Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03982
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: April 8, 1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03982

Full Text
lment Magloire
m U1KECTEUR.
35g, RUE AMERICAINE 1358
TELEPHONE N2242
Od esl qnflqntioU ru
de l'esprit, Bill oo ;;o l*e-.
avec dn-jugeoieot.
UROCIIIFOICULI
24emf ANNEfc Um W6G
PORT-AU-PRINCE (HATI )
MERCREDI 0 AVRIL 19M
a Situation
dnie Municipal
Hier, nous avons parl de
position constitutionnelle
icd'aprs nos informations,
ilioseil d'Etat eniend pren-
I dans 1 e s circonstances
tentes et ce point de vue
Les Rues de Port-au-Prince
A Port-ad-Primce, l'amlio-
ration la plus importante s'est
produite l'a v e n u e John
apparatre considrable-1 Brown qu'on a recouverte de
Lt largi le plan sur lequel I macadam imprgn dasphal-
2 se jouer les vnements I te,depuis le Chemm des Dalles
jusqu' la rue Bazelais, sut
ioiati
tendus.
Convenons d'ailleurs, sans
Ljtation d'aucune sorte, que
He position sied une as-
inble de lgislateurs et
toi pouvons ajouter que
ut la seule qui lui soit pos-
ble convenablemeot.
Car, ce qui s'est pass au
lebois, depuis le 9 mars jus-
giu 20, est franchement du
imiine rvolutionnaire, ei
tous y avons rencontre
|ude biio, c'est que, quo
l'aient pu dire plusieurs
vaches devant la table des
ftquteurs amricains, aucu
poitrint u'etait expose a
Lune balle. Ce n'est pas
oins la rvolution, au sens
mol qui exprime le t'ai
sortir de la lgalit et dt
ordre constitutionnel.
Or, quels juristes de gnie
pu dune convaincre la
fcmmission amricaine qu'il
wvait, en Hati, y avoir al-
ince entre le i ouvoir char-
Ide taire les lois, de garder
Constitution, et le pouvon
olutionnaire qui, par dfi
lion, est subversif de l'ordre
oise?
C'est le triomphe de cette
qui a amen le plan r-
mtionnaire Forbes la por-
du Conseil d'Etat, en tant
Icspunsable de l'tat d'esprit
rie actuellement autour de
vnement du 14 avril pro-
bain Car, c'est la rvolution
l'on a amene devant cette
orte tt qui en demande 1 en-
te svec arrogance et tu-
lolte.
11 manque vraiment une
bose au plan amricain poui
Ire complet et praticable:
'est de se suiire lui-mme
t de se passer de L pioce
dure et de la formule de le
fclisation qu'il vient deman-
der au Couseil d'Etat. Il n'est
pu dans les habitudes de 1
rvolution de demander sa
complicit l'appaieil legisla
l'Ut de l'avoir lait constitut
^ point faible du plan de la
ommissiou amricaine.
Quoiqu'on ait pu diie et
terne sur le conseil d'Etat
investi dans les circonstances
sctuelles des redoutables pou-
voirs de l'Assemble Natio-
Me, il n'y a pour lui, dans les
conjonctures prsentes, que
dux alternatives
Ou bien disparatre volon-
tairement devant le plan r-
volutionnaire pour ne pas
commettre le non-sens de le
ratifier; ce qui serait d'ail
** la fuile devant le de
voir.
Ou bien se dresser conbe
*i de toute la hauteur de
100 autoriteconstitutionnelle
Mais le plan est, ce point
*.*oe une trange combi
fcison qui demande au Con-
ji d'Etat de l'absorber.quitte
**n mourir aprs. C'est la ri-
fle.
*ua ave un projet de
ttuurlag*, voyes.

1 Drap pur Hl/d rangs jours
J Taies d'oreiller pur fil.
' Drtpt toilecolou (grands)
Tie*
Servieiits toilette,
b.n.
^{rchons essuie verre.
* Nappes damasses 6 cou-
o aeiviet es damasses.
a Pices, chez
une largeur de 11 mtres. Ct
type de revtement est beau-
coup plus rsistant que l'as-
phaltage simple autrefois pi a-
tique dans la ville.
Pendant 1 anue, on a pu re
couvrir 31.310 mtrs carrs
de nouveau revtement au
macadam et 25 220mti es car-
res de revtement l'asphalte,
a l'avenue John Brown au
Bois Veina, a la Place Dcssa-
nnes, a 1 avenue ue Tu geau
et dam la cour situe derrii t
le Palais des Fiuam.es. En ou
ne, on a entretenu et repare
G.360 mtres caris de rues
macadamises, 4895 mtres
carrs de rues asphaltes et
895 mtres caries de rues eu
bton.
Certains projets d'largisse-
ment de rues, entrepris du
tant l'anne prddente, ont
ete continues, entre autres ce-
lui du Chemin des Dalles et
lui e portion de h rue du
L)r Audain. Ou a achet les
terrains privs ncessaires
l'largissement de la rue Ca-
pois
L'IM Rhum
la circulation ne permettra
pas de continuer suivre un
systme qui convient aux rues
larges desservant le quai tiers
de rsidences. Le nouveau
projet prvoit une largeur de
chausse de 7 mtres on plus,
suivant l'emplacement de la
rue par rapport l'intensit
de la circulation. U eu rsulte
in cot moins lev pour le
pavage d'uue rue amliore.
De plus, un espace reste li-
b>e, de chaque ct, o les
voitures pourront stationner
et o,plus t rd, seront plants!
du gazon et des arbres, pour
attnuer l'aideur du soleil du-
rant le jour et diminuer la
chaleur qui rayonne pendant
la nuit. Ou aura, ainsi, un
emplacement o les poteaux
lectriques, les conduites
d'eau, les drains, les futurs
gouts et les cbles tlpho-
niques souleriains seiont po-
ss, sans toucher au revte-
ment de la me. Le plan com-
porte galement la co.istruc- i/mno
tion de larges trottoirs. La lOUlOUiS.
premire rue ainsi transtor- "
me sera la rue St.-Honor. m .
i
Des etlorts ont t faits pour
porter les propritaires d ira- }
meubles et de terrains don-
nant sur les rues contri-
buer leur amlioration. Plu
ALIX ROY
28 annes de succs.
BIERE NATIONALE
DE LA
Brasserie Nationale
Se vend partout Or 0,t(k
le verre malar sa qualit
suprieure.
Protgez votre
votre sant en
poche ei
la buvant
PR-CAT-LAN
Si vous avez quelques heures de loisir, le "soir, et que
Neuf rues nouvelles ont t s.eurs projets ont t p.epa- ( u
approuves et acceptes par rs pour le drainage, le rev- vous desirez les passer agrablement i.ey
ic Gouvernement, mais des tement et la construction de Ppp* I IT S l^l
travaux d'amhwraiion n'ont trottoirs, puis soumis aux 1 1C V> pu eue excuts dans aucune propritaires intresss en Its ovvous trouverez, la.plus belle salle de bal, la musique la
a'elles par suite du manque avisant qne. s'ils taient dis- meilleure excute par un orthophonie dernier cri et aussi
de tonds. poss dfiayer une partie |es boissons les plus fraches et les plus pures.
Une uovation s'est produite des dpenses ncessaires, le harapagne, biie allemande ou nationale, liqueurs de tout
peudant 1 anne. Ou a adopte Gouvernement se chargerait sortes.
Hour les rues un type de pro- du reste et excuterait iram-
lil en travers qui repond la diatement les travaux dam-. _____________^_____________________
plupart des desiderata, 11 est lioration. De cette taon, les
d'usage, pour les rues priuci- propritaires peuvent bufi-
pales et celles des quartiers cier immdiatement des tra-
commerciaux de poser un re-
vleineut sur toute leur lar-
geur, d'uue galne l'autre.
eu ce mouieut et, daus la
suite pendant quelque temps,
vaux d'amlioration au lieu
d'avoir, en bien des cas, su
bir de longs dlais par suite
du manque de tonds dispo-
nibles.
Le Rapport
Forbes
M Htovfr adopte les eonilnsions de
sa csmnissiou sur la politique .
i."*"1 rJf"
VVASEINGTON..28 mars M
Hoover a dcid de taire sienne
la politique du retrait graduel
des troupes d'inlantene de Ma
rine actuellement en Haiti et de
substituer des reprsentants di-
plomatiques la commission
militaire ac'uelle.
C'es-t ce que le rapport For-
bes, avait d ailleurs suggr.
Tout en considrant le retrait
immdiat l'infanterie peu sage
BAR TERMINUS
Place Dessalines
Caf chic, Restaurant
de premier choix o l'on
trouve toute heure les
reirait progressit suivant accord
entre les deux gouvernements
et avec l'avis du commandant
de la garde hatienne.
Un ministre serait nomm en
Hati, en remplacement du ma- | 1 1
jor gnral Russell, le haut-com- pOnSOnilTiatlOIlS ICS plUSUe-
missaire amricain, expin- ww *-*'-' |
tion de son mandat. Le terme
dejee dernier est laiss la d- llCcitCS.
cision du prsident ou peut d-.
pendre encoie du trait autori-
s; ni I occupation, qui expire en !
136.
Toujours d'aprs le rapport,
le ministre serait charge de n
gocier les accords prvoyant
une intervention moins frquen-
Ite dans la politique intrieure
d'Hati. Z
La commission recommande
que les fonctionnaires amri-
cains nomms dans des servi-
ces hatiens ne le soient que
Sandwiches sans pareils.
Bire la pression.
commission recommande son pour quatre ans. Elle demande
NOUVEAU SERVICE
DE RESTAURANT
Hors d'uvre varis ou
Plats du Jour
DESSERT
T p tout pour Gourdes 2,50
VINS W &iWB **** CH0,M- P'P- PATH1ZI
qu'un tflort soit lait pour per-
iiu'ltre aux Amricains qui le
desireiont de continuer leurs
tondions, de sorie que lorsque
le traii expirera une cohorte
de savants, ingnieurs et offi-
ciers de police am'icoins puis-
se continuer son aide au gouver-
nement hatien si celui-ci le d-
sire.
En ce qui concerne 'a situa-
lion conomique, la commis-
sion recommande que le gou-
vernement hatien soit press
de Noter les crdits pour I en-
tretien des routes avant que de
nouvelles soient construites.
Seules le; routes ncessaires
au dveloppement des rgions
de culture devront tre cons-
truites, on atton lant que U\ ma-
rasme couom que actuel ait
disparu.
Le rapport insiste en Jouir*
pour que le goavt i uviuwii! .mie
ricutfl n'oppose pas d'obf clion
d unu EUuciieu ai. Uea
"ts de douane et des imp'i-
sur le revenu intrieur, surlou
ceux frappant l'alcool et le la
bac, ou a une dumnu'ion de i>
taxe l'exportation sur le cah,
ai l'tat des finance* le permet
L'emp'oi parle gouvernement
haitiien d'un co! seilier a mon
cain dans chaque d-'-parlement
administratif est galement re-
comnvmd.
Enfin, ne devront tre main-
tenus ou envoys dans les ser-
vices hatiens que les Amii-
cuiii qui se seront avrs com-
pltement dpouills de fortes
antipathies de race.
'-" ^'i
Le Monde
M.UUAUE. Madame Veuve
Darius liourand a l'honneur de
faire part tous les parents t\
amis mnt de Porl-Au-Priii e
que de la province du marin e
t son fils le Dr N artial Mou-
rjud avec Wadeujoiselc Sd tb
(ioeut. petite fille et Qi.e de Va-
um Uenii Beuner et de Mon-
sieur et Madame FrdricGoe'c
de Sir;isbourg ( Fiance).
Lj bndiction nu,.ii .Je t(nr
. t donne I-TJ mars 103Qen
lise Saint li-ire le Jeune de
.bourg.
l'oit, u t'riuoSfU 8 avril 1WO
... a vu dans un les ports in-
1.1. la du bud, uu(i' -a svlvu t
l'en vi s.ns qu'il i Mil
rien ii'it jour liitiu'i I uvre
liesiiDctiici du temps. '-si le
v. IiII I dl ne. Il B ''t
construit il \ ;i qui Iquea i N
par l'Ingnieur Jean E. Elie. Ce
whai f plat l litrs provisoire
st en bois: mt di ier si lela*
ges, pi'.i' ra en tocotie t tra-
vail lui conscient m u ement t.. t
et u -n ; Ingnieur
bsilM i qui ni av< c n>oyens plutt lontUiSirea, car
il a tenu isstz longtemnsef pal
rsister su Cyclone de 1928. Mail
hlas, depuis, aucun entretien
n'y a it apport et en ce mo-
ment il tombe en n-mes. I.e
plam li< i il disjoint <' p< rcde
toutes parti, ce qui rommene
a rendie danger* us son nsa
m m ceux que l< ur li:>vail oh\ -
gc s \ rendre, l es piliers doi -
in nt dj le II I inde et ^< m*
bh ni ri rstigus le poi li r un
s: lourd !arl<:iu. Une calastro*
phe est potli II bien', a | ] < n
i.'v prend paa garde.
De Irqueu es 11 nombn us> i
reprsentations onl ( laites A
ce sujet aux autoi Its douani-
res, lana aucun rsultat. Des
prontesse *t uen que les pi *
messes. Un inspecteur reau du Receveur Gnral qui
il svail t demand quelques
i purations en put note sur son
caroel t promit un grand wluu l'
en bton sur le type standard
de ceux de t clil-tBoave, JrnBiea
Jacinel, Cajes, etc. etc. Malhei -
reusement ce lut comme l'hi -
loire Ues deux pianos pn-
mis par I'lion Pierre And
aux Sosurs 'l Jrmle qui i e
lui eu avaient demand poin-
tant qu'un seul. Les puuvies
Sosnra n'obtinrent rien, Mir.i-
geine non plus.
Noxua tlL clignerait de
tisfaclion si la I). ti. T. P. vou-
lait bien jeier un regard bi'-n-
veillanl vers celte rgion labo-
rieuse et doter Miragoni d'un
bon whart digns du ce poit
la baie profonde el sre, la seule
en lluti iprs l'oit-ae-Princv,
([m parmi t ans gros su amers de
venir travailler a quai. Le mou-
vement commercial sa isl lisant
du poil, justifie pleinement la
dpense cju'iki asionn irsl la
construction d'un nouvem
wharf.

... it vu un anls sortir di la Poste. Il av.ut
dans les mains, snr les bras, une
telle quantit te lettrsi el le
paqutts postaux que leitrts et
punit- s loiubaienl tandis qn il
marchait. Lorsqu il ai riva u sa
voit Ut I il ne loi n restait que
la moiti. Des gosses heureui -
ment .jui le raient avaient
ramass poui ui les lettres et
paquets qui ctaieil ehapp
de ses mains. Il les remercia
d'un sourire. Dons h s yeux
pleins d'apptits les gOSaSS *
lut alors une grande dceptioei
et le chauffeur, tandis qu'il met-
taient en mouvement sa voilure
dit son patron, dans un lan-
gage tout autre :
Le moindre grain de mil
ferait mieux t ur affaire.
... ;t vu ee DM t Il pas ..11)1 .1*
Bord-dvMer un nomme de
Iras grande tailla, au menon
allonge par uni barbe de plus
de dix cenbmeirea. U passait
-iblcinentsur h bcane, fct
le entra* passante, pitons oa
gt-..s e o.iuioa. ne s'*>xpli~
quaieat | i<- *t tMjM-a'iinteek^
un, eboft* banni, coauseot
c une telle barbe on pot eJf.
enter, seu* no lei soleil, cl tn
b *ne,ansmounrd$nsola in.
Le *3 'su pi s. lui. i v-
les t- il s'en al'; il,
! i.re. mue n |
i s di pe .des i\ bi -
itue< >>\. lent l'sUais 'uit .
. iOjUe.



PAGE-2
'LE MAI IN . 'J Avril 1890
.
La force
du destin
"Un tait po.ir le moins tro'i-
bUnl vionl de se produire
Korli, en Italie.
Au mois, d aot dernier, un
ouvrier de !.- localit, nomm
lomen Casabsi, ^ de 50 ans,
taisait un rve trange Si mre
dcde depuis quelques annes,
lui apparut en so'igp et, lui don-
nant certains numros de la lo-
terie italienne : Joue-les, lui
dit-elle,tu g<*g leras.M us ajout--
t-elle, tu mourras quatre mois
aprs 1
Romeo Casabei joua les nu-
mros indiqus:il gagna, et m-
me la grosse somme. Mais, de-
puis quelques jours, il se plai-
gnait de inalaises. Il eut le triste
pressentiment que la seconde
prophtie allait se raliser : il
devint taciturne et son malaise
s'accentu i
Quatre mois exactement iprl
le rve, Uomeo Casabei est mort
a Forli.
Le bit a caus, on devine,une
S rosse motion dans la ville tt
ans tous les environs.
Que laut-il en dduire. ?
I.e ramn i* eilriear de la J-rann-
eu jamitr
?U rapport .. |uuver 1U29, le
mois de |.iu vit i 1'.).(0 picaeim
une augmentation de |fi mu
lions de transi aux aaporutUuna
et une diminution ue -.11 mil
lions de lianes aux iniponu
lions.
Les impt talions -les Etala
Unis ont oie de tt/ million-.
080.OOO Iraacs contre 804 uni
lions 173,000 1 an dernier.
Par contre, les txportationa do
France aux Etats-Unis un; eic
de 2ul millions 315,000 Iranc
cette anne, contre 180 millions
472,000 h unes en l'anne 102V
Le commerce . la Pi uni
avec ses colonies atteint 447 un.
lions aux 1raporl.1i.uns coutie
031 millions en janvier 1029 et
756 minions aux i ipoi .....*.,s
comte 512 millions en |anviti
1020.
Une boisson ocoasion
nant i pur*iywiu
W SlUNolU.N al Oui au,
commissaire de ta pioliibuion.a
dclare qu'une uuimuq contna-
lent an ucide carbonique ou
crosote el en aitooi, addition-
ne de gmgembie, eiait vendue
par des booiKggeis comme
Jamaica (Jiiiger . Cette uois
son est, par-li il, lu cause des
centaines de cas de rai.nysie
constats dans les hiais du sud
et du sud-ouest.
YEUX YEUX !
Merveilleuse cration Scientifique contre
les maladies des yeux et des paupires.
PRODIOAtUZ .
Marque de Fabrique ear gistre an Bureau tinterai i Hygine.
Produit prpar par le docteur hartinez Menendez,
dcor de ti Croix du Mrite Militaire pour
service projessionnel.
Le Prodiyaluz > est uu spcifique, unique au rapide.
employ daus la gurison radicale des m il idies de yeu<.
quelque graves et chronique qu'elles puissent tre. Le 'rai-
leinetit se lait avec une rapidit lounante telle, quelle
vite toute oprati m chirurgie le qui ellraye tant les pi-
J unis Ds sa premire application, les douleurs et f digues
disparaissent. .'est un mn le minemment efficace dans
les ophtalmies cl plus principalement daus les granulations
granulations puruleutcs el bieuorhagi jues, queratites, ul-
cres de la corne, eic, etc. 1 Les ophtalmies qui prennent
tiaissauce daus les maladies vnriennes sont traites en
trs peu de temps par le iPro ligaluzoqui est aussi une mer-
veille dans les infections po.si oprations.
Le Piodigaluz hit disparatre les cataractes d* leur
apoan n Le Prodiyaluz dtruit les microbes, cicatrise,
lsin e le et gurit ladicalement.
Arrire toutes les autres prparations base d'arsenic, de
mercure, el nitrate d argent el de bleu de mthylne, ei
el autres remdes si redoutes, en usa ne dans les cliai tues !
Les vues la.bks et taltquces acquirent une puissance vi-
suelle piodigieuse.
Plus de voile obs ruant les yeux Toujours la vue trs
claire! .es 98 pour ceut de ceux qui souffrent des yeux
gurissent avant mne d'avoir achev le premier llacoudu
tt-rodigaluz el remarquent que, par sou emploi, leur vue
devieul plus claire et plus ms->aule qu'avant ie traitement
Avec le i'rodigal r on n'a pas besoin d'avoir recours aux
verres.
Le l'iuiliqalu/ douue pour toujours un coup mortel an
irailemeiil par lescollyes appliques jusqu a aajourdhui
d tus les cabinets des oculistes et qui sont de nature a em
pirer la majonte des cas en irrttaul l'orgiue si important!
de la muqueu e conjotKlivale.
Le tProdigaltU rend uui I em/oi di nitrate d'argeni
cause de terreur pour les patieu.s el aussi cause duo grau
nombre de ccit.
Le tl'ro ligaluzi proluil une sensation agrable.
Le (PtOdlgalUZ esi toitipliemeul HiLitleus t et piodu t se
rsultats iiierveilieux saus causer aux patients la moindre
somme de langue.
L.e 'proJigauz arrte la myopie prog essive.
Vous soutirez des yeux, soyez assures que vous serez
protnplcmcui guens eu employaul cette merveille qa s'ap
oede :
"PHOD1GALUZ"
'Piodigaluz-'a en sa laveur tes temoig lages d:s Juges
des pruCUieuri du H01, des Chefs d'Arme, des Ingnieur-..
des Commerants, des Ouvriers... elc.. eu, lemoigu-ges cer-
nlies pur e Laboraloiie Aluni ip,il de Madrid.
Luvoi daus lutta les Hays.Lxiger la siguature et la marq i
de tabi ique appliques sur la b mde qui recouv e le .lacou:
prix 10 pesetas (. d'hspugue ) Paiement couire inandats-
posie, lelire de change ou chque.
Adresse : . .ti. CuaLM ^00 PEKEVfU SANTA
ENGKAC1A, Nu 02, terceru drecua. M tUtUl), E * ^i N '*-
PnOUlGaLUZ
UNIQUE DA.\S lOUr lK MuNOb!
L'Indpendance
d'Hati
On noua adresse te communt
que suivant :
La Colonie hatienne Paria,
runie sous la prsidence de M.
Lissade, ancien consul gnra ,
a p procs-ve bat contre la conti-
nuation de l'occupation d'Hati
par les troupes amricaines.
Elle demande le retrait ira
mdia* de ces troupes et de tout
sei vice civil amricain de son
territoire, la convention de 1915
ayant pris fl.i dupais 1926 en ce
qui concerne le service civil.
LIL- dnonce au moude entier
cet abus imprialiste qui mena-
ce de s'tendre.
Elle met m outre le voeu
d'une en e le cordiale.
(L'Action Franaise)
Une dpi he le Port au-Prin
ce, capnaie de Hati, annonce
que (e prsi lent d s Etat Unis,
lloover, a approuve la sugges
tlOd du Comit d enqute a lluin
de nommer un prsident pro
visoire a partir du 1er avril. On
parle de Lesuiuasse en reinpla
ceraeni de boruo, prsident ac-
tuel. Uu rappellerait le h C Miiraissuire des Etals Unis el
ks troupes d occupation seraient
un peu rduites.
C esta-aire que ce Comit
qui u'a enqute sur rien ne peut
quepiopose 1a co.ion de
I uppie-sio.i amricaine ;i ll.nli:
II coiise vanou du joug niiiltai-
e el la dep ml.un:e po.itique
de c-ne ma iiK-11 le use Hepubii-
.1 .e ngre.
5i nous soutenons de toutes
nos loi ces la rvolte des popu
ta ions, fgies contre I iiiipena-
Iimik, nous devons sllguull>er
Ksprn Ue conciliation letor-
uiinie que le> dmocrates liai -
tiens professent eu mettant le
vu d une meute coi Uiale.
La lulie directe pour I ind
peudauce co.iipiete pour la h-
b. talion totale du territoire des
aSMMIill impei iailsies lie peut
eue uieuee pa. les niasses que
sjus couipiouiiisioiis d'aucune
soi le, saus espoir d eiiieule cor
uiale, mais par 1 nlransig iOM
nu combat des opp ms contre
les oppresseurs, pour la des
truciiou ttleclivt de 1 impria-
lisme, en alliance avec le pi o -
iaii.il levoiuuoiiuaiie des m-
liopoles
(LHumtnil da 11 Mars)
I n MTilt de guerre le la lifta Direetioi Gnrale des Travaui
aiiylaise il.ni les eailV ll.iilieuiie
Hier mardi, au malin, un na
vire de guerre de la Marine
Royale Bnlannique le Durban a
jte l'ancre dans la rade de fort -
au l'rin e. Les saluts dusige
furent immdiatement chan-
gs entre le navire el le Fort
National.
Puis 11 heures le capitaine
accompagn de quelqu< s olli-
La vnalit dans cor
tains Etats amricains
Les polies ollicieh MTitieul litres
ail\ plus olfr.uilk
WASHINGTON Le rapport cienidesoo Eiat-Mafor rendi
d'um commiuion ipciafe tti; visite au Pideotd la Repu-
Snat, praide (MU* M. Smith B. blique et au Secrtaire dEat
Hrockhari.qui a t publw.qua- de H-lations Exirieures Lou^r ge .si orn de nom
litie te corruption eliontee le a midi moins le quart, la vi
favoritisme politique pratiqu
dans les Etats du Sud.
Depuis plusieurs annes, le j pagn dun ollicier de 1 Eiat Ma- cere"tlphonique dT'pti'f
irtt rpublicain a pris 1 h.ibi | ,or du Prsident de la Repu- Qove le P.esident de la Re-
nde de prlever daa contr.bu- biique. pubnq'ue. les Ingnieurs et *f-
Piibiies
Nous avons reu le Rapport
annuel de l'Ingnieur en Chet
de la D 1 c ton Gnrale des
Travaux Publies pour l'exercice
b.uig-t n.e 1928 1929
Ce Rapport, ti intressant,
contient d utiles renseignements
>ur l'administration gnrale.
les difice! publics, le gnie
municipal, l'irrigation, les roa
les, ponts et sentiers, le-, a en. 1 s,
m-gisins et transports, les tra-
vaux maritimes, l'administra-
tion cadasiiale, elc
mou
breuses photographies
ie site tait retourne a bord par trant |a restauration des rgions
le Chef du Prolo oie, accom- dvastes par le cyJoue, la
parti
tude
lions jusqu' conutrence d Le capitaine tait accompa
10 0/0 du traitement sur le-, de- gu au cours daa vikiiea officiel
lenteurs de postes olticiels. Ces ies de M. Magow.in, le sympa
procds sont surtout en mage thique Charg d Alla 1res" de Sa
en Gorgie, au Miaaiaa p1, dans
la Caroline du Sud et au Toiaa,
o n arriva frquemment que
les snualious gouveim uien aies
soient mises aux en. h 1 s.
l'n membre du coin rpu-
blicain national a gagn par ce
moyeu en lKmuis plus de ">' 0(KI
dollars.
La HUflt di* Wall Slreel uni
eulraui* nue perle leill Bil*
rWllliard le traucs pour e li
tartcail.
NEW-YOrUt Suivani des
vulualicus ollitu In s.ia uelicit
qui s'est pioduile 1 .11 uei >tr b
Wall Street a cause au litsoi
des Etats-Unis, une peile de 400
millions de dollars, soit 11) uni-
Uarda de bancs, dans 1. > duit
de* recettes fiscales.
Majest Ritamiique eu Hati.
111 Ib la l.i'!|.ilion It iiaiiiuipie
pubnque, les ing
chitectes Hatiens commission
ns et les Ingnieurs du Trait,
la rou'e t'ort-au-Prince-Ption-
Ville, etc.
Tout le volume est lire.
*
*
Aujourd hu. de Cinq a sep, le fc ^ e
Charg d Alla 11 es de Si Majest .. u.iii.n
Bnta.ra.que el Madame m\o\ J W *.
wan reeevront eu leur de.neSre Nom avons reu le BulM n
p. ive a I occasion de lar.ive de la Commune du Cappour-le
n Hati dun ....vire de guerre ; dernier Irimealre d Iianne der
anglais. Celte rception la "^re qui pn hlie le a proje ve.
quelle on. le convis les hauts de la C^nm > ion les avis.
fonctionnaires hatiens et au.- ; l*JJ arr?*fc 'pi______-
, .cama el les membres da la so- Nos "mpl.menta e tremeref-
CI e le .or-au-i-nnee prom* .**. ^^m^i^
ulre un woca. j MM c ^-^ ^ Bernar
dm, Ron Paret.
Dcs
Es deceute, m. 1 xpr midi
a 1 heure et demie. Mme Gaston
Wol, ne Marie Autoiueitt La-
corabe.
Ses lunrailles auront lieu cet
apis-uudi a 4 heuies en l'E-
gtiseduS -cr-Cur de Tu>geau.
Nos simen:, lOiululaDitS
ml ta miles epiouvets.
Parfsfana
CE|S01R
LE REVEIL
Avec Mtxudian et Chs Vanel.
Entre: 0 50 ; Bilcon : 1.00.
DEMAIN SOiR
Le grand comique franais Ni-
colas Rirasky dans :
Le chasseur
DE CHEZ vHXIM'S.
Entre :0.vl; R ,on : 1.00.
VENDREDI
1
Le Di idon
D ipia la mce de G. P'Vdeau,
avec lectlbte comique Marcel
Levesque ou Cor-antin.
Entre : 1,00 ; Balcon
t
2 00
* *
*
Assurez-vous contre accident
a la General Accident hie &
L.lc Assurance Corporation L
tuited .-- Vve F. Berningha.u,


Dr. Iknguc, 1, Ru d.iu, froti. *%>*
Varit?
CE SOIR
A Feu
et Sang
Enir e : 1 gourde.
DEMAIN SOIR
Soiri e de gala :
C \NDlO
*v.
1 C-i '
.'

/'
-

n
m
m

\*p
f\
Les meilleures
Batteries
Plus puissantes, plus confiant s, p|U|
bnllauits, les batttries E eiia y Unit.
Cells, durant longtemps BUH,
Inconlesiablemeut, Evere d\ est la
meilleure batienedi lampe de ptuhe
du monde euiicr.
En seule chtf tous les bi ns dislii-
bmei'is.
Evitez |ei imitalioi s.
V
U.Ml' l'bLLS, durent ttj'igtt-mpa.
AMERIC.N EVEREADY WORKS
30 East 42 Od Slreel
New Toi k. U.S. '
1
i
du Dr JAILLET
TONIQUE DIGESTIF RECONSTITUANT
Contre ANEMIE digestive.
ANEMIE d'origine reapiratoirt,
ANEMIE consomptiv,
ANEMIE par excs de travail intellectuel ou corporel.
ANMIE8 conscutives sut Maladies algu*s,
ANEMIE des Pays chauds
et contre les Maladies du TUBE DIGESTIF.
,4i/i/ MM ValtttUnl plus ttt Vjh.ono leltrtt /manant du Corp;, m/dleal. aucnnc nr*|>arntlBii
n (Miil rl<. n m pare au PEPTO-FER du O JAILLET pour (. 1
Chloro)t', les l'aies .-uulcurs, le* mauvai^'S l>i))CitlonB et, eu gnerai, lento Di-tilit*.
MODE D'EMPLOI : Un petit rre a liqueur Immdiatement acres le repas
Qroa i DARRASHR Fr*res. 13. Rue Pav6a. 13 PARIS <4)
Dct.-ill : Toutes bonnes Pharmacies
Panama Railroad
Steamshtp Llne
Les chirgeurs sont pris
de noter que le S(S Cnsto
bil" est attendu Port au
prince, venant de Cnstohal,
C na' Zina, le Vleicredi lb
avril 1930.
Les penn s d'embarquement
seott lelivres pour le
fret destination de New-
York et les ports Europens
sar deinjjde laite ce bu-
reau.
-,e steamer partira le m-
me jour a 2 h. 00 P. M; di-
rectement pour New-Yurke
prenant tit.malle et passsa-
geis.
Port au Prince, le 8 Avrt
1930.
Jas. H. C. VAN RBED
Agent Gnral
Avis de dpart
Les dpches pour I Europe
(via New Yoik ducct)pf
le s'eamer prins Frdric
Hendru k j-eroutfermes ieodt
10 courant.
Port- u-r'rince, le 8 Avril
SE RASER
JOURNELLEMENT
EST UNE
NCESSIT
AVIS AUX Vl.Md.luS
Envoys votre adresst ;
oillt it S-lt '} hj-zo- ^
Boston L'. S. A.
AVIS
Le Comit de l'Amicale du
Petit Sminaire Collge Sai-1
Martial a l'honneur d'inviter
es membres et lur I mille
aot entreiiei'S lelixieux qui
me e en h hapeile de l'la ;|)(,^ M s ,j. ,.. ,.
Mu tuunl :.u\ jours t heu (( , (i ,|
u". tuivanlt : |o wi > p dioimofl
Mm i eib9 ;f. i il 11 Gliiit) (.m g NoMium I vaii l'btMoirea
leudi 10 avnl i a s Uu vo t ux .
Vendredi 11 I Entre ; U. 2 ; Loge : G. 2.50.
Celte lame super guise, u double Ira
chant a converti la barbe, d ""' JJI
une en un plaisir que les hommes a
rent chaque jour. La barbe iite
une Gillette vous donne une l<9u"'^}
lanle. Compare: h-tempsempo^P
raser avec un rasoir de surete ou
I les lames Gillette pour une bo.rt*H"'
lite et la vieille mthode. '* **\ren-
tit est conomique, convenable e} 1
Pour avoir une barbe P0^1'^
i-our avoir une oarve y-i
z-vous de lames Gillette avec
ir Gillette. En vente par tout-
OUtrlawatr*
J. D. MAXWELL C*>
un ki i aEKJBUC4lia>
roart^t>atHO >
G' .1 .
......
GENIJIKI
Gillette
Blades
J*_ V


LE MAliN
9 Avril 103U
Nouvelles
Etrangres
(Par radio )
7 Avril
{lijf dr la Variie Mit bande
franaise
PARIS, 7 ivnl. L'histoire ei
fiTcnir de la marine de guerre
fldela niarine marchande de
rrance onl t glorifis dans
Idiscours tait par le Frsiden
(jislon Ooumergue, l'occasion
,sa visite olncielle A Nantes,
Lori histoi >que de Bretagne.
jfUi(liMtpit|n-> de l'Amrique
Centrale
j^H VANb, 7 vril \pr-
jTOir bris plusieurs records
iropicaux additionnels, les jeu
dpiques de l'Amrique uen-
le qui eurent lieu La Hava
ieiu biemei y Stadiuin pi iren
aujourd'hui, '.ii.im / il, i..
i tabli un record pour lt>
|ourse des lOu moires, Be.iloi
Panama gagna les 400 mtii
ittc Moraiia ei Hune du Me*.
ne comme second ei troisime.
Mexique gagna les NinU uie
hn d'une nouvelle quipt avt
et (iuaimala, second
obieiiif.ei une quipe cubai, <
igDa les 400 mettes avec m
ouveau lecoid, Mexique lu se
Joutiti Panama uoisieiiie.Sui.'li
iCuba gagna let 400 u e>itt- a
nige nbie avec le Meiiqui
rodJ.
Krauip.iyii<- de dsolM-issaucr
iMiqu>
BOMBAY.I.ide, 7 Avril- M.
lima (iauUhi, leauer du mou
ffleni pour 1 indpendant
msllude,s esi pipare a inau
hersa campagne th|.l. -ni), i-
DCt civique au* loi de i IimI
abnqu. ni du stl a Uu
maudit-, maigre l'aSMinbl.
tui de 5n0 pohet men i>ngi s
lut le voisinage. Oamihi pi.
le de mer du sel de leau ut
ir en dpit du gouverneuu- t
m loaliie l'enure masse m
L
Nouvelles]
diverses
Far radio
NEWYOHK La police lai
prepai allons compltt s con
reles dmonstrations commu
litesdu le. mai qui, dclaie l
ipennttndant Wl-ilen, vien
Ml diiectement de Moscou.
CHICAGO e gouvernemtn
Mirai a saisi 1 OU 000 dolm
chques po^aux envoys
Lapone pendant lani.ee 1928
P rcapitulant l'impt mm le i> -
!HU du chel de bandits.
CHtR.JUUKG.FianceL'Ei
fP a manque par 7 heuiea
battre le recoid duBnnn >
s* le passage, lest de lAi-
tiqoe.
PAK1S- 40 litres de rhum ne
"m pas de trop pour une L-
ille consommer en une ai -
{?*. ont admis les tiibunau*
uais, en dniant a la pou e
* diou de jjour.su,vie Mme
lux Madru sans l'accusalioi
* vtuure des spintieux sans
ence parce qu'elle tiouvt
*e quanute dt i hum cht z elle.
NEW YOKK John Flinn,
^prsident de la Compagnit
be Films tt Heniy Lally, di-
ttur de Siudio, turent an
I sous 1 accusation de meur-
^ausecond degr en tonut-
Hon avec l'iniendie qui, au siu-
fll de la ompignit, le 10 D -
l'fbie, oitiisionna la mon ce
o
Hall Louer
, A Louer une halle sise
nue BoQQe foi No 219.
S'adresser
Ch. N. GAETJENS
MM
*wi
Vfc\TE PAR VOIE PAREE
En venu lo d'une obliga-
tion hypothcaire en date du
vmgi quatre Mai mil neuf
cent viugt sept pass au rap-
poit de Me Dieudonn i h r
les, Notaire aMa rsidence de
Puri-au Prince ; 2od*uue obli-
gation hypothcaire, en date
du douze jjnvier rail neul
cent vingt huit, passe au rap
port de Me Dieudonn Char-
les, Notaire a la rsidence de
Port au-Friuce ; 3o d'un corn-
ruaudeineul en date du 20
juillet mil neuf cent vingt neul
exp'oa de l'huissier Avicue
uMOutaat du inbuual de pre-
mire lustance de Port au
l'riuce, demeure mlruttueux;
4o d'un jugeaient leudu con-
.lailictoiiemeut par le Tri-
mu.al de premire luslanci
Je Foi tau rince la dak
au vingt et un Mais mil neui
cent trente, lequel jUMemeul,
diiiiieui euiigitre,a egui
m tu ut a partie qua Avoetil
1 sera procde le vendied.
>UM iviu mil neul cent liem
a ueut heu.ea du m tiu en
. eui le et par te iliiui i.
lu N Ulill i'it donne t h i
es, lue rciou.a lu vente u
piUB olliuniei ueit.iei util
iss ui, d'une pi .ypiicie ton i
ci i>lis:>es,siae eu cite viin
sur lechemiudu bois Vtin
ic la cou euaute de tic.
pied* de 1 ni| su. I en nu
ii iiois V ci Uj, li cliie et u.i ..
oie oppuse mu i.ne ji ...u
leur de eeut in nie quuii
,.!< i. au cte I. i et de c> n
quarunie deux pieds au co>
uuesl, borue. savoir : au nui
yar le du chemin du Bois Ve
ua, au sud par la Rivire dt
^av.iueitc-., a lest par veuv
1 Abut et l'oues par Mad-Oi
J. David,suivant plau el pi>
es verbal d'arptutage u
Loui> Vilmenay en da.e o
quinze mais mil neul cei
dx, enregistr.ielle d ailleui
|U cette piopriete se po. i
suit, comporte el s tend sa
lucune exception ni resi rv
La dite vente se le a su
l.i mise prix de nulle ne
cent soixante douze d llui
vingt tiois centimes, or an
y compris ies honorant
utlii 1s des avocats elouire U
haiges de l'enchie... O
1,971,13.
A la requte du sieur Geoi
es Wiener, propritaire, de
luetirauiei domicilie Koii
n Prince,ayant pour avoc ts
Mes Hcrmauu Baroir et Alha
a se M Auguste, avec elet-
nou dedom.cile eu leur cabi
,.et :>isa port ad l'iiuce, ru.
Houe No 537.
Contre le sieur Jules L -lo
leairie, demeurant et dom.
dlie Pon-au-t'riuce, deb.
eui hypothcaire,
i oui plus amples renseigne-
mei.ts, s'adusser au\ .ivocats
poui^uivauls et au iNoiaire
Dieudonn Charles, dposi
taire pu ceJJUer des charges.
Pt.rl au mue, le 7 xvril 1950.
(bigue ) H. Baho.n av.
Atuuuase M. .vUotSTt, av.
u kos iicuni n u kc mua
INJECTION PEYRARO
URAGES PEYRARD i
Our'.mmmnl Im
BLENNORRAGIE
TOUTU PIUUUCIU
SfKlililts PETKMD. K.nm Crmlk. PARIS
I V*
. U
s
Vente
rencan
Douane"dp porl au prince.
31 Vlars \\)30
Les articles ci dessous se-
ront v udus la crie publi
que cote sud ouest de la h*l|e
detaDouunede port au prince
le 10 avril 1930 ce, suivi ni
l'article 101 del loi du 4sep
tembe 1905 sur les douanes.
No 0487 Marque S/M. consi
gue.aiie Ceiigny Innocent 2
pains souiieis entants.
.Nti 00 SM W'ullaie, 1 botte:
50 cigarettes.
Nu 42880. S. VI. I'. Balance,
p.H,uei, 1 p. ire gains.
6i2t v M Lti Dominique,
1 pei|ui i, l eumniutsieura
.m
33^ S M. I on s aiden
1 pu |u< i 1 p> mmade, 1
ni C (l'.ll VISSAI I hci.|-p ,
No 66 SM Ag >.t' Cooier, 1
oitt uni btu ( IiOi i.l.' )
) posl Lxthai gt, t, isses
\ m ky.
3 posl i.xtli nge. 1 caisse,
<\i clames divetaea.
1.54H) EBIC B ol i, i. B
oyal Bk H Canada. 1 in sse
' I m d m: :il .li b'ai c
lou.
wTO MM M.ix Moiifinto,
i eaisse, Echantillon de lotion
Altran d'odeur. Il uppet,
i-.au euili" e, Pu. dt de i iz,
ioucles en nacre, Corsages
.oie enfants, lissus coton
i.uprims, pa. ier manille.
uveloppes manille, poches
atoll, Lp'<'git> de sretjk
. h juti.loiis colliers dame j
louciioir soie, Suvou de toi
tic t
1,10 V.B.V Bouzi.10 caisses
luire lvation.
lj^A.V. A T. Bouzi, 2sacs,
otaux vmaigieiie.
.>iiu i|na Spii 1 paquet,
:', ti i i -.- Miiniue.
U paquet bus de soie.
Situ. 1 loi e tu 3 disques
lueSj 1 htdle Cigales, 1 p..
,1111, * lit un.-es et pauta oi.s
u e art.
Mme Salomon LaotBe 1
.iiie,Ch.iiisseiles mouthoi. >.
r vaten bas soie, souliers,
80,00 Edmond Pne 2 b i
ta. 4 Uucousechjinil ousCje
icvie.
238pi0 td.nond Pne 2 hi
e>, 4 flacons chantillons Ge
nivre.
I8 Dr N. Thomas, 1 paque
Echantillons produit pliar-
inaceutiqiits.
25 Ur N. Th imM, 1 paque.
ompnmef Btuluctvl .
70 Aug. hrendls, 1 paquet
E hautillons de fil blanc et l
teint,
69 Aug. Iler.iux 1 paquet, 1
carnet de poche.
8lUGtf Aul. Heini, 1 paquet,'
I i pneu dopasse en dure!
toutegariinVie,jmais noi
le qarantisQiis
rnl i renie ni
x-.sr
comme toi
les Pneus Fisk
Ail Cord que
iqus vi ndon?.
Ds (jiTil vou^i
Faudra un Pn u
pnssez Chez
rranck J. MARTfN
Distributeur
PLA I GEFI RABD. I li' K : 21
U

en os.
281 Mme Theraavilie Jean,
1 paquet dsjoneren os.
No ") M. Duchatelliei 1 boite,
2 panes souiieis cuir.
24 Lud..In-Baptistc, 1 paq.
4 poches Luchy Slrike.
1 W. A. William Aiulerson 1
fardeau, 4 boites en bois vide
simple.
237 E. Z 1 ciisse, 1 lable
10,1 j M. C. J. M. Cassis
_ 3 caisse s poudre de riz, 4
&acs,Tbbac en feuilles*
O. LU LUI SON
hiifiiii '- n i" public.
vois luit u u> aijoablc cliainlur
1 Lit en ter 14') de large.
1 Sommier pour le mme,
1 nifleuse glace et tiroirs
1 Ai moire 2 portes glace.
2 Tapis destente de lit.
5 pe.es chez
3i
Compcicjnic
Nerlandaise d
[c
aie
Navi-

gaiion.
LIGNE HOLLANDAISE
Occasion po r'Europe pai II douvi
peur rapide l'IlLS-, partant le l!
Prince;place disponible pour 1 <> pas: n [
Prix de passage au Havre: 14S doJ.
p*iur renseignements : Tlphones, 2
gers. )
^vj. t VMn,.
Le visaae
comme une peinture
d'artiste
,
US '(it' Ui .
278,81 M-dameThran
eau 3 ji.i.,m :s. Ds j
ille
t '
Tontes les Polices
DE LA
V
contre la |
comprennent la Protection
Il Foudre sans auamentation de taux |
BossetiCo
\hia.u
ii
ii
: Agents Gnraux

S

^^llffsTBr *MBl T "f ,sjffa^sswsew w
| nt poudre ijui est aussi
douce qu'une plume 1 egre
comme l'air Duveteuse cjm-
me un dredon Voil ce que
disent ceux qui se servent
de la poudre Exelento. Elle
s'tend doucement sur la
peau, laissant une fine pelli-
cule de poudre qui rend la
peau .iussidouce qu une pein-
ture d'artiste.
Lbxelenlo
Est un triomphe pour la
oiielte. Elle amliorera nim
porte quelle coinplexion. Et
elle est dlicieusement p. tu
me. Elle tsi livre en quatre
. ;>,Bi ,Rose%Claife
K" liez tous lesdro
guistev Poui 0, 30 ci s. set. la
ment II est expdie ds r-
ception du p
E\.ELfc.W<,,MEUlClNE
COMPANY
\IL^NTA, GEOHG1A U.S.A.
Agents lemanues pour tous
puy.
( barivas pour pcu^^oani^ol.
Ci"


i
TORINO
a.
Le meilleur ;ip si
le Vermouth Cinza io.
A. t'e MATTH
Agents Gnraux
-.o-



---..

Mercredi
9 Avril 1930
Le Matin
i
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Pire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Car la a Genehal est une des plus puissantes et des plus vastes organisations
ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse
Ses Polices'contrejincendie couvrent aussi les .dgts occasionns par la toudre.
Ses Polices* pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
causs autrui dans sa personne ou dans ses bitns.
Ses Polices Maritimes mises par ses branches d'Europe sont payables en Hati
Ses Polices contre accidents sout valables dans Univers entier. Tous les voya
seurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accidents
d'au moins 4000 dollars, la prime anuuele n'tant quelle 1/2 % soit 20 dollars l\ C.
Veuve F. BERM1NGHAM, Aux Cayes
->. Auent (icm-EM ii<*iir tiaifei.
JZF-X-
agent Gcnc'l pour tiaifci.
SOUS-AGENTS: Port-au-Pince.tfi^gjG. GILU
...-.--,

\i \ m
Insurance Co
Une des plus fortes 'COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE!
EUG. Le BOSS & Co
Aaents Gnraux
24me aiVNeE N 6966
r uil-au-fnuce
TlpUone : 2242
|PAGES
.1
I
i^"
Panama Railroad Steamship Line
Service de fret et de passagers entie
NEW.YOHK C.TV N.-V. ftfj0$^ H deU COT&>
cntrTfail
Panama
lotdfW* Booise Prance
va Arg\V SHLDON & Go- 17 James Street, Liverpool, ngland
,wirs. v *
The followiag are oui Agents at principal ports in Europe :
KNGLAND, SCOTLaND. FRANCE.
Messrs G. W, SHELDON & Co.,
17 James atreet, Uverpool, England
In France, Messrs G. W. Sheldon & Co. are represented by the followin firms
^Gellatly Hknkey & Co
2l Rue de la Rpublique
Marseille.
Hernu Peron & C, Ltd.*
53 Quai George V.
Havre.
Hernu Peron & Co., Ltd.
Rue du Mouliu Vapeur,
Boulogne sur Mer.
Copenhague, Danemark. & Co
Messrs E. A. Bendix & Co
21 Allengade, Lopeuhagen.
Oslo, Nohway.
lnteruatioual
Speditionsseikap Oslo.
Hamburg, Germany.
MM.Atlantic Freight Corp'n
Hamburg.
Hernu Peron & C Ltd
95 Rue des Marais,
Paris.
Hernu Peron & Co Ltd.,
Rue de la Tranquilit,
Duukerque.
Hernu Peron & Co Ltd.,
9 hue Roy,
Bordeaux.
Genoe, Italy
Messrs Henry on & leric.i,
Piazza SMatteoNo 15 Genou
COTTENBURG. &NVEDEN.
NorUisk Express,
Coheiburg,
Bremen, Germany.
Messis Atlantic Freight
Corp'n.
Biemen.
i
ROTTERD M, HOLLANDE
Messrs Atlantic Freinght
Corp'n.,
Rotterdam.
Cou
assiaues CADBURY

12me Philosophie inclu-
sivement.
Mthode s-e, Succs cora-i
plet contrle chaque anne
Cours du Soir pour Adultes
et Jeuues Gens.
Comptabilit stnographie
anglaise ei franais, Dactylo*
graphe ave ilei spcialistes
pour eh.iquc court,
|Eus igiieinein .lu Franais,
de l'A igla:s. de l'Aliemand.de
I Es ag-.| Vlriho le sau-
6g4e.
uua iaiti i lieras le
1 .fit n, Sv i nci > i th- lia
tiqua* au el^e tu en re-
lu rd ou eux j i veu'en*
gagnei iu te.
t.ours de Musique.(Soltge.
Violon, Piano).
pension Scolaire, srieuse
et agreable.avec annexe pour
Etudiants et Adultes.
S'adresser Rue Laraarre,1537,
ou tlphonez au No 2891
pour plus amples renseigne-
ments.
L'INSTITUT
tTiPPFNHAUER
Reconnu de l'Universit
Htitieune.
*^mmtmmm
ronii'^ijni" (j'n I
rii hAllantiaui
Lesleamei "Mao ris"alUntlu
Port au prince le 27 avril,
repartira pour le llvievers
le 3 mai. prenant fret et pas
saeers.
Port au-Prince. le 3 avril
1930.
E. ROBElIN & C, Agents.
Horn-Line
Le S/S Henry Horn ve-
nant d'Europe, est attendu
ver8lel2ax.il, eu route pour
Ki SU) Domingo etc,
prenant f<>t et passages.
REINBOLDAto, Agent*
0a a>Baia> a acheter
Un phonographe e!ettrique
de seconde maio. |
S'adresser au Bazar Odon
J. KARAYANY.
Angle Grand hue & Hue Frou
CHOCOLAT BOURNVILLE
DELICIEUX A CROQUER
TOUJOURS DE PREMIRE FRACHEUR
FABRIQU PAR CADBURY. USINE RCH'RNVILLE, ANGLETERRE
Joe WOOLLEY
RHUM HENRI Gardre
En peu de temps ce pro-
duit remarquable a conquis
de haute lutte une renom-
me des plus enviables.
Demandez toujours le
Rhum HENRI Garder*
ALMINM LiNE
Dpart rgulier de New-Orlans et de Mobila
pour Port-au-Prince.
Un steamer laissera New Orlans le 10 avr;i mt Mobifc *
14 pour Port de Paix, Gouaives et |M;t otl princ*
De New-Orlans
12 vril
26 Avril
10 Mai
7 Juin
21 Juin

De Mobile Attendu Part a PH^
14 Avril 21 Avril
28 5 Mai
12 Mai 19 Mai
9 Juin 16 Juin
23 Juin SOJnin
Ce 2 Avril 19.10.
A. de MATTEIS & Co, A|0Qts gtpraox
a^


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs