Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04147
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 4/10/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04147

Full Text











Wr~F fe~" --i ,- I I. -- ---- -


P-ORT-- A U4PR4CkS(RAMf)


MERCREDI 10 AVRIL 1929


41P.UW VOTA61B... der le paysage sublime, on _, _,,_ -
oublie que la mort vousguette
eut-6tre.. L'eochanteresse
J 'AI VUet A vos pieda bie aux Cinique Leon Audain
JA I .*L VU .** ,courbes gracleuses, aux anses
*. eianoUv de A. Cavalt, tour de harmonuses d Botafo o 6, Aee Joh-r Phe 13
jeoux Olyspquos l'heure b6nle ot I'on contem- Direeho.r s ie.ti.ese, I L Ricls
.t ?Nwww pie, I'ivresse au cceur, le vaste F il0 nalesetlillales
panorama, prodige de grace et Traitement de Cabinet
SUITE 01) demajestf L'heure oi le cicll Traitement nouveau par auto-vaccins
se baigne dans un or rot.ge, Laboratoire Medical
YlvuParis,capitaleduMon- C6te d Or et leJura aux gorges t1' le lumineutx voile de pour-. echerches et d'A. alvss cliniqnes
*r esprit, le goat, la me- sauvages, aux vall6es sinueu- pre, gorg6 de voluptueus, s M61huode de- Iravail du Labiratoire de la Faculte
et I'616gance, le Paris des ses. J a vu les grands ports unances, flotle au-d.ss.ts des deC Mdecine de Paris.
des magnifiques, de s du HAvre, de Bordeaux et de eaux bleues, otI le grand dis- ( H6pital Saint Louis )
tives d'harmonie, des Marseille, avec le CiAleau d'If que pAlit, gl'sse et s'enftowc Urine, Sang C'ra hats Reaction de Wasserman
s et des Palais gracieux, de l'Abbe Faria et de Monte- derribre les months A l'horizon. elt Prse de sang et Pr Irvement divers,
laces spacieuses, des lar- Christo. L here oA la lune se oue sor
'boulevards, des muses, J'ai vu aIs Riviera; Nice, sa la nappe d'jzur. la parsemnt Le latin de 6 heures A 8 heures.
collections et des inslitu- jet6e, sa promenade des An- d'une inflnit6 de tAches bril- Lo- Ae 3 he.res A t hires sr redez-vns..
qui, exaltent I'Ame, 616- `glais, sa fontaine des Tritons; lantes qu'on preodr. it l-o ir Le reedei-vs.
Intelligence et ddlectent Eze et ses oliviers; Monte- des ecus neufs dans ni des ..
s. Carlo, son Casino, ses terras- rondes capricieuses, o la -- -- -----
7ahi vu son avenue du Bois ses ses jardins et le rocher ,rautde voAte celes:e s iilumi-
aI Rue de la Paix a I'essaim des suicides; la Tu bie. ses Ine, pique d- myriades de t I I .I
cieuses midinettes. J'ai vicilies rues et les ruines ro- clous d'or. L'heure oft Rio. |i i
i hamps-Elystes. I'all&e maines de la Tour d'Auguste; dans un cil pI"r et eloi 6, de-
ire, conduisant dans le la Condamine et ses villas eta- vient la ville des f,-criq,,es lu- | (/e' U
riant d6cor de la vie, a gees an flanc de la colline; mires et ceint ,.on riche di:-
-., de I'Etoile. qui chanted Menton la ddlicieuse et Ville d6me de pierres aux chlits
*ktoires de l'Empire. J'ai franche aux batailles nava'es scintill.intslI L'heure lbnie,o' *
lePalais de la Pr6sidence fleuries. Et tout le chapelet de I homme, I'Ame bouleversbe. lde garet? les i s
garden-parties selects. jolies villas, de riantes pergo bauche dt s reves u(Ine N,'il
Vt lie plafond de ia ,'om6- las, de suavws jardins queC Ion dat,s I enthoosiasme de la Vie. -
a vers6 le plus pur de mi les palmiers et les magno,. 1EBA A & Co
0lnie. J'ai vu l'escalier de lias,dans les p.noram:as plains ABEL N. i I tER
ra, les soirs de grande de couleur. encadrbs p4r 'a- Et, demnin, la conclusion de cel
ce. que le Tout-Paris zur, la verdure, les fleurs... souvenirs. Les ga. etes
d parmi les ddcollet~s, ]** --- -
mlrfums et les sourires des in 7 n
jolies femmes qui soient. J'ai vu les lIes de la Mer des N ez ef e p VIer 'ers s(le
vu les pesages d'Auteuil, Caralbes; Ia Boca Morno de
In-Cloud et de Chantilly Trinidad; I'entr6e piltoresque
Su'ils reprdsentent de de Morro Castie et de Santia- cOLupes *Colon*
Sd charm et d'enchan- go, i a 'ligant quarter de Dinche,. Idoan.s .ne u g
Jai vu la daumont tielle, l'attelage46. de Cannes de Barbado l4 [ae.esevivt e *Repubucames
es jours du grand prix luxurianto route de Didier tin Mrassa et Annulysse Pierre. i
gzchamp, pr6c6d6 du Fort de France. J'ai vu Kings- Conmne leurs coqs, if y avait
r, rev6tu e la redin- ton, sa cath6drale qui ressemr- un instant, lea deux hommes se |POrl l au Princienne
beauxparements d'or. ble A une mosque, ses spa- prirent bien6t do bec et des er- ,
vui la Revue du 14 Juil ceux hotels, ses bungalows gots et le corps A co-ps It ter-
Sapotheose annuelle des ori inaux, les be'les prome. rible, P u grand esclandre de nla GrA A Ia lfiwsse de leur aI6me font lea d6lices des
Mwdes militaires,i t le.pum na es du a Bogwalk de 'raomb.ense galerie. Lesa l teurs o
n donnant A coeur e Nwcatlelsontagnes de roilrent bient6t sur le sol nisn
i-des u m an Bosu etl e.Moneague et.lesmani- Mais lorasqu'aon put enfin metilrel
Ir des manages aux deu- I m neae e U lOs., mut lape / -l .. --- --l
tions feriques et des es. ques cascades de Dunn s Ri- flot Annulysse d'un tro ui-
S de musiciens aux coins ver. ble coup de dent, avait ranch e
rues. d net IsNlvre sup6rieureMde Maras-
Al vu le Versailles du Roi- .a, l.i faisant one plaie affreuse !A ELDO RAD
"il, des ours heureux de Jai vu la terre aimed, du qui laissait A d6coevert dents et
Cour et des f6tes, laSalle Brsil et la grandiose baie de agencies. .
S'laces et la Galerie des Rio-de-Janei-v le Napoli sud- Mais Annalysse, lui nor plus VaUS IhOUVEIILZ:
tlles, le Versailles des jar. amrricain; le boulevard de ne sortit pas indemne de Ia ba-
.dessin6s par leN6tre,aux Rio-Branco aux trottoirs de taille. il eut le bout du nez pro- I)EUX BLLAiDS .1 luxe
ble, aux boulingrins, aux mosalque; la a Beira Mar)) present amput6. tDc D .LiCIEUX .1sBjtETs et ie
I* Versailles de l'infort.u sans contest les lus beaux Les deux blesses, pour tre lEexq ist a 1 h E 'la oLACE,
Marie-Antoinettedans ses quais du MondeInL rue Fai- pans6s, ont 6t conduis A IsH6- DE LA 11 AEqi.oE tl tousLseC
de beauttau Petit-Tria. sandu A la chevauche deo pal- .pital ot, none ler so uhaiton De saivoureux SANDWICHES
e P i galtiers;leruellescorn-o oiiro le "aiux oKTAILS
an llameau, an Bosquet iersaltiers; learuelles.co- dans le common malheur. e D mMx OCKTAGLs
on. J'ai vu les ftes de me cell d'Ouvidor, qui rap- Du CHAMPAGNE
et les ballets danss pres pellent la a Merceria de V- <,ale Ue ler ordre.
Lu Sin de Neptune, daus noise; le Palais Monro6, somP. p D" R
vuissnte symphonic des tueux cadre du Sna fUd eral up iELDORADO
n -oulticoloresetdeseaux et le Casino Municipal, r6pli. Place Dessalines
uses, dans la 6ecrie de que de l'Op6ra de Paris. de ncht1 F. dtrt..
entparc J'ai vu lhippodrome du Le LI Fr6d. GAI AD, direceur.
su, sa fo. Yockey Club don't I'16gance Dieudonn6 adore Philorae
ax routes merveilleuses t le pittorique ne leomet Presie. Mais Philora no 'ai. L U.
|ax rochers fantastiques. en rien A Chantilly. J'ai vu le1 0W P's. Ce lot I# tout Is oa- C
SIla (Cour des Adieux P414is Itamarajy et le Palais bure. d q 1
iotdr'algrenadier Caet oe P at sWcj logto leop Drpin Rappelez-vous, fam lies ,
vainco descend.it I'es. Lu is. J "i v" l a cime du ioon, na' tenant los, me pr6- Qte. a phi s sc gr, Ine pension scolaire mu triple point do vue
s frAchevals n route Jo tI e f de sl a f opcble U Phil -t u pee de e c d soe se't
Iflled'Elbe. Tijaca, a I'exu race de lix- Is supplia de repiendre la vie Etude, ?ravail, S in. cest I INSTITUT TIIPPENHAUER e
vp Saint-Grmain etle nes d to res arborescen- como.'a. Mots m nards, ap-
pressiottmnt de s tes, de pnli t~i VP PA pIicaiishe, ofre urgent. Rien Qo.' I meillesre e: h1 plus rapide m~thode d'enseignement o

etd c .P..illo ,He.ri Bae etty aure ds rl- 1 itd o t. 0. nei.. ilass 7 uet modern ue emplo lutut ofre, au retardata le

Slli- ,..min.. .id ru I itan u trane, ul ucs. la. ,.,ie d .e dn n d Philnunhi! e Prem ire v


D u. euu7rs c lt a o-~ I-, ni- --
sun fat nouse. 4
Sau mess Ecu- cil et dans une metd'azur. rapid, il trnc com.me ceil
S 'A r. i ,Jai vu le Pain de Sucre. de semelle, I la vse de la bele
%_1tblat L atre ,*t p A uvail pl s gUs, ,


-Id t 0* I DaSl i

i vu Biarrits et Incit. L'Emotona excr- ia f ree l anPdi
d'eau de la Manche. sion au-dessus de la vallee Ioe la moil. e a 6tc conduite A
4-Is alike du Rh6Ae, la pFofonde, la vie sa9pndue 1H6piftl ou Dieu venillt I qu'an
,, 1 4tie L(h4s 8 bAte day-' chirurgien habiuel laii refasse
l.r A La Mta des 8 et 9 never, de sec6tOer le cauche- ane autre ltvre qui lii redunoa.,
ndv danger. Pai, 6 rsga so ealdw a;WW


Houres des Ceurs : 6 A 8 beures p. m.
Sec'Inn pratique: Steno-dactylo, Comptabilit, Lan-
ie 7 A 8 b. p. m.
sitas pas al vous desires avoir entire satiluaction a
Svus elaul A'
L'INs'rII UT TIP'INHAUER
Re:o,;nu d tilit Publique.

Lnseigncment classique general.
c pratique special.
Preparatiou aux UniversitdV


uo


so

do
ac,
n.a

iIrm


... voici exactemneni l:Ia scine
comme elle se ddroula sons to
regard 111Ius de NOTRB ICEIL.
xette d&mnie de hu. ile qua vent
quel(iue hcii I).I toi. A beau*
coup de ses .unis. Iaisait dire
chaque fois qu'oin la demnandait,
(qu elle lait abwscnse, pourtchap.
)er tout simpl mnci1t aux pers6-
cutions de quiilques cuinnisde
recouvrenent.A in de es der-
miers s'co alI:nl. tile baiss6e,
;pres avoir sut i li consigne, se
demandant jusiques a quand ce.
la durerait lorsqu'il rencontra
quelqu'un qui allait chez celle
(qui ne I'Uavait pIs revu. Maisce-
lui-lIa lait uin d(bileur qui allait
s'acqititer du prix des quelques
minutes dtie bonheur quelle lui
aivait accordecs. Sans penser A
mnal le d(6l)iteur lui conscilla de
lie pas contilitit'T puist(ue In da..
me nt'ait pas lA'. I';ideinment
le (debateur till out lichureux de
renvoyer a plus Ltard le verse-
ifent de litva Icitr due et sen
retourna, tandis que derritre
les persiennes la dame qui avail,
commne NOTIiE (LIt, assist 6 laI
scene se inorhdait les Ivres de
rage et de d(sespoir. Et elle
avail, la tWle, celle pauvre, d'un
renard q(lu'une poule aurait pris.
...a vu, A Mirebaliis, les ex-
centricit6s d'uni ba'ul enrag#.
L'aninmal doni la ruge d6cuplait
l1 force s'attiaquait A tout le
mnonde, se liurtiit des cornea
aux barricades. Ses excentrici-
tIs talent tells que son pro-
priktaire demand A la Gendar-
merie de 1'en d4barrasscr. Elle
ne se fit pas prier. lEIt animal,
pour la securtl tde la population
Mirebalaisienne, fut envoy* A
Plulon.
A ,
... a vu, avant-hierc. che? De-
reix un pauvre jeuInei homme'
qui attend ait, parait-il, quelqu'-
un qui I'avait coinvi A dejeu-
ner. Lorsque sonna uie here
et demie sa flerilitL ddpassa ole
Domrnes. II avail dejA bu plus do
trois cocktails. II en command
un autre qu'il sirota avec plus
de lenteur comnime pour donner
A l'invileur le temps de veni.
Mais il ne venait toujours pa^
11 se tAta lors le portefeuille
Comme it se renditcomaptequ'll
avait plus du dollar vingt-ciaq
riglementaire, il se mit bravo
ment A table, mais tres emb6t6
d'avoir A d6pcnser tout le con-
tenu de son portefeuille. Mal,
6 ddlices, il nen 6taitqn'anhors
d'ceuvre lorsql;'arriva,lesl6vrsm
fleuries o'excuses. celui qui s'6-
tait tellement faitattendre. L'in.
vit6 se derida un peu. Mais son
epas fut tout A faith gat6 par
'emotion don't il avait 416 prt-
c6di.
*
,
... a rencontre, hier soirdans
in des qua itiers retires de
i vttle l's lo dun te nosirandd
ersonnages poliliqucs. Quefai-
uit-il, A cette heure, en on tel
oftroit mal lami?IIse reposait
eul-6tre de ses importante-
)ncions, on se d(lassait de la
hlaleur lourde dc ioute lajour.
6e ? NOTRE IEaL en Atait encoft
de ces questions lorqu'on Is
it regagner sa voilure, et don-
er au chauffeur 1lordre ier Ie Champ-de-Mars u touted
)uline.
*
'4
... a vu, dimanchcares-midi
i camion de la Gare d'Haitf
ii transportait tea rested d*
uel u'un. Un anciengendaram i
us route, puisqu'nn guendee*
l ta la gardepr6sda dMu
tuaire dans legiue d teet.


n long, lecada mdorasiltam
mgmeiternwl. Mai. News
I.. remswqua aAwe miniint
Itdale qII IIsa place dume
uverture pauvre homa"
vail sar sa face qu'an pnai
automobile. El le camion
t. filait A tou allUure. Siw
Jujt,.


ent M~gkre
DIftBTht1


kr.,SI, U3AtRCAINE 1358
TEAWffOM NO 2242


-- -.


. E


'f


N 4
N6664


Pvehoe le Us'ims, 6jg Iems
rai~lcnt firhneact reeti qui pread
ift prsurps to vine d'un dooger
pswiiIe fotumlmaqsbonne realc-
uwc que lal en baeedMin danger
again. LABALAYE


- --~__I ---


a


_ I :---L- I I.---r __


*< *


>





- L E--------- lo 192


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


COSPAs6IE FRA ImSE DES CtBLES TrILEORIPiIQIIES
9 Avril 1929


Mort d'Edmond bohbur6
PARIS- N. Edonard Schu-
ri. ecrivain philosophe et au-
teur, "notamment des a Grands
Initi6s est dced6 A I'Age de
89 ans.
Le 50ae analvernair
de Jeane d'Are
DOMRE.MY-Le 506me anni-
versaire de Jeanne d'Arc a 1t6
c6lbr6 en pri6re solennelle pr
Mgr Courcous, 6v6que dOr-
lians, et par Mgr Ruch, 6v6que
de Strasbourg.
Le marichal Pilsdski va repreadre
le peavoir
VARSOVIE- Plusieurs our-
naux gouvernemenitaix publiend
un article du general Pilsudski,
critiquant la dernitre session
budg6taire de la I i6te et d6cla-
rant qu'il a intorm6 le Pr6sident
de In Hepublique de son desir
dassumer la direction du gou-
vernement.
I.a lutte oonlre le CoMmuasiae
I'n RoKumanie
BU'ARIST Le gouverne-
mnen roumaio a d6cid6 de sup-
primer sans pitid toutes les or-
ganisations communiatcs, du
pays et d'interdire par des lois
speciales leur agitation et leur
propaganda en reunions publi-
Iqes. Cette decision eat motive
par une recent bagarre A Te-
mesvar entire communists et
gendarmes A l'occasion des lu-
ndrailles d'un communist ; un
agent de police a et6 tue, qua-
tre gravement bless et 3 ou-
vriers blessesaussi s.rieusement.
700 neuveaut avions peor la lotte
aMrienue americaioe
WASHINGTON Selon le
( Chicago Tribune n. la flot e
aerienne ambricaine s'augmen-
era de 70() ivions modernes au
course de 1929.


A la rue does iraoles,
une bioyclette heurte
une passante
flier matin, vers les 6 heures,
un toutjeuneliomme descendait
la rue des Miracles A bicyclette.
tin peu npros le coin de cette
rue et de la rue P1tion le bi-
cycliste heurta nne vieille femn-
me qui, alourdie parl'ge, n'eut
point le temps'dE se garer de la
machine. Femme,jeune home,
becane, tout ch cuibuta, p6le-
mele sur la chaissee.
On releva la vieille avec quel-
ques contusions et des blessu-
res legeres, Ie jeune home de
Wnme. Mais comme, en some,
I'accident 'iait peu grave il
n'eut pas de suites fAcheuses.

Use manifestation en
Phonneur du Mar6chal
FOCG
Dimanche prochain, le Comi-
t6 hastien de I'Alliance Fran.
caise organise une belle et pieu-
se manifestion en I'honn ur du
MarFchal Foch. Cc sera une
grande reunion litt6raire qui
sera preside par M. Ferdinand
Wiet, E. E. ot Ministre Plnipo-
tentiaire de France A Port-au-
Prince. Le chteur des eleves de
I'Exteruat excuteora une bril-
lante cantate a la gloire de la
France el de son Illustre Sol-
dat.
LAlUlance Franeaie
& Port-de-Paix
Port.de-Paix,7 avril.-Ce ma.
tin, A 10 heures, eut lieu, a bork
de-Paix, I'inauguration solen-
salle de la Section de I'Alliance
Francaise en cette ville. Elle est
pr6sid6e par M. C. Dessources.
De brilfantes allocations fu-
rent prononctes et de chaleu-
reseu souhaits exzprim6s pour la
prosp6rit6 de l'A liauce Fran.
caise.

Vie 164e des elves de I'Klerat I
Suimte..R le io I


SLes ldves de 'Externat Ste.
Rose de Lima organisent une
rande fete th6itrale qui aura
lieu bientot. De jolies Mynetes
mront interpr6t6es avoc tout le
talent que 1on conuait aox 616-
1W de cet Etinsement aco-
hire diing6 avec tastd dvone-
-ent at ai beau zie, par lea J
"aiurs de Stt Rose de Lima. I
Ce sera une tris belle fete de |
eCarit6 don't le programme com-
iOrtera des pieces d6licates el
1i4 lm e qui front lea d4- *


La r6volutlon
au ezilque
WASHINGTON- Tant. A Me-
xico qu'A Washington, la situa-
tion le long de Ia fronti6re rre-
zico-americalne est considtrhe
comme moins inquittante. Tou'
l'int6ret se porte actuellement
sur lea mouvements du general
Calles qui vient de partir pour
Ia c6te du Paciflque dEns I'inten
tioh d'y prendre personnelle-
ment la direction de, operations
centre lea insurges. Le generalI
Calles est arrive hier A Guadahl
jars en route pour Mazatlan.,
Dix-huit avions americainsg p
trouillent la trontiere.Apres l
succks de I'attaque lanc4*,"sa
media derner, par lt rebelled,
centre la ville de Naco. lto,
danger semble notamment eca
t1; mais ii est possible que I
situation s'aggrave de nouv-a
par suite de la concentration des
armies rebelles qui s'opere dans
la province de Sonora. Les in
surges sont sur la dElensive sur
tous les fronts et se replieinl
peu A peu A peu vers la Sonoia.
Des amialeurs bolitiem vant I ale'r
Ia traverse de IAtlanlique
em avise
BERLIN Les sviateurs bo-
liviens Luizaga et Vasquez sont
attendus dans la soir, e A Berlin.
Aprcs entralnement, ils ont I'in-
tention d'eflectuer un vol tran


sallantique.
Le Pr6sidrml Ilindi'burg
esl malade
' BERLIN- L'6tat de sarne du
President Von Hindenburg qui
souffiait de l'influenza et de
troubles gastriques est mainte
nant normal. On ne publiera
plus de bulletins. Cep n lant le
president continuera A garder
la chambre en raison Ju temps
d6favorable.


On suicloide & Vienne
Tout receininenl, le 14 mars
dernier; 21 perso nes out tent6
de se suicide A Vienne pour
cause de pauv e 6, de ch6mage
ou de chagrins d'anour. New
d'entre eiues out rkussi, les au-
tres sont dans un 6tat critiq e.
C(est un nouveau record puur
Vienne qui tent 'u reste la t We
de toutes les villes du monde
pour le nombre des suicides.
La plus grande parties des
victims sont toujo ,rs des fern
lines. Un jeune hnmmne de 17
ans s'esi tu6 parce que les aa-
lorites scolaires voulaient qu'il
attendit un an avant de re ins-
crit pour suivre les course.

Mgr Julliel, lembre d'hena or de
I'Alliance Fran&aise
La Section de I'Alli. nce Fran
caise desGonaTves vient de nom-
mer S. G. Mgr Julliot, Eveque
des Gonaives, Membre d'Hon
neur.
Le mime titre a ,t6 decern6
ar ce le S -ction de I'Alliance a
M. D, Honore, ancien membre
du Corps LUgislatif, et du Corps
Enseignant.

( POUR LA COURONNE
C'est le drame poignant de
Francois Coppee : a Pour la
Couronne n, quo les 616ves de
Saint-Louis de Gonzague vont
represenler dans lea premiers
jours de mai.
Tout le public lettrd aura
plaisir A entendre les beaux vera
du grand poite, et ceux qui,
parmi nous, se rappellent le suc-
c6s immeuse de Pour la Cou.
ronne v, A l'Oddon de Paris, en
1895, serout heureux de re-
voir, sur une sacne hallienne,
les personnages tragiques de ce
drame 6mouvant.


Maladies 4 h Peau
Maux de Jambes
*fus.tommgs &e par r f"
Eau Prciouse
a&P!cALE POUv TU
/ ULCt a H
l1 MES OU *AM iJ, ,1A

0.. ORl'X, DoI..- P,mwi.el. C.
72. wMi .36 o. at. M;a, a (o.:'1 ) a
Iris ** 040"s*w *toot" ** awf ros
Ia .AP. omt 3- 4 A IM,* . I d
AUo: A Po tL-u-rlTar. d
4 I, b j Slhit~i f6* iH((! (rr ~l '


1929, 10 AVRIL.- Beau aolell.
Mais, comme dissent ceus qug
n'ont rlen d dire: Port-au-Prince
est toujours d la mime place.
Petits faits.- Le eCarimards,
aqu arrive, auJourd hut a d
bord, Verdun, Visions d'iistoi-
re, le gi and film de Varlieti.
Auant. hler. d ta Grand Rue, 9
heures. le p tit home a encore
battu so femme.Mais. avec I aml
qul intervint, it e eelle s'enten-
dirent.
A vant hier encore, I1 heures
45 du solid, pourquoi la gentile
A...soubliait elle dans la petite
allie du jardinet situe. rue Dr
Aubry, deuant le Bureau du
Service Sanitaire, el-gttl Seruvce
Hydraulique ? Rdponds d la
chanson, petite brune : Anna,
oiz pas tu quand tout som-
Smeille ?

Les Cages, le 4 A uril 1929.
tier. cher M. Aiagloire,
Vous avez bien voulu recom
under la Loterie u L.- mnmn e
'i Pape .. Auriez vous la pos-
sibilite de publier dans votre
journal le recit du lirage de la
Loterie ?
Dans le merci qu'envoie le
Comitl. LE MATIN peut pren
dre une bonne part.
Voire devout.
Jules V, MARIE, arch du.
it- 4 mars 1929.


Le tirage

de la loterie


II a eu lieu le dimanche de
PAques, come on I'avait an-
nonce.
Vers 10 heures, foule au Cine.
pour sister A I'operation. Le
Lyebe Philippe Guerrier a or-
ganise une petite matine; Le
Bourgeois gentilhomme a en est
la piece mnttresse, come un
aperitif avant le dtner.
Ei voici lee tirg- Sept urnes en melil onl ns al
lbes -ur nuie Iubl-. Cinq de ces
u'*nes portent des inscriptio-s:
0 iest. Nord. Sud, Arliboni e,
Nor 1-0 est Dans ces urnes sont
tous les nunimros, bien plies, lea
hIle's pran par ch' quie Dt)pir e-
meon Oies' 263 Sit 290, No d
5., Arlibonite 5ot. Nod Oucsi
25. Les deux autres urnes ne
portent aucune inscription.
Deux filletles aux bras nus
(pour 6viter tout soupgon de
irache ). montnt stir Il. se6ne.
Elles ont pour mission de
prendre dans les urnes deparfe-
mentales atutant de numerous qnu
le D pirlemen a pris de 25
billets; ainsi chacun court sa
chance. et Ia justice distributive
est observe.
Ouest: une fillette entrait 9
bill, ts; on lit le No. soitant, le
noin du preneur est ainsi connu;
onl lui souhadte bonne chance
pour le second tour, et le billet
't deposE par la second flilette
d, ns la s siime urne. Le Sud 4
70 billets, le Nord, I'Arlibonite
cliacan quatre et le Nord-Oucst
un. A chaque nom sortant ce
son, des bravos et des vceux.
Au second tour; I'interet aug-
mente. Un garVonnet monte sur
la acene. Dans I urne numro 6
sont deposts deja lea Nos. sus-
ceptibles de gagner. Dana I urne
numero 7. lea 28 billets; 27 n'ont
aucune mention, un a le mot.
gagnant. On braawe ferme lea
deus urnes, et le petit garcon
tie a de i'urne num6ro6 un billet:
le nomr et proclame; applaudis-
sements; ipuis il tire de I'urne
numero 7 un billet... Emotion i!!
douze on treize tois ( nous n'a*
vons pas compt6 ) le billet est...
blanc On rit. Enfln au No 191
de I'urne 6, I'urne 7 lIche le mot:
gagnant on bat des mains. Et
puislescris commenc6ren :quit
qui ? On consulted le listes orf-
ciellea: 191, liste de Monseigneur
Le Gonase, Mire Christine...
Vivat pour Mire Christine. Mais
queile Mi6re Christine? II y en a
eux i Port-a,-Priuce. une A
Llue, 'autre A Elie Dubois.-
a lishte de Monseigneur tie
Gooasse eat muette sur ce point.
Vive Mire Christine qamd
m6me.
Et I'on se spare content.
La loterie a La moutre du i
Pape i a rapport mille tro's
cent cinquante huit dollars,
uxquels i faut ajouter lea virgin j
leux dollars quatre vingts,drowuas
entree au tirago


2mm-l


J.- 1i J*f.


tJLC1 r --~c~PIB




LE MAT1-- 10 Avril 1929


1) 1 f' .1


PAUEir -


Lits en Fer et en cuivre, les Glaces, Tabeaux, chaises & Dodines, Jeux de."

Ion (articlesVicnnois). Glacieres, Atinoires, coiffeuses que vous trouverez



chez H. BLLO I FiUs
ff '1.4O/.Fil'


sont des Articles de premier choix don't les prix sont absolument modiques


I


I
a


I


*ministrationcommunale

de St-Lottis du Sud

nla eo r do Isa Commune au 8t mars e.co
m-oe re d e amMee bud,6talre 9 88-29
Octobre ler 1928.- Mars31 1929.
SDeo la pr cdente administration Loz. HRnriqu-z:
Balance accuse 30 sept. 1928:
Gourdes: 368.94
Recettes diverse du 1/6 oct. 398.12 767.06
Par D6penses G6n0rales: 255.00

Chez le Receveur : lundi 8 octobre 1928 gdes 512.06
'Setion do la Comanliseln Comnmuale :
Recettes du lundi 8 ociobie 31 5U5.50
novenbr '30 713.45
Sd6cenabre 31 92b.5t 2.175.45
1'6 Taoles recettes au 31 dicembrt 28 Gues 2.687.51
IM9.Recettes Janvier 31 586.54
o FRvrier 28 744.75
SMars 31 5D9.94 1.931.23
- Tlables recettes au 31 mars 1929 Gourdes 4.618,74


Par D6penses Generales :
du lundi Oct. 8 au 31
novembre 3o
d6cembre 31
Au 31 dscembre 1928 Gdes
1929 Janvier 81
Fevrier 28
tVars 31


362 23
578.7U
1.80.73
2.221.66
585.97
53294
1.046.88


Au 31 Mars 1929 gourdes
'Cmmission Receveur Dec. 31
Balance finale an 31 Mars
Gourdes :


2115.79


4.387.45
9.07
222.22
4.618.74


rss6 par les soins de Monsieur Louis J. B. Policard,
President de Ia Commission.


Un owyil_
rasoir et
un repasseur?
Double depense-"a quoi bon?
Quand le rasoir de surety
VALET AutoStrop combine
les deux. en un seul article.
Le VALET AutoStrop est le seul rasoir qul
permette le repassage automatique des lames.
Quelues coups rapides sur le cuir et P'on
a une lame fraichc. On peut se raser cqnw.
venablemeant ,t Le *re-: U ome laia ,'
peut souvent ervir pendant des semainea'
Le VALET AMaoStrcp rase t.oujo4rs
pwrfaeimengt-sms rriter l'epiderme.-C'es
le plhs &conomique des rsotrn.

PAWLEY SALES CO.
Port-au-Prince
S'T
e.s SmxVs d saoir de safety.
VALETAuto-Strop
cu+t par millwm&

2.' -* E


iimos dei sMrqvi fl
Slear avoant de l'achett,


cur vote


1lobioil


qui pos6de les plus fpamdes qealitls.


Empeche ,
QtE VOTRF TFTNJT NE SE
FLETRISSE


( onservez votre teint
trails et beau
Les teaches de r. ussenrs. le
hale, les bei tons, les points
noirs, les tachi s du toie et
tonhis les flt rissures similai-
res qui deJarent voire beau
teint nature nvtnt 6tre en-
I leves pai l'u.sage de

L'Exelento
Pommade de la peau
II a Wt sqigneusement eprou-
vi et essavy I II est un on-
guent 'midicamenteux scien-
tifique parlait, sans danger et
d'un usage facile.
Essayez-le; void's serez sa
tisfait de ses r6sultats.
En vente chez tous lea dro-
guistes. Pour 0,30 centimes
seulement. 11 est exp6di6 d6s
recep ion du prix.
Ecrilvez pour avoir unfchan-
tillon gratuit et le livre des
conseils pour la beautW.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tous
Eivez pour renseignements.


Liberty Egalitd FraternitH
Repubiique d'Haiii.
Eztraitdes minutes du
Greffe du Dribunal de
Premiere Instance de
Port-au-Prince.
L'an mil neul cent vingt
neut et le cinq Mars h quatre
heures de 1'apres-midi.
Au grelle du Tribunal de
Premiere Instance de Port-.au-
Prince et pardevant Nous,
Fernand Casimir,commis gref-
fier.
A comparu Madame Veuve
Constantn ('zaykowski, noe
Louise Price, propri6taire, de-
Smeurant et domicilide A Port-
au-Prince, laquelle nous a Je-
clare qu elle renounce pure-
m, nl et simplement Ala com-
11111,,i;t;e iyait xis iSe' en
ell et tleu son maria dtc6dk le
quioze janvier de cette aon6e.
Dont acte la comparantlea
silgn avec nous apres lecture.
Sigu : Vve L. C. CZAY-
KOW;KI. Fernand CASIMIR
Enregisitr a Port-au-jP since
le hu'it Mirs mil neit cent
Vlogt ntl, tuiio 140 ase 930
du registre P. No 5 des actes
ju(ici:Wres peru, droit fsc
clotuante centimes.
f I Pr Le Dtrecteur Principalde
1'Enregistrement.
(Sign( ) Louis"AM M
yu: Pour le conr= our.
i (Siuo) Cyrus SAUREL
- Pour ,x.diUon toi'e.
Pexr Jup on contorme.
ollationn6: (S.) LAB[SS9ERIC
Poor cope conforme.

On demand A acheter dens
,pates porter en ter mesorant
58 x 136 pouces enteuillures
comprisee -tte i rondie. |
Adresser offr es 204, Roe
Shoaas Madiou.


Avis
l.a Commission Communale
Pappelle que les Chques
emis en paiement d'Imp6t.ta-
xes on i Noeurs qnelconques
dis -A I'Administration Com-
miin:le,. oivent 6tre dresses
A I'ordre dun Iecevenr Com-
mu,"',I de Iorl-an-Prince.
Port-au-Prince, le 8 avril 1929


Avis

important
Par In presence. Ile public
en pirticilier et le Commerce
en g6nbral sint aviqs que,
le soussigne devant s'absenter,
son ills donard J a bo ul
Khawly, e.,I chsrg6 de la pro-
ciration de sa mason de
commerce. Cependant dI rest
entendu que sa sifnature.pour,
6tre val;hbe, doit dt e cnm
jointe avec' eflle de Georges,
Jabou' KhIwly ; ce a partir
du 6 Avi l cI)oirant.
Port-a.-Prince,le 8 avril 1929
Antomie F. KHAW' Y,


Vcn~te


PARl
Coiivention Sp6cialo
Ei'%crin de'Iclangrosse en
lot III(.( xv&'tllt''i1'e (lune otli-
g I 1'.) 11 1IIi')w 116-aIit' re pa %s~e(
al ijjo I de '.vlt'vI.oii (:ho'-
iC% t soil (II no~taiiCS
iI I 'ot t-au*I'riiice, ('1 date dui
oliZe Mai uiil il uit eli citvingi
sept. enregistuie ci sigiiifi~e
,IV( C CJlll~(e1c
It sera piovede Ile Samedi
que l'oui coinpicra treize avril
(de la prSSItsvi le i nn', I dix
helires all ma ii nen I'etuide et
par to miiiosicrc de Me lier-
tihon ili julX DI .1i c, liota ir
)i hi ic a i'01 I-ati- I n lice, rue
Fe i im u dc' M iraclIes, 'aIla
VV' le an pls )III-oilriit ci der
niicr enchlseri uar (Iv iie pro-
priet6, Ibds et b~tisses, sise
t-i LVl 'C I WIi! 'L P%:.umde(q-, hose,
dependant du FaniennIL'! Imbi h i
tatimioiDespt c'.(do Ia onte-
flan (to d Soixi X (pied s deI&'I
9 de sur iuin pi olimieuir dv
ce iiIpiuds I born)&c au Nm it
par IV resit,' (IV hIproprieli.,
ati Sud par i AvcimcticDes1-
pie6, a ilhst par 13wgto ct I
v III si par kIt:Iesic tic a iwe-~
int pro1)rl~e;


Sur la mise i prix de Sept
cent trente cinq dollars ou-
tre les honoraires de l'avocat
poursuivant et les charges de
I'enchere.'
A la requite du Docteur Paul
Salomon. propriitaire,demeu-
rant ei domicili i Port-au-
Prince. ayant pour avocat Me
Windsor Michel,avec election
de domicile en son cabinet;
Centre la dame Veuve C -
Iusc Tounssaint, proprictaire,
demeurant el domicili6e en
cette ville :
Pour plus samples renseigne-
mevts, s'adresser a l'avocat
poursuivant on ai Me Berthon
iieux DIanache, notaire d -
positaire (Iu cahier des Char-
ges.
Port-an Prince, le 9 avril
1929.
(Sigi ) \. MICHIEL.
I~II I ] _- ...--

MauX deTeIt
Soulages
sans droOuer
i tionnez Vicks
ti r la poitrint.
\ S1vertt une al
L i 1titl'l n suflit.
VICKS
VAPO RUB
Pour Tout Refroidissement


w


Sal


LFREA LIF



Insurance Co

Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE

sur la VIE

EUG. Le BOSSIE & Co.

Agents Generaux


MOSCATO PASSITO










, LA BOISSON LA PLUS
ESQUISE

A. de -Matt6is & C0

Ain7ts


_ ___


JI _


i,, _ -


- --






1A(,F 4i


URODONA/

Set la Goutte


Khumatlames
N6vralsies


0b6slt6


S, .t i e.,
PiV r


I -RODONAL
r.ct:o! le re;t,i, Lye le
foir et lea articulations.
.1 &Assouplit lea arttreS
el vite Pvbmiste.


Adl~~If &l'oecaslon des
FoauSOi s .geu~te.
vaIlIC5im. :e ~ riffts daii-

urreusk. .~i-0.1o; *ytrfol. dti..h-


. 'I


ALUMINUM LINE
lti Whitqey Central Building,
New Orl6ans, La U 8. A
PROCuAINS DsPARTS DIRECTS PoUpt PoiT-AL'-PBI ,CE HAITI
Le steamer ( Sassenhe ayant In'issO New-!trleans le 5
AviIl courainl sera mix Ion-ives le 12. i Pi rt-:1i-lriice le 14
et continuern pour Petit-Geove, Miragoane, Cnyes el Jacmel
pregnant du IrMtt.
TIn steamer laissera New-Orleans le 16 Avril courant
pour Port an-Prince et lrs ports du Nord.
Ce 8 Avril 1929.
A. dc MATTERS & Co
Af.sTS (iFNG nAUX


The Royal Mail Steam

Packet Company
Le steamer ( Conway ) vnant de Kingst 'n et des ports dui
Snt,scr 'i Is capital vc rs Ic 1'? avril p ochain pregnant fret
poinr 1'Europe via les por s du nord.
L. baintti tourist Aragui; ya 'venanit de K ngstoi,, sera
Scla capital samedi (6 avril a 1 here p.m.en route pour New
York vii Nassau
Port-au-Priice, le 30 Mars 1929.
1. J. 16n10,
Agent (i4naral de la Roy al Steam Pakel Company.
S 'Telephone, 2311.
,; -iii- -t __L -


Ven le
par autorit6 do JUNtIce


En vertu d'un jugement!du
tribunal de PreWikfe Iqstmn-
ce de J6rkmie, en date 'du
viut deux Mars de cette an-
n'e, redu A la requdtedu
sieur Camille Girault,agissant
en sa quality de tuteur des
mineurs Albert, Esther, Pau-
line, Marie et Ezra Missr, et
doe Rphael Mizzry, miReur
tmancipC, assist de son cu-
rateur le sieur Ceorges Jero-
me, tous proprietaires, demeu-
rant et domicili6s A J6r6nie,
ayant our avocats constitu6s
Mes 'imoleon C.. Brtids et
Okorges Nicolas, du barreau
de Icette ville, avec election
de domicile an cabinet de ces
a% ocats:
Lequel jugement homolo-
guani la.d6libra Lion.du con-
seil de famille en date d 12
Juillet mil neuf cent vingthuit
sous la pr6sidence du juge
de paix de cette commune,
autorise la vcnte de la halle


Ii MATIN- 10 Avail 1929
-m -- II -ll I


'nu mur P I A age (i:i" '"roof
llpewlanil d la u S .i ,Ao .
e ,la Veuve, Raymond {Iiz-
- zry accept sous 'b-nfiee d'in
ventaire.
En cons quence, il sera pro
cidt leieudi qui sera le dix
buit Avril courant.a dix heu-
res du matin, en l'etude et
par le ministere de Me J. B.
Joseph Vilaire, notaire A J~.
renue,a la vente au plus of
frant et dernier encherisseur
de l'immeuble suivant:
Une pro',riet& fonds et bA-
tisses situ6e A la Grand'rue
ou rue du Commerce de cette
ville, consistent ej une halle
en mngonnerie, & itage ( Fire
Proof) qvecporte en ter, bor-
ne au norda per la rulie du
bord'de mer, au sud par la
halle de Mr. Chenier Ville-
douin ; A lest'par la mer etA
I'ouest par la dite rue du
Commerce ou Granwi'rue.
Sur la mise A prix fixke
par l'expert Cy U. S. C.or am.
12,000 douze mille dollars.
Outre les charges de l'en-
chre.
Tel que cet inimeuble se


poursuit, selend et at com-
Sporte, circonstances et de-
penud nces,sans exceptions ni
reserves,
. Auxpbursuiteset diligences
des sieurs Camille Girault,
tuteur de, dits mineurs et de
Raphael Miziry assist de son
curateur ci-dessti qialiflks.
Pour tous reuselgnements
s'adresser aux av6tats ou A
Me Jo eph Vilaire, notaire
d6positaire du Cahier des
Charges.
S Jermie, le 2 avril 1929.
Les avocats poursuivants,
ceorges NICOLAS, avocat.
Timdleon C. BRUTUS, av.


A vonidi*
A vendre une belle col
ion de livres broohs,msn
de Bourget, Bordeaux, et
ces romans-cin6.
* L '* i 4 i


Conseils de Beaule


Eslevez ls I eT jet le roMe avee
lei hail N Mon.f, t
eOmeMlvtore lpeal pIt
tire belle el marelle.
Appliquez seulement le cos-
m6tic sur one peau bien pro-
.,re. Cest le conseil des der-
matologiste le' plus renoin-
m6a du m6ode.
Pendant lejour votre peau
accumule de la pousasire et
de la saletW, vus pores sont
chdrg6s de secrttion d'huile,
et pour au mentet eet etat de
vous appliquez du rouge et
de Ia poud e sa. oa e r.er la
couche p'; =ft6. Sinkt sur-
prise, chest la cause de taut
de points noirs' et de, peaq
ddligurtes.
Vous devez tout enlever
sur votre peau avant que votre
figure touche votre oraill,.
Faltes.4e, sawent Ie aonjge
de. specialistesaavtcl mousse
de savou tait d'huile adoucis-
sante d'olives et odurante de
palmes.


Le que vous seV i, en
Le matin, le midi et le soir


avant de vous mettre au lit,
lavez-vous la. psgA e *et le cou
avec le savonadoucissaut Pal-
molive et avec sa mousse r'-
meuse massez-vous la peau
l'aide de vos deux mains pour
qu'elle pinatre bien dans vos
pores. Ensuite rincez-vous
a 1'eau troide et sechez-vous
complement.


Evilte sette errear


meant indiqu6 ci.-deuss
cro'y pq quoe tout sav"s
est le meme que le !l
live, c'est-A-dire fait it
palme et d'olives.
Pour votre propre p
ne,voyz si le savon PSi,
live que vous achete$
baude no re avec le met I
molive on lettres dortt,
veloppe verte et lesceasl
au dos avec e mot Palh
demus
Le Savon PALMOLu i
jamais vendu sans embsq


Le seul se ret du
Palmolive est sa quality
sive et le seul secret del
mr)ndi le A b n inarc
Colgate-- Pa Imoliv
Co Chicago U. S. A. |


Representants pour
J. D. MAXWELL tl
1619, Rue Republical
(Grand'Rue)
^. __ _B


I


Ne vous serve pas de sa-
von ordinaire pour le traite-
........ ._ --, ... te fi


. Chan lsUWtat d'adWm* compris entire la rue du
La .sles.C. L VIRBST tre et la Grand'Rue, prel
Ci tace de laaMaison Jouse
c- Inorme us nombreuse Cli- latrellal
lec- ent6le quejS ateliers ont id Coupe leantt
v tratit6riit di No 331 de la 1 romptitude dana s e
c. et rue Thomas-Madiu ci- levant ies travaux qui serontT
rue des Fronts-Forts, quarter I u maisQn.
& ~ ~ ~ ~ ~ - -


6rhnd HOtel de France

NOUVEAU SERVICE

de RESTAURANT

Hors d'CEuvre varies ou

'Plats du Jour!

IDessert

Le tout iInouir G'"'( 2.5o
SSERVi ICF TIE'S 01SO 1: METS CHOISIS
P. P. PATRIZI
_e --u -a j n.~ sI~ IIa II l ---


Cr qui Be peut #In- dfpase#.

Ro~ta 'GlatimpaaonC

-F. SflJOUHNE
tPipnik (!I)Sides cord(itioirs rigourcumcs
I) A S E~P S I E
Pri~aratirou et Veote
PHAMAG'rFP. SESJOURNE
A ngle, des Rtues Rouxi et (jIV en ire.


I 'ieilleures cartouches


La Parslenie


Angle des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Prince T6lephone, 2006


Le plus fin Le plus ele6gant- Le plus a la mode.

Vous le trouverez en notre elablissenzent.


Costumes en Casimir

en Palm-Beach, en

daaardine, en Blue


'Eledique,


en sole,


Vt4 crashdefil

dh ALPAGA


en DRILL de toutes

nuances

en Noir pure laine,

en SMOCKING


,CHAUSSURES


- ..':


Marques

Mai shall

Richelieu

V excedor

Trianon

Douville

Parisienne

Walkabout


Derbis

Hazard


etc,


etc.


ohm VIALauturiseJpar Ae L~ommauduld


etc, etc.



FRANCO & CENT pria


_, I=__


I I I


Fm


9-


sk


.-A


-- ~- ------ ---~- -~ --~ __ _____ ___ ~


jT:


)


I


lYIII II




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs