<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03434
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 19, 1919
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03434

Full Text


gow -&Wi-Nu 3491


Port af Prinee(Hami)


Lundi 19 Mai 190t


Gsre~uR -a'Loi RILTAIBK

IBO NNEMEN r%;:


,LflT-AU-PRINCk


DEIAITEM CENTS


ETRANGER


20 )
ti00


4 8.0)


Quotidien


0


LE NUbS R) 15 CKNTIML'


Los announce sor t requos
A Part-au-P an-c &us bureaus do jeror
A Paris, chca L MAymnir & Cec 9, Rue Tra......0
A Londres : ch z L. May ence at Cie. 19, 24, 95
Ludgate H
A New-York Uniieraal Publicity CoMPSMY 4 Wr
14th Sum

Las *@wWriI inairds ou am3 so sow p"rio


Un Iluii admet tquefls'
Provinces soitnt reau-
nies a ia France


Sails1 rl lr an3 fbli' (Ih tarla rc psew
Weaat nous travorsons danI-- o qui ta I- plus rhjoui, ces' d'a- amnericaJe.
itemnent oil eSt tiposanI s "uir i'enisr clk isW' cii CUI) Litrux tn)
os Be Foril do!inc iendez- particulier. c.)m i Ii la nrarue d-, ..
gas sinin 4% atfiI'dB On pre- lit o L 181Lieii, I iii Aut ianot iii de ,.\ei't" Iesl c.,tr I foHnal de Venne,
,pisr des otiets exV)5tb par Cactivite itcilidiii. CGia unem -iI pas EdWAid Berustta., le \ILux letter
nos COfl d 0DCct Mir Andre .0our leuiiloritu, ij recieur Ftapits iocial-leniozrate alleinand et in-.m
19, un gat-l de F15 ara& en t-et CO tnttatiw). ue IiotUvtz Vous bre de la d&1,g tin a zmindt! au
1 ir A. Dubois, Un hoin ne tas counuan 10oI, qdat3 'tuikto de 'ong 5 de la aaiz, a dit que si un
, I& ierre Inaute et crayelise ellea exrositioris est inco_.1 stajie redLrenduin avaiL 1 tu aul uri Iuin en
MOt scuIpt~e, le pretnier a U' )re (fu elles cus Clintit' t uie VIai Alsace-Lorrait, une miumri nst ma
it trots butei d olticers da- Iisractiou poir' to public, maim au t tde la populit.o i 'oteruit en
*gueire et lo ecoiJ, un) )uitit de vueC t- 'riuiiiiqie, t lies su.it fav, ur de la ii ia F Auce.
eat bibelot. 1) Sutoun treti- eacuoe appelet: a Iu usatro a Is Lav` Ur de la aii.'I.o di a I13ne.
gat-kte que ces objots n on t.)is parwiu les exposai s ctt espriL L-Alsace-Lor.a.n., ajoute-:-i.- te
1"leur, pace p its ti ne lson Iiiivovntlon, ca i-sOan die pott Ceto I- pourrait pAs e ua etl a i00ono-
sopies. co.,ann, ,11 '.1 dasit A 1einotit et Cetto ItIC-L A1 e e au Sti n-M_ P r1equ t, dins Le C ', C p.iys
boas e.upO:O!; lull cU Sxinl Atou1)e 'oit k ecULIorxuI jue eraaeiC th.t Lc .d Iriuigues po.+.ques
1e d'en taire et a'ec de I Lie uU p 4 e. co: o niq..ei ins 1ii.
%00at, a dt4. faites as ak l 'i- lU -t iYt" U IS110i n15 uJtz Ie CGoa- Herr iirn-reir dit qu'il aimerAit
t ntu ivous Jon ierwii des ye tiut -:.ea .i 1', dAn s )Yi obuv voir rAliem igac a'ubuaaliiez
O4e Pr( ch 11 P D121 1U. lad'ictl 'J.Aliltivte t1eiot I Vartar des methodes et dareztives po-
a veiyi- tie s~ra t-e- 4 s iSdY' S ddlu Cetl volV0, lie IIIr11(l lera 11L ques de I empiiie dct;hu.Ei iI d],Uu
!Iander tsnt au j-twe e L). iit iid Lide lee lire rerouvtltez, ctia-iInh.
& Dibus, et a Iproa je t-)w'jue annee, dans tea pripiiziaites ted
a expos-ri t l- d. n exhI h ilies Lie I )R-Ilubii-ud A el Attran"hssoas-nous des aXtusa-
GBUV es or,'rialos ou L* iious piPotis tea 1 ouvourr pubalca, la satio is qua, pendint un graadn ian
s. Dana s c i a, re serait se Guiiiiuuiae et au ti le o Commerce Lie bre d'aonaes, oat Lparayst notre vik
ro d'une fas(on tort rcgtuet colpteier dacs Itni ensure du possi- &conomique. mais diuno.ims les 16
Ie but et la portee d un, bie, atiai do ttdtie, a 6vOir Ceob pirbloas que nous av.u.i piomnses
Wsition uin nWest ue r?-7w,- zpudiwiuua plus ianLress.u-jis, eL pour les dommages que nous avins
mdez-Ie Dien, regiounal te i~urtoUi plus U es. hiiIs dars !es ppays devastds KRfutoas
)por e qu & Iexhibilion pu- Lt, rnai,.tmant, 't vous tous qui ies inUuste accusations poriees con-
s procluits agriccles et in
do eremei., utie qu'& cell. VellL de pre idrj part a ce to expo- tre nou~s,mAis par d.ssus routes cho-
S,0ous voulons b ell croire. at ion ierdintous cultivateurs, in- sis. ne taisoas que peu e protestia-
ogurent cet.e prerniire ex tubtriael at potassonnels des deux tons.
lr le to 4et a tait acdiossi 6exe, 4 porwetez-.noi do Vous feltci-
Dmes q'n on -pass qaolque Le[ biou aincoretnaut. Tois, o uavs,
l'6tra'!er et a des dames 'V"L plus ou inonas prouve ce que
bis artsatique eat bien con- vuus puOtveZ atiare t Coeat beaucoup, B. Martin. dcl WiO
foriner son comnhtl d'or- burtout dens uno coliec-i'ite commne
et le jury dc-te Expo-'a notre ou iu soe trouve aml butte! Rue des Cisars
S Ct le uryda ~tta Lant de torc i dlbsolvnouea. Si,& rtijn Thonam )
anas Ce cas,ce quc le viens ;hicuo d'on~ra vuus, le jur unac Jusini
a pout eiLre a tour adresme, (hcu Anciennes L Jr)n
tpo euiront tout do suite iordo p pa une prince lots f nds'
part, aucux dtentro ceux- 6ant inauftisiuts piur la faire tt! Pommes de lerre, saacissons,
unit porter un jugernen at, i duancho ptoclhain, a ta procla- jamtibons, /,tutitave gruyo'rej, hulle
G lea Ubjets dt er n ul p eur itlOa I des i1rix, it y a des iouns en /erbla nc de 112 gson. ,nantt-*
l qubjetstionca. cuipturs ma- eIo uub;te, ch! do rae-, 'n we Globe I, :?, 3 et '10 Isures,
& question ici. "ruus ils ia- que I Jue
Uteul quo mlo que [eut recti 01 itz pouiL, cir It eL vrailluneOt h inalstuit var 11ficlms et par
mexcumeront do Le dire ici, iwpusCsbue quo lo Jury, a defau
our eux, maim pour le pu d une pritime, atcOrda une uenuatioi douzatne, bearre Chaloner et Uar-
rnt lie couitst-3 na a ClitL& C(Jo vualIs el patlticulletie tram, biscuits Soda de 5 c W8isv.
Di A ravaler le mndrite.d'aa- CUepOuLdnt, 26 1.ialkie LJlAL cctu cqut' ce1ut11celte t itbittes de 1U I'ies.
expomants, nor d Ynon c Vu U5 ifau dasj ii vius arravait Li o Couoluee 3 c l 10 isures. Jloubiobss,
In dipl;m,,x. cerlitacts ou it OUVer c 'aanm.3 une legore souffraa- s,4CO'ISI SC fari de toutes ies titar
Rit'du~iOll, Uinsia uniquemeneil i dos vouiloamiour piupre pour Cc SL'fSfase eLufeteiur
BIlue le1 pD~lu petitCI~Bl tt pout 4U.J5CL~it) Z plc.~re Ulto 11 J jatiCtI ques, prices de toutes sortes. can-
Itlee le plum pet~it tfluat pout lue v ujis cit oil i z 6-re utie it j istict
iieser, me no par un mo AVoVLi eadaa, tiW bimi, ebCtlS qu, tdele, MUSCL*L. aants ttusI. gill*01'.
loncur-Fg. men. Uuo saint I ujyiiiO jJU u Ique, a Jerewie ininxu i u auiliaei upsseprlHluif. &SCic 6&6
!On decoulervi, co qui Be. quo uialjaLue quei juIy uu uOtud ab perteure, pir doazatile.
I 1e gage aisuti du suc_ AtjA appitotLi lis etlois tque viU,-
I futures expositions. A bu tOUs tWiLs pour pt luckier a coLt lwss ces articles sont vc-nhsi
"Ot tot IQurs notre vimate iPUOILiUO.ie. 0 atd c W VOIx, flu Iet-
I e Ce wuomeut devant dot. wujL zneaowiets recd un eu gros et en det itt ci aieS /JI ms Le
Ogoda de Jean Bilnchel. public A votre tlalt t, i vos wetrittb eprsx de L place.
,%oai do protnemsso : Avant CL, tuCu1t plus, a voULo bone vo-
IC gav;in deviondra 1n lote, mauis laquolle ceLe exposi ioun
fimneri e. hous paseons aurait waUque.
IPWees d dbdri terlee on- A vendre o u A; lotior
pi~s ti brtylezIre, Je "J te e. rninerai pas sans prdseul- e
1OPies du style frat.;iira,I
tanroe. prIa utse Claaaa LsLet- a r IA l It oid Jfd owie O ta : a Uoe construction tii j& Ja irn 31 en
Ct fer fo g4 fabriqute, IctlliS Mini byriaque Glerie, au cd-I el, li CoIuyosSI~l a
r141cber Ot Ioutre par U Pa.aUe S eeuiaunaalisa qu'#Aa CoLtalte, aJ mades iO aites, e upl doItsi
lot deal, des forstruiLs tU lgaitibahtul, Ies Ilus vives 1'3a1 0;1, uui I u hir rf et d, pu-em atle
Vit1I0n, onou voyoua det bLa,11S SPour ttijUCAe l a auet wharf te boieiu
t~ln pe pos at et. let- gi ix It .quBe.donnaint toc
B d Nopel;am, dles b~joux elLOt belie exPoa t o u. I-L; bit n peu dOS a L et t:et IqeC an granld em-
4Iq de S oijioy; alicurs de hosa quo l i U1t %a Leaip 1 t 1urdsuxmoeruungrand m-
It des Ctgsre, D. 9*- leaiciuttionis aupies de L')ue IthaplVaCeweL coitgu, but'ihut ptU to
brbro de PLhilippa Adiian poitiC squi-ts ds aO t doumne; maim rllepa ion Cii ,Jats[0 IL all 01
~~Aaw~ doMin Tuanoc'tt Ltuuo~juis qutt~juo Chose, qasnal cuiustructioas 5upPvla1nlltbIC4:s-
Pilies qers do Mme Tu gim LUtIt L m sLIUSAioerte. i.yrd tUaa U timos illeuris
dG11 hqueu at I@ e it I on Y mtt t eort so ncerWD. t avaulagse jour uue eotreptise LoO
hiW#re, premier prix. Vde muCC6S danawo hc Diiec ti oouvet
Oft*.. SiI Jmal en fi-ji-.Jeur, moo wifi,;ueuses sluaitauts u aeleCi ag arua no p ou qie taus
~ tf'D tut& horo OUI~ lea garautaea e~ccr do
-0"1 l Unaregw aa bien CouuUPOUR
Pintis On avant d tei mon 'aboudauco ale Secafes, Cotous at
1in, soavant dbt erm moautres product d(u PoY
I4P wertt z moi mourn U~rmie, le 2 N1 9 iiW'. 1'OU9 tOlit legtmeots, a'adr
'k C W. ViWa.* qe DO qido nL 0 pam se tit k uijurI'i E I Mee Em. Votel.
Ire ensembbe, dd vous p. S Niuis rf gre On do*n o pas jiamL;, Hu It publacaiue. ou
1" a lO4r rutali qui me pouvo r dononr ica lea nou:n des pa 10 516 lIY it a V i bl .1
0 k's~rid auas q sua me d ar mad d o cei i posiJtion, ai. quo U la is tu hu a..uLa i .
flado. DVab rd, Isams. z- lists des prx deCernft par i JWI yo o mu la:.un.
Q P655501 so re- paic quaiu l oms'tI l uitUiLi sobe Port-au-W ,ul
649 Ift" do 'Vsprit wnoos uoat rdie, 000166104 1e il 'au G.F. MADSEN
am Cj'atriaoIee.joi000o e in s aVWiOU 409 M o


NOUVELLES TRANERES


PAR CABLE


DxIII-LLS iS IL- roi Albert es* L; E
p irti en av:on pour I'.rgl.terre (11~Z
',-Is )


l'Ihomneur de
I'Amtriqtue


MAW, r I)IC rio Uiiversal '
orgCai.c dc Romancnna .ne-ppfouve Ict%
0oiliillils du trfaa- Le piA ides Al- 'AILI.S.t- Le cowutt6 extdcutif du
IlIC It strait ir. u-,te, d&laIre t ild'acmiIonuie-iLt qpi serma 61ev6 A 1'etMibou
zu'er ceux-ci d'imprralrasm apres cliure de ia Gironde pouur corniuemo
;es ravages subus prt I aLcance. [1irarl -r ;utwventaoundL: IA inb ueadaosta
ltc'giqu- -t IrDili guerre fut rei.u itiei palr to prtsieinL
13e'giq de -A il'soa. Le pz'saident diu Co-
iarisu.g-l Ctreq u naristreas dsa it. aaite. IO dlpu!6 [),W4neuu- deunau-
ia e~s eIraug~res V~oC:uyeat a~)Ut- Li au prtsideiit \ iluin Lie couaaa-
dhli de I l ari?. rer lteiuplde8Let U u-i &e eleua 10
L:ie nouvelle 'nteC emaoie uonumient. II expumiwa eni outre, to


unoor.Lc n1a :A r'-,"r. S reue,
Ia m~da:.t;oa T. C a .lt lei lin )e.

raine et au Luxe: ) ii11
Lt : U n-n tL- f i I e- 4 t Lu,,,tu-,
oh :aiers deL soun et-iu jor lu-cnt
neyas par it grrlnde du 1ahs-e r-h ,

Paii3- La situation du c nul de
S ~ : iee [a1 rt .nert~ est citki que
Ic tranmst iei avitci ne tut psi in-
eriompu.La g 6ve tiaatlcte qu- i lio
ne, les emploei' deLe ervice diu canai
res':a~t a leur poste.
Rpolida it ik ia Chimbrl-,A une
question au sujet de la geve 4is
tmnloy6 de binqu ,'-o iri,'njtist e
Ju Travail, arnoa, que les patrons
venaicot ae g iCer( u iaccord avec
Les emnpoy,-Is lesquels obiienoent g tin
le c;u~e.
Paris Rtnte j o 0 62.6)


4 o, o 1918I
4 0;0
4 J 1917
3 Oto
].:vre Ster i ig 29 74 1(2
Dollar 6 ,3


71 6
72-14
'i 7


lAtHS. Lrs forces allitaeq de-
barquer ent dSinyrno et occui remint
lei (cifl s 5trateg cjue-?. Des bi t-aiix
de g'lirre cro yeutla I ad'. Les p) uI -
naux ititerpreteuit t'occupattosi do
Smuyrllmi Coiitif etant I iundce de Ia
rani doLIt Li, iraotou u A b:A t ve
OchtAlceAt f L i-cto de k'aris a ci iL
4u It saera filtdrux p -i t ~ de L ful 'ule
I'61urupe! I uti .oar Ia Uit-c&e, Caa
tre pour FEXat Uiteu iidtluui Iavec
Constautitoople bous man la, i ha a
,;din L.klogltetu're au[rait inI-An it sut
is its P is f la
Fr'iance tb iuoiumrait 1% Syuio eavec plaet
0 tro, DimiU.. -, o, it a (jutlq acm
Iwi latse aur le pouircour de Ia Va 0-
lie. Lita!ie recevruait le dwi'i it &A-
lalia i aurati t protecuuor doeil'urcs.
La nouvolto capiatae do la rurqlume
serait ).Otasse ou Ki ttAr.
Seilmt Le Matiui. la Fcance aurait
a S ,i aie a vec I & l S y ri e I A rig -eto etI e
t*Arebii are, Ia MoSopotamlle et Los
P t0111.8 ts 'jinpoa a te la I'Palestkie.
1, t FaiuCIiu 131m.i- tie Morisco alop
-a soleieftetaijot comitia 1il Ia-
loto-slie dio )le etys qui eat deja
fnenliune al do ai uite du Suaverain.
Cls daC iepo1iii iu11. 1. ptealoit aux
Ljesus dLie a Fmduico. couiaorte I&
vok;tiOAI lta 1eduit It atoUa ss(tlaI P-
1tei1su1!6tie iat dytaut eu nligisedireuet
( flava

Pour protdgerp
l'CILemagne


COLOG'NE, I1 -- Le Gardinal IhArt-
arno pria e eapeC d'inteiveifr pour
pro:Eger I'Allemagne de Io zioule-
mnit qat Ja mcnaze- 1h d clAra que
tes couditioos de pais -iBOafi.-rL IA
ruiie cozpije ct UOe CIUCAlC .oleC-
as coair an a pUPsc coampo.A dc mat-
jooas d'habmauns.


F-j


It


moil



mois


Leltre de Jereinie


rne visit


] Exposition Regionale de cette ville.

Suile & Fin


1 ~I ~ --- _
---- ___ 1


desar du coinite quo lo Iot Iiidout
Wfls~ori re~gajonan, les E~tats Unis
apit s avoir kaassui le armiupi udu
tftmt pal*lt Lie I& poillte dt d cM rva
1OLI aoit L I I .41ANettl a Itnt on A in
-ii jue cowhal'at(re p;r la IabertSl
Le p'lsLdte:l: It-wDe!cla It coJiuaitd
dew:l IiaVatataoll et elprolult d-i [,I1
lULiteL. KteC le dit,4ir d r CpindraC
I vurablelliu"'Ilt.1 AIvad

L'Allemnajn e bit r6-
lwII(Ire Non, iu s..

I'AR~iS. Gc(ninuentait dar~i la
Vuriaerits Ias cOndanons do pair
L iouard B rnteau esuine qu'elles ap
perzdradeIUL cozuwe uUe tavra corn
pro!uiae oii our plusieurs poitnt
oa trouve un sens evident do mo
daration. Ueaucoup do renoo
ciatlons 11e suout exigda qlua tem.
poraireinent- tlarInaL.01 e n Visage
LI mllieurt la puoasibluto deo discuI-
sious aUC0j18biucepkdasd'eutraaea Lies
II Cunclut que I' Aliciarige doat
repoodre nion aux coliditiuua actual
les ais C caPi dult aIadssr une VOwi
ouveute a [t.LildltL'

L'approvis ionne-
liteul tde lCutriche

PARIS 18. -GoIII W il a eu Lieu
a j. ULet-rwlaa I piuiuiiera IoUUImon
dlic coiisedllerd tecuniiqu-s en vue
dl tLiciUer 'sJ iestioua ttnaracitres
pusee e P ait1-j i-aVitallem i4lt do IAu.
IuacOhe. dldill et 10a JoUUS SUIVanL
Lide ltIiblzaiiouajs peparaloareo uemn
oiabitew a Caiid squi i IIOurauVUI
a Versiulles coLJLuuerout en com-
inuu avec leI represen-auts de 1;Aa
gieterrea et 4d 1 alive coocouraQU
avaC la Franice a approvisionone
IIIOLIC do &AULICba.

Comnment voeslez-
vaOus qte notu as e
8ig4fwfns pas...
dit Brockdortf

VERSA'LLES 18 A iae pernoi
05MAW qU& UaLeAiwisi aLaWI&PAIS So-
fasi bde8 kl cok kIorft rt6ponat
Via ou uus avez mm 1i deoIaou adas
Lte ci.ul do ILesomac, t oouwc duo'
Ave yolul t You& OLIGaloz Iowa
arrs. e. oameaI voulez-votn quo
Doug ao slauAons p" L& pil H&#

CWC-
CHEZ
i. & N. SodGa Co
Aiagl. Grand Itsa at La Rsew d" Grwo
VAeunent d'arriver :
LaWuca do Rasors Giletio
Un dolar aneg crnq ceointme
(VC 1.25j) jfrdrlE~l..q


|-
|
















VOUS EST-IL POSSIBLE
SANS CAk
LDs pertes o.cationnfes
une tatrave srneuse daus a
de nom jours d'bffaires inten
La Camion Automobile tr
oa lcg6res, par n imported qi
doG man d'euvre et d'eutret
11 eat de const uc ion mtc


i tonne P. 1.I.00
1 a12 2350
F. o jB. a Dtroat


tonne


Veu:lle nous 6crire de d
so.ue Msagrziue .Traftic Ne
nco mpt es.
federal Motl
Usicea D
Service Etranger, 18 I


bron Adolphe accesit
SMr M A Ben Aim6 ie prix
t= o, *i
p~.tri-: Mr Am ie r C -',rlfs x i
,Mr Stuait Milon 2e p'ix

ittbonite Trading
C 'onpany
M"o arots lhonneur d'informer
iblic it le Commerce que les
rae de cette Comp gt! e out etc
rk%#es i la Societe Commer-
d Haitt ,, et que, i partir de
(i e ells s scioni continues par
,u\~el'e Soci1i6
wt au Prince Ie 1t Mars 1919
Airtbonite T:adieg Company
wcit6 < ommerciale
d'laiti
wq avons 1-honneur d'informer
tbic et le Commerce que noas
saqis 1'ac'it de lI'Artibonite


SJ"E Attention vIene
.. e Lam"m L ^ F i-Ai4 l1ven te ch ez
S 312 rue Trwersiers, 'ef.resuse
d'anncwrtu da nja bresee t bi Mr Raphael B)o rd- Pharmae Pariso- Pharmacie Rbrerts
di 6s'ate clientele, qu par suit
^I~~ ^ d'u fort stock de mar dms n"M (r fPO '^Al
de toule raicheur t d'une worgans % -, 6 yj 3
*sl~ nation d'un service rdguler et s "a= S:Ii
promip, qu'elle dispose des articles F O CLE E tI E
Sde proiions tells que: :
More, belle et epaisse, langue PRZ I I Z
de pore sail, Mess de porc, am-
DE SOUTENIR LA CONCURRENCE boutt,btu/ sald.pieds de porc, lard
.ION AUTOMOBILE. pur, hareng svumur,marquerea's, N ER V.O
(as coshon harenj saur, meant-
ear ler livraisoos lentes, cooteases soot 9~ pur lard,globe 5. 10, 2 et U, ;A,
a march di toute entrepnre au course livre,mantig. Armour pur lard n
sives. mantig. Iddal Wilson. Mantag- -.v .4l pou r is r~eRi nt aral
anaporte lee marchandises,soit louides d /amille de 5 et I et 2 lives. ba
elles routes, .vec 6conomie de temps ine gros et detail eurre Batram1. 1' rt f~tNPW .
Lien. I
unique parfaute. Beurr Chaloner dil( Liy', I se 3, ^ 4 /if f trO
Queen, beurre de table Coponha /
2 tonnes P. 2.tk0 gue. Jambon, roumage gruydre\ f( g r-c
3 112 J.350 sumsse. Saucisson. Biscuit oodj en T C "-
s P. 4.V0 grande boite, petite boite et detadl,
livre 1hiz HRangon,riz Palena Sa-\l I E-F j RiM &i4 t LA V A131
LM Mt (^FMClAN P1 4MACVA Tl suite et nous vous enverrons gratis von en ddlail 1 en gros, sucreI .^ h s. y, v. k
wes ainai quo no prix et LOBs granuMl, sucre boule. sucre Hasco, ijginii .. -11 .i* 11i-1 i.1n i .ram-
Pommes de terre. oignons, vern
I T Nc 'c COnPan 2/ cell, macaroni, lit a coutre de Pour toutes communications : Ecrive zG Rue ,drou
or. Tru Company nuances, Aoui1es k V niI r
6troit, Mich E U.A. awl .gles, Adr. enti l
Roadway, New-York E. U. A.
SLes Chaussures les plus 616gan .4 8
SWR* 1 #% I i tes. les plus solid-s. et qui cofitent II sera procde4 Ie samedi 14 Mal
meilleur march sont les chaus- 1919. *o Cap.Haltien, & 10 eures dp
Trading Company ., et que, a par LA p pusa antisepti ue ures de la martin. i da vente aux encheres po-
ur de cette date, nous continuerons San a". s Cua1in. BrownS Shoe C oblique d eviron 1000 pieds d
l ant i WAI, I lot d viron 10 000 pies d
les attairts de la sus dite Comptgnie cami... d.rz..aruipt .mr(o. Sain-Louis U.S.. bois et planches.
sous le nom de a Socihtt Commer leCWg danearrh On trouverai .. grande co'lec- I lot sera vendu en easier, tell
ciale d'Haiti D mres del V *"a .e. la mdOclhondie s-3 trgo ive et so
WAISADhUNS I Von- ton dichaant lIoid oci I < IIt-
Port au Prince Ie 31 Mars 19-9 al dcporte, sans gran e de so otat
Society Commerciale d4Hai i IndispensaMbe ttr.tn Epidiemies sure, plu. de it 0 '.vs I u q,,ali 6.
S esaoa. wv e Sa ..muerse.. 0 rents, en lolt genre et a to is leS L-e mine & prix sera fiz6e au inl-
as ulef .4 *em see u"as **d-.. prix pour IiomIPLrS, fe-lmmer, til- i.id de pie la et 1 adjidicataire devra
Ls -nVaaoo--- tt.:SasintLS~S allees et entrants exposes chrz a-i f ire it rlement approximat2 f as
V To rr Iai Coaditiocusavat e ant,sur sl base de 12J imlliers.
I -nl Codiions avani g.Iuse d vra en piendre livraison dans
Riuban de A .i. Vnez voir. aun de6 i de tro:s Inttis maximum.
Aluban de vs Alphoose HAYNES, Le reg'emint dcti itif se fora aprbs
machinles (I ecrltre II -sera p-oc6~6 le Sarreii, 24 kgent de la Brown Shoe CL.ipiny. a ivrasion sur la quantity do pieds
ET I(Mi 191, aux Cayes. A la ve te pu En lace de la Birque Nationale d. I r6s.
Paper arbone Ibl'que aux encheres des machines la RKpub ique d'Haiti A pariir du jour de I djudication,
per a Oivrses,. catW, cotton, des masons ee r sques d incendie courront sur
Hubaus pour machine a 6crire'en liquidation de cette place. le coopte de l'acheteur.
Undarwoou, eRemington. HoyalQ Tous rtn.eignements utiles peu- MaisoTou renseignee peuvetre
FOX, AmerTcar, etc. a des piix'vent ere ob'enus au Bureau des Ai Laa c til te ;en S6questres-Laqudateur e au brau
prix detiant tGuie concurrence S questres-Liquidateurs, A Port au A A ;ap-Haiuae, du Goliecteur de la
chez Prince, et sux Cryes. Les machines' AU A S I) uane t du Directeur de la Suc-
F uck J. Marin peuvent 4tre visitees sur place avant In t .i t Exportatiou :*irsjl- e la Banque Nationale de Il
Frauc JrIIa vented ICom mission Represenatior, It .puouinque d'll1i i.
En face de la Banque Nationale Les Siquestres-Liquilaleurs : Atlaires Je Banrque Les S.questres-Liquidateus :
Port-au-Piuce 0. S ARPA, A. 1. MAUMUSj CONSIGNArto oa BE-AuX 0 SCArtA A J. MAUnMUS'


SASK


THE


WEST


INDIES


TRADING


P. Pawley


Pres.


GOODYEAR

TIRES


30 x 3'

30 x 3


26 Dollars

25


TUBES


30 x 3 '2 6,50 Dollars

30 x3 6.oo

Re .du. Centre & Danide Destouches


E 7.


Co


: -- ~e I-


__


_ _





LaI UTI


P is n pll Les problme.de Fiuime
u l L'Eho de Paris dit que la Gr6ce
recevra Smyrne en toute propritt6.
SParis.-- Ls pourparlers concernant
le problems italo-yougoslave se pour-
e lErage suivent aujoura'hui activement don-
nant impression une solution tout
------- A fait proche
Uoe solution mixte tenant le plus
Par cAble grand compete possible des ettorts des
PARIS 19,- Le Conseil des Qnatre deux nations, a propos de Fiume,pa-
soccupa ce matia de la) reponse & raissait susceptible d etre accieillie
fire aox dernieresnotesallemandes. avec satisfaction par les deux inte-
La verification des pouvoirs des resses (Havas).
pl6nipotentiaires autrichiens aura PARIS Qa croit savoir que le
i1o cet sprs-midi A St-Germain. Conseil d6cida de ditteler pour le
LA congree des chemicots adopt moment I publiCAtion du eritt de
une motion affrmant la solidarity moment la publication du traitt de
et one action commune avec la Con unix avec IAllemagne ( lavas ).
fUdbration ge6nrale du Travail. Les- -
employes de Banque et de bourse Pertes allema des
d6ciddrent la reprise des travaux
pour aujourd'hui, mais voterent un AL 30 AVRIL
ordre du jour pregnant acted des en- D apies un tableau public A Ber-
gagementa pris par lea patrons en lin its pCrtcs de guerre allemandes
vera t.z,d6clarant quo lagreve n'est jusqu'au 30o avril d:rnier s'tievent
quo suspendue, se reservant toute pour :es moitspar suite de blessurs
libertE d'action pour le moment ou A un total de six millions, huit cent
des conventions leur seront pr6- soixante treize mille quaIre cent dix
soent6e iomes.
PARIS,19.- Le Petit Journal a
annon:e que le 22 oule 23 aura lieu g Nous sigueroiis
la remise du trait* autrichien A S
Getmain. malgre tout
Le journal dit que depuis le de- PARIS.- A Versailles, la deleg-
barquement i Smyrne il y a une temande parait maintenaLtai-
rande motion i Constantinople t emnde paratmainteat i-
rande u camps sui Ie retus oud
e grand vizir dtmissionna2(Havas). accepted etion de cmps sgner le traits de
La the anniversaire Jleanne d'Arc aaccept.tion de signer le traite de
dflivre Orlaanssa donnt lieu i Paris paix .oinme ii a tie pe1seutc. Le
i une grandiose manifestation ltu ouseilierde la delg, tion alltmande
nissant les associations les plus di- seemment levenu deitareo Nous
verses.De nombreuses maisons talent signetios mangie tout,car aLus serious
pavoises. e.darje6 ea itatianc a Wiiu sans si-
PARIS,18.- Brockdortf fit parve- gner."
air A Clemenceau une nouvelle note
relative A exploitation du bassin
houiller.ll quitta ce so.r Versailles C(.oIpeLt8atiOi1
par railway pour Spa ou il doit se Le P P
rencontreravec Its experts techniques PARlS,t.- Le Peti Parsien cro-t
venus de Berlin. 11 sera de retour i savoun quc ltalhe demand une corcn-
Versailles lundi. sensation colonial sur la Mer Rou-
La dltigation allemande remit ce ge pour la iiauon de ses deux colo-
matin i Clrmencezu une nouvelle uits h Ethite bSolahs; et dans i'Est
note relative aux missions:eligieuses, alricai b taonique la possession de
Sl'EtranRer. la valae D)uba
CONSTANTINOPLE-- Une depe-
che de la F esse associee dit que oUUCvemeat
dans un corr bat qui (it lieu apies
le debarqu r ent des troupes grec- i iUi t inte
ques j(ctdi tLur soultnl par 'a lorct Le ss a LO.OL ebSt i m1e hiti
1 inissicon grecque de rmandaiaire %tis I htuIe <.e l'[p:e n-ii de Nipe-
Iour I'Asit mneure,3co tuics ct Ico b y ( L.ba ) su i st sans p.ss~,gers
gres or t etC tuts. I Le voilitr a r.ctturi aaivauWi .
PARIS Lee p urparlers conctr- ,tnatL du rr.ene loil avc I pa sa
nant le prob eme I alo Yougoslave ger, est aiiive ce martin tcis 10
se Tournutvert au)ourd'hui active neures.
ment, dor.zrt li repression d une Un L.,.e.u de la Luittd Fiuitl
soluiion.tcut a lalt proihaire. La Co ;aisstia LCis.cb.A our MNw
dtligationitalienne cst!ieioptimiste, Ulicans vtiss It ;O cu 27 m.i ; A t
ane solution mite est envis;:ge un autie \ets it 3 ou 4 juin tt
concernant Furme tenant le pluI pourra piendre des passag.is u Haiti
5rand comp e possible. Les dcsirs qut vouuionUt Ltger pa, ctite vote
es deux nations paraissait suscepti.
bles d'ttre vccueillis avec satisfaction
par ler deut. ticains denmeu' llt proprie'6 ameri-
LONDRES.- Le Daily News a saiLe, lameriLaiu .a)ant leur v.-,
recu de Paris ne dip6che de Wil ieur uaus Ib a Dsimn" cle ladotb,
as n Harris distant qoe lesa i teaux Lora aesquels Icts alementicae repa
allmsnds saisis dans les ports ami ia.'oilb uitluiet 1 ti ttlb.


Faits Divers

RENSEIGNEWEN S '
MET t.OROLOGIQUES
OBSEl VATOIRE
DU
SEMINAIRE COLLEGE
SAIN r-MARTIAL
Dinianche 18 Mai i919
Baromntre 761.(
mi iiimum 2140 ,
Ti mp-tiatu: u
i ximuri 30C.
Movynne diur ne 2'.u
Ciel A peu p'es couvert 'e jour,
nuageux la nuit.
Barometre constant.
I SCHILR'ZR
La wharl du cabotage e(t surtr'iil
Les inttresses apprendron: avec
plaisir qu'une surveillance active a
eti etablie sur le whirt da Cabotage
ou on avait A enregistrer de temps
en temps des larcins perpet'es pai
les nombreux vagabonds qui wi quen
tent jour et nuiL les quarters de la
vile.
SI ftaut rendte homm ge A M. MA-
tews, capitaine du Port, A qui o(u
doit cette u lie initilatve.
La matince de Mile Foiigere
II y avait beaucoup d etaiits et
autant de giaudesa erf'onnes la
Ima meie ollette liter apirs midi A i
heures par Mi.e Foug0te au Cinuena
Pali ieiana.
Le piorgamine qui coinmoitait des
numerous plus qu irAt!essan s, plut
irntimiineut au public et surlout aux
gosseOt qui s'aLur( tLent dds parties,
executesa a leur intettloni.
On sortit Le la euciiante.


4


Malheureusement on n'a hit que
fsauver la tvjde, I-S reparations se
4qnt ary ees A I tatericur du local.
Il'fau e-perer que cete restauration
.e poursuive bieatot de t;(.on qAe
aspect de IA Directio. el des sales
de course n'ait rien A envieir celui de
l'exttrieur du bitiment.
Cine Variltts
II tallait s'attendre A ce que la
soiree d'hier cut un grand success el
c'est ce qui arrival.
Le puoli tfut heureux de revoir
aLa D agonne d'oit et *Le Malheur
jui pass! s d-n~x it mis galement
beaux tt auxquels it a d j prodigut
d'en housia.tes ppplaudi~e eaIens.
Les picj 'ctons toreut partltes
CinI a I'arisiana
11 y avait salle comble hi-r soir
au Cinema Parisiana et republic cui
trrs raison de venir cu si grand
non b-e.
aL-Agle et L'Aiglon ottre an
grand inr.t tant hiLtozque u'artis
tique et aLe D.sparus ect un drame
viaiment poignant et qu-on rtgret
ttrait de n'avoir pas vu.
Aussi sa'ua i on ces deux fi ms
par de legiumes applaudissemenis
Fuasrailles
Le. funyEt ilIt de Get o ges kE Sait l,
dJoLed6 hier sor a 10 heurtet, auiuon
lieu ctt apiu noidi. Le culnvil par
tie dP la iamaion i motuaire uie u u
No 1732 de la rue du Centre t our at
itndie A la I beilique NLtre-l)dae.
Nou Ccndol6auce aux tfamlluts
6pruuveea.
A E.1M)IItE
Auiomcbile Foid ( bcddn car) en
excellent e'a, d entretien, avec tcute
ies pefiections
TRANbOLEAN TRADING (


L'Lcole de Mdecinie I or 1al,
V:ord S din car it very good shapt
Les r~paratiors tu local de I Ecole h. electric eit st~rrta,l ard others
de Mdeeine sort achtvees. Unopeut ommiodites.
visitor le bai.ment qui oftre main tc App y to
uant un aspect de~ en. IRANbU. I.AN TRADING CO



eurre de able americain


Voidez-v\ cnis bieni dijeti-
iitr chaqwo inatin.
t)cuandez i. t ore


fourniise ur r


du


Beurre C('reita

(le Lopez

D6licieux par le fot*, abordable
par son prix
En detail :'itnoS\leuI. B. & S. Sada
Alarg( us t1 c, t( .


Hivera, Viet or
Vente en groin


I


Lan fIe du lr
auma (ionuitt
SUlfl ET F N


Mile Mercilie Tintellus
Mme Egela Dorcinvil
Mme Anve Paul
Mention Mile Vnui
Mile Clemence Gerome
Mile Valentine Debrosse
Lingerie
Mile Victorine Maduro et M
Moise Chitelain, xer pnx
Mme Vve T. Lalanne et MY
muel Denis 2e prix
M.ls Eva Raltud et Sylvia
Ler accessit Mile Chariotte T
Uille Carmelic Phauor et CIa
b.osse 2e acc.
Couture
Miles Victorine Maduro et Nek
Richaid
Miles Eunomia Andre et Elia
yard ae prix, Accessit Mile
tiien Aime, Mme ch. Von
Mme Vve T.Lalanae,Mme VvI
Maduio, Miles Mss La:oitue I
nande Me Gutti.
Dcntelles
Mrre Sotur de I1HospiLe et
Van bLkk-len icr piix Mae
tiaCte b.'brose 2e pinx, Mile E
chard, Mile C aije ITaillajnd
Miles Elevts d-s Sjeuis iera
Milts Lha.loLe IIltIC Us ct
Muuscaidy J. accLssit
'eLerite, Filet, etc:
Ntlles Llves des Soeurs,Mlle
,tane vUbiosse et Llaire Ta
ier prix, Mme P. D Iacqueset
tupihroia Keinz.n et lzmlt
lien itr accessit
Fleurs art:ucuilles
Mile Eui hrosia Kern s-. e pMl
.VMlts L.eies des Soeurs 2epB
N. G tiraid ie accessit
ladustric
Mr 'revilus Lbarleston, Grec
Xivier Toussaint, GIos m
bois Mr Seitncitux los.ph,
Mme Turenne Augusti saci
vir Brazier Gabriet, saLgle
,hel Frangooi,fil coton,.Vle
Noel. ergienge Mr.Mahiia
I poir on oa Mr Frederic
certtuit tIavaiileus'.
,Mine Looitance L'mjag ,i.
vime Pierrecine iciic, I
Mr Sineus Pierre, I tiitte
Mr Victor Dteva, I gri.
Mr Boye cuillcr en ,t61e
MN Z. lanen Augucin, I r
.'ir Uietmnt Guerr'er, en
Arts Sculpture
vir \V Ke.,y xi pixi Mr
Geoiges 2: prix Miacs Kelly I
Peinture
Mr W I Kelly i prix Mile
Mme Ch f-omnbiun et Mile
Lancelot, Mme N G Pylogravure Mme lunieod
prix unique
.Mile LucrCte D.-vaaccesitC
,1 ,i I-M le Alice The


_____________ a- 4 af -"AL


32 rttnle 'cr. c V > t :

LAI


Danse des Vagues

PAR
LEON LALEAU
---i ---
II avait price lane, pour qu*il ne
1'oublilt pas une seconde,de lui lais-
ser son anveau de fiarCailles Et lane
avait toot de suite obei. heureuse de
ce sentiment si delicate. Dix )ours,de-
puis celui cu il devait reven.r Ctaient
tcoults et il ne revenait pas lamais
it n avait de ces absences si loogues.
sans se fire excuser par le gaicon
de o1Ii6tel.
Sil dtait malade, maman ?
Madame Florent ne rtpondait pas.
Les isquittudes de sa fille, elle les
a aussi, mais se tue A les taire.
Mais non. le suis certain qu'd
n'est pas malade. Rassure-toi. Its
ont d6 rester quelques jours de plus
A l'Etaog.
Que'quechose me dit, petite-
mzre, qu'ad est sobttrant.
lt 1'adte que son ianc6 est ma-
lade Iait autour de son caeor up la-
cis inextricable d- u &i ne peut sortir.
Elle en dtvient nerveuse. Seo mains
)lffa Plet cNirisieLt :! ls oebje


db -


qu'elle touche. Aux fre illements de mimes reponses, toujours les mrn
Ssts levres,s'ajoute toute la souti ance mes.
de ses regards vagues qui senb!ent Comme il est parfois grossier,
venir de ties loin et ne rien voir. Me Rira. Elle l'a price de se rendre
Sa voix a des halcteirents de deses- i I'Hel de France pour savor si
poir. Et les mots qu'elle veut pro- les renseignements rapportes par 'en
noncir se present aans sa gorge et, ant 6taien, justes, elle la prie sur-
connte seslevres,s'tcrasent ea de vio Lout de reventr de suite,ce qullavar-
lents sarg!ots. Mme Florent regarde promise d'ailleurs,ft il n'est pas reve-
sa fille a peine.Elle a peur dela voir. nu. II y a une heure, deux heures
Chaque fois que sur sa couleur tom- peut-6 requ'elle ['attend.qa'lles l'at-
bent ses yeux de mere,de mere ten- tendent anxieuses infiniment et
die aimaute,elle est contrainte A des aussi infiiment tristes Use idde.
ettorts surhumains pour ne pas pleu une idde vague, come une larme
rer, des etorts tendus don't elle n'est de lumiere au toad d une ombre
pas coutum.e:e et dent suitout elle compact vacille dAns la penste de
ne se sent plus capable Llle a tout lane. Elle lui av i pa.u icrtalisable
tail pour la rassurer. E-le a use de tout au ddbut.M.is dlie ia tellemeat
tous les moyens pour avoir des nou- caressee qu'elle lu e.,t devenj fami-
velles de lak qui,elle vtut encore le here. extcutab.e. L etcacjtzoa de cette
.roire. rest pas malade, mais tout idee, maintenaut lu p rai; meme
bonnement Ai Etang Deux Lois deji aisse, aisee et obligtoire. Oji, ob'i-
elle a envoy le petit gaanoo de sa gatoire.Est ce que sa me:e devra res-
.uisiniere A lH6tel de France et on ,er ainsi sans les nouvelles de cet
lui a repondu a qu'il n'e ait pas IA stranger .qui n'a d'autres parents ici
Mr Fittines qu'elles, a'autre famille que la leur 7
Et c'est Mme Fottre que vous Ne sont-ce pas elles qui sent tenues
avtz vu ? de la soigner s-if est soutlrant et s-il
Oui madame. est mourant, d'etre au chevet de son
Vous en etes su,r ? lit et de se faire une main douce de
-.- Oj Madame. sour d'h6pital et une voix pieuse
-- 'est bien elle qui vous a dit de mire poor caresser so i gonie et
que Monsieur lack F tines n'-tait la lui renjre moins dute ? Noa, elle
pas IA ? hein ? n'est pis irtalasable, cette idee qui
--OaL.. out Madame. l'ob;ie, doot elle est comme ea-
Et pour tre plus certain des re- voAteO etelle la commnuique i sa
poses do bonsamme.elle l*sasaulte Are : Ne peases-to pas,uma n,
questIoa n e a C 'oUe. oU l ,ll 411 rit mi"82 per tot, mmas


ma.iulrwnue c-r-J- )u a ~ -psp ~


pour nous de te jeter dans une voi- une eternit6 un bruit I
ture et d allcr toi r ne, A 'h6 el de austi uncertain qu'un balki
France ? le t'en prne mrnan. I one ti onnait dans l'allce.
'puis pis crore qu il est malade sans le ne sais plus qui a dit,--<'d
chercher A etre pres de lui. E' devani 6 re Bourget,c'est peu:-CtreM
le silence imp6aetrrb e de M-ne F.o. gaes le KRux, qu'd n'y so
rent, elle repread,pressante.souti a i- rien de plus noui q ie ro I
te semble reellement q.A:e Lk
le t'en prie, dis.moi, qae ce vos pas est souvent un echb#
nest pas impo;s b e. It y va de ma etat d'ime,:omme le broait
vie, : I'amour de ta Janet.e. Tu notre .ine quand nos ltU I
n'aurais qu'l prendre une pelerine sent it y a des pas si
et q a'a te metre un chapeau. le t'en soanent si clair sur le psj
pri:. petite miman chCre. rues ou sur k parquet'de
Cette voi de bete traquee imeut qu'tl n-est pas de aou e
Mme Floent jusqu'aux larmes, voix culent un coeur d'ou te b
de la temm: qui, blesiee dins sEa s-cst pis envol encore rs
amour, n'a plus pour se diteadre buttements seat des b
qu'une site de plaintes trainantei, joi.. It est d-autres pa.
de supplications languissint:s. iucetarns, si loardS qu'ill
Eile s'est lev6e.Arrachec avec pine frir nen qu'A les cn:enA
de la chaise ou elle s'etait abattue, qu,i les ecouter un pet.
elle n'a pris,co3mme le lui a conselie veuir atffct6. Et por pIt
sa fille, que son chapeau,un cbapeau le coeur habitud i loa1
presque tant qu'elle ne portait plus tio4s. on sent que de
et sa pelerine.La p6lerine de *se pro- vent etre que ceau de
menales du soir. Ec la voilA parties du Desespoir. FJ alos
i pieds, come une folle, laisant si vote coeur etatt
lane, moias inquitte, car elle va atre noui. et touts viva
enf6 suie de I eiat de son fianC et marchassent dessus,
certe certitude que!tequ'elle soit,era bies, ces pas doul
moins puissante en aouleur que le
doute, que ce vers roageur do doate (A suivR ),
qui dejais dix tois vingt qaate he u.
res rampe dans son co.or, en troe .
ieo paois de pioeLqentCt comas04 r-
etis.
Un IJ arO'hear* ap.6s, I toks


a .


- ---- I


i


1. procou-1zlim ?III- (guerit'Aln,




LE MATI?4


r


I%


C'EST =LE


PLUS ECONOMIQUE


Est Ic


'm e i Uten


Le Savon Tropical de toietle est sans rival.Cest le roi de 'Hygiene

Demandez le partout et principalement


Chez LUG DORSINVILLE & Co Rue du Quai


Laboratoire


AUTOMOBILE STUDEBAKER

IIMODELE 1919
De3 trois Autos(attendus avant le ler Juin, deux macLines font d4 .l wendues.
Inscrivez-vous de suite pour la troisieme
MnAe ThL.Blaise, e t- G( ive qui a achele ces jours passes i n STLUDEBAKFR. nous tcrit aujcurd hui:
'On me feici e de'a hat et la machine est adniiie de tLut le rmonide ci '

L.Preelzmann-Aggerholm; Agent en eral


S


-uIa.


Pr)paiation de toutes lnjectables
et ampoules mtdica ien'eu$s
2 MkDAILLS D'ARGENT A L'FXPOSITIUN DE [BRUXKLLES 19lJ
AMPOI LS d'eai de mer Isotoniques slcon Quiu'oe
L'eau de mer que que nous employors a 1te soigreusemer t cep't(e
large, au delA de I'lle de la Gonive. Nous faisoi a remarqu au C1
medical I'observa'ion judicieuse font les laboratoirus ttrangLr g
L'eau de mer injectable doit etre de fabrication recnte pot r avoir I
-es prorrites lhttratuouaus. De rcrr breuses attestations o00 s perCmetil
ie certifier que nos products ont donned tous es resultats esl 6res.


c-PECIALITE : Serumn nvrosthdnique.
Ce s~ru-rn r gularise les Mc~iangos nutritifs, ii a t
6succes da ns la neurasthboie, la tuberculose


Ayez I'habilude de toujcurs al-
ler, ( avant de visiter ailleus ]
CIIFZ
Paul E. A uxil
( voOLs trou'erez les articles c~.e
ot s therdjez, A nm, illeur narclhe
d'er iver : Chaises ct dodincs am;-
iicaines. Sluns e.. osier, nirnii s.
Lce!saires pour mancu, e,6ls de
toie couleurs, fil,cotbn, broderies.
fuhtedeux et dentelics dc suie,
laize brodde en tulle. crepe 'e
cbhie Pup- satin et role blarc
; torgette, crepcn de soi ;,z phiis
etossais sup.,bazins tantai.,e, voi
lee pour robes et 6tolfes pour ju-
ps?,palm-beachs,serge none et ma
)me,drills et casinette pourhoni
mst el gal onnets(grande arie),
t iemises blanthes et (ou eui
chtmisettes tricot, calc~ons B.- .1).
pyjaras., foi nes de chapeaux, ca
oliti la ntaiste pour dan es, ha-
;eaux de pailie, air e tt Itulre
.p ur hommer, catqie s,easquetles,
seaiiettes daimase(er, de ioiilette
Ce I air,'apIa de hl ble.cou\ei ture.
de hla, Lba eIt austeites |(cuI
Leu mts, I'tmmts el tI l'll.ot, pOUJ
J a en.e,p at mer:(s d1versts

Mat hines ia dcrire
Oliver Model No 5
Pouru de tabulatlur decimal
et d'un instrument & tracer h1(
ligues bcrizontales at erticatls.
Prix exceptionnels !II
S adrescr A
,Cbs. Stephen
316, R* Bwase s i..
a. Ia du Coamr xDoria.


CHEZ


. I

kk I


J


I I mai dC




Machines

a eo


)


et Catalogues


24


p)oucr


crire \


AUTOMOBILE


tRue du Quai--Port au Prince


Le S,,von
de lessive


II-


e.,,pol i


PI'rospectus


C ----LLt.~


1' -


-


--~I- __


----


I II -i-


b.


0