Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04099
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 2/09/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04099

Full Text



Cl~~ment Meg.r


22me ANNBE N* 6616


POIT-AU.PIUNCE (I IAM)


S \fII~)! 9 IPV.IVIUE 1929


I- ,- -- -- - '~


LES NOIRS ET NOUS da a s de
LNTbeaucoul d'Anglans. elle ca-
L che le d1sr 4'une plimnut'
k-0" .ainglo-saxonne et signifie lue
II article de 1. Pierre Demliique qui rl6fte vile ies*-eiat l id es tout ce qui pout avoir 6'6 me-
tiss6 de noir on de s6mite,
de IPul I d tar les Neirs. fft-ce dans une proportion Ini,
time, et en premier les Hell -
Pa ppr. Et t de ses no-Latins, dolt etre tenu pour
Dans Ga R Paul .. p r. Et Ion peut de ses li- peoples de second ordre.
rand public, ces jours-. son vres tirer des idWes ou d e s Comme on le voit, c'est assez
VOYAGE AUX ANTILLES; P*errr thees. grave pour nous. D'aulaob
Dominique a crit un viou- ici thlse de Paul horand. Le lus ue cette these nest pas,
reux article, oh il rfute victo- noir est un p'rimitif, non seu- vraiehistoriquement pubsq .
rieusemeni les idees et les ap- element en Atrique, mais me- justement les peuples m t ui
operations de Morand su r me en Ambritiue et auk An- nous devons beaucoup.sinon
notre race. M. le D'Pierre Do- tilles. 11 ne salt pas se gou- tout: Ph6niciens, Carthagi
mini ue Luchini est un mdde. verner seul ( voir Le Isar iois, A abes, Egyptiens, Assy-
in alidnisle de Irts grande va- noir) et on doit se fliiciter riens, Juifs c c., 6taieni oi-
kur. home de lettres, il pu- que l'etranger, en t'esp6ce I'A sontdesSemites ou les Ethio
bhie ses euvres sous le nom de mdricain, le gonverne. II re- piense presuue toujours m-
Pierre Dominique. Pole, ii a tourne facilement A ses origi- tiss6s de n6gres.
done: LES POtiMES A DEANRE nes. 11 conserve mime, tr6s Enfin, il ne faut pas oublier
cl Ft'if:s. Romancier. it a froquemment, sous une enve- que notre force ne tient pas
ecril, NOTRF D.ME iDE LA SA- loppe rendue presque blanche dans les 650..000 kilomdtre
GESSE qui oblint le Pri.r Bal- par les m6tissages, une Anme carries et les 40 mill ons d'ha-
:ac,LEs MERCENAiRES. Homnme noire (voir Adieu New-. ork). bitan's de France, m .is bhen
politique. il dirige LE PnOGRns II revient facilement a u x dmns les 12 ou 14 in llion, de
CIVIQUE el ta wrblii: DE) u x pires coutumes, aux piles kilomltres carrbs et 69 mil-
Jouns cHEZ LUDBDNDORF et un sorcelleries et ceci ent ore une lions d'habitants de nos colo-
pamphlet conlre Aussolini, LE fois en Ambrique comme en nies don't 13 millions sont des
FILS DE LA LOUVE. Afrique. On retrouvera ce Semites ou des Berbrecs et
m. Pierre Dominique esl theme du retour au primiti- 25 millions des N'gres. 11 ne
donc bien qualified pour pren visme dans presque tous les faut pas oublier que n ,us
dre notre defense. Aous 'en contest de Morand; on dirait sommes le plus pu-ssant peu-
remercions. que la thi6se la d6bord, l'a lie Aoir de la Terre. avant les
\oici article de Pierre Do- emport6. These, remarquez-le, Etats-Unis et avant l'Angleter-
minique: sp6cifiquement am r i ca re, que nous avons leviia-bas
ne, eou mieux anglo-saxonne, des centaines de mille de sol
Ces quelques lines sont gobiniste si 'on vent. dats,qu'actuellement 1'empire
6crites aprs la lecture d'un Voyons-en la signification d'Atrique est fond6, que le
livre de Paul Morand: Aiagie poliique, 4*ant bien entendu Transsaharien est I'aflaire de
Aoire. Tout le monde connalt que Paul Morand n'a pas en- que.ques annees, que beau-
Paul Morand qui est hbitu4A tepdggn donner aucune ses coup de cesgens-IA savy nt lire.
d6passer la 10 dit n.C'st cones* mais quils en ont une que d.a plusieursd'entre eux
dire que son flvre est assure quatbd mrime toutcomme ont dontj'p purrais citer les nomin
davoir, come -onR@ td m pH* VWftt Car le Maroc; ATgi
large audienceau t*ts..d #u aoCe, lmaoT le vent rie. le Soudan e n parole*
bliccultiv6. Bien plus, Paul En premier lien le R6pN- point de nos vieilles colonies)
Morand est le type meme de bliques noirpM d'flalti elt de nous donnent dejA des 6cri-
I'6crivain cosmopolite et I'on Saint Domingue 2 millions vainsfrancais. Fait singulie-
Deut dtre certain que Magic dhabitants pour I'une 4 A recent important et qui mu- |
Aotre sera traduit tres vite 500.000 pour I'autre, doivent rite sans doute qu'on le sou
dans les cinq ou six princi- demeurersous la suzeramet6 line. Car enfin, c'est Afriique
pales langues du monde. En- des Etats-Unis. A notcr ici que ui sauvera Ia lrance si lu
lin Paul Morand est un diplo- dans la premiere on parle France vent bien se laisscr
mate tout r6cemment en- franails, que les journaux y sauver.
core il allait en mission an sont francais, cc u i peut On s"cra pe..-.t' tonn
Siam et sa conception de la avoir son interkt aujourd h. niprer e t
race noire et de ce que nous ce qui aura un interest bien no.i Mnrendr en n et
en pouvons tirer pourrait,aux plus grand demain q u a n d honorons d're 'ani scr
eux des Anglais et des Anglo. ce:te masse antillaise de cul-i
Saxons tout au moins et aussi ture francaise, y compris la premier, mais
aux yeux des Noirs tranalis, Martinique et la Guadeloupe. c ,S t .u. no ie aut
refl6ter celle de nos milieux aura randi. (A molns qu'el d du d ro -
e la p"r cons n nd element de reconstruction et
diplomatiques et par cons6- nesoit anglic s6e par la force ) j qA
quent politiques. On mte dira En second lieu, les blancs J-oqlu t.n Ieua M. n ondt 'c
u'l s'agit ici de litt6rature. ont droit la domination.C'est r voeution. Paul oran serb
Pas absolument. Politique et nla Mission de l'homme blanc et so ,. f
littratuje auiourd'hui se md- (si n6 Kipling). Bon. Mais on et son gnie.11 i
lent au moips ausl intime- ou lie que presque toutes les mencer par ieque son i-
ment que les affairs et Ia po- Republiques lanes saut le vre fort beau, ttrirem
litique, et, au on le veuille oq Chili, I' rugay et I'Argentine parlant supriur a. ss der-
con minme aans leurs oeuvres posa6dent de fortes minorities niers qm pourtant... Ajoutons
*d'imagination. Maurras, Dau- d'hommes de couleur et me que l'auteur se garden blen de
det, jadis Barr6s, Duhamel, me uela majorit6estacquise nejamas ren dare U un se
Barbusse ou Romain Holland aux hommes de couleur au paraltre pohltique. Afaisle Cid
firent au fond de-la poUUtque Mexique et dans toute 1 Amn- ait de Ia poliique et Riche-
Telle conoeptiondu inside rigue trqpF Ile. Or, dans csprova.
Mfgres, de la race n6gre en R6publiques. on parle espa- Magie Noire pose un p)ro0
S ique et en Amirique, ce Ignolu portugais, pais i'6lite blWme qui, pour certain, nest
West pas un 6tat d'Ame litt6-i ftleJiyres frains t uit qu'un problem d'ethuogra-
,aire, c'est de la politique et I et recherche notre influence phie, q ui, pour nous, cst unf
s ,la m6rite, surtout quand le intellectuelle, cqmpe en par- probleme de vie ou de mort.
irae est sign Paul Morand, tie sur le pour |'t intel- Tout cosmopolite le r6soudra
' dtre consid6r6 d'un point de lectuellndnt le t~)'p contre un peu A l'anglaise ou A I'a-
S olitigue et 4'6tre 6ludi6 les Etatt-Unis. Et come In- mbricaine, parce que l'esprit
pt r diw s .d'routes.ds mers,
Clievr eit .leset. ej se aige-carsde palaces
f g"du eaya ne fo
IhS~ ~oaf.-~t~ai ~l~ia~ lftCD ,lpriIXOU DCtr fotqi


LA MAISON

Abrihaiam SABA
de Petit. GoAve
Offre il s: clienfole uin stolk de, Qiriranift Cinqi ani ilille DoIllars


en ISSUSINnIN.hEi'ii-iilhi'(411 Iiiji~s
(Ciete liaiison rloiilaIirenoIinflei-'e ,u'xl Iphis i .fliii'siir /(I
id/'c ePefil-(oove se crteJoui (lit phiixir ide polli'r 'i liflon-
cer mix t.r iiilresxs cielsuimroil if sa \4)N. 11n1's[1. (1.11:N i'e'i.i.E:(11
Siul qu'ellc 'i'velnd unsloch ide Q('AiAN IT 'I C INQ. N'rF MILLE
DOLLARS I'l issIils LX(lflWI;icaiin eH Alwghtisi. pr )ix ,'duultils ll
letir donnerpl)hiflC salhi ,finl/i(Jfi uraiinl it rA'olle .si mIviitii'it.
"Ce stock consist' J)(lricuu/ifreIlienI ell : 9
.Shun dwverses imaurquesxv ci irreuiis, I i/I ('ouleiri'sue'SI)wt
Kaki blanc. Jan fitelciconi)'rs, l?.'eu AA ciin ei l iverst's mar-
ne i eck Mel etCmeu i(iuihrs gr. etpt. Iuirqcurs. indlienne qr.
larf.' "I pi, htr~q., (Calico/ lou/fes marques el larip'urs, itleu fran
fa is. Evereoll. Z 'phirs. lPrescoII. Eu'ereli Plen. Atinsvuick
fr/ne et con/ears.1, It1'rcalt ble'ii, Percale blanc, Detni [kitil gr.
laryj. ei pl. hiry. Gros Ileail anyIais. Drill blanic, D~rill iiissor.
L~ri/lla(ne//e, I tn/c ie tmaisie'L ni el co iikir, .ripon it neurs
Al.M~reg:.d-4 (~ouvre-lii mu/ear et bioaic, TAs. Chaais
404,1& n e es1~,'Servielles. AIouchoirs ,koulu;-d ec/Madrds
I *l##qyandeur et qua Ii M I oile d drap, et DIVERSES T~tL's'
OF. FANTASY ismGlRmossER RE e.
N 'oubliez pasque la muaison a des hapeauxr en hiiune die la'
fatneuse malrquie'CAMBI.%([AG.
I enfe surlotil en Gro. Accoure:-y vilie. Clients, cclt s'emi-
levear i'esl an 'raui sloken eiqui~iidation.
Jetii/-Godi'e.Ic 2.1 .ianvlicr 1929.


N1& COxif13LIEZ .A


C'est ( la


Manufactlure haitienne

de Citqarettes

que vous trouverez 1'ex-

quise Cigarette COLON.

Essayez-la. Elle est utn tabac

-jaune au gout et arome

le plus delicate.


La Cigarette COLON est

pfferte en dejolies boites et,

pour sa. presentation, ia

rien a envier aux plus lu-!

iueuses cigarettes et a-

eres.


p


tre il


I ,
... voit que leCarnaval serm
splendide, celtl annrte. Durent
les trois jours u(i cuimmencent
dimanche.nos rues seront sill6h-
nites de voitures pleines de jo-
lies femimnes dguises, d'hom.
mnes jeunes, de rires, de cori
fetti, lie serpentins, dei musiqles
et pendant 72 heures on ou-
bliera les soucis quotidiens, la
luttle pour la vie. Les visages
seront plus calines, moins cri-
pes par les d6sirs mauvais, et
cc sera pour la plus grande
joie de NOTRE: (Eut. qui se fer-
inera bien souvent pour ne pas
surprendre bien de petites li-
bert6s..... permises A cette pB-
que. Oui toutes les liberty, se-
ront libres, commne disait I'au-
tre.


- m -rn__ -


Ba Ils travesht,9
UX .

Caves d'RaiW


I


Le Coimit6 d~organiuiOM
des bals travestis qui aurout.
lieu. diwsnche et mar41i a
CAVE~S i)'AITI, aunouc#
public et a In souabre~
cut tle do RI'i6AtCMWp'
turant .que I DASou1
&r~dcblt~dei4Av War do C
I: Les:&A1 aftnfl sus~tsnil a*
quovill, iflaraa
matkte damnsan pour 1n mw


J ,i ,
L*^__.^i.__-. _____________________


S


', t ,


4.


{ I* "


*J


- -- ,I I L I _I -1.


Asia.-- 1 -


-


A


..


r'ar (Fi'dn 1bibliop~hile qui, .ayant
papielr de luxe. caressait avic
des mnains presque maternclles.
le petit ouivriige, en reniflait le
parfIumU, enii oupS) it Ihinbal-
lage, en admirait le% caraetkires
(lii juiIl'',zv-ie:if nfl(''' M purts(hi
jpajpier du Maris .'Sur t'liequcIe
recueji est iimprinit ... 11 y a de
bien (lotice~ses joWS )011' ceux 3w
l'uwi ut le coll ice rel eos
ho(Ilnines (1 elt.c1t, dangereux.
d1S es nillimns t-Sltne1il In I oilipa-
g~ino des I ivrc%

C IVIISt V C)I IIC ft bi s (dePetits C' %e.
riv'icIeiilS qm i p-iaissent sans
iiipo-Ita 11ce I'-'1Ii' (ii sont tout
plins(I'c bii-ti~4II(I1Cfts5 et tv-
iai tI (-IIh o I v(III l)IillanIt siuleur
-tillI'i t qU i:t ,it paiiii giotipt de
co~l I i'iiiiit lS(IIt, f a p- I Jil en.
[Ii'( hut'V MW poleta.Iiol conlitli
[et~lection tfieIa l 1lei eflit Car-
navel. ()I.tGfie10sait P. 4aua juste
tie quoli itrel c W -ncitiMats In
protestation v x I s CI eelN.)THE
(Fit. (jui turtlev I i peujiartout
&iest rt'iIdu comi l uel i
adrosstle ofliciel c eent Li des
personnages olliciek. V u i I A
commeniut nous exer~ons notre
droil cdo vote. Que serait-ce si
a u Jti d~uo* Re i ne do Ca rim vaI
le people AvAit A &l1re directe-
ue-nt on Pr&sident do I H# ~u-
bfiqtjO-. on S%&.teu!r :U1 XS
simnplement tilld&ptitt'l... AMh
Suffrage universal si en lihtti to
1tn prelids aux fentmes awtsi
quoi ne lerras-Iti :ux houmnnes?
a ILI dan-iis utes leN rtdac-
Sign~'e (hill Bull u /Ii'/ I ql rk-ch
mel (juC Iic inecrili des (X'n-
dlies solt coililitpar' Ic pas.-d
Uilisacl-e U IISSI aU u ta-111vat.
Quel (Jilt Soil Ic phali 51* (Ue ,011
6prOuveraItI A aVO r till jour de
coIng6.de plus, Nw'zu. (Eu4 'or-
ra it, cvest le (NIs de le dire, ilun
mauvais (rit cc ielouu' A inetf
v'ieille tradition (1011t. ]a sup-,
pression miarquew tin pi'ogr~'s
(tans nlos flQuI's.


I


!


C'est dans le domaine de
pensde que les accords s'ilaxoei
les plus laborieux so'itl es pluI
ficond.. Cest dan, les spheres
tle'tes de la science, de la tllIe
rature ou de I art que lses p It
pe'ui ent communler sans resls
tance. Lucien HUBERT
~ 1







LE: MATIN = 9 F6wier 1929


Lits en Fer et en Cuivre, les Glaces, Tableaux, Chaises & Dodines, Jeux de


Salon (articles Viennois). Glacieres, Armoires, Coiffeuses que vous. trouverez



Schez IH BA LLOI Fils


sont des Articles de premier choix don't les prix sont absolument modiques


[Ce qui

sepublie:
L'AvANT-GAUDE.,c'est le jour-
nal mensuel des Pensionnaires
de la Ferme-6cole de Chatard.
11 public des informations et ar-
tic, s r6dig6s par les 616ves.
LA PENSI E IIAITIE.NNE, revue
mensuelle illuslr6e.C'est son pre
L4 mier numdro. a Tout d6but est
bon .. a dit quelqu'un ; aussi
;' nous souhaitons longue vie et
bons succ6s A notre june cone
r tre.
A noter que la Revue public
une photographic du President
Borno et des notes biographi-
ques concernant le Chef de I'E-
tat.
Li: B3ox GAIN. Les 6tudiants A
1'Ecole Centrale font 6diter un
journal,Le Bon Grain. Un exem
, plaire du premier No nous a
61.6 remis. Enti6rement r6dig6e
0 par les 6tudiants et linotyp6e,
celte Revue est tres int6ressan-
te.

I'auto dans la rigole
11 y a, lout en haul de la rue
des Uts rs, deux prolondes ri-
gols tii bordent la chauss6e A
roitc < t A gauche.
Ava.,t-hier martin. vers les 8
heures 1 2, la Buick No. 3273,
don't lo conducteur ktait tour-
ment l du ((demon de la vitesses,
pour ,uiployer uue expression
coulumiere aux Japonais, piqua
tcut simplement du capot dans
la rigole situRe A gauche.
On ent bien de mal A tirer
I'auto de ce pas p6rilleux. Mais
on y p:irvint A la fin et il n'y eut
point l'naccident de personnel,
heureisement I
I.e |Iiclhain navire tourisle...
... qui visitera notre Ville est le
u Kungsholm ) qui Mtait d6jA
en rode de Port-au-Prince le 23
janvier.
Lre navire qui, come tous
les untres bhtiments tourists
qui nous ont visit, a,A son board
de nombreux tourists, sejour-
nera ici de 8 heures du martin A
1 heure 1,2 de I'apres-midi.




Parfsiana
DEMAIN SOIR

La Petite

Chocolatiere
Enlrce : 2, :1 et I Gdes.
...e. u effect, verra beaucoup
de bals et de reunions. A IE.r-
celsior oii un group de dames
et tie messieurs vont 6voquer
les fastcs du second empire. Au
Hualf I' y House o4 pour boire,
manger, danser, on prendra le
visage et le v6tement des apa-
ches. A Ilnternational Athletic
Club on dansera aussi, d6guis6
ocmmc on veut et comme ses
moyens le permelthnt, a i n si
qu'au (lub-Union ou une recep-
tion sera organisbe pour la
Reine... Aux Caves dHaiti et
chez Madame Christain Coicou
toute une jeunesse heureuse et
'rieuse s'en donnera A cour
joae...
... Ovei que ROYAL-CABARET
prendra, lui aussi, du plaisir
was son beau local qui frai-'
cihaque soir du voisinafe*
la mer on dansera tous e.
urs jusqu'au mardi... Ainsi
donc ces quatre jours seront hi
monopole des rires, des folis,
.des fleurs, des confetti, des ser-
ipentis, des fards, des masques,
'es lobpt, et puis la vie re-
'.'prendra, le mercredi, a iaube


affreusement quotidienne, avec
ses devoirs, ses exigences, ses
laideurs, et ses hypocrisies...


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER

COUPAG[E FRANISE DES CABLES TILEGRAPHIQUES
8 F6vrier 1929


Le Pacte Kellogg
devant leo Parlenment
frangais
PARIS- La Commission des
Affaires Etrangeres da S6nat a
commence 1'examen du rapport
sur la ratification du Pacte
Briand-Kellogg.
Paris sans lumi6re
PARIS- Un accident de cana-
lisation 6lectrique a priv6 toute
la journie les trois quarts de
Paris de la lumiere et de la for-
ce motrice.
Le bey do Tunis
eat malade
TUNIS- On unnonce que le
bey de Tunis est malade.
Le Reichstag ralifie
le Patle Kellogg
BERLIN- Le Reichstag a ra-
tifl le Pacte Briand-Kellogg par
287 voix centre 127.
D6mission d'un
ministry allemand
BERLIN Le ministry des
Transports von Guerard, cen-
triste, a d6missionn6 sur In de-
mande de son parti. Des efforts
sont faits pour 6viter une crise
ministlrielle au moment de Ia
reunion du Comit6 d'Experts A
Paris.
Augmentation do la
Flotte britannique
LONDRES Selon les jour-
naux, I'Amiraut6 aurail obtenu
de proc6der A la construction
immediate des croiseurs autori-
s6s I'ann6e dernidre.
Les Souveraina danois
en Espagne
MADRID- Par suite du d6-
c6s de la reine-m&re Marie-
Christine,les Souverains danois,
arrives en visit oflicielle, con.
tinueraient leur voyage en Es-
pagne, incognito.
Slabilisatiou de la moonaie
romaine
BUCAREST Le Parlement
roumain a fix6 le taux de la sta-
bilisation du Lei roumain A 8,12
A la livre sterling equivalent A
0.00597 en dollar am6ricain ou
A 3 francs 10 centimes suisses
pour 300 lei.


Le probl6me
des r6paratIons
Dkelaralion de I'Agent Gintral
PARIS M. Iarker G:lbert a
assure A M. Poincar6 que les au-
torit6s am6ricaines, sans vou-
loir s'immiscer dans le r6gle-
ment des r6parations,souhaitent
le succ6s de la Conlerence des
Experts dans fintdret du r6ta-
blissement des relations 6cono-
miques normales dans le mon-
de.
Los querelles
religious es
BOMBAY-A la suite de trou-
bles religieux entire Pathans et
flindbus, 37 personnel ont 6t6
tu6es et 20u bless6es.
La plus belle fille de I'Europe
PARIS- Melle Hongrie a 616
class6e premiere au concours de
beauty pour I'Europe entire.
Le nouveau Commandant
du Marine Corps des Elats-Usis
I \WASHINuTON Le Presi-
dent Coolidge a nomme le major
g neral C. Neville au Comman-
dement du Corps de la Marine
en replacement du gdn6ral
Leleune.
La convalescence
du rol George,
L( )NDRES-Le roit oeorge so-
ia trai.sporlt A Craigwell House
samedi. L'6tat de sant6. du sou
verain est sans changement.
La Roumanie el les Soviets appliqueat
sans retard le Pacte centre la guerre
BUCAREST- M. Mironesco,
ministry des Aflaires Etrang6res,
a prescrit au ministre de Rou-
manie en Pologne de se rendre
A Moscou pour y s gner jeudi le
protocol mettant immediate
menit en vigueur dans I Est de
I'Europe le Pacte de Paris sur
la renunciation A la guerre.
PAtinage fatal
VIENNE- 400 personnel pA-
tinant sur le Danube A Ratis-
bonne ont 1t6 pr6cipittes dans
le fleuve, la glace ayant soudai-
nement c6d6 sous le poids des
pAtineurs. On ignore encore le
nombre des victunes.


Pour I boeat
dela cheelOure


Suivez les traces de Gladys
May. actrice Dleine d'entrain
dans ( Shufflin Sam de l'Ala-
bama q"i dit qu'ellea trouv6
I'Exelento la plus d6licieuse
pommade pour les cheveux
qu'elle ait jamais employee
La Pommade de Quinine

L'Exelento
est la pommade authentique,
elleatteint les racinesdes che
veux et done uu brilliant na-
turel qui demeure.
Elle arrmte la d6mangeaison
dii cuir chevelu et rend les
cheveux doux et souples.
En vente ihez tous les dro-
g.istes. tour 0,25 ceutimes
sculement. II est expedie des
reception du prix.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
,TL %NTA. GEORGIA U.S. A
Agents demands pour tons
Pa;ys.
Ecrivez pour renseigiements

La Sainte-Therse & Marbial
C'est demain que sera c6el-
brAe, 6 a Marbial *., Commune
de Jacmel, la 1ate de Sainte-Th6-
rose de l'ETfant-Jisus.
Le cur6 de la Paroisse, M.
I'ubb6 J. Rivlin a mis tout en
euvre arin que la lWte revtet le
plus bel h it C'est niotie sy.n-
pathique Cur' et Clinoiue flo-
noraire Richard qui donnera le
sermon de circonsa once sur la
vie et Is vertus de la Bienheu-
reuse Carmelite de Lisieux.


Demain,
Parislana donne
'La Petite Ghocolatl6re'
Certainemenl, il y aura foule,
domain, A Parisiana; car, le film
qui passera sur I'cran sera La
Petite Chocolatihre .
Inutile d'en fire I'loge, c'est
un des plus beaux films qui fl-
gurent au repertoire de Paii-
siana et nous recommandons A
tous de i'aller voir (lemain.


comprennent laProtection centre la


Foudre sans augmentation de taul



Eugl ,eBos se*Co


- a ,


WestcloX















Des horloges prbcises, digies de comfiance
O70US pouvez etre a temps tous les matins, si vous
V comptez sur un rbveil Westclox pour vous appeler.
Leur service fiddle, leur bonne apparence et leur
utility& font d'cux des favorite mondiales.
fi Ben De Luxe, Baby Ben De Luxe et Ben Hur
met des emblImes de la main-d'oeuvre et de la suret6
de tous les Westclox. Ils se vendcnt partout o 1'oan
vend des horloges sores.

WESTERN CLOCK COMPANY, LA SALIF. ILLINOIS, F. U. A.
K74


Nola"


PAGE -2







22I~ N17


'TMdpbmw: 2342


I.. ~


Le Malatin-


.ZZ.P4.


Samedi


*

--'H
A
- .


9.-Fevrier 1929


d;;


aP tales


et Paillons,,


Dans le No. du let 'anuier
icouli du MERCURE DE FRANCE,
f. Andrd Fontainas consacre
ces lignes au ticent ouuragede
Jtotre ami Justinien Ricot., Pt-.
TALSS ET PAILLOKS.
De Port-au-Prince, en Haiti,
nousparvient ce recueil, a P6-
tales et Paillons ), compose en
majeure parties de sonnets en
yen appliques, attentifs, dejor-
me volontiers parnassienne.,
Quelques po6mes d'un toui plus
humoristique les accompagnent.
La muse de M. Justinien Rico't
nous apparaft h6sitante, ind6-
ciw. Plus d'audace dans l'ex-
pression, plus de vigueur dans
repression, un part pris de
aouveaut6 seraient n6cessaires
SI affirmation d'une" personna-
liti aussi certain que celles, par
exemple de Damocles Vieux ou
demon grand ami de lA-bas, M.
LAon Laleau. Tout ce qui vient
d'Hafti au surplus est 6mou-
vant, car c'est un t6moignage
de noble et d6sint6ressee -fd6fli-
ti A la langue et A la pens6e
tranqaises.
A\NDnR FONTAINAS.


Ir Marcel Gentil
Directeurdes 'eantes de Ia West
Indies
Nous avons recu une lettre
enthousiaste des employt.s dc
la West Indies qui nous disent
leur joie du clioix qui a 1tU faith
deM. Marcel Gentil pour diri-
ger la section des ventes de
cetlte Maison.
C'est avec plaisir que nous, do
ce journal, nous nous associons
A leur bonheur et pnrtageons
leur join.
M. Marcel Gentil est un jeune
homme de beaucoup de talent,
d'nergie el de correctionetson
activity mise au service de la
West Indies ne peut que contri-
buer an d6veloppement des af-
faires de cette imporlante nmai
son. M. Gentil joint a toutes ses
qualities cells d'etre Ires cour-
tois et infiniment sympathique.
LE MATIN le flicitede sa belle
promotion m6fitie et-note avec
plaisir quel int6ret les dirigeants
de la W 'est Indies potent de-
puis quelque temps AuWx em-
ployes haltiens qui se font re.
marquer par leur activity, leur
intelligence et leur probity.


Encore un record
oelul des nmartages
ot des divorces
Le journal ovitti quekrasnia
Gazeta, vient de publier quel-
ques cliffres interessants sur lea
marriages et les divorces en U.
R. S. S.
LUningrad vient a" premier
rang, non seulement en Russie,
mais en Europe.
Sur 10.000. liabitants,oncomp-
te 150 marriage, A Ieningrad,
125 A Moseiu, |14 A Pans, 90
& Berlin.
Pour les ditorses, L6ningrad
est aussi en b1n ran; en 1926,
il ya eu A L6in rad 36 divor-
ces pour 10.000 Babitaiils, et en
1927, 8, Cellt anoae, le shiffre
depassera largediant l ceotaine.
-- I

seus ea 1*


dun, des ouvriera ot m is J ,,
derrire un beldaquin, an sar-
cophage de pierre enfoui A ep-
viron 30 centim6tres de pro-
fondeur. En I'ena'ouvant, on a
pa apercevoir lea pieds d'un
sqelette et les jambesjusqu'aux


umouz.
D'apr6s un~examen do Ia par.-
toe du squelette dicouverts, HU-a
46 permiad'Atablir-qn_11 "0
doratobedo Richard .90
tntlime Av~que do yerimS. LO
cop adt rstu des ms
4blmatificau& Urn. *mplo bvia-
Meonvelop e quilsft.A


MOSCGJU- On annoum os e
is haoverain afghan Habi~b Oul-
Isb mrrait abdiqai an laveer do
#I Ahrnd Ian.


Un nouvel


ouvraqe
DE u

'Guillaume II

L'8islrede ses Aeifes.
A occasion des cdr6monies de
c'l1bratilon de son 706me anni-
versaire, Guillaume II, ex-Em-
pereur d'Allemagne a faith A son
epouse, la princess Hermine,
one petite surprise.
II lni a oflert ea present on
volume qu'il a 6crit en grand
secret, au course de ces derniers
mois et qui porte le litre de Mes
Ancitres.
L'exemplaire quoe ex-Empe-
reur a oftert sa Tfemme est sous
roliure de grand luxe, en cuir
rouge.
La princess Hermine n'avait
aucune ldWe du travail littdraire
auquel se livrait l'ex-seigneur do
la guerre Tonue la domesticit6
du chAteau de Doorn avail requ
I'ordre s6vere d'intercepter tous
les journaux dans lesquels pour-
raient so trouver des informa-
tions relatives A 'ouvrage.

Le ntiillear avilteur
do moneade e 1928.
La ligue international des
aviateurs vient de d6cerner le
litre du melleur aviateur du
monde en 1928 ", au colonel ita-
lien Arturo Ferrarin, qui a battu
tous les records de volde durke.
Le colonel Ferrarin a accom-
pli eIc raid akrien Rome Natal,
Bresil, battant le record de dis-
tance.
Le colonel Ferrarin n'a, soil
dit entire parentheses, oblenu
que deux voix de plus que le
capitaine Charles Kingstord-
Smith, candidst au titre. Ce der-
nier commandait le ( Southern
Cross A, qui a traverse le Paci-
ique, d'Amerique en Australie.
Eu 1927, le tire avai d6i d6-
cern6 au colonel Charles A.
Lindberg.
Le trophee de cetlte annee,
pour lea lemmes-pilo es a die
d6cernA A lady Bailey, mais lady
Heash arreu une m6daile tfhon-
neur. Ccs deux aviatices an-
glaises out execute le raid Lon
dres-Le Cap.
L.e Dr Hugo Eckener qui coin-
mandlait le ( Graf Zeppelin ),
lors de sa traverse Allemagne-
Amrnrique et retour, s'est vu de-
cerner le troph6e des plus 16-
gers que l'iir pour 1928.
Le commandant Charles E.
Rosendahl, de la marine des
Etats-Unis, a obtenu avec
quelque retard -- le trophie
pour 1927, de la m6me classes,
pour les raids qu'il a accomplish
a board do ( Los Angeles s.

IA QUERELI .DES "ANCIENS"
:. "ET DES MODERNES"
Les dens Easeigaoments
L ne rdurnon d la Direction
Generate de l'Enseignement
Mercredi il V eat, dans lea
Bureaux de la "Direction GAOn-
rale de r'Enaeignenment, Palais
des Ministeres, une reunion des.
Direrteurs. d Ensei.npment et
des Directeurs des 6tdles sceon
dare; de' Port-au-Prfncee.
Elaien' prspcts : M' le Chanoi-
ne Christ, Suprelur du Petit-
86minaire, le Fr.re F. Ferdi-
nand Pierre, Sopdrieur de I'lnstl-
tution St-Louis de Gossague, M.
Heratits La.venture, Directeur
de l'FEcole Notre-Dame du Per-
petUil Sec6irs, M.Tippenhauer,
Directeur d InaIl Tippen-
hiaunr .e lei oirecteurs


I


Ei


i vente ; Pharmacie Bourraine, Pharmacie Commere iale
6 Port-an-Prince ; Pharmacie Brutus ( Jdrdmie
et toutes autres pharmacies


On redemande le milech
Guerrier-Kid Jack.
Nous avons reu de nomn-
breuses lettres de nos abonnes
et lecteurs, surtout des autres
Villes, quilnous demandent d',b
lenir que la Direction de CinA-.
Varites organise une nouve 1I
rencontre entire Gumer ier et le
boxer gyptien Kid Jack Plu-
sieurs de nos correspondants
suggrent qtie le in i tcl it lieu
un dimanche; car, il hlur sera
Ilus facile de voyager, re jour
A, Port-au-Prince que le sa-
medi.
Nous soumtlions cette re-
qu:e 6 la D)ireclion de Variblts,
et aux deux boxeurs. d'v since
assure qu'ils leront l'i.nposib e
pour doniier satisljcion du pu-
blic.


I I-I

Varietes
CESOIR
A 5 heures : Matinde.
I.'llemme E':.-ir
interprcle par lituquctoui & 'er-
ry Bennell.
Le Grand Sec et
050
DEMAIN A 8 ll.UI'ES
Sur demand et pour ceux q.ii
n'ont pu assisted A la premnire :

((Vingtans

apres ,
ler it 2e (hap tRes.
Entre : 1 0 ; Logo. : 2 00.


Chaimpioninit de tennis Siingles
lout Ilaili
II sera joue. A P.tion-'Ville,
sur les courts du Club, le Chinm-
rionniat de Singles ouverl A tous
s jouenrs.
Les matches coinimencteront.
samedi prochlain, ) vrier. A :3
heures de I'aprks-midi et se
poursuivrnt tonts les samedis,
A la nnme lheuire, jusqu tA la Ii-
uale. Ils se diccideront par 2
sur 3. saul' la finaie tiui se (-
cidera par :1 sur .5.
I.e Iprogriiine du ('Chanipion-
nat tel qu il es lfix&,sera invaria-
blement suivi. Ainsi, aucun
match nie sera renvo ', au delay
du vendredi qui suilvra le sa-
medi oii il devra avoir liie. l.e
Club devra Mtre avis<, des ren-
voir et du jour oi le match se
poiursuivra. La Presse, les anna-
teurs sont cordialement invites
A assisted an ( Championnal.
Vingt deux joueurs se soot
djA iinscrits pour ces matches
et le tirage an surt a donni les
resultuts suivanis:
1.--Cardozo-Covle.2. Claun-
ty-Richmond,1:. live MNelhorn
4.- Bvye-Watershioodt, 5.-Blve-
Cator,"t. -Bye Chipps,7.-.Mar-
shall-Saint-Cyr, 8.- Bye-Wil-
Sliams. Bye-Saint-Cyr, 10.
Castelin-Smith, 11. Schinchi-
nali-)eveaux, 12. Blye-Nadal,
13.- live-Bruno, 11. Bve-
NMoise 1.'. Bye-Jaeger el. It. --
Albright-Barbes.

Un Mus6e am6ricaln
de la Guerre & Paris
In amie en lal de Ilimmemub'e 0
il sera leg (olera 400.000 dollars


--.---- -NEW-YORK L'American
La'uant6 do Poch Lesion a-d6cidb de consacrer
P HIS UL'at du mark hal tine soimme de 401.00) dollars
est sati.fjisant. poor la rise en flat d'un im-
PARIS-Les m6edciins a.on mniuhle sis A Paris, rue Charron,
vaient ce main qieL e.marech. I destinA au Mus6eamericnincom
Foch 6tait l.u voie de g .riso mnmoratil de la Grande Guerre.


Un des eveiicmiens Ile plus


important (IClet-iisloire

Lo r~gleabnon do I& *:Question romaine))
I'm Accord catre le laliesm echIr C..uuermcrncs( iallen
ILe C~ardisal-Secrlvire d'Eiat Iamumoace au'x Diploaes.matescr~dilt'i
pr#% he SaimI-NSolp
tie Ceacerdat sen bileml il mO pcure Ia PapamtA el Ie Re 'amuc ed'lialle
te Siiat-I'Are me sera pls priseanier


MMETTEZ
rmEN BOUCHE,
qm qo Ms quo vous aveA vt
to, dagers du twild, do i'buwA41Sd
tws o% mallwo a i U i1.4~b..
;o.qiw vutwlit i.4d'6 nomonte,
0%16omut au a goig., doppros*
mvi vousesntes venfr I* Rhwume%

ONE PASTILLE VALDA'
dot lgvapears balsamiquaG et antisoptiquUi
tortifiorout, curasseru~it, presmvzout
vatra GORGE, vos E!IONC1RES, os PZOUMOZU
AYEZ TOUJD'JFS SOUS Lk MAIN DES
PASTILLES VALDA

LES VItRITABLE11
on~ue~ IMI


Les qirndes lilfeprises p oq'essis-
les A C.uha
NI. Ceoruges Claudel a 'tire-
kenu, avant hier. l'.\c:>dh'.inir d'es
Sciences di's ltravalnx qlu|'iil :a e-n
SIreCipriis:vec I'anppli dII (IGouvt-
nenmtel (cubain p|oml 0'1l1l1ir,
dtnis lbaie tie Mlatan.as, line
' conduit labriquI'e en France
' el conslitu&e en tole ondulbt det
2 metres de diainiitre et aant
2 kilometres de long oi'l'on
trouvern une tempritiure d' t10
A i degrts.
Matanzas est une ville de Cu-
ba situae sur Ia cute nord tde
'le et avant 2.0h0i) habitants.
SLa condnite sern installhe aiu
mnois de juin proclhnin.
------0

Laprochalne Conf6ren
oe dos Experts
PARIS M. aI'mk r Gilb it
s'est entretenu avec '. Poincar6
au sujet de la conl.encc' des
iExpers pour lo. r glement des
reparations d o n t les travaux
commenceront lundi.

Vers la cordiale tenlulede la France
el de I'AHlimngae
PARIS- Une reception a eu
I eu au Qu-i d'Orsay en I'hon-
neur duComite Itainco allemand
d'intormations et documenta-
t ions qui, en soahaitant la bien-
venueA M. Birthou remplacunt
M. Briand soutli-ant. a exprimi-
le v .u que I'ex-imen commun el
conciliont de toules les ques-
lions pouvant encore divisor les
deux pays con rub) e A une u'ion
qiqi constituera la plus solide gn-
rantie de la paix mondi-fle.


consequence pour' la paix mon-
diale.
La communication du Cardi-
nal Gasparri au Coirps Diplo na-
tique a 616 trhs succinte ; le car-
dinal s'est born A annoicer
qu'un double trait avait etW con
clu avec le Gouvernement ita-
lien. Le premier avant trait A la
conciliation de Irl'liAe et de
I'EIfnt. t.'.'Crolr co.in, '.i Iit trois
sections et contenant le Conmcor-
dat qui r6glera les relations (u-
tures entire le Saint Siege et le
Hoyaume d'ltalie.Ce double trai-
te, a ujoutd le cardinal, est vir-
tuellement au point, saul quel-
q tes d (tails secorndaires qu soot
a'tlellennent A I'mit.le et qvi
seront d6finitivement regl6sdans
q ie'q-ies jou's.


ID FffPtf-riilXWS
Le mm-di~r i. .7) U~vrier, 6 11 lieu

pil-vue de % I. tie W~en It, no:it-
amiI3Ic1i(3nh1wire .11:1tCompagmIe%
de (4 IfaitlinaniVrana (,(tI Ud .
11ous avt.);Is CI llieiireus' Gca-
siofl dc vi-lter les vitigi-deux
carreaux tie terre ifledds A La
pl.riatiI()de Ii -ie is 1)a nfa nfe I
ihiis la I!,)imue e IL:'o ,(e.
Ce West pas sans Mtnriemnot
qtie flows y ivons conslft.W les
Progn~s r~tdis~s tins I'e-ip.ice tie
(~~It'1 O1is ClVIFOi.l-.IA(.11efel i.
oil VoiL une terre (jutCi e. r~
Oe avec touls les soin m e',%i
re-i 6 tnotravail r~iiun(-rafrtir
Arroszage parfait gr:)ee A 1!
Ciallisaies I
L~es Irois Aju.i IS (ties OIn t-
d-iix carrvaux plhnIs en fi4 ~jq.
lbanaincI A ititerville de I 'rl
treq terrain A employer A la
culture d'outreq pro.tuitc, tets
le haricot, Is pist clieec.
Nous ne regrettom nsdair
itous a 40 "gracieusemeiieiil li.
Aussi noms remeiL ions iio~rv
cliarnianI arni NJ. tie Weildl qui
nous a donnt le plaisir d u'ie
heureuse promenade en wl'
nous f~licitons M. N. lB iilev,'rs11-
vailleur. juut iigah't, rnem)brce (e
Conseil d'Ariuninisistatiomu di to
Compagnie, qitinons a Chf i%-W-
ter it's chanips avec imemn rc
scinent digne d'Mogo.l ; nomi
prt~%entoins nos u~inieur,#4coon~-
plimeats aiux Nembre~i du on-i
seijl dI'cministrehton el parfieu-
lit~renient A Mt. Qjinfiui Will trn.
Nous soulianions un tivesior
prosp~re A Is C-uinpagmte.

Au Relchm'.ag alleanand
BI4ERLIN- L~e parnt do centre
iyint re~u on ultim~ium du
cluancelier a-1 06,16 u(e se ret irer
de' la coallh~oO I)lfw e Coin rele
g uvcrnenmeoit qui I Mae de pro
voq ;er uueo cracis mmuislc~rieile.
IA CoMfnssioiu l lS UW OWN
E" iangi ~'iii '111I t Alustag a all-
MI iind Kellogg.


t'AGEam'3


~-- -- ---- -- - --- --- --- -1--. ~5~-~_~_ ---_ I~ _~_ 11- -~--~I_ _1 ~C1 _ J__ __1_


--- --- -cI- -- I a -?6 do -- -


''


1 .1


ROME- L.e Cardinal G:spar-
ri, secretaire d'Elat apoito ique.
a annonc6 ofliciellement te ma-
tin en presence du Corps diplo-
matique accrdOth aupres du Va-
tican la co.tclusion d tin Accord
entire le Vdtican et le (ouverne-
ment italien. Le Cardinal Gas-
parri, qui a prononc6 son dis-
cours en IranCais, a do n6 un
resume des clauses de cet ac-
cord. Aprcs la communication
oflicielle, les diplomats se sont
entretenus avec la plus grande
cordiality avec le Secretaire d E-
tat apostolique qu'ils ont prit
de transmeltre au Saint-Pere
leurs vives felicitations A I'occa-
sion de la conclusion de cet
Accord qu'ils otl d(clarA Aire
un des 6evnemnents le plus in.-
portant de I'Histoire et gros de




4 ----C---- C- --- -.- - -I


PAGE 4


LE PRI4-CA-TLAN
Ancienne proprl6t6Gulteau,rue Oswald Duraad

G (rands jardins et tout le

contort des meilleurs

caf6s Europeens.

Service de jour & de nuit
-. BRBANCOURT..

I Ph~ts fioids et liqueurs

\ ae 1re inarque.


(Grand H6b lde Fraite

NOUVEAU SERVICE
de RESTAURANT

Hors d'O(ivre varies ou
Plats du .lour
Dessert


Le tout Dour Gdes


2 5o


SfARvlCE TR fS SOI(IN1- METS CHOISIS
P..:P. PATh IME


i _=


S 1)_ i a ml aise iau. aMLU u. I ICL s ruer, t a UC I
The xyal M aill Steam leurs enlailts.Mrel Mime Geor- Dioe Marie, des Abi
ges Drouir, Mme D.' lr;6 fils t6moignages4'altectic
et ses eufants, Mr et Mme Jo- leur oatdonedsA l',wc
ackl et m Co impanyiV nseph Clerie et leurs entants, Ia inort de leur reg
a pa nyMile Louiqe Cl rib,Melle Lilie beau pere, tr re et bes
Le VapeureCulebra))veant (de Kingslton e des p )rls du Sud Villedrouin, Mme Vve S. Ro-
sera A la capital vers le 20 F6vrier, en partance pour I'Euro court. Mme Vve L. Gaveau, PisRoE DmvID CoL
pe via les poi s du Nord. MleGeorgina Syriaque,esan- d6d6Jrmie le 26
tres parents, rbmercient le d d jrinie
Clerg,.la Congreation des Fil 19Wl. muni des saur6n
1. J. BIGIO, Agent G6neral. les e la Sagesse, es Frbres de I'E ise; les print de
I'Instruction Chr6t. les jeunes A laur protonde rocoo
T4lphone, 2311. gens qui oat port# le cercueil, ceO.



Dernier mot du hic

LA PARIISIENNE
Angle des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Prince Telephone, 2000


Chaussures pour Dams


NQ~~tcoinpits Cad nrs p~eu
~ ~tF7-.di f ay1 .1 es *di mlye e-qrt


Competed~itor, Gabardine, Couplets l o ta a11e4.d
N6' Rti.-A erge bleuquarin.puIouen ni
lm&- Acauoede otm rirporbitonon "d Bno faW.nm~


1A ou 90'/' des chaussettes de sole donnent
des micozuptes
L A chaussette "ffloteproof Ev-Tue,'' rikbe-, i1gante, eat tabdqui#
Pour thiter spiCialCMent I1A i la 1j1!upart dela Cha&UUtttf
coureatcem 'usent d'abord. Uui'nwle ~itiventiin pourvoit Un Kf-
forcement tcflacC a ]a J...IiT tite et.no rt errnpihe 14 ahaussette
''Holeprocoi Xx-Toe'' de C truer :&;t i ju'il c.b .imrun dans Is
production courante.
Certei~~ 1'~d!e e P'i U r(pJ.ur A h2U5~,Cte tI(Aeprouf donne
'IC 4 ti S f U;S P41, X e.
Les naes~.icurs pret ~rew. "Ifolepr.no: EFx-T.c'' pouir I& longue durde
et !a cualit6-et nnwrz que le prix u'Wespt pI)A 4,3ilde Eque Pout Its
ar-ic's jrdinaires. IDrmamde?. le noma
11hl- ..II alepr'. at F v-I'e

M10llB & LA('tRIN, Agents
RONNE TFRIE
Holeproof Ex-Toe
-2 inr,-9 .'epri'enwe dans 1, fhbuatmiri ad.e bonnererie.


---


A vendi e
Un cofire fort a Fichet A eu
hou. A1at.
S'adresser A :
Emm. COYSTANT
Chez Alfred N. COOKE
de midi A 1 h. 1/2
de 4 bres A 5 hres p. a.
N* 1912 Rue du Magasla de
I'Etat.


A vendre -
Plusieurs elfels de m6nage,
y compris lits, cuisine A p6.
trole, volturette de b6Mb et
hiachine A coudre blectrique.
Ainsi que limouslue Hudson
en bon dtat.
S'adresser
E. REAAN, 36me Rue
entire N & 0.

Panama Railroad
Steamship ine
Le steamer 4 Cristobal ) est
atteodu,venant de New York.
,e Dimanche 10 F6vrier 1929,
avec: 93 sacs de correspon-
lance, 30 passagers,et partira
dabs l'ap)bs midi du mnme
jour, directement, pour Cris-
tobal, Canal Zone, prenhal
hMt et passagers
JAs. H. C. VAN REED
Agent Gcueral.


__ __;__ ----


-- --I




" L MATIN -9 F#vrier 1929


- ----- -?- -7-*- -ec~ - -- ---


DE


PLUS EN PLUS


LES NOUVELLES VOITURES ET CAMIONS des GRANDS
FABRICANTS SONT EQUIPflS AVEC

Les PEUS et le CIIBIES


Sans


discernement toutes les Marques de Caoutchouc subissent


epreuvcs


SCV(T"ICS ;


et le choix de GOODRICH


a une signification double


I La Qualite et la Valeur de la
par I rquipement d(


Voiture sont encore augmentees
us Pneus et des Chambres.


2) Le Prix d'achat c

EXAMINEZ-VOS PI


Toutes les Dimensions


Pour CAMIONS


et VOITURES


en Stock.
-*oo-


te la


Voiture aussi bien que le cout d'Entretien


sont reduits au minimum.
q-E U S- et--H-A M B R E S MAINTENANT.


Toutes les Chambres
GOODRICH
sont
*HEAVY DUTY*
-too*-


Votre Opinion est supreme,


mais


pour apprecier un bon pate,


il faut le gofiter.


Achelez


HAITIAN


"Goodrich"


MOTORS


S"DISTRIBUTEURS POUR HAITI
PORT-AU-PRINCE


CAP-HAITIEN


des


*2t. -

r


S.


A.


.i.rrrr~;CELu3e~rr*lt-~.~ I I II


afflo---4-1


-- -- --


Ell,


ii' (


PAGE-


*---; ^^^







PAE 6- 'LEMAT 9 P~vrjer-- 192


v vote @11


Supprlm. Oft dwibe ra
do I(achmkt
sult. teuft o mwelum4


1A Pomgt. *ocoagIwons
ot injounif lege testis des ~ ~ 1~
votse.u~instres, q*uit om
WAN complotementt@6S Sul A!
on jugulaigns tole Doe mo.

VAMIAMM~tL


0804"s cosolePAGEOL "t Sams P1114 Pout Itee go0OC quft.
"tea indaeiral~leu des voles uzlns.zes


T '' 9


Doublant tous
1* 4a 4ess
Amuram m e. wiwa


1918 -
1919 -
1920.
1921 -
1922 -
1923 -
1924 -
1925 -
1926 -
1927 -


$17,398,195
21,338,339
25,745,826
2.9,806,174
34,460,044
42,175,180
50,611,214
60,404,541
72,442,853
87,877,013


@ Lo


w Umma5rr
do kelfttlb.


Lul))cl OiteIasIU. r as val


Clene Puissan~t
"*Lf d 1bpomseet do Is 'Crews KM.' "t
mmiii emsmteantquo rapid.. C. u'st phIuS Ia*1
gaibl. douo 86 -pI na mb bios Is pulusase
do 0"80. sme~tsuz." E d8O dMV&i


19"6


I9M7


$22,314,509 $26,780,177


$72,442,853


$8,697,234


$87,877,013

$10,383,194


1. vim am -u92- mal. .itr4


19 A98-1'Annie d e Cent Millions

L... Copie du rapport annuel
envyiestar demand


-.b


LA COMPANIES D'ASSURANCE VIE



CROWN LIFE
H. Victor Cawthra, President H. R. Stephenson, Gdrant-Gen.
BUREAU PRINCIPAL: TORONTO, CANADA


IPag

LEnergtque antiseptique urinsire
p :y


Carnavat !..
LES BALS TRAVESTIS


A rExcelsior
Le premier bal travesti do
Carnaval de 0N29 aura lieu, ce
I soir. A r Excelsior v, Place Des-
salines.
Ce sera one grande ftte ( Se-
cond Empire *. Pour y assisted,
il taundra se faire une tete vieillo
de 75 ans. Quelle aflaires, mes-
dames I
Au Half t ay.house
Ce soir, aussi, A 9 heure,, il
y aura grand bal costume oftert
par M.Ernesto Harders en son
Etablissement Halt Way
House a, a Costume des Vaga-
bonds prescrit Ia carte d'in-
vitation. C'est tout dire.
Les cavaliers patient 1 dollar
pour danser et les dames, rien.
Aux Caves d'iHaiti
Demain et mardi, A la grande
terrasse des a Caves d'HaTti ).,
Grand'Rue, I'on dansera, en tra-
vesti, de 4 heures de l'apr6s-
umidi A minuit.
A Royal-Cabaret
A ( Royal-Cabaret ), Martis-
sant (Propri6t6 Brise-Marine), il
y aura russi remain, lundi et
mardi, grand bal costume qui,
organs e avec le gout dlicat
que ron connalt an Patron de
I tablissement,permettra A tous
de passer les hfeures les plus
charmantes.
A rancienne Maison
Fernand Ducasse
Demain, au Portail de Leo-
gAne, A l'ancienne Maison Fer-
nand Ducasse, aura lieu, de 7
heures do soir A minuit, an
grand bal travesti.
Jazz de premier ordre con-
sommitions de premier choix.
A lIlnternational Athldlic Club
Cest lundi que sera donn6 le
bal travesti annuel de I' Inter-
nal Athltic Club., Lalue.Letra-
vesti sera rigomreuseme nt ex'gA.
Chez 3. et Mme Christian Coicou
...il y aura aussi, le meme jour
grand bl costumi6.
g Au Club Union
... Et c'est le a Club Union ) qu
cl6turera celle brillante serie de
f dtes de Carnaval, en offrant on
gftnd bal pendant lequel sera
revue, dans les beaux salons du
Club, la Reine du Carnaval, Ia
gracieuse Majesto Sabine, 36me
da nonm.


n se~e uvffat

-. *' i~tli~usen~iitf ra i


sloe s dARuI~A .
Des Messes serout dites dans
toulte Tes Paroissex et Cha-
Spelles de Port-au--Prince.aus
heures'ordinaires, !e mardi 12
SFtvrie, pour
| Jean nri e odolphe relix
\ |agloire fils (dit felito )
ai I occasion du premier an
| Divrjaire de so mort.
I tLes personnes qunl vonudronat
Sbkn assistcr I'nne ties Mes
I sI s feronl plaisir aux parents
S duo regretll t.6lunt.
I| Porl-au-Prince, le 8 F'vrfer
,. 1929.


Carnavals'!...


Faire la cour a la beauty.
Cela ne tait pas natre la beau-
t6.
Sous le toucher du rouge
fait avec art, la douceur de
la poudre vous donnera P'ap-
pareuce d'uoe belle peau.Pour
conserver cette peau belle,
faites loujours selon les rd-
gles universellement recom-
manddes.
SChaque soir avant de vous
mettre au lit, massez-vous la
figure et le cou avec la mousse
du savon Palmolive. Servez-
vous de vos deux mains es
huiles de palme et d'olives
delicatement mlaog6es,d'une
mousse riche,agissent come
un lubrifiant sur jla fine tex-
ture de la peau. Elle par,.
viennent A la 1vraie pea, o
renouvellent I'assise se
daire. Elles p6n6trent dans !e
pores qui auparavant ^itaient
aptes a s'encombrer de pous-
sicre par la sdcr6liop. Elles
previenneut contre les.t'ints


- --_


noirs et s
peau.


f
altalelif


Evite eette


N'usez pas le tralih
dessus avec les save
nairwuNe croyez pasq
les savonis verts h
d'holle de palme et,


I


1619, Rue R6pub
(Grand'Rue)


bw w-ia'- bom a
k-om utb- i


--WNDISPBNABLg
TOU LBs


t~r ker bk


4:11111 SLlut SERV ICE STAT'ION
M-,0 \I. WI lI4ANWI:1N
'FI&'1ANUX SOIiNi"S

A LA
Station de Sen ire Chrysler
Place tie la Paix
J.'ailes un essai et sovez
c( ) inenIil l.


~-am
LES JOURS-GRAS
llar i'n-01&dit l'rcsident (de
la lepubliique, les Serv'ices
P~ublics et les ceoles ch6me-
ront Ics luntdi I I et mardi 12
fkviier LI partil' de midi~i.
VoiIl'i qLi %-a permettre
tous dIe passer 110 joveuix Car-
nav'al.


Horn-Linie,
Le vapeur iW,aldlraut Hornr.
venanti d'Erope, Via le rjoti.
est; ttendu ia la Capitale 'verF
le 12 crt.,en route pour Kings-
ton, Santo-Doming&f.CuraSaoi
prenant tret et passagers.
REIN BOLD & Co


mm -


LaiWestldiesTrading



Annonce a ses nombreux clients tant

province que dans la Capitale que dor

vant les Magasins, Garages et BureauI

la Compagnie fermeront les dimancp


mumiiflrs


I n'y a rien qui egate le LiAi-
ment de Sloan pour arrf r le
douleurs rhumatismnal. No
soulres plus. 11 suffit do vona
uarn peu do Slowea r
ieoorie; nefirila.
Sloe" p~aire do
aC la racie dB


Ink rdcb@sdsi


maattom as"%
=ads=- lues*I


-_ -


1619, Roe 6publae
M6 -(jGma~d'Rfle. )
Po~u-~Priace (iaLUt)


-- 1


Pour votre gooverpo,,
si le savon PALMOLI
vous achelez porteur lari
noire le mot Palmolive
tresdor.es, I'eoveloppe
et Ie cachet rouge,
do parquet avec le m
motive dessus. Le sivo
mollie o'est jamais'vend
envelope#.
Le seul secret du sav
molive est dans sa quao
clusive : et il est le seula
de beauty mondiale I
march.
Colgate PALMOLIVI
Co Chicago U. S. A.
Le savon Palmolivq
jamais vendu non envoi


A1gt


I -F~ ~


MON -


.- -


- >
- -J-,
' 0

f~,
-' 3
:-* r.
-*". 'J
"3
0
C
1
[I.
a
^-


L
V)i




r-?i


'V


4
I.-'


----7 1-`-~` .---rr--- -- -----___,


----i


PAGEZ


, *'


. -Ir~--


'LE'MATIl, 9 ivrier"1929)'




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs