Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04129
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 3/18/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04129

Full Text






',, 4.. --5


LUNDI 18 MARS 1920


_L,! tjIcrlit avoir pl6 6 donmina-
lion.
A Silecieusem.ent, se Ut, le
rou tra"aMle, On lul tend' I1
( OPITAL GEN RiAL I,`om.d rt .i, ,
n deP -au-Prince ..tsan sdt 4dlllt ,3UI
o us "g a Le lr Michall onou en, o!fcg , t-ur ora n ou veux
On en case la croute... Cost Les coeurs loglenmps attrist6s par I'6puisement de plu-
Stirr (1) vralment plaisir devoip des curs NumDros de nos DISQUES OD.ON ), pour lesquels '
gens qui ont taim- Iongemps ny a de cruise ni de m vente, vont tre encore contents
A- midi, nott petit I'app-rteme ot ou so trouvent midi a sonn6 et qui n'ott 'un ouvel artivage de c disques, lequel content aussi I
tojoursn gidP ret lo-WeI la bo' engerieet la cui. pas envie de manger, rigno. lusieurs morceaux nouveau. ei d vite
Mtigaat fairows- swe qui poprvolent 6 'all- fer une miche seulement pour Pnrire de demander notre nouvelle liste et dengager vile
t aukSdlles de Md- mentatilon g6anrale des ma- apprcier la quality de farti. os disquesIcar cele nouvelle expedition va Wtre'encore A
le. Ily in dx, lade s et vers lequel nous som- ce. C'est dommage qu'll n'y I romptesnent enlevee.
lomms tlt'autre ma conduits. eut point parmi nousa n carn- AZAR ODEON
,sot Isa ireetion fUndT gaserle Hnfil. nous caturiste expert; quels be.UK J. KAAYANY
Iquedoteum Hlp traversons une all6e don't le dessins, it croquerat... Ahgle Grandolue et Rue F6rou.
ppXw.Afit l sableafna U le ol demi Ehbien, docteur? Nous _ ---_--- --.
SRe MepRt gran.di oTre Iavision do ce miragsommes ven s, nous avons
A. Les d e xU Sages irompeur si souvent 6vo u6 vu nous avons mang. Un
seut 43 lis, don't 21 par les conqu6rants des6-lproverbe arabe ne dt-il ps *ture a
lUe des hommie et 22 serts t scinalle, ic', I s que lorsqu'on s'est par'age le U ,r'tlf lien
ddes emaies.Comme tout pras, come des stalacei- me ,ea, on cst 6ternel. I .I jII
res, pour toutes les tes et des stalagmites de element amis?... I
de t'H6pia,-2 nflrmi6- rotte stalagmites de A travers le crystal de ses I
1 Religieuse sont alta- lunettes, le r, guard on pieu ma- ,. ,
A chacune d'elles. A la/ N"tre.,le deo Lerdes livieux du D Mgicha01 ptile./ relles
des homes, c'.. -Nouts devinons: ( Vous y tes,' l "
Sceur Marie qul,,.ou- Nous venons de parler deo vus y rcstercz.' 1 R A R A o I,
alt d&voue, prend soin grotte. En voilA une. C'est la ,--ta Iva pensons-nous t nao- 11 A A
gdes, Grotte de Notre- Dame de nimement.
+" Lourdes, Patronne de 'H6p i. Et notre visit se poursuit... I .*.
L'atit d illimtal tal, cell ot Bernadette, la f IRI Nos vous avions prom i Les L arettes
S innu es grand chan mp leceurs, pour aujourd'hi. In
D' MichnMl noiltts met Ingnue ea fin de notre grand re ortage 1
yeuxlesnote4a ta- eut au milieu des coquelicots I d t g po((Dessalini enrne
rtein~lev^< nmirl mi niulticolorp brillant surt oa A F6pital r6n6ra de Poirt- i cnlenne
^perelevees pourt rt., olsl- _,,_"- i..- I au-Prince. Mais le journalist
r. Pendant cW 4ol%,1e nappe 4doe des blessa vision o e. i nd'art dis- t
mia l'H6ital 342 m iraculeuse q u i a fait de propose et 1es...ens d'art dis-i
rmix a l 'Hpioal 3.42 ma- de cit6 sain t posent Le D' Michael nous a I(Ul'o
Ssur o mad ralti faith tant voir d'autres chose
e 42 le6ces. Lesm6de- re males para iqus, ntressantes qu'il nous faut i
Seu aadminstre im' tents, trouvent, pourvu inte r squi n ous*Republi
ur tI eu r l talent la toi, la gurison en paer.
outsdoiB J P l:etirs maux et un term A nous d rons le mot de la fn.


chiffrese ode ita ntde l pansent, se ai t-Joseph s amaurs.
taire)) Mmin ea un i
Bdnois s'lg ic nos de blessures, que cette mira- C'eit demain la f le de Saint- -- --- -"- -- "[
aols it-- ;,4 sLor. culeuse Image de la M6re du Joseph.
1 lels in i. t sur Fils de Dieuapparaissantdans Eie sera, comme nous 1'avons .r 1, t "
lets de aOtes. itoute la splendeur, toute la dejA dit, grandiosement comnit- a nlf'l Iez-vous, iamn lles
.h .. s G Area. gloire, tout le rayonnement de moree en la parnisse de Porl- t[.l.V., V, f. a i ll--
hm e degs ardes lades a bo-n et de sa puissance I au-Prince place sous le patro- Iusar e pension colaire an triple point de vue
nage du Grand Seint. Les offices P
irous voilA mainl'tant an Salut, 6 Vierge Immacilde, brillante religieux auront lieu aux heu- Etude, Travail, Sin, c'est I'lNSTITUT TIPPENHAUER
tU Ga esa lades. [Etoiledumatin. res ordinaires. Que Ib meilleure et la pins rapid m6thode d'enseignementl
8"i degra ln q a %de la Aprks la grand'messe, il v au- classique moderne s'emploie 6
,... .... dh con- Et, devant la grotte fidrle- ra, dans la court d'entree de I'.t L'INSTITUT TIPPFNU ER
*ousse jutsgj la coquet ment reproduite avec son as- glise une grande f6te avec toin- Le succ's. I'an dernir, de tous ses 616ves de Premi-re
li ce moLm titre 6em- pect rustique, sa source Iral- bola etkermesse organiste par 1e I e 6videne e ceui de ses 6eves de 4me etr
n u- Institucheses lichens, ses pierres des dames patronnessesauro- eree i t t de es ve de 4meet
s e oen lipt edeo mis6- grnises, oi~ mille ex-voosdex- fit d e'gliise. edi7nmeer est une autre. I 'nstilutofltre, aux retardataires lesa
b t sohu- piment les crs e foi, d'a- ns midi et dns la s.ervict de sa classe de Philosophic.
'.- s e i rubles mour,dereconnaissanced'une soir6e, it y ura, A Parisiana, Ileures des "ours: 6 A 8 hsures p. m.
les 9yrese les ^ parties humanity console et gurie, repr.senta ions cin6matographi (See ion pratique: Stoo-dactylo, Comptabilit6, Lan-
Sd es machines de je vais pieusement mincliner ques toujours offers par g es, e 7 A 8 h. p. n.
pu jelten- mUle feux.. dFi- vant Hmagetroisfois sainmle go ate P ton .. Ni sitez pass i vous desire avoir entire satisfaction
ftivreit e noter plers, doe Celle qui donna au Monde sepfl t du tepe de S. Jo confer vos enlant "A'ITTUT TP IIAUR
ast is-, iaing ravec le Pr6destm6 qui devait ex LNSTIT.UT TIPPENITAUE.R
.Ce Bureau des Gardes- pier sa tfite at an ealvair P r Reconnu d'Uilit6 Publique.
eat plac6 sous la di- afin que Dieu, son P6re, levAt du wio hmn IfU ar Enseignement classique g6ndral.
de Ma Garner, q ui .enfin je dogt pour 'ard'on- La Cle. Gdn6rale Transatlan- C pratique special.
deux ann6es et demie ner... tique a 6te inform6e. la semaine Pr6paratiou aux Universitks.
E ce A 1'6 litalR et eat dermnire, par e Sigee social /
r- r. quatre.citoyens des -
NousyvvoilA... En dogrands 'age i nord de La France. leA T
o ..d ranevire do I Cie., LA CIGARETTE SPUD
Si muff etsortesdo garde-aner .or.Mdo d feru LA.l,. jIA l.l lT.aS U
dotl lnttrieur est p1ot I ran6e, ont t renus par rvous voulez 6viter d'avoir la bouche l'odeur et le god
rante. gracieue son pardpetassisgarnisdetoie d nt-gn6r"l de France A Tu- du tabac ;lorse vous fumez.
i~er blane et sa colite msAtll.hqute, oi a failt ample nis et avaient etr d6cords par eresirer un ar6me
noirs poeeavec provision de lait, de legumes, le be de la cravate de Corn.m Si vous voulez, en lumat uncigareterepirer un ame
exquise sur sea che- de pain.de iandq,. lo ut con mandeur de !Ordre du Nicham dlcaurn pr rlum, suave; ii vousi voulez 6viter que l poison
SGarner sa'a- servi f eis grndes ifukar. de la un cotine lattaque I bel 6 oil de vost dents, fumlez
n o i parle rtcauo hyIoiquea pour MM nouveax dAorsso: LA SPU W
,.tlontae FIa.m.mnesi,, ^.'. l LA MPU1
.I i IH plb- te --? l -a l, A"8?. _s. Chi I Cigarette mentholee.
"hs a .?cistions So -e.dant partout.
Je Jd la fthe r-. srl* d Wiloi B. & N. SADA, Agents Geueraux.
i Ir Ii at Apr*14 -+'. cd en, l at ~WM. Go.-
BBSSRS A aMlhittM Bank.
I Wtat e a oo saf Ialame, ltout Illom ls Pl hsiwasm oa persat- .

'e, s...... Nous avons dit vrai
i .,ir 1avre ad-ilf pelle A four introdfilt, .MI? s l, t a' Nos tbvons dit que nous liquidionas .le Grand Magasin et
-fa s..tnou. lm o as flair.
u. J. Dk,_er, consul C.*D Mimaant now liquidoua le Masin *MI .lGNON et ce


1"l..e P" oau, app6n de **Bas4 yaAP P |ett t;t lft. '
lImfasgar le a.. lEu So" w eajl poor one oisetliven voniroprix.
+des b ot ,vir'I-"teo a t*
i 1.i, c.rtinnt, boulanger wettalt le in au eriatlIr Mignon
Mjest. deadaoamw four lapelle!Alial,out oI 7 t le r aier, IL at
tot ....8..'- o t 'O-cr|aSe i der- 1732,aRse-doMa n l ddeo n att
t A, M lii iUt5 l force uiers, mI* ChealI.r doe Fr-
-i.... .. o, .. . ..


... voit que le samedi et le di1
iancile soil', tous se dirigent A
Sla Grand'Rue.
s-'inauit a de celt unani-
niiil d( I irection. Mais ili ne tar-
In pias A en voir la raison, c'cst
tie l-us sc diligent versle.Ve*-
Iay liar oa les boissons soat
xquises, l patron lutirminant et
1s tables bien nises.
Au lion Goit ? Cest Ic les-
aurant sis au No. (X de Ila rue
)a ii hs-l)estoiuches oi les plus
rnnds P ersonnages ie dsdai-
nent de venir se rnfraichiret ,
i1gustrl Icti A K 10) f lait.
... voi din 1)on regard quft
hquu~ie soir, lioninmvs affairess,
vocats, incdecins, s'vy donnent
endez-vous pour I' sser Oen
omne comnpagnic des lihures
hirmantes.
*
... voil (111c Iv mun1 m Gurtli-3
nit flirciur. II conqui(iis s itglol-
e (1n inaissint. DI ).iciux, capi.
eux, oil ne par., d|iepiis dIux
oWus, (i1W de liii. '. Ias III gode
' ct '% IL ,not d ordre qui
'nit, certes, o mnot du lion-
10 innmc
SAver/-vous It \liam nch? *
*
... n pas pu reconnaitre le
Imnut Personiiage qui, vendredi.
SoI. vcr's lIs It leures 1`2, la
rue du Quai. voulut quand mt*
me obliger une belle... dc nuit
SmoiinTer dans sot[ noto, O
Buick, reluisante. 11 y avail en-
core dans nla voiture deux au-
tres individus doht J'un Rtait
Mtendu de lout son long sur les
coussins, dormant. La afille
i'cl pas conflanee, s'en cfrayn.
Ain volant, le genllemiiian s6ner-
va, appela un gendarme qul
passait et, croyant q(uil pouvait
passer des ordres A tout le mon-
de, ordonna nu Garde d'arreter
a gourgandine. Uinis I'agebt de
'ordre eut un miot just : LOn
ne peut acheter, que celle qui
veut vendre.) Et il ordonna au
chauffeur de I' auto de faire ma-
chine en avant. C0 qui fut faiL
... In vu,sanedi matin,souslu
a leri-ie des Caves d'HaYii, avec
el grands gesics extravagants
tirer son mouchoir, on mignon
morceau de toile parfume, malis
de sa poche, en mome tnemp,
sauta, quelque chose, une mwo
nuscule rondelette klastiquequi
alia se poser sur le sol ea aft
vol gracieux, comme une pi1e
d'argenl. aTu t'en scrs? do-
manda guelqu'un.
- Mats ou, f11it 'autre ramas-
sant l'objet. Par ces temps tOv-
tes les precautions sont bonuoa.


Les AmIersCaims, parish


").


D'apres les statistiques fou
nies par 330 Consulats des Eta
Unis I'Etrarger, 302.068 M ch
yens resident hours du terrtilti
de l'Union.En Europe.on co0
te 77.1163 Americains, dornt
860 resident en France et 11.1
en Grande Bretagne. En As&,
y a 24.119 Americains, en AlI
que 3.637, au Japon, 3.13I,
Australie et en Oceanie, 233
Danas 'Amrique da Sad, 11
12.136 Amnicainas do Nord.,
Mexique et danis 'Amirique 0
trale 19.614. A Cuba rAidl
9.234 Amiricains et en Hallti
cep'ion laite des Oficies.,
Trailt et des militaires, ilt
1.605 ciloyens des Etata-l


I;.


N'ACHETEZ rHo44 f1t
ne devez paa toot achen t
PAULE. AUXILA.
car cette Maisoo done .d
boo, erle ne reavde par
prixetlUent putit c6i
stter bonne renomla
h*,


1sS


**~.


le


__ _


d --- I II~ I


i7~r-r~r~-l----------- ------------- ------ -- ---- --


Ob


` -


r1 L .


i


~Ma~h~dY~(H~Un) .








t'Aewu2L MT


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


CiPif 16 Mar TLMs 1929 ou
16 Man 1929


La France pal a
PARIS Le Gouvernement
francais a -.ers6 A la Tr6sorerie
brilannique 4 millions de livres
en amortissement do la dette
deo guerre trancaise.
L'lpidtaleide grippe en Erope
PARIS- Dans une cont6ren-
ce faite A Berlin, le Dr Ullmann
a d6montrl an moyen da ta-
bleaux graphiques que let terri-
toires siinlu entire sa frontiere
trangaise et la ligne Dortmund,
Cologne, Franctort, Manheim et
Munich y comprise par conse-
quent la region rhInane, sont
particulierement 6prouv6s par
la grippe.
Ie Problpme des Rparafiens
de Goerre
PARIS- Dans lea milieux des
Experts on insisted sur l'atmos
here particulierement favora-
ble qui rigne dana le comitl.On
prevoit que le comite abordera
ncessamment la question du
montant des annuitis. Certaines
deligations inclineraient A divi
ser 'annuitM en deux parties.
Lune condilionnelle pourrait
commencer A 90') millions de
marks et atleindre 1700 pendant
58 ans. Elle serait consacree an
pavement de Isa dette de guerre.
L'autre inconditionnelle serait
consacr6e su paiement des r6-
parations. Elle atteindrait an-
nuellement un millisrd de marks
pendant 37 ans avec la possibi-
lit d'une mobilisation rapide
sous la forme d un emprunt. II
taut remarquer que ces chiflres
aont hypotlhtiques et n ont pas
6t1 abordis ofliciellement en
seance.
Le rglremel de aIs
a Question Romaine a
ROME La press public le
texte de I'accord entire I'Italie et
le Saint Si6ge approuv6 par le
Conseil des ministres.


Le Pr6sidest Boroe sense sne
Cemmissios Commusale a la
Plaine-du rd.
A la suite de la dissolution du
Conseil Communal de la Plaine
du Nord, une Commission a 6et
nominee, par le Prisident de la
Rdpublique pour g6rer, Ins-
qu aux prochaines elections, les
intkrtls de cette Commune.
Cette Commission Commu,
nale est composee de MM. Ra-
phal Am browse president Osias
Bath6Memy et Dagobert Jeune,
membres.


I, Grace prbidenlielle

Par Arr Wt, en date du 8 mars,
le President de la R6publique
a accord grAce pleine et entire
A Alexis Florvil, condamn6, le
23 mars 1926, par une Cour Mar-
tiale A 10 ann6es d- travaux
forces; Regiscas Jeannus. con-
damn6s le 17 octobre 1928, par
one Cour Martiale A 4 ana de
travaux forces; Delorme Lale-
mand,qu'uneCour Martialeavait
condamn Ile 24 juin 1927, sept
nas de travaux forces; Lion L.or-
quet, condamni le 14 mars 1928,
par une Cour Martiale, A 18
mois de travaux forces; Louis
Juste St-Louis, A qui une Cour
Martiale infliges, le 22 novem-
re 1928, une pine de 5 annees
Sde, .travaux forces et Charles
Pomie6, condamne le m6me jour,
Sla m6me pene.
D'autre part, le Chef de i'Etat
IN commune en 5 ann6es de tra-
vanx forces Isa pine de 10 ans
prononc6e, le 24 avril 1926, con-
hre Julien Teaier.
Le President Borno vient ainsi
d'aser largement de Ia priroga-
te qgoe lui accord, on son Ar-
tide Spcial, la LoiConastitution.
selle en stimulant asgement que
hea actes des Cours MarUiales,
son sujets A revision ne portent
'paes atteinto cependant au droitl
de grAce riserv6 as Chef de Ia
-Nation.
Voili, certes, on gete masna-
SIme qui va computer parmi lee
us beaux, fails par le Prlsideat
orno.


Le reimae des Jeors-Sainls
L MONITEUR a publii I'Ar-
fdenhiel fixant que les
et opmbiis cb6imeront les
SId Tiadndi28et29 mars
kin t


Lea sant doe ooh
PARIS-Les medecins du ma
rlchal Foch ont declare apr6s
leur visitece martin qu'ils avaient
trouve leur malade Ires lasigue
de corps et d'esprit.Le mar6cha!
a cependant passe une nuit cal-
me et a un peu dormi. Dans la
soiree les medecins se aont mon
tr6s tr6s inquiets. a Vous lariez
peut-itre bieu de rester, dit I'un
des do .teurs au correspondent
de I'Associated Press a.

Le Saint-Pere a offert.hler,uu grand
diner snx Reprlsenlans des dePis-
sances etrangtres aeerditts
prts leStSitge
Cite Vaticane- Un d6jeuner
ofliciel sera oflert dimanche par
le Souverain Pontite aux diplo-
mates accredits aupres du St-
Siege. Contrairement aux tradi-
tions observees depuis
de nombreuses annees, ce
banquet aura lieu au Vatican
mais le Saint Pere n'y assistera
pas. Le cardinal Gasparri occur.
opera la place d honneur A la ta-
ble qui allectera la lormne d'un
vaste ler A cheval et M.Azeredo,
ambassadeur du Br6sil, doyen
du Corps Diplomatique,sera as-
sis A sa drotie. II y aura en tout
70 personnel: ambassadeurs,mi
nistres,secretaires et pr6lats pon
tiflcaux.


La situation poliliqi '
s'aggraeI


en Espague


HENDAYE On made de
Madrid que la situation s'est
aggrav6e On signal des trou
bi es d'6tudiants A Grenade. On
ervisage la possibility de rdIcla
rer I'6tat de siege.Plusieuis otfl-
ciers d'infanterie ont ,t6 d6por-
its A la suite d'incidents avec la
gendarmerie. L nuit dierniere
es desordres se sont aggrav6s.


Cynkgiaste, oux armes
Sur le territoire de la Com-
mune de Pignon, dans la sec-
tion rurale de Boroquo. dans
I'Arrondissement de Port de-
Pain, les lapmns y croiriez-
vous ? mais oui, les lapins
emp&chent les cultivateurs de
dormir en ravageant leurs
champs de patates et de 16gu-
mes.
Jean Lapin en prend bien A son
aise, mais les gens qui pAtissent
deson appltit degourmet crient:
Aux armes, les Cynegiastcs I
El bient6t le lusil enseignera
qu'un lapin nourri de I gumes
et de patates est ddicieux, entire
deux vins, en gibelotte.


Encore un fait 6trange
en oette ann6e 1929
Au Sacrm-Collge, les Cardinaul
italiems seat len mioeri6
Le Cardinal Nico, PrtIet des
Rites, vient de mourir.Le Sacre-
Collfge comprend done actuel-
lement 28 cardinaux italiens et
33 strangers. On n'a pas vu une
difference pareille, nous a dit
une haute Personnali du Cler
g6 de Port-au-Prince, depuis le
XIVa si6cle.
II est probable,d'apr6s nos ii-
formations, que cinq nouveaux
Cardinaux seulement sa e r o n t
nommas au prochain Consistoi
re el, le lait interessant, c'eat
qu'on no soil point sar quo le
Pape choisisse, pour leur con.
ferer le ch peau cardinalice,cinq
Prelats italiens.

Hlaeur aix vieix Servileuns
M. Aristide Briand, Ministre
des Affaires Etrangeres de
France, vient de d6cerner la
MWdaille de Bronze de son Mi-
nistere A Pertulus Desilus, un
haltien qui, pendant 40 ans lut
garpon de bureau a la Ligation
de France A Port-au-Prince et
don't lea services out 616 irrd-
prochables.
Nous 16licitons vivement M.
Disilus, d'avoir mtrite cette dia-
Unction.
ii


1929,18 MARS. Deuxz co-
liers, samedi, s'entretenaient. Us
"'etonnaient, lets losses. de voltr
tant de ogens sinquiler de leur
sort. On se chamalle, s'agite fd.
brilement et el inutilement.. Et,
dans leur sagesse, tes gains
se disatent : a De (huite de fole
de more I Des cantiaes ? Mais
nous en aurons autant que nous
voud, ons si nos parents peu vent
trouver d travailler. Nous man-
gerons alors plein notre ventre
et nous n'aurons plus besoln de
la charity dautrul. Logique
denfants.


I-


La solution


DE LA

Question

Romaine


Le Prhsidet Bornse adresseamSanlat
PMre lrhomage de la fid~lil6 do
People hahien.
A l'occasion de l'heureuse so-
lution qui es intervene entire
le Saint Si6ge et le Gouverne-
ment italien pour le r6glement
de la Question Romaine, le Pr#
sident de la Rkpublique a adres-
s6 au Chet de IEgli e I'hom-
mage de Ia fldklite du Peuple
d HaTti et I'expression de son
devouement 6 J~sus.Christ.
Voici la d p6. he Alu Prei,
den Borneo:
Port-au-Prince, 11 mars 1929
Sa Sainteti Pie onze. Rome.
A l'occasion de 1'heureuse solution de
la question romaine, jai I'honneur
d'offrir d Votre Saintetl I'hommage de
i'allgresse et de la fiddlitd du Peuple
d'Hadti avec expression de mon filial
divouement en notre Seigner.
BORVO.
President chaiti.


Par I'i,'ermediAie ot, ,.'
Cardinal. Soie -ire < E,'d 1.
Souvera in Pon ile. r r.-int.',
Prsiden, 13,B-rno, lilt iiv.vt et
an People hal t., g g .,
faveurs dvvine- -.- Bt<, i. on
Apoutulique Vo.ict s epouse
du Pape :
Son Excellence le Prdaident
odela R publique.
Port-au-Prince, Haiti
Tris sensible d i'hommage et aux
felicitations de Votre Excellence 6 doc-
casion du Traitd signed au Palais La-
tran, le Saint-Phre tous remercie de
cur; et, en formant des vacux pour
que cette paix produise tous ses fruits,
envoie a Votre Excellence et d tous les
sens, en gage des (aveurs divines, so
benddiction apostolique.
Cardinal GASPARI


Le P 6.,id'.' it !. R";~ph"
que adressa auss~ ss felcila
tons A S. M. le Roi d Italie. La
d6peche presidentielle disit :
Port-au-Prince. 11 mars 1929.
Sa Majesa t le Roi d'talie. Rome.
A I'occaion de Iheureuse solution in-
tervenue entire sle Gouvernement de Vo-
tre Mkajest et le Vatican, et qui rd/ouit
le monde chritien tout entier. jai I hon-
neur d'offrir d Votre Majesti mes trh
iv felicitations et nos vux cor-
diaux pour la grandeur e la prospritl
de I'ltalie.
BORNO,
President dHaitl.


Le roi d'ltalie fit aasit6par-
venir ses remcrciements 6 Port-
au-Prince Voici le texte de la
de6pche royale:
Son Excellence President Borno.
Port-au-Prince.
Je remercie sincerement Votre Excel-
lence dessentiments qu'Elle a bien ou-
lu me timoigner per on tries aimable
tfelgramme.
Vittorio EAIMANUELE.

6- f-- ft re.

II y a quelques jours, le jeudi
7 mars court, rapport notre
confrere LE JOURNAL des Ca-
yes, one vieiUe temme on tra-
verMut le Poet Lutz, en man-
vais 6tat, eet tomb6e A eamu.
La malheureose put, burea-
sement, 61tre sauvee par M. F6.
dor Paul-Emile qui, 'Emoin de
I'accident, me precipita A son se-
cor;s et rauuit a is ramener a
la b"rge, saine et save.
Et notre contrere demand
quo le pot soit repar6 pour
Iviter, A lavenir, de ,els acci
dents,


DMTS


Pour teindre Sous tinuau:
LAINE, COMM. MA.s~l~et..
anoam piduit a'6g1.

Wn vmoeh Port dOe Pripece, Pharmacle W Ot'Cli
PWbD&M aE ugiae Ph.Rot ,41. Plact Voliaoft
atot wuas" maiwafhh de .
&a-tUow"O gfaritf aPa f. earour &-* id"OUU
& V- C. PEECOG&. MfmU t"7-Ali


I


~____~~~- --' -_ ~ I--^ ----


- ...... ~_,


- -


Ma


W


Ci 6ATIN


PAGE-2,






G2E 4


'Poura' beauty
DE LA
chevelure


W'i


I Insurance Co

Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSSf & Co.
Agents Generaux


PLACE DESSALINEs
Cal6 chic Restaurant de ler choix ou I'ongtrouve A toute heure les consommations
les plus d6licates. Saudwiches saos pareils Bilre A la Pression.


Iamniurg- Amerika Linie


Vin~~1f A 2 hsm~.p. m. du muime Our poorKh-
~ I New-York.
~b~m diouibI m -eO&t mae ose,

tseskog~ menbs sadsewrA
-~~WNU- A C% A-_______


p - "V


- d'om pw -bo

U smium wwBe
owud~st~m tmm
at


Solvez les traces de Gladys
May, actrice line d'entrain
dons Shufhlin Sam de I'Ala-
bawai q,'i dit qu'elle a trouv6
1'Exelento Is plus d6licieuse
pommade pour les cheveux
qu'elle ait jamais employee.

L'Exelento
La Pommade de Quinine
est la pommade authentique
elle atteint les racines des che-
veux et donne un brilliant na-
turel qui demeure.
Elle arrwte la d6mangeaison
du cuir chevelu et rend les
cheveux doux et souples.
En vente dans touts les
pharmacies. Seulement pour
0,30 centimes par poste direc-
tement.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tons
ys.
crivez pour renseignements.


Horn-Linie
I e bateau g Kreta *, venant
d'Euiope ebtaileudu a la ca-
pitale vers ie 26 courant, en
route potm Santiago de Cuba,
Kiiigstui, Sio Domingo etc,
prtiiuai di Ire' rt' quelqtueS
p- s.gers.
I .e navire Abesiuau ) ve-
nant des ports du Sud, sera
ici le 29 couant partant pour
4'Earope vwe l Nord, pnouant
du fret.
Port-au-Prince, le 16 Mars
1929.
REIN BOLD & Co


Amicale du
S6minaire
Le R. Pire Cabon, Secrdtaire-
G6n6ral de la Congregation des
Pres du St Esprit,a bien voulu
fare savoirau Comit6 de I'Ami-
cale qu'il devait,A partir du mer
credit 20 du courant, A 6 heures
et demie de l'Npi6s-midt. corn-
mt ncer une s6rie de ton[lren-
ces religituses, A occasion de
la semaine saine,en Ia Chapelle
du College St Martial.
Le cotnitU portant ce tait laIs
connaiasance des membres de
rAsociation, leur transmet en
mAme temps 1'invitation d'y as
siter et espire qu'i's r6pondront
en grand nombre A I appel des
P6res du Saint Esprin.
LE CoMiTi
A vtre bierneillan atlleaiiuon,
*esd mes adeneiislIles
Voici ce que pense de la
nouvelle epingle a cheveux
VicTORY, John Hrrysle sym-
pathique proprietaire du Sa-
lon de coiffure(La Garnonnes;
w Elle eat rare, la client qu
ne r6clame pas sa carte de
VIcroRY apr.s la coupe de
set cheveux. Rien de surpre-
nant d'ailleurs, cette petite
iplngle nest pas seulement
commode malis elle s'atfirme
indispensable A la coiffure
(kuinine. Je la recommande
chandement.
John HARRYS
Sadresser pour rencseigne-
mente A l'Agence de VscroRY
HAIR INS en Haiti. P.O.B.77.


LLa, Boisson cornnuel
dans le monde entier
EST UN
RAFRA, CHISSANT
E : UN

RECONSTITrUANT
FROID
BEAU EINERALE WHITs OC
GINGERAL WHITE ROCk
Le seul Gineral faith

d'eau mineral

(es Sources pure

WHITE ROCK
DANS TOUS LES MEILLEURS HOTI1 S,
CLUBS,cAFES ET RESTAURANTS


MiollI,
D, Ihoie( 115I


& Laurin
Poikt -a tiriice, Haiti.


Uu m


RHUM BAIBANCOURT

IRo l. G tid ,'c, Proprielaire
N ,' ;,',, I't, iII I (1, I J ilecr la ii issuancec e do
i ( ', J ilil t .'I' p r (Ce ce jiIr. le prix do
i' (* I .' tii .*" :
Rhliu (Gds 11,00
ltRhum * 15,00
Hlhum * 20.00
Rhuni 5,00
Rhum * 35,00
Rhum en bouteilics Rhum 2,50
Rhum1* i5,00
Hhum **** 8.75
Les, lieuts du Rhum Barbancourt sont prevenus qu'il
trou\cioi to olours le Rhum Barbancourt ,dans la maisom
conmigue a l'nciwcutne imaisko de Mme Vve Barbancourt,aau
(Ch'in 1 des D)alles.


-. .. -


Ce qp i n'i jo anis o qui ne peitl Ire, dhpass6.
Kola Chamoaane

F. SEJOLURNE
I'l)p.,re dlaus des coi(lititi)ls rigoureu'ics
D'A S E PSI
Prdparatioii et Vente
FHABMACIE F'. SEJOURNE
Angle des Rues Riour et du Centre.


Grand Hotel deFrance

NOUVEAU SERVICE


de RESTAURANT


Hors d'CEuvre


varies ou


Plats du Jour
Dessert

Le tout oour Gde 2. 5o
SERVICE TRI'S SOIGIl METS CHOIS1It.
P. P.. PATHIZI l


B


ci


'Jr T 7 UATSE
A S-


stadaaOlSe Ge


-r .4--,-JcrV agIB* -J


UN


LE MATIN ~l- 18 Milk" 1929


_ __


n


___,


- --


r rr


t"StAMIL. -





LE MATIN = 18 Mars 1929


o w-.M -


AJ


r eduque 1'Int


Constipation
Ent6rite
Vertiges,
I)y'~pcp%ic
N1 Sr ain ft~


I'maiisemeutsCIIATELAIN
Fv ;WCU!des H ~t afcI-&Bais
1I, ;IONDS PRIX
i-i. "*Jr I'uotoalrerCs, Paris
l:ioulffP A-mat


eatin


Pour roster en bonine
sanit' prenzcr heque
?rtir an comprime de
JL'BOL


1,(% 1P 'it r .tli,t A 41qis a Jiul, rogyime
I e Jultl4 i'.. rit la r'o~impafaon 1 12 a
-iat Ii(tpat -wa~i, iti itid4I- Irr~rArat i ul'u tn ie
ovca -riBlobIv ttjpi~tt. ie Its rwfictio".
pop Ic .aue df, aIII,& tha,,,lin.
BP'mit pr.ieiie ctie miqwiP' oh errita Sal a
%Wti looia-mare,.emua ~to ale -ii ~a t'ollijmpo
*4114.11 -cc (loss fullil iia Jpsl IrA I..lorle
sIt'#;hot% de. hm,.,o.. pdel' pofoifts..ie'
%tatiffolahiacit de..iphi~iqe..
IV FtkPktisetma.
Ascewa efir te fchigtowwoli~u*. u'Irna
-114 FooereetolM de .Vedovjear do-Imt.I'


oi& ~!a petit Ramonair Go I' Itestift


(olowbia PholiioguanhA
~ -


Inc. New-York

PRRSENTE


(


VIVA TONAL


Nos


901


& 630


Le Phonographe A reproduction electrique, le plus perlectionn6, donnant un rendement |
parlait et 6prouv6 de 98 %.
Dans ce simple Instrument sont combines les accomplissement de COLOMBIA VIVA TONAl.
dans la reproduction de la Musique sur Disque a-ec le plus fin et dernier developpewentt
dans amplificationo. Le diaphragme du COLUMBIA VIVA TONAL donne un ton merveilleux; non
seulement vous eutendez la musique, mais il semble que vous en 6tespene6tr6.


Avant d'achcter aucune autre machine
dle ce genre, nous vous invitons A passe
voir notre exposition dans notre magasin et
celie de Mr. J. D. MAXWELL, Grand'Rue,
pour vous convaincre que nous vous offrons
one machineabsolumentsuperieurea toutes
celles qui out dejA paru en Haiti.
L'exposition des derniers models revus
est permanent et sans obligation pour vous,
saut I'entendreces instruments merveilleux.
L. PREETZMANN-AGGERHOLM & C0


A .-.. ~******.**~ --. - - -


S&Mw tout dome ce mande.' Lee
*%abArn pm svamot dus germ". qW
absadeat baa I& umiti Le Savea
Loom" dtrult tornsbea erm..dip
Spoam.n is purou a t I& s t~l
%NM la pw ot4A wf


The Royal Mail


Sic; m I


Packet Company
1 vaipeu.r S&a Vicory, venant de Kiugmtou et
d .Sad seraj. la Capitale le mardi 19 Mars pregnant
mvrope via lea ports du Nord.


ues ports
fret pour


*"1. J. BIGIO,
.. .A t Gaoral de la Royal Steam Packet Company.,
., -_ .. .. 2311


Of1re d'emplei
On demand un jeune hom-
me stdnographe sachant bien
I'anglais et le franvais.
Sadresser au Chef de Port
an-Prince, Haiti.
C. I. MURRAY
Major, Garde d'Haiti.


A louer
1.- La halle limitrophe avec'
la Banque Nationale de Ja
Ripublique d'IlHaiti et touts
ses SMpeouances, qui consis.
tent en unegrande halle avec
sortie sur la rue Eug6pe
Bourjolly. le tout ancienoc-
ment occupy par Mr H. C.
Staude.
2.- Une grande maisonj
en mur dounaat sur la place i
de la Paix oU place Geflrardj
limitrophe a la Pharmacie;
Back. comprenast de grades
d~penJaaces.une trs grande
halle an rez de chausqee elt
une grande construction aveci
balcony A l'6tage,ancinw-
ment occupie par Robes
Dutton Inc. etNeass Heslein
Co, representan? A. Karr.,
Celte mai;on sera libre a
partir du 11 avril prochain.
Pour lea clauses et condi
tion de location s'adresser an
CABINET de M* LESPINASSE
et ETHEART,
1610 Ruedu Centre


UBOL


Les vraieshuiles de ]


ADMINISTATION COIiUNALE IN
% IAISDU-SU.D.
La Commission Communale
de cette, avise, une demi#re
fois, les Cnotriboablesg6o6-
ralement quelcouques, suj ts
soumis aux drolts dePatens,
et Imp6ts locatifs; qu'en dpit
des dklais, A eux accords
depuis les 15 novembre 1928
et 31 janvier anne ;ourante;
un dernier ddlai d6flollit leur
eat accorded jusqu'au 31 mars
prochain. Pour s'acquitter
envers le Receveur Commu-
nal. .
Pass6 ce deail da 31 mars,
lea listes seront dressees, au
tur et A measure par, or4re
cattgoriq ,-;cinqtre les rel4r-I
dataires rilractaires et remi-
ses au Tribunal de Paiu; avec
le concours de Ia Garaed'Hal-
ti,poor que force rest A In loi.
Ce present et dernier avis
ne concern pas seeulewent
lea contribuables r6tr.ctalres
de St Louisdu Sud; mais cer-
tainement. les aqtres olpor-
teuses,de toutes cat6gories,qui
tous les merc',edis et samedi,
vienneot intester notre mar-
ch, en s'6vadant de leurs
marches respectits. Pour
ne pas satistaire A la Loi sur
les Patenles: savoir: 12 d'A
quin. 52 de Cavaillon, 50 des
Cayes, Total 114 colporteurs
strangers.,
Louis J B. POLICABD
President de la Commission
Vu: le receveur communal
Jules NICOLCS.
Vu; le Caporal G, d'H.
MARIUS

A vondro
A vendre one belle collec-
tion de livres broch6s,ceuvres
de Bourget, Bordeaux, etc, et
ces ronans-cink.
S'adesser au Journal.


EOVe edle erreur


Ne vons serve jamais de I
savon ordinaire pour le train
tement que nous venons de
vous indiquer. N'allez pas
croire que tout savon vert o6
ceux vendus come tails d'o-


lives et hulloe d. _
les memes qiate
Pour vote
si le savn Palie
achetes a eat
avec Ie nom
lettres dor6es, w
vert et Ie cachet re
avec Ie tnot PAt
dessus.


Us sova.4l61


Les secles huild
Palmoiy ~t 4s
palmer africalp I
tier u.et m a
savon Palmolive a
naturelle qu'il posua
les huiles de palmu
ves, et rien dautre
Sau Palmolive co
naturelle.
The Palmolive Pee
cago. U. S. A.
Le savon Palmoli
jamais vendu sans I
paque:6.


Representants pour
J. D. MAXWELL
1619, Rue 6publtI
(Grand'Rue)


ALUMINUM LINE
Newrlaus k' Sulk Aerica Stemkip Cmls l h
PaOCHAMaS DtPARTS DIRECTS POUR PORT-AU-PRItC
Un steamer laissera New-Orl6ens le 18 lan
pour Port-au-Prince et lea ports du Nord.,
Ce 8 Mars 1929.
A. de MATTERS & Co
sanm M G"tAUX A


Panama Railroad Steamship Line
Service. de rgt es de pa'a'erg e
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONE et lesa ORTS de la CO
OUEST de I'AMe.RIQUE du SUD.
plus rapide et ie plusdiiect service de transptrtdepaisagers et da rdt entree I
et tes ports Europ6ens via New-Yord et Cristobal. Canal Zone, Isthme de Pani
Voaic ia liste de u.)s ig.Qnti poir les pri icipau p )rti tie 1l'Eirope :;


Angleterre
Mrs. u W. SELDOM & Co -
EN FRANCS.
MI..SllIELDOil AC* seat repr6eamt: |
Par lea maiseas suivaales: :
GELATLEY HANMBY & Co
f5,'Rue de la R6publiqae
Marseille
HERNU PERON & Cie Lt
53 Quai Georges V
Havre
HERNU PERON & Cie. Ltd
Rue du Moulin k vapeur
Boulogns/Mer
'HERNU PERON Cie. Ltd
9 R t e]de Marais
Paris
ItERNU PERON & Cie. Ltd
Rue de la Tranquillit
Dunkerque
HERNU Pa01o & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


soosse :Franoo
17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND
COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & CO.
21 Alleagade, Copenhague
GENES
Italic


Mrs HENRI COE.&
Piaza S.Matteo,
Genva. Italie


CLERS'
No. 1.1


OSLO, NORWAY
SInternational
Speditionsselskad
HAMBOURO, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambourg.Germany
GoTTouRCE Swi .MPREDEN
. NordiskExpress
Gottemburge. Sweeden
RorraRDAM, HOLLANDb
Mr. H. Vogemann
Rotteidam, Hollande


Uses-a 'est lb msya de prttger
vsa eOhres satsrelh.
4 savm lIrE. des places
L'age est on dil [a beaotue.
a temme d'aujourd'hui de
406 ou 6anus r do lalset
les ans cnqurrlteat beu.St
Elles prot6gent lear precieu-
se nptfxi, premier mo-
yeU db asrver la beMut.
Ce que was deves fire
Le matiin le Inidi et avant
4e vous mettre au lit, lavez
9 qu )a jgnre et le cou avec
eSavon Valiholive en taisant
bien pe ntrer sa mousse dans
vos pores par un massage de
vos deuxemains. Bincez-vous
ensuite avec de 1'eau troide.
S6chez-vson compl6tement.


li


'^-Cbailu-Choss ici-bas a a compensation main chaqus ^rio
devrait wavir tine Poice poor composer les aeentS p
ou do let.
Les polices de la i

General Accident Fire & Life.

Aurance Corporation Ltd.

de Perth & Lo*r6s
garaliront votre eitofir hmmolIrel-s e aeMI4ent i q u
-Meue pa, Ivotre automobile co"lr. colliaid, vol, A ,fe tio
veitaQC do imagess causs a i ladaBa a perseae eI
bisu, tM arison e(atre l'inemadie at nl dgeAts ca"ft


Veuve F. BERMINGHAM
SSOU-P GENTS
rP ,.jJhAnce: 0. lEt, &
I Jrmie':.i JEAN BNCHET MIragoAoe TOVAR & Co


~~s~i~iJ _: ~C:1WIIYC**brciy~jiPIILl+rt3-~;~'~ L -i 1- r ;- ----1 ---9


- -


-I "~"' lw


PAGE- 4




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs