Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04101
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 2/13/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04101

Full Text



I M a i ..... '

DIRECT'EUR I Oaw ar d so

1158, RUE ;IRICAIN) 1358 DM I





226me ANNEE N* 8618 PQIRT-AV-PPWNCE (HAITI) MERCREDI 13 FOIVRWI 1928


Uif'll.'Ki i'llli'ls roninerlanlt
I< 1 )pois ii'q !'.u1s 1jO, rs, pour
r 'qlui co r rnc t Ih',s I pro tulls de
flolre figne. ornil Ih Maison
.4 Ar'i.r Cie., nious pouvions
alfirinerr qne la silu.lion est
boinne.. I:'i ( iel, des demands
1i)uis perviennenl de partoul,
soit pour expedition imm6dina
temetl de notre stock, soit pour
placement A New York. El lea
ordres sont nombreux et impor-
lants. Non coitstatons avc phlai-
sir cell belle capacity d'achat
do people, tout en souhaitant
que cette capacit6-lb ne s'arrete
pas dana le domaine des provi-
sions seulement. *
i '-... -- -i-- ,i --U-


On trouvera
A I'lmprimerie du MATIN, A
1 1 gourde l'exemplalre, La
Statistique de l'6tat civil do
Port-au-Prince de janviet 1919
'a decemnle 1 j pmpr r Uh.L
AlphMAlphon~se.
%La hure est* aui en
I vented au a Pharmacie S Atan,
I Sle ds Rues Carboxwe at
6publt Rae.
Ia Libtairie 'de Mme Viard,
a a Raoul Montrosler
ar a c La Liseuse


Auu PFaais

(del Jstice

Ju -idction d'Appel
et jij CaSSAion
Adienr, dI nie re 'i
23: Jaaier 1929
Le Tribunal prend si6ge A dix
heures da martin.
Le President declare 1'auiie.i-
re de ce jour ouverte et p ....
nonce les arrets suivants :
Celui qui annule. le juge ent
du T'ribun.l de premiere In--
lance de .164r-nie, rendu le sept
mars 1921 entire Irenn'ts Couba
el la Vve C.lodomir Diouin, en
ses attributions d'appel, sur les
chefs relatits aux dommages in-
t6r6ts et aux d6pens; et statuant
A nouveau, rejette les domma-
ges inlfrkts solicits par la Vve
.. Dronin.compense les dApes ;
rejette tgilement les dommagcs
inlterts r~clamis par Brenntns
Couba el condnmne Ii dftende-
resse au pourvoi aux d(pens.
Celui qui rejette le pourvoi
exercd par le siur J.B.\V. Fran-
cis contre le jugement du Tri
bunal de premiere in'lance de
Port-au-'Prince rendu le 13 1,-.
vrier 1928; dlit acquise A I'riat
Iamnende d6pos6e et condom ie
le dit sieur i'rancis aut d|peins.
ifniires en roaliuuation:
M:lthon, Morel,Thard e M ...-
ilohert centre Rigal el l'ontlai.
ne.
Me Franvois M;,Ihon. apr.s
avoir demand au Tribunal d'or
donner la suppression de cer.
tai'es phrases injurieuses conic-
nues ofns Is requOte de Me Ri.
gal, a donn6 lecture des conclu-
sions No% 2 et :i ;
Me 1iP W en rlponse auxnzu
nytsti ,a donn teelture
de s. requtle No 4.
Monsieur L.lio .Joeph, subis-
lilut daCommissaire du G(louver
nemenl, a conclu A la cassation
du jugement attaqu(d ; nu fond,
statunant A nouveau, A ce que le
Tribunal dise que Me Rigal n'a
iii litre, ni dlroit. ni quality ; que
Fonlaine a un litre mais qu'il ne
pout pas saisir centre Mme Ro
belts qui n'est pis proprilta;,e
de In moiti6 de I'im u.uble en,
question, etc, etc.
L9 cause enlendue, le Tribh -
nal a ordonn6 le dip.t dei pit'-
ces pour le d4liber6 et il'arn
dtre rendu dans le dMlai lignIl.
Les heures d'audience itant
dpuisees, le Tiibunal 16ve le SiW-
ge.
Audirre solennelle
du ieadredi 5 jiumier 19128
Le Tribunal a prs sikge A (tix
heures du milin, I'audience .o
lennelle de ce jour ouveite, r'ar-
rcl suivant est prononce:
lo Celui qu i rejel e le pour
voi de Dhira J.osselin exee,'i
contre un jugement du 9 a(i
1927 du Tribunal de Paix. astc-
tion nord de I'ort-nu-.'rince rn (
.u en laveur du sienr Abnar
.riu' ('nr


A\ l)|il de l'aflaire Antoine Pier-
,*'e-.otnis centre Carislile Per:n
Mo,'sieur le Jue Leon Moil s
'ltendsJu en son rapport aom
maire, Mes Paul Barjon et Rig I
en leurs observations pourleu a
clients respectifs, Monsieur I
substitute L6lio Joseph par Is lee
ture do rquisitoire du Comm's-
saire Charles Riboul, a conclu
lo A I'admission de la l6re flit
de non recevoir de Prin ; 2o no
reject de la 26me fin do non-re-
cevoir da defender ; 3o an re
jet do pourvoi; at an food, on
cas de cessation, an jugement
de la case condme il a' et6 lail
en appel e. tenant cnmpte de
I'arrat de renvoi,
La case entendue, IleT"ibu-
ml a 'ordnn le d6p6t des pie*
ces pour eo dilbdte t tl'marEt
rad dias4 d6lti Igal..
La but de Ia convocatl'on d
Sections runies attoelat, le Tri-
bunal a loe le sieje. .:k


taire qm la note pubaou- ce
titraen notre 6dition de aamedi,
neas portso s le ifitiaies de sowe
atu r *J.AA.


I5,







... a admir,, samedi soir, au
bal du Second Empire, la tele
tie Napoleon III, et avec beau-
coup d'emotion, celle qu'on
I'on eprouve devant la bmaut.,
il s'est attard6 sur hImpuratrice
jqui avait des gr:A,'es di reine...
*
... Ponr qu'efes rf; t mieu.
adiiir' di Norat. (L.IL, Ia CJi-
dillac qui eat une voiture aussi
intelligence que style, a simuh'.
int' panne de moteur, derrikr.
la Tribune. Ainsi tout le lon4
de I'apres-rQidi, a (1-o pu yoir
ce group Ighrmentil attrias
de jeunes flles, et .c; jeine,,
tout fa it dt'cotilen:,itn'es de ne
pouvoir lever I piia ne.

...a renc('ontre, di 11a n lch
aprcs-mnidi, pen linlt qie d ,s
titlo, pai ssaivilt |>lJeiin s d'.- 'ri.
de 'ir's, tic Ira('esli.s, Ti Osi l 1,
dcboul at cuin i de la r'ic. s
( '.s:rs. 11 ava. it I'ir iii aii'hn ,r-
Si'. Itevivait-il ses, Irioniliph ,s
1d stuirefois qui Ieretrenl n 1 I"
enti'anc' et fircen l joi< 1do'-.,
itil'l en(lthousii:islets?' On itbi
philosophique, "altef .iil-il qitl
)aiss;a la Itcine [I iur qu'il lui
envoywt I'hommage de son ad-
miraiion. Les jours passent, et
ne se ressemblent pas. Le rfnn-.
nisme envlhiss:iut tout. le loi
est reinplace par une Reine et
ce pQ"Lur plus grande joic de
ceux qui. kperduemcnil lpri si,.
belles chose, sc srntent c:pn -
bles d'enraver une tradili n an
rix l'un .jili sourire de jeiane-
lie.

... a surprise une lpresq(e cIlli-
sion, : Ita Grand 'lue, entire inil
Chevrolet trks coquette rt ru-
demment conduit et ulnvieille
ib'gnole ui avait A son,'ojanl
tin june homme trIl)idIUtt qui
n'avant pasde self stairl se'voyaviI
A eblaque seconlce contrai t" dc
s'emiparer tie s: mnanivellt. Ce-
lui (jii cqnduisait la Chev'rolel
ne se fciha pas longtemps.-- il
avait pourtant raison, e- ritq-
cident n'eut pas de suite. rant
mieux.

... en a surprise une tre, dtie-
vant le lar Terminus ... Comnme .
il y avait un gendarme et quil
rIgla rapidement la question.
NOTRE (Fin. tourna ses regards
ailleurs, vers des anhleaux plus
ragotatnnls. mollets ntis de jeu-
lies femmes dtguises. hbras aux
qItailre vents, sourires pleins dtie
ldenis naer&s, aisselles b ilhtnde
el bruhes, etc., etc., etc.
*
... IIss auiet 'pualre dans un
'l't unlx environs dc1e lizoton..
i)eux femuincs et deux chorines.
Mais NOTRE (E11. cIt 1 loFnle 111
)rix :\ qui p)ourrail distinguer
es deux hommes des dleux fern-
nes. L'illusion 6tuit co roire que Ic sexe n est plus
iu i'ne question de vclemenL
... a vu, avec un peu de tris-
esse un bel avion blanc don't
a qnoueue etait dechire. De
uellaes cames tait tombe ce
Randd oiaeau qua portrait aux
iles des blancheurs de neige?
... II etait las. 11 avait enleve
on masque. Sa demarche trai-
allalt sur le trottoir 11 avait,
min dirait honte, de son travesti.
I baisait les you ...- Tew ,fun
bomum qui venait de voir s'ef.
writer ue illusion.
*


... a vu. lui=, et mrdL ne
olie parodied, et sp i iludi, -
lu bal donomA A I'Excelsio sas
I* signe du Secoad Erompir. En
@Stt, dasn, ae coquett auo-
mobile Inatre rjene s eas-
hani an ait 6taaent-ce desjeu-
w ganssi on d"importants pejr
fantasistamen ..
to, t, patalon des m&


2 ~ .-.,.....
1W ~


La Maison Moise Sai h
210 Rue des rron's.r'orts
Met en liqtaidilion, avec 'g-awil In a ais,l.-s :. lii'es "so iVat'ts:
Casimir (o ilienr, drop noi el ble nmar ine, Scrte( noir et
blend marin, c'hangtone double I:rgour.( iph)fwiinx pIille fine
p'ur homes. Formes dc elupcPniix poor ,dLimes. I I)peaux
de paille pour entanis, Ombrellt.s i().:rl mencs, nioie et
couleur el divers in res arli La Maison vend en g-ost ( iitn Jdiinl.



L/I MAIION

Abrahal m SABA
de PeUtGoA&v
Offre Af si dlinlmle au sleek de llar:ilt'e A ~jnqaanfe lMille. Dollars
ea TISSIS Amirfrin{a el A.ngtais
Celle/ htison don't la renomnmee n's phus ( faire sur la
placede Pelit-Goue e r .p d up ur annn-
;cerPm'rnflif lrd*itirythrtm :T&r dit
iud qu'clle vend un stock de QUARANTR i ATNOUANTE MILI.i.
DOLI.ARns en 7issus amlericin el Anglais (\ price /y'idits a(i
mininnmum 'e stock a ;Ie r'i'ernmnent comm ai: ei, otuoe de
leuir donner pleine s'tisfaclion d',rant la rcidfe qi mriiuaisve.
Ce stock ronsiste pairiilit'eiire'nt en :

Siani dli'erses imarqliu. l l, iait'/s, Drill ib',tlemr.sel sport,
Kaki blune, .imne' l couleurs, B!cn Aelson el div'erses mar-
q ues, I heck Iletti t (.',ileirs yr. el/pl. largeiirs. iiindienne yr.
ltirg. etI p, lar., (Cialichl I ul,'s marques el large('u'rs, lilet fran
(irts,. Flwirell, Z'phirs. P1resco/. Ei'erell/ ileni, Aa\nsoik a
bhtitw i rouletur's, Perrole' leu,. Percale blane, 1Demi ,'Jeuil yr.
larq. el pl. larq. Gros Devil anglais, Drill blunc, Drill Tussior,
Drill flanelle', I ile faiuIlaitsie Lni el conleur, Cr/(pon ilehurs
el barres el ini, (noutnre-lil coiuleur el bblinc, Ias,. C(tius.
sells. Chemiselles, Servictlels, A ourhoirs Ploutilrd eil tadras
toules grandciir el' quailite, oile n( drap, el ()IVEI Its,.S TOILES
DE FANTAISIE el GiOSSERIE f t.
I'oubliez pasquie l mlaisoni a des hlunean.r en latine de la
fameuse marque CA.MBIAG(I.
lenle surtout en Gros. Accoinre:-yI ihe,' C(ienls, cela sen-
leve, car c'est tn vrai stock en liquidation.
P/il-;Godte,e, 2 24 Janvir 1929.
....^ -...----%. i 7 ii T --V.






PAGJ,-2.---- -


,


LiE MATIN- 1'iFerier 1929


aBr


Goodrrich Tires Er
e ES U


S0 00


1


NOUVBAU LIVRE
Au mois d'avril prochain,
S arattra le deuximie volume
F'EUILLES EPARSES, le d6hi-
cat ouvrage de notre sympa-
thique ami et collaborateur
i Salim Aun.
Le beau succ6s du premier
volume est un gage certain de
celui du second.

Kessleurs lea volours
on action
Avis aux bijouliers
Un voleur qui a p6nktr6 dans
la nuit de dimanche ai lundi
aut domicile du Lieutenant
Durc6 Armand. ler lieutenant
G. d'Hl.,y a derob6 1 bracelet
montre, 1 chaine pour enfant
et 1 bAgue sertie d( diamants.
Messieurs les bijoutiers sont
'j pries (Ie'n pircndrre note et de
retenirces )ijoux au cas on
ils lenr seraient otlerls.

Notre Directeur,
Officer de PInstruc-
tion Publique
Une belle et haute marque de
distinction vient d'tre t6moi-
gn6e A notre Maison par le Mi-
nist~re dv I'lust ruction Publique
de France, en la personnel de
: notre D)irccteur 'A qui a Wtd d&-
cern6e la rosette''Ollicier de
l'Instruction Publique.
C'est un geste sympathique
que nous du MhATI'N nous appr6-
cions hiautemeniit. I1 est la preuve
Set la recounaissance m ritle des
inapprOciables services rendus
depuis, plus de vingt ans dans la
Presse, par notre Directeur 6 la
cause de 1'iducation gkn6rale
des masses popullaircs, A la dif-
fusion dcs luinimres de la civi-
lisation, A la propagation des
ideas et du g6me de la France.
Nous sonimes done lieureux
de cette distinction don't notre
Directeur vient d'Utre l'objet et
nous nous joignons A ses nom-
brenx aris pour fen fliciaei
chaleureusement.
MORT d' TIL E, MATIHON
UnI grand dcuil vient de fran-
Ser la soci6tk et le Barreau de
ort-au-Prince. .V Etlienne AMI
thon est mort, hier, i :' lieures
du imaiu.
11 fuL uLne personznalil mar-
quante de notre monde polili-
Sue et juridique. Avocat, il fut
Btonnier de 'Ordre de Port-
au-Prince. 11 fut Secrataire d'E-
tat des Relations Ext6rieureset,
dans toutes les fonctions publi-
ques qu'il occupa, il se distin-
gua par de hautes et belles qua-
lites.
Les lunerailles ont eu lieu
Sujourd'hui, 6 7 heures du ma-
in, en I'kglise du Sacr&-Coeur
de Turgeau.
Aux nombreuses families
6prouv6es par ce deuil, nous
envoyous nos vives et sinckres
condolrances.

Nkrit rflrtre HWaee Dorsviille,
Ottfier d'Acadesie.
C'est avec plaisir que nous
avons appris que notre con-
frtre Honec Dorsinville, direc.
tour de .L'Esson vient de re-
cevoir les Palmes Acaddmi-
quaes. En eflet, le Ministare de
rlnstruction Publique de
France a decerne A notre con-
frere le ruban d'ofuicier d'Aca-
d6mie.
Nous ien felicitons vive-
ment.

luetre, chemise A la Danton,
cravates irrelles ou absente,-
Cireulaient en poussant de jo-
yaUx cris. II ne manquait A ce
roupe qu'une ou plusteurstem-
btes. Mais peut-etre en 1852 les
ulibataires 6taient L.ussi c-


4urcis que maintenant. Et peut-
tre aussi y avait-il des autos,
*e que d'ailleurs I'Histoire qui
Apkore tant de choses, feint roya.
Itment d'ignorer.


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER


CtJEPAGIIE FAN4AISE DES CABLES TgLEGRAPIHIQUO
I1I ei 12 FHvrier 1929


In ordre-du-jour de la Ihambre
frasnoaise conliante en I'allachement
de 'Alsaee el de Ia Lorraine
A la France
PARns- Le debat sur I'Alsace
s'est termin6 par une manifesta-
tion d'union national. Lordre-
du-jour adopt i)ar 461 voix con
tre 17 declare que la Chambre
est confiante dans le patriotique
attachement de la population
d'Alsace et de Lorraine A la r6
publique une et indivisible.
La premiere reunion
du Cnmite des Experts
PARIS -- Le ComilA des Ex-
perts a tenu sa premiAre r6u-
nion pr6paratoire ce martin A la
Banquet de France.
Les promotions daos In Legion
d'Houneur
PARIS-LedramaturgeBrieux
et le prolesseur Lebon ont Wt6
nomm6s grands Olflciers de la
LAgion d'Honneur., e romancier
Mauclair et M. Widor, de l'Ins.
tilut, sont nomm6s Comman-
deurs.
6iloire aux Noirs morlt
pour Is France
DAKAR En anaugurant le
monument aux morts a'ricains,
M. Maginot a c1('br6 le ddvoue-
ment el le courage des indige-
nes venus combattre pour la
mntropole et a parl6 de ioeuvre
colonisatrice de la France en
Alrique.
II ne'9e A pierre fondre n' Turquie
CONSTANTINOPLE '0
rient Express est blroqu6 depuis
8 jours par In neige uii cc n-
taine de kilom6tres de Cons amn-
tinople.
C'est un membre am6-
ricain qui pr6sldera
la Conference
des Experts
Les besoins de la France
\'T'SIN(iTON- En presence
de la demand gnii',tle des
niembres du tomit6 d Experts.
le Prsaident Coolidge n'a aunt-
ne objection laire A ce' q (e M.
Owen Young soil d6signt coum-
me president.
PARIS D'apr6s ( Le Jour-
nal des Dkbats n, M. PoincarA a
declare que M. Owen Young
presidera le Comit6 d'Experts A
ia reunion de domain A 2 heu-
res de I'aprks midi pour kludier
le problcme des reparations.
a Nous prdsenterons,dit M.Poin-
care, nos souhaits les plus ar-
dents de succks aux d6l6guts
amdricains dans leurs travauxs.
Le point de vue Irangais se-
rait que la France a besjin de
10 milliards de dollars 559 mil-
lions pour la reconstruction des
regions d6vasties et pour lea
pensions ainsi que 2 milliards
respectivement pour le paiement
des dettes de guerre aux Etals-
Unis et i la Grande Bretagne.
Des sous-commissions seront
lormees pour Atudier les divers
aspects du problem des r6pa.
rations. Le Comit, sikgera en g6
ndral A Parls.Il se transporters a
Berlin quand ce sera ncessaire.
La reunion de domain aura lieu
A I'H6tel Astoria.
Le 500aMe asmiversaire
de Jeatne d'Are
PARIS-A St-Nicolas du Port
Lorraine a 6t6 inaugur~e une pla
que d in e c mm6morant le
pIlerinage *a i ,,d'Arc en
La question d'Alsaoe
COL MAHt-Les jeures patrio-
tms out telegraphie leurs felicita
tions A M. Poincar6 pour son
attitude terme et noble envers
les meneurs autonomistes et
'assurance de leur devouement
ind6lectible A la m6re-patrie.


Le problAme des R6pa-
rations do sla Guerre
La premiere reauion dou eauBTa
Comite des Experts
P. RIS- En presence des re-
pr6sentants de la presse. des ci-
n6astes et des photographs de
toutes les nations, le Comit des
Experts a tenu sa seance d'inanu
gura ion A 2 heures de I'aprts-
midi A l'H6tel Georges V. ses
travaux ont commence imm6-
diatement en s-ance secrete. M.
Owen Young a WtL nommne pr6
sident de la uonltrence. Les Ex
perts n'claboreront pus de pro-
cds-verbaux des discussion, et
siegeront quotidiennement. La
seance qui s'est deroulke dans
une atmosphere de conflance
s'est termin6e A 5 heures 15
Le Comil6 des Experts qu'on
appelle dejA le Comnit6 Yuung a
d-cid6 de tenir deux seances
par jour ; on compile qu'au course
de ses travaux, il thiera un nou-
veau total de reparations pour
I'Allemnugne et peut 6tre d ter-
minera le nombre d'ann6es pen
dant lesqumelles les annuities se-
rout payees. Bien qu'aucun com-
muniqu n'ait l 6 donn6 apres
la reunion, il est certain que le
mot det es n'a pas Wt6 prononc6
aujourdhui. Les Experts comp-
tent terminer leurs travauxavant
le leravril. La seance d aujour-
d hui lut over e par M. Emile
Moreau, gouverneur de la Bin-
que de 1Frnce. It proposal de
nommer pt 6sident M.Young qui
tut clu A I unaniiitn ; les i e|'e
a aniunts de h. que nation fir'ntl
ensuite un ctum xi0osL dc Iejur
situd ion parilculire. Oii am'-sle
que demain le Dr Sihacht expo-
sera plus longuement le cas de
I'Allemagne et expliquera que
le Reich ne peut continue A pa-
yer des antnuites de 2 500 mil-
lions de mai ks or et que le to al
des reparations devrait tre fixW
entire 30 ei 35 milliards de
mai ks or.
Les troubles
au Mexique
L'ne bombe daus les bureau
do Gouverneur de Mexico
Le Direelcur de Ia prisoM
est renact de utort
Grande agitatina publique
MEXICO-La nouvelle d'dpr6s
laquelle le colonel Felipe Islas,
directeur de la prison du district
t6d6ral, a recu une douzaine de
lettres le menagant de mort aug-
mente la maladie qui regne par-
mi le public depuis l attentat
d'hier centre le president Portes
Gil et la decouverte, ce martin,
d'une bombe dans le bureau du
gouverneur Saenz. La maison
du colonel Islas a 616t assi6g6e
h i e r et les manifestants out
bris6 les fen6tres A coups do
pierres. Le gouvernement a mis
tous ses moyens en auvre poor
mettre la main sur les auteurs
de I'attentat d'hier et sur les in-
connus qui out depose la bombe
dans le bureau du gouverneur
Saenz. Les autoril6s sant con-
vaincues quo dans 'run tl'autre
cas, il saagit d'une vengeance de
partisans de Toral ou de analti-
ques religieux.Le president a re
pri ss occupations an palais
presidential.
L.a oonvaleeoonoe
du rot Gesage
BOGNOR- L 6tat u rot con-
tinue a tire satistaiaut, mais le
temps es' tr6s mauvais at un
vent glacial souffle on tempite.
Neanmoans, la temperature inti
rieure de Craigwell House est
sufisamment chaude.Le roi pent
maintenannt causer avec la reine
ses gardes-mnilades et les per-
sonnages de son entoura.


Port-au-Prince --Cap-Haitien


IWecers de Ia rosette d'Officier
de I'lnsruction Publiqae
Le Gouvernement de la R6-
publique Irancaise vient de d6-
cerner les Palmes Academiques
A plusieurs de nos concitoyens,
et a d'autres personnalit6s port-
au-princiennes parmi lesquelles
trots membres die notre Clerg#.
Voici les noms de. nouveaux
Offlciers de I'Instruction Publi-
que : M. Clement Magloire, Di-
recteur du MATIN, M. Charles
Bouchereau, Secr6taire d'Etat
de I'Instruction Publique et M.
Justinien Ricot.
...et da ruban d'Officier d'Acadeaie
Voici lea nomis de ceux qui
ont requ le ruben:
M. Henec Dorsinville, direc-
teur de L'ESSOR, Melle Alice
Corvington, Luc Grimard, M.
l'abb6 Collin, Chanoine Hono-
raire, cur6 de la paroisse de St-
Joseph, MN. 1'abbe iltber', Cha-
noine Honoraire. Vicai-e Gb16-
ral A l'Archiev h6 de Port au-
Prince, M. 1'abbW Gl6hello, Se-
cr6taire a la Ch mcellerie de
I'Archev&ch0, M. Eoailly, Di
recteur des Services des CAbles
tranVais 6 Port-au-Prince et M.
Ferdinand Fa:ton, trdsorier de
la Section haTlienne de I'Alliance
Francaise

Luadi, Ai n firan ,l.'e, uae ;Wulo
heorte jn enfant e le tue
Avan-lii( r, a lai ,.d l ,,,
au (Oin de la ruelle D'E.t, ,y.
une auto, une Buick, qui allait
A une vitesse exagebre, hfurta
un garconnet de 10 on It an'.
Len'ant, sous le choc, est
mort instantanmoent. C'es Ile
neveu de M. et Mime Numa Da-
may qui habitent le quarter.
Chest tn regret tt.-bl matheur.
Le chatfleur, aprds ,' '.:t-ier ai
jpoui ut' i sa course a 1 m.nw,
viYesse.


VarietOs
CE SOIR

( Vingt ans

apres
4e chapitre : Le Fils de Milad]
5e chapitre: La Guerre des Rue
Entr6e : 1.00 ; Loge : 20


f Oppfwats' k ?ater,t
dyffUU-tf, -
W'*rron aTUrt a&" P"
CIGARETTES CULRT
.u.POUIRE CLOT
DCa, 9Y, 5 tMu-ma,,By


atarrhe
duNez ou
de la Gores
-t MettrVicks dan
le neu ou le faie
fondre danu l'e.au
chaudeetl'inhalw,


Pour Tout RefsVemeatet
Netre ami Caniile Lamarre
C'est evec plaie que
avons regu, au MATIN, ia v
de noire *ympatique ami.,
mille Lamarre, PrA.ident def
Commission CaAolmnale deo
vaillo'.
M t amarre p:ssera quel
i,,urs A ha apitale.Nous luibg
h-,itols n bon sOur iwi.


Pou avoir urnt -o


L'usage regulier de la Va-
nishing Cream Exelento con-
servera votre teint aussi doux
et aussi satin6 que celui d'un
bWb). Nous le garantissons.

L'Exelento
Vanishing Cream
Est une crdme sans graisse
qe lIa peau absorbe. Elle
t ,iirrit la peaiu et eli:3p hc
qu'elle se taie, se ride, se les
se> he,ou ne devicnne rugueu-
se. Elle conserve la peau en
partaite sa)t6.
Procurez-vons aujourd'hui
unl pot d'Exelento Vanishing
C(icam;en venle chux tous les
dIroguistes ou dlirectement de
n )Us sous garantie, come
vous le preterez.
Eciivcz nous p')ur avoir un
Sihantilloi gr unit el un livre
tl h conseili p',ar la beawtt
EXE .EM1'!, t*,!1<)l .vb
O 1 PANY
[L N'TA. GEORGIA U.S. A
Agw' s demands pour lou
pay Q.
Ecrivez pour reaseignements

Le r6glemexnt de la
*Question romaine,)
Le Cardin ii Gasp iri ,' M Musso-
lini sign;irn I'A' cord qui % n fiu
10O E a paix e's faile t'n-
tre ieS-in S ge tt le Gouver-
nemeit italien.L'accord mettant
fin A la question romaine,vieille
de prs doe 60 ans, a 6t6 sign
aujourd'hui et le 11 16vrier 1929
marquera un des 6vknements
les plus important de IHistoire
contemporaine de 'Eglise. Le
Cardinal Gasparri,secrltaire d'E
[at apostolique reprtsentant le
Vallican et M. M iV"1-oli- Is imi
uitre, ont appo' leiur signatu-
ie au bas de trois documents
delstns A devenir hisloriques.


SAPm
&TI
3k *a


Toutes les Polices

DE LA

EfflSHUNC


comprennent la Protection centre la

Foudre sans auamentation de taui



SAgetLe osse Craux


U AgentsGe'nerauxl


Haitian Motors S.A.


ESTOMAC
lole -Intestim,
Oastirtes EUFSKGEZ-VSU3 BIB SO31 UN1 UATM
Ent~ritos Pour dig6rew faoilement alimporto $041
CIAguors aliment, pouar Oviterrla lourc our,
4& Algrurs onaprbsIss lepa s, noutrallserI
Or~lres costomacals, supprimer I" migaimiS
Vomss~mens d" or auniuvauses digostioss; d6shU,
Vomlosom fentsfotr aIintestaU suflt do prondre &W
Indlgestlons j POU D Olt D O~K
Labotatoleo do* PWD&DES DE 000. A AtUMOIG? (Frah.$
HN VENTH DANS ROUTES 1'JJARMACIRS


:-~r~rrarr~sa*mrs c Ilr --- ,I-_~~_I-- --r_ ---- ____


I - -- -- - ---- ------- - -- -- --;--- -- ------


-


, q


. m g I


- '' :


mm l


SUR ACHATS AU COMPTANT


w


m




i* -S C_


LE MAITN- 13 FCvrier 1929


PLACE DESSALINES
Cate chic Restaurant de ler choix oti l'on trouve A toute here les consommations
les plus d61licates. Sandwiches sans,,pareils Bibre A la Pression.



NoIIs sommes acheteurs


L. PREETZMANN-AGGERHOLM & Co


-"5


Punatropes-Radiolas-


Gruuzp4uwJ ex 2 minuff
wh.Itemaat VOUs pouesV*p-
quo Vmze aYog jumne18 goat&
on sowalemft Sa32Imutea 148
Glooa 6asVolne a minutes vag.
sent wsrfbe=taimatr vtro
fourneeu on I minute. .xaole.
Month erI qIle ont G# at~csi
max* rteu!!4 proca e euu11.0M
faature-peausdUW*n hevres,
Sa.. vo e~ae t~oolveI** beose.
gkeru


les


N TOr1 IIQ


11/\11c '


BELLE POITRNE'
a L*= Moto to INfir een In1d
PIULS Seiu u dvIoEm*T 1036
mismoatIn g lessitiacW~up" a
17 oisis en
emso"

,0 Pharn~ie ll Z Yl.RFTINI et touMe U L ~ e a


CilRYSLER SERVICE STATION
IXI'EKIT MI'CANICIFN
TFrAVAi'X SOI.NI'S
Pl ix MOD11I s
SERVICE IRRI9PROCIHABLR
A LA
Station de Service Chrisler
Place de la Paix
Faites un essai el soyez
convaincu.


Succursale
MOHR


ALUMINUM LINE
NeW Orleans & Soulh America Steambip Compan loc.
PROCIIAIN- DEPARTS DIRECTS POUR PORT-AU-P|RINCE HAITI.
Le steamer ( Chriktia K ohg ) ayant laiss6 New-Orlt'ans
le 7 coirant sera a Port-au Priuce le 16,viA les ports du Nord,
et contitnuera pour Cayes et Incmel pregnant du lrdt.
Un steamer laisser.i New-Orl6ans le 16 F6vrier pour
P t. IT i'Fvier 1929
A. de MATTEIS & Co
AONTrs GAtNIAUX


A


la


Soc ite"


d'Importation


Generale.
Anglo Rue Courbe & Rue Roux
OCCASION:


,ouchoirs de pocne
Drill blanc
rillblanc supericur


Sc(
Drill coulenr
Drill flanelle


extra


blanc ourl6s douzaine
l'aune

G. 1,00, 1,25, 1,50,


Gdes 4 00
2.00
2,50
3.00
1,75
1.50


Percale a routes nuances 1.5A0
Tricoline blanche et crtme 1,75
Zephyr madras pour chemises et pyjamas g. large. 1,50
a U a barres soie 1,50
Madras blanc hbarre 1,00
Calicot souple 0,90
Voile blanc g. larg. 1,00
Voile couleur nni 1.25
T6te d'lndien blanc 1,00
Diablcmenl ort A barres 1.00
Eolienne unie ( routes nuances* 3,00
Eolicune a lieurs et a carreaux 3.50
Satin de Chine coir et gris 3,25
Caaimir lIger 17,50
Serviettesde baincoul. et blanche dz. 8, 10, 15,18 et 20,00
Chaussettes pour entants Douzaine 10 00
a hommes dz. G. 6, 7,8 9.et 10,05
El divers autres articles a des prix tout aussi avantageux.

Les Chapeaux de Paille

fine d'Italie.de
R. CINELLI & FIGLI,
SIQNA pr6s do Florence
GrAce 6 I'expirience de'son'personnel, bien outil I 1, tont
sl conqunte de tous le- marches do moode.Cette important
..;. z1 auijourd'hui tine succursele ,A New-York, 1
0 *' ce, e, par-e que la plus ancienne, ses a r
ae craigoent aucune concurrence. Ce sont, pour sor, les rha-
peaux des gens distinguos. On peut les trouver a Port-an-
Prince, chez ; Paul E. Auxila, La Belle Jardiniere, Stain-
bouly & Sergile, Maurice Elienne fils, Gebsra & Co, Jean M.
Talamas, Mine Vve Mourra, Hippolyte R. Jeudi. Charles A.
Carrara, Anton 1. Saba, Victor Baboun, et pour comman-
des, s'adresser i I'Agent,
G. BERTOLINI, Rue Bonne foi.


nllviilotis


sur


(I V(-


C1 1)OS 1 IO1'Ce(ail


(S )(1-


Val(11ses.


(ie delail de:


&


LAURIN


Lemon
Lime

0l vex


11 It's~


No. 331, RU1-.LBUNNE-1 01
Port- au-Prince
Livraison 1 Domicilu


La meilleure mnusique dui


monde volis est op/'rile


disques

o BRINSWICK"


/lran(.cis.

Iglais.


Fox-Trots, Tangos,


a AU CAPITOL ,

Grand'Rue


contras
CONSTIPATION
preiiez 1tes
COMPRIMd:S
SUlISesm
do DELO WV, Pharmacitin,
919, Mae .arBit-AngineIJ
VEST LE MEILLEUR
DES PURGATIP13C
3PO l;T-AmlTf- MR XIVTC-.IE
Alex.'!s'8;Psms A LR~ll 11.111
ge tot, jhjoirssg F~l'?~.i.
UP.&-m.v ,dm ~


Oriia (e?
U


wAft


[I


<-. t -





PA -- 4


PoudreTEINDELY

donne un teint de lys


IB PAudre idiail impW
Z^^^^^^^^R^H^^^^a\ ji.nf drum..< niwf A^j~


.iio 1'. eaa Imr rho.

C i..9 sjdflo


dltb.
UAIL.


..irer,5. 41 u nI. MwU%%AIw)qb
cunmCrve Idifr4Wchm 9)ale-
ntsse, eynbeI~lfl cliwe 1"8 rdu.


W% .lI' I? qh78Is
Sbeft Towaftlys.- 1
'Asr. ts SM 1er. ^avt
fte11 1 r*Id t wit. tvi 3
I..1;: 0 'ARYS1

Y.~ riuILusPARIS
s &ods m#&*b%r


4


. 4-04___________


Ia


- ~- a a -a ..-..-, a afl. .a .


bomllia iolouraobl &

Inc. New-York

PRESENT


VIVA 70NAL

Nos 901 & 630


)


Le PlInographe A reproduction lectrique, le plus perlectionn6, donnant nn rendement
pai lail et iprouv6 de 98 /o.
.iDans ce simple Instrument sont combines les accomplissement de COLOMBIA"VIVA TONAL
dins la reproduction de la Musique sur Disq'ie avec le plus fin et dernier d6veloppemeni
(Idis I'amplificatlin. Le diaphragme du COLUMBIA VIVA TONAL. done un tun merveilleux; non
deuk.rent vous entendez la musique, mais il semble que vcus en dtes p6n6tr6.


Avant d'scheter aucune autre mach ne
de e genre, nous vous invitons :1 passer
voir niotre exposition dans notre magasin et
cele (le &de L. J. ID. MAXWELL, Grand'Rue,
pour vous convaincrequenous vous olffrons
utine machine absolument su p&rieure A routes
celles qui oat d ij paru en Haiti.
L'exposition des derniers mod6les regus
est pernmawqate et sanqojigation pour vous,
saut .l'enteadrecesiustru men Is merveilleux.
1L. PREETZMANN-AGG;ERHOLM & C-


Panama Railroad Steamship Line
Ue'vifve; de frdt et de passagers entire
MEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONE et les'PORTSide la.COTE
OUEST de I'AMi.RIQUE du SUD.!
plus r)apide ete pluisdii ect service de transport de pissagers et du trdt entire Haiti
et les ports Europ(ens via New-Yord el Cristobal, Cinal Zone, Isthme de Panami.
Voici la lisle de nos agents poir les principaiu1 p rlis de I'Europe :;
nglit.erre Ecose Mrance
Mrs, G. W. SHELDOM & Co- 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


EN FRANCE
mvr.SIELDOMI AC seat reprselm: I
Par les mais s slivamles:
GELATLEY HANMEY & Co
21 Ruede la R6publiqaue
Marseille
tiRNU PERON &Cie Lt'
653 Quai Georges V
Havre
H"mNU PERON & Cic. Ltd
Rue du Moulin .a vapeur
I'oulognl/Mer
IETn u PRoo\ Cic I.',
9",n,;d- \ft rais
Paris
rHENU PEON. Cie. Ltd
RIfte de la TrnmquillitE
Duskllea. .,.
HFB.N PInON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & CO.
21 Aliengade, Copenhague
Italie
lMrsMRENnR COB & CLEARS,
Piazza S. Matteo, No. 15
Genva. Italie
OSLO, NoRWAY
International
Speditionsselskad
HLAMBOURO, GEAMuAN
Mr H. Vogemann
HambourgGermany
GOTTOURCE SWi MnRDEN
Nordisk Exremes
Gottemburge, Sweeden
RorrERDAM, HcO.Al,
Ro-l11am, o.lande


d
c

IS
A

El
SIl

dt


- --~ -- ~ ---- ~-~--


AFA ENNUMMOM


- '----- ~


I


JU




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs