<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03412
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 22, 1919
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03412

Full Text

Pei an Pinc W~at~


Mardi 23 2 Aw O


Caen6t-MAGLOIRK;
Mi3CTUR-PROPMI&?A IIlE


ABONNBMENTS:
PORT-AU-PRINCt


On Moie
Trolcmolc
On oisD1PARTEM ENTS


Troib Mois

rroia Moi


STRANGER


0


G. 2.00
a 5.001

G. 2.90
* 6.00

* sOJ


Quotidien


LE NUMIR) I5 CENTINU


Lea whroncc sont raZqLe
A Fort-so-1 uirce aSa Lt,, du Je Oual
A Farib:ches L. lMe3ece & Cie9, Rulstna,.
A Loadres : cbes L.' Nayen aa Cie. ig a.,,5a
Ludpoe H,
& New-Ysor:universal. Publ"dCs Ce- IM) 4 6W
149b. eStn

La smasrlse iAars -m m e s m smtoe


Une Riunion politique en Haiti

Peinte par Mr Paul Reboux


Nona Attona monis d'une lettre
or Mr Kl6ber C6ar, ministry de t
ostroction poblique.Or, il parait
ae Mr Kldber Cdear noccupe plou
) poste Aminent II a 6te deposaedd
rant notre travervie. N imported, I
us irons le voir quad mine.
Le ddchu habits on appartemint ,
ate et d6labr6, pareil A one grange.
nagre en savates nous introduit
ns le salon oi noua avons tout
isir examiner I'ameublement qui
Compose de six fauteuils et d'une
otographie de M KI6ber CBear.
aidear nature,_eocadrde d'or chi
ique.
Avant lui, son fila vient nous ac-
eilhir. C'est nn tout jeune hornme
ev6 i Paris. II a fai sea 6tudes ato
ycet de Michelet at nous en parle
ec motion. Presque tous lea hpi
eo do la haute socie66 font leurp
udes en France; presque tous let
ltiensaen place y ont a#journ6 on
vent doe sy rendre.
C'est sans dout pour avoir le
rps de revitir one redingote d"
r6monie que M K6lber Cdsar
us a ftit a'tendre. Le voici : noir,
t an noir II no cache point son
notion. Depots qu il a perdu le
>uvoir ii n'eat plus habitu6 aux
litesses.Noua 6changeonades phro
a banales et nous noua levons
mor prendre coog6. Maia, il nouo
- Attendez... Je veux que vous
pcrtiez on souvenir de votre paa-
ig A Port-au-Prince.
11 sort et revient on moment sprse
Snous pr aentant religieumemen
mme one beastie, sa carte de visit
Comment oe pma lui exprimer Is
ratilde quo mArito un si honorable
rdssn* Mes effusions enhardisseni
pea Kl6ber Cdamr.
Quand vouan 6te arrive, me dit
j'6tais a c6t avec quelques amis.
seront bion beureux de vous
rrer la main.
Maim comment docn...
Dans la pice voiaine, roast tron-
so autoor d'une table boiteuse unt
mi-doouaine de meusieurs, qui
meant la game depuis le cafe au
it juaqu'au cafr par. Plus ils sol
ir, plus ia affectent 1'air esrieux
mmene ai6rra. Nous avone I'im-
aeion d arriverdevant on tribunal.
ali je croir bian plu,6t que nous
mea en presence, sinon de cons-
rataurs, du moina. da politicians
am qui m6ditent la reprise du
ouvoir.
On noon offre une chaias, qui
ffendre. Do pied, I'un des aasia
to repoaase lea restes confondua
Sa chaise jusque dana on coin
I'on poorrait ans doute lea re-
encore.
Pais, Mr Kl6ber Cdar nous prd-
at A ma amia : an docteur qui ne
trien .maie qul, d'un rire perpe-
eiotr'ouvre a bouche aux 16vres
lattes; on aitre, au crAne round
Sans doote cause d'uue toil
lm irr diablement laoeouse; deux
trots comparoesa moa importance
Oflo uan mulAtrs obqnuaor. aux
jam ltowa"a, as parlor flean
M s'soa s st A oo a lordre
aq oael aa secu ent les motor
q0 q prosoooo, et no a'ar
ptle am foia qa'l a commence.
Mr Ciar, pourtat, trouvo
Io4o: i'dlaterrompre, on noun
Usa atr Pritaient d'Balti, vou
Lautre me dlWad. lea paplrerm
amae asmodtue. UMr l6bar
S-t batt re spite
as' trap *e*a.* q'U o
Chou I*is wiaud % o saw--
L-C-^Mlgaage la JHO-a


Je le crois sans peine. Lea ambi-
:ions politique lorqqu'elles Achouent
wpuvent avoir daen cos pays ci 'es
plun graves consAqnences.
Mes les rntilAtr auax doux yeux
levantinl reprpnd It parole. et. com-
me j'ai dit qoel plaimir nnus 6prou-
vons A voil IIlti. il commence :
Noui poomes trb6 heuruax de
votrp visit et nou esperonss quo aI
rnordiali'A dont vous venez d'avoir
I'hrnnenr de nous dire queloues
mots spiritutls aura lieu entire nous
Nous aimons, je veux dire nou-
adororse, nous Rutres hatilens. aI
France, votre douce patrie, e' ii eat
bien regrettab'e a priori qu'on ne
nom:s connaisqe pan encore, car lea
l1itiiens sont des .atina. oui. rher
Monsipur. des Latins et vous poor
rez avoir le rlaisir de vons en fire
Ie corstat si vo-s rfsidaz qnelque
temps dans notre rays. Mais h4!asa
la France ne sait pea cela et ii eat
heureux que l'inestimab:e voyage
que vous avez fait pour nous voir vi
vous 6crivez ensuite ce que vous
avez vu en Haiti vous pourrez dire
A la France que lea Haltiens renaeot
i eile et I'aiment comme ure fncur
Nos effusions recommancent. Lo
n6gre en savates fait circuler on
plateau mPtalliqua sur lequel trem
blent des vrre< a demi-pleins de
bi6re tiedp. E je r4ponds au toast,
osan pouvoir 1'#galer...
PAUL REDOUX
Extrait de Iltanca e Noires


tux 4rmes de Paris
I53 Grand'Rue
Crayons d copier. 'Pince-notes
g gqm clips i Drap de Bil'ard
Hocrhet ror bb6bs. Sel d'epsum et
SGauber, Glycrine, I rcipit rou-
ge, Bromure et lodure de potas-
sium.Su note de Uuinine en flacon
de 1(2 onre, Salol, Essence de
Wintergreen, Acide acelique.


Avis

En vertu de I'ordre de M. W S.Ma-
thewa Jr. repr sentant du Recevenr
general des Donanes, selon I art. 78
de laloi des dousnes.il sera prcc4dP
vendredi 25 Avril courasi A 10 hres
do matin devant les portes de I
Dousne. i la ventes I'encan des
marcbandises auivanea :
I ball do Siam marque S & Co.
1 caisse de statuettes
3 caisse de products pharmaceu
tiques etc marque...
1 cairse de conflures
I bartl de lamps marque V. V.
Port-au-Prince
1 baril de aoda
1 baril d'huile de colon
7 barils de coal ar
2 sacs de cannalle
3 chaiaea
s aaca da ri
I lot de cafe
1 lot de mais
i balle d'toope
1 caiame de bidoos on colvro.
I petit ieo do tarino
7 sacs de f(riae
I osiastte de botas
1 caia de macaroni
3 doosaines envirom do plamto
fontalPos foea or et argust
I chapoan de paneam
i lot dive ar ioles, oolo, b a.

L'neesswsemr I
YXRu


Courrier de Paris







..-- -- I
0ovcmcnD lilleraire


arlisllque el pOllinU

Monsiner Louis Bprthou 6lu A I'as
caddinie franchise au fauteuil de ien
ry Roujon a 6t1 recu sous la cou-
pole le 6 f6vrier par Mr Maurice
Doanay. qui residait entire Mr Hou
troux et Mr F'redpric Masron.
L Op 5e du novel acaddinicien ci-
seld par Faliz9 lui a eet offerte par
sea amin.
I es Parrains de MrBar hou Ataient
MLt Raymoni Poincare et I'ierre
Loti.
*-
Mr Ab-l Ltfranc, professeur an
CollAie de France qui a longue-
men', cril ear le Ktae .ricle fait en
ce mnom.-n,dans ses course le proc6s
de Shako peare
D'a:-,'as le savant historian qui
est un D-pssionne des lettres et do
la v4litO. Shakspeare n eait pas
Shokesn-are. C'etait Mr Willis
Stanley. 6e comte de Derby de I'am
bassadpor ac'nel d'Arg'e'erre & Pa-
ris, lord Derby Ce William Stan
Icy Atait un nob'e seigneur descent
d mn' d'une se ir d'llenry VII grand
am-teur de thpa're. prot cteur des
comindie-s, un home bri!lant,intelli
gent et fort instruit.

Mr Paul Fort, prince des poe'es
le dernier ds iomantiques a pose
sa candidature A I'acadAmia franca'
se- II v'ut succder A Ed. Rostand
Rappelons qu'l sA'tait d#ej prdseeite
at avait en ia seule voix de Mr Ana-
tole France
SL Tesups de Paris si, 1,ale.
Un ,ouvPr u ,Aa inre litedraire le
Simullasis,)e sorte de pofsie qui
pretend exprimer pluaieurs impref
sions A la fois. Les posdies aimul a
,eiaiis oe s',nt pa4 encore arrives A
un certain suc e. .'art aemble diffi
cile- Un modtle de ce genre eat
le poeme dei ml e Mireille :IIvet:
I'Arc ei. Ciel ou lea pct-mes de vo-
vage.
Mme 3Br ret,a divine lartet, qui fu
I'iDterprAte Pvplaudie des brands
classiq es quittte d fini'ivement.sans
soiree d'adieu- la Comedie francai-
se.
Aux IBuff s Parisiens "' Casno
va d.- Mpurice Rostand Mr Adol
phe B isson eu a fait un critique
Sssez tendre-
Le dei nier livre de Mr Paul Bour
get : Le Justicier.
Le 27 f4vrier L'OdAon et la Come
die fra i.aise ent fet6 le 117e an
niversaire de Victor Hugo. La come
die franchise fait repr6senter une
coimndie inadite du grand poete :
Margaeont-ils ? L'Odeoo a donned
Marion Delorme. Rappelons que Vie
tor Huyo a ete joud 1634 foia is
compdi tfiarqliae depui 1830 date
de la lere d'llernani.
Hermani a eu 717 repr6seonations.
Ruy- Baas 45 "
Marion de Lorm 182
Lea Burgraves 100 ,
Angelo 82
Lo Roi-samuse 72
Puis 27 reprsontlatioms r6iprtles
antre diver sutraa pi6cea do their
.tre. A other quo doe 13 a 180 V.
Hugo ainsi quo son th Atre a 4t
oecrit. I
iam Parialene dovant I'aaeet tri
to de Paris, r6clament la rioovert
re dea courses
Mr B. P. Ghenas vieot d'iontaller
an Vaudeville boulevard ds iitaliena
con mouvoua thbatre lyrqu.
.*I
Ie omltersra leo orps dartuiallra


D tparlemeal


du Commerce

A rivage de marckandies
Le r/s francais Lanentins ayant
laisst le Havre le 14 mars ncoulo
est artivt Port-au-Princ e 1 jeudi 17
avril courant apportant poor laI
ports suivants seize tonnes 2910oo
( 16 tones 9110oo ) d'articles ainsi
r6partis :
r..pHaitien toones 9.97
Port as Prince 6,;

Total 6,29
Ce navire a apport6 entire autres
mrrch*"diaes.
Cap Haitien : Articles de modet 8
caises.Tiesuq divers 2 ea;sses. articles
vour 4coliers i caisse. Bleu d'outre
mar 42 casises, articles pharmaceuti
anP 2 caisses, Ftience I caise. Par-
famerie caisse,fil A codre 4 caisses
Ficelle ; cairws. Liqueur 5 caismes.
Port an Prince ; Articlei de modes
7 cisses. Produits phamaceutiques
22 cases, partamerie 2 caisses.
Port au Psince,le 21 avril 1919


A VENDRE

Belll propriAt, ancienno propridt4
tlambtrt, mitnAe au bae de Is mon-
tagne. donnan' done facade sor la
route Laeler at I antre Avenue Bo-
'oae. planted d'orbevs froitiers de
tootes sorts Beau jgrdino grand
baesio et tootes we d6pendances
Maisoo hate dominant Is ville et Il
mar.
S dresser Mr VWeb'y Catts Prea-
solr, Gran 'roe No 4s Avenue.



Conseil d'Elat

PRat;DEKCE DU CONSEILLER L IGITIMF
Sdance de luidi 21 Avrd 1919
La stance est ouverte A to heree.
Aprks sanction d'un procs-verbal et
lectrre de Ia correspondance,le Con-
willer Pierre Hudicourt, rapporteur
de la section des finances, done lec
ture d'un rapport adoptant le prin-
cipe d-une propoi ion de loi d6oosae
par lui dernitremet et qui fixe ia
scae A payer pour les automobiles.
wagons-automobiles et machines
icrire. Ce rapport est envoy i
I'impression. Plus rico la stance
eat levie.
Les deux sections de lu'sice et de
finances oat travaill6 i l'issue de la
since jusqu'i une here.


da marine doe Etato-Uoia out remis
A I'Acad6mio freoCalse qi 1-a accept
tue one rotation de It00 francs,
avec mission da pourvoir I'A'doca.
tion de Ia fille d'un franqais toa6
i'eonemi et do priMfrence ode ao
Camp do Mailly on dana le voisionge
Le oos lieutenant aviateur Footau
va tenter lt raid l'ars Dakar er ourn
avioo bimoteur 50011 P, syant a
bord 2400 litree deaaeso pommt
tent uo vol de 90 beures. II prison
tera le raid on "2 6tapee Paris GCm
blanca ( 9004 km ) et Ca ablacea.
Dakar ( 2000 k ) 1 bheres de vol
81 ce laid ruloit, iu toonters le raid
Dakar-Pernambuco ( 4540 km) la
capitaieo Cobl et le lieutenant Rojet.
voet (aOter da tiraveracr 1'Atlaantlta.


Aux Etats-Unis


Coteux Exode don't la
PROHIBITION eat
'une des causes
On porte A s.ooo,oooo le ombre
d'ouvriers d'origine etrang6re qua
sont passes en Lurope depios que
la guerre est fine. Et avec eun,
une some evalu6e A P. isoo,
ooo,ooo s'en est allle I
New-York.-- L'xode continue des
passagers de troissmes classes, qui ren
vont en Europe. decent un problime
troublant et ecrie une situation grave d
laquelle les autorilds qui s'occupmt des
problmes l'aprs guerre, n'avament gurre
song.
On calcule que le nombre d'ouvriers
daorigine ierangere qui desirent rentrer
dans leur pays d origine, maintenant que
la guerre est terminte, est de, j s .ooo.
La majors? Je ces ouvriers n'ont par
I intention de revtnir ici,. t is smportent
avec eux routes leurs economies. Le bu-
reau des passports declare que cbaque
migrant appartenant a cette classes ou-
trirre possde en moyenne au moins
P. 2.ooo. Lorsque ces travailleurs quit-
teront I'Amnertque. is emporteront avec
eux une some d'argent qu on ivalul a
P 1,oo,ooo.ooo. Pendant 1, mors de
ftvrier I6 854 migrants sent parts
pour 1 Europe it daprts les officers du
Bureau des passports ce chbffre sera d.-
passi lar plusieurs mlliers durant le
mors de mars Les autoritis s'alarment d
bon drost eltcerchent dderminer la cau-
so dun si grand exodus de gens appart-
nant en some une classes desirable do
citoyens. Parmi les nombreuses raisons
que I'on done, on sembi eire wnanmme
ia proclamer que la prohibition est une
des causes determmnantes qui engagent ces
travailleurs d abandonner leur pays ira-
doption. a ce stjet un citoyen bien connu
da New York. dt : a Cest un faith car-
tain que hls lrannais et les Italiens qus
tont usage modiri du vin et de bilre. ne
souffiront jamars que Ion leur entve
ces privileges. Jai vicu dans cepays
etndant trente cinq ans. je suis ciloyee
deputs trente ass,iai toujcurs faith usage
modrd du vin mais ie netwu % pasfinir mes
joursdam un paysc.u uncitoyena perdu
son draoit devoteit sa hberld personnll"
Aussildt que i aurai ,igli mes affairs et
vendu mes profrietls. e tais relourner
soit en France on en Suisse, car je sais
que dis centaines de cilovens ont i'isunn-
tion de fair la mnie chose. Dans ces
pays Id, si quelqu'un avai I idi de pro-
poser Iadoption d une los de prohibition
sans consulter es ileeteurs, on le jugerait
\dtgne d'*dre intern dans an asile d'a-
lilnds pour le rest de sa vie. 3
Ouverture de la champagne
presidentielle
Alew. -or., mars.- M. llsay, pr6di-
dent du comite national rtpublicain.
a pionorce A Saint Louis, un grand
diasours, dars Iqcelil d4clere for-
rrelltmert ouverle la campague de
199.1920 pour les elections pr6ai-
det i lies.
.Lta dlectioLs es feroot, annonce-
*-il, sor la base do nationalime in-
;dgral o pos6 & la dottaino d lIin.
( inaltio aliism.e.

Chav8ssurcs
GClausasurea I
Viennent d'arriver par le dernier
bateau des souliers d6couverts se.
melle en cuir laune, blinc, noir.
Blancs A bjrreite, semelle en caouts
En vente chess Fraack I. Martin
En face d2 It Binqus Nitioule1
Port -anP u Pnce.


I -


~c -- --- -~ --


II~. ~-I --


I








Letire ouverle

A nro-'enr le IDoctr Pool Fslo
orer, vodein en chef de I'Hospier
Salat Francois de Sale.
15 avri! 1919.
Cher et bonor6 confr6re,
Per met ez-moi de preodre la voie
des journaux poor vous fire me*
iMillJ or compliments et toutes
men f6ecitticnos I&#gard de l'Hos-
pies quo voua dirlgrz avec taut de
valeor scieutllque.
Je n'i point a vous parler de von
eiles qui soot us dessus de tout
nloge m;al de voire salle d'opdra
lions qua porte *i bien votre nom.,
Toot y eot bien et dans un ordre pai
fai. Lea deux dernieres visits m'ont
fait apprecier lea bones et belle
connaisaances de deuz de me* coo-
citoyens : Ie docteur beauvoir et le
jeune Duncombe. Cbirurgien et Ac-
coucheur depuis bient6t cinquantt
as, je suis bien plac6 pour jug.i
lea uon et lee autres.
Je n'oublieraijamai quoe j'ai 4t6dana
Ie temps vctre professeur d'Anato-
mie et de Cbirurgie uperatoice A
I'Ecole de Medecane ou j'ai toujours
eu & admirer vos aptitudes dana
celte belle science de Velpeau et de
Nol too et de tous ceux qui ont faith
do la Chbrurgie une science nouvel-
le. Plac6 I& ou vous tLes pour faire
1s p:us grand bico A notre cher pays
continoez i avoir leconcours de nos
estimables confr6rea et de tous ceux
qui oient dans note belle Patrie: la
Perle des Antilles. Quant Beauvoir
S chirorgien de I'avenir, doouons-
nous lui notre concourse intellectual
pour qu'l puasse evoluer dana le
vrai sena sc entifique.
J'aime, son cher Salomon, tous
ceux qui m'aiment at c'est pourquoi
je voudrais voir tous nos medecins
adopter notre grande et belle device
national. -a Lunion fait la force s.
Permettez, mon cher Salomon, &
votre aucie: maitre de se declarer
,otre admirateur pour l'bumanote et
tout le bein cbit urgical que vous
faites cheque jour vous et vol no-
bles collaborateurs.
Roche GRELL1FR
de Ia facul e de medecine de Paris.

Movement maritime
Ce matin sont entrs:
Le steamer Lake Wilson ,
venant de Jeremie et des Cayes.
Le Lake Ogden venant de
Christobal
Le Panama venant de Cris
fobal avec N. Hammon.
Avant midi le s eamer Panama
partir pour New-York avec passa-
gers.
Ce Goir, le Neptunus de la
Ligne Reporel laissera pour Saint
Marc, Gonaives, Lap et New-Yoik

PEIRUS' DRUG STORE
Successor to Albertini Ewald
Best chemicals from the Staes
Everything in the DrugLine
American prescriptions filed
GE IT AT PETRUS'


.. CROYEZ-LE,
POUR LES

ENFANTS, l

i n'y a r on de tel on"'


IL'EMULSION DE SCOTIT

- 32


4 I'Hospice St-I ra a
SCoin de Sa leg

Deux grandes operations
ohirurgicales du Dr Beauvoir
Le Docteur Gessner Beauvoir vient
d'inaugurer par deux impression-
nantes operations sur I'abdomen son
entree come chiruraien-apcialiste
i 1 Istitution S:-Francois de Sales II
s'agissait d'un Kyete de I'ovaire et
d'uc fibrome de l'utrrua on tumeur
de la matrice :deux opera ions de
premiere force en chirorgie gynoco-
logique.Eo outre.de nombrouses ad-
bhrences resoltant d'un etat d'iofla-
mation chronique avait faith de I Ietr
nation de cer corps pathologiques
un problAme adrieux et d licat.
Devant onejassistance ou figuraient
cos celebrit6s *n'dicales et tout le
corps deo 6tadiants de notre Ecole
de Mddecine, le Dr Beauvoir dissipa
touted inquietude en op6rant avec
une aisance et une edret6 de main
qui denotent des connaissance a pro-
tlodes et una science bien acquise.
On compete d#ja dix jours depuis
ces operations et Ia semaine pro-
cbaine les aalades a'appretent a
rentrer chez elles en parfaite sante.
Noun felicitons Saint-Frangoia de
Sales de aon beureuse acquisition et
coniplimentona chaleureuaement le
jeune chirurbien lui. au senil de as
crrriere, se distingue parmi nous
apr6s avoir si souvent fait valoir sea
hautes facultea intellectuelles dana
nos colligea et aux Universited de
Philadelphie et de Boston.


Lcs exportations
amdricaines en
Europe
Dl'apr6e la Revue Armour & Co,
lea exportation de provisions ame-
ricaines pour I'Europe so cbiffrent I
633 000.000 de dollars. C'est la plus
forte somme qui ait jateais et6 at-
teint par lea Etats-Unis.
Les importations de Jaavier ae
cbifrent A 213,000,000 de dollars
donnant ua surplus d exportation de
410,000,oco.


Faits Divers

RENSEIGNE WF.N'TS
MET:tOROLOGIQUES
OBSERVATOIRE
DU
EMINAIRE COLLEGE
SAIN -rMARTIAL
Lundi 21 Avril 19'9
Barom6tre 762
t minimum 24.2
Temperature
maximum 31 2
Moylcne diurne 26
Ciel nuageux le jour et covert
la nuit.
BaromrEte const.nt.
I. SCHERER
La Caisse des Ecoles anx Cayes
Nouo avona sous le, yeox Ia listed
de souscription de la ville des Cayes
en favour de la crisise des coles
Ceote listed s 61ve i G. 393 50.
Ddpart de M. E, I. Kehau
Par le s'eimer Panamaa oart
aujourd'hi pour I'Europe M E, R.
Kohan. Consul gonetral et Charge'
d'affaires de S M. Britannique.
Nono lui sobuaitons on heureux
voyage.


bips rl
bUp&frt
Par le Panama, d'aujourd'hui
parent pour New-York :
Mme E. E. Williams, Mme John
Neu, Mile Margaret Neu; Richard
Neu, Mme Bloo, Mr et Mme Elliot,
Mr et Mme Emile Herrmann, Jean
Simmonds' Mile Rose Peussiere
major N. A Eastman /U. S M. C.)
Frarck H. Brandt, Leon R, Thebaud,
John H. Keefe. Mme C. B Sheffinld
et enfant, Mme Mc Gaucley, E. G.
Lamothe, J. G. Ware.
Fiangailles
Nous avons requ lea cares de
fianailles de
Mile Claire Fals-Aime avec Mr Em-
manual Flovil.
Mile Prudence Sanon avec Mr
Lysius Michel.
Tous uos compliments.


***
Le tibunal de Pair de tla r
Nord a, dans son audience du !
avril courant, randu les jagepa
suivants sons la presidence do
A St L6.
Pat yo lenne rootre Rosema
E4mord.Celui qui done scte sa
fendeur du serment par lui pr4et,
consequence diboutc e demandeor-
son action come 6tant mal toed&
done acted au d ifndeurde sesrig
ves et condamne le demandtor a
aepe n
Emile B-isson con'teAdm B
sainthe. Celui qui done acts as
parties de letr. declarations re
'ives et surseoit i state sur 1'
re.


-- -, -- Mtrite lean centre Chariot i
Ctdant aux instance d r ombreni Jcques. Celui qui.dcne acts an
Cadanturs ai nan" o n pi pll'r Ala mandeor du segment pet&: e n
repr.eitorion do dima' cl h, .'direoc Equence condamne le difendeur
tion consent A redorner a i* soirre vetser la some de G. 90 pour
do jaidi le beau film La Passion causes inooctes. ce. sans dilai
do Christa. contte Is premise de paper rec
Les intrrespos apprendiont avec condamne le stiendeur au& de
plaisir quC le lirsge d^la .tembohla Aagelique Barbancourt coa
.tA definitivement flid au jeudi ser la P. C. S. COeli qui Oldonne le dh
Mai prochain. p6t des pieces et renvoie le pronoa
de son jugement i la prochaine a
dience.
MIe Feugtre derone Vve Charles Vigae contre
sue Douvelle soirte gEnie StaSco. Celui qui done acted
Pour rpondre ax nombrouses la dtfenderesse d serment par
demanded du public, Madame Fou pr1et, en consequence. dat et d6c
g6re veut bien offrir une nouvelle qu'elle ne doit A la demanderesse qq
rep.;'eentation samedi ooit & Parisis la some de quatre gourdes: Ia c&
na. Elle se aurpaasera au co rs de damne A payer sans dtlai ceite
ce'te reorDsentation et son partensi lenr.
re, bl. Huiz Madrid fera den choses B. Dufanal contre F. Coa
merveilleuses A samedi doCn. Celui qui done acte au dean
Arr#tEs pear vol d'anisaux de ce qie le dftendeur declare i
Hier aprks midi la police I arritt ser de faire la preuve sgllicitee et
les nomm6v lost Maria. Alias Ray- :e que le demandenr otrhe d'dmi
mood, Albert Pierre. LA eu lulen trer ia preuve counraire dans le
Chary Thomas, Jacques S, Germain, de quianine.
prvenus de vol de IS che"aux, 2 M Gtl.n centre B. Hyp
ines. a mulets, et Marette Cadet er Celui qui renvoie le. parties a
Vertulia Louis, pour complici~' de pourvoir pour l'inscripiion de
vol par recel. devant les jag-s qui en doivent
iECpdits iu Tribu -1 d simple noatre, et qu-l sera suits au j
police de IA sect ou sui. il, oat t'i mentde foodjusqu'ap e le juge
dirig6s hier sur la prison < ils soot de l'instance sur 'iiscriptios de
aux ordres de Is justice. D6pens reserves.
Cin*Varti s -- Cour:ilien Fernan' cootr
Pierre Antoine. Celua qui conda
La soiree e ddemain sera des plus Is dtfendtur i payer la valeur
gaies. tu programme figure le beau, mae sans term ni delai.
film en couleur c Le Mariage de M. Gtlin et F Guarand
l'Amour. P. Dereooncourt.Cclui qui dit et
II y aura salle comble ; l'entrte donne que les parties comparai
n'e t que d une gourde. A I'audience de huitaine.
,-CAridad Mosse centre San Y
"---- Celui qui condamn e I defend
on re dvis payer la valour rtclam6e. reject
Oir VS dommages inttre:s et le conda
Les dbpc hesppur onailes eooutre au dipens.
St MarePort dePix, ap onailten Alfaitres en continuation
t Ma Porl dePax, Ap Hatlea, M. 4.ouhisdon ontre la I C
New-York et I urope pr le tte;a ch M4 gan coatre H. Iasq
mer I Neptnusu a 5i-rout ferm6es I1 Sylvain centre D. Nicolas,
ce soir A 5 heures pr6cies. ;Fdtlia Si Vi' contre H. Camy


10- Fouilleton du MATIN



Danse es Vagues
PAR
LEON LALEAU

Et appelant Gutrard qui, visible-
meat deconte nanc, ne savait c u se
mettre bien que nonmwe de chaises
fassent i sa portCe:
Mettez-:.cs ici. pris de oloi.Il
no pourra plus maintensat noos d4-
rocher ses plaisasearie sans m'en
cclabouaser.
Boo la iance et reprse, cria
Rar. Et jai la parole, 'est-ce pas.
Alle.voor rae. .dit one voi,.
Is voix shcbe d*un ,eane-homme'
maigre et rle, Rea* Parlsag. ament
chei le Floret par Mr tara lai-nm-
me.
F -ande, ic 'vais me laver it
Raas en paine calembredaines ia-
ciles et ustes.
Pais, il mit ses jambes en cCoix,
pour qne 1'on pat micu voir A cause,
de son pastalon retrooss4 do baa, la
dmesse brodle de ses chaussettes de
Uimili-soie.
Mademoiselle Martelet regards
Jbogtemps ce gcse largesi rlrge quo
-do ganca, Rara lUi avait effllear la
aeS- I


Vous psnves regarder out, dit- moods je suis indisposed.
il, c'est de la bonne soe cg comte Mais Loalou, ah I quel ami I me
un dollar cinquante la pairech'z Le- t.. quelques famens coup de poing
tellier. dans le dos et je sui retabti. Aut
Et reprenant son discourse auquel environs de la Place Gefrard 'saper-
se plJasait loute Passemblte. cois Monsinc&re. JT course dessus et
foacu, je vous disis que je de- lattrapant pas le bras droit, je lui
vais vendre ia superb mason de propose sl mason pour 5 ooo dol
Mr Farner qui etsit alors en exil et ars, 11 hIsate, a Tant pis pour vous,
toute meable. i'avais di4 trouv# je ltu dis, si vous ne faites pas cette
beaucoup d'acheteurs, nais is ine affuire d'or, tout de suite, vous Is
marchaiert par iAm satisfaction. [Is perdex, le vais de ce pas i l6tude de
Etaient tous de is capital, Et il me Corel qui m'a' proma d'acheter la
fallait un home de Isa cd. Us a- maisoo poor le prix nqe e rons dis,
media A midi, j'etais chess moi, et je St je voos doue la prtfIrence 'rre
maugesis Aventre debouto*' quand parceque je vous estime bea couop
Je petit toulon Porcia, vient me do. Inutile de vous dire qoe cette affair
maq=dr.Nous sommes debor amis. de Carel n4Etait qu'une league ims.
Nous aveoa debate ensemble dans ginEe subitement poor fair marcher
le courage. 41 pame jusqu A la salle mon home. Vus voyex. si je ne
A ma er et me soutle To I'oreille. suis pas ins rsit, je sus intelligent
Mon cher, one aftaire mwena --Tr6s intelligent, dit Mmd lo-
lease. Moosincere desire sacheterla re
maison. B"re, e ..o.ena Rar, no an
xBrusq-ementie je p. dl e table, quart d'heure siroe ar cocide
.aos 6Eae me- iqcer i Cgacbe, me 4por 4.0 dolls. it j*iv Iubaadat
ToiA cbae Mossiacren avec 4 ,0 tesla coocleur poU 400e. LA leade-
ail vient de sprtirs me dit as rleme ma pa=tin. de bonse here, Mon-
ane viedlle lbrateitare parethse,sil sin Atr dt e Id Mpomme che Oriol.
fant s lauger par le ptegair qu'eUe Chacuaeo parties pm paee no
poriait. comner-ion de )o dollars. t note
Rar (iat tbi4 de ssrt4tr r mnt outre jarais ftit in cow ,r
minute poor lairi ir t on audit oi.- e Je lonae to dolls a A u-
re. Oased ti rise so t qcuue pua lo.
tu, it reprvit aveca mat n as. narMc Dix dollars aeukpoet eAt lane
dam s on secci: Pret, an moatrant dia.Up go
Se to c rs aa bad rd s wJo ~r ar- SIf vait s dels o oCtrs
e a vis e -u du e c dde o Simt imee dp i jPai e,


dix dollars seulement non, ce nest. traper lui dit-elle, quoiqu'elle
pas bien. ga 1qu'il 6tait orphelin.
Le ooir memereprit Rars, sans Et votre mere vous laisse C
autre forme de procs file A Bizo- mettre too; ces excis-iA sas d
ton. par Ie train de buit heures Oue dire ?
voul=z-vou.ds que j*a; qu-'ques sbus -- Te sui orphelin.
en poche, je me crois rice er re tra.- Vqs pareos enfin ?
vaille plus. e tais one kosbe pou- Mps parents?? Miais je ouis
vantable chez Franois. Huit jours jeur et seal respoosable de mes
sprs. ji'tais en ville r bord-de-.mer at aciio.D'ailleurn e suis seal
et sans n buoil. mot.
Ab I non, mon cher Rars, s'in- On a toujoursds pareal
digna, tout en souriant. Mme Flo- am i
rent, vouts ave bambochO 4c o dol- Coet-A-dire que oui. I'
lar ep huit jours, ce n'est pa st- fIre.n e squr et une ;fole de
rieu. os pe tes. puasd je dis quee nai Je
-- eertaim ti pso? ts cels ret tire ql c'*er
-to erainement oaus en oemma me si je nen asai Pas.
tonse pai loepbh HeuIrtelansuraome
--O e vrolez voac'est mon canc. toot haitien co~ prendra po"
tre I'ai beaucoup d'amis et j'ador 4tait un dr61e de baadin.
meas mis. Dmandez-le A Re4, sd daird, dia h6 occompUi llI
vous croyeJ que je mens outre, so de oM capris do
it on second a r tis. no iitA reas l Mj
Si je vous dasis q'on 3a one It do IA premiere
SP-idi. n os avon. bs. Loues,
a (. T dio o moi, pour ;o ( sumv )
goare d'anisette. ~ t
Ouel estomac, fit lane.
Quant i a, Pr a un estomsc
d'caer. le no sais jmais malade. Et
Die sait si je fais e#s texr.
Ce dermerr trait dt Rarl fat sccneil-
ii na pea plus froetm. t qun le
atres. Anasi Mae F oi t qai nadi'-
pait Ps .e q ed via iour, f-ue d, te
to '4t W delp tI
red* oef so Mori


Gin dma-par isinno


L2 MAI


- - -


Nos Trl






- --


sIl d'Appel dos Goalves
,A'du'* dU 6 Mars 1919
idence d jule Lebrun Cuvil-
eur.M IMecorra et R. Bel-
Myi.is*re Public Christian La-
e ertendue : Ge'in Mar-e'in
Walter Georges et D&msvar
L Ie Minisfire public a conclu
ration do jugement du tri-
correctionnel de St Marc en
a 27 janvier ipt9 et au renvoi
dvenus devaut le fon:tionooire
competent
wuJimnc du v4 Mars 1919
idaenc, do jge? T C.,rmant
rut%,L&o" Lbhens et Dmniel A.
i. M:.nq.e pub i, G. B D....
etit 4ui confirm le jgement
par Ie tribunal de premiere
ce de Saint Marc su profit d'An-
Malvoisia e~ rejette les moyens
es par lee consortF CAtouie
to Toussaint.
audience du x8 Mars 9gI
pidence du juge Cuvilly aases-
Marceau I ecoipq et Rodolphe
d, Ministlre public, Christian
ue.
Arrit rendo qui snnule le ju
t do tribunal correctional de
ic en date du 27 lasvier 1919
ie les prevenus Walter Georges
svarPierre e n tat demandaet e
Sdevant le tonctionnaire public
teODt
audience du 27 Mars 1919
sidence du juge L. Cuvilly. as-
ris.M Lccoips et Rodoiphe Bel.
Ministere public, Paul P6lissier
Artt seodu quirecroie le sieur
Alesaodre devant le tribunal
el de Po-t de Paix.
udicce du 8 Avril -919
idence de Monsieur A. Lrgen-
sse-seur, Daniel Apollon et
,:orFs. Misst6re public, Pan!
ier.
aire ertecdue Le Commissaire
vuvernement pes le tribunal
tre instance de Port de Pais
Suone ordonnance dujuged'irs-
on de Port de Paix ( atfaire Si
I larasme et consorts.
udierce du z6 Avrl Ig91
sidence du "uge a Legendre.
uisM. Ltcorps et Daniel Apol-


Voillers,


Vo ilters


triqsae a,/se Un o ra sd t&r.k de'
bois 4 Rrller lr4lnsT-orter de
rrani Bow -s 4 d see series 4'
Bizoton, olfre aurt ropridtaires
de Voilwn rd am gourds wwr;
mbtue cube pou' trkNsport.
Um stwockA eusi rzd eat aduel-
Lem t awr la plage. du cdod de
1"batfoir pur Lquwl ellsa o'fr
soizaMse qutsze ceiumes par ma
ire cube.
La Dip'ect.'on.


La Mason
Ant. Aabatillte
AUX C YES


inportarion
Commission


D ES A poduit d-I P.'. ai
dm bit a.wi 7 e '. Aechy
mowe appliq&Sutd d retrment
Sklnmnt m1ivard -Jul e .cn ddas
tutmS I&@ p relace et dn kl
2% ot =W-lY~t~\
arlscpuqan I posdit des mwr
icrE 4 ffn. I'.w w' OUu
"n a t'., Is c--c% is. 3L I U .a.. %:
on rerewit AS .auAlt.. -u ka zi.us
et on amhw usm rapide gwUt-e.
No tacM po-o-l emp"6 en et com-
mode. pgpnp ot tI is bm mc-M
*SI on M ika p Iale it peat en
r~mdftwr des *ee s &em ot de
w~om a w- du @me. fl est
, wavok Owcon la main Um
&mt~ro do LIsimoMn d.



INIMEN
IINALR


0


Epo*" it*otb
Repr~sen .tioD


Affairs ds d anqu
CONSG9aATlIO DR PR+eMEAU


Ion. Minisitie public M Christian
Lat ortue. i
Arret rendu qui renvie 'evant
le tribunal crimirel de Port de Paix
les consorts St uInce Lrarasm ec
horse decours et de proc6s la veu-
ve Elicdore Alcindnr
Trebuwal d'App-I des Gon3ives
Roulement semestr.el d'Avdl iOc-
tobre 1919 des President, des Vice-
President et tuges du dit Tr bunal
Sin ci viWe
LUND1. Erneqt G. Laporte. Mar-
ceau Lecorps.R Belfond.
VENDREDI.. E. G Laporte. L Cu-
villy M Lp'-ops.
Affairs commercials et sommaires
MERCREU T armant. L. Cu-
villy R Belfond.
luge de refetret E G L-porte.
S Sssios criminelle
ManRa.- A. Legeodre.D. Apollon.
L. Iahers.
IIUDI,- A. Lrgendre. D Apollon.
L. Labens
Ce tribunal prend s eg' i dix heu-
res precises.


I:


FRANCK I MARTIN. agst



,j 'C5UIU EaE~lONE DE LOU--
;St PZTF( DS.kISEUFT
C-'-L!2 SZS CREJ !: 4X
.., ..- r~ .rx r axtr- Luvn 'n

'1 pr~~'12 f l Ciflut. fl1
t.. .,.A... T I ,eu
~' LI iN
;11 r ur% de tmlcur Vonte~cu
t rt
J ''4
TI I .m.. .a
-I~s 1 :1
.. .I c ~:i ~1.. u-i C'
S n '-
:-Ii tions de 1% k L( 1 1-1: IN A

1 ne ~~ riat j. ..1 (C a onx
pc.'"Icur. ct
r r !"t -J le u L V 1 .:O
-ri-ivc- mij% ~ d -
*-A P:AI!LCAL CO. h.
k., S.A


I


/


C'est un fait connu de tcus que lea embem-nt que roP tuve~n
lea rOpri6eaires d'autos. qeuanl aux I a,ax exei*.i (Jei I. r arares
a Port au-Pri..e, g rosiovnent d'une cause te d'tne seulerrent
qui est elie-ci :
Vou s aerenezt votre autoUlGbile dans tn raraqr rour etre r~pa-
re, ne supposant ras que six ou hiit personnel d4jA avat,, quv'eue
peie avec ifs 'eurs les ont rn meme temps corduil~ an gare.- ou
elles oat 616 assez heureues pour Irouvlr une place avAnt DO s et,
ous (sp6rez reeA-voir vote car eu bonne condition, ne dksirant le
laier au garage q* e pour quelues beures seulen-ent
EP conarquence, Ia personnel charge du garage, taisant de son
mieux pour maintenir sa position en acceptani aulant de repar. -
lons possible, ne vous dira pas franchement : e II est imroPsible de
vous a turner votre car en moins de trois jourp Si file I'avai fail.
elle aurait manque calle reparation et eurait finaleoent proc.;i(
au proprilaire du garage le nmyen de pourir A sa p ,
oos ous Woui mandodas 'ou, lequel des dur est r /rraLle :
S)P refuser de rparer un automobile niayant par sPffisamn etif
Ie temps accord# pput Ie aine ou de I'accepter dans notrs
'ago etl ffaire tout ce qui depend de nous dars I temps que v. qt
ous fixez, te cea plans Io but de oons plain ?

Done, afin de doener le mellieur ain psPible anx travaux, .he
WbsT I1S l )S TRADING COI PAI'Y ac, el'er de rtparer
Sulee s tis sulop F'CI. E XSSX HU. sON aux prix suIranls
Expert M4canicie pour auto Or I.C0 par here
Assisat 0.40 a
Tnrva a our ao r
Batteries charges Or 3 00 and 4.00 cbacune


Quand notre Garage

recevra un car, il sera

entl6rement r6Uir par

otre meilleur n6rant-


cien avec autant aides

necessaires. Point d'ex-

ception H celte regle.



Imilatioe des pieces FORD

Soyes stir que qvand nous avons rd-
pard vote automobile nous .n'avons
Smployd que lea veritables pieces 8 ord,
tmatultctur6es par qThe ford Motor
Sar CO D. Tout mndcaniclen competent
vous dira que c'eat abeolument indis-
pensable.

Eea seuls A 'Port-au-Prince emplo-
yant lees uthentiques pieces Ford sont:

The WEST IlDIES TR HIDING COM-
PANY, Garage, Distributor.


Garage de G.
4t


autres


Et tous nos
province.

Rues du Centre


Sau lter


agent


de In


et lUr Danibs Dest-sucies


U-- -- ----. -- -


**wm*


I _II I -


Prochain depart pour Cuba

Ceur qui dairent aller travai.ler d la Centrale United Fruit Preg
ton d Ni BRay peuvent aller s'inscrire d la Rue du Quai no 1728
Pt nu has de i- Htue des Miracles pros de rancien Restaurant
Victories pow, Ldre identifies et photographids chez Joseh Duplessy
Le premier depart s'efectuera le 30 courant par le steamer de la
Compa~nie.
A parlir du jour de inscription, ii sera donnd lovement et sour
riture isqu'au iour du depart.


Wnshburn Crosbys Gold Medal Flour

Ia meilleure marine des Etats-Unis
Quw' 1Lt invariable. N'est pas g gale
par les autres marques.
Capaetdt journalhire de 50.000 ba-i\
rilm. teN plus rands moulins du monde
Le WASIIHURN CROS Y Co a le plaisir d'annoncdr A ses
nombreux amis de la Republiqt e qu'elle exp6die de nouveau de
Ia farine en liatli et que grace A la production de sew moulins do
Minneapolis e, de Buffalo, elle eat en measure d'accepter les com-
mandes pour n'importe quelled quantliJ et qu'elle en garantit la
promple et soizneuse t icution.
Les restrictions du tonvernement quant i Ia quality ayant 616
levies, les acheteurs de Gold Medal peuvent etre certain d'avoir la
meme quality sup6rieure qu'ils apprc;aient tant avant la guerre.
Avcz-vous no'6 l'am6eioralion iu pain de certaines boulangemies
cettA semaine. 'lie eat due aux forts arrivages d'une marine Gold
Medal non bgalee par les autres maraues*
Demandez toujours la marque GOLD MEDAL,. favorite de
boulanger?, vendue chez les principaux importateurs de Port-au-
Prince et des autres ports d'Haiti.'
Pour plus de details, s'adresser a
,. E. DUNCOMBE,
Reprdsenlant special.


MAX MONSANTO

Importation Exportation

Rue duMagasin de l'Etat


*S




LN iAVP 9.
4pw swp


r


I1


C'EST


LE


PLUS


ECONOMIQUE


Le Savon Tropical de toilette est sans rival. C'est le roi de l'Hygiene


Demandez le partout eO: principalement

Chez LUC DORSINVILLE & Co


105.


Rue du Quai.-Port-au-Prince


Ilachles a Coiure
a 2 fils

I Quisqueya
'La Nouvdlle Marque du Jour
Rivalise avec la National ,
dan)s la construction et le m4ca-
nsaw.e.
Chaque machine, avant sa li-
paiee pour l'usage et munie de
ses accessories.
Prix par Machine
Or 13,00
CHAs. STEPHEN
315 Fve fRoux, ( ci-detant Bu.
Boonn Ik oi. I
en face du Cosulat Am6iicain


Ches


F. Cheriez


Vennent d'arriver
Exterminatesr des punasses don't I'e f
ucacit6 est dtji bien coorue et qu)
:eudu service A rorrbre de families
Aarbe pour la destruction des
-coux de bois.
in Beef Lavex ce fortifiant et re-
constituant depuis lorgtemps appre.
cit, et don't les proprittes salutaires
tent incontestable
Vin St Ratbnaetcrique et fortifiant
_._ I ". -- i


Elesse Monsanto
A covsten:ment en df[6t des
ha)rtillots de toutes sortes de tis.
sur, vend des marchandises amrii
caiora, frarcrisca et anglaises nou
vellement im1ortes.
Grad dt16t de planches, de ton
tea diL'rrriors, jolis assoitimeots
de cbhscsur s8 pour bomrnea, fem-
Ies tt rI f re. (hsreet x de toon
*errie I rr 'ose itsa Sts et pour
trolcs leI toutere.
Rue du Qeui er face de la Dona-
no

Une bonne occasion
Avemdre your cause e de part
nuto FORD bon itat de mar
che. Divers pelectionnem8enS.
S'adresser ch)z Richardson a
Pace de la Pair.

Cream soda
La meilleare des boiasons de ce og
se tioe te to Dvents chez Aae-o-
alc, Cuf6 du fcit. CIIt lot 0
oo'll ye do pl i djici uo es t
a anL. La doomix: daMm


1' i..nw at
ACGO disqt


Id "a
Ue8 I


Anglais, fri ngais et syriens


maison


L. PRFEIZMANN AGGERHOLM


Spa !hetti-Di -Martini
i la sauce tomate et aufromage
Prerare rar des Chefs de Cuisine Italiens


Un Regal Une
John I urns & Co BOUt
Port au-Prince


Economiie


Co


Les Macaronis Di-Martini sont les meilleurs..


1CEm an (Icz


et


Catalogues


-river: Laboratoie Siour
ronlum bLa1re S jourm


PparalicD e lt1 1' I11frt:ralle
etl mpoules mtdica- ecnteuses
2 M DAILLKS D'ARGKNT A L'EXPOSITION DK BRUXELLMS 191j
AMPOU LES d'eai. de mtr Isotoniq ues slon Quirsl
L'eau de mer q uo ue nou l ployons a Etp soignipeuement cpll
large, au delA de I'lle de la Got ave. Nous faisoris rernarque sa (
medical I'observation jndicieu-e for, lea lab, ratoireas rangers :
L'tau de mer injectable dol t tte de fabrication r¢e pour avoirl
ses pFoprites therapeuques. De rombreu~cs attestations aous perom
de certifier que nos products ont donn6 tous e-; resultats espires.
SPECiALITE : Serum nevrosthenique.
Ce sruin regularise les ,clwnIir es nutrilits, il a dt1 empol,'4
ucos dans la neurasthenie, la luberculose.



Au magasin de

i Victor MAN-GON
Rue du Magasin de I'E tat, vous
trouveres des articles de ler. ch.


c


H


E


z


Le Savon
de lessive


Accourtz vi'e A la


rne Toomey
New- York


Prospectus


.~llr*rrCICh~C nL~rrrnrrr --


c ~


14. %0 t%