Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04076
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 1/14/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04076

Full Text
V


"1~ie1InWL


SLUDI 14 Ai lowS


~t~ "A ,.04. at
-mn I *i anibtPlb~t e t
--- --- ~ ~ -- ~ '1JI JAA.~aASIA, ~





:ron lvre aa:!Lon~

Si Doug ar An, tN*lt m cor A tort au.ri :'et euProvince




Rible, magr phicxe, I'vinflormilid des Iva do gene Is cruri
amend ldlre ble # OO Cent dollars pr6i di visc voit qu e toutu -
V Price More a dad'sat o askwa ine varientqueklk. Les, m rqesd~bbrrehlqs I-appeld~reut 4 BLUFF s.'uA ~etit6 is l
son ir au fok pro oeet s ; t avoira rldult ses-pft voirW n'I P brrirprincipred
ment t, noiv014440 e iwl'vet aAlieporl6e des gens I seWiledistrac'iou qu'on at en itas






'kr cosilrbiriil- I t on Haiti 66n'~ow;rak; it y a cesvl
~rtmnt 0je ~*4e ots WEST INI)IES offre maitehintn le Ileste de 300 stock au Entr&-Sorlle etli~ind
c'hansohs et cotes belt iM 61air6i nireu4verselAri ~~ coO taint pre,,qge In Croix-Rouge. Lsoir ot~
'bien se retrouver da A no ie dou ow 41Ap 0gg u rd .,14 rHEVII()&T 4 IE6g~re, solide. &,-onomique,.Invcc ton q~'i~lfluine et flambe tn los
soc~~~I~64&w plsom sortir dio'"a e*." AApm. c l~ti,.e our puisioal, son OCCA161 a4ion raid, se rls so6- crt,~CIaire ~etii
renpj ecorsion-dsas Iodonnaise &'nce.9#s qi. A lafri r% so U AptbvP inempatabler eL ea rlsistamee boaeg on- viYtsimmloiaen q'n riv,9
1'm~~oA Wloin 06I IsW Marsnso A~- 6 ii a6rlhtdi ee WMMuan -A tons ins acidents do trrain se vend walatenaft:4..045,OO0i0m~iteetpro o
leurs oriTheA W lev wiw.qu! coast dowast- w4a PIN* 09t, i.- i..Blow n r AiI6pital el a
2_oA 86J At .A__ .9"cep sortIs Croix Rug1k icbl



at clu wk, U10, triadt lummec
16 descondih~ ~:I1Ati ~ ~ dniitind~neW Voq)(A(U(tq 7nradinq et c'est d'un' coup d~tmr
~ble, elnt 1 'I eatironl fo11841e maw"oMalotewSOW II
na.s.a.. Ot tI J b 6 I 1ti_... admire que ls w n t
Cmepo ant.Y jtfe tink ypeu(elle promptitude
et re, w 1a ,u P tr Asont s"ervis ijonai r
gine africaino mons, douteu- litd do Is meassqu site con wo- I ztfIoriuaLiwi r..aU s concerts de KANVAS o, nbcl.
pESO '. a. ~-0 Que personae inc I'rniblie! Pour c6l~brer le ler anolversaire s.~~~t~S 6 iS 6
sa'nerofli Pm OVJAsOtS eI w Vil ; ade xionte to rbalsinaoi,6de le 13 jaovier 1928, In at asutel rn.a
la consua~ 'do~ viIIwpour i'eu MI n5u a~ n' hii! d~u' pat
ende met tw] 104 a~u~sVII2BNA0 ofire A sa Cl ieatdle et a u Ipub !ic
me, de.I~4 *EtVitIW tmsi j~~*ncrs aprbs-midis dtee lundi 14,I

dot~ cbacim tuiw % S las fa~ons do c6I6 Pndasnt les la ow*. dO Is somaine prochaine, it y aura ~teE~st tci.n uvn
cialas,~~4 Woit AS fsr sn maO Prande. Tonto sp6ciale 'A prfx excessivement iu&cein:cliqinte
f.*,- -A. aof it manag snLie vente proadirs OR:to I.somedi 19 Janvjer. ~~i~q

11* 1 IA PA'sit-mr

i'i.. imps r ".as
..l ta wom At ds
cae ism.twr M lur B t NT OR .rn. I yeu esind
do t t o W ie se eCti o s ui n'#taieut p i t s ts
av~& r llei bansrs Rrs ANhore D .uiectI
a[ Ls Moo lan!gea4JAY REP, 5enD 10086 bons Mins, sconipan n
pat U C~~~tEX ~mad""s Pourn as poussa un cri de joi u os
eiMbA are"l UDEALa poor quelle vii apjpaaitesirI
table, la bouteille d ~i~gi
ui, so -tLO 'Stouecourt,Cinq Rloiles.


W~Jr


.t~e pnd P: qrt bod fouti-do
"'Kiaigsholn" iIv'nant directe-
m'ent de N(w-Y ;k, est atlen
du 6 Pi t Iati-Pi ince Rux da-
les uivaivrs .;'23 janvier 1929
13 t~v iie r 1929.1 i issaniutt lemE-
me jouir pour Kingston,Colop.,.
La H-ava ne,Nassatii i-York.
Poor' tous autres renseigue-
ments s'adresser A:
I. PAALDEII Jt Agent.

Los ohansonnfere
raliot, Chaubet
et sully sk~ub
Lem chnrsoniiiers trefigais,
ihairlesFolilo,. Poul Chaubet *11
Nuill y Rex sprE'i leor aflour do
que cques semainel en "Hatti
.taiciit. comme on le suit,
lis, 6 bord du Canlal paoin am-
I hgo do Cuba d'ofi U i#i. $*WM
se rerdre 6 Ifa Havie nont pw
Ali admis IAdAbuarquer dfitk I
Bf i~bitie Cabaive. A
iva erat onc parv~mf m
bien'(61, i bord do tntme c~
sur tequet it uOtaient .L.
qufs pour Cubsi.
NOSNC wi"Oei4 proqps slim dar
nerpnt qnottioes sofires lidoft
4118 -continuerba Mnt pu rm
o6 des WIFg" a holee'ashw.
dent I perfir.du baer.N~sp*,-


La Aften. VPiqMs
Domen Unwomemw

*bw.~ aons ccite., A pu
"Admis halmSuotrbaurfk.
4i'ns Is dewsin dAwltor des,:
.Mdetals ONsuite d'emwkniie.-
r ge, a ddcid do falli. do
MedlePlquant uam vuois=
m ofadstdaft quo ska
*1i-rrtfrnsquid). not
pffIM n L vvftwlum 1
v avo cM405 dis qvwtvam
all MA efell rorde Al
Ole I sluop. A Is Plau osalti~
fit*vip aimtevut ILa
bq'm e'Sac idemts qua hiakis
clO*ed t A" soaZIcmeloeti


- ~ *..,I~. -- -~


-. q~-~ *.miU iT


* A'


131 1 -. --- ------ -~~~ -L,


-Fi'


iB;' *. .ft


"' ~S~w


a






14 Janvier 1929


'-a


PROGRIS


AM I
a Mm
aL n=m fa ate



& rthuil da hatde mm.
a mrtt a* lotb asnow






L'Eltathaitien
CONTRU

la P. C. S.
Jeudi dernier, en audience du
Tribunal de 1ere Instance de
Port-au-Prince, preside par M.
le Doyen Mitton a et introduite
faction judiciaire intentee par
I'Etal centre la P. C. S. En pr6-
sence de l'incapacit6 dans la-
quelle se trouve la P. C. S. de
remplir ses engagements con-
tractuels, 1'Etat reclame la re-
solution du conltrt qui Ie lie A
la Companies. C'est le Commis-
soire du Gouvernemient qui de-
fend tls intretIs de I'Etat et M"r
Lespinasse, Georges L6gcr et
Albert Etheart reprbsentent la
P. C. S.
La continuation de 1'affaire a
l6, journey e A jeudi prochain.
D'apros nos informations, six
audiences environ devront etre
Sconsacres A ce proces avant le
prononc du jugement.

La Gaihric des Presidents di Tri-
bunal de Cassalion
Son iniiuiIralion
Cet apr s-n id i, A 4 heu-
res, anira lieu, au Palais de Jus-
tice, inaugurationn de la Galerie
des Presidents du Tribunal de
Cassu lion install e dans la gran-

Le President de la 4 publi-
que rclausseran a cremonie de
sa presence et le Tribunal de
Cassalion a invite A v prendre
part de nomblreses n 'ersonna-
.li lt .

L.e eretaire d'Elat de I'liastruction
Publigne visite les reles
Ia semaine dernirre, M. Chs.
LBouchereau, Secrltaire d'Etat de
linsiruction Publique et Mon-
sieur Leonce Borno, Secr6taire
d'Etal des Travaux Publics, out
visit different Etablissements
scolaires de Port-au-Prince, en-
Ire atitres, eIs 6coles nationals
O Guillaume Manigat, lFene-
lon Ditplessis et ,,MIre Eus-
tocliie ".
l.i, visited des Secr6taires d'E-
tat aux kcoles a pour but de
ieur pernmetire de se rendre
complete, le Secretaire d'Etat de
lInslruction Publique, de leur
fonctionnement au point de vue
ensciguement t le Secretaire
d'Etat de., Travaux Publics, de
l'6I~at des locaux.
Cetle semaine, M. Bouchereau
et M. Iorno visitlront d'autres
Ecoles de Port-au-Prince.

Les biretlcrs (t'n(rau\ de I'Em-
seignentet partent en leiarnte
Le Secretaire d'Etat de l'Ins-
truction Publique, desireux d'a-
voir une idee exacte de la si-
tuation de nos Ecoles de touted
la R6publique, et de leur fonc-
tionnement, a decide d'envoyer
les Directeurs de ienseignement
se rendent personnellement
eompte de la marclic h e 1Ins-
truction Publique dans les dif-
f orenles regions du Pays.
Monsieur L. C. Lhdrisson se


rendra, sous peu, i Saint-Marc,
Desalines, Mirebalais at Las-
caobas, puis it visitera Aquin,
lea C6teaux et les Cayes.
Monsieur Probus L. Blot se
rendra A Jacmel, Saltrou, Leo-.
gine, Nippes et JAremie.
Monsieur L6om Laleau visi-
tera les Ecoles des Arrondiasse-
ments des Gonalves, du Nord
et du Nord'Ouest

En m6moire d. la m6re
do 8L . r Conan
Ce martin, A 7heures 1/2, Sa
Grandeur Mgr Conan, Archeve-
que de Port-au-Prince, a c616-
bre, A la Cathedrale, une messe
de Requiem en memoire de sa
mere d 6 c d 6 e recemment A
Guern (France).
De nombreux amis de l'Arch&-
Vwque, lea Chanoines de la Ca-
thedrale, des pretres en grand
nombre asuistaient i la c4rtmo-
aie.


Les concerts
DE

Kawas

Hermanos

Le premier concert offert, A
ues Clients et an public en ge-
n6ral, par la Maison KAWAS Her-
manos i 'occasion da ler anai-
versaire de sa vented spiclale,
aura lieu cet apr6b-midi do 2
heures 1/2 A6 0 teures di moir.
Voici le programme qua sore
ex6cut6 par l'orchestre :
1- Vienne pour toujours,
march.
2- Oh I belle nuit, barcarolle.
3- Faust, valse.
4- Sextette de Lucle, Doni-
zelti.
5- C6te a c6te, tox trott.
6- Colon, meringue.
7- Dady, one-step.
8- La Paloins, srnade es*
pa nole.
9- Look a that baby, lox-
trott.
10- Serenade de S.hubert.
11- Sensation, meringue.
12- Serrons nos ranges, me-
ringue.
Kawas a done realism celte
triologie: b .;.ane musique, bon-
nes marchandises, bon manch6.

Wous avone rogu9...
...le numero de septembre-oc
tobre des Annales de M6decine
Haltienne a, Revue medical qui
apporte toujours A ses lecteurs
les plus interesaantes informa-
tions et renseignements concer-
nant la Science m6dicale.
Le numero content plusieurs
etudes qu'on lira avec plaisir.


Ecole


National

de Medecine

La Direction de !'Ecole Natio-
nole de M6decine et do Phar.
macie nous a tait le plaisir de
nous remettre un exemplaire du
3e volume de son Bulletin d'In-
formations qui content les ma
tires salva es:
Correspondence; Calendrier
scolaire; Administration; Facul-
te; Arrett du President de la R6-
publique; Reglement de IEcole
National de Medecine et de
Pharmacie; R16glements pour
les internes de IH6pital Gene-
ral; Arr6t6 du President de la
R6publique sur les vacancies
dans I'lntruction Publique; Ex-
pose des course d'Etudes Medi-
cales; Discussion des Cours de
Medecine; R1sumi des course A
I'Ecole Nationale de Mddecine
et de Pharmacie, Horaire des
course de FEcole de Mddecine,
Registre des Etudiants, Ecole de
Pharmacie ( de Description des
course Horahe des course de
I Ecole Pharmacie; D parlement
de chirurgie Dentaire ( Profes-
seur). DWpartement de chirur-
gie Dentaire ( Expos6 et descrip-
tion des course ); Horaire des
course; de chirurgie Dentaire; Art
Dentaire; IEniseignement.
Nos remerciements au Doc-
leur J. Dominique pour I'envui
aimab'e qu'il nous a faith de Iin-
t6ressant Bulle'in de I Ecole de
M6decine.
~-nn--- -S-

M. Hoover
ET IA POlITIQUB DIE I. C0OOLDE
M. Butler Sherwei, interpr6te
du d6partement d'EtPoa r le
pr'sident-6lu Hoover,a.s public
un d6menti des insinuatioas di-
sant quo M. Hoover avait criti-
qud la politique du president
Coolidge pendant uone interview
avec Ie president Yrigoyen de
l'Argentine, telle qu'on i'avait
publi6e dans un journal de Bue-
nos-Aires, ricemment.
Voici la declaration publie6
avant le depart de arfUtaha
pour les Etats-Unis :
On m'a inform de d6clara-
tions continues dans des d6p6-
ches de la press americaine,
citant un journal argentin, qui
pr6tendsit avoir donn6 une in-
terview entire M. Hoover et le
president Yrigoyen. Comme jfA-
tsis present A I'entrevue A titre
d'interpr6te, et je puis declarer
catlgoriquement que M. Hoover
n'a critique en aucune faVon Ia
politique du resident t Coolidge,
mais qu'au coutraire il I'a vi-
oureuaemen dftndee.


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


12 Janvier 1M29


M. Poincare devint les Re-

presentantsparlementaires

de la France
OUn6norglque disooure du grand namme d'ltat
I expe vilN resme i la politique de soa s euvrremr -t
Le Preatdet dm Laseill lail I'ep a eplet de ms progr same
poar le relfteaet de la Fraise
La Chambre Iti Male sa plus large ceslisw.e


PARIS- M. Poincar6 retrace
devant la Cliambre l'muvre d'u-
nion national. 11 protest con-
tre I'atti'ude des radicanx de Ia
maijorite qui se sont opposE 6-
ce que des radicaux rentrent
dans le gouvernement. Le PrE-
sident du Conseil declare inad-
missible qu'on le torce A me pri-
ver d'un concourse et d'une col-
laboration quelconques. 11 rend
homage A MM. Bonaneous et
Oberkirch et aflirme que le gou
vernement n'admeltra pas d at-
teintes A Ia loi lalque. Leas ne-
cessit6s du vote du budget et
du probl6me des reparations
exigeaient la conservation du
pouvoir.
M. Poincare rend homage
en passant a M. Parker Gilbert.
La Chambre devra dire si elle
veut que le gouvernement rest
au pouvoir.
M. Poincare Enumere le pro-
g r a m m e qu le gouverne-
ment juge rEalisable A bi et d,-
lai: la rntorme ficale, la pro-
tection de 1'epargne, I'encoura-
gement A I'agriculture, l'organi*
station d'un conseil national eco
nomique,liam6nagement des as-
surances sociales, la r6organi-
sation de l'a6rousutique mar-
chande, la ratification do pace
Kellogg et 1'examen du probhl
me des rparations. le.e aurle
ment apprecier hlibrement le
pace Kellogg qua donq. (J.,
France I'occasion de montrer
qu'elle eat toujoura attache a laI


0616bration
du 6*me oontonalro
do Joanno d'Are
ORLEANS- A l'occasion du
56me centenaire de J e a n n a
d'Arc, MM. Doumergue et Poin-
car6 participeront A un d6fil6
commemoratif de la delivrance
de la v.lle. Le mardchal Foch
repr6sentera l'arme. Un catdi-
nal, le ddlegue du pape, pr6si-
dera la 16te religio'use.
Leo bienfaits doe I'iver
BRUXELLL.- Le- tioid tiAs
vii a trausfurme eu glace los
vastes teendues d'eau quAi cou
vraient es regions inoad es par
FEscaut. Le fioil a grandement
anamlora les cominmunicatio-s et
lea travaux de sauvelage se fIrou
vent considdrablement lacilit6s.
L'oeuvre oolonlale
do la Franoo
MARSEILLE- M. Saintnou-
veau resident gE6nral au Maroc,
qtiltant la residence de Tunis,
a expos i l'Envoy dou Matins
Isla situation favorable en Tuni-
sie et a soulign6 la mise on va-
leur du sol, le peuplemen, par
les colons trancais, la fixa.ioi
des indig6unes sur !eur terre, la
bonna entente entire les divers
AIlments ethniques, notamment
trangais et italiens.
A 'ar 6* du alut
LONDRE.-Le conseil de far-
m6o du Saiut a d6cid6 & i'una*
nimrat de demander au g6saral
Booth de r6silier ses lonction .
ce dernier, don't la sant6 asst
amdlior6e, semblerait no pas
accepted.
Un omprunt rounmaan
I "' I on 1Mraao
Bi0t REsf- Une note off-
seuse a announce quo M. Masia
a regu de Paris une commuai."
cation 'inlormnan que des n*-
gucIatioua ratliave a u emi -
ruut soul termntees.
CSa altusdos i 4. ae
on Toae ,avIO -
.BEWuHAtUE-Le general Ziv-
kovitch, defilauaant Ia nature do
la tache du nouveau gouverne-
ment, a declare qua le pays re-
vieitdrait an pasilemeu.arisme
autwit6l apr6s le ndredasemaeat
1. Vet laftwrnr


la .jrt a si


pail.
Relotivemeit A la quetio'i
des reparations, les Experts tra-
vailleroni en 'oute independar
ce, mais le Gouvernement et l.
Parlement ne seront pss lies
par leur avis. Si, come il laul
I'esp#rer, on accepted lespropo-
sitions mod6r6es de la France,
Ia situation de celle-ci envers
se- creanciers s'amtliorera sin-
guhlirement. Ses dettes seraient
en eflet imphlcitement garanties
par ses propres d6biteurs en
permettant d envisager sons un
iour nouveau la question des
dettes interallites quoique lea
questions des reparations et des
de.tes interalliees ne se confon-
dent pas. Le souci de mener A
bien ces negociations a et la
seule raison pour le gouverne-
ment de rester au pouvoir. Le
reglement general auquel aspi-
rent tant de peuples allenuera
les consequences doutourcuses
de sla guerre,amt'liorera la pios-
iJpritt universelle, doniera aux
nations une vision plus just et
em- chers, 1'avenir, ceux qua
tenterait I'imperialhsme de c6der
A des entratoements lunestes.
A une stance de nait M.
Poincar6 a pos6 la question de
confiance centre la priority de
I'ordre du jour radical socialist.
te. a Chambre a reDooss6 cet
ordre diu jour p'r 317 voix con-
tie 253, elle .a ensuite adopt# un
ordre dd jour de conf since par
325 voix centre 251.


La plus Irade stalism ectriquae
da lade est fraealpi
LYON- Une station electri-
que d'une grande puissacoie la
plus important du monde, sers
inauguree A Villeurb inne.
LAgentf
doe R6parationus
a la I lailon Blancho
WASHINGTON Selon Is
, N.-w-York Herald s, le Pr6si-
dent Coolidge aurait recu M.
Parker ;ilberl.
.orric4k regagno aon
posts dtplomaUtque
A Parti
WASHING fON- M. Herrick,
ambassadeur des Etats-Unis A
Paris, s est embarqu6 pour la
France.


A.de Matteis


L 0 Paote *llogg
devant 1* Sait
ds Btate-Unla
SC'et le hevael de Trele s,
dlil u KSeulr
WASHINGTON- Le amateur
Moses, nn des chefs de l'oppo-
sition, ayant ddcl r6 qu'il vote-
rait to pacte Briasd-Keilogg
aans rtserve ni addition, isa r-
tification de co pact par le.S6-
nat semble assure.
Un accord pour limiter les
d6bats sur le trait Kellogg con-
tre Is guerre a 6t6 repoussW an
S6nat apresquoe le snateur Reed
du Missouri, eat concin lue cri-
tiques centre le pact qu'il a de-
peItcomme un cheval deTroie.
Pendant plus de daeu hearos,le
s6natear a parl6 du trait6. I a
termi6 atso duacoure en prsean-
ce d'une sale ei de galleries rem
plaes de monde en demandant
que le Senat reclame use certain.
ne interpretation du pact qu'ii
jugesit necessaire pour proteger
des droits amertcains depuis
longltmps etablis.
Ua@ aouveloe t.a&rv o
BER IN Le professeur Al-
bert Einstein a soumis a I'Aca-
dmsie des sciences preasienne
uan manuscrit de 5 pages qu'il a
mis dix ans A terminer et qu'il
consid6re avoir plus d'impor-
tance que sa Iheo to de la rela-
tivite.Le maiuscrat content des
formules mithema iques et de
phy*aque prouvaut aa th6orie.
'es un traite do me h6matiques
abstraites traitant la question
de combiner les probl6mes de
m6cauiqae evec ceux de .i'lec-
tro-dynamique. L Academie des
Sciences prussienne eubliers le
maon.scrit dans une quiaztine
de jours.


SCO II0prwistants pour


L'oplnlon doeLCool4
aur le Plan Dawe
WASHINGTON -- Le !i
dent Coolidge est d'opiniou
le plan Dawes a fonctionn6
qu'ici avec un tel success q
mule question essentellei
reste : rigler n I procs
contlrence des r6paration
le montant total de las so4
quoa Allemagne sera appe!
payer.
La rontr6e dea
IChambr ihamba
Le diears de PrSideal
PARIS- A la Chambre,
son discourse d'ouverture, l
sident Bouisson a d6montr
portance de l'auvre acco4
par le Parlement.
do 1& 0UX
PARIS.- Aun ourira Itan
aeil de cabinet, MM. Bria
Poincar6 ont expos i'tt
negociations relatives au r
meant des reparations en
dans une phase decisive
sui'e de la designation de
perts.

Le grand matob
u itror-Kid J(
Comme nous F'avons ann
A nos lecteurs, c'est le sam
f6vrier prochain que Gue
et Kid Jack Is boxeur 6gyl
se rencontreront, sur le r
Vari6tes, en un grand mato
boxe.
Ce sera, sans doute, la
sensationnelle rencontre q
eu lieu jusqu'ici chez nous
deux boxeurs sont en excel
forme et chacun d'eux est
lu A fair 6tat de toute leo
thode et de toute leur force
s'spproprier la victoire.


Toutes les Polices


DELA A


.comprennent laProLection centre la

Foudre sans augmentation de taum



EugLeBosse#Co
-9M IPillD9(


Agents Generaux


.V *-a-


VERMOUTH


IClZANOI


TORINO


c,


-----I~~ ~ ---L1IIII-------_l.-I_


litS


--


I II III |


-- -~~ 1


-- -- ----- -* --ma---~- --rr;;- ----~- -~ -~~n.LZ;Vr~---r* _m -3


-LEftlATIN


r,






LE MATIN- 14 Janvia 1929, p\V -


*-..--....- -- ---+-- ---- ......-. ..... ...,.-


L plus grand record


pour toute classes de


voiture et pour


le temps.


4
4


Association intcrnatio-
*I


A ANouvelle PRESIDENT HEIGT STUDEBAK ER
L recemment court) 30.000 miles 26.326 minutes. Ce
n'est pas un module sp6clat fait A la nIn l, 4qal
pd pour la vitesse, mais elles sont quatre modtles en ~oeok
strictemint. Chacun d'eux a voyage catte distance' .6
vitesse de plus d'un mille per minute. Les voitures ont tt
choisies au hasard par des offiels de l'Association amn-
ricaine il'Automobiles quli a V6rlfet certifli le plus grand


ale des Clubs d'Auto-

1obile reconnue(Paris)l

record dans I'histoire du transport. Lea deux Studebhaeks
de route ont fait pins de 68 miles par here, et les duas
Sedan 66 miles per hour pedant 19 Jours et 19 nuts,
Avee une performance sl ph1nom6nale avec le contort Ine-
Il que procurent leas moeux A billed de la STUDEBA.
KER faut pen s'etonner que la seule Nouvelle President
Heigt depasse celle de toute autre voiture de huit cylladres
dans le monde,


KNEER'S GARAGE
RUE DAN iMS-DESTOUCAES. PORT. U-PRINCE, H IITI


STUDEBJ IKER.
BUILDSfta O QUALITY y BICLBSI. POR e TARS


-I - ll n-


En veInIe ; Thaim cihlcei Ioirrai, I'L(1Irnmucie Com merciale
it Port en Prince ,; 1)hrv,.,l(,e.P.-2vint, -oJ, rlaii
el toules aiutrt's plwrinc.ci, s


'ESTOMAO.
FoleIF m InteB1 D
Kn~4ritgs I Pour dig6rar facile ti
~ mgr~uus Aiment, Pour -C
4w Al a" r ssis n a ...
Vom~~on~s- it N mauvaepi~
U n dla stl m s P @tmi ltn Of C
BY V ENTS5 DAYS 01TcWTMS PHAi,.%fA(". .s


I


A POrt-a wrtwCe : Pa rarama W. 1UCI


Selemeni 3 Ninutes
Lee floeons d'yla. ineAMinn.
toe cuisent parfaltemest our
votre fourneau en a minutes ex-
a0wnmnt-parce q a 'Usout #t6
Ct.4tes omw fe--wi pro eokdo
IJ4ticiousoment diffirouts de
tous let Lutroe gnivux quo vaus
ATes JAAUMal gofitOim.
NA Veal. dMa. lbuwn SS leebem.
splomes


Pour Its hommis 883d


0NII


.nsurancre Co

Une des pus fortes COMPAGNIES

CANAPIENNES d'ASSURANCE


IOIaLe BOSS9I & Co.
'Agents Gn raux
A Agents Generaux
5 + + .,


'* 1%.


Delplus en plus les horn
mes comprennent que leur
personnalit depend de leur
attrait personnelI-et quo cette
attraction personnelle est ba-
s6e ou contraribe par la che-
velure. Ils trouvent danas
L':lEI.NrTO
Quiniuse ommade
La combinaison iddale pour
I'iattir: et la aanta de la chef
velurie.
i ne chevelure qui nest pas
en sante ne peut Wtre attra.
yanle I La Pommade de Qui-
nine Exelento est une pr6pa-
tion m6dicale.Elle embellit la
chevelure et la rend souple et
soyeuse, de telle sort qu'eile
nourrit aussi la' chevelure et
lui donne labeaut6et Ia sant6.
En vente chez tous les dro-
guistes. Pour 0,25 cas. soule
ment. 1 eat exp6dii dim a.&
' caption dua prize.
cEXELENTO, MEDICINE
COMPANY '
ATLANTA, GEORGIAnU. SA.
Aleni demands pour tons
im-Wos pour renseignement.


Lits ei <. r Cuivr"e, e"s Gla4 sA, Tableaux, Chaises & Dodines, Jeux de

KS;ion Articles Viennois). Glacieres, Armoires, Coiffeuses que vous trouverez


c RI LOLfI F+i sI.



sont des Articles de premier choix don't les prix sont absolument modiques
s o l ... d .- 1de s _,__ -- - ''- __.- _A_ -__ -- ^ ^ ^__. .__ __ -- - -Mi r n ft


- - - - - v IL


I
!*


"-4


*1,'


&L MA URsQe001
ft*sei lO-wI~s W-o S UCMdr


K-


a


L'USURE ENRAY E
LI ou 90% des chausettes de boie donnent
des mecomptes
A chaussette e"Holeproof Ex-Toe," riche, Clegante, est &briquds
pour resister sp&ialement II oI la plupart des chaiusette
co antee i'went d'abord. Une nouvelle invention pourvoit un rte-
forement tenace a la pointe et au talon et empiche la chauuette
*IHoleproof Ex-Toe" de s& trouer sina qu'il est commune das. Is
production courante.
Cette soliditi specie explique pourquol !a chaussette Holeproof donse
de 4 5 f ois plus d'usge.
Lee mnsMieum prifirent "Holeproof Ex-Toe" pour Ia longue dure
et la qut-E-et notez que le prix 'le e p plus level que po wIs
rteicls ordimare. Demanded le nom
mIse--"Holeproof Ex Toe"-
Igm l'etiquette dcl fibrique. 9
ti v d Am. ut wk h 4 ,,s,,,,,mw.
MOHR & I AURIN, Agents
0 DO,'TERI
Holeproof Ex-Toe
NMhIepS f I(e.r y C6.," t4IwmraeW., W U.., S.A.
S 3 565s fehtp6ricac n. d1a5 I tbri. dsn de boaseais.


"I


_ __ __ ___ __


-- =- ; -- --


3 1 Cpjl


L- ;" ~--.-- ---- --- -


51-l~lp -e~eClllbeC3*CllOea~1IIIIL~I -~-_~-I--- I--~~--r----- I


-. a


c I I


Au Palais

de Justice

Juridipfli+ d',Apprl te de iCA<. Iln
.herrrd'i .9 jiunier 19'29
Le Tribunal prend siege A
10 lihures du martin :
Le President dlclare 1'au-
dience de ce jour ouverte et
prononce larrket suivat :
(.clui qui dit DegrAce Her-
iiog6ne non recevable en son
pourvoi contre lordotnnance
du 15 Septembre 1928 du Ju-
ge d'Instruction du Tribunal
tie i)v'emire Instance de I'An-
so-A-Veau.
iues ailaires tix6es sont ap
pel6cs ;
1- Pascal Millery et Des-
ravines centre Veuve It. IA-
guerre.
Le Tribunal, apres avoir
entendu Mes Felix Carri6 et
Molse D. Charles en leurs ob-
servations A 1'appui de leurs
mnoyens et defenses et Mon.
sieur Charles Riboul en son
requisiloire tendant nu rejet
du pourvoi avec les suites h:-
gales, a ordonn6 le dpdt d~its
pieces pour le ddlibdre et I'ar.
rMt tre rendu dans le delol
legal.
S* 1


I


" .


.lf-1'


47 ; -T"-7 li i I , j It It


pp,















doni Ift fa frce


Convalescence
Neuzasthenle
Tubepeulose
An6mIe


LA Care do CLOBEOL
augmente Is Iorep nervmeos
et to-O sti% ,w-rfe roamisu
"oUPI""stiet "r vicueut..


1D 4Zl LDO
.. ~ ~ 4 ,-111f


I co


nscils de beauty


Voew commatm velre pe s tous les savons de couleur
pett fire nalurelle. verte soieg;comme Ic savon
PalIiolve cO'est dire labri-
Quand la poudre el le rouge quos d'huiles de palme et d'o-
soni appliques sur utine eu lives.
propte toules ks parlit s cs -*our votre proprels6curitl
tent sur la s'. tuci. Le rest onholez si le savon almo
rentre dans les pores de la live que vous achewez est en
face. Et 1 uvec la secl6tion Joure d'(ne band noire avec
de la peau s'jccumule et s a- le mot Palmolive en lettiedo
dhere avec la poussiere et les roes, I'enveloppe verte et Ic
sales, sceau rouge sur le dos du sa-
\ous devez enlcvcr cette von avec le mot Palmolive
masse chaque jour pour em- dessus. Le savon P'almolive
p6cher que les pores ne s't- n'e t jamais vendu nun enve
largiselrt. Lai satl non en- loppe.
lev6e intecte les pores et d6-
truil le r'sul!t4t.
Netloyez votre peau c'est le
moyen de conserver sa tex-
lure belle, et sa couleur ra-
dieusement tialche.Pour ceci S m'
usez le Palmolive un savon
fabriqui' avec les huiles de -
beautt de palme et d'olives. A'i
Ce Iew Iws devez tfare
Le seul secret du Palmo-
Le mati, A midi et avant live est (tans sa qu.ilild exclu.
de vous metlre au lit, lavez ,ive,et le seni secret de hea n-
vous la figure et le cou sol- to mondiale A b',n ma. i4.h
gnetusement avecle savonPal- The Palmolive P.. < C Chi.


motive eL avec lau niouse et
l'aide de vos deux mains
massez vous la figure pour
que celte mousse vous Teuti e6


duns les pores. Rincez avec
de I'cau htoide. Sechez com-
plk ment.
RAvileW tle erreur
Nt' Plaoyez pas le prockde
cl-deb.1s ptour It ssaoud or-
dinuire. Ne pensez 1asi, quell


jity


r aga. U. S. A.


J. D. MAXWELL & Co
1epr6setiuuas p ur lali.
1619. ue lieptub!icaine
( Grand'ltuc )


LU'



Moug 11"rissus
O&KJAIS


-UL~


h*., Nos 901 & 630
Le Phonographe A reproduction 6lectriqt,, leplus perfectionn6, donnant un rendeme
pdrtait et 6prouvde 0980/,.
Dans ce simple %istrumenl sont'combin6sles accomplissement de COLOMtIA VIVA '
dans la reproduction # lsa Musique sur Disqee vee le pts "flA et dernier developp
dans amplification. [ diaphragme du COLUMIA VIVA ToMA, dfnae un tun merveltleu;
dea'ement vous entendez la musique, mais il semble que vons en etesap6a6tr,.


.:1


a ta


- '"


L


-- Y ____,. __


- -


1




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs