<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03276
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 28, 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03276

Full Text

Lmndi 28 Oclokbe iUJH9


POST-AD.PIfIRCA ((RAMI)


.- ~ ill&=S.:: 3.3375


.t tMAGLOIRE'

AB~OrNNMENTS:


pOKTT-AU-P8INCK
In
D*LPARTEM ENTS


tTRANGEB


2 (0
500


G. 2 -?
a 600


jI


. .co Quotidien


0


LE NL'Mt.RO 15 ezNtlxu


Lea annoncas sont reques;l
i Port-au-Prince aux bureaux Jomural
Paris: cbez L Mayeace & Cie 9, RanT w.......
A Lounes: ches L. Mayence et Cie.. z,, at, 9%
Lasdpte H
A Ncw-york-: "VcfsalPublidtY C~MgMVMF451VW
1416SeMi

Les mamuscrits hi~rb s urn me most lil


DEMARD



ouveD d'in 0Ion des LeresC

SUITE ET FIN
J'cus plus Jde dipit encore quc de compas-
sion, del Ic oir A Feirrare cn S1 tCux estat.
MONTAIGNE

d'ombre asprs ce d.mon nissable desespirance.Qu'on me par-
Ddomardavait atteintle ze- donne d'etre putril et la nivete de
ifo0e magnifique, s'accu- mon blasphime ; devant cette dou
rmvieSoudain il disparu,. leur, devant Dkmard mourant, broyi
devant sla petite boutique par la gueuse de vie, je doutai de la
mW tttait devenue c6lbre. Loglque du Crtaieur, j eus une mi-
Ib wnISion obscure qu il u d Ca r I eu une
osntion obscure qrideau nute de revolte et me demandai le
sCr aor cette existence Pourquoi de ces immolations quoti-
Q-otaite-i devenu ? Per. diennes, de ces gaspillages d'etres ei
lsb avait. On s'habitus a de choses gracieux, don't la nature
Idf woo dlegante silhouette nous done immoral speciacle.Ah t
ltravere'i la cite, a'attarder que nous payons cher les Sub.imes
"i 6eas et sur leas place@ .etamorphoses IOuoi I C'6ait IA moo
& tno plus le voir, leb tailleur de&involte, pimpant, spiri-
dho Isa mner quand elle el, elegant, lger, fou, mon porte
ilotwt quand elle change, nfin, non I ce n-etait pas possible, ei
iades. toutes belles. Un poortant c'6tatt cela !-
tat son discourse lu- Ms c'itatt cela!
prooo.g a I un de nous .-. Mau.ur eat ce quo moo ina-
irumno pe p.rdu nore lade est sage 'I
Vas .? "noOh non monsieur il ne vent pas
m Is pidions. notre hur manager et es dit toujours tout baa
gi ,faal, ISon time P quelque chose I Quand je le grande
Sfragilet et lumin'eus,ae me r6pond le latrmes aux youz:
iim,,ago mer, l mie aelaeis" moi mdrir. G'est une petite
r t ,, aour la vagul cr6e loode qua me dit cela- Jeune, jolie,
Vim orait de fatigued ex les frasons d'or s'echappnt de laa
At aomr.Ai a nouas e selanche coifte. cest uue Tanagra
I la ve.maurvaiOe se chat qua portrait une robe do nounes
liAf d e saoutllser, do uaMssi belle que boone. Je ants retour
bma houl.t ^ don f .ire no a *ho6pial assez souvent. revoir
s chose dhumaine a oon am. Lea 6res le gritent beau
Straia.oc. Son histmine coup, on beau mojvemeni do paie
M-ff a A qdfa. ao ds. ro uoute autour de ilu. Mais, hels,.
Ideo ceux qui succon l I*at blen perdu, son mal eat inexo
SIsMl pda do reqAve. rop 'able et it le comnprend. On le reu
is vilc dquoseolon 'Am re o tre to psluos ouvento assia dana
Rea-ioo- do Clme mnt Ma asil6e pie6 des plates bandes. l uno
kancardiers ramasserout earle presque plu et approache d
O Wla d6combresa do seae a mor reun d de our en jour son
lbdrdoyebs dsIap artenalt visage molse comique. Si vous as
eltal ioude dsT'o quato vIez co.l.uen it eai teauil, me diama
to Doa Quicbotte, do topns a delceuss Tapnagra. liter a cr6



aSi do MoMaigne a n vo c religeuoe. rougamalp legeremoet
Tml, oplua doe dpit que andis quo else me prlait. Mon pau
B aO ra. encontrant -.'e mi, l. co mme eat lamentable
%"iat, come ne epav so--me iL Udouloureou I read
& I bOpital de Ia Ville de o 1 tU o s1o e our vous I
I' II eat cinq heures do soir. Une
M'niialt die oltait abattue ceudre rose, impalpable to1nbe avec
cSn Ca61 notre charmani tioucour aur U ville. Je suias on rou
1i0No I vraraent, c .-t A* poor ater ya vor mUon ama qu lWier
S10a. 11 availt perdu a Stair t6s bas. Ponctuanot le cie do
;L? centre plat, etait dove deulis rapides, pasient des ouseas
tat please les pieds fias uaos qmu me aesnblent glumeer daun
0,c .6ta.ent mai. in"tenant" n aoufi., pion d agonmes es de vio
ll Vism.-i tenani t oucelles Au loan, pure trash e et
sa.ge Oclatait presque, Aene use ctuhansona arrive, uoe
eas lanmiteres, come ve ile ancestrae, qua s*epure. en
eSars oibites. 11 se trai- voyageant dans le crepuscuie dund
t dans one itrs belle or malady. Je asum dana la grand
u ours bleas6. Nous cour de i'bopital. ile eF s deierte-
4tU devant lautre. aue Des fuiliee au omuales tournoioti
f r-*c@uasitre.Ouand danw as soar. Tout devient alienscioe
t 'il Comprat Ia cause comnme ou"r no pes trouble la
d ts ms stnp actio, ipAce ouveriine qu iva. Je mattlar
1 ite Cs um inondttrei de par Ia la ooumer. Leos *rbrs
tlad3 et bodSfiD es ssi We t uorsi As auro de
s-... t boa5l. De.i -r"-sg qui rtfiese des motfs de
0 1`0- r r au,. plain y base, a tbas.tou me
Srsas au n'aasc ua co cooaeee me emablelst aiaeea
peenm :jeI.... auis... d'Ino maGntfquse et me6laoolique
it deI getam vi a= r o sneun AU food (s moi to0t
maIS loav Is cast wd drae, o chagrnu et le myere
Snle deranies*d roeiAre A emoaeat sare coOacouret
M de aonase qui Mas mvowa quoe 1 peoue sear, oCm-
por mort r. Et com d'eamoo, ceo qua st rare, court ma
cb ca elba o t .devaut de osot. Le loan lse mUa V
hIte ,.d**tsas a Vents vaes, uloaat eur votr amii
m" a ,os U tootad je oa sC ias
_3 q pA-i..t umtaorb d muorau.r DaUeds a
Ai edma otob u i d at. a |e pOu uii
C me sem ebia d ages *ao pmu i rad cO.BC
St prit a me ele aofraoat vM.N a.. _U
.. *4t A Zo too- no e eCsam /eZ 006


Le drapeau dHa'ti
flotte co eot de ceu.r
des AlliUs sur 'au-
tel de la Liberti.

De grands meetings en faveur
de 1'Emprunt sont tenus A
la sous Tresorerie et a la
Cloche de la Liberte.

Le drapeau bleu et rouge de aIs
R6pubiique haltienne flottait & cot6
de ceux des autres nations allies
centre I'Allewague, apr6s lea cere-
monies usuelles a I hotel de la Liberte
dana Madison Square, commue mal
que do Ia journee d'Halti dans lea
series relatives A la champagne du
Quatri6me E nprunt de la Liberte.
A la suite d'une reception fate a
Solon Menos, Mlinistre d'llaiti, au
Woldort Astoria, Is procession se
dingea k1 a 1 tel o le dr dau de Is
Republique Autileenne fu hiasose au
bhat du .nAt.
Le message suivant du t'rasident
Sudre Dar.igsenave dllai.t a 6te lu
peudant la ceremonuie
a Port-au Prince, 0 Octobre
Au Comit6 de 1'E nprunt de Liberte'
New-York
4 Le people d'Haiti appr6cie hau-
temeat la splendid demonstration
projetee pour le 7 Octoore on I'hon-
neur du drapeau d'Haiti. II desire
joindre son enthousiasme e asa foi
dans la victotre inale. A l'enthou -
siasme et a la afo da people ameri
camn et des autres nations alli6ees.
a 11 meat agreeable d'expruner par
la piesente m& gratitude et mes pius
cordiales felicialtioua et iues p:us
stucdres souhaits. Ge gouverueueOnt
a decade ue la date du 7 0.tobre
qui so celebre" a New-Yoi k, soit lob-
jet d une celebrauon semblable en
Haiti.
Get apr6s midi deux canons ctp
,ures des Allewianua ( eont exhioes
our I cuel.
i xcrait du# New-York Tribanes


Un vaisseau em acier es 4 j0ar0
Nsw-YORK Le chintier naval de
Calllorne lap;ult le 4 aodt dernier
as vaisseau en acier de 12000 tonnes
apres 24 jours de travail' et ceci Cait
cregarde come un record,mais voici
que P'on announce que le record est
battu par le chanticr naval de Mi-
chigan,qui vient de lancer un navire
en acier de J,5oo tonnes, apres qua-
torze jours sculement de mise suo
cale.


SP. .S.
Le public est pr6vena qu'A I oc-
casion des dttes do a La Tousaaint *
et duo Service des Moruts u train
sapplimeataire circulera soaes lesa
dema-hearts eutre la Gare du Nord
et le Fort Lerebours les Ii Oc-
tobre ler, 2 et 3 Novembre i9g8.
Port-au Prince, ce 21 Otobre x118
L I.A DIR) riQON


etaient pleins d'6pouvante comm
oesx dee naufrags. D'an voia rau
qu il marmotnat de paroles 0n1om
prtaeoablee. A A n m Ome, il itt
un t1ftrt e tourna son viage vers
e mar. pauis ditancmentm jsnaten
dieagto aade phi-ma; atoem...
prcbomfiAoaserd star gle trema|4a
*a .aut voeeit do*e is ace Gaase
imataua.


Haiti fre
d'etre 'ennemi
de t'Allemagne

Dit le Ministre d'Halti

Haiti, la ROpublique noire des
Antilles, a 6t6 honoree bier, en cette
ville. A I'occasion de la celebration
de I'Empruu, do la Liberte. A cause
de la pluie, lea ceremonies qui se
font babituellement A midi A t'Autel
de l Liberte, danas Madison S4uare
seronttenues dans leTbheatreGarden
Solon M6nos, la Mminstre d'Hlati,
en r6ponse A un homage adreas
A son Paya par Martin Vogel. sous
t: sorier des Etats-Uuis, qui presi-
Jait le meeting, reitera les express
aions d amitie &A I'gard des Etats
Unis et 'l6clara qu Haiti tait li6re
,i'"tre 1'ennemie do gouvernement
alleinand.
# Dtes 1 d6but des hostilities, dit le
minitdire, bdaucoup d'haitiens, maw
par leurs sentiments envers Ia Fran
Ce. so bht6.ent de s'engager volonta.
recent et fureut verses dans la
legion etrangere. Ea ce moment
tenme, plusiours imliiers attended.
t'appel pour se rendre sons les dras
peaux de leur propre pays, qui, on
doit sen souvenir encore, iut *e
premier pays d'Ameraque, apr6s les
itats-Uiso a conquerir son index
pendance. a
all y a 21 ans,i propos d'un inci-
dent trivial, un coullai diplomatique
ecalaa entire l Empire Aliem.aud e, la
e6publique d li si, que je repr6sou-
itaS comume Secretwre d Etat des
ielatious Exterieures. Nous avioas
ete quelques semaines A discuter
Cltlaure, que soudainement, le 6
Decembre 1897, deux navires do
guerre allemands se preseunt.ent
dtvant Port au Prince et remarent
au president d Haiti un ultima um
I enjoignant A saluer le drapeao al.
lemnaud dans les 24 heures.
La Republique d Hatti, soule et
sans espoir de secours, et par con
sequen. tucapable de resiater A As
puissance colossal de i Aliemague,
tut torcee deo ceder a sos uemcnaes,
ft slora un croiseur baaien, dut ra-
moeur le pavilloi n ,ioial ot bisser
ie pavilloo ailemand en urant uue
salve de 21 coups do canon..
Extrait dtu WVorld a
La pluis emp6cha que lea c.remo
nies do thy.iau Day tlusent tenuesa
a I Autel do iA LtOerte ; elles euleout
liOu an TueA re Garden. Soon Menos,
Maiistre a vVastung on de la Itepu
olqjue Autiietuuo. apr6e qu un mes-
agoe do ieliciLaouns du P'r6Sadeut
ualigueavoeu este Alu, lt reuarqaer:
S'4ous uous rejouisdoas et nous
enorguallussons do I aauti de la
graduate itepuouque duat le deosnie
reasesmoutu dats Als presented cAr
cousteuces u eat mas ea doues per
personae, et Seat 1, puassuate 6uer
ga etoue I esprit a u course de Celtte
oatallle extraurdmaire pour I'lums
nite e. la Justace et il'odepeondace
da toutes os nauonas.
Apres quoe le drapean de la R6pu
blAque ass e6 arbore par deux rma-
rans amerecains Mile Adeloe Mora-
via, ile doe Carlss Moravia, Cousul
ea.al oa ceuTe viule, dposai uue
conaonue de rufs a sas pieds.
b'rankuu .Bous a peui lsa figure
sayuiouqla de la journey an vea*-
bals de as Bibuo.neque publque.
.e clou de 16 jouruae lut is trans
pon du d pot du ter. rrg. d'ar.w.ille
de casspague A I Aaull des la ibert4,
de deo pAces doe 7 w am apris a
AieaaenasO a CM U au Tumrry. Dams
Ae acorte so aouvaU ua npa on de
poulme ausoe, ama atNaheasMD deI
is uArde des oes e la m-amque
de aullera i de cote du onrt Ian-

Eafruit duN Tw Yrk 2ridbww


Faits Diversb

A ENSEIGNBEMERTS
WETEOWOL.OGIQU 31
OBSERYATOIRK
DU
0 'MM1AIRECOLLWX
SAMN-MARTI"s


Dianaoche 17 O tobr 1918
Baaouitre


minimum
Temperature

Moyonn diurnoe
Ciel tris nuageux jour et nuit.
Eclairs.
Temperature au-dessous de las nor-
male.
I. SCHPFUR
Cilnme-Pariasiaa
Spectacle in.dressant hier soir au
Cinema-Parisians ou I'on doanait
*La Drogue mAuJite a et a Le Baiser
de la Sirvie Ce rut surtout le rt-
cent success de ce dernier film qui
attira les spectateurs*
La soiree eut la riussite A laquelle
il fallait s'attendre et fiait au milieu
d'applaudissements enthousiastes.
Le ocert d'hter aso
Le beau programme qui avaft eta
prepare pour le concert d'hier soir
a eu tout le succei desirable. Le pu-
blic ttait nombreux qui assistant A
ce concert pendant lequel la Musi-
que du Palais recut une ample mois-
son d'applandassements.

COMpagaie des Popilers
Mr Ludere Moioe qui avait iM
acclame, mardi deriter, Commandant
do la Compagie des Pompiers, a
d4miatioane samedi. La Comieasion
commuoale a nomme un commas-
sion cargse do g6rer Isa Compagato
lusqu A I election d un nouvesau Cm
mandant.
Cet e commission Get cormoe dO
MM. Louis Ie bart, Partion Roy Ar-
tbur Isadore, G. Jacob ont Cilcoo
Alexaudre.
Sous peu,. csprone-le, Isa Comp
goie des Pompierss ser noiae oomip
toment reorganiso.
Paviea ean berne
Dapuis noer le pavilion do Ia Ls
Aion dlAaoil set ou bsre on s awp
du grand deaul qui vaint de frapper
la Uour Royals d Italb.
Sjo Aitoso Itfale Uanbsro dl
S AVoiaAoeta. coum 4 de SdAnii, e"
north au champ d boansour tpeoadam
t at taille lvre iAs 21 du courmat.
Le coWm de do Salsom com i la d
duc d Aostoa et nevu de S. M. Is roi
4l .4ie.
Nous nous amsocions do cawmr -
dout do notr* Grande AUamo.
0Cin6-VariAk J
Le public etait distiwgui qai sUse
tait la repr*m-etiomba d'hie sit.
Le programme qui coaportait dm
films indits : c Abagaua et Foar-
faiture et c La Baien uamlaa o a
succis clatant. Uette bal knprissa-
tration pnat fn vers io huas.

Mr Louis Calland at femma, aa
Venuli e Robert omt pI* d'4qra.
moscer A leous asdI ia amias df
IOur filel RaiNemd.
A lBolom
NOM SOWMU ANiis 4i doMOW go


l. a m..a"q .


pa-"




3-mop


veut g ugner la guerre
New- 'ork
La declaration du general
March : Nous gagnerons la
guerre 'an gprochain a est la pre-
mire al/firmatson officielle, lance
aulant come un encouragement
aux Amdricains que comma une
menace pour l'Allemagne. Elle
mertue Louatefois la plus serieuse
consideration, parce que jusqu'a
present les milieux officials dIaient
oppo.des d la promesse ou a la
fixation de dat s
Lacaractdristique de lamithode
amiricaine, rapidity et uergie, est
ddmontree par intention da you
vernement de mobilizer Plensemblh,
des forces, et d'adopter virtuelle-
ment la limi'e d dyge europeenne.
avant d y dire contraint par da
necessity. M. Baker s'est rang d
cette idee. 11 n'y aura aucune ob-
jection dans le pays d ce que 18 et
45 ant soi nt fixes come limiter,
bien que certain ddputes montrntl
une tendance d vouloir prottger
la j4 unesse en retardant I'appel
des classes.
Dans un autre ordre da'tdes, il
est important de rnoter que la pd-
riode critique duns la production
a td sur montee.
i.'envoi de troupes ten Sibe ie
conhinuera suns que pour cela suit
dimlinud I chif/re preva pour les
armies du /Irwnt occidental. L'af-
firmation du chef d'dtau-ma/or ge-
nta l Match que nous nous re-
'u.ions d amoindrUr de quote que
ce soil nos forces en Occident
prend aujourd'hui toute sa signi-.
fication.

Dans les spe is
Commiufnqi C
Les merrbres de I L:non des So-
ci6tis poitives ont travaill hbier
plus de quatre heures ; il est pres-
que certain qu'ils acheveiont ven-
dredi le vole des status et forme
ront aussi le comic' de Direction
qui seca probab:ement compost
Come suit:
Elie Guerin, president.
Maurice Ethdart, vice-president.
Em. B. Aimand,sec:-tare general.
Joseph Cassagrool, uteorier.
Les seances sont publiques ; par
consequent tous les tcrvents peuvent
y assiuter.
Cercle Belles ue
Out did elus bier membies du
Cerce MM Stephen Aithcr, Ch N.
Gattjens, L. Saigado, Etesse Mon-
santo et DaLtes Belhlgaide.
Une commission compose de M.
E. Mathon, St Aude ct Paret a 6te
nommine pour reviser l'aiticle des
Status conceinant le mode d'6lec-
Uion.
Du Fort Lerebturs a Jean Ciseae
On ntie passe pio qti grand petn
par la rgion tOfrprise entre l'anci'n
itort Leretours et In Ctseau. C/ei.e rt-
gson aa'it t'k remaue par des lra..aua
de l'rrasmetnt tenlitits. par la L.11 C
en zue du btonunnige de la chbanste Ce
k aennage n: a pa s a nmu et ta rrigin
eit rfstie un ratualle.
Marriage
Samedi 5ptka mlai,. eu lieu, datb
lea salons au Mr et b'me J C. Ltiew
rtei, l nsiiaege de hill iaszietla
Lateri6te avic M. Frauik J. Martin.
Le tmtniLa elaient, ou 1616 dee
l'dhouse. Dr i. balcnio, Emae Net
aou. klkLy 4Equa6re; ou LOt6 de
I'oux, Me Leou Allied, Alponsoe
HMynes, Uril ,Walker.
La benelaUton uouptiale sera don
6ee & 'i'nteieasait coupe A la tals a
qua Noure Dame ie aJ Octobre cou
saiat & 7 bres auo main.

Une letter d Algerie uans a sppor-
t to laotvtlle de ia morn de Mile
LAna brsno, un dta mumblea de la
tamale. Htchier BauLo qua a laisiA
se pays, il y a quelque umnips, pour
s'atbar a t Alger.
No. sondoieances A la Itamille.


ltbAuMts a: or-ts4aas Ilears doomicll
le ijugo las~ails s, doe luubuxal dei
Past malvx nord a es 4d reursaa eWind
apr~ksqinSIV dcaaswts(O4' d*iumxwvcrcd
k-jie .'ao ass, ruedo. ikgadaMd(bW-A)
pv4 un do ~uPresbp*v.. Lae adkwe a
e bampji A.r4 ddupw* #6' -


D~peches
PAR SANS FIL
PARIS.- La chute de Valenciennes
est imminent si elle afa pas dejA eu
lieu: touted information recue ict de-
clare que Pennemi ne peat plus
lor gtemps resister A l'offensive allite
et la retraite est privue.
VANCOUVER.- 258 passagers et 75
hommcs d'quipage ont et6 perdus
quand la Princesse Sophie tut trappt
sur les rochers du Canal Lyrin, la
nuit dernitre, announce le Canadian
Pacific Railway.
Pas une Ame n'a utv6:u, selon un
message par sans fil Aluneau qui d6
claie qae le bateau fut apparemment
ramasst par I ourgajn, lanc6 A Ira-
vers le ricit Vatderb It et envoy6 au
tond dune eau p-otonde d'autrepart.
Washington : Mrs Ella FlagYoung,
ex-sup(rintendant des icoles publh-
ques de Ch'cago, educatrie notoire,
est tmorle ici.
Londres. L'activi'i des sous-ma-
rins a atteint un degr6 ties bis,
quoique p'usieuis vagabondent dans
1 Atlantique et la Mdaiterrannee.L'A-
marauti regarded la situation comme
une parie de la champagne alleman-
de pour la paix.
Avertissement de guerre.- Des sous-
mamns ennemis peuveni e.re ren-


'Vente par autoritd
de Justice

11 sera proc6d6 le mardi qui eral
cinq novembre prochain A dix heaoes
du martin en I tude et par !e mi-
nis' re de Me LUon t. hailes, rotaire
A Mirebalais, I la veoe Pua plus of-
tiani et dernier enmh*iisstur des
immrubles ci-apris designed.
i 0 Une propriety silaue A Mire-
-balsi ( Bourg St l.ouis rue des Sir-
razins ) de ico p'eds de ftride sur
15o de ir ford ur. I y es' cor t Ait
une maison en avant corps ae 2
pieces au r(z de-chauwsde et d'un*
vaste jpitce A lettg-, avec passage
propre de j pieds A fest et ggran.
dissement de sept pieds : u sud. Elle
est borne au nord par la rue des
Sirrazirs. au ud par la propriste
au Ni 2.Sur la mise 'I pr x fax e par
les experts de buit cents gourdes,
outre les h3arges de P'encheie ci P.
8oo.
:,2 Lne pop;iekk,si u- A Mirebilais
1Bourg St Louis, rue des S.irz n3,
borne au noid par les sep pieds de
li maison en avant corps au No I A
V'est et au sud par qui de droit. 11 y
est co :struit utie mason b sse de
3 p'e:es. Sjr la mise A prix de six
Lenis gourdes fixe par les experts
cy 6oo ou re les charges de I enche-


contres entire les latitudes du ap re.
Race et HAit:eras. 3 Une autre proprit 6 tgalcmentl
S--- situe au Bouig S. Louis rue des Sirj
eyte r;zn s ayant construlte dessus, une
Ce martin il a ete ttoave sur le ri- mason basse inach, v&e, borne au,
vage, aux environs du Fo:t St Clair nord par la rue des Sirz ns.,au suA
le cadavre d'un homme qui n'a pu par qui de droit, A I'est par les Nj'
:,re idenili6. i et 2 et A I-ouest par Satfit Dubuis-
Apii les foimalites d'uarge, I au- son. Sar la mie 4 prnx d. -oo gour-
tomobtile de l'H6pital General a des outre les charges de I'en'he:e.
trarpo:ti 1. corps au dit h6, tal. 4 S pt carre..ux 12 de terre depen-
Aits fuInbre dant de I habitation Bailkr situesdans;
La Supdrieure Puncipale et les la section de la Gascogne, commune
Rcdlgliuses de St loseph de Cluny de Mirebalais. sur la mise A prix
ont la doultur de fair part A tous de ctnt gourdes Ie carreau de terrea
tes Membres de l'Asso.ia ion des fixed rr les experts,cutre les Lharges.t
AncicLnes Eleves et aux families des S Un carreau de terre situe de
deirves trequentant Icuis Etablisse- I'autre c6oe de la R v :e la l humbe
ments. de la perte bien sensible dependant de lhabitatioa Cho enri,
qu'elles viennent de fire en la per- Section Grand Boucan Sar la mise A
sonne de leur lTis Reverende Supt- prix fixde par les experts de cinquante
rieure G6nerale. gourds.
Ellcs lts invi ent A un scivice so- 6 Cinq carreaux de terre A l'en-
.ennel de Requiem qui sera celebre droit appel6 Ciroue le. Sur la mise A
tans la Lhapelle de Sainte Rose de prix fie. par Its experts de cinquau-n
Lma Ie Mardi 29 O.tobie courant te gourdes o50 gourdes le carreau.
a 8 htuies t. is precises. 7. Trois quarts de carreau deterre
Pont-u--ihnce,Ie 25 Octobre 1918 A 1endroit appele Bayasse sestiou de
Sarrazin estimis par les experts A
A Vendie.- Un accon de 40 ton- quarante gourdes cy 4o.
nes, sur chantier Livraison im 8. Un emplacement de I'autre
mediate. Saditsser A c6te de l'endroit dit la Saurce, dans
V. BOUZI la commune de Mirebalais come,
85 Rue du Quai. Port-au-Prince les trois immeubles prnc6deLts. esti-
me par les exper s A deux cents gour-
Avri de depart des.
La ,oelte eau alvaaot eat atten- dL9. Une proprimt6,situ6e A Lascaho-
due toi potor report t'ers le cou- bas, bornee par iammeubie servant
rait pour ort de t'aix, Gap e6 Puer- de bureau A la Gendarmerie. A Pest
n0 Plata. par la rue de I'arrondissement. 11 y
kour tous renseigienentas. a dessus construite une maison base
s'udrestcr V. iUUZI de quatre prices et couverte en t6ie.
.,a Rue du Quai Sur la mise A pris de deux 200
G. outre les charges de 'enchice
Aux Arine 200 gourdes.
o10 Quato:ze carreaux de terre A
de 1JarS* l'endioit appele Roche Se:he, com-
:i6 Grald'ilte, l-i muae de Beilac res. Sar Ia mise A
dipria de soizante gourdes Clecarreau.
Collecron de Tue des lives, t. Vingt et an carieaux de terre
Little clasqueis, ,Auhoirs po- dpendant de Phabtnation Loncy
cte pour hoiuimes en tode, fit et dansl'rrondissement de Lascahobas
colonel colon,1 '4 il au crochet, At- Estim6s par les experts, ouue les
yutlies el bolts pour sernngues, charges de I'ench6ie a cent gourdes
tssctn.e pour tau ue cologne. Ie cairtau.
sruop JItgue|ts 12 Un terrain situ6 au bourg de
Souv'eram pour cauier instan- Lascaobas, born par ii tuc dc 'Ar-
lant ment routes les allections des rondissementestia propto:.te Duac.s
VOles risptratoires, toux, rhume, se. Sur la mise A prix tixt par les
Jilfietc, 'tppe etc. c. experts de soixante quiLtz t9 outre
influenza, Lif ype etc. les charges 75 gourdes.
Uinquante carnraux de terre
Al enviuon dependent de habitation
Ii olcl-iestaurat Tiers Muscady, an quartnier de Tho-
avetatilr* monde, commune a. I iscsobas Sur
Rue L'Fou Ao 16 la mise A piax de lienae gourdes le
A cegrheserrestrescarreau, tate par It reports, outre
Se commander ra Oes poerresare lts charges de tenchre ,jo. G.
cssice select om ae la tglait de En veiu a. dun jugement dou taibu-
cuisine select ci an sgnlarait de son eal civil de Port-an-Prince ordon.
sevConditionse. rSavatgeuses. nant le partage des biens dipendant
Conditions. .u .de Ia succession de teu Sly Do-
buisson, A fIa date d o jo ao t 118
Se recommended A todos para sus eta. dun second jugtment du tri-
Conidas Selectas y Ia regularidad de buoil de Iee inaLance de Port-au-
so Servicio. Pnnce. en date da 24 ociobrn en.
Conditions Muy Ventsjoas. itnant les rapports. exports.
Por- au-Prince, Haiti A a requete doia. Mile La D-
buasson, 2. Mme YvoOne Ramea,
TrafssOC ana demeurati A Pon-a-.Pritnc, J. t
st Us Emale buiasseo,4. Seatn Da- 4
2radfa g Co* baaon, 5. Camiiie Debuansoa, d& <
hue daQum emearans a Mmubaias, syas pma
I T s Mu. 3w Oulaw M aT-t M 9*)a4an.


__


r-----


BREWER & CO.
Manufacturers

Chi mistes


Worcester, Mass.,
New York, : :


: : U. S. A.
: 95 William St


IZ.jr CIti (OI~ait 'aII)i I [c1tj


FUG.


LE BOSSES


Port au Prince


~~-. 1


I B tonnes


LES CAMIONS FEDERAL RAPPORTENT DE L'ARGENT
En comrarant le r cndement de se x affaires les FEDERAL kcoDO
de I'argent A toute maison qui lea emploiera dars son servicedWA
Le temps qu'ils cpargnent merite ogalement votre edrieouee
Ecrivez-nous et nous vous enverrona la Magazine Traffic NW
que nos prix et nos escomptes.
Ecrivez pour complete liste de prix et lea escomp :
PRIX- 1 tonne Or P 1 900
1 tonne 1)2 20350
2 4 2(0O0
3 tonnes 112 3.330
5 4400
Federal Motor Truck C-)
Usines Detroit, Mich. I tats Unis
Service de 1 Exportation: 18 Broadwey, New-York


Dotatze


aux bebds


IA lait cemileuse pur Nesith
Cela Avitera beaucoup d-i aladies
En vente partout, En qros chez
l'agent general pour Haiti
L. IPREETZMIANN AGGERHOLM








Dimb 5P m~o nous aMwol.Enmseigoeme=..c
radresse. A rawoat osIgm6 ou a09
mowaireLA., Ch rlsdpuaire 4do.

am"er es hries a~sontcam" gm
Isau dm do 8"U"coac mar ..SS

I tbrpu amm mbles. 2ft6 oemesS


Pot-GO-Puirice, ;e 6 ctk 1i9b


Avis aux Bijjuti'8
IIa *ti perdu veiadredi sk
spiniglc en of Mont6e;i1IU 0
Bo~ne ricompeflsC A1q9ahi
ira aux Bureaux du MrI



LMURPZUT D2F~
AsscPiL1aSS
Les pr'.nnrs de C1'oz
feurs c. '',

MPEW'-
wuk IErt uniq iC e Prlinfatio
oLn r L. "la

;,. U
mmf teP ueO
fdin dai -iC3
dbL :e lam
taqr e i I sa ibil
enMfMC tL'-1iS
-Lh INA1
JA .
=& edis1'

Sm s d aic


__


Hotel de France
Etablissement de premier ordre, situ e au centre d
i proxintmite de la Douane el desservi par vus Ies traim do
L'HOTEI DE iRAACE don't (a reputation w
des annies de succis se recommande par son instaUlation
qa cuisine tariie, ses prix moddrds et son service ya
CondiUons sp6cialea pour families '"
Table d'btte
Le midi de 12 A 2 he ires. Soir de 6U 1 2 a 11


A