Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03883
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: April 16, 1931
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03883

Full Text
Clment Maqloire
DIRECTEUR'
1568. RUE AMERICAINE 1858
TELEPHONE ;N 2142
lu* jranie ui.iviuir de morale rst
'oiler If h eUtstieil qui m llenf
n* eveiii , inii'l> cl qui nous u:iiln ni mur
liieu da, k b m >l 'autrui
.Jean Jacques ! .vl I
25me ANNBS N* 72*8
PORT-AU-PRINCE ( HATI )
JEUDI 16 AVRIL 1931
PAIX SUR LA TERRE !
Allocution do Sa Saintet Pie XI au:
rsidant Rome
o
Il y a un souhait qui est venu
dm ciel et qui tut chant an
berceau du roi ternel nouveau-
n renu sur la terre pour ap-
porter la paix entre les hommes
et Dieu, ertre les Jhommes et
leurs semblables.
Il s'est sacrifi pour tous, les
rappelant tous la fraternit di-
vine universelle et la traternit
humaine universelle un con-
cept et une pratique de chant
fraternelle, i une juste valua-
tion des choses spirituelles,
une recherche de la vrit et
un ddain des choses terrestres.
Quel souhait pourrait
plus opportun et plus en har-
monie avec la demande univer-
selle de la paix 1 Pour cette jus-
te raison, ce souhait qui est
ntre est adress non seulement
i vous, mais au monde entier
au monde entier parce que le
Christ est venu sauver le monde
entier mais spcialement
tous les fils bien-aims de la
gieuse, mais ce
ment avec les
rielles qu'elles
vaincues.
cardinaux
n'est pas seule-
dtenses mat-
doivent tre
Quant aux menaces de nou-
velles guerres, tandis que les
peuples du monde ressentent
encore si douloureusement l'hor*
reur de la dernire pouvan-
table guerre, nous ne pouvon-
croire qu'elles soient relles
pa, ce que nous sommes inca-
pables de croire qu'il existe au-
cun tat civilis qui voudrait
devenir si monstrueusement ho-
micide et aussi presque cer-
tainement se suicider. Si nous
suspections seulement l'exist n
ce d'un tel Etat.neus noas retour-
nenons vers Dieu avec la prire
inspire du roi prophte qui
connut et les guerres et la vic-
toire de disperser les peuples
qui dsirent la guerre et aussi
avec la prire de l'Eglise :Don-
nez nous la paix.
I
rande famille catholique, de
Eglise que le Christ est venu
fonder. C'est la paix apporte
par le Christ, la paix du Christ,
car quelqu'un n appartient pas
au Christ et n'est pas avec lui,
s'il n'appartenait pas avec l'E-
glise catholique. I bi ecclesia,
ibi chrisus.
Maia nous vous souhaitona la
paix du Chiist, pas un pac-fisme
sentimental,confu*,sans sagesse,
parce que la seule vraie paix
est celle qui vient de Dieu et
qui a le caractre essentiel in-
dispensable dp la vraie paix.
Nous avons t rappels cela
il y a quelques jours par l'Egli-
se quand nous avons lu dans
l'vangile du divin sacrifice ces
belles et protondes paioles de
l'aptre des Gentils, t et la paix
de Dieu qui dpasse toute com-
prhension, maintiendra vos
curs et vos esprits en Jsus
Christ.
La dpression conomique
universelle et la condition du
chmage l'heure prsente sent
vraiment douloureuses, peut-
tre les plus douloureuses que
l'histoire ait jamais enregistres,
peut tre aussi que le monde
ne s'est jamais trouv en telles
circonstances que celles que
nous voyons et que nous vi-
vons qui rendent invitables
les chos les plus emphatiques
et les pins lointains de tous les
chocs qui se produisent en dit-
trents pays et en diffrentes at-
mosphres, politiques, sociales,
financires, conomiques et in-
dustrielles.
Nous envisageons cette d-
pression gnrale financire et
conomique, pratiquement uni-
verselle,qui est ressentie si dou-
loureusement jusqu' leurs fon-
dations par les nations et les peu-
ples,les plus forts et les plus ri-
C'eat une erreur, dont l'aptre ] ches.aussi bien que les modestes
divinement inspir dsire pro- j et les humbles, et plus doulou-
tger le monde,de supposer que reusement encore par ces der-
la paix extrieure puisse rgner niera.
entre les peuples ou les hom-
mes l o il n'y a pas de paix
intrieure ;e l'esprit de la paix
ne pntre pas l'intelligence, les
curs et les mes des nommes.
L'intelligence est accorde pour
reconnatre et respecter les
droits de la justice, le cur
pour qu'ils soient accompagns
et mme surpasss par la cha-
rit, car si la paix, d'aprs le
prophte, doit tre l'uvre et le
fruit de la justice, comme l'en-
seigne lumineusement St Tho-
mas, dans la nature des choses,
elle appartient plus la charit
qu' la justice.
Il est malheureusement dilfi-
cile la paix intrieure des es-
prits et des curs de rgner et
de se perptuer entre les cito*
yens et les classes sociales affec-
tes par une ingale distribu-
tion des privilges et des obli-
gations des droits et des de-
voirs, du capital et du contrle
du travail, de la participation
leurs Iruita qei peut tre seu-
lement produite par leur colla-
boration amicale.
Il eat mme plus difficile en-
core en vrit impossible
pour la paix de durer entre
les peuples et les Etats si au lieu
d'un amour pur et sincre du
pays, il rgne un nationalisme
dur, goste, qui est la mme
chose ae traduisant par la haine
et l'envie au lien du dsir mu-
tuel du bien, la dfiance et la
suspicion au lieu d'une confian-
ce fraternelle, la concurrence et
l'antagonisme au lieu d'une co-
opra t.on bienveillante, I ambi-
tion pour i'hgmonie et la do-
mination *u lieu du respect de
tous les droite, mme de ceux
des faibles et des petits.
11 est, impossible pour^ les
peuples de possder la tranquil-
lit et d'en jouir dans l'ordre et
la libert tant qu'ils sont assigs
chez eux et l'extrieur par des
menaces et des dangers non
compenss par des mesures
\ulfisantes de dfense. Les me
naces de danger certainement!s'opposer trop faiblement ces
sont insparables del propa I dsordres ou, ce qui est piie,
gandc anti octale et anu-reli l les favoriser toujo trs
Nous envisageons le chmage
largement tendu qui prive de
travail et de nourriture tant de
travailleurs avec leurs familles
et qui est la cause que doit tre
ressentie plus imprieusement
la ncessit d'un meilleur qui-
libre social et international
inspir par une plus giande
justice et une plus giande cha-
rit chrtienne qui, sans s'im-
miscier dans l'ordre tabli par
la divine Providence, peut ren-
dre possible et effective entre
les diffrentes classes et les dif-
frents peuples, la collabora-
tion fraternelle utile tous au
lieu de la concurrence batail-
leuse atroce et sans frein, no-
cive tous et plus tt ou plus
tard dsastreuse. Qu'ils soient
bnis tous les eflnrls qui ten-
dent amliorer ces graves
difficults de l'heure actuelle
et prparer un meilleur ave-
nir !
Nous dsirons aussi parler
de ces vagues teneurs avec les
quelles beaucoup de personnes
regardent l'avenir comme si
elles voyaient des nuages me-
naants sur plus d'un secteur
de l'horizon. Que nous disons
tout de suite qu' notre opi-
nion ces craintes sont excessi-
ves et que nous devons conti-
nuer esprer qne les nuages
ne sont pas toutes indications
de temptes, bien qu'ils agitent
et troublent les esprits des gens.
Pas toutes, disons nous, parce
que les temptes universelles et
terribles doivent tre srement
regardes comme le rsultat de
toute eapee de propagande
subversive, hostile toute reli
gion aussi bien de la contagion
de mauvaises habitudes d'ido-
logies dsastreuses de faiblesses
dplorables et de plus dplora
bls connivences.
Des temptes peuvent aussi
clater si des intrts matriels
plus qu'gostes continuent
r
PHOS
Faciuti la cmntito* rr i.a pokmation Dt*
DONNP LA POUCE STT LA SANT.
EXIGU* LA MAilQUC DC03i*. KHOJPHATlMe FAUAtS"
* RPANDUE CAN5 L6 MONO*: ENTIER TSE MEFIER DES
O IMITATIONS.- 3G TROUVE PARTOUT.- PARIS.

L'Ida
ALIX
29 annes

ROY
de succs.
sa -~. le BMMS .
Les trangers et notre
future lgislation
o
i On rclame
Nous recevons la lettre sui-
vante que nous publions vo-
lontiers la question quel' sou-
lve tant des plus intressante. !
Mon cher Directeur,
Dos] sa prise de contact
avec les Chambres, l'Excutif
obissant un vu gnral
a dpos deux projets de loi
contre le prix lev
du tlphone
o
Ce 11 avril 1931,
Hou cher Directeur,
N'est-il pas temps que la
presse hatienne entame
une srieuse campagne contre
le bureau des tlgraphes
pour qu'il baisse le prix
auxquels le Corps Lgislatif du 'lphone ? Deux dollars
ne manquera srement pas
d'accorder sa meilleure attent
tion. Les projets en question
visent la nationalit et la
rglementation du commerce.
Depuis quelques annes la
nationalit hatienne subit une
vague envahissante qui me-
nace de nous engloutif si des
mesures ne sont prises au
plus tt On s'aperoit en
effet que tout le petit com-
merce est occup par des
naturaliss.et depuis quelques
temps ceux ci commencent
occuper les fonctions publi-
des L'ha
pour les maisons prives et
trois pour les bureaux et sia-
gasint, c'est raisonuaible, je
crois.
La situation
se complique
AU
Nicaragua
Par Sans-fil
WASHINGTON, 15 avril.
Les nouvelles reues ici de
Paerts Csbezas indiquant qne
les forces des bandit* sou* le
commandement de Sandino,
Pedron et Blaadon se conver-
get vers Puerta Caoexas, cou-
pant un dtachement de In Gar-
de qui combat encore dans le
voisinage de LogtOWD. II est
certain que les bandits sont d*
cids entrer morts ou vifs
Pnarta Cabezas. Le long des
docks se trouvent environ trois
cents amricains qui sont venus
chercher asile sur le Celaly,
bateau ne la Uii#d fruito. et
da troiseur de guerre amri-
cain A sh ville > (jui est arriv
ce porl. Les officiers du \sh-
ville ont reu l'ordre de d-
barquer suffisasautenl da trou-
pes pour protger les rfugis
et les proprits. L'officier com-
mandant le Ashville a infor
menue quatre a mi icainsonl t
tus et iJ blesss dans une escar-
mouche non loin de Paerta Ca-
bezas. Le mouvement des ban-
dits est bien soutenu par des
munitions, fasils, mitrailleuses
et une pice d'artillerie. Les
\ avions des mannes les sut boni
bards mais sans effet.
WASHINGTON.Quatre am
noains et six trangers oat t
tusdans un combat aux abords
de PaertS Cabezis durant les
18 dernires heures, suivant un I
rapport des autorits navales.
La situation est srieuse et le
insurgs continuent encercler
la ville, coupant les patrouilles
nicaragaeyennea de la Garde
Nationale qui ne peuvent pas
combattre les rebelles. Le croi-
se ir Ashvill" est en rade de
Puerta Cabezas et travaille
I vacuation des trois cents l
sldents amrieaiaa.
... a va, pendant qae passait a
la rue de l'Knterreinent le con-
voi <]<*. : i wnp ignail un pauvre
mort sa dernire demeure, un
homme qui avait l'air d'avoir
normment de chagrin. Mais
arriv du ro' de l'Hospice Sf,
Franois de Sales, il vit sous
une g'ileri une charmante pe-
ti'e bougresse. Du coup ses lar-
mes s'vanouirent, comme la
rose au soleil, et ses lvres ne
furent pins eju'une srie de sou-
rires oflei ts la petite femme.
Un petit signe. Un seuouement
de tte. Il quelques minutes
aprs Notrk GBlL pouvait voir
l homme commodment assis
dans une dodinc, avec la pe'i'e
a ses pieds. Il cUm'ait une ro-
mance sentimentale.
... voit, depuis deux ou trois
jours, que le mauvais temps
s'est emp il i desTropiqaes.Ora-
ges, tonnerre, lout le fourni*
rient, sans compter, de temps
en temps, QJ vent balayer les
balayeurs eux-mmes, eut dit
Jean Lorrain.
*

... voit que. par ces temps de
Iroid. si l'on peut employer
celle expression sons les Tro-
piques,- nea ne vaut encore,
pear se mettre un peu de cha-
leur dans les Teines, un bon
coup de H htm ('.outre Or d'A-
lix Jtar/.
... voit, chaque midi, deux ou
trois journalistes auxquels s'ad-
joignent a l'occasion quelques
industriels et quelques fonc-
tionnaires, qui vont prendre
leur cocktail ou learpaneh dans
un des cats les plus frquentes
dn Cliasnp-de-Vars: Eldorado.
(lo.nme tiairnud, le patron, est
charmant et que l'on mange a
l'oeil d'excellentes pistaches gril
lies, on s'oublie quelquefois
boire jusqu' passe l'heure des
; apritifs.
ques au dtriment
tiens d'origine,qui sont mieux censeut; mais chez nous.quatre
placs que n'importe quel et cinq dollars par mois, pour
transfuge pour dfendre les avoi
intrts de leur mre-patrie, perla
La loi rglementant le corn- temp
Le tlphone, loin (1 tre un
luxe, est une ncessit, aujour
d nui.
Un petit dtachement de trou
m*! i i ns indignes sousle commande-
Notre pays, quoique le plus g^ donnes amricains est
pauvre, est aussi celui ou tenu de. prs par les reb.-1'es <
l abonnement tlphonique se est oblig de retourner vers la
paie le plus cher. ville sous la protection d'un
Je viens de lire quelque avion qui le survole. Cep aqnnl
part qu' la Havane, les tra.s les insurgs marchent vers la ^ J^^^SK^Vt
installation tl -honique vfflo. et semblent avoir hnlen- ; J > i\ePd !" '
ont de cinq dollars et on ne ion de l'attaquer. La Garde u,^VouMn .*l L
reclame rien de l'abonn, Nationale Nie-ngueyenne a t vaiI J^nom qu.lqu'iTerni."
excepte lorsque l'appareil [""J0"* *r !l e**0de ch* ta . Dm-ffl Tous
ue fonctionne pas. Dans ce auriez appris tre poli et
dernier cas, ou paie alors "m***UK!m"at""^"J! : sarvir plus rapidement les
sa lparation ou sou rempla- .cliente'
Nous nations loin- pas lorl...
Du long ditorial que notre
voit que la radio, dans les
merce prvoit que le com-
merce de dtail ne pourra
tre lait que par les Haitiens
d'origine, nous reverous bien-
tt cette classe de petits pi-
ciers hatiens qui ont d plier
bagage devant le flot enva-
hisseur.
Veuillez agrer, etc
Dr X
Propos
humides
o
Un journal parisien a cont la mort
bizarre d'un sieur Edmond Toussaint,
ancien dput socialiste de Paris Ce
disciple de Marx tait remarquable
par deux qualits:son extrme riches-
se e
vait
qu'exige
et trs prcis qu'il donnait au \ lan, j exempt de son collgue.
Gouvernement, nous extrayons 110 Dr Hochet, maire de Geste-
cette seule petite phrase, en |eu> m. Malle, maire de Hiaorel,
Je voudrais savoir ce qu'eu demandant nos lecteurs dy1)lsje Roue a, vient de pren-
rflehir pendant quelques se- ;iie u arrt, aux termes du-
coudes: quel les propritaires dapps-
Ces voies aux juelles (celles mis lectriques, dont l'installa-
des concessions aux amricains, \ tion est dfectueuse, et prevo-
et celles des mesures de force ; quant des parasites pour les r-
contrele$ChambraLglilatives) captions r.diophoniques, sont
Lg Matin fait ici allusion cous '
titnanl des attitudes que,
nous, le Gouvernement
contraint d'adopter dans des cas
exceptionnels.
lit alors,estimable confrre Hi
pensent le .tfiuistre des Tra-
vaux Publics et vous aussi,
mon cher Directeur.
Bien votre.
B. M
M. Farnham
lanit'ux quauies:son extrme in-uca-
ie et son avarice incroyable.il se pri-
railde tout.Ce n'est pas prcisementee
]u'exigela morale collectiviste. Ainsi,
par exemple, il ne foulait pas laisser
laire une installation lectrique dans
son appartement. Il s'clairait au ca/.,
Ce n'est pas proprement un mal. Mais
le tuyau pendill, il le rpara lui-in-
rae arec de la ficelle et de rieux chif-
lons. C tuyau s'ouvrit, les vapeurs se
rpandirent, t 1 malheureuv lut in-
toxiqu.
J'ai pens aprs avoir lu culte triste
histoire que si ce bonhomme avait
vcu en Hati, il n'aurait pas eu ce
sort. Il y et connu le RHl '! M'
THE CACHET D'OR, cette !
des dieux, qui provoque 10..1C-. i, s
excitation genreust,y;ouJpMs celle
de U dpense,
Depuis quelques jours est
Port-aa-Prmce M. Roger Far-
nham, Prsident du Conseil
d'Administration de la Compa-
!;mr Nationale des Chemins de
;er.
M. Farnham qui est ici pour
ses affaires ne .s|ouruera pas
longtem s parmi nous.
Fianailles
C'est avec plaisir que nous
enregistrons les lia: cailles d.
Mlle Kene Loehard, fille de
notre ami Marc Loehard, avec
M. Anthony Mrov Pierre, flls
de noire ami Mrov Pierre, le
sympathique agent de Change,
3 de Madame, ne Bru.i.
Aj iune e! d.stingu couple
Le Matin prsente ses siac.es
vceax de bonheur.
La Session Criminelle
Lundi prochuu doil com-
mencer, au Tribunal Crimi-
nel, l'audition de* affaires
sans assistance de jury.
La premire losci Ue au rle
est celle du prvenu Jean re-
ine Floristal, accus de viol
sur la personne de la mineure
Marguerite Cafixte. C'est Ma-
tre Lotis (Jiroii r, le jeune
avocat stagiaire, qui a t d-
sign pour produire lu dfense
de iTocnlpe.
I invits remdier cet tit de
selon gljoses dans In plus bref dlai.
i L'arrt prvoit qu' en cas d'in-
observance de cette dcision
des mesures seront prises . Ver-
rait, avec plaisir, l'Administra-
tion Communale de f'nrl-au
Prince prendre des mesures
pareilles et ce, pour la plus
giande joie des Hatiens, et
ils sont iiombr.ux, qui pos-
sdent des radios de lout pie-
inii'i ordre.
Chambre des Depuis
L'abondanoe des matires
nous onl'ge renvoyer
cieni lin I compte- rendu dt
l'iaieicsoiiute sance d'hier.
... voit qi> i la Chambre on
a pria une dcision en vertu
de laquelle n n appellera plus
la Chambre, Chambre des Re-
prsentants, mais Chambre des
Dputs. Cette dcision n'a pas
r liaM d'tre, puisque la Cons-
ui ou, elle, n'a |araais parl
de Chambre des rlepr^emams,
, mais de Chambre des dputes.
Messie3M les dputs u ont doac
qu se eootormaf la Conv
utu'iuu, lout simple ni
ne pas augmen-c ta pa-
perasses adunuuiralives. Klles
I sent dj assez aembreases.


PAGE 2
t-E MATIN 16 Avril 1931
Le complot
cubain
/a
ji'.-iHt de _.iim! I
le ilrnv
dreaudf pnr
ami*
LA HAVANE, 2 avril. La
peine de nort a t requise con-
tre le con mandant Manuel Et-
pmosa e: le soldat Ctmilo Val-
des qui passent ensemble de-
van le conseil de guerre accus
d'u' attnua commis contre la
vie du Prsident Machado. Une
bombe a clat au palms le 23
lvrier.
La delense apprenne de la fin
de son argumentation dtvanl le
conseil de guerre"qui se tient
au tort Caban. On pense que
lM deux accuss COODIliront
lsur sort avant la lin de le se-
maine. Le soldat, dans sa con-
tession, a tmoign qu II avait
plac la bombe dni un soupi-
rail du palais, mais il a impli-
qu dans le complot Espmosa,
aide de-camp du Prsident, et
deux civils.
La bombe a tait explosion
mais n'a blesse personne t lait
peu de dommage.
Le conimandaol Santiago Ho-
eell, l'organe du ininis re pu-
blic, a demande soit la peme de
mort soit l'empriaonnement a
perpfctuiu pour leb deux accu-
ss, la peme de morl ;>uur vio-
lation de lu loi aur lea expie-
ails et remprisonueiutiit pour
attentat conire la paix et la s-
curit.
Une tradition
espagnole
les siMMerain liiM'iil lei pieds II
24 mciiiliauis
MADIUL), 2 avril. Conor-
mment la traditon du Jeudi
Sain, les souverains espagnols
ont lav les pieds de 24 men-
diants, douze hommes et douze
ti in nies.
Les lemmes des grands d'Ev
Ipagr.e. ont pris part la cr-
monie et le corps diplomatique
(tait prsentes mendiants oui
revu de nouveaux vtements el
des paniers de vivres.
Des membres de la I.mi.Ile
royale eljde la noblesse ont as-
sist, (I; os la chapelle du palais,
au service religieux auquel pr-
sidait Mgr Tedtscluai, nonce.

I
Dernire
heure
l'ur sans /il
Alphonse \|||. -
de lit lir|iiili|n|iii>
Gandhi
Londres
Le tealiatma \ SSSSfvers
M8 CSllU.61 uinJuiirt
K.ARATCHI, Inde. I avril.
Quand Gandhi ira a Londro*
pour y assister a la confrence
plnire indieuata legouverne-
menl briteoniqu devr i t air
enaepte de plusieurs conditions
il cialee dam lea relationsavec
le mahatma.
I) abord, il semble qu< l'on
ne pourra tenir sance le lundi
de chaque semaine car c'est ce
jour-l que Gandin observe le-
lipieusement sa priode de M
heures de silence el de mdita -
tion.
Il tendre en outre l'arranger
pour permeltre Gandhi de
s'accroupir sur le sol du paleil
StJemei dans la posture lavo-
rable de l'Hindou.
11 emporter probablement
son cher rouet car il suit mieux
ngocier ou concentrer sa pen-
se: lorsqu'il e-.t occup filer.
Sir Bs'i.idur Saproa, ami de
Gandhi et libral-indien imi
lient, a suggr que Gandhi
remplace sou pagne par uu pan-
talon pendant les sances, mai
Gandhi a refus disant qu'il ne
pourrait pas s'accoolonier a un
pantalon, une chemise empese,
un col blanc el des souliers
troits.
Alivlit-alion de
lorliiiHiiliou
ni Baitgie.
IMadrID, 15 avril Le peuple
d'Espagne a clbr la chute
le la [monarchie et tabli la
Rpublique,car le Koi Alphoo
bc XIII a abandonn le trne
et est parli en exil pour
i'Augleterre.Troin heures aprs
il tait un port de la Mdi-
terrane. Il prit passage avec
sa tamille bord d'un croi
leur anglais eu routa pour
l'Angleterre. Le monarque
espagnol, qu'on suppose avoir
10 a 20 millions de dollars
dans uue banque d'pargne et
qui est parent de la larnille
royale d'Angleterre.mnera la
vie royale pendant son exil.
Le Koi Alphonse a sign
mardi la premire heure la
proclamation de son abdica-
tion qui lut prsente l'Es
pagne mercredi. Dans ce pa
pier ii renonce tous ses droits
de souverain. Lependant.Aka
la Zamoia, leader du parti
rpublicain! a t proclam
prside ut de la nouvelle
rpublique.
Le peuple lou d'excitation
a mis en miettes les murs de
l'ancienne lorteresse du mo
unime. A Barcelone, le dra
jean rpublicain lui hiss sur
olel de ville, de bonne
heure mercredi matin, et la
sparation de la Rpublique
de Catalogne a t
".| Bomstik Massa,
ee la rpublique
Etranger
Par KUUgfU}
14 avril
Londres Ou annonce que
\tri< mouvement rvolution-
naire contre la gouvernement
portugaises! en progrs dans
les tlea afadra el Aores.et
;uil gi'gu les c lor.iss
portugaises d'Angola et de
l'ouest de l'Afrique. Les gar-
uisjns sout en rvolte.
Londres, 15 avril Les
chitlras rvleut que 7J0
personues eut aie tues par
les accidents de route en Au
leterre pendant 1930 et 77,
95 blesss.
Londres seulement compte
Hl tus peudant cette anne
l.
Delhi,15|avril.on raeporlt que
Mahatma Graudhi, lande na-
tionaliste.ae prpare repren-
dre la lutte pour l'indpeo
dauce r.cause du meaonteu
tement croissant et Malgr les
aclivitsdesobstruclionnistrs.
car il croit que le gouvenu
ment auglais retarde l'accord
Delhi.

dclare,
prsident
de Cata-
logne, a envoy un mes
sage de salut toute les
rpubliques sieurs. Les repu
blicaina de toutes les mnnici
palits esprent prendre pos
session de tous les nouveaux
offices. Cependant la valida
lion lgale n'aura lieu que
jeudi.
Niw Yoiia La dmission
du roi Alphenss Xlll a cause
une baisse norme du change
espagnol. La pesetas qui
laitijuotee 0,991 dollars est
tombe 0,0046 i la fermeture
des oprations lai:di soir. Trs
peu dsjaires ont e.e laites
sur celte monnaie.
Choses d'sp -.gue
Ee mi Alphonse Mil n'a
aaeiini'iiieiil I inlemioii WsiHtr
M\I)R1D.- Monsieur Aznar,
premier ministre d'Espagne, d
nient catgoriquement le bruit
qui a couru, d'apis lequel le
roi Alphonse XIII aurait l'inten-
tion de s'exiler volontairement.
O brnil est trop ridicule ,
dit-o i, dans les milieux du pa-
lais, pour qu'on se donne 11
peine le If dmentir.Sans doule
le roi se rendra de nouveau
Londres pour voirsn belle-mre;
il est possib'e qu'il s'y rende
prochainement t que'la reins
reccompegne. Maia aucun pio-
let n'a t encore arrt el su
cune date n'a t xe. et il est
absurde d'attribuer au roi fin -
tendon de ne plus revenir en
Espagne
I
L'exbeeu frre
du kaiser
AMSTERDAM, 6 avril.
Alexandre. ZoulikoP, beau-lrn>
de l'ex-kniser par son mariage,
fameux avec la princesse Vic-
toria, vient de reluser une jolie
petite maison que son illus're
parent lui offrait
_Zoubkofl cause en ellet un
scandale sans prcdent dans
la lamille ries Hohi n/ollern en
tant j la lois, dan- un tablis-
sement d'Amsterdam, plongeur
et danseur mondain.
Il y a quelques )ours, la com 1
lease von Spach lui rendit vi-
site el lui oflnl une villa et une
pension. Il relusa, disant que
i ex-kaiser dsirait le faire inter-
ner dans un asile et que, par
consquent, il tait encore plus
tranquille o il tait.
Le> Communisme
au Japon
Tokio, 1 avril.A la suite
d'une r Ile de communiste!
pratique par lesautori ts darg
l'ensemble du Japon, 68homf
mes et 9 lemmes viennent d'
tre incul|is. Un? vingtaine
d'autres arrestations ont t
maintenues, en attendant les
rsultats de l'enqute.
La plupart des arrestations
ont t opres l'anne demie
re, niais elles avaient t tenues
secrtes. Au cours de; rafles
Dpurez Mre Sang
par l
CUROMAL
Votre sang mi impur, il charria des toxines, ilonl il n'a pu se delmrrasaur. et
ces Impurets se traduisent en irritations ext-
rieures, en bobos, si dktajreables, si doulou-
reux souent : clous, furonrles, boutons aux
dliuanijealsuns lnsupporulilcs. Ce sont eutln
lea 'il '!', lis tumeurs et les flliruies qui 1
lurrlennent sur un organisme empoisonne par I
un sang vici. On peut ivlier tout "la ou >'> *
fuenr rapidement par une cure au Curoiual.
est la ntdlcalton I* plus simple, la plua
normale et la plus sclenlinque, qui utlll.e la*
vertus de plus de SS plantes connues de ns
prnx et dos m il" ni, de lanU<|inte,mals dont
Monsieur Oiblai'u, pharmacien a, par des pr-
cdt modernes runi les sucs dans une for-
mule qui lui a rot* des annes d'expriences
Ida traaU. [.e lucof a couronne ses Sorts,
et lo Curoroal gurit les maladie* de la puai,
eeiomas, dartres, psoriasis, demaiifemitvM,
roiiitours, (aroncles, heulons, uieeres, on-
le'irs du teiure. Il" erltl
puv 'v i vi i i\?r* f u i.i.m t oti f
D LOI ERIC NATIONALE
D'HATI
Siiliveulions du Prter linge
o
G.
Les valeurs de la prsente
liste de subventions aux
uvres d'utilit Publique,
jjpres lo.uo, Osaka, kob, dUX Nos. 1, 2,3, l (J, 11 et 12
Nagaya et autres agglomra sont, partir de cette date,
lions plus de 1.400 personnes |a disposition des intresss :
ont ete arrtes,de janvier
novembre 193t. Au cours des
descentes de police dans les
milieux communistes, plu-
sieurs agents lurent blesses.
D aprs la loi de 1928 revise,
les complots communistes
sont considrs comme des
crimes passibles de la peiuede
mort
lo. La Crche
Jo.

Le chmage
i Angleterre
LONDRES.d avril. -A la date
du 23 mars, le nombre des
chmeurs eu Angleterre ftleil
de 2,580, 11(J, en diminution de
59,515 sur la semaine prc
dnie, mis en augmentation de
141,3)9 comparativement l'an
Be dernire.
L'Inde indpendante
KARATCHI, 31 mars. Lors
qu'il se rendra cet t la con
lrence plnire indienne
Londres, Mahitma Gandhi, en
demandant l'indpendance de]
l'Inde, auia en vue les principes
contenus dans La dclaration
de l'indpendance amricaine,
la Grande Charte angla-se et la
Constilution sovitique.
Lis dlgus du congrs pa
oindieo ont adopte l'unanimi
t une rsolution rdige par
Gandhi et le Pandit Jawahaila1
Nechrou, contenant les prin
cipes prcdents.
Cei tains observateurs tont re
marquer qne la Grande Hreta
gne n'acceptera jamais certaines
propositions comme par exem
pie de. rduire l'arme de 50
pour cent et d placer le con
trole des principales industries
entre les mains de l'Etat.
Au Nicaragua
Pur s'iim f!l
14 avril
Managua Des rapports
non officiels de l'intrieur di-
sant que trois marines ont
t tus dans uue reuceutre
avec des bandits Logtonn
dans la province du Nord de
la petite rpublique Une con
Brmetion otficielle a inform
que le capiaine Harlin l'ei y
a t tj p.ir une^embuscad,
mais (j quartier gnral d-
ment avoir reu aucune nou
velle au sujet des rumeurs
annonant la mort du Beute
nanl Darnh et du sorgeut T.iy
lor Oi dit que le sergent
l'aylor commandait une force
de 125 hommes qui ont eu
une rencontre avec les bandits
prs de Logtown et avait tfa-
gu sur eux du terrain. Ce-
pendant le dpartement de la
Marine a ordonn aux croi-
seurs Asuvilleet Memphis
de prendre position prs du
Nicaragua el de prter main
lorte eo cas o le mouvement
deviendrait srieux.
Bibliothque de l'Amicale
du Lyce riion
;io. Association des Membres
du Corps Enseignant
lo. uvres de Charit Discrte
."o. Ecole Suprieure des Let-
tres et des Sciences
l'm. Ecole de Musique
7o._ Cration d'un Prix pour tel
meilleur livre liai tien paru
dans l'anne
8o, Bourses de voyage l'E-
. franger
Do, Bourses pour permettre
des Enfants de Province
aprs examen, de venir
poursuivre leurs tudes I
M)
126
125
1.250
500
12.
\2:>
250
noursuiv
Bort-au-Prince
Klo. Fondation d'Orchestres
Municipaux
Ho. uvres d'EiiAsignement
en gnral
\2o. Encouragement aux Sports
2fi0
:>oo
I Ml
2M
G. i').
Les valeurs portes dans la
prcdente liste aux Nos. 5,
6, 7, S et 10, sont affectes
des uvres crer. Elles sont
dposes, cette lin. la
Banque Nationale d'Hati et
seront utilises lorsque leur
quantum permettra de rali
ser les dites uvres.
Les valeurs prvues au titre
de Bourses aux Entants de
Provinces seront totalises
pour lre appliques partir
de la rentre d'Octobre 1951
'Jiuuiiniiii'.'/iniiiiiitiiiniiiiiiiiiiiuiiiuiiiuiiiiiiini
GLANDOPHILE
CD*
O
C/
CD
(A
as
la Medicacion por las Clandul
El "GLANDOPHILE"
m ua traeio dr Rlnn nlm.l.. eelaccionadoa ilrr la*
eepeelna ms vlgoroaae ea I......nin
n M"*" U McreHon ^Inixtulnr Dlaalea m luilla n n quinte ami-
la i m aoiis4a m inwleo ii los eaoe
hIkhiciiUm ;
Los traitornos nerrlosoe
inioniQlos,
j} al desiaeclmlento eeueral,
el dotai rollo dlftsll,
> el raqultlsmo,
laa rsultas de flebra*
U vJe preiuetura,
s el producto dn eleoelon ea
lodos los noi de lmpotnaptat
sexual lanto ea el hombro
eomo en la iiiujor.
El "GLANDOPHILE"
aoriii irrimi rapide v duradera .obs
el coiguiiln du l.ida-. I.iv luiu-lon mil
my 1 reperador -nka anralaei
oaya colon uo aulautnu ,u Iraduc* oor
ua. euiarli.n de l.i.n.-i.r i|Do lan.biwu
or aa reluvenaoimlenle total dei
organliiBO.
Plden por eonsiuiDt :
I GLANDOPHILE H pare bornera.
4 "6UM00PHILI" M par. nnJ.rM
El "GLANDOPHILE"
no onliane nlngba producto teaico
j iifKle ir 11 nu,i,, por TODO M
MUNDO i mu.... adulloa y ancuiu* da
_ emboa laxot.
"oUeto (raila y venta ea
3. taatBN MBC0UtSLFaU.aBarta.aa
J en tode. l hnenns KannWa.
16, Bue Marte,; pa.8 *
HuiiniiiiiiiiiiHiiiiiiiiiihiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiim,,,,,,,
Cachet Miriga
antlnvralafiaue
Supprime en quelques mintes Flvra, Qrlppa, Migraine,
Rhimnlitme Mdicament de choix toujoart efficace el sans
ilanyer Boites Uboratoire.luDocteur GIRAUD,narsauses. I.YP.N OUI.LIHS(Fraae)
Ui'pot Port-au-Prince : Pharmacie BL'CH.
CE SOIR
Bufalo-Bill
(SUITE)
Mandrin
(surrpgr^
Enlre : 8.30 ; Balcon : 1,00.
DM AIN SOIR
Une grande pope \apolonnienne :
Destine
10 parties. Avec Napolon Michel.
Entre : 0,50; Balcoi : 1.00.
DIMANCHE
Rhapsodie Hongroise
' Entre : 2, 3, 4 goardes.
CE SOI H
Les Misrables
D'aprs le roman de Victor Hugo ( FIN ). Arec Jean ToulouJ
Paul Cabrio, Sanrira Mslovanoft, Andre Holanae.
Entre .1 et '2 gourdes.
Le monde
o
MaiiiaoeIl nous est lait
part du prochain mariage de
helle Luce Pierre avec
for htion Damas.
La bndiction nuptiale leur
sera donne le 16 mai, 7
heures du matin, la Cath-
drale de Port au-Prince.
Nos compliments au char-
mant couple.
I
*a Grippa
Enraye des
le dbut
Frictionnez votre
poitrine avec Vicies
avant que votre
rhume empire.
Viens
Pour Tout Refroidissement
mort avant
d'tre pendu
MONTKfiAL, 6 avril.- Ma-
xime Ethier, condamn la
pendaison pour le meurtre le
10 jtnvier dernier de L-icier.
Levesque, uu de ses collgues
des tramways de Montral, est
mori dans sa cellule a 1. prison,
d'une ettaqoe cardiaque.
Un grave aocldent
Thor
Samedi, vers les 3 heures de
l'aprs-midi, tout prs du Mo-
nument de Thor, un camion
passagers, conduit par le
chaufleur Georges, heurta vio-
lemment un homme du nom de
Montausier. La victime, qui eut
une jambe casse et de grave
contusions la tte et au visa-
ge, a t transporte l'hpital
pour y recevoir les soins ne-
essaires.
Dr. ticnzu,
". mu, Parij,
Fabriqu par ta plus vieille et
la plus grande manufacture rie
lampes de poches et de piles
schet, les lampes Kveready
et les piles Kveready offrent
un long service, une clart.-
tonnante, une%dure^ surpre-^
liante el une cononiieMextr-
mc. Insistez toujours pour la
marque de fabrique Eveready.
vitez le imitations. ..,
En vente chez tous les
bons distributeurs.
AaiKK.CAN EVLHKADY
WORKS. ;K) East 42nd
t Street. New-York.
L'. S'A.
LAMPES ET BATTERIES
Le Rhum Rarbancoiirl
.
bont ia renonuue esi nmverseiie garde sa premire place
Demandez partout : r
UN BARBANCOIJUT
Dpot^uesGWrs,
,
'


LE MATIN 1 Avril 1931
l'ge-
LEBIIIMI S4KTilR
cacheter- cachet rougecachet|bleu
Annonce l'ouverture de son nouveau Dpt en Ville
VENTE EN GROS ET EN DTAIL
En fts, en caisses, en bouteilles et emporter.
Edmond MIS
DPOSITAIRE
I
DftMS
OifiR INTRT
EX1CEZ TOUJOURS
La
LDfi
^ FITAF1L.EB
qu>" PCIT^S portant 1> nom VALDA
8i on vont propose :
UN REMDE ,,', n.i.r.rn. UN Kl : OK Misai BON.
LH REMDE Ml'.; .LEUR MARCHE
CE N'EST frftt DANS VOTRE ..4YRET
Pour le tri; cnen'
MALADIES oes VOi: S RES. RAT0H
RmaUn i U ujoora
LaKS VI:W TAUL.K9
PASTILLES
H*
VMJUL
PORT-AU-PRINCE, au coin de la Rue du Quai
el de la Rue Traversion
OUVERTURE.* le 2 Fvrier 1931.
i
I-haimacie Centrale d'Htti Pharmacie Bourraioe
Pharmacie Bach, Jifmia Tort au Prit*.

mm**
m*
irz*U
*-,3d
uHh
anauwiMWMi M
Fabrique Hatienne
de Chapeaux
Marcelin Marti nez & Co
Maniijaclui e hatienne
L'INDIGNE
Orand'Rue No2014.
ae Cic/ai elles
GERARA & C#
LES CIGARETTES
Baf Bas Fanlal-Lon
"Dessalinienne*
m Colon '*
"Rpublicaine*
Porl-au-Prin cien n e
race lafinesse de leur arnr; font les dlices
des vrais pou ( urs
Loterie Nationale d'Hati
D*uxime tirag* 3 Mai
Billet Dix Gourd**. Coupon: Deux (lourdes.
Prfmt9r Gros Loi i Quinae mil* Gourd*
Lola de 5,000, 1.500, 40, 150, KM), 5t, 31 M, 18 (oudes.
Trois Cent et un Lois Uaffiieatf :
LA FORTUNE POUR TOUS.
Vous pouvec gagner T'ois Mille (lourdes avec Deux Gdes.
I.a Loterie Nationale oflre le placement le plus avaiitagMl
aux Commerants, hommes d'Aflairee capitaliaiea, daireux
d'entreprendre ce genre nouveau d'oprations.
Bo chelanl les billets y race un escompte, votre capital chaque mois et le doubltc
tous les six mois.
Adresser.-v.nis vile la Direction de la Loterie, cir dj,
les demandes y allucni de toutes les ville et localits de la
Rnnblique. Ratenes d'avance votre lot.
416, Hue Bonne-Foi, Pfaona 33M.Pontu-Prince (Hati)
Royal Mail Steam PacketO
Le steamer cGabooai venant de Londres, Kingston et le
Sud est attendu la 21 courant, partant ponr le Nord, Havre
Anvers et Londres, prenant trt.
I. J. B1GIO, Gnral \gent Tl. 2811.
Chapeaux varis pour hommes, femme et en fants labr
qus par des maisons hatiennes et avec de la paille du
pays.
Faites une visite i L'Indigne.
NOUVEAUX ALMBiCS c
itar DISTHAi U RESISTEE S
Lac EAUX-DC-VIE, H
RHUMS, ALCOOLS ait B
OEROYFiLSAlHL
CUVtrRl'C'lKCS
76, rut tu TMdtn, 76 H
GUKJE PRATIQUE artajamutum.
. ESLUiaS tu. MANUEL -.: F>> -Ict.tt !
ijms ti tarif ULusrri tir,nu fr .-. .,
Pour '"beaut
DE LA
CHEVELURE.
AVIS IMPORTANT
Naus a^ons l'avantage d'avi-
sar la Commerce que nous
na reprsentons plus, a partir
daujourd bai, la Maison D'A |
goslino-Gubitz Co, Inc., New \
York. Maison s'ocriipant d' j
I Kiparl.'lion des pois*ona laJ* *
Porf-Mi-t'rinrt.-l!) Avril 1931
L. PrEETZMANN-AgoKRIIOI.M &C
Panama Railroad
Steamship Line
Le steamer (inavaquil st
attendu \ Port an-Prince ve-
nant de New-York le 17 avril
1931,avec: 181 sacs dcor-
j respondance. et partira le m-
, me jour directement pour
,' Cristobal, Canal Zone, prenant '
! fret et malle.
Portail Prince, le liavril 1031
Jas H. C. VAN REED.
Agent General
I
>.......
H.
BIERE NATIONAL!
1 M LA
Brasserie Nationale;
Se vend partout Or 0,10
le verre mal(|r sa qualit
Suprieure.
Protaez votre ooehe el
votre sant en la buvant
toujours. |*i
Suiuez les Iracis de Gladus
Say, actrice pleine (Centraux
(huis "Shuglin Sont de FAlaba
ma" qui ail quelle a trouve
l'Exeleido lu plus dlicieuse
pommade pour les cheveux
quelle ait jamais employe
lt.xi:; KMO
La Pommade de Quinine
est la pommade authentique;
l'IIr atteint les rarinrs des che
veux et duhnc un brillant na
turel qui demeure.
Elle arrte la dmangeaison
du cuir chfuelu el rend les che
veux doux cl souults.
En vente dans toutes les
pharmacies. Seulement pour
0,30 centimes par poste directe
meut.
FiUlnla, Italiriir Couinant
Allaala, (eartjia I S. A*
Ayents demand.s pour lous
pays.
crivez pur renseignement
A vendre
lionne radio /'.. I)A* prise di-
recte sur courant / lampes.
Un terrain au Bois Ycrna.
S'adresser a Mme lliambers
Il S M C.
Avenue Charles Cameau.
Peu de Chose.
m
Colombian
Steamship
Le stenmei P.iracoa parti
i de New Yotk le 11 avril pour
Op Hatien et Porl de Paix,
est attendu ici le 1 roule pour 1rs ports de la
Colombie el Ois obal, Canal
Zona,prenanttrl elpassa^p s.
Portai Prince,le 15avril 1931
Colombian Steamship Co lue,
I IEBaRA Co,Aa n s
A vendre
Un aiaeuhiement de salle
manger conipi*t.
Uu Orthophonique Tictro'a
avec S'i disques des mieux
choisis.
Un fourneau n gaz.
Dt magnifiques miroirs.
Un chiffonnier, etc.
Pour tous renseignements,
veuillez s'adresser au
Major O. IL a r i owki.i
Mai ion qui se trouve
aprs celle de Mr. Fernand
Rivire. Prs de l'Iiglise St
Louis, Tnrgeao.
Port au-Priuce.le 9 avril 1931
Halle louer
hiii entier ou en parti''
grande huile a tage 41 x bo
pieds avec grande oui, ni'-
du Magosio de l'Etat A ct
( Loyer trs raisonnable-
S'adresser Mr Henry STARK
Hue du Quai, en face de lu
Gare.
-
r

Toute,* les Polices
OE LA

t*.
s
ru
Ane. .i El.i,,.f.jir.U *
RftRBIEndiK!ERr>
C. THIERRY & C1', Sbcc'1
39, Ra Cnu.U,r PAKl j
H
1!
jf
comprennent la Protection contre la
Eoudresans auamentation de tauXj
i
Agents Gnraux
Jfarsaiqes Hatien
Charlier-Vialebranche & Co,
1224, Chemin des Dalles, 1224
^phone : 2680
*r
.

<;i



Jeudi
16 Avril 1931

Le Matin
4 l'AES
Kort-ao-Prince
l elshone : 2W2
raeifyaa
MUMa
Panama Railroad Stamship Linc
Service de fret et de passaqers entre
NEW-YORKC!'l > N. Y. CR1MOBAL, lANAL'ZONL et lei PORTS de la COTE
OUEST de 1 AMERIQUE du SUD.
F lus rapide et le plus diiect service de transport de passagers etdu tri en^e Hati
et ls peu ts Europens via New-Yord et Cristob.il, Canal Zo.jc, Isthme de Panama
Voici la liste do nos agents pour les principaux ports de l'Europe :
Auglet--1 te Ecosse Franco
Mrs. G W. Mil LDCiN & Co- 17 James Street, Livbrpool, Emlanu
The folio* ing arr r Afeiti at principal paru iu Eircpc :
ENGLAND, S OTLaND. FRANCE.
Meurs (i. W, SHELDON & Co.,
17 James Street, Liverpool, En^lun
In rase*, Messrs G. W Sheldou Se Co. arc represeuteddby t'j* t )ll > win finus

fil
Gl.i.LATLY HrNK|.Y & C#
21 Rue de la Rpublique
Mnrseillc-s.
Hkrnu Pbbon &. i'., Ltd.
53 Quai Qeorge V.
Havre.
Hkrnu Pkron & Co., Ltd.
Hue du Moulin Vapeur,
Boulonne sur Mer.
Messrs E. A. Bf.niix & Co
21 Allengade, Copenhageo,
Oslo, NOfrWaVY.
International
Speditionsselkap Oslo.
MM.Atlantic Frbioett Corp'n
B dliuhaus. Hembarg 1.
(ermany.
IftfsaiM Atlantu: I'reight
Corporation
Gcniiauy
Messes' Vtlantic I'rkinqht
Corp'n.,
24 Qu-ii Jord iens,
Antwei ps, BelginoB
Hern Peboh & C" Ltd
95 Rue des Maris,
paris.
Hkrnu Peron&Co Ltd.,
Rue de Trauquilit,
Duukerque.
Hernu Peron A-Co Ltd.,
9 Hue Roy,
fc Bordeaux.
Genoe, Italy. *
Messrs Henry QOI A Clerioi
Piazza SMatteo.No 15Geno>
Cottenulrq. Sweoen.
Nordisk Express,
Coihenburg,
Messrs Ailantic Freight
Corp'N.
Kon Emma plein 3,
Rotterdam Hollaud
Messsr Steimanm A Co.

Vjfl^-^fl
CaT r~
Kl-LO-RA
Duraut les mois d'avril. m:ii
et juin, des disques portant une
nscriptloD et uo numro seront
p'pcs sors le couvercle de ccr
tains terbluncs de beurre des
Pyines. Celui qui retrouvera
un disque devra le rapporter au
magasin o il aura atiiet son
beurre. Eu c'iange, il lui sera
remis rie superbe montre
argent d'une vu'eur de douze
ollars.
N'achetez que du beurre Mas
lit pour avoir celie prime utile
agrable. ,
Simon Vieux, A Bol, ' Aa
Bon March", la Boulangerie
Nouvelle ( <'hernin des Dalles )
tlarcosTalf '" Bazar National,
\u Bazar Me opolitain,Alphonse
Dsir, B. N. Sada A Co, etc.
A vendre
Un sioulin a vapeur naar-
qua anglaisa tat da neut.
S'adresser a
' Franck N. GAETJENS
Tlphone : 2347.
cor gisait, inanim
Il avait t tu par Le Diable . Depuil six jours, de-
puis sa premire rencontre avec Le Diible , il tait
perdu. Mais, tenace comme tout raerunt jr, il ne vou-
lait pas s'avouer vaincu. Maintenant il git inanim, car
LE DIAB1
enlve les cors en si:: joura lxur toujours
Et il n'y a pas d'exemple qu'un cor ou un durillon,
mme deu de la plus robuste constitution, soit ca-
pable de tenir longtemps devant la merveill me
combativit clu Diable. C'e^t pourquoi il est la mort des




Cors, DiillsHES, (Bk-dc-prx
Mai faites bien aftertion Logez toujours Le Diable l
LE DIABLE pfl&a
est en exclusivit clv.-z f^".*^ V il
hamps k',^j _m
I
t--
H. DESCHAMPS
Injection
infaillible
a) base de blnargon et
d'extraits de plantes.Guriaon
radicale de la lennorrhagie, J
\ des coulements anciens on
rcents.Employe anssi ecan
me le meillear prservatit.
Pharmacie
LnVRANQ CHBVALI.fcFi:
J.'iluc, vis--vis du kiosqne
postal.
ai*
En venta :
Lhez F. CARD02O
Et dans toutes le* bouaes pharmacies.


Foie Intestin
Gastrites
Enlritss
Aigrours
Brlures
. Vomissements
Indigestions
EMFONCEZ-VOUS BIEN CECI DANS LA T TE
Pour dig4rr facilement n'importe quel
aliment, pour viter la lourdeur, l'op-
Sression aprs lei repai, neutraliser l'aoi-
it stomacale, supprimer les migraines
dues aux mauvaise digestions, dsin-
fecter l'intestin, il suffit de prendre ''es
POUDRES OC COOK
Laboratoire de* POUDRES DE COCK. JIUMONT (Frsiu.,.
*.V VESTE DASS TOUTES PllAltMACIES
1 i'vit-ju i'nitcc : Chaimai'ia W. HI.'CIl,
N'oublie/?;
jamais!
Qu'un bon .'nsei^nernenlclai.
sique, moderne.de lu l'iniei
la philosophie qu'une srieux
sjq.
Daclylograph e; de la Corrji!.
bilil e- des Lmgues vivanlfi
se renconlrent L'INSTITUT
TIPPENHaUER.
"N'oubliez pas la pension sco-
laire discipline et srieuse.
1357, rue Lamarre,
Tlphone, N 2891.
Rduction
sun Liis
pices Ford
Pour faciliter les pionri-
tairesde Ford Modle iTs.st
leur permettre de mettre
leur voiture "Ford" en par-
lait tal de se-vice, nous leur
accordons un escompte de
315 1/3 o/o sur toutes les pi-
ces Modle "T ', sans sxcop.
tioi .
N'hsilaz pas pour'rrarer
votre Ford, voiture ou ci
mloO, et les avoir en boujw
condition de loactio me*
ment.
Nous avons aussi rduit lu
prix de nos accessoires de
50 < Housses.Cadenas de roue,
Ciment pour Radiateur, Gas-
ket Cernent, Blow Out Pat-
ches, Capote pour siges ar-
rire Roadster et Coupe.e,
etc.
Grande Rduction sur la
dimensions de Pneus Goo
drich.
20 x 4:7)-6 Ply30x5-8 p|
33x4lk>a7Y Duty 34x11/2
Hsevy Duty.
35 y, 5 ile/vy D.ity "32 x<
Hsevy Duty.
32x4 l/2Hoavy Duty.J
33 x fcieavy Daty.
'lous **; pneus snt garantie
.N'oubliez pas que notre
Garage est le mieux quip,
excute les meilleurs travaux
S< aux plus bas prix, par
Sisrnpla: uraiasage complet
par air comprime Or l,iO.
HA1TIAN MuTORS S.A.
Grand'Rue Hmbc 2371
-.;.
POW RIRE BU gQClL
OtmxtCm U srtsjajsn t'tm
F.i.-w. KtpsgM asolt. T-t.ifJ,:'
l.lioo, MuBolojntfc Ch.iMT. *'.
Jlr. Is fslrs iiffltr. IrprinoYi .10
t dsiiMr Ik,:, J h Hp j^p
Ma pauiisibn. iot. k.. t*
?q i.--....un i-Mi-.jk %*"
ssjsjsbisbusC^V.'
~X (fom\
C'est le Vermout'i le pins Sgrsble, le plus to .que el
p*>r esssqoeot le plus uni i i,
LE C1NZANO BLANC B eu les plus hautes rcom \
penses toutes les expositions et se vend sur place un
prix des plus raisonnables.
Rs grss chez A. de MAT l'KIS.
i
Ce qui n'a ja >xats t fait
Ce qui us eut tre dpass
Kola Champagne
F. SJOURN1
Prpar dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Prparation et Venle
PHARMACIE F.SEJOURV
Angle des Rues Roux et d:i Contre.
Granj Caf de France
SiJlT-iSiSSl lV* e' in,p,li^nfe de Mon.ur Franois
"li*"<2 Venu "f2* < Monsieur p.lrW. ,, nro,ri^
UB FIIAVB, oflrj ses amib esTt distin'i^ olients te
conssrnrnatisns les p|ug gnw. le, vins i liSTowsSsS 9
..ra^Gra^r^rFra^ "** ^ ta "'
PATKI2I & Co.
...-- . ^
i
^Tlphone 2341.


ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Fire &
Lif
e
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Larja GNERAI-i > est une des plus puissantes et des ni us vastes organisations
de ce genre. Le soleil ne se eoilche jamais sur sou champ d'action qni embrasse le
inonde
Ses Polices contre Inssadie (eouvrent'a^ssi les dgts occasionns par la tjudre.
Ses Polices pour u'omol)ils couvrent vols, incendie, malveillance, dommagss
causs autrui daus sa personne ou dans ses oieus.
Ses Polices Maritimes mises par ses brauches 'Europe sont payables en Hajt
Ses Polices contre aceideitsjsont valables dans I univers entier. Tous les voya-
geurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'une police contre accidents
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 / soit 20 dollars U. C
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves
5X>fJS^GBN1S
Ajtsn! Otnr?1 pour Haiti.
i-'o-'-^u i ..?. j. GILG
JEAN tfLNOHB7r mk
Insurance Co
Une des plus fortes COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VE
EUG. Le BOSSE & Co.
_^____ Aaents Gnraux




Jeudi
16 Avril 1931
Le Matin


rcr:n
4 PAGES
Mmjaax su***. >

2oeeic Mi\.\kt. N- %iJS
Port-au-Prince
i iahene : 2242
Panama Railroad Stamship Linc
Service de fret et de passagers entre
NEW-YORKCn \ N. Y. CRlSTOBAL, lANALZONE et les PORTS de la COTE
OUEST de 1 AMuRlCjUE du SUD.
F lus rjpiue et le plus diiect service de transportde passagers etdu trw en..e Haili
et fft puits Europens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama
Voici la liste de nos agents pour les principaux ports de l'Europe :
Analatarra) Ecosse France
Mrs. G W. SHELDON & Co- 17 James Street, Livhrpool, Ehlani>
The follow |m arr r Aceits at priacipal aorU iu irape :
KNGLAND, S OTLaND. FRANCE.
Mssrs G. W. SHELDON & Co.,
17 James Street, Liverpool, Englun
In rasce, Messrs G. W Sheldou & Co. are represeutediiby Mil t )ll ) win fnius
,
fil
i i
Gu.I.ATlY HrNK1.Y&C#
21 Rue de la Rpublique
Mnrseillcs.
Hkrnu PbsOM & l", Ltd.
53 Quai George V.
Havre.
Hkrnu PgROM & Co., Ltd.
Hue du Moulin Vapeur,
Boulogne sur Mer.
Messrs E. A. Bf.ni-ix & Co
21 Allen#ide. Co;)(uhagen.
Oslo, Noi.way.
International
Speditionsselkap Oslo.
MM.Atlantic PrbiOHT Coiip'n
B illinhaus. HamboTg 1.
Gei many.
jMessas Atlanti<: Kreight
COUHOHATION
Germany
MeSMS1 \TLANTIC l'HEINGHT
Coiu-n.,
24 Qu-ii Jord iens,
Anlweips, Be!#iura
I
Hehx Pkron & C" Ltd
95 Bug des Maris,
Paris.
Etuuro l'KRON&Co Ltd.,
Hue de Trauquilit,
Dunkerque.
Hehnu PehonA-Co Ltd.,
y Hue Roy,
R Bordeaux.
Genoe, Italy. \
Messrs Uenhy Cob & Clerfoi
Piazza S.Matteo.No 15Gcnof
JCottenuuhq. Sweuen.
Nordisk Express,
Coihenburg,
Messrs Atlantu Freight
Cosp'n.
Kon Km ma plein 3,
Rotterdam Hollaud
Messsr Steimanm & Co.
I

KI-LO-RA
Durant les mois d'avril, mai
et juin, des disques portant uue
nscription et un numro seront
p'pcs sors le couvercle de ccr
taius lerblancs de beurre des
Pyines. Celui qui retrouvera
un disque devra le rapporter au
magasin o il aura achet son
beurre. En cian^e, il lui sera
remis rie superbe montre
argent d'une vu'eur de douze
ollars.
N'achetez que du beurre Mas
( i.i:t pour avoir cette prime utile
t agrable. (
Si mou Vieux, A Bol, Aa
Bon March", la Boulangerie
Nouvelle (<'hemin des Dalles )
tiarcosTaff >. Bazar N'a tioual,
\u Bazar Me opolitain,Alphonse
Dsir, B. N. Sada & Co, etc.
A vendre
Un moulin a vapeur mar-
qua anglais* tat dt> naut.
S'adresser a
Franck N. GAETJENS
Tlphone : 2347.
cor gisait, inanim
11 avait t tu par Le Diable . Depuis su jours, de-
puis sa premire rencontre avec Le Diible \ il tait
perdu. Mais, tenace comme tout mchant ji, il ne vou-
lait pas s'avouer vaincu. Maintenant i! gt inanim, car
LE DIABL
enlve Ici cors en six jours jour Cou .'o vis
Et il n'y a pas d'exemple qu'un cor ou un durillon,
mme deu de la plus robuste consolation, soit ca-
pable de tenir longtemps devant la r.icrveilnjse
combativit ou Diable. C'e^t pourquoi il est la mort de*
Cors, Bifa, fcifc-jriii
Mais faites bien aftertion Exigez toujours Le D]*Llc "

N'oublier
jamais!
Qu'un bon -'nseignemenlclai.
sique, moderne, de la l'iniei
la pliilosoplue qu'une srj^
t rapide mthode d. la S *u0.
Dadylograph e; de la ComjA.
bilil e. des Lingues vivmM
se rencontrent L'INSTITUT
TIPPENHhUER.
-N'oubliez pas la pension sco-
laire discipline et srieuse.
1357, rue Lamarre,
Tlphone, N 2891,
Rduetion
SUR LES
pices Ford
Pour faciliter les 'pronri-
tairesde Ford Modle iTa.et
leur permettre de mettre
leur voiture "Ford" eu
par-
rr~~yr'

\
feV
LE DIABLE fc^Et
est en exel
h. desc:
Injection
infaillible
.\ base de blnargon at
d'extraits de plantes.Gurisoa
radicale de la lennorrhagis,
Jdes coulements anciens on
rcents.Employe aussi cau
me le meilleur prservatif.
Pharmacie
LSFRANQ CiiBTAI.l.fcT::
Laine, vis--vis du kiosqne
postal.
sivit chvz f^vS' V S
:hamps |?^j mni
*k tes $ Saint-Marc. Envoi par r
V '
kl .
ai par r->:^ jw < J
poste contre 5 gourdes. \^ %. % \
r*'V teatk IF

2 3 6L^=~z2si5s
En venta :
Lhai F. CABD020
Lt dans toutes ie^ bonaas pharmacies.
'..
Gastrites
Entrite*
Aigrours
Brlures
, Vomissements
Indigestions
Foie Intestin
EIFOICEZ-V0U8 BIEN CECI DANS LA 7 fE
Pour digrer facilement n'importe quel
aliment, piur viter la lourdeur, l'op-
Sretiion aprs lei repai, neutralii9r l'aoi-
it itomacale, supprimer les migraine*
due* eux mauvaises digestions, dsin-
feoter l'intestin, il sufft de prendre -'m
POUDRES DE COOK
lait tal de se vice, nous leur
accordons un escompte de
33.1/3 o/o sur toutes les pi-
ces Modle "T4, sans txctl
tioi.
IM'hsitaz pas pourpr paru
votre Ford, voiture ou ci
mioa, t les avoir en bon
condition de foactio mi-
ment.
Nous avons aussi rduit lis
prix de nos accessoires de
50 i/o, tels que:
Housses.Cadeuas de rtis,
Ciment pour Radiateur, Gas-
ket Cernent, Blow Ont Pat
ches, Capote pour siges ar-
rire Roadster et Coupa.iU,
ete.
J Grande Rduction sur lu
dimension! de Pneus (m
drich.
2a x 4:71-6 Ply30x5-8 plj
33x4llea7Y Duty-34 xll/2l
Heavy Duty.
35 x 5 Heavy D.ity "32 x(<
Heavy Duty.
32 x 4 1/2 Heavy I)uty.J
33 x 5 aleavy Daty.
Ions g pneu* sent yaraMis.
N'oubliez \>*s qua notre
- Ganige est le mieux quip,
excute les meilleurs travaoxl
et aux plus bas prix, par
axemple: uraiasage ccmple|
par air comprime Or 1,80.
HA1T1AN MuTORS S.1
Grand'Hue Ptiime 237
t'A"
;j&>.ssas
Laborotolre de* POUDRE* De COCK. JtUWONT (Frsn..,
MX TBNTM DASS TOCTBS PHMi.VAUHS
ntfi&i.t
/ / l-ju Prince : Phsi munie tv. Hl. Cil.
POWt RIRE EU 8QC1l-1
Fuow. if- vu aagls. tm**m
lioa, Munoio^nfc On w. Il -s.
Sir. fslrs tlmtr. t- rn-*-, m*
t Cinssr (, 2 ha.nHr*^
MM PARIiSIBN. 101. R. ot
Poi^:&;Miia> rAi::^ *'
OU SIE1M
xmma
(kim
C'est le Vermouth le pins ar;ible, le plus loi ique et
P"r cessquent le plus upi i i.
LE C1NZANO BLANC ;> eu les plus hautes recoin ',
euscs toutes les expositions et se vend sur place un
prix des plus raisonnables.
grs eh a A. de MAT l'KIS.
Ce qui n'a Ja nata t fait
Ce qui ne eut atre dpass
Kola Champaqne
F. SJOURN1
Prpar dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Prparation et Vente
PHARMACIE F.SEJOTTR^ '
Angle des Rues Roux et d:i Cailre.
GrnnJ Caf de France
-,raMl!SJnV,,??10n V* e' in,p|,ientfc de Moasiaar Franois
StTl,iT VenU rmM d Monsieur Patri/.i. h nro^i*.
Dfc FRANB, offre ses nobles "M distina^ lients le
consernrnsiieni les p|U8 fines, les vins de i^t". ov,n,cs 3
u^^ute'S^
PATRI2I & Co.
^Tlphone 2341.


H
mm
ASSUREZ-VOUS
la
General Accident Fire & Life
Assurance Corporation Ltd.
de Perth ( Scotland )
Lar' la GENERAL x est uue des plus puissautes et des >lus vastes organisations
de ce genre. Le soleil ne se cou monde
Ses,Polices COQtra inceidi.- feouvrent a 's>l les dgts occasionns par la t iuar.
Saa Police pour Aotamobilas couvrent rois, incendie, malveislance. domniagst
causs autrui dans sa persouue ou dans ses oie us.
Ses Polices Maritimes mises par ses brauches 'Europe sont payables en Hati?
Ses Polices contre aceideitsf^ont valables dans 1 univers entier. Tous les voya-
geurs devraient donc prendre la prcaution de se munir d'uue police contre ateidents
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'tant que de 1/2 / soit 20 dollars U. C,
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves
LO'JS-GENIS
AfT Gnr?1 pour rlaiti.
t'T-'-o i ice; J. GILG
JEAN BLANCHBZr nrfc
Insurance Co
Une des plus fortes COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE
EUG. Le BOSSE & Co
.. Aqents Gnraux

..-.* -- *
L


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs