<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03456
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 14, 1919
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03456

Full Text

Trolzibm- annf No


3513


Port ad Prince Haiti)


Sameda t4 Juin t0t0


CImmt-M MALGL it I
DlRECTSUR-PROPRIjLTA IRK

LE: NI[MER 15 (:i:N rIML
A,#iNNEMEN' IS:
PORT-AU 'PtINCk).


Do g is

ho Mois
Troib Mo TRANGR
STRANGER
Trois Moil


G. 2.00
D 5,00P
G. 2.20
s 6.00
e 8.00


Quotidien


J'estime que tout individ a le droit de
faire entendre sa voix : la liberty de la parole
consti ue pour l'individu u' droit smprea
crptible.C'et pour avoir proclaim ce droik
c'st pour I'avoir dI/edu, que la rasnos s
d la tile des nations.
President WILSON


4R m_______ 0 .


lan Paix Iro doIce po ce qa'tiic a le


Le trait6 de palt est sous nos
yena. C'est une oeuvre don't nous
avous suiv I enfaatement p6nible.
Kle porte la marque des difficulties
sides contradictions au milieu des-
quelles elle eat uee.
Cette paix n'est pas d'une coulde
pore. Kloe r6alise on compromise
estre le programme primitif des Al-
lis, celui des restitutions, des e6
paratious et des garantima, et le pro
grammewilsonien. LA eat safaiblesse.
LA est I ombre et le nuage. Pour
arriver A accorder des id6es ei dif-
f6rentes, pour aboutir en un mot,
it a fallu sacrifier quelque chose Ce
qo'on a sactine, c eat ce qui cote le
moins a premiere vu., c'eat l'avenir.
Dans le domain de I'imm:ndiat,
Dnos avons de satisfactious incor-
testables. Notre dt es inscrit dans
le trait de \ realles. C'eat une re
connaissance de dette que 1'Allema-
ise eat cotrainte de signer. La
question eat de savoir comma nt nous
oerons arms pour operer les recou
vrements.
Dare et justeinmnt dure pour le
vyincu a ceriainas gards, cette paix
lui est indulg ute A d autres. Pout
payer ca qu'elle devra payer. l'Alle-
magne sera pendant cinquante ans
redutte en esclavage. Pendant ciu-
qoaate ans, elle devra travaillet poui
aous. Le fruit de son labeur nous
appartiendra. ,Ou est 'hypo h6eut-
Z0i cous garanut que les reutreed se
froot et se tesont Dien?
M. de Brockdorff-Rantzau, h;er.
Dous a aveiti L'Aliemague regarded
Ctt e paix come une paix de haine.
Elle Iacceptera parce qu elle ne peut
pas la repousser. Elle l'a:ceptera
ussi parce qu'elle est la premtire
A savor que lea moyens de coeroi-
ton doat les Alli6e disposent au-
jourd'huivis-a via d'elle ne cesseront
d'aller en se relachant au course des
sanoes i venir;
LA esa le vice profound du trait6e 11
dlait qu'il fut rigoureux pour que
sotre victoire ue tut pas une illusion
t one duperie. Mais plus it Otaii
goureuax t plus il devait a:re riche
I saoctious. alus il 6 ait rigoureux
et plus sea auteurs devaient 6tre
revoyants quant au nombre et i as
quaotate des measures propres i en
reodre 1'ez6cution cer aie. Ces ine-
ares soot insufflsantes ea mal cal-

Le preuve en eat qoe 1'Angleterre
0t es Etats-Unms ont consent A nous
romet re une garantie qui quivaul
ano alliance. Nous apprecions cette
promease. Elle. est Gonnde dans des
eoaditions et des cir,.oatances qui
mo0trent surtout que les Allisa ont
0ati a dernier moment ce qui
annquait a lear ouvrage. Si le but
ssentuel de la guerre etait attemin
s n'est pas de Iautre c6 6 des
.ers quo lee garanties auvraient
ire cherch6ee. C est suc le sol et
dss la consututiou nmme de I'Al
leagne qu'elles devraient 6tre on
teoue., C nWest pas pour prot6ger
s France con re one nouvelle agrees
Wlon que 1 Angleterre et 1'Amirque
traits di nous assurer de lear
eOcourt, car, en ce cas, leur
aucors sera toujoura tardif. C'eost
Par interdire a L'AUemagne de
emtsarer sa pumsance poinilee,
*rec d e toute force militaare. Ainsa
tt comp iase la garanie des traits
do 168. Pendant on stecle et demi,
I8e gantie a suffi t emFrcher
"'AeMiaugne de reconeutuer son un-
Met de troubler I'Europe.
I carcacteristique au trait de
t1t A elii eat reasonable, c'est que
Sfracedemeureo epr6eepc d'une
mMisMne de loqeoUe uous exageosa
Sl erd tributt a qui consuave tout 1
qa permit u people de ae-
S00a son }oog et d obtei-r sa deh-
ace. L AUiuigae* Ie.6o un graMi
WaO.I avec u o pea a patiesnu,
Wbr nPFp -i u of


aux conditions que la d6faite le
contraint d accepter. Que, pendant
quinze ann6es seuleument. 1 Allema-
gne course la t5te, qu'elle remplise
ase euggegments alors. I'occuna-
tion 6 i g ce ayan' ce-o, le Rthun
atant devuiu libre. so a ibut lui
paraitra plus insupportable e t a
oentatioi de aale(-ati hii la domiue-
ra. Q on se Im-ttA i la place des
Allemands de 1.93.. (2Qel people,
dana leur cis, oe regarderait alors
autour de lui pour voir si I'heure
de I independauce n'a pas sonne?
Qaaud la quinztems aunne sera
6coulee, la f.cntiere franco-alleman-
de aera ce qu elie 6tat eu 1815 : une
frontiere desain6e centre la France,
la fro.iLiere qui, en 1870, a permais
aux All'rnandi de nous envahir sans
passer par la B lgique. () i e aerd
jamais non a supposar te pire .,i
eat du devoir 6ttoit des Frangiis qui
viven', qua pensett et qua tecident
en I1'.9 de so representer q ze, daurs
quinz- ans, 70 million is d Allemands
-,ruOu aiuanes du violent d6-ir de
te plus payer A 40 millions de Fran
S.iis pluiteura milliards de redevance
anauelle.
Le tra4ii ne prevoit pas cela. It
ile coinpIe ni avec la nature des
cjhoIUs hlUrMnea eu gtoeral, ni avec
a unature des chose. allemandea en
particulier. It eat insuflsnnt daus
ses moyent d execuuoa politiques et
par is, it eat dangeaeux. U. a bien
fait d'exiger de I Allemagne tout ce
q+e notie victoire exage d'elle. Ji-
mais people n'aura 6te r6duit A une
conditon ausji dure puitqu tlle 6qui
vaut, nous le repetons. aa servage.
11 to fallait. 11 taut encore, il faut
aussi se premunir centre is revolt
des enclaves, centre uu movement
national de Spartazus. 11 est pas
sage de laisser A un people grand
par le nombre, coanu pour sen es-
puit bjlliqueux, uu rayon d'espe
rance A travels son deaeepoir;
SCe traitu n'est pas encore deflaitif.
it dolt ere approve par lea earle-
seats des pays allies. Ces Parle-
inerIs e verSo-t-Ils lea lacunoe ei
tes fiblessest It nest pas encore
.rop tard .our 6veiller .e sen* des
respoosabilites et pour que oIIUon
puoliqje pouoss leda Idiieurs et les
plus tertins des goJveineanents dans
i sens d une paux plus firte et plus
aere d'uae oaix dou. Iedxecutiou an
soit pas douteuse etq t ue isasse pas
aux generations pio.I tues le poils
de nouvelleas diiltC;UIed,
Jauques UUINVILLE


Garage Central
Rue du Mtag asn de I Etat No 1317
L-s t.e es CHENEI' oat recem-
tnca, ouvyiL ua .Garage Centrals oU
its ottrent leurs servics techilqucs
pour reparations d aIutnoubila ei
tous les autres vehicles.
ls oat aussi recu par le dernier
bi.eau un grand sto.k de caoutchouc


'Ioun ell Inleressantl


L'Cditeur du '-livre Bleu J Haiti"
Monsieur le Colonel 1. Bas:om Jo-
nes, nous intorme qu'il a I tC assez
heureux pour assurer les bon ser-
vice de Monsieur Constantin Mayard
come collaborateur et rviseur des
parties thstotique et politique de
son euv-e interessint- et ceux de
\4ousi-ur Ti)s Vilmenay' come
collabxra'eur et rCviseur de la parties
commercial Ces acquisitions son
un girantie quecette oejvre de pro-
pagan Je publique pour itiiti sera
:omplrte et bien orginiske au point
ie vue local cependant que MIn-
sieur Charles Moravia,Mi nistre d la
Rgpublique d'Haiti i Washington, a
bien voutu pronet re son coacours
pour corriger les 6preuves
Colonel ones dC:lare qu'il est
assfz heureux d'avoir pu s'assurer le
concours de ces hamnmes de lettres
pour pouvoir terminer la comnpila-
tioe et la revision h iale du Livre
Bleu 11 noui a intormt,en outre qie
ces Messieurs lui ont promns leur
collaboration A condition qu'elle so t
zonsidtrte i un point de vue strite -
ment patriot que pour garantir la
publication dun ouvrage qui est rt.l
cement n6cessure pour la propagan-
de en faveur de leur patrie, pour tai-
re connaitre auxitrangers capitalist.
les resources naturelles du Pays et
donner aux tudiants et tourists
une id6e gentrale au point de vue
historique ct pittoresque.
Mr Constantin Mayard, qui a et6
nomm6 dernierement Conseiller d'E
tat. est bien connu comnme histories
conip6tent, possliant une des meil
leurs bibliotheques et archives et l
est inutile de mentionaer que Mr-
Miyard est une competence en ma
tire politique.
Mnsieur Thos. A. Vilmenay est
bien conns comnme pub!iciste et
6di'eur proprit aire de a I'lItormnt-
teurHait.enM.M:Vilmenay est animr
des meilleurs sentiments p3ar a L!
Livre Bleu d Haiti.et a laisie sarnmJi
dernier en conmpg lie de Mr Ward,
le photograph: ottiziel da la Cacnps
gnie Biograph que, pour visiter les
principates villes du Dbparteneat du
Sudpour complCt-r et fii r le travail
du Ltire BleAu Ja:mel, Aux Cyyes,
J.rtmie, Petit Goare, M.rtgoi e,
Grand G3ive et LUogane.
Mr L'A.Ward.le pho ographe otti-
ciel, est retoura la semune deaniCre
de son dernier voyage au D.pirts
meat da No:d en rapportant uae
belle collection de pho:os de la Ci
tadellede Christoph:et: ieP.lais Sna
Soucit.l a aussi co-pietement a;hi:v-
le travail artistique du Livre Beu au
Cap Htten. Port de PaNx. G)aiives
St MArc, Petite Raviere et Dessilines
et le Dpuartement de I'Artiboante en
general.


pour voituies. A son retour du Sud Mr. Ward
Bggy 1 /8 27 dollars aira les travaux commerciaux de
d', 2 Port au Prince et prendra les photo
Buss I 1/4 o graphics speciales pour la Comma.
.- ne de cette ville, I'un:irieur du Nau
,, ~ vyea Palais et des autres vues inti
taporel 5. S Line resanues pour terminer dfinitive
meantt la parties artustique de l'oeuvre
Edward M. Kaphel A 0 Inc au plus tard dans lei premiers jours
AG .N TS de juillet. Le Colonel loes s'attend
17 Battery e'L ACE qu'A cette epoque, c'est A dire, au
Port au Prance le A1 Juin i f9 commencement de juillet, loeuvre
Now p.orl.ms ie du entire sera prite pour itre soumise
Noa pru.ms a la cormassance dau pui A impression afia qe le travail
bas at Ju commerce en partsculur que soit tout A tlit complct o mois
ar suite de fin de conwras Aonswur d'A.et.
VIG'IOR GIZI L se tag plu$s part Ce"te disposition permettra de dis-
do "ore mao~U o Jtibuer le LAvis Ble u d-Hiti as plus
G iward M U aph.l a Co Lac tard Iafdu t l4a!C* e a*" ~ a


!COnCOurs de BCeai lldu apartment
i du Commerce


LiVr BlCU dUaili Arrivage de Marchadises


O0 nous a demand d'insrer en
banne placel'avis suivan' aux dames
et demoi e"es qui ont ete choisies
Jans le denier concourse du beaul'
du Livre Bleu de representer dans le
!,v-e le type de la femme hxitienne.
Monsieur le Colonel ones, le di-
recteur de la Compag-iie Biographi-
que, de retour de New York, oi on
a dtji commence avec I impression
et les gravures du Livre B'eu, a dt
temrrquer qu'un certain sombre de
dames et demoiselles. qui oat i6t
choisies par les voes populaires,jus-
qu'A present n'oit pas envoy! leurs
portraits 1 la Compignie.
C'est A ces dim:r et demoiselles
que le Colossi lole- s'adres.; par le
present avis, et les prie de .en yovu-
loir lui envoyer leari portraits le
plus t6t posuib'e puisque les formes
pour cette partte du L'vre B eu se-
roat termees le 3o juan et it desire
que: et:e partie contienre la repri-
sentation I plus comp' :e d:s types
et denmoiselles hiitleanes.
La Co.noagnie ne reculera devan
aucune d6pense pour rendre ce di
apartment da Livre une c-i.vre artis
tique ea hianeur d aitit.
1. prie les dames et demoiselle
d'6crire au do; de leur portrait leur
nom et prcaom et de 'eavoyersous
pli recom.nmadd A a Counj~ugie
Biographique, Bjite Postale N )J;i,
Ponr-au Prince.
Cet avis est pour les dames et de-
mo.sellesde Port-au Prince et toutes
les autres villes de la R6publique.
Ceux q.i n ont pas un portrait
pourroat tau:lenent passer chez M~a-
sieur Eugeue M.Mvs o. un autrepho-
tographe qui seroat contents de les
photographer.

Avis sp6.ial

Piusieurs lettres aoony.nes oat :te
recues, eavoytes par certain jeanes
homes pretenlant q ie la plus jolie
dame ou dem3.scl e de lejr circle
a aurait pas e t ch3.sie par les votes
populAires. et. co.n n: it es. impoi-
sible de repoaire A toj.es ce. le.tres,
tes sentinenss de I'auteur d'u3a tell
tectre est b.ea com)nis paisq e c-est
tres nature qu: leI lI:sc de tones
les persoan:s dIt ercat sac b:aut'"
et a poputar.ta et m3yeanant cet
avis spi;tal les llteari da Livre Bleu
desireati afojmer leit a;crs de ces
lettres et le public ena g6aral qr'iis
oat rtserve un espac. special pour
publier certaias por raits d: daAie,
et demoisciles qua 'ont pas ete choi-
sles dans le CCacojrs de BSautt et
de Popalarint, mass qi, dans l op,-
aiom de leurs amis, tiancis, p6re oa
mars mnritent que leurs portraits
soient rmoatrs daus le Dipartement
de beaunt du Livre B.eu.
Ces portraits scront soumis A un
:omitt nosame par les tedteurs et
s'is scroac accepts par decision du a
:omiti, le pus pour leurs public t
ions sera seulemeat le prix cou.ant j
pour tire la gravure, le groupem-an
't le coat du paper. r
Ces dispositions oat Wte prises par d
es iehtc.s pour augmenter la beau-
e6 t la popalanite a Livre B.ea et d
.---- -- -- I

Jais,et ea Europe cc qii recommia
era Hti auiTouristes, Capitalistes g
tHommes datfairesqua auroat l'ia- d
enmUo de $ assr la Msisoa d'hivr le
seas o 4 .


Le steamer 'Moat Ventoux- delay
Compagnie g6ae:ale Transatlant;que
aprs avoir latisa le Hivre le )1 mai
Cooule est arrive A Port au tPnce
apportant pour les ports suivasts
hait 'oane 88poo ( 8 88) de mar-
chandises divezses ainsi riparties-
Port au Prince tonnes 4 o0
Cap HiLtien 4.87 8 88
Ce navire a apport6 entres autres
marchindises :
Port au Prince- Partumerie 4 cais
ses, articles pour ecoliers 5 Zisses,
Products phirmaceutiques 5 caisses,
irt cles de mode 2 cuisses.
Cap Hiiien Partumerie 3 cais-
ses, prolilts phirmaceut qaes 5
:aisses. tUsus 12 cisses, mercerie a
caisses. in 20 caisses.
Port au Prince,le 12 sin a 91



Canhliae Solaires
Noms des parsonnes qui ont
signa dos engage nears ea
faveLr d3s GAntinss Scolairas

Binque Nitioaale de la
R-publiqu: d H titi Of to par mois
Mr O. S:arpA 8.jo
Mr Czykowiki 5
MIx Mnasinto G. $
4urel Ca.n:au
Louis Lamothe i
Victor Lamirre
G(o A. Payae 10oo
Abrahamin tchi Vangt aunesde Siam
Antoine Abrihim frcres Daunz
aunes de toile
E;itve & Co pour 8 tables 12 plan-
ches, 5 lives de clouds
S Ch6mily & Co plates, cuillers
pour too g3urdes
Etesses M>isaito p3ur 17 trLteau1,
too pieds de bois
Louis Peloux & Co pour 16 bascs.8
planches, I1 liv.clous
M is3n Chlrles .A:wd & Co Haile
et Esence.
I'n3i3re Bak :r par m)i;: Maa,%gae,
b:urre et hareang saars
B. & N. Stii par mois. cinq lives
de mant g4.
DieuiJoan Thyballe par m)is dii
lives de rin
Paul Lamry. 22 livres de catf
Rich ardJson 2 a *
F. M:vs, uie grande chautiare
Elg Cheaet par mais 3)bo bass
AJg. A. Htraus 6aoo b.oa
LiGo. A Plyae 8 easeigtes
Eranst Gildma-in 8 p:,Aq.
Les ovriers-.nacas, m.-uistiers,
peintres qui oat pret6 leur coacours
po r divers travaux-
Georges 3aptiste, Aristh i.- Bana-
venture, Cinats Riyauad, Dlamost
Civil, AmrLuce B:noit.


sussi pour retire justice et satisfac-
ioi A an grad sombre de gatulles
Lema iselles et dames pspulalres qu
par oubli de leurs amis -'oat s
ecu des votes au commerce oat
lu concours
Les personnel qui dtsirent rofiter
.e cette ofre sp6ecaleoat pnigC d'en
former le Drecteur de a Cosa-
aie Biograpbique le plu to6 peoil.
.e pousqa'l dolt preadre les arist
events a&cusair e at la prtrait
event true es as poras-ou srsat
i 1" luillet. Adrses : O Pat
?o us, izpe 9". :


__~_ JT


- --- ----------- -------


- --- -- --- ----_i I





LA I j TM


NOUVELLES TRAINGRES

Par Cdble $ Sans fil

PARIS il.-- Le T mps a dit sace Lorraine, i la socie-6 des na-
quo ded maintenant I'a:ort est faith tions, aux trontitres orieniales de
aur ensemble de la rtepnse aus I'Allemagne,aux fronmikres de la B-I-
cotrepropositions allemandes com gique et du Danemaik Le comite de
ae sur toas les points essentiels.no- revision de traiit qui comprend Tar-
taament lea questions relatives i la dieu pour ia France, Hudson pour
Haute Stilsie, su repararions,A I'ad les Eats-Uas., Sir Philip pour IAn-
aisidn de I'Allemagne i la SociEtt gleterre. Vanoutelli pour latalie,
des Nations et cells relatives au Siburi pour le Japon, se reunira
mode d'occupation par lea troupes aujourd'hbui au rnisttre des attaires
allies de la region du Rhin. etrangeres Oa cioit que la icmise
Le seas gtntral de ce document de la reponse de -eenteine A la dele-
qui sera volumineux est exactement nation allemande aura lieu dimanche
confirm aux terms de la lettre soir ou lundi martin. On assure que
adreeste le Io Mat dernier par ClI- les allemands auront 8 jours pour
mcnceau A Brockdortf. Les measures repondre oui ou non.
militaireset tconomiquesquidevront MADRID-- Le chef socialist Pa-
tire prices par lea puissances allies blo Iglesias est mort subitement( Ha
et aaassocies au cas o I'Allemagne vas).
refuse:ait de signer furent arrAttes PARIS 14- Allain, chef du con-
dans lea plus grands details. Ds main- tentieux de la direction gentrale des
tenant lea troupes allies furentmas- services francais de New-Yoik, esl
stes sur Ia rive droite du Rhin ci' nomme Chevalier de laLegion d hon
teles at tiennent pr6tes A se portes neur.
en avant sa premier signal.Le come MADR!D La nouvelle de la
BrockdorifRantzau fitdemander qu'- moit de Pablo Iglesias est dCmentie.
un train special soit mis A sa dispo- Paris i .- Rente 3 olo 61,90
sition des que la rtponse des allies 40 l0 197 70,90
loi aura tet premise. 11 a 'intention 4 o[o 0191 71.60
de se rendre immidiatement A Colo 5 oo10 8b,.
gne et peut-etre A Weimar. Livre Sterling 29 39, dollar 6.33
Le Conseil des Quatre approuva PARIS 14 L'asitatiorn des gre-
les propositions du Conseil des cinq viatet decioit dens ia region pall
ministres strangers pour la fixation sirnne. Lee pourperlersengrges entit
des frontieres de la Hongrie avec la ClementCau et les d6lgue6 gdt tran.
Tihbcoslovaquie et la Roumanie pOS' CbLAUULt per I LU. G. T* i u-
( avasduisirtnt une detente caiacteribtique
PA RIx -.- Loustalo, depute des Selon Le PIetif Journal, leas uiztui
Lan tit mis en lie proviso)r-dlCbUz pJieooient uue tiea p.u-
Landes,t ett mis en liberty provisol- chtine solution; ceriasln envisse i t
re pour raisons de santt ( Havas ). ajeme la postibilht de la rep iiu at
PARIS, I) vevdredi.- Wilson, iravail lundi.
Clemenceau,Lloyd Georges auxquels La federation des cheminots d6-
s'etait joint Sonnino remplh~ nt savoua hier I tgitation aux extreini-
Orlando absent. tlabortrent dans la tea de I aria qui tanta d'enggey t a b
matinee uu project de texte de rdpon- udhereuts dalBa It mouvemeut po.t-
se aux centre propositions al eman- tique. La tedelation declare, d'accuou
des.aC porsuivirent leurs dtlibra- avec ia G. U. T. que toutes lea gevee
teens dais l'apors r midiet ls ireasdi- actuiles sout et doivout states
tions dans l'rprte midi.ls farent d- corporatives. Lint a lea iuactiis mati-
jA parvenir 9 rapports sur 18 au co- times I menace de give parai.
mitt de revision, notamment ceux amener Ia ledwra'iou i attopluo nut
ielatis an bassin d. la Sarre, i I'Al- atutude txpectaswe, couaiterdnt qu,.
la lot de 8 helres eat eu pLepatuLtu.L
n Ua g TGependant le cot lit dts mMaituib
l i pose toijoura une double question
ClU i iti Ui .de groves geueralts du soua aou e
eventuellem nt de giees generaleas
Dimanbhe de la federation composauu its Lat
Intre G. 200 Loll( Havas.)
Erftrt G. 00 PAKIS 14. C'eat aujourd hui qut
Enfants 10 les cotlederatioua g nutiralo du ,ra-
Sedora 5 parties vtl I hat Ct.te et iLaileue Lt Ule palt.
Its aot,;atiates IratlQ lie et ilaiieub
De V1CTORIEN SARDOU d'autre part, doivent chacuo de leut
avec O6 e diLcuter la question de Ia gieve
FRANCESCA BERTINI poliuque .ationate et iutetnatiuuale,
Annales de la guerre ita oihgauibtiois belges et angluaiei
L'armde francaise en Italie. Les qui dLVti nL plendle pyrt a Ia dia-
troupes franoCaies et italieents fra- cu:. oin atembiet repugpir a ct.e
ternisent A Turin, Brescis, Milan, c..Ln;ut exta cOol.raUIve. i. eSt pItu
V6rone. Dable ai la iLU uiteaaitluu eelt ldC.cee
Ler dragons franci5 sur la placequ'elle seo boiuesia une gteve ge-
Pazza del Municipio. Devant sl saluit uesalt de 24 h.uit8 qul ino tra
de Victor Ermmanuel. AULUtAtujt ni nee i a Idu gtUe cultuitu-
Uve etu (OUIS.
UI'bTI' Au nom du piebident
L. President dela Republique Witou le chtt de. turcia ex txeumou
uaSltb SatnricaSLed UtCCelj uite Ilt-
part pour lPAnse Q Veau Jaille dle sei viLc diat.rnyie au vict
Nous avons ,nnon:; que le De Auiirl Moieau et au (ou're amirti
panrement des Travaux Pub'ics vw Gout pour lea SeicCtb iLendue aux
entreprebdre Ia construction de I Lurcts teptdpediOiubrlta (Hf ,VMa).
oute national entire Miragoane et


l'Ane A Veau.
Le President de la R pub'iqur
que les question int6ressent d'unt
faron patticulitre part cet apt i-midi
poor sister A inauguration de?
travaux.

A eendre
Un joli piano Pleyel e Grand Mo-
dTe a avec Sourdine en desous
Sadresser, Grand Rue, No 924 I
a L Renaissasce ,
Convocation.- Lundi 16 da cor
rat,A 6 heures du soir, chez Normi'
Charles.

Merclusi-
ve agen
cy for
cykabls e invention. Small ca
itd nrquired to finance yourself,
Anerr in Inglihb. Diamond Mfg,
;ompapy, Dallas, Texas, U.S. A

For sale
i One Ford runabout for sate ir
acelleal condition can be bou.bh
I* e roAs.POW psice.


t>
b
P
L


OV *. C'est
0 an tonique
e0 d'avant le d&-
jcun.r du matin qut
provoqy I'appetit et la
digestion. claircit le oer-
eau. stimuli le l foie et a i'eff.t
d&sir6 sor les intestins. II agit us-
turellem.*at.sans jamii causer ni coliques
ni malaise. AgrbAblek prenire, sdr pour
; es eauts at lea malades. L'employer
Is mati. c'est bien commencer la jourane.


Su bpi aw-s IC. M., td.. La. (hWSm)
stow S ON" u do pa r CumiOas
Wsi "gd hrsi


Nolice


For sale Overland ccuntrv club Co, LopA
tautomob'le new car ipqunire 0 *r' L
a toer' ol_*ce, Gecdar lnati C HcL.U,


.1


4- *I


Jacmel

Teejours la ntceasue d'am Factcur
i Jacmint
Dimanche 8 courant, aprs avoir,
ainsi que beau-oup d'autres, perdu
une journee entire A attendre un
courier qui n'arrivait pas depuis
neut heures du matin jus4u'A pies
de quatre heures de I apres midi,
i'avais dC enfin y reLoncer.
A 4 112 le courier arrivait. l .ti-
gu6 tt ne pouvant retouroer au Bu
reau j envoie mon ga qCn prcndc(
mes lettres. II est neCessaire de vous
dire que les le trees ce itme tint aux
desinataiues par oidic alphabelque
apies Itur classement. Si vous avcz


Vente
En vertu d'une obligation hypo'h-
caine passee au rapport de Me Loui
Vilmenay en date du huit A6ut mi
neut cent seize et suivie d'un con.
mandement restE intructuoux, il ser;
proced6 le mercredi que I'on com-
tern dix hut juin mil neut cent dix
neut A dx bheures du martin i 1;
vente au plus oftrant et derniem
encheriseur d'une- proprnttt sist
en cetre ville au Bois Verna ensem
ble la maison en mur qui s'y trouve.
mesurant cinquante pieds aux c6 Es
Est et Ojes,. cent qua re viag .
pieds du 6 nord et cent quatre
vingis pi;ed du c6tl Sud, borne au
nord par Charles Mevs, au Sud par
AMart-lv A U3zekais Maria Rimeau.


FaiUs1Divers
RENSEIGNEM ENTS
METk;OROLOGIQpka
OtiSERiVATIuu1tk
DU
SEM[NAIRE (..LEC E
SAI tI~q ARIIg
Vendredi 13 Juin IY 1
Bartc nitdtrs 7du
liar m.trema; imuga7LU

T, mprtastui e
I
Maxilnuf flAA
Mop-) ime durrme y.
Ciel assez nu- giv.
Vent d F .t.
Baromitre lA6&tume it en baiL
I. S2HERBR


i'oieiele cu. e e quc n'ayant pas en- et L S.m A I't, pIr Syriic C#lestit A 1 Ecole de Medecine
tendu citer votre nom au moment et iA IOuest par le comparant, sui L'ne caei maniitetation a r' ate cetii
de i'apptl t ftut atendre qu'il at, vant priccs te bal d'arpentage de poleti e Meaecnc ou its u idurnt ,w
*vant pH-t-Cr \ cUill U~ircui(c u. u,,n portat iuutnir au diju.; frccimr j' l
reconamene ei peter cctte tots uue HiAi C baSotouge accomp.aue de coc, ic [ )u~rur Perigord.
oreile p.us attentive Mon corn son plan en date du dix h,'t asr'l (lou:e Lit ou "'nt llorcntalt: 'onn au ,cou
masionnae aivan dooc au mo- mi t tx oirtgase l c c udsnts rent e ona
miionnanlle allVAtl donc Au me- i l f utll L..U liL d tonrtgsIl.e ier lir lctcur pjur tout Ic thiLci rAl]in, snt lxW
mentn ti le directeur tia ssi j ste "I'cLs, d'alieurs que cet immeuble de l,:riportarit uetabiisn:wm
avtc la lettre Z. C6tait un maineur sepoursust,comporte et s'Eteod sans L c L" i r I radgort d ccAIL n.it:u r6epo
pout Mon hom e de n-.voii PAS 6 eqilap psgrAnde part devc gratacude "_
pour mon homme de n .voir pas e aucune exception nt rtserv- :1cr a c.o olb,,ratcur> au ce dacquii dai
preSnut au moment ou I'on d tiit- Cette ve te sc tira en I elude et re'sutats' Uttcnus.
Dualt les letres du caster C. car It par e miis re de Me Louis Vilme ge compagnc ou rgn une atinor w
eceur concu pour son i- nay notaire en cet:e ville, sur la a1i de snccert ect de coontlane : i.acile.
titx.be r(guiaruiC ittuba de revoir sea prix e stpt cent vingt huit dollars Au Conseil d'Etat
.e casier C en aiguant quilt ue pou- priccipad, indamnits et honoraires La loi qu regKnimente I, tnmerce et ky
van pas passer Lout sou temps a la!de favocat poursuivant jusqu'au d' arme n'. pis etc vot~e iv., i Seretawe
distibuiion des Iletues et qu-'i fallait hoit luin courant -Aux requite ta du I nteieur n'-jant p- ;.s rtste o r a
si i-ncc du Concili d*Etat.- t-ctic Lu ex xpa
tL\vCLi ie lU di. C tAt juste et ral poursultes tL diligences du sieur a iordre Ju iour je lundi.
soun ab.i c~i aa lui c eL- iA io. En Lamartiniere Vllett aoche,pr.priA a.re Deces
tout L.a luie Iut A n-on ga i;on de demruraul e. domnilite aui ubiadere .'r AklAinre Catuile noJ, partr. Je l
ievtnir sat- lmc ltkt.es Ct Oqu me Iour avocat consilue Mr Lu< dc s tante M.are .,4n. pi',/ ..o, e. Soid
-tlr aL 111 tte Ct qU l ay our avoat con lue iVr Lu. railIcs auront lieu cct apre- :Ji en la Ii
.ontraria its vu que ] auals pu em Theard aven. elect o- de do. icile et Notre-D.rmc. RKunion ; .iurce a i&a
pioycr mr otec ll e auQ mn.he a leur on CabiuLht A t[o.t at Prunce Giand "iortu"re stSNo 729 de ,a rJ des Cess.
aectlue. Les lunratlle deJfs:. L/'. in, d
ttue, Ue hier A l heure. auront lic.. .t apres mwLi
Sl y V.at un tacteur mon cor- CoiAtre le sieur losepn Duperroo hBasiequc Notre-Duam.
mibsiounaliu ni auait pa. commis BS z.ut propr.0aire demn ur.at et Le ..vo partira de la in. -n monsuaije
Cette incalt.de de \ou'.or alley quad m,-u lam ree .c........ ...ou ........ ,n ..nve.
domicil it a Dame S~~irle Nos sinotrsqzundoI4jnzt j truilla du


La 1ae a n.ojutre des elerinnlts. Pour ;ont integnerents'adreSsei
tt ii MAII&uLtL etC paigyne uu conlt rau 0ota1re dtFoSitAaue du ahite4 dc
temps I ..h;u C'cb j uuiquoi un chirg s
tacteur est Q 1041Ce n ttSSiLC A JAc-' Poit au Piincc, Ic l1 luin 1914
mel. Les caites primus des cigarettts (S goa) Luc Tnic4d
de IA .N. t, t moi.trntm Cs Is.telUlr
de tuizN Its pys pdu g b. tu traiw
.le d zl..b.bta its itZrtts, a dcmicilc.
i ou~quoi douc Hmi ou .plul. Jac A qwiune rtcomp use
LIci fIshl eiceptioa A qui rapperA en LC burmiU
IL tst a tspercr que 1 Administra- un partessus couleur maron, Avc..
&AO ItzitindIA sum 5A decision et etia ajpubou doublure sote, egrc -Pat-
~.IOI Lavant IUrDgtemps A IA dtmandt sAsnA penotaL t-ai tAkC AU rcfit c4
bS LOnlltblbubcs de Iacmdel. WiiutrIc tiC k'OrL tc Q 'CeI


Jrour quoi nlavons nous pan la ,
taxe privii6gice?
Haitl -C troaic IAn. IA aWC &mtriAine, pOUr- Ides. La lnque Vous charge de unc gourde A un
Igau lt-AVotIIN ieu, pA IA tAle pravavilfte dC ; gourde et dAacm pour It troitiert Jes tuuandrc. va-
CItmiICs or pour ItS ICltrtb Ct LIIL de a ccntmc ,curs.Q.uqnnl un wuaiacriAaat qua a A J funds dAnz,
ur pour Ic rAics pobtales, txe eJunt louissit lte une Autre salle n est pIs a5aczaiimabic Pour w Aacr
1.'. Ni> jue ac Ic nadA, le Melaque, LkubA, Lou- 4C votrC trinibicrt 'ous iCatac eCrE pAne ou ou t
.iti, bhAng-HtAi Ct Vucrtortao qua solt o ra rcira- c LCrS J ol ag ar r O Ct Jpseous ter bug Lg IA
Loats JarYliCNAVc, IC,' Ltatb Lns i 11 A PAN a p a bAnque. LA krrciiic n e #AaaniJAnts-potAUx uu dm'n
steivjreaur a ani mSacwSe protft qua at uitrait tout autre SVSaeIIeC LL trAnsteraS Lst Absolument
pour flous. deiriAble. -ra-I urQ queCque %)os pour nous
Le Besoin dun mode lAn% .c sens OAllt i U lkgeaapa Pour tIC pAs pro-
transfte.- it de Fonds longer nos e utArrA!.e
lle C t ttuC AU$3, urgnte quc ICS utrcs iC sa ua J C.


Beurre de table amiricain


Voulez-vous bien dejeu-
ner ehaque martin.
Demandezh votre
I .-


Les 3 dernmeres soirees deo
Met le Foug90
Le public aura du plaisir -a rappcla
soar Meile ioujgre rireotirune Ld ese troll
rcs solrt~es.
Le progrAnime Agenct ac. -,n soin
comporte ies attractions di-. 1-5.:da&n9
triques, lhansons pArasicnnv- c mai Ir dt A
la boaire wra a L.e voteur s.4% iette J'un CW
intcrtt.- Sovci tota, done, ,: ,oir, APM"11
Pour l unri
Nous ublicrons lunda, 1A Jerbitre pu*
I'&tud e dt ntrc collaboritcur LUX ma I IV
P1 i-e-Sfars.
Cin6ma Pari3iarla
Dernin : ActaaLitis
Au miPe dw Mur. comaque.
A'.wur sublime, chet d'ai''e d'rt, r2Y
tant dS ScUCsA de IA vie rno.ernc.
Toas les numtros di pro. ramme di I
maison Auben.
LIntrne Cntrarl- G. jo1)0; ifants Gt r. I
M -#uvement MaritixU
La (irlette.arvicriSAan CGo S.Cripp .s
hier pour Nipe-Wlv avec J 3emigraw.
iLe v.apur cutDaiWU A Colon4 2 i N
tin pour Napex Bay avc z 8 p.S-a.4r'set b"11
LI SIS. a UrrAnji NAsa .a s0 de .Ia '
landisc est cntre hifar aprts ai t IfiCew lt
du 3uJ, ii est reparta dAns I ,ir.c pow
Haitien et New-I ork.
Votci ILA te des passagers pour 14.v
MA. Jjrdraae Voggi, 11. s 'ahlllfno.
Etease Mosanto, M. & %mmc ,oVINdoiCu'o
Philipp Car~siroens et 2 entAit$, fl&'A
Pachon, Dr Ch t)uncomaabe. sirni HWIY 3'
& Enfant, H H Liossling. Mine tKii
Riv. Ptre Kaier, C FMaidscii etaJ C
10 Erik Madsen, M. ct Mine A Iiago
Melie Maul Douck, LUon St-Fort.
Passagers p04 Cap-Haitien:
Capt H H Rohman U S 1%1 C. Via
Rethnian, Mr Mogivue, Mr B. Pt
hol Di. W Burrier U S M cL, ?dam Wl
Mr et Mawe Lihvallicer e t ;en Ants Mr
f~uente, Mmea Totll Hviscusci Hwithe. -
Fiangail 105
Nous avous reg is liscal!e de
MJtt CCberlU Nc-Guffia &avec CIOr
MedwUrs compimeau.


fournisseur du Conevctos
Le members actits, 1.s c
adherents et les membres 4
Jeur e Cremt des d ox sections de 'u
Be Miete de 'oeuvre ch his
de Lopes iiS *A l a-ce -**iOe
radonnte domain 9
Dlicieux par le goO,-abrdble martin (re St Honor& N
Loa amis de l.36rY1
par son prax nviit r A ceAte tteooo
SEn d6 til :SimonVlieus, B. t& D Sada denttihlairepraonceraM
Rivets, Victor MargenCe et, etc. et. sMr Ar. har eP~ *ii
'L? Prweegs an n -f* gerholm_ ._plaid d cC _


Ls PERSONNEL A MIWnau


ont besoin de L'Emulsion de Scott qui plus
qu'un m6dicament est un puissant aliment
'concentre, productif de sang,
A9 O forces et bonne couleur.


(Dminaie- toujours Emulsion de Scott)


-1 rr rrh


M


_ _R


__ ___ __


I


I




Ll MARTIN


iUTO


OU1


S'IMPOSE


'LA CROW ELKHART
ite-" Clover Leal a quatre places
ande vitesse, pas d'exc6s de poids, pn rn mot to machine iddale pour les routes md'Hautl
DESIREZ-Vous UNE AUTO de Route et de iLuxe ?
I CROW-ELK HART))deluxejRoadster est ce.qu ili oSfant
8lt un passE partout. I'auto qui a ldu cetur, qui ~merge de ses longs


voyage toujours fri'iche et bt
Eles-vous en quele d'un bijoi
tlez une "CHIOW-ELKHART"


lle, fine, 0l6gante I
a ? Inoule ie chercher plus loin
-Prix Fob : or 1.4750


Pneu de rechange, magneto extra comprise
Seul agent pour Haiti : Max R. STEMPEL


epreseLant de la Maison
J- ARON & C INC.
95 Wall Street


Ne w


York U


Implorttionl
Achat de


million de
de Cacao
Ddpartement


sacs
aux
haitite


&


Exportation
Cafe &


de Cafe imporils du
Etats Unis plus de
n a New-York ; F. STEMI


Place Geffrard,


ICTORI L


de


tout


Cacao
Brdsil en t918


Goo
PEL


000 sacS


Ian


Repr6sentant gdenral pour IltIli M. R. STEMPE1G
1609 Port-au-Prince Haiti


REVIEW


PATTERN


Grande Revue & Vente de PATRONS de MODE


il B.AUXILA


Agent


Repr6sentant


Haiti


Sjeis files el CoulsLtes xculapnt fire bien Iui couluie ; Is Mlres de famille roulant que leurs habits et ccus de leurn enfants soint bien fails tt coup6s
Ih frode, sa a compler I'ecoromie faite sur lea bordeieaux de couture ; ks CouturiBrca disaani a;menter leur clientele en doonmnt lea modes lea dernirea et
une coupe impeccable sont prices d'acheter leurs PATRONS chez nous.


~D~itnotre stock comporte 2,000
01s enrichir notre collection des


Patrons
dernirres


divers et UP to D4TE
creations.


et cheque


olt oo la disposition des int6remes notre catalogue g6nral de Pa'roos, notre catalogue d'e usignement de rochet at de Broerre ; et nous olfroga
graluitement i 6no aimables clients nore Catalogue measuel de modes montrant de jolies gravures des patrol en stock.


Sprta sotnt moddrds, n'oublies pas de fire
, ntLous ous le ferone avoir par pose.


prendre


votre


catalogue


ou entvovex


votre


anvrei lea 5ioJ lea (t lea garnitures


,he


us d'un n
iportation
Chef du

Bureau


SA


S


et


moto


notu


- r L--- '- -C--C- -- LY -~)-~~ L


f


1)(11


pour


pour vos tollettess,


tkouverFez


L gh t o n j o u r v o u s




LEtA' N


WE1_egme cmedi
&W.ticsro, *ck
4.~de~r~u g


WV
u-I


o. pretd donc cetto belle cr6aturo si
,* ine do amtG et do boautOF
(j6.f14 "sriTCIfLLrLA"
POURQUOI?
Parct que Ic Compos# "Mitchella"
pris dani Ies formtnt vtuttlt,, tirrme
la malady f agaissee tie quitter It lit
ot de repreuifire I& vic active. File at
ortit re"Sic-C, C.11hellit, et sa safltt
5prisa,,te uin dntine rakit parini les
femmnes aaitioa, irtes rt juite-
Parte qu cl Coumpt..r -.litchella"
ant It meilleur toniiititie p')ur lea
femmes on iieral et particuliire-
inient pour ceilca qui suiffrent de
m.enstruation3 irrigulir-rci et dtulaau-
ecuves, pour lea debiles, les terveuIes.
pour Ies ecxedees de travail; c'ect 1,
remide qui doit avoir toute leW cofi-
Sancc. II est purrment vtgitaf et se
vend garanti; c'est Ic medicamenit que
doit prendre toute femwe soufirant de
tee msahi':. ci redouta qslul provien-
nret dL..e '*tonic dniral c." N'ad-
set Vai d'E44ivalent.
En vente dans touted les pbiarma-
cieq et cdet Veuve Edmond Magloire,
1K Rue Ripublicaine 56.
Four Il aont@ on Eros. 'adressr a
RAFARL FL6REZ Z.,
3 Avenue John Brown
Seul Agent pour Haiti de 1'Infr;ittt
Midicsa du Dr. J. If. DD
Buffalo. N. Y., E U. A.


Lelicieuse,


'S..*


I












r(atrali


e Protecteur do
E SL EST LA .e.
CREME DENTAIRE
xm -


fcl assante


et Efficace pour la


Destruction de tout les Microbes qui occasionnent


la Carie.


Elle conserve et sterilise la Bouche e'


la met en carfait tat.


to'entle


*ti al
Pharmacie A. Ewald
Martial A. Iet -us, Ph.G.
Seui Dl-citairm


ICE QUE JE SUIS
CE QUEJEASERAI I
Teumis rawreinedrecbr60
T'aiijoM pr6frke t evuve
ORINOKA No 1
~ -C stI'deale Lotion-Teinture
pour temndre les cheveux blancs
et leur reudre a couleur prinmi-
tive sin., tacher ni lea vitcntrint4
ni Ia peau. C'ct uCle Iprepara-
tion iiidieniie et \tegttale de
grand nitrite et duni er.clle
iri. S Cli~ FLlie ltie tiditictit vIas
Nitratel d'Arf ent. Resuultats

ORINOKA No. 2
Ck Ct t .0e Itliml y a de SUlictlx
P ,Ir d t t ire 1 s pllihcules du
Sct:- cldieci. forti-icr I. s chie-
k*t,,x ct t.rrvtecr s clhute sin, le%
j P.- -a -F f,- f 'o- f Ut Zr'l ou fauf
2 tIL iiV d.1 I.le l'o
Jams 4.,I P.1 ie,.rrr av,at~o. ,
. Exlsox I& marque Orinoka gravi.
MW rarticlo
FAUMIC aNTI.
i.The Orinoka Pharmaal Co., Inc.
lou To wk, U. S. A.


C"l

d4~
doi

PWb
FI le. pieds u IN
S sou7ageiz I.bljm
flement et et am
tame par r' pAlkali
Minard d aprb Ir-
trouverez cc wwbI
d'un velout6 admira* #
les pharmac.e0 et dw
PaUx tllagasimnm flg
c'tit. ne tache pf t
efficaclt6 absolue c
proprict(i's antiaspdiqy
est presque i
de douleur aua ezats"
4 Ne considErfe pasb
vos vains effortsia
wourez-vous que vw4
ment Minard, car tkm*I
remplacer.
Minard's
Framinobhuin


Tlrestone

Pneus et Chambres a Air


SA surface Non-Skid de
Firestone vous assure une
prise sire partout, ainsi que de
kilometres additionnels de ser-
vice; le corps uoi (la carcass)
est fort et sofitenant; la rua!itd
excellent du caoutchoucdonne
un roulement agreable. uno
bonne traction ainsi qu'une
protection rem arguable & l'auto.
Un essay vous prouvera le
sus-dit; ensuite, vous contin-
terez logiquement de vous
equiper avec le Pneu et
Chambre & Air portant le nom
Firestone.
Les Chambres A Air Pirestone
donnent des services de
lonfge durie car elles
conservent I'6lasticitd.
I..Pree tzmann
SAogerbolm
lReprisentana l our 111.it
rFimL. TO a" Rate Ca&
Afr.. Ohi, E. U. A.


QAY EST'

QUe lts amal'urF du Sc;fer'ali es
rkjouIsanez, le B zar dts Ger-ltn'ter
viert d avoir la v",te rtccusi e dC
t mcuz t~b c ( E'oilr) le mtilleu-
,de it ues It sprc dictionS Hl.iinri e
dor t !e gcfjt it I aPcme ne dittfrr il
en r'en d'i scaltilaii de la RHgit
Frq, i~ e. Nous d vons ceci au t bri
cart vraarrcit de rrriie Mr Mar'
Sget et de Mr i. Jicmme Ade. Rt pit
sertant g~ntraI
Vous ouvWz vous adressvr pew
nrimrotte qutlie qiar lr au B z L
des Genil men a f-ort au-Prince qu
vcu% pron C. comme lot jouIs SOl?
ct V omptitude dans 1'exie union dt
vos ordre', cl ez Mr S m( on B uar
Gonai;e, et u MAr. g, r NitIdic m
Ade. St M irc.Ce .bac pifsente 3cvt
gI. 6I dans dtix paquits dont -or
de ico gramrmcs rouT pipe ct ui
,lutre dt 5o grrmmis pouw Cig iretu
dkpa!se touted tsptrance.
Pour Ic coup. nous just fics I
dtvive combicn jus.e le gc ter C'es
I%- dop.er.


Pbarmacie

Alberlini-EWAM D
MARTILL A. I LTRUS, Ph. G. Sue
ct' ssur
Fondde en 1850

Proiuils chim:ques dfs meil-
leuies Usins de France et d'Cmt-
rique.
CiOme DWnlif ice K. li1Cs
Parfumeiie harugEis, tt.arnr


caine.


Pet us' llugO Store


Produils chimiques
Ef

pharmaceutiques:

,, r ~OS & DAlTAIL
Pharmacie JOSEPH I*OUtRAINE
G635, Granda'Rue ou ,Rue IApublieaine


Seccesser I* A LBERTINIEWALD


Frai ck J.I
face iI' la Banqie I
lor: -au-P.Ui.


_Eu iente chez
at Iit l I 11117 I i7 7 I h in. t& L Ii., I I LliT


/:


rORCiE fil




SNERVLATOR










ANGL1.0AMERPICAN Pt iXRMAI-(TI 1CALO'
64 EEMMAN ST., N.I),EVA YON


P&isr tultes commn.unications : Ecpir'tz. 6 RBi0


Mr


Andre V


Laboratoire Sejou1
Pipration do routes Injectablef
et ampoules VMWO
0 Uftkv WO h'A91OM 2*#wmwonMI N DSbA~tl-


'I aablisheld lbO 1850 ] AIjI.iA.B WnArs L aB L ..W.*.- -- -
& n AIPOI LL~b d'eau de mer laotoniques stlo "
Amrrican &P rench Patent Me .oneo*
dic nes Best chemicals from Eu Leau de mer que que nous employoos a te oi f t
rcpe and the states. 's, u del& de oIle de a Govave. Noun faigo S
Ane -irn p criplions filled. ndical l'observalion judicieoue tontlea liboratoire.Y-
Awe ican pacripions filled. .u de met injec-e doit ture de fabrication rtcctoe
Frenrh & American Perfumes d poiir t hiabptluue c. De nomobrlesoa ttuftlo
Toilet ,au"T. de tctifier ue nouroduitl out doDnd tops e. ruSlts"
Get ii at Petrub SPECO.ALIT : Serum nevrot.tAi.q1 3 -f
Pharmacy G aduate of Temple Le ~erum r6miimar leas Ir chang w* i
UmvEraury, Plaladephbi, Pa. IaIcels damsla nkDUriubdi, sla


I


WRWPIW a-


wmdbmwdhwmb


Viennent d'arriver:



Macaroni Vermicelli et f

A CID;, I ES (SOireltes). Qualith su; drieure
EN GROS

JOH1N BURNS 48" Co BOURNE TOO0

Port ao-Prince New-York

i I-- I


0. mwk


i II


------------- ----_.


~Blli


I


I
I


1
i


I
1
I