Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04109
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 2/22/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04109

Full Text













mee AMNNE N*26 PORT-AUURIN (HAIlTI) VENDIfI.)1 22 FEVRIER 1929
_ _ _ __- .,- --...- ... ,. ... = 7 --- -,- -l -"-- -


Vous les trouverez an :
Bazar MWtropolitain.
Anu lon Marche.
Crystal Marchet,
(Chez Dereix.


TEL PlRE el TEL FILS


Le (:iragc (Cherry Blossom

fait un pressanlt appel

tousceux qui apprccient

une belle et aqgrable :.p-

parence.

CIRAGE

CHERRY BLOSSOM


I':: ., VItxl V


INM pi.F1Id I.AB E


EN VENTE CJII-Z

Alphonse HAYNES

115, Rue flonne-Foi


RHUM BARBANCOURT

Rod. Gardere, Proprielaire


*a"Nosik-evzoniN 'o~mieur-de pr~tevr
04QkAtsOt~du Publi~iqa, ~Aerikd~
ibont *g 6,MASul t
hpm. pir Gasllons: Rhr


boute;


4a connaissapce de
Ee Jvpr, Ie prii dui


G


Rhum*!
Rbom**
uI'tnm


ds 111.00
15,00
20 00)
5,(OO
35.00
2.50
5.00
R "75


SI


I UU".W **-
(Asa dinl du .IRii) rn arbancourt soot prevcnus quile
luouveroat toui ours le Rlauin Barbaaicourt donas is imalsou
:conu;EM A Ilaucnnic maison de Mmne Vve Barbancourntoau
Chemi dpiDaII~401


loire .iil


... a vu que sous le clair do
ltlue inuirilique ics cot~ipics se fai-
saient rares au Champ-dc-Mars.
EtA les autos aussi. Sans doute
les anioureux etaient pairtis vers
des t'oitro~es ecart4~es 0of t.!ever-
u-sege lI( a vitesse esitLinmiipls-

ElI avaiL Une roibe a.6 i1t'
et de loini, Cl)inn I01c -!v i i t Sin-
vie d'ui gendarmiue die ressein-
WalititAL tin IoFIal It(fill i'eirikraiit
sous les auspices deI II Force,
lai prison. NOTlil (E.11. Se Ircfl(it
CoinIlt' t qai~d def passtl sous
1.1 Iii i11it.~re dectriq tic lit-' cMaki
une kJ., IUnw, i4)I\lIttilaen

ha iia Is, n'a pas pe-tci i s U i Iifir-
son c (arqiilois.

comiinencciit IC's trav:Iux de rii-
parat ion tie II a j:i'icdie It o al
d16sr(deminti N nisk'res Ji :i cii
joUrs (IcrlitIies, jil.i ll iiI iC'.Elie
donit juslu~ici on rta lPu uCon-
naltre ni les causes, ill I'auiteui..
...'oit que, depuis tieltjules
jours. le vent ( w SOUI elie vec
force cliariaiul e Iila osit're
et des microbes, ne d~daigtie
3~s de tern s ten tenips, dle po-
Iissonner dans les jupe3 (liii.
commne tiles sont tr~s courtes,.
se lnisseiit sLulever filciiemeiiL.
Et alors, des muainis (risp~'s tie
dames ou de jeunes lii[Ies -is-
saieiit (deinainiuenir cors jplis
au-dessus duj genotix. Mais If.
attaquc :Motrs (ictios, etle spvc.
tack (jqli c()Ilfe~it (lttevant la
sc~'e s'iich.ve' dv'rricre* aia s
Ics coulisses.


Ii i~tI bb iS1 ii ifil 41('(f uti 1cIc JUl.S )it


iier ra)isonfan U I ni FOIILIII( ava il t)i
'i~i-6nr~ient ,choisi jxuin-yes-
set, deC marcher tinie jpositioni


a %'IIt, n11)115 1:i PUS p
j~ilatiiI eni (Iisotirirv4, unit. j)Lu-
Tke IVIIIMni qtiii ioigea it IcChamp
de M~aris, tivev stir 's.a t(te un
chapeati Iioi 011iive0cqui lmr-
(]t eil ciou1Tre Lill VeSto1 il fO.
Ce serail ell V~rih ri t I ,'Ule, Si
cc ifftu it Iris i nfiliniid ttitriste.
q1Lssksoc, hier mit i, tine
petite scoiic assez Iotwhaiite.
Ui diploniate soilait tie la I):)S-
te dans sit Chrysler. Aui inoment
de turner ha rue lHoux Patto
faillit laire une collisioii avec
uine bicyelc~tte. Le diploinate se
penclia,--- quelle prt~senve dies-
prit,-- par In porti~re poussa
vers le troiloir le gentilliomune
6 bicyclette qui 6chappa airui
miracuieusement iA un accideniq
a remarquo&,avant-hiers -ir.
au Bar Terminus ouiil sahliat


La gloire 'des laornmes se doil,
luujours mesui'cr aux mm, ls~
dIont its se sunt servis pourtr I~a
q~u~rir.
LA ROUUMF@CMAJLIIL


F~FWON


"-' --


_ ___ __


I


rr-


-


I







LE &AflW 2 2 FEvrir :1929


Lits en Fer et en Cuivre, les Glaces, Tableaux, Chaises & Dodines, Jeux de


)n ( articles Viennois). Glacieres, Armoires, Coiffeuses que vous trouverez




chez H. BALLONIVFils


Ssont des Articles de premier choix donL les prix sont absolument modiques


Le Monde

FA .(:A ILLES:
Nous avons recu la carte
de flanauilles de Melle Marcelle
Dupou.r avec M. .Julien Rous-
seau.
No, meilleurs xeux nux heu-
reux fianc6s.
ce samedi 16 mars pro-
cham, A ;6 heures du soir, en la
Calth'A.it .le de Port-au-Prince.le
nmril-'p de Melle lernmaino Vil-
itlh, an. c M. Louis Woolletl.
Tlus nos vOeux aux fulurs
(poux.
1fEf II. :
.\v;ant hier ont en lieu en
I.', r's ppoissiale de Lrogane
Is (in rtilves de (Carnen fli-
umidi ' tc,' c mardi.
N:s, ( loancesnuxfamilles
e iv) i '*e Vc pjr ce deuil.

Le Journal Offictol...
n.. so' n (lS ,itionu 18 fcvritr
public l: I )('re par lequel le
Cois'il Id'l tt, exers,'ant lespou-
vir. <1c I'A\ss'imbl6e N:tionale,
sn .,cl le Truil' des Fron-
Sli' l\, t d it tit Traite el le
proct ,;cxlal redige el sign au
mnlolii l n,' la signaturee duTrai-
1t.




Varieties
(.;' SOIR
Le hi.: I, plus formidable et
le plus i w cnt d'Etddie Polo :
Le. Ikitailleiur dun Texas
0.50.




Pmarimana
CE SOIR
l.i BIonlt'e vers I' lrrpole
.iveC Atidr# Nox.
Inutrbe: 0.50.

Les cr6anciers de In success.
sion F. NAPOLI, de son vivant
commnicrant 6tabliaux Cayes,
sont pri6s de bien vouloir, a
brel di ai, presenter leurs li-
tres ,te cr6ance, A Port-au
Prince, au Consulat G6n6ral
d'Italie ft, aux Cayes, A Mes
Ernest Douiyou et Joseph
Benoit.
Liquidateur,
Cav UII. Altredo de MATTERS
Coisnl G niral d'Italie.

tion ct partout les Reines, choi-
sies intelligemment, ont su con-
qucrir In sympathies des foules
qui les ont enthousiastement
acclauimes. Dc mieux en mieaz,
come chez Nicolet.
...voit que, Aepuia quelquts
jours la question d'ilections 16-
gislatives est 6 I'ordre du jour.
es aura> t-on? Ne les aura-t on
pas'? Encore un peu on se ris-
querait dans d'imprudents pa-
ris. EA tout cela ne depend,
pourtanlt, que de la volont6 du
Chel dei 'htat comma le faisait
remarquer hier un editorial du

... s'st rejoui. avant-hier soir,
en voyiint combien etaient nom-
breux sur le qu:'i les prome-
meurs.
... ; ouivi de son reward trois
charmiantes jeunes filfesdont la
gaite s'l1.-mi nisait avec le ciel
e6tincel, ., d' :oiles.
... ,onslite avec un vif plaisir
que I;a i,ou;niiade sur le quai
est ('\ven e. au meme titreque
le Coce~t, u>e des distractions
port-au-piin iennes.
, ... voit t qu IlOAL -CAB4RET
on suamuse e. I'on uarsse les


plus ag r blcs soirees au son
de la p us suave musique.


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


COtAGMIE FRANOISI DES CABLES TALE6RAPHIIQU E
21 Fivrier 1929


Use maladie d'hemmes eclebres:
la grippe
PAIts- M dgr, le Iro d, pin
sieurs notahilitos atleintes d' la
grippe se remeltent de lacon sa-
tisfaisante. M. Parker, Agent g6-
neral des reparations, malade
depuis une qiuinzaine de jours,
a pu sortir un moment aujour-
d'hui. Le g6n6ral Pershing se
sent beaucoup mieux mrus gar-
de encore la chambre. M. Poin-
car6 n'a pu assisted A la seance
dliier soir 6 la I(.hambre, mais
son 6tat elait meilleur aujour-
d'hui. M. Briand est A pen pres
ritabli. Le general Ssrrail vient
d'O're frapp6 A son tour.Son cas
est pent grave, mais i ('st oblig6
de gatder le lit.
De l'Emplro
& la R6publique
COLMAR A la suite tie la
promulgation aores l armistice
de la loi qui accord la natio-
nalit franc lise aux sujets alle-
man Is marines A des alsarien-
nes il se 'rouve que pres de
100.000 ainciens officiers et sol
dats de I'arni6e alilenm rind avyint
conil);itn contre la France pten-
dant la GrunJe Guerre son't de-
venus citoyens traun:is.
La polltique on France
Le (iouternement de ant It. Chambre
Le Ministhre P'ninere n'a obltenu
qilo'ne foible m'ujo'ilt
PAI \IUS-La dlconmposition dit
scrut lin d hier qui n'a donn6 que
six voix de majority a gouver-
netminelt est trUs panachl'e. IHlc
d-' ontre (qpi des cngatgements
Mleclora ux inlucllables on1t con
aint dtie nombreux dtputts or.
dinairemerit mijorilaires et cer-
laius droiliers momne A voter
cotilre l gouvernemt-nl; M.Iler-
riot s'est abstenu.

Le Gouvernement ne
provoquera pas une
nouvelleConf6rence de
d6sarmoment naval
I es conditions naiales de I'Angle-
,le'r. el des Iltats-L'ni osat t1 exa-
miones A Lendres
Les Dominion% v-nat tre consult
LONDRES-SirAnuien Ch m-
berlain, secrrlairp din Foreign
Office, a d&clar6 A la Chambre
des Communes que le Gouver-
nement Britannique n'avait pas
l'intention d'envoyer des invi-
tations pour une nouvelle con-
terence sur la limitation des ar-
moments navels. Sir Aus'en a
affirm6 de nouveau que touted
lea questions concernant les re.
nations de Ia Grande Bretagne et
des Etats-Unis asinsi qu lea con
editions navales des deux 'pays
dtaient examinees par le Gouver
cement britannique.Cet examen,
dit-il, se pursuit avec diligen.
ce et dMs qu'il sera termine,nous
entrerons en communication
avec lis Dominions.


ignatureo du Traitd do
lix ot d'amlU6 prp6.
uoUom ontre R-U *t
la R6publique Domini
oalso
Une d6peche du Cable Fran-
Vais a annonce, hier, que le
rraittb '*e paix et d'amiti6 ainsi
que .1" renonc'ation A la guerre
entire la Republique d'Hat,' et
la Republique Dominicaine a
6t6 sign.
LE MATIN apprenait, hier, A
sea lecteurs que des negoeia-
tions pour la conclusion de ce
Trailt entire les deux Rkpubli-
ques se pournuivaient A Santo
Domingo.


Au Comit6 des Experts
,\MIS- Les Exiie'rs on en-
tendu dans la mnatinee !e rap-
pori du sous-comit6 sur la pro-
c6dure A suivre ; dans l'apr6s-
midi, ils ont ex:imin6 ce rap.
port et out d cid de confer au
sous-comit[ I'lude de la q-ies-
tion des transports par rapport
au lonctionnement du Plan
Dawes et de I'avcnir economi-
que et financier de 1'Allem ugue.
Le sotus coinit16 prsentera ses
conclusions vendredi martin
PARIS Le second comity
Dawes a adoptA le system des
sous comrit.s pour 6t1ndier les d6
licales questions qui lui on' 61,
confines. Tout semble monrer
que le sons-comite abordera
les questions d'importan -e pri-
mordiale et non pas seulement
des ques ions de procdure. L'JI
question de la procedure sui-
vant la declaration d'un des ex-
perts 6tant infri'iment liie aux
questions capi ales concernant
le pavement d e s i) r tions. .
c'est pojrqtii I ,,oo- .o il i
s'est o0'cupt< '.in '. ': i:t .',s "I-
nuil~s U' (d itin tl -s ('I,'-Ia i
lion sains ,'- ,n l,,l .n liscu- '
ter les ch fires.
L'exil do Trotsky
BERLIN Le Minis're des
Afl. ires Elir'.ig;-res d'Allemagne
e reui de Tro'zky une demanded
de residence en Allemigne ; cel-
te demand a tW laie nu .on-
sulat (d'llemnagne A "ernl, (Lu-
bourgde Constantinople et en-
voy6 HBerlin. Le Cabinet dis-
cutera la qtiestion A l une de
ses prochaines reunions et -'on
sullera l'ambassadeur sovifti-
que. [)D.ns les milieux poli'iques
on estime que Trolzky pourrait
etre admis en Allemagne A con-
dition qu'il promeltte par rrit
de s'ahtenir de Inm e activity
politique.
La convalescence
de George V
1BONOR Le troid persistan'
et un vent violent out emp&ch6
de tranporter le roi d l.ns la
vWrandah de Graigwell louse.
Le souverain a pass une bonne
nuit.
Accident do travail
PEORIA ( Illinois ) Cin
mineus ont 6t tuis,quatre griI
vement blesses et environ 150
l6g6rement b esses. Quatre wa-
gons d'un train de huit voitures
sont tombs do haul dun rem-
blai de 25 pieds pr6s de Hollis
A 8 kilometres de Peoria.
La sant6 do Pooh
PARIS-Le bulletin public ce
matin declare que I' tat do ma-
r6chal Foch eat satilslaint. Le
sympt6mes pulmonaires et c I
disques ont sensiblemoet dimI
nuE.


Legation

de1Franee

A I'occasion de son instal-
I ,tion otficielle, Mr F. WIET.
Ministre de France, snra heu-
reux de recevoir les mN mbres
d s Colonies Frangaiseet i
bano Syrienne. ainsi que les
amis de la Frauce et Irars fa..
mills la Lga'ion de France
le Dimanche 24 Fevrier a 11U
heures tr6s pr6cises du ma-
tin.


Ce qui

sepublie...

II nous a 6t6 remis le nu-
mero de d6cembre 1928 du Bul-
letin m6tdorologique de la Di-
rection G6nkrale des Travaux
Publics qui tournit d'excellentes
indications climatioues pourles
diverse regions du Pays.
M. P. C. Ovide, du Cap
Ilaitien, a fa t paraltre A I'Im-
primerie du a Petit Capois)) un
petit livre trWs interessant, en
deux parties: la premiere est
intitul(-e Edner et la second.
Le problkme de I essence divine.
On lira le volume avec plaisir.
Nous recommandons vive-
ment A tous I utile brochure
publi6e par M. Charles Alph6e
Alphonse et qui done des sta-
tistiq ues completes et precises
sur le chiffre de la population
de la Commune de Port-au-
Prince.
On lira bicnt6t avec plai-
sir le deuxieme numero de la
revue de Dessalinia, L'Echo de
la Dessalinia *, qui paraltra sous
peu A ll'mprimerie Telhomme,
rue du Peuple.
l M ON. I M_ 0


L'Archeveqne de Porl-:ku-Prince
A Belliadre
Diinanche dernier, on celM-
brait A Belladore la f6te de No.
tre Dame de Lourdes qui est la
patronne de la paroisse et on
inaugurait solennellement la
nouvelle eglise.
S. G. Mgr I'Archevcque de
Port au-Prince avait tenu A as-
sister A la ce6rmonie. Le cure,
NM. I'abbW Lopin et le nouveau
President de la Commission
Communale de Belladere, IM.
Llrick Loubeau avaient mis
tout en uruvre a in que la fete
revetit le plus bel eclat. Deux
arcs de triomphe avaient e6W
dresses en i'lihorneur de l'Arche-
veque qui fut accucilli avec un
en thousiasme sans par.il par la
population massee sur son pas-
sage et A qui S. G. donna sa bE-
n6diction.
II y eut A 8 heures du martin,
grand'messe au course de aIs
quelle I'Archeveque d, nna 4a
benEdiction A I1'glise et adressa
la parole A la foule qui assistant
A la c6remome.
A vendre une belle collec-
tion le liv, cs broches 'cavres,
de Bourget, Botdeaux etc, et
des rom;ans-cin6.
S'adresser au Journal.


a


L=

Conferences
de I'Assmcialtioen Cathkelique de la Jen-
Besse baltienne

Dimanche, A l'Archev6ch6 de
Port-au-Prince, A 10 heures du
matin, I'Association Catholique
de la Jeunesse haltienne tien-
dra stance au course de laquelle
M. Felix Magloire, Inspecteur
des 4coles, prononcera une con-
frence. M. Sylvain, president
de I'Association, cera aussi une
important communication A
I'assembl6e.
Le secretaire g6n6ral de i'As-
sociation, M. Max G6dbon, prie
tous les membres de ne point
manquer A cette reunion.


R6union S8rorlive


Le comil. national organisa-
teur des jeux Glympiques de
I'Amerique Centrale a invite
Haiti A participer A la reunion
sportive qui aura lieu A La Ha-
vane au mois de mars 1930.
Voici la lisle des Pays qui
vont prendre part A ces jeux:
Colombie Costa-Rica, Cuba,
le Salvador, Guatemala, Haiti,
Honduras, .lamaique, Mexico,
Nicaragua, Paname, Puerto Ri-
co, Slo. Domingo, V'enzuela.
Notre represen'ant A Cuba,
Monsieur Fernand Dennis a as.
sist6 A la premiere seance du
comit6 organisateur, preside
par Monsieur Porfirio Franca.
Nous apprenons que nous
serons represented probable-
inent dans les concours de tirA
la carabine, au revolver, en
athletisme, an foot-ball et au
tennis.
Nous tiendrons nos lecleur'
au courant de cette grande reu-
nion qui permettra A I'Amiri-
que Centrale de se micux con-
nattre.
Ces joutes sont enticrement
cotitr6hies par le comitit inter-
national Olympique. C'est au
Congrts d(A:nsterdam de l'an-
nde derniere A Amsterdam qu'il
avait &te decide quon sadies-
serait A M. Alberto Barreras
pour l'organisation de cette deu-
xieme reunion dc I'Amerique
Central, la premiere ayant eu
lieu il y a troiss an auoMexique.

N'ACHETEZ rien, si vous
ne devez pas tout acheter chez
PAULE. AUXILA,
car cttte Ma.son donne du
boi, e'le ne regarie pas au
prix, elle tie i* plut6t A coni
server sa bonne renommee.


I


Toutes les Polices


DE LA




IUCID


Station

H. H.
Le Radio, pour son o1
cext, offrira oe sobts.
8.00 p. m. Orcheste de Iln
sique du Palais. Dirigt p1l
Lt. Luc Jn-Baptiste.
1. Stand Pat, MadI
2. Anvil Chorus, de VI
3. S6r6nade de A. E. Titl.
4. Sliding.lim, TromboneM
5. Are You Happv, 1ox-T1
6. Gad6 figu ti chu tfe.
.Mnri
8.30 p. m. Lecture parole
vice National d'Hygiine P
que.
8.40 p. m. Rcital ile
par le Lt. Louis Romain.
1. Pense.
2. Un Rave.
8.50 p. m. Solo de l'i te
Arthur Duroseau. Accoin
ment de piano par Fabrel
r. seau.
1. Le sourire.
2. Fantaisie pour flule.



LES EDITIONSQU


.u empemta
DWmanduealouuuimmel.r
de Uwe eFleumirTmM Mle
tom mrMpv M ltmmiitout^


Accident,
Avanl-hier. vers les 5 hes
de lIapr6s-midi, eut lienu,
venue Ducosle, un regret,4
.accident. L'auto de M I(
une Buick No. 160 ennduilt
M. Antoine. chftnr, et
descendait I' venue, heurts
lenment M. Alphois' FA1
tot relev6 avec une b'es
la 16te, des contwiones of
grave fracture A hi j ,rube d
M. Fish a 616 aussit a
A I'HMpital oi~ it rcgoit les
n6cessaires.
Nous deplorons cet ."c
et souhaitons qu.i notre,
Fish se rem tie au plus v'
ct fecheux accident.
Assurez-vous contreae3
A Ia a General Acci Lifa Assurance Cwr rratli,
miled Vve F. I rmin
Agent GWneral pour 1Haiti.,


'*.- I


jw z~


'(~~) ,PI1


.-


PAGE-2


Sale


.,---'p.'


I


.*-"rJp


L- rn i-t--1nit ---IL


s ,.' 'i t ,'*
comprennent la Protection centre'

Foudre sans. auamentation de tq


EAg.LeBos


Agents Generaux


^--- :--:--- ---------~- -- ; -- -


Y


* .


#




- ___- t. .-'. _____________


ML T k ITM 22 Pivriir 1929


]"lp --F I


--~~~ --- ---. -i_ __; -- --* :-- -- --- -ES


m 3


PROCURER DES ARTI-

CLES INDISPENSABLES

ET ai BON MARCH PAR-

TICULIEREMENT LES

COMMERCANTS

TANT DE LA CAPITAL

QUE DES AUTRES VIL-


LES, DOIVENT


AVANT


DE FAIRE LE MOINDRE

ACHAT, SE RENDRE

CHEZ



Kawas Hermalnos


Insurance Co

Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE

sur la VIE

EUG. Le BOSS & Co.
Agents Generaux
; * |


aI


7I


WO'"


Calt chic Restaurant de
4 les plus d6Ucates. -


PLACE DESSALINES i
ler choix ot I'on trouve A toule here les consomnmsmio
Sandwichbe sans pareil;- Bilre la Preslonu.


hop a, nmyav Iti'
J Is le gpelno


/





The leading mmwre' water


I EST DE PLUS EN PLUS INp ,*

I1 PENSABLE DE VISITED




La Haison MIII IlelrmanO


AVEC LA RfCOLTE DE

COTON qui COMMENCE,

CEUX QUI DfSIRENT SE


Le


I k(A~ ( L IA II


U ;tr1RALE WHITE lRObk
~ WHITE ROCk

I a *1
IV fCId


Les chimistes de I'Exelento,
d6jA renommw s pour leurs,
remarquables contributions
apportees a In toilette, vien-
Dent de couronner leur(vuvre
dans
L'Exelenlo
GLOSSINt
Uoe petite quanitile d celle
delicieusc preparation appli-
quee sur h's cheveux tnit res-
sor'ir leur brilliant natural ct
leurvigueur, en Itur commu-
niquant un nouveau lustrequa
vous vaudra ('etre a(dmirW
par les messieurs et envi6 dcs
emmes.
En vente chez tons les dro-
g,'istes. Pour 0,25 cls. setle-
ment. II est expedie des r6
ception du prix.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tous
atYs.
crnvez pour renseignements.

A vendre
La moili6 de I'habitation
DubldonD en la commune
des Gonalves terres tcrtiles et
errosdes.
Pour renseiguements et
conditions s'adresser a Port-
au-Prince i
M* Cnstantin BENOIT,
avocat,
170~ rue du entire e! aux
Goaaives au notaire Emma-
nuel Gaibert.


Comr~n;ie qhgrjile

Le steamru' cllrI
de Bordeaux Ile o Fn
attend lo '26.
Siinli;IgO tIC (:Ibit ClICKS i'uaItS
du Siad.
L'I suite de h'li i nriirc A'Fd
fix~e ~ i Vairivee du ivi :II.
Port-ai:- Iri nce, Ic21 F[ rCvi(1,
ENOBEIlIN& Co, Apvilts.


'4,
~ i ~ A
I~-


/. . .. o I
SiP6l


MADLb .. .--.. I U .
KNOWN THE -" WORLD OVER

S .


NO
SSTROPPING 405


1 1F II n'v a ( 'uii U11 scLil

Svraie lame GILLETTE
EIle est l vr..if 'amn qui n'.i jamais pu lMre
4gIl e. Des anones ,e stcherche et d'expdriences
cunstantes out ;elfediono6 son ectllenl til. I.es
attliers de la GILL.iTE SAFV'I'Y ASOR COMPA-
NY fe south continuelleion(t attalchls A conerver son
pouvoir dpilatoire.
Des Mial Irwist"s, des Chimiisltes e ti des experts
techniques out conae tout leur temps 6 la creation
de cette lame, laquelfe est reconuue dans tous lea
La Comnagnie Gilletten'as pays co,,me le mod6le type de 1'excellent rasoir.
sume la responsabilitd du Clihque lame Gillette fabriquee doit passer par
parfait fonctionnement la plus rigoureuse inipeclion et r6pondre 6 notre
de la vraie lame Gillette: haute renomm6e.
que lorsquon s'en sert avee Elle ne peut .Ire gale et no scra jamais sur-
'te vrai rasoir; Gillette. pasee.
No soyez content qu'avec une barbe bieo fate.
Servez-vous de lames Gillette et vous aurez aIn
vraie watisiaction d'etre bieu rasee.
En veute chez tout les bons &ichands.
D:STHIUI'TEURS: '" 1
J. D. MAXWELL & C6 ,
1619, Rue R6publicaige
( Grand'Rue.) ) o,
Port-au-Prince( Huiti).


.1l;I


* .-


mu-


.1


V


IqII II _


(VS SouIF'CeS DI)U

DANS I''JU LES M1HlLLFUBS IiOI't'1IS,

Molli' & Laici'iii
I )~t t ~ It~I 1 ~----------- I d


'`YI"


ME---


- ---- -- -;,


-


_ ___ LP-;i ---


i_-


(l I SSO 1 l ('0odc C 1ti1
EST UN
.RAI-'li VHISSANT
E-' UN

B4(ECONST111 U ANT


t


I


- -'~""


1


* il *(


I


I


_'* 1


-SC, L 1





PA(GIC -4


LEMAITN--22 Feviier 1924)


JU

r6duqu


Constipation
Ent6rite
Verties
Dyapepsie
Migraines




ItlaommueatCIIATELMIN
Ferltus., des ait&L. b pl a ,.'de to a
V, GRAN'DS PRIX
.7 4,4. Jr Valenclernn a rtsi


La santie' et ne premiere nice"st
L~msrgie dune aantok magnufique
C&Catg tout daina ce mancui.4b Lee
#.-Wadies provienne ft des germ.. quin
alb.."vilrt damis 1.% m.%ct*. L" Savo..
I ifv*.'w" diviruit t.'ua itsgiermes 4k6.
ka, u.It LCo*.ur'fsa. el I^ipritwitto


BO


1'I


L7'


n*csti n


Pt~uir rt Ur en~ borne
sawi, pjrinez cheque
soir un comrn pum4 de
JL'BOL

Iesel .., ;A i'ogareJu .'- a 6i.Iic 1t

%vit. 1*0..4Sl at 3.40-1 u~~~t'- 16ptl .4 ..*6
-s o a s t o % .- I a r a i s t ; I t o @ I Ia t
I I$-ar S ds 4b tll (..i t
IW I Ib I -L P. "?': II...#
1D l~*Il41- Ito 1. *I-Opel4*


Un nouvel ouvrage.o
de L6on alk&u
A,\F. VIATIO. c'est le titre
d'un nouveau recueil de p;.
lines que notre 'charmant aun'
et d6vowi collaborateur, LAeq
Lalcau. fern paraltre, dans tes
premiers jours d'avril, layli-
b)rairie de France. Ie livre P-
railra dans la collection dirl-
g6e par le porte Andr6 Fan-
tairnas.
Le volume coltera 1 dollar
et le nombre d'exemplaitbs
qui scront exp6diis A Port-iu-
Princeest restreifit.(eux doibc
qui desirent se i.rdcurer I'ow-
vrage doivent; jusqu'au ler
Mars prochain s'inscrire aux
bureax du a Matin 0.
---_--- 11 1
,e'public et le commeuek
sont avists que Mr Emile Na-
gaglioni n'a plus notre pr
curation A partirde cette daTe.
linzar Mdtropolitain,
II. H. BETCHLEY
II


Chaliqe iose kii-bas a s; compensation wais chaque persouhn''
d ierait avoir une Police pour compenser les accidents persoklnel>
ou de liu.
L- s polices de la

General Accident Fire & Life


Assurance


Corporation Ltd.


&


gIaranliiont votre personnel conlrc les accidents (ui v us quettent
clhque pas, votre automobile conlre colliiot, vol, leu,loudre,mal-
veiljance, dommaq(es causes i autrui dans so personnel ou dans sesi
lhieIjs, v tue maison coutre I'incendie tles dfgats causes par la.

Veuve F. BERMINGHAM

Port -au-Price: G. GILG I
I J rianie: JEAN BLNCHET Miragoaft VAR & Co
-- ;-w-7--- -- ---- .^^ ^

Pahama Railroad Steams m Line
Services de Ifrt et de passages entiree
INEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, tjANAL ZONE et !es;PORTSide laCOTE
OUEST de I'AMARIQUE du SUD.|
plus rapide et le plusdifect service de transport de passagers et du tret entire Hailt
e' tes ports Europ6ens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama
Voici la liste de nos agents poor les principaux ports de I'Europe :
Angletorre MoM" vW .
Mrs, G. W. SHELDOM & Co--17 James Street, LIavRPooL, ENGLAND "


11m. SHELDON &CA ourtprsemhs:
Par its mala.. msivoali:
GELATLEVIAANMEY & CO
219.1luede. la R~pubul pe
Ma~eille
tIEIINU P'ERON & Cie Lt
353. Quaa Georges V
flavre
IIERt-4m Piko.'awCe.&(:I~ t
fine d At .oulin I ~vaptur
48otlogs/mem.
95amtiede Marais
IIERNU Paris
&'Rv mrjb & Cie.Lt
I~ue de la Tfanquillit.6
Dtnkei'que
JifFRMU I'PRo* A Cie Ltd.J
Rue fRay


COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BNverx & Co.
21 Allengade, Copenhague
GENES
Italie
'MrsHENRI COE &t CLERS'
Piazza S. Matteo. No. 1.5
Genva. Italic
OSLO, NORWAY
SInternational'
SpeditionsWlskad
HlMBOdAtM ANY
Mr II. Vogemann
Hambourg,Germany
GOTTOUr raca8wvI- MrOEan
Nordiuk Express
Gottem brgee. wCneo

I m' v"omaan
00 MOW*


-'I:


Qlaada naths wooe
Shs m~pledo b


L'huile A boa
n arch6 est j ustIe
,omme la main
i'ceuvre 6 bon ne,-
t ho. Elle gAte el
eteriore au lieu
aiderder dt depreserve-.
L.c bidon commode de 3
IN-ONE rend le travail plus
lacile n I'intericur aussi bien
qu'a I'ext6rieur de la maison.

3-m-ne
Empiche la roullle -
cette hulle nettoie et polit
Employez-la done
pour huiler la ton-
deuse de votre pe-
lou.se, vos ciseaux
de hales, vos seca-
leurs, vos ciseaux a 6monder,
vos patins :i roulettes et tous
les petits m6canismes. Frottke
sur les surfaces mntalliques,
elle preserve de la rouille.
Three In-One est un com-
pos6 d'huile de haute quality,
juste ce qu'il taut pour lubri-
tier correctement les nimca-
Dismes kIgers. Elle enlkve la
vieille poussi6re et la g aisse
adhere et met les coussinets
en Mtat de travailler lais6ment.
Employez a 3-in One. pour
Dettoyer et polir vos meubles
t vos travaux sur bois.
Vendue dans toutes les quin-
cailleries,' les drogueries, les
armureries et les grands ma-
gasios, en Louteitles de trois
diaii nsions et bidons portatits
de une vt trois tonces..
'GRATIS
Deman '-
chantillon et le
mode d'emploi,
les deux gratis.
THREE-IN-
ONE OIL COM-
PANY, Londres
^ Tet New-York.
U. S.A.
Repr6sentW par:
J. D. MAXWELL
1619, Rue R4publicaine,
Portau-. de d aitiRue
Port-au-Prince (Haiti),


[a


w2


Poudrez votre b6bi avec la poudre Talc bori-
qude MENNEN. Etendez-la soigneusemeut dans
les replis desi tendre peau. Elle alborbera I hu-
midit* calmera irri ati;i et 6vitera'tes infections.
C'eat one poudre pure et fine, sciWtiliquement.
boriqnte et que les mLddecins dmintts du monde
j. enter recommandent depuis uon demi-si6cle.

MEf1I, Ni


[ulo a r Pbonogorah i

Inc.: New-York


Le Phrenc erap'; c A~ repi oduction 6lectrique, le plus perlectionn6, donnant nn reRi4m
Pikteait i el 6)8 ,e e-9
Dans re himnij.IC Itrumeflt pont combin6s les accomplissement de COLOMBIA V14 *A~
dons Ia r~productiot' de la Mdifi6 r bisquee a,-ec le plus fin et dernier dov''p
'ions l~arnjiflcaticii Le. diaph Z ftj Ctum~amV vA TONAL donne urn tun mervf)u
otulemeat vous ewectdez Ia muique, minis 11 semble que vous en 6tes p6n~trd. ''.,



tie cc g are, nous tomI~~ nvitons. kggt ,
up okrc expoasiiou~amhlnotm Mg~i
aelle do Mr. J. ,D. MAXWELL, Grand'Rue,
porvous con- aincre que noun vous offrons
tine. machine a-biolim'ent supinrieure' A InuteR
cieles qui ont d6jA parn en Haiti.
4esrvous
fru Wos3irvelitux.
t.. PREETZMANN-AGGERHOLM A Co


a.~ i- .1..


Vuaj It petit Ramonoeir da. IinbeeJtUn


de Perth


Londres


-~1 7* -- --- ~__p--~eL____ ~-. Xi~l.;r~my;;- r -E7 I---;r~ ~- ---~ L_ IJC. -L ---i--~-- ------


--- I __ __ I: .~..,.. ~_ __




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs