Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03986
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: April 12, 1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03986

Full Text
lment Magloire
DIRECTEUR
35g, RUE AMERICAINE 1568
TELEPHONE N2^42
jtea* lSHLL HT b70
L'heaac uerl li tue ui
et le Mineur veut qur*|ui wol lairt*
l'aige 1>1 la btr _ /
Biaise PASCAL
PORT-AU-PRlNCg.(jaAITl )
Undui vau WKJO
av
ispoir
pour Hati
*
*
Lundi, jour
de chmage
lt.i:
*
il
il;
y
\ rapport de la commission
Prsident d'tudier les con-
tiens enj Hati est probable-
,Bt assijbon qu'on pourrait
iorer.et si ses recommanda-
tion! {excutes, prompte-
ol et de.bonne toi, Hati sera
; terre plus heureuse qu'elle
ril pendant ces denx der-
jres dcades.* Nous aurions
ihrl que les commissaires
entte plusiranesen expri-
%tla critique de l'occupa*
lojinricaine que leur pro-
unme contenait.nous aurions
jluit qu'ils aient demand le
Bplaceuieut immdiat de no-
[baut commissaire, le gnral
jusell, par un ministre civil,
dous regardons son contrle
fc continue, bien que comme
B probable d'entraver les
mgerneuis que la Commission
tommunde.
l'ou ne mme la commisstoi
Claire, maigre la pressioi
MaiuiMe de .ses suborrion-
,2 1 esprit imprialiste, i
l Pres.'deui Hoover lui
demand de Lire La
faire question nvesliguei
ni la Commission, c'est
ndei comment Duus devons
imretiier d Hati j No> au-
oDs souhaite qu'elle * 'h i
olement cela. Le Prside t n'a
udemande la Commission
tudier Its lesponsabtlites du
toi et nous pensons qu'elle
mit fjii un travail plus hou
(te et plus dcent si elle avait
a so.i itloit douloureux de
locliii e caractre du gnral
oueit et sou record au rao-
o il avait t demande
Kre rappel. Pem-ire a-t-il
icomp >ssant, suite de pen-
... paiieui et prenant de la
tiue. Mais sa pense simple a
Tdtlisur la voie mauvais^ et il
responsable d'uue i.h hon
kUc sur l'ecussou auieiicain.
LepeuUaui.le piog anime po-
de la comm ss.ou est deli
ilieaieiil .iresse u'u.ie manie*
ilioite. Ayant cause le dpi. -
tmeat ou dictateur que le g--
:rl Kusseli avait installe h
luuieuu.prsente un accord pou
Diu.aer un nouveau prside, i
i se consacre a .les lections
luutes et piocch Jines, il it-
tuiuinande que legilia> Rus-
soit leiupiace maihtunu
koiuil pusaVonl l automne ,io
cbdiu pai un ministre civil <
fut te nouveau Minisue se d-
voue a la rapide hauanisstioi
services du gouvernemeu
riien.
Il y a une certaine ironie dan
i louange de la commission d<
iVhninisiration amricaine qu
avait dissous le parlement e
ois les hatiens hors du cou-
doie d'un dpartement aprs u<
mire de leur gouvernement. I
Ja une certaine absurdit dan
udal lgal de la commission d
retourner la base limite des
Mitions haitl^no-amlica me-
frites dans letrau.carcetrai
1 t enfonc dans la gorg*
dUaiti aussi impitoyablemen
qu'aucune de ses subsqueute
basions. Mais le liane expi'i
" ly3(i, et ta commission u un
"*': comme celle o le presen
ffgime don prendre tiu.o'est ui
Ng'ien tait, car pour citer h
Jupon, qui relate la vrii tr
wucemeni,en vente, les acte
l l'attitude des louctiounaire?
wtrait ont donn a votre corn
'ion 1 impression qu'ils a
'ni t bass sur la prsomp
wn que i Occupation commue-
** indfiniment. La chose im-
[oriante maintenant, c'est que
^recommandations de la corn
"^'oa soient actuellement mi-
**eQ vigueur.
pinat la plus sign fie. iv
"* I Chaucne des d*uiU su
*^ts proposes asi W '
^wnwawou reqi'isrt que ma'-
J* qu'une certaine parte d'elfl-
J1** ou ai eguee, le nouva u
*ttire en Hati soit charg du
Jcoird accomplir bieuli l ha-
J*Qitiuu de* services . Tou
JJ^rveur neutre ispulera
' l'eicieure de quelques
24Ucpar e.nuis maldiri-
* P*r les yaukees, maia U
BORNO
Prsident de la Rpublique
Vu l'Article 75 de la Constitu-
tion;
Vu l'Article H de la Loi du 13
Juillet 1D26 relative aux jours
fris;
Considrant que 'le Conseil
d'Etat se runira le 14 Avril
1930 en Assemble Nationale
pour procder aux. Elections
Prsidentielles;
. Sur le rappoi I du Secrtaire
d'Etat de l'Intrieur;
ARRETE: f^J
Art. 1er. Les Services pu-
blics et les Ecoles chmeront
le Lundi 14 Avril courant.
Art. 2. Le prsent Arrt
sera publi A la diligence du Se-
crtaire d'Etat de I Intrieur,
pour tre excut par chacun
des Secrtaires d'Etat en ce qui
le concerne.
Donne au Palais National,
Port au-Pince, le 12 Avril 1930,
an l?7eme de l'Indpendance.
(S) BORNO.
Par le Prsident,
Le Secrtaire d'Etat de I In-
tel ieur,
(S)Ch. deDELVA.
Dclaration
Le Gnral R. P. Williams
dclare protester nergique-
ment contre les propos haute-
ment inconvenants qui lui sont
attribus dans une ,note publie
vendredi par les journaux a Le
Temps et -.Le Nouvelliste ,
se rservant d'exercer toutes
poursuites contre les auteurs de
ces notes calomnieuses.
R. P. WILLIAMS.
Port-au-Prince, Hani,
Apnl 12, 1930.

Mme John H. Russell
Ocore de Cordre
*?%<
r Honneur, Mrite
Le Monde
Mariage. Nous avons reu
le laire-oarldu mariage, de M Ile
Ferni** Ferdinand avec Mr Gran-
ville B. Auguste. La Bn lic-
tion Nuptiale lenr a t donne
le jeuHi 10 Avril en la Chapelle
de l'A chevche.
Meil eurs e npl me ils.
phrase de la Commission une
piolonde s gnification.
Q telques suggestions signif
calives sont enterres moleste-
ment dans le rapport de la
Commission. Spe-aleraen' irn-
jo 'an e esi 11 reco-nn m 1 ition
qui soit pe-mn i 'l i de re-
;ou dit sa poh'bition ce n'a
ia<>e de pi' pniaire trangre
"e la terre. Et les ha iens ac-
cueille: ont la sugg. stion qu'ils
.oient -sorieis d s taxes inler-
nes varies imposes s*ns n
,-essiie pour ac'iv.-r le paiement
le la dlie trangre. Ainsi, aus-
,1,1a ri connaissance de la corn-
mssion del part joue par le
rejuge de race dans la failli e
amricaine en Hati est encou-
rageante, bien qu'on sent quelle
Vendredi aprs-midi, vers les
cinq heures, il y a eu au Palais
National une petite crmonie
aussi simple qu'imposante. Le
Prsident de la Rpublique d-
corai de l'ordre national Hon
neur, hrite, Madame John H.
Kusseli, femme du Haut Com-
missaire Amricain en Hati.
En attachant sur la poitrine,
de Mme Russell la mdaille qui
lui tait accorde, le Prsident
Boi no voqua les services qu'elle
a rendns, les uvres de chari-
t dont elle a t l'initiatrice
Port-au-Prince et les nombreu-
ses qualits quelle a mises au
service de la mission qu elle
s'est toujours donne, celle d'-
tablir un rapprochement de plus
en plus amical entre hatiens et
amricains.
Mme Kusseli, trs mue, r-
pondit en des tei mes appropris
et manilesta la grande joie et h
grande fiert qu'elle prouve
recevoir des mains du t'rsi-
ilent de la H-publique celle hau
te dislinciion.
. Ensuite une coupe de Cham-
pagne fut verse en l'tionueur
de Mute Russell.
{ On remarquait cette cr-
monie, S E. M. le Prsident de
la Rpublique et Mme Louis
Boriio, Mme Daniel Brun. Mlle
Simone Borno M. Henri Borno,
le Ch> f du C >b ne et Mme Luc
Borno, le Gnral Russeb, M. le
Dr t Mme Melhom, le Chet
d'Eai-Major. le G ral Pr-
zeau, les secrtaires d'Eiat San
saricq, Salgtdo, l'aie! et Les
col. M. Lon Laleau, Chef du
Protocole, M. Clment Magloi-
re, Directeur du Matin et Pr-
fet, M. Louis Dorsiuville, Direc
leur de aTBstOi et Conseiller
d Etat, M. et Mme Lonce Bor-
no, VIme Anselme. Mme Cann-
elle, M le Conseiller dEtat et
M.ne Nemours, etc.
Voici la bel'e citation qu'a ni
u!ce Madame John Russt II
qui nous envoyons nos compli
monta les meilleurs:
&dPou< le dvout-m nt excep
tionuel quelle a constamment
tmoign aux uvres de bieu-
_ li .
INXJJOl Rfi
Ufil ivi
s r ALJ/i
' M ii o '
portant te nom Vil Ml
MHMM9J ----m,________r..|[|____1..WI1
i ^;> --OU3 iropos:
' m un. n
A0S8I BON,
KSMOK MEILLEUR UARCII&
FA8SHa VOTRE INTRT
i ' h ;\i!li ment d M
BUOIW ces VOIES RESPIRATOIRES
rw Bmploya i.njoiirs
sV m: YtmvrAMEjmm
KfttTILLB VL3A
, l?J .
I
I

Xm

Les'pnstiHes V'aj.da sont en vente :
Pharmacie W. Buck Port-au-Prince.
Pharmacie Bourraine Port-au-Prince.
Pharmacie Commerciale Port au-Prince.
Pharmacie Brutus Jrmie et toutes les
autres pharmacies.
L'Idal Rhum
ALIX ROY
28 annes de succs.
soit appele a criiiquer Ilue
n Mienne, elle pourrait tre plus Taisance en Ha let pour sou re-
tranche eu rappelant l'aveugle- j marquable concours eu vue de
nent incroyable de certains dvelopper les relations cor
diales entre le peuple d'Hati a*
le peuple amricain.
La fin de la Grande Arme
Il y a dj des brches ctbienlt sera la dissolution de la
Grande A-nie des Disques* Odon . .'^:
Quelques Numros de noirs stock sont dj puiss, d'autres
vont finir vite et des Numros prcdemment impt tes ne
seront plus commands car nous aurons travailler sur des
Numros nouveaux
Livrez donc bravement et au plus lot un dernier assaut
contre les superbes ba aillons de Mislinguett, honteaux, Cumin,
Nino < \alin, Xihiletti, Valse \iennoisc,Jazz,lous litres,Solte
O' chestres,ele,ele, car tous reg etlercz de ne plus trouver
lavenir ces disques merveilleux qui dans une parfaite com-
munion de l esprit latin et des belles affinits de la race ont
po-l dans tout le pays l'lan de la grande joie e du plaisir
dlirt.
Si vous n'avez pas un Iwnoyraph?, procurez vous chuz nous
un Portatif PERLES, aussi ionort que /c grandes ma-
lnnes. -~ ^-
tonctionnaires du Sud oui im-
portrent leur sentiment de cou-
leur dans la rpubli me ngre.
Cependant, il est presque im-
possible d'induire une commis-
sion otlicielle critiquer des
tonctionnaires du Gouverne- J
nent, et celte commission, com-
jare celles varies qui lont
jrede, a bien lai', quoique
mus auuons espr quelle fit
Beaucoup mieux. Se recoin-
nandations.pour l'avenir, sont,
prs tout,ce qui compte le
dus et par implication, elle en-
losse la longue ei souvent so-
litaire campge de The Na-
onjpour remettre en droite
I une le record amricain en
riClU. Toute chose depeud main-
tenant de l'esprit dans lequel
ces recommandations s flectue-
ront. U y ura naturellement,
pins d'une sorte d'effort pour la
,abetage du travail de la com-
mission auquel quelques loac-
uonnaires amkam sadonn-
rant pendant son sjour en Ha r,
* des torcea puissaute* opreut
ouuoaitio i sesrecommanda-
uns. L'admoiitration Hoovar
sa dvouer tranclwrnen
doit
et nei aiuuomem
de..data.laaaccsil.racom
iTndes dans le rapport si la
rsultais actuels doivent tre ac
pl... Toula: TAmiique '
tme se demande si ces m:
maudat.on, seront .
1 excution
Varits
A cause de la pluie :
CANDIO
n'a pu chanter jeudi soir. La
grande once de gala aura li -u
MARDI 15 AVRIL
"^ Programma riche :
~j L* danse infernale
Pouvoi renn'ou en dmmon
Nostiuin devant l'lus oire
Entre : 2 G.; Loges : G. 2,50.
Necrelaa.it
Une dpche reue des Cay< s
nous annonce la mort de Me
Albert Claude, avocat, ancien
Commissaire du Gouvernement,
ancien Inspecteur des Kcolca,
Prsideut da la C< nmissu Communale desCay. s, surva-
nua le mercredi 0 avril Courant.
iSincraa condolances aux
parent* prouve.
Bazar Odon
J. KAHAYANY
Angle tirand'Rue cl Rue Frou.

;..-.a.i"w
U -iSJ*m**J*
t 1,.^1Wl.rt.-.
Hallo Louer
oui-l A \jtnt9t une halle
nenilRue Bomoe foi No 219.
I S'a Jr esse r
OU).} Ch. N. GATiNS
sise
Manu(aclure ffaif^
de Cigaretles
GBARA&G0
Les Ciqarettes
* Des sa lin ien n e
Colon
Rpublicaine
Porl-au-Princienne
irce la finesse de leur arme tout les leuces des
vrais amateurs.
Dclaration
1MEK1US UIG1I 0IS\H^
The Prsidents Commission
wkh rectotl) vi td Hniii.pro-
poseu a plaii loi he purpose of
hrlMPg and obvi- us political
I iobh.ni. Tbia plan was accep-
ked l.y l'lesidtni Uoino, reprt-
{tiiiing tus Ooveiniiitnt and bit
paity, and by the liauers of tbc
opposition gioups. In accordan-
te with the prvisions, M. Eu-
gne Roy was eboseu by ail par-
lits us the candidate whose na-
n e si.en U! Le picsenled (o the
CoiiDiil ol btale to be voted
i.pin on Api il Uth. The Uni-
ttu biaisa (joveriiment lias ap-
I u.m o (lie action of ils cosu-
iiii-sion. M. Roy is the choice
ot ibv Nanon and tbe Uoiled
blaU&Co>iiiUiiiil ueenis s the
Loui.iui Uuiy ol tbe Cosncil ol
State to consumait the plan on
April Ulh next by the lection
ol M .^Eugne Roy.

Dclaration
va
Il MI C4MUU88lBi liUCAB
I
" La Commission PrsidenlielJ*
quia rcemment visit Halia
propose un plan dans le huldf
rsoudre un importnnt piobl-
u i politique, ce plan :i t ai
ctpt par le Prsident rlomore-
pr&entsnt son gouvernemei i
et ton parti et pur Isa leadtia
des groupes de l'opposition.
Daccoid avec les prvisions
de ce plan,M. EugneHiy I t
choisi par tonteslea pailieacosi
me le candidat devant tre pr
tent au Conseil d'Elnt, pour
qu il en lasse l'objet de sou vole
le U avril. Le Gouvernement
des L ats-Unisa approir l'ai
tion de sa Commission. Mon-
sieur Roy est le choix de In Na-
tion et le Gouvernement des
Etals-Unis pense qu'il incombe
nu Conseil d'Etat de consom-
mer le plan le 14 avril prochain
par l'lection de Monsieur Eu-
gne Roy.
Attention
" MADAME,
Si vous voulez men: une
vie tranquille avec votre m
mille, loin des bruits de la
ville cl des incendie! si fr-
quents, conseille votre nia-
li daihetir a "Pta et C.hos,
pour votreikineure.iine pro-
priet pour buiir votre "Villa
des Amours ou bien de "Ma
fend reste \ l'endroit o l'on
bu u actuellement le Monas-
tie Redeniptotiste pour le
pre Manuse, une Eglise St
lierard rdemptorittt et une
grande Ecole des $PKirft
Avec Cft clablissciiieiils re-
ligicu.\,le quartier va piendre
une merveilleuse extension
et une \aleur cxcessiV. im-
mediatement.
Pour des pioprit jeu cet
endroit, adressez-vous au
Docteur MOLIRE, 1067, Rue
Romaine, derrire la Mater-
nit, qui s'euteudra avec vous
pour paytr par termes. On
y a de l'eau,
l'oit auPrince.le9 \viil IMO
Elle miiis dit Sale a aiatger...
1 Table a manger avec ral-
longes.
1 Buffet avec crdence
mi ot.
b i haisoi assertios
1 Vaisselier vitr
9 piecws cher
.'SOL E- AVXll 1M or
Assurez veus contre accioV1 :
la i General Accident Fin
Lil-' A kuisi ce orporaticn |
' mileJ . Yve F. uermujga-.
Ajent G.arai pour Hati.


PAeifc 2
Gnie Municipal
MUTJLTEO
NOS PARCS
MA1JN- 14 Avril UKW
Des so'ms particulier! oui
t apporte., peudaat i'auuce,
a l'amelloratioa les parcs. A
Port-au-Prince, on n continu
les travaux d embellissement
de la Place bessaltues. La r-
gion situe l'est du Palais
National a t nivele; trois
lues largie.-,, reconstruites et
revtues n'asphalte ; I ancien
lit de la ravine nu Bois di
Chne combl} et un vieux
pont, qui la traversait autre
Fois, a t enlev pour rendre
|q ciTCi I ilioo plus tacite eu
celeudroit.
* A la Place lieflrard, on a
enlev I inlgante clture en
1er qui n'avait aucune raison
d'tre; lea trottoirs eu bton
ont maintenant 2"'0 de lar
genr; tes emplaeements situe
.ni nord et au sud de celle
place ont t uivtls et plan-
tes d'arbres, d'aibusles et de
plantes. Le vieux, kiosque d-
moii a t transport a Jeic
mie o il sert encore quel
que chose et permet d'cuno
mise, les kondi de la Commu
ne de Jeremie qui se prpa-
rai! a en Lcheier un.
Ou., commence, Port au
Prince, vers la liu de l'a..ne.
a amnager les jardins devant
le wbaii et le bureau du Port;
l'est une amlioration dont le
besoin se laisait grandement
sentir. Une pelouse a t plan-
te lui centre dt: la VOit spa
Clause, laissant de chaque c
te un espace amplement sut
lisant pour la circulation des
vhicules. Celle pelouse acte
l'Ltat a t nivel, plant de
gazon, d arbres et d ai busu st
ces travaux d'embetliaaemen. \
ont t pousss jusquauxeu
virons du Bureau du Port et
Lu Magasiu de l'Etat. L'en-
semble a beaucoup gagu eu
apparence et l'aspect de ce
quartier ne peut mauquer de
laire uae impression agrable
ur tous les voyageurs qui, vi-
sitant Port-au-Prince, deoai-
jueut pour la plupart a cei
udroit.
La Place de la Cathdrale a
t remblaye, nivele tt plan-
te d'arbres, eu vue des pro-
chains travaux d'embellisse-
ment qui'duiveuty ire antre
pris des le uebui de l'anne
prochaine ; il est projet d'y
tracer des aliees, n'y piantei
des a bustes et ies aib es.
Loujoiuietueat avec le Ser-
vice Technique de l'Agricul-
ture, cie-' piaus ont eie dresses
pour l'embellissement et l'a
mnagement des rlaces Ste.-
Yiine, Petion, Louverlure, et
tes autres de moindre impor*
lance dissmines daus le
ville. Lexecuuou du projel
Mira entreprise l'anne pro
chaue. Ou a coulie au service
le. huique Je l'Agriculture le
soin de prparer des plans
pour l'embellissement des
places Geftrard, de ia Cath
drale ei du Bureau du Port ; il
.. surveille aussi le travail de
I amnagement et la dcora-
tion desjaruins.
Dans les villes de moindre
importance,on n'a pas lait aux
Le Conseil dEtat
est ajourn
ARRT
fcBORNO
Prsident de la H publique.
Vu les Ar ides 5UAat D de lu
Constitution;
.ousiderant qu'une effer-
vescence dangereuse, cre
par des passons aveugles et
par une complte mconnais-
sance des ncessits de l'heure
et des intrts suprieurs ei
permanent:del Republique,
est venue rendre indispensa
Ole la paix publique l jour-
uemeut du Conseil d'Etat en
son actuelle session ;
De lavis du Conseil des Se
Crlaires d Etat,
Arrte :
Art. 1er. Le Coi seil d'E-
tat en Sun actuelle session est
ajourne.
Si avant la fi i du . ii
cooatitutionnel, les circons-
tances le permettent sans
agrmente de plantesetd'ar pans, pendant l'anne, dam
busas tropicaux. La chausse lioratious qui uienteui d'tre
era asphalte. Le vaste espace signales; un s'est content
libre a l'ouest du Magasiu de 1 entretenir.
(IIHOMQUuIS IUIIIYMX
Requte
Hatienne'Au Tribunal
de Cassation
I n yrt>u|K dt- ualioiialislris oVnau
de IV\a< ii.uuui lunaediale
POllT- iU PltlNcE, 2 avril.
In groupe de nationalistes,
avant a leur lte M. J. Junbois,
a euvoy une requte Hoovei
pour qu'il remplace le brigadier
gnral John H. Hussell, haut-
commissaire amricain, pu un
envoy Civil, et nielle lin
l'occupation immdiatement au
heu ne procder par chelons,
comme le conseille le rapport
de la commission!
Le groupe de M. Jolibots ue
sympathise pas avec les giou
pes pj noies l lis l'avorablis
au rapport.
Lji requte envoye au presi
dni un demande galement de
donner des ordres au gnera
Husseil, pour qu n inteiaise au
constil d'tat de voter des lo.>
durant la priode sparant les
lections do vi. Eugne Koy de
Sun entre en charge.
Ou estime joue les trais d'oc-
cupation de I Amrique a'el-
Vent a 23 millions de dollar
Les hommes de troupe aussi
que leurs olflciera expriment le
dsir de quuler Hum la plu loi
pussible. Leuis I,nulles sont
naturellement du mme avis.
Limui uoune imctiutads .ue
la d.ue d vacuation, peu d'.i-
mi icains ont eueoie pu taire
des pro|tts de dpart Utlimtils.
Heuiiioup demie eux peuseul
que lu question sera leglee cet
auioniue.i suivuul.ai'issue,d e s
lection.
I

Vendredi 11^du courant a eu
lieu au Tribunal de Cassation la
prestation de sei nient de Me
Grvy Jean comme Substitut du
Commissa re du Guuveiiieme-
ns < t II iut 11ibunel.
Le l'i ibunal se forme sous I.
prsidette*de son viee-pren
FlCbiar Anselme. Le sig<- du
Parquet est occup par le titu-
laire Me A tut Hameau.
La glande saile dauuience.esi
remplie.
Le prsident annonce Pou-
v: dure de l'audience solennellt.
Puis, il invite le nouveau >ubs-
iitut a prter le teimenl nblig< -
Me (Jivy .lean
et pionoiice les
lev 18
La Chine mcontente
LO^.v.NoLLLbLu Uliu p..t-
lam lourtte.A iio.i_)wooa vioctt
le ,>'vi ;uei une nergique
i piote^iatiouj.uu, couverai ment
I chinois.
Celui-ci s indigne que les au-
leui dejBims, connue d'ailleurs
|ceu* d romans et ue pices de
thtre, meiieui tou|OUjrs ea
taeji des Lniooie ifuaud n
Litfl in. |U d tratre ou de ?!-
Cette p. qu
[eouctMiie le m sa hvrea
Jnii, emotiou
mi. nil o eile vise le
[a il n en esi plus de
m u -'a Chine eouiie it, m
tu lue millions de s,
,1 laul tu.iuger leur
btl.
ton e.
nain et pionotice les parole;-
sacramentelles.Le Prsidant: L*
loi mule de ce serment vous obti
g a vous y ecidormer enli e-
tnent,la Justice,la Socit comp
teut sur vous.
Me Arthur Rameau, dans un
discours 1res appropn, telicile
ie nouveau Substitut sur qui
l'tSt arrte le thon de S. E. le
Prsident de la Rpublique. Le
''aiquel tiu tribunal de Lassa-
lion est lier de le possder dan
oo sein, tlt, etc.
.Vie Ciievy Jean n'est pas l'ai-
N b avait prpar uu travail.
.e tU'ioi de ce morceau n'est
pas uresuui. li le reg' elle bien.
Le prsident lui l'an obse v ur,
(]U1 son morceau sera coul et
entendu. Mais orvy souhaite,
t n tout cas, que l'echo en par-
vienne a Me hiheart. Je lui en
rai pari, du le prsident
Un souvenir d'enfance. Il le
mit avec tuui d'ail il de
inaitrl q-ie l'auditoiie I coule
dSSM un Mleuce leligieux.
li st irai applaudi. I< sdressi
. remai cimenta au Titulaire
du Paquet.
' On se spare.Et chacun s'm-
ut, la mata ju Nou-
u s I
En Premiers Inniernce
La foule se dverso au Tribu
i tl de l'ieiuiic loslauCS ou U
uoyeu Marc Atiy doit pro
mr a li prestation de sei m
K) Dalentourt o
liuwarre du Qottfw
ueuii. et de J.B Lon Vieux
langer pour la paix publique,
ni arrt spcial xera la date
de la reprise de la session.
Art. 2 Le prsent Arrt
sera publi et excut la dili-
gence du Secrtaire d'Etat de
l'Intrieur.
Donn au Palais National,
Port au-Piince, le 13 Avril 1930,
an l'Heine de I Indp-ndance.
BORNO.
Par le Prsident:
Le Secriaire d'Etat de l'In-
trieur et des Travaux Publics:
Ch. de DLVA.
Le Secriaire d'Etnl de la Justice:
PAHET.
Le Secrtaire d Etat de l'Instruc-
tion Pubhque.de I Agriculture
et du Travail :
E. LESCOT.
Le Secrtaire d'E'al des Rela-
tions Exirieures et des Cultes:
A. C SANSARICQ.
Le Secret ire dliiai des Finan-
ces et du Commerce, p. i. :
A. C. SANSAMCQ.
hi-missiiMi duo Secriaire Samedi inaun, M. b rancis Sai- enici in.uii le rapport des ex-
gado, Seciiaire d'Eiat des Fi- peils.il .sea procd le lundi
nanccsetdu Commerce a remis viugt huit Avril rail neuf cent
sa dmission au Prsident de la trente, a deux heures de i'a-
Kpubnque
Cette dmission a t BCCep-
te.
A MDITER
,1c pense a celte jolie lubie de l.a
Fontaine qui i'appileL Chne et
le Roseau. Parce temps d'orage.
mourir, puiqu* c'est ici-bas la sort
des eliese dea chOMS, il vaut mieux
mourir chne... Le labulisle n'a |)j~
tout dit -A fonte de plier, le roseau,
lui aussi, ne se releva plus...
Quand on a lait tout son devoir,
(juaml on a tent l'impossible,se tenu
usa place, quelle force La dignit
devient la luprma MgWN, la fiert
un bouclier, i orgueil une vertu.
Gabriel ALPHAU1).
Vente
sur licitation
ii i vertu i uu jugeiueui
reudu pat le Tribunal de pre-
mire Instance de l'on au-
Prince le 17 Octobre mit neui
eut vingt, lient, ordonnant li
u irtage U s succession ei com
iiiiiiitut des poux Exunn
Laguerre, de leur vivaot.pro
I i iri.in e,demeurant et do m ici
hes .< Keuscotl 5me sec ion
rurale des SiUrailles, com-
uiuue Ue l'eliou-Vtlie ; 2ud u
second jugement rendu pai
le r ri bu nul tte premire lus-
lance de I Ol au-i'iuiee le
comme Substitut. La loule st
r osait.
A tout Seigaeur, tout honneur
Me Dalencoart prte le ser
meut. Le Substitut La noue tau
le discours d usage. L'est son
cojui qui parle. C'est pourquoi i
n u p.i> ju&t n; u\t ire decouti
ses paioies au papier. Il les im-
provise.
* e Commissaire Dalencour
prend place au Parque*.
Me J. b. Lon Vieux prte
son tour le serment.
Discours du Doyen a Citation
directe, .Fiagaui dlit . L'es.
Me Lon Nau. Il parle au nom
du balle.iU. 0>i connat ses la
un.*, b touruii encore une Iota
un joli moi ci au tu iaue.
M Da.encourt remercie S
i',. le prsident de la rpubli-
que de I honneur qu'il lui tait,
en lappelani dirriger le Par-
quet du Tribunal de Premire
luduuce de l\Hl au Punce.
Sa rutttt Ui.-il, 'doit iiepaiia-
g6s p.>r tOul Se CUuafcllieib,
ju^es, avocats, etc. sic
fui, il adies en des terme
e.odieux au Suustuut Vieux,
li Bat applaudi.
nattl, Me. Vieux tire
son papier. Lu di^couis pro-
tond, eiuuiile i!e science sociu-
e, Ohm, tourne, ce discoui
>onl applauJls.
Noua pr* uons nos compii-j
uicntsaux nouveaux dignitaires (
pis-niidi et pai le ministre
de Me Andie Lamothe.Notai-
re a lu rsidtnie de Petion-
Villc, commis a cet eflel, la
ve ite au plus otlrant et der-
nier enchrisseur d'une pro-
pi leie fonds et btisses sise a
Domt KenscolT, iue section
ruiaie des Soi ailus, coin-
innne de lJetiou-Vilie de la
conieuauce de cent quatre
vingt sept pieds six pouces de
t'. cadeau cte sud, le ct
tippose nord mesurant ceut
quatre vingt sept pieds trois
pouces sur quatre ingl six
piedsau cie Est eteinquaute
pieiis au cte Ouest, borne,
savoir ; au nord et l'est
par le reste de la proprit.
iu sud, par le chemin de Ko
biii-Keiiscotl et a 1 ouest pa
ou passage commun conlig <
i la proprit ue Mi KraucK
J. Mai m. suiVaiil pan geu-
meirai de l'a penleur Heli
^ciiituug. .l'elie d'ailleurs que
celle piop.iete se poursuit,
CUUlporte cl se fini sans au
- nue exception ni reserve.
L'adjudication aura Heu sur
a mise a p. i.\ de huit cents
oltars, oi amricain, (ixe
par les expe ts, outie les
Laigts de ienebere or 800.
Au.v requ.e, poursuite e
ldi0euce de lo .vlad .me Vva
Jurceus Jean baptiste, ne
Voulu Laguerie.propi letaire,
iciiKiii..m et douikiliee a
i-'ort-au Pi ince, 2o Madame
ricuriette Laguerre, piopri
Mire, domicilie a Pori-au
'r.nce, deineuraut actueite-
iiient aaCamague( Cuba ). do
m sieur Paul Jeau Baptiste,
tuteur daut des mineurs Pri-
vt, i^icouoie Einiiie.et.Odette
laguerre, lesquels mineurs
veuaut par itpieseuiauou de:
ieur mre Maria Laguerre; /o
Martial Laguerre, o Mou-
sieur Kuic LigueireUo Albert
i^agueire, 7o Madame Paul
Liueicc, go le sieur Paul
tiueice, celui-ci eu cause pour
luulo sitioii maritale, de\
.i uittia.propiietaiies.Ueineu
i an i et domicilies a keuscotl',
bmm section des sourailles,
lo.muuue lePetiou-Vilie,Ar-
roudissement de Port au-
Priuce, tous ayant pour avo-
cats Mes^Hermann Baron et
Uuanuae M.Auguste.avec lec-
luu .......da eu leur La
n h i iiau-t'i'.ucc,Kue
Koux No 337.
Pour plus amples rense
g.iem ut-j, s adresser aux avo-
cats uo iisuiva us et ad No-
taire Audre LimotUc, :-vieposi
t.ire du cahier des enarges.
Fort au Prmce.le 12 Avril 1!'
li. BAKO.N, av. Athauase
M. AUtiU^l^av.
i --------------------- -
Au Capitule
Grand'Rue. Phone N 2296
Succursale de
MOHR & LAUHIN
La Maison de la place la mieux approvisionne dans son
genre, et o, par l'accueil qu'on y reoit, on se sent chez soi.
On y^treuve toujours un Stock constamment renouvel
des appareils suivants des marques les plus rputes :
Appareils Pholoqraphi-
ques el accessoires *Kodak*
Phonographes & Disques
Brunswick *mAqencc
Gnrale.
Lampes Krosine Manchons "Alladin".
fdasseurs en acier, Fournitures de Bureau Ace v'eta lires
Machines \dditionner 'Burroughs".
Machines crire 'Royal".
Rubans pour Machines^crire et pipier)Ci<,biiie"Panjnii."
Les fameuses plumes
Parker
Encres "Waterman" de toutes les couleurs.
Porte-mines automatiques et croyons.
Produits pharmaceutiques Squibb".
Chocolats "Schraltt".
Addition continuelle de nouveaux articles.
Accessoites dautomobilse
Ru Prou, ! U vaut c"es Miracesl.
Gazoline, Huile, Graisses,
Pneus,'Chambres jAir.
etc. etc.
Tlphone : 3454
****\ .. . /. .j ,:-i
I
1
fendant le*. M. ..*
d'fitudes
Une lumire adquate j"i t
un rle extraordinairem ni
imporlant.
Elle ne facilite pan et sli
mute seulement te detrnir,
mais protge les ueux dli
cats de l t\r el vite une
faiblesse [nenuiium- ue .
vue-
l-'ne lampe Coleman in-
nondc tu salle d uni- brillait-
te lumire qui dailteuri
diffuse sa clart avec dou-
ceur.
Elle est portative, elle peut
'ire facili ment transpui.ee
n imparti o dans la mai-
son.
Evitez les ennuis des an-
ciennes lampes et faites une
conomie cotmidtrable de
combustion.
Vente en g rot et en d ffaWi
WEST l.\nr'
TRADIVCi Cr
Port-an Prince /
Cnlcman l.amn A Slnne
eman


r

LL MA1UV 14 Avril MU
H _'J
lirestone
ECOUTEZ M SELLE
La qualit qui se manifeste dans une dme grandement prolonge, est la seule raison du fait que FIHESTOXE resi
en plus grande demande que jamais. Les Fueus et Chambres air FIRtSTONE pour autos de luxe, autos de travail Ou
camion, sont maintenant univeitellement reconnus les meilleurs.
La confiance publique dans l'habilit de FIRESTONE de tabriquer lesJPneus & Chambres air pourplus de
kilomtres par dollar, est la garantie pour chaque acheteur que les pneus FIPESTONE
vous garantissent le maximum de dure et de kilomtre que vous pouvez esprer d'un
pneu.
La prochaine lois sojez sr d'acheter uu pneu FIRESTONE avec sa chambre air
rouge FIRESTONE
Attentif!!! HAI>1>ELEZ-VOUS que le nouveau pneu FIRESTONE SUPRME
1 *-|-^'"s,AV/l.l Balloon est le pneu le plus sr, le plus fort, en somme
le plus durable'pneu fabriqu. Les nouveaux SUPRME FIRESTONE sont 40 pour
cent plus lorts que les pueus Heavy DUTY. L'paisseurdu couatchouc protecteur sur
ces pneus est 30 pour cent suprieur.
Les Pneus bireslone, les tubes bireslone, iesPatches
et ciment birestone donnent toutes les Garanties
que les motoristes prudents recherchent.
TOUTES DIMENSIONS POUR AUTOS ET CAMIONS EN STOCK
L. PREETZMANN-AGGERHOLM & C
Agents Gnraux, Rue du Quai.
NOUVEAU SERVICE
DE RESTAURANT
Hors d uvre varis ou
Plats du Jour
DESSERT
Le tout pour Gourdes 2,50
VINS TWK6 A) GNE MEIS CHOISI, P. P. PATRIZI
Le Ouais et l exploitation des M*
mh h alcooliques
OTTAV A L'oppos;on au
piuiei de loi gouvernemental
interdisant l'exportation des
bo hsuns g|( ooliques aux Etats-
Unis commue se nianiftsier
au Senti. Le snateur Tanner
estime que la mesure vote par
les Communes est un acte po-
litique et qu'il taut soumettre
le projet une commission
spciale qui dterminera son
ettei sur la situation conomi-
que du Canada et ses relations
interna mnales.
A vendre ^
Bar et Restaurant
S 4*-'- ette
1 OrtophoDtc Victrola et 100
plaques.
1 Table ronde
1 Dressoir
1 Glacire.
1 Machine coudre SiDger.
1 Grand Lit.
1 Grande Table
1 Commode
( Chaises du pays vernies.
S'adiesser a
OESTERLE
Sergi nt Quartermaster.
U >.M C in tic du Club
Aniri ain, Turgeau.
MMi
On trouvi ra au Bar et Ri s
lauraut La Coquille angle
des rues Si Honor et Grand
SPORTMEN&ATHUTKS rlSZ1
ses.
Un service spcial* ns^ure
a toi t< s s lu uns. du jl r et
de la di it : la t;-s e di raie,
dej hoc!; o It gn n l veut
de"lAK100 au tait et glace
pour !a modique somme de
vingt-cinq centimes.
Une minutes i assit- a la
'Coquette vous y conduira
toujours.
LES MUSCLEURS
Sont arrivs. Le Stock s'en lve./: pi de ni en t.
DpftV hezvous si vous en dbirez un.
Joe WOOLLEY
Coin Rues Fort Ver & Amricaine.
I Toutes les Polices
DE LA
Pour ks hommes -ussi

comprennent la Protection contre la
Foudre sans auam ntation de tauv |
I
lEtigLeBossCo
Agents Gnraux
S
is
De plus en plus les hom-
mes comprennent que leur
personnalit dpend de leur
attrait personnelelquecette
attraction personnelle est ba-
se ou contrarie par la che-
velure. Us trouvent dans
L'Exelento
Quinine Pommada
La combinaison idale pour
l'attrait et la sant de la che-
velure.
Une chevelure qui n'est pas
en sant ne peut tre attra-
yante La Pommade de Qui*
nine Exelento est une prpa-
tion mdicale.Elle embellit la
chevelure et la rend souple et
soyeuse, de telle sorte qu'elle
nouint uuksi la chevelure et
l. beaut at la sant,
u chas tons les dro-
guistes Poui 0,10 centime
seulement, u>st aspdi ui
rception du pris.
EAhLfcVlU.JfcD.CINli
lOUPAKT
ATLANTA, GEORG1A U.S.A.
Agents demandes pour tous
pays.
oarivas pour reDsetgneuMmts.
^ FAI BLEMI
] OEDiLIT
L*ll
*:$
SIROP ItS
DESCHIENS
l'Hoglob'n
B0Drat*ar <1a Bing prMorit f" f*Ht*> ratrllosle. %
waprltur A .'a rlnail arum * tix frrn( oni A Omit <(/ ; nAnliwx dm 'tri,
i>* ,t o".i : occoMiiNa. . i m fnu n,,H!rj. rAnu .. n. ,.< .
?>*:.' Jfc.
*
^iPI*

i
VOUS TROUVEREZ
CHEZ H. BALLON! Fils
3 grandes marques de lit
enfer.
Simmons companv
Laite Lonq Steel Beed
Fdral Steel Beed.
Les modles sont des plus
nouveaux, et des nrix
absolument exceptionnels.

^2
i mued
ACTICN KLlCTIVaT U LF J
Cure complte de l'ART'^TSME
Saison d<' SU M.-ii au 25 B*t
pou a.. . >** V
fJl tOIA"* i '-"9
Tr tl'
l i


Lundi
14 Avril 1930
ASSUREZ-VOUS
Le Matin
#v-.


la
General Accident Pire & Lile
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotl and )
lar'u Genehvl estime des plus puissantes et des plus vastes organisi.iion
ce geiire. Le soleil ne se couche jaunis sur sou champ d action qui embrasse
"svices contre incendie .couvrent aussi les dgts occasionns par la ionrtre.
Ses polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
jss autrui dans sa perso me ou daus ses biens.
Ses Polices Maritime! mtes par ses branches d Europe sont payables en Hati
Ses Polices contre accidents sont valables dans l univers entier. Tous le voya-
is devraient donc prendre la prcaution de se munir d une police coure aeeuknts
L moins 4000 dollars, la prime annuelle u tant que de 1/2 % oit <">*" l'<*
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Cayes
.\,,-.( l.i.ii.',, : m. u l l:illi.
SOUS-'CENTS:
Agent Gunvi pour lia in".
Port-au-Prince. <* G1LG
JEAN BLANCHKT Je:mir.

24me dlVNtE N" 6970
r ori-au-Frince
Tlphone : 2242
L
Insurance Co
Une des plus fortes COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE1
EUG. Le BOSSE & Co
Aaents Gnraux
s
1
4 PAGES
Panama Railroad Steamship Line
Service de fret et de passagers entie
Moatatr* ^-^RlT0Rde" COE"
. u o-iService de transport de passagers edu tr. entre Haiti
plttS rapideetleplusaueusc r.8io:^ Caaal ZoaCt istii.ne de Pam.na
cl,es p$.aM **iim
MrsAfl^S,DON & Go- 17 James Street, Liverpool, England
The wUowiag arr oar AaeiU ai principal perts m Europe ;
ENGLAND, SCOTLAND. frange.
Messrs M. W, SHELDON & Go.,
17 James atreet, Liverpool, England
In France, Messrs G. W. Sheldon & Co. are represented by the followin rms
GLBLATLY HliNKEY & Co
21 Mae del Kepuonque
Marseilles.
HauNU t*ER0N & oi I-td.*
J> Quai George Y.
Havre.
Hernu PeRon & Go., Ltd.
Hue du Muuliu Vapeur,
Boulogne sur Mer.
Copenhague, Danemark. & G"
Messrs E. A. Benoix & Go
21 Alleugaae, cojjeuUa^eu.
OSLO.NOrtWAY. __
luieiudUoaai
Spediuou!>eikdp Ualo.
Hamburg, uermany.
MM.Atlantic Freight Corp'n
Hambarg.
Hernu Peron & Cu Ltd.
k95 Rue des Marais,
Paris.
Hernu Peron & Go Ltd.,
Rue de la l'rauquilit,
Duukerque.
Hernu Peron & Go Ltd.,
^, .9 nue Roy,
. Bordeaux.
..a Genoe, Italy.
Messrs Henhy ^oh & Clerici,
Piazza b.AlATTEO.iNo lUenoa
, ^lottenbubg. weden. 5
.Noruisk Lxprcss,
Coiheuburg,
Bremen, Germany.
Messis Atlantic Freight
Gorp'n.
'*' '-Bremen. *
fcROTTERD\M, HOLLANU.
I^Messrs atlantic Freinght
Gorp'n.,
Rotterdam,
Occasion exceptionnelle
Au Paris Bazar
En face de la Halle de MM. Reinbold &C
Accourez ton il Paris Bazar de PETE MOWft, \ousy trouverez kssrtielw
suivauls de tonte frakheur, a un Ifll dliant toute eoncurn-ace _^
Souliers lanires pour dames Bas sole sup. 3 pour 2,50 Grande baisse sur l lot de
^ toutes nuances ) Or 5,00 Echarpes de soie, chapeaux de paille a
Souliers satin noir etcuir.OO toutes nuances 3,00 che0IS2Jahom..Man.
pour hommes 4,o0 .hles soie brods espa- _
Maillots de bain pure laine gnols partir de 15,00
avec chapeaux en Voiliers pour dames
caoutchouc 3,<)0 Bis sport pour hommes
battant en undras su p. 3,00
i chemises hommes i Vf a n-
battani en madras 3 pour 7,50
Tablier e.i c ioui h > i
pour d i ues <:i i-elie,
Piioie eu eau ncti >jc
pour bbs
i'antalon de soie
pour dames
Grande m > \'h >ir>,tie }
__ soie harleston
et entants
0.'<> Casquettes pour hom.
i e. eutanis
1,30 Chapeaux de toile
pi entants
*u Chapeaux de paille
pour fillettes (noire,) 1,00
2,50 I Valises d'coliers 1,50
i { q Ghem Mahattan l"*l c
' a partn de
Chaussettes soie su-
1 asst. 3 pour
Cravates
L00. Cravates
Jeu de cravat.
chettes 1,50 et 2,00
Cadeaux divers, etc.
5,00
2,50
0,40
0,50
Ji
Cours
Classioues
' 12me Philosophie inclu
sivement.
Mthode sre, Succs com-
plet contrle chaque anne.
Cours du Soir pour, Aduhes
et Jeunes Gens.
Comptabilit Stnographie
anglais et franaise, Dactylo
graphie avec des spcialiste*
pour chaque cours.
|EuNeigueuicni du Fianais,
de l'Augiais, de l'Aliem. nJ.dr
l Espagnol. Mthode sans
gale.
Leons particulires de
Lettres, Sciences et Mathma-
tiques aux lves ou en re
tard ou ceux qui veulent
gaguer dn temps.
Cours de Musique(Soltge.
Violon, Piano).
-, srieuse
anetsl pour
Btn'llaotf ut Adultes.
S'adresser Rue Lnmaira,1537.
ou tlphones au No 2891
pour plus amples renseigne-
ments.
LINS! 1:
Tipi'FNHAUEH
Reconnu dt i Diversit
Haiiieune.
RHUM HENRI Gardre
En peu de temps ce pro-
duit remarauable a conquis
de haute lutte une renom-
me des plus enviables.
Demandez toujours le
Rhum HENRI Gardre-
ALUMINUM UNE
Dpart rgulier de New-Orlans et de Mobile
pour Port-au-Prince.
Cn steamer laissera NewOrkaus le 1> a.rii et Mobile
H pour Port de Faix, Gonaives et l'ort su i rijace.
De New-Orlans
12 vril
M *vril
lO.Mai J J,
i Juin
21 Juin
De Mobile Attendu Port au PrW
14 Avril -il Avril
. i Mai
12 Mai 19 Ma
9 Juin io Juin
23 Juin 30 Juin
Ce 2 Avril i9.>o.
A. de MATTFIS & Co, Ajjente gnrat.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs