Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03788
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: December 9, 1931
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03788

Full Text
Clment Maqloire
DIRECTEUR
1358, RUEi AMERICAINE 1338
TELEPHONE N 2242

Matin
Le eloi livide oublie u tiuiids}
l, Irphn am Miueiyucil, le slsa \
Diallu-iiiciiX a aiiM'it, Hqu'il est
asse ssjoeee S'il nul pour *
IiIki mii iiimiic.
Eugne MARBtMJ
2ome ANNEE N 7551
ui. i
iN >E(HAH1)
MERCREDI 9 DECEMBRE 1931
A DAMIEN
(i)
IX
La section d'entomologie
prte aussi son aide ai x par-
ticuliers qui ont besoin de
renseignements sur les laons
de combattre les insectes nui
sibles leurs plantations.
Dans les cas d'applications
d'insecticides, on peut en
vendre, au prix de revient, s'il
n'y en a pas en ville. Nous
collaborons aussi avec la sec-
tion de science vtrinaire
pour la destruction des para-
sites externes des animaux
domestiques et avec le Service
d'Hygine pour le contrle
des insectes vecteurs de mala-
dies telles que la malaria, la
fivre typhode, etc.
La section dsire, s liant que
possible, appliquer aux con-
ditions hatiennes les rsultats
d'expriences entreprises par
d'autres stations exprimen-
tales, telles que celles des
Etats-Unis, ,du Mexique, de
l'Argentine et des autres Au*
tilles. Ces stations disposant
de beaucoup plis le moyens
que nous sont a mme de
pratiquer c'en expriences sur
une plus grande chelle, mais
par l'change des bulletins
scientifiques qu'elles publient,
nous pouvons tre mme
d'adapter les rsultats de
leurs recherches aux condi-
tions locaies. Ces recherches
ont toute leur valeur, car elles
sont conduites par les plus
grands entomologistes econo
iniques amricains qui sont
en mme temps I e s plus
grands du monde entier.
Ou est en train de prpa-
rer un manuel d'entomologie
conomique d'Hati. Ce ma-
nuel comportera une tude
dtaille des principaux in-
sectes nuisibles aux plantes
et aux animaux dupais. Ces
insectes seront classes d'a-
prs les organismes auxquels
fis s'attaquent. Il sera utile
non seulement aux li diants
de l'Ecole Centrale, mais en-
core tous les cultivateurs
qui auront des problmes en-
tomologiques a rsoudre. A
part cet ouvrage, la section
publie de temps autie quel
ques articles scientifiques
tant dans le bulletin diutor-
mations du service que dans
les revues scientifiques di-
tes aux Elats-Unis et Porto-
Fico.
La collection enlomologi-
que comprend plus de deux
nulle spcimens identits par
des spcialiste: du bureau
d'entomologie de Washington
el constitue la hase d'une pu-
blication dj commence
portant le nom de Insecte
hatiensis
Grce aux relations noues
par le chet de la section dans
le monde enlomologique lors
de son sjour aux Etats-Unis,
nous recevons rgulirement
les bulletins et articles scien-
tifiques publis aux Etats-
Unis. En mme temps, nous
pouvons iacilement obtenir
l'identification des espces
nouvelles qui sont collection-
nes chaque jour en Hati, car
notons en passant que la
Jaune entomologique de l'le
est l'une des plus riches du
monde entier en espces et
mme en genres nouveaux.
Dliera ps autre, nous re-
cevons la visite d'entomolo-
gistes distingus, rputs, ve-
nant tudier sur place les in*
sectes et certains problmes
entomologiques locaux. Ces
avants nous viennent le plus
souvent des Etats-Unis d'Ame
rique. qui se sont spcialises
d'une laon toute particulire
dans les recherches l'Etrau-
ger.
Pour les cours d'entomo-
logie, de zoologie et d'a icul-
ture qui sont lai ta l'Ecole
Centrale, nous nous eflotons
de donner aux tudiants des
leons pratiques sur les in-
sectes et les animaux du pays,
en appuyant sur les lormes
utiles et nuisibles, son impor-
tance conomique.
Il importe que l'ou se rende
compte de la porte pratique
de l'entomologie en Hati.
Nous sommes en retard de
cinquante ans sur la Jama-
que et de prs de cent ans sur
les Etats Unis. La lutte ento.
mologique constitue l'un des
pnblmes les plus importants
pour le cultivateur et s'il ne
prend pas temps ses dispo-
sitions et ne se prpare point
combattre les insectes nui
sib'es par des moyens scien-
titiques efficaces, il est pres-
que certain de perdre de
l'argent et le Iruit de ses
peines.
T. A. V.
(A suivre)
(1) Voir Le Matin des 27, 28, 30
Novembre, 2, 4,.', 7 et 8 Dec. 1981.
ALIX ROY
29 annes de succs.
Propos
humides
Ce n est pas du Blul
La maison Anton I. Saba ne croit pas ncessaire d'enn-
mrer ici ses articles bien rpolb de bonne qualit tels S^s^Ci%R*%
que : Crpe de Chine. Voile de soie, Crpe Qeorgette, folle]vous indiquera votre mdecin.
l'n contrera lignait rjn'll ei
en notre ville de multiples ras
grippe. .i il conseille S chacun de
voir ton mdecin pour les mesure*
I prventives, c'est peut-tre sage de
taire ainsi. Mais ne ravevous | ne
:i l'avance ce que vous prescrira vo-
ira mdecin '.' Du ehauu. Ki a pr-
serve peu ou puni contre le mal.
Dailleurs, nous sommes naturelle
njcni ii-i au rgime du ehaud. Un
soleil de plomb ternel. Une che-
lem perptuelle. Ce qui ne nous ga-
ranti! gure ci nlra refroidissement
il grippe. Le seul prventif contre
cette dernire, c'eet le RHUM SAH-
t
de soie. Voiles Chiffon., Tle Drap pur fil, Bis fil, '1 ri-
coline, Casimir, etc. etc. etc., qui ne sauraient ;rc surpas
ses par la concurrence.
A l'occasion des tf es de fin d'annee
La Maison vei 4 Itsaiticlts suivants.
Articles p< br l); Chapeaux paille d'Italie Jour tille tcs' Gdei 2,25
iorn.e pour d; mes 3,00
Chapeaux piille d'Italie pour garonnet .5,00
pour garonnet panama 3.K)
i ha peaux paille Jean Bart, sup.
chaque
3.00
16,50
17,50
15,00
M garais pour dames large
Chaossorei pour fimes No .! Belge
" * crpe *oie
Chaussures pour dames No .5 ." i oir
Et souliers Tennis-- Fleurs-Dentelles, etc.elc
Ai ticles pour boni mes
Chapeaux Canotier psi le d'Italie Gourdes 4,50 chaque
Ch.rlcslon 6,00
' PaBana 3,00
Chapeaux Sandino 2.75
Toile double largeur pour costun es Ccurdes 1 50
4,50
4,50
4,50
11.00
12,0(1
19.00
2.00
aune
ha|.ca ux
Toile liusor double iarg. pour costume
Cheviot noir "
Cheviot Gris double larg.pour costumes
Serge Bleu marine
Serge Noir
Chaussures pour hommes No 5 7
Casquettes franaises
et Cravates. Soutiers Tennis, Chi nrses
laine Casimir oui. ete* etc.
Les prix des articles mentionnes sont moiti de leurs
prix de revient malgr leur Iranhenr et leur utilit pour
les habillements des ltes,
N hsitez pas; acconrrez-y eu loule, car ces prix exception-
nels sout pour le mois de dcembre seulement.
VOIR CES ARTICLES C'ESi LES ACHETER
N'OUBLIEZ PAS QUE C'EST DE LA MAISON
Anton I. SABA
1/33, RUE 00 MAGASIN DE L'ETAT.
d'Honneur du
meilleures places au banquet Prsidence
de ILj.S.S.H. Entranez-vous, Prsident de la Rpublique et
cher s camarades Vous la Vire-Prsidence de Mr
avez des adversaires autre- |)ana Munro, Ministre des E,
Vie Sportive
0--
Parc-Lcconte Louvertuie ot
ficielle du championnat
d'Honnenr a t marque par
on fait unique, d l'intelli-
gente activit du Prsident de
rU.S.S.H. la Bndiction de
{'emblme de l'1'.S.S.ll. par
S. E. Mgr Le Gouaze. 1 lus de
cinq mille spectateurs, dans
Un lan impressionnant, ont
salu cette innovation pi r une
salve d'applaudisstments
auxquels S. E. a rpondu par
son sourire aimable. Minute
recontortante pendant la-
quelle nous limes cette courte
prire: Puisse celte bn-
diction ouvrir une re nou-
* lie au Sport Hatien Jafin
que notre Etendard flotte vic-
torieux sur les mais interna-
tionaux.
Le Match
Vettile en vnements, d
cevants. De part et d'autre, on
est p'iaint amrement; celui-
ci de la mollesse de l'arbitre ;
celui-l, de son esprit de par-
ti. Nous devons l'honneur
de l'U- S. S. H. de repousser,
comme indigne.rette dernire
assertion. Mr Em. Armand,
arbitre olliciel de l'Union, est
trop bon sportsman pour se
prter la tricherie. Dbord
peut-tre par la pluie de con-
testations produites par les
parties en prsence, il a d
se laisser influencer. Mais pen-
ser et mme aflirmer que M.
Armand s'est tait le docile
instrument dn iRacing se-
rait une lchet que nous d-
plorons coidialement, car ce
lui qui se sacrifie en acceptant
le rle inprat dVrbi*re mrjte
nn'ui illeur traitement. Nous
rgie loua que notie pokiiiou
dans l'U S.S.H. ooui emj.cbe
d'aborder ici le lond des con-
lesaticDS joumises la sj:ic-
tion de la Commission. M s
nous devons dire au can
de Tainson que, ruaV
dlaite ...honorable, le tlel-
bourne est class prrs
les meilleurs Clubs h- I C.6.
S. H L'avenir es' ui
saVwki vouleir. La lutte que,
tireuient, le Melbourne a
soutei ue 'ui vr.u ir u je des
ment redoutables rencontrer
et votre valeur sportive est
incontestable. Le rsutat du
match proclam par l'arbitre
estrHacing bat Melbourne par
T e match de Vnllev-Balli
U. d'Amrique du Nord, tt M.
Abel Lger, Ministre des Re-
Lxlneures.
Le 2e match du cham-
pionnat se jouera entre Jeu-
nesse.Violette le 20 Dceli-
bre courant.
D aprs le protocole si-
eulre les quipes jamacaine
et haitienne s'est termin ^fluentrUeitiet'ie Jamaque,
Hailiens parj|e 1er match tc tera entre
I avantage des
A 0. Flicitations.
L'quipe lrninine
de
j Ail Jamaica et une quipe
' Universitaire. Les Ecoles
JDroit, d<
Sciences appliques, de I)a.
miens nous fourniront les l-
ments ncessaires.
F. II.
(Lisez samedi la Vie Spor-
tive.)
v n nqi,pei j lde Mdecine, deDroit de
\olley-Ball a beaucoup evo-| Scil,nrea ann]in S..Si1' n?
lue. Nous avons note avec
plaisirque ces dames et jeu
ns filles ont acquis de la sou-
plesse et un dplacemcut plus
ais. Une grande animation
rgne au '* Parc''.
C'est avec peine que nous
apprenons que l'intrpide
sportsman, leLieutenanl Mar-
cel Biaise, est malade a l'hpi-
tal de la G d'H, des suites
d'un coup de crampon rtu
au cours d'un entranement
au Parc Lecontei.L'U.S.S.H.
perd momentanment le con-
cours de l'un des b illants
dfenseurs des couleurs ha-
tiennes. Nousenvoyou
camarade Biaise uos voeux
de prompt rtablissement.
Nous croyons savoir que h
egreateven i sportii du 13
dcembre sera plac sols la
UN REPRESENTANT DE LA CAR-
LO ERBA S.A. A PORT AU-PRINCE
Nous avons reu pn nos bu-
reaux la Visite de M. Vicen'e
Barletta, agent-inspecteur de la
S. A. Carlo Erba, une des plua
importantes fabrique! de pro-
duits pharmaceutiques. M. Bar-
' leltS) jui visile notre pajs pour
la premire lois, nous a dit v.
bonne impression sur nos prin-
cipaux tabliMemtntaaanitaires,
il nous :i parl avec enthonalat-
me du Service d Hygine et de
|*H| ital Gnral.
La Socit Anonyme Carlo
Erba possde de grandes labri-
ques quipes d un matriel dei
plus mi dernea. Six mille em-
ployas assurent le service di
Cette imiortante industrie. Le
principale spcialiste de la S. A.
Carlo Erba est la magnsie Er-
ba H cartOS et a[)prcie de*
connaisseurs, la Maison A. de
Malttis (jui reprsente la S. A.
Carie Liba ayant dj vulgaris
ri produit dans toute la Rpu-
blique.
NI. Vicente Barletta partira
jeuili pour Sanio Domingo ; il
nous a dit :a grande satitlac-
iien du cordial accueil dont il
a .':( l'oljje' ici. Il v*i travailler
tablir un dpt assez impor-
tant des produits Carlo ErDS
i'ort uu-Prince.
Noua prsentons nos nieil-
leors compliments M.lierlettu
et lui souhaitons bonne et fruc-
tueuse bisogne.
PB0GHA1N RECITAL
No're grande cantatrice, Mme
Thrse Vieux Clesca, ollrira, le
19 dcembre prochain, un r-
cital de chant.Klle s'est assure,
pour celle soire prometteuse
de li".< s jouissances, le concours
d'aul es talentueux artistes.V o-
lonistea, pianistes,diseurs el di-
seuses, tl lu voix enchanteresse
de Mme Clesca, ce sera une l1'
de l'art, de l'esprit et de la
beaut.
Aucun amateur qai ne vou-
dra y tre On trouve les cartes
d'entre llatiana, chez Simon
Vieux.au magasin Clane Vieux,
Tnrgesu. Le pris des places
est ainsi lix : parterre : .'I our-
des,tauteuil d'orchestre : -1 gour-
des, balcon .5 gourdes et loge
de huit places : 10 dollars.
Parmi les ex-
positions.....
Quil taut visiter, n'oubliez pas
n'aller voir l'exposition des
Meubles l'tage du
grand
Paul E. Auxila
L'est s. us engagement pour
vous; seulement, des lois la ten-
tation est trop forte et le Patron
avec le :ounre ne reluse
l'argent.
pas
UN DUEL SOUS BLANCHELANDE
A Varits, dimanche soir.
8 heures 1/2. Salle clairseme.
Publie impatient. Il trpigrt.
Rien. Toujours rien.
Dix heures, {.impatience esl
a son comble. Le public happe
du pied, bat des mains,crie----
Enfin Le rideau se lve. Un
beau dcor...
Le programme ( comme c'-
tait prvoir ) esl escamot, u
commence, tout de suite,
/ // Duel sous Blanchelande,
lout le monde connpit n*r u
Contentons-nous donc de
dire, pour tout commertaiie,
que, malgr le public restn
peu encourageant, peu enthou-
siaste, les acteurs n'en ont pas
moins t tous, la limltur de
leurs rles : bavaiu, C. Coicou,
... a vu hier deux jeunes glo-
betroUer, l'un court et i*-
{ maaacomme un parapluie 7Vm
J Pouce, l'autre long comme i-u
.jour bina pain... L'avocat de U
paire (le long) expliquait terre
dts airs mystiques, et les yeux
p'idus dans on ne sait qu* l
uve perebesu plalond.queso i
compagnon et lui revenaient dei
Cuves, en tourne de propu -
gade :idventisle et se propo
taient maintenant d'aller fair*
entendie la bonne parole aux
donaivts et au Cap. hn atten-
dant ils oilraient cour la mo-
diuui somma de quarante cen*
lunes or des brochures re'i
giensea traitant de la lin eu
monde.
... a admii celle foi robusP.
qui piopose a la latin el a U
goif du inonde des cOBJeetorea
sur la lin ilu roOBr.
... voil pie la uenvin e tirage
(tela Loterie Nationrh aencojo
eu plus Ue SUCCa qut les pi-
ce.leurs. Lf g'os loi >l loinlic
uaa lois il;; plus dai.s le D-
partemettt du Sud, a ( lurdon-
ures.Cela laittio.a ou quatre
lois de KUlte. Si Cela i>nlinu< .
mil dOUlS que. I t)ii ne CODStau-i
nue migration dis autres toe-
put lent nts a .e l)par>eiuen
uopexi lusi venu ni aim du dieu
Hasard.
... a vu avec Sbuiissemen',
l'auraaoir, un coupla divorce
<|ui s'expliquait 1reslutimement
dai.s loaihre, sous les sablier*
qui bordent le ct sud-oue;t
du Chainp-de-.Vlais. (Ju; nd c u
Cde lu teulatioii de relain-
ht commun, le lit est certes plus
indiqu que la litire du Charnu
de- durs. Un tour chez I'aul Aa-
ml.v, un coup de pied chezl'cl-
titicr de ltat-civii, el voila,
cbera tourtereaux, le loyt r met -
bit, et a nouveau difie.

... a vu, l'autre |ourvun chsul
leur ivre qui ramenait chez lu:.
un paaaagsr endormi. L'auto et
une puiiuc euim Ansonia el C. -
u-Varieis. Lechaulleui, MfiM
plus, s. .longea de son mieu?t
et sendorm.i son tour. Dts
lors la consigne tut de lonflir.
... voit (jue Side-Step-inn ISl-
lirnie de plus en plus comme
l'on de: itablissemen s de Poil
itt-Prinre o l'on gote N*
mieux! douceui de vivie. Toi t
y concourt, mais rien autaat
que l'ai ueil et l'empressement

... vo1 que la ( igarette Cham-
pion tau ta joie des tumeurs n
le dsespoir des vendeurs de
marques rivales. Cela lient
ceci, que la formule heurekM
de la ( iyarelte Champion re
varie |. .:is.
... a vu l'autre jour un ne
provinc il se prsenter dais
une maison de la place, croyais
entrer liez Faul uxil*. Le pa-
tron Uni son rle a la peitection.
Jamais substitution ne tut plus
exacte, liait quand le client de-
manda s visiter 1 exposition dts
meuble-, la vrit se fit jour.
L'antre d ni celle lois avouer sou
imposti . t't.pour se la lairepai -
douuer, indiquer lui-mme
l'acheteui la Maison Paul Auxila.
Pomro, Simon, le jeune Cor-
. < i Marcel Camille.
.\ Mauei Cauiuie, surtout, on
doit de sincres llicitatioDs,
pour la matrisa avec laquelle
il a jou le rle de l'affranchi
Jourdain.Un Jourdain lougueux
( houillonnant. Un Jourdain
tel que l'tt uve l'auteur del
, iece.


I
bceinbre iyl



Echot
s
0
On dit qu'il se pi Di e
maniti's!nion musicale <'ii I hon-
neur du laestra Occide Jean t y
qui vient de prendre sa retraite.
Use correspondance
cliange entre W. Secrtaire.
d'Etat de l Intrieur at M. Paul '
Bar|o:i indique qu'il sera Isit,
emploi de l'encre incl'-bile I**,
10 janvier nfln l'empcher que ,
le mme lecteur ne vole d- u:c
tois.
Les et 6 dcembre, on a
enregistr 23 accidens sur di
ver? points de la ville . t ses en-
viron*.
La Mnuqae de la Garde
d'Hati, sons la direetion de son
nouve- i! eh-I, la lieuti oanl Luc
JeanB*pliste, i axco'un bril-
lant concert dimanche soir.
b'quipe jamacains de
loot-ball,.! // Jdma'ii '.'.urrivera
Port-iii-Princp, I 20 jan-
vier prochain. Apre les ren-
contres avec l'quipe natio-
nale, elle ira su C i -Hatien
et visitera la Citadelle Lalei-
rire.
Nous avons in i le p.p.c.
de M. Pierre Letort, de la
maison Aggerholm.qui se d-
place pour quelqm mois.
Nos souhaits de bon voyage,
Mr Andr Bl ne, secr-
taire c irai al ich la
ligatioa de Prance,csl revenu
de son voyage de ong .
Mr le Dr Price Mars, s-
nateur du dpar menl
Nord, el M i I ime, >nt |
pour le Cap Hatien.
Deux de nos confrres
ont signal des concentrati
de troupes domin c lim s
la rrontin Q i ils sont li
desseins du dictateur domini-
cain.
Le chei du p i de i
graphique d'Aquirj [. lai U
Vigne, ay int relusi d'ol I
prer un ordr son
hirarchique, a t< rvo
CandiOi le Bi ang
tional, obtient an vil
aux Caves o il donn Je;
soires lis couiucs.
Tontes les quipes
travaux public-, oui t li
cies aux Cayes et plusieurs
employs renvoys jusqu'
nouvel ordre.
Hier m itin, un incendie
a clat dans les environ;
Pont-Rouge. Les pi mpierss
sont ports rapide aent sui
les lieu \.
[ NATIONAL DWGIENE
El CE PUBLIQUI
AVIS
La : Gnral* lu
Servi itional d'Hygines*
d'Assistance Publique porte
ic des intresss
es dclarations
, t ;; l'Hpital
Gm : il Hatien.
8 dcembre 1931
Avis importais.
BANQUE NATIONALE DE LA
RPUBLIQUE DHATI
2.- La Nouvelle Blanchisserie AU CYGNE est celle des gama
pressJ qui veulent cependant conserver le ir lgant.
rue du DrAubry. F
i irpc.
us, SI ans, P l
Kouga. Luxation ria poignet
fc*tmonl li '! )
Pavilus Herman,
Ire. h tstion
Doris Darelia, 66 i ns, Lo-
dent de camion (Hier.
; |
Thar SI ans, Cn
des'Bouquets. Eg atignura de la
inche.
Messieurs le: actionnaire?
de la Banque Nationale de \u
Rpubliqued'Haiti sont avise
que l'assemble gnrale ordi
naireaura lieu ta 12 janvier
11)32. dix heures du matin,
au sige social Port-au-
Prince, rue du Magasin de
l'Etat.
Ordre du jour :
1 [Sanction du proces-
verbalde la dernire asseni"
ble gi i le.
2 > Rapport d,u Conseil |
d'Administration sur la situa-
lloa de la S >cit,sur le bilan !
et sur les comptes.
3 Discussion, s'il y i iieu,
approbation des comptes.
4 Fixation des dividendes
a rpartir et des aflectations
taire aux rserves.
5 Renouvellement des
th


OI PtTItMT
Tua^^nR5
Lt5 RCWRI75
^T,WJvA ^
Prop. Vve. Jh. CHANCY.
Rue Pavs, en face du Gara je Barreyre.
Vi imagne, 24 ans,! membres du Conseil d'Admi-
Pla. L nation simple nislration. Divers.
de 1 ' '" i
lus, 34 ana,
Bizoton. [blessure contuaa de la

Le Prsident,
Ciis. E MlTCilLLL
H dias, Li ans, ;
E
rue Amricaine, ire su-]
. j be.
i Lorva 11, 3*2 Bna, Htel ;
Montagne. Bless i su;''.-; lui.
lu.
i ans, ii ind*"
isions nultiples.
.1 i a 50 a is, B
io i Cl
.
V i Vug 35 d
, parc | ra la Colorabian S/S C* Port-au
a cuir chevelu, tum- Prince, Hati, el que les non -
; la (ton menton-n u de la Compa-
lgnie setrouvent l'angle des
< -; anJrues Pave et de l'Egalit.
Les nouveaux bateaux de la
ibre L'. i
AVIS IMPORTANT
Il est port la connaissance
du Commerce et dn public en
Mr William K.
BLI l Pomm SLR* ut de
Hpital Gnral
Hatien
5 Dcembre 1131
LES AGCIDL S
Missel Edouard, 11 ans
Grind'Rua. Fracluia probabl
extrmit int.avanl br ; i gauch
blessure contuse rgion occipi-
tale, rosions poignet droit.
Matliurin Lapouaai liera, La-
lue. Blessure contuse du gros
orteil (auto).
Mathon Sauveur, 83 ans, rue
Rvolution. Empoi mnemenl
par cisol (Interne).
Nazon Eugne, 23 ; is, La Sa-
line. Empoisonnement par ea
aance de noyau ( Intern ).
Landre Macilus, H ma, Pc t-
avPrince. Multiples. isioa
la lace, genoux droit el gau<
Joseph Agnant, 0 irg Sah -
mon. Contusions thoi ciquea t
du bras droit.
Dorange Anne, 11 S, l'oitaii
St-Josepp. Blessure contuse ut
la rgiou pai ltale di ite.
Welson Luinarque, 43 an-.
Poste Marchand. Lon* taionsaua
paules et au bras gai cbe, plai
contuse arcade sou silira et
commissure des paup.rea ,
ches laci i xterne; roai d
gros orteil ganche et i dos du
pied droit.
Neston E za, Boia-Vero \
poisounemct.t par teinture
d'iode.
Marquis Josph, 83 tns, <,
tier Si-Joseph. Blessa u contasi
rgion trontale(coup ..c pien. )
Pierre-Pierre Laure, 2J i
nouveaux
' S|S y o. Inc. actuel
e n construction
as ( Virginia ) se-
ront mis en service l'anne
prochaine conjointement avec
notre flotte actuelle,et relie-
ront le port de New York
ceux de la Colombie en tou
: h ports d'Hati,
sir its avec les demie-
i amlioiations du tonlort,
[ils otlrent tant
, Lalu.
[ion ironl
p de
i c
\ C elour.
i le sourci
et du cuir |chevelu.
Ci a, .: irfail
St-Joseph. Blessure la joue
Is otlrent tant pour
Mme Du. Robert, rue., ,e trans.
du > l la luce t
ou gauche, con-
lix, .'>1 ans. rue
s conta i I
les
au poignet g u-
c
Jo ic '. i ; iiO ans. Crois
ai d ib
les l avait bra gaa:he
lyen e, ( ch aie ) ( in-
e )
IBRE lft i.
A iguelin, 6*3
le la 1 lvol iti
j(jn i i uou et du b
I )
ulien \ionit i ,
'D i Aubry : a ntu
$ion du i ex et du bras
che. i
Ca trmen, 25 sns.rue
Ao : pluie contuse du >
:uir chevelu. j
Dot val In i, 'i> ans, Croix-1
contusion
11 face do sale du pied
i le camion
U.S. C. No 156).
is, 29 ans, Mor-
ne- ipital: blessure con*
1 extrmit sup ieure
in ponce droit. (Accident
.. !).
i ( asioir, ans, Port-
su grince: corps tranger
is le n< i.
Cii'' i : e Blisne, 41 ans,
u ure lia uni i
Bcr Dm par corne
L 21 ans,
l*l
ar esac
imres.
24 ans,
ii l'Rui dure pioba-
>up de pied.
Noice, 20 ans.
Port ; : Metrsure dt
chic tuche.
;oi l du Irl des avantages qui
: tre surpasss pai
. ncune autre ligne_laisant le
. tilles.
Le ;, m t espace J dont ils
disposent pour le transport
de. pro luits prissables ainsi
que les commodits qu'ils
otlrent aux passagers eu leur
donnant l'illusion qu'ils voya-
ient sur des htels flottants
de tout premer ordre, sol
leur meilleure recommanda-
tions.
Port-au-Prince,Uaitl,le lei
\ dc 1931.
E. F. (LEMbNTS
j,< nt Gnral
oOHlTE HATIEN DE
L'ALLIANCE FRANAISE
Le Comit Haitien de l'Al-
liance franaise a distribu,
sa dernire belle lte, G(>
volumes et 01 mdailles, dont
S pour actes de grand de-
vouement. Plus des deux tiers
des mdaills sont des pay-
sans.
Lei; mdailles ont tdistri
bues dans les Communes
suivant' s : L'n b, Borgne,
Pilate,Dondon,Plaia du Nord.
Trou, J > mel, M rc, Di s^a-
Imcs el Petitt-Rivire de
l'Artibonite.

La remise des m bulles
pour les Arrondissements de i
Saint-Mai c el de Dessalioes
aura lieu solennellement di- j
manche, 13 dcembre, SI- j
Marc, au milieu de logent
consulaire de France, la jeu-
nesse les coles, et les per
SOnnagi s de ces Communes.
I *
.
Des notabilits des Com-
[ munes de Dessalines et de la
[Petite-Rivire de l'Artibonite
vont tonder, cl ez elles, une
Section du Comit Hatien de
l'Alliance Franaise. C'est une
marqua de prcieuse atten-
tion j oui ! tre socit.

L'assemble gnrale le
Passociatioa bai tienne pour la
Socit des (Salions se runit,
mercredi, i) dcembre, pour
entendre le ra, port annuel.

Dana les moi es de Trou-
Coucou, le cur Brauger va
remettre Sideuuellement les
prix de l'Alliance Franaise.
Les parents des lves y
seront convis.- L'Alliance
i aLssi envoy des bdltU dp,
salin fuel ion pour les lves
qui se uisti ig.ieui par la coa
duite et ie travail.
Cin-Taldu
DEMAIN SOIR*
Pe la gaiet, de l'humour dans :
La Chaste Suzanne
Entre : 0,50 ; Balcon : 1.00.
Ne le laissez pas
terrasser par
la maladie!
LE NEUVIEME TIRAGE DE
L* LOTERIE NATIONALE
rjmanche matin, en prsence
d'une loule nombreuse et avec
les tormalili ordinaires, a eu
lieu le neuvime tirage de no-
tre grande Loterie Nationale.
Le gros lot de Gdes 20.000 a
i I ign par la No 3898 ;
le Gdes 5.000 par le No
1,137 ; ccux.de Gdes 2.000 et
> 1.000 paroles Nos -l'jy et
Oit.
I s deux lois de Gdes 500
ont t gagns par les Nos 1163
et 771 Lei 1<> lo's de Gdes
100 onl l ({agnii par les Nos
.!. 1825, 2010,2264,2917,
3W7, 1229, I7;i0 et 4892.
Les 1.5-lots de Gdes 75 ont
gagns par les Ne s 233,
, 2232, 2629, 5150, 6366,
t*. i< 17, 0416, 0781, 7106; 8345,
7410, .s:; 15.
I (lix-me tirage -.aura lieu
le 2 > Dcembre. Il y aura plus
ta g gnants pour augmen-
ter les chances du publie.
Alors que Totre bnmhin grandit et est en
honne sant il serait pitoyable de per-
mettre I la maladie de di'truire les effets
d'annes de croissance normale. Trop
i.Hivent la rougeole, la diphtrie, les
oreillons et ta coqueluche terrassent les cafacts les plus solides;
Donnez-lui rgulirement de la SCOTTS SMULSION. Elle assort U r-
sistance aux germes de maladie en enrichissant !c sang. Elle sauve des effet
dbilitant* de la croissance en renforant les os et tout l'organisme. EUa
combat les infections en fortifiant et protgeant la gorge et les poumons.
SCOTTS EMULSION loigne la maladie. Elle bannit les rhumes et tous.
Elle donnera votre bambiu une meilleure chance de grandir normalement
et d'avoir une sant vigoureuse. N'attendez pa qu'il soit maladeprocure
tous une bouteille ds maintenant et pargnez vous des soucis, plus tard. ;
SCOTTS
EMULSION
J'huile de fot de morue norvgienne
Rict tn Vitamines A et D
Depuis 60 ans le remde de confiance postrr
TOUX, SHUMES BRONCHITE ANEMIE
CONSOMPTION INFLUENZA RACHITISME
Ajnui.l. kkiiii HAROLD F. RITCMIE & CO., Inc.
VUdUoti Ave. >i J4h St., New York, E. U. "A.
m INSCRIP
Tl
LES STATUTS DE _L'U. S. S. H.
Nous avons reu un exeni-
laiie des Statuts de l'Union
des Socits Sportives Ha-
ticni rs, dits l'imprimerie
Nemours Tel homme.
La table des malires corn
porte ;
Rapporte la Commission
des Statuts : Historique et
Agrment ; Drapeau, Devise,
Terrains, affiliation/{Passe-
ports; Ant d'Utilit.Publi-
que ; JMembres Fondateurs ;
Membres d'honneur et Mdail
les ; Dlgncs.Mdecins, Co-
mit Olympique Hatien; Cou
seil ; Commission ; Statuts.
Nous remercions le con-
seil de l'U.S.S.H. pour le gra-
cieux envoi de cette brochure
LLECTORALES
Premire circenstrit)lion
Report 13.011
7 dcembre 1981 277
13,288
/ eia itne circonscription
Report 11.257
7 dc. 1931 128
Total
11.380
24.673,'
666
U. S. S. H.
COMMISSION DE FOOTBALL
1 < rUao Prircp.'e 4 Dcembre
1931.
Circulaire
La Commission de Foo'.-Rall
ie plaisir de porter la con-
naissance des joueurs dont les
noms suivent, nu'ils ont r
choisis pour jouer le ma'ch du
tS Dcembre, dans les quipas
( A et B)de IIJ.S. S. H.
I!s sont, en outre, tous invits
a laire an grand entranement
je Meicredi 9 Dcembre i 4 hs.
p.m. au Parc Leconte.
Avec les meilleures saints
lions de la Commission.
Le Prsident,
F. Hr.RARD
Kijuinc A.
Hat : A. Smith : Arrire : R.
Chenet, Marcel Biaise ; Demis:
Chs Bei rouet, Geo. Audant, A.
Audant ; Avnnls : N'.. Sivaio, P.
Rgnier, J. Jabon, M. Painsoo,
P. Baker.
Equipe B
But : E.Gebarj ; Arrires: R.
St Fort, M.Tovar ; Demis:Frite
Berrouet, L. Audant, L. Jesn-
Joseph ; Avants : Champagne,
Vital. I. Conte, E. Woolley, M-
Dauphin.
T
MES
|La maison VI^CiiNTGAU
DINAU avise le public et Je
commerce qva partir du 1er
dcembre 1931, sa maison de
commerce sera transfre
daus la halle anciennement
occupe par la Socit d'Im-
portation Gnrale, rue Bonne
Foi.
Port-au Prince.le 30 novem-
bre 1931.
Le Rhum Barbaneoort
DontMa renommaJestnniTerselie a gard sa premire place'
Demande partout :
UN BARBANCOURT
Dpt :Rue des Csan


i I. MATIN
m
en ferblanc de 100/1 Dints, qumts50/l,
20-3 1/2 Ibs., 10/1 gallon & 5 allions, est
la meilleure huile pour la cuisine et la
table.
est l'aliment prfr des enfants
En vente dans tou es les bonnes pie-
Vies de la Rpublique.
Pour commande s'adresser
L. PREETZMANN-AGGERHOLM & C.
i Aqents de CORN PRODUTS
REFINING C0., New-York.
MILLE QUAI RE CENTS
Mille quatre cents.cn lettre?, ou en chiflres,re prsentent
la quantit de paires de chaussures pour hommes garonnets
et fillettes, que la maison VINCENT 6IUDUI0 est en train te
liquider. Oui, liquider. D'ailleurs, il est facile de contrler
'e,a,t ea s'arlant clnz Gajjoino avant daller plus loin-
Mres de famille conomes e Papa pilile conscients de
vos responsables, n'hsitez pas vous approvisionner
chez Gaudino pour la fin de l'an e; il y va de votre inl-
lt !

Erratum
Dans la noie ci-dessus, on a systmatiquement omis de
mentionner que le stock de Casinrrs de la maison Vincent
Gaudino est devenu tellement tormidable.que.en vue de la
fin de l'anne, l'ami (iiudlno va, ds le mois prochain, oc-
cuper l'ancienne halle de la Socit d'Importation Gnrale,
[c'est dire presqu'en lace de la halle qu'il occupe actuelle-
|meut et qui est vraiment trop petite pour contenir les casi-
miis, cravates, chaussures, parfumerie, etc, etc, etc.
SALON de COIFFURE
La Garonne
Petit-Four
Repassage, ondulation l'eau, mise en plis, Champoing,
Trci'ement pour pellicules.
JOHN HAHRIS
EPREUVE FINALE DES PLANS
DU MONUMENT DE COLOMB
O phare eonimimoratif iera rif
Sanio Doniinj 11. D
o
C'est Mr J. !.. Gleave.d'An-
g'eterre que le jury intemafia
nal charg d'examiner les 455
projets du monument Chris
tephe Colomb dcerna le pre-
mier prix. Comme on le sail,
la Ve Confrence Paoamricai-
ne, une rsolution tendant
l'rection d'un monument eom-
minoratit de la dcouverte du
nouveau monde avait t vot,
et un concours avait t ou-
vert cet'e eecMion.
Une premier6 preuve limi
natoire dgageait, il y a quH-
q'ie temps, 10 projets des 45&
soumis par diflrents arehi ec-
tes, de toutes les notions ciu
monde.
L'preuve finale lut le classe-
ment suivant :
1er prix J. L. Gleave, Angle-
terre Or 10,000
2epiix Donald Nelson
et Kdgar Lynch Chicago 7,500
Je prix Joaquin Yagui o
Palacios et Luis Moya
Blanco.Rsuagne Or 5,000
4e prix TIipo. Lescher,
Paul Andneu et Maure*
Gauthier.Krance Or 2500
D'autrts prix de 1000 dollars
lurent dcerns d'aulies com-
ptiteun.
tE MAHATMA GANDHI SE
PREPARE A RENTRER ENJJiDE
Londre, 28 novemhre. La
rnptiir" entre) le mahatma G 11
dhi et le gouvernement britan
nique es consomme et le
mahatma vient de laite savoir
que, la confrence del Teble
Konde tant termine, il ne
lui reste plus qu'a rentrer en
Inde et reptendre la campa-
gne violence" comme si rien ne
s'tait pass.
" Malgr les louahles ellbits
de certains dlgus, qui ont
fai* tout pour galvaniser ce ca-
davre que nous appelons la
confrence de la Tahle Ronde,
dit-il, je crains qu'il me laide
abandonner ie moindre espoir
que j'aie jamais ,pu nourrir,
l'ob i r pour mon pays un
i averneroet auto tome plei-
nement respoi '.
"Gomme(ontmontre que le
gouvernement britannique n'a
lucuce intention d'acor 1er -
l ic nom avons i je
dois i iti retirer ma collabora-
lion, et je : us tre oblig ue
reprende la campagne
non-collaboration sans v
lence*
"La confrence ne peut avoir
d'aul es rsultats nue
provoquer une ter.ihle r-
piesMou eu Inde, du il ;
mais la n-j r. ssion n'a jami i
cras une nation^ qui mar-
che vers son but avec^ uni
voloute bien dtermine.
Le gouvernement britan ni-
que peutiustaurer un rgime
de teneur ; jamais il ne rus-
sira a tuer le dsir d*ind<
peudiince qui gonfle le cur
de millions u'iiuieus. Nou
appreuons nos entants dan
ser de joie lorsqu'ils euten
dent tes balles defusii sittler '
LES CONOMIES '
OE L'ANGLETERRE
M. Seewdea >u nMr une
rduction de Mlailf
Londres, 23 ucv. Philip
i 'en, ex-cliaucelicr Oc
iIai.i>,iiiiT, qni vient dlre
lev la pairie, vd tre obli-
g d accepter une rducliin
de une lord du
Sceau Pi iv^dans I** nouveau
cabinet Mac-Donald.Le pre-
mier ministre s annonc le
tau au jourd'hutf la Chambre
des cutauunes.
Cette rduction teil partie
du programme d'conomies
gnrales, a-t-il dit, et bieji
que le poste de lord du Sceau
priv soit une sincure qui
i ipporte d'ordinaire or lo.oO
par au a ion titulaire, Ai.
>uOVt v u ..v oie b< k.i OUp
de travail d'une nature
aie.
Mme Si ow Icn c mlr'bue
! ls dn lnag en lai-
sait > la | ,. ti h Broa
>n#, qui lui
ire annuel ne or
3,500.
s,ie-
L'AUGMENTATION CES IMPOTS
ET LE OOVLR
,22 nov.
se mble 11 rtain maintenant
|ue lsinai n ont auameq
ts pour fa i m aux d-
penses du gonvernement.
Les milieux du Congres c
demandent avec intrt sur
quelle classe de la po;iu!a
lion tombera la charge sup-
plmen luire.
Le gouvei nement demande-
ra au ( ui'j^K s d'.iugnu nti r
les ressources. Les (.luis r
LA TriVE D'UN AN
ELLE EST ENTREE EN VIGUEUR
DEPUIS LE 1" NOVEMBRE.
DIT %. BRIAND
Genve, 11 novembre. fs
secrtariat de la Socit des Nt
ions vient de taire ptrattre u ie
dclaration de M. l'riand, p-4
sident du conw il Je la S. D. M
annonant que la trre d'un sa
des a: mements, propose a la
dernire runion du conseil, a
t ac< -'pie, et qu'elle est en-
tri f n vigaear le 1er novem-
bi. .
CetI ide d'une trve des ar
menu: 's est due a M. Dino
Grandi, ministre italien des af-
faires trangres, et 40 natioaa
ont !: it savoir qu'elles adh-
raien! :iu projet. Cette trve pr-
voit nne suspension pendant an
an. d tous les programmes de
construction d'armement*.
Dafts sa dclaration, M.Biiand
a f'il ; avoir (|u'aucun des gon
verm. uents qui ont r'pondu
la proposition n'est oopos A
eattre trve, et que bien qne
plusieurs rponses confier neat
des interprtations et des ob-
servations , eelles-ci sont d'ac-
cord ;ivec l'esprit et la letMe de
la proposition et que, A m oies
a, ne a gouvernements ne tas-
iloir immdiatement des
i 'ions celte mesure s, la
trve >les armements est accep-
te per les gouvernements in-
vitl participera la confrence
du dsarmement, en fvrier pro-
chain.
reusli-j>;lil,iu:i'lls ,St;.?nl,!si'"
a regu't a la tache dsagra-
euse
gnons soufirir avec patience
pour leur libert, hi mainte
naut, il tant que ie regagne
l'Inde pour inviler la nation
tout entire a supporter de
nouvelles Bouflrautes.
Sir Samuel Hoare,secrtaire
d'Etat pour 1 Inde, a mis les
dlgues tu garde contre lou.u
tendance a "s'entourer d'une
atmosphre tragico mlodra-
matique etcomique'.Ila aifir
nie que le gouvciuimiut n'a
vaitaucune utentiou d'aban-
donner Lis engagements pris
par lui a l'gard de l'Inde. 11
a reconnu, cependant, que la
SllUiitlOU fcht piUS v-OUipiiquee
a l'heure actuelle qu'elle ne
l'etaii u la prcdente conte*
renca de la Table Konde.
Le gouvernement, du il,
s'eu tieudiu u lu politique des
confrences et de consulta-
tions et u ue tormolera uu
plan d'action dfinitive que
lorsqu'il couuj lira le pouu de
vue de .tous les dtegus.
MORT OE M. V BRARO
K,Paris,22nov. M. Victor
Brard, snateur du Jura,pr-
isident de la ("rmrnisslon les
Auaires trangres, est mort.
Il tail g de 67 ans,
Victor Brard tait t a
ble d'augmenter Us im| b
i la ve.l t de la campag MoreJ (Jura) eil lM4# Ad( ien
pr helle.Lesd tmocrates lve de ri:cole Normiie Su-
ne se sont pas encore pro-) |uri(,llre tt membre de l'E-
aences, mais on pense quilsl cole Franaise d'Atbnes.il fut
approuveront de nonyeaux, Meu docteurs-lettresen 1194
rmpo Le dficit a laog.|avec ,,ne ibse sur l'Origine
mente de prs d'un nn'liaid. ,! ....n.,, .., ij.
Le secrtaire Mellon a pres-
que termin l'tablissement
du plan (;!; le prsident Hoe-
pr) n te i .i su Longis
daus on message aiiuuel sur,
le budget.
po.nl c'e vu .s.....', une utile
entreprise qui d vi tre pour
Bni"i et di i |i pi
des cultes arcadiens. m
U s'tait passionn pour les
questions bomriques. Dms
les i Phniciens et l'Odyetee
(1902-1 OUI), il montra co n-
i.icn iidles y sont les des-
criptions de la Mditerrane.
Un lui doit une eigse ap-
profondie, avec traduction de
l'Odysse(1925).ll a en ou-
tre publi de brillantes Mh
des de politique trangie :
1 jl i;. i> .: c se.iii..iiie,
denseig ement Jacmel o 1 La Macdomei j L. efal-
n;i
IL
Le Service National d'Hygi-
ne et d'Assistance Publique
trs heureusement pi d I i or-
ganisai une propegande d hy-
gine travers le pays.C'est, au
B*e i rendu, depuis lundi, le Dr
v i n snl qui v-1 dvoue celte
uvre. D'aprs le programme
qui a l arrt, il y aura des
COnlrences et des reprsenta-
tions de ciima ducatif, du
lundi 7 Dcembre au samedi I J.
Les conlrencea et causeries su-
res de Crte ; Lu Politique)
du Sultan ; L'Angleterre et
i'Imprtalisme ; Question
extl ieures*;"Pro Macedonia"
'L'Action austro-russe"; "Le
Rvolte de l'Asie", "L'Aflaire
maro aine"; "La Braoce et
. (uill unie II La Rvolntien
rod prononces c'.ns les Vol s tuiq.:.." ; "volutions de le
publiques de garons et de Ullei perse* " La Mor
Mort de Stm
!.. Fermf Ecole t D0 ;Ld >er e J*"T
Ca?relourl vnaud. "cl!< Mcn^gne" ; "Un men-
ii bu gratuit, ment | ongi de la science alleman-
dans Ie> olea des bulleii:ia]de".
d'hygine, des broase Cl dects II uvtit t lu snateur du
et (ie fa ptc dentifrice. 'Jura en 1S20.
tnpi^i v**
tatrtBw
ms
Insurance
Une des plus fortes COMPAGNIES
CANADIENNES d'ASSURANCE
sur la VIE
EUG. Le BOSSE & Co
Aaents Gnraux
JaHBi-*- J-V4.tl,^
. mtMSbmmKMmm
a Toutes les Polices
DE LA
1 mt
* nu
comprennent la Protection contre ^a
Foudre sans auqmentation de taux
Agents Gnraux


Mercredi
9 Dcembre l
Le Malin
H IMBMI /
4 PA'ES
gg
25eme ANNEE N- 7561
Port-au-1'rinre
Tlphone : 2242
esRssg&s* \
ni. Exlgss J
Chfcuia ollc eonllenl lo nacraire p. ;
m, fcuif? "' rur-w i-niir 1- v
tBAUME TU^-NERT MIRIQA *
I^Mntmr* ou c g^ ^ P9xt-u-Prtac : Mmrmaci. BCCB.
1)8 coali i 'en
i Gnerai Accident Pire A
L-i,-- 01 poi utiOQ Li-
Vvt- F. Bnnoi(ba0i
pour HVt|,
U
D'
AYEZ TOUJOURS CHEZ VOUS
LES PRODUITS LACTS
Esbense
IHr M. A. Rien Aim,
laHre-TaHIcttr
le plaisir d'annoncer au J
public et notamment ses
anciens et combien constants
eiientSjtant de Poi tau-Prince
que de la Province, qu'il a
rnuverl sa maison de contec-
tions pour hommes, temmes
et gareonneta.
el etabissement rmi est si-
tu presqu'en lace de la mai-
son Reinbold & Co., au No
171S, rue du Magasin de l'E-
tat, fournit les tissus de tous
genres, et Monsieur Bien*
Aim, bien connu de tout le
monde, rserve un cordial
ecjueil ceux qui l'honore-
roitde leur confiance.
COLOMBIAN S-S C INC
f..e vapeur ''Bogota*'venant
diro-tnicn! lia New-York esl
ailen'lu ici mercredi 9 cri.
I! repartira le mme jour
pour l'eti'-G< ve, MraipDt.
Jrivi', Ifs port de I. Co-
lombie, Canal Zone, prenant
I rct ( l paaaagro.
Le tnacitrate reu par avioo isl la dispo-
sition du clieuia barcam *is aogta rue Pavcc
et Egalit
Colotnbian Sleamshi/t C VVm E. BLKO.Agent.
Lait condens,Lait strilise,
Lait en poudre
pour prparer des djeuners complets en
30 s condes par simple addition d'eau
Le nom ESRENSEN est un cachet de
garantie. La marque ESBENSEN se
vendant beaucoup, les stocks sont sou-
vent renouvels, avec des produits tou-
jours irais.
Nourrissons, convalescents, vieillards,
pour qui il est recommand du lait
non-poilue, sont srs de trouver dans
les
sain, epsi permet de ragir contre les
pertes de l'orqanisme.
Adoptez qalement pour le premier dfiH^SH
repas dt matin le beurre de table ES-
BENSEN, de got exquis, recomman-
dable pour ses qualits nutritives,assi-
milable 5.Indispensable aux sportsmen.

PROGRS NOUVEAU
RHUM hOVVEAV
IT
Prix rduit
ALCOOL DFIANT TOUTE CONCURRENCE
CLAIRINVIERGE
Chez G. NAZON
Dpt : Angle des rues Prou et du Peu; le. Phone 3313

produits ESBENSEN un aliment
CORDOWEBII HOVTCAIUIBI
HtfPPUTE JEUDI.
Propritaire.
Ann s 1 nombrerse et
fidle client'e qu'il vient de
tran>l.'-r s:- cordonnerie en
lace de l'Administration des
Postes,GrandRue, N > 1721.
On trouvera comme 'ou-
EN VENT DANS TCUTLS LES BiiNES MAISONS D'A fATIOHS
Lykes B Dthers SS C lnc
Texas laif SacU Lcr Rico Porto
Le seul service !* e
Mt entre les po ve Traitement Direct mm.
Port-au-Prince, H. les Rhumes de Poitrine
Pour lu rcepti-
importations, serve: /oui ton j ' LYKtl
UKE.
itres
du paya, de la [airnmerie,
des ihopeaux pour hommes
et temmes. des cbimiata tt
d'autres articles de li-sse
dont on ne peut se passer pour
les iii' de fi!i d'anne Les
articles se vendent des prix
dfiant toute concurrence.
Si vous voulez tre la
mode.visitfy. '> 113 nat h
Cordonnerie MON 1-CARMEL
en lace del Poste, Grand'Rue
No, 1721.
PETE BROWN *
RUE BONNE FOI
1E LIQUIDATION -- RABAIS 50 0/0
G00 paires de souliers tran-
qeis pour dames
Ancien prix Or 6.-
Frix actuel 3.-
300 Paires de chaussure*
trangres puor hommes
Ancien prix Or 8.-
Prix acluel |* 4.-
1200 Chemises Manhattan
dessins fantaisie
Ancien nrix Or 3.-
Prix actuel 150
Pour deux mois seulement
Novembre et Dcembre.
'K-.?MBWfl
tourea
Us prochaines r'M rl-au
S/S iMarj ;- 11 19u
rtlearaer A\ '' 1
Steamer ><
Steamer tA ria 1-,/-
Etat m
Uureau


C'est un rhume bien ob^in
qui peut rsister l'action
double et directe du Vicks. Fric-
tionn sur la poitrine, le Vicks
agit de deux faons la foia :
f (1) Ses vapeurs salutaires,
jgagei par la chaleur du \
corps, pont inhafas tout droit \
dans les voies respiratoires ;
(2) Il scnase les douleur
sornvo ur. caWpJHrma,
LE FAIT
I J
k X
s
I
ESTSINCONTESTABLB
^iji lie
1
\&
ICKS
VapoRuq
I
X

V^Jv i cw
1
, ,

.

V
w
Onfrrlaon c a par l#
etia rUUU
; ; ; ___:_ ...
III
avec
e rou-
a : .
i M.
-Rue 1.

PEII
stEspETunrt
rincent l:i
BIEII0RKACU
AU! S
. . m hCrmOt MRS
uuaMnaBwaMi
C'est la quintessence des meilleures]
varits de cannes d'un vaste territoire i
runissant les meilleurs terroirs.
C'est ce qui fait son arme.
GOUTEZ ET COMPARVZ!

*4Mfck.a> V'i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs