Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04100
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 2/11/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04100

Full Text




Clement MqgQ.ite


DatIRWCTEim


15,~ RUE AMhRICAINE Mh58


IICc sont les men.songes dui Car-
Inaval qui sonic Ia virile. Cest e
ein d'autresjours quce- s ipaou
Igrimonh que nous cachonsel
r~Irnidlons noWvrire-- o -P age-rl
cvW aokra yin nous p. cions P. i
*und goY' a 4 Mtrarud.' it
nous somme vrai .mcid des
cAUAsns. -Lz MATnq


V, i ,


a rr y 1 M


PORT AU-PRINCE (HAITI)


LUND!s 11F 1~VRIER 19!~


CARNAVALS !.


CARNAVAL!...


La Joie de se donner

un faux visage


On dit que le Carnaval, le mieux que dans la vie cou-
Carnaval populaire, n'a plus rante ce qu'on croit etre.
la faveur publique. Les temps Chose a noter, le costume
semblent d6finitivement revo- fort souvent influe s u r la
los des bandes, des cohues mentality des gens. I oici un
gesiculant, dansant, se tre- gros Monsieur qui a eu la tan-
moussant, dans les rues. taisle de se mettre en. disons:
Le Caranval a pris, depuis Don Juan. Dans la vie, ii est
quelqties ann6es, un autre vi- sans pr6tention, pendant le
sage, plus fIaux, peut-etre.mais Carnaval. il est domine pir le
moins grossier. rIle qu'il incarne et voili le
Aujourd'hui, lesJours-Gras bon et gros bourgeois qui
sont la fMte des Pierrols et des prend une allure majestueuse,
Pierelles, des .housquetaires., despotique, il lorgne les fem-
des Colombines, de toute la ines0'de regards vainqueurs.
kyniel.legendaire qui people C'est tres human, Et c'est
les imaginations* et amuse les I'illusion de certain actears
foules. Et c'est tres bien cornm- ui, dans la vie, continent A
me ccla. Cela relieve les ins jouer les grands personnages
tincts du populo, assfiinit ses qu'ils n'etaient que pour ces
goits, lni fait voir du beau. jours de grande liberty. C'est
Les bals costumes ont gar- ainsi que fort souvent, meme
de tout leur prestige. Que ce apres que leas masques sont
soient des f6tes mondaines et tombs, les jolies reines assu-
privies ou des reunions orga- iment toute la noblesse de leur
nisbes pour la joic du public, r6le et se tiennent et parent
leursutces est toujours grand. en souveraines...
Le mystere, le trnvesHsse- Mais void. Des conseils. Et
ment, et, pourquoi ne pas le le bons. Pour les travestis, il
direct mnensonge,la joied'etre, taut choisir avec discerne-
enfin, soi-mnme, d'avoir un] ment. IJ taut savoir choisir.
faux visage, ont toujours se- Ainsi, il ne faut point, mada-
duit flIme humhiue. Les was- me,'dont lea vingt ans sont r6-
gue, I'anonymat permen pt volus deplAis trente ann6es,
I intrigue, le mystre, I'expres- vous melfre"en Prin kmps. ht-
sion, toute, de son Amie. Sous ver serait mieux. r haque Age
le masque grimaannt ou rieur a ses plaisirs. -Les allusions
on est riellement ce qu'on est. par le costume doivent etre
Et, pour une tois. ca plait, ce- claires et les symbols tacile-
la charge cette vieille chose ment comprehensibles, saus
qui est nous et qu6enous pas- quoi vous v ous expose-
sons touted t.otre vie A degui'- riez A vous voir, sans cesse,
ser,A travestir:1e s6i, i'etre que questionn6 sur ce que vous
l'on est lorsqu'on est eul avec rep rsentez.
soi-meme. Mettez-vous en chevalier, si
Le plus grand fittrait du ca vous plait. Mais ayez-en le
Wrnaval est, certes, la joie timbre...de la voix. Deguisez-
immense que les gens eprou- vous en Secretaire d'Etat, si
vent a sortir pour quelques c'estlAvotre bon plaisir. Mais,
heures de leur personnalite diable, ce n'est pas facile. Par,
qu'au fond, plus d'un, appre- ces temps, ne l'est pas qui
cie a sa just valeur. Evidem- veut...
menti i ne taiut point corn- C'est A la fin des bals cos-
prendre parmi ceux qui sa- tups et du Carnaval que
musent au temps du Carnaval, tombet le ais visages es
les autres qui ne participeni homes. La vie reprend cha-
ces fetes, aux bats costumes I vie quoidienne aur-
que par devoir social ou obli- caun, la vice quotienne, msur-
ption mondaine. Ceux-l que qu fit dlirer les plus i
eprouvent de 1 ennui ou une qe vqua, fit dilirer lea plus
rtainegt e s'y montretulame- mouvante et chatoyante qui
ment. Is s y moentre lamen continue A danger avec moins
tables. Ils tiennent tant a ler de franchise et de verite, sal-
petite personality de tous les timbanques t
oars ( u'ils s'en voudraient de Jules e te. e crois a
mo ifier. Jules Lemaltre, ,e cros, a
L.homme, enrfn, est trois crit. propose du Carnaval:
hoses. La formula est con-. Ce jour-la humanityt avou.?
sue: ce qu'ilt, ce q'ilmpa- El ve uoi? Qu'eeaime
rlt Etre, cc qu'il croit etre. le plaisir, illusion l'oubli,
ro urusoe saineuenps ,&e oe se
Peu d'hommes, surtoul en pour quelquca heures, de sea
motre Pays ot tout, toutbrille.. peies de a _-.I?. Oi,
pn d'hommes essayent Iran- 'est hiataau.MisIeprouve
ohement, avec desinteresse- aussi qu 'elle adore le ... Men-
afi4esedlemade'tis s :: 0


La Maison Moise


Salt


,h


210 Rue des Fronts-Forts
Met cn liquid(aliop, avrc g and rabais,les a tides stivanis:
Casimir coileur, drap oir t I lblcu marine, Serge noir et
bleu marin,changtone double largeur.Chapeaux piille line
pour homes, Formes (le chapenux pour dailnes, I lu)peUuxt
de paille pour etanols, Omlbrelles i our d(,mes, voie et
couleur et divers au res articles.
La Maison vcnd en gost en detail.


Clinique Leonl Audiin
1161, Uenue John-Brona. Phone. 222:1

41;nSultations, *editaies el Cbirurgieales
'rrailemeiit de Cdbinet
'fzuitement nouveau par auto-vaccins
Laboratoire Nhdical
Miherche-. et Amialy e's c Iiniques
Nj1lhode de frav'ail do jaboraloire de la Facultti
*de Moe d( ie Paris.
Urine, Sanmg ,r& hits R~actiuii de WVasserman
ci 1'r se tic sanlg et Prkl~vemi, mit divers.

main de 1; Itl'mre's I 8; m 8 lrits.
Le soiril~e 3 hr-ei :; htis sur re'mdez-i on.





~E 40UILIEZ 'Jel8
MAI


Cest 6 la 1

ManIufcl! rC hac'ihenne

de (,ifrelle.s


que vous (ro ivcrez lex-

Squise Cigarette COLON.

Essayez-la.Elle est un tabac

june au gout et arome

le plus d6licat.

La Cigarette' COLON est

e en dejolies boites et,

ipw sa .presentation, n'a

riep a envier aux plus lu-

Auues cigarettes etran-

geres.


*1*(j


I-


Messieurs Ie l ICS

voleurs en

action.


I)ans fa nit i dt vendlredi A
sam di, notre ami Nicolas Vel
len, le jvune( ct ympathique
CominerVint b en connu, a rc-
ti ulne visite noc'urne don't -
nous le croyons bien il se
pa' derail vo oln!iers.
En elfet. ,les malan Irins, se-
loh tUtilt-s apparences. experts
et arms. !e pie.l en cape, d't-
chelle, de ciseaux A froid, de
m irteaux e autres instrument-,
ont piuOtre, cette nuit-IA, dans
la cour de VI. Allred Vwienx d)nt
le magaiii A l rue du iFor-t'er,
est voisin de celui die M. Vellee.
[Is s'attaquerent d'abord A I'l't-
blissemeut de M. Vieux. Avec
un art admirable qui leruai
venir I'eau A la bouche A Nor-
mil Charles, ils hurinerent la
pierre avec m4thode et prin-
cipe. Mais ce travail, exigealt,
sans double, un temps trop long
et craignant d'6veiller par 1'6-
cho des coups de mirtlenu I'at-
tention des rares gens du voisi.
nage. ces a messieurs )) y rnoi-
cerent et, A I'aide de leur echelle
3ui a Wt retrouv&e daus la cour
eV. Velten, ils escarlad're..t
le mur de cloture qui spare hls
course des deux magasins. La
porle du magasin de Modes de
M. Vellen b asbe, les malandrin,
firent main basse sur tout cc
qu'ils parent emporter
Les constatations 16gales oi t
6t6 faites par la Police et le sup-
pl6ant-juge de Paix de la See
lion Noid, M. Providence. Les
voleurs. qui ont laissO beau-
coup de traps de lear passage,
entire autres des empreintes di-
gitales assez net'ement visible
sur I'chelle don Is lisei dft i er
vie, sont activement, recherches
et seront certainement, bientCl
apprthend6s.


C(andidatl la Naiqslraltre
Conmmunale
M. Joseph-tlercule Valcouri
a annonc6 sa candidature A la la
Magistraluie I oimunale pour
pour la Commune de SI-Louis
du Nord.
L'ECHO, de Port-de Paix, dit
que celte candidature a t6l cha.
leureusement accueillie dans la
Commune od le candidate est
Ires eslim..

Le Service d'Hygi6ne
et nos 6coles
Les (ruvres utiles sont loi.-
jours admirers.
C(est avec une rcoinforitanlc
satisfaction, que, de partoul, on
entend s'Mlever des inotsde b)ien
veillance A l'egard du Service
National d'Hygitne pour I'atlen
lion particui&re qu'il accordn
a la sant6 de nos &coliers. De-
puis le mois d'octobre de 'an-
Ine derni:re, i'initiative a f16
prise de failie penetrer I hygiene
(ans nos 6coles d'une faVon
pratique.
Des midecins ont Mt6 sp;ea-u
klment attaches A cette fin. Its
vont chaque jour dans lesa co-
les publiques et prives Une
fiche de sant6 est tablie pour
chaque 6tlve, des conseils sont
donn6s au sujet de la proprelWt
individuelle; des lettres sur la
sante des enfants sont adresseesi
aux parents quand il y a lieu,
avec instant recommandatiou
de prendre des dispositions n6-
cessaires.
C'est bien IA unt. ouvre non
seulement utile, mais necessaire
puisquelle va veas la jeunesse,
vers nos tout petits don't pisme a tant besoin d'etre pro-
tege. 11 en etait temps, car par-
tout, dans, le monde civilise,
1'hygiene scolaire est eu hon-
neur et fait le puegtsEats.
Nous suivroas dje dd.-
veloppement de cete belle ini-
tiative du service Natioal d'Hy-
ginae.


a %,u, aux environs duiS~
Miniatirei'titne sc('r Il i, Si edid
Wt~'taiilpats (ocasse, 'terait dosm
plus iiiqtlit~hmtes pour les geesa
ilaismi qui iie liii appartensit
paLs et ,rctl'sanit (Fell sorlir, un
J0111.1111 gi uI nnI
iuettre Ic fPu d-mv, l'imuneubd~e
V1 Lreduim..,ell Ci cre d out 16
quiartier. Inquicts, les Vo'lSins
se detinandtrent: Est-il assur ?
et coililit, t'ii~ils tie le sont pas.
mis i4,solurviQ~td(Ii' l)ertle Idk~t
th'vaiit lam police. *\itisi douc uII
gendarmne, comnme Nfalherbie,
entian, vint ... I lii 11111Wreusakt
toltijoirs de ort ir etrtie diseoh-
fi lin -li pa .m s -(- lieitc'; Le gen.-
darane ilatposse.r la ntiajidata.
Ile qua utica la I t.i iii Lima isuh
('41 observiltion .. ( )it esp~re qa
tetltsles msires pie de diroit se-
rout prises romitre' (ccmailmhI
(J lii peut bit-l1)51 pisqIu'll s6"re
sen pi'eidre A la %vic des gen.,
et .1 Ieimr jrojpiieh'-Wprendre le
claeiaiii(Jul %,.Itie tcthez Iui A I1*
( enamdrnierit, de' Ia (jetidariame-
tie A Ia Matismi darra.et. cdie IA.
apres (qaetquesi jours tie repos.

..Voit (JIt', dclpais hier, l10
v'ie Colic a conmleiit'. Partout.
C est Ie nrir, hIa iit6, Ite plamisat'.
Partout tIies Masqutes, dii Car-
nlavaI. Chateu lS'oUllie. ', a~lLnst
rit, se grimant, voutlairit enfin

voit que bi eu hs m6
wtont, ces jours-ci, en,*cd
t-ord.Mofuasietir N-iit 5se .4
quer :voir id iiflsit 'if
uatdami~e'profesk'. son cif,.
petit Souliffir Vt sp)chlaci de d 0,
voir ca(Juctt'I en cofirpag e
dunme autre poute. Et oil e
I)ouidl. La ('Ioso', 'cdredii soir.
1 I'llue ties(XsC a rs, f~ilIlt I a
lournct*.r 11 %,cut (Ill bri s 'lCdv
brmai Nia is la uectle S'.11 W.B
A cettv lcrisit i:i(11cpie ne, a li', V~
,I LISSi, SP' d~'gulise r. (CMICII mSiOlt.
Lilt' auitr(', lura, till aatitr'efi


ii vic pasu om-l)0iII on al
fatit pleater III belle Cittititit. Elie
v'ouaiit pour aller an bal de.
Pl'nternational, ce soir, se net-
I re;... enl 'Kfle-d e (Ic daaucut-4. La
1116e rffse, Ie i aiass. Le
tInot d'esprit ? Le' vokfici :Tu
I ii iesseinhles LasI'z. lourquoi
e 11 o I(. It' eI eIt re dua 1uSsSal pen On?
v'oit tIt 'eliii (liii ouit de
Voa Cariaival. dout :avoir atux
Icy ues mIII)cigarce Colon.
lout N, est.


6


L FS S i( )I.'tles i mti4Fi U 'ri s,
A votli k's verrez sutir"6
crami, Ina's votii les aurez A
()tre (orsaige, Si '(ius portez
vos pas allt inagalsi 11 (1
PAUL E. AUXILA
ofi les Uleurs pouriir101)49sont
si jolies et SI Iraiches..
Las


Bals traveslis
AUX

Caves d' aiti
Le ComitHe d'organisatiop
des bals travestis qui auront
lieu, dimanche ,tn mardi aux
i. LSUS HAITI, atsnonce
public et A la nombrenqs
editele & I'Y16 nt Cafe-.-
taurant que lon trouveraj
cartes d'entr6cu Ba di .
Les families spnt auss..
s6es qpe lnadi, il y. aura-41
CAVES d'HAITI
matinee daosants pour lesm.
faIts,


* 4~f I,. *i i


2e1 ANNEE N 6617


II


If


---- -- IL I II


- -- ---- ---'~


l


w


- ----- --- -- - -- ---~-~-;r:u ~-- --


I I ~- .- _


* I - r


p .


v 0.


" I


irt"


.~~ ...% I- -


-f -, -"k 0, .. .-. .. I - .


_~__






PAGE-2


LE! MATIN 11


~1


F6vrier 1929


-- -i -._ 1II. i=S.


DI


L
Le plu
PA]
Smde
Foch
assist
raient
visit
Sineur
: ment
.u qui d
tour
les m
ne ex
Le Dr
plus


Lits en Fer el en Cuivre, les Glaces, Tableaux, Chaises & Dodines, Jeux de'


Salon ( articles Viennois). Glacieres, Armoires, Coiffeuses que vous trouverez



chez H. BALLO/VI Fils


sont des Articles de premier choix don't les prix sont absolument modiques


La convalesoonoe
ERNIERES Nouvelles du r*e*or LgS FORCES F
LONDRES-On announce ot1- Depuisdanombreus~s s
L. ET RAN GER ciellement qu sir lempe est ta I
de LETRANGER vor rablelerot ,se ra t tsatu e eonto
port- A Craigwell House pr6s de mon troitufnte pour ll
Bognr domain A 10 herse 30m.tepour
CoiPAGIiE FRANAISE DES CABLES T*LEGRAPHIQUES Une pho tographique radios lur donner un e etf ore une PtOp S Ril seco
9 F vrier 1929 phique indique que I'6tat des endurance merveilleuse.
poumons du souverain est main L'Emulaion Scott
a sante de Poch Leon Toral, I'assassin d'Obrego tenat normal. estdel'huile defoie dmnorue
s redeutable ememi dii grand sera ecx'ut M. Denby eat eort telle que ces picheurs
rapitalie est... son Age MEXICO-- Apr6s une journee DETROIT ( Michigan ) M. employaient, prepare sous
RIS Le Dr Daveni&re, entire de dkbats,la Cour Supre- Edwin Denby, ancien secr6taire forme d'une creme
cin habituel du mar6chal mevient de rejeter le pourvoi de la marine etI'un deceuxdont riche et savoureuse.
et le Dr Decennes qui a de Jose de Leon Toral, assassin la politique a etW brutalement Elle refait les forces et
6 & Ia consultation decla- du president Nlu Oregon, con- arret6e par le scandal du Tea- I'endurance.
t ce matin A l'issue de leur damned A mort. potestmort ce martin d'unecrise tut,071 La me leure m usi qu
que l'tat du markchal de- ToujourO plum vito cardiaque. ..ll ure mq di
ait stationnaire conlorm- '"NEW-ORK- Le major Sea- L'Epidhmie d'influenza en Heogrie .
saux dsirs de Mime Foch grave vient d'arriver aux Etats- BUDAPEST- On estime q..e LD u m onde vous est offerle sur
6plore Ia publicity laite Au- Uis avec son auto de course 20 pour 100 des enfants des 6co-le
de la maladie du mar6chal ( Miss England ) pour laire at- les en Hongrie sont atteints de M. le Dr V. LISSWDE vient de o, u
iddecins n'ont fourni aucu- tribuer de nouveau A l'Angleter- influenza et depuis quelques se mourir A Paris. C'est avec une S l Odisques
plication compl6mentaire. re le record de vitesse en au- marines un tiers au moins de ia bien p~nible surprise que nous W I
r Decennes a alout6 que le tomobile.lI espire atteindre sur population a Wt6 aflectee par la avois apprs rcelte nouvelle que a I R fN I i
grand ennemi du m uarchal la place de Dayton Ia vitesse de maladie. Les pharmaciens sont n'us apportlee,samedi,une d- 1)11 LJ VV 1 ))


Le probl6me
des reparations
Arrive A Paris es Eiperts
amsricaias
I PARIS MM. J. P. Morgan,
Owen Young et Thomas Lamont
experts amcricains aux repara-
tijns, sont arrives A Paris cet
apres midi par train special. M.
Young a fait compreedre aux
journ:ilistes que ni lui ni ses col-
I gues n'etaient en measure de
laire uicune declaration avant
de s';!re entretenus avec leurs
conifrres dela Commission char
g6e d'tudier le problem des
r6paralions.
II .'v atura pas de rise
*iiistnrielle en Allemagae
BElRLIN-Le Cabinet du Reich
a d6cida de rester au pouvoir
minalgr la admission du centris-
te. Guerard.
La Ditle polenaise ratilie
le Pacte Kellogg
VAHISOVIE- La Diite a rati-
flA le pacte Briand Kellogg.
Amaitlie des crimes
Ide Ise-majel e, Ik'ligr ade
BEI.LRALDE Line loi a etl
promul gue amnistiant tous les
crimes de lese-majestW ant&ieu-
res au 1; janvier.
Le r6glement do la
a Question romaine ,,
ROMIt-Suivant I'accord con -
clu en(rr le Saint Siege et le Gou
vernement itnlien,le Vatican ob-
tiendrai' une hande de terrain
derrire la Basilique de St Pier-
re,une indemnile de 2 milliards
ainsi qu'un concordat oclroyant
une grande lacilit( aux Associa-
tions religieuses.
Le tiaitd de conciliation qui
doi 6tre' signed. auuourd hui, en-
tre le Vatican et le Gouverne-
ment italien et qui resoudra la
( Question romaine ) depuis si
longtemps en suspens, confir-
mera la souverainetd et l'indd-
pendance du Pape.
Le Monument
aux Morts do Dakar
DAKAR- M. Maginot, minis-
tre des Colonies, est arrive. A
l'occasion de cette arrive, le
President Doumergue a t6ltgra-
phid ses regrets de nopas assis-
ter A :inauguration du monu-
ment ans morts de Dakar assu-
rant que la France recennais-
sante n'oublierait pas le sacrifice
de aI vaillante population de las
belle colonie africaine.
La ferme t' avisar meat
en tombamt de... sa f0aftre
NEW-YORK L'Associated
Press announce que Mme Voila
Fokker. femme du constructeur
d'adroplanes Anthony M.G.Fok-
ker, s'est tu6 hier soir en tom-
mant accidentellement de la fe-
:tre de son appartement situd
an 15eme etage d'un immeuble
de River Side Drive.
A coup do poing
P RISU Emile Pladner.poids
mouche trancais, a battu par
knock out au sizi6me round le
boxeur Rnglais Johnny Hill,


2410 miles A I'heure.
A la Bourse
do New-York
NEW-YORK Les membres
du Stock Exchange de New-
York ont approuv6 la recom-
mandation du gouverneur rela-
tive A une augmentation de 275
membres A la Bourse de New-
York.
L'auqmeatation de la Flolle
des Flals luis
\\ASHINGTON La Cham-
bre a adopt t les deux amende-
ments da Senat relatits aux cons
ti uctions navales et envoy. le
Frojet de loi au President t oo-
idge. Le project prevoit la cons-
truction de 15 croiseurs et d'un
navire porte-avion et stipule que
tous ces batiments devront enre
en chantier avant le ler juillet
1931. M. Coolidge avait insist
sur la suppression de celle clau-
se, mais le Congres a relus6 d'ac
ceder A cette demand. On croit
que le president n'opposera pas
son veto 6 la nouvelle loi.Lescrui
seurs auront un deplacement de
10.000 tonnes. Le navire porte-
avion jaugera 13.800 tonnes c'est
A dire un peu moins que la moi-
tiW du (( Lexingtob el du ((Sa-
ragota)) qui deplacent 33.000 ton
nes chacun.
De Valera en prison
BELFAST- M. Ramon de Va-
lera, leader republican, a et6
condamn6 A un mois de prison
pour avoir tent6 d'entrer sur le
territoire de Ilirlande du nord
contrairement i une ordonnan-
ce existant depuis 7 ans. M. de
Valera jouira de certain privi
lEges. 11 pourra porter les vote-
ments personnel, faire ven r sa
nourriture du dliors et lire les
journaux.
11 a 70 ass el il va au gqr des fIsts
LISBONNE 8--Jacob P.
Schuttevaer, le capitaine de 70
ans, qui projette de traverser
I'Atlantique dans un petit canot
de sauvetage qu'il declare insub
mersible,a quatte Lisbonne pour
se rendre aux AVores. Le vieux
marin compete aller A New-York.
L'assssi d'Obregon a t# flsille
hier
MEXICO- Jose de Leon Tor-
ral, I'assassin du president lu
Obregon, sera tusi 6 remain A
midi. L'ex6cu'ion aura lieu a Fin
tirieur de la prison. Un nombre
limit de journalistes y assisted
ront, mais le public ne sera pas
admits.
Les uateraills de Ia Reiee-mtre
d'Eaepge
MADRID Devant tout Ma-
drid en deille corps de lareina
douairitre Marie-Christine d E,-
P.,i ..i ~'o mntrcredi martin,
a .A'4 conduit atjourd'hui en
grande nnmpe. A sa derni6re de
meour et d-poe6 dana un caveau
voisin de calai o& repose son
#poux Ie roi Alphonse XII dans
le monast#rede I Escurial.Le 1 o
Alphonse XIII flis de Ia d6tante
et la reine Victoria assisterent A
la cdr6monie du commence-
ment A Ia fin.


d6bordes d'ordonnances et ils
ont dt demander I'aide du gou
vernement. On signalait aujour-
d'hui plusieurs d6ces A Budas
pest dIs A l'inflnenza.
... en Angleterre
LONDRES- L'6pid6mie d'in-
fluenza redouble de violence
dans 167 villes des lies britanni
ques,Ie nombre des deces a press
que doub'6. Londres a ete tr6s
tproinv, mais iverpool et Man
chester ont souflert encore plus.
Meme A Birmingham, Shelfield,
Leeds et Bristol o&u i'pid6mie
est relativement l6g6te, le taux
de la mortality est Mleve.


Se


soumettre


ou

se demettre
Sur 1avis de la Congregation
de lIndex, le Saint-Pere, comma
on le sait, condamnaa la doctrine
enseignee, A ses adherents, par
la Ligue de I Action Francaise.
Le Chel de l'Eglise annonqa
que ceux qui, jusqu'alors, sui
vaient les idees de I'Action
Francaise, devaient ou y re-
roncer ou se passer des sacre-
ments de I'Eghse.
En temps voulu M le Chia.
nine Christ, de I'Ordre du Si-
Espi it, Superieur du Petit St-
minaire de Port-au-Prince,avail,
dans une lettre adre.sse au
MATIN, expliqud le sens die la
decision du Saint-Pere que les
millions de Catholiques du Mon-
de ont pleinement approuvee,
en s'y soumet ant.
VU, une int6re-sanie Revue
parisienne illustree. a publiO,
en son edition du 16 janvier,
une impressionnante photo. Elle
montre le triste defile du convoi
mortuairedu baronTristan Lam-
bert, home tres pieux, mais
qui, s'insurgeant centre I'ordre
du Saint Chef de I'Eglise et sui-
vant les preceptes de I'Action
Frangaise, s'est va reluser leI
obseques religieuses par S. Em.
le Cardinal Dubois, Archeveque
de Paris.
On peut voir l'impression-
nante photographic A Is salle
d'entre du MATIN.

Un nouvel ouvra*g
do L6on Laleau
ABREVIATIONS, c'et st le tre
d'un nouveau recueil de po6me
que notre charmant ami et d6-
vou6 co'laborateur, L6on La-
leau, fera paraltre, dans les pre-
miers jours d'avril, A la Librai-
rie de France. Le liv e parai-
tra dans la collection dirig6e
par le potte Andr6 Fontainas.
Le volume codtera 1 dollaret
le nombre d'exemplaires qui se-
ront exp6di6s A Port-au-Prince
est restraint. Ceux dooc qui d6-
sirent se procurer l'ouvrage dol.
vent, au plus t6t, sn'scrire aua
bureaus *a MATWN.


pehne fune6bre.
Ce deuil Irappe particuliere-
le monde medical hl' ien oit le
Docteur Lisade occupait une
tplice reirjrquiable par sou Sa-
lint et ses ira'a,. Rappelons
qu'avec plusieurs de sis con-
t ores, il concourut A la fonda-
lion de I'Ecole chirurgicale en
HaT'i. don't le Docteur Lon Au-
dain est rest le chef incontesi6.
II collabora A la t Revue M6di-
cale ) publiee, sous la direction
du Dr Audain, en publialit d'in-
teressantes etudes sur les fievre,.
Iropicales, etudes qui lui onit
assure une belle renommie
scientique.
Aux families eprouvees par
ce deuil, nous envoyons nos
sinceres condoliances.


La Beise du Carmval i Port-de-Paix
C'est Melle lE'de Pdn. une
jolie et chnirmanlejeune flIle de
Port-de-'aix, qui a Me lue Reine
du Carnaval pour 1929
Elle a tail, hier, une grande
tourn6e dan, les rues de la ville.
Aujourd'hui et demain, elle se
montrera encore A son peuple...
carnavalesque.
a--- ..--- --

MtNAGIRESI
Pour teindre tous tissues :
LAMIN, COTON, SOIE, retc...
amoun product n'6gale

n "teiP rac. "-Pr e:PharmaleW. BUCH
Pharmacte IKugio PEROU, 41, Place Vollitre.
at toutr Bmnn minsons de a&lU,
:l Awtmlow gratuUi M afrexo r Srmaond afd
V" c Fecoo. & ASNMtW qladl) VMaMe


Nous


uouS inuitons a Ve-.


nir entendie vos norceauix

favors en francais, espa.

gnol et anglais.

Fox-Trots, Tangos, Valses.

((AU CAPITOL

Grand'Rue

Succursale de detail de:

MOHR & LA URINE





L'assoupissement, la perte de
I'appetit et le mal do thte disparais-
sent quand on a la precaution de
boire, avant le dejeuner, un verre de

ENOYSFRUIT SAIT-


Ad No. 2-French


ni aa"ia" staimB aa diM-nM


Toutes les Polices


*DE LA


comprennent la Protection centre laI

Foudre sans auqmpntation de taul


Eu.LeBossei"Co



Ageiits^G6neraux!
_______ m S a


,..~ ..


II(SUBAIICE






LEMAITN- 11 Fdvrier 1929


PLACE DESSALINES
Cat6 chic Restaurant de ler choix o6 l'on trouve A toule heure les con: ommations
les plus dl1icates. Saudwiches sans pareils Biere A la Pression.


IP %


L'Wlairai eetrique an Ca
NVbre cofrtme, Le Journal,
des Capes, en son edition du
mardi 5 fevrier,publie cette note:
Nous croyons savoir que le
project d'Ecleirage Electrique do
la ville eat en bonne vole d'ex6-
cutiou. Quand on pense que lea
villas r.u Cap, des Gonalves et
de Jacmel sont hilairees A I'61ee-
triciti, ce nest vraiment pas
trop lard pour nous d'avoir notre
sya tme d'iclairage moderne.
mest un ingmnieur civil de Por
to-Rico, Mr. Santos qui viendra
diriger lea travaux d'installation.

Reprise do Cmars Noemal AIlnsli-
flulio. S-Louis de Gonzague
1La Secrktairerie d'Etat de I'Ins-
truction Publique, par un avis
ins6reau ( Moniteur announce
que la reprise du Cours Nor-
mal annex A I'Institution Saint
Louis de Gonzague. aura lieu
le lundi 25 fevrier courant.
Les candidates sont invites A
s'inscrire A la Direction G6n&-
rale de i'Enseignement.
Des potls! des polls Is
Notre confr're de Port-de-
Paix, L'ECHO. signal que des
voyageurs, se rendant de Port-
de-Paix aux Gonalves, ont t16
obliges de prende la voie de
mer parce qu'il avail plu pen-
dant deux ou trnis jours prece-
dents.
Notre contrere dit que ce con-
Ire-temps est dL au manque de
deux points sur la rivi6re de Ba-
lade. D'od requite A la D.G.T.P
Chisler Service Stalion
Le Public en general el le
Commerce en particulier sont
avis6s que depuis le 12 jau-
vier ecoul Mr F. W. Wilson
n'est plus employ t4 la Station
du Service Chrysler.
Port-au-Prince, le 7 F6v. 1929
Franck J. MARTIN


Sandumet 3 Minutes
L floeous d'avl 3 M inu.
tes culsat psarfalteme# t Mar
votre fouarau n 3 minutes ex
aetemont-pareo qu'ils ont Mt6
r(ait sn6eW fne-es proti de
nRd.fatiurrr--,wnfdertJ(? ..irr.
D6uicieueemnt diffdrents doi
tous les antres grtP.u:: fquf vous
&ves jamais goaitt..
#a VUt d.s toa toE A hobos..




Propose cynt-4;liItIsI

Sus aux

pintad(Is....
Cette volaille, parant-il, corn-
met maints dUgAts aux champs
des cultivateurs du I, parte-
ment du Nord-Ouest, pistaches,
pois, riz et palates, rien ne trou-
ve grace devant le bel appktit
de ces gallinackes quia se ven-
gent ainsi du m6pris qu'on sem-
ble professor pour leur chair,
succulent au pot.
Et L'Ecuo, notre confrere de
Port-de-Pvix, demand a cor
(c'est le cas de le dire) et A cri
que les plaisirs cyn6gktiques
soient ouverts et que, par de
bonscoups de fusil, cette inva-
sion de pintades soit repoussee.
VoilA qui va fire venir, avec
plaisir, 1'eau A la bouche de
plus d'un.


A la Soci6te d'Importation

General.
Angle Rue Courbe & Rue Roux
OCCASION:
,iouchoirs de pocne blanc ourlds douzaine Gdes 4 00
Drill blapc -'aune 1.0 0
rillblanc supdrieur 2,50
2 extra 3.00
Drill coulear G. 1,00, 1,25, 1,50, 1,75
Drill flanelle 1,50
Percale a toulces nuances* 1.50
Tricoline blanche et creme 1,75
ZYphyr madras pour chemises et pyjamas g larg. 1.50
a a a aA barres soie 1,50
Madras blanc a barre 1,00
Calicot sou pie 0,90
Voile blanc g. larg. 1,00
Voile couleur nni 1.25
Tite d'lndien blanc 1,00
Diablement fort a barres 1.0o
Eolienne unie a toutes nuances)) 3,00
Eolienne A fleurs et A carreaux 3.50
Satin de Chine voir et gris 3,25
Casimir lger 17,50
Serviettesde baincoul. et blanche dz. 8, 10, 15,18 ct 20,00
Chaussettes pour entrants Douzaine 10 00
4( hommes dz. G. 6. 7, 8 9 et 10,05
Et divers autres articles A des prix tout aussi avantageux.


Les parfums de Monte-Carlo
.Lotus Bleus a Lotus Bleu a
Parlum Suave, dtlical et persistent
Si vons vouleh: ire ddlicalement parfume, n'ulilise: qu
les Parlums de MONTE-CARLO ; vous aure: la certitude d'a
voir un produit de haul luxe et supdrieur d tous ceux connus
iusqu'ici.
Le LOTUS BLEU c'est le parfum d la mode partoul o& se
trouvent des gens chies et de gout ddlicat.
Lsez du LOTUL BLEU
En vente dans toules les bones maisons de parfutnerie



Les Chapeaux de Paille


fine d'Italie de

R. CINELLI & FIGLI,
SIOIA pr6s do Florence
GrAce A Isexp6rience de son'personnel, bien outil\6, tort'
la conquete de tous les marches du monde.Cette importance
fabriqut a aujourd'hlu uone succuramle A New-York,3J Was
hington Place. et, parce quoe Is plus ancienne, ses r odnit
De craigoent aucune concurrence. Ce soot, pour stir, les cha-
peoux dek gers distingue. On peut les trouver A Port.--n-
Prince, chez ; Paul E. Auxila, La Belle Jardinibre, Stam -
bouly & Sergile, Maurice Elienne fils. G1bara & Co, Jean, \1
Talamas, Mme Vve Mourra, Hippolyte R. Jeudi, Charlesi
Carrara, Anton 1. Saba, Victor Baboun, et pour comma
des, sadresser i l'Agent,
G. BERTOLINI, Rue Bonne foi.


SOranae

Lemon


-cIlcstiL


I m 66
_11i1e


the f aorite drink
of millions
Coca-.Cola has been the
favorite drink in the
S United States, Canada
and many other count.
tries for more than for.
ty years. Served today
aln over the world.
Bouttd by us in strr.
ilited bottles, with he
gooJness and pMurle
w IrJl in for you.










Over 7 mi lion a
l--L -a JB _


No. 331, lRL'i-.--jtNI-l 01
I'orl I PU-i ct




Le vlsaaie comma' use
Peoiture dlartista


I'ne poudre qui est aussi
do(ice qii'une p umi c Lg6re
conmme I'air l)Dtivtectse c,'m-
ime Wti edredon I Voila ce que
disent ceux qui se servent
de la poudre Exelento. Elle
s'6tend douctncnt sur la
peau, laissant une fine pelli-
cule de poudre qui rend la
peau aussi douce qu'une pein-
lure d'arliste.

L'Exelento
SEIst un triomilie pour la
loilette. Elle amnliorera n im-
porte quelle complexion. Et
elle est delicieusement partu-
m6e. Elle est livrie en quitre
teintes,Brun lonce,Rosc,Claire
et Brunette.
En vente chez tous les dro-
gitisles. Pour 0,25 centimes
seulenent. 11 tsl vxpedit des
recep.ion du pi ix.
, ,EXELENToo MEDICINE
COMPANY
.ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tous
pays.
.crivez pour rcnseignements


f.Ci.9Yt f WF-i # Sr a '.0
~~~q zv' C.~~

LILIXIR VI~AL
...,.t~d~anel~ne o ic d
ia.. ~ ~ ~ w w -..lal ll.-W I3rc. *c .)J
DW-11 U11-I IOD& I"owFlS Pit .10tAll'


5,..
- 1*


S


PAGE--4


--I ----*--- -- ----- LL __ s I ILI II


- -


I, -* -. ..





~4L% 'N 11 Fkvrier-, 1929"


U RODONAL


P 14uuatisgneq


A*Wrq.Scl6rose






16 GRAND PRIX
r-. d-- q. .a- "lr I''


,Ne 41 100%' i'eII, fIrev' ettitbies 1utit t ters


lt a Goutte


U, xODIONAL
r:cttoie le rein. lave le
11 assouplit les arttres
et Evite 1'obtsitit.


@I ACd11uird. t t loet-asiom de's
iolmtict ,it iu% I Slit i l
1,( OIi~ic N %1. I4"t 'lotf igg Iiiit .
liss ile It I .10I A b .t* I i si & I 14-6~ik
hI~tl tic deti c i'l c, el itt iute.
liliIiC de *41 i fIlwt elit 't li-lrbide
.tI',I~ d ,' I earngi'. 4.1 da tirkt
nim i tt A t ,put d %tv A rk .,t u'si irfoibt


l t bia Photolrali

Inc. New-York

PRESENT


SVIVA TONAL
II V Nos 901 & 630
Le Phonigraphe& reproduction 6lectrique, le plus pertectionn6, donnant un rendenent
partait et #prouv6 de 98 /..
;,Dans ce simple Instrument sont combines les accomplissement de COLOMBIA VivA TONAl.
dans la reproduction de la Musique sur Disque avec le plus fin et dernier diveloppement
dans I'amplification. Le diaphragme du COLUMBIA VIVA TONAL donne on ton merveitleux; non
deulement vous entendez la musique, mais il semble que vous en 6tes p6n6tr6.


Avant d'aeheler aucune autre machine
de ce Jewrs, uous vous invitons A passer
voir notteo..positoion don's notre magasin et
celle de Mhr., J ID. MAXWELL, Grand'Rue,
pour youp quvaincre que nous vous offrons
one ihachiie le ohtuIt supbrieurela toutes
colles quroi di par en Haiti.
S~L'exposition des derniers modiles requs
est permanenteet sansobligation pour vous,
salt d'enteudre ces instruments merveilleux.
L. PREETZMANN-AGGE1IIO.M & C-


Panama Railroad Steamship Line
Service de IrtL et de passages entire
(NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONE et les PORTSide la,COTE
OUEST de I'AMeRIQUE du SUD.]
plus rapide et le plusdii ect service de transportdep:issagers el du trdt entire Ilaiti
et tes ports Europbens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panam
\Voici la lisle de nos agents pour les principaiux ports de I'Europe :
nagloterre Ecoose France
Mrs, G. W. SELDOM & Co- 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


LIN FIIAKE
tAn. SHILI &(',a *SoilreproseU':
Peur lee mai~samsuhlautes:
G3LATLEY HANMEY & Co
21 Rue de la R~publiqtie
Marseille
HIISNU lPERON &Cie Lt
143 Quai George% V
Rue dui Moulin i vapeur
IBoulogns/Mer
H001.7 i3PERO% (Cie. ILd,
9I5fHielde %I iiak
Parkq
Hamm Puacu.AC~ie. Ltd
IFt.de Is Trmnquilllit
Dunkerque,
HartmJ PERo* A&Cie Ltd.
Rue Roy
Borde2Ux


COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & Co.
21 Allengade, Copenhague
GENES
Italie
(Mrs HENRI COE Wc CLERS'I
Piazza S. Mattlo, No. 1.5
Genva. Italie
OSLO, NoRWAY
International'
Speditionsselskad
HAMBOURO, GERMANY
Mr II. Vogemann
Hambourg.Germany
GOTTOURCE SW4*)f MrEDEN
'Nordisk Express
Gottemburge, Sweeden
ROTTERDAM, HOLLANDk
Mr. H. Vogemana
Rottudam, Hotaonde


-.-- I. -~-~--


I I --


,. ..6"a II -I


--




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs