Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04074
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 1/11/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04074

Full Text
' 4:= w- -I- -- z J--- --- = T -..-.


sib", ar.NNU it $591I VENDREDI 11 JANX'IERt 1929


U PS dw steae.. ou des erreurs faurent commi. ___...- __ _,.. .,,,,.,
-.-.- -- Ises, il y cut aussi de nobles "
efforts faits, des r6sultatsap- 1 Autom oble
.. ,awl d11pI1 de Quand une Automobile'
En hisant I'Histoire militait- Ci as. nuidsp Autputne,
-circonstanciesterrtbleseotad-, a
re de la Guerre d'Indepen- "'.' bveer 6Tod, a ia reputation d etre une
re a "e l a G uerr. ... d 1 n s is nWont pas .smbre nZout ..
S. gure mleux fault que noas; bonne voiture.
rdance de St-iDom ing e lSu lieu de cla, ces rivali v, .- .
Udil.e Ol .J ,,ltlmi[e setontdo~nnla.ttI& .a towtl ', "-"w
complus, semble-t-il, A noe
montrer nos Cheft d'Etat, nos
( oir let N" des 9 et 10 tanier ). admilnstraters, nos hom.mes
politiques que par ce qu'il y a
III eu de plus reprehensible, de
Suite et .in moins recomm;ndable. dans ri l ,ln inoo
e e leurs actes, dansleur viedans Une qtieslion a consid rer
VoilA un bien lou expo, de viritables rivolutonnaires, leur administration. Quand une automobile a la reputation mondiale d'tre un
me dire-vous, en recification ct qui, exclas de la Chambre Dana notre champ national, onDe voitare, on ne peut pas s'empocher de demander sur
d'une phrase tire de votre par leurs colleagues pour la 1 y a eu certes de l'ivrai et quo! eat base une tell reputation.
ouvrage. Maisvoussavez,sans deuxieme fois. se rendaient beaucouptrop u .me parfois, Une des prineipales quality s d'une automobile doit tre
doute, qu'a un certain mq- dans le Sud pour contiruer l mas i ya e aussi du bon la soliditl. E Haiti, vu la pauvrete du pays el le mauvais
ment, il fut de mise d'accuser leur agitation qui aboutit a la et touts le fois quil 6tat des rontes, la SOLIDITt S'impose come premi.'re qua-
le President Boyer d'un tas de revolution de 1-843, est trouv6 des homes de iit consid6rer- solidity de la carrosserie -oIohdit( du nio-
choses, au point que nos Pou- I-ire s'arrangea mrme pas bonne volont,. capable d',^ -teur surtout.
voirs Publics ont permit que pour empchcr la rePecteon n vrae ou dela 1b La solidity de la carosserie de la B!I K nest plus A discu-
dans un manuel d'Histoire le c es duts oponts, uguer, le bon rain a poss ter Eu Ammrique elle est passe I '6tat d'axiome.
d'Halti, mis en 1925, avecr'es- chassis de a hiamre. Quel et donn .des fruits, de boi Quant au MOTEUR il suffl' de quelques connaissances
tampille officielle, entire les heureux temps, compare fruits, assi substantels que t616uentaires en merunique pour comprendre que les pieces
mains de nos .coliers,le Prksi- ceux que nous avons vus et cx q on a tendance A drune machine qum ourue lentement stiisent baucoup moins
dent Boyer soit present A la subis deputy lors I p. roche fait ici A cer- vile que cells d'ule machiii qui tourne rapiderment, car
postcritW, comme suit: Le temnps un examen plus tai ns ePos 6crivains ne s'a- it chauflement est moms grand Or done, A I'econtre de bien,
Sirofond'i et 1 s ,cons- escriA, n sd'autres voilture cn VOGUE, la BUICK a un mocur de velo
S(Bojer ltait un homme p p conspP dressed certes pas a vous, mon cit moree, .
eclirei: probe, ma fort ente- lentieux des actes de son cher Mr Nemours, qui avez V IvlAIs aisons ,)oLr l.squells Ia IJ.IK ,s- -O,-i.:.,.(
let, it avai esprit erm initration, de saonduitle entrepris la tAchee montreroi es reasons pour lesquelles la BUICK s cosid i
certaines idWes. Le progress, .u pouvoir et des circonstan- nonseulementccque,aji point s Inee e ... ..
d'apr.s lui, tait lI'ouvre du ces particuli6resauxquelles il de vue militaire, nos peres L4 VOITURER DURABLE PAR EXCELLENCIE.
temps. C'etait, en outre, unL vait A taire face, d'une part, avaient fail de grand, cequ'ils X ', ,-J *. 7 / i)
temperament autoritaire et et d'autre part la conduitc et u)ntd6ploy6 de vaillance pour VV OSL Il UiCsT I llin (4I
violent. 'es actes de ses ennemis de r6aliser no:relnd6pendaice et '
(( Obeissant A ses penchant .es contempteurs, de ceux de constituor notre nationality, -
naturels, Boyer ,ut commet- ses adveraaires surtout, qil, mais encore ce qu'un noir r&-
tre de -nombreux attentats apr6s lhi, ont pass6 par le t nement sorti de leslavage.
centre les lierls piques potuira dysiliusion avouee a U, en s'entourant d'6pe I Mnt-Carl
centre les liberits publiques Les parfuM on e-Carlo
et l ade c 'n do ses principaux meIS comnptehts, r6aliser p.. arus Cl
vernait la Rdpubltque solon gers, loino'nos doulopreu- rmde colonie A population Parlu Suave, d...ica et .prsiant-
ses vutesrolicitt et arri6. es ex ces Uneures., tnagure. Afeu et u' I e
rees Se'vte, s v, u tet a? Ij J*...- B Si vousooUle:t tre dicetimrnt parfhma, ntrhiise a qua
bitraires avaient fini par sou- trt daccda I- ifi1 la tache que j'indique les Parumns de MONTE A:LO.(); vous aure: la certitude d7a
lever de s6rieux m6contente- tons ortes contre le Pr6si- ci-dessus en ce qui concern voir un produi de haul lre Cet superieur tous cen.r connus
ments parmi ceux.-mmes de dent et rendu A sagran- nos Chefs d'Etat, nos hommnes li c ,
ses amis qu partaeaient avec defligre la place6lev6equ'elle d'Etat, dans le domaine ad. I LeOTUS BLEU c e le Ic )airfu i ma lui les advantages du pou- doit occur cdans la galerne ministratif, dans son ensem- trouvent des gens chies t de youi dlical.
voir.. d,> If l "~ fItIdfathistra- ble, eest-A-dire I'administra- s: du 1 lLS BllJ
teurs eti hefs d'Etat. on gne6rale du pays a tra-I En venle dans toutes les bon', es i sonss de parfumeri'
Et d'apr6s cette toire i, it n'y out, paralt-il, qu'un jour, quelque nouvel notre inddpendance integrale,
pendant toute cette tongue et a historian {( en passe d'anti- de 1804 A 1915, reste a r6ali- I1 i
laborieuse administration, h boyerisme, me vienne encore, ser. Ce sera, sans doute, la tRlappelez-vous, fam illes
signaler A notre jeunesse sco- sur la foi de votre ouvrage et tAche de remain qui s'oflre I li
laire que cette anecdote: de la vraisemblance, trompeu- nos homes d'6tude et. de Que la plus agr6 !I l pension .colaire au triple point ,(
ss A e pourtaqt, que pourrait don- bon sens. vui :
ans son june Age, i ner A volre note que jerel6ve, Recevez. cher Monsieur [ dElude, [ravail,, Sn, c'est 1 INSTITUT TIPPENHALEI
avait a prisnlen tomtierde tail. lea lirns do parents qui vous Nemours, mes cordiales salu- .Que a meieure e i plus rTpiie m6lhode d'enseignemenl
Ieua.. Devenu'chef d'Etat. it unissent au Baron do Vastey, tations.I classi-u, modernea ,'Vmploie"A
avail conserv la mapnie de oun r A lisle des ( forfaits oC. M. DUPUY. classiqu moderoe s'ptoie 6
discuter avec lea maltres du dis reprochs au 'Prsident L INSTI'I UT TIPIFNIIAUER
ciseau, entrepreneurs en con- boyor ou A as' politique, CONTiE LI PALUDISIE Le succis, I'an dernier, doe lous ses ieves de P emierf
fectiop pour habillements de le meurtre de Victor Henry, On connait les grands dom- eat une preuve 6videote el celui de ses 616ves de 4t'ine el
I'armee, non seulement le!s prince royal, do son rice-. mages que 'tause cette terrible 76me en est une autre. 1bIs ilut ollre, aux rctardatai, es le
prix, mais- aussi la quantile eur, e Baron deVasley, e maladie dans diverse regions service s de sa classes de PI'losophie.
d'6tofle et de fournimtres ne* son fr6r4 E 4t 4t deo cinq d'Iali. Aux'environs de Port. Heures des I ours : 6 A 8 hsures p. nm.
cessaires A ch4que co1tume.hs gsndrautt ,s arir6s au-Prince n#.ime, il existed en- Serc iou praliq'ie: St no dactylo, ComplabilitV, Lan- 1
et ces deux cimes ou fo ltalts: lD r volutionnars de a ,eui m eetre e santdes ie Ni z pas si v.us desire avoir eti. .re satis clion 6
gennvivantprii. eryesenlan
%En 1822, it fit fusillersans (1 est done bon que I'onsoil N'et-il pas utile po nous confr vos elant
autre forme de proc6s.jr i tln alwrde co4tre cela. car deo savoir qu'tn grand nombre LINSTI UT TIPPENIHAUER.
naliste Darfour. ..r -re ix renduoeaniptoque de poisons fopt-Ia chasse aux Reconuu d tilt Publique.
si, en Il, nos comratrio-. larv des monstiques? Ailsi, on anseiguiement classique ftnra I.
(Maisdece qu6tait Darfour t.. nio sA ent gu re a reconnu depm s logtelmps a pratique ipecel.
et de ce qui causa sa mort, na- iic c..i c'oonSc7in.? -n.- que loraqu'on place de carpt PrepaatioU aux Universits. e
turellementriet. n'esi du dans une mare, on nest pU___ ___n ,
c ,- -.sement nore hisltoire natliona- incommod- par autant de g I- .. .. -....-- ------ -
(Les D 6itWIs pa I qC g poe n.m nom- rations de moustiques. ., II
furentparb.sai* f l. raieut, Des jiaturalistes amnericains I SQ Chinea1Xi d Pai le
delachambi etrtr lI neel6 at a'gnalA queTon po.vaitsell A Ij tiC
+ F buatldi-d fine dItalie de
tend rIte hRi aA aI: CINELLI & FIGLI
tair., violet n aritrair< d *snor iatoire le tactes tUpoimaie vsrac dlAt in mi do L ,o
e4 ^(SeltiB ^^ I9 aT nA prde dlorences
1i refus de kaiser molester 6tapespircouroesavesuces tut oceanograplique de Bar- GiAce A 1'exp6rience de on personnel bien ouiii,, tonit
ou n slltrait ra.il- OF vanciers,pur l lanI.- t ai un seiour de 4 !i conquete de ton, le nmi,, ht, du monIe.C.tte importance
4i "tu' w a ld1 6NMt'ia'a- .mas ,irmt r6p.nd.d danl fabriq..a aojourd'huia u ~.w urnl, a N w-Y.o k,305 Was-
des revolutionnaires qu'il eut tuellee- tSt re jeunesse, en les mares environnantes, oi is hiogton Place, et, part que 1 plu- ,int., ,, ces puo,.ls
plus tardo sai la maim?. I fit *.'. |arrA rier ecoure- Ine tarderent pas A pullile.. I ,,iuut aucune coD:I ece. (< .out, i-- 80ir,les clu-!,


dnie-x, L' d,-pp*vaIit i secis; I .La rei ait un dangn ux ., des gens dist..tues *n pe,.' Issi.,v r Port-,m-
nerir I na~ginf1-a 't >)our teo Abeer 4oi _,n foyr e lamadi. meaujourd'hui, Prince, chez ; Paul E. Auxila, Ia elle Jiar dinile, Stam- I
nkral du 1 nvm roenlre t etax-mnitsa f I l. p elte n diae y est en plemei bouly & Sergile,.Maurice Elienne fils, Gbara & Co, Jean M. Ia
Commandant IArrondisse. en leurmontrant qu'it n' a d^croissance eton estame que Talamas, Mme Vve Mourra, Hippolyte IL Jeudi, Charles A. I
ment done qul, en 183, pas eu soulement que ds ent e aura competent arrara, Anton I. Saba, Victor Baboun, et pour command
avait lait-'i k s lae, dan le Tousles essais sont bo--.Con- des, sadresser i I'Agent, !
h PeIit- l h stoirequ' ils tre le paludiame, chez Bous, ne G. BERTOLINI, Rue Bonne foi. I
!! UI n ountpa iaoir bo le de tout ourrait-on pas tenmlr Ja cur i
d h r m b ? rMl+ + took.[h l Iit
1r;U A


ioloir WAlil


a eonsta*t avee eflr.)i Jue
le vcier docteur recompjaice.
Av'aut-hier soir, il apparut sou-
daiim, tel un diable de bolted A
surprise, A luns (des fen~fres do
sa maison situke A l'Aventie'
Jlohn Brown, presqu'eml face de
Ia Clinique du D~r UW Andain
ti voilA 1Icx-homnuie de b'ail
est-ce pace ILi'il cit courti'i(ar.
ilics? qui vocif6re, ell vyuan!
les noms des gens les plus lion.-
n~Les du quarter. Its plus gros.
si~l'es inivectives. 11 Nfrena pen-
(atallIongtemps ce chlapelet (de
gros mnots. 'route In iiuit, lordui-
Hecr monologue tioub1)18lIcS1i
Ieiice (dii soir el Ile sommneil 4%'
Mais tie pouz rail-oil rappelvi
au dociu (0(le'ItviejIladiage pjun
(li(pi~e :a Ia biert6 'tie eliactici
fbiiai o6I elle tdes auities (com1-
iiiCIi~c ', vyini, 11101C jepow.I tcil
(lIii Wont11 plis bouleleur iraisoni.
.1 %Ii, Iiici, tlliiilloilsiculI' c
'tille: (1,1111c lii s enlallaivnt tie
11Oil1MI'VC cda us (('s Jilts (it, Port.
a u l'ii ce. lbs ta ilctoilbs (lollx
11CC i i Iiv c m i 4.1"I a \lenr
sa ge, cliact in sc retoiiinai I)O
a dmiirer leu i Hi st', (011 jIts,
sotiliers ct chla ji% por M~tauiflt
la u maryie' ia iccilNOFc s :( I I. at
(el''Illt. salisre illdcitid(jLCtsimoill
Sicuri 0 t' ll iviit s h ilblaliielit A
htlale'risie,;ne'.
I vu, a va itt 4i lealitill I&SS11-
ger du A ncon, (-i t transit et 8
reridait I New-YoriI, suscitet-~
P e il-at Ii-PincettLinIc vi ye (itrio-
lI Itloinime. forte (L rcure,
1)oiilgs Solidles C-1iiiseuihitire
kC.est .Jack .Ioiiisoii, Ic ilal1cul3
hoxeur!-CcGen hit assvy pour
que cilactl~l crut qm- IV voya
geur ktait reIIC lilli11leItIsox'our
t't,~~ ~~ I~roii i ~Iit Gesct
JolhnsonI L est Jo Iaz.'o L"6-
iiigniaticitic personal lge a F116
i Ie iflt~inw Ih:`i~c.: 0, chclit'n,
*iOlli.WiI .Se Nt Iimt de' i-Ievu?
() t '1)111 1 ,.a:. do i m llls W id un
Frlice (1C,1111iiic 1k i Iclit, Wclu
P~asteuir. (Fulil Iec~lis. (jti tll.ta
(lit raicllt, pair iasard, ntotre sol.
All! Icbecoup tdt-poinig, %-ittap~e
A7 hviI. I tsprl aI per)Cdu bits ses
Iroits. (-e qui comporte, c'est
la ((110r ic '), still Ic ring. Des
jeux, dIu pain!... L'aurore (Icc
&-cadte nces.


Breau Prinripal
d*l I'lnrrgiitremest
-.
Le l)ireteiir de l'En'-egis-
Irement ct Conselrvatceur des
lhypotlhl s lcde la Inridiction
dle Pot-i-au-Prince fait savoir
pa- le present avis qu'il a
choisi M. L)uis Aim6 pour
dtre son cormis signalpire.


Cerbere...
Notre confrrre, ( Les Annales
Ca poises*,ra pportle que,cesjours
derniers, un chin furieux don't
on ignore le piopriktaire, .0-
pandit aIs terreur dans le wur-
tier du Calvaire de a Bande du
Nord. Le chien, veritable Cer-
Hre, s'Mtait faith le gerdien fto
i(e d(ii Cilvaireet,jaOjpant,iha3ri
u.IIt, ,nohl1r1 il ses c' ca terri-
iv:,, en tiler(idlail I':! rproche A
riconque. Les fid(les, ce jour-
6. ne pureftt pt nt, sans doute,
ller rendre leurs devotions .a
Cruci46.
Notre confrere relate (que ie
iangereux quadrulpde mor-
lu deux personnel, Mines Ildi-
tic Durand et Lurema Lucas.
Faut-il envover Ti-Ma.rcelia
A anesi?


ClAment Magloire


1368, RUE 4tRaINCAE 138


I'll )I kur ti ell UC u11"
3:11 Vb iscospoe, "as ?3yhb
roa. 44 Auvmrgest qroa.eOIS'-
JIMe crser sVA SDI deigi 041 1
reuvatile lost vvtIIur to' 3 pb1.Cs
toal brillauts p I ealstac .,
Trksta, 3ERNAP


N


ImJ






LEEMATIN- It Jnvior 1929


PAGE- 2


Lits en Fer et en Cuivre, les Glaces, Tableaux, Chaises & Dodines, Jeux de

Salon ( articles Viennois). Glacieres, Armoires, Coiffeuses que vous trouverez



chez IL. BA LLO, IFils


sont des Articles de premier choix don't les prix sont absolument modiques


Le 1',P Vol do Pavion do
la Pan-Aarmoioan
Airways Company
Hier, A midi et demi, come
nous le disions A nos lecteurs,
run des avionf de la Pan Ame-
rican Company, celui qui inau-
Surait le courrer entire Haiti et
es Elats-Unis, par la voice des
airs, est parti, important 8 ki-
los de lettres pour Miami, New-
Yoik et Paris, 1 Kilo et demi
pour La Havane et 2 Kilogs 200
pour Santiago.
Lavion qui prit son vol avec
la plus grande aisance est pilo-
tW par M. Rowe. Cest M. Rd-
berl Stark le sympathique et ac-
tif commerVant bien connu sur
la place (Id'Haii qii est I'agent
de celic Compagnic.
On remarquait sur le champ
d'aviation, parni ceux qui as-
sistaient A cc vol inaugural, ou-
tre M. lohbert Stark, MM. An-
dr- Clicvallier I)irecteur de la
Po ,e. M. Marc Delaquis, com-
ierl,'nlt, etc. etc.
Voici Ihoraire qui sera ob-
serve pour I'expidition de la
niiili j)osthle par les avions de
la Painaicrican Airways:
Les atroplanes ia destination
de Santli:go de Cuba, Cama-
guev, La Inlavane et Miami, ar-
riveront A Port-au-Prince les
lundi, mercredi et vendredi A
12 heures 1/2 et partiront A 1
here de Iapres-inidi. La malle
scra fern)ee A 11 hleures 1!2
pour etre premise au champ d'a-
viation dui Pout Rouge A 12 h.
1 2.
les ivions A destintion de
Sto-D)onmingo, San ,Iuiin et Por-
to Iico arriveroiint ici Ics inar-
di, jcudi et sameiedi i 10 lheures
du martin ct re)riendront leur
vol a 10 heures 2.
ILa male sera fermiee A 9 ih.
du umatin polr te re mise au
champ aviationn a- 10 heures
precises.


.%11%caux I oislis-grelliers
au Tribunal de Cassatina
(on0f1or(tnd1ecnt aux disp)osi-
tiois de la loi de ddceinbre 1928
auiignintant de deux Coimmis-
gri liers le personnel du greffe
dn Tribunal de Cassation, MM,
D)evze'l Tanis et D)ieudonn6 Po.
imne out et inoinni6s A cette
charge,
Lecs deux nouveaux Coinmis
greftiers ont prit, mardi, entree
les mnins du iPr6sident du l'ri
hIimil, le serinent exig6 par Ih
lol.

Le grand match
Guerrier-Kid Jack
Coinnie on 'a '.u, liier, pai
la lettre dt Guerr'ier que nou!
avons publike, le boxeur hai
lien a relev6 le deli que lui avai
.ete le boxeur egyptien Kit
lack. .
tcite sensationnelle rencon-
tre aura lieu le samedi2 f6vriel
prochlain (Cinm-Vari\tes.

Trois grands concert
on perpective
A I'occasion du ler anniver
saire desa grande vented special
la Mason Kawas Hermanosofir
A ses clients et au public en g
naral une occasion exception
pelle de se divertir sainemen
tout on so procurant A boi
compete lea articles qui leur son
nacessaires, il y aura grand con
cert a Ia terrau.. du magasi
lea apr s-midi de lundt 1a
mercredi 16 et samedi 19 grand
veute spiciale A des prix excep
tionnellement r6duits. Cett
vente special ne prendra fli
que le samedi 19.


Les Treois measquetaires
Entrie : ,50.
Prochainsment : Vingt
apreas .


Au Radio
Void le programme da ecaeert de
ee seir a la Staties H. H. K.
8.00 p. m. Orchestrede la Mu-
sique fu Palais, dirig6 par le
Lt. Luc Jn-Ba tiste.
1. Un coeur de nos H6ros,
Marche.
2. Tanhauser, Op6ra.
3. Sdr6nade de Schubert.
4. Trombone Blues, Solo.
5. Side by side, Fox-Trot.
6. Colon, Meringue.
8.30 p. m. Lecture par I'O ffce
du Conseiller Financier.
8.40 p. m. Selectioas de chant
avec accompagnement de gui-
ti.re par F lix D. Clermont et
Daniel Alfred.


ans


1. Mariposa, Cansion.
2. Ya Yo Puedo Vivir Sin Tra-
bajar, Son.
:. Caminanda Se Va, Riumba.
8.50 p. mi. R1cital de piano
par Nerva Rameau.
1. Valse Espagnole.
2. Toujours tes beaux yeux,
Valse berceuse de N. Rameau.

lrerredi soir, rue Travers~re,
an voleur est tau .
Avant-hier, vers les 7 heures
du soir, un homme fit surprise
avec un sac de mals moulu qu'il I
venait de voler. On cria: auvo
leurt et des passants se mirent
A la poursuite de l'individu. II
abandonna le product de son
vol et prit ces jambes A son
cou. Pr6s du March6 Vallikre,
un agent de la saret6 lui barra
le passage et tenta de I'arrter.
Un terrible corps A corps sen-
suivit et I'homme, un solid
gaillard, malmenait assez le de-
tective lorsque celui-ci rkussit A
se d(gager de I'treinte de son
adversaire et, par deux fois, fit
feu de son revolver. Le voleur
atteint de deux balles s'effon-
dra sur le sol. 11 6tait mort. Le
cadavre a te aussit6t transpor-
t6 A I'llopital G6n6ral.

Dals I'Ordre haltiin
SHonteur, Mtit, )I


Ces jours derniers, le Pr6si-
dent de la <16publique a faith re-
mettre A plusieurs hautes Pet -
sonnalitcs, la MWdaill, de 'Or-
dre (( Honneur, MWrite).
Voici les noms de ceux A qui
la inmdaille u tl decernee.S.G.
Mgr Julien Conan, archeveque
de Port-au-Prince, MM. L. C.
Lherisson, I)irecteur d'rlnsei-
gienement, President du Comint
laitien de I'Alliance Irancaise,
CUlestino Bencomo,Chargi d'Af-
faires de Cuba, Alfred de Mat-
tWis, Consul General et Charge
desAffairesde'la LUgation roya-
Ie d'ltalie el Ugo Bonino, Con-
sul d'Haiti A Genes.

IBe aulo A la mer
Avant-hier apis-midi une
auto marque Bu ck tMait range
le long du whair. Une autre
voiture en executant one ma-
ncauvre et faisant march arriter
heurta la Buick qui tut douce-
mnent pous&te A I'eau. Fort heu
reusement la mer est peu pro.
fonde en cet endroit et I'auto
put Otre retiree de I'eau quel-
ques instants plus tard.


Mariage
Hier, A 10 heures a martin a
Slieu le marriage civil de Melle
Carmen Disir avec Mr LAliio
Auguste.
Les timoins talentt poor fe.
pouse:MM Emmanuel Coustard,
Auguste Morancy,'et lon Mo-
hlire; pour UIpoun : MM. Marcel
Gouraige, Cltmn. t Pothel, Ar-
thuir Isidore: Seymour Cles-
tin.
La benediction nutiiale leur
R *te donnIe le mmeejour, A six
heores du soir en I'#glte Metro
poli aine.
Les Apoux oat n t6 conduits A
rautel par Mme Vve Lapierre
accompagnde de Mr Clement
MagIoire.


A Kenskoff
UN POST DE POLICE
Depuis le 2janvier,il a t6 dta
bli, I Kenskoff, an post de po-
lice compose d'un caporal et de
trois gardes.
Le poste est placid A proximi-
t6 de la route de Kenskoff A Fur-
cy, tout prks des propri6tds de
M. Simon Vieux et Tertulis
Nicolas. Habitants et vill6giatu-
ristes se r6jouissent de I 'tablis-
sement de ce poste de police
qui leur rendra d'utiles services.
LA CHAPELL2
Les traaux de construction
de la chapelle de Kenskoff qui,
on le sail, est place sous le vo-
cable de St. Nicolos mar, hbnt
avec entrain. Six colonnes et i
deux panneaux latraux sont
djia en place. Vers la flin de
mars, la chapelle sern presque
completement achev6e. Cepen-
dant le Pore Huck. le d6voud
cure de Pltion-Ville, faith appeal
A toutesles bonniesvolont6safimi
d'avoir les fonds n&ee.saiire'
l'achevement de Ie glise.
Le Pere Hiuk espre qTIe *!
rant la sem'inie de PiAqi-. 1,
Confirmation p.ourra 6tre 'toi-
u6e. en la chapelle, a do norn
breux enfants el adults do's
Sections environnantes.


Boite

aux Lettr s

Lascahobas. 8 javi, 19i 9
Monsieur Climon, M .
Du. .,* ,n Ti ,
M<-. it11
Peliln z I *
d'usei journal pour attlrer I Ini .u
sur Ia conduile du juge sti,,,>t,
ant du Tribunal de paix dr Las
cahobas. Je tus, il y a A pemne
quelques jours, victime dune
grainde injustice de 1-i p.r d** d *e
supplbsni-inge, \t N I \ -
zial qm i ji j 21
1t flid., t 11


fa.x r
. M. A i. t,. a ..s
la repay ,.i -v, . I
jige sans uti. q o
tort ou rat on. : i,
lions bonnes ou mauv.us, s qu l
entretient avec les parties.
J'ai grande conliance, Mon-
sieur I. Di)'re-tpur. qn'mue fin
sera bien 61 &ise aux nb'i' que
cominet le suppl6eaii juge de
Liscahobas et ie vuus presence
mes bien respecetleuses s;!luta-
tios
VvI. 1.ECE N N\! '1iE().8N.


VERDUN...

a Varieties
Comme nous i'avons dit hier,
CinA-Varildts olrira bient6t au
public port-au.-princien u
grand gala cingraphique qui
restera comme une page Imou-
bliable dans les Annale~ du ci-
n6ma eu HaTti. Cette soiree, aura
lieu prochainement il Varil6#s
tera passer sur I'ecran, VR.nUMu,
visions d'histoire, le grand chef-
Imouvre e Lion I'oirier, qui
cnnut le plus beaun triomphe A
rOpdra de Paris.
Ce ser, certainem nt, one
soire unique eV nous som me,
d'avance assur# que tout Port.
an-Prince voudra voir le grand
film, A Varieits.


Le stbamer Cantal de re
tour de Santiago de Conb et
des ports dl Sid sera ici s-
mledi 12 c.-'waif
II repartiru le miine jour
pour le Havre, via les portbh
du Nord. Puerto Plata et San
Juan de P. R.
Port-au-Prioce,le 8 janvier
1829.
E EJNA Co, Agets.


'I


~~J;S.. 9 .A'~


L'Exposition

de Seville
Cest le 6 mars prochain que
a'ouvrira, A Skville, la grande
Exposition international ib=ro-
americaine.
Toute les le nations ont 6t1 i ivi-
16es A pren Ire part A cettegrande
maniresit.tion indastrielle el ar-
tistique. L'on se rappelle qu'ii
a quel ue temps. S. M. A-
phonse Xl1 avail envoy, A Port-
au Prince un les ofticiers supd-
ri,., u:s d .;) a 1 isol mnilirare'
i, A.. t D "egu6 special pour
iivi, -r ir -',yacette grande
Expost ion.


LES DIWTIONSQUIQNON
** trPmPa f fmiamr

*e qw'ellee IMwft
DemenimerauJoufd'b amnateMatsemO
de Li @u llozl xntmfsiiet. 0.01.o.
iogu -p4vi Souliemlt *SU *d4uNl-
qu oonleatdeaomb e zeralmft don
lanloupln t'c para olrd r '.fwameset
*rUIIIeIMIM e Mdsen hM ls
ifiy k t M^^^v^ww~ ^wippp y--9


L'automobile
AUX

Etats-Unis

o Motor Magazine a declare
que, d apres les lists des diftl-
rents Etats, il y a actuellement,
aux Etats-Jnis, 24 millions
592.370 v6hicules automobiles
inscrits, soit une augmentation
de 1 million 463 055 sur fann6e
dernimre.
Le nonbre des voitures de
tourism a augmentA de 0.2 pour
ceni, au course de cete annde et
atteint 21 millions 468 596.
Le nomb e des camions enu-
tomobiles es de 3 millions
123 774, soil une augmentation
de 7.2 pour cent.
LEtalt de N, w-Yoik vient en
tAle avec 2 millions 090.815 vt-
hicules, suivi par la Californ e,
avec 1 million 806.224, I'Ohio,
avec un million 662.000, la Pen-
sylvanie, avec 1 million 649.000,
Illinois, avec 1 million 502 976,
le Michigan, avec 1 million
248 080 et le Texas avec 1 mil-
I lion 111.407.


CO qui compte, clet l eavesa\go


Anjourd'hui. essayez-vous la nouvelle cr6me
MENNEN mentholte A raser?Elle est expedite en
tube avec un capuchon rong6. Elle ramollit la
barbe la plus rude. Est ce uune chose bien connue?
Qui saccommode, le mieux de 1'eau chande ou
Iroide? Nul ne peut le dire. Mais, aujourd'hui,
MENNEN procure au visage la Iralcheur viviflante
do menthol mttae pendant les jours les plus.
chajid. %ENNEN, le premier ofr le lemoyen d
se raser quotiJiennement avec plaisir.


C'reslpaane. stkm


L'on se rappelle que, dM
ment, LE MATIN relatait
rinltiative de M. L. C. Lk
son, .president da Comit6
tien de IAlliance FranVaise,
change de correspondence
laire a ilit 6re institud ent
6coliers haltiens et domini
Le president du Comi
rAlliance A Sto-Domingo, MV
A. Jimens a exprim 6 M. I.
rissou toute la satisfaction
iproavait d'une tell initia
(et change de corresponding
intersculaire vient de comini
cer. Les 616ves do la 16re
College Louverture ont adr
6 la fin de decembre, leur
mitre lettre aux tudiants
Cuursde I'Alliance lrau~rin
Sto-Domingo. La letire est 6&r
en espagnol. Les tudiiants A
minicains devront repondui
Irancais.
Rappelons que I'un de 1
compatriotes, M. Mamice LI
dun, est professeur de lal
fran8aise au Cours ins'ilui4
le Comi i de I'Alliance Franc
de Sto Domingo.1

Choses d Augleterte
LONDRES Seknl' r E
sing News a, les elections '
raient flxes au 13 juio. M.
president de ia Commissiow-
lemenlaired'enquile,intervi
a d4clare que le referendum.
ganis6 parmi lea membres
Chambres des Communes et
Lords, semble accuser unei
jorit en rfaveur 'd'un t
sous la Manche.
-Le aDaily Expressoex
sa satisfaction au suet
declaration de I'Ambassa
France suivant laquelle
angla s ne pourrait s'en
dans la lgion 6trangtre
t6 s'il eat present sur leE
toire tranatL .


A


comprennent la Protection centre I

Foudre sans augaentationde i



Rug.L eosse#Co


_ __ __ __ ~ __


- i -- -- --------- -------- -------- --- -- -----= - -.- ~---- ~L--V-~ -----


.V-)~~rii.lT~L;- -_I I-i-- -.-'---


~~- --





LE MATIN 11 Janvier 1929


-- -.----_t. - .- --- -I rr -t_ 4_. - .* -- __ -- -


*own


Insra
'ISu, -n CP


Une des pus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSSES & Co.

Agents Gendraux


LUyre FanaTi
"ET


tuciu i i


ilylOi


CHEZ DEIPEIX


Amburg Armerika Linic.
Le bateau "Kreta", venant de Sanutiago de' Cul)ba elt c
portb, u Sa, sera 6 la capital 1e 17 crt., ~il.tau, pojr tE'l
lope via leb ports du NOrd, prcuuut du tIeL.
REINBOLD et (Co, genui.


r AJ UI.~42 LE U., hREI4KDK


M


Exigeb
colts
Mueqia


GOUlTE *UaUlE-wSINABM!! ARTIIRITSME
HMWATINMU OUTU
e~a-40 R64mo1mpou tooleaArthritlquese
Emvnt oorinplcip.Ika Plw. deio. froxii-4r-a.. f A ide


VERMOUTH


'C*


, t.


Vt


The Camediai Pacific Steamship *;s
Le luxueux paquebot *'t u-
chess ot Bedford" est attend
i ort au Prince, aux dates
S i antes:
:1 .lanvier 1929, 4 Mars
1929, en route pour la Hava.
ne. Nass'ui et New-York, pre.
nant des passagersde premi-.
re classes.
Pour tous autres renseigne-
merts sadresser A
J. DAA, DER Jr, Agent
Telephone No 2216.
The Helland Ameriea sLie
Le luxueux paquebot "Vo-
lendamn est attend 6 Port-
San- rince, aux dates suivan-
tes 3 Fevrier 1929 24 F6vrier
1929, partant, le mime jour
pour la Havane, Nasbau et
New-Yor,.
Pour tous autres renseigne-
ments s'adresser A ;
J. DAALDER ir' Agent,
T6t6p. .2216.
-- i i


Horn-Linie
Le vapeur aConsul Horns,
i-t d'Europe, est attend
ers le 13 courant en par-
tancq pour Kingston, Santo-
Domingo, Curacao, preuant
.iret et passagers.
REINBOLD & Co

A vendre
Meubles de galerie, biblio-
tbeque, porcelaine, divers a9-
ticles de menage.
\ Dr MILLSPAUGH
Avenue Bellevue, T 16p. 2168.


P o bIahvtu
p e-
UrOF


Sulvez 1.5 traicesde GIi ye
May. c~ric. plelni .d'antroio
dons Shofilin Set* do IlAlui
bomatqlvi dit qa'ellia trouvt
flaibato is. pump ddlicioaus
Pn-nftade poor lea cbeveuz
qu'dI.. aft jmais gmployie.



* bat~hd 4Jwr..udes che
"WaX e g p tbtillant a
wk "s le A.L-'- agson
do cutr cftvelu o t rend !e%~

4%b*mfi4rlm sei




ATLANTA, GEORGTiA U.S. A.
Agsmis 4mahdis pour tons
P-07L


lop


.4~ii. I,

:TORI~O

I

A. do ~
1~p


. ....... .. ... ..


SDERNIERES Nouvelles

I de LETRANGEll


&dN6Awai3 Mm.? es
Los flccoam d 'avoine 3 Miu-.
tos etilacut parfaltementt our
votre fourneau en S3minlute. ox-
satemeut-parce qu Toi ont 6t6
OuUo sas,. few-.,,procis do
Manuifacture.-Vosdtlt if heuere..
D611cieumemnut different, do
tous lea antreE m ux quo vous
aves jamala to UL .
an Mis duos Isu- he boeam
3hZA"wo


a


Avis


Monsieur Hugo MEVS ayant
achet6 l'Actil de la maison
Hugo Mevs et Co,a I'honneur
d'annoncer au public et au
commerce en particulier qu'il
continue seul les aflaires en
son nom propre, sous la rai-
son social Hugo ,MEVS.
Les debiteurs soont en me-
me temps pri6s de venir sol
der lear compete le plus t6t
possible.
Port.au-Prince, le'7 janvier
1929.
HUGO MEVS


Passagers

pour Hiquey
Un ca ion laissera Port-au
Prince le18 janvier a destina-
tion de Higuey ( Rep. Dom. )
Pour les conditions de vo.
y .ge sadresser i :
BLUE UBRD STATION,
Granoi'R.e.T'elephoue 2197.
.t Cax qui desirent prendre
.'passage dans le camion sont
i P s de s'inscrlre A l'avance,
-c les places 6tant strictement
cserv6es.


C(IMANIE FRA(A1LSE DIES CABLIS TELIGRAI'lllQUES


Autour du Cabinet
frangais
PARIS-M. Briand a recu dans
I'apres-midi M. Patino, minisire
de Bolivie. Les journaux font
remarquer que I'hostilit4 des ra
dicaus-socialistes vise non scu-
lement M. Poincard mais cer-
tains de ses collaborateurs don't
ils debireut le dipart.La press
d'&Ilormation eat unanime A de-
clarer que M. loincar6 relusera
nettement de remanier son ca-
oinet.
Les milieux officials soul plu
16t oplimisles. On piavoit que
lea socialists se urllieront i
I'ordie du iour radical socialis-
It.
L'6tat du rot Georges
eat stationnaire
LONDRES Les m6decins
n'ont remarque aucun change-
ment dans 1'etat du roi( eorges
depuis dimanche et ont pu pu-
blier ce soir un bulletin encou-
rageant disant qu'll y avait un
progres constant dauns ltat du
pounion et une lg6ere augmen-
tatiun ues lorces.
R6unions publiques
interdites
BELGRADE- Le general Zi-
kovitch, premier ministre, a in-
terdit, au noun du roi, les r6u-
wnons pubuques dans tout le
royaunim. Le dheret sp6c iti,' que
tlette insure esi p ise pour met l-
are fin aux discussions plil.
ques.
A Washington
\VASlINt(.'l()N -M Coolidge
et M. Hoover ont conl~ei lon-
guenient aujourd'hui ; il resulle
de leur entrellen que ni Fun ni
I'autre ne se propose <'i:terive
nir pour IAiue about-r les lois
sur les seCours agricoles pl) dalit
cette session. Une session ex
traordinane (du nouveau con-
gr6s est done inevitable.
La discussion du pacle
Briand Kellogg contre la guerre
a continue au Senat, les advel-
sanes e, les partisars du traitl
continuant a ne pa s 'enlendre
au sujet de l'adoption d'une re-
solution interpretative.


L'oauvre do la France
au Maroo
MARSEILL. M. tecg, a,-
cien tisident v'uiniral au alutor,
rentrant en Iliance, intcrvitwc
par ( Le Matin )), a rappel Ia
grand oeuvre accompihe au Ma
i oc et preconuse une polilique
de securi:6 et de penmtration.


Le Parlement franqaiU
I AHIms Dan son discours A
la Chambre. le doyen dAge M.
Sibille a priconisI la lormiation
d'une majo' its r publitaine na.
tionale el expose les travaux et
les premitrs rksultats dit j im-
portants psi sentls A la ligitla-
ture actuelle. Le bureau piict-
dent a (. ii liueKnmedt rUelu
Au S6t-at, M. Fleury, doyen
d'Age, a recommand6 lunioa
unanime des tranauis pour la
rkparation des maux de la guer
re.

Nouvelles


diverse
PAIIS- Une dpkche d'Oslo
ainnonce que la mer a rejeto sur
la plage ouest du Cap nord dana
a province de Finmark une
boule portant l'inscriplion LE-
ham.
MIAMI ( Florida ) Un im-
portant service d'aviation a t16
inaugur6 aujourd'hui. Quatre
avions postaux transportant 6ga
element des passagers sont par-
tis pour La Ilavane, Porto-Rice
et les ties Bahamas.
CANNES-Le corps du grand
duc Nicolas,ex-conimnndant en
chel des aides russes, a t16
depose dans une crypte de I'e-
glise russe de t annes aujour-
d'hui. Les repr.sentants de tous
Its gmouvernements allies ont
assist' au service funebre ainsi
(qut .)(10) t'xls ,. s qui reum-
plisaient l'eglisc, la cour de 1'6-
gla.se et lou 's les alieea y con-
ttdiusanl.
PAlIS-A I'Acadmie de M6-
decine, le prolesseur Vincent,
p'ino (iur (Idu vaccine typhoide,
a di'clt (& i i e vatcaii conlt-
,ai I'iniiiiumI.it i piind(ant 1K ans.
BII-LIN M.lIoioesch, ambas-
;aduir d'Atllenagne A Pai is,s'est
etiiieteniu tLvec M. S resemunnA
la suite dit, sa ri''enIe conversa-
tion avec M. Briand sur le ran-
poit I e M. IPa.ker gilbert. Le
Bureau du Commerce conflrme
I'accord du cm t' l mneaalln gtque
allemanind-polonis.
OSLO I-e Congres norv6-
glen de T iadI Unions a d :idt
l'ajournernent de Iaccord coo-
peratil avec tis Trade Unions
en Russie el n' Finlande.
HANOI Le gouvernetur g(-
n6ral, M. I'P s lntr, est arrive;
il a recu un accueil ties cordial
W'ASHIN( IO)N MM. Coo.
lidge et Kellogg ont repouss8 le
project de comproinms du Senat
relatil au pace Briand-Kellogg.


La Boisson connue

dans le monde entier
EST UN

RAFRA'CHSSANT1'
Er UN

*RECONSTITUANT

FROID
BAU KINERALE WHITE ROCk
GINGEIRAL WHITE ROCk 4


Le seul Ginei al faith


d-eau minerale

des Sources pure

WHITE ROCK
DOANS TOUS LES MEILLEURS HOTEI S,
CLUBS, CAFrS ET RESTAURANTS
Mohr & Laurin
'Ditribdteurs Port-au-Prince, Haiti,


m


. W. t ,


-- -- --- -- -RR1-I 7 a ~- -----r a -- --.-- -- --r-~-- ---r ~--r: r---- ~ a --I-- --` I


---


-~CqP-Iyle~TC~i~.y ` ~~~;*~e


_ --_


Y. ~I __


~ `~~ --~ --


- -~---


c~y~rMIMI"c


*i *c r -


---- --;;---- ----


* '
* *





PAGE- 4


LE MATIN- 11 JanviO 1O29
,.m -. "- r *


~ii
4









I,
ii



a..



-1-

~ '6
''1




Ii ji~




p4


It I '-l A-. I


WI."t-c-5 ow pue owppram. '6if duae. gummn w ise*rig# & feaw do
tej 3awsaarr's W -1 ~.114"m SOW OpurfetelilSO wthn dIof
.. ''rles ghio41 C HiUwnteUS 3.11sob" pdtalte. *im p~
Am -m rrdU Iipaw pqmbdlo fU iee ime OMuOnlhW .
r1 Ir 14 ,nflirdre pelti.. if *mp:Tle MA IN. 4 ISWt A
tile ..v.- II mxlirnuw .*aaualsomi de ap 3Lifalm ow
Is rn~,~ .Ph lm e.44"paerolmm iou npqwSPS
6 wIit. spalsavw. AD m eftmag..do fIhidtus
Ie.~. all *-jTogmle ontr. Me or3.338K, SO a 111011
*l~rc!~rlit we a'altdwv. r, tes lIfteplus
ie .-st tone%-rf e 40purgamiho S~I41vaaawI. apaul Pout b)
I ~I*-D, u.vl..I-i rdsiduelt do domim%1ilultiiti. dr%- i. *ba.)SOLW
cif"' ail ?vitwtoIl 411des vire o f4dottl ." si. ammitg.564
Wt~,. ,i ct* vwiioti. q.* 11fastmil umiltruwg#le asbw 41"4 SWO19 Pue
w plre. &.'.4 i lI.rquialei .jvuanes 11loilr Iml seto rinallws et no uleureu
"l nehi r to. ,4v q~s or Sgnfflflq is falo~ap"tDi. m3. oTmuirtt
QA "'.en alfet 63164. le *CPUI.&TII 3F11 MIMI 3UNI19113Dio
t iii, it .vpws, it biltt ti-% ro'p~' rt '*t r' deismo. u
w. 4 .iltJLlClm os(cs.nef ,,, tmpuiti is-i~t four&quali1* tovEes
a .1 .!,lpl e .~*:. ,set m?.. ilLl"14I'vot vq I,, efitll C nuapo ?eucrter Iaetlo
1, v I'. I tV i-r ic.eir~lij-sl .,. 'cwP.rtaifut e atil risam pm..
fte. re it 1 ,,, r1.. derosow'Ifl t -.i, on'lt I ~Jl
I'D v-.1 .1, I.I. O.Li. .r. 11111011014%L. c. list 150 I-At Uair ptAvll11 di
I- .VLP.JRATI6 ant' OCr'L.s.*A%6CET o 016 samommusd A ltiole tfilt.
Vol 6 e 'uil ,%h I s.. if ,,.v In le r.,uwqasaeI-pro
t.oot,(htis..6.n I OANDS PRO$,r. rrlapl-u, 'In pnuUPb
2 r i


The Royal Mail Steam

Packet Company
Le steamer "Sea Glory*' venant de Kingston et des ports
du Sud, est attend i Port-au-Prince vers le 25/.6 janvier
courant. 11 partira le mdmne jour,prenant le fret pour les ports
du Nord et I'Europe.
Port-au-Prince, le 9 Janvier 1929.
Jr D %ALDER Jr, Agent G6neral.

STUDIO DDART
Rne du Centre No :1339 prs de I'Oplique PerT4u.Priseiemae.
Vous Irouverez le plus beau choix de souvenirs et le tra-
vail le pins sv'gn6,dansle cadre le plus elgant. aux couleurs
les plus disti guct's ei aux prix 6 la port6e de toutes les
h) 5 r se ss.
\Vi- > IPS, ..t,-i,' '. poir et la salle d'xposition des
"I I'v e's.
;!rt l a:.i; S t !, 's d y Irollver
vi. ii, ilolc iurs. de Ieu s ,ilm l, pl0jllucs tlc (u(l]e iie diiimension que ce soil.
Industriels et C(omimerVants, taites vos r6clames par le Ci.
n6ma. I4a Photographie a Studio d'Art), sur demand, vous
executera des plaques et selon la nature de vos affaires
Agents d'Emigration, Voyageurs, nulle part, vous ne iau-
riez trouver A un prix mod6r6 plus de promptitude et de
soin pour vos photos-passeports.
A tous ceux qui desirent garder un souvenir des ivkne
mcnits de la vie (Mariage, Fianqailles, Reception, Decks, etc.)
peuvent s'adiesser a ia Photographie a STUDIO D'ART *:qui
rx-ciute it domicile el en plein air partout oil I'on desire ses
services nimne hors I de la ville.
Adressez-vous A n'importe quelle heure an STUDIO D'ART.
C D. JUSTE, G6raut.


C IMENT en sacs excellent

quality ~o'0,84 a partirde.

10 sacs payable comotant.

Port-au-Prince, le 10 Jan-

vier 1929.

L. Preetzmann-Aggerholm


Panama Rallroad
Steamship Line
Le steamer < Cristobal est
attend A Port-au-Prince, ve-
nant de New-York, le diman-
che 13 janvier 1929, avec :
14 passagers,266 sacs de cor-
respondance, et partira dans
l'apris-midi du mnme jour,
directement, pour Cristobal,
Canal Zone, pregnant fret et
passagers.
JAS. H. C. VAN REED
Agent Gknrdil.
Swedisih America Wie
Le grand paquebot tourist
"Kungsholm" venant directe-
mentde New-Yirk, est attend
du A Port-au-Prince anx da-
tes suivanps ; 23 janvier 1929
13 tevrier 192'9.!-hiss':nt le me-
me jour pon K ingst- ,,Colon,
1 a IHavntie,PNasille'N- Y rk.
Pour itos nutres renseigne-
m Int-; ",'D> I',esjer A:
,. L )AALDp J' A ent.


oerier mot du Chic


LA PARISIENN.E

Angle des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Prince __ T616phone, 2000


Grand assortment d'Articles

4I^ d'Ehdqance.

Les Souliers MARSHALL

pour hommes 1


gul ptrailllp, Eats t solid rs

EUCIfU El TRCS



Chaussurep pour Dames

d'une finesse incomparable






Ine grade vb.iti ds
inilotits poor peli*psib an iti

Nos complete CasIm rs pour jeunes-gens.
Tes t visier nos divers Bn as. 10esL y'ueu Boilevards.
Complots drill, uMaor, Gabardine, Coom.etsa 'nre u lIib iI S inmq, oapl
lerge bleu-marin. Sous e a poiuer totes le me-ares.
Not1 tvene.- A care de notre importation en grand, no=e fisoas des prix daimt toau coten

Vente en Gros et en D6tail.


PURATIF du D'MANGETt

Combat
les Maladies de la Femme


K ~
~u. A
A
K~ )
r
'6&
6$
;-~









*1


14N
ONas


_ __ _ ____ ___


' L;,


- __ I -- --


__ I


---~




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs