Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03795
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: December 17, 1931
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03795

Full Text
Clment Maqloire
DIRECTEUR
1358, RUE! AMERICAINE 1338
TELEPHONE N 2212
Pti i n vrtiaeitl liait, il bel
> uiidr" (OiUj)U'iii' ie i;ui m* ;;.<>('
l'sH de (cu\ (|!i'on aine.
Lon ItlSTOI
25me ANNEE N* 7558
PORT-AU-PRINCE( HATI )
JCEDI 17 DECEMBRE W6i
A DAMIEN
Ci
- O
xv
Dans cette salle de chimie viter l'encombrement.
gnrale, les regards se repo-1 Des instructions spciales
ieot sur des rayons bien gnr- [sont passes par l'instructeur
Dis de produits chimiques et
d'appareils. Puis c'est celle
des machines o se trouve un
gazogne m l'lectricit et
Su i alimente les bi ieurs
unsen. Nous voyons aussi
an agitateur mcanique pour
l'analyse mcanique des sols.
Cette opration consiste agi-
ter une certaine quantit de
sol pour sparer les particules
l'aide d'un centritugeur. On
arrive ainsi sparer le sa-
ble, le limon et l'argile.
L'analysemcanique, nous
dit Mr Ptrus, a son impor-
tance dans la dtermination
du taux de percoialion des
terrains . Nous vo>ons aussi
un moulin m I lectricit
o les lourrages tout : roys
avant l'tre analyses, une
messe hxdruulique servant
l'extraction des. huiles, un ap
pari il liltrer les solutions de
sol pour 1 analyse alcaline, un
coupeur pour bagassc, un
alambic pour la prparation
d'eau distille, de la g. zoline
d'aviation pour le gazogne.
On nous prsente aussi les
l(l(V
i
aux tudiants uvaut de com-
mencer les expriences, et cela
dans le but de prvenir, au.
tant que possible, les ac-
cidents. Nous voyons, accro-
che au mur, une carte por-
tant des lustructions sur les
soins d'urgence accorder en
cas d'accidents ou d'empoi-
sonnements. Chaque tudiant
est oblig de taire lui mme, \
sous la direction d'un pro-
fesseur, les diverses exprien-
ces. De cette faon, il travaille
d'une manire pratiq e, eflec
tive, tt acquiert le tour de
main ncessaire toutes lis
expiirnces.Lcsludianls m i-
nilestent beaucoup diutit
aux sances de laboratoire. Ce
qui leur permet de laire l'ap-
plication de lems conoaitMO-
ALIX ROY
29 annes de succs.
AVIS COMMERCIAL
J'ai l'honneur d'aviser ma
grande Clientle, le com-
merce et le public en gn-
es thoriques. Ils doive,,.. ] V^HQ rf^t'lhlir
pnsenler aux cours suivams.j l - I, UUU \%J \ ;Lllc> Il (Jlitiy.il
leurs cahiers o se trouvent I
* aison de Commerce
ma
inscrites les expnencis d,
lai es. ?
4 l'office du ch ( de la sec- v ,, | ^ ^
lion. nous avons observ un [ Q []Q\Q (JeS KllC LOUilJe
OU Vt 111 C11""
cohVe fort o se to
ferme* des capsules de
pia-
deux sortes d'engrais cits Une de trs grande valeur ser-
plus haut, engrais azol ou I vant liu< -inration. Ii y a
lankage fait avec de la chair aussi de nombreux lasseurs
de cheval et Je phosphate dei, o son i garde* ks fiches
calcium prpar avec d e s, des analyses laites par le la-
boratoire.
Comme vous le vo)ez,uous
lil Mr Ptrus, le service que

os d'animaux.
Nous passons ensuite au
laboratoire de chimie de IE-
cole Centrale. Une graude
salle, bien claire, garnie de
deux longues tables l'preu-
ve des acides, amnages en
casiers"et servaut aux tu-
diants.^ Elles sont traverses
rar deux grands canaux en
plumbetdevant chaque 2 cu-
siers, il y a un robinet au
dessus des tables : il y a des
je dirige est oUill de faon
satisfaire aux besoins gura-
lemenl quelconques du public
et nous sommes toujours trs
heureux de rpondre de notre
mieux toutes demandes de
renseigu.meiits qui nous par
vieeutnt, sous quelque Ijiine
que ce soil
Les grands progrs de l'A
t Rue Roux,ancienne mai-
son de la Socit cUtapor*
talion Gnrale.
La confiance que ma (frau-
de clientle a dans ma ma-
piisesde courants lectriques, g'icuituie sont ds presque
Nous comptons 72 casiers. tous la chimie, la physio-
Dans chacun d'eux, l'tudiant. 'g vgtale, la mcausq >e,
trouve tous les appareils dont l:> zootechnie. En mettant
il peut avoir besoin pour les
expriences. Un dpt de
produits o il peut s'adresser
pour recevoir de l'instructeur
tout ce. qu'il faut pour les ex-
priences. Un tableau n ir o
sont inscrites encore des lor-
nules expliquant les rac-
tions chimiques. Toujours de
l'eau en abondance sous pres-
sion.
Dans le dpt, nous trou*
vons de grandes caisses con-
tenant des produits chimiques
destins servir aux exp^
riences.
H y a deux sances de la-
boratoire de chimie par se-
maine, nous dit Mr Ptrus el
nous travaillons par groupes
de vingt ciuq tudiant pour
la porte de ceux qui ont be-
soin de gagner leur vie par le
l.ibeur technique un ensd-
gnemeut pratique adapt aux
ressources connue aux exi-
gences du milieu, uous prpa*
roui en m ne temps des lites
professionnelles attaches
leur travail quotidien, le "cou
naissant, l'aimant, y trouvant
l indpendance, et capable!
derendie. par leurs actives,
les plus grands services la
collectivi e.
son n'a pas besoin de
clame.
H. S1LVERA
R
T. A. V.
(A suivre)
(1) Voir Le Matin des 27, 28. 30
Novembre, 2, 4. 5. 7. 8. 9, H), 12,
14. l 8l 10 Dcembre 1931.
VIENNENT D'ARRIVER :

Jouets
ouets|porrnidable
assortiment
Joue I s
JOUETS
Jouets
Jouets
JOUETS
Jouets
LETTRE.OUVERTE
DIRECTEUR DU
Poi'-ju Pr ne
-o
t ( liacuue
Logne, le 14 Dcembre
Monsieur le Direr teur,
1931
BAZAR METROPOLITAIN
ANGLE GRANDIE ET RUE BONNE FOI.
C'est pour obtenir on | ei de
justice en laveur ^es malheu-
reux justiciables de Logae,
beaucoup d'eux m es clients
que je commence eojoird'hai
m'udrej-ser a vous.
Logoe el uni Commun*
ialreessntn. De grands infr
commerciaux et autres y sont
engags. Nui oe l'ignore,
La i'-'s'ice y tant H l'mm. \
ces intr's tout la drive.Des
laits pendables s'y tommet-
te ht.
Leur importance doit ni ces-
sairemeiit attirer l'attention du
Dparlement de la Justice de
ce cf. On le souhaite du
moins.
On y est d'autant plas p'aip
dre que ceux dont la mission
spciale est de prvenir les
spolitations ou les rprim!
autorisent ces spoliations te
spoliant eux-mmes.
Ecoutez. Mr Thiers Alphonse,
juge au tribunal de paix de
Logne, rendit, le 2(> dcem-
bre dernier, un juge me:, t con-
tradictoire enire le fiei r. Ma-
nus l'hilippeau el les dames
Jeanne Paul, Catherine Louis c
Madeleine Saiutiaque ; il kl d-
clara incomptent et renvoya
les parties par devant qui w
droit.
Quelques jours iprs, il lil ve-
nir les dernires en sa demeu-
ie prive v- r l( i n h
; du soir.Li, i! leur ip]
iioiivelle action ail r < i
inltntc poui la n c i ire
le mme Mai tua, et q e si
d'elles lui doi
Cent Gourdes il con
(elui-ci. Jeanne Paul coi i s
lelusreut. E'Ies en av
I m- fond ic ponfo .
Une ci'a'io i ne larda po e^i
eflel leui tre lani
te |de ce q i eut
pour avocat le lies jeune,
lingi c, niaent, ire* bi U
digne Ile Joseph R
Cirecoeur, tt le 28 Owi i
mirent, oh I Justice, m ,
mois prs le jogi .u
doire d'incomi .
.nalheureuse tarent t
nes, par le m ne i i i i
Alphons, i tre dgnerpiea de
leur proprit Ce juge in < ni
!out Me Thiera Alphonse n'a
t qu'un servile ugnatain
ordonn le pillage avec ex .
tion provisoire.
,11 y eut celle occasion !;
coup d'argent vtrs. Trois c
cinquante-quatre gourdes. Il y
eut aussi 'un demi carreau d<
icire donn Chatulay et i
tille en placement.)
.j|Monsieur l'hieis Alphonse,
lige de.paix, peut-il dire,, t
mentir, qui a reu cet argent, la
la terre el la tille ? Non.Il n'oie-
ra pas.
Alors, peut-il dire pouri.
des gardes arms de leurs lu-
uut'ils.t inti a di :
ie dttenseur d
beorenses ? Pourquoi, celui u
ant ni contrevenant, ni d-
linquant, ni.criminel, un man-
de! du juge.de paix
^> dlai, un dimanche /Pour-
quoi ces pressions brutale\
elles n'avaient pour unique bat
i
Propos
humides!
o
.,
vant ie tribun il lau-
chiftres for-
IlliC |
ordre. 1/ exp i-
e .1
:ii Ion-
I en ma lii Ile.Tou-
i en i iunl
. I
qui gi-
d i faillite. D i
nie entrepri-
rand
randil l.i
I
le l'nei
Ncrologie
..vons re
(Ici-
.
C
Lulore
nay, U et autre : .
d'arracher par le moyen de Tin*
timi savait
pas d ("Jii bi .
liera, He'-
mance Millien, a pass de >\
jours ci deux i prieen du
Bl a|
nourriosun dont les c i
imploraien', inu-
nr i me *e ?
Elle tait donc innocent, ou
coupable? Innocente? pon-
quoi la prison ?
Non, Coupable ? Mai; alors
pourquoi n'a '-elle pas ' |n-
I
nsieur 'i h ers h
Ira rien
d .- on, p
nue, sans i pourq
il avait t
D
ujuge de paix.
De tels scies doivent-ils tre
lis v C eal djA une hon-
te d'avoir t l'occasion u'une
il!e quesl'on.
Ci pendant, c t sous I s
u 'u -
mi-pas de Porta i
i i ..ice, que ces infamies s'
commettent I
Je pourrait cil r d'autn i
Iles qu'invraisembl -
de leur exi on-
nell |\ q p
l'ai I Monsieui
pla if, et b
, ''-i-il
ipteavec i lam-
d Instruction criminelle de
Petil-Gove ? propos il In
ton te ifiaire Kalil, i
.se I ie ?
1 its en sont d-
. non plue, i
pa.
l'ans r-
habilil ,, qu'il lt nom-
m juge.
L'- Ire, dc ; -ils
ur leur ence le
poids ;l x d'un feux s -
tulfll aujourd'hui.
Ah ai i tai i fa q
tr- i m n lin,
;s besom de Jus;
je me contenterai. d'crier :
II uilc Cl I jug !S Boutfl Dl
oie e; lea ,! Hon-
nies soient leur mmoire et 1 r
P l I Ils ont avili leur sa-
cerdoce !
tant conraincn d'tre
Bu Dion I mour-
ra (j Ifl faute d'un i sti-
C'',
vieti
nalil
tre de \
LNCEI
Uespe. i!,

. t mb avec plaisir eur
lus snggeslil souli
explicatif, qu'un
ne nos Ii leurs, ou plus certai-
Iqu'un de dj nu,
i ou i fcoup dansune revre
Dgnole, Le dessin praen'e
cou| dans riolimil. M. -
dame en trs petite tenu*. Mo -
i ur |i i i.ini une anse... per-
due si l'un en cot 'e k le :
Vous ai ournaiktfi, mut
demandez toujoun dt entre*
d faveur.
l>;'-s i s vrai... m p ma
quand C st entre libre.
f .. a vi i.aiij un g'nwl ' la
ilissem rit o l'on diu.se. deux
couples d'trangers qui pre-
- meol leui s i bal-*.
L (olies, l'i ir 'onn,
U a hora i j unesel i bai mant.
I i i re roupie partit dans
:| : une grau le brune eu
;' d'u gant m s, trs
simple.
vil les premiers coup'."
ser comme a rapproche
d' in l muer... salus pat le rire
d i rel de la grande brune..
: ! mmet?... Ilfian-
mta ombragent ,. ^
Mystre .
* *
... = ' que dans les dancing*,
la s Ile se vide, ds qu'y sp-
parail un amricain. Un dancing
eel po ir'anl un terrain] neutre,
an no man'4 Uuul, autant qu<* le
1 i ma, le march, le Champ-
le Mars. On y vient pour se r-
crer, en dansant, en causant,
m buvant, mais eulregtusqn
se connaissent. Il PSt louverai-
nement ridicule de cder la pa-
ce ;' qui se contente de la sienne.
st ne soi ge prhr danser ni
vos surs, ni voira lemae, a
moins q te voua ne n siezvoui-
i m- rguliremeol les pr-
laions. Un certain nationa-
lisme esl pure xnophobie.

... voit qu'au l'arc-Leconte, on
s'enrr..im-svec mthode, en vue
de l'arrive procliaine de nos
amis jamacains. Il n'y a pas A
lire, ;Ch v.illier est un anima-
teur.
... lui a liesse un regard d'en-
courag nent et de flicilalionu.

... voit qu' Side-Step-Inn,
;anl ! joyeux tablissement
nu'on imuve l'entre de la
Pleee-Gi llrard. font ce que Porl-
aa-Prince compte de jeune et
le chic ne donne rendez-vous
.mur le cocktail du raidi, et le
iharleel >o du soir. Comment?
vous n'y tes jamais all?
...a vu, l'autre jour, deux au-
1res adveuhstes, un gras et un
maigre, l'un silencieux, l'autre
baverd, qui voulaient, presque
de fore imposer aux rdacteurs
uarquoh d'un quotidien l'achat
de brochures illustres en cou-
leurs annonant la fin du monde,
et condamnant le labeur du sa-
medi. Justement la besogne du
jour tait expdie, l'occasion
s'offrait belle, d'une battue in
attendue. Le gibier s'offrait de
Ini-mme, et quel laraeux gi-
bier 1 O i tira au jug.
... vil os deux missionnaires,
s'enfuir sous lea traits d'esprit
de la rfaction. On ne les re-
verra pas de sitt.
A Louer
Impasse Lavaud (Dois Verra)
ronk rt moderne.
r nu Magasin de
>. Gaetgens.
M. 2.U7
rer-vons contre aicidei.t
fi la i General Accident Fire A
Lile mee orpjratio L-
mited . Vve F. BermoigiauJ,
,"nt Gnral pour Rsi



. >>.c itfwi
>
H^fTull T1W1 rii-i'i i ~WgM


Sportsman parle
lli.ilal (inral Hatien
Les Acoidnts
|) \ 10 d erobra 1931.
i Fleuri lin, l3 l-o- .
i'Iaie co lia*-* [>' i droit (
rJc considre ma voiture anique-T.des'poncys font bonno'raiae avant d'en-
mentcommo un instrument d plaisir. Hrer en lice. Mais, ds que le pari com-
Ei pour tre une voiture de pi dsir, une mne >, la qu ilit ai la|catgorie se mon-
auto doit lin- en mesure d'accomplir Itrent au premier rang; qiul|s'aglese de
du performances de premier ordre, cha-Mehesau on de voitures. J'ai fuit passer
que jour- avec le minimum ds temps Jm i NASH par foules sortes d'preuves
qu'exigent les rparations accidentelles.vroutires, je l'ai conduite imnitoyable-
lent par des routes pnibles, je rai sou-
Mes amis me lisent que je conduisT,m' ' de" 6Prr8uv 's I* l'eu le voilures
durement ma voiture. Peut-tre. Mais Y}^& Vfis **u }***' nePtavenl
supporter... (.'pea tant, pis une seule
je n'abuse pas plus d'une belle voitur.
que je ne maltraite un poney polonais lo.s elle n a radli, .elle n a pas demand
OUI >ang. Je CO i lais une Nash, Sti a : il '< uller---
.lU
gn*.
( pp-r :emion ;.
Franois lia bel us, 10 &ns,
QartUr Si-Joseph. Coatusiou
hanche droite ( chute )
UernavUIfi Cils, 1U ans, Habi-
(lai on Duii:ay. Blessure contuse
joue diOile( coop de pu ne ).
Tomsainl Gainer, 10 ans, l'os-
te Marchand; Lu toi se pied
droit.
Boyer Cas'antr, 1(J ans, K le [
du Peuple* Blessure contuse du
cuir chevelu t, chute ). .
Pierre Philomne, 21 ans, ]
Champ-da Mars, Pqre septi-
; que pied droit.
Basile Dsilie, 38 ans, Morne
Chandelle. Contusion exlrtnii
ml. du brus ( combat )( llospi-,
tahse ).
Le H dcembre 1931
(i i .. is HuCia, 21 uns, rue dl ,
Mi a les. Bl.ssure conluse. du
h ont.
G ibriel llermina, 28 ans. Fau-
bourg SMomon. Bleewre eon-
lata partie aul. iof. gauche.
Lon Bose, 23 u'is, rutile M-
Aatoioe. Leg e blessure cen-
tute rg bon.ule gauche.
Huit
si.ienl satisfait.
.....!-> "" -""......-........,. ...... ..
il ii)... L'est ma seconde voituru !
ih. et, franchement, j'en suis immen- Bile a rpondu mes exigences
listait. '"' elle a donn une telle preuve le
c <;> icit de r ui I nent, que je ne p
il m l>: ii m 1er de plus aucune VOltl
upart des voilures presea- .., vjU 'u
elle apparence dans une salle i
La p
leii! une lie
d'exposition,
tout comme la plupart
Cin-laldn
( i: soir
Four la du mre lois :
Belphjor
(H! fefl fantme du louvrf.
( SUITE )
La Maison de la Haine
OU, L'HOMME A LA CAGOULE.
( SUITE )
Entre : 0.50 ; Balcon : 1.00.
DEMAIN SOIB
Un grand film d'aprs la clbre pice de Pierre Wolt :
Le Ruisseau
interprl par Lucien Dalsace et Louise Lagiang".
titre : 1. 2, 3 gourdes.
(712716)
w

Distributeur: KNEER'S GARAGE
RUE PAVEE FOHT-AIH'HINCE (Hati)
Tlphone : 2234 & 231S
un an ximmvnnMmt'**
Franois Elisena. Il ans, (de
Cjui St-Josepb. contusion
du coude du pied droii.
SlcrliB balnave, 31 ans, Da-
m'k-ii. blessure coutuse hemi-
Ihorai droit.
Peti'-liouiuie Jeui, '28 ans
BOM-Whitty. Blessure coutuse
rgion Iroulale.
M ucellus Rir.villier, 23 ans,
Jacmel. Blessure tranchante
avec section carpienne au des-
sus de i'ailiculalior. du petit
doir;' gauche (Hospitalis).
Ucir kitbert, 22 an*, me
Runion. Blessure trauuniique
de l'extrmit sup. de 1 "avant
bras gauche.
Antoine E nani, 13 ans, Mai-
son Centrale. Blessure cou use
du uez.
Joseph Amlie, 20 ans, Poste
Marchand. Plaie conluse du
Iront et du pied.
Dor Justin, Lognfi Blessure
conluse du ut/..
Ce n'est pas du Bluff
La maison Anton I. Saba ne croit pas ncessaire d'on-
mrer ici ses articles bien rputs de bonne qualit tels
que: Crpe de Chine, Voile de soie, Crpe Georgelte, Toile
soie, Voiles Chiflon,, Toile Drap pur fil, Bas fil, Tri-
coline, Casimir, etc. etc. etc., qui ne sauraient lre surpas
ses par la concurrence.
A l'occasion des ttes de fin d'annee
La Maison vend les articles suivants.
Articles pour Dames cl Fillettes.
Chapeaux paille d'Italie pour tille les Gdes 2,25 chasjas
. forme pour dames 3,00
Chapeaux piille d'Italie pour garonnet 3,00
pour garonnet panama 3.00
Chapeaux paille Jean Bart sup. 5,00
' garnis pour clames large 3.00
Chaussures pour dames No 3 5 Berge 16,50
* ctpe soie
Chaussures pour dames No 3 5 noir
Et souliers Tenuis Fleurs-Dentelles, etc.etc
Articles pour hommes
Chaoeaux ..Canotier paille d'Italie Gourdes 4,50 chaqie
6.00

17,50
15,00
Lhurleston
Panama
Cfaapeiui Sandino
Toile double largeur pour costumes Gourdes
Toile tussor double larg. pour costume
Cheviot noir
lAme Joseph Louis, 85 ans, I ncv}0t Gris double larg.pour costumes
DERE1X Mm DEUBIX
GRAND RVEILLON POU \ L VEILLE OE MEL
Venez, ont "Mrc l messe de minuit a KL.\bKui i
retenez votre b be^DBRtilX Kenakofl pour Rveil-
lonner. , __ ...
Un menu sple idide, u |i e dol. 1,60 par tte.
Musique.
Retenez \
Pour tous renscign iments, v
tlphone, 2631,
Echos
o
On dansera.
, ei
: Dereix, Port-au-Pn
tuels des Artisans, au Cap
. tien, inaugurera prochai-
nement une cole La bai
rgion avoisinante ort il y a
grand nombre d'entauts, el
coles,
j ,ii: s de 3 7 heures p. ni.,
elle dimanche de 9 \l a. in.
et de 3 a 7 p. m. Avis
aux amateurs d'art.
Sous la direction per-
sonnelle de VI. Andr Cheval
lier se poursuivent les tra-
vaux pour |le rtablissement
de la cltura du PARC-LE-
CON IL.
CL01! S-S C INC.
Le vapeur ''Martinique" ve-
nant de New-Yok est atten-
du ici via Gonalves et St-
Marc, le IV courant, conti-
nuera le mme jour pour les
G. Mew.s dont la pli loirie a ,, t
lieu devant le juge Cuvilly.
Le
Vie Spoi ii
jeunesse, hebdomadi : t illus- pij seront, la seman.e de
Nol au Cap Hatien ou elles
et Egalit
,-anl le pige Litviiiy. i \
1er Diimi pi de La - annonce que Mme Jac j Cohmbian Steamship C-> In
rtive s, joi de la qneline Sylvera el sa compa- WiU Et BLLo.Agent.
tr, est paru sous la direclu u
de H. Ren Max Ai iste.Cet donneront quelques
l,n seutattons thtrales.
repr-
organe, comme sou i ttl
clique, s'occupera d the
sportives.
L'Actualit, c'est la pu-
blication des lettres chan-
ges entre le Scrtai e d'i lai
de l'Intrieur et un ( OU] e de
snateurs protestani contre
l'emprisonnement du dput
Jolibois Fils.
- A la suile de la visite au
iiorgne de l'iogn eur
chef, M. Jeannot, il a t ar-
rt un plau de i
dendiguement de la
du mme nom. Les ;
coteront environ 18j jO ol
1 rs.
L'nvrede Secours mu
t.inq emp oys du ser-
v'u des liavaui publics, au
1 Uatieo.ont U renvoys
., ison d'conomie.
S. \i. Monseigneur Le
y. -, archevque de Port-
au Prince, qui s'intresse aux
s et tient par'iculiere-
ni j enconi iger le tnouve-
:i portil hi Itien, a li il un
! dt (| i.ii'. i dollars ail.
S S IL
Mme Dura in Vaval
i'a, dai es i Ions
le Chose, wne exposition
e re q i dut era du 15
u 2."> dc * i
peut tre visite tous les
Il y a un tas
de choses.......
0
Qu'on se ligure in'rouvables en
llaiii, !t's que Chapeaux de soie
de forme Serviettes hy-
tinlqoes Bas el Chaussettes
te laine pour rhumalisanls
nomades Pluko pour lisser les
chevenx < pui Pyjamas
chare.ston pour plage et live
o'clock des pris modiques
i
Paul E. /Vuxila
\ Logue. Co..tusion du poignet.
12 dcembre 1031
An oiue Lhery, 18 ans, Bizo-
Ion. Ulessuie eontuse de l'extr-
iinte super, du -leme doi^l de la
main gauche ( Sport ).
Joseph Antoine, 23 ans, rue
Pave. Blessuia lianthunte de
la main p*r kitaaui ( ce denl
de travail J.
Volcy Ticie, 31 ans, Por -aa-
Prince. Contusion de l'abdomen
rgion peri-ombilicale < coup
de pitd ).
Piene Alexia, 'u ans, rue Jo-
seph Janvier. Contosiou de la
cuisse gauv lu-.
Dalaueuait Marguerite, 31
ans, iue Dr Aubiy. i i- ,,,,. ,,
de tavaoi bras gauche avec une
lgers bh surecoatine, et cou
tuMOU de i paule gauche. l
Voicy Kom-, 8 ans, Poste-
Maichiind. Brlure de l'ubUo ]
men. |
Charles Miracia, 7 ar s, Ave.J
Mjgioire Ambtoise. Biinra ai
la ) iiiibe droite. '
liiucius Oeflrard, 27 ans, rue
Sl-llonor. Blessure coutuse de
tu lace.
Ci i volant Desormrs, 37 ans,
rue St-Joseph. Forte eoulustoa
au tiers ii 1er. du bras di oit.
Vital Laiicia, 31 an;, Pont-
Houge. brlure du 1er degr de
1'uaule.
Antoiue A ci le, 10 ans, en
lace de la Grendarn^erie. uoatu-
siou de la |Oue droite.
Arislil Liiiiiia, o.J ans, Croix \
dts Martyrs, lihttsuie coniosa
rgion Iroutale eiiltio-exterua.
Femplicr Melis, l ai,s, iuedu
Centre.Cerps tranger du vagin.
Paire Temier, rue Traver-
tiie. 13.essuie de mdiusgau-
Liu; haciuie piob, du poignet
gauche,
3,00
2,75
4,50
4,50
4,50
4,50
11.00
1200
19,00
2.00
nune

Serge Bleu marine
Serge Noir
Chaussures pour hommes No 5 '7
Casquettes tranaises
et Cravates. Soutiers Tennis, Chemises hapeaas
laine Casimir coul. etc, etc.
Les prix des articles mentionns sont moiti de lenri
prix de revient malgr leur iraichenr et leur utilit pour
les habillements des ttes.
N'hsitez pas; accourrez-y en tonte, car ces prix exceptioa-
nels sont pour le^mois de'deembre seulement.
VOIR CES (ARTICLES C'EST LES ACHETER
N'OUBLIEZ PAS QUE C'EST DE LA MAISON
Anton I. SABA
1733, RUE DO MAGASIN DE L'ETAT.
SALON de COIFFURE
La Garonne
Petit-Four
Repassage, ondulation l'eau, mise en plis, Champoo(.
Traitement pour pellicules.
JOHN HARRIS
Vslclo Cialus, 51 ans, lion-
gars. Contusion a la rgion loin-
bjire, l'paula gaucb**; rosion
au poigati gauciie. |
St-Louis, 27 ans, Portail St-'
Joseph. Hlessuie conluse la
lsion Iroutale an'erieure.
Lalanue Preste 17 ans, Da-
miew. Conlusiou du coude du
pied gaache.
Lykes Brothers SS C lnc
Texas Haiti Santo Domingo- Rico Porto
Le seul service hebdomadaire et rgulier passagers et
tiet entre les ports du Golle du Texas directement avec
l'ori-au-1'rince, Haiti.
Pour la rception rapide et le maniement habile dei jbs
importations, servez vous toujours des*navires de .'* L.YKk
LINE.
Les prochaines arrives a* Port-au-Prince sont
Meamer aRuth Lykesi 18 dcembre 1931
Steamer Genevive Lykes 2 dcembre 19251
Steamer lAlmeria Lykes 1er janvier 1931
UnreSQ : Rue du Magasin dfFJlat. Boite Postale B
POUR RIRE El SOCIT
D Ftnm. IMihh ; PiMii.lui-
IM>M. Mwiln Ck.MOM. Mui.
r. I. IMr* tlUMT. tD,nndr.
J.r.i.r lr.n-,11 f h.M. (ImbDI
RINK PARISIKN. IH, H. DM
fmmommmm paru *
666
e
nui B
Dont la renomnie'est.universelle a gard sa premire i-iace
Demande! partout :
UN BARBANCOURT
Dpt :Rue des Csan


LE MATIN 17
Dcem
MM
SUR LA ROUTE DE PROMUE icoassin Ve >'*r"l,,s><,<
Ineaux dcoratifs, de peleiits
| d'art.de coflrets originaux, d'-
bat-jour, de poupes de salon,
I et un Coin Japonais d'une l-
gance et d'une somptuosit ra-
res.
Heures de visite :
Dimanche : toute la journe
Autres jours: de 4 htre* p.
m. 9 heures du soir.
Dure du 20 dcembre 19.51
au G janvier 1982.
aUMUMMMMJM)
"Les travaux de dblai en vue
je l'largissement de la route
sont lerrains du ct du Gros-
Morne. La D. G. T. ! eutre*
prend en ce moment la cons-
truction d'nn mur de soulne-
menl ayant 20 mtres de long,
4ml2 de haut, lmSU d'pais-
seur la base et 0m90 d pais-
seur au sommet.
Ce mur de soutnement & pa-
rement intrieur vertical et dont
le talus naturel du terrain est
calcul pour rsister la pous-
se des terres supportera
comme charge uniformment
rpartie une banquette de sre-
t constitue en un garde-fou
eu treillis mtallique.
Le drainage de celle section
de la toute lanl judicieuse-
ment tudi, de mme que les
travaux de consolidation, il ne
te produiru plus d'boulernenls
comme ceux du mois de juin
dernier.
Nous prsentons tous nos
compliments M. L. jeannoi,
Ingnieur en Chef et a M. Jo-
seph Preira, Directeur du Ser-
vice des roules.
,Lf CONCERT
THRESE-VIEUX-OLi-SG ;
,..,.... .
EXPOSITION DE PEINTURE
C'est le dimanche 20 Dcem-
bre, au local du Club-L'mon, le
vernissage de l'exposition Oior-
dani qui lera mieux connatre
an beau talent. Notre jeune ar-
tiste national n'est pas inconnu
dans notre milieu; les beaux d-
cors del '"Maison Cerne" sont
dus son vigoureux pinceau.
L'exposition qui s'ouvre diman-
che permettra de confronter les
diverses physionomies de son
art. il prsente un beau choix
de peii.'lires l'huile, d'aqua-
relles, Je deesini a h plume de
Haiti au Vatican
Le lftJnovembredernier.M.Ie,
Dr Louis Baron a t revu, en I
audience solennelle, par Sa I
Saintet le Pape Pie XI qui i I
a lait remise de ses lettres de
crance en qualit d'envoy El-
traordinaire d'Haiii.Le Dr Baron
tait particule r.n en' charg
d'exprimer au St-Pre les gra
titudes du gouvernement de la
Rpublique pour l'lvation
la nonciature de la Reprsen-
tation du StSiga en Hati*
Le Souverain Poniife a bien
voulu accorder au Dr Baron
le titre de commandeurde l'Or-
dre de Si-Grgoire. Nous en l-
licitons 1res vivement notre
ministre.
LE PRCSIDEHTJHOOVERETHAITI
Dans le nhessuy que le Pr
rident hoover a adress au
Congrs fdral qui vient le
rentrer m session, il dit, tou-
chant 1rs relations d'Hati avec
les Etati'lnit :
Concernant Hati, le Pr-
sident Hoover a rappel que
le 1er octobre, le gouverne-
ment hatien a prislecontrle
le concert de Mme il>'i
V'\*>vx Clesc primitivement Ri
au fifftetli 19 est renvoy au
mardi 22 dcembre, liait la na
Les places sont nunv'ioi es
O.i a ii:!it se [ ro orir
l'avance sa carte. Nous croyons
savoir que les places en lo.-<>!
aux balcons sont dj presque
foutes retenues. lt les cartes]
s'enlvent pour les autres.Ou'on I
s'empresse d'avoir la sienne f
pour ne pas minquer celle soi-'
re.
On te lera une ide de ce I
qu'elle sera quand on saura que t
des artistes tels que Valcrio t
Canes, Mel'es Maria E'hprf,*
Odette Chevalier, Liliane P< ly- {
nica el Mme Lucie Dlly pr'enl l
leurs concours. Kl puis une s"r-
prise ceci esl dj une imiis
en fcrbaric de 100/1 Dinis, qurats 50/1,
20-3 1/2 lbs., 10/1 gallon & 5 (talions, est
la meilleure huile pour la cuisine et la
table.
crlion est rserve
blic.
on pu-
des Travaux Publica.de l'Iy-i
gine ri de l'agriculture;!nai i
que cependnul.il a t pivu
la conlinualion du contrle j
Qnancier et l'aide de la part
du gouvernement des hUit.s-
l'nis. Il a (ait remarquer que
la libert d'action, tant du
gouvernement des Etals-Unis
que de cciui d'Hati, l'gard
de l'administrai on fina nicie
est limite : qu'on doit se
rappeler que des bailleurs
de tonds ont (oui ni le
capital dsir par Hati et
que les titres ont t mis sur
la base de la bonne loi et du
crdit des* clauses de notre
trait, et que le contrle fi-
nancier est tabli pour durer
autant que les titres;de l'em-
prunt .
.estl'ain. .ni prfr s enfants.
En vente daiis loutes les bonnes pice-
ries de la Rpubliaue.
Pour commande s'adresser
L RREETZMANN-A I, IHOLM
qents deCORN PRODUTS
REF1N1NG C0., New-York.
&C.
( ROGER AUBRY, Directeur )
Anqle Grand Rue el Ru Bonne-roi
N'EST PAS SEULEMENT UN BAZAR DE PREMIER ORDRE.
Son rayon d picerie fine et comestible en gnral est des mien > assortis.
Aux meilleurs prix de la place: CHOCOLATS, BONBONS, GATEAUX,
BEURRE FRAIS, FRUITS et: LGUMES Irais toujours en glacire.
VINS LIQUEURS CHAMPAGNE
Service irrpi ochable
Livraison domicile
,--*.
-' **- %* mMmwm^m
r--urf.*-^>wcr.,ifcjf mm mtitk Jtm mmujni ~w*-- :r;
. -
MMMBPWiwk
Toutes les Police
DE LA
Insurance Co
Une des plus fortes COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE
EUG. Le BOSS & Co
Aoents Gnraux
icomprennent la Protection contre la
Foudre sans auamentation de taux
m*#trii httm iw
qents Gnraux ^
aEinl.b .... ^mmwmkmmhm


Jeudi
17 Dcembre 1931
Le Matin
4 PAOKb

Offrez comme CADEAU de fin d'Anne
es nouvelles crcti.r.is
DE LA

LES NOUVELLES RADIOS
A 5& 7 LAMPES
MUL71-MU et FEN70DH
ALL ELECTRIC
1
^*~
Modle C- 31
lampes Or 55.
S. _--.....-
Modle C- 33
Or 85. 7 lampes.
<:
Haut par leur dynamique
Les meilleures Radios sur le march.
DE.MDEZ UNE DMONSTRATION
Ef VOUS SEREZ SURPRIS DE LA
SUPERIORITE DECES
Ridios Columbia
SUR 1 MES LES AUTRES MARQUES.
N'achetez pas
une Radio avant
d'essayer la
COLUMBIA

Modle G 8i.
Or 87,50 5 Iami e
Kneer's GO AJMBIA Music ,
Pc rt-au-Prince
KNEER'S GARAGE
MoJle C 31
( r 115. 7 lampes
Hall.
> .
DENTOL
OCNTIPRICt
ANTISCPTIQUC
CAU-PTfi
POUDRt
'*~ SAVOff
ESP^
Haw. r RRC
Si M.
Rachitisme
Lymphatisme
Crohsar.ce
PROGRS NOUVEAU
RHUM NOUVEAU
un mm m n
Prix rduit
IICOOL PWT TOUTE CONCURRENCE
CLAIRIN VIERGE
C/rr G. 'NAZON
Dpt: An^le d< rues Frou et du Peup'e
^Soulage des maux Je tte et
la nvralgie en 30 mintes;
Aritez un refroidissement te
on ntier jour et la malaria eu
fois jo: : %.
FOIE, REINS, VESSIE
CVS1ITE- PR09TATITE
URIKES TROUBIES
ARTHRITE RHUMATISMES
Gurisor. par In
Anllsepllqua puissant qui calme la douleur,
olarlfle les urinai et dissout l'acide tirlque.
TOUTE8 PHARMACIES
Laboratoire VIDAL, 46, r de Grenelle. PARIS
CHANGEMENT D'ADRESSE
Mes Idarc-urle La tentant,
Adrien Douyon et Louis Ga>
roule, annoncent leur bien
veillante clientle qu'ils ont
transfr leur cabinet la rue
du Dr Aubry, ct de l'im-
primerie de Mr Virgile Val-
oir).
Port-au -Prince, le lilcem-
bre 1931,
RADICAL!
"ftWBLEItSCnRHAGlE
?UEftl80N
bOICAl
ET .MHDE
- S*
; E.ier sur-cbaqui
?ar!s, ', '. -ri Uittl |i'juraiei' } *
,ywa.iiLa


AVIS
La Direction Cnrale dn
Service National d'Hygine et
| d'Assistance Publique porte
la connaissauceNies intresss
que dsormais les dclarations
de dcs se font l.Hpital
Gcnial Hatien.
8 dcembre 1931
25eme ANNEE N- 7*}8
Poi t-au-1'rincej
Tlphone : 2242
Paris-Bazar
PETE BROWN
RUE BONNE TOI
____________________ -- RABAIS 50 0/0
600 paires de souliers tran-
qers pour dames
Ancien prix
Prix actuel
\Or 6.-
3-
Ancien orix
*
Prix actuel
300 Paires de chaussures
trangres nour hommes
Ancien prix Or 8.-
Prix acluel 4.-
1200 Chen ises Manhattan
dessins fantaisie
0/ 3.-
1Mi
Pour deux mois seulement
Novembre et Dcembre.
Guli Pacific Mail Line Ltd
San Francisco, U S.A.
Lf steamer Point Fermin ayant laiss PortlandeFlorMa*
le 17 du courant est attendu a Poriau Pri te le23 dcembre
via Vancouvcr.Sealtle. Oikland Alameda.l.os Angeles, Puerto
Columbia, Riags'on et cootinuera le mme jour pour Tarn
pico. Floiids, prenant fret et p ssagers.
Le steamer i Point Sun devant laisser Portlnndlc 20
dcembre 1931, est aitenda Por au Prince le 26 janvier
1932, via Vancoaver,SeattlftfOakland Alameda.San Francisco,
Los Angeles, Puerto Columbia, Kingston et repartira le
( mme jour pour Tampico. Florida, prenant fret et passagers,
j Port au Prince, le *>7 novembre 1931,
A.deMATTEIS kCo.
Agents Gnraux pour Hati.
i-tt&mmaimtmtT*.- -'-. -t~ -wrTWjaaw
I
LE FAIT EST INCONTESTABLE
i f1
ht
m
I

i
Bronchites, Anmies |
WIORUBIASE
Extrait ds Foie de Morue
C micoi pi
aouj forma tla F\lu)ea A Granul
r l'huila da
prend tal eomm* hiver
Dpt: L.. 1 CROSNIER
6. Rae Lhanointtrtt PARIS
A Pnt la-PltMi n <:. BUCII4 Tb' F. SI30URNE.
pitttr
i
r. oue 33i;*
LS CAO
!
PARIS A
,( lj A.'x"


I
I
C'est la quintessence des meilleures,
varits de cannes d'un vaste territoire I
runissant les meilleurs terroirs.
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPABVZ!


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs