Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04116
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 3/02/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04116

Full Text
q"
- A.


i Magloire


438,RtM AfIt MRICAINE lIMP~


'IIMeANNUE N'~U


SAMEDI2 MARS 1929
4 1


-.I -- -- I-- I II. I --- --~-- --- ---- -- rIf~~l


We%, Petwa*, LSbesl6 SmaIon tateIa Pro*


La F6te de 1lIndependance Nationale

Dominicaine

Comm6mor*Uion grandioe*, A Port,-au-Prlnee,
du glorleux sanlvormalr

SLe Pr6side MlmD O & hl Iatia Dollfaelal
SPr6sident de la R6publi- example d'union et de frater- nest pas seulement un traits
rr ent encore d'accomplir nit6 entire lea deux nations, pour parer aux conflits futures.
acte solennel so traduisant quo le Pr6sident Borno consa- Nuon, mais c'est quelque chose
Wn gesat.admirable d'u- crait par le haut geste de sa de plus haut, de plus noble
de fraternity et de obn- presence A la L nation domi- qui riunit de nouveau les in-
entre le people domini. nicaine. 16rets moracx et politiques de
let le people haltien: il y avait la, autour du Pr6- deux Etats limitrophes et qui
kl 2 fvrier, grand jour his- sident de la h publique, Mes- s'ouvre devant le monde com-
ilte et glorieux pour la sieurs Elias Brache, Secretaire me une rose d'amour, de paix
b voisme, Is Pr6sident d'Etat dominicain de Ia Justice et de fratei nitl chretienne.
Irso s'est rendu A la LAga- et de I'Insto auction Publique, Doe,. Mssieurs, jc bois au
uI Dominicainiie Port-au- Andr6s I'astoriza, Secietaire bonheur pi rsonnel de Son
lfrace pour comm6morer, d'Etat drs Travaux Publics et Excellence le Prisidint de la
les Representants de la Communications, PenaBatile, |Rpublique d Haiti, don'tt I
o.publique, cette grande date Conseiller Juridique de ia L&- presence ous honored av ce
histoir. dominicaine. nation, E.rique Aguiar, moment, jce bois a I'avenir de
omme on le sait par les d6- Charge6 d' ffaires de la Repu- la P .trie dle i tion et de Des-
chs s oflicieles que. LE MA- blique Dominicaine A Port-au- salines, 6 la santc des Secre-
tipublia, d6s qu'll eut appo- Prince, MM. Camille J. Leon, haires d'Etat. a celle de mies
a signature au bas de Secr6taire d'Etat des Relations ollegues et aux nations amics
Atiede ratification du TraiIl Exterieures, Lonce Borno, repr6sentes ici en ce jour de
21 Janvier, acte qui s'ac- Secr6taire d't.tat des Travaux gloire de la Republique Do-
plit au milieu de manites- Publics, Jos. ph Lanoue, Se- miunicamne.
ons grandioses A Santo- cr6taire d'Etat des Finances. L Pr6sident Bo a ,
ingo,le Pr6sident Horacio Charles Bouchereau, Secrdtai- A son torsen. Co de l a .-
uez ei fit part au Pr6si- re d'Etat de I'Instruction Pu- ontour Le hefde la R
iBorno en lui renouve- blique,Arthur Rameau, Secr6 public pronona uin des
us,u ae fois encore, ses voeux taire d'Etat de la Justice, Mon- plus ouvantcs discours
I. prosperitt-d'Halti et sieur Ferdinand Wiet, E.E. et u; al "i "rn o aiu course
Sr que se resserrent davan- Ministre P16nipotentialre de br llne carrre P
les liens historiques d'a- France A Por,-au-Prince, Mir U lq ". Int que s'it esvrai
96 qui unis ent ?es deux Pierre *;ogliolo, Pr6lat de S ce les nilonsr .: ,penl ,n
'3uples. Le Pr6sident Borno, Saintet6 et Cha d'Affires .rver leur nd n lance
$m sa r6ponbe, annonca A du Saint Sige, M. R. P. que dans sang, (lns la
Domin,, que, a pour Edwards, D. 0., Charg guerre le fracas d s ha ailes
U.le as ha ,tt ,' ire 1-&& et lesruines de. luttes' en r
e l6re aouvde deft. tannique, t onstraEdu n4t nt "n- nte
to qui s'ouvre devant les HelmckegChag# d'Aflairs du o. le souvenir mAme des an-
'AxPeuaples1, in irait A la Reich Allemand, M. Stuart E. cirns ressentiments doit tl e
ligion Dominicaine, le 27 Grummon, Charg6 d'Aftaires 61C6 .
*-riei', pour comm6morer, en des Etats-Unis d'Am6rique, Le puplehaltienet lepeuple
mine intime avec le Pr6sident I. Ratael Cervino, Charge domm c-in viennent den don-
%au4ez, le souvenirglorieux d'Affaires de Cuba, Monsieur ne un i ta' t exemple. l e
deI lnd6pendance natiouale Alfredo de Mattis,. Cha ge residentt dle la Rpnbi c,
de la R1publique Domini- d'Affaires dIt lie, M, Robert rappela q.ue, onsgemps. les
taint. Cambonie, Chancelier de la daux nations voismes out
SD son c616, le Pr6sident Legation de France, Mon- connu une 6rede malenten-
IVaqutz d6l6gua aussit6t A sieur Leandro Morales, Consul dus, ont v6cu. dans une per-
/FPrtau-Prince deux Membres Gdn6ral de la R6publique Do- p6tuelle atmosphere de mc-
dAe ioo Gouvernement, Mon- minicaine A Port-au.-rince, sinlelligence.d' nimositl .. ne
Weor Elias Brache, Secr6taire M. Abel Th6ard. Ministre t'- contre I autre, d'une ininitid
'rtat de I'lnstruction Publi- nipotentiaire, Chef du roto- mmeparfois et que sa pr6.
| et de la Justice, M. Andr6s cole. se.ce A la Lgation domini-
Rastoriza, Secr6taire d'Etat des M. Aguiar prit la parole. 11 cane en une si memorable
Travaux Publics et le Conseil- dit: # ciat rcos tnce tai la prest
T Ir .uridique de la 16gation i t nte manifest'lio'
Bicaine. M. Pena atile. eMessieurs, de volonto que ce phase de
sai utes Personnalites Messiors, disson!iment et d, discord
aIeut pour mission d'accueil- ((A A'occasion de la fWte na- ft A jamais _ff c ,.
le Presd(lent Borno au nom tion le dominicaine, qui, nous Dans un imp- ssiounant
leur Gouvernement et de pouvons dire, coincide avec .lan, oratoire 6coiut avec une
ii pr6sen.er le salute fraternel le r6glement du Trait6 des motion visible par tout' I'as-
't amical du Gouvernement fronti6res domincano-hal- distance, le Pe6sident Borno
4du Peuple dominicains. tiennes et don't a proflt6 Son d6clara fquc l'ind6pendance
LAOhonorables D6164euis du Excellence le President V-s. dominicaine don't se commit
'dent Vasquez arriv6rent quez pour envoyer une Comn- moraft.ce jour, I'anniversaire,
Port-au.Prince dans la soi- mission compose de Hautes 6tait mtisiement lite A celle
do mardi 26 f6vrier. Personnalit6s de son Gouver- "'Haiti et que cette commune
Ss effect, le jour de la Fete nement,pourrecevoir conjoin- indEpendance ne p ouva it
tionale dominicaine, le Pr6- tement avec moi. sur ce petit s'affirmer, s' coasolider, pro-
Iet de la R6publique, ac- morceaudete-redominicaine duire 'o,,sses fr i's que dan
*lnpagne des Seer, taires la visited du *'remier Magistra I' justice, la psix. union, In
ait, entoure des Officiars de la Nation 1 Maison militaire en je le r6tpte, j'ai I'honneur de ples si rapproches par des
d nuniforme de Ila. se voir,:rn sr en cotte LtUon, iens historaques indestructi-
it la I 6gatron Domai- Son aucellence le Prent de bles.
.En descendant do la voi- Ia I qpubllque d'HaIti Mon- Rappelant leureux mot de
epuidentielle, le ,hef de siiur LM iBortl o, te distin. S. G. M' Nouel, Primat des
tt acueili per lea Se-. g.E Sretaire d'Etat Mon- Indes Occidentalres, Archeve-
d'Etat domainicains, slear Camille J. Lon et ses de Santo-Domingo: r Tracer
asseilUler Juldlqwe de la autres collEgues du Cabinet, les rontiiresc est leseftlncers,
,on, le Charj d'Affaires ainsi qne les diplomats ac- le President Borno glorifa cetel
tlBpublique aDomnicine credits en Haiti qui seout Acte du 21 jan ier qui, realist
htt-.au-Paitce. M.I Eari-I 6vrtuas A *acquitler brillam. grAce an noble et hai'it esprit
1Aguiar souhaita la lbien- ment .:e l'honorable mission de concorde et de frateriite
a.iu 'Prsident Bornoqui qui leur a 6t6confle. de part et d'autre consenti,"
pa.dunit au palons dion- Jamalia depils son existen- misa fin A toutes les vieilles


MJsrde la i nation o6 dealt ce ia Lagst le Dominkiaine A ran.cears strikes e04, d6sor
ir Ie reception. ort-auPrince q nemocca. mais, les deux peoples frres.,
UC haute asostaoe mwoit ion aussi f& H pour te- les deux Gouvernementsamis.
pla e dans ce salon admi moigner au Oouermeent et reehercheront dans la paix e'
5iaement leur poor cette au Peuple ba.tlas tes seati- Ilnion le chemin de leur
morable et i lustre circons- ments fraternels et la cordiale idial commun.
Ime et ou. pirtout, les cou- amitie du Gonvernement et Ce 'iscours du President de
rshaltienon et domlnicali du people Domi icains. Ia R6pubitque fut salue de
ears, so ariient har- Le Trait# de oGemitation longs applaudissements, tan-
asemernt come pour qui a 6t6 sign A SmntoDomin dis quevibraient, alertes, les
e ties umesi, on grand o lel aav deo eette ann6e, accents de La DVa.m ienne


LA CIGARETTE SPITI)
Si vous voulez viter d'avoir h la bouche l'odeur clt e gotl
dtn tabac lorsque vous fumez.
Si vous voulez,en tumant unecigarette.respirer 1in arAmi
dhlicat, un partum suave ; si vous voulez 6viter que le poison
de la nicotine attaque le bel mail de vos dents. I'nmez

LA SPUD


a cigarecle mentholee.


Idant pa' lout.
B. & N. SADA, Agents GnK'raux.


HaMl es vffin s!


Le% co(-'s 1,11'(I'lip% 'It, j%.te
tir Vm' w, A-I'C I I. -s D~sQlI


I )IIiON)). pow Ia'qtaiv
("11 V114 'awl( lt' I II I I


dii iit'Ia ivogvIV O i's (' isajitis. IviltataI coliliet'itaI
g01iti us IS lit rC("'alIiI('-uVeilu.L
Pli v de~ dehmande'r notre tnouiv,'!!alisle ictdc'V')",Ivvr Il
Yos (Iistilt' car Ct c ei~ouvellIc expedition 'a iC ec ;:ctam,
BAZAR ODOoN
J. I{ABAYA\jr


' nglt Giand'Rue et Hllit Firoiu.


?COMPAGNIE GENEI ALE


TIHANSAT


ANTIQUE


Steamer, Macoriso

Le steamer Macoris) par-

'tira d(, Port-au -Prince pour

[( Ha\ re e1 2 Mai proc)hai n.

SPort-au-Prince, le 1 'Mars

'1929.


E. ROBELI,


et de I'hymne National Do-
minicain.
Puis, M. Brache, Secretai e
d'EL t dominwcain de la Jus-
tice et de i'liistruction Pu-
blique, exprima au President
Borno combien le Gouverne-
ment domninici'in 6tait heu-
reux de le voir h norer la
L6ga ion de sa visit en ce
grand jo, r de l'Ind6pendance
de la lepublique. II souligna
quie le President et tous les
Membres je son Gouver, e-
m nt app,6cieit hute:ncnt
ce gestc de rate nelle auiti6
et de cordial courtoisie.Vlon-
sieur Brache ajouta que cet
example de concorde et de
fraternity venant du Premier
Magistrate de la Republique
ira droit au coeur au people
dominicain et restera inou-
bliaLle en sa memoire.
etlte reception historique,
orollaire n&cessaire du grand
Acte qui saccomiplit I 21 jan-
vier dernier, A SAnto-Domin-
go, prit fin suir la belle all,.
eution de M. Brache, Secre-
taire d'Etat de la Justice et
4e i'lutruction Pablique i
lau lie r#pondit en terms
6Ievie, Mr. Camille J. 1Leon,
Sew revai, 1L. titb H, nations
Exterieu', s.

Apris cette grandiose re.-
nion, oui. de part et d'aulre,
furent exprimts les plus sin
ceres sonmmelis de trater-


&


C, Age nts


ine, de ,ordial aniwi et'l de
(I oi n d(e, 1v I'r''.s !( t d ( ;
S t uibli'llU I ct',i ih ;11 a sa
\ i:I f .t p.r l s S(t c t i s (
dI lt (uoniij airs el sale ;.u
cha t de la Dessalinienne,
' quitta la Legation Donmiui-
caine.

t Dans la soiree, au Palais
! National, un grand banquet
I fut oflert par le president et
Madam, Bor, o ;'ux dtcux Se-
(relai,es dl IAt domini, ains,
M\1. Elias Brache et Andres
pastoriza, au Conseiller Juri-
dique de la Lagation, M. I'ena
Batlle, Y prenaient part: le
Secrdtaire d'Etat des Relations
Extbrieures et Mine Camille
J. Leon, le Yectietaire d'ltat de
1 Inltrieur et Madame Loionce
Borno. le Secr6taire d'Etat dc
I'Instruction Publique et Mme
Chai les Btuu ht reau, it Secre-
taire d'Etl ti e la Jus ice et
Mme Arthur Haineau, Mon-
sieur Joseph Lanoue, Secr&-
taire d'Etat dvs Finances, le
President du Conseil d'Etat, et
Mme Sansaricq, M iL. c Horuo,
Chef du Cabinet Particulecr
du Presidentde la RBpublique.
f'. lut, en some, at., ,i t -u-
P ince, tine gl. icuse journtce
don't le souvenir *est, ra grave
6eernellement s,.r uine grande(
page de Ihis oire (lesorinmai;
fratc inelle et communii des
* deu x nations.


lolreT 1:1


Q'INnd let #tafsl-wm "~e~mat
proie A La disitorde. 'ei bris u'.h
11 iiini'm o~es tiedownhiur o s com~ie-,
eonerger ierb ibme prome plus btle.


-" ~-- r S aL~rslrbmrrr -1 -- --- -I


---


I _. -


Sc veil


__CI__I ~ _1_1 _____j _I ____ __ I j_ _____ __~L


F. J.L .~ -


PORT-AU-1,RINCE MAM)TI


... a vu sur le pOrystile d'mn
de nos principuux edifices po-
S Us Mtn sCeit', va niment re-
S ls c l ctqn ti lii inliniment
-iI rie. t'n (I d nos grands fonc-
', ni;Nires dont lai crivate ve-
i;l at Ire (dlenniio par le vent,-
,Al.,il il hout lt iul, s.' la fai-
1; rt iotie io r p i);r tiin .uire grand
out tio 1nn:1i i. I :; pI;( l atei large.
homnbe, celui-IA souriant et sa-
isl'.it, lendant son cou A celui-
ci (qui delicatemcnt, nimais avec
une inexperience remarquable
1.iisait le neud,. le ralait. le re-
l isait, le ratait encore, le re-
laisaiit encore. avec la patience
intl'lictilets ( d'un diplomat pre-
ni, it t pTl l'Itl l, I llt ;iv ''un i til er-
10 I sotirc ire i:' disct ,sion d6-
'iit, e dillicile et (' Io dkpen-
.h.,il .s.i tfoitune diplomatique.
.. sourit longucmentiii ette
,dL'ie el 'e soutrire sinblait di-
rc iu' l Ies grants hoimmes ne
sont (ue cte que nous sommes
lors(lquils (descendctnt des crimes
vertigineuses des honneurs et
(Il |)rotocole.


...a vuI, av l-hlier soir, la
brutality avec laquelle [ auto la
I igne qui porte le num6ro3268
a f-ailli piendre en kcharpe une
(is nos gentilles iegantes qui
hllait entrer dans sa Buick. Si
elle navait pas eu la presence
d esp it de voler en touted hate
sur e marchepied de sa voitu.
re, la Chevrolet bleue qui paa-
suit avec une vilesse verial-
neuse dans le court space lais-
se par deux autos qui statiod
naient parallklement dans la
ru, ite. i rait reduite en mor-
rcc'aux. Que Messirurs les Che.
vilie s (Idu volunt I-remnent gar-
ide' II est des moments oa on ne
Ilur passera plus leurs antai-
sic.' inlempestives.
.a
*V
...a rencontr6e a Poste un
lionime des plus embht6s. II al.
lail de guichet ei: guichet, inter-
picllait les employ-s,, demandait
un reniiSiginemelnt., n'itait pas
salisflit, uen leniiilliit un autre
'I|I nle le satisfais:.it pas dav n
t;ie. cet decourage allait sac-
codcr A 1i'une tics portes et re-
vit, cn silmant un air melanco-
lique et languissani Qu'alten-
tl:.it il. le pauvre lhoime? Une
letire charge on tout simple-
nient un billet doux promise de-
puis longtemps et qui ne venait
pas.
**
... adinir, iA une des der-.
ni'res receptions diplomaliques
de cette saison, comment rin-
ter't peut fire palir jusqu'Aren
efflacer, la g:illnierie la plus
simple. On avait servi ducham-
,agne. Et co m mme les tesa
avaient tk d changes tout le
monde s'tait rassis pour bore
le delicieux vin de France qd
quelquefois aussi, vient d'Ale
magne. II etait tout pras 'Ca
dame aussi discrete que joliesl
dans le geste quil fit pour lml
laisser le temps de s'asseoir il
eut un tel embar as qu'il vera
une parties de son verre. LajUpe
de la femme en lut gnereoase-
ment baignee. El son pantalem
r'aye aussi et qu'il n'etrernnepm
souvent. 11 en perdit la ltte .
son visage etait si pauvrc
la dame, souriante et ave
1:ail lui dire : Cola ne fall
< nsieur, c'st un banal
,ent, 0or qu'il s'cna : Ohi.
antaloanl '
.., vit alors iar T-me r
run vaste e i sa robe A elle ihvail paEW
,spergee par ie v:tilanl genttle
nan qui pleurail sur son p
adlon rav', et ausia rare .
lo beaux jours..





PAGE-2


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER


COW'GOIEG I'IAMWIUS 0I0 CBLES TILEGRAMWPUR
ler hiars 1929


Le pacte tihand4fta-g
& 1l Chambro
M. Paul Bearour evalion3a
* PAilS -- i Chambre' a disib
cut6 le pace Briand Kllqgg.elle
a lait une ovation A '-. 'sIal
Boncour q(ut a pioclam lIde11tt
de paix de la France et apptj*ad.
ve la proposition du senateur
S ainricain sor le blocus et les
sanctions. Le deput6 du Tarn a
priconis% en outre une arm6e
international de la Societ6 des
Nations,seml inoyen de combat-
Sre le uilitarisme. M. Poincar#
uurait dclar .danas les coaloirs
de la Chainbre qu'il suivrait fa
rcgle parlenentaire et ne parti.
rait que s'il Atait mis en mino-
rit6.

Le troid a recommeno6
& Paris
PAlIS Le lroid a repris
brusquement A Paris.Pendant la
nuit, on a enregistr6 6 degr6s
centigrades au-dessous de z6ro.

Le larcehal Foch est de bnne
h, lineur. Etat staIionai re
VI'.\US- Les midecins dbcla-
rent co mtini dans leur bulletin
olli. itl qIe I'Mtal du markchal
Fochl dem ure s -tionnaire mais
quc h;, tcrupcr. ure a Icgere-
nmeait baiss,. Mais otliciensement
oilon icconijil que la maladie du
nitairtchul et loojours excessi-
vement grave it quc seul sa rc-
marquable vitaliki peut laisser
esp'rcr une anm-lioration. Les
me.dhcins admiir at I courage
Ct 1:i hIonne huluLnctir du nsrel
ltch,l ,(ui a demuiaiid pour soi
(t'jUnII e'du po ison et du culc.
Dans In soiree le marshal n'a
pris (qe de, aliments liquides.
es m ,tdecins manifestent une
gran te inqui'tude A aenue de ce
nouveau tqgne de tatdlesse de
l'eslomac.
Lee souascoxnAte
des experts travatlent
PARIS- Deux des tiols'sods-
comritus d'experts ont toeu de
courts s.'auces aujourd'hUl et
il y a cu ie aombreuses conver
stations entre les reprisenlants
des d&i.gations ; or ne prvoit
pas de stance plenier.- du co-
initi tvant lundi.
Explsionu 6 bulr du sapeur auglais
E Trilouia D
BHe ENAVENTUR %(Colombie)
tri'e grave explosion s'est pro
(duite et apiAks-nidi a bord da
vapeur a glai a Tritonipa qui
avail a burd 200 caisses de dy-
namite. On croil qu'il y a do
nomnbieuses victims.


ACCENT D' AUTO
II y a quelques jours, A Azua.
Vile de la Rpublique Domini-
Saine, une auto, se rendent A
Santo-Domingo. alia se heurter
violemmeut contre les parapets
d'uu point. La voiture en sortit
avec de graves dommages. lci
le bruit se r6pandit que per-
sonnes qL i I'occupaient, Mie
Vve Adrie. Scott, nee Germaine
Laudun, MAlles Carmen Laudbn
*et Paulette Wiener, avaient t61
grikvement blesse-es ou conlu-
sionnees.
Hlier, au MATIN, notre ami
Louis Laudua nous a comm ai-
6ut une d.nobe rcev. >n
fre aetuotmei a Sadlo.o-
mingo et q'i annoce que Mgne
Scott et lsa deux deamoielles
soat arriv6es A ia Capitle do-
minicaire sans grand mal.
Nous en sommes heareux.


La fete
DIE

Saint-Joseph
C'est. le nardi 19 mars. ite
de S-iint Joseph, elle sera, com-
me ch.,que euaae, crltbr4o en
'Ia p ros," de Port au-Prince
pl.P'( or la | ,rolection du
SGa Sin :, avec le plus grand
6i .' I' o 1 ou r ,des
masses It emnitres h, ured du
Ima It 'm. e. msse a 8 beui s.


E

B';
V 4'
C'


-A if fI'flce religienx uns
" rande ker easse sera orgaiisAe,
s la cou de I glise. pal d s
dames patro nesses. On y passe-
ra les heurm les plus agr6ables.


Crite oin6mMaUque
Les Etals-Unis el la France
PARIS Let reldttlbt entire
'indusitre cinlmatique trancai-
ae et I'industrie amraicaine de
viennent de plus en plus ten.
dues et la cruise semble proche
par suite de la d6casion que
vient de prendre le syndicate
trmncais de demander au gon.
vernement de rieduire F'impor-
tation en rance des films ain6-
ricains dans la proportion de
quatre fins am6ricains centre
un film Iratn'ais export anx
Etats Unis.Ceoie measure rempla
cerait 'accord sign l'annee der
nitre par M. \Vati Hayes qui pri'
voyait un tihn trancais exports
aux Etats-Unis contre sept films
amdricains imports en France.
L'herolqne Lidberqk et sea hroel-
qa lianehar e cituleul deo enouvraux
vols apros Ieur accident r cenl
MEXICO- Malgre leur aven-
ture d'hier, le colonel Charles
Lindbergh et sa fiancee Melle
Anne Morrow ont exautA un vol
d une diemn-li.tire au dessus d,
I'iurodrtmoin' l' Valbuena. Son
bras droi, t n chlarpe,Liudbergh
a pilot u> avion commercial
qu'il avail emiprunte A cet tflet
II dfcolla a 10 heures 27 exac-
tement ce m1,1ti I, atterrit 10 mi-
nutes plus 1.tid et rcpeta l'ope
ration deux Iois de suite.
Le romle loinm;uonei
el I' roi d'Espagne
INi) \\ I: e bruit court
sue lia froio 'e d Elpagne que
le otlit i A.t0i)oneiCs :i soll it',l
Lut auidi.-r' du roi pour oble
nir du souaverain des Aclaircisse
ments sur les perspectives po-
litiques.
lort de I'anien ministre Laferre
PARIS M. Louis Laterre,
ministry dv I Instruction public.
?ue dans Ie cabinet Briand en
1921, est mort aujourd'hui.
Le President Ilo\ver a forms
son Cabloel
WASHINGTON Le Pr6si-
dent 6u loover a termin la
formation de son cabinet en
conservant 1. James J. Davis
c o m u e secretaire du Tra-
vail et choiissant pour rAgri-
culture et le commerce deux
personnahils don't les nomina-
titoUs seraeie, une surprise.
Le Ssant lvoi des foeds pour la
consltrnetio d unouveaux croiseurs
W\VSIIIN.TON- LeSenat a
vo'- 12.370 000 poar commen-
cer la conmiuction des cro0-
seurs.


A *Royal

Cabaret


Ce soir, nous I'avons d'ailleurs
annoncA, hier, il y aura grand
bal vert A R yal Cabaret( Brise-
Marine ), Martissant. La direc-
tion de I'6ablissement a mis
tout en ceuvre pour que la I1te
ait son plein succks. Lorchestre
don't le nomnbre des mwt iciens a
6t1 augment pour la circoms-
tance jouera les airs lea plus en-
trainants, les plus captivants.
.M danseuses, en vert, ofi i-
7ont tous les espoirs. Le bar,
bien pourvu, permettra de se dd-
salterer dtlicieusement et le
cadre de RHoyal Cabaret ;, si
1611, agr6mentera la tete d'an
charme particulier.

Au Presionnal Sle-Rae de Lima
Ce sera une trs belle flteque
celk quoffriront. le dinMnche
10 mars cou rant, les lhvos du
Pensionnant Ste. Rose de I .
Elle comprendra une belle
parties littlraire et th6krele don't
le programme est des pifus ri-
,, ,it us vari es. Des
', u' s -.,' i.t fenus pa'rdes
dames po ronnesses et des de-
moiselles.
Lescartes d entr6e A cotte fWte
amal en vntc au pras de 3gdes.
au Pensionnot Ste. Rese de Li-
ma, au Presbyt&re de la Catht-
drale, chez Mile Luce Lafore.t,
aux Maisons liobelin, Picoulat
et Simon Vieux.


-


Choadalt -eiiieain
La Fabrique dommnicaine
Hout y Senez de Samana vient
d'oftrier A la consommation un
chocolate de qualitA sup6rieure
et tres bien prdsente. Ce prodait
no le cede en rien aux products
similaires d'outre-mer et lait les
ddlices des gourmets dans la
Republique vosmne.

L'ExpoMitia de Sville
C'est dans quelques ours, le
vendredi 15 mars courant, qua
s'ouvrira, a SviHle, la grand
Exposition Intermationalo las-
quelle prendront part toutes les
nations surtout les pays ibero-
ammricains.
Avec la grande publicitA qui
a 616 taite par le Gouvernement
royal d'Espagne pour cette
grande Exposition, nul doute
u'elle n'ait le plus grand suc-
616.


a grande iWrie 'e bies aisawe
A Parialm
Cest c .nir, i 8 beue, que
grand t ogaee auso pe0t
d'(Euvtl et d'Associations bal,
tiennes de'bietfaisauce. En ou-n.
ire des eftMint dsames .bor6
graphiques et autres morcemsx,
Ie rideau se l6vera sur une op6-
rette en 3 actee, in old Vienna
don't la traduction francaise se.-
ra annex6e au programme pour
les personnel ne comprenant
pas fangltais.
Les cartes d'entrte cottest 3
4 et 5 gourdes.


Apres M. Cibraplu. I ttt
qui cMkbrak to. ir
ses noces d'ew ew r
guement, a rs FM'LC L~C '
risson, don't les 61ives comm#-
moraient les 44 ans de labeur
assidu et journalier diins cette
noble carritre de pr tp ti
du cceuretde 1'esprit drIlaJ-
nesse, c'est notre ami et collqa
borateur, Clement Pothel, qui
compete aujom d'hui--2I.-ame s
dan,, I'Enseiguement.
Heureux anolversairel Notre
ami d6buta'ddns la carriAre le
2 mars 1904, comme professeur
A l'cole des Frires de 'Instrac-
tion Chr6tienne aujourd hui 6co-
le Guilloux. II y occupy sa chai-
re pendant plus de 5 ans, jus-
qu'au 20 octobre 1909 date os. il
assuma la charge de Directeur
de I'(cole du quarter de Saint-
Joseph.
11 rest A la direction de cet
Etablissement scolaire jusqu'au
6 fWvrier 1918. II fut nomm6
Censeur des Etudes A r'Ecole
des Sciences Appliqudes au course
de cette meme annde et profes-
seur A I'Ecole du BA1iment en
octobre 1920. En 1924, le PrA-
sident de la RKpublique I'appe-
lait A la function de sous-Inspec-
teur des 6coles de la Circons-
cription de Port-au-Prince.
Trs inmou des choses de 'En-
seignement et ayant des id6es
tries nettes du functionnement
de notre svst6me scolaire, Cle-
ment Poltiel a tonjours apport6
A In cause de I'Instruction Pu-
blique et de I'6aucation de la
Jeunesse la plus beau dkvoue -
ment e le plus inlassable acti.
vit6. II est I'auteur d'un petit
livre d& lecture tres apprdci6
pour les tout petits.
Nous le I' icitons vivement
pour le quart dt sikcle de la-
ur et de devouement fourni A
cette noble carriere, mais sou-
vent ingr.at, de former pour la
atrie ( es citoyens au coeur g6-
n6rcuu, a I'Ame cou.ageuse.




Paurians
DEMAIN SOIR
Soirde de Grand Gala avec
Claudia Victrix, Jean Toulout,
Romuald Joubt dans :

Princess

MASHA
10 parties.
Entr6e : 3, 4 et 5 Gdes.

L'industrie surriore dass a Rpas-
blique Deamiiraior.
Cette semaine seront exp6-
di6s A N sucrieres dominicaines San Isi-
dora, 10,010) sacs de sure de
324 livres chacun. En tout:
3.240.000 livres.
Prochainement les Usines
San Luis commenceront leur
exportation de sucre A New-
York.


coin,'die d 'n I
interp d
randy J i .
haise.


hf -1 ci +- Derboy
ICotn~ie Fran-


Entree : 1.00


Le Wbk, le plus riehe do asode
Cest un nouveau record amA-*
ciin : le b616 le plus riche du
monde, la petlt Plynae Payson,
que son grand-pere. M. Payne
Whitney, mort le 25 mai 1928,
a institu6 unique h6rat,6 e de sa
fortune s'elevant A 107 millions
de dollars.

lUe lille d o president ea... grtve
Tout de n crement, les pos-
tiers autrichiens flrent greve. Or,
ils competent dans leur corpo-
ration une ds filles atn6es de
M W. Mikls, le president an-
t(nchien.
Et la fille dh president a obAi
A l'ordre du Synlicat et se mit
aussi en grAve.


centre

CONSTIPATION
prone lea
COMPRIIkS
8UIS9K8
d DELORT, Pharmaciemt
S9, Rit SnIt.-AnWat
C'EST LE MEILLtEURa
DES PURGATWS
MU'Ef.TR E; Pl.arm'.ce A IYi
am rmr ;,ar'- Tn VUJRi
m i J


L'aide apportte It une euvre
natioasle
De nombrouses personnalit(s
de Port-au-Prince apportent,
chaque jour, leur concours A
rI'ducation par la geographic
entreprise par notre ami Luc
Dorsinville.
C'est gains que, pour en taire
g n6reusement don aux kcoliers
haltiens. M. Edmond Esthve a
achelt 10 xemplaires de I'ou-
vrag,,. Me Soymoor Prade'. 10;
M. EImond Mangonks. pour les
6leves de In Muitalit6 Sco'lire
du BlI Air. 23; M. RenA Tan-
cr6de Aigiiste, p'mr les 616ves
d'une cole de la Croix des-
Bouquels, 25; la West Indies,
20; M. Franck J. Martin, agent
de la Chrysler, 20 volumes.
Ce sont lA de beaux gestes
d'encouragement.


27


Fevrier


Dans notrqe, cow4le-rendu
de- la reception taite & 1'[-6-
tel Excelsior A I'occasiou de
I'anniversaire de I'ind6pen-
dance de la Republique Do-
minicaine il a e16 omis le nom
de deux distingues diploma-
tes qui avaient pris part A la
lte : Monsieur Stuart Grum-
mon, Charg6 d'aflaires des.
tlats-Unis d'Amarique et Mr
Rafael Cervino Charg6 d'Al-
taires de Cuba, ce dernier
accompagae de Madme Cer-
vino.
Nous a6parons aujourd'hui
cette petite omission.


Le cbampiemnt de tennis
Cet apres-midi se joueront A
P1tion-Ville les derniers mat-
ches elminatoire pour le cham-
pionnat de tennis. Des 18 joueurs
Inserits, 11 n'y en a plus que 4
ee-lice.
La finale sera disputAe sa
ei)h pmsciain 9 mars.


Abonne aut

bon pneu

C'est,sans doute,une vdrit6o
1-un des delices de notre t,
est de jouir d'une bonneti
lade en auto.Mais poor g.o
vraiment d: ce bonheuo Ui
a pasd'auxiliaire plus prech
qlue le pneu DUNLOPi
|ermet a I'auto de roulers
curt et s ms bruit.


Cabinet

d' avoca
.

M" P. D. Rt ,smsa,
cial, Cz;tfmET 61t6"i,
installW leur Cadet Ai 4
des rues duGetitreet des-
nes.
Le Cabin.. s .cu
toutes aIffa eleais
voudra biec. 'duconfier, |
culibrement'dt* .ecouvrea
commercials, Marques d&
brique, Brevets d'inventioa,
IIEURS DOFFICE:
8 A 10 heaires a. m.
2 5. hqures p. m.



N6crologi

De Santo Domingo
arrive Ia nouvelleo (10
M. Aristides Garui. 'Mei
perintendant de 1 ls!
ublique et fr6re (i S
Garcia Melta, si conmu I
grande sympathie cnve!i
rays.
LE MATIN prsevie.
cAres condolAnnees a Is
da regret dm .


Toutes les Polices


DELA


comprenndlit la Prdteidion centre Is

Foudre sans MaMiwntation de tad



KirLRosose6.,
0 e,?te


Aeits Gen&a
- . * .. .. . ...


6 ..---.-TF~- __ __---__ __ ----- ---- ----- ----


--


--


--..a


Variety
DEMAIN (n Matinee :
Le raidd Seeret
(Suite )
Entr c: .50.
A 8 II.LURES

(clown


i






'Vt
~. g~.-


U mg m


i \lion

*XX PA@3


-------- ---- ----- I ~E~7~r-rrC --~1~l~n5


~g~wnts .. Yions

par dofwt dHtir


#=h!our molepa. edsl?,F

in t r t fom low
Ni d ike de.Sync
L. Miialmsre do Ia Justiew do,
bri ?lnIea)r tase camculaire,
douer d zntdressantes ins-
= Ations propose des juge.
mspar dfamu
m me de pareils jugemeats,
is Ministry, sot generalt-
3'St suivis dqaa ogP Ntop,
=Ifit usex"Issie 1coq-.
4mm W__lovioure ah lie 4#411
ue qui fait -6etaut sans ci -
sle, l~oad do Maimr.
aOr if arrive 16 q emmeol



wo~ rI font
4Kcoux qu ITon *aul A un
hsont des personnes que
in ont action
rpuuriur causer vexations
tii.wur& ls 6vent do venir A
:foian~hcomptaPIfl p'r leafri'-,
',~i, pour nir.1 a
'b1 lut aux deuiggideuraptu
maent cepenrimt -pour-i
mule r- ion qu ii. ont, ast dE-.
b..tAb ore ces personnel soot
oblipes de s'opposer, de payez
AB lruti, de #a &ranger, pour
Imirpwr lre acquittoles.
a Conbien plus~simple wl plus
mesra 11.4 pa. do no pro
des jgementi qu'en c*as
aufond lea afiasores. Les,
rson sormioest.poor
amtnt A travora at les
U~durqui Wlont do,
,Wte irient d'ofq
~ i.u= I davyanta leI.presta-
edi I.o-dldo jJustice, Car
ar ~nt p~r., 1# 4 @toit.
on jar~bt, sill .*:
"-4, 92



a4I01 do"iut do
taus Isla us-






o outut la. rNcvme U,
&orld tuni.. nuvire venal~~

A& Ck ita n. cenagllons d alcoot
time" v tur total. de 47.OUO
'I hues.4-ag. Lea autoriths ft-
~~ m~ is rentt quo cat al-
low~ avoir 6th, disLlIN A
uh aurait 61.6 .uplo.6
~ic on do 30 A 45 aniudions
~Iwsdo liqueurs.


dies i is Peaul
Sde Jamb,


w 5'


A


I


S pu, le public port-au-
k aura 'ocession de voir
t d'applaudir Pun des plus
beaux Mlms qui aient jamais pa*
rM, If. ran, Verdun, Visions
Ztishire.
,A # m qui eut les honneurs
du Th-a're Na'ional de France
et donl le Comit, de patronage
de propagaion eat compos6 des
plux6mimenfes personna'ilsa di-
plomatique, sera bient6t ohfert
A Variles.
Bien 61 nous en reparlerons.


Sanerdoce

feminin
La Suisse aurait-elle son cler-
ge fminin ? Cest probable, car
'Ie Consistoire de Geneve vient
de se prononcer pour I'admis-
sion des lemmes au pastorat
foi airy
Les argue mets qui l'ont de-
;termint.A prendre cette d6ci-
sion sont d'abord d'ordre his-
torique : il est exact, en effet,
qu'leas premieres communau-
tes chretiennes ont compte des
diaconesses, des prophetesses et
des 6vang6listes.
D'autre part, la Suede, I'An-
gleterre, certain Etats de I'A-
,nnrique ont admis les femmes
au pastotat, et I'exp6rience a 6t6
favorable.
It est done probable que la
Suisse aura ses femmes pasteurs.


La lostalse de Jayvee.
La fontaine de Jouvence se
( pralt-il... en Angle-
te
i on mcroit, in effet, uno
4fouteioa
a, ale^ OtosGeesturshire. uan
:Milt quaa rla t6pr t ca ieu-
S0as iamr lai fratcheur d
Ia wMjpilXion ceux qui so
bagnent reguli6rement dans
sea eaux.
Ceat un petit basin rocheux
itO mtres de long I't-
W O.4 wr maxima m
tires. II est aliment6 par des
sourCes.
[; 'tang a une client f fort
i nombri* t el .aesidu. qttl ae
baigne am s ia surveillas de ,4
, mdecias. li nest pas do itp4j
-AuastWnt ces dermnteisa, quk"
Ieax possadent quelques
hrusant# chiWique' et m'.
don't I.tets sant a ti|i
car ell v eviai mv|r&
pepn ac it trata qi
tribute abm dsan.


O NomiRnatio
Nous appDr dMlt A


la nominiaio i -
Th6art, IA
quet du Trib
tance de Petit-G l
A Occasion do on
du nouveau commissaire il y
euit hmd ene mnifstation de
S-t ,inpr~ s noa~4bit&s
a M a .n. jenne


I1.i


La Princesse

Masha

a Parisiana

C'est domain soir la. grande
et seasationnelle soiree cin6-
graphique A Parisiana. On ad-
mirera sur l'6cran le film le plus
magniflque, sans 6gal, quest
Prineesse Musha, un grand ro-
man o6 joue avec tout son art
et tout son inappr6ciable talent
Claudia Victrix, la brillante
a toiles de I'cran.
Ne manquiez done pas a cette
representation A Parisiana.

La fte drs 61vs de I'lslitation
led-tiarmel
Comme nous 1 avon.s dit hier,
domain a 4 heures de I'apr6s-
midi, A I'Asile- Franvais, les 616-
ves de llnstitution Mont-Car-
mel oftrent une belle mnitine
litt6raire, thAtrale et musical.
Le progi amine tide la f6t corn
porte de trs jolies pieces que
Ion 6cotera aivec plaisir. Le
prix d'entr6e nest que dune
gourde et le b6di fice de la 6te
est destiny A I'achat du materiel
scolaire de I'Et blissemnent.

Eaeore ui souvealt des truermentls
du 27juillit 1913
Hier mrnat, au T'l'iitnal de
16re InsTance dans ses aliribu-
lions civiles, sous la r6siden-
ce du Juge L6 o Vilgrain assist
da sieur Em umueli D6 snor,
greflier et de 1Me .D denc. ur.
a entendu I'affaire di Mme Vve
Ch a r l es Emmanuel Bdbquist
centre FEtaW Haitien,ea ripara- I
tion des torts causes par celui-
ci 6 la demanderesse dans la
mort de son marl le 24 juillet
1915.
Me Dupiton a longuement et
minutieusement ezpuos lea faits
de la cause.Puis, repoustant la
fin de non-recevoir propose
par I'Etat, tendat. A6 fire res-
sortir qte Ia demand de Vve
Basquiat est lrappee de forclu-
slon, 'savocat de la Veuve BWs-
quiat a tailt Nat de considera-
tions fort judicieuses.
Noas reuseiguerons nos lec-
tours.


Le complot
Contre
le President aMachado
ar Cabile Irai,ais
LA HAVANI-- Le Dr Alejan-
dro Veigara Leonald oppose le
plus formel d menii aux asser-
tions de la police secrete cubai-
i .ui pretend avoir decouvert
u'I complot embrassant la
lion tout entire se tramait
la e but d'assassiner le I'r6-
Machado et de prove quer
a coup d'etat l'intei ven-
S o le*des Euats-Unis.
Le *rLeonald, est un des six
jerso images qua ont 6t6 arrltls
helsoir come instigdeurs de
0%| plot. II eat absolument
la ~j me-stti, qu'u.. complot
as iKlt centre la vie du Pr-
|idflepido, de meme qu'il
|a tt|meunt inexact que la
volte nat 6te eavisag6e dans le
It de provoquer intervention
alm des Etais-Unis.


A ven c belle collec-
tin de oI roch6s,cuvres
SBou ideaux. etc,et
au Journal.


Trm. tmsl-w"A".d oulur

UN FAUX PAS A FAT TOM-

BE R U ERS MARCHES


Les contusions et les foulures se
soulagent facilement avec
un simple remide.
U2 simple regMd de famile employ san*
pert. de temp. httn tles t de con.
MVoaes, flulu t M Ct ai qu,
now irlvmnt Mqwmmmt des pionnn di
Continent
"Aynt felt ua faxz pm--nom derit une iUle
dua*e de Nle. Prsno--je tombs plusticue
m d'qotnar. Jo m lavees I car:a
mat a 3oVusur At arms dbtart IaA tanr-
tlon." ...isa.d
.-- M- --cdwklmoad, eltier
am -tMda :a, a t ftn eoim 1',
ame chuiwou 6tst ourtaf. Gar-
v=Wts dana toutes Iwv p6tmI.


liniment

deSloan
AO0TouteDour


Patrons sur measures
De tous modules des jour-
naux de modes.
Melle JEANNE BARAU
Dipl6mie de 1Ecole Sup6.
reure de Cope .de Paris.
Boulevard des Veuves.
10 h. 6 12 h. a.m.
2 h. A 4 h. p. m.


~* 1: ;


'laa^.



VAAJOURS
VALDA


RiTAEBLES
or. !.t ~c rcueg
A. .p i :~i I Iom VAIlA
V., otiaproross 1
Uri I"' 5W:nILEt' R.
UNRN ILEMLI MEILLROf SIARCff*
C."! PAS DANS VOTRE INTtRtT
A ar Io~ tra Itqmont des
MAL14,'rs Ds VOlES RESPIRATOIRS
I j)op'ltove iljotirs

HATILLES VALDA~


En cnler ; Pharmacie Bourraine, PIhatrmicie (. imerciale
(i Port an-Prince ; Pharmacie Brutus (Jdrdmie
et toutes autres pharmacies


- LI I. %


I. I T _~-W-


Lits.en Fer et en Civre, les Glaces, Tableaux, Chaises & Dodines, Jeux d

alon (


S00 ciH. I LLONW Fils

<( *dAWMQs de pvfifri choix don't les prix sont absolument modiques


ri


. -m" " ..


---.'---~----IIL--m-. --


II


I.


_4 .


P' AGE-'3

Samedi


2 Mars 1929


;` "-"~ -- ------------ ------- --------


_____ ______ ~ ~ ----- --


-L-_ _-.~


C


-- I I~JI


* '. '*,.


J' _


" T~~"-CI'


-WiT





r-L .E --


* The Royal Mail Steamni

Packet Company
Le Va\peur Sud, scra la capital vers le12 Mars, partant le meme jour
pour l'liurope via les ports do Nord.
Le ltx'ieux b.teau tourist Araguayas (17500 tones
Aera ha li capital le lundi 4 Mars venant de Kingston, pirtaut
le Mnue jour pour New-York via Nassau. Quelques passa-
gers pr: 3'nt encore.profiter de cette occasion exceptlonnelle.
t'mJr tons renseignement<. s'adresser a
1. J. BIGIO, Agent GMneral.
T61ephone, 2311.


e-g -
Un bas 'ei ant et d'un
dure'e d'usagc surprenante
p P "i t 1.1 -* "- c d -: .i% v I.-d c crzivr style ci
qi : p1, u i :o ()rflic d'ulllong lusage, Ile sa
,.prooct "PrCC~IATI." ii: ,.raitt xceptiC'flflI.

r'g,.C duric. La po:ntc. ( ,Il takenlorl ~ .
st tjlc owrc (1anisla faibri-
( :,,~iIngic~n rcit~c~stout
.Jen~i-.t dAni e k Iagi"H Iole-

jm:!ectlfh le I la-, (H

7 1 'perinct de lk r tn
M pr OIIS-Ffl(AHC a
.411 c proc.hai:)e paire


MOIIII6K LAURlIN
9 Agents

B as JjOlejwD o Of
cu ~rf" XftJ erp40 dr~ e UJa mr. Li t lorcn de boarnowt



ALLEAZ VOIR

ALLEZ VOIR!i...

Quoi deinandei'cz-~vous?

Mas:LA PFIINCESSE

MIASHA, dimanche At
Parisian a.


Film magnifique qui


vous


fera pleurer de regret...


VTOUS Ili


lc vovez
oVo


si


pas.


Hamnburg Amerika Linic
1.' -teanmeri Albingla P, venant directement de Santiago
de t uI scra ici le 4 mars, pa taint pour I'Europe via le Nord,
prtautt< tr<"t et pxisagers.
R EINBOLD & Co


Garde d'Haiti
Baram a Chel dr la Police, Pert
a*-Prite, R pblilque d'lali
27 FWvrier 1929.
Avit
OBJET : Immatriculation
des Etrangers.
Tou'esles personnel qui ne
soot pas citoyens de la Repu-
blique d'Haiti, solt par nais-
sance ou par naturalisation,
soot invitees A se presenter
immEdiatement au Bureau de
la Police de Port-au Prince,
pour s'y taire enregistrer.
;C- Y. MURRAY
Major t(arde d'Hailti
Chel de la Police.

NOTICE
SUBJECT: Registration
Foreigners.
All persons who are not
citizens of the Republic of
Haiti, either by birth or natu-
ralization, are requested to
report immediately at the
Police Station, Port-au-Prin-
ce, for the purpose of registra-
tion.


C. I. MURRAY
Major Garde d'Haiti
Chief of Police.


i-p


A A louer
SA partir du ler Avril 1929,
la maison A 6tage en briques
situee A l'encoignure des rues
du Centre et des Miracles, oc-
cupbe'actuellemeut par le
Service Techn ique de IrAg ri
culture.
S'adresser A la Banque Na-
tionale.
For rent
Alter April Ist, two story
building corner Rue du Cen
Ire and Rue des Miracles,now
occupied by Service Techni-
que de I'Agriculture.
Apply Banque Nationale


Avis
La Commission Communale
de Petit-oGeive
Le public cst avise qui de-
puis le 25 Septembre 1928,.
un mulet vole o i pretend -
tel .a Otampe illisible e if,
d(01p61t alx ecuries d( I (om
mune de cellt vilht. II t P.e
lfe mmrne rte 7 nutres nmimaux
dout 3 mulets et 4 ch vai.,
tuoouui a td ampes illisibles
qui sont en dep6t le 25 jan-
vier ecou16.
Un delai de 15 jours a par
tir de retle date est accord
aux proprietaires des sur-dits
animaux pur les j-clumer.
Passed re d'lai, ils seront
ve(ndtns la criee put liq:'e.
H6tel Commuualde Petit-
GoAve
C'e 21 k-'vier 1929.
La Co1rmisnioi Commnunale:
Le president
L. D. SI PR1ME
Les nmenimts :
Domoud BRIGNOL,
Jean MONTBRUN.


thstj as diosei ici-bas a sa compensattion inauis chaque
devrait avoi- unp ?oiepnc ar cmr C1IICser lea accidents
,pu de letsI.
Its polices de Ia


pe so n n e s,
personnelsj


General Accident Fire & Life

Assurance Corporation Ltd.

de Perth & Londres
,arastliront volre persoonf contre les accidents qui vus quetteot
* hlaque pas, wiref automobile coubre collision, vol. leu, louljre,al-
,villance, lo>n m(j es causes I au ui daos sa personae on dan< sei
ins, ve~e m-i,iFon centre I'i ( lie el lea dAgats causes par la
. a


loudre.


Vetve


)r "* '- i1
J~rtm ir:


JFA,*N YACIET


I - A


Mirt .gone TO'AR & Co


-a 7~- I -


IM41tTN-- 2 MARS 1929


Remerciemeonts
Mme Vve Jean Rey, Mr ce
Mnme Christiau CaanLUaU el
leurs entants. Melle Germaine
Desmornes, Mr Leon Rose-
.iond,Mme Vve Ruben Jeune,
noe Caroline Rey, Mr et Mine
Fernand Blahuset leursentants
Mr et Mine Arnold M-lo d et
leur enlanlt; ~r et Mme Du-
mary BienoAime et leurs en-
tants; Mr et Mme Edmond
Dauphin et leur enfant ; Mr
et Mrme Lucien Jean Baptiste.
Mr etMinme Fernand Nadera u
et famille, et Mmine Theophile
Fortune et leurs enfants, Mr
et Mine Emmanuel Thrasy-
bule et leurs entants, Mine
Sylvie Bien Aime et ses en.
fants, Mr et Mme Jean Do-
restantet leur enfant, Mr et
Mme Antoine Noisette, Mr
Dieudonno, Mme Vve Arthur
Wainwriat et ses enfants et
tous lesauitres parents et allies
remercient bien sincerement,
les trWres de l'Institution St
Louis de Gonzague, les amis
tant de la capital, que des
autres villes, qui leur ont
done des marques desymp.i
thie A I'occasion de la mort
de leur regrett1
JEAN ALEXANDRE REY
Ancien boulanger
Enleve A leur atlection, le 7
Fdvrier couh.
Us les prient de croireA leur
prolonde gratitude.
Port-au-Prince.le 26 Fv .1929)
11 n._' "- 7 ,r 11 .. . r -- '. .


N'ACHETEZ pas n'importe
comment... puisque
tout le monde vous dit que
le stock le plus varin, le plus
assorti,le meilleur de la place,
le plus achalande est celui de


DAUL 3.AUXI


ILA


Horn-Linie
Le vapeurtWaldtrautlHornD,
venant de Kingston via le sud,
est a*tendu A la Capitale le
7 Mars, de passage pour I'Eu-
rope via les ports du Nord,
pregnant fret et passagers.
Port-au Prince.le 26tevrier
1929.
REINBOLD & Co


Gran B tIde


I


Dessert *

Le tout DOur Gdes 2. 5
SERVICE TRIS SOIGA METS CHOISIS
P. P. PATRIZI


Ce qil j'amais t6 fait
U qil me petl tre d4aslE.
Kola Champoaane

F. SfJOURNE
Pr6pare dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Preparation et Vente
PHARM.AcrE F. SEJOURNE
Angle, des Rues Roux et du Centre.

Clinique Leon Audain
1161, Avenue Jokn-Brows. Phosee2J23
Directear sciestilique, D B. Riot .
Consultations, madieales el Chirrgiclee
Traitement de Cabinet
Traitement nouveau par anto-accins
Laboratoire M6dical .
Ilecherches et Analyses c liniqUes
M6thude de Iravail du Laboratoire de Ja Fi
de M6decine de Paris.
(,H6pltal Saint-Louis)
Uri .e. Sang Crachsts. Reaction de Wassuq
et Pr se de sang et Prelevement (livern
mati de' 6 .hebes a 818eUres.
Le soir de 3 ires i 5hIles ur reade*-vo,.


ALUMINUM LINE j
BNew-Orlias A ns & a wrie SteakMp Caipey
PROCHAINS DiPARTS DIRECTS POUR PORT-AO-PIOUmCB
,Un steamer laissera New-Orldens le 5 irs p
pour Port-au-Prince et les ports du Sad.
- Ce 25 Fvrier 1929.
A. de MATTERS & Co
Atiras G^w9tAUX


F. RERMINGCHAM4


-P - ___.m_.Ilw, 1- - --7- -------


-low


c -- I r


- II I


.~.i


Grand HOeld eFrai

NOUVE AT SERVICRI

de RESTAURfANT

Hors d'CEuvre varne ,

--Plats du Jour


1


J


A





~~~.~ rJ*;4;1


I


MINION du CANADA, des ETATS-UNIS,
BRETAGNE, du MEXIQUE, du CHILI, de
de CUBA, de 1'ARGENTIINE, (du PiKHOU, dut
du GUATEMALA, dlc PORTO-RICO, de lra
DOMINICAINE, d'HAITI, des ANTILLES BI-
de 1'INDE, du JAPON, de la (CHINE, d(e 1
PHILIPPINES et de I'AFRIQU


1613 IEk I 3t- 1


de la GHA\ND)E
la COLOMB1E.
NICAHA~~'A.
HEPI~0 I It ITE
IITANN IQUS.
EGYPT., des
IE.


11I1ERh


Pres e DEUX MILLIARDS


d'Assurances en


(Y)1l1s


TWNta des Assurances en course au 31 Decembre 1928.... Or


Assurances Nouvelles avec Primes


payees


en 1928


Aotif au 31 D6cembre 1928
Inmnes mises a part pour continqences et Surplus


.89( ,000,000
441 000,000
188, 000,000
00()(0,000()


Dividendes verses ou au credit des


Assures


d Irant


'rAinne 1928 plus de


13.000.000()


Sur toules les Polices de dix ans ou plus en vigueur
l Coampagnie a autorise pour l'Annee 1929 un Di-


vidende special aux


assures


)oilI b


ics (assur11(alnceS


a term el aux ayanl droits


des


Assures


SU tile A SSUlRE Compan oul 0a tada
HEAD OFFICE:. MONTREAL


LESLIE A BRANDT
ger Divisiq Hl'Hti
A L:?"ft ";


T. B, MACAULAY, F. I.
President


A., F. A. S.


AtumI% Joe Y13 U18, A. UMNI
ILJANKIN


- -----


lULLr'~41 --____ ;j--- ----- --- -------------. --= ____________


/*


I


06 10


~___


- --


_, 1


__


LE MATIN 2 Mars 1929


SJLfFEf ASSIAI i ti LOlP

of Canada
ETABLIE: EN 1865.

Une Grande Inslituion Internallonale

AUTORISIfE PAR LES GOUVERNEMENTS DU DO-


.,r


L"





fhA47~L


.-I i- -l_. -~ __ __________




o Pageol

Enrgirgquo antisoptique urinairo


Agit sit. of nwiasmems
Supp'iawa.to.. suQoee'
do s I.mitism
etvttsmogtsomhu


UA Powe-A dfenee.ilenne
at iaje,)nit Ils liwum 4,e
"IV$ l'artimaue. Qu-il re.
" el olnpiment a nout
el itguiant t sIra M lem.
S*o. quo' IUbhabitant


-- VAICIA1INE,
) Lafgs.. &WbOae #V 13 FA 6W 1
0,110's I to .( 4el" M P 4

""0" ACrft ',I !t sams pitit pou.t lea g.onoc---qAS, ceaos
;n1 Itr taNl'9 do* vrilt-t.zli2:,cs


Rappelez-vous, families
Que la plus agrbible pension scol.iile ,iu tiple 1jint le vwi
Etude, lravail, S in. c'est I INSTITUT TI'IPPENHAUEi

Que la meilleure ei la plus rapide m6thode d'enseignement
classique moderne s'emploie i

LINSI 11 UT TIE PFNIIUAER

Le succ&s. I'an dernier, de tous ses 616ves de Premiere
est une preuve 6videntc et celui de ses elvecs de 4,tmne et
7e e en est une autre. I.tns itut otlr., aux iltaidalai es les
sc'rvict s de sn classes de Philos(ophic.
fleures des Cours : 6 h 8 hsures p. m..

Section pratique: Steno-dactylo, Complabilit&, Lan-
gnts, de 7 A 8 .h. p. m.
N'h6sitez pas si vous desire avoir entire satisfaction A
confier vos entant A


L*INSTITUT TIP' ENIJAUER
Reconin d i'lilite Pubiique.
Enscignement classique general.
C pratique sp6ciel.
Preparatiou aux Universitl6s.


.1.


G. de LESPINASSE
Agent ('ndral pour Htailt
Port-au-Prince


Calk chic - Restaurant de Icr choix o6 I'on twove A tfoul bere leq 4 onpo
les Pins d~lcule -s. Smdwlcho psenusto-m. I~e AisI zaldon.


4
4,

~
I,

p


- ------ I---- ------ -- -~-------v-


~-c~c-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs