Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04056
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: July 12, 1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04056

Full Text
Clment Magore
DIRECTEUR
1368, RUE AMERICAINE 1858
TELEPHONE N-2242
De toutes les vnvtns
ncessaires au salut .1
l'Ame, la plus indi; .
ble est la charit.
24me ANNEfc N* 6741
PORT-AU-PRINCI (HATI)
Ll'.NDI H JUILLET 1930
LA QUESTION
DES
Conseils Communaux
ET SA
Solution lgale et opportune
Sur la question des conseils j de 1881, modifie par la suite.
communaux, l'opinion la- que l'administration te la
quelle le gouvernement pa-
rait s'tre rang est qu'il n'y a
pas lieu de les remplacer par
des Commissions, puisque,
jusqu' cette heure, aucuu
mouvement de rforme n'a
l'air de *e faire dans ce sens.
Si notre impression est juste
chose communale est tablie
et assure. Cette lgislation
prvoit les cas o il y a lied
d'tablir des commis ions
communales, de mettre fin
la mission des Couseils lus,
ainsi que les conditions dans
esqueiles ces changements
Rhum Saillie
Le Produit des Distilleries de la HASCO.
CE RHUM est le rsultat de la fermentation et de la distillation, d'aprs les procds les
plus modernes, scientifiques et sanitaire s, sous la surveillance de techniciens de valeur, ries
sirops extraits de cannes mres poinh. qui ne proviennent pas d'une seule remon, mais de
toutes les rgions de la plaine du Cul-dc Sac et de la plaine de Lognne non seulement des
egioiis de la plaine du Cul-de Sac et de la pi----------
plan la lion* de la Hasco, mais aussi de nombreux propritaires, grands et petits.! ,e SffbLANbc.
des meilleures cannes de ces deux plaines, comprenant les plus fameux terroirs, donne au
Rhum Serine un bouquet tt nu partum incomparables LA HASCO j^,J*JeJ ,ltrePr,
et d'accord avec la ralit, le peuvent tre faits,
gouvernement, ce taisant, au- j En dehors de ces cas et de
ra agi selon, a la fois, la logi-
que des vnements actuels
et la loi.
En eilet, la note qui pr-
vaut dans le traitement actuel
des affaires du pays, la toni-
que, si nous pouvons ainsi
pjrler.de l'ordre des cttes
issu du plan Forbes, cest la
note populaire; c'est que ce
Uni les populations qui doi-
vent donner le diapason se-
lon lequel dsormais nous
devons chanter
Or, en janvier dernier, ce
sont Jes populations qui ont
dlgu aux conseillers com-
munaux actuels l'administra-
tion des allaires de leur cit,
et dans des circonstances ap
paremment dnues de tout
calcul politique, puisque le
gouveraemenl venait dfaire
savoir qu'il n'y aurait pas
d'lections lgislatives.
Le s Conseils communaux
actuels rpondent donc aux
condiliuus aujourd'hui impo-
ses ceux qui entendent as-
sumer l'administration ou le
contrle des affaires de la
communaut, plus que les
agents du Pouvoir Excutif
qu'on voudrait leur voir subs
tiluer.
Outre cette raison puise
dans les contingences du mo -
ment, il y en a encore une
autre, notre sens, plus p-
remptoireencore: c'est la loi
et J'ohstacle qu'elle oppose
aux fantaisies de tout gouver-
nement qui voudrait pouvoir
changer, selon leur gr, nos
administrateurs comunaux.
C'est, eu effet, en vertu des
prservions d'une loi fonda-
mentale,- dans l'espce, celle
ces conditions, l'tablissement
de commissions communales
| n'est que de la fantaisie et de
, l'arbitraire, pour appeler
les choses par leur nom,
de l'excs de pouvoir rele-
vant de la Haute Cour de jus-
tice, si nous n'avions pjs le
mpris habituel des textes
constitutionnels.
C'est avec stupeur que nous
avons lu, l'autre jour, les con-
sidrants de l'arrt prsiden-
tiel remplaant la commis-
sion communale de l'ort-au-
Prince, lesquels cousidrauts
mettaient le sentiment et la
politique la plice des mo
lits lgaux.
Ce que nous dirons s'ap-
plique d'ailleurs, aussi bien,
des procds antrieurs au
gouvernement actuel et pour-
rait tablir que, souvent, tris
prtendent administrer les
utilits gnrales de la Rpu-
blique, q u i compromettent
volontiers l'administration
les atl lires locales.
Si le gouvernement provi-
soire tient bon l'opinion
qu'il n y a pas lieu et qu'il n'a
pas le droit, sans motifs par-
ticuliers pour chaque cas, de
rvoquer le mandat populai:e
des Conseils communaux, il
aura droit une bonne note,
que nous ne le lui marchaudt-
rons pas, pour son respect de
la loi et une juste apprcia-
tion des circonstances du mo-
ment.
Au surplus, il aura agi dans
so- propre intrt, ce qui
'est pas ddaigner; car il
aiira esquiv .'accusation d'a-
voir agi en vue de favoriser
telles ou telles combinaisons
lectorales.
en Hati capable de rdiger wrfA mlange de cann< s. Aucune autre distillerie non plus, ne
peut se vanter de possder un stock si considrable de rhum, emmagasin dans des foudres
o il vieillit bien des annes avant d'aller la consommation. Cest ce qui donne au Knum
Sarthe son velout et son arme toujours pareils.
GOUTEZ ET COMPAREZ
C'est le triomphe d'une grande entreprise agricole et industrielle qui a fait ses preuves et
dont le sort reste irrvocablement li au progrs et la prosprit du pays.
Trois Grandes Marques La bouteille Le flacon de poche Le gallon emporter
CA'HETOK (toldSeal) OdeS 7.50------------- C.des 30,00
t ROU'iE (Red Seal) (i les 5,00 Odes 3,75 Gdes 20,00
BLEU (Blue Seal) 2,50 2.00 QJsl.IV>).
Dbitants et Dtaillants, demandez les prix de gros a la Maisou
R. T. AUGUSTE, Port-au-Prince.
Vous ij uevrez volve auanlaac.
Nouvelles
du Cap
o--
M. Dnord Joseph, profitant
de l'absencr* de sa femme qui
Stait rendue la messe de 4
heures, s'est pendu.
C'est M. Jules .scescio qui
vient d'tre nomm Directeur
de la Poste.
Des cas de mauvaises li-
vres se sont mandests, dit no-
tre confrre Les Annales Capoi-
ses, dans la rgion du Limbe.
Aprs une enqute organise par
le Service d'Hygine, les per-
sonnes atteintes de cette fivre
ont t internes l'Hpital Jus-
tin ien.
13 gendarmes du Dparte-
ment du Nord ont t translrs
A Port-au-Prince o ils ont pris
du ervice dans la Garde du Pa-
lais.Le capitaine Util, Comman-
dant du district de la Grande
Rivire, est parti en cong. U a
t remplac par le lieutenant
Thomas qui lui-mme est rem-
plac par le lieutenant Lvque.
Nouvelles de
Port-de-Paix
> La question de l'Anse--
F< il jnr,inquite, on le comprend
tra bien d'ailleurs, la popula-
tion de Port-de-Paix. Voici ce
qu'en dit L'Echo qui.comme
en le sait,s'dite Port-da-Paix.
Bibliographie
Nous avons d nous laire
violence pour nous tirer de con-
tingences dprimantes et consi-
drer sommairement le gracieux
aovoj q nous a lait notre con-
ci'oyen Alu-I N. Lger te son
rcent ouvrage: Histoire di-
plomatique d Hati ,dii l'Im-
primerie Aug. A. Hraux, de
Port-au Prince.
Nous ne saurions trop louer
M. Lger de taire diveisionauy
laideurs de la situai ion actuelle,
rn nous conduisant d oeeis qui nous laisse la t'-culte
de mditer sur le pass, le pr-
Choses
scolaires
c
sige
matin ont commenc, au
de lnspeetion Scolaire,
les examens de fin d'tudes se
conifaires classiques, premire
et deuxime parties : 83 lves
de la rhtorique et 46 de philo-
sophie se prsentent devant les
jurys.
f es examens de passages
ont ainsi commenc l'cole
normale pour les lves de la
premire et de la deuxime an-
nes.
Ils seront faits sous le haut
On rclame contre
Le prix de la
Gazoliue
LA QUESTION
DE L ANSE A FOLEUR
_-
' Dans sa sance du samedi 5
Juillet courant, le Conseil d E-
t t, sur l'insistance de ses Mem-
. brts Cass:jgnol et Mathon, ces
| derniers soutenus par le Minis-
tre r'e l'Intrieur M. R. IJarau,
i o il tranch la question de l'Anse
Foieur, en rintgrant cette
tois.p'ir une Im.cet te, Commune
d ms son GIRON NATUREL.
r'ersonne.de cect-ci.n'a son-
g ravirl'Anse--Foleurau Bor-
gne o nous comptons de vives
sympathies et des relations d'af-
faires commerciales; mais n'est-
ce pas rendre justice notre
Dpartement que d'y compren-
dre, comme il l'a t, l'Anse--
Fleur ?
*
On voudrait savoir quel
point de vue se place le mar-
chand de sucre le sucre tant
vendu 0.50 cents la livre pour
exiger du petit consommateur
0.1.) cents pour un quart de li-
vre de sucre ?
Le mme journal s'exprime
ainsi au sujet de /'Histoire Diplo-
matique de notre ami Me Abel
M. Lger
Lgation de Franco
A l'occasion de la Fte Na-
tionale.le Ministre de France
sera heureux, de recevoir les
Franais, protoges Irauais et
Ansis de la Frauce et leurs fa-
milles lu Lgation de France
le lundi 14 juillet 11 heures
prcisas.
sent et l'avenir de notre cher
pays. A ce seul point de vue, le j
peuple halien.qui a la mmoire ; contrle de l'Inspection Scolaire,
si courte, lui doit une tameuse 1
chandelle, puisqu'il l'a dtourn '
un instant de ses mesquines
passions pour lorcer son atten-
tion sur les ralits d'hi. r pres-
que similaires a celles d'aujoui-
d hui.
Le temps dont nous d.spo.ons
ne nous permet pas de donner
une juste apprciation de l'ou-
vrage de M. Lger, unis il est
incontestable que son llisloi e
Diplomatique d'Ha i pourrait,
sans scandaliser les chercheurs
de la petite ble, avoir, com
me sous litre, matires rtl -
lions pour le peuple hatien,
tant il y est prouv que nos
murs au point de vue du pa-
triotisme.de 1804 ce jour.n'ont
gure chirg.
.1

Cour

d'Assises
Ce matin comparait devant
la conr d'assises, sans assistance
du jury, le nomm Mathews Ar-
nett, accus d'avoir volontaire-
ment lait des blessures au sieur
David Delonay, lesquelles bles-
sures la i t e s volontairement
sans intention de donner la
mort, l'ont pourtant occasion-
ne.
Me VV. Dauphin prendra la
dtense de l'accus. Le tribu-
nal sera pisid pir le Doyen
Arty.
Demain mardi sera jug, tou-
jours sans assistance du Jury,
Lon Lafontant accus d'avoir
volontairement lait des blessuraa
au sieur Melville Monk et au
sieur Beaug Desrosiers, agent
de la lorce publique.
Mes Yreck Chalelin et Antonio
Vieux seront au banc de la d
tense de l'accus. L'audience se-
ra prside par le juge Thomas.
Bailev's

Beach
A vos heures de loisir, par ces
jours d'intense chaleur, si ne
vous fait rien,allez respirer l'air
mer Balley's Beach.
Ivous
s
nous parait lev relati-
vement la situation de> mir-
chl mondiaux pour toutes
les sortes de produits dont la
valeur eu argent a subi un re
cul srieux ces temps der-
niers.
En ville, certaines m uchan-
discs telles que la latine, le
savon, la manlgue, la kio-
! sine ont baiss de prix tandis
^fmm- | que la gazoline est dbite in-
i variablement depuis des mois
35ceateor le gallon Cela
parait d'autant plus trange
que les grandes Cornp ignies
qui monopolisent le mircb
en Hati, ( ayant tonn un
consortium pour son exploi-
tation mthodique), la
West ludia Oit Co, h Shell et
la Texas Co, ont ins'all des
4 Tanks d'une grande conte
nance dans les environs de
Port-an Prince, qui leur per-
mettent de recevoir la gasoli
ne par des bateaux-citernes.
Ce mode de rception a pour
rsultat de diminuer le prix
de revient de la gasoline, le
fret en tant moins coteux.
Pourquoi donc, malgr tout
cela, devons-nous payer la
gasoline au mme prix qu'il
y a deux ans?
Les propritaires de ca-
mions et d'automobiles com-
mencent la trouver mau-
vaise et ne tarderont pas
porter la question devant Ie
gouvernement qui devrait r-
lementer les prix de vente
du ptrole et de ses pro-
duits vu la situation sp-
ciale des ce mpagnies ptroli-
res chea ccus, si d'elles-
mmes, elles ne modifient
leurs prix qui sol certaine-
ment excessifs pai rapport
ia situation actuelle.
In groupe et d Automobilistes/}
La Commission
Communale
ARRT
Vu le dcret de S. h.le Pr-
sident de la Rpublique, en
dle du 9 Juillet 1980;
Vu les Art. 7, 7.ne alina,
et 14 de la loi lectorale du
7 juil et de la mme anne;
Cons'drant qu'il y a lieu
de procder l'tablissement
des listes lectorales en vue
dC la prochaine tenue des
Assembles primaires fixe
au 14 Octobre prochain.
ARRT
Art# 1er.Tous les citoyens
de la Circo iscription lecto-
rale de Port-au-Prince, jouis,
sant de la cap cit lectorale
sont invits se taire inscrire
sur les registres qui seront
ouverte cet eflel. l'Htel
de Ville, le vendredi lereol
prochain.
Ait. 2 Les insir plions
seront reues tous les jours
ouvrables.de X heures du ma-
tin 1 heure de 1 aprs-midi,
jusqu' (a c.ture dfinitive
oui aura lieu le vendredi o
Octobre prochain.
Art. 2 Les registres d ins
ription seront au nombre
de quatre, correspondant aux
juridictions des Tribunaux de
Paix de la Commune de Port
au Prince, et du Quartier de
Greasiei ; formant les 4 sec-
tions de vote de la Circons-
cription lectorale de Port
an-Prince.
Art. 4 Aprs avoir l
approuv par la SeiTtairerie
de l Intrieur,^ prsent Arrt
sera publi, ath-h et excut
la diligence i Administre
tiou i ommunaie.
Fait 1 Ilt' 1 de Ville, ce
10 juillet VJjO.
Le prsident de la Commis-
sion,
(S) Dr Aug. LECIIAUD
Les Membres de la Com-
mission,
(S) Edgard ELI F
J. D. SAM
Vu et approuv :
Le Secrtaire d'Etat de l'Int-
terieur,
(S|R. BAHAU.
Pour copie conforme :
Le Secrtaire de l'Adminis-
tration Communale,
; F. CUV1LLY
-mili .m M'^M^VB
Le Ralliement
Sous ce titre vient de pa-
ratre un nouveau journal
que dirige notre confrre Me
Lonidas Laventure. Il s'y
trouve des articles qui ni-
riftend'lre lus trs aUsidi-
vement.Le journal qui uoUS
souhaitons longue vie ri
bonue besogne parait dsari
fois la semaine.

; -;:'
... a rencontr un de nos ra-
marades Aux Caves dll iti
qui, tout en pren-ml son cock-
tail, savez-vous que cesl l'un
des plus dlicieux cocktails du
pays.- et mme dos An illes,
se dsesprait le ne plus en-
tendre le majestueux ortopbo-
nic d'autrefois. Toujours en r-
paration?
... verrait, avec on devise
quelle joie, le patron qui ne re-
fuse jamais rien ses clients
faire remettre d f temps en temea
en mouvement le s, bel appa-
reil, achet, d n'y a pas long-
temps, de la Maison West Imhes
Trading C

... a vu. a la rue 1er, u, ci de-
vant rue des Miracles, deux
normes tablier* dont les bran-
ches pntrent dans une des
maisons du quai lu r, < a qui. na-
tuit.'Y m u ( s p ii pour faire
plaisir aux b bilan!-, de lim-
meuble D'ailleurs loulc* les b-
tes qui habitent ces arbres se
glissent la nuit dons la maison
en Question. Ce n'est pas du
tout hyginique.
... verrait, avec plaisir, la Ser-
vice National d Hygine publi-
3u.e pr< ndre les mesures immi-
iates pour l'mondage rapide
de ces arbres.
... a DOl nu ;^i ml SU< ces pour
Is Coule d'Or d'Ali* Roy.AJsi
mel, che/. l'aimabli camarade
Amauld, en a vu qualquts boi -
lus bouteilles Dauieurs lexcel-
ent camarade affirme que c'al
1a joie, de tous les amis loi- -
qu'ils le visitent de boire -"elte
ivine boisson.
a
... a vu uu de nos jeunes et in-
tressants coin me i en nts qui cau-
sait au tlphone i\\\i\ de nos
grands cales du (.liain|>-de-Mars,
avec une petite dactylo, parait-
il. Il s'agissait, oui, a cette heu-
re, il s'agissait d'affaires, de pi-
ts recopier,. < etc. (Quelqu'-
un qui inrprit, par ragarde, Il
conversation, donna (assuran-
ce, s'est le ras (if la lire, qu'il
n'en parlerait pas, le mme
Notius (Lu. qui passait ce mo-
ment-l, donna, lui aussi, fat*
sunuuc |u'il n'avait rien vu...
*
... a vu, avec joie, notre ami
Andr Fattbsft, Ministre San-
to-Domingo. tout haureui da i
manire dont il avait l ac-
cueilli par nos Frrea de l'Est.
... en a palpit da joie, car les
succs d un diplomate doivent
tre ports l'actif du l'aysqail
reprsente.


... a vu passer, samedi aprs-
midi, dans une des ru II s pai
fumes de IVu-de-Cli >se, une
petite voiture automobile, mar-
que Ford, certainement, unt-
grappe le f mmi s et de j u
filles. EU* taient au inous
sept dans la VOilurette qui filait
vertigineusement, ce qui n'em-
pchait pas d'sntendre buis ri-
res, et de noter les gestes de
gaiet bruyante qu'elles l'ai aient
dans le crpuscule commen-
ant qui descendait, eut-on dit,
du Ciel, prcautionneusement,
comme pour ne pas rveiller le
silence qui s'endormait dans des
parfums de jasmins de nuit.

...
...a not la discrtion avec
laquelle uu de nos amis suivait,
vendredi soir, dans le clair de
lune, une des plus jolies sy-
riennes qui soient. LUe causait
avec un gosse qui portait la cas-
quette uniforme de Saint-Louis
de Gonzague et quelquelo.s lui
passait uue main lgrement ca-
resseuse sur la nuque. Et l'hom-
me discret qui suivait la trs jo-
lie femme se sentit mourir d'ai-
se lorsqu'il l'entendit dire;
Au revoir, chri...
Il c; ut de tout son coeur que
c'tait lui qu'elle disait ces
trois mots doux qui pourtant
taient adresss au gosse qni ve-
nait de s'enlever la casqueile
pour indiquer la dame qu'il
prenait cong d'ejUj
~ -


LE MATIN^U Juillet 1930
Pour AGIR soyons FORTS
F Aprs expneoce faite, les meilleurs rndecius recomman-
dent aujourd'hui :
LHipposarcine Hoy
Le Glyphospher
et comme boisson ra
deux Reconstituants de 1er ordre
frachissante et agrable au got : .
Le Sel de Fruits Crolas
spcialits Iraoaista en vente cfa i Simon Vieux, Pharmacie
Valm, Pharmacie Geffrard tic.
Perd. FATTON, Agent
oimhii -lo 'pli tiellriinl, aiicini
Prsident de Il GtMiiiitl CtaV
usale de l'art au rrue, remit
le Dorleiir Maton et V Pif If t.
Loi lectorale
Mardi dernier. M. Joseph (.. I
frard recevait chez lui le Doc-
teur Moton et Monsieur Favrot
membres de la Commission am-
ricaine charge d'enquter sur
renseignement en Hati.
Le 14.Juillet
Aujourd'hui 11 Juillet est la
l't Nationale de la France. A
. >-lte occasion, S. F. Monsieur
Ferdinand Wiet. F F. et Minis-
tre Plnipotentiaire de la ttpu
li'ique Franaise, recevra dans
! s suions de la Lgation, les
, Franais et les amis de la Fran-
ce
Nous prsentons nos bien sin-
Parmi les invits de marque %, res compliments M. Wiet
se trouvait M. Constantin Ma- ( l'occasion de cette fle. Tous les
yard. t Initions de cur et de culture
Ll Docteur Moton fut salu i (.ui savent ce qu'ils doivent a la
OS jour ,
ou arrive par l'hymne national
amricain qui est l'hymne del
grandeur, de la lorce et de la
prosprit, souligna Geftrsrd.
Le Docteur Moton, assis dans
un grand fauteuil, envelopp
d'unjgrand drapeau haitien.cou
ta uvec plaisir les beaux mor-
ceaux de chants et de piano
excuts avec talent par nos ar-
tistes Constintin Dumerv et
Madame Gefirard.
Au Champagne, Gefirard d-
clara au Docteur Moton qu'il
considre le Prsident lloover,
non pas seulement connue un
citoyen amricain, mais aussi
comme un citoyen de l'humani-
t et un ralisateur; il est donc-
convaincu que le Pi
Ter solu ionuera ces _
problmes haitiens: LInstruc- J
EUGENE ROY
Prsident de la Rpublique
Usant de l'initiative que lui ac-
corde l'ai t. 55 de la Constitution;
Sur le rapport du Secrtaire
d'Etat de l'Intrieur,
Ft de l'avis du Conseil des
Secrtaires d'Ftat,
A PROPOS
Ft le Conseil d'Ftat a vot la
loi suivante :
CHAPITRE PKFMIEH
^"Section 1. De la Capacit
Electorale.
Art. 1er.Sont lecteurs tous
les hatiens Ags de 21 ans ac-
complis, ayant la jouissance et
l'exercice de leurs droits civils
et politiques.
Art. 2. L'exercice du dioit
lectoral se perd avec la qualit
de citoyen hatien par les m-
mes casses qui tout perdre cette
qualit et par suite de condam-
nation contradictoire et dfini-
tive a des peines perptuelles
la lois sfilictivss et intimantes.
Art. '.i. 1.exercice du droit
lectoral est suspendu durant
l'existence des causes qui ont
donn lieu cette suspension :
1" Par l'tal de banqueroutier,
simple ou fraudaient;
2* Par l'tat d interdiction ju-
diciaire;
.'{ Par l'tat d'accusation l-
galement prononce;
I" Par l'ellet de condamna-
tion contradictoiie ou de con-
I i-rance consacreront en .
un peu de leur pense leur, tumace aux peines temporaires
i i i I ..lliwhirjiL' ,ui min ( i .* I . I .
! seconde Patrie qui clbre glo-
1 peusement l'anniversaire de la
prise de la Bastille.
i
La candidature
de Me Pradel
Voici en quels termes La Sen-
tinelle parie de la candidature
la Prsidence de Me Seymour
, Pradel :
i Un intressant appel
) Fn des termes empreints de
i la plus belle sincrit, M. llono-
I r Bucker vienl dans une lettre
[ circulaire adresse ses amis
ufliictives ou infamantes et aux
peines correctionnelles, empor-
tant la suspension en fout ou en
partie, soit des droils civils, soit
seulement des droits polititi-
ques;
5 Par suite de condamnation
pour refus d'tre jur emportant
la suspension des droits politi-
ques;
(1 Par suite de condamnation
pour fraude lectorale.
Cette suspension durera, dans
ce cas, pendant trois ans.
Art. 4 Les hatiens par na-
turalisation ne sont admis
l'exercice du droit lectoral qu'a-
rsident lloo- J a ses compatr.otes.de camper ., jus,i(icalion de cmq J^
deuxgrande S^awCTi^pffnm^ de ^idence sur le territoire de
.. i >i.f.t..n*_ le Me Sfc.'V MOUK Pli \I)bL. i>,nKli110
t on publique dans les masses ft
le dveloppement de T Agricul-
ture sans lesquels aucune vie
nationale n'est possible, et c'est
de la solutiou de ces problmes
que dpend la libration dllaiti; :l
le plus grand crime commis sur j in(;
la terre, accentua Gefirard, a t I |m
commis en
tiens contre
J'ai siiiui sa conduite, dit-il,
I Aarru- (lcPuis :i0 ans> ' a conserv in-
~i(l tacts sa dignit, sa rputation et
4on caractre.
C'est une recommandation qui
toute sou importance en ce
ornent surtout o un vent de
issolntioc al de veulerie soui-
lle sur le Paya tout entier.
Tout le inonde conr.ail la bon
Hati par les tui-
les Haitiens, car les
a Rpublique.
Art. 5. La qualil d'lecteur
sera constate par l'inscription
sur la liste lectorale soit de la
Commune de son domicile civil,
soil de la Commune de son do-
micile politique actuel et par sa
carie d lecteur.
Le domicile civil est rgl par
le code civil.
Le domicile politique s'ac-
i Occupa
une honte nationale; il y a des
milliers de Forbes aux Ftats-
Unis, continua Gefirard, mais il
n'y a qu un Moton,le plus grand
noir amricain qui ait foul le
sol dllaiti.aussi le Docteur Mo-
ton 'ant notre congnre il est
persuad que ds sou arrive a
Washington, il ne manquera pas
de transmettre au Prsidant
Hoover les vux du Peuple liai-
tien et ses desiderata, car c'est
surtout par lui que le Praident
Hoover devra savoir la situation
exacte du peuple hatien qui en
ce moment crve de laim et de
misre.
Notre ami M yard plaa aus-
si, en la circonstance, un mot
heureux e. souhaita au Docteur
Moton de voir se dvelopper
entre les familles de nos cong-
nres amricains et les familles
hatiennes des liens d'troite
amiti ; le Doteur Moton enchan-
t promit de dpenser tous ses
efforts auprs du Prsident Hoo-
ver pour la solution des probl-
mes haitiens et promit de reve-
nir en Hati cette fois avec sa
femme, afin de pouvoir prendre
contact avec les familles ha-
tiennes
L'on cria : Vive le Prsident
Hoover.le sauveur d'Haiti, Vive
le Docteur Moton, Vive llaiti
libre et indpendante!
ASSISTANT.
de la politique.
Aujourd'hui qu'il a pris posi-
lion < ct de celui en qui il
s.ilue un homme patriote et ca-
pable, il importe que tout esprit
srieux prle une oreille alten
tive sa voix al rflchisse un
peu.
Nous y
reviendrons.
plaisir

Mol d'ordre
AK 100
Point de ralliement
La Ouinaude
llsVont lgions les ^cand-
da's, tous trs populaires,
actits.intelligents et...surtout
patriotes dsinlresss; mais
fa victoire aux urnes restera
a ceux^qui auront tait pren
dre; leurs lecteurs le plu-
d'AKlOOau lait de la Guis
naude.
C'est avec plaisir que nous
oublions ci-aprs l'appel de M.
Honor Backer dent parle dans
la note que nous avons rappor-
:e plus haut,le journal Lu Sen-
tinelle :
Cap-Hsitiao, le 7 Juillet 1030.
Monsieur,
Noire pays traverse une p-
riode des plus critiques de son
existence. Le peuple crve de
misre. L'agriculture, la princi-
pale source de notre fortune.est
SU ruine.
Tout est a relaire au point de
vue de l'administration.
Nous avons pour devoir de
proliter de l'occasion qui nous
est oflerte pour 'contribuer
l'amlioration du sort de nous
tous par l'avnement au pouvoir
d'un homme patriote et capable.
l'.ei homme est
Me SEYaiOUB PKADEI, ^;
Candidat la prsidence
J'ai suivi sa conduite depuis
90 ans, il a conserv intacts sa
dignit, sa rputation el son ca-
ractre.
C'est en considrant ses mul-
tiples qualits que j'ai pris la
responsabilit de le recomman-
der a l'attention de mes amis et
des patriotes. C'est un travail
dsintresse que ;e i~;s pour le
bien de mou pays.
Veuillez agrer mes saluta-
tions les meilleures. **
Honor BACK1 H
ss^asMi u t mmmmm*mmmm^*m^~~*mm
Assurez-vous contre accident
la General Accident Fire d
Life Asusrance Corporation Li-
mited . Vve F. Hermingham,
Agent Gnral pour Halti^
lions publiques qu'ils y exer-
cent, pourronl y tre inscrits
sur la liste lectorale en dehors
de toute proccupation de rsi-
dence.
Tout lecteur a un droit d'op-
tion entre sou domicile civil et
son domicile politique.
Art. G Aucun citoyen ne peut
se taire inscrire sur plus d une
liste lectorale, ni voler dans
deux Assembles primaires, ce,
sous les peines prvues aux ar-
ticles 07 et V)H ci-aprs.
La Ville de Port-au-Prince
tant divise en deux Circons-
criptions, les lecteurs de cette
Ville o it la facult de s'inscrire
fans l'une ou l'autre des deux
circonscriptions, mais ne peu-
vent voter qu'une fois et pour
un seul Dput, dans la circons-
cript.on o ils sont inscrits.
CHAPITRE 1.
Skction 2. Formation des listes
lectorales.
Art. 7. Les listes lectorales
sont permanentes.
Elles sont l'objet d'une rvi-
sion annuelle.
L'n dcret du Pouvoir Fxcu-
til dterminera les rgles et les
formes de cette opration.
Lors de la rvision annuelle
et dans les dlais qui seront r-
gls par les Dcrets du Pouvoir
Excutif, tout citoyen omis sur
la liste pourra reprsenter sa
rclamation l'Htel Commu-
nal.
Tout lecteur inscrit sur l'une
des listes de la Circonscription
lectorale pourra rclamer la
radiation ou l'inscription d'un
individu omis ou indment
inscrit, conformment la pro-
cdure qui sera tablie.
Nanmoins, en attendant que
les listes permanentes soient ta-
blies, les inscriptions auront lieu
comme ci-dessous.
Trois mois avant la date de
la runion des Assembles pri-
maires, l'Administration Com-
munale uvileia par arrt pu-
bli au Moniteur et dans les
journaux de la localit, affich
L'Idal Rhum
ALIX ROY
28 annes de succs.
dans les endroits importants de
la Commune, notamment la
porte principale de rHtel Com-
munal et de la Justice de Paix
t rappel par publication de
huitaine en huitaine, le tout
pendant la dure des inscrip-
tions, fous les citoyens jouis-
sant de la capacit lectorale a
venir se faire inscrire l'Htel
Communal sous le contrle de
li Commission d Inscription.
L'Arrt indiquera les jour,
lieu et heure de l'inscription.
Art 8 Le Magistrat Commu-
nal, ou le Prsident de la Com-
mission Communale et deux
Membres tirs au sort publique-
ment parmi les dlgus qui se-
ront dsigns par les candidats
dclars, lorment la Commis-
sion d Inscription. Celle Com-
mission sera prside par le Ma-
gistrat Qommnnal ou le Prsi-
dent de la Commission Com-
munale et leur dlaut, par un
Membre du Conseil ou de la
Commission Communale.
A dlaut de Membres dl-
gus proposs par les candidats
dclars, l'Administration Com-
munale dsignera deux citoyens
notables de la circonscription
adjoindre au Prsident.
La Commission d'inscription
doit tre forme quinze |ours
francs aprs l'arrt Communal
prvu par l'article 7. Le public
sera inform des jour, lieu et
heure de l'ouverture des inscrip
criptions, ainsi que des noms
des Membres de la Commission.
Art. 9. Lorsqu'un Magistrat
Communal se porte candidat
soit aux lections lgislatives,
soit aux lections communales,
dans sa Commune, le Conseil
Commun il dsignera l'un de ses
membres pour prsider la Com-
mission d Inscription.
verra pralablement les parties
i se pourvoir devant les Juges
comptents, et fixera un dlai de
trois jours au plus daus lequel
la partie qui aura lev la ques-
tion prjudicielle devra justifier
de ses diligences.
Il sera procd,en ce cas con -
lormru-mt aux articles 753 et
754 du code de procdure civile.
Notification de la fcision se-
ra, dans les trois purs, faite par
lettre du Juge de Paix, aux par-
? lies intresses.
Art.13. Les dlais prvus aux
deux articles prcdents seront
abrgs et rduits d'heure heu
Candidat la
dputation Nationale
NousZavons revu la a/le
de M" Emmanuel Trouillot,
licenci en Droit, avocat, qui
se porte candidat la dpu-
tation nationale pour la deu-
xime circonscription de fort
au Prince.
Nous avons reu aussi
la carte de notre ami Clment
Lespinasse qui se porte can-
didat pour la 3rae Circons-
cription.
Nos meilleurs vux de
succs les accompagneut au
cours de leur campagne lec-
torale.
sa physionomie.
U sera laiss une colonne
d'observation sans laquelle se
ront indiques sommairement
lonles les dcisions modifies-
tives survenues dans la suite.
Arl. 10. Aprs son inscription
l'lecteur recevra en personne
une carte qui," veine de nullit,
que les contestations soient d-
finitivement tranches avant la
prnoms, ge, profession, lieu
de naissance, rsidence de l-
lecteur et s'il est possible, toutes
autres indications susceptibles
d'tablir son identit avec clar-
A dlaut de Conseil et dans le t, notamment celle relative
cas o c'est le Prsident de la
Commission Communale qui se
porte candidat, le membre le
plus g le remplacera.
Art. 10. La commission
d'inscription est charg de sta-
tuer :
1 Sur les demandes d'inscrip-
tion, leur relus et leur admis-
sion ;
2 Sur les demandes de ra-
diation oprer dans les listes
lectorales,
re pou. les inscriptions des cinq J J^S^M des nonciations
dernier ,our9, de telle sorte n* JJjggJ rel|es reiative<
au Numro d'ordre et aux noms
Clture des registres. el ^^'nt. en outre, i. sera
Les rclamations qui seront ** ,a circonscription de
produites en vertu des articles v0 e' ._._ -_ n Il 12 ci-dessus d-tn les mm- ^-a carte sera s,ft?ee Pa.r .
ttsttSSrftarSfe ASrnV.0nDurant la priode
fiSion"8 d'nPsecr,^ioneS ^ e.ec.ora.e.les candidats oi^i eurs
Art. 14. A l'Htel Communal reprsentants P^rrout sssistar
dechaquecommune.ilyau.a un aux oprations J inscription et
registre d'inscription pour cha- chaque suspens on en Je
tune des sections de vote. I"urne> ft fffliTSLru
Les registres resteront la rles. a,u Nu??/Umlu?i .^
disposition du public tous les inscription de '5**
jours ouvrables*.pendant Cinq ^ort^uTdeca'nd^
Le citoyen qui voudra setaire son reprsentant mandat, pre-
inscrire devra se prsenter en senl ce momeal;
personne el tre identifi. j Mention sera laite de labsen-
Art. 15.Linscription compor- ce ou du relus de signer des
tera un Numro d'ordre, la date candidats ou de leurs repr-
des jours, mois et an, les noms, I sentants.
Tous les 8jours,etce|Usqu la
clture dfinitive.la Commission
d'inscription fera alficher des
listes lectorales comportant
les oprations de la semaine
par placards, la porte princi*
COMPAGNIE
LECTRIQUE
i
Art.ll. Les rclamations pour ^ous venons de recevoir un jeu complet de lustres leclri-
tus d'inscription ou d'admis- (lue? ACME pour maisons. Ces lustres sont du dernier
modle et construits de bronze et aluminium. Ils rendront
la maison plus attractive en donnant en mme temps une
meilleure lumire,
rour introduire
trs bon march
re
sion d'une demande de radia-
tion seront juges en premier
ressort par la Commission d'ins-
cription, dans les 48 heures.
Notification de la dcision se-
ra dans les trois jours faite, par
letlre de la Commission aux par-
ties intresses.
Elles pourront interjeter appel
dans les cinq jours francs de la
notification.
Le Juge de paix statuera dans
les trois jours, sans frais ni for-
me de procdure et sur simple
avertissement donn un jour
auparavant aux parties intres-
ses.
Arl.12 L'appel sera porl de-
vant le juge de paix de la sec-
lion de vote et lorm par simple
dclaration au grefle. Toutefois,
si la demande porte devant lui
implique la solution prjudiciel-
le d'une question d'tat, il ren-
es nouveaux lustres nous les vendons
Le prix des matriels pour installations lectriques ont t
rduits peu prs 50o/o comme vous les constaterez ci-
dessous :
Conduits de 1/2" auparavant 14 cU. le pied maintenant
7 1/2 cls.
Fil auparavant 3 cts. le pied maintenant 1 1/2 c.
Fil auparavant 'M/2cts. le pied maintenant 2 cts.
Lampes Edison Mazda 25 Watts auparavant 40 c. mainte-
nt 2;> cls.
u a n
it 5
Boudions fusible auparavant 10 cts. maintenan
Appareils de chauage au prix de New-York.
Rfrigrateurs General Eleclric au prix de New-York.
Compagnie Electrique.
cls.2
t* *
Les bureaux resteront ouverts les samedis jusqu' 9 hs du
soir. '
Insurance Co
Une des* plus fortes COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE
felt Le BOSS & Co;
Aaents Gnraux

.i,** m


*
;:*r
v*e/e%*ir ^fc.

r *;*,
'*.


LB'MATIN h Juiltet'19
t t- 3
W
PR-CAT-LAN
Si vous avez quelques heures de loisir, le soir, et; que
vous desirez les passer agrablement allez au
Pr-Cat-Tlan
Le Monde
ou vous trouverez, la.plus belle salle de bal, la musique la I
meilleure excute par un orthophonie dernier cri et aussi
lesboissons les plus fraches et les plus pures.
Champagne, bire allemande ou nationale, liqueurs de tou
tes sortes. ^
pale de'l'lltel Communal.
Art. 18. La liste lectorale
contiendra les nonciations des
registres description relatives
aux noms, et prnoms de l'-
lecteur, sous la rubrique d'une
lettre et dans l'ordre alphab-
tique.
Il ? aura autant de listes que
de sections de vote.
Une colonne d observations
servira indiquer les change-
ments survenus.
Art. 19. Tout citoyen lecteur
inscrit sur une liste lectorale
d'une circonscription peut de-
mander la radiation de tout
individu qui y figure,s'il le pr-
tend illgalemedt inscrit.
La demande sera reue un
registre prvu pour les rcla-
mations et contiendra les nom8
et professions du rclamant,
qui lira une lection de domi-
cile au chet-lieu de la Commu-
ne.
A dtaut de ces lormalits, il
sera pass outre.
Mais les formalits remplies,
la demande sera juge comme
il est dit aux arts. 11 et 12 ci-
dessus.
Au cas o la demande -e ra-
diation ne serait pas justifie,
celui qui l'a produite sera pas-
sible d'une amende de Vingt-
cinq Cent '/dindes, sans pr-
judice des dommages intrts
auxquels il pourra tre condam-
n par le Tribunal comptent,
en laveur de la partie intresse.
A suivre.
i
MARIAGE. Nous avons rt
u le foire-part du murage de
Mlle Auxilia Saint-Sulien avec
M. Charles Bodcl Joseph
La Bndiction Nuptiale leur
sera donne le jeudi 7 Aot pro-
chain, 7 heures du malin, en
l'glise Sainte-Anne.
Nos meilleurs vux aux fu-
turs poux.
INDUSTRIE HATIENNE
DARDAr^ELLES
Cigares fins^labriqus St Micheljde l'Attela ve.
La boite de 25 Cigares Marquis Or 2,00
t 25 r -El Victor 2,00
25 ^Londrsi 1,50 J
50 3,00 '
50 Coronationi 4,00
S'adressera : Em. SliVRE
Syndicales Agents de Change.121,Rue des Miracles
En vente chez : Simon VIEUX.
Vve V. DOUYON ( ct de la Post )
x.-^: -
l\ST.U.UTIOXS ll.ll IlU)ll s
Pour les installations lec
triques, les raoleurs.pour les"
rparations des venldateurs,
des trigidaires, des ters a
repasser, Adressez-vous :
Victor CASTEL
Ingnieur Electricien
qui a son actit vingt ans
comme employ la Compa-
gnie d'Eclairage Electrique.
Rue des Miracles
ct du Synpicats de Ageuts
de Change.
Compagnie jt'nrale
Transatlantique
Le steamer Carabe parti
de Bordeaux le 25 juin est
attendu le 14 courant.
Il repartira le mme jour
pour Santiago de Cuba et les
ports du Sud.
La suite de l'itinraire sera
xe l'arrive du navire.
Le steamer "Antilles"
attendu Jacmel le 8 crt., re-
Eartira le mme jour pour
a Guadeloupe et La Marti-
nique, prenant fret et passa-
gers pour l'Europe, en trans
bordement Fort de France.
Poit au-Prince, le 1er Juil-
let 1930.
E. ROBELIN & Co, Agents.
Ce qui n'a Jamais t fait
|Ce qui ne peut tre dpass.
Kola Champaqne
F. SJOURN
Prpar dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Prparation et Venle
PHARMACIE F. SEJOURNE
Angle des^Rues Roux et du Centre.
Hamburg-Amrica-Line
Le navire Adalia , venaut de Kingston, est attendu ic
vers le 19 courant, parlant pour l'Europe via les ports du
Nord, prenant du lrt.
REINBOLD & Co., Agents.
LOTERIE
IDE
l'Association des Membres du Corps Enseignant
et de l'Alliance Franaise
Le prochain tirage de cette loterie est fix au dimanche
3 Aot 1930 9 heures du matin au Caf ELDORADO .
Le Comit d'Administration aviso le public qu'il ne met
dus en vente que 4000 billets au lieu de oOOO.
Le prix du billet est de, 3 gourdes en TROIS coupons d'une
gourde chacun
Les lots gagnants sont augments en nombre et en valeur
conformment la rpartition suivante:
1 Gros lot Gourdes 2,100 4 lots de 30 gourdes 120
j 000 76 lois de 12 Gdes 900
i, 150 2 Ap. du 1er lot 30 G. 64
J lots de 90 270 2 "du 2e gros lot 24 80
^ lots de 60 180 2 du 3e gros lot 15 30
'17 lots se tei minant par les deux derniers chiffres de
trois gros lots. 6 Gdes 702
Ecole des Science
Appli -: ues
Le concours d'admission
l'Ecole des Sciences Appliques
aura lieu le mercredi "23 juillet.
tes candidats sont invites
s'inscrire au Secrtariat de
l'Ecole o le registre sera
ouvert du 7 au 19 juillet, tous
les jours de 8 heures 11 hres
du matin,
l'ort au l'rince,ler iuillet 1930
Le Uiiecteur,
Ucrmann liEHALX
-" -l*'i #.IH MM MUS MM *
^ASTILLES^4J I
Ml RATON
.. -.!..!. , CMATIL-OUVON
cxiscoti
c(6*k\
Toutes les Polices
m
Soulage des maux de tte
et de la nvralgie en 30 mi-
nutes. Arrte un froid le pre-
mier jour et le. malaria eu 3
jours 666 eu tablettes aussi.
HARRY R. KINNEY,
Annonce ses t .lient et
Amis qu'il a trausli sou aie
lier de Vulcanisation et sou
Installation de Soudure Elec-
trique i319 orand'Rue.
fBSJSf
nn

DELA
il nn m
comprennent la Protection contre la *
Foudre sans augmentation de taux
Eny.Le Boss $Co
Agents Gnraux

Mlang dans une
saveur dlicieuse
Si vous aimr: du IM fromage PMM
saurez goter la riche saveur du fro-
uxuue Amricain Kraft. Son galit, $a
texture dure et sa suceur tentent voir*
apptit ti voum apprciant combien un
fromage peut tu* bon a notre premire
bouche.
Des experts ont habilement mlan-
g m fromage de thoiae pour pro-
dure la KNB/ rare du froiuaye Ame-
ricain Kraft. Aprt un nettoyage
acientiflquemtnt complet il peu tt\
livr enveloppe dans Ou papier d* mi-
tai, en morceuux et paguets. Il est hu- '
ndde et frais, pas de schage ni de
moisissure, l'as de crote ni de veau.
KRAF
l'rt/ are avec 1rs plats < msims le fro-
mage Amricain K//i rtliie le gol
les nuls et lis rend / li s appttinanU
Mangez-le tel gueloiju sauhvkhts.
il *t dlicieux et min et contient tout
les lments nutritifs du lait pur.
Demand h fromage Amricain
Kraft d votr* picier.il i n a Mois soyez
er dlire sur la bande de ''tuveloppe
la morgue de garantie
KIIAII (IIIISK
lINrilmln i' :
MWLE1 SALIS C0RP0IATHNI
Porl-au-hiiHY.
CHEESE

i
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotlund )
i ai ia de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse
du monde.
Ses Polices contre incendie couvrent aussi Iestdgts occasionns par la loudre.
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
causs autrui dans sa personne ou dans ses .biens.
Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati
Ses Polices contie accidents sont valables dans l'univers entier. Tous les voya-
geurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accidents
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle u'laut que^de 1/2 % soit 20 dollars L\ C.
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves
SOUS-. GENTS :
Agent (ic ut 1 pour llaili.
|Port-au-Pnnce. JEAN BLANCHE! Jrmie
Aac.r. U*l I
RARBIUUlillERSirl
G. THIERRY & C San
39, Rat Cnuttr AWS I
<'.iin,u. central o
m) j>agci n <.x> AriKlct
contre 4 Ir. 76
Pourla beauts
DE LA
CHEVELURE
8IROP ft
DESCHIENS
d l'Bmoglob Mgta4ftttW du Sang, prmurlt par l'lit* la^dlokU. 9
Oorltnr A f> TfM '.. .i,.., -i am f-rrngiaux Ai/mi tin, le m Hpltmax la a,
,.,-.,, .'51. IlEMS. *. Poe Paul Ijuaii. fArtlil I rtuviiu
Suivez les traces^de Glady
May, actrice pleine d'entrain
dans i Shuftlin Sam de l'Ala
bama qui dit qu'elle a trouv
lExelento la plus dlicieuse
pommade pour les cheveux
qu'elle ait jamais employe
^-"^i L'EXELENTO ._;.
La Pommade de Quinine
est la pommade authentique
elle atteint les racines des che
veux et donne un brillant na-
ture l'qui demeure.
Elle arrte la dmangeaison
du cuir chevelu et rend les
cheveux doux et souples.
I En vente dans toutes les
Sharmacies. Seulement pour
,30 centimes par poste direc
tement.
EXELENTO, MEDIC1NE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S. A.
Agent demandes pour tons
Ecrivez pour renseignement
ALUMINUM LiNE t
Dpartsjdirects de New-Orlansget de MobileJ *
pour les ports Hatiens.
Un sleamer laissera New-Oilans le 6 juillet courant, et
Mobile le 7, directement pour Miragone, ^Port-au-Prince,
Si Marc et les ports du Nord.
Port-au-Prince, le .'i Juillet 19.10
A. de MATTEIS & Co, Agents Gnraux
RHUM HENRI Gardera
En peu de temps, ce pro-
duit remarauable a conquis
de haute lutte une renom-
me des plus enviables.
Demandez toujours le'j
Rhum HENRI Gardera.
i

\W' I-

- s



-Jprfftolf0*
.
n
? ,.
4


Lundi
14 Juillet 1930
Le Matin
4 PAGES
ort-aa-l'rm< e
Tlphone 2248
_
VA*
Cours
rduque l'Intestin

V
Constipation
Entrite
Vertiges
Dyspepsie
Migraines
.
.
itabUtrmtoU CHAILI AIN
PvaratoM-jn Jet hij.ni. de pgrt
15 GRANDS PRIX
J tlt. rue d l'aUncknnti. Parti
el ImMm Ftmrmtclri
Voil le pellt Ktmonior (Sa l'IntsatlD
Pour resfer en bon/tr
sant prenez chaque
soir un comprim de
JUBOL
l.f% tararh ri*iM|nr i f*kntt ..mm.
U\lif, -i.nl l. duu.mr rt U mlllt
I JMof i.*i. ni la oiilipnlion t. fa
n'iif il'tiiif < huit m* t jbi'iiir (ponHc
iim-mI tfPMlgM iti tir I i:/..i .i-ar) H >> iM'ii pli ) Mototftnuf (<*ttrjttt< Mlttrfr*
ri ^Uittlnl.nr* ilttf#*(f)*|ili ulfti lient
une .nljl.l* rt-pri*v |i,ir une Mirlr lr tui-itr ri MiJinti*
lout pftin ij.i j liiaiirpti i lr lii'ur> iiM'im ni i>\i in lr n iiipo
(..... v qui t-it dit Jul-tl I' ttxalH
le thon de H-mini*. . mUnt, ries
m. illird ri > ilrhililr*
/4nrirn cltrf.tr climqur mrdirnl,
In fatuit 4c l/i^/iw rfr Wi'/ii7'rr
vuel
BIRE -NATIONALE*
i i: LA
Brasserie Nationale
Se vend partout Or 0,0 le
verre malgr sa qualit su-
prieure.
Protgez voire poche et
votre sant en la buvant
toujours. I
atarrhe
du Nez ou
de la Gorrie
Mettre Vicks dans
le nez ou le faire
fondre dans l'eau
chaudeet l'inhaler.
CKt
Varo Rub
Pour Tout Refroidissement
A vendre
Divers meubles el ustensiles
de mnage.
S'a TUE SHELL COMPANY
( W. I. ) LIMITED.
Tlphone 2355,
Classiques
titm sivement
Mthode sre Sucer1 s complet
(<,lrt%le cfuwur anne.
Cours du soir pour adulte et
jeunes yens.
ComDtnbilU. Stnographie
anyluise et iranaise, Daty-
lographie avec des spcialistes
pour claque cours.
Eus igncnt"nls du franais,
de l'anylais, de l'allemand, de
l'espagnol. Mthode sans
gale.
' Leons particulires de
Lettres, Sciences et Maihma
tiques aux lves ou en retard
OU ceux qui veulent yaynei
du temps.
Cours de Xiusique ( Solfye,
\ iolon. Piano.)
Pension Scolahe, srieuse et
agrable, avec annexe pour
Etudiants et adultes.
S'adresser Rue Lamarre fW7,
ou llohonez au ho 2891
poui plus amples renseiym
nents.
L'Institut TIPI-ENTIAIjEI-
Reconnu le I i n'nersil
hadienne..
ri - .
A vendre
Un piano droit de fabrica-
tion anglaise, construit sp-
cialement pour les Topiques
Ce pino avait cot hui'
cents Or ( 800 ), on le revend
Or 300.
Une autoinob e Hudson
Coach.
S'adresser an
Dr H. L. BROWN ( M C)
U. S. N Rsidence Rue 5
Avenue Q Phone M C V24-2
ou 163-2, ou voir Clment
Toussaint, la Brigade,
BAR TERMINUS
Place Dessalines
Caf chic, Resiauranl
de premier choix o l'on
trouve toute heure les
consommations les plus d-
licates.
Sandwiches sans pareils.
Bire la pression.
Grand Caf de France
Sous la direction avise el intelligent de Monsieur Fran-
ois Giraldi qui est devenu I associ de Monsieur Fatrtti. e
propritaire de cet tablissement qui nu pas d ega 1,1e bKANi -
CFt DE FRANCE, offre ssaimabet t'distiugrt Cbfeiu,
les conscnimations les plus fl es les vins de t utesprove-
nances les plus choisis, Cigares et Cigarertea, S.ndwiche,
varis, des pris dfiant toute concurrence.
L'accueil le plus sympathique continuer tre le meii
leur alliait du Grand C>f de Fonce.
PA1BIZI A. Ce
Tlphone'^ 1.
>-*

ACTION LECTIVE SUR LE RHIN (
Cure complte de l'ARTHRlTISAlU \
Saison du 20 liai au 25 Septembre
OOURSF.S m TENNIS OOLF POLO THIATttE 'PAS {K*\
PARO~S~POIML^>OUn fcg-B 'lir.niMT* "^
Train directs I PARI M (Caro >1j IC\.': : I '.
En vexitr dai ls prinrlrwV PhrDK'(, V"n-sii^-'-' <-. f*W\ mm*t| '>.
iwunu er.-A*^_: .-.ti.tMir.M. 'w
Tirage de la Halle des Deux Snperbes

NOUS AVONS LE PLAISIR D'ANNONCER AU PUBLIC QUE LE TIRAGE DE
LA RAFLE SE FERA LE:
/ / no

4X
fFred GAIRAUD Propritaire)
NEUF ( 9 ) HEURES DU MATIN.
Les Personnes qui n'ont pas encore pris leur BILLET sont pries de passer en
nos Bureaux, il n'en reste qu'une Trentaine, ou nous envoyer la valeur sous I
enveloppe recommande et nous nous ferons le plaisir de leur expdier j
le Billet par retour du courtier. j
PROFITEZ DE L'UNIQUE CHANCE QUE NOUS VOUS OFFRONS
POUR AVOIR UNE SUPERBE FORD* POUR 3 DOLLARS. j
Nos Agents de la Province et les vendeurs de la Capitale sont pris de nous S
retourner les souches des carnets accompagnes de la Remise I
pa.r| D rentier courrier cette semaine. I
MAITIAV HTOHS S. A.
(jUANDRUE PorU.u-iVince,
TLPHONE: 2379
____i__________
'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs