Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04137
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 3/27/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04137

Full Text












POIT-AU.PRINCE (HAITI)


MERCREDJ 27 MARS 1929


- ;.-~- .-I- -~ ----L -1 -


Que personnel ne l'oublie !

C'est demain, en soiree que

Parisiana donne CHRIS-

TbS.Et,dimanche,le grand

Cin6 offrira CARMIEN,avec


L'huile d'olive \

ge d'Aix DuIret


ier-s

est


neutre, clouce, leqere,

^I onctueuse.Deplus,

lie esi nuirilive, la-

calive et rafi aichis-

inte, qualiles pre-


ieuses qui la font

Sechercher non seu-

lement pai les amateurs de

C i cuisine,mals parlous

.. lui so iffrent du /oieel

'des divers organes de la nu-


raqieis arrive,
Iient6t 'e steront les grande; el solcniel'cis ktels de la
Semaine Suinte. Piiqnes ati vtve ou hac tia t ic. a se irocurre
les articles les plus delicats et les plus uhics.
Aussi pour rfpondre au d6sir de sa clitienle, Ia Maison
KAWAS HERMANOs a p ~par 6 un st, ck spent ial d i mrin liandises
,Pour Ia W et de PAq Avant d'ach tler quoi iu)e ce sol aillkuis, visitez


KAWAS Hermanos


Les Chapeaux de paille

fine a'Italie de

R. CINELLY & I IGLI,
WsWA Wr* d. no1ro*.*
Grdce d r'experience de s"on unRel, bien ouill. font la
eonqu.te M t'us, lea .iphe" ion.e. Cilk iprtstank
Sf aiue aujourdhid uhe succunaed -hew- ork, 305 v as-
(Imt on Place, et, pae.e que ,upu, ncienne, ss proddAihne
craignent aue we cocunencmnee. t' , r sdr,les chapeu.rx
IdpeM disaineas. Ootput let .trouver 6 Port-ou-Prince. chez:
MJA. Awaa. La'Baelle J4tie. Stambouly et Sergile,
a urice Etienne 1ls, ( ebara'de Co, fean A.'luaimas,iadame
1ve Mourra, hyppolite R. Jeudi. Charles A. Carrara. Anton I.
Saba, 1 ictor Baboua,s -' et pour commander., s'udressar d
IA gn,;. BE, TOIANl, Rue Bonne.koi.
A mi iiiIJL~.


Au Wiet
uPaklals National
Hier mating M. Ferdinatid
Wiet, E. E. et minlistre PlIeii-
r tentiaire It? ie 'race en Haiti,
u~t reuau Palais National,
p ar le Pr~sidcnt tde li R~pu-
1)1q '1 it? i qm it prsenta les re-
zueicicznvits de son Gouiver-
iiciiicit jpourI1.1 part que Ie
Presidont uiormo, le G(oIN vt'-I
netueuit. le I'tiplj)! dIdltai(illn
prs i Ia cerL'iuOle inii itIi'
du ma u~cial Loch.
Ensifitt', M. \Wict se rewit
au Pailmis des Miiii tCUC-s of] 11
presi'IIta .1 ssi ca c iaCItin(cs
Seci'ctaircs d'l*.ttIses reuc i-
ciiemcis tcilSet Lx tde sOl(on -
verci'inullt pour' Ics hIi tCS
marqueIS (ICS'1syuiipathie ([Ili 1l11
0111 W t~iol"ICS


VERDU)IN,
visions

(lHisloireN,
II v:1. iaii.. cc gra cd ii ll,
mizel lfigcirss SvI br~l iq ties ql li
sol lI Ics vIsIonS tic ii iii It', l
vl1u;litlau cvs de 1.1i. ) c c
Le Vaici i\ Wde i v, If 'Ew-cA
ni1,igfe iO1,0 l)1lti(fill, ; Iv (soIld
fou.0ge sol ide du iniatevit1 Im-
nia. 11. I-honlimelii,(il, (nsI )Ia
sOufliance, dkcoiie la IiwurIV
ioici lechl -oldal ii arc;iis ,
S. hevii~eyesqul. !et Ybjaflimr
it a Iit- nari ii, comlbal tau
t iiwi aman vsl le pri-
files. I ~ILic i dshm
Et piuis, CC Siml:(( L~a IVeil
Ili(t )), IfLe pLIysl i tR, ((La mi tic)

Et tout celi, 1 Iul's (ces igiu
,cs kdut Syliiibolisuie Slisi',-
kin, isi' 11% d Illisoit C qile
I'oni veI'- hta l atj ,a Xi rics.



La weim iinte dern i ~ a Of
11)[1,10C:i~ Itx (ouaIVVlive~ii I-'Scc-
Le Conseil dIAdininistratioi
a e16 ainlsi compiose :NI \1,. IFv-

Laincelot, triesmticr, Eu aiwois
.t ft a d.seria ire g~'u~rai
Li s Coiscillers sonl : M 4i. 1
D1i J.1 a lout ue, .1iu s Z61ihyril
bei Laci oix, Joseph IBruius,
Co inposee de si ha u es P~ei -
soniiralitks des Gonaives, nu.
Joute9le le a Section de I' AI-
Hiance Frai'i'aise n'accornphise.
vii ce Ic vi lle, la plus Irwt-
Ineuse besogne.


Usecgrande lthe de l'%micale iles I
Insfiulviess et Dtl~ lr
Mardi prochain, '2 avril, sera
donnfr, A Parisiana, une gran-
de et belle Weteau profit des
ciuvres de i'Amicale en faveur
de entrance et (k la Jetinesse.
IM. FO~IX Magloire, pre?4idcift
de l'Amicale et Ilispecieur des
lE~cples. prIon~~cera uTICbelle
Coriferenve sur des Pages ifin-
dites de vosilge el diiisloire ifa
prop'sMi~ne mission W h ii
euvllibizukia."
Le ri~unio a u ra Ilieu de 5 A, 7
beures du soir. Le prix d'entrite
W'est que deux golirdfs. -NW,
double que pour uuie UmtAviC itaUb
I eurs el niui'utricva ei poluru
sli noble but i .Iae a I'jiluuice
&-I A LA JuesIottnPnePe Fn-


So:re Ill


... iune archande de banasne
passiil, sous le soleil, offrant de
.ette voix trainante que I'on
sail ses products. I're de ses
1) II,11lo's toi I in ,i'l n it elle lit I' ft ',I tI t re-
1) t"Id 1'll f, tit, 'I t'+, s >'inito iilles
(| 1 ; l \ ',l ; ll> l ll )llll" Nt>11 |)Ht<1.
S.' )nciihliant v\rs I h.inaiit' ,'oi
r'S 'liit, (Jili 1'('liti( p '11 |)rl'llit1-r<
frI il'h ur icli(ta cl I iAne (I h see,
,( m:1t1lariiies N' sorlil t e prison.
No i, (l''. li v il li \ ,rIn1 l're dre
t' tl tl\ Ill>IIllns lnlltil i Qtq 1<.
IAw+ viacillail sur son tIroirl el
lI. l.1 i iv rtilfitgrer Il cage qui
llaIiitl'l tll :lv' i i ilt ln i ie.


'Jails i tic ct-s dmiiiings Oi I on
ili11[Se jUS;Ifties Iai'tl (ore. des
]CtuuCS geiisq iii s'C I donna lent
a~ ~ l'ttr~i ailser, de rI`e
tie boi I't, Ce(Ide chanitiu. (:C;s
bea ILI (C t Wpida ot, hi aJ0eTIneSSC.
NXA I )oll'(lUOI, 111ITS h-
ni' elis (qui s'aimitisueiil No I iir
t lii.H SC 1IcIiA-1-i Lit' VIM' C \
on Irulws qui porla ieni Ides 1n:s
SuLAtlsdi deiujil NOuTH(Ii.A En. iLm
sl10li. 11 e.st pjlt'i'Iilic deS : I tusor.
hid IS Si Itli liti- flspet t Ic l' "o
-1euI I, ii V':Iut 1iniU X e'11ellai 'e
Ii's Sigues ext~u'ieurs. Ca rriulilt, i.
(:st pl )us cri'Aiit pci hls a ii


dauis ce uut'mc (lancIng, ce
iil~me soir, a' vu un enuplo.0
J une de nos deux Banques
cot ip~lleineint iv re. Cefa c'est
.10u1 allaire. Mais pourtqhlocher-
chnit-1 T-l tjerelle ;* twit Iv hull-
de "~ I leureuseineiit la P o II(-t'
veli cii (ItqUi~cOnfltft'"e mid iiii
11111ian files Lh's eiil r oits i lo
s auust' ser nt Impiiovablemnwtt

det'pils IIna l' aw ii- kI CIc Il
tjul stm nmitai't Orept' jibiljj i ''4
Ce (lIitalail la joie det,'ertaiiie
idlilSe, iSili)I pit 01tiiilit q ie
Con1 boltutda vaiitage. NO-rim ML
n a4-t-il pafs %it 'Il, Ia (-.IIijaglIl',
till tIes (i(tme irs ilscriis ,litL Bari-
00U, I' iSt0iWIiL6 (que told le
iioiitlc admniramijt,edCVdaretrouil-
'Crtcliiiet lcoiirel' a cainpagite
dec bonnie tiiiec ctrepu'ise par'
l a 1i'tsse parce '(j IIA VU it trop
,0.1%,iVitIt evt'lec oudt' ce jouu-
ki. En ediet, iI enlevatiilsoit yes-
lt]u, Sun Imiux-coil, d~bout innait
sa clitmilse. 1EnAcore tliipen itllI
a urait (ltscenidliison jpaiialoi.
E~t i1 cr'atit, gesticalail, da sai I.
cliatitait Itainosia et(Luutre-s reji-
gaines dune voix, tialureile-
mjent, de rogoine...

a vu, avec admrniationi, ulie
Adidrnation un pcui iroiique, on
46inlt~ewIn qui 6trennait un 'e
lees chapeaux A large bord quii
viennent _de IaR~publique Do-
4nunicaine eA quje ia mnalignittd
populaire appeli~nt cassave. 11
etai~t tout hei~reux et, tout flcr
de 4dn* couvre-chef etllsouriait
i tous ceux qui Ilui* tionnajentt
i'occaslon tie Fre tin large sa-
lot et parsaissdt tout dispoI;' A
en vouldif lolA reux qui esqo is
,vaieiit oc"N~on de se laisser
saluer'. '..~
u a surprise dirf'i~ "'ce sow, .
aucoinl de Ia ruefle CrmeIeaq
et Ldti Bois-Verna, un' viaillard !
.,(ili appuyi de Is tfte
un arbre et 4i~di
gens quz,,.
dikent une wseoude .1. ,mis ton.
',iJeiitvu ie I"lUie.. Me w dr6le.
Lilt aui quui Tacco~uriepetit,
'I Afteiitlat Aun'e ti'~s ,ttite dis.
tailce, un tVetre so plus, et it
e h i neu a~ trien et q li4
host qute e.


.2


*1


-- 7~7- 7- -~*- -C ---- -~ -_ ~_ __ _


- I I- .~ ~-I ~T------~ I --------- ~-- .. I 1L-


I


pour I1iidivide, In seulerhose isdia-
pfnLsableueol ach sie : e'ret leeamj
r~Ictft. bi. ROOKlikELT


I4


IM






. LI'MATIN 27


DERNIERES Nouvelles


de LETRANGER

(401.61E FUA(AS1 BES COILS TLELIRPiUlQIES
2 Mars 1929



Les funrerailles du marechal

'FOCH

Le Primee de oialle a rfrep'eal le Roi d .aglcterre, son P.re
Dei Pritrnes e deii bM -scoats out vellio,hier,Ie cereveil
de 'lllstre Soldal


PARIS Une toule immense
value utin million de person-
nes a salue le cercueil do mark-
chal Foch expose sous I'Arc de
Tiiompbe A co6t du Soldat In-
connu.
Le 4 lit t de la D#llgation mni-
litaire de Leltonie. le gnbrrIal
Dankers. M. ('d1ool prI.idhnt
du Conseil et ministry de la I)e-
fense de Teh#closlovaquie, le g6.
neral Ilickie, reprasentantl 'lr-
lande et 1'imniral anglais Beaty
sont orrivs A Panris pour assis.
ter aux fun#raill s dn minarclial
Fo b. Le inmarchal Caviglia dl-
po"i une touronne rnFr la tombe
do Soldat Inconnu, il a apporiO
A M. Painlev le 'alut de FAr.
ine italienne A Armbe Iran'ai-
Se.
Le corps (fu mur6clial Foch a
M6 transpor.0 avecr le mme ce-
r mnoial dans la muilin'e 6 No-
tre-D)mie en presence de Minme
Foch el ses enlanis, de M .
l'ainlt vi, mini-stre de ln guerre.
'Ygirol, miinistre des s olonies,
Luclieur, ininistre du 'Tr'vail,
Laul'riit E.ync.niiinslre de I A..
rotiauiiqii., Ponct, sous-seCrt--
ltire I'E'i.seigiienten technii
que el aux licaux-Arls et du g6.
neral Gourutd, gouverneur mii.
litairt doe Paris ; le cercued de-
pose *inns utie chapelle ardenle
est veillet pur des olliciers, des
tlnrs e (.tie anciei)s combat.
"aklt. Iis junuaux rappellent
I'admiralion du 'rince de (ialles
pour le marecrhal Fooh et la ler
veur, evec laquelle il a assist,
so ser ,is e de Wesliuin~ter. lIN
sont proloodeinent touclies de
son d&sir de representer le Roi
aux fonetrills et de I'approba-
tion du souverain.
La population parisienne a
continue aujourd'hui pendant 6
heures sins interruption a defl-
let devani le cercueil du tnare-
chal qui a lI transl.Are pendant
la nuft de 'Are de Triompht A
i .
Al I('sEil des EtperlI
PARIS Le Comilt des Ex.-
perts a adhbr6 A la conclusion
du* rappour de lord Revelsioke
co4cernant la creation d'upe
baqque iuternationale ; il a ac-
cepte la proposition tie M.
Young sptcifant que la dis'us
sion ties hitlres se feriil duns
les conversations pariculitres.
I griadIs e('pA d'iiles
PARIS-La saison des brands
raids asriens s'est ouverte hier
par Irois lentatives. LIs avia.
teurs espagnols Francisto Igle-
as el Ignacio'Jimenez qmi out
quittl Sevidle dimanche pres-
umidi pour se rendre en Amlnri
que do Sud sars scale sont
p issts a 4 heures ,:9 hier apres
midi aa-desas du Cup Blanc en
Mauli'anie(Arique occidental)
oal ils doivent e- lancer A I' ls.
saut de I'Atlantique.
Le dirigeable aGral Zeppelin,
a termin, Ii croisiere au-des-
sum de tIllalie repr6sentant la
premiere eiape de' sa croisiere
de 5000 miles au-dessus de la
MAdilerrane orientiile.
Les aviateturs uruguayens Be.
riswo et Oerdqul ex4culent un
rgod de bonua volonte avec es-
cales ntombreuses de Montevi-
46o a New-York poursuivent
Ir route. IlI one covert hier
jftape de Soatiao duChili iAn-
ofagasta en 12 eures environ.
1. leifq er l.6iibs
WASHING r Le ecreai.-
re Kellog a'embarquera vendre
di iur l fie de France pour
slier passer quelques semaines
de vacances *n France et en An
tLeterre. M. Hugh Gibson, am-
-dear A Bruzellea el princi-.
pal ddejgoue arnaricain a la Corn
smlsaon preparatoire do desar-
moment qul se reunira le 15
*'ri, asembarquera sur le me-
at paquebcc.
la Fimee fera les fuearaliies


P~ARIS- Lts'obs~qes du (it. 1
I sront -CdIbrees I
do M L


la calhedraleNotre-Dame.Lor'-
que les portes s'ouvrirent ce ma
tin pour la messe de 6 heures,il
y avait dejA une longue queue
de personnes qui atlendaleni
pour defiler devant la depouille
du gineralissime delunt et en
peu de temps In loile grossit
dans de telles proportions que
la queue s'elendail jusqu'au mi-
lieu du parvis. Lorsqu'A midi
des ouvriers arriv'reiit pour pre
parer les ornementations pour
Ia ceremonie de demain les por
tes Itrent rfermtes% el un grand
nombre de personnel se irou-
verent dans I'mpossibilite d'ap-
prochli.r du ca'alalque. Pendant
les six heumes que I'eglise de-
meurin .averte au public, plus
lie 25.000 personnel ddliltreit
dans un ondre partiil el dans
tiun religieux silence devant la
chlapelle ardenle tendue de noir
avec lames d'argint dans la-
qluelle rei)oqe le cercueil que
veillent( deux p fires et deux
bov-scouts.
la Povi)icet t rtlndu un so
lenniel lahonmiag.- la nmemnoire
de Foch. l es .s'rvi -.s onl Et;
ct'lhltOs nolanmnent b la catlhb-
drale de Reims, a Be.,uvais et A
Nancy.,
.ONDRES- Le Prince de
Galles represenlerait le roi Geor
ge aux lunerailles de Foch
Uit service tunEbre solennel a
ete ce16bre A la calthdrale de
Weslminsteren presence du prin
ce de Galles pour le repos de
I'Ame dn mnrechal.
PARIS- Le cercutil du mare-
chal Foch sera depose cette nuit
A l'eghse Notre-Dame.
Ilierles Representants des Ar-
mres italienne, polonaise et rus
se sont venus saluer li depouille
mortelle. Les condoleances offi
cielles continent Ai afluer, no-
tamnient celles du Pape, du roi
de Suede, du President de la
Itpublique de Liberia.


Le Dictateur
trop vieux
Prim@ de KIteri rer, he
un successeur plus jeure
MADRID- Une note du gene
ral Prirno di. Rvera la press
declare notalnmen qae I" gen.'
ral ne me senlanl plus assez Iort
ni assez jeune pour continue A
gouveine" tient A abreger ses
preparalils pour quitter le gou-
vernement.
Le Parl'ienlt faseidle
RHOME Les erlctilrs itaie s
sont appeles auijurd'hlmi s-ino
lionner la lisle dts deputies eta-
blie par le Grand Consei: tascis-
le.
ROME-L.es elections plebis.
cilaires se sont 'ieroulees normsa
element.


Biemltl la ville des Cayes aura
,I'lectricitt
Notre confrtre Le Journal s,
des Cayes, announce quc le pro-
jet (Id'lairage lectriquc de la
ville de Cayes est. actie!c-!ment,
en bonne voie d'execution.
M. Daalder, concessionnaire
du Contract, relate aLe Jour-
nal aa passE deux jours aux
Cayes, il v a quelquesjours, en-
visageant les measures A pren-
dre pour la prompted execution
du project.
Le Conseil d'Etat a vote le
Contrat, I'Administration Com-
munale a flxE les bases d'un ac.
cord avec M. Daalder qui est
parti pour 'Eurojpe ;donc, bien.
t6t, la iumitre luaira aux Cayes.

L ranion oUg
Depuis nsamtdi dernier.le Bu-
reau de la voicee a remis aux
conduc'eurs de camions el de
voitures reconnues apies A con-
duire sur la voie publique, un
lanion rouge.
Memure absolument nEcessaire
A mettre fin aux extravagances
et mille licences auxque es se
livrPiant lea conductears de voi
lures publiques.1


I- OTi JOURNAL I

l2XJ, 27 MvRS. -- Avuat-hitr,
devant la Cath drale de Port-
au Prince, lorsque le Ministre
de France eut achevu I dloge fu-
nabre du ,harichal Foch, la foutl
applaudit. Une question? Ap-
plaudit-on lorsque quelqu'un
prononce Ioralson ou un liogc
funhbre dun Grand hAort ?
RTponse: NON.

Le Rapport anuel do But COm-
mismire des Etals Unis e Bialli
Nous avons revu un exem-
plaire da septiim6 Rapport an-
nuel du Haut ommissaire des
Etats I'nis en Haiti.
DaDS ce Rapport, M. te G n -
ral John H. Russell fait un Ex-
pos6 clair et pr6cis de la situa-
tion gen6rale en Haiti.A ce Rap-
port tr6s important, le Haul
Commissaire a adjoint la traduc
lion du Message du President
de la R publique au onseil
d Etat A i'o:casioin de la convo
canon du Corp! en Session Ex.
traordinaire, en le lisant pr6c'
der de celie hlute et juste apprt
cialion. ( Ce M s.sage est un do.
cument l)iisloi iue d'une ielle im
portance (que l se .s ncessaire
de linrclue dans mon Rapport
alnI (I. presenter un tableau vb-
rsnlble des aullaies hainennes ).
Nous iliemercious pour le gra
cieux envoi d'un exemplaire du
Rapport qui nous a 6t1 adresse.


V ctory
Ce (iu]'c d(it MClle Lelia
Ilrjb)aiacoirt, modiste; La
petite epingle ( Victory )) est
-cel lei.ent iodlispensable tnt
anix chcvceux courts qu'auii
chevetx longs. Notre cdientelc
en est Ia vie elt necessei dcnous
la (lemander.
Lelia BARBANCOURT
P ur *enseignements, s'a-
diesser b 1' ge i, e de Vict,.ry
flair 'ins. en Haiii, P. 0. Box
77 Port a Prince.


Ne pouvant se conslruire u local,
la Chambre de Commere d'Ielli
1fide oae Socite iummielire.
Le lunidi 18 inars, les mem-
bres de la Chambre de Com-
merce d'oalmt se rtunirent -n
Assemble Generule. La quest
tion du local A construire pour
loger les Bureaux de la Ch'am
bre de Commerce figirait A I'or
dre du jour. Mais, Ir ssemblee,
ayant reconnu I'impossibilite de
construire le baiAment projelk,
a decide que les souscriptions
recueillies jusquici, a c( tie fin,
seraient rembouisees aux sous
cripteurs.
Mais ceux de ces derniers qui
se Irouvaient parmi les mean
bres presents se south siont.o.
ment inscrits po r u e on i1. ,
pdrts a une S >i ele aniiauobfiEr
quie I' sImemb et coiVilli dt- fo
der oen lieu et place d, iriiuiii, uu
bie a consi Uiv.
Cetlte So .Ii- ura pour uwi.
que but la cu.struct)ni (i u.'
local desinge a etre i,,, a I
Chamibre dtic Counmerc"
Les statuls re ette S, .ctc.,
dit notre catlil ere v Haiti Corn-
meiciale w, sont a I't-ude et A
une prochaine Assemuiee et-
ndrale de la Chambre de om-
merce le Bureau sera elu.

BELLE POITRINE
PILULES ORIENTALES
d dtl-Lt I A Malll e m -
i dpeuie e v dmaot '- IIlt i
B I I...... ...:... li .. ..i' I <1 t
s a l ,LIa Oi


Vaafices do Paqes
Depuis avant-bier, lea Tribu-
naux sont entr6s er. vacances
de PAques et. aujoard'hui, A 10
heures, apres la proclamation
des resultats des examans du
second trimestre, instituteurs,
institutricea et ecoliers ferme-
rount livrea at cahier pour ius-
qu'atilundl8 avril proctlun..

La Ihe cede doi air sex Cayes
Dimanche prochain. jour do
Piques, 's'ouvrira, aux Cayes, is
premiere eoole du soir.
Les journaux de celte ville
fout un preant appel Hil
adulles qui ne savent ni lire ni
dcrire pour seo presenter en grand
nombre aux coars.
La tondation de cette cole
est due A la Commission Com-
munale des Cayes don't Mr An.
toine Ferrer est le president.


Toutes les P


DE LA








Scomprennent la Prote<


Foudre sans auqm(



uq,.Lpe os



-.-- Agents


.4.
-*- .*.. .-


~_L ~1 _I 1 __


PAIL~l -1).


omp'.
.0w.






J2AM. ANNZE NW 6664
Port-au-Prince
Td6dphone : 22d2


Le M.al.t


SIX PA.. .


FACtE-3


Mercredi


27


Mars 1929


~~S T~ s ii T


reglement de la

Question Romaine'

t de Lalre,dil NMunMlil", net II me si tA la dlagre anm en


e discours qu'il a pro
mreanment,a f'assembl6e
aile, devant une salle
SITOpEra royal, Musso-
ed elare que, dams le r6-
I de la question romai-
ay) avait eu ni vainqueur,
Slt, el que a c'etait dans
lrit d'6quit6 absolue, qu'a-
l6 conclu 'accord recipro-
irtabliasant une situation de
p1 i etait revenue danger.
et perilleuse pour lea deux
as
paix conclue entire le gou-
eat italien et le Vatican,
dit-il, un Evenement d'im-
capitale, non pas seu-
our 'Italie, mais pour
entier. La date du 11
dit-il, marquera dans
car c'est A cette date
tA6 sign le trait de La-
par lequel ( le Saint-Siege
ia, solennellement, recon-
k roysaume d'Italie, sons la
de Savoie, avec Rome
ecapitale a.
avoir reconna le r61e
m nent de I'Eglise catholi-
dans la vie religieuse du
italien,- ce qui, dit il,
partaitement natural pour un

tuedeo STh6r6se
AP6fIon-Ville
S.- So bentdicllone
'Cat dimanche qu'aura lieu,
I .IgliseSaint-Pierre de PEtion
Isa benediction de la Sa-
t e Sainte ThEr6se de l'En-
IliJ6sus qui a etE place, en
Jit 'glise, par les soins do de-
m4rE, le PEre Hock.
n~aombreux parrains et mar-
oat ont choisis et une pe-
.16te accompagnera cette ce-
riaonie.


feloputrMe des mavires ea 1928
o rE s oune statistique du
Sa Grande-Brelagne et
ade construisent a elles.
autant do navires que
sul aures pays ensemble.
es chpntiers britanniques
andsis on a construct en
des navires representant
nae de 1.445 920 tonnes,
ni(253,00X tonnes de plus que
mae prdena, centre 1.253.
'IlOanes poor tobi les autres
La construction des chan.
arnglais atteint done 53.6*/
Sabtoanage de tous les navires
ruits en 1928. Voici les
relatifs an tonnage des
navires construits en
'Chsatier de Ia Clyde 572,0001
Ihnes; Allemagne 377.000 ton-
ass; Hollande 177,000 tonnes;
htomark 131,000 tonnes;Su6de
If,00 tonnes; Japon 104,00-*
; Etats-Unis d'Amerique
lO tonnes. Le 44/o de ba-
x rconstruits sont munis de
taer.


oontr.

ONSTIPATION
prenos lea
OMPRIMliO
DI LORT, Pharualem ,
Usi, aRue s5ak.nae O
| I3ST LE NZILL.UR .
SDIs PURQATISF C

Sme ~mds


people catholique, et sous an
regime comme le. ascisme,-
Mussolini drclara qu'll 6tait su-
perflu d'affirmer que tons lea s
tres cultes, quo n'etaient jusqu'i-
ci, d'aprs las constitution, que
u tolertas ne seraient I'objet
d'aucune persicuion, suppres-
sion, ou tracasseries.
Mussolini semblait en parfaite
sante. So voix vibrait avec one
force extraordinaire, et grAce 6
racoustique excellent de l'Ope
ra, portrait mieux qu' la ILham
bre des d6put6s. 11 lit son appa-
rition sur la scene, lorsque tous
lea membres du cabinet et le
grand conseil lasciste se turent
assis, et que les 400 deputies eu-
rent trouve place sur la sc6ne.
11 a 6te I'objet d'une ovation for
midable, de la part de fauditoi-
re.
Pour la premiere fois, peut-
etre, dans I'histoire d'un Etat
moderne, tous les candidates A la
deputation ae trouvaient reunis
dana one meme salle, un parti
unique ave. un programme uni-
que, avec lequel ils so sont pre-
sentes aux elections le 24 mars
courant. Un soul discourse a 616
prouonce par Mussolini.

Pose de la promitre pierre
de I'glise parvisstale de Larrelonr
V',a le dimantb 7 yav ii pao.
chain qu aurout lieu a Carrelour
la puse et la benediction de la
premiere pierre de 'eglise pa-
roisbiale de Carrefour place
sous le vocable de Saint-Char-
lea.
Guest S. G I'Archev6que do
Port-au-erince qui prsaidera la
ceremonie.
Carretour, comme on le sait,
est une pasoiase de r 'rchidio-
cese demervie par lea Religieux
de la Compagnie de Marie.
RKapelons, en outre.que S.G.
wgr La Biha jcemment nom-
me Evejiiedd Port-de-asix, a
ele pendant 5 aus, de 1905 A
1910, cure de tarrefour. Av,.nt
ba consecration episcopale,Mgr
Le Bihdin a eti Pro aiocial de
la Compagnie de Marie en Haiti.



Les tourists
Co qutle d6pensent
dana le mondo
D'apr6s de r6centes et sev-
res statistiques, les tourists
americains d6pensent, chaque
annoe, dans le monde, un mil-
liard de dollars, suit 25 milliards
de francs. Avant la guerre, il
avait 6te 6tabli qua ces memes
d6penses atteignaient huit mil-
lions de dollars par an; ce qui
n'6tait dE6j pas mal.
Cest depu-d 1919 que d'an-
nee en annoe lea chiffres se sont
enfls : 150 millions de dollars
en 1921; 400 millions de dol-
lars en 1923; 770 millions de
dollars en 1927; un milliard lan
dernier, assure le minister du
commerce des Etats-Unis.
En 1923, on enregistra 260.
000 tourists americains; 356.
000 en 1925. Ils ont et0 406.000
en 1927.
Bien entendu, certain pays
ont saisi I'occasion pour canali-
ser sur eu0 ce fleuve d'or. L'Al-
lemagne deptinse, A elle seule,
dix millions de publicity dans
New-York. Ces pays recueillnt
le fruit de cet effort et de ces
sacrifices. L'Allemagne, l'talie,
la Suisse et la Grande-Bretagae
seat envahies per lea touristes.
amuelalins.


PEuf trREla pitti ~ddcideisadisfineliom osi
P ca Irl'arl el la science. Laprerisio.. '4
le prioseipes sws-jarrml do Is i M rair cene
leis qaued l'a ri det icu trop hidNe Is valeur ar-
tili~quf 'I-. i~I iivi' -we Vwbeida auol
dciil W ore i"combjaeslqiflleg deux.
boasain PAC KARD a preckiou eltIs juilesse
*at demiO s Na ammlacioire de chaque parties
nmkemique, cepeadmantI'an rl b eonaiueur de
do Is carosserie adonmO ine ron-idbrafiem so
COrlbe. V0ic0 une UUI Incde p~reii~mescirliti.
4ums .g e langiae uo~crbo' carosserie, I'or-
gucil do IMPiel ede l'arl.


P


A


C


K


A


R


D


Anton KNEER
DISTRIBUTEUR pour HAITI

* ,v *- -. ..


PLACE DESSALINEs
Cate chic Rest;uraIt de ler choix oI l'onstrouve A toute here les consommations
les plus delicates Saudwiches sans pareils Bicre a la Pression.


MEOI


Gum ppar6 om 8 mbwsue
3claltomoat Vwaa pouve jp'4.
Iai*a'lees jo& ie p Mhiwlit
qwo v ar'ea jozmxiegoatfE
on asdemt 3 minutes. Les
fioamow 4&vbiu* 3 minute. cul-
".at psrtltoment, mur votre
tournaw o n I minutes exacte-
=ftmcoIQs-.,,Lprot 4. mCUR-
Imiemo-as dam. n ehehures.
XS vooa.


L'alleraage de terrains
A I'lle-A-Vabhes
Le Bureau des Contributions
des Cayes, par avis inser6 dans
les iournaux de cette ville, a an-
nonce au public que les parti-
culi rs pouvaient affermer des
terrains A l'lle-6-Vaches, en pe.-
tite ou grande tlendue, aux prix
de lo ou 30 gourdes par hectare.

Plus deo concourse
do buveural..
II a eIe signaled au prefet du
Morbihan que, dans certaines
communes, A occasion des f6-
tes patronales ou de concours
agricoles, les programmes de
rejouissances tomportent des
concours de buveurs de cidre
ou d'autres boissons.
*ll ne vous echappera pas,
ecrit le prefet aux maires de son
depai element, que de telles exhi-
bitioas qui vont, d'ailleurs, A
lencontre des dispositions des
lois sur ,'ivresse, sont de natu-
re A porter atteinte A la morali-
te publique. II est done du de-
voir des autorites de s'employer
r A faire cesser des spectacles
aussi lamentables.m


.Aubrison oerta In o par loa

CIGARETTES CURY
otis MOURE CLERT





Malad"S e 1. Peau
Mcqix de Jam bes
: aag me m 6dia l
rU66r1."A&rapi.w r
Eau Prdcieuse
DEPENSIER
RADICAL POUR TOWS
ULCIRDES
PLAitS M S AMEL
ORso Dmm ARS
Mds. D~UANCL43Mh5, CZIMAS.
Z~ SIOUX, Drsaron PAsraseM..
72s vom do Chasilm.&Mais I M66(Sae.m).
so so.td o"afogam AnPkwmehW.
D*IE a Port-au-Prince.
0 MATEUSN, Pbarmacic Saiot.Frsncoir


Lits en Fer et en cuivre, les Glaces, Tabeaux, chaises & Dodines, Jeux de

Ion ( articles Viennois). Glacieres, Armoires, coifleuses que vous trouverez



ShezHM.BALLOVI Fils


Sont. des Articles de premier choix don't les prix sont absolument modiques


___ ______ __


I I I II


4 ~


___


- ~t -


~-----"I-- ----- -- -


Un magistral

coupdepoing

Vendredi dernier vers lea 10
heures du soir, M. Clarence
Mevs, en compagnie de quel-
ques amis, faisail de la musique
dans la second piece de son
Etablissement de Commerce,
Grand'Rue. Deux individus,pro-
fltant, sans doute, de l'extase de
ces messieurs qui 6coutaient les
airsplus melodieux,s'introduisi-
rent dans la piece d'entree oi
se trouvent maints objets, s'em-
partrent d'un miroir ct s'esqui-
vtrent prestement. Mais, si M.
Mevs avait r'oreille attentive A
la musique, il avail aussi 'ceil
aux agucts ct, il se precipita aux
trousses dties deux malfaiteurs.
II cut la chance de rattraper
F'un d'eux A la rue des Miracles,
blotti 1'omnibre de la galerie
des Magasins deM. Nicolas Cor-
dasco. Le plus fort, c'est que le
malandi in voulut liver bataille,
Mais heureusement que M.
Mevs a le puting solide et. en
plein visage, paffl il lui envoya
un tie ces coups don't Guerner
lui -nmeim cut et jaloux.
l.hoiine, comnime une masse
de plomb, s'affaissa sur la chaus-
see, crachant du sang. On le
conduisiAt 1 H6pital ou il ne
reprit ses sens, que le lende-
main, aux premieres lueurs du
iour. Idlentilie, on sut que c'est
e nomini Audre Sydney, repris
de justice dangereux, liberE de
prison depuis le 27 fvrier der-
nier.
II ne fit aucune dillicult pour
d6noncer son complice, ien
connu aussi de la Police el qui
sera, sans doute, bient6t appr6-
hende.


Revue
des Deux Mondes
15, Rue doe Universite. Paris
SOMMAIRE DE LA IUVRAION
DU 'ter MARS 1919.
Erromango. Douxidme par-
lie... Pierre Beuolt.
Quelques Maitresdu Destin.-
Mouseigneur Seipel... Verax.
Pour le cinquieme centenaire.
II. La mission de Jeanne D'Arc...
Gabriel Ilanotaux, de I'Acnd#-
mie franaise.
Les Mahuscrits de Diderot..
AndrE Babelon.
Lettres inedites A M"' Volland
... Diderot.
Femmes d'aujourd'hui. -- IV.
La pharmacienne... Colette Yver.
Menoires. 11l. Ambassade
A Londres ( 1871-1872 )... D)u
de Broglie.
Nos grandes ecoles. L'eco-
le du genie... Gal. Robert Nor-
mand.
Georges de Scud6ry, gouver-
neur de N.-D. de la Garde...
Charles Clerc.
Questions scienitiflques. La
diflusion de la Lumidre... Char-
les Fabry, de l'Acadenie des
Sciences.
Les Academies de Province
au travail... C.-M. Savarit.
,Revue musicale.- Une saison
d'opera rpsse.- Mme Lotte Lvh*
mann... Camille Bellaigue.
Chronique de la Quinzaine.
Histoire politique... R.pne Pinon.
Ht itX DE LA Ot,' Ely bV.I
fn U aois mOOS rrois or'r>
Seine Seineet Ose 1oots 5lito 16.11 .
DUpartcmcnts et
Coloniestranaises to6frs ,4 it al,' s0
hitranger :
pays a den -tari(
postal 130 frs 66 us 34 t '4
peva a plein taritl
putal 6o Irs Si frn 41 o 5,))
Sbonnements patent du' ler 1 du I>
de chaque roois.
itHt. DU NUMJIRO:6 Its
4


I


-


--







LE MAW'J. 27 Mars 1929


- ----.


Les meilleures cartouches


En vente chez J. B. VITAl,, autoris6 par le COmm ndant
de ba Garde d'Halti.


InfoMttFioun de la Marque de l'huilc pour votre
moteur avant de l'acheter

Mobdloil
qui possede les plus grandes quimlilts.


Lasau6 -esam neprernilre u~ssiI
Llawgle dune sast& masuflique
Stout dasa as moade.ftLAw
'ma.~ssproviesneat des germ.. qW
aboadest dwla wIasaetA. Le Save&
Lmwibu twtu ttorn ice geramsdo
In pu I Is purill.e t I& psroehs,


Iii


Avis important
IPlusieurs personnel m'a-
yant faitle plaisir de deman.
dcr le Cours Eldmentaire de
Gtographie-Atlas, bien que les
souscriptions recueillies I an-
nie pass e le fussent pourle
Course Moyen. je me mets A
la disposition de lous les sons-
cripteurs qui d6sireraient
avoir ce Cours Elementaire.
II ne sont pas ohblig6s de me
le payer immcdiatement. 11s
ne m'en verseront le mon-
tant que contre li remise bien-
t161 u Cours moyen.
Adresser les demandespar
poste ou en mh maison priv6e.
Avenue L. pr6s de 1 'Hpital
Amiuricain,
Luc DORSINVILLE


Clich6s pour journal
et Revues
On trouvera A acheterA Ila
PENSION OZAMA, Place Dessa-
lines, des cliches pour jour-
naux et Revues. Plusieurs de
ces cliches ont paru A la Re-
vue haitienne 6dit6e par EL
G RAFICO.
Ceux qui desirert s'en pro-
curer doivent s'adresser a Mr
Sahm Aun. directeui de la
Pension, qui peut aussi taire
ex6cuer des cliehbs sur comn-
man!e.


For renI
Alter Ap il 1st, two sto y
building .o! ner Rue dai Cen-
tre and Rue des Miracles,now
occupied by Service Techni-
que de I'Agricul'ure.
Apply Banque Nationale


A louer
A partir du ler Avril 1929,
la mason A 6tage en briques
si'ue a I'encoignure des rues.
du Ctntre et des Miracles, oc-
'.upec actuellement par le
Service Technique, de I'Agri-
culture.
S'adresser A la Banque Na-
tionale.


A)IombIia Phonourauh &

Inc. New-York

PRESENT


VIVA TONIAL


Nos


901 & 630


Le Phonographe A reproduction Nlectrique, le plus perfectionun donnant un rendemeat
p"rtait et prove de 98 o..'
Dans ce -simple instrument sout combines les accompliawment de COLOMBIA VIVA TONAs.
dine la reproduction de la Musique sur Disque avec le plus fol et dernier ddveloppement
das I'ampliflcation. Le diaphragme du COLUMBIA VIVA TO~A.L done un ton merveitleux; non
meulement vous entendez Ia musique, mais il semble que vous en.tes:p6n6tr6.


Avatt. d'achcter aucune auire mach ne
de ce genre, nous vous invitons A passar I
voir notre exposition dans notre magasin et
celle de Mi. J. D. MAXWVLL, Grand'Rue,
pour vous convaincre que nous vous olTrons
ine machine absolument sulPrieure a toutes
elles qui out i diJ par, en laiti.
f'-'rexposition des dtrii, is niod)les r,is l
eSt pe.naanteet sans ol';gation pour vous
out I'c'refltife ceT inrrnniv ents mervrilleix.

L. Pj. EiTZMANN-AGI.FllOLM & C


II


_rrIL


A louer
1.- La halle limitrophe avec
la Banque Nationale de la
R6publique d'Haiti et totes
ses depenaances, qui consis-
tent en unegrande halle avec
sortie sur la rue Eugene
Hourlolly. le tout ancjenne.
meant occupy par Mr H. C.
Staude.
2. Une grande masonn
en mur donnant sur la pilce
de la Paix ou place Geflf~rd,
limitrophe A la Pharmacie
Buck, comprenant de graqides
dpendances, une tr6s gra4ec
halle au rez de chauss6cet
une grande constructionivoec
balcony A l'tage,ancienae-
ment occupde par Roberts
Dutton Inc. etNeuss Hesslein
Co, reprksentant A. Karrer.
Cette maison sera libre A
partir du 11 avril prochatp.
Pour les clauses et condi-
tion de location.s'adressq au,
CABINET de Me LESPIN4SS!
et ETHEART,
1610 Rue du Centre

For sale
1 Set Wicker turniturte 2
card tables, floor lamps. S-ia
mons day bed,Walnut poster
bed, mattresses, dresser "h.
mirror, chiffonier., Wal ng
ning table, six chairs,
board, 100 lb. ice box,rfi|
cooker, electric cooker, g
waftle iron, soldering ir9splq
NORITAKE chinaware,and mis-
cellaneous items.
See Lnt. L. A. Uyceiman, U.
S.N. Rue 7 between P et Q.
Babiole.


Us eo dee umeables vu osiek.
2 ta pourjper aux cares,
thio p .i plc Lit Sia
Imonl t ciete 4cilesledr
soir ~ge. litpoyer,chb-
tonnier,ta b'e mauer ea no-
yer, six chaises, sidebroard,
unejda.ciie po vant ,opltirl
100LdEs o cltgU & '
trique. g ile, ter A plisserfer,
a repasser, et divers articles.
S dresser i :
Lt A. DICKMANN IT. S. N.C.
Rue 7 Babiole entire P & Q.


Le, bateau c Bolivari -venant de w-York l
du noid sera A Port-su-Prince. le s a edi 30 mma
rtira le e mme jour pour J6rnmie et les ports
9abiepryant jfroet pagp W .
I ; : . . .


Ia .


- - ----t I_____ r


am --mimmol ilma


Mr et Mme Alfred Dauphin
et leurs entant, Melles Eu.
phrosia,Emile et Ida Dauphin,
Mine Vve Eug6ne Dauphin el
ses enfants, Mr Joseph Daur
phin, les families Dauphin,
Viau. ',arbonel Allen, Nadal,
Betrand,Mc Cuffe et Richard-
son remercient protond6-
ment les e ligieuses de St Jo-
seph de Cluqy, Les Freres
de l'Instructiop Chr6tienne, le
Parquet des Gonaives et les
nombreux amis tant des Go-
naives que des autres villas
de In Republique qui leu'
out t6moignd6leur sympa hi.
& I'occasion di la perte cruelle
qu'ils ont 6pronme dars a
personnel de leur regrettw
BICHARD DAUPHIN
Ancien Juge Suppliant, Juge
et Doyen du Tribunal Civil
des Gonaives, ( 1881 1918 )
Juge et Doyen du Tribunalde
lkre Instance des Gonaives
(1918) a Septembre 1928.
11s leur prient de croire A leur
protonde gratitude et de rece-
voir ici leurs ainceres remer-
ciments.
Gonaives.le 21 Mars 1929.
La tamille Hermonlin et tous
les parents et allies remer.
cient bien vivement S. E. le
President de la Rnpublique,
le Clerg6, les Freres de I'lns-
truction Chretienne, le Pr6fet
de Port-au-Prince et tous les
amis tant de la Capitale que
de la Province qui leur on'
donn6 tmonig age de sympa-
pathieA l'uccasion de la mort
Idt leur regrett6e
Eugenie hermantin
Sdec.lee le 18 Mars courant.
lUs les prient de croire A leur
protonde gratitude.
: -ndre
A vendre une belle collec-
Sion de livres broch6s,oeuvres
de Boiirget, Bordeaux. etc, et
ces romans-cine.
S'adresser au Journal.


'a.9 ,z 47-~


PAGE-


- .SoN .. 6. .6





LE MATIN 27 Mars 1929


Les meilleursPoeiset ni Chambres a air


"GOODRICH"


AUX MEILLEURS PRIX


Haitian Motors SA ort2379Prince


Phone


Pour les homes assl


De plus en plus les hornm-
mes comprennent que leur
,ersonnalit6 de(ptnd de leur
Itrail personnel--etquecette
traction personnelle est ba-
be ou conlrarice par la che
elure. is irouvent d(ans
L'Exelento
Quinine Pommade
I a Combinaison ddele pour
I'altrait et la sante de la che-
velure.
Une chevelure qui n'est pas
en sante ne peut 4tre attra-
yante La Pommade de Qui-
nine Exelento est une prdpa-
tion medical. Elle embellitla
cheveluie et la rend souple et
soyeuse, de telle sorte qu'elle
nourrit aussi la chevelure et
t lui donne la beauty et la sant6.
, En vente chez tous les dro-
gtistes. Pour 0,30 centimes
seulement. II est expddi6 d6s
reception du prix.
SEXELENTO, MEDICINE
IOViPANY
AII. ,NTA. <,EiKIt(I\ I U.S. \.
Age Is slieniiadies pour ion1
pa.. '













A LA FN IL ITROVE If
EME PMOURI


S11 dpensa beaucoup d'argent
avant de pouvoir ae soulaer.
Lne viiUlari d Marmillm FPrance, maiit-
nant Matit oux, a 6ta un invalid pen-
dent1 a IerSbu rnatisnm qu'il
a Ow xl dow w quunm sm-
pb ramd de famfle lul pist une gurlson

d:l In c MsneraaotmnMl om b.
W d p r pr qudo eaa
nii u t 'ameratr, le'innMm-
IIII Is I = o
I~ ~ ~ er absm-^ii..


"he~ock
4The leading mineral water


La Boisson connue
dales Ie monde entier
EST UN
1IA FI AA CHISSANT
S EA UN

4 RECONSTITUANT
FROID
EAU MINERAL WHITE ROC
OGINGBRAL WVVITE ROCk

Le seul Gineral fait

d'eau mineral

des Sources oure

17WHITE ROCK
DANS TO)US LE'S MlII..EUTRS HOTF! S,
( lI'S. AF,.:S 'I RESTAURANTS -


N)I 11 & Laurin
I ;,i,-l'rince, Hail,"


r-sotr et
uro. i'epasseur?
]DO~Uk lde'pensi'-a


~7


quoi bon?


Quand le rafoir de surete'
VALET Auto";trop combine
les deux en uintseul article.
I y \J.FT utSawrv est le seul rasoir qui
mIIIAte V r~ pussagcautornatique des lame@.
L *,, c xj r-. cs ur lc cuir etPo
1:; ,::*1e ft aikh,.b )n peut se raser con-
ven ailpemuen ct de ~,p -s-et la mieme lame
peut souven:. servir r m inr des eemainem.
Le VALET AutuS.'rOP rase Mowumsw
par faitement-sans in ter l'egidermae.-Caft
le 1ilus ecovumdque des ratowu.
Reprisentants:
PAWLEY SALES CO.
Port-au-Prince
Les usogers du rasodv de s roew
VALET Aut&SuWo
SCC omntent pa r MWOue.


Cap-Haitien


am"11393


7 -- --- --- -T


--


.rr-U _-~ __ __


Y II


~ FI----~-- ---


MRWAMWr'




won- __ mom


PACiE- G


LE MATIN 27 MAHs 1929


"-E- _ _


Les


zz--eta 'est le. moay de proltger n slo ni oI s P1Wow I
e chkarmes nalareq. Les seules huiles du Savon
Palmolive soont les huiles de
L'Age est un d6fi A la beaut~. beauty tires de 1'olivier, du
La tcmme d'au ourd'hui de palmier africain et du cocotier
49Won .0 .rnisr au de laisser et sans aucun: autre in-
les ans conqucrir leur beauty. gr6dient. Cest pourquoi le
Elles protegent leur pr6cicuse Savon Palmolive a la couleur
complexion, premier moyen naturelle qu il possede car
de conserver la beauty. les huiles de palnie et d'olive,
et rien d'autre, donnent au
ICe que wits desez laire Palmolive sa couleur verte
S ,naturelle.
Le watin, Ic midi et avant naturelle.
4e vous metire au lit, lavez- The PALMOLIVE Peet Co
-*busla fiure et le cou avec Chicago U. S. A.
f iVonf ALMOLIVEen faisant Le savon Palmolive n'est
blen pin6trer sa mousse dans jamais vendu sans etre em-
vos pores par tn massage de paquet&.
*bs deux mains. Hincez-von'
ensuite avec de 1'eau froide..
S#chez-vous compltement.
Esitez 'ette erreur
Ne vous servez jamais"dc etNa
wvon ordinaire pour le trai- epr6sentanis pour Haiti
temtnt que uous veuons (ide J rt.pMAXWELL pe pto
voIts iimliquer. N'allez paN J.I) MAXpELietanoe
crire que touti avon vert oI 1619, Rue xpblicaine -
ceuk vendus comme laits d'o (Grand'Rue)


The Royal Mail Steam
Packet Company
I. ,tceiinw'r ~(:onw.avi' veii:inl de Kingston et des ports du
Sud.srua a lii capital vers Ic 12 avril prochain prenant fret
po".r 1l'if ,. via les p r s d(I nord.
lPollt in Prince, he 25 Mars 1929.
I. J. IUGIO.
Agent (;,iinrul de la Royal Steam Packet Company.
Tl61phone, 2311.

ALUMINUM LINE
1t t Whitney Central Building,
New-Orl6ans, La U. S. A.
PtQROClIAINS O1I'AiIS DIRECTS I'OUl PORT-AUFtl1hCE HAiTI..
Le stieaIner i Erederiksoorg ayant laisse New-Orleans la
18Mars courant. sera a Port-ai-f-riuce le 2., et coauuncer
lr Port de Paix, et ,up-Haltieu, preuant du Iret.
,Un steamer laissera New-uneans ie 30U aars courpaL
0*ec~tement pour Port-au-Prince et les ports dutbud.
("e 21 Mars .1929.
A. de MAT[ElS &Co
AiUb.tTh tbUNIkHAUX


MERES )DEl FAMILLE'
.ISi vous voulnz hien passer la semaine S intle, reclamez 4e
\o4 e trnrtissew'-
L'huiile d'Olive Lusitania
Ean vented dnm routes let. honnes epiceries par bidons O:un
lion et de Quart de gallon.
J. NADAL & Co. Agents exclusils. T61. 2217
--N- dwnnmmmm
Gragd Hbtel-deFrance

NOUVEAUISERVICE2fl
de RESTAURANT


Hors d'(Euvre


varies ou


Plats du Jour
Dessert
Le tout Dour G des 2.5o
SERVICE TRS SOIGlE METS CHOISIS
P. PJ4PATRIZI .
r "pqvi ifochail
Ce qi l i ufit l rtll ilpt i.
Kola Champiane
F. SEIJOURNE
Pr6pare daus des conditions rigoureuse s
D'ASEPSIK
Preparation et Vente
PiwaMAcIE F. SEJOURNE
__ -- -a--A J e us Ro et du Centre.


Adaaiura G6e .d Pae m.
.Avisd dodpWq
Les d#jLhes ppur New-
York et IEUtrope (via New-
York diatet ) per Lejfmwer
Nickerie seronm fermres jeudi
28 du courant.


f


G6ogzajoble -Atlas
Dt
COs~n*lufttire

lmbeuha sel lidem* W wgraphif,
de Paris.


Monaco Bar
La direction de I'6tablisse-
ment connue sous le nom
MONAi"O BAR aunonce A sa
Clientele u'il a te tran t16r
au No 120 de la Rue Dantis
Destouches, contigue A l'olfice
du Garage Fordson.


Cheque chos,. ici-bas a sa compensation nnati cheque pe eson"e
devrait avoir une Police pour compenser les accidents personD
ou de leu.
Les polices de (a

General Accident Fire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth & Londres
garantiront.votre" personnel centre lea accidents qui vbus quetieC
ceaque pas,%,votre automobile coutre collision, vol. teu, oudre,um
veillance, dommages causes i- atrui dans sa personnel ou dans
biens, votre maison contre I'incendie et lea dgats causes par
loud. e.
Veuve F. BERMINGHAM


au matiu.
Qrdre du jour:
1- Lecture du proc6s-ver-
bal de i'sssembl6e pr6c,-
dente ;
2 Rapport du conseil
dA4mioiptratJon et presenta
tion des comptes;
3. Election du Conseil d'Ad-
ministration;
4- Affaires courantes.
Port-au-Prince, le 26 Mars
1929.
Le Conseil d'Administration

Compamie d'Eclairae Eleclrique
des lilies de Port-au-Prinee
el do Cop-HIties.
MM. les Actionnaires de la
Compagnie sont convoqu6sen
Assemblee G6nerale ordinai-
re, au bureau de la Compa-
gnie a Portau-Prince (HIili)
le samedi 18 Mai 1929, A 11
h. du martin.
Ordre du jour;
1 Lecture du proc6s-ver-,
bal deI 'Assemblre prwcdente
2. Rapport du Conseil
d'Administration et pr6senta-
tion des competes; "e
3 -- Election du Conseil
d'Administration ;
4- Affaires courantes.
Port-au-Prince, Ie 26 Avril
1929.
Le Conseil d'Administration.


La Parisienne

Anale des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Prince Telephone, 2006


pe lus fin Le plus 616gant- Le plus a la mod

Vous le trouverez en notre etablissement.
? *< * 'r.'


Costumes en Casimir

en Palm-Beach, en

Gabardine, en Blue


Electrique,


en soie,


en crashdefil

en ALPAGA


epDRILL de routes Paisienne

nuances Walkabout

e--ia pure ine, Derbis

en SMOCKI G 'Hazard;
e 1 etc, etc.
etc, etc. ,

ASSORTMENT RENOUVELE
FRANCO & VICENTE, Proprietaires


.1
9 ,.*


vraies


huiles de bequ ti

live et d'huile de palme sont
les mndmes que le Palmolive.
Pour votre gouvei ne, voyez
si le Savon Palmolive que
vous achetez a une batde
noirc avec le nom Palmolive
en lettres dores, I'empaque-
tage vert et le cachet rouge
au dos nvec hl mot Palmolive
dessus.
*'l ** t _ _- -- I


.rton aIrmnce, ie 19" ._________ !icainoesAntilles, I'AmBri-
S ..... a fao.sie, I'Afrique
Caa es( al Chemise e rde t Oeeai ,
la Plaise di CIl-de-Sa. Achetez ce livre au prix
MM. les Actionnaires de la de Gourdes 2,50.
Compagnie 'i"- udp en n M Ault la sa e~ltine Au-
Assemblhe leil.oodiaire aUti DfiiPp1 ;qUX, Velten,
bureau de la Co.ppag oe a Au Cap' ol,A Pharmacle
t btfaprinee (lIaiU) le aa- Marc L4ys ei a Imprimerie
meddi 1 Mai 129 A 10 heures du Commerce, .re Roux.


______ _~~~_~ __ __ ____ __ _~___


ff


- ~--~


SSOU-AGENTS
Pprt-au-Prince: G. GILG
I Jer6mie: JEAN BLNCHET MiragoAne TOVAR & Co




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs