Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04143
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 4/05/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04143

Full Text




ItL int Magloire

Ik.Au.CAINE 1358
EONME NO 2242


Os poutoglspan Iasitesl d er Ani'
;apeiple, font ex4#r de4 1: I: q'd
resouee sgb dions, & Sl,'elf.
tones socialIes, A ses .tu s. N mi,4j; -
ENis I'os ebliemias Wme par loI eI&i
Iecac,qq'iI remonce 4 1& re I i y, te..
It, soptjlnt al brurvaik de i
tfI~tC'M'. Nr A EJ


Mw N o PORT-AU-PRINCE (HAITI)


VENDREDI 5 AVRIL 1929 .


I Uiq.1t6 o Zin7!asa7



la roix 6t'le Faisceau


*1. *eis lm.sap. pe116omtis ro
ct e~~m.e bnshawus


i Duce, et ses ministres msont
Italiens. Certes, animn s l'un et
I'autre des memes sentiments
d'ordre et de hierarchie, fon.
des sur les memes principles
de discipline absolue et l'au-
torite, le facilsme et le catho-
licisme peuvent ep6rer s'en-
tendre ans an mdme esp it
d'union et de concorde. Mais
vraiment le Saint-Sifge est
* *


Ioe cities ditalie se comma de v6ritables bientaits souceux dobeir aux obliga.
,00 jourstci A des ma- do la Providence. ( Les con- tions morales et religieuses
siM dejole. Des can- sequences en seront immen- de son minist6re spirituel, et
dhctionmsdegrAces qu'6- ses et heureuses pour les deux si Ie fascism rest ce qu'il a
sn premier rang les parties 6crit un s6nateur 6t6jusqu'A ce jour. c'est-A-dire
s fascists rsonnent dans la revue a Echi et Com- une doctrine r'aliste vouee A
des fins toujours lerrestres de
iglises. Sur les places, meati ; I1 Italie va se retrou- des nsac e et de domination et
d'tiQe foule A la- ver, come du temps de la puissance etde domination et
d@s pr$lats de haut Rome imperial, eu plein ac- pour laquelle IL paix univer-
titent pas A se join- complissemeut de sa mission. selle est une chim6re, la mUt
Smusiques militaires La papaute, symbol, expres- dalit6 de la vie un combat, la
t des hymnes patrioti- sion et force de 1'Eglise romal- croix et le faisceau se retrou-
. Do haul des hires, les ne, va continue ue son c6te veront biena t en face Ieun et
encensent Ia maison so,, apostolat d'universalite et I'autre a' ec leurs di'erg. nccs
ie et tfnt 1'#Ioge du de charity avec des milices profondes. Car, au fond, < es
jv. Du haut des tribu- plus nombreuses et en ayant (leux symbols repr6sentent
kip pr6fets et podestats c6- A son flanc, bien voisine, bien deu< m )rahls, deux mondes.
N a napaut6 et les ver devote, bien filiale, ala nat on Dans a croix, ii y a a fatt r-
-Pie Et dans la Ville elue et p 6destinee). Bref, ia nil. Dans le faisceau... il y ,
les mondes ((noirs) press, les milieux politiques la hache. Et maintes fois,
cUC qui, depuis soi- et une grande parties de 1opt- come on le sail, au cours de
as, avaent vcu offi- union definitivement conquise cesderni6res ann6es, le Vati
t A cart Iun de par la brilla nte operation du can sestvu oblig de reliever
communient dans l'al- Ducea jugent que le 11 f- nombre de conflicts entire les
rg6ndrale. Tels sontles vrier 1929 a marqu le debut doctrines et m6Ihodes fascis-
rs effects visible de la d une nouvelle phase de I his- tes et catholiques.
liation italo-vaticate. toire du monde ol 1'Italie ver- (La fin d domain).
*rtqins rmilieux anticle- ra s'accomplir ses destins glo-
,gribaldieqs, ib6raux rieux.
tepts ou intellectuals Get 6tat d'Ame n6 de la r6. Dieu inttremsamtes Seielts IIaitea-
Iel6vent centre cette conciliation italo v a t i ca n e ses qi' veelent se d6velopp r
ion rligileuse de I subsistera-t-il lorggemps? Ver- pear reudre service.
lie entire applaudit rons-nous entre autres pen-
w acords du Latran. La dant de loues aneaes une L'Associalion des Memnb es du
s r re raison est que entente aussl dyllique entire or Esei fo le
is dipl' lefl.la- avri1894 et reconnre d'utilit6
teles diplomatic ues si ni- le fascisme et la papaut6? Ac- pvuri 4 M 1925 a ur
ha fI n A* i" L* ,. \ . p. o ll Dublique le4 Mai 1925I a pour
la fin de evolution telementa nous som es en bs: 1 d'ier au developpe-
1de ltalie en une seule pleine lume de miel. Mais de- mepnt de 1IEducation Ntionalte;
tqIe de la sorte runi- main? Ceries, toutes tle hy- 2. de donner des en,'uragem
toelle de la p6ninsule poth6srs sent permises. M is ments aux memb ts d- Co; aIs
diormais acquise. La celle qui vient la premiere A Enseignant qui .e igi,..l,-ni a.r i
n romaine, don't le 1'esprit est que, dans un ave- desacles de dEvoutmmcni; 3d,1
soufrait come d'un nir prochain peut-6tre, 1'heure pourvoir aux raises d'A!udes d sa
,do division, a disparu des effusions passes, les mr- entants .e ses membres nocessi I
Fit liblre la politique thodes, les doctrines, les mo- teux 4 de venr en aide Ah
d'un trouble qui l'a rales respective des deux par. cun de sea membe r sou,
,fois affaiblie et viciie. ties s'aftronteront de nouveau. voir et yens qoules les cirron -
vantage que cette con- On se souvient par example dances ou son action s- i-g'-
toute de politique qu'i ya quelques mois Aprine n6cessaite.
le sentiment pro- les pensees fascistes et catho- LeCorni 6 Hailen (d I' lli .n, e
par la reconciliation liques se heurtaient avec vio- Francaase reuiganisae h ior -
ticane le a Duce a for- lence au sujet de education au-Prince le 9 novembre 1905
consolid6 la grandeur de la jeunesse. Or, la question a et6 reconnu d'utlit~ publtque
ir de I'ltalie regle ici n'a point ett itsolue dans le le 26 Mai 1923. Le ComiI6 tra
tvement des coeurs. fond, le Saint Si6ge s'6tant vailleA la propagation en H yia
les milieux politi- conte.t6 de ceder sur le ter- de Ia Langue et de [a Lilt ralur.
leurs, les traits du rain pratique,.Le regime mus- morale es intellectuelle entire la
e sit faith naltre de gran- soliien considFrait ce pro- France el Hal i cr6d ou suhve,,
oqs. On y juge d'a- bl6me de l'6ducation come tionue des E oles, co-, tu de,
tle les id6es mussoli- no domaine dans lequel il ne Bibliotheques, uaista i i u d a
0i.bt reu une cons6- voullitaucuneing6rence quel- tournitures classiques tux o
Soleonelle de la reli- conque. L'Eglise, par centre, fliers dnuts de moyens, orgoa
1 de i'kg ise du e hrist. exigeait pour elle la formation nise des concours, dec.-nme des
Sd6dquit quo d6sor- catholiqe romaine de fen. prix A ceux qui se sonl distin-
scisame va puiser une tant. Qui done triomphera ? gu6s par des actes de ga,6rositl
Shergie dans len Le fascism? Alors, i n'ap- et de bout .
la pa t6t. L'on se pliquerait pas -le concordat Lea Denux oct. s se propot-
que Italie a forti- qui pr6voit 1 application int6- trails commons pour le si6ge de
htement sa situation grale du droit canouique en lears travaux Ainsi pou ront-
If terrain international. etalie. L'Eglise? Afors elle ad: elles affec-er des sail* sa leutr.
on se defend de 'in- mttirait cette doctrie par la- reunions, leurs biblio hequ s
d'utiliser les accords quelle I 'en fa nt appa leart lenr cours et Conl-reiices, el
Saint-Si6ge come ins- .vant tout A F'Etat. Et le d6bat dair avec plus d' iff i.n,-. (.
d'expansion de l'ita- est assez r6q nt 1opur qu'on Pour r*kliser co' irn, .n ,,
ias le monde. Maison n'ait paM ouihi6 ave quelle le deux Soci6t6s apr6s entente
Pes non plus que ces 6oergie point de vue 6tatiste survenue ces jours-ci, ont de-
avec no e pu fete'."tait p r la V-. maud, ,A l'Administrauion super
cuI tg is teI. 6 rllqee a rieure de leour permeltre d'or-
*KQtral le 1pit i<^L~r((igeeaniser one lotede an proit do
con t t!eI llP p awfy le i ce [arf uvres de civilisation.
an 6 Uime frdOe lT aco atih Ell os soamettent A la Loi et
q lAm dam s t, d'st. dotimain, A 'rAnrrt6 de juillet 1927, sur la
d Ise SuidvlA wsas d6- maUiAr. Nous apprenons que
anrs, tofi de8t. h oir, et le tseiase, sins e leourdlemande vient d'etre agr 6'
de~les siglnl- trail ir, dolvent t ver un Lee deux Socites owg'inse
r morai lout ici appel .A toom poor le
r P" programme qui ot d'ntilit6 gi-

S le l'italie et dans un tat do prtuaelle steeness pr
c-a- atranacltionf. laf.el dluiuooawl-mell flv
-Ml dI Z E UAfCm t9u kb rtain R*liWB.- C4pirieS.
.S5 ^:n. di aD!- (BS4U*PvoirF5 Ce s5n0 le p Kdempto-
de. l.* 'dioavlbt ee tre4 viw. rstWS i out pcrt et.* dUn-
^*de l6ditoriaa lu re- -vis run t d l'a ate, das une o , o r a p Me.
fai5cistasdit aujourd'hui: des situations les plus riches re n6 e M suon a,
Rcentie dr l i-n t-io- rade atfluence de fidiles. Lea
1e. Ainsi la hottiS- n1 e mr ek C lAPlhitte de es prtcbeurs o1t tatl enten-
Sk9teeIe, est de consi- hearts. lrtes leshaa-" dre. en chaar., de n g'andes
IHF^4Blib;d& Lairn tes personoal't a lEe,le e bien bells vM6i.


-~ s--


LA CIGARETTE SPUD
Si vous voulez 6viter d'avoir A la bouche I'odeur et le goIt
du tabac lorsque vous fumez.
Si vous voulez, en lumant unecigarette respirer un ar6me
delicat, un partum suave ; si vous voulez 6viter que le poison
de la nicotine attaque le bel emdil de vos dent.s, fumez

LA SPUD
Cigarette mentholee.
Se vend.ilt par lout.
B. & N. SADA, Agents Generaux.




Mnufare "Ha lienne


de Cigarettes


GE BARA


& C


Les Ciga ettes


"Dessalin ienne,


*Colon*

((Rep ub lica in e

Porl-au-Princienne

,, A a a fla sse d( ileair n6mne lonl les delices des
Srais ;'in1;i ui s


Rappelcz-vous, families
Qe- a nInis ;gr6 bil' pension s.colire nii triple point de vit
Etude. 'lravail, S in. '(st I INSTITUT TI11 ENhAI'EI
Que 1a meillemre e la plus rapi'lc m6thode d enseignemcni
,lassique moderne s'emploie a
L'INSTI'TUT TIPPFNIIAIER
Le succ6s. I'an dernier, de tous ses 61cvws de Premier'
est uoe preuve evidence el celui de ses elie'.s de 4iime ee
7 nt en est ut e aultre. L. Ins itul oftre, aux ielardalaics les
set vic s Sit sa ('.ass (iti I'hulosohic.l.
fl ct',- des rs : 6 a 8 hisrts p. m.
S c i, iria iqi < : Sleno dac y o, Conmp'ahililt, Laii
guis, t. 7 a 8 h. p. tm.
N'hcsitez pas si vous desirez avoir entire satisfaction a
confier vos cntant &
L'INSTITUT TIPPENHAUER
Reconnu d'l tilite Pubiique.
F nseignement classique g6n6ral.
1 pratique special.
I reparatiou aux Universites:



Les Chapeaux de paille

fine a'Italie de


R. CINELL Y & PIGLI,
SIGNMA pr4o do Florenoe.
Grdee d l'expdrience de son personnel, bien oulilld, font la
conquOte de 'tous les marchds du monde. Cellte importante
fabrique a aujourd'hui une succursaled Aew- I ork, 305 N as-
hungton Place, et. parce que la plus ancienne, ses produits'ne.
I r.~i.ent uucune concurrence. Ce sont, pour sar,les chapeaux
des qens distinguds. On peut les tIrouver a Port-au-, r nce, che:: .
Paul E. Auail, La Belle Jardiniire, Slambouly el Sergilek
awurice bienne Ols, edbara et Co, Jean M.2alamas,badame
$ ve Mourra*, hyppoliie R. Jeudi, Charles A. Carrtara, Amuon 1.
Saba, \ictor auboun, et pour commander, s'adresser a
I Agent,


C. BEt-TOLINI, Rue Bonne-loi.


loire t


I ... a vu, hier soir, passer son
une ampoule Mlectiiqtie de la
r'le (i tienire, I mie i d errilre
'autire. la file indieiine. une
diiaine dte lit Inies v tue.si de-:
<:iIra'o hleu etl tui portlient sur j
,I"s Ifoqueltes ht u in i d e s, des
e;t;ux d au. On avail I impres-
*ions d'tre u a in lond d1ane
lmur;rg d j'( l'ricUlilw4
S*
... a vu. ver I ien dte la lris-
lesse. au Chemin des Ialles, ..e-
vant i'etab)lisseinent til bijou-
lier,i une graiul plaih(ie jui'ne
Cl I)bouese. C'Utait nil siun l('a-
Ca,'aua qui avail verse t pleine
rue, ruinant ainsi, en inolis
Ftl' e secondu.e l'.ts)Iiir 'tine
);auvre inar'haiidltl dc la plaine.
l't I'histoire d, IPerriett, vt ldu
p)ot aU nit vint :1 lai n' iio-irie
des enlltal ts n v\:acanc es (qui
riaient niit loti ti, d a f1ln: t lane.

... a vu. dans un enlrefilel du
MvIN (u'lln Iecltei s'Iluicite
de savoir si un match d avait W6't r-ellemncit iarl ilir, lar,
Henry liernsltein. Noi (lt Eu.
ne sen tonnera it p,. U.lians
Satilsoln lI' ile des plus belles
pieces de Bernstein I tin des per-
sonnages n'etrangle--il pas tin
autre d'une mani-re terrible:'
*
... a surprise un de ses amis
qui circulaient avec un petit
paquel minuscule et blea etqu'il
sortait de temps en temps d'une
des poches de son veston pour
le faire voir A ses anus. Norns
(ELu naturellement se pencha
sur le paquel au moaienit on il
Ic montrait A un catmarade.
C'etait. luinutieu.emntl enve-
loppt6es. trois dents (qIte Ic bra.
ve hoinnive venait d(I s'' taire
e\lraire. II les e('xhlbil onmme
des depouilles opiinmes, t avec
tiune certain ..atisla.ctiont dans
les yeux et le sourivi, rcommine
pour se venger d'ell,,,s te tols
les naux qu'elles lui ;iv:>ient fait
subir au cour de nimiilireuses
et inoubliableh.s nuts.
ils tMaienl trois pelils gos-
ses. coinine dans la legende do
Saint-Nicolas. ls 6talenit nis.
lIs ~laient sales. Sons une 'a-
lerie du bord-de-iner,, s joualent
ensemble et riaient. Visages
poudreriz6s de pousirre, clie-.
inises d6chirees, culottes ab-
sentes,piedspleins de boue, ohi,
enpleine capital. lt chacan
se demandait o6 se troivaient
leurs pere et mere ou lhs per-
sonnescharg es de leur entre-
tien el de leur e education.

... regardait hier matin,, dans
la clart6 bleue du ciel. evoluer
une escadrille d'avions. 1.'un
,leux avait une esp6ce de queue
ien sauciss' qui le suivaiit a utin .
assez grande distance. Et danas
chacun y allait de sa petite ex-
plication. C'est un exercise pour
eur apprendre A lancer des
bombes A point nomm6, disait
I'autre. Cest pour appr(ndre A
laisser tomber la correspondan-
ce dans les valles ou ii n'v a pa.
d'adrodromes. Un aulir, disait .
autre chose. Un qu trietie sor..
tail une objection. Evid-( nment
on ne tomba pas d'accord et
chacun garda en lui la certitude
que c'Atait lui qui avait cnonea
la v6ritA,
... en sourit avec malice t i .
.,ouement trouventdens .ett
.etoe scene banale de la i b
omme une Photograpkie asa- t r
des choses amuniacs. .. i
*
.. a vu'leb m ssement de Tut.
:u de jour en 1uia plus fcrquen.i"
it. Ceat que ie service eU bies
lait, lea boissous de..'leusesft.
les plants exquis. NOTa- EI. VOUu
dira une autre fois tout ce qu'i
a vu ches ce charmant bommd.


L-- ---- -- =-


_ __ __


d


*' *


Z =s-. L





a.?



'1$.

~ I
.~! ~'
t
if,,


Ii


Le dimanche 14 avril courant,
eJ Cercle Dessalinia tiendra one
5rtnde esance aux fins de pren .
cre certainee decisions concer-
=alt la march de I'Association.
Colte reanion, A laquelle out et6
somvies he membres actils at lee
demoe/llef d'honaeur, aura lieu,
A 9 bi 1/2 du matin, danas les
Wsloo- de Ia vice-prdsidente
d'hoD ear qui dirigera les d-
bAratons del'Assembl6e,assis-
We des membres acts du bu. I
t AIb suite de cette seance, une /
M le impulsion sera dondc
eton. I


Lo ta unrailles
doa. errle
PARIS- Le Conseil d'AmI
S ade des Etats- U nis a expri
A: Leygues,ministre de la I
rine, la reconnaissance 6mue
2 joavernement amricain p
&i Ie transport du corps de
Herrick sur le croiseur To
ville u. Les obs6ques de I's
bassadtur Herrick auront I
demain au milieu d'imposa[
c6r6monies common la Frai
I Wo'en a jamais faites A aucun
i. plomate Atranger. Le cerci
s, era conduit de I'Ambassad
';; la cath&drale amiricaine au i
lieu d'an impressionnant ,
ploiement de troupes. Les c(
dons du pole seront tens |
S MM. Poincare,Briand, Quinor
de Leon, Owen d'Young, le
naral Pershing et M. .1. P. Mi
San.
Ccehet,le clibre champion frar n
de lreals a Ol batta
PARIS Une dfpAche
Biarritz annonee que Henri (
chet, champion do tennis, a I
battu dans la finale de tourn
de Riarritz2 par Pierre Land
avec 6, 't;/, 62.
Mp Selipcl. rhaacelier d'Autri
a daBni a dImission
VIENNE-- Le Cabinet Sci
qu i gouvernaiit I'Autriche dep
le 19 mai 1927 a admission



UIn beau filln

a Variletes
Dim uuche, Varies olirira
lrs beau fiUr, ./ellc .IsIctle,
Femme.
C(c mfi continue la gran
Sirie des representations sens
tionnelles olerries par Varit
A s& uombreus6 clientele A io
casion de la f .e de Palques.
C'est une trWs belle euvrn c
angraphique que tous devraiei
voir. Aussi nous croons qu
dimanche,les amateurs de beau
spectacles teront salle comble
w Vari6the pour voir Melle Josett
S Dautre part, d'aprEs nos in
formations, hienutt aura lieu,
Varnites, la grande repr6senla
ion do chef-d'ceuvre de Leo
Poirier, Voirdun. Visions d'lli
toire.



A St-Joseph
Inlassablement, avec la plu
grande activity et la plus bell
patience, M. le Cauoine Collin
cure de St-.loseph pursuit le
travaui x d'achevement et d'em
bellissement de l'tglise de si
paroisse.
Chaque jour, une nouvell
am~1ioration est apportIe at
saint lieu qui, de ce fait, present,
an aspect et un coup-d eil plui
agroables. Mais il rest encore
beaucoup A laire et le Chanoin
Collin fait un pressant appel i
m paroissiens pour I'aider dans
a tAche. Nous sommes persua-
d que I'appel dn Curd de Saint.
Joseph ne restera pas sans -chc
parmi seas paroissiens si jalous
de la beauty de leur 6glise.

ILe radio lea fer armes-.te Iea
du Service Teehaique
11 y a quelque temps, le ser-
vice du Radio a procde A I'ins-
tallation aux fermes-6coles da
Service Technique 6 Damien,
Pont-Beudet, Croix-des- Bou-
quets et Dumai, des antennes
pour la rNception des concerts,
soars d'agriculture, lemons de
hoses, rad ofu s par la Station
i. H. K.
Cette initiative a donn6, pa-
ratt-il,dea rsultats appreciables.

LA DESSAUNIA


A te

La I Fe

a Carrefoi
un C'est dimanche7 avrilcor
ma nous I'avons annonce qu'i
lieu ln cer6monie de la pos
de la premiere pierre de 1'6glis
a- St. Charles A Currefour. Ce
es une cliarmante petite f~te
c- riunira dans I'apres-midi
parrains ut inarrainej emp
*i- ses A apporter au devou6 c
nt le temoignage de leur encou
e, gement et de leur sympathit
ax La buvette, organisee pa
A propri6taire des Caves d'H
e. sera pourvue de tout ce qu'il
a- de plus delicate et de plus ch
A si. Lne parties des recettes s
a- versee A la caisse de la co
n truction. II n'yauraaucunes
s- prise, cL.r le tariff des consul
nations sera des plus raisin
nables. On pourra etre shr a
si d'avoir un service irr6p
cable.

lnauguration d'ume nouvelle S
s de cinEma au Cap-Haiti.n.
Dimanche proch un, 7 av
* aura lieu. au Cap-H1Ilien, I'inm
guratiou de la nouvelle salle
ca cinma de M. M,ix Ascencio, <
porte le num ch.rmnant, d E'd,
Pour si premiere represent
U tion Eden done ,'rincesse \
l sha ,,, ce beau film qui eut
I si graud succds A Port au-Prin
-e
e L'Xtat haltien
sET LA
A Pan Amerioan
Airwa3
- |L Journal Ofliciel, en son &c
S tion unique des jeudi 28 ma
i et lundi ler avril, public le tex
du Contract, ainsi que la Loi q
le sanctionne, pass entree I'Et
haitien, represented par M. Leoi
ce Borno, Secretaire d'Etat (
Ilnterieur et M. Joseph Lanou
Secretaire d'Etat du Commern
et IslaPan American Airw.ys
Par ce Contral, la Compagn
s'engage A transporter, selon u
tariff A determiner par accord
avec le Gouvernement, la mali
postal qui lui sera delivri
par les Bureaux de I'Adminn
traction Generale des Postesha
tiennes, A destination de Pork
Rico, Santo-Domingo, Cubi
Etats-Unis d'Amerique du Nor
et autres pays non desservi
par une autre voie aerienne plu
directed ou moins cotlteuse.
SOu peut lire les clauses d
Coatrat et le texte de Ia loi d
sanction au aMoniteur don't L
date d'dition est plus haut in
diq6e.

Le b, Af, eh n .. l AthlleticCI I
Cest demanin soirsoir que seri
done, A I'Intarnational Athletic
I Club, le grand bal de PAques de
I Assocuauon.
La fete qui aura lieu dans les
salons du Club, Avenue John
Brown, commencera A 8 heures
precis' s du soir. La caile d'in-
vi.:; ici: rclaim e A I entree.


tr
me
ira
de
de
ra
ui
es
s.-
a-
le
iti
a
li-
1-
r-
1-
i-
s-
>-






Ii







k.


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER

CM 6PAG(1(FAllUME 08i UBLB T19l2P9lIIN
I Avril 192

I


La revolution
au Kexique
MEXICO Battus par les 16-
d6raux apres deux jours de corn
bats, les insurg6s evacuent Ji-
menez en trains, automobiles,
camions et i cheval et so dir-
gent vers Santa Rosalia dana le
nord-ouest A mi chemin entire
Jimenez et le col de Bachimba.
Aux dernikres nouvelles, its 6-
taient poursuivis de prEs par la
cavalerie et les aeroplanes du
gouvernement. Le general Al-
mazan, qui command lea t6de-
raux dans le secteur, announce
que les insurges ont perdu au
moins 2000 homes en tuEs,
prisonniers et disparus dans les
batailles qui se sont livrees en-
Corralitos et Jamenez au course
deo derniers jours. A Jimenez,
dit-il, le champ de bataille etait
covert de cadavres ennemis.
La question de p6trole
aux Etate-Unis
WASHINGTON- Lesecr6'ai-
re Wilbur a intorme les Repre-
sentants de I industries du pk-
Irole que, d'apres une decision
de I'lttornnev General Mitchel,
le ( Federal Oil Conservation )
n'avait pas le pouvoir d'autori
ser les measures envisagees pour
reduire la production da petro.
le.


m


Distribution
do Cigarettes
Nous nousferons un vrai plai-
sir de repondre A l'aimable in-
vitation des representants de
la Manufacture Haltienne deCi-
garettes G6bhara & Cu qui nous
ont demand de prenire part A
la distribution des merveilleu-
ses cigarettes Dessalinienne,
Colon, Port-au-Princienne et
lI-publicaine.
Cetle manifestion d'activitA
commercial aura lieu samedi
13 courant, dcs 7 heures du
soir an Rendez Vous Select)),
Chemin des Dalles No. 869.
11 y aura chants et musique.

On redemande
vAmour da Rolmee
Nombre d'amis sont venus
aux bureau du Journal nous
prier de bien vouloir obtemr
de l'aimable directrice de Pari.
siana qu'elle redonne, au plus
t6t, a Amour de Reined, ce beau
film qui avait eu tant de success
lors de la premiere.
Nous nous laisons avec plai-
sir I intepreie de ces nombreux
amis et abonnes aupres de Tal-
dy persuades que, come tou-
jours, elle ne resistera pas au
plaisir d'etre agreable A ses nom-
breux et fiddles clients.
11 ne rest plus qu'A fixer le
jour de la seance. Souhaitons
que ce soit, au plus t6t, c'est-A-
ire au debut de la semaine
prochaine.


Le Chevalilr A la Rose,
A Parlsiana
Continuait Iexhibition de la
s6rie des beaux films par les-
quels ii a inaugure cette saison,
Parisiana nous offre dimanche
un nouveau chef-d'euvre :* Le
Chevalier A la Rose 0.
C'est une comddie galante du
plus haut interest et qui se passe
dans des d6cors vraiment po6-
tiques. Lorsqu'ok& saura que les
deux r6les principaux sont te-
nus par Huguette ex-Duflos et
Jacques Catelain, on compren.
dra du coup quelles minutes
dart et de poesie on vivra di- I
manche soir A Parasiana od se
rendra en foule, notre public
si friend de spectacles rares et
de choix.


l G6rande Foire de PAques as profit de
e T''(Gvre de oa nreteclioa de I'E-
* !f ( CKKHE ).
i- (a e(CICUE).
Parmi les multiples altrac-
) (ions qui donneront a cette fMte
2, un grand charme, nous appre-
d nons que le public aura la sur-
is prise agreable d'applaudir Mes-
s sieaurs Fallot, Chaubet et Myol
dans leurs dernieres creations.
u II sera offert aussi aux amateurs
e une petite scene spirituelle et
- ddsopilante.
Le% cartes pour le th Atre de
la galley so vendront le jour
mEme de la tete, au gaichel.
b Elles couteront 1 gourde pour
a nrmdes personnesa et 0.50 pour
tuants.
D'autre part, lea fervents de
la danse pourront cl6turer cette
brillante journee par quelques
bons tours de valse ou de lox-
trot au son d'un orchestra en-
ti anant et de la musique la plus
aninere.


Maladies & o Peau'
Maux de Jambes
11 vernest ImuAdi e t t
Scn rapid par
.Au Pr6cieuse 11


IOT JOURNAL j
M-w- -1
1929, 5AV RIL.--Rier, to;u ceux
qua prdtaienL roreille pour re-
monler leurs montres a rheure
du midi en,furent quitles pour
du bruit el du vide: car 4a Si-
rdne, la meilleure indicatrice
du milieu du jour, resta silen-
cieuse. Sa grande voix ne se
fit point entendre.
Cependant les gens sont si
habituds d 'dcouter hurler mi-
di que plus d'un soutint qu'ellc
avait bel et bien indiquer
I'heure mWdiane. C'est la force
de I'habitude; on entend, sou.-
vent, mWme lorsqu'aucune vi-
bration ne produit de son.


PAO"LE MATIN 5 k-VtltIM12





n
j
*



S





i




al
pi
in
ti

a
ni







9
Li


Ps




bi
ve






PC
so
te
a
g




cp
m
IL
as
C(
bi

P c
so
cll


'SM.


- ----- -__~___ _


--


!


I


On-
on
Ol-
tu.
aT-
tu-
est
n-
de
0o-
OS
a
ce
a-
es
n-
le
es

re

z-
ie
es
er
re
as
la
ts
s-
I-
lu






a.


i
















I
8






lai




tai
S


RAD:C.'LE tC.R TOUI
SULCtLAS-
rLAIES DES JAMILI.
SPSC!IASIS, DARTU~ES, e
--P rtMAN"FAISOI3.ECZt.MAS.
t-... 'O4U ,I)Uctnjr en Pharmecit.
2, ?ntII. de CIa'sarin, w1a N18669(Swaim$)
%M flVe S, t.,t.,ha Pan 198 a
S':1ALioi&-rifc




5E AY 1929 PAjrjP-1


- -~ -~


F, E B ASLIFL E-


Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE


EUG. Le BOSSES & Co-

. .. ., Aents Generaux


MOSCATO PASSITO


I


Pou Is nums assa


Agents demanid6s poui tous
ays.
,rivPe pou p o *seCIAtI ii4. lril:

Compagnie 6nrale Triansailantique
Le steamer *Carnmiare ) part
de Bordeaux le 24 Mars est
altendu vers le 10 courant. 11
repartira le nidme jour pour
Santiago de Cuba et des ports
du SoU.
La suite de I'ititinraire sera
fixee a I'arrivee du uavire.
i ort-au-Princt, le2 avril 1929
E. ,UJBELIN & Co,Ageuls


On demanded
Un bon prolesseur de lan-
gne espagnole pour deux 616-
ves I
S'adresser au tMatin .


A~


De plus en plus les hom-
u0s comprennent que leur
personnaht depend de leur
attrait persounel-etquecette
Attraction personnelle est ba
see ou contrjriic par la che
velure. Uls trouvent danus
L'Exelento
Quinine Pommade
La combiiaison idiale pour
I'attrait et la same de la che-
velure.
Une chevelure qui nest pas
en saute ne peut dtre attra-
yante L Puminmade de (Qui
uIne Exelento est line piepa-
lion medical. Elle emnbellitla
hevelue et la ieud souple et
, ytuse,de telie sorte quclil
u lli aubsi ia a lhcV tiilt t',
,.I domel I ba i ti. h I saim ,
ED 'l|e ill c iu t I s iS

ecepiiij iU lI p,. L.\ ,

NTA, O IA U.S.A.
tilL.NTA, hLOuhIA U.S.A.


Timbres-postes pour
Collect Lions.
La Ma SUU VVui LEL.NPUT-
TEN a Fltur.l ( .e-r;) Fr,.n-
ce, maisois lia ujauise foudce
en 190, achei' les tumbres-
pouste de Hliai par toutel 's
quantitds.
Elle damaude de lui taire
dus euvuis ou lui taire des
oflres avec quanhltes et prix
a vendie; le i.ia i.es doivent
dire debarrasses du paper,
propres et en bou etat.


'4"




,5 r ',,


Comme un rocher gigantesque'qui' s'6lve
dans le desert, defiant son alentour de son
indbranlable solidit. ainsi sont les qualities
qui ont rendu cel6bre le pneu ballon Good-
year. Les milliers de personnel qui se ser--
vent du nouveau pneu )allon Goodyear, con-',
naissent et appr6cient sa vraie valeur. Ceux.
qui emploient constamment le nouveau pneu
ballon Goodyhear, et qui ont obtenus des miil-
lier de ini ics de satisfaction, savent (ie c e ti
tre de t le plhs grand PAEL GOOD) EAR s
qu'on leur donne est plus que merite...
THE WEST INDIES TRADING CO.
Port-auPrince, Gouaives, Cap-Haitien'
Jacmel. J


Th -~ I-
'Ca
'S
I
~a' ~.

S


-5;',
~~~1~
'5* L~A~


Panama flatIrut ~i.
ftearnihA line
Lesteam~er l 'est
-oa twidu A Port anIt i i C.(ve-
munat de Newv-Y'.1th, Ic hlan-
(cie 7 Avr'it I L'"4', ; IpaS.
dolict.'IS, X%?Cji m, ii, ,Cars)O-
ijitti (1d i ltj i (iflI irecte-
imieut pour ( OS UI ~inal
Zone, prenlaut Ili ,A I I SS0
gers.
JA.*s: H. (C. VAN jh1ClA)


Monaco IBai '
La direction de I cLablisse-
meat counue sous-'".TT -nomi
MIONAtmO BAR auruowe A sa.
Ciieut~e q 'mi et 11t'11, r~aIr&
au No 120 de l inhcle anti~s
Destouches, con mguv;'e I officee
du Garage Fordson.


S ...


5,JAN SOUCE


* hY ab U


*5,(


I -- rq~~~JUY --L. ~


ommoomm"


L


IS









Des horloges fameuses'

T OL1l'1!,: W1)hfde a beso uiri dnrc~veil dc ~ontance.
Le" \.\ !,x soli til~l 1i M11.3 p Pat'u t p rs Icu-~eal..
itis de ".(T r111Ctire ptrLci~ct lCeIur bonne apparuci:.
Lcur leurs at traits qu'on coflalht ;t 1laW.
valeur lcICS Ullt renJUS ta metix comnmcchron~o.
nitrrc !,i i 10ItCSls parrrics tin monde.
Ces j> in J et r unas,,ortizneftt d'autlT3 Westdox
se venticrit partrout.
WESUR k* CLOCK CONMPANY. LA SALLE, ILLINOIS, IL U. A.


Qui tl'CUI

des 1h Lil I'eSO
~ Cliii 1 1.111Ive le"


tizi % tZ is ii la ltiuedcs
Miracles No 740.


/


I


I


-. *,


vi "l


86





tt






.I 1,
* ii ;


LE IMATIN -


donne un tent Oe lys


P&td!re idad
ad~'&c d'. un
cu.emiemelaZ iraJ


foum .466.1
Ow *S~rvs.
W .....; -
:4 1 A .I

'0210p fien. got? P-10


I
I ii.


The '*yal Mail Steam
JPacket Company
SLe u (eAe 'r Conway venant de Kingston et des ports duI
'itidscra capital vers le 12 avril prochain prenait fr6t
.e bateau tourist e Araguaya ) venant de Kingston, sers
la capital sawedi 6 avril a I Ceure p.m.en route pour New
Port-au-Prince, le 30 Mars 1929.
.1. J. ,BIIO.
Agent Gendral de la Royal Steam Packet Company.
T616phone, 2311.

ALUMINUM LINE
"I' 0, Ceontralft hiding,
PROCHAINS DtfARTS 'DIRECTS POUR PORT-AU-.PRIhC HAITI
Un steamer laissera New-Orthus le 30 Mars courant
directementpour ,Port-au-Ptidce' et e ports du Sud.
Ce 21Mar* W29.
S- < t A. de MATTEIS&Co
AWrtZn OtIMAtx


Orler pualpa ble,
p@?fkm flldtkuI,
ichuetz44 to inler.
1* rd.I






nI_ 14 LAO


AVis
Tous ceux qui ne sont ps
citoyens de la R public tme
d'Haiti r6sidant dans la C.rn-
mune de Port au-Prince c'
qui ne sont pas encore e'n
registr6s sont priAs de pasw..,
au Bureau de la Pnlice,P 'I-
au-Princ, pas plus tard que' e'
10 avril 1929, dans le but d i-
der au recensement ann.iel.

Notice
All persons, not citizens of
the Republic ot Haiti,residing
in the Commune ot Port-au-
Prinre, who have not as yet
registered, are requested to
call at the Police Station, Port
au-Prince, not later than 10
april 1929, tor the purpose ot
aidittg n the annual census.
C I. MURIMAY.
Major, Garde d'Haiti,
Chief of Police


5 Avril1929


Horn-Line


I e m/% Minn ,lor>,-ve-
.ii de Kingsto e't athiillld
s la capital vers le 12 ou-
,ant en route pour I'Euppe
via les ports dd Nord, pe-
nant tret ptas aera.
Le navire *TheM s i. venant
d'Europe, sera ici vers le 12
cri., partant pour Kingston,
Sto Domiogo.etc, preoant fet
et passagers.
REINBOLD & Co, Agents.



Mme Jenioe ac E aidy
nonce qu'rlie a tmntrStor6
6tablissement au i hamp de
Mars, A l'entrde del'Avenue
Ducoste.'
L'6tablissement s'appellera
dUsormais;
BARB et HOTEL PLAZA t
T6lpbone : 2092


A vendre
Meubles A vtndre :
Glacibre. miroirs, vitrines
:. binets, Lits divers, rechaud
,.Fireless cooker* chaises, ta-
bles. ltrolas, lampes 6lectrl-
ques etc, etc. j
S'..dresser A:
Rita.RiVNFER,c/o Van Norden
Direction: Derniere barrikre
:, gauche de la ligne des mal-
'sons en montant Rue 4 de
t Avenue L.

H electric r r. Almost
rew and iuo cell0'qt c6dldi-
,tion.
Apply to: Lieute1&t*t '1*-
mas. M. C. 49.
A vende
I Tn trigidaire en parfait 6tat.
S'adresser an :
Lieutenant THOMAS M.C.47 .


r~Fr~rIs rnt

N EGTAR (:AL'F*J




Rhummen bgpb t1 de I borde 1/2


2 Gour


^1 -Etee 4,50
2 6toiks a
3 a 4,00

4 etoites 5,00
5 7,00
MlviINt NECTAR est vieuz de 20 ans.
ISPRX, ler Prix, Midaille d'Or, A Expositia
Plusieurs Medailles aux Expositions Communales
Srs Concmuraa mualua s Expositions


trh isonWest*,sWe e m4eblerden
Alcohol rectifik polar liqueurs, alcohol pour biniast
pour lampe. etc.



N SERVE
de RT RA

Hors iu e varii

PttUa du Jour
Dessert
LIetLff. r G 2.1
E TRS SOIG METS CHOISIO,
P. P. PATRIZI


-w-~ ~r ..~ J...~.L., j ~irwi ~,, ~,4. ~ltr,' Ii
I. '


La demand pour les PNEUS et TUBES


FIRESTONE


aLugTu~iete tous Its jours, et ccci expli-
q1e se fall que les acheteurs de ces arti
ScI %nk cativaincus que le 1PNE1IS et
ES WIAES TONE donnent une reel-
el. agz~ Isb~suritk enroulant dans
eArs voiures suittto allant A leurtIra
tuil ou en prainenade.

SLameilleures Marques (I'A utoiohi les
ve~udues courammew eucaHaiti sont g&~
n~ralenient iquipkes ties PINEUS et TU-
F$ES FIRESTONE, et

Pourqo0i ?
purce que cas Cabricants d'aiittniobile's
obtchcrchk pendant des ainti'es les incii-
re Poems, Pneus sup~rieurs el '4
nta~bles comwe les Mach intes qtjius ve
MteCt ilmit ui('itMIh1 s Lila oc~uILsimiI
e les I1'RE.,TONE IPnei's tetTubus
quet ejaidinunide kilon)Ores I-*


[.A preuve de ce que nous vtous disourq
vbus, b tv40%'wkv do o-,kIts G arages e t
Itsblafes d'ibr"10w o~iJcta capitait:c,


wl


Pridre de noter quO les bN
vantes soot des sous-ageots OM

FIREjSTOD
et vous trouverez chez eux lW
bons PNEUS et TUBEfS:

M"rs J. Lucia
Cap-Haitien
Mr F. Maurd
SPort ie Paix
M' Abel Lacr
Gonaives
Clement Pini
Saint Marc
Savinien Mai
Petit GoAve
M' T. Gous$
MiragoAne
Mr Elias Sali
Aux Layes
Mr Edm. Laul


A .i suite de la baisse continue sur le-caoutchouc tes Pabdr tarWIREST

sont en measure aujourd'hui de vous offrir des Pneus et Ttibes atUW plllU

dans l'histoirede la Maison FIRESTONII TIRE & RUBBER Co.


IL


*'i I,
-~ *~%~
~~Lz~


Nous vous prions avant d'acheter des Pheus & Tubes aille

visit, et nous sommes persuades que vous serez satisfaits,


L. PREETZMANN-AGGERHOLM


urs de nous fai'e


& Co, Agqnts G4riljx-,u-uedu Qu


P~AGE'- 4


- ---l..~ - -. .-- a.~ ~ - - ------ -- - -~ - -- -


----- --


; -1_-.~


------- -----~ -+-


I


I ;I)r :)'PUQ, 1'4~~1rm


'Sadirs 6toile


5.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs