Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04087
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 1/26/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04087

Full Text




Clement !Wi~r

DERFC&I~

1388, RUE APRt4?4R?
TEL3PIOwB


2*mt: ANN Eb


Nil a"0


PoR1.iaUPW~cE fHAu).


SAMEDI 26 JANVIER


LeTexe duTra e


ENTIRE LA REPUBLIQUE D'HAITI

ET LA REPUBLIQUE DOMINICAINE


RELATIF A LA DELIMITATION

DES FRONTIERS

Nous publions le tete d q de dulaIs nation Dominicaine de las Mujeres ", laissant ce
Trailed relatifau tracd delafre- I Pb l4u-PFince; et point llA; de lA, va en ligne
tire hailiano-dominlcaine qul Monsieur le Gal. Jost de J. droite a Canada Miguel en
a tie signed ii Santo Domingo, Alvarez; passant par Hondo Valle, A I'Est.
lundi dernier, 21 janvler, par Lesquels, sprs s'etre'commu- etSavanette,i I Onest;et continue
les Pldnipotentialres des deux niqe leaurs pleins-pouvoirs. en direction Sad-Ouest jusqu
Ripubliques. soot convenes des articles sui- rencontrer la Riviere dite ( Rio
rants: de los Indios i en tn promon-
Le Prsidcnt de la R6publi- Ar.icle premier. La ligm toire bien diflni; suit le course
e Hali etle Pitsidet de l Aricle premier.-- La g decet Rvi.e j,.sqt'i,, ch.ni
alaii rroelieP i en re Ia R~publiqut-
RIpublique Dominicaine; d iti e la Rpublique Dom- qui conduit A G, b ; vit le- di
ueoisid iant uo la e publi- ncai artet dalweeD I'q om' chemin, puis laiss Gob 'it
at ds adirnt uaI lr publ !i nicainepartdu thalwegde rem- p'O0et et stlei, Carreoifr en
que d Haiti et la RHpublique Do- houchure do la Riviere de Da- l'ane dilel. caise Crrefour en
minicaine, constitutes en Elats Ibo o In et sdroile laiesse C rretour b
libre., souverains et indepen jabon ou Massacre, dens I'Oc6an Iuest et suit Ia ncile de la Cor
dant., se partagent le torritoire Ailantique (l e de Mancenille, dilldre, en ligne droilc ( Bajada
de file of elles so rouvent ta- au Nord de I'll)et suivant le Grande) jusqu'au poiint Surld -E
blies: cours de cette river jusquen appe'e Loma de Fon Pitle(IjB j
Co idrant que ac de Is vilee dD l on, se- da Grande);e IA, A las L isiq. en
tic lepeule pldomnicea onie tra D en 1ar suivant la chemniin dit (( cmio
n nn dans e pessap es do01 Commission Mxte Dominico- real ) qui conduit vera H. ili;
ont d, nn& dana le psi, des Haijenne, de Is ligue tiontiire, d I F eniv.n
pieuv~s brillantes, glorieuset el ians I'ext6me Nord ; 2 o -de de 13, A El Fondo. eii slivsnl le
inoul'iables de soladirilt poe; *Djabon, tes sui, 'oujobra le mel'-hmin; i1 ligne fIrorniilr
le mAintien de lear ind6pen- Dcors de Is Rivisre Dojnbon o de Fond Pille ( Bjd. Grandk)
dance. demeurent indissoluble- cMars de ljusqA sor re De on ou a El Fondo, p.,.iant par Las [Li
ment lis un m6me Idal-de usq so o j, sera trace ;u m lieu du d(i
Paix, tde Justice et de Progr6s, nard, selon les 6ludesde I- chemin qci re-tera, de cet e nft
et se ( oivent d'unir leurs efforts on, entire Fond Pitne ( juida
pour pierptluer cet Iddal noble memo Cbmmission, qui south Grande) et RE Fondo, nu ser
et pei 6; consid46 es commeannex6es au vice des deux Ela.;
Con.idcrant que, conlorme- present T t. 4 .-. D' El F[id; A El u
m n :i cei Ideal, Is *RBubhqe 3 ).- (idu dil coiifuelt suit mero, I.,i lign on ie e scra
d Hai.i etla rpublique Douo- _d oe irtiqiite au croquis qui.
nicaire doivent donmer, une o* api i ae orn itadnlrd acceple6jir les deux Parli,-s qet
luliorn definitive ax coglrowvt- sa sourcp, sa Morne Citadel signed par Messietfrs qLon Dejean
sesqui les out divises dabsle, ou Alto de las Palomas; de et Ile Dr Manuel de J Troneo.so
passe en raison de la dlmarea- ce point, long la crete de la de Io Concha, demeure aniex%
Fion de la ligne !ronlidre qui st- chalne de monlagne eni direc- A ce TrailO don't il tait parlip.
pare Iurs ferritoires respelils ; tion Nord Ouest jusqu'au point La direction de I line (Fon-.
Cosrant e, A cete fin o elle rencontre un Morne cou (10-B C-D-E-EIL Ninmero) dais
onsidravernement de pins dit Lma de los celle parties sera come suit:
bliquc dlhl-,i et le Gouverne- Pinos 0;Ionge ce denier more, De ((El Fondo-t le line ira
I'quc diiin et e Gouverne l l slivl dO t |sq,, raeu Cu p" q s i ters
mini de la R0publique Donmi- conirtr uv plat u (Atma Lian) au point B" quti est I intersci-
nica.e ont procdd Al'tIude et conte l elle preu la direcln tio tildu (acmaino real )) qui va
A i'ex.men approfondi de cete Ouist jusqu' un pic denuai; de qui orde le Lac deCEl eFohindo
question, au ouble point de vue a au Sud-Ouest jusqu'au som- (Assui,).
jurindiue et historique, et te- mi d'une monItae Bpprlet De ce point en line
unt compile de I quite des a n d ar a J Pan de droite jusqu'au point C('"nint
intrs riproques ees e des ne- Sucre mais commun6ment est ( leerm ni (it la m:m'ire si-
cessiks locales de I'un et de counue, dana tsl Iocaild, osuu. t ne doe Eil ondo sera n wsu-
l'autre people, sont aiI ves; A no Mont i vante e Fondo sera i e
tablir la line qui sI[re les ntde MonAe ,ne, Ment rde, le long dIla line ,mnliane
lerritoires respectits dA dexiii Iire lab uitUo du cheenin et vers rierra-Nue-
1ebon; ei1*, I bon l ut lee A a, va, nne longueur de Mille cirnq
lub iq w as rspn dcetiiWT114'6 iI Juau poi. cents m6tre* (1500); (de c,'
06onsidrvan61,Crbis recheso
existence lgalelomSe er t laiSindtcrbi le ei point qui, dans le croquis an-
S ence t r diN a kindoatl1qui va 'de nex6 d t, indt"d6 parh Ilettre
que lictn juridiqneq1i dbit unir nca i Resaaion ( par In eitre
ia Rpublique d'Hati et la R- anicasui leauachen ( Gou- X sera track uII inmridien
publiqe dominiaine en ce qui rabesuit le dit cmin ca- astronomique et le point inter-
touchi, leurs trCic,rtt.e tc. cUI e efleuve Arlibo. c 6dminent neni ibni tVp let
ne doit tIre dcriite dins un ile, enacee Ban c6 nent
Trail etl son trac6 doi' t6re rea- nile en face de l3anic. point oa ce m iridien touche
li sur le terrainn Le hemin l acamino re eal due'La El Fpqdo(Assubi)
A csl rel le Pteidnd-lbJi i~ld a h s'aifiaop liadquh pa la letae ', Y"'sera
Wl utlique d'i*lti et le P Esi. seu'end de cdui qui pass par le pomnt C".
4(i't O(e Ia Republi'ue Domnit. la M tel, lissant ce bou g it I Est, Dece point C I la igne fron-
Faine ont 1ommt i ts n rm t- jpa aIs Guard ei, par la e suivra e kJigne droile jLus
poteliairs rp2' -1- legaI lr I llte ;au p6nt ". qm serr A dter-
I R baeIr attC'ldev e cuts a i I e. las maniere suivante:
Le lPresident dela R|.ablique "deau Salsdcro. p tlruat de Textr6mite Est de I'Eau ddi
'4Iaiti, par El lBotado, laissaut ces deux Lac(Assuei), point M, sqra
Monsieur le Licence I. r Sections A lEst; la dite I gne mesur6e vers TEst astronomn-
,Dujeei, Envoy *FoliYpg emin de que une longueur de Cinm9 cests
It Ministre Pl d i iCea3 IgUlb5uUEd cSera Ira metres (500)jusqu'au point d6-
t Republiau- -dana la e au milieu Idtt. camino .pjm6 N; par ce point*N
Ipigiqtiuqflioz),E C 6Io m~ridi akeno-.
Le_ .i #M..._ ... P l Aaa f at de .
que Domirilcino, ear ea aI ueau u ti( )As erafrans-
n(pMsieur le Dr Jose D. Alfon- d point o6 Ie dit chemin portg6om6triquementau minri-
secv, Vice frdent i6 jd abli en "N", et deo
publique, evaire A ttein-eeclion sera mesur4e.,
Ilnltmruf ,, P e.d a Ies ( ce k-i d meridien et vers le
Gue'r d ari q .so_ coalnlient ave a Ri NorJ. Hm Ilolto r C inq
.Monuiilr I Mas of J, viyee Ita >s'a ; cent. m6trps dui-
Trot oe d la Cone~ l frit Ieo 6rsde celte Hi ra a, point "** i
setur dp rl'Uiversit6 e sligMrjHt'aup alp< Itg Psrlan Pi dent du Ti bunalSuap6r eut *, AO'aUeat J. R'tco;ct ; ligne frontiere suivr, ce m: .


s s: per it c.eie d1 in vers le Sud smu une 'i
Muiseutr 4* icencid Fran.- Cordilltre, en lit droi, i guerii Mille cinq cents m. -
ci co J Peylado.4 qu'au Fort Cathuan; p e*.. ttes'( 1560)o& se trove ie point
M< ( tAngel le ceutie da dit Fort Cachiman., E.
Mora,. at inaire et s'iuflechit verse le Sud-Est, en De ce point E la ligne fron-
et i luire dtit line droate jusqu'A reoconlrer tire suivra en line dreite jus-
Ia Rips /i als-Unis 1 1 vi.:e Carrizal; de l1, suit qu'A El N6mero point F*.
d'4mrirque; ... la Rivi6re Cairizil jusqu'A sa 5o. DeElINrmeroAMinguelle;
tinsieur le Lkcenc;6 M. A. Iu oarB; de, 1A, en ligne droite, delA .TeoB;de 16 Mare Ci-
Cosa Baille, ,,onsulleur Juria' ) u point pe t1 de lt


- O- m -


Lee Produits de Beaute

Clarks Paris


Sont arrives


Detnandez les chez :

Felix Lavelanel
1716, Rue'du Magasin de PElWat.



Les parfums de Monfe-CaI
aL IO Bleu a Lotus Bleu
Patiuo Suave, dEticat et persislant
Si poos vioule: eirc delica lemInt ptrflini n'tlilise:
les Parfuhms de MONTE-CARLO ; vous iaure: la cerlilud
voir un product de haut l.re et supIcrieur d tons cei.r 'o
iusdurici
e () IL'US BI El' 'esl hIc parfum 6 la mode parloul
Irouvent des gens chies cl de oout d clical.
Lsez:dii LOTUL BLEU
En vente d(ns touies les bonnes Imaisons de parfin


au hourg de Iois Tonib6; de h'L,
I Gros Mare outrosMat;de lit,
jusqu au point oft se trouvc une
gorge entire Grande Savane et
Sabana de Zumbi (avant, Li
Descubierta): de IA, jusqu i Lia
source de la lliviere des Plder-
nales.(Calb. de C bogulet );
de l, sut, .tor deo cettl' Ri-
vikre jusqu'au point oii s'imn
merge I'eau; de ce point, suit Ie
lit dess6cht de la Riviere lP6-
dernales j Iquq'au point oi re,-
apparaiA4 b4 e la Rivibre, en-
tre Cabkeza Agua et Trte-A-
I'Eau; deo l ,fuit le course de
celte 'en face dce
Corte Espanol on Banane: de
16 jusqu'au point ot celle-ci
croise la route actuelle ( camino
real) conduisant iA Anse-a-Pi-
tres et I P dernales, a I'endroit
a pel Passe C6nart, suit le dit
c lemin, par le milieu, stir une
distance d'environ quatre kilo-
m6tres et demi, jusqu'au point
appeal Passe Glace; de cc point,
soilt le dernier ou le dit "cami-
no real ), croise la Riviere P&-
dernales, reprend le course (de
cette Riviere Pddernales,qu'elle
suit jusqu'au Thalweg de son
embouchure, dans la Mer Ca-
raibe, au Sud de de l'[Ie.
Article Deuxicme.-- Pour (d-
terminer avec la precision n&-
cessaire la ligne de division qui
est d6crite dans I'artfc!e pr&cc6-
dent, et pour 4tablir sur ter-
rain, dans les lieux, de la mrp-
nitre et a rI'poque qui sera in-
diquee plus loin, les bornes qu
rendront visible les limits es
deux Republiques. il sera form
une Commission compose de
six membres, trois pour chaque
R6publique.
-Article Troisi6ne.- Dans les
quinze ours qui suivronti -
change deA ratifications du pr6-
sent Trait, le Gouvernement
de la Rpublique d HaTti et le
Gouvernement de la Republi-
que Dominicaine nommeront
Ves members delay Commission
ledcnt la designation respective
1t4 convene, et don't la no-
tification ofilcielle devra tre
faite dans le m6me dilai.
*lo. Cette Commission devra
B d les q8inze
Joure-s dTen t ge des raTca.
lions du present Trait; elle se
constituera et commencera ses
travaux dans les soixante jours
P S Mge. sauf de for-
otii re dmea- siat4 et
fi iix deq i erit
ton ans cc s US
lti ontraclhSteO 'se -
1i )rd pour ltrcr unp
noiv ,*"e 'ate, de tel e m'aniere
Sle trape se tfsse dnas Ie
P ;bof delai. peible,
2o. La Commission ainsi cons-
titu6e se rdunira A i'embouchu-
re de la Rivire Massacre ou
Dajabon, sur I'une outputre de
ses rives, oommenco immc-
diatement ses travaux pour les
poursuivre sns interruption


jusqu'.'i eur fin. Elle deavri
ser ch(lu'hle jour un proct
hal ct tin plan de ses optra
ces procas-ver)aux et pil
rout retmis au Gouvern
doniini'cain et :,u (Gouve, n
halilicen aussitt( qu'ils anri
signs et scellCs par la Coi
stion.
3.). II ('t entendilu (Ite,
(iue dans I'artick prem'e]
clit ((lue h ligne va d'un p
un aiilre, cetteligne est di
inoins que, dans la descr
oil se soit exprimni d'une
fa (iii. Lorsque In configu
(ldu terrain nie 'rmeIcl'ra
pl:icriment de fnrnes, ha'
mission potirra vari(r Ii
ligne d(ins la just m sur

to. Dan, les lieux oft ia
passe iar les nontlagnes
itentndu (tu'elle suit h1. lig
p triage des eaux.
5o. Les (INcisions de la
mission de Delimitation
prices A laIn majoril6 des
cetle maiorit, devant trc
mitle dc iex votes, au n
de claque partic.
(io. Les proc6s-verbaux
plans seront dresses en d
original. Les pr6c6s verba
ront 6crits en francais et
pagnol.
Article Quatrieme.- Di
cas ofl des diflicults surgi
relatLvenent au trace dc
gne sur un point et qu'il i
rait pas possible aux deux
tes Parties Contractantes
river Ai un accord, il sera
s procis-verhal, de la ina
indiquee dans article p
dent et ce proces-verhal
remis aux deux Gouverlnu
pour qu'il y soit statue co
al est privu aux articles 7 e
vants. Les operations du
continueront A partir du pi
I'cgard duquel il n'y aurail
eu disaccord.
Article Cinquieme.- E
de d6mission, mort ou c
cement de I'un des mer
de la Commission de Dcli
tion, il sera procedh A son
placement dans le d lai de
ze jours.
Article Sixi6me. Les
nes antitueTles se refere la
2 devront porter sur le
donnant face A la Repub
d'Halti, les letties R. H.,
Je c6tl dnant face a la 1


__ 1.


Co ln-
seront
votes,
e for-
noiIns,
et les
ouble
ux se-
en es-
ans le
raient
la li-
ne se-
lfau-
d'a r-
dres-
nierc
sera
Imlnts
t sui-
track
point b
t pas
n cas
.mp&-
nbres
mita
reni-
quin-

bor-
rticle
)lique
et sur
RIkpu-


R.Vh et sur tes deut. *lechip
fresej I'annfe dO prantTraA.
'te.,les serohnl p sa ehh-
que mille metres, A momii.
la configuration du terrain i',)-
blige Ale laire A une plu gran-
de distance.
Art. sephime.-Pour rdsoudi e
souveramnement une ditflcult6
qumlconque qui s616tverait su
-qin de la Commission de Dli.-
mi at ion iA ldicion du trar
de I lihgne frot Are co:.vrnue I
Sdnas I'article premier, et d6ter-


Au.r Assises

Mercrcrdi, la CoIur ('Assises
jngeCit FernaundI ugWne,accui-
s1 d(avoir prol'Wrf des nienu- -
c's (Ie mort contre le sieur t
',mliianuel Louis ct dIe ui
Ai\dir occasionn6 des blessu.
rec; volontaircs.
ie .iuge Agnant p)rsidAtTt
I':t:(liinceC, Ic Substitut )a.-
Icicourt, occuipait le sigoe dii
nulisi're pul)licl et Ml SSchel-
,'her Jn Louis dflendait \'bo,
case qui, A la fin des dsbats.
a 6[t condamnlm i3 nmois de :
prison.
L'aflaire d'avant-hier, cell
de Frederic [Louts, qni tua,
dans les circoustances que Lu
MATI avail itrapport6 en temps
ulile. Louis Gillot, a 6t6 ren-
voybe en queue de session.

,,iner,dans la parlie ou la Com.
mission de Delimitation n'aurait
pas pu se mettre d'accord, Ie
Irucacde la lign~.~A station
sur le terrain con orm oun-mt A
cc que dispose article 2 de ce
T'rait6, il seri form& une Comrn
mission Mixte de 5 meaibres
cholsis comme suit : run, do-
,,ii,.iln, par le Pr6sident de la
1 ~6 i tiqne Pominicaine; I'an-
Ire, h olen, par Ie President de
la tpublique d'Haiti, le trei-
ai~me, nora4amtricain, r Ie
ident dds-Eta.-Unis d.m6-
rique, Ie qsjtrimte, brliean,
par le Prsadent des Elal Unai
du Bresil, et le cloqIuiaD v4
nzuelien, par le Prdaid I do
Etat-Unis da V6andxaza,eur sl
demanded quo lear foroat lae
dex Hiatea PUart Cnabiro-
1 tante. en
(Vett suile en State


I I ,K ,


1920


-~-qrmP _::Z~-i---:. --------~ C ~- --T~- ~----I -- ----~ ---Y


- -- I--- I-.~ -1----~-- L1- i- -~- -.-~C- ---=r~~-_-----;- u-- _;__ pm----4-T --- i--- ~------ --- _7 ~-----i -1--- :1


01

... vot que Ciae.Varitl6s faith
peau neuve pour le match de
S)oxe (uterrier-Kid Jack. On re-
Spieint les tmurs et la ladade de
I l.hablissemen t; on appose par-
tout de nouvelles affiches; Ic
l |our (u mutlch, la salle sra d-
cwr'.e aux couleurs nationales
rlo l 'gyp)tienines, Ie drapeuu rou-
g1 cc l)eu et celui de ia terrym
des pharions tloliteront au-des-
S "-us de I' dilice et, entire les cor-
I's,. (iuerrier et Kid .lack s'nf-
fi'onteront.
e d'a ... vol (it'l 'y a, certes, de

i Lnus coinlorlal)les el assez luxueuses
.ulos (iui font Ie trufic de la
S I .i/ n ei Port-a u-'ri-nceit. Lois-
S(u'L les 'voit passer, voiturant
ieirs iassagers, oeux-ca, pren-
nenil bit n leur revanche d'a-
i'r',. voir si lIonglemp)s b)atu le. b-
ton qu(i de Ileurs semelles de
Si'ir, ils s v a'rrenit, affectetl
a (|is- ull' |)Pose iiL J'estMleu ise et n'hiait-
's-v\r- rC' le petit (rapeanul indicalcur
itiu) ns; iquli lloltc au-diessuis tdut Clpo',
lls s'- oni les c'iolailt volonliiers dth.s
eieni t possesseurs (d'nutos. Mais p:,r
luellltm t 'ontre, Noii i (]'i1. rematritic
ont ie desh' voiluires (j ii sint dauns il
min is e'tt piteux, <(I rll)r(i.es, users,
tferrailles solllnnllilts et Cou.d1sins
Siors- Iro~ts. tles e sonll.a :italo allr,
r il est vec kll bruit inlquitaunt de
>ointl A icilles choses. On litl I'or sou-
oite, A velnt aux cochers : il ftut 'iptioln Hli'r lees cheviux flitiguts; il
autlre liIIt (dire atx conduicteurs d'ani-
'ation Is : prepare/ vos voiltures d'l*a-
pas le Ih'ies!
ComI- ,',
a dile ... iliadmire It 'gait6 des geti.s
lc nt- iut(i 'voLlant pitasser uti'le b)onli
tl joyvi'euse soireL, se rendeni :i
I ligunc Molonaco-Har, rue )Danits-lJ'es-
il sra touches. oil cthacun trouve hbire
,lne de fraich' et niousseuse, sandwich
C (Muis et liqueurs fines.







a' IF Al I I'IANid"11 V


DERNIERES Nouvelles

de LETRANGER


.l


ECHIDANIE FL&AISE DOS CABLIS LUIIMAIAQUU
25 Jonvier 1IM


I a tunnel
seus u la anche
LONDRES-Un nouveau par.
tisan de la construction du tun-
nel sonsa I Banche a fait au-
jourd'hui connaltre ses vues par
rinterm6diaire de la presse. 11
s'agit doe sir Robert Perks, un
eminent ingtnieur Ag6 de 80 ans
et qui en 1880 lut un des au-
teurs do rappoi t sur le project
soumis A la Commission Lan-
downe.
Sir Robert qui, actuellement,
prend encore une part active A
la direction do ses nombieuses
eutreprises, a dit que le tunnel
exis'erait tres certainement de-
,uis longlemps si, en 1890, s'r
divin Waikins alors president
du South Eastern Railway et
M. Forbes president du London
Chatham and Daver Railway,
no s'6toient pas querellis au su-
jet de I'entreprise.Ce diflerend a
Wte un grand nillheur, a alout6
I'ingeaieur,car s'il y avail eu un
chermin-de-ler sous-marin entire
1'Angleterre el la France avant
1914, ila dur6e des hostilites au-
rait tte considdrablement abre-
gee. Laissez-moi vous dire que
e seul project qui tienne vrai-
ment debout, au point de vue
de I'ingeiieur, est celui qui pr&-
voil le forage d'un tunnel dans
les couches de gres qui conm-
meacent pres du cap Gris-Nez.
Le tunnel pourrait etre cons-
truit pour la some de 35 mil-
lions de livres sterling.
De son c6t6, lord Sydenham,
ancien secr6taire de la Commiis-
sion de la Delense imp&riale qui
s'est occupy activement pendant
de longues annees du project,
declare dans une interview qu'l,
a accordke au Daily Express "
qu'il est aujourd'hui ridicule de
craindre la realisalion de Ilen-
treprise au pomi de vue mili-
taire. 11 dit que le tunnel ne le
rait courir A I'Angletei re en
temps de guerre aucun risque
3ui ne pourrait Oire kcart6 par
es measures de precaution ex-
cessivement simples. 11 defle
n'imporlte quel expert militaire
de soumetire un plan qui don-
nerait A un ennemi la moindre
chance de r6ussite.

La question alsaolenne
A la chambre frangasoe
PARIS La Chambre a com-
menc6 la discussion des alfuires
d'Alsace. M. Grumnbach, socia
lisle, d6pmut du Haul Rhin,stig-
matise les autonoines. 11 in-iste
sur la ucessilt du bilmnguisme
avec la preponderance absolue
du fraonquis. M. Poincard expose
les efforts financiers et adminis
tratits accomplis par la France
pour I'Alsace. Ils furent plus
grands que loute iutre province
mais 'il devail recommencer, il
recommencerait parce que le
bien de I'Alsace he conlond avec
le bien de la France.


Un message
do a IPAnwloioa *
VNEW-YORK Le .capltaine
George Fried de I'America a
envoy6 A I'Associated Press un
message par T.S.F. don't voici
lea Imncipaux passages : Au
course de notre voyage de re-
tour, nous avons essuy6 une sA-
rie'de coups de vent d'ouest et
n o r d-ouest accompagnas de
bourrasques, de neige et de grt-
le et d'une mer d6mont6e.Le 22
janvier nous avons reVu des si-
gnaux de detresse par 'r.S F.du
paquebot am6ricain Dannedai-
ke" el du vapeur italien Flori-
da' demandant du secours et
doiinant coinme position :18 de-
re de lutitude nord et 10 dth gres
de longitude ouest Nous avors
pu 6 ablir que plusieurs navi
res se trouvaient dans leurs pa-
rages, mais qu'un seul d'entre
eux tIail pourvu d'un radiogo-
nionmitre.

Terrible m6prie
d'aviateu rs militaires
anglais
LONDRES Le sous secre-
laire parlementaire pour I'Inde
a confirm Wa la Chqmbre des
Communes que 3 officers hin-
dous, d(ix soldats el seize che-
vaux ont 1 u tues par un avion
de bombardement de I'arm6e a
I'entr6e du col de Khyberil. L'a-
vion se livrait, dit-il, A des exer
cices. Les dbp6ches aux jour-
naux ont annonce que les pilo-
les ont pris les uniformes blancs
des soldats pour des cibles et
lancA leurs bombes.


(.r nest Ipas 'ambassadrur au Uleique
qNi sera Seerflaire d'Etal
de M. Hoo.er
'I.1 E B LII, l loride ) -
M. Dwight W. Morrow a cont6-
r& uujourd'Iiui pendant deux
heures avec le Presidentelu Hoo
ver. Bien que I'ambassaJeur ait
relus6 de taire une declaration
aux representants de la 'resse,
on considered come certain que
M. Morrow etournera au Me-
xique Wo il contmuera A repr6-
sen'er les Etats Unis.

Ine del'lgalion de pref.sseurs
Argeulins ea France
PARIS- M. imarraud, minis-
Ire de I'lnstruction publique, a
recu une del galion de proles-
seurs Argentins de I'Enseigne-
inent secondaire et priuaire. 11
a rappeli les biens intellectuals
et moraux unissant la France A
I'Argenlitnc.

N.T. M ,, LEEf O

SPEND LS R .
too"
12 t4


- ~------C


Lonservez votre eiiat
Irais el beau
Les aches de rousseuirs, le
hAle, les boutons, les points
noirs, Its laches du toie et
touies Its flet'lssures similai
res qui deparent votre beau
teint natural pe'ivent Atre en-
aev6s par l'usage de

L'Exelento

Pommnade de la peau
II a 616 soigneusement 6prou
v6 et essay I II et un on-
guent m6dicamenteux scien-
lifique parlait, sans danger et
d'un usage facile.
Essayez-le; vous serez sa-
tislait de ses r6sultats.
En vente chez tons les dro-
guiste. Pour 0.25 centimes
sculement, il es exp6di6 d6s
reception du prix.
Ecrivez pour avoir un 6chan-
tillon grasit et le livre des
conseils pouria beauty.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Ecrivez pour renseignement.


Ah?

La nouvelle

KChrysler 75!


Pensez A une voiture avec
une beantt de ligne nouvelle-
telle que vous n'avez jamais
vue ou rev6e. Des lignes de
carrosserie et d ailesbasses et
harmonieuses.Nouveau radia-
teur profile. Couleurs douces
et subtiles. Lne beauld qui
lancer une noiwelle mode e,
automobiles U nje voiture
ayant un moteur six cylindres
A haut rendement, avec des
freins actionn6s hydraulique-
liquemeut, A expansion inter-
ne,insensibles aux ariations
almosphbriques, avec des res-
sorts de suspension A'carte-
mnent maximumet months sur
coussinets de caoutchouc sou-
pie. Pensez A etre .e proprie-
taire ('une telle voiture une
Chrys er 75.
Irois grades caleqjories de
Si.r cylindres. Chriysler imp$-
rial 80, t hrysler /.5, hrysler
i .' L q(uare cylindres Ply-
moutlh -- aussi de Chrysler!
I oirtir Chrysler de tous types
el de tous prix.
Voyez les modtMes an Stand
de la Place Gelfrard.
FRANK J MARTIN,
Agent pour Haiti.
En Correctionnel
Le jugement dans I'affai e
Woorhies, Brandt, Martinean,
etc, vient d'etre rendu.
Le Juge a orodnn6 un pro-
fil joint par la r6assignation
de Hyacinthe Anglade.

Empeche
QUE
votrM tdot Mtri


-- S 4b -


R6sultati d6flnitifs
i deo 6leotone
aux Etats-Unis
WASHINGTON-- D'apis les
r6sultats recueillis par l'Asso-
ciated Press, le nombre de vo-
tes exprim6s dans l'rlection de
novembre a 1t6 de 36.798.069,
nombre le plus eleve qu'on ait
constatA dans I'histoire des Etals
Unis. M. H Hoover a obtenu
21429.109 voix et I.E. Smith
15 005 497. : i majori 6 du can-
didat r&pub i-ain cst dope de
6423.612 voix. Cependant en
1924, M. Coolidge a eu une ma-
jorVt de 7.338 3513 voix sur M.
John W. Davis.


Que de

charlatans!
-oo-
Vilprea une publicatlln i*4
dicale allemaius, on comptait
en Allemague, en 1927, 11.701
gortissears ( an sombre des-
Iqels 2.832 lemmes), non auto.
ns6s. ('ela represente 1.86 char-
latan par 10.400 habitants at 27
charlatans pour 100 m6decide
patentts.Comparativement A des
statistiques antrineures,ces chit-
ires lont ressortir une augmen-
tation tr6s forte deq 4 miges et
rebouteurs v, plus considerable
proportionnellement que celle
eo des vrais m6decins.

La vente
du "Waldorf-Astorias
Les Nt w-Yot k ,is qui s'atlris-
talent a la pens'e de voir le
Waldorf-Astoria remplacd pro.
chainement par un immenble
ule 50 6iages consacr6 an coin-
i merce, peuvent se console : il
est question de constrnire un
nouveau Waldorf-Astoria sur
i'einplacement de I'ancien.
M. Lucien Boomer, president
de la rompngnie qui a vendu
I'h6tel, se refuse A tons comment
laires, et il s'est borne A decla-
rer : A Nus conservons, pour
usnge ulterieur, tous les droits
aui nomr d'h6tel Waldurf Asto-
ria ).
Dans I'entourage de M. Boo.
mer on voilt I plus qu'un sim.
ple gesle de M. Bromer a la pd-
cialiiE de halir des h6tcls.
Ainsi.le celebre a Oscar ), qui
a inaugur# Ie Waldorf, il y a 35
nns, n'aura pas besoin de se re
firer dans sa ferme de Nw.
Paliz, dans le comit d'Ulster,
combine il avail l'intention de le
faire, Ila termeture de I'lAb'is.
sement cher aux New-York is.


o non
IIALOA,


En venle ; Pharmacie Bourraine. Pharmacle Commerciale
(i Porl-an Prince : Pharmacie Brutus t. Jdrdmie
et toutes autres pharmacies


Le Charle


d'Affaires
de Cuba


an a PATIN#


'est avec bien du plaisir
que oui avons requ. hbier,
au ( Matins I aimable visit de
M talael Cervino R y1orLLB,
* nouveau Charg6 d' -flaires
de la Republique de Cuba a
Port-au-!'rince,dont nous an-
noncions,il ya quelquesjours
I'arriv6e en notre Capitale.
Le Jislingu6 diploinate tait
accompagn6 de M. Enriqu6
Aguiar,le sympathique Charg6
d'Aflaires, a. i. de la R6publi-
que o.ninicaine A Port au-
Prince.
M. Cervino Reytor, come
M. Aguiar, nous a dit qu'il a
616 heureux de l'accueil requ
partout depuis son arrive A
Port-au-Prince et que, d6iA, le
s6jour en notre ville lui est
tr6s agirable
Nous renjuvelons ici aux
disunguoes. Charges de la R6-
publique de Auba et de la R*-
publique Dominicaine, I'ex-
pression de notre plus vive
sympa thie.


Le proobu-verbal do lq
signature du Trait4
hatiUano, dominlcain.

Nous publierons lundi le texte
du pror6s-verbal qui tlt r6dig6
et sign par lks Pl uipotentiaires
des deux R1^pub' qies lorsqu'ils
eurent ai pos* le~mas signatures
au bas du T'ailt6 hafluano-do-
minicain.
Comme on le sail, I1 cdrkmo.
nie s'est deroulee le lundi 21
janvier 11 theures du martin
dans la Salle des Actes de la So.
cr6tairerie d Etat des Relalions
Exterieures de la Republique
Dominicaine.
M. le licenci0 Rafael Augusto
Sanchez, Secr6taire dEtat des
Relations Exterieures, assistant
A la reunion. L'honorable Se-
cr6taire d'Etat prononca. au d&-
but de la stance, une allocution
don't le texte a 6t6 inser6 sa
proc6s-verbal et qu'on lira lundi.

A vendi e
Lne chambre en acajou style
Louis X\ compose de 4 pi&
ces une armoire avec deux
battants d glace biso te, urn
coiffeuse a late bizotie, tine
table de nuit et un lit.
S'adresser au Bureau dg
Journal.


Goodrich


Tires ..l


SUR ACHATS AU COMPTANT


*Port-au-Prince Cap-Haifien


Ce qui ,'a jamais l1i fail
Ce qui ne peat ttre dflpast.


Kola Chamoaane

F. S1 JOURNEY
PrIpare dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE


Preparation et Vente
PJARMACIE F. SEJOURNE


Angle des Rues Roux et du Centre.


Toutes les Polices


DE LA


comprennent la Protection centre la

Foudre sans augmentation de taux



Eg q.LeBosse#Co
0%q%


!Agents Generaux


10


6f
i|


- -I~--_ ~~---` -- --- --


_ __ ---~ ____~ ,_ _,.,, .I ,,


~lri~an o ors S-s.


26Iinir- 2


r p*I.o%,v T N\ J


1I A "_ v --,


Pasiles
I~f~ ~*LO~', t11LI4tE A PRtOPOS
PRESERVERA
ucfro oUert, tos BDunCAN, t'a PeOaae
-CC":AJ3AT~jflA EFFICACEMENT
I-'Vft f i rM.3, A~teo1W0, lIrTeaie f.
MA!'i- e-.;rLCJUT t'T IGrZ 133MI3
LSVtflITABLES
LtS~~W !LS.


--


c


't Marma 'I


MSIBI


ICE-


, II





2i'nmt. ANNME ur'MOW4


* Im PAS


PAGE m 3


Samedi


P/ntiT


LE TEXTE DU TRAIT]


Aussit6t quoe produira le
premier d6saccord, Ian ou l'an-
Ire des deux Gouvernements
pourra requdrir l'atre do s'a-
dresser ensemble as President
de chacune des Republiques d6-
signaes au present article afin
oue soit fait le choix -respectit.
Immddistement apr6s que sera
connue Ia designation haite par
le I'r6sidents saxquels ase rt&re
cet Article, Ie President de la
Republique d Haiti at le Pr4si-.
dent de Ia Republique Domini-
oaine procederont Ila designa-
tion respectivemenf du membre'
haiticn et du membre domini-.
cain de la Commission Miste
As t. Huitieme.-, es Membres
de la Commissian Miste 0o ru-
niront dans la ville de Santo-
Domingo 60 ours apres que Ia
designation des trois membres
6trauigefs de la Commission se-
ra connue officiellement par les
deux Hautes Parties Contractan-
tes, et leur premier devoir sere
de prAiparer et d'adopter un re-
glenent auq'iel sera adaptee la
procedure ia observer dans I'ac-
eom;,lissemeni de leur mission.
Ai!. N(uv:~me Le Gouver-
ment de Ir,6 Rpublique d'tlaiti
el le Gou vernement de la lItpur-
bliqi:eDorminicfaiine souimetiront
A Ia Comnus, ion Mixte les ques-
tions sur l'uepilles celle-ci de
vra decider, eni les pr6cisant
clairement.
Les deux llaules Parlies Con-
tract intes donneront A la Corm-
miss:on dans la measure que cha
cunem d'eles jugera convenable
les I cili:ts n.cessiires A la con
nais! ance complete et 6 I'appre-
ciation exacte des laits qu'elle
deviia elucider.
Ai t. Dixieme.- Lea questions
serot r6solues A la majority
stric:e,c'est-b dire que cette ma-
joriVt ser-' lormde par trois voix
oans n'importe quel cas el cir-
cons ,ance.
Ai Orzieme.- Les decisions
de la Commission seront-defini-
lives et en consequence non sus
ceptibles d'aucun recourse.
Ar1.Douzieme.-- Chacuie des
h a u t e s Parlies contractantes
poura se faire representer lant


Des paroles

a medlter

Les Etats.Uis ne soD
Vi iml4rilp4el'i milita isles,
8 Be
(il le IPufiela Coolidie



bre DApu
la tg, Y
LP 4 decetnthre ecoul!, M.
Coolitgt' A1ivte .ou l'ongr6s
des tEldts Uniu son dernier Mes-
sagg pliue1. Le President y a
tait i dI Iartliops suggestives
de la Rp11 hau i dportance.II y
a di't ntre autres chooses:
J 4 'e r WAt4r,a nouveau,
pout fli d timides et,
des 'o ,.i.mx e ce pays
n'est ili is nli imperia-
liste. u de ux qui,aux
Etpel-Qni -etf l nger, nous
lont sis t ce proche,.oni
les mtle u so t davantage
&sircx e.Aus ire ac order
notre assistane ax pay etran
gers. u~.lci te assistance est
accor e, e Ulte inivita
blemit te vons des in.-
tfrtts 6 reranee our nousre-
fuser te a Ipuiet n fr" pr,)
Flectio con C dille"
vSa
vent dans Mnu ,
en France et en Italc. Comme
nous nous preoccupons constam
meant deces intirels,je doute
quelqu'un puiss supsrerc
ces pays oht rtmpression qr
.-nous nourrissonsa tleur endrolt
es desseins militarisfes ou A-
pirialistes.De mdme qu'dfr) f d
des nations plus petite +teas
n'avons certainement aucune vi.
*se sur eiles. Nqi9ej t twe eCt
entitrement eh' -mJe4F W e tr
independance.Nous soa es plus
desireux qu'eux de voCr lear sou
veraineti respectC". ,

Le b16 oanaedlen
OTTAWA-La reeol du bM6
canadien de 1928 s'Al6ve 633.
571.700 boiaeaux.


so ein de la Commission de
D1limitation qu'en celbi de la
Commission Mixte per on ou
plusieurs D06lgups avoc voui d6
hb6rative, m.aia ans tote.
Art. Treizi6me.-(hacune des
H a ute I Parties coatractantes
paiera leas trails des Commissai-
res et DflDgous qa'elle aura res
pectivemenT d sfgnes. Lea frais
des autres Commiamires, ceas
do placement des boroes et en
g6nqral ceux de 'exseution du
present Trait6 seront pays de
moiti6 par leas deux Hautes Par-
ties contractantes.
Art. Quatorzieme.- Un plan
general du trace sera transmis,
ainsi que sa description, par aIs
Commission de Delimitation aux
deux Gouvernements.Ce planet
s'il y a lieu, celuki tait par la
Commission Mixte, seront con-
sid6rds comme parties integran-
te du present Traite.
Art. Quinzi6me. Les deux
Hau tea Parties Contractantes
conviennent que la reconnais-
sance par Elles de l la hgnoe d-
crite A Iarticle premier come
ltonliere definitive et peima-
nente entire les deux Pays, soil
soumise, d'une maniere expres-
se, A cette condition que le tra-
c6 materiel de la dite line s'ef-
tectue compl6'ement dans les
provisions et stipulations conte
nues dans le corps de ce Trai-
It.
Aussil6t que celle condition
sera remplie, la ligne convenue
et tracee sera considerde'com-
me Ifunique ligne qui aura se-
pare en tout temps la REpubli-
que d'Haiti el la Republique
Dominicaine.
Art.Seizieme.-Bien qu'il n'ait
jamais existed de controversy au
suiet de la propriety des lies ad-
jacentes qui se trouvent situdes
dans le voisinage de 'em'bo-
chure de Is riviere Dajaboh ou
Massacre etade-celle de la rivia'-
re P~der4nalas, it demeure cons-
tant dins le.pr6sent Trailt que
les lies, Ilets et Ilots suivants :
dans le Nord, les a Siete Her-
malidos bT 'Ld'Cab- *,; danam
le Sud, aLa Beatao, Altq Velas
ou a KAlto Velo v et a Los Frai-


Voix des Aulres
'i f
A PROPOSE DE LA BROCHURE
DE AUJGUSTE UAGLOIRE

Notre confrere, LE JOURNAL,
des Cayes, en son ,dkiov du 15
janvier, a consaca 1 6ces lghds A
1a brochure de M. Auguste Ma-
gloire% Louis &orno, son ouvre
et le Pprti progressiste: aM. Au-
guste Magloire, A !'occasion de
sa reception au (Club Union))
de Port-au-Princ, a: proponoce
on magistral aisebtnao a il ex-
pose avec clart la genese; le
programme et les r6sultats de
a. politique progressiste, telle
que rea conVue, depis 1015, S.
E. Monsieur Louis Borno. Ce
disqours vient d'etre public en
arocbbre par rImprmmerie du
MAtIN sons le litre: Louis Bor-
no, son mevre o le Parti Pro-
gressistW,. :
Puis lejournal reproduit pour
ses lecjeu s lPe passage de la
brochm t Vfaqleur parole de
I'inlerventioi des Etats-Unis en
Haiti et exqlique les circons-
tances qui 4lout favorisee.


mwm


DEMAIN en MtJie:
l'Homme Erelir
interpr I par Risqutout & Per-
ry Bcvnelt.
Le Grand Seeict
050
A 8 I[II.'RES

ZIGANO
(8 parties )
grand film de cape e( (d |60e
L'action so pusse (n 18060
I'6poque o4 Napoloni Empereur
des rranvais d6 si ait It s princes
el les rois et cistait ou gr
de nouveaux E'als.
Eulr6e : 1 09; Logc : 2 00.


hr lte dveleppeminl de la Cist
uhiversitairr i Paris
PA RIS- Le Consil munici-
pots vot uone subvention de
750.000 tranrs pour le dfvelop-
pcement de Is Ci.d universilaire,


- -- -.


SPCIpeqaux de Paille

fined dllalic, 4

R. C E LfLI & I 'LI,
, *I9 A p3W de tewn*ce
GrAce A Pexprance de on personnel, bien ouill6, tont
la couqudte de tons les mnarcl6s do monde.Celfe ilmpotante
'10.,& ii pt e-ncieup'e, A pri '
ne craignt aqcune concurrence. Ce soot, poor o0rIen cha-t
peaox des gens distings. On peou tes troover A Port-.u-o
Prince, dies-; Paul, E. Auxila, La Belle JardinUire, Stam-
bouly & Sergl, Maurice Elienne fil. G6bra & Co Jean M.
Talamas, Mine 1Ve Maufta, HIppbl~ e B.Jeudi, tharles. A.
CArrara, Anton lpaba,.Vito,. -- et pour comman-
. de., s'adresser t I'Ale ,
I r .4C,,sR, R4I ,I


E...(Suite)


les s0 eont I out toujours 6t6
sousa Is auverainet6 d4e la R
publique dominicaine.
Art. Dit-Septi6me.- Le Goo*
vernement de la R&publique
d'Haiti e Ie Gouverneaeat de
la Repo4lique Dominicaine re-
nontent d6sormais et pour tou-
jours tormellement, definitive-
moat et solennellement A toute
reclamation p6cuniaire quell
qu'elle soil qua lea deuxEtats
Dominicain et Hlaitien, pour-
raient avoir l'un contre I'autre.
Toutefois, le tGouvernement do
Ia R6publique d'Haiti s'oblige A
prendreba sa charge Ie r!gle.
meant de toute indemnity A pa-
yer aux Hailiens don't lea pro-
pritss lurent confisqutes en
1844 en terrifoire dominicain.
I Art.-Dix-Huti6nme. Tootes
ditlicultes de quelque nature
qu'elles ,oient.. entire leo doeu
ouvernsmentas,relatavemeab ta
present Traitl, seront soumises
A I'arbitrage, sans prejudice de
touns autres moyens de concilia-
tion, sault ce qui tst prevu auxs
articles 7 et suivantis.
Ait Dix Neu ieme.- Le pr6
sent Tiaitl seia saictionne et
ra ilil par lesdeux Haules "ar-
ties Contractantes confoi mninment
A leurs lois respective. et les
ratifications seronit change< s
dans Ia ville de Sanle-Domin
go de GuzmAn.
EN FIl DE QUOI, les Plni
potenhtatres igmn nt Ie pi senl
Trai 6. en double o:ignual, Ce
langue frai),t iie et en langue
espagno!e,lesquels olt force ,-g i-
le, et y apposent leurs cachets,
en la ville de Sinto-Domin'go
de Guzman, le Vingi-et un Jan-
vier de I'An de GrAce Mil neuf
cent vingt neul.
(S'eau) Lcon Dejean
DrJ D. Allonseca
M. de J. Troncoso tie la Concha
F1ianco J. I'eynado
Angel Morales
M. A. Penn Batlle
.I. de J. Alvarez.
Pour cope conitorme :
Le Secrt -ire de la L'gation :
J. I GORNAIL.


Lo~ Coar's 6116ment-air3,
do la GA )g raphie-At,1as
do M. Luc Do rsi nville
NI..1 i )nsuvlelacii Li -
una1ble aittlitto iund t. lms I-v
unleti r'e Or smii u'lletleivciltillm
Ltilic (IC G' (Ogia 1)11 iV- UIAt q & )iLI'
meunt iL' ljuetitcx.I'anu
(-est, satils oImile ill nu(Iti -
V141r'ag s I('S jIf~i ui 11.ic (111*1 AWicui
M6t t.Mit6c' t'h ions111. ( e on rN
Cie g~wograple ii~g~'iul ~ra'. )L1
clartE4, sa pr'tcisionl, sa C It it-
sion, reiiu ctte 6t't'ide agut able
*A Feuifauit et Itti lentiiLttra (le
*connalfrexi'cfctelfntl'titonis Ics
*donn~es coticeruant hI' laimte
avec le muniuntinu (lefllort.
I)s atuourdUhni Iouvrauge se-
rat mis en veiite.
Notis fI'icitons 'ivemieiLnI. M
1)orsinville j)otti' Uu.uvre qu it a
tiicn Ia 1)rectioui (iett~ra Ic (le
II'liseigunem~en cins i115son lip-
p)ort an SeerEItiire (I Etal (t,
'Ilist Iiuctioui IPtlbi IiftIC, ceuiesi
pas Ia France (Iji aIla place
(I llion Dcii u'et la p)IIlS ki rgc part,
convient.1tll olIivic tlt'st iii A
dtes tcoliers haitiiits.)


Conetra
CONSTIPATIONa
prenez les
COMPRIM96
d. DELORT, Pharmacies.
gig, RMe Baint-Aaftime
V 'EST LE MEILLEUR0
DES PURGATIFS 0
Alex. P=TRVU; PbarmaeiaALP~tRT.MZ
r- irhuamieidudD- Jur-tin VWA.RD
et fit'o teaiv ,ontion PJ'hrrinavirm


II se suicide a cause
d'une rage do dent
PORT CHESTER. Nw-York,
2td deccml)re.- Un home qui
s'Mlail rendu chiz un dentist
hivir soir pour se fire soigner
ne I';yail pias Iroiv6 maitia par
une vet,,' el dispuirul. De bon
ne here ce milin, on le Irouva
pendu par sa ceinture A une
poutre dans un enlrep)' de char
bon. C'htuit M. Max Slernpian,
de Greenwich, Conn. 11 travail-
lait dans une 1,brique de Port
Chester.
La police a suppose qu'-.ne
rage de dent 1'avait port6 A se
suicide. M. S empian laisse une
emme et sept enfants.

De la jupe A la robe
Madame Beaumanoir Gilles,
a4c Hortense, et de son nom pa-
1ry- mique, Vilbrun Guillaume
Sam, vent de se faire inscrire
etudianle A IEcole de Droit du
Capl-Hatin.
AprEs Melles lMafhon et Justin
A Por!-au-Prince, c'est le troi-
simne cat.didat f~minin A la car-
riee du lDoit que nous comp-
tons en Haiti.
Nous souhaitons bons succ6s
et fruclueuse carri6re a ees etu-
diantes qui, c'en est le cas, lio-
quent leur jupe centre la robe.

Le prockain navire louriste...
... qui visitera notre port sera
le *California.), de la Cunard
Line. 11 arrivera, lundi pro-
chain, 28 janvier, A 7 heures du
matin et partira A 1 heure de
i'aprrs- idi.
Cojmedtous les antres navi-
re a i ont dejA visit Port-au-
Pikll(e (California)n aura a
so ,rd'e nombreux tourists.



?a&soupissem
| pp6tit et le m
| nt quand on4
ire, avant le d

f NO'F
NUT


A.I N:>. 2 F.:nL.h


CARNIVAL

* 1929.


POUR

Mademoiselle

COMME REINE


VINGT ANS &I'0"tS.
A CINt-VARII*TIS


V~ iivic I(Mgira l 111 tuu is~tori-
que (1mi, realis aer let Is aet en

ItllI slit)II tie' iilit'Fance cheva-
lerstl'(fle. 11 Sag'it det i n iijl .1
AI()N0!Ii 1 tI L Sk ilte tie s 7r *SW1111iS-
quielaires. Qui lit, coniiait ci
trtois vailltiits ctivvalivNCi ca-
pes avec tant de talent par lDti-
in dns (hlscette (ruvre 'in1Iwor,-
tedle? O n ait lu eur histoirv Ik' -
genda iie, inagnifique. (On va
avoir nueux : on pourre biein.
It'i conteinplersir N'ttcran Ici
p~isodtes htsrotlues ou tragiques
ition I faith. de ces cliev'alier-;
( s'igures kgendaires de l'ex.
traordtinaire tiistoire de la Fran-
Ce it t't6p0(Ue des grtIndes fac-
tionis CoLtrageuses. Lc public
port au- priiicien eii tie a quera
certes pas tie I)Iotiter de Li boni-
nie occasion dadmnirer sn! IF6.



Illucelenit'nt iIUo .14ireumr di. I& ii
rine de' querre drs EtaIlslUmis
dissements de plus de WtoJ'tspiec
fleteurs, lec Cmi'E ur a Suit Lbke
Cil de 10.0() tonnes na6!6 isa
c6 aujourd'hui construil siur lk
chant irs de la New 'm'Y k Ship-
building Comptiny. Ce I)Wirv-.e2
est Inun des huit coiceliwus muto-
ris's pe~r lec cngr~s de 11924.






I)EMAIN A IS HEUIRES
I.v .Jkbrerom.,n de J.Hicbeplan

LA GLU
( 9 P91 ties )
iavcc Germaine Boucr0erue~nw.
cVois lHoz, e'c.
Le plus l)callt~fi rP do Jean
Livhepili le poh'ne de In lemome
el dei' I Breatgne. L llisloire que
iIMUS fail vivre le roam~n eist asaez
m(.lfue pofuti qIll1 nosoil point
aif'ets'aire tie Ia nacoq~r ici,
ni. is cec qu'it hIt dii', c'est In
im-hi- sie vc Inquv lie If. Pies-
court a adapt cc roumn A Id-.
cran.
La Gin, c'est Ger inainel Amer.
don't ts talent e e l!-i.epirament
not fail one cr~ation balluca-
nante de I'litroj og do roman.
Entr!'o: 2, 3 et 4 Gdw&
A 4 HEU1RES 1/2 : Makibe..

La Ma'ison

du Mys1e'rve
4e qhmpitmo

Les Fils
duISCNNi


Insurance o


Une des pus fortes COMIPAGNIES

CANADIENNES Id'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSSES & Co.

Agents G6n6eraux


C ~re~C I I r _- _.__ I --~ --- ------ -


lent, la perte do
al de tate disparais-
a la precaution de
ejeuner, un verre de

UIT SALTF


"mmmr, ud


-- -


--


. ......


.It;


:26 Janvier 1929







r kLEMAA2IN- *6 Janvier, 12t


-~-r-- -- -- --------


-'U-


le Savon
pour la Sant6


ALUMINUM LINE
Ns'%-Orkeam&A Soulh America Strambip Company loc.
PROCRAINS L)APARTS DIRECTS POUfl I'oRT-AU-PRJNCE HAMT.
L~e steatner (( Fwartdlond j ayant laissO New-Orlaans le
22.Ianvier cou rant sera a IPort ati-Prince le 28.et continuera
ponr Gonaives et Pourt de flaix, pInenant du Irt.
Ua stewner iaissern New-Ork~ans Ic 4 FI6vriei'prochiain
F~ntr Port-au-I1rince et Ics jports (Iu Std.
ICe 24 janvier 19211.
k. de MATT1EIS Co
.AGENTs GtN1 IAUTX


CliniquLc Leon Audain
U161, Asenue John-Brown. -- Phone 222h
Direclewr -.4ientifiique, Dr RI. Rirot
Co~sultalion, medivakes el Chirnrgicales
Traitement de Cabinet
)'r-Ai IewentDll eROOMpar anlti 4ll~~l
Iathoratoire Vcdicad
lkdwerehIw.s el d'Aalyws diniques
101hioede frsic iail du Laboraloire sde I# Faen]O~
de 10led-cin de cParis.
I i. Sang, ruihats, Reaction de' Wa~wrwann et
Priw.e sang elnqiP'rH'I~iment diierso.
IA- *atin de 6 henreis 6 A henres.
Le w.i ir de3 hre-- A 3 hre% sur rendez-v.u.


C~ -- --1


STUDIO 1)'ART
Hoe du Centre No 1339 prossdc l'Optique Plort-au Priucieone.
Vous trouverez le p)lus beau choix de souveilirs el le tra-
vpil leI plus soignc&,daus le cadre le plus 0I6gant, aux couleurs
les plus distijiguccs et aux prix Ia Jportte de toutes Iles
bou rsc8.
Vijsitez les ateliers de pose et la salle d'exposition des
modlt~s.
UeS amateurs de Photograp)hie sJLII assures (I y trouver
les ineilleurs -onseils et Line 1) 6pirat oil rapide et parfaite
de leu r-s itui et cph~ piei de qi e, q ne dttim fsiw (o q1c c soil.
IL)(ustricl.5 et Cunmmer~an!,, fijies v() r&nimes p ir Iet'i-
udim La P hotug up~i I c a Slta ihid'Art), iu r 1! I n dI', 'ous
ex! Agent-, d Em lgr.ition Vo. g ;IS. n'i l ,t ,,it. P4 -:, 1
riez irou.:er ait miprix tflo~c?. c p'us le 1) *VlI )it itIlCe t (de
S'Jill pIour vo% Pilot,), () HUT Y+4I.
A tous ceux qiti d,"sirezutg rder un sw'uve'mr 'des ftvtie
snents tde la vie ( %jjrla~e, F'iaijV iis~, l1mecplinwi. D,!er1,etc.)
peuvent blidreser i6 la Pfloogra pile a S',UDJD') U diaoqui
t x&-ote 6 oit ile n cticcen plemi awr I).trtow il t ui aa ire ses
bervices uiu~ne nors (le I %-ill(-.
Adiewst z-vous A n'~In ortc quelle heure au STUDIO D*AuiT
C 1). JUrSTE, Gt~rautl.


- ~-


Rappelez-vous, families
Que la plus agr&6:'lI, pension scolaire n ii.. iiit de

hlude, lIravail, Stin c'est I INSTITUT Tli'l FNliAL Eli
Qun la meilleure ei la plus r.jpi Ic melhndc ia'enstignemnent
classique moderne s'emploir A
L'INSTITUT TIPPENHAAUER
Le succks, I'vn derritr, de Ious ses Jevits de Premiere
eat ure preuve vidcete et celui de ses 6ieves de 4#me et
7Ume en est uie aulre. L'Institut offre, aux retardataires lse
wrrviets de sa classes de Philosophie.
Heures des Cours: 6 A 8 hsures p. m.
Sectiou pratique: Stino-dactylo, Complabilitk, Lan-
gues, de 7 a 8 h. p. m.
N'hbsite, pas si vous desi: ez avoir eutibre satisfaction A
Confer vos entant a
L'INSI ITUT TIPPENHAUER
Reconuu d'Utiliti Publique.
Enseignement classique g6n6ral.
S pratiqe sa t L
Prpmefiu ft t anr rMIT .


1 f
I




I
I


A L'ELD
I O OLS 7TROL I EREZ ':


i n BlLLARD d


Avis do divwee
F dme Germaiue Abraha m,
6ouse du sieur Maurice
Etieaoe Zak6annouceau corn
merce et an -public en g6n6-
ral qu'elle n est point respon-j
sable des actes et actions de
son 6poux, une action en di.
vorce lui ayant etW intent6e '
pour exc6s, s.vices, injures !
graves et publiques. La sons-
signke ayant ete oblige de se
longer chez ses pere et mkre,
son marn ne se souciant pas
de remplir sea devoirs que la
lol met A sa charge.
Port-au-Prince, le 24 Jan-
vier 1929.
Mine Maurice ttienne ZAKIE
n6e Germaine ABRAHAM.


A vendre
Ln aspirateur ilectrique
aLux taIt neuf un fer a re-
passer electrique, un choir
electrique etc, etc.
S'adrsser aun Alatin


)ORADO


de luxe,


LAU Ml~t'RALE NA1rjRKrLLK DCExg9



GOUTTE a GRAVELLE DIA3NTE ARTHR9110
RHUMATISME GOUTTEUX
e~au do R16gime pour too Arthritlquos
En Vtvte an i es pdreiapaie.Pharv.eit.. Droque'i.., Mtajem d'Alim~nta!IWI


Grand assortment d'Articles

d'- dElegance.

,:Les Souliers MARSHALL

pour hommes


Qulilte gr ip, Elpga's el soliG

LES RICHELIEUI El ATRES
MARQUES OE OCHOIX.

Chaussures pour Damtns

d'unp finesse incomparable


p.-
b. ...


Ine grande vaiidtls de Soidiers
Mnport pour Ih premiAre .oi, en laiti TIR SOLOYAQII
Nos complete Casimirs pour jeunes-gens.
Tner 'i:;Ier s divers layons. ('est le deroier cri des randl4 B'iul vards. ;
Complets drill, Tussor, (abardine, Complets e Dir pour toilette de ville, Smoking, Coiplet
Serqe bleu.marin.1ious ea avoans pour totes les measures.
Not elone.- AX care do notre importation en giand, nous faisonq des prix dfilant touted confe

Vente en Gros et en Detail.


De d'licieu.r SORBE2 S et de
lexquise CRIMfE a la glace.
De la BJBIRE fraiche et moiusseuse
De sawoureu.r SAAD IIICHES
De fameux COCK'1 AILS
Du CHAUPAGAE
Cajd de ler ordre.
ELDORADO
Place Dessalines
FRED. GAIPAU'D, direcleur.


_~~-.- .-, _


Dernier mot du Chic


LA. PARISIENNE

Angle des Rues R6publicaine et des Miracles

Port-au-Prince TeOlephone, 2000
- mI. m-


Lei
Trianon
L"e
Deauville


%-w.- -4,


-- ~ -~~----" --" -- __;~. III I 'I I


I 1 i I I


^- --`----UL----~


C


TAG;E- I


I




- -4-*~'4


MAT 4niie~r 19.29


C_~cerlll~e~lar~a'.4


BE PLUS EN PLUS
LES NOUVELLES VOITURES ET CAMIONS des GRANDS
FABRICANTS SONT EQUIPES AVEC

Les P1ESet les CIIAIBRES


Sans


discernement toutes les Marques de Caoutchouc subissent


des 6preuvcs


severcs;


ct le choix de GOODRICH


a une signification double
I La Qualit6 et la Valeur de la Voiture sont encore augimentees
par l'Rquipement des Pneus et des Chambres.


Le Prix d'achat de la Voiture
sont reduits


aussi bien que le coiit d'Entretien


au minimum.


EXAMINE VOS


PNEU


et CHAMBRES


MAINTENANT.


Toutes les Dimensions

Pour CAMIONS

et VOITURES

en Stock.
{ 'O


i.-. '1* ~


Toutes les Chambres

GOODRICH


sont


o HEAVY DUTY


<1*


CE4~


Votre Opinion est supreme, mais pour apprecier un bon pate,


il faut le gofiter.


-:~,' *i


-A helez


SGoodrich"


'7 1;


IIAItiAN


MOTORS


S'OISTRIBUTEURS POUR HAITI
PORT-AU.PfpINCE


CAP-HAITIEN


*I9~ f4~ ~-. 4 .w.


9.-


S.


A.


"9-


A


I


--


p


j


I


.r)


I


-


i
!
*
(


- --


. A 'd.- ., -


* *


r-





T.E MATIN--26 Janvier 1929


i~ge i't t im (1("!'fi iI I eauO~
4Ihui, lei ciun -, lie I
Ilsccnquti~rir leur hcaut .
Efle prn~tkgent lenr Iprecie!) .1
de cOn-erver lI c'rIaetW.
& que taus. tce/ ifaire
Le matin, A midli et avan'
de ,voul couclier,lhvez-v'ous I j
flgare et le con avec Ie savo 1
Pilmolive en fais~ant hicu 1p*
n~itrer sa enousse duosi V )i
pores trar an navsiage (e vV.B
deux miins. Rincez vons en.
suite avec de I'cemi froile. S,-'
chez-vous, conipictemeri'.
Eiltez ettle erremr
Nc vous sci vez jiinvis de,
savon ordinaire poir Ic trai-
lenient qule 11011 ventons(-i
vous ind iq ter.NVallIcz pas (ToI
re (juc. toutitsavoriye rt ou
ceux vendees ('omflilVc ren.(JIf)
live el huile dc vIIriicsont
pareils an P~almoiv(jIe. IPouir
votre gonverne,voyez si le sd-
Von A II'dliv.Iie (!tl(' Vo)Ij'jache-
tez a LIige band InoireCDvcC
Iecimon 1ALMOLIVI'eui lettres
dorde~s, lEmpaquetage yert et


le c .ieliet an los avec le mot
'.\I. (MLIVF..
F








Le s.ntl secret du P'almolave
est si composition exclusive,
et c'est un des pr6cieux se-
crets de b(eanit 'lu monde.
i.e savon iPalmlive 'estl
jamais venl lu sa isetre ermp.i-
quete.


Ilepru.scn tmits ,potir


llaiti.


J.et i)
1619, I1'ic li,.3ptiblicaiiie --


H(^tel Lafflycite
~ 'il~ I~SChamp do Mars
Pot t n (Ic d s .(g Iris et !ci 1)1;1"S t Is 1i',el Ac
o 1 41 I ~ Iill, s~C,.1r s i (l'C 0 ~ h l a q 1 s
for dic .-I 1101-11I. 1-' i .


- a ~v~=, ~-~ 'r-a~~IglA


2-- Avenue Charles Sum
In er:
Suid E-t settlement de P itl-
I our ~u Sacre Cceur.
C. I. MURIAY
Major Garde d 11 iti
S Clit de la Police.


- _- -- s- -


IA SCIATIQUE ?
I Voicd de quoi vous soulager & I'ianstant I
Wil^ M6me si vous souffrez atroce- ppnatre de lui-mime et vs i
ment, le Sloan arretera le mal vous rendrez compte bien vite
mi et vous apportera sans tarder qu'il a fait sa besogne.
t une delicieuse sensation de Sloan est le meillour pour
soulagement et de r6confort. calmer sla douleur ean do
;; II ne faut pas frictionner, il Rhumatisam6, LUb"4 0,
suffit de se l'appliquer sur la Maui do Nrff, LbateWrs
purtie souffrante le Sloan Ciet




(651 Rue l Port au-Prince llnili.


S< *


to


V1,
tr.


nb


A 0 g -


1 I z-,n


Panama Railroad
Le steamer Ancon est
attend A Prt-au-Prince.ve-
Itant de New fv~rb .maa *
che 27 ianvier 1929, avec :
25 passagers, 54 sacs .de
correspondance, et partira
diti P'ape- minili du rnme
jou,,directement, pour is-i
tobal. Canal Zoue, preiuant
.ret et p *ss3gers. .,
J.AS. C. VAN RMED
Agent General.


For Sale
S udebaker Special A i tomo-
bi e,5 passengers, in ec 4eie t
n.echanical condition.sixgood
tires, car complete in every
respect tools, chiins. wind-,-
hield wipe', m) ormeter.buni
p"rs, tc. Puice or 80 ,00
Four h!m liie I 4)l'rs cash
I'alanle easy payments.
dl'lepho ie ,arine orps 120.
---I


A partir de Samedi, 26 Jan
i.'r 1929, A midi, le ruessui-
Sliles Ale P( r-. ,lPrince, se-
i ("ut (.-s Rues Simples:
1 -R i: (Id Dr Aodain 8"
, 11 ).
(i es' 'culemeit,' : de S .rrb
SCa( r : i 1 \xverm' Grtg,'ir,
( Hue 1,


mjita.il. olat, Boites
Assortment Hard centers
CLocolat Nuts et Nuts
I lcolat Fraffa
Chol6cdit Yet Old
Time Sweet


( hocolat Marsmallows Bolle 1
Bonbons wsailhe assort.
Caramels Fra@y.;is
Satres c -rilmees
Ate% de Fruits
Bonbons Stick-
Meni hl ( apre'-dlner ) 1,i
Midg. I Sticks. I1
Tabeldtls de Cbocolats chaque


I livreor


0,60 Community Bonbons Bolte I lbs
0,: Chccolat Wedwood
1,25 hocolat Honewade
1,50 Chocolat Princeton
1,50 Chocolat Trellis
4 hocolat an ldit
1 3 Parlays
SPECIAL


lb OrO0,75,
(A ~1:001


tb. 0'.25
l)b.


Draghes uvec tcr.ne [Ile I li
IDrag~es avt'c am ntles1.1
[)rsgW ex~trii avec am~in I"eu
I'Ate de (juim30ve
Chiocolal cearar11. s
hIda candy
S aIre! tes en' baies
FruitsGlac6s


4 Rot*vFR;tAASSI A NOTHE ComvTomim Viss


TLe bon vin de Bourgogne la caisse Or
Un aulre vo mnouAseux (extra) la caisse
Vins de Nvlis St Georges Ia bou'edle
Vins de 1edoc super la b )utelle
Vmns de Haul Medoc A
Vins de Graves tres vieux
Vins Espagnols Moscatel Irks vieux
Vins de Chablis la bouteille


17,00 Vmns Ponarnard 1921 la bumt.
-10() Vins Sauternes extria6
1,25 ~St PFm,1;illIA
(It75 j a SI-Enolillion Ua
0:,8-)1 tB Hir-ac vitim
0, W~ Pre(
0.6,Eip ap Lr~ovieux


Sor


Nous avonsen stork ce plus rich assortment de biscuits de Port-au-Prince, depuig
le prixde 0lcenlimes or la bh i'e jusqu'.A 0.45 centime-, sans computer les
fameux biscuits de la muarquc anglaise Mc-VITTIE et PRICES.
Tuus les articles plus haul cites sont garantis trais.

Nous vouts invitons a venir visiter

notre mafg(sin.

BAZAR METROPOLITAN

Angle des Rues Pavec & du Peuple.


--c-


I jI -


1


WN W, .~. '4


LES MEILLEURS PNEIUS


TOUTES DIMENSIONS

Ej vented chet

N1iOLAS CORDASCO

Rue 4es Miracles

Garage RfEO_


;I -


- --- -- -~-- --- -- 7- ~- -- -r __


Nous venons de recevoir un riche ass

timdf tie *Obhons en boites que na

,accepons a vendre a un prix exlre

menit b'dn mardie: Stu oir:


- --


clYL.,' --


=T


&I. &M MA 61v1- ?Jr -M,


- -


!
$


~rr ---II


~ -~ --


41 M-


> \




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs