~el. -
(hi~struiction, et (IIIn DrLitot gistri. tout (Ie suite. utin el
~ic Hgaud.exemiple de sol idamit& prul'Ci-
%ic Riatid. iolllelle. Unle autO tait (c"
Assistantce [1411)1' tIsc ()6panne surh igraith-imovnu.'I.PI*
l'on pouvail d iSl IlgUel' 'v pass44ger,; dkii-Vadius dt-IIIca's
P Itis hauties prrson a Iilks- (it, sit~ges etittoel(Iicu'; pit" r &1 a g't-
Ia v'ille. ,itons au hasard MMI. reltix S'ttalenllafillA.''(US w i. 1
NtYrthi I Brigitol k's, Camillo voitum'e pourUS-Al'(I.I \'de Icla a
Miztchell, (:apitaine Swenso'i. ire en auiarchL'. C est A ct Il-
Mahy.rollcctcaur d.I- lw~aoint, nlent-ii1 q'ri1 aI'l uto qui
eli Madame, I Ili. Homnilme, I it- Pork I,- No. :1562. IxA* chatLiffeur.'
I1r-5mot. can Whuit, Sibstitut I a's ajai h 'le, dt-m: iid~a A lx
finComnisa r cl Goive q ( dpannimelnif( [atil re vouiurt
~lii Cinmuisa re di Gon u lorviqatlor do Is aider. 11
netnent, Dr lKcsmwr St Louis, init sit yolu UI ta dericre I':atitre
Darnont lBr'gaiol ks, XW. PRip,% e t 1LiU'i pw eiitemiitt I cabord,
ILeys Direcicur de la Daincliie, PI lus, J)et:ll ".I ai. a:vc 1111peti
DrG.Salornon,Alcide Edon id t;plus ,,e force. Aiaisi. IiIOlIUr
L Is. Ilm in et K~breati. In Ul, e put I'exp Iijuvr l % '(I I ta-
I'Ogygi, B intianti, Edgirad Ail re pannt-e se m initen iwrdle :IU
I(r6r D recteur partivulier d gi'oiidemuemit mIqlcvg ti e -on
I'cnregistremncNir~ta I, E' o- aoeia'qus oa ata~tou
Isnville. doye-i itdo[am-i aaaliW an iitiikicit
(leWe1 r laushan'-, I'.1 i .Char- NOTRE (Err. qami note ;Ii ou-
lot, Juage, Ga~iin ,aiguste, G6s eq-it, troll SMIN't-Ilt. (h-4 0et'oX
Ion PlIacide C~i i xle IT~le,Gt,-( I 1W IIous hionf(Iitp:ins 01-
lin lactle os'ili ime t V i v~outi hlii Iau';sea t)s~t',
Ii~ ~ ~ ~ ~~~S III Plcd,.o'p iicasn esignaler, hele (: u geste
EdouiardCa rt'. )irecteti r (I I CI.iLeua aIaut5 .
Bealle rt~tiniion inmfllfiIstaw hll 'Itai (1t' i aif-I U, l CL uIP
une iS(. fos )1t% If i tjiuipojinit de Vo~lant t tli~'ld~acteui.\(d
la population (de pj it- *. hatlfretir de Ianato E6093 Mlqui.
appr~cie l'x.wovre j),i trijoitij lertaiiit-mew Ie't; ci ''ii iiruadic-
d1u lPr~si~lctt Borno. lion avec les r~gleenue stirsunI&


_ __


I


I -


R


- -.- W.I


I .









- A i -2 I I I III- "-I M In I- I7 A 'I I 1 I929 I


Lea troubles ta
au Mexique ig
.1JUAIE/, L.e. muncontente- et
nunt nugnjiatc et des dissen. ti
sion. se iInt produiteI parmi
les generaux mexirains insaurgks L
qui se trouvent d'Agua Prieta in
Sonora os l les thrces rebelle. re
continuent it opArer leur con v
centralion. Let general Escobar d
a. parvit-il, relevt de leur corm t
naudemincnt trois g6nAraux qui n
auraient uait laieuve d'insubordi v
nation I)eux trains de troupes l
f6d6rales venant de Chihuahua P
sontl rriv-s A .luarez cot apr6s 81
midi. Le premier amenant de x a
i'inlanterie est arrive A t heures c
31) et le second charge de cava h
lerie est arrive cinq minutes *I
plus turd. Le general Juan Al- h
mazan, commandant les forces A
f d rales dans I'Etat de Chihua-
lihu,est arrive A 5 heures A bord e
S d'un troisiime train, .
Le g^nMral Ramon Yuccupi- d
cio, cooiniuaiviant lea forces re- t
belles qui assiegent Naco ( So- s
nora ), a d(*clar6 que sa troupe
de G00 indiens resterait ind6fli-
nimeiut dans les montagnes A l
proximitt(i d la ville occup6e r
par les ftIdtraux. Le general est
venu hier soir de son quailier
g.ni-ral a Agun Prieto. puis est
relournite A son camp apr6s ltre
eniirt en coinunication tl. -
graphique avcc Nogales, quar-
tier g6neiral des rebelles. Le g-
nerai Yuccupi)io a retus6 de fai
re conr.uitru st mission. 11 s'est
Ilrn ie i rc q(u'il resterait re-
belle iiialri, toutes les delec-
tions dans les rungs des ofliciers
el soldals iInsIugcs. Le g6n6ral
Esco i-,c r', g'.n'-ralissime rebelle, (
et le ,,ai6'.i'al l'opete sont parlis
avOc tni corps de troupes pour
GuCavait;s Si)oora).On rappor- i
tc qile dt( s solIlals Ideraux au
noinlbre de 1.2) 0 A 20K) ont dk.
bmrqiju(. :' Guyamas. 1
BiT,' lF1:11 )S (Nicaragua) -
L.e captain, Herbert Roseet un
d6lacheeinet d'infanterie de ma c
rine sot partis enu aeroplane
pour decouvrxr et attaquer un
gruiiper d reellles commands I
par i'v ghiirL.al Pedron qui op6- I
rent pr', is .I ionotega.
\11M1C(() Les avions Id6- 1
raux out lo' iA atterrir un at-
ri>pl:>i i ( 1)'l, e pilot par deix
flihustitrs T, uimny Carter et Ar-
thur Snith au sud d'Agua Prie-



Le Monde


.11 t 1I K-/1.s
-- I u miardi 30l avril courant.,
6 ; hIeures du soir, en 1'6glise
paroi'.sile de .lacmel, Is Btnea-
diction niup'i:ile sera donn6e A
Melle / /I L.i hCrissoni etl M. 1Fe-
der I.ir'. .
liA, le Iciii 2 mai prochain, A
( ltei es idu soir, sera c6l6brC,
en 1'glis Mittropolilaine de
Port. n-Pr'tin, le imariag. de
Mellh (Chonmt'e .Ioseph avec M.
.ld ;en IH'll rl.


lDimanche A '9 heures du
nt:>ati. est, mnorl. 1' Age de 84
alts.l'ri 1:1/ l i'r(lkri'iiit'.Les turf
raills til fu lihu, hier matin,
en la Ctatlldrale de Port-au-.
SI'rince.
(.'t'.t all milieu (d'une nom-
breuse ;tssstance loi'mbe de pa-
rents >'t danimis du regrett6 d-
Iuut qa'curent lieu la crr4monie
lunebre el I'inhumatioa.Le dis-
paru ldisse le souvenir d'un hornm
me au caractere droit et honne-
te, ti s estimnt de lous ceux qui
le connurent. Au cimetiere, Me
Lalio J.oseph, Grand Maitre du
Grand Orient d'llarli,titre qu'eut
aussi, jadis, le delunt, prononca
une oraison una~bre et, au nom
de W)rdre Ma onnique, deposa
une couronne aUr la tobe.
NNous envoyons nos vives con-
dabaunces :nx parents 6prouves
par ce deui'.


:oures aiiinue de lea IsitO
de o leleto
Du 21 an2 2tt avril, se tiendra
Jle &ue Congre, annual de la
Societa de Madeeine. Loa r6u-
nions auront tieu au local de
l'Ecole Nationale de MWdecine.
Tousles medecins indistincte-
ument tant de la Capitale que
des a tres villes out 6it6 tviLas
A y prendre part.


a. L'appareil a t616 p6truit. On
ignore quel est le sort de Carter
A de Smith ainsi quo lear na-
onalit6.
AGUk PRIETA( Sonora ) -
es troupes rebelles et 16derales
aancz.,vrent dans le but appa-
ent de decider du sort de la re
solution mexicaine. On made
e Nogales ( Arizona ) que 27
ains de troupes fedwrales ve-
ant de Guadalajara se dirigent
ers le nord pour enveljpper
es rebelles de Sonora A Agua
rieta. 1800 soldats d'Escobar
e reposent de leurs latigues
pr6s une longue march par le
ol de Pulpito, chemin rocail-
eux qui traverse les montagnes
le La Sierra vladre de hua A Sonora.
Lu Comiti6 des Exprts
PARIS- Dans la matinee, les
experts, reunis en seance ple-
nidre, ont poursuivi la decision
le la question des reparations
lans une altnosplheI' satislai-
sante. Le Dr S hacht, delegue
alieinand, a demanded des rensui
gtieinents coinplementaires sur
Is meanorandums qui lui se-
ront fournis en aabl aux r6capi-
tulatils. Dans a Le Journal a,
Satnt Brice sounigne I'opportu-
nite de la discussion A Wdshing
ion de la reduction de la Iran-
che amn6rcaine dies r p nationss
au inoin, it( de la session du
Loungres qu sera susceptible
d'en etre sa.i 4
M1. Blum revient
A la Chambre
PARIS- M. IBlum a eie elu
;lputl de Narbonne avec une
inaorite de 5.886 voix connei
Gourgon, radical. La lute elec-
torale, commence il y a plu-
seurs semaines, lut particulit-
tement acharn6e.On se rappelle
que M. Blum ful battu aux elec-
ions g6nerales de 1928.
ULne fMte des alles
tran9aises
PARIS- On made de Villa-
coublay que sur initiative de la
< tRevae de Paris ), un comnite
d'honneur comprenant les Am-
bassadeurs et les ministres de
I'Amkbrique latine sous la presi-
dence du marquis de Peralia,
i organist pour le 18 Avnl une
t~te des ailes tranco-ibero-amin-
r'naiRes aa course de laquelle
dilltrents types d'avions Iran-
Vais 6volueront.



A(Arcahaie

I'ne excellent measure hy-
ginique vient d'lite prise par
I'Adminiiistration Commu nale
de I'Arcahaie. Elle a fail cons-
truire un hangar pour le servi
ce de la boucherie; comnplte-
mient achev6, ce hangar a et6
mis A la disposition des bou-
chers et la viande nicessaire a
consommnation de la population
ne se transport plus A dos d'a-
nimaux mais sur des brancards
hygitniques.
l'iaaire part, la Commune a
reu .I nouvelles lampes pour
I'Mclairage public; bient6t le
nombre des lamprs sera port
A 8.
Pour la refection des rues, la
G. di., la 1). G. T. P. et heS.
dtli. out apporte leur concours
A In Commune. Les tIravaux s ou-
vriront cette semaine. Enfin,
apprenons-nous, plusmeurs guil
divers ont command leurs r6-
servoirs pourt repondre aux
prescriptions de la loi sur la
production et la vented de I'al-
cool, d'autres se preparent A
fair autant et la coupe de can-
nes a sucre commencera sous
pen.


Deull:
Hier aprks-midi, est mort,
des suites d'un accident Guy
ROZIER. Of ficier de la Maison
Militaire du Pr6sident de la
Republique,fils de notre sym
pathiqueami Charles Rouzier,
ancient Secretaire d'Etat des
Fin seiller d'Etat et
de NM I iw n ue B'anche de
Madelung.
Les funkrailles seront cM16-
brees cet apr(s-midi A 4 hrs
en la Cathedrale de Port-au-
Prince.
Aux t.fanilles tprouves par
ce denil. nous envovons no';
biens siuncres condol6ances.


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER
-- -r-l 9

Col'^l FniC VIU^i OSfM CABLESv T EtFiA t(U
16 Avril 1929


comipli-rendu I ht daus aa con
cluaoun,.Vle OuviAeia eateud iuaI
quer daus I'esprt adu pubin
Lais apecialtueutul da puni.c (
It bdauche,que ptiu que |tai.n
Ait pouvent etre absurea qua
cuiuiue parlois... Iti Du sortrui
pas du sewu du Parquet,-quacl
ius beaouus de lhurs ouncOiut
les y auront conduits,- emupo
tant sous leurs bras le ceruea
de ia libertt... La salle crept
d'applaudissements que n'adu
tare aucuwa sentiment contrary
Et alura, la parole ruvielt a
Bourjnd. La setenatt de con
cien-e qu'd proclane lui-tmua
au coj a .le sou discouts expi
que bien ie came et le saul
ioud qu't eie a le Ihre.Rian;(
de vo oUtA, noble convictio
esclave du devoir, amour ,
pi-ochaim, respect de so maen
et dL'uiru,mirse en action 6vel
i ti le des experiences et coi


En Premiere

Instance


"reitatioe de sermest do COMEiti-
saire do Uetavermeaewnt ios Ie
Tribunal d.- 'remitre Insiacee
de Port-au-Prince :

11 y a dans ha vie d'un horn-
no ties heures supi-eines o4 seb
leatus, bascumpacit6, ma, valour
nurdie ct ill,011 iateisi6 (t'ac1uio
c Lmebureat au degre d'j'mitie
A d Le Jusideration rt~elle qUi as
isandtesia dun s ado queicon
jue so bn parcoumsA Iraverb
,e Ut-wid ,heiniti... Ausb sica-ii
Lwl diauxea, so cuosihider, amh.l
4u~ iept.que cei-tanie des tit-
.utiup~eb iuors, ou puts e Atre a
aidi Lc be matte appliqued L
ine re Vpur a30 1.13inek eu prati-
iUC CC 'dCii CL 8Me cOgltb~ii
L( A~tlvne, taperer ... ))
AvaUL titer luudi, 15 du cou-
rmiiiiuu, aa~ibiaweb a liiibLa
Ulatii a do*Me L)2.uetue ouriaau.i
CUtitid e -Uiitui55aibbiroduU UUVk
ticiucat pies it 1'aitlluo ielat Wi
uItimict Lie k'ort-au-Prince~e~taiu
uet~e uccai~bun, nous ae ptlaieb
resibLer &du iksi .A (it:Inedl&iersu.
1P kIC.AIIL sACS Vai~limb pedati~tb-
qut:3 qu%; XaithL mA a111 it suu-
klii~ht~il, UII..z eduCUai~lupat lai.,
credALtLL, U'iUmililite CL dr. muU-
L~bldi1, UU Ldea U iULlbdtLA4.e3 V.A
riecs creatircub Li kprtneuce to
doe bteass... EL flous noswuin
h11Ch, adila AItkcail.AqUCC, iA AU
ly.na, a byuiiluetibs ttr 11%
%AtUtdki1b2,1r i WULA5 Jaltb di
LefICUA, quai AAUUa .'spiticAul.~
ptiSei Sc.,.Va iiict piub haUL a
% Gia iilil, kjt.ASSu.S, CL tlACY'
Ll'audmdiiee I
Atdli uhlt I licUacs35, CL della
ctuacuu be Li uauui.Aal it A[aauI
Ur. %.Ciite zu"Is iuduutuille".. 7
AIC LULMaznC 13UUIIAIIUi.1SIL it
tWA adiLUCU.~. UC Lit LICULiA iSAAquA
bulk Iluulgiic sU uU I M.1aLiaL Ua
culiUiHtIt &aLUX CAlclt~a c LA I't-
putJ*iqLue. Le I I JUHeaA, CLALLCAUC
Ldo g,4td,111, bulAcl Witee.AA ebL it
bithk paa Aouwieur t:AC Luyw A4.
MALLoUn, eliItulft o IAmutis aCs ca-
iiALuvntkui up.ic LaMagnu~taturt,
lusts LAClLAgi~rAVC&bULL u a Lb U-
Dh~a LUiicsb. LLuULAUMLc CM"t A'
Veite, poacitk giAvewcati Allo-
tl~abidL)AL)Uycil. alwuis qut to
Ytrl~ileitCU U s ieapa ca.VOICUC.s,
KnIdVIit ebirdads, 4i.I ui es~ic d
Al. iLbA UUL&LUL JwUOUe."s;Nep
btOUL .ith WI.UL41,iLbbiad tA)LAV ACAid
el, ihdeiiuur. Apreas Its tortua-
kItesu ubi IgC etsbur a requibition
do Nit DUVICU&IaAlousieur it L)o-
yell Vlltkil Uiti~viltMe lbuttraauu
a pijiio trb-t-iLdueut L#. quLaC [LC
ucritier d'uneyoi u iore, Iterme
CL 6 UIVe.cIL Puts UiOhtL1H dlie
%Its wouibas .
Monsieur It Doyeii,en un Ian.
gase .tiitiit ci a,,ev Aautorlti
sliaxceto d'..An ispiit Cuitive, tap-
r .iAau i\uuveau Ilituilt~ire Acjo-
Ic ktnl&ireat qu itu vria coaiser-
ver 4 uosniuepount sde mire daus


Parisiana

LE SOIR

L'Avocal
d'a pr6s la c6l6bre pice de Brieux
7 parties.
Enlr6e: 0,50; Balcon : 1.00
A~ m __ __ I _


Varieties
CE SOIR
La X* S\phonie
Entree : 0.50.
VEN L)DED1I
jLorsqu'une leiumoe weit
0.50.

naissances nouvelles acquises
9u *ours d'une carridre diplo-
matique qu'il doit A la sollicitu-
de du Premier Magistrat de la
Republique, application sdv6re
et contre tous de la Loi, et aide
gknerale de tous, tel est le r6su-
mtn du programme du Commis-
saire qua s'est tait tort de le de
velopper en des expressions de
language admirables.
Enc ore longs applaudisse-
ments. Et tout cela se passatt
dans un e atmosphere d'en-
thousiasme qu'obttlnbrait sub-
jectivement I avalanche des corn
Fliments sinceres at de pur sty-
le, mels aux eclats de rire ta-
pageurs des triomphateurs du
jour.


De


Tou


1929, 16 AVIIL. Les jeunes
filles sont parfois, botes et egols-
tes. sauez-vous ? II y a queiques
jours, I une d elle a congedii son
fiance, parce que, par hasard,
elle l avait aperfu. de loin, en
galante compagnie. Et, remar-
n uez qu'elle-meme, d la mdme
cure, itait elle aussi en gentil
diux 4-deux. Diabord c'es bele;
si elle I'aimait, elle souffrira
beaucoup de cet amour brisO,
lui, un peu moins; car le
monde est grand et les jeunes
fills sont nombreuses et belles.
El quelle victoire, pour lautre!
Ensuite, c'est de I .goisme, la prd
serce dun jeune home pros
d'une fiancee vaut bien celle
Id une jeune fille pres dun fiance.
tais au resle, pourquoi n y an-
rail it pas deux couples, au lieu
d'un.


M1e Melhorn,
Menmbre bienfatteur
d a l'Alliance Frangalae
line Melhorn, spouse duChef
du Service National d'Hygiene
Publique, vient d'Olre nommine
Mcinbre Bienfailtur du Comi-
16 haltien de l'Alliance frangaise.
Mine Melho. n a remis en don
ces lours-ci, au Comit6, le pro-
duit de la belle fete uonnee r6-
ceminent, A Parisiana, par un
group d'6trangers et le Comi
t6 reconnaissant lui a d6cernO
la distinction bien meritee -Oe
Membre Bienfaiteur.
Nots adressons nos t1licita-
tions A Mine Melliorn qui se si-
gnale, chaque jour, ici. p r de
belles ceuvres humanitaires el
philanthropiques.


Funerai

Cet apr6s-midi au
1'Eglie Catlhdrale,
les de Marcel Gu
hier soir a hutl hieu
Nous pr6sentons
leances aux fanmile:


pz'enez
COMPR
do DELORT., F
lip, Rue sat.m
CIEST LE MI
DES PURO.
hgx.PZT'FRU; Pharme
Pharmoccie dui V Ja
st totite.le Inbounn


Toutes les


DE









comprennent la Pr(


Foudre sans auq



Ru.LeBC



* Age:
al


de Pa


Aux Gonalves,
la G. d'FH. tablit un
xercices et de tir.Le
choisi, on I'am6nagi
A Ouanaminth,
la bonne decision c
balances de la Dowu
hangar ; ce qui Ihs I
tre les intempdries.
Aux Verrette,
truit un dispensaire
travaux, ces jours d
subi quelque retard
d'ouvriers.
Au LimbW, a P
Terrier-Rouge et A
is)-, les Administr
munales prennent u
live aux travaux de
des rues, qui sonl
avec activity.
Lea habitants
Rouge n'ont pas I'
[Is sont obliges de s
stonner aux Gonaii
tvaux.On tente de k
dans le bourg pour
inconvenient.
D'une 6tude. da
tls d'irrigation A 1'A
il r6sulte que 400
plaume pouvrient 6
raison de 150 gourd
La route de !N
point practicable e]
pluie, tant qu'il n'y
tonds disponibles pt
wnent de plusieurs I
nons constitutes pa
riaux de fortune.
Au Cap-Haitiei
les d'abounement i
aiont pas pu eire
Idule de mateciels.
-- Un apparel A
vant a lorer les putt
li6 A Ganthier ou u
i eust pour ta Coin
Le lundi 13 n
souvrtra A Saint-Mi
,riminelle.
Depuis le 2 avril
Dawesetses collabc
arriv6sa Santo Do
vice-pr6sident des
va 6tablir un nouv
budg6taire pour la
voisine.11 y s6iourn
lnois, puts se rendi
(;h l a etC nomm
deur des E ats-Unii


- I- ~~ - ~--- ~C- ---- _--__ ~_~ ~ C~ _. F-. -- C-- --~- ---- --1


LE MATN 1 Avril 19129


PAUL -~ -2





LE MATIN. 2- 17 Avril 1929


B at proc6dtr A i'inventaire complete de son grand stock
chandises, la Maison KAWAS .HERMANOS intorme
Mbrense Client61e qu'elile va liquider certain articles.
A partir du 15 Avril courant, la Maiwon mettra en
aim rabals une .ri e d*articles doni voici la lisle :
PRIX
ANCIENS NOUVEAUX
S Moucboirs pour bommes dou.. 10,00 7,00
r 8,00 5.80
Chaussettes soie a dessin horn. :5.09 2.50
Serviettes de toilette douz. ,12,00 $,00
S 16,00 12.00
Serviette de tuileC 44,00 30,00
Chandaills de soie 'que 25,00 12,50
Couvemrwes de lits ( Italienne ) a 020,00 12,50
Chapeut de"laine pour horn. 12,00 o .00
Kaki blanc et jaune sup. I'aune 2,00 1,50
Indienne sup. G. larg. I'aune 1,59 1,0 1
En outre, tous nos. tissus sercnt aussi vendus au prix de
luod rbahis, pruportioai6s 6 ceu. des articles sus-indiques.
Ie te dimiLution de prxl, par consequent ee sacrifice n'a
bat que de dim inner netl ieekMint I'invent


dew -:11600.


Des gouttes


epargnent

l'argent.


',lls C Tevric/

, il: fo I ile s 4 ti
polIIr l;)r!h r 'of t
11sil lC ilt% cde ii it.,t I 'I title
voire Ci 'act'lii d ('Ou1t're, vote
gramophone,volire olai mneca-
nique (Vacum cleaner');votre
v'enilaiteur e6lectriquc, votre
machine fihtissive, vs StFrr-
re,. VOS penltilrs,v(os V 'r'oIs,
('tC.
i1 'h.1 t. ;' I b on imarcilln' O')t''e
l *olljol h N 1 1cl. L a m ll, i1 t tv
c l'ti ,IliU l ,, j i i ', \' oi0 e
a i i 11

3-i -One
Emp&che la rouille
huile, nettoie et polt


-0 I t'lliiiillit' ilta
iglible de i'l',u re
-i de la rouille.
Em ployrz-la lrawchlirient
el regiiliertinent. .lanim is, elle
ne sagglutine. ne iecteille la
poussiere. Elle ne tile, mais
clie pentre (dans les joints,
chasse la v;eille poussire et
graisse.
Fiott6e sur la surface de
n imported quel metal, ( .,-IN-
ONE)) le m ut I'elpretve de
I'humiiilte it prevent la
rouilic.
Employez :3-IN-ONEl )aussi
pour netitoyer et piolir vos
niebi) u et tr:ivaux sur boiset
io(tn., et S surfaces veinies et
Veinlic dans toites les quin-
calltl cit, les diogueries les
i m1iiiu i ICs C"t Its gaidus lia-
ia iis t I oiteLillk, i de Irois
dimnici.onus et l)idios ap)prJ
pries de une once ct doi trois
ones.
SG RAT I S
Demandez I'6-
chantillon, et le
mode d'emploi,
les dcux gratis
THIEE'- IN-
ONE OIL COM-
I PANY, Londres
et Netw-York.
Repr6sente par :
J. D. MAXWELL
1619, Rue RWpunhicaine,
Port-au-Prince (Haiti),


Les Ifiaaes exclusils
Le's soieries hautes nou
veautes les Garit'ires
Grades couture
S1' trftlvent chIz
(REPTTE, COULON
& C. STAUSS
Rite Grenoti, ~ ; Paris.
Envoi de etallogups gratis, eha-
que saison aux Negociants et mai-
treste de couture, spuljrnent.


Avis
Se avisa a los Ciudadanom
Dominicanos resideates en
esta Ciudad, que en el curio
del corriente mes deben con-
currir a este Consulado Ge-
i .irse.
<' visa tambien, quo
todo el que no Ilene este re-
quisitono podra reclamar los
derechos que le acuerd, el
Art :38 de la Ley. "
La inscription sera gratuity.
Port-au-Prince, 15 Abril 1929.
Leandro MORALES.
Consul General.


LOTERIE
1)E i
L'Association des Membres du Corps enseignant
et de I'Alllance Franaflse.
Ces deux Socitecs donnent avis anu public qu'clles orga-
nisent une loterie tn p)rolit de leurs o'nvres de bientaisance
et de la construction de lIcr lwcal, contorihmineniit A la loi da
6 juillet 1927 et i f arrele d'autorisation de .,i. le Prelet de
l'arrondissement de Port au-Prince.
Le ler tirage est tixb au Dimanche 5 Mai 1929, ct aura
lieu A Parisiana.
La r6partition des lots gagnant est la suivante:
1 i.ros lot Gourdes 2.000 i; lots de (ourdes 20
1 (a 500 50 lots de 1iJ
1 a 100 2 Approximat.du 1'r lot 25
2 c de 50 2 C du 2c gros lot l
4 a de 25
Les deux Soci'etets d6lguent deux de leurs membires qul
assurent la siucerite des operations sous le control'e du Pr.-
let de I ort-an-i'rince.
Le tiiirge se lera A jour lixe ct les gagnants seront imme.
diatemenut desinteriss'es.
Les billets au prix tie i)eux gourdes en dent (IIuIIns de
une 'gouldte chaicuni soul)t en v'ite chez:
11Sii 1 ti on Altred Vietix, IH. Montrozier, St Julien
Sauun, Bulle, iP'bilo, MIlle A. (Gab)riel, Imprimci iric (u C(on-
merct, l mp in 11t re Cheraquit, I'harmacie Camille. I'Itarmnn-
cle ble Aunc, Ayx Caves llaiti, Restaurant St G(raud,
A la Gazionne.



Un verre de Lait bien frappel
Que c'est ratraichissautl
Que c'est r6coniortant !
Come c'est delicieux !
A toute hear, vous poiucez prendrc le vo'tre i1
LAITEIRIE BAILEY


1313, Grand'Ruc.


'1,'6kphlone 21x:L8


The Royal Mail Steam

Packet Company
Le bateau Sea Glory D venant de Kingston,et des ports
du Sud, sera A la capital vers le 30 avril courant, pregnant
tr6t pour I Europe via les ports du Nord.
Port-au-Prince, le 11 avrd 1929.
I. J. BIGIO,
Agent Gen6ral de la Royal Steam Packet Company.
T616phone, 2311.


-ALUMINUM LINE

lL1 SWhitney Centmi Building,
Now-Orl6ans, La U. S. A.

PROCeAJUS DitrPRTS DIRECTS .* t t 11.c l-AU-PPRJCi HAiTI
Le steamer a Sassanh' "v', iv- New-Orleans l* 5
Avrll couranl sera aux Gonaives le 12, A Purt-ou-Prince le 14
St continuera potri Petit-GoAve, Mitgoaue, Caye et Jacmel
pregnant do trnt.
Un steamer laissera New-Oflema s le 16 Avril couraat
pour Port-au-Prince et les ports da Nord.
Ce 8 Avril 1929.
A. de MATTEIS & Co
Arents Gttaaux


'I


_I


____ -----_


- -- -- ---r ----r


-


- -





PAGE-.


JU


BO


r~dduque I'Inte-,


Copstipation
E nt6rite -N'
Vertige a
Dyspepsie I
Migraines




ItismmeumiCHATEWN
ft-urnlolutcws des H~plausx d oi b
15 GRANDS PRIX
2 Us, flct & Voekawmes.. iI
g( ttsvbpk.mociee


LE MA'flN- 17 Avail 1929


QW,

- m *
4. j.


ratir rc ;h-r cri baon'e

siuit i 'Icuriafrimle de


W d.....I'i i s r 'Ahi iS. P 't'igfI
I is Ju~P,I iii. rdII ito i.&ipi'-n a its

,4is. gur dsi .ieto is-si.. t ,lots ),,.i .i
4g~iin rii rI..if I ,sin ,,11.) .4


Avis


'Mr Justin Juste, Ebniste,
donDe avis an public en g6-
n-rai el au Commerce tu
ticulier, ainsiqu'a sa bieun
late clientele, tant de la
pitale que'de la Provinee l
a txansf4r6 sont Atelier e
benisterie et de tournage |la
s lbt e du Ilagasin de lEta Wo
1518, facade oiest, tout pres
de la Banque Nationale de la
WRpublique d'Haiti, mnais'
anviennemtnt occupke par Mr
Sta ude.
On v Ironverua toujours les
mmes[' oins.
Port-au-t rnice,-' a rll 129
Justin JUST


SAvis important


C C~


PLACE I)LSSALINI>; Ic
Culie chi c --* lhstaiira nt de e ir choi x oil 1,011ti'ow "O ;'I ;1)t4I ite *" I"w fl1 m1iti idi
Ics phiis (Itficates. Sandwiches sans parzeiik -- I)' h Pi re iionA.IF


11r,0od H 0"'lel de Fratieei Avi
I tI.I ,.! .,. I I I t~ t


NOUVEAU SERVICE:

de RESTAURANT

Hors d'(Euvre varies ou


Plats diu Jotur

LDesse.rt

le Itout nlotnr G('1(


1.) ro


-I' Fl' oI( N I'ATs clo7I
1' w -. - .


a r1iro ;"rodeqen lei, rme~urant
M x ]it;4 pow()Iteti9en uiillares
comron p-it'e w-( Paroi die.
AdIresqeu (difeS 204, Rite
Thomnas Wi dloti.


Horn-Line,


I1.S nis i Mmiitill Hol-", ye-.
fl1aua I dIe IKinrg'uaon es tsItefdl~i
A1 Ila capitatle vers Ie 17 cou-
rant1) en rottle i~m.i I'Eu rope
vi It s ports dIu Nordi, pre-
mint 1(6II t c et sges
p IEINII(LI) & Co, Ageaijt-.


al
to
li

m
le


Par la prisente, le public
n particulier et le Comnlere
n general sont avissh que,
Ssoussigne devart s'absentr,
on fils tdonnrd JabhopIl
Shawly, est chs,'g de la pro-
uration de sa mason de
commerce. Cel endant il rest
ntendu que sa signature,pcur
tre valable, doit Ntre con-
ointe avec celle de Georges
about Khawiv ; ce A partir
u 6 Avril couran.
Port-au-Prince,le 8 avril 1929
Antoine F. KHAWLY,

Avis
Monsieur Mondor Mose,
ropridtaireO'd e meurat a
,ros-Morne ( Pition-Ville)
vise le public et aux autori-
&s,qu'un cheval borgoe, cou-
ur souris brul6, a Wti #gar#
ir sa propriWt sise a gros-
orne. Le dit cheval porle
es initiales C. E.
Ce 11 avril 1929
M. MOISE


A vendre
A vendre une belle collec-
ion delivres broch6s,ceuvres
de Bourget, Bordeaux, etc, et
ces romans-cine.


-- U-~ '=- .N~-. U'.'-J .*


i**.


eta is.m de


L'Ae est uw u ,li la eaueI
Li femdteduAn *n
40 ou 50 ans refuse de lalser
lsans conqatrir s ?
illei pfr.Age yiVs3 lcV
complexion, premier moye
de cousener la,beaut6.
Ce qie ves devt lire
Le mating, le mjdi et Ie soir
avant d. oqs ailttft iau nlit,
lavez-vous la figure et fe con
'(.- (o soOn Palmolive en
rsant bMen p6n6trer sa
mousse dans vos pores par on
massage de vos deux mains.
Rincez-vous ensuite avec de
'eau troide. S6chez.vous com
pl6tement.
Evitef'cette errer
Ne vous serve jamais de
savon ordinaire pour le trai-
tement que nous venoas de
vous indiquer. N*allet pas
croire que tout savon vert o6


tage vert et Ie c"
des avec leanmt p


Ur 'sales ttrj des pls
Lea seoul hullesda
IPsalmooiw mot les thuf
palmier atricain et d4
!P d LcL eo pog-r
ivon .ralmollve a f e
naturelle qouil pou
les huiles de palme est
et rien d'autre, doan
Palmolive sa coulere
naturelle.
The Palmolive Pg
Chicago U. S. A.
Le Savon PALMoLnt
jamais vendu sans tere
paquetC.


JR~eprasnta.nts poor,
J.t.MAXWELL et~


Columbian Steamshi

Company Inc.
Le s'eamer a Martinique ) venant de New-York dt
ment esat attend 6 Port-au-Prince le 18 du court int.
partirn le'mdnme jour pour Petit-GoAve, MiragoAne.
et .acrnel en route poor les ports de la Colombie.
Port-au-Prince. le 16 Avril 1929.
COLOMBIAN STI.MSHIP COMPANY INC.
GEBARA & C*. AERNTs


dt41 4 pt..LI.*foulir I.r~.4 PINFI) Scl 'I ('ILis

-11 "IIES'FONE1
11111ginente t~oup Ies 3nur', elcei ~aexpda-
(,III ~ aque le's achiellctrsde I-v-.ari
ri I'S.4)f %Am, c Ot15 oncisqe Ic VI'N el
'I UB' Fj:ATIONi dri hut t U"i t,--IM-
Io' et ag~b ~n~en roulant Ians
v~- oatnressot en allatit A leur ra

1. n~ivlitaire'. NI'rives Wdk titotnobi es
!vett lsW' i C"r~~rt'iI es des P ii elTtt
I. '1~F S.IT.N F c



-'4'quir cc's (;ltr-it:,rhts(FWqit)nfl)4thie
.111 che kL"t, pqLt4101 I cII (b t A t"VsIr s lmp
.1 'Jo.t1 .t CU1"piv ls Iiqisijoi~s qus el pr
Ov li I i tsul er~ri' t'6 11 111 cobehiiitji
q w Its FHI''TA)\E i'oets et Till), s
61 1itIN.o( Itit u1)&a4ttin1umi dokil 'rae res ;i. r



I tpreitvc de A (1411li t ,is t"b-ISd nq
N'oMaS )a trouverexz dus Ic's o.-agens et
it'& Sailes, dExpos114)n tie I-i c apituicil.


Prikre de noter que Les Maiisoms soi-
vantes soot des sous-agents de Ia maiso*

FIRESTONE
et vous trouvcrez chez eux les memes
bons PNEUS et TUBES:

M's J. Luciani
Cap-Haitien
M' F. Maurasse
Port 'e Pai
M' Abel Lacroix"
Gonaives !
Cleinent Pinard
Siat Marc
Savinien Martin
Peiit GaAve
Mr T. Qpusse
MiragoAne
M' Elias Salibsi
\ux Caycs
M' Edm. Lautur
Jacmel *


A la suite de lat baisse continue sur Ie caoutchouc les Fabricants FIRESTOP

sont en resurie aujourd'hui de vous oflrir des Pneuset Ltu aneaux prix esplust
J 191 o 1 1 N I'I IT 1 IV/11T I lTI T" 1- T1T T4Qll T" T"" y e


dafls UI flstimi'C(I(d laIMIso 111-4- 1 1 UIA I INtI I I1L


H u 14l U.


Nous vous prions av\nt (l'acheler des Pn a-s & 'uies ailleurs de cnus aine ui

visit, et nofis sommes persuades que vN#us serez satisfaits.
S -1


L. PREETZMANN-AGGERHOLM


& Co, Agents GInC6nra --B iai,


t '


Vell& I* petit Ramorear do linlmifil


'tA


_ _I ~_ _ __ _____I ___I~___ _~___ ~ _____ _ __ 1_ _~ I~ _


-- -mm


POM


W-


-----------


-------- ------ -r-- -- ---


r-- ---I-`-- -


-- - --


I


VqP
0


cV


(
^




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs