Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03797
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: December 19, 1931
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03797

Full Text
I
Clment Maqloire
DIRECTEUR "
1358, RUEKAMnUICAINE 1358
TELEPHONE N\2242
Matin
l'ardonue d'avaicf loul le mon-
de, pour plus de sret ; ne mprise
IM les Iiodidm's; ne les hais pas
dci>aulaye cl ne us pus d'eux outre
ii.oure. l'Iaius-les.Souye a la uort
tous les luutius en voyant la lu-
mire et loutes soirs en rentrant
dans l'ombro.
Alexandre DIMAS Fili
2bme ANNEE N 7560
PORT-AU-PRINCE( ILOT I )
SAMEDI 19 DECEMBRE 1931
LA CRISE...
o
chos
La politique ces jours-ci les indices, les con fions n'en
absorbe tous les esprits. Ceci sont pas bonnes. Elles conti-
n'est point lait pour tonner.
Nous sommes en priode
d'lections gnrales, la po
litique, la politique pure
prend sa revanche en n'em-
parant de toutes les activi-
ts, celles des gouvernants et
celles des gouverns, (./est la
vrit de pareille situation.
il laut cependant se retour-
ner, nous ne disons pas se
dtourner, pour considrer
d'autres problmes q u i,
l'heure o no'js sommes, sont
de premire importance dans
la vie nationale. De ceux l,
l'conomique. Dans ce terme,
il taut inclure tout ce qui
entre dans la composante du
poteutiel d'conom e publi
que: finances, bodg.t, pro-
ductivit changes.
Tout cela, { .rsentement,
n'entrevoit sous des aspects
tort peu encourageants. Mieux
que cela : i qu'tants et mme
troublants.
Rcemment dans Tordre
budgtaire, quelques mesures
assez rigoureuse: ont cl pri-
ses. Peut-tre pourraient elles
tre plus rigoureuses. En tout
cas, c'est eu vue de l'quilibre
budgtaire qu'on a d les en-
visager. Quelles influences
positives cesmesuresont-elles
sur le budget? On ne lsait
pas encore. Du moins nous,
Bous ne le savons pas.
Mais il y a pour indiquer la
lenue de notre conomie, le
mouvement gnral des
changes l'extrieur. A tous
nnr-nt de s'aggraver et c'est ce
qui est trop visible cette
poque de l'anne particuli-
rement trs aclive dans les
temps de prosprit. C'est un
resserrement de plus en plus
accentu de nos moyens el
nos possibilits publiques et
prives.
En une telle conioncturr,
on ne peut yas se laisser
vivre, c'est--dire ne rien
taire. Il laut ragir. C'est cer-
tain que les difficults sont
grandes. Cette circonstance
doit imiter pins d'apport
ceux qui ont la responsabilit
des allaires pubbqucs.
Ce n'est p .s d' i 1 urs une
situation qui nous soit parti-
culire. La crise est mon-
diale, on le sait dj. Mais
aux causes gnrales, s'ajou-
tent les causes propres cha-
que collectivit. Pour notre
pays, il apparat, en tout pre-
mier lie,', que la double cause
connexe de sa situation pr-
sente tient une insuffisance
de production et au manque
de travail. Sous production
qui engendre chmage ; ch-
mage qui entraine sous con-
sommation. Le lien est ici
patent et la cause pertinente.
Si le problme est tel, et
nous croyons gu'il n'est prs
autre, il s'agit de l'envisager
sous cet aspect en vue de la
solution lui trouver.
Et c'est la tche qui s'im-
pose.
ALIX ROY
29 annes de succs.
DEREIX PSKOFF DEREIX
GRAND RVEILLON POUR IJ VEILLE DE. NOL
Venez entendre la messe de minuit a KENShOM* et
retenez votre table chez^EREIX Kenskofl pour Rveil
Ion ner.
Un menu splemli le, unique dol. 1,50 par tte.
Musique. On dansera.
Retenez fos couverts.
Pour tons renseignements, voyez : Dereii, Porl-cn-Pi ;nce
ilpfeone,2631,
!
*-*\'"
L'aliment qui vousconvient
A DAMIEN
(i
- o
XVII
Dans [m Faute de iAbi Mou- niers Ring.des tangeriniers, puis
re/.de Zola.il v s une description au verger de corossolliers, avec
o ftgnifiquf. d'un coloris ardent, des varits reues de la Jama-
! i n du Paradon.II me tau I que, ensuite celui d'avocatiers
< la pi jssance d'criiare et avec les trois varits dj men-
t\ style de ce magicien du Ver- j donnes en pleine production.
lie pour dcrire les merveilles La semaine dernire, une exp-
fleurs les plui belles et les plus
lares sont soignes 8vec amour.
Voici des roses blanchis, jan-
tes, i oses, rouges, crme, chair,
des ibiscus de toute la gamme
des roses et des rouges, des
mantesux Joseph d'un ronge
clatant et d'un vert bord de
rouge, ; crotons ai x mille
m nces varies,passant du vert
le ; i .iu jaune ru roi>ge,
des peris uss aux bractes cou-
leur de g, des lauriers ou
mdecin k es Indes atx fleurs
d'un pot | ; violet, des corails
rouge vit, des stragogn;s aux
fleurs de neige, roses ou mauves
selon les vants.des mriannes
avec leurs petites fleurs blanches
semblables au jasmin, des per-
venches blanches et roses des
cannas de toutes couleurs, des
belles-de-nuit mauves.ins et jau-
nes, des deux jumelles su* fleurs
semblables des orchides ro-
tes tachetes de mauve.des Iran
cillades ocre et jaune, des po^
mas anx larges fleurs mauves.
D'innombrables papillons dan-
sent au-dessus d'elles. L'air est
satur des partums de tontes ces
leurs rassembles dans des
massifs dont le dcor multico-
lore tremblent sous la caresse
du vent est indescriptible, par-
mi le vert adouci ou piotond
des leuille*. Les fleurs sont des
nchanteresses qui vous capti-
vent comme si leurs corolles
'ient des sourires.
Monsieur Pierre Sylvain nons
conduit ensuite au verger de
bananiers dont les fruits mris-
sent sous le soleil, de citrns
u nous voyons des orangers
Washington Navel, Lne Gim
Gong, de Valence, des pam-
Plemoussiers Marth Seedlers et
Poster, des limoniers de Lis-
toeene et Eurka, des mandari-
Etats-Unis. Nous voyons aussi
des papayers s'tendre sur une
assez grande superficie.Us don-
nent des fruit;-- norme.''.
Voici les lgomss qui lont les
dlices de nos tables.
Nous passoos tour i tour
dans un champ d'aubergines de
la varit la plus prise : Black
Beauty ; les gros fruit* violets
pendent aux branches frles, un
champ de piments doux, un
champ de tomates de la varit
Stone et Marvelosa.
Nous avons planl cette
anne.nous dit Mr Sylvain, l'oi-
gnon sur une plus grande i hef-
e pour pouvoir en rduire l'im-
portation. Nous avons lail aussi
une plantation d'essai d'tisper-
ges. Si nous n'avons pas plus de
lgumes, c'est que le climat de
la Plaine du Cul-de-Sac ne se
prte pas assez bien la cultu-
re marachre, tant un peu
trop chaud.
Des platebandes d'oignons se
d oulent nos yeux sur un
trs grand terrain. Des carrs
de choux, de betteraves oflrent
la verdure de leurs leuilles s'
tendant assez loin.
Nous cons'.iions les efforts
qui or, '. loiti coi n tMie en
Vakui les pioduils uc notre
terre Si I ronde, la
icience M l\ : e g i le ceux qui
ge courbent sur tour tau-
vi otre agriculture, il ne laut
p Milieu enl des bras, il laut
mssi des cerveaux.
Ni u- sommes obligs de h-
ter la fin de cette lude de Lh>-
mien. Un bon nombre de co-
lonnes du Matin y passerait
que nous aurions encore b;au
coup d.re. La place nous est
mesure A cause du numi ro de
Nol dont la prparation prend
plusieurs jour- ; et notre direc-
?--ni,. r
Le Fronuuje de la Sanl
... des plaisirs.
Voici le plus rcent lro-
mage Rrah qui est si b >a
pour lous les membres
de votre lamille I
li s'appelle Velve^ia et
possde plusieurs nou-
veaux avantages. Partai-
tement digestible... de
nouvelles qualits sani-
taires,.- une saveur hau-
tement dlicieuse.
Vous le servez seul, ?n
tranches, tendu sur du
pain ou des biscuits ou
(tantn'importe quel plat
cuisin ncessitant du
tro nage. Les entants sur-
tout e i .o it passionns!
Le Vaivaeia est livr
soigneusement envelop-
p pour prve lir i im-
puret du toucher, li eu
l'ait pur KraJ'j qm tfit
aussi ces antres prodai la
dlicieux : S-lisse, Pi-
meuto, el fromage krai
rieain. Unes i >at juste
Kraft votre picier.
PAWLBY SALES CORPORATION
Distributeur :
Toit -in Prince, lli'-li.
KRAFTKUEESt*
. ( - ..
leur vieiii de n uia ligmBer ( ue
ri'an ipe devoirs nous soMic lent
A bien nos conclu:.ions.
T. A. V.
(A suivre)
(1) Voir Le Matin des 27, 38, '>
Novembre. 2, 4. 5, 7. 8, 9, 10. 12
14. 15, ltt 17, el is Dcembre 1981.
OUVERTURE OE SAISON
4 CIN-VARITS
Dimanch" prochain,_ la dl
rection de Cfn-Varil** s
commencer! la proji
d'une siie denouve: u
rcemment arrivs.
Il nous est im; ; de
dire le titre du film qui sera
tourn dimanche, la dirrel
n'ayant pas encore fixe
choix ; mais ii n'y a ;
doute que lee clients d
n-Varit aient entic
ti faction des nouveau? i.lms
tons tant galement beaux.
RGIT A L
THRSE-ViEUX-GLESCA
Thrse Vieux Clesca !...
Qui de nous, qui de nous vou-
dra rater cette magnifique oc-
casion: applaudir el encoura-
ger notre talentueuse canta-
trice, noire cantatiice la
voix harmonieuse tt ht lie!..
Qui de nous ne sera, mardi-
soir, 22 Dcembre, Uatia-J
,\a ?... Qui de non;; ue voudra
vivre, en compagnie de l'Art,
i heures eu rai intes, des
heures charmantes et inoo-
ble
Qui de
rgal du 23
,'.'?.'.'
o
Le a Mauictania de la
Cunard liue transportant qua-
tie cents ..touristes arrivera
au Cap* Ha lien le 25 Dcem-
bre prochain. Ces passagers
feront une excursion la Ci-
tadelle.
Neuf grandes associa-
tions amricaines ont adress
un mmoire au Prsident
Iloover pour demander lu fin
de la dictature financire
amricaine en Hati.
M. (fiusepne Mota a t
rlu, pour la quatrime lois,
prsident le la confdration
suisse.
Depuis cette semaine, les
pciitcs marchandes ambulau-
es de toiles, parfumerie et
autres sont traques par la
police qui les achemine la
justice de paix o elles sont
condamnes l'amende. Exis-
te-t il un rglement qui d-
'eude 'e colportage?
Pour rendre un dernier
hoiiini ige de confraternit
Jusl ; hlie, le maestro 0c< '
Je nlj q i i |u*i n rel e, p
ide i ti btc diriger
la m iq le de !.i G. d'H. sns
lin u i dre gran d
mus . ".
M M iri \ u d u n,
ch I In Legs tiou
d il 11 /.t I) imin j i| r
yagi n< p r ' > m, exl ai ri v i
ici |cette semaine en mission
; i i ile, dil I Iti- Iournal.
',1 ingnieur
ouis Roy, a t vii lime d'un
<"it Kenskofl : Il
i .: dn is le pi< d gauche par
ite d'une gli; s ide sur un
lei ; i d pente. On a d
r ce pie i. Nous sou-
i< 1res bientt notre
i ngu ami se retrouve des
6US
!. il. 1 de chant de
Mme Thrse Vieux Clesca!
G'esl dequoi l'on parle dans
les familles, dans les cercles.
dans tous les gronnei de jeu-
nes gens et jt unes filles. Aussi
bien, la m ii ce du 22 Ha!-
iiana i sera Incomparable. Les
irtistes se surpasseront de ta-
lent et le public dlirera de
joie.
I c Collee Prsident
Boyer, tel est la dnomination
d'un nouvel tablissement
d'enseignement primaire se
condaire, ponr les deux sexes,
l par le I).- Nemours
Thomas.
P B'inaugurera par une lti
vlo i! le pro ; ; m me seia arr
bi ine rem
ires protecteurs
Il reste douze jours poui
!a clture des listes d'inscrip-
tion, lous les bourgeois ne
s'inscriront ils pas, en vie du
tr pie scrutin du lOJarvier?
M. Salandra, ancien pr
lident du conseil italim au
mo.i.eiit de l'inlcrvcntio.) ita-
lienne dins la guerre mon-
ile, est mort l'Age de 8
ans.
Gallipaux, auteur dra
mafia ne, crivain humoriste
Il !e dramatique, est d
cd.
7-jy
... vot que l'igi orance, quand
elle s'accomnngre de toupet
donne parloisdes rsultais lo>-
dants. Lui c'est un ignorant de
marque, et qui ouvre il laut
lui rendre cette justice rare-
ment le bec, de peur d'tre re-
marqu el de faire rire. L'autre
lour. parlant d'une dame ga-
lante, al qui connut il n'y a pas
Irop longtemps des jours de
splendeur, quelqu'un opina:
Kl le est vraiment blette, aujour-
d'hui... Le mot lut retenu par
io!re ignorant, qui, rencon-
Irant plus tard la dama en ques-
lion, crut qu'il lui faisait un
compliment en lui rptant fou-
les dents dehors, et avec an
aplomb qui voulait tre char-
m ni :
Mad nie, mes amis vous
Irooven blatte el j'avoue que je
: i >.. leur avis. .
La dame le beaut en fera
certainement une maladie.
...Us vil nllab's V; !c>8tep-
tnn, : re iant trois la 'ocktail
ro di. Deux journalistes et
un commerant. \ on moment
donn, une tte dfl femme ap-
paru1 l'embrasure d'une porte
.un MMiduil au cabinet particu-
Per de l'tablissement. Une ne-
if g n' e ravissante e'. rieuse, en-
cadri l'un flot de cheveux en
sordre. L'un des journalistes
s'di| ^a sur le-champ.
.le voislui prendre une intar-
vii w >;, -'excusa t-ii. Une inter-
view qui ne sera jamais publie.
riposta l'autre |ourneJiste un
peu dpit de s'tre laiss di-
vancer.
... a vu l'illel de Fraue*
hier, un S'iisse de nos amis qui
* tout venan', :'i l'occ'-
Mi u de l'lection de M. Oai-
seppe Motla i la prtidencs de
'a Los fdration Suisse. Ces' \\
I : us que M. Molta dcroche la
l initiale.
Au la es lortuna luOi
... voit que l'on trouve chrz
Bohne, rue Bonne Foi, i une
porte de l'Htel de France, des
jouets modernes, et trs b.i.i
mari h, qui feront certainement
plaisir vos entants, VJidaiu .
\vec Irois dollars seulement,
voua pourrez, Monsieur, oflrir
oie lide, ou votre filleule.
la plus jolie poupe brune ou
l'onde h s Antilles, et la plus
lomptueusemenl habille aussi.
C'est donu... Chez Bohne.
Erratum
... voit que chez Faut Auxila, la
parfum ie s'enlve comme des
pet ils ja es chauds. Un couple
lgtnl a mme un peu tait
meute hier d vant les vitrines
1 l'aimable commerant. Mon-
sieur qui est passionna de Coty
et d'Houbigant, en avait dea
llacons jusque dans les pochea
du gilet. Madame qui prfre
le Varlky, le Forvil et le Guer-
lain, sa avait rempli son sac
main, el marchandait encore...
Mais comme le stock est in-
Duisable, les vitrines ont, sur le
champ, rpar les brches.
A Louer
Impasse Lavaud (I ,
son, conli n ie.
S'adresser de
Franck N. Gaetgens.
Tel.2347
Dans l'article sign L'Hommk
de LA RcE, el publi dans
noire numro d'hier, lire, 5e
alin
112, nons ai ions ex-
i de 6.905.^38 f/pret;
lus di 0 //
i(.)f I, pins de 6 t>'2'.).
, au lien de dollars.
... voit que chez Ftienne Ca-
mille, on garde la lumire pas-
s minuit. Le charmant re-
lieur est oblig de prendre sur
le sommeil le temps ncessaire
livrer a temps les travaux.
u. les bibliophiles ne ces>e-t
e lui confier.
:i
LIRE EN QUATRIME r
ACCIDENTS 1)013 MllfliiEI-
' RE 1931
Assurez-vous contre aeeident
\ cident F '--e A
Li
I. V > F, Rermn ptiau,
' Age H tinral pour Ha j.



U)
Ucveiubic , I
ltol|Wi.M..,.M, .JMUM! li il l II II !* .IMt1Birft4v.
.** <1*4WJ
PB?
>
Linuenlion w^^b^v v
..s h.\i ri-Aiis sot yelles v* KLvii
t IS Tt Mrs til\Mih\T
0fi
Il existe un
NOUVEAU Ratoir
et une NO UVE LE
Lams
L'ancien cde toujours le pus au mo-
derne, lit seci se pratique aussi pour les
rasoirs.
L'ancien ravoir Gillette bien connu cda
le pris au moderne. Le nouveau rasoir
Gillette renferma de nouveaux principe!
scientifiquesc'est un nouveau rasoir
pour une meilleure et plus .suave barbe.
La nouv Ile lame avec ses coins coups
empche les coupures . Le rasoir a
des dents de garde d'une forme nouvelle,
qui permettent !a lame d'arriver la
racine de la barba et de se raser avec
facilit.
Les grand* changements du nouveau
Gillette liminent toutes les causes de
I. Tectuositfl (Je la barbe. Ne passez p'us
in jour sans jeuir des bnfices qu'ap-
porte le nouveau Gillette, achetez-en un
aujourd'hui mme. En venle partout.
Gillette Safety Razor Co.
Distributeurs :
J.D. MAXWELL &C
Rue Rpublicaine. Port-au-Prince, Hati.
".Yvt-mv"*** -au,! m WmKiM
grandes aalioratieni
1. Les coins renforces
du rasoir, le protge
contre les cours.
2. Les coins coups de
la lame liminent les
coupures.
S. Nouveau peigne de\\
scurit nue dents
olus larges r. nde la
barbe meilleure.
L La garde cannele
oermet la lame de
nous raeerdeti )sprs.
5. Les e X t r m i l s
ipiarris de I t lame
oermet t eut de la ma
nier jilus facilement
rt avec scurit.
Paquets de
O LAME8
80 cts Or
de 5 LAMES
40 cts Or
.Gillette!
1. Pour suivre 1M solution de la mode et son rafiine
ment, l'homme lgan ne peut sorlir le jour qu'avec un costume blanchi
a AU CYGNL
/K& v f* ^ (G *S
OI PrTIErNT
tvl\jvl\qs
LC:5 Rt:WRI75
530
Rue Bar.tsDcsteueVsfl
?bt-au-Frince
HATI
* ?
Prop. Vve. Jh. CHANCY.
Rue l'ave, on faca du Garage aireyre.
Prop >s
1 humides
o
Le sieur Karayany est disparu.
C'est du moins ce qu'annonce toute
li preste d'information on nouvclli-s
brves, rapides, expresses. Karnyany
encore qu'il soit invisible est l'or-
dre (tu jour. Mme le jutfe de paix
S'en est 'ml. Il est all sans plus
ni moins apposer les scells sur les
portes du magasin du disparu. Et
les langues d'aller bon train. O est
pass Karayany!' Parti pour l'tran-
ger nu cach dans quelque coin de
la rille? A-t-il emport sa .aisseavec
lui:'On ne sailce qu'il a pu emporter
d'argent ou de disques Odon. Ce
qui est sur, c'est qui la veille du
jour de sa disparition, il a fait ampli-
provision de HHl'M SARTHE CA-
CHET D'OU qui est en effet un excel-
lent compagnon de voyage.
Dcs
~o
1 lier matin disparaissait
! la suite d'une brve- maladie
! Mr Fi-KNANn Riboul, une sym-
; pathique figure de noire so-
cit. Le service funbre a
eu lieu an Sacr Cur de
i Turgeau. hier 4 lires p. m
et un imposant convoi dVnlt
[accompagna le dluat sa
deruire demeure.
Le Matin s'incline respec-
tueusement devant le cercueil
du disparu, et oDre ses condo-
lances mues aux membres
de sa lamille; particulire-
ment sa diffting e pouse,
ne Nadal, et ses entants.
Je saurai
maintenant...
Que pour jouir de nuits agra
blcset de sommeil conlortablc;
il laut acheter sa chambre
coucher chez
Paul E. Auxila
Allez voir les Li's et constater
la souplesse des matelas.
Cin-Taldv
DEMAIN SOIR
4 HEURES 1/1 : Matine.
La Grande Aventurire
Entre : (1,50 ; Ha'ton: 1.00.
A 8 fil URES
Un *>rand drame ang>isin'. Des a ne* d'Amoar passionnelles
data :
Le Cirque d'pouvante
ou par Ellen K-irly, Cari \uer, Sieglned Arno et B. Gus*zke
Entre : 2,9, 4 gourde.
Ce n est pas du Bluff
La maison Antou I. Saba ne croit pas ncessaire d'nu-
mrer ici ses articles bien rputs de bonne qualit (eh
que : Crpe de Chine, Voile de soie, Crpe (eorgette, oile
de soie, Voiles Chiflon,, Toile Drap pur fil. Bas fil, Tri-
coline, Casimir, etc. etc. etc., qui ne sauraient lre surpas
ses par la concurrence.
A l'occasion des ttes de fin d'annes
La Maison vend les articles suivants.
Articles pour Dames et|Filletles.
Chapeaux paille d'Italie pour tille'.tesjj Gdes 2,25 'chaque
forme pour dames 3,00
Chapeaux ptille d'Italie pour garonnet 3,00
pour garonnet panama 3.00
Chapeaux paille Jean Bart sup. 5,00
" garnis pour dames large 3.00
Chaussures pour dames No 3 5 Berge 16,50
' crpe soie 1750
Chaussures pour dames No 3 5 noir 15,00
Et souliers Tennis Fleurs-Deutelles, etc.etc
Articles pour hommes
Chaoeaux Canotier paille d'iialit Gourdes 4,50 chaqaa
Charleston 6,00
Panama 3^00
Chapeaux Sandiuo 2.75
Toile double largeur pour costumes Gourdes 450
(
Vie sportive
-o
ParcLecon e. Demain la
Jeunesse, sous I liabih il rection
technique du sprinter Andr
Thard, disputera le 2e m :i i t ;
du championirat con re la Vio-
lette. La sympathie donl jouii
la Jeunesse de Thard nous dis-
pense d'inviter le Tou! Port-an-
Prince aller assiste! A ce beau
match, car nous eap ona com
mencer notre chronique de
mardi prochain par mois:
Afllcence considrai .-. On se
bat l'entre. Oligaro est...
dbord. N'anticipons pas, at-
teudons.
L'U. S. S. H. Tient da-.lres-
:er une circulaire aux joueurs
des Claba, Itur apprenant qu'Ut
o; l ;sis pour taire pal lie
des Equipes Nationales et des
(Jniverailaii Complimenta.
Noua annonons, eous re-
> li b Jamacains joue-
ront sept mat< hes e i Hati et
la CommissionScompU ute
s arrtera au programme sui-
vant : 1er match (.lin ique-
[Jniversilairea ; 2e Jamaque-
AU Hati; "- Jamiqu V oli
Le Jama que-Raclng; 5e Jama-
que Gonafvef, renforce de Jeu
i: S George : 8e Jam nque-
. renforc de Melbourne*
0, d'H. ; 7 .1 imaiqne-AII Hati,
Ions qna ceci n'eal
\: un projet, l'j justeI IC I ces-
aaire sera bientt envisag.
Nous lisons dans Le la-
liiia du 17 dcembre: S. E.Mgr.
Le Gonasa, qui l'iaUresse aux
Sports et lient particulirement
tnconrager le mouvement
snortil hatien, a tait un don de
quinze dollars |'U- S. S. H.
Sous la direction person-
nelle de M.Andr Chevallier se
poursuivent les travaux pour
le rtablissement de la clture
du i .-nc-Leconte.
Nous invitons l'oeil du Ma-
tin pntrer l'intrieur du
t arc, il y verrai.....Nous ne
vot lors point empiter...
On nous prie d'annoncer
que iVntre du Parc est tou*
jours '20'" grandes personnes,
10e11 entants, G. 1 voituies, 20e"1
Iribnoi s.
Ot aprs midi, ouverture
du ch mpionnat des tout petits
.'i catgorie, assimile' au cliam<
pionnat interscolaire. Encou-
rag ons nos gosses eu allant en
loule au Ptrc-leconte, o nous
paierons 0.10 cls.
Le jeune avocat-sportsman
Edouard Csstagnol, l'un des
meilleurs arbitres de l'U.S.S H.
arbitrera le grand match Vio-
lette-Jeunesse demain. Un au-
tre qui a aussi conquis la sym-
pathie du public par sa fernuM,
son impartialit. Donc, tout est
mis en uvre pour donner
i Monsieur Toal le monde la
plus complte s<.tis!action.
Nous croyons savoir qu'un
groupe de joueurs de Basket-
Bail aurait cril 1 U. S . H.
pour demander qu'une partie
du FarcLeconle soit mise la
disposition de leur Club Quelle
suite a-Ion donn leur deman-
de? Un terrain de Bjsket-
bail, S. V. P.
M. Allred Malval a lait son
dafOir, tant comme haitien que
comme sporlsman, en s'inqui-
tant jue la Commission de Kcol-
Ball ne sonl au dessous de sa
lche dans le choix des joueurs.
Nous sommis auto/iss de lui
d.re de ne s'a la r.il < r qu..- quand
il aura vu, estim ou sous es-
: ni ceux qui a ro t la no-
ble lche de dlendre les cou-
leurs ha'lienres. S?s apprhan-
slons partout d'un bon nau-
rtl. Mais, nous aussi, nous te-
nons i cur d assister au triom-
pha de noire bicolore. Allons,
Malval, ne t en lais pas, la pen-
te est Bgvoo&ease, lu y laisse-
ras ta peau.
Le samedi 20 Dcembre com-
mencera le ch.mpiouuat de 2e
CaUforie.
Allez chaque aprs-midi au
Parc-Leconte. Li clture du
Parc, laite eu tles, pourra ser*
vir aux rclames des commtr
riits. Allons, Mrs., encouragez
I le bon C'u-vallier, en i espce
! le Sport Haitien.
Noussomraes pris de publier
pour l'information des amia du
Sport fhoraire suivant que nous
appellerons aemsine sport Lue:
Lundi I heures : Racing-Jeu
4,50
4,50
4,50
11.00
1200
19.00
2.00
aune
Toile tussor double larg. pour costume
Cheviot noir ,4
Cheviot Gris double larg.pour costumes
| Serge Bleu marine ' J
( Serge Noir "
Chaussures.pour hommes No 5 '7
Casquettes tranaises
et Cravates. dodliera Tenuis. Chemises ^ hapeaux
laiue Casimir coul. etc, etc.
Les prix des articles mentionns sont moiti de leurs
prix de revient malgr leur traichenr et leur utilit pour
les habillements des ltes.
N'hsitez pas; accourrez-y en loule,;car ces prix exceptiei-
els sont pour le^mois dejMcembre seulement.
CES IARTICLES C'EST! LES ACHETER
N'OUBLIEZ PAS QUE C'EST fDE LA
Anton I. SABA
1733, RUE OU MAGASIN DE L'ETAT.
Grand Htel de France
A l'occasion des Fles de la Nol et du Premier de l'An, Mr.
P. P. PATK1ZI, revenu, il y a quelques jours, de France envoie
ses nombreux clients et amis ses meilleurs souhaits de Bonne
Fte et de Bonne Anne.
En reprenant la direction de son Etablissement, il a apport
Hes changements dans les Menus pour satisfaire les gots des
plus fins gourmets habitus frquenter le Grand Htel do
France.
Des prix spciaux seront laits loua ceux qui voudront bien
commander des dners ( partir de 4 couverts ) ainsi qu' tous
les client! qui prendront pension par mois.
Prix spciaux aussi pour les abonns du plat du jour.
Le plat du jour constitue un vritable dner ( Hors d'oeuvre
ai is, 2 plats au choix sur le menu du jour, pois et ris national
dessert, caf ). Le tout pour Gdes. : 2,50.
Service la carte de 8 heures A. M. i 8 heures P. M.
Kendez-vous de tous les hommes il a fia ires et de tous les vo-
yageurs de commerce. A proximit de joutes les Banques, de la
Douane, des dparts et arrives des steamers et avions, cham-
bres louer par mois et par iour. Prix modrs.
Pour tous renseignements s^adresser directement au
PROPRITAIRE: P.P. PATRIli.
t'orl-au-Prince, Rue du Quai, Hifi
/ nesse G. d'H. Mardi : Vio-
lotte, Melbourn, St-Georges.
' kercndl : Ail Haili, Univer-
sitaires. Jeudi : Racing. Jeu-
| nesse, G. d'H. Vendredi ; Vio- ;,,,!,,, au
lette. Melbourn, St- George s. Sa-
. medi : Macth de 2e et Se ca-
| tegoriea (chr.mpionnal)./7//na/i-
che : mat'/n de premire cal
gorie (championnat).
^#aii lecteurs, nous voua si*
Parc Leconte t.
F.H.
-Lisez mardi La Vie Sportive
Le llliuin Barbaucourt
r>o:i; renomme estUniTerselle a gard sa premire place
Demander parfont :
UN HARBANCOURT
Dpt :Rue des Csar,


i. ..:,
ai imii.MiiAr.nrrcv*
Avriue (tes Dalles, Tl. 281 i)
GranJe Liquidation vie fij
d'anne du 20 dcembre a i
15 janvier.
profitez de l'occasion. Joue's
bon march pour arbre de
Nol.
666
t'u :rir ^.
Mauvais sang, Humeur, Eczma, Artrio-Sclrose
' %*5SSj! Rhumatismes, Maladies des Femmes
..e CUROMAL des Laboratoire* du Rbdne. k baie de inri t ftmit .1 ni
H*m,rr,%l1'' 3 "uf ? "W '"0<,ul" d mefl-ur p'irrumr te niai Le plu du
N^i^ffS^^w^M.S" ME*"*.*!** ' r"!tion. et rMuoJS
.Mit.-*
aut
.JUS?.i':^"fr.r''cv9.'*^*.^mS,...-,.,. ,r,,.,,,-..:.;:kc.~,
: /"' rfiipart/, / )*., IK faMM a /s
micas c Mita ^m 4 (u'il |.rr;i<

l.r
! ?'"! ""P""" "-no CUHOWAL 'ebolt* d( pilule, (r.itulle H brochai* plloatlTeM
duu l l.unun tinrnudai repart par le Doclur GIHal'U. pfcrucln. Laaantutn* Hh,i
- . Rua Dolat. I.TOV OUU.INK imnm ^ ^ "^
" Dtai i /'urf aa-rirr. : FLaUlMaie li'-OWL
AYEZ TOUJOUPS CHEZ VOUS
LES PRODUITS LACTS
Lait condenserait strilise,
Lait en poudre
pour prparer des djeuners complets en
30 secondes par simple addition d'eau
Le nom ESBENSEN est un cachet de
garantie. La marque ESBENSEN se
vendant beaucoup,les stocks sont sou-
vent renouvels,avec des produits tou-
jours frais.
Nourrissons, convalescents, vieillards,
pour qui il est recommand du lait
non-poil ne, sont srs de trouver dans
les produits ESBENSEN7 un aliment
sain, qui permet de ragir contre les
pertes de l'organisme.
Adoptez qalement pour le premier
repas du malin le beurre de lable ES-
BENSEN, de got exquis, recomman-
dable pour ses qualits nutritives, assi-
milables. Indispensable aux sportsmen.
EN VENTE DANS TOUTES LES BONNES MAISONS D'ALIMENTATIONS
M
5S"
MMMteEMIk**iM*tf> '.
Disilcrie de L'Aigle
M. FONTAINE propritaire
Pour les fles de, fin d'anne, achetez
les liqueurs et sirops M. FONTAINE
Ce sont les meilleurs
RhlM CHAMPION
S(tns rival, piix qal, depuis '
7 Gourdes, le (talion '
BAY RUM sup. Importation de VINS
Avis important : Tenant compte de la
situation actuelle et dans le but de faci-
liter aux familles leurs achats pour les
ftes de tin d'anne, la DISTILLERIE
DE L'AIGLE fera une importante R-
duciion de 0/'o sur tout achat au comp-
tant d'une gourde minimum el sur le
prix de dtail pendant les journes des
24 et 31 Dcembre a, c.
Dpt: Rue du Maaasin de tlilal
prs de la Banque Nationale,
ri-** i
i
- r.-w-
E OU PM.MS
Programn e poui le con-
ce: t du .!!,,:,... !.. dcem -
hre 1931(8008 la direction du
Maestro Luc Jean Brptistc
Directeur.
1 Le relour des Exilt s
Saicedo.
2 Vox Re, marche <>c
procession par i \ Jeaoly.
3 Nabuchodonoxor, ou-
verture par (. Verdi.
4 Rods Airsolo poi r
soprano pnr J. Le^y.
5 Thrse, grande valse
arr. par (). Jeanty.
fi Hve a Mule faith in
me, par Lewii,Young et War-
ren.
7-- Ti Chatt'che, m'a ba l'ngeot, meringue populaire
D ENTOL
Exposition GIORDANI
' i
20 IF 1931 AU 3 JANVIER 1932
VOUS qui hsitez pour v cadeaux de CHRfTSUS
it tin JUUrt [) L'AN, n'achetez rieo avant uue visite an
|Club Union tous le' ioora de .'{ 9 heures, p. m. Vous y
trouverez le johei peintures, des boites, cottrets, crans, pa-
1 rava vent exquis ^ une trouvaille d'un produit du pays), des
1 poupes de salon, autcunes, abat-jour, coussins, poteries da
1 meilleur got.
F-
.1 Ct~
- *? \


' &;
!:-
'\ '.*--
SIROP A
&CHIENS
u rHtnoglobin*
M -a:. W
.............*.... ~
.?viwwr. -w>vfc
Insurance
Une des plus fortes COMPAGNIES
Canadiennes cTASSURance
sur la VIE
EUG. Le BOSS & Co
Aoents Gnraux
I

1 Toutes les Polices
DE LA
comprennent la Protection contre la
Foudre sans auqmentation de taux
m
Agents Gnraux J
S&iSBil


Samedi
19 Dcembre 1931
Le Malto
4 rAfcJbfc
(aOK .**-:,-:.-.vr* (jMUHmHBti
25eme ANNEE N 75GU
Port-au-Prince
Tlphone : 2242
m
:
- > -,<"
rSISBHSSl INSTITUT GUYJOSEPHBONNET EN PROGRESSION
I Globules Rbaud|
niultats mei^ci;ieux,urprennti mme
Tout- Pharmac Ojmar, I RIU
FI
Bol-Colombei iStin*
'*
un ferblanc de 100/1 oints, qurats 50/1,
20-3 1/2 lbs., 10/1 gallon & 5 uallons, est
la meilleure huile pour la cuisine et la
table.
estFalimenl prfr des enfants.
En vente dans toutes les bonnes pice-
ries de la Rpubliaue.
commande s'adresser
L. PREETZMANN-AGGE HHOLM
REFINING C0., New-York.
Aqenls dcCORNPRODUTS
'a jambe droite { ihM eh rfct*
val ).
Cnhxle A'bert, 5 3~.s. Port-
au Prince. Eroiiou l rgion
trontii!*- et h livre suprieur.
.Ici Baptis'e Safti . ruel.e
Piqaanl. Blessure c mtuse far
morsure humaine.
Ren Monts, 3 sm, rue Cour-
be. Ktosion de la rgion de
l'arcade iourcilire.
15 Dcembre 1931
Predville lier mi me, 7 ans,
Portail Log-me. Brlure 1er
d*gr4 par eau touilla" e.
.1 an Herard .*>;; t-s Bloase.
Fracture 2e ct gan< h- 1/8 an-
ter, conier'on 1 irickj t- (acci-
dents de travail) Hospitalis,
Michel Andr, 11 a< s, H pose
! jv u I Blessure du fi'os oiteil
gauche (par chute),
Benji min Saintns, 25 ans, rue
du Ceoire. Bi'ore 1er itgr
.fp la joue.
Cet tablissement < ui a ouvert ses portes en Octobre der-
nier a vu son eflcciil s'augmenter de cent pour cent durant
le premier trimesbe.
Tous Us poiu's le sot vasle programme^ 4 euseiijncoifQl
elatsb|ia complet et (hnscigui-meut pratiqat s'excutent la satis-
taction des lves et des matres. Ces derniers sont parmi
tes meilleurs qu'on puil e trouver en Hati.
Que tes retardataires y envoient leurs enfanls la rentre
de Janvier 1... Ces derniers en sortiront plus tard des hom-
mes complets: une instruction solide ils joiudront une
ducation pratique [artaite et une force morale toute
preuve.
Prix modiques Conditions gnrales avanta
g^uses!

Gull Pacific Mail Line Lt San Francisco, USA.
Le steamer -Point Fer min nya: t lais Fort umttvnut
Ic 17 du courant est aiendu h Ponan Prince le23dcembre
via Vancouver.Seattle tjekland Ah unedj.Los Angeles, Puerto
olumba, Kingston et continuera le mme jour pour Tarn
I ii o, Florid;, prenant |rt et passagers.
, .. Le s'cerne-r Point Sur devant laisser Portlandle 20
M.< bel O [f^** Portail | (!iAccm|,re jgg^ es, a|Ten(j pQn an Prince le 26 janvier
1932, via Vanconver.Seatt'e.Onkland Vlameda.San Francisco,
*xl Angeles. Puerto Colurnbi* Kingston et repartira le
Pour
IV V-i
O
I *, -,... w^.. .>m* . .w.-'-.-- * '"* *
.... --> 't.utt^mter vwmuwm MMHkSMMMnBM^M
Log ne. Lgre blessure contu
se reg on oct i] i'sh gai che avec
hmatome ( i ombat j.
Jean Salifia, 22 ai s, rue du
Champ de Mara. Bie-sure lru-
ma'iqi'.'' ti, on pan'ale gauche.
Benoit Lonis, 21 ns, quar- \
fier Saint Grard B 'essora par ;
arme teo l'angle b f.ieur de |
l'omoplate gauche. (Hospitali-
s).
tu. lf> Dcen be 1931
-1 ci-. I mari r, 58 an*-. Pos-
te Maichand, t'jciure du 1/1
du liuur droit par
mme jour pour Tampico Flo'i la. oreuanl bel et passagers.
Portau Prince, le '27 pocmlre 1981,
A. de M AU LIS &o.
Agents Gnraux pour Hati.
Pan American Airways,Ine
suprieur du lmr droit par p0llr jes pes de fin d'anne ?i Pan American Airw.ys.In"..
chut- (Ho*P*.i*lj>**)- n l le plaisir d'anvoncer son aimable cllent'e nu'elle leor
-i^uvi: Andr, 23 ens, Rus hit onerduction de vinat cinq oour cent ( 25/) sur tous
*^nPieorfi\ce^7!.Dd es tickets Aller--U,'o:,r( piriir du 15 jusque 31 d-
PETE BROWN
HUE BONNE TOI
L

RABAIS 50 0 0
Hpital Gnral Hatien
Les Accidents
I) i 13 dcembre 1931.
o -
' i d in Roger, 20 ans.rue P?-
vi P< lite blessure contuse du
I ( co p de pierre V
! toute Piiasere, 30 ans, Ri-
. le. Contusion rgion
> brai droit et au !
i | n .iroil ( par chute ).
: Schomberg, 20 ans.
t fi fte, B essure contuse
.h; ( uir chevelu.
Jn-Baptiste Clereilia, 19 ans,
K-dei BQsaalrs. Blessure
| contuse du cuir chevelu ( Par
{coup d bton ). j
S nains Ann , 19 ans, Croix- j
les Erosion confuse
de I one gani he.
} V 'i' a, 25 ans, Fort
St-C air. B lors du 1er degr
[sa i nton, lvrt intr. enissea,
I -, i intr.. obdom'n par
( Uosi italise ).
M igny Carmen, 2 ans, rue
Runion. Intoxication par kro*
1i ti -
lOmniCS '^ ns Maria, 8 ans. Place
OO I l'arcade loarciItre guiche,
/' O.- Cenut*). I
I Price Nau, blessure contuse
(de la ''e rgion liontale (Ht
tt //- pitalis ),
' I il Dcembre 1981.
1200 Chemises Manna llan 'i
Lui i; n d l'j suie (chute)
ri
mas, lOUtosion de l'paule
droite.
R< mai es Oenise. 4ar.s,Rne
de l'Egalit, birurt- b r degr
la Ri que.
Valcin Soifiette, 20 ans
Rue St-Ai toiue, coutunoc. et
a tte,
MUien Brum lie : 40 ans
Croix des Mbilvra, blessure
conlase r-- iiou hnnteh.
AsH Annatie, lit en, Del
mus, roqtpsios de l'ebdotnen
(pai h
Jj | M be',8 nois, -ou-
e du S -: aeur, bvoepl on
de k
cembre.
Pour les ports !rs plus prs, l'es prix Ailer-R tour sent
comme suit :
Port-au-Prince San Pedro de M*roiis Or 37.50 au lieu de 50
Sun Juan, Porto Rico 7S.00 t or 104
Noevitas, Cuba 85.50 114
Miami. Floride U2.M) 190
Pour d'au'res destinations, nrire de s'adresser au bu-
reau de la Compagnie Tlphone 32b")
l'ortu Prince, 11 dcembe 1931.
l'an American AirwayB. Inc.
E. J.NOON'ANN Apport"Manager.
wfnwnw -* %-^^
600 paires de'souliers tran-
qers pour dames
Ancien prix
AVIS
Li..... mer
c
Prix actuel
300 Paires
tranqres pour
i\nc/c/7 ptix
Prix actuel
Or ().-
3-
chaussures
riant de Kingtoii 11
Gaboon" ve-
cs ports
lu Sud se-n r Po-t ru-Prince
le 8 janvier 1932 prenant fret
et passager* p07 l'Hprope,
via les ; wla du Nor I. ( prix
du passrg" : dol. 100)
The Boyal Mail S!eam
Packet Company.
I.J. BIGIO
Tlphone : 2311.
Lykes Brothers SS C Inc
s
Texas Hait! Santo uomlngo- Rico Porto
Le seul service hebdomadaire cl rgulier passage nel
(rt entre les porta du Golte du Texas directemeut me
Port-au-Prince, 4aiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile de vos
importations, servez vous toujours des navires de ' ^
UNE.
Les prochaines airivesa Port-au-Prince sont
Steamer Ruth Lykes 18 dcembre JW1
Steamer u Genevive Lykes 25 dcembre 1931
Steamer lAlmeria Lykes 1er janvier 1J31
Uuteau : Rue du Magasin del'ttai. Boite i'ostale B
. MapHMHMH*
dessins fantaisie
Ancien orix Ot S.-
Prix actuel 1.50
Pour deux mois seulement
Novembre et Dcembre

\
TVt
.: -n-
SALON de COIFFURE
La Garonne
Petit Four
Repassage, ondulation l'eau, m' e plis, Chara
Treitement i our j.i ti !
JOL.N H RRiS
i : 2
I b braa
d i
vx mois,
i ; h. lntoxic:i-
i kn ine.
Fil 2 uf, rue
dn Magast Traun-
ti-rm dn gen< u.
Anacron Koimaneali 4 a s.
Graod Rue, Broii m< ni de l'index
he.
Boi rond Ivsn, 11 ms, ma
. uxi ;'. n dn c
dre
Fila A miO
V ; Morsure d
I) morcy Marfino, 22 ans.Bo- :
'" .....contes l'ar- i
LE FAIT EST INCONTESTABLE
m Sailhe
i
!
)
gau

(par
caJe
coi > de balon)
B bier Azas, 25 ans. Portail-
Bh tsara contuse de. la
joue guche par morsure hu
N bss Zina, 59 ans, rued.s
Bt-uiuaits. Blessure contuse de
C'est la quintessence des meilleuresj
varits de cannes d'un vaste territoire
runissant les meilleurs terroirs
C'est ce qui tait son arme.
GOUTEZ ET COMPAREZ!
MU.frWCtWi


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs