<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03455
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 13, 1919
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03455

Full Text




Port ad Prince (Haiti)


)WBOUAG LOIRE
OSM-lU -pRO IRITA IRE


l.UotR 1 15 CECNNrImE

ABONNS ENTS:
iSORT-AU I)INCIK


gois
* Md~prpfTEIENTh

aluw' ETRANGER
glds


O*


J


%X. Z.w
10 5.001

8. 0.0
I6.90

*8.06


0 A em -Cw W


Yan9dr 13 i Ain 1910


Sous I'autorit6 du Pr6sident Wilson
les puissance. et, en particulier la France,
se r6signent A une pa~ d'arbitres, loin do
dieter une paix de vainqueurs... Comment
la France s'arrachera-t elle au dsastre oo
elle tlt a demi (nseve'ie ?

Gabriel Hansotaux.


Quotidien


S __IIIIIIIII


ie Roi PFlrr
,* le people anm6ricain
-* -
ut dlf serbe dit que la Croix
ge smsteicane ac sauv d ,
,tuU de ss suiess.

$y the Associated Press)
nes -Le oii Pierre de Sarbie
stlet trauquille dans uue
iubuoibane ayanit vue sur le
idasate de six inille d'A-
* espnme par I organe de la
Aisoca6e, sla protoude graci-
I paple asetb pour la clha. l6
Due du people saier.cOin as
OeasImeut ougiuidse par la
loou. 0
ruoorable imoinarque qui aura
son io pal a avoc use gcIande
I de I'aide douuue par les
u4 i la pcpul it on ae'be et
i iieslea teltuiC, soldals ra-
t lgolda a iadeb qui aepuis
lCO erraieintLL SULa tts lea
du pays et dais lea dtil,-
ikmires qae la C ox R mtge
uDis a fair naii'e sur it tIace
piuple,dit-ii, uont Iadiuelleure
oul de gratituJ que js puts
er au people atil.ricain. cat
Imra e soult 4qe Ie rftldt
to set des a uen touchlJs pat
i6 at la chitsr.e d uu grand
aI porta le Roi Pierre par-
i es soat deux photographles
vait reues du major Dauiel
tarthyau inou du conit6 de
ide loeuvre de Is CroixHojge
lige (Srble)
mooarait uu group de ferm-
l Irofants deguemnlls, pieds
deMuperes devant le bureau
tetin de Is Croix Rjuge a
se t 'autre moutrait is m4me
ip..i avoir reca des bAins,
lemuts et des ainents de la
louge. L'an 6tait uu tableau
ere et d'abjec .on, i'autre ueo
de saiistai.uou do jote
M avtz seche des larmes,
dedeouieurs, allege des sout-
Ipetms en traits sa saasiseauts
u11 ede nor merts, de nos
(t Go nos enfants, dit le Rolt
sux chet qui a le cO 4 droit
i et qui passe la plus grande
au temps au lit, ne peut mar
a laide de bequilles. Le RJI
FrK rtAs mlLupleoiut dana uu
IliOi qui p',urisit servir du
e a n tiavaulleur. Ausai.Ot
cbdaun do for de Salouiquo
I iae ur, ee reta.bi, so
I ei de s reuirer daoe s ou
Ie priv6 ea dehors de aa
S t@d 6coulera les j 3irs qu i
4 & Tlvre loiu des truub os de
td etLda agi asions do la vie
be.


Worel S. S Line

4 M. Raphel & C' Inc
7 AGENTS
17 Bttery kL &CE
tPnrincele i Juin 1919
rtM d la Iconna ssan e Ju pu
u commerce en parttculser que
d fi t de onwras Monsisur
SA bAllL ne tant plus parlti
SWon.
Elaud M Raphel & Co Inc


C igares
""vr un lot de cigars
[lWQ Inlanzou y RHo
(Mayaguez P. rz.)
at oute coUcurreuce.
S? mouutt- .

49' gerhulm


Les Sylels
R6clament le Gouvernement
des Ltats-Unis
...


Lrs Leva',lin sont tmpiaie,'ts de les
avoir pour m'tni(t'a:res.
Par William T. Hellish, c irrrspo
dant du aNew Nork I11rat i
Caire. vi; Londres. Sins teni,
compete de ce qje I Amnrique peuase
de ses respotsabilites en Asie, le
simple fair subsis ea qe lee peupleo
aatifs du Loevant reel unen, hiaute
naut I'A'L6riquo coinine lenur Inan-
dataile en vei't do il. Ligad des
Nations.
Gast une demanded spontan6e, un
.nouvefnent n ayant pas de t.te di-
rectrice.
Ce 4qu eat vrai,cest quy ces races
ainricaines veriln A intereprter le
devoir de IA u6tnque et pieasent
de bonnes raisolis tous les ameni
C4riIl qu' lls encto trent. Cutiit e pa
tole eclatante du president W~ilson
et e uaiee lar t ux come untheolo
g en etuderait un tex e bib'ique.
Cututci lait avec cet a denande
qu on leui done I'A.ierique co!n-
ui uinludatiie, lea peuples de iE
gypte et de la Syrie s'etfoicent dt
tire tou es t liaees suivant les me-
Ii adea aimercaines. L i attendant, Is
jpeoetratioa del sprinamericain dans
ces coutr6es eat une chose pheno-
m6nale.
Appel lanc6 du Caire
Une deputation composer de no-
tabliates syriennes du Gaire l 'a pre-
sent6 au;ourd'hui pour etre transmit
au people aunericain uu appel ten-
dant & obteni que lea Etats-Unis
seront leur mandataire agisaani dans
une Syrie non divisee. Ils d6clareni
que c e: le vueu unanime de toute
ia population dans la z)ne d'Alep i
8eerabeba. ll d6sirent lea lumi6res
des americains, leur direction et
leur stimulAat.
lis daploisat un luxe d'arguments
pour prouver le desminressaeneat de
a Amerique, eas nrchasss. son al-
trausme et son esprit de tolerance.
Ilr declarent que I'esprit national
syrien a pisn uaissance dana lea
missions americaises pour lea ecolei
et ils insistent pour taire adnoettre
quo le prnocipe de la libre dispose
tion de soi (la selt-determination) du
president Wilson eour eat appl.cable
ei quils ont uu dtoLt d- re-lamuer
'Amaerique cominue mandataire.
Beaucoup de Syriens en
A L.eriq a.s.
Ila asftirln t qu approzimativeinent
la moi 16 da noulbre total desSytiens
do naissauco .vivent en Ainerque,
qu'llas a counausseot et qu'ils I'al
ment. lis,'a6cnarent que IAmleriqu e
a haubitu le muonde a egarder vers
de hauts ideals et queile n 'osera
pas abandonner lea peupies debiles
&a Co.e beure o tleurs neuessaite
sont si grades.
Los Syrieua ici disent que la Gran
do rretagne eat leur second chorx.
Ila pr6dilent des troubles si I'on no
consulte pas ler voloote dans la
question dode teimuaniu to de leur
uestnoee


Garage Central
Rue du Magasin de 'Etat No 13i7

Les fi .es CHENET ont recem-
ment ouvert un *Garage Central* ou
ils ottrent leurs services techniques
pour reparations dautl.mobiles et
tous les autres vehicles.
1 s oan aussi recu par le dernier
biteau un gr.ud ito.k I. cioutchojc
poeu vo.tLues
B-ig2y L 1/8 27 .aliars
d' ,1/4 i
dO W 11/4 o "


AUX ETATS-UNIS


Le travail de la domeotitite
DLt'nucruatiattLo' des au *q.
I Atjinmatiou de press ( U. S )

l.es mnitreesss des inaiaons de
Wdaehingtoir attLrdeot ea vain de
puis la signature de I'armniuice qu'on
so rapproclie des co editions nor-
Inalea louchn at lea prix du travail de
la do nesticitt. La gerre avait amtne-
16 ute peniode di prosp6erit sans
bones pour lea cuisinleres et los
iuneag6res, lea cbevaliers du tour-
neau et les sonmweliers de \astiiag
ron, une pe~io to qu'aucun single tie
mon're tncore proclie de la tin. Les
cuiasiiers avitnti rentverdo learfs
casseroles et leurs ctiaudrous et
avaient laisse tomber et s'eteindre le
teu de leur tourneaux pour irpon-
dre en grand notnbie a I'appel du
g.uvernoemet qui oull'at du travail,
E cat apel avait ete accoinpsi.an
d uti taux de salaire qui maitltenaitL
I'allluence des travailleuri. Pojr le
gouverne neut une b >nne trjuvait
qu elle gagnat en un imois beaucoup
plus pour deux lieures de travail, le
luatin,que quand elle travaillsit pea-
dant toute une journee dens uine
inaisoJ col:ne femnl.L de in-nage.
Un garCon recevait divaditage
presque en une semairieco:nue ines
sager qu iI n en recivait poUt tout
un mois dans le service des parti-
culies a
Aussi le made ou se recrute la
domesticit6 etait as abandonnd quo
le petit nomore de ceux qji y rea-
tereut furent en measure de prendre
une sttiude d'autozratio co.utne des
inonarques orientaux.
Mais il y a djai six ina i depuis
la signature de I armistice et Uncle
Sam continue A rLainrenir un mo-
oopole sur le march du travail
doaieatique dans ce district. QuAnd
cessera L-il de inettre aux enclieres
le travail de uos cuisiniers et de uos
blanchisseuses et quand laissera-t-il
une chance aux eiployeurs priv6s?
Djs travallleur do guerre modes
tea et sans pretentious vivent dans
des dortoirs qu'on dit tenus par des
seivantes gaguani des salaries fabu-
leux et ils maugent des ineis prepa-
res par des cuisuiers qui gagnent
des sommes considerable
Leas essagers qui vo it et vien-
ndLt daus les couloird des travaux
publics et lea feeaiius iu jourued
. .. i & ra*tiA a 1 .n t av i r dani


terence pin amiricaine teaue A W.s
hington en 1898 99 oui prenaient
part les p!enipotenuaires desgoaver-
neinents amnricains et qut fut pre
side pir James G. B'aisse,Secretaire
d Etat des tEtas-U iIsil ny a jam is
eu le guerre entre deux ou lus
des repub'iques am iricaises et 1in-
tluence morale de l'Uanoa a, sans
aucun doatr,etC le facteur'permanent
qui empe-he six, ou probib ement
huit guerres ou davantage d'-clater
entire elles-
"Si l'approbation par 1: Senat des
Eiats-Uais de la Ligue des nations
du mo-de dans sa farme detiaitive
doit d6pendre des reserves formelles
qu il y faut touchant le rrtCeement
des questions purement americaines
tt touchaat la doc n-- de M inroe
ae serait-,e pis une chose possible
et pratique qu au pro.hian 'ong 6
pan amiicala qui devrase tear A
Santi.go du Chill, que les gouveine
mTeuts am;.icans dooneut a ce su
preme conseil de l'Uaion pan amtri-
caine oiu quelqu'autre corps sem
b ab e a creer, des pouvoirs oaces-
saires pour prendre 1-initiative et
exercer 'arbitrage, aujudication et
jugement des querelles mais encore
pour donner force et effect A son ver
dict, en dehors de ['opinion des puis
sances de I'anciea Monde, A moins
que cctte ligse americaine ait re-
hierLhe une tell intervention et
par centre, que se rkglent les dissent
iiments entire Eats du vieux m3nle
sans soa avis A elle la Ligue am6ri
caine a mons que son intention ne
soit solllcitte ou lustitide ?
Uae parcille combinaison pren
Jrait soin des atfaires amiricaines
preserverait la solidarity pan am6ri
caine rendrait permanent la doctri-
ne de Monroe et n'attaiblirait pas la
ligue da vieux monde, mis se trou-
verait vis A-vis d'elle dans Ia situa-
tion de la Legislature d un Etat sou.
verain vis A-vis d'ua Congr6s nitio-
nal.

Les Ripublicains doidcnt avoir une
Coiterence au aujet du Covenant
Gham berltn se nman/estL pour


U 1e1 o e 5d oui a fU R I *-I U 4 All J
leur propre auLtomoiie. O.. a reCu la !tonse de p usieuar
Apieas ou., Cedte guerre a donn6 sCna eui: repub.iCAins a qui le sCoa
naassauce a des prou.e.nes vraiuent teur Lodge.chcf du part republican
t s6neux, en outre de la Ligue des tt le Seuateur Curis.undes menears
a Nations. du part avaient eavoy6 des teltgram-
, mes pour leur demander de se gar-
- La ligues des nations existed der soigneusement de toute discus-
actuellement eon Am6rique. ason sur le pacte de la Ligue des
nations amenaejusqu'A ce qus puis-
SL'Unioa Pan tAmnrcaine a empdchi se Cre tena uoe conterence r6jub i-
plussours u.rre dii, John Barret caine pour decider quelle dolt C.re
Pour obtentr li iralisation quil I'attitude du part. Le stnateur Curtis
reclame d'un plan qui est une solu- a dit que pres de c~iq senateurs ac-
tion pratique du probltme touchant tuellemcts absents de Washiagtoa
I accord inaispensabe eatre le ptejet ont repondu pour approuver cette
Sde Ligue des Nations et la doctrine manidre de voir. Leurs noms nont
de Monroe, Joha Birret. Directeur p.as C rendus publics.
general de 1lUaion Pan-aaericaine Aucua: date, dt Curtis, n' encore
a soumis une sorte de memorandum el choisie pour la conference.
non o!liiel au Pr6sidentWilsoa,aux Dissenateurs rCpub.icainsontcoa.
dClCgues A la Cooterence .e la Paix tinue A tenir leur conference hier
et aux membres du Coogr6s. bien qu'on s'attende A voir plusietrs
**Le memorandum expose que les d'entre eux, parmi lesquels Borat, de
21 repab.iques amencaines (les Etatsu ldaho et Jonason de la Californie
Unis tt les 20 pays latino namri- publier sous peu des declarations.
caias) posseden: dans I union inter- Le scoatear Chamberlain, d4mo-
nationate des r6publipues amCricai. crate d e I')rgoa, annon;c la auit
wes, conaue ottiicillement sous le dernriee quilt doaneraitson appui au
nom duauio2 Pan americaine, une pacte revise.
vrate ligue des Nuioas am6ricaines II1 y a, dit le s6aateur de 1 0:6-
qui quo qu-, l'imitte et voloataire,a g3n, des p3iits ion amentaus qai
et un mooyca pra.iqae de prtserver autaient dd t:re laisses de c6:6 et
Il paIt et 1: travaui'C etficacement. d'autres qui, selon moo, devraisen.y
** D opuits pes rasrs joars de ure comprise et qu a*y loat paes
Ian orovaissaus t Ia premaIire con- com ta.


r







I
1












i


II


Le People 8t 11


lige dcs nations

P-ur satisfaire la curiosity
de Monsleur Taft
tCorrcrsjonlance tie
Aeut' lurk lrgbuwne
Monsieur l'Edi:eur: Nourel)cli ra-
tioa d InddpetuidCo ajou-a une n-
Lion A Isfswille desnations L, cons-
titution regle lea rappor d des Ktate
entro eux. 1K le rt-g'e aussi lea
rapports du gouverneitieni das Etats
&jid avde lo peup'le tout enter st
tjj LeIti6s ezpieULIO tipule iaeIla
so it le dpouvu.rd respectifx d dur6-
dideut et du counrrs.
Mr. 'f JL eat par constquekt sans
excuse d .avwr '1e.iiint1 quell, eat
la ditposiuuiio cons itutiouuelle quo
ioule le proeLt do Liiae des nations
iu Mr. Vithoun Mr. lF.Aft aurait da
s 3-1 rapporuer d'abord i la d clara-
ion d lidopea[datnce. Ni le Cougrob,
a, le u-aunt o peuvout ieuoucera
uUt3e paL t o1 iolcoiq is do notr in-
dopetiuujaC coU:ntu olle a ei6 decla-
itcd, quuiqo la cotstitutiou puisas
dire, a wonous la qie congr~e aurait
tet~i do CetwO conatitutiun un piu-
vuir funnel do Lire uu pareii auiu-
don. Or, dans plusieurs aiuendc:
wuiuts Jolltlso-i uous lit uEtie Su
propisant at -en fiiiuit alopter ca
qUL GUI.,A
Art. XLLes poavoirs non ddliguas
a aux E its to par I& Co isatituLia
L ni ouljv6s par le aux Etata, snt
reservee daux Et at reeJocuv..neat
It osa wa-iffese, par cJn96,jIt*nt,
en boonie logique, qua ia ligue des
tia ious tella qu'aullo est propose,
foia renoacir a i 0140e 0thso des
VouvoirsL di es nation, ou das i~L~ts
oula Ih ,Ur popu'abioI @1t qu lo Cm.
grei eat L sa poaIVur pauc alopier
cold. La ii g w d-i1 t Lro alopt6i par
.e peuapi a qu ii oi raserV~ LI pu-U
voar do rououcer 91a i'it8psndane;e
dos ELate- L;ais Cu i Iat a iiOD.
IIHERBERi. A. DR ILK
Cewden, N J .!Z Fr'v ier l'.


offers
etclusi;
oe agen
Cy for
remarkable invention. Small ca-
pital required to finance yaurseif
Answer in E gaibh. Diamonl dMg.
Goinpauy, DIllas, Texas, U. S. A


La Malson
Ant. L~absstllse
AUX CAYES
&Mportnaion E ana~ob
k;0aminssion Rpraw aU
Afraira do UwIQ
(?-svemAriou cS Bmt4wtJuL


-aComma Is Coastitneon de Is
aigus tell qu'tle so prismmnt I'aihie
re actuelie, a eoleV& on jAt4 ras
points ondainentaus petr se 0-
lormer aus objecions quo fava ii
me seonabe quail rse=®ratable
poor I maonle que I U L'Sue wit
ajournes on rejetie deaart is 96GAa
m motan s tieoans eulr disaia .
a 11me amble %s si k ligne din
nations ac Is trunt do 4ei xN a-
gn6e e' coaseatee. il vs frt mpien
polar La pais 4. mai r89 .
uaque naasuuDI. PIs rqpoaSaM~l~~a
A8 retrt~ de asiapou 4e'~m~isihq






Em UATIP


Nos Tribunaux

KE amalk --Celi qui rejette comme ral fon-
de le pourvoi de Dolcin6 B6iusancp
Audience du Mardi zo Juin 1919 centre Is jugement du tribunal de
Prdsidencedu vice.president Anselme ire instance de Petit-GoAve, rendu
SaoCeli qui case et sonule le juge sur appel d une sentence ie la jius-
ment do tribunal de Paix de la sec- tice de paix de la dite c mrnune er
tion Nord de la capital, en date du dAte do 14 cars 19.9 en faveur de
8 Avril 19i9. rendu entire viienne Dulcin B13 Laviolette.
Mnrton ct Charles Coupet et pour Audi ions de nouvelles affairs
r stt Chforesoupet At, pour --C St.Julien e* consorts con'rp N.s-
"tre statue conformiment A la loi. ricile Almidor. Mr le ju"e D\ ot,p/n
renvoie la cause et les parties au tend en son rapport, We.Utigtl er,
tribunal de paix de la section Sud. sea observation a our les deman
O Celi qui declare non recevable deurs.le rinistere public a conclu Lu
a demand de rectification d'ariet reject du pourvoi
d'AbtEtKader Acacia pour erreur P. C S. conIreAngele.Rigaud, 6-
materielle poune Edgard Celcis Mr.le ju,'e Ma
Aftiires entendues gny enterdu en son expos som iiMI-
I OCelle de Loretta Fraccois, centre rede la cause, Mes Albert EtliAilt et
Eloise 6meinw: -- V.Cauvin en leurs observations res-
Elase ier6me: pe-invea pour leurs clients,le minis
Mr le jcge Maignan ettendu en tre u ub'ic a conclu & la zaaeatior
#on rappot, le Ministere public a du j'gewent critique
e m-- A1 I-- A I -


.UuCIu a i cooamnauion de ia
demaederesse A sept gorades d'a
mende pour insuffis;nce de timbre
privue par la loi
a2 Celle de L~xama Ge:main centre
Catilia Ftvrief
Mr le j-ge Dicatrel entendu en
son rapport le ministry public acon
clu A la cassa'ion do jugement atta
qn6
Puis le stgC est level.
Audience du 11 juin 191y!
Pr6eaidence du Juge EmI. Eth6ert
Alfaire entendue:- Dame V.Lecon
Ie centre la dame Alice Pierre Louis
-Mr. le Juge president, entendu en
son rapport, le ininistere public a
(onelu & la cassation du jugminent
d6uoroce.
Prsa.dence de Mr. A. Bonamy; -
ari6ts rendus; celui qui rtjette coim.
me mal fond6 le |ourvoi de lMarie
Milord et Cyros Guerriec centre le
jugement du tribunal de ire instan-
ce de Petit-Goave. rendu fur appel
le 28 fevrier 1919, eu faveur des
consorts Allionne.


Tribunal de i-re in4tauee
Audience cicile ordir.aire du lo juirn

Juge en si'gqe L I'ierr'- -mi.istlre
public 1. Sal s
Jugement rendu tr tre; H.Corvirg
ton et It. Osson. .\ltlire en con I
nua'ion. La Sugar con ia J.F.Gef
frard
Audience civil xtraordinaire
Julo en seage G. Lescoutlail; mi-
ris'ere p blic l'aul SaleAs.
Jugement rendu; I s S6.luestres
I#gaux contre Andrt Laiochti
- 1'alTtmre d Ei:ner y Dtj )ie centre
lea Dio1n~ iee est fzixe a ltitaine.
Audience correctiour elle du 1(
juin 1919
Juge en eitge (;.l'ouilh, mmnistire
public T. Agnant
Attaires ,ntendues-H-li da mi-
nistOre public co,'tre Josiai Joseph
inculod da vol de bi: if
H6oe du mninsit6te public contrt
CheloI tn Fioriswne et Marcelir
Florestal, prCve:jus de vol de bLcuf
au prejudice de Dsailia Co:io an.


Notice Mano Nord
In order to accommodate the public. Jean Joseph
beginning Thurad y, June 12 Ih,res Tient la disposition de ses
seges for transmittal by wirel a will esfor
be accepted at the efice of ain ecleee v
General Receiver, Hues Houx, bet- mes de chapeaux et des fourni
ween the bours of 1000 and 1130 lures pour mode de la dernmr-


a. mn and between 2.30 p. m., and
330 p. m.except that on Wednesday
Saturday) and Sunday the afternoon
hour will not be observed.
Rates to the principal cities of the
world are quoud below
Cbicrgo P. 36
Copenhague 75
Lisbon 70
London d05
Madrid 80
Naples 91
New York 36
Paris 05
Philadelphia 3U
Quebec 44"
ban Fiancisco 48
Washington 39
Rates for o.her cities will be fur-
nished at the office.
In addition to the above rate r war
tax of ten cents will be charged on
every commercial message.

Avis
Dans le but de faciliter le public,
les de6t lies pour transmission par
sans fil seront a partir de Jeudi 12
Juih courant, rescues au Bureau du
Ieceveur G6nOral, rue Houx, entire
O hbeures et 11 heurea 3U du martin,
et entire 2 33 et 3 30 heures de 1'a-
pi4s midi. Mais on ne recevra pas de
d4pches lea aprias midi de mercre-
di. samedi et dimeabe.
Le tatif pour lea prinoipales villes
du monde eat tils comme suit;
Chicago P. 36
openha gu 675
Lisbon 70
London 60
Madrid 80
Naples 71
New-Yo k 36
par*5 65
Philaddlphia -
Queabe 40
San Francisco -to
Waahiogtou 39
Pour sle ari des autres ville, s'a-
dresser au bureau sus i.d'que.
En s dod ttarif ci-dessua, uue taxo
de guerre de dix centimeas era pr6-
Il6veaur cdique d6peche commer-


LmA cas qe'as.., esas aqei
Los aScOm S assiciens to la re-
vre -SsM. .coadkuds ce soir i six
bcuras precases pour une rGp6tition.
LAs administrateu:s de la revue
J S. Armand- Paul Lochard.


haute
tables


nouveaul#,ainsi quede v6ri
aigrettes.


I NOUVELLES TRANGRES


Par Cdble 4* Sans fil


PARIS. Lea nouvelles publiCes qon ) lando dk-lare que 1 I-alie es
Ift martin par l1.* New York Herald arrivee jusy ;'A I'e, rne limie deI
innor c nt que le Conseil des Vuatre co"Ces ionw. et qu.u -utne transa: or
16cida de ne ia r, connahire le ne pIuv .nt re mne a boone tin
,ouverneruenmt Koltclihk. bont opr- il se coat ne de dem-ncir I'exe-u
naturdes. Les cbhfs de gouverne. to stt,- e da tra> de Londres Or
mienas ne aoccup4rett pas encore d, int ration de Londre A ars
de la su te6a donner & Id riponse d, a d) a l'ritrtnonf d rtntrer a Paris
Kol' hek, laqutlle d'Hilleurs oet to s'il y a lieu pot r s g er le trait6 avec
,idbree commoe s.t'sfaisante, ( tatre 1' I nmagr.e ( IH vas )
chefs do gouvernements s'occpr t PARIS i Les I-urnaux noten
avj,3urd'hus de la r6por pe A faire anx de nouvelles amripo -t'os dans la
onitrepropo-i torf allerian'les. Lr i ;ua'ion ds gi? v s 1- I r'giu pI
'onseil des Cmnq jpour-, it 1 Atudl dA4eI risienne; ls constateit dei rentre.
'a quetti,.n d-es tront e at de dlion- l s nomnb-eues de g,6vs'es dins
rie. L, mission o tomltne arriva i 'es ranpoti (n conmun Dns ,le,
Dams i Ferd Pacha in'erviewA, de- -'allurgies, A Ia suie d'un accord
clara queJes meabres de la mission. ivec lea. indusriels. la mise en tra-
snimea des meilleures intentions vail d -s divrs ;te'lirs saer assure A
claireront lea allies str la si ustio partir d aujourd-hui sous la protect
ie la Turquie. Toui p )artipnren ion des solda's.Touteftis les jiur-
au aria qui, pendant lonutemno, ili ntiu estiment que 1 optimist serail
la grandeur de la Turqml et Rsont e primiturt ea reason du contlit mi-
trea grand aa de IdFra ce(Hiva, ,i:.r tt de la titude eventuelle du
PAHIS IL. Lisb~2 ne. P1'asoa Crtel interf6ddtrl.
par it our Eta s-U, is. ZURI.CH Prliant au congrrs
PREST. L I npera or. appa socialhise Weusier, Sheidm on atta
rcilla a midi pour N w Yo k ave, rto
o,( oo hommd U P divisions ame qua les pariisins des nourelles rvo
,t homm.sUP divisionsuioS dans le but de substituer It
ricaines et SOJ nurses, Soviet au goavernemunt actael 11 de
La Commission administrative de e
,a G T et les de'gues du part. l:ara ensuite que S mais it ne Lon
ozialhste adoptkrent u ordreduP j ur ~iuerao un scmromns ur det p in-
oltiseant quela question de du ognt ur es o tout i opromis e t iropos
lisant.quea qu i de sible.Poltiaqu meant, Ia situation cs
ion de la demonstration internatio 'clairec' io"1'4u 'qemen. 6-obsc..,
iale sera soumise aux conIrences re.li co iclut: sNoomj so lms obstu!
-yodicales et socialistes qui auront it vii. mas m"mtenss, e i avA- n
ieu A la fia de II semaine entre le, va'. mas it
dlitgues trar; As de la F.ance, dt pour i1 Vi. ure (H VA6)
'Itaie de IA ;gleterre et de la e- ARI -R tO o 6 .--
g .que ( HvAs ) 4 og I1917 7, 95
iARK'S vennrdii 2 Le Conse)i 1918 7' 67 5.oo


s







ei
I
I

i
c


Coavocatiesr
a
L's memb:es du Co-mr d'organi-
sation de la fete au profit des incen-
dies de Port-de-Paix soat pries de st
reunir dimanche, 15 courant, A 9
heures precises du main, au Th- t
tre Parisiaaa.
s
Les 3 dernieres soirees de l,
Melle Foug6re 1
M. Madrid aAnt c-t In JTMa I so .ec qua de-
vait se doncnr .auuLirJ nui Csr riLC:ro A 1a. 1 c- g
ir1rteC pruchaine [
DeL)iir in l.Mlle ougre u aoera, en .i:trndant,
SLe v leu r s-.,victtc ttlr' .:eC; e cs.i iL
Avec lei dal s;c quie oI l .cri:.il: et les In11 t
gnitiques ICll aL Oiis ., C ril LIn.U. SU.O !C .1 IiCUSA Ilte.
LC'ct I uncz des 3 dcrn.rcs drr e N1ciCe Fougere.
Cheval ega e l
Le sousigne declare que cettenui'
un cheval ious poll rouge (criniere A
et queue couples) s'estechappd dela d
,our du LycC National, Bonne record I
pense A celui qui le lui ramaeera A 1l
la Rue des Fionts Foits chtz Paul b
Bouchereau
Port au Pince le 12 Juin 199 g
Charles Bou hereau p
A teudre
Un jo'i piano Pleye! a G'and MA- e
de.e a avec S urlint in dessous
S-adresser, Gracd Rue, No 924


Service de 1'Etat civil
Le Se. vice de 1 Etat civil de cette
ville sornpresse de porter a la con-
naissance du public quo la lot du 2
O.tobre 1918 en sea articles 13 et 14
eat moditiec pLrt la Lo du 2Juin 1919.
Art I i.- Le tuif des fruhi a per-
cevoir pour :es ac es de I'Etat civil
est fixe come sui :
1o Pour chiq-e acted de mariage
G, 750
20 Pour I'acte de declara-
tioe et le publicuions 3.00
30 Pour chaque acted de
divorce 50.00
4= loih upo aLct de na's-
aante 1.50
Z 0 Pour un act de d6c6s 1:.'Q
0 o Pour cheque transport
& domicile dana leavilles.
ou bourga 40.00
o -Hiera des villes on
bourge, par cheque lieu
ou fraction de lieu en: a
plus 1.00
Port-o:-Prince, le 13 Juia 1919


;upreme des I'uissancs alliess et as-
ociees adiessa aujoard bhu i 'amirai
Koltch kle tCtgraamme suivant :Les
euissat ces alliees et associees desirent
accuser reception A l'amiral Ko!t h k
Je sa reponse A leur note du 26 Mat,
;lles soot heureuses du ton de cettt
eponse qui leur s:mble ere d ac-
:ord,quanat u to d avec les propo-
ilioai qu'e les iui lirent ei corit:ent
tou es its assurances s itasani-s
our la hberte du .e tgouv-rnemen!
et la paix du people russe et de ses
vrisins.- Eiles soot dci.jees A don-
aer I'amuiai Ko.tchak et A ses as-
ocies, alliance m nionnee dtas
eut prem tre letre sigg :e C emea-
:eau.
Pail v:adredi 3.- 0:lando par-
it dans la so ee pour lralie cu il
e propose de ai-e cononitre au Pat-
ement, en con t6 secret, la miche
ics travaux de Ja Coualren:e et re-
;ler ctrtaines questions u:gant.s,no.
wmmeLt celle syan. trait .ux pre-
autions m I11. ies envisig.es sur la
rontiece de Cornnihie. Le Gal D. z
ui accompagne Oriaaao cont.6lera
,erscnntllement ces pitcautions mi-
itaires.
* L- Matin dit que le Conseil
es Qa t e,n ayant pkus de dCcisions
e fond A prendre,Orlando peut sans
convenient, sabsenter. Ea outre,
a transaction 6tant devenue impossi
le sur la question de 1,Airia'ique,
) lando prit acte du rteus des You-
os'aves d'.gter I arrarg:ment pro
ose par le Colonel Hou&: etTardieu
t approved par Watson. Daios la
tire quil adiessa avant soa depait
Climenceau, Lloyd Geo ge et W -


Livre s'erlirg 29,6, ) 1...i 64,1


La St Antojine
La Wte de S, Anolne bat sor
plem Dc u 1 heu s ce miAti, Is
petite chApelle ne desemplit pas.
II y a eamesse 5 heures. A 7
heur s g an'mcsste .eIib.te par It
ch iloin jaz. U chplpeie est- attisti
queme. 1 uii cc e dc- Lo i pioiib b ei
poarvus oa;t ele w1U irie, ..ux eUvI-
rons.
L- ifte se po' 3nrge-a oute Is
jourone
Ce matin cha-miane r~union ch-z
Ch rles Yp s y. union d'amisqu.
se renLon A 'a c cnp:le S Ai.olne,
ont 6.4 toul h.u'ruz de t Juver uoe
mtison hop.t.aitI c--i 4is onut 1
rcui avec uoe cour[oisaC partaite psi
ia plus aimAb'e us families riblies.
une des prem 6-es dans le pittores-
que quariier.





CONSTIF AT' ON
prencz h-s
OMPFRffike
SUISSES
d D-LO-IT, P I arinacien,
111- I 1' ,1 l -A goisio
C'EnT I E 1AtILLEUR
LES JURCAIYFS
A., w.PIT'.US; 0 nr-n-fco ALH-1N
&h rirsel dii r ,t. VIARD
.-'O fi *p hi. ""rr~C~


Beurre do table amerioaia

Voulez-vous bien dcjeu.
"0 ncr chaque martin.

-I D(t mandcz a volre
fourn'isseur du

Beu rre Crema

de Lopes

D6licieux par le gc0, abopdable
parson prix *
,^ En dltbil ;Simon:Vlrux, B. & 1. Sada
Co, Lope Hiyera, Victor Mangon6s etc, etc.
L Preetsmann-Aggerholm
-*-


t

I
s


IFaits Dil

RENSEIGNy EN'a
METk.OItQLOG
OBSERIV vr.t

S E I N I t ~3 C O I ,C
SIJU
SEMINAIRE"COLtIGE
Jeudi 12 J uin
Barornltre

ie mz li at~cle


Ciel c'a x ]a maur'tecx nvem


P;uie d'crage i h I 40et4
Pluvicmeire 37 3 um
BiromI tre en baisse.

Pessions de rctuaJ1,
A une de o es d~rnimAeW
I lo C'nspil dEtat a votd l. j1
Irrvo:t Is pension do etrmoa
loi w e la te siiuile d' i ODIN
nontrse 'dno~ea do selqyc@
425 LOe b6e1icialre d'ume
e-4t rAput4 altein! par I[ alhjjgg
par consdqve itinaple &
sormais eucuno autre fone-io
I )Ique, A I'ex.eption deo ri
ilec Ives et de colles do
d Etat.
S Lad a sniun & l &g peso- n
Iorg -pa e ti~r aruoto d- 1I' reii

.Nos Fo,1v& dc le ulvjr
II y i d~sor',aas ui e Io q&,
W itqemai Ic m Ia eopoiatijo I& deI IN
de pouvoir Cette lui qui cook
umtIcIlesa prfvot q(],I'& laoliat
-era adcuis i repr~deLt~r lei
en luskICe de pail e'sl Wes
d'un cert 'icat d Ilnscription, e
:uet du ibun:l do Ire I
le luo I cci iii at no poairr 6n
vr que danes leacoociio ul
par la pies tie loi Lee eav
paaires. lea ltcet.cIOB et bm
-in Lroi', lea anci eneJgss
t)unaux a wupoaieurt, sic, 4mia
souls qui ont un titre peavem
cer Ia profesrion de foo"d
voir don't le nombre eat ilM
postulants a oorat aes rta Au
men don't le proirlmani mI
A Ia I1A.
Ma. q -es de Iabr~qm
L% lui ut aica.t d'e6r1t.oth
mai-qu a djt labriqui die
(tout fabrcILa it, iduitriet
Luei i4drijI a It d-u di d uivIvga
aart h indises ou pruJuits Go
4e mdrquea spdcialcidO
uea mwarquea ptuveut 6tre do
Ldessim. Cepeudant I a
Jaedailies ou iwuipriesofficie
iorales ou etivrrg-re4, doI
que tousta tiguses c Of-.aaaZ 4
tale ou Is decenLe p.. b40qw
prohibzab a
service Postal
Poor arriver ia netre tin iff
mcnt insupportbles qui se t C34
.ourricr du ZUJ, %4r. LAfICIiiapm
dcs Postes Csi p-Ai Iiacr POUW MIDW
ires points ou sA p csn.c p.uct lb
L'Issurance nous a c donofe yi
urgentes vOantiftre Frases ppour i smm
du wrvice.
Si Dos Informnaions soul cmaae,
prisc d Augmcnier Ics ,ppoincrouIL
agent-, le tralic ayant consijrablOOM
Souhaitons que ls ilioris .ie i
courohors de success afia quc OMMaIII
irons contre i'amportarnt wcrvc;c d wi
rtorgCalmsttwn..
UTn drame A la rue dolV
Un dramne cpouvanurble mctU
Ituwi, ies hAbiruts de I& ruc 40 I'cI'
11 4:LAi en'iron Ii Ireorures quamd
psohrnc iipasie s c 56 ircNzhrcw
ciiows s'cnvenithnerent au point 1K
A 1A hgure de sa teilme un IhCOP
Je I AcIde azotique.
Des cris teteutirent et Ic mih&'O"
ptcre, secuupA Il gorge.
Les c!u. i vctUmcs 00t itc, dki
d1nI4rrAl ou vers 4 heures dii
ligpiue expirAit. Pa x A So im5*
Distrib'attion de lo a
\'ous 'von idnjii-ir avcC.. IP!lr Ac
iise drns 1A distribhh1i1ii 0 Je 1 iA 1 Jdc A
,'Autoniobilc tA1uiori1iii"u dc uci1I'
.haqujc oursk ICs nonmbieus Abo In
k.OI IIP 11)CfIIS a qui de droit.
Nouu .avors fA utre part appi" 4qO
ont eni droit J ligcr des domrlbaw
CXJct dc (i.iLt. Gar le a ic el
prtvu ct restcisur le conptC IU'
Lie deliciei0 r14al pr If
II aruz recomnm-ndci aul "
itemziaes tes bonbons Iabriqths F *
nard ct qu~on ut tiouvcr am 0
langie des rues sirou eti I Epi
.Aai icurs. -(
Ivc: A- plupsrz des boobO D.IS
Les enimrni qua en on' gidid I
ausautance cosaime ler tnnae dii
Voleur eri
p~sior de lEzt, ped du tilliI'
8D5laodr, UD gesdartusk,.e
qbld poursulvait. AU*2Dio 36

CUe dipdsbe dc Fczit-CdA1
mont d Latond Iligaud~
A non ami led frreS
rrnr rot ous ,U





# MATPJl


M~g, TuJ. LU nrM iTuUMM
IlSM 1 upaUUK UK I T9UMNI




Souf17n fluency du a"MMWKOSEREW11
LA TTVX S8 CALKS IEMM*DIATEMBNT
LA VINVE ST LEA SVKVS ?4OCTVURNES
DISPARAISSUNT.
L'OPPSIULSION Z LM POINTS US C*TJ
S'A'ITENVENT.
LA SASPIRIATION OBV1RMT
t. PLUS rACILS.
LAPPETIT EUVIE MT.
LZ SOMPOYL ALtAPPARAIT
Jugs rnmCM
zr L-9MEIC 3OI t4AISSEIT.
44.
IUPLObd DANS LES HOPITAUX.
EuuAIDt PAII LA AJORIT9 DU COrPS
*&WCGAL FMANQAIS. APPRrtCi
PAl RPLUS DI DN.000 MEDECAIS &TRAUIR
MO4DE D*EMPLOR
ne cuilIIiD 8 Jcal/ mahol #.I oir
to hub. dw IS Inlee Irqaludiftaruuie
LABORATORIES A. 3AILLY
i* r, mug, L? Dr rOmi, PARIS u *-


l ~1t II


Fjt Ii 1111


Assure vous confre


1.1 pb !I'


LE


F') z I e


FEU


compagnie des Efats


UIlis


La t OME INSULiXINCECode EW-YOQB


Agent General pour Haili:

Eug. Le BOSSE, Port-au-Pri

rrof~gqz votre Maison, votre Magflsin vos dtnpos au t:


ice

nau le


Auaun frais do Commission ni de Courta e a payer
IFetscqiptcil-vous satis fruuis par correzp'iiaflatice Lut
'v'e, cz (ie i8cilr votre pro bhclne chrcp


Cerele Ilel evue Ordrc du jour
Les me Cercl B e R pport du ,Tfiisorier
Les menrt;" .iJ Cercle so t ccr- Rct.ouvellement du Comilt de Dir(c
squ6 en os cttbbke Gtnerale Il tion
r~dredil i~ ;cu 'lii)3 heur~ sdu 'oji
S'il wv a P-o Je m jorit6, Ia s-
cc crI re V d'e au lendem aiiN t
*ed, 14 Iu.n a in m e hcure et Notice
one 2ernt v J A mdjojlt6Iwt st pas For sale Ovcrland cobn!ry club
m .tte, j a ce dura dttfitilavr automobile tlAW car iMquIrL C)*tef
int lieu lI t j i, be 15 tut A diA mrAster olfi:e, Gendarrnerie u HAiti.
lUres i a du quen, que. que woit le" Please chirg- to Quarerwastce'.
5bie acs -ic;i.bics Gendaz incae u HAiti.


Eug.


LE BOSSE, 95 Rue du Quai


i\enierciements Avis Commercial For s -le
M111C Vve S: Litw 'C'en NilntI Ford runiabo it tor sIC Il
C1;1e% Le public e: le commerce oedII
Li~cu Mitheu, M et Mwe excellent condition C-AD be 1)4'U ht
hteZ t CL~cr, et C, el 1. i: I.,avists que peridaiin rioi 1 b111 isece'at an udvaulag-jous price.
huuz et lCLr rexiIt', I ientS i. 1t Iivdcn Fe w a Mr C S Mot.sau o aura la (irec-
I~ci'IJ kC iaetnbCllre) des I'u ,V n P U
Ct WLA I A ; i.ii leur ont 4' el: l %, ,u i 0io gezwi ale doe d eS aaf resuIFord A Vendre
Ic teIIuIognJIC ~e bv IC l 4br C ynip4ih A ~on Ford A deu places en cex
nor- J e ,cur rigrette -t-kLML MAAIIiILL .Ide EIesse Monsanto t 11 -II 1 etj',peui IrC ahe ee A I, u
ivucr !ii Ic c siop un de leuis s.ncr, rC:1
,;icnicsis ct de ccur protonde yxgr: :ji Port au Pi'ce le16 inU1i9 PnzXataita geux.


stock de Ciment


C


Savon.


Achat de Cacao colon.


cafe


Sdward M. Raphel & Co. he


e


ril p1er' t


ec Ejport


ICTO R I L


REVIEW


PATTERNS


Grande Revue & Vente de PATRONS de MODE


SAgent


et Reprdsentant pour Haiti


Lt ieuncs f slle et cl 14u fcss '%tulutil fs Lit h tL, di L COLlUle ; hs I cV Cdo inile voulaul que leurb hhabif et crui de leut eiants soi en bin fails ea comps
If rode, sat-s comer' l'corcmIe huile str lea boidereaux de ccuture ; lea Coutuwitres dtatatisl armenlerr Itur cliente en donvnin leamodes lea d dritres t
une coupe impeccable sonl prices d'acheter leurs PATRONS chez nous.


joit notre stock comporte 2,000 Patrons
ons enrichir notre collection des dernidres


divers et 1
crEations.


UP to D TE


et chriqte


lenons a la disposition des int6resses notre catalogue general de Patrons, notre catalogue d'e i1igII3ms i de rochet et de Broer'e; et anou olfronu
gratuir(mntn A nos aimables clientes notre catalogue rmensuel de modes, monorant de joles gravures des pairous en stock.
1 prix sont moadrds, n'oublies pas de faire prendre totre catalogue ou envoyes vo\
Se, nous vous le ferohs avoir par post. .


Irs Etoffes Pt I is gain:tures pour ios toiletles.


~re atsi


plus raisonnai:ie,


jrand


Gazoline,Farine,


mc Is


naOls


ete


I


- r


_uplink.


a



1-9 1 a V -- + -~-~~


~att;DjO.rt Spios frouvo


es
14


I







LE MATING


.S fralcho &t pplus dpaonut qsu'
drieur.
Irnage fiddle de o bssuel Eternelle.
Dee yeux profonds. revurs, ennch%-
tours. .
OQ lime, comme A une vier,
Vieti boir. I'eau dc vie.


: Viennd



Macaroni Ver

'ACIDI, E'S (Su
iE

JOHN I UIINS 4 Co

rcrl au Piince


L.1


nt d'arriver :



nicelli et

rffrs). Quality stu I
N GROS


LOUR%


New' York


Protecttur d.,
ho ST LA OP
A CR1CME DENTAIRL


Qu prad donc cette belle creature 91
Zino- So sant6a et de beutt? w
COMPOSE "'MITCHELLA"
POURQUOI?
Parce quoe l Compos# "Mitchella"
r dane Les iormts '.'ulues, perniet
rlis malade affaissee de quitter le I-
oe ?i eprendre Is vie ctive. hlIe tS
jent renaite. em.ehllit, et sa !-ante
Borissanie lui donne rang parisa Ics
fermnne saines, fortes et itiliei.
Parce qu Ic Composi- "IitchellIa
cot le meil~eur tonique pour Be
lemmes ean ginral ct particuliere-
ment pour cells jui % ,uflrryeit dr
n.enitruations irrigulcires et doult'u-
reucss. pour Its dibiles. les nertru-,rs.
pour les ecxer'1es de travail; c'est 1,
rermde .Ui doit av.iir toute Icur con-
'Uence. i est purement tegetal et se
rend Varanti: c'eqt Be medicament que
doit prendre tutte femme souffratit de
scs malaI,'- s9i redoutes qui provien-
retIt *'L..e at ae geinerale. N'ad-
rnet pas d iq:uitalent.
kn titewedati, uItutr; e- 1e liarrra-
:I~ket it c, et 'e. r 1'47tld Mg~ae
86 Rue R publ,.aiie 56.
Foar I& vent* en groo. s'adresee a
RA1FAEL FL6REZ Z.,
2 Avenue John Brown
Siti fAgent r I!nftl die !Tn--ott
I M.IdiAl du Dr. J. Ii. Dy
Bufflao. '; Y., E. U A.


L)elicieuse,


rafraichissante et Efficace


pour la


Destruction de tout les Microbes qui occasionnent


la Carie.


Elle conserve et sterilise la Bouche e'


la met en parfait etat


Ea 'ente ,


Phaac A. Ewald
\ Plarmacic A. Ewald


-J


Martial A. K=r, Ph..IS
5.uI D jcsiLais


'Prestone

Pneus et Chambres aAir


L A surface Non-Skid de
Fire-tonne vous assure tine
pri se .t-e partout, ainsi que dei
kiNlinttles wHiltionnels de ser-
v!'e; le corps ( U (a c.rcasse)
eqt fort et otiitenant; la qualitS
exce'lente ('1 caoutchoicdonne
un roulement agrEable, une
t>,nne traction arnsi qu'une
protection remarquable Al'auto.
Un essay vous prouvera Ie
sud-dit; enaxiite. vous cuntin-
uerez logiquement de vous
1quiper avec Ie Pneu et
Chambre A Air portant Ie nota
Firestone.
Les Chambres A Air Firestone
donnent des services de
longue dur6e car elles
conservent I'elasticit4.
L.. Pre( tzmiani u
L Aggerbo!m


B, pri'aenaan!ji~olr IHt t


Fhbcua Time al Rubbu c
Ai, Oo.ie, L.U. A.


- -


QAY EST

Que 1s amp'! urs du S-;,fcrlati se
rju1uCen' ,e l eB r cac Gs t lGentrre
viert d avoid tI aP-te rzclu'ive du
t mtuz tb c ( E oto) Ile mf iiku'
de itU cS ,pcrdtucton% H tifnre,
dont IF gCfit tt Bi'3Cme re diterriot
en r:en di :aftilail de Ia R00ie
/ Fiot 4 tsr u\ d, vors ccci au tfbri
c nt vr, in rt t de u'irite Mr Marc
Sget ce de -M, !. 1lome Ade. R pit.
sertaint gtiih'rI
Vous po~vv z vous dre,s3r poUI
nimtrotte utli udquartlod au B v
des Geniltmen a l'ort-au-Prince qu'
vcus p-or %: comme lot jours soir
et prornptituere dan% I't'cu ion de
vos ordro t, chzit Mr S'meoi Budir'
(-Oraivc, t au Min: ger Mr 16r( m
Adr. St INI itc.Ce'abac prtseote avtc,
g( 6 dans dtu% paqutis dont I-on,
de ioo grammes foul pipe et Uo
. utre de s0 gramm(s Four C-g tittes
Olplse toute Cs3France.
PoLr lC ccup. rous juet ficsI .,
%t\'j+C tcmb.tn jus."-le gc iter Cest
v ; dopier.


I"barmacie


AlLbrliui-EWA' I)
MAII'iL A. FETIRU, Ph. G. Sue
cesseur
Fond6e en 1850
Pro'uits ch;r'ques d's mcilI
leuies Usiiis de France et d'. me-
rique.
C.ieme Deti f ice K n as
Parfuierie frar cis* tt an:.rA
caine.

Pet us' Itrcg Store


CE QUE JE SUIS
CE QUE JE SERAI
T or erhie et rederie4e
Tonurs prifirie et envite
ORINOKA No. 1
C !St 11idcale Ioti'in-TTintiire
I- pour teiidier les ie' ei bxl aits
et leur endre ia couicir ri-prim-
tive bin, taichCr iii ICS te I I tsi
na Ia Ic.au. *est tine prt r.ll-
tit 11 llldfg411C t vgvtatle de
j~ g .nid iricrite ct d'unikerselk'
T1 rlT1111(ct B I:)!, ic ie l(g'ie lt P
Nitrate d'Ar ent.

ORINOKA No. 2
i P tr (It rtr itre 1, 'ti 1i
cL.rt:;'e'rlJ u rt- -
C~. r : ICCI ; iur-t; C, i, -C- Lit
Irc!ter !. j Iute --a le I 4
I~ a'o.l f' '.afP"!.E*, ql~'! -~~ 9n
it Pa,,"MIwj.
Exig~is la marque Orinoka a wvay
iaour 1*ticie,

i; The Orilnka Pharuacal Co., Inc.
P" To k.r U. S. X.


JEn


I lee pieds vous fort suff rIr,
Ssoulagez l'inflammat n, le gmon.
fienient eC cette me ilcin irri.
tante par I'ap acatioa da' Liniment
Minard d'apres I.. direct.W 'nj. ous
trOuverez ce merveilk'xa inirmnet
d'un velout6 adnurablt d.is touted
les pharmacies et dan i-s poad.
paux magasina. II ui w isq raftru
tit. ne tache pas. II d'ime
efficacit 6absolue I c~i l, ft
prupriet~i antiseptiqut er d ,tjve
Leftet eat presque imaw :..at p-lu
dc douleur aux extritmiti ajes
0% Ne considtrez pas le i :-hre de
vos varin efforts qui ow' preLCk
assures-vous que ous av- ie Lini.
ment Mlnard. car rien ne -aurait i
remplar. &
MimarJ. Umiment MIW. Ca.
Fr~mle U486 Mw. t.,u 6. a pm


NIMENT)
~- I


LR O
Fran ck J. martin
face &? la Banqi e Nationsk
Po r t-au 4'l. 1i (t


EIii-cinte chez
,%I- Fav~iart'ioP uaid- IPharniae 1 ai isol Pihari. dale I ttrerit


(%%

5'.

K

'F


cl-

t,'
I
I~
-


POUR 4:.OIR ,

'PORCE-ENERGIE

SPRENEZ


L ER-WN" O0l




ICmdmInS wwaw.
nPFUmiusuW1, msgnw
DAPM*WU DMNaVEUSS,,
NEURAFH ICMIE,

aUIIEWYSM LA VITAUIlY
A%(; i C) AWVICA ..iV I'Ii ACEUTICAL (RP.
1.5 .3&KMAN S'-NJI)VA YORIM


J'&ir iovi1"s con. w.urications : Ecy ir 6 Fzul I irtu


'r Andre V


Sentlil


Laboraloire Sejourie
1Ppration de oteste snjectlablev.


0 0 SAcessor iALBERTISDNEWALD L et ampoules meOdICalrw
P1dis h i i ue csle:.blshed 1850 2MD IS 'IOM L'ExPOSITiOt4 DR BRUX2~1- 0
AUPOI LL d'eau do mer Iotoniques adon IOUQU"
American &French Patent Me. e tot00
dic Des Beat bemicatls from Eu'Lsesu do mer quo quo none eirployons ate soin
and1tadel& do Medo laGoiA Nous fainousoremerq"
pomeu qsfcs i'oboerva'ioo judicieuse fooks laboratoires 1U. MIL0
pba m aceutiques Ae icon piewrplion,% filed. eq dell ~ed O~~.W~ rrlsrmr
Frenrh & Amerie PerfLum 'es u do mer jectable doit &ft do iabrication ricete PfL
GiROS & Dg TAM 0 s"Prnrh de Amrrc~n Pefumeo rc pl De nowbftsss attestatic'Dponass
Toilet W ut-it. de ceviel an q e n pmuits ont dannd tous es rsuitattss ee"
Phaimacie JOSEP~H1 LOUlRUINE Get It at I-'rruo SPEC AL1TE -.Serum nevrostheniqu.
iscy In is of Temp d~ ~~le vCe sdrui r6gularize les changes nutritils. iS a kit e.
1635, Gralad',Rue ou Rue JM'publicalne Uni bty, 1'111wibi P Pa. acC dadsI& nueurasthft* la tubdoukis


bonboi


erieure


'00 IEY Co


--
L
I


Ammmm -- 7 I


I


9