Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03789
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: December 10, 1931
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03789

Full Text
K*
Clment Maqloire
DIRECTEUR
1358, RUE* AMERICAINE 1358
TELEPHONE N-2242
Cl qu'il est sessiblr d'tga rrr if,
liaiiheui te triau dais la rdie-
tril df la fermai', dans la mod-
ration ia dsir, tlaus le travail,
ii.iii! l'etudr.lrsalleclioai de faiaril-
les, l'aineur de la pairie et de la
oatore.
(lande BERNARD
2bme ANNEE N* 7552
UM -.>U-PUI.m.L( HATI >
.11-11); Kl DECEMBRE 1931
QUELQUES SUGGESTIONS...
o
AUTOUR
DE LA
Rvision Constitutionnelle
( \oir Le Matin >,!*os des 2J Octobre, 10 et U hov. 1931)
IV
L'Inamovibilit des Juges
Idal
ALIX ROY
29 annes cl
e succs.
" ' if! or p'os
de 000 carreaux de terre. L'S
por!ions susceptibles d'tre cul- ;
iives ont t laboures, herses
\ e t plantes. On a tudi sur les !
t lieux le comportement, vis--vis
des conditions du milieu, de
certaines gramines dont les se-
mences ont t remues de 11'.
I ranger. Les autres projets de
la station sont la culture duni-
(on slectionn, du mais, du le- j
Nous voil la partie la plus
dlicate de notre tude, enta-
me il y a quelque temps d-
j, sur les rformes constitu-
tionnelles.
Seuls, les plaideurs, ceux
qui frquentent assidment le
Palais de Justice, pour dfen-
dre des intrts divers, sont
en mesure de connatre et
d'approlondir les dfectuosi-
ts et les lacunes de l'organi-
sation judiciaire actuelle.
J'ai prouv un certain ma
laise aborder ce point et ce
n'est pas sans une certaine
apprhension que je m Ven-
tile hir cr terrain. Il s'y
trouve, *u a-iV1* ,:,Dl (le ,a'~
dnis qui h plume du chro-
niqueur rttveM (Ire comme le
scalpel.du mdecin qui pn-
lie tond dans la plate pour
y extirper le microbe iiitec-
tueux. Maia le milieu ha
lien est si mal tait, que je ne
trouverais aucune g e d a-
voirdit ce que lout le monde
Fait, le monde de la baso-
che, et que personne n'ose
dire. Rservons donc la
question pour une tude fouil-
le sur l'organisatiou judi-
ciaire et arrivons ce qui
peut intresser 1 e s futurs
Constituants de 1932.
*
En dpit du beau plaidoyer
d'Octobre 1928, de M" Charles
Riboul. alors Commissaire
du Gouvernement prs le tri-
bunal Suprme, surl'unovi-
bilit des juges. ou, stop
aime mieux, leur inamovtbili
tt temporaire, l'exprience
que nous avons acquise du-
rant les trois demie es an-
nes dmontre que le juge
n'a plus 1 indpendance, la
correction et l'impartialit qui
sont la paruie du magistrat
intgre, lorsqu'il sait quau
terme de ion mandat, il peut
perdre son sige. Il tait la
cour au Pouvoir, il cherche a
se taire bien venir, plaire a
J'antorit, il s'embrigide dans
la ligne des vils couilisans
pour consolider une potttfon
qui menace de s'croulei; il
est, en un mol, eu peipetuelle
rceptivit.
11 y a certainement quelques
Ames droites qui trauchent
sur le commnn, en se souve-
nant toujours que leur mis-
sion est d'essence divine et en
dcidant d'accord avec leur
conscience et la loi, sons an-
tre proccupation ; mais peut-
on en dire autant de tous t...
Il faut que le magistral soit
l'abri des tracasseries et
fluctuations de la vie ordi-
naire.- 11 taut, lorsqu il s agit
pour lui de dire le droit, qu il
ae seiite suffisamment prot-
ger contre les caprices du
Pouvoir ou la mauvaise hu-
meur des hommes inlluents
qui tonnent invariablement
lentourage d'un Gouverne;
ment. il taut enUn qu il lui
anit pargn l'ventualit de
rendre compte d'un mandat
qui ne deit pas avoir de
terme.
L'inamovibilit temporaire
t'est pas sans quelqu'ajanta-
fea: elle permet, euti autres,
0 utiliser la science de cer-
tains bons lments pour rem
placer les mauvais la lin de
la mission de ces derniers. -
Mais cet avantage a pour con-
tre-poids l'inconvnient de
ravir la communaut les
garanties d'une bonne distri-
bution de la justice, jorque
ses droits sont en conflit avec
ceux de l'autorit, comme
dans les infractions politi-
ques, par exemple.
A l'inamovibilit, il faudrait
aprorter un certain correctif
pour assurer le recrutement
des bons juges, c'est dire
que le pouvoir de nomina'ion
du Ont de l'Etat devrait
s exercer dans un cadre limi'.
C'est l'assemble gnrale des
luges du tribunal et les avo-
cats militants devant ce tribu
nal q u i dsigneraient, par
voie d'lection, les candidats
un poste de juge. Dtelle
sorte, qu'avec deux candidats
sur chq >e liste, le Chef de
l'Etat aurait le choix entre
quatre candidats qui seraient
P'seuts pouf^chaque poste.
Alors, aucune influence po-
litique n'entrerait en jeu,dans
la uomiuation d'un juge, et le
Prsident de la Rpublique
serait indemne de tout re-
proche, au cas o ce magis-
trat serait un malhonnte
homme ou dnu de savoir.

L'inamovibilit temporaire
pourrait aisment tre appli
que aux Juges de paix qui,
nomms pour un temps ds
termin et convenablement
rtribues, seraient des agents
plus conscients de leur rle et
l'ceuvie sociale s'en ressenti-
rait mieux... Il y a beau-
coup taire de ce ct-l ans
si, ne serait-ce que pour vi-
ter les incidents regrettables
qui se produisent trop sou-
vent la Justice de paix et
les interminables conflits avec
la Police et artois mme avec
les '.ommissaires du Gouver-
nement.
Maintenant, si c' de
cela, une bonne lgislation
sur l'organisation judiciaire
prvoit de justes et svres
sanctions tous les mauvais
vouloirs, tous les carts et
tous les abus que peuvent
commettre nos magistrats,
(ans l'exercice de leur fonc-
tion, la confiance des jusli
ci bls pourrait renatre et
l'on n'aurait pas enregistrer
des griets contre les membres
de tousjes ordres de la judi-
cature.
Un autre point intressant
signaler.
Depuis la rforme de 192,
la Cour d'Assises sige sans
assistance du jury, excepte
dans certains cas prvus par
la loi. On ne saurait trop ap-
prouver cette heureuse dispo-
sition lgale. Mais pourquo
mettre le courage, les senti-
ments et la bonne toi d'un
magistrat une si rude preu-
ve, en lui demandaul de d.
cider seul, sans l'assistance
des juges populaires, de la
vie et de l'honneur de ses
concitoyens? Le juge du tri-
bunal criminel sigea ut sans
iury. peut-il toujours chap-
per l'ambiance du milieu,
se dreltel a la sollicitation
des corrupteurs et l'emprise
de ceux qui tapent sur les
fibres de son cur? Ne con-
viendrait-il pas Je revenir a
la pluralit des juges, lorsque
le tribunal criminet doi
ger sans jury V Dlibrer
le fait de plusieurs, pourquoi
attribuera un seul homme,
avec un pouvoir discret on-
naire, la mission de dcder
de la vie de son semblable et
de laisser ce dernier la cer-
titude, la connaissjnce pu-
laite de celui qui l'a cou iain
i^ Propos
tant I
humides
La population de la villa Btexlcai"
ne cuacalienle vient d'adrestei une
tenta, de la patate, des p< ia, |
des oignons, de la canne su- J
re. Nous avons galement 6 J
Hincbl un rucher trs bien i.-n- j EH S"! iUT loir; T" '?
(all et un verger o l'on cnlli I"*"?" T I^m S "tt
re les cirons, les ananas et les ."^tl&S&&JS
.. a r.;vu les divorcs en (ne*
lances de rconciliation, nui
prenaient l'autre soir, soua les
t
'e
cardtert.
kondi-et-yigre : Cette
': tio:: lut installe par le Dr
I ger ceux qui se netuout
sur les lisire:,-lu Code Peual;
il importe que seul le prsi-
dent de la Cour soit d'avj
I'. O. I ippin et place sous le
irtitmn au Prsident Ortii ItuMo con_lr10,dB DrCh._Aindtf_pour
demander l'installation
jour lemander I installation il un
h ou val arodrome sur un autre point,
;i r .use qu'il arrive par avion tant
d Amricains chea eux qu'il en rsul-
n? Non. Il importe que les te encombrement et trobarras. Ces
magistrats soient plitsieuis, Amricains y viennent boire. Lad-
lorsqu'il s'agira pour eux de
dsigoe et que les assesseurs
n'aient conuatssauce de leur
choix, et ne soient '.oniius du
public que le jour mme ue ;
l'uiuliencr.
U sera donc rseiv ce
Prdestin qu'est M" Steuio
Vincent qui dirige actuelle-
ment tes destines de la Pa-
trie, de combler toutes les
lacunes que j'ai ue,a sigualees
au cours de celte etuUe, d'o-
rienter le peuple hailieu vers
uu avenir de libert, de pros-
prit et de bonheur; caria
iuice d Une uaiiou resiu> daus
la valeur de ses magistrats et
de ses lustitutiens judiciaires,
Voil quelques .ousidera-
tious qui, si elks ia eut ac
cueillies,atuelio eraienl notre
justice.
Bertiiony SIALETTEi
auoccit.
tude des conditions de crois-
sance du caf en llaiti. Dill-
tentea ei rriences lurent entre-
prises propos de la taille, de
l'espacement, da la tumure et
de l'irrigation des cafiers,ainsi
que sur la nombre el l'lagage
des couverts, Fond i-N
trouve galemenl une
vo'" RHUM SAHTHi: CACHET O'OKqu'- usine pour ! prparation du
uce un iroiiM' Aguacaliente et c'est caf, avec des machines moder*
d'unstntiuient goste,qu' vrai dire
nous comprenons, l.e Amnciiins
sont excessifs en lout et BUltOUl d ins
le boire. Or, ils consomment i ml le
peine s'il en reste aprs eux.
ns et perfectionnes. De nom'
breuses exprii ncea ont t l i
tes sur la fermentation des par-
eil s de cal. Il doit tre dit,
cependant, que celle station ne
arrhes sur la prochaine lune de
miel. C'est en auto qu'ils proc*
Idaienl hier, tous phares teints.
La ga/olme du tank tait vi-
demment mesure, c'est la seule
!..iin d expliquer cette station
prolongea nu <:hamo-de-Mar>,
plutt qu' la Mer Frappe.
m
* *
... a vu, dimanche, en face da
la gare du Nord, un meeting,
qui groupait prs de deux mjilie
leeleu's. Toori lour y prirent
la pu roi<, applaudit par lu loule
en dlire, nos amis Trouillot;
Duvielli et Nenioiirs Vineenl.
On se spara fort lard dHna l'a-
prs-midi aux cris d-: Vive Ne-
mours Vmeeo Voil une can-
didature qui nous paiait aur la
voie du triomphe !
Ncrologie
Cet apra midi en l'Eglise St- j se" trouve pas, au point de vue Vo,( .. Ia" *; me
toseph auront lieu les luniail- hmatologique, dans la nnuada Boloaaa,la Service d'i
les de
Albert StMEON
ancien grant responsable du
Courrier Hatien et du t'etit Im-
pair iai, dcd hier aprs-midi.
Aux parents piouvs par ce
deuil nous envoyons nos sin-
cres condolances.
Question
Troublante...
Que s'est-il pass ANSONIA
avant-hier toir, propos de lai ava'1 tl observe. Dillrentes
faillite Gbara ? exP_"e?CeS nl .^ ^Lt*^
Nous renseignerons,
idale de cultures du calier.
mais le Dr Fippin, aprs avoir
examin les rgions de la Mar-
melade, et de Plaisance, s est u
nalement dcid pour Pond*
deS'Ngrea canic de. communication pioa nom-
breux que dans les preiniro
rgions et des tacdi's d'acqui-
sition d'une tendue de 30 car
i l< rre.
"Nous y avons nno ppiniie
moderne, oui a t ensemence
ave<" des fves de provenance
varie obtenue de plantes-m-
res dont la production en cerise
ave-
'y-
gini a l'ait enlever par ses c-
iniola, les tas d'nu-nondiceaqui
dparaient ce charmant quai -
tic, et compromattaienl la san-
t les usi.lans.
... adresse un ateclueux re-
gard, en remerciement notre
ami Vivens et au Service.
A DAMIEiN
(')
M.Louis D joie est directeur nent. la vache appartient la
du Service d'extension agricole, ferme jusqu' la livraison da la
C'est une vie le coin issanee. 4me porte, aprs quo elle
A la Nouvelle Orlans, d y a devient la proprit de I hibi-
deux ans, il avait e d lgu tant.
parle gouvernement pour r- .qjn bassin d'immersion pour
ganiser une exposition de c: l le gros btail a t install t II
Staiion.Un des plus groacueils
de l'levage en Haiu est la li-
vre du Texas, cause par les ts-
sa physionomie rvle un liom- ques. Bien que les animau* in
me d'action. C est un esprit dignes soie il pratiquement et
clair, avis.en garde co.itie lou- peu pres immuniss contre
tes les vaines thories et d'une cette fivre, il est ncessaire de
capacit de travail extraoi ci- I |es plonger, deux ou trois lois
... vu deux petits shines s?
prendre l'un l'autre au collet. U
suite d'un rglement que lu
d'eux n'avait pas jug quitable.
Ils s'taient associs ponrl' a-
chat d'un coupon de la Loterie
Nationale qui tait d'aillenrs
sorti au tirage dernier. Di|
entreprises s u r banane', !ipurfia , . P-rtager d-ui.
le manioc, l'igname, le mais, "-.en de plus simple eu principe,
comme cultures intercalaires. ma" '''"J? ,a, Prl1.
Nous avuns aussia celte station ^J ". un d Prl.genl. a
unnudie, qui vient dtre-italia- rclame la part du lio?. Ungen-
nis" avec des "nuclei" pro 1 da,'ne, (1"' Passa"' ,nv'
venant de Damien. tonleslMits a venir s expliquer
//,//r-/.a//m/i:-Aproximi-j"u Prochain poste de police,
t de Port au Prince se trouve -;
la terme de Halte-Lathan qui
d'Haiti- Nous avons pu appr-
cier sa comptence en la mati-
re. L'expression nergique de
naire.il nous reoit avec, la plus
grande co'dalu et nous ivre
les informations suivantes
Nous avons crit au Direc-
teur du Matin pour lui deman-
der les articles publis, n y a
quelque temps, par Mr oui-
tantin M?ya>d sur la rforma du
Code Rural et qui rentenn ni
de bonne ides qui serviront
de bases * la nouvelle rgle-
mentation de notre Agricultu-
re.
Hinche: La terme de tlin-
che, depuis sa londation, a
poursuivi trois buts principaux:
amliorer en Haili la race des
boeufs de boucherie ; distribuer
des bufs aux fermiers du l'Ia-
teau Central pour dvelopper
l'industrie bovine dans cette .-
gion dterminer les medicures
conditions d'exploitation ues
ranches .
" Les animaux ont soigneu-
sement t slectionns dans le
but de fixer certains caractres
3ni paraissaient le mieux s'a-
apter aux conditions hatien-
nes. Les gnisses sont distri-
bues, sur contrats,aux leveurs
de la contre qui a'engeflenl
livrer ia station les deu-
xime et 4me porles. Les 1re,
3me, 5me portes et Ici sui-
vantea, a'il y en a, lut appjt aen-
par semestre, dans uu bassin
contenant une solution ammo-
niacale qui tue les tiques el
tous ; utres parasites du pelag .
" Les repro '.acteur* de race
trangre qui avaient t impor-
ts .. Hinche pour le croisement
avec le h : a 11 indigne ont don-
n des produits nettement in-
trieurs et il a t dcid de
s'orienter piutt vers la slec-
tion des animaux iudignes,
an se basant sur des exemplai-
res prsentant les caractris-
tiques qui conviennent aux ani-
maux de boucherie.
" On a galement essay
Hinche d'lever 1 e s chvres
" Angora pour la production
... ne la voit plus aucune
l e, d puis que sa cousine l'a
supplante dans le cur de la-
mi quelle adorait. Il y a pour-
tant da parle inonde, et mme
l'ort-au-Prince plus d'un cham-
pion dispos, vou* tournti.
Madame, les moyens de pren-
dre suri infidle une revanche
clatante.
a d'abord t amnag pour In
culture du sisal. Il convient de
mentionner que c'est grce au
Service. Techni tue que la cultu
iv eu s'sat a t gnralise
en Hati. C'ejt ce service qui a
Iprt l'aide ncessaire pour l'ex-
tension de sa culture du sisal
Mr B. Lamoihe, de Fort
Lib rl, et c'est la ppinire d
ce dernier qui a fourni tous '
lea plans de sisal de Halte La- .,,, mmm - -* mnA,KA.
,i , ... voit que rred a modifi
ban dont les reietons ont ser- r fa J^ fa semaine der-
a ,a1|P1,n1,,,oa ,. U?y,,.aa niiri a ta porte de (tablis*.
Agricultural Corporat.on an.- ment_ fj& d ^ dm
s. qu celle de Sain -Mare : 2[) promise> qu.aux ,,
i, ,,, m ,,, AA-tAA i (;.. du 1er au 7 du mois. Cash M r.
Laman, il a t necine de laire /
uneculture intercalaire decoton __. ,". ___ _, ..
slectionn. Ce compagnonna-! ,'' vo,l( ^ue ,n ". ft
a donn des rsultats salis-| "" ,esl *"' *l de I Htel dej
taisants et prs de S:t ares ont ***
t plants sous ce systme.
L'usine dcortiquer est la pre-
mire qui ait t. installe en
llaiti pour le dfihrage du sisal.
Elle a cot prs de 25.00(1 dol-
lars el a toujours lonctionn
normalement. Actuellement, le
sisal est considi cornue cul-
puise 200 pieds de protot*
deur une eau potable ; l'autre:
est installe sur un canal qui
prend l'eau du .Uoucanbrou.
Celte eau contientjune certaine
ture secondaire et le Dr Barker l quantit de sels alcalins et est
y a continu les expriences
sur le coton laites Damien
par le Dr. Forbes. La rcolte
de cette anne s'annonce sous
mlange avec celle de la pre-
mire pompe, ce qui noua per-
met d'obtenir une eau d'irriga-
tion convenable pour l'arro-
du mohair. Ces animaux, im- les plus heureux auspices et | ,aRe des cotoumers, en saison
ports du Texas, ont sembl
s'acclimater pendant la saison
sche, mais ont eu toutes sortes
de maladies durant la saison
des pluies. Nous avons distri-
bu aux. paysans quelques boucs
de cette race pour tre croiss
avec les cabris indigne*, mais
je ne pense pas qu'un tel croi-
sement puisse tre satielaisant.
Le Service Nat onal de la Pro-
duction Agricole a dcid de
faire bientt retourner lea sur-
vivants Port-au-Prince et de
les distribuer dans des rgions
temprature sche.
semble dpasser les prvisions.
' Le Dpartement de l'Es.
tension Agricole a pu contr-
ler plusieurs invasioi s de che-
nilles, gr;\ce su concours de la
section d'en(omo!og;e que di-
rige avec comptence Mr. Au-
dant. La dpaitement de bota-
nique, que dirrige Mr. Dardeau
avec l'assistance de Mr. K-
breau, a continu s'o en par
de la technique de l'amliora-
tion du coton Damien et
Hatte Lathan.
" La terme de Datte-La1 han
dispose de 2 pompes, dont l'une
sche.
" Parmi les autres projeta dj|
Dpartement de l'Extensio
Agricole, il convient de cite.
ceux de Plaisance et de Sgu'
qui seront probablement ra*
liaea dana le courant de cette
anne."
T. A. V.
(A suivit)
M) Voir Le Matin des 27. 28.90
Novembre, 2, 4, .'>, 7, Set tt Dec. 1981.
aaa



10 membre l^ol
le&sm
Echos
o
Le Tribunal de Cassation a
l' nda avant-hier mardi
Jet infinuant, pou;' incomp-
! ;ice, l'ordonnance de rlr
Doyen du tribunal de 1re
1 fonce de SI.-Marc qui nnn-
lait la formation de la commis-
Mon description lectorale de
lie ville.
L'incendie d' vant-hier avait
il dans le voisinage du
np d'aviation. Six ch nnbrel-
tes ont t brles
Une Blleite du nom d !n-
tu, au service de M ma Pool, a
'. lundi violemment tieurle
par un camion de l'Qccunaion.
l'.ile a t transporte l'Hpi-
tal Gnral.
La direction du Service
Il /draulique a dcid d'instal-
ler ans tonlaine au quartier de
h Saline.
On annonce la promotion
> capitaine Lalontant au grade
'major. Il est le trois me ol-
li:ier baitien de ce erud .
Le Temps rappelle qu'
une rcents sance, le Snat do
imnicain a rvoqu le vice-pi-
ident de la Rpublique, Mon-
s.eur Estrella Sreoa, accuse
''agissements contre la paix
i iiblique et d'abandon de sa
charge.
Il reste 21 jours pour la
clture des listes d'inscription.
Avis aux lecteurs bourgeois.
L'atelier da relieur sans
rival, Etienne Camille, ne d-
semplit pas depuis quelques
jours. Les livres en sortent si
beaux!
L'ingnieur en chef, M.
Jeannot, est parti pour le Bor-
gne o certains travaux sont ju-
gs indispensables pour la pro-
tection de cette ville contre le
dbordement des rivires.
U.S.S.H.
A\IS PORTANT
Aux vux des Statuts et r-
glements de l'U.S.S.H., la tri-1
bune d'honneur est stricte- j
meut rserve;loge A aux in-
vits d'honneur, loge B aux
membres fondateurs, hientai-
ivurs et du Comit, loge C
aux .dlgus et journalistes.
La tribune publique estrade,
-', moyennant le prix de la
location de la place, cl acces-
ible .' tous.
J L'entre do PARC LECONTK
j n*est lih e qne pour les mem-
bres d'honneur, biemaiteurs,
fondateurs, dlgu!, mde-
j eius et officiels (Je l'Union,
, athltes inscriisau programme
du jour et membres ayant
leurs cartes d'identit.
Le public est prie de ne
pas pntrer et circuler sur les
terrains de jeux et su'' la
piste de l'U.S.S.H.
VENTE j
PAR convention spciale
El AUTORIT DE JUSTICE
AU-DESSOUS DE LA USE A PRIX
COLOMB! UE
AVIS IMPORTANT

LES INSCRIPTIONS
ELECTORALES
Premire cirtuctBtion
Report 13*288
dcembre 1031
S
258
13.54G
L'migration
VA-T-ELLE REPRENDRE?
Deuxime circoncripiion
Report
8 dc. vxn
Total
j Dcs

Dimanche aprs-midi, ei
l'glise paroissiale de Mira
pane, ont en lien lu obs
mes de Ma lame Vve Joseph
)0l\tT. n Clima Rinchre,
11 se dit,et des conlrressi
sont faits l'cho de ces ru
meurs, que l'migration d pieusement dcde la veille,
travailleurs hatiens Cuba] i l'ge de 85 ans.
reprendra bientt.On prcise Klltflait la mre de MM
mA>a *,irt l'.iff.ktkl lt-/c />ri\itn nli.iti ol I i u' u i I .ir.it c! l'i
mme que l'agent trs connu
ici d'une centrale sacrire
cubaine est arriv pour s'oc-
cuper de l'embauchage de
quelques milliers d'migrauts:
c'est Mr Juan Loptz.
La question de l'emigiatiou
hatienne Cuba ne manque
pas de prsenter certi in aspect
dlicat. (,c que l'on sadde la
situation advenue nagure
uos compatriotes un pays
voisin, commande une atten-
tion spciale de la part des
dirigeants appels a permettre
ou a ne pas permettre la
sortie massive de nos tra-
vailleurs que recrutent des
compagnies trangre .
Il convient de pieu Ire to i-
tes prcautions dans i inici'
desmigrants d'abord et dans
celui du reuom baUi a.Nom
peusons que la question a
toute son importaucc; aussi
nous nous proposons d'y re-
venir.
laT
Julien et Justin Doret, e
sur de MM Caslillou
Etienne Kincbre.
Cet avis tient lieu de taire
;)art,
MUSIQUE DU PALAIS
G. d'fl.
Programme du concert du
jeudi 10 dcembre liMl,sous
la direction du Maestro Lue
Jean*Baptiste, 7,;s(J heures.
Place du Champ de Mais.
1#60C.O00 Dmons, mar*
cbe ne v . Micbaeds.
2-Orphe aux liulers.ou-
veiiuie de J Ollenbach
3Cavalier ia usticana.
opra de P. Uascagni
4 Beaui, solo detconlre-
Djsse, qui scia execul
par le soliste ^isalem
Bi si un polka pai
l'( I !;.//!.
En vertu 1* de la grosse
en lorme excutoire d'une
obligation hypothcaire, en
date du vingt-deux dcembre
mil neul cent dix neui, passe
au rapport de Me Marie Jac-
ques Clirysostme Kosemond
et sou Collgue,notaires la
rsidence de Port-au-Prince ;
2" d'un commandement en
date du quatorze Mars mil
neul cent vingt-neut demeur
inlructueux ;U d'un jugement
du tribunal de Premire Ins-
inue de Port-au-Prince, dat
du v;ngl-deux Mai mil neui
cent trente, dment sign,
scell" collationn, enre-
gistr et lignifi ; 4* d'un
commandement dat du vingt ]
dviw juillet mil neul cent
trente ; d'un commande-
ment en date du vingt cinq
juillet de la mme anne de
meures galement infruc-
tueux; G d'uu jugement du
tribunal de Premire Instance
de Poil-au Priuce.ordonnant
la vente au-dessous de l'esti-
mation, dat du douze Aot
mil neul cent trente et un, il
sera procd le samedi que
ll'oa comptera douze dcem-
1. 385 b|t. mi| |je| cent trente-cl-un,
ir>(J dix heuies du matin, en
--------l'tude et par le ministre de
11.544 \it cbry&oslme'Rosemond,
25.01 n.tairc la rsidence de Port
ai -Prince, Hue du Peuple, a
la vente au plus ofirant et der
nier enchrisseur au-dessous
de l'estimation fixe tout d'a-
boi d la somme de mille
neul cent soixante quinze Gdes
quinze centimes, des diods
et prtentions gnralement
quelconquesde lteu Mirabeau
Gerard Bouie.ce dernier re-
prsent parles mineurs Frits
Lerl Geffrerd Boute et Franck-
Geflrard Boute, ayaut comme
ii teur datit le sieur Vicloi
Gellrard Boute.et subiog-tu-
teur le sieur Houautz P Ciuer
rier;2de Mme Vve Lmniduuel
F. Nelson, ne Maria Elie;3
du sieur Victor Geffrard Boute,
les dits droits et prtentions
consistant en une quantit
du 14 carreaux de terre envi-
ron, a extraire o'une portion
de terre dpendant de l'nabi
lation MAllAlt, ancienne su-
crerie, situe en la premire
section lurale de Boucassiu
au quartier de Cabaret, eu la
commune de'' l'Arcuuaie, la
dite portion de terre mesurant
quarante-deux carreaux soi-
xante centime, de carreau
ei borne* ;savou$ au iNoid,
par Jean Joseph Moni, dit
Cassius ;uu Sud, par L'Habita-
tion Malingre; a l'Est, par le
Capitaine Lussre sur l habi-
tation DubuisSOD et une por-
tion de l'habitation Garescher,
Il est pir' la connaissance
du Commerce etd public en
gnral que Mr William E.
BLEO a t nomm Agent de
la Colombian S/S C'a Port-au
Prince, Hati, et que les nou-i
veaux bureaux de la Compa-
gnie se trouvent l'a ogre des!
rues .Pave et de l'Egalit.
Les nouveaux bateaux de la'
Colombian SkS Co. Inc. actuel {
lement en construction
Newport News (Virginia ) se-
ront mis en service l'anne
prochaine conjointement avec
notre flotte actuelle, et relie-
ront le port de New York
ceux de la Colombie eu tou
chant les ports d'Hati.
Construits avec les derni-
res amliorations du confort,
ils otlrent tant pour les
passagers que pour le traus-1
port du Irtdes avantages qui
ne peuvent tre surpasss par
aucune autre ligne faisant le
trafic des Antille .
Le grand espace dont ils
disposent pour le transport
des pro lutta prissables ainsi
que les commodits qu'ils
otlrent aux passagers en leur
donnant l'illusion qu'ilsvoya-
gent sur des htels Bottants
de tout premer ordre, sont
leur meilleure recommanda-
tions.
Port-au-Piince.'IIaiti,le 1er
dc. 1931.
E. F. LLEMhNS
t gent Gnral
cabinet particulier du
prsident de la republique
_o-
Des Dents Trois
Nuances Plus
ches
On : li i able d'avoir de
. i ..t ]. tfcotorM ou
ftftttei. Ce o i 1m i IcrobM de
la bouche qui eoot caui'e de cette
nci s..;it com-
l on peui dre ces mi-
croboa r I i lynoa
ri ntir.ltro de
Kulynoo sur ur.e b^osst sche.
La mou--..- Holynoa nvitiseptique
et '''".. 'Mo tua lea ir.lcrobca
ireui et fait dlaporaitro les
vilalr.es taches jaunttres. En 3
joui's vus dents scroiit plus
| laoi haa-- de trois nuancer. Es-
I i-.x Kolynos ds aujourd'hui.
IA CRS5V5E DENTFRICE
Valentin.^
OFFRE D'EMPLOI
Le .Prsident de la Repu-
blique, daus l'impOMlbilit
de rpondre tparcm ut aux '
nombreux amis de l >us les
points du Pays, qui loi OUt
tiuoign leur sympathie,
l'occasion du premier anni-
versaire de son lection, leur Nous cheichons pot. notre
demande de trouver ici fe- Dpartement d'expdition et
pression de ses sincres re- de leception un jeune homme
rWcieiuents. S intelligent, actif, ayant une
Il leur renouvelle IV.sman- ( i otion complte d ires,
ce de la terme voloi.lt de Son
5 > arseille, Valse j,ar li
lormes. le mx uovembie mil liuntei
C> hxactement comme trente neul.
daus une histoire, fox Tels, d'ailleurs, quejees dits
trot de Uauley. Idioiiset pretuitiou! se pour
7 Mugloire, Serrons nos suivent, comportent et s'eteu-
tangs, meringue de .A. dent si.ns aucune exception
Kouanez P. Guerrier, les dits
sieurs Victor Gellrard Boute
et Kouanez P. Guerrier de-
suivant le procs-verbal du-."jurant et domicilies a Port,
ment enregistr et le. plan Ju.Prince,2 ta dame veuve
dresss pa larpeiiteur go-UmnianBel i Nelson ne
mtre Jelm Louis Hyppoile, Maria I lie: et le sieur V.c-
Gouvernement de poursuivre
&ans iaiblesse !a complte
ralisation des solennelles
^omesses que, le i(S Novem-
j.rede l'anne dernire, Il fit
., l'Assemble Nationale.
sachant crire la machine et
ayant les connaissances d'au-
g,J
ni rserve.
Aux requte, poursuite^et
diligences du sieur Chrilus
LjUcur^propntaire demeu-
i 1..111 ei .uomicilie port-au-
prince, ayant pour avocat Me
Pernand Ltroy, avec lection
de domicne en son cabinet
sis en cette ville rue Pave,
contre les mineurs Fntzbert
Getliard Buuie et Franck
(jclfiard Boute.ceux ci pris eu
leur qualit d'hritiers de teu
Mirabeau Gellrard Boute, et
Gin-laldv
CE SOIR
De la gaiet, de l'humour dons :
La Chaste Suzanne
Entr/e : O.O ; Blron : 1.00.
DEMAIN SOIR
l es sympathiques pefeurs Andr Hoaon et Dolly Davis dans la
magnifique comdie d'Ives Mirande :
La Merveilleuse Journe
avec Rene Velleret Sylvio de Pederlli.
Entre ; *,00 ; Balcon : 2,00.
S'adresser
L. PRLKIZMINNAGGER- ayant comme tuteur datit le
jLM & Co. sieur Victor Geflrard Boute ;
Rue du Quai Fet, subroge-tuteur, le sieur
lui
Emmanuel
Maria Elie
lor Gellrard Boute, ro-dbi-
teurs solidaires, demeurant el
domicilies galement Port-,
au Prince. i
La veut desditsdrpltset pr
tentions aura lieu au dessous
de la mise pi ix, antrieu
renient fi>e la somme de
Mille Neul Ceut soixante quin
ze gourdes quinze centimes,
outre les ch*rgi s etles hono
raires de |*pvueat poursui-
vant,
Pour i lus amples rereei-
gnement^; s'adresser au ,\n-
taire''.h ysoslmeRose < iv',
dposit; ie du Chier desi
Charges i u a l'av icat sousl
sign.
Port-au-Prince, ce 10 d-
cembre 1931.
Fernano LEHOY
avocat
Ce ri's pas du Bluff

La maison Anton I. Sshs re croit pas ncessaire d'nn.
mrer ici ses articles bien rput de bonne qualit tels
me: Crpe de 'bine. Voile de soie, Crpe Georgette, Tpi|a
rir soie, Vo-les Ch flon., Toile Drap pur fil. Bas 01, Tri-
e Une, Coeimir. etc. et-, etc., qui ne sauraient tre surpas
s s far I concurrence.
A l'occasion des lt.-b de fin d'annee
La Maison vend les articles suivants.
Articles pour Dames et ''illettes.
Chapeaux paille d'Italie pour lille les n Gdes 2 2 chaque
. * tonne pour dames 3.00
Cbapeaui P tl'e d'P'die pour gnreonne' 3,00
* Dour gsinnnet psnenia 3.00
( bapeaux paille Jean Bart sud 5,00
garnis pour dami s hirgt 3.(Mi
( hauftkurei pour dames No 3 5 Berge M\S)0
crpe soie 17,50
Chaussures P"ur dames No 3 5 noir 15,00
Lt socliers Tennis Fleurs-Dentelles, etc.etc
Articles pour hommes
Chapeaux Canolier pelle d'Italie Gourdes 4,50 chique
?* Charles ion oo
' Ponatra 3,00
Chapeaux Sandinc 2.75
Toile double largeur pour costumes Gourdes 4 50 aune
Toile tnssor double larg pour costume 4 50
Cheviot noir* 4.50
Cheviot taris double larg.pour costumes 4.50
Serge Bleu mariue 11 00
Serge Noir 12,10
Chaussures pour hommes No 5 7 19.00
Casquettes Irauaitce 2 00
et Cravates, Sou'iers Tennis. Chemises bapeaux
laine .asimir coul. i te, et<\
Les prix des articles medonnes sont moiti de leurs
prix de revient malgr leur fracheur el leur utilit pour
les habillements des ttes.
N hsitez pas; accourrez-y en Ion le, car ces pnx exception-
nels sont pour le mois de dcembre seulement.
VOIR CES ARTICLES C'EST' LES ACHETER
N'OUBLIEZ PAS QUE C'EST DE LA
Anton I. SABA
1133, RUE DU MAGASIN DE L'TAT.
Dveloppez
^ / votre apptit
W. en prenant
... _
Vous dsirez
offrir.....
S*c train, il en existe fn lor-
mes varies en maroquin u-
i rifnr en chagrin (fc ceir
de Russie en plume*. en
pet l en cuir reucoss en
imi'atioo cuir en charrois
en moire noire en strass etc.
I prix inrcmparahles cher
Paul E. Auxila
LIRE DEMAIN :
Lettre Mon-
i sieur STNIO
VINCENT,
PAR STPHEN ALEXIS.
Le Rhum Barbaueourt
Oont.'la renom ueeSeet aniverselle a gard sa premier^ place
' Demandi^ partout :
UN BARBANCOURT
Dpt :Rue de Os-


I E M VTI N
; i i
>r
3

en ferblanc de 100/1 Dints, qurats50/l,
20-3 1/2 lbs., 10/1 qallon & 5 oallons, est
la meilleure huile pour la cuisine et la
table.
est l'aliment prfr des enfants
En vente dans tou es les bonnes pice-
riesde la Rpubliaue.
Pour commande s'adresser
L. PREETZMANN-AGGERHOLM
Aqents deCORNPRODUTS
REFINING C0., New-York.
&C.
MILLE QUAI RE CENTS I Avis important
Mille quatre cents,en lettre?, ou en chilres.reprsentent
I rjnantife de paires df chaussures pour hommes, garon nets
et fillettes, que la maison \i\WYl GUDI\0 et en tr in de
liquider. Oui, liquidrr. D'ailleurs, il est facile de contrler
le tait en s'ari tant chez Gaudino avant d'aller plus loin*
Mres de famille conomes et Pa pa pilitc conscients de
?os responsablits, n'hsitez pas vous approvisionner
chez Gaudino pour la fia de l'an e; il y va de votre int-
rt !
Erratum
Dans la no'e ci dessus, on a systmatiquement omis de
mentionner que le stock de t'asiin rs de la maison Vincent
Gaudino est devenu te lement tormidable.que.en vue de la
fin de l'anne, l'ami Gaudino va, ds le mois prochain, oc-
cuper l'ancienne halle de la Socit d'Importation Gnrale,
c'est dire presqu'en tace de la a Ile qu'il occupe actuelle-
ment et qui est vraiment trop petite pour contenir les casi-
Hiits, cravates, chauss ires, partumeiie, etc, etc, etc.
BANQUE NATIONAiE DE LA
i REPUBLIQUE D'HATI
Messieurs les actionnaires
de la Banque Nationale de la
Rpubliqued'Haiti sont aviss
que l'assemble gnrale ordi-
naire aura lieu le 12 janvier
1932, dix heures du matin,
au sige social Port-au-
Prince, rue "du Magasin de
l'Etat.
procs
assem
SALON de COIFFURE
La Garonne
Peilt-Four
Repassage, ondulation l'eau, mise en plis, Champoing,
Trei'-iment pour pellicules.
JOHN HARR1S
Ordre du jour :
1 Sanction du
verbal de la dernire
ble gnrale.
2j Rapport du Conseil
d'Administration sur la situa-
on de la Socit, sur le bilan
et sur les comptes.
3 Discussion, s'il y a iieu,
approbation des comptes.
4 Fixation des dividendes
repartir et des aflectations
faire aux rserves.
5 Renouvellement des
membres du Conseil d'Admi-
nistration. Divers.
Le Prsident,
Cbs. E MITCHELL
ORDRE m WOCATS
DE CE BARRi
AVIS
A ses dernires sances, le
Conseil de l'Ordre dcid de
tenir main torle quant l'an-
plitalion des 3rt:c!es M et 68!
des rjflerr.ents en vigueur.
Ces articles ont ainsi libel-
ls :
Art.54 L'avocat nscril it
Inbeau n-' po.irn obtenir per
mis du Btonnier s'il n'ttt ont
en rgle avue la caisse de l'Or
dre.
"Art.(iSt'ourplaider dam la
Juridiction le Porl-au Prince,
l'avocat appartenant un autre
Barreau doit fournir la preu-
ve de son inscription au Ta-
bleau le sa Juridiction.
Le permis, qui lui es' dt-li
vr parle Btonnier de l'Ordre
de sa Juridiction, sera vis lotis
le six mois par le .Sfr'aire de
l'Ordre, moyennant le paiement
d'un droit de quinze gourdes,
laute de quoil'avocal sera dsi-
gn comme n'ayant pas de per- (
mis et ne pourra pas plaider." )
En consquence,i* Secrtaire
de l'Ordre prie ses honorables
confrre? sus viss de bien vou-
loir se conformer aux dits ar-
ticles.
Par ailleurs, le Bureau de
consultation grafuit, prvu par
l'art. 77 des Rglements, esi
compospourlemois de dcem-
bre en cours de Me Llio Jo-
seph, membre du Conseil de
l'ordre, assist de Mai Gdoo
et Lon Balin, ivocati stagiai-
res. (Heures de consultation
le mardi de .'I 5 h. p. m. Ca-
binet Llio Josenh Angle des
Bues Pave et Magasin de l'E-
tat.)
li a t dcid aussi que les
confrences contradictoires se-
ront reprise. La premire au-
ra lieu au cours du mois de
janvier prochain. Le sujef choi-
si est celui-ci : La femme
peuNelle exercer la prolession
d'avocat d'aprs la Lgislation
actuelle? Confrenciers : Mes
Charles P. Pressoir et Marcel
Salnave.
Enfin le Tableau de l'Ordre
oui 1931-1932 sera prt veis
a fin de Tann e. Les sta-
giaires, qui veulent s'y inscrire,
doivent le faire le plus tt pos-
sible,
Le Secrtaire de l'Ordre.
D. MASSANTE

; failli
" rkfaw
du p.
*" i t K.
* >..!. m* %
> m lia I*W
MM '*-,
'-"> m, il him .M
, * nMiion le fri-
UUM I persiftai.ii.
'" '. I- .-..- J.r,
Miot. .,- *..
M d>M I ... m
1
' ;^3
...1
o
W.ion FRtRE, l. rue Jvfc fV ,
CADEAU ""^m*-
UI nd.DENTOU J N* KmZ
l_Muon rKRE. 19. , j.,h
r. :, i enwlopp* Hnindri. (>,, ,,i'
"" """e nmclo M fana *
' MP k preM*

Ram*
G
peaus^nveou
Corp* Me .
,ncomParo

SERVICE NATIONAL DHVGINE
ET D'ASSISTANCE PUBLIQUE
AVIS
La Direction Gnrale du
Service National d'Hygine et
d'Assistance Publique porte
la connaissance des intresss
quedsormais lesdclarutions
de dcs se font l'Hpital
Central Hatien.
8 dcembre 1931
;_j
A
\mx.
SI /

6 ^-^kvuJW
EHFt.SCEZ-yOUS BIEN CECI DANS U fDE
! Pour dlgrdr facilemont B'tmiiOrM !
| alini ir viter U lourdeur. ) a
.
S Ts- ! ri ""i, llOtlTIInM l'Mi
lt toiiinolo, il]-..i.mer la* mfTi 1 M
? Sr
,yk_ /-,,-! atmMl* due* a"* mauTaiH.' lilCMtieai. d*m-
^.^ .*.! t.raen. 1>ctor ,.lnf(,,tini ;1 ,llflll'd. pr.r.rtm '<
ns f>OyDRi OS COCK ,
;--'.;: pi 00 Ht uj'.mon, crti,.*.
i \
666
IOU
LE i-REMIER RANG
Soutenue p ri ax cli ois A qui elle dofllt
te saislact ; s': ion roogt a prit le premier rang,
L STATION R3UGE
(GAS. i! JXI-;; HUILE )- 103, Rue Pave.
Insurance Co
iUnedes plus fortes COMPAGNIES
'CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE
ts Toutes les Polices
DE J A
su tMm a e
0
fnuiiiii ni uuimiiym y
tomprennent la Protection contre 1 m
Foudre sans auqmentation de taux J

EUG. Le BOSSE & Co
Aaents Gnraux
&Fug,L(>Bfm$Co
i.W<1
I
_ Aqents Gnraux *


Jeudi
10 Dcembre
Le
ru
4 PAES
fe.-aMBUC* mt oc?:-* - f*'1*.
25eaw ANNEE N- 7.x>2
Port-an-Prince
Tlphone: 22*2
mwtcv
AVEZ TOUJOl CHEZ VOUS
LES PRODUITS LACTS
I
Lait condens,Lait strilis,
Lait en pou die
pour prparer des djeuners complets en
30 secondes par simple addition d'eau
Le nom ESBENSEN est un cachet de
garantie. La marque-ESBENSEN se'
vendant beaucoup,les stocks sont sou-
vent renouvels,avec des produits tou-
jours frais.
Nourrissons, convalescents, vieillards,
* pour qui il est recommand du lait
non-poilue, sont srs de trouver dans
les produits ESBENSEN un aliment
sain, qui permet de ragir contre les
pertes de l'orqanisme.
Adoptez clatement pour le premier
repas du matin le beurre de table ES?
BENSEN, de aot exquis, recoin man-
date pour ses qualits nutritives,assi-
milables. lnd;spcnsable aux sportsmen.
EN VENTE DANS TOLiTES LES BONNES MAISONS D'WHEplIHiS ._____......
PHARMACIE
CANOTE
49. Rue Raumur
88-90. Eoulevard Sbastopol
PARIS .
vendant
I IO LEUR mARCHE DU ItlOIIOE
Produits des Premires iilarauis
? oi tomours de prtmiSrs iraicruur
UNE SEULB QUALIT s
l '' LA MEILLEURE
ftayon Spcial
| POUR LES COLONIES
DROGUERIE, HERBORISTERIE
SPCIALITS
Franaise et Etrangres
SELS DE QUININE PURS
Tons jtrodm.it en datons.
PROGRS NOUVEAU
RHUM MVVEAI)
RHUM DELICIEUX GOUT EXQUIS
Prix rduit
ALCOOL DFIANT TOUTE CONCURRENCE
CLAIRINVIERGE
Chez G. NAZON
Dpt : Angle des rues Frou et du Peuple.Phone 3313
; ampoule, comprim, cachets
bolut10n8 hypodermiques
pant^oes, ceintures
0 'as a varices
APPAREILS HYGINIQUES
pour tous usages
Appareils Orthopdiques
Si'ring-ttes hypodermique
Pharmacie di Poche, di Vojagi
Coffres Pharmaceutiques
pour usines. Communes, etc.
Bazar
Projets de Factures
et tous renseignements
tnr demande adreuie
Pharmacie CANON NE
49, Rue Raumur
88-90, Boulevard Sbastopol
PARIS
MAISON UNIQUE
AUCUNE SUCCURSALE
\ *n France ni l'Etranger
(
Soul ge des in~ux U t t
la n> algie en 30 m\nm\ :
Arrtez un refroidissement le
nremicr jour et la malaria en
rois jours.
Lvks Brothers SS C ln.c A
WyjTkCa UIV7U1V TOrM.A Bien Aim,
Texas Balti Santo uoiuingo- Rico Porto \ Matre -Tailleur
MTHODE CYUPHVLACTIQUE
OU I DR P. DLB7
ki Umsriflirr (t ranlier passageri et! A le p'oisir Le seul service bel on-., RVe notamment ses
ttt entre les porta du Goltc < : ^.^ e| comMen conKtanls
l'ort-au-Pnuce, Hati, clienta.tant de Port au-Prince
Pour la rception : .pida al >
Importations, aervez voua touj LYW
UNE..
[. prochaines arrives a I rt-u-Pnaee bob
S/S Maigaret rkea 11 ^
Steamer *Ruth .ykeai g *mb
Steamer < Geo. leva Lyl i f2
Steamer lAInu ia Lyke 1er janvier \WH
Bureau : Rue du Magaiin d ta *>"!e B
k. Comprims aux sels l.alogns de
maq Nia IUM
necoi"mandt' dent lt> affection a da l
prostate
PRVEHTIFdu cakcer
, "ii* V'vi-nn*. Pa^is $( feula* Ph/>nrac/t$,
E UKT&9& T.WB3
PETE BROWN
RUE BONNE FOI
ELI0U1T1 RABAIS 500/0
600 paires de souliers tran-
qers pour dames
Ancien prix Or 6-
Frix actuel 3 -
300 Paires de chaussures
trangres pour hommes
Ancien prix Or 8.-
Prix acluel % 4r
1200 Chemises Manhattan
dessin! fantaisie
Ancien urix Oi 3.-
Prix actuel i$
Pour deux mois seulement
Novembre et Dcembre.
I
que de la Province, qu'il a
rouvert sa maison de confec-
tions pour h.mmes, femmes
et garonnets
( ti etabissement qui est si
tu presqu'en lace de la mai
si .i Reinbold & Co., au No
1. |8, rue du Magasin de l'E-
tal, toornit les tissus de tous j
genres, et Monsieur Bien*]
Aime, bien connu de tout le
| moi de, rserve un cordial
accueil ceux qui fhunore-
tle leur confiance.
Ml
FOIE, REINS, VESSIE
CYSTITE- PROSTATITE
URINES TROUBLES
ARTHRITE RHUMATISMES
Guerisor. par la
ICITINE
1
Guli Pacific Mail Une Ltd
vous contre acciden
^ -|-, 110 4 Accident Pire*
San rrancisco, U b.A. i^tfKSRJ
. ., ... Age G ' ' ponrHti.
] < steamer .Poin' F ^in av t laiss
\r 7du courant est t tendu nan Pri
v .'Vsncouver.Seaule i )kla
l 'm imbia, Kings'on tt continu <> [;1
,i ,, Kki.ida, pi en il ,
' c. mer Point Sri : 'sser Portland le M
Wemhre 1931 est v. ien u Prince le 26 v r
{** ,. n et repartira le
mne iourtioor o.F tet paasagws.
i.,. a iiii e -~'
A. i
Agents (jii i.
t
I
!
LE FAIT EST INCONTESTABLE
Ji.
humSarihe
C'est la quintessence des meilleures
varits de cannes d'un vaste territoire
I
l
frtlstptlqua puissant qui calmi I* douleur.
Garnit I urlMt (t d:stout l'tolde url.iue.
TOUTES PiIARMACIES
UW*lirt VIDAL. 46, rw dt Gm#IU. PARIS
runissant les meilleurs terroirs.
C'est ce qui fait son arni<\
GOUTEZ ET COMPAHVZ*
i
i
*,-=*:


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs