<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03262
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 10, 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03262

Full Text
ime aiu No, 380 PORT-AD PIuNC (HAITIj Jeadi 10 Octak e 1918



ent-MAGLOIRE
KCEUR-PRO1RIR1TAIRE I Lkm 111Eno 15 CENTIMES

.BON N lEM NTI :
Li's arnionices sont reues ;j
S. ) A oI : rc. : aut trciaau du JourBM I
SlA 'w, : I: c 1 .-I ,i. en^1 & Ci .9, *Rs' e Traoo
J L f B Lonii n o 1. M.ivcn.-tet Cie. 19, I I, :a
A RI'\R A I N I', LuJdi,tc H,
G. 2 0 A New-York : niversal Publicity: Compay .4) WNW
l gois 4 UO 14th Street
.T RANGER QUO8.00Otidien -
Ls800 runus;iits i asrs ou non ae lsot pau s rean





D peR SAS FHL
ScDC a a dposilire ce lrsorsr.. lado TlgoloraHoliy D'PAR AN paite Divers
S* t- EN8EIGNEMENTS
On a announce deruidremumt q uoe KETEOROLOGIQ iTJ
sa6i demander un rensel- achtteroot peat-tre. pour raison d'6coao:me le Depnr:e- 10 Octcbre OB3ERVATOIRE
.ces jours-ci. A Ibomme le Voun avez raison, vous 6es uo ,nent de Ilustruction Publique avait Washingon. Lea commentaires DU
.0eat6 sur lea chose, les boo catoyea. un bon haitien, un remwrci6 les trois sous inuspectrices do I prese iciet I ranger, press NIRE ODU
st les homes d Haiti. grand bomme, un home utila. d Ecoles de Por. au-Prince. Notre que A toit moment, ont trit Ise S -MINAIRECOLLET -A
voulu ne pas citer son voMs avez beaucoup Iravall6 paour ollaboratrace M ls Tit, IlIlly eat note du Pr6sident Wilson rpondant SAINT-MARTIAL
no pas froisser as ce pays, vou.s ntea pas r6co(mpene;. parmi called q Ie frappe cette m(e A Is note de paix allemanda. Eu Mercredi 4 O:tobre 1918
mais j aural A peine salsi ,e vous d6couragez pas C es: le so t ure. Nus lus devois un mot de attendant une rpose, aucun com- Mercred Ot obre 1918 759.3
que tout le monde le d.s hommesboosquevous 6prouvtz. *.yopathie la personnalitdde la reomar mnentaire oftcielr sur le prochain 6v a minimum 21 9
'.11n'h6sita pas Un i.ns ant Je ne me d6courage pas, put. 4uab!e haitieone 6taut des plus esi ti cement possiblen'est lait LamajortS9
istfaire. Je m en voudrats jue je vous dis que js travaille tou Inae des comin.taires eat quo to P' ai Te .4ratura
ode ne pas mettre le public jours, avec le mot li*sii au bout de Alne llolly eat connue de tons lent a eprouveI a cIs rit dos AlTo 1
t de ma visit. Je fun vrai ma plume. Je prends plaisir a cela par ses succ6s lilt6raires et sea ,nands et a lai3s ce gouvernenent maximum 30
wpris de la facility avec la- On ne me doit rien. Oil na aucune ,ombreux ar iles saur lea chose de iabre d'agir da s I'avenir com, lean Myo diurne 26 0
i me donna satisfaction. It faveur A me faire. Joe e refuse pat'. nsetgiuendal:. T')us lea munis.res circonstatces peuvent le rec aner. Cl u pu n e dirne ug 0
an gros piquet de notes nues renseignements aux jeunes hoi le Iluastructio t-Publiqiie out on a ,La Gaze.re de \Vatanstoera di C:el uns pe nuage.
alphabetiquo.nent, et, q(iel wnea qui sadressent A moi pout ia fdliciter pour sao z6lo e sa corl- a La note du idasident \Vilsoutern E;:airs et tonnerre.
minutes mprs. iil ne dit : Voii s instruire sur leas chose du pays. patience. pit les espdraces et I atteonte des Burom-tre lg6rement en btisse.
1agire C'6tait bien moi affaire -S'ils publient avant vous t i ren Ca tie sont pas l&, cependant. lea A\lia en Euiope. Le text eat p t, SCHERE
1im 6mervealid. Cet liomnme a seignemen-a que vous leur dounez iouls titreade baine Holly 'encou nu a l'ariute des Etats-Unt en Sliusitris da i SepleaAbce 1I18
des nn6es A recuetlhr sea c'est vous qui aurez Fair do courier ragenent. D M I Age de I. as, noJus trance aujourd'hi iet beAucou n deo Veursr distr es para Comis-
at & les classer de maniere 6 sur eux. ta voyous eonreprondre une camaipa saitisfictio tft exprim.e. V.-leurs distributes par a Commis-
Ia main iaimudiatement sur Cela arrive souvent. gne en faveur du pays, et essayer Loindres La note de paix de la sion du G3uvernemeat.
dir6. Et vousne vous en plaignez pas? de coutrarier la inauvaise opinion rurquie aux Etata Ulnis a 6t exp Gouvernement 1o.o0o
quoi oe publiez-vous pas ces Pas le moin du monde; til ont r paudue ia l'Ktranger sur no:re i160 par I iateandl'aire do diiplowa Commune de l'orti-u-1Piince 20)a
c serait asi utile, lui dis-je? Fair si heureux de passer pour bien conp.e. Elle fi. publier dans divers tes espagnolas, elt et le rapport par Banque Ntionale I o1
ola hvres ne se vendent pas iQforLeds. j Jur(IIux alle.iediuie des articles qui venu toc cet aprts anidad',uasterda,. ... F Madien looo
e pays, me l6pondit-il, j'ai Vous avez ausai une belle c",l tarent tr6s ap jecd0s tant pour Ie Lee Allemauind et los Autrictlietns Clerg, etongr.de P-au-Pirnce 8o
deux volumes du Dictionnaire election de photographies de person ,iviaw*ne qua les atmuatt que pour foat ds elfosrm dsespers pout sau S3uClere iota tnr.de i par a
qui soot linudipensables 6 nagSe haitieus, que comijtez vous leur tenue literaire. Me J. N eor Nishi detre capture par lots crlot tAte par la
x Mihonmes politiques. aux en firee? Legr, alors MIIIAstr d'llsi ita Was Stbes qui eo sot a k) a ilIes e. VSc lle dts Cayes 97
reade tous ordres pour Je compete Ia cornpl6'er, I'aug tuitigton i adressa une nlo JuOente avaucent rapiduement. Le puce Sjusorm e dn P-ate pr la
meogaements qu tls donnent mentor juasqa' ce que je ferine leto ture de feiici'atioas.Led priucipaux iOcrtter de dSroie a tabli sa cpitale ParisianP. 44
Diparleeents.les arrondiase- yeux, pour ie plaisir des youx, pout a titles de MaJ. Holly sout : The teuporaire A Uskub. oPar0sana o2
kl communes, les quarters, la rareti du fakt. City of hs'tian indepeadance, pubtle Dia ddpalihes non coliim.nes re Cin6-VariEits loo
is ulitaires, les sections -Combien de por raits avaz vou?/ danis lo itAgwood jourual,11ayti, The ueas ic .aujourd hui declarent que oeunesse Catholique de P-au-P. a22
leI habitations, 1'.3 mines, J ea aw bien tiois mille- haytiaa girl. lapt ista layti The oes souleveoinuts sarieux e1n IIt viere Clerg6 de Carrefour o
ies nationaux, etc, etc. Je Cela vaut de I argent. C est uni Ge teiteal ,of/ thl; aytiat LaJ, the sour drtgosm centre la tulle regnan P. Cbhvance 40
Spu achiever cette publics que on Haiti crti atd the/ iepetaance of lluay i Le. Des dedpecies a I'Eveoing Sa G. Lovelace 20
hate dargent. A quoi sert-il Mea enfants s'en occuperont, Le ptu tistuse aet t talent de dard disent que la reddition de I LAnonymes
r d'autres ouvrages non si l'incendie no d6truit pas ma col .vie Hotily no se sooti pas deientai Turquie eat pies de s'electuer, --onymes
sile.? La in tiere qui reste A lecion, avec lao tenps. ELe a oas a donn Paris. -,,1 eat .rappoitej quo leas G.
de ce Dic lonnaire comporte -Vous parlez toujours de mourir. des article to a qtu ; Appel uaux Alteinands eV.acantent hite a for, G. z6952
homes. On m a rapport que 11II le faut ien. O n'as, pas jeunts files haitiet'iess Educatiol de de .1 Argonne pourt echapper a Ii Le o Otobre 1918
Waller, en combatant lea ternel: quand oa a deja v6cu pr6s la fenmne ; Edu _atun da caractire poche toraine par lea advances anari s Trb
oes le Nord, a 6donde tous do troas quarts de species, il eat sous le rappot ciue Apologie canes des 2 c Des rapports non OS r Tribalde pai section sud a
itu des lieux qu it a visits unaturel de peuser a ia moit. Place de LoEmperear D sales ; Oriea- oflicielas de l& lign de rout dent ns Tribunal de paix section sad a,e
conalsance qu i avait de uxjeunes tion Natoate ; U ron ciique, que le Al'emad sot en retraite dans son audience d9 tobre co
halUai au moyen des deux Sur cesa ots plains de melancolie, La mission de I institutear; Le Ir'd tout au long de la igue en re la rant, rendu enses attributions civiles,
da Dictionuaire dunt il no je pras cong6 de I aluatie et doux uaetuei de la feit as hiAteietS e. riviare de la Scarpe et S -Quentin, les jugements suivants sous la prsi-
It pa. ueuedtctiu en souhaitant un nor, Noue cloyous savor que le chet 6,aui reployd6 a une dustance de deace du juge Louis Romulus :
le government a besoin ueureus pour sea tresors, et par actuja du Departeminut de i'lustruc 3 ustles. Fleury Guirand centre Rivitre
nsenguemeu:s, vous devriez consequent pour sa souriau e vieil- ,aon ubnque, a i epoque D.recteur ,Ctmbai a 6.6 capture parles trou- Eth6art Le Tribuaal ordonne le di-
de lea publier Ar se lgsse. d ieve u a elu I conoim pesauglases aidesparlesamericains. p6t des pieces; d6peas rservLs.
i papers rougiisent de de Mau Het, avadt tellement ad Les torcs ast*es oat repris ue at- Nala Lavelanet centre H. Le-
,les b es s'y nettent, ils CONSEIL D'ETAT mire le cavisue reveled piart lacrits taqueecrasantetoat aulongd unfront chaud fils. Le Tribunal regoit la de-
g plus de i leans; I encre s ,aua" d cobre1 dd la tdisLitSguae haiieuue qu'il tit Je Jo miles au nord et uae Cambral manderesse opposante; ce faisant re-
a picelles qui lea relient se Psance du on Octobr etine 11. pritur eu o1Ud das le Suir, uu A l-st de St-Qieatan aujourd-hai, tract le dit jugement en ce qui a
per I'usure, la poussidre leas swee d oneiller L.euiti atelbio sguAlatu L'ue.ivre deasiteres- taisautde rapides prog ei. kormeviiie trait A la condamoation sans d6tai:
1. mon travail sera perdu si La mUjortt6 coustatee. la sauco see qu'avait eutrevompi une June et Weliacouzt tureut captures. 27 accord i la de nanderesse la faculty
6clate dans mon voisi eat ouveLeo. O Som tasis rul eges file. Air Bltgirde conclusait a la divisions de troupes allemandes to- de se ibirer de la valour due par des
h sUis vieux. Malgre mou Age, qui leur so s resetvesl M M-. 1* ecesaL pour to goavernemeut de rent mIses en acuon pour essay,: terms measuels de x1 dollars et as
?toujours. Je peux dire SecrErtarel d'Etat Uarnave Diarigue- l'oucourage.% 4 al Ile I avan.e. La ague d Hoadea- condamne ea outre aux depeas.
S Jodaur iitaao kiufut. i l.Ula idguide :dPP- oad e ea loutre u, gudliqol.
PlPas 6e jour quo je nase use. Loue luruu, DuOes Uitegaede Le a Mat Dioulhaite quo lea baig fut percee de part en part -O Dr Savain centre Luangaudia.
1110o d'jOUter uu renseigue ot CGooe san Blstu -.belles et rateo fACAueddoXdame bALe T obd
Si me. Lotes. J ax eu en ma Measieurs le woecretaires du bu- eutadors tulty trouvent bieutO. a d a bat. aLe est manatenant A Le T.bcial ordoane la commumica.
1mo0 tous lea lives de la bi reau doont ctu dosl piece de .empl.yer 46couvertavec des ceatres importants non dei conclusion du d6tendeur.
*t0de Mr LInatant Pradines, a coarreupoudance, aucun pioc6d J chemias de tcr comme object, C. Valm6 centre Vatel. Le Tri-
Iiheon ihvres anciens sur s, verbal ne.aut pea. AUX Arules (1 VarAS de lavanue allies. ii,ooopribouasers bunal done d6tautet pour le profit
tja i eu presque tous lea AVan. diUoder le 3j point dep) i d ri ( ar 3o caaons f.e'eat captures pea- condamnae le dftendeur a payer sans
gzletlea brochures haltena et tI'tdo e dujourMar .CoaiiattUu Beuoit tinU d, guerc, papicr uniiluete, dsi 'av.ajce V. KRims a 'e de daedl I valeur due; accord 'ex6cau.-
!s ecnra sur liaiti depuia Sati axie aid'is.t ue ra Jus ice, de p.pi.i a p.pc ,.t papair a dupiL-t^ is vicuse, les rf.aiu L t es Asnt- tlion proisoi:e moyennant caution
arxce. ce qua m'I peius mta ude I utervetusUmeti tU i l urdtie pour mantue-a ecrtie, Carneis ds- c.tas trappeat dLe g auds coups au du present jugement.
tSr ous leosenseignements du jour pour douner lecture du vUn s et Weakly "limc-Booki. -o.d avec dcs suc.C, marques. cha- La soirte du Prelesteur Ieckelso
chboes. fes localtes et lea proje, de lo. ~ahters d'eco ers Livres classaqies say e piuexturs autres images Lu- atu n it eapo
** S Doiningue et d liai. S o deande agree, le Mianistre uouvc.ux : e Syl.bare R*p8mbeau my e pusats ues btag.e d- u a nouveau tsoaphs poar
S Passion chez moi. J a lIA donned lecture duord de I ex oIas6 Gogiaplte Lmoiumer Gr(ammatre seperee ccpeasaat que beau.oup de 1 est I rgretter qu' case do a
PW publher plus de cent volu de moufs qua accompagne ce poJet, J U. Aug thtolrc de Fiance septre oprani que beaucoup de 1 p st a rLgrepb er qua cpuse de la
to.de ')0 pages, chacun suu pi. il In ** p*ujet pot lequel o .. PAg, a Noo de ae canoes et nc prisoners tarent pras plu. Ic pb.ac na.t pas 6. Dom.
. deputy les caciques ubtient le voe d urgence et ie vot e par Page, No ion as Daverng l BoSuTN. M aty 1adavan, ua des breux a cctte soir6e dent le noble
deiers juges. nommes. immedist t-ee to0 prvoat en sea ;oot. Gatgue anglose paat verta plus conaus boxcurs de Amereque but taits honaeur au cC.6bre mag-
a tdanis les trsbuuaux deux ar.rcles : c be testf de drone. 'nesGiss o^^tt"ast imort aujurdhdh de pacumoue. cien.
ti le gouvernement de grildt en vagueur due les. uabu ie 4i anaxyse paz Hiamea, Essence pour Pcadani sa caifr6e al a conbaitu Toites les prouesses de M. Nec*
Bde jO volumes, uaux ue Are .ustauce oet appscahe ca de t.loe, Chaora bru.m6 D- plus ae a combats, ren.o.rant kelson atuiren admares et applaud.es
*, i'. mefaudrait vivre daoas ies rbauaux dappeto avec uue eoas, du D Huxley Ner Vagir. is meotcleurs hoaneur- do a classes avec ua en"housme delirt.
me vOUs voyes, pour majorauonu de uO OO-oD L'hemorroiaal, Gieme anurhuma de po"ds l*ers.
Poh cabtion.Je ne vivrai a Ara. a Lea tasier. assermoen ,smaiAe aun Menhol et au Winter- rpotla leCa a Padriaa-a
*I *co. t6e aux Tranbaaux d'appel on mo0 gr icco, Le Gonoral agent preventif des sir.... Le public se rappellea avec pai
I Ou an prenez votre A s mea mjorauou e olo atecons as voes urmares, Par- sir qu-Ai la representation de ca seir
i5, eoa.s travaillez pour ialement par ex. acCes rimom a*u tumurne Mrceau : Poudre et Estrait Pi /lnnan afIAbA le Cinima-Parsiana redoasme le
i qvs ous 6ter convrre date tebuEx .* Gtte lot est*il. Koura, ouge pour lea .ves c pon dor
9 vousne. verrez die eut pur ate pu ueour ted parlumre Co'gac; uUdi M UIl L que dem uvaat intitu : L Cr


wm~ireOvr6- Apt asvo r *ego o r etUSdVS iWCI.U 'Ot41;1 UCglM 0
tls ispubiea on L.Vo,&sLordro dui joit rop,-a, Am r to Cul 'ol cj xuais ivrssuureuseL IASIDLI g 1,o,-
liro~t 410 Lassor p~nt swpo" iv rap-V eaaui BLOPOUOen #,a~q ,aC5ia. ns supqa&- ajA v cfim
isd~to do *-asLu iw -adlehbu Bgd VhI~t*U-%, Ipeuvent LoAnquer A .otte soarO oil Is
Port reis, ju u t a ti iia regipe Otmgicur. Cravats dimess". oIS 0*man veroI ~ a I.Nam encral xeroat certainembnt hewn amis
001 ltout mGI ine ipodi'ions, diroctil e -CO1opput&IWtin LAgtes. Malletces. Oreilers, Mon- Una grs atng
a s e* ulos epta& uoIa iw faa-i'nS nUua ia9qwurm Sb AMaILR SE101 Atoae aen ooset Nous avoss r.au As lairo-pan da
aU'UWqui a iipasi le Ieavaiyea &A IrdupfloE. acn etu ue.Bos g&esd~alds G-mig oAm v hdoT
POKW C5 amp DM.;Iits OsMinitm syant &plu scuno AALte rsi ndO10W UreBrsos*eals* B" POWde (4 m "Os e Lm FmbVg Chbs Me.
O~~~afUaiw do uzcwinua a. a SU Vi5 i~~O ~ ~'~~E~8deo oL~,.wixieeLa oFbtaer ao0%r
-" ~~~91 OVGMSff!0-4 NO-





An mIwim


La ville des Cayes
et lea Sinistres

Aux Cayes,le 24 Septembre 1ig8
A Ia Commissior Cr",m*vnale
da Port-au-Prince
Monsieur le Prdsident,
Messieurs lea Membres,
Et Chers ColloAgues,
rai sppris avec une douloureuse
emotion et avec moi la Ville entire
des Cayes-- Ia nouvelle du terrible
malheur don't Ia Ville de Port-asu-
Prince vient d'etre frappee. En re-
grettant sincerement cet incendiequi
a deiruit des quarters inatressants
de votre Cite, ae a, par ainsi, jett
dans la mistre de nombreuses et
dignes families, je vieas vous prier
davoir la bontt de transmettre i la
population eprouvee de votre Ville
mes condo'eances Amues et celles dc
la Villa des Cayes.que je represent.
I'si pris l'initiatived'une souscrip-
tion en faveur des siunistrs. Elle a
dejA donna un asses bon resultat.
j'espkre vous remettre par le cour-
nter de mardi prochain,la valour qut
j'aurai recueillie jusqu'A la date du
veisement. hn vous remettant cettt
valour. je vous prierai d', re assez
aimable pour la distribuer, au nom
de la Vifle, A ceux des ic fortunes
incendies qni voudront bien accepted
tes faibles secouis que nous leui
otfrons.
Recevtz, Messieurs et Chers col
lgues, I homm.ge de mes meilleurs
seatments.
S A FOUG iRF
Foir-au-Prince,ce 28 septembre 9r18
A Mr S. A. Fougere
Magistrat Communal des Cayes
Cher Collgue,
Votre lettre du 24 du courant qu<
vcus nous av(z adiessee pcur nous
iransmettre les condoieances de 1.
Population de la Ville des Cayes,
ainsa que les v6tres, a At6 I'cbjct dt
noire meilleure attention.
Nous nous remercions infiniment


Photographer
Jh.M. Dupleasy
Ru do la RdvoeUes,
en face de Ia Chambre des d64ptds,
Travaux do tos fes :
Agrandissements ea noir et ena pia.
Portraits artistiques ea crte pstles.
Ping-Poog et miniatures.
Reproductiuns tAs fid6:ea
Grande Spd 'iU.
L'Etablissement fait specialement lea
photos d'identit& pour passepors A
resemblance patfaite et, par un pro-
ced6 rapid, les ddlivre en quelques
moment.
Lesamateursse rijouiront d'y pou-
voir apporter leaur pellicules qua se-
ront developpees et imprim6es a aun
prix tres bas.
Port-au-Prince, le 8 Octobre z918
Photographer
Jh.M.Duplessy
Revolution street
Opposite of the Chamber of deputies.
All kinds of woks :
Enlargements
Artistic Post cards portraits
Small pictures ( Ping-Pong )
Quick identity pictures tor passe ports
Amateurs works : films are deve-
lopped and printed at very low price.
Good conditions
Port-av-Prince8th of October 1918
un cheque sur la Banque Nationale
A'Haiti. No 981), de G. 970o.
Avec mes souhaits de bonne r6-
ception et de tructueuse besogne; je
vous pr6sente, chers colleagues, mes
:zodiates salutations.
S. A. IOUGERE
Conseil Communal des Cayes
le a2 Septembre x918
En presence du malheur ttfroyable
qui vent de s'abattre sur la ville de
rort-au-Prince, don't plusieurs quar-
,iers important ont ett d6truits par
t incendie, le Magistrat Commoal fait
un pressant appel A la population de
.ette vile, et la prie de vouloir bien
-------------------------------n.Iaca h


r t.WW


TOUX, BRONCHITE, CATARRHEII


si -o


I


L=


Si vous commencez par
L'EMULSION DE SCOTT


surement vous n'aurez besoin de recourir
a aucun autre m6dicament. Tandis que
is commencez par un autre mi;dcament


plus que probable qu'il faudra recourir A


L'EMULSION DE SCOTT


c'a


-a-


5 -LLLLL- --C_


I


! m


College LouIterture
Elabhl-semetl d'eneignemnit
Secondaire Moderne
Internal 112 Inltrat Lextrnat
Le College Louverture eat Install6
dans us quarter paisible et dans
le voisinage de I'Ecole de Mme Vve
Paret et de l'Ecole Nationale do
Droit. 11 eat a proximitA de chacuue
des stations des deux lignes de
tramway. 11 occupy one malsou
bien aerte avec grande course ur
deux rues.
Le College louverture eat un
Etablissement prav6 d ensnignement
secondaire moderne, cred ea vue de
donner aux jeanes gens one instruct
tiou pratique joinate une forte
education morale et patrotique--
Une discipline a Ia fois feore et
paternelle assure le progr6s des
616ves
En toute circonstance. lea A16ves
du CGli6go Lotvei Lure sono soumia
& la plua btricte surveillance ; ils
sont I objet de la sollicitude la plus
bienveillante et la plus constaute
pour tout ce qui concern leur si-
ueatiou matIerile, intellecvuelle et
morale.
Pour tous autres renseignements
s'adresser A la Direction de I'Ecole
Port au-Prince. 73. I ue Lamarre.
Avis


Artides Choisis Pour la Toilette et Parfumm
Prdder&s
On *g. du raffia~nemt d'us. pen.... uahechili
quwof. it ed'rtlfdes 2 6011666St
par son=paoifum t
Les parforms de fabrication fran~aise Tenatac im et ., a out
*eniployis sculement, par les pcrsonncs raffin~g*es. ante, ttde
bon goult qui savent distinguer cc qui est vraiment bon.
Le delacicux Savon Orinoka nia pas d'igaI pour la boilett e e
le chami; son parfunt exqluis et !,a douccur inimitable lPont fait ie
prifijr6 des persunnes de peau delicate. 11 est antiseptaque et
pr6%ictit touted l unxctiun tde la ziau. Eniploy cz-ic unc f) e
'.ous ne douterca plus.
La Crime Orinoka est tine specialit4 pour dktruire les boutons
et verse dui nez ruii ont bi laids dans un via i.ze de- femime, et qui
sojii'. t liii font ;erdre t'.ut son charnie. Cette Crtnie WeMjm~g
tenips qu~ele blaticltit la puau lui donne la puretie t la fr.,Ielveur
Sd'ai Ptal et i Ie .
L-a Poudie Crinoka pour la figure O~st Faid~al pour tine dame
d~e go~1ts rafttbi. ; edie ebt rafraticliissante fine. Pki-furnie en urn
Illiot d1" el Cti .
L~a Pite Orir~oka e~t nicrvc'1cu~e pour bl.anclhir Sur-le-champ
SIS dnti 1 S '1:-;t, e I~u.epretid tine odtur avr~abI et
vIle d11Ioi "'ato-Ite la 1-:'e Ir'e crlictucsenisation 1de c-mifrt.
La Flora Bella est tine Lotion Tonique pour faire pouwser lei
Sclite'.(,:Ix Ust- extermiine lea pellicules et n&itnporte quelle autre
in;,'adw-'0,1 cidr ebt veh'. \ 'ec soii usage Ic% chevcux dmeviennzt
7ow /', F -,, er .r. Pir~eir t a~fwmeor' ~oos ggt soes fhire..
1 ~~ a 0eSur t;-vca. t a favas... I
Fabriesats-THE ORINOKA PHARPIACAL CO., tInc, iN.wTaI, u.S.A


Ecole St-Jacq ues
et St-Pierre
( COLLEGE HOLLY ) fond en 1911
0 r _. .- ..- -l E ..I.,A


Ida Maison
Roger ItousI
Jirdrnie Haits')I reparm


pour la facon avec laquellevous avez u ', ,iai-,- u,-.-.- L'Administration Communale de sU. a'n .s.c & i poriauoina parir da oro
traduit la douloureuse impressioL ses moyens, pour ventr en aide a lle rappelle aux intresses les Lj g rcent un accui
de la ville des Cayes, en apprenant uns s s de la captale. d tons suivante de a o d cordial. de sons consciencieux etl une m
la nouvelle de ce grand malheum 11 remercie davance la population dpotem a *9 at education couipte Un advantage
don't Ia ville de Port-au-Pince vient ayiccl de sa gnerositA eut de eton Art. r artirt douer F a r" atio.lle du ca Le Progrts [nddrie
a ette frappe. cc qu i er As rqu eat prochain, aurot A payer aCo.Survellance partculare apportle atd
Ea elat, cat incendie qui a jett .u present ses aftectueusesl saluta- s comuns sC aYm nnes .woppen d i i ndivJuat Les sents- 57, Rue Roux
dans la mtitre de nombreuses et in de premre catgori one tae nls de la fiber morale el de la us- Denanl un stock d
dtressantes families, ne vicnt qu'aug- Sit'W, A S FOUGERE premne cat.r on oneatoae parlice social so t incutqu's classiques d'occasion 4 1'
meLter la te se dans its foyers d)a O4 cetimes tonnaie nationaleupare Obeissance et disciplane. On allache des PfRES etf MERES d3
sombres. 'eici la lilte des souscripturs i t t mlngent ou pr oe qranie valeur a la lanque anglaise. I MILLE les inforne qe.'ds
Nous vcus remcrcions egalement .A. trts Dutto&Co o A.Founerc oG ent su voice pub.sque les m te- On p e st aux aux i- sempressr den tirer prel
pour votre heuieuse ide d une sous- ci,.our Lcoi F.. (a,.tlite dol s riaux de construc on; provenant des u dge mur. j. de la regtree des classes.
cription en lavCur des simnstis.-L.t J'". ugrc 2 S .onnetil res fouiles oU lea dechets des maeriaux x t excursion is ent eennent la L'Etablissemenl ler
sesa avec un rtel empressement que Le comptoir Franiais 25s Laurent H. sicard 25 emp!oy6s dans lea constructions. sant en outre, qu'ils pMivent
nous leur en distaibutrons la mon- .1ni i. ijiard M .-ald.H. bicard La tlae nest appliquable que si irede adressr jadm raur. pour tr remis d l-
tant, en ayantscin de ieur dare qut f.arrne ugo Albert A'Icis les matires ou maternaux sj ournent Bclr s Scences, is Lercs U e dd ire-a
ce secous leur vient de la gene- I. AborociJe 25 s. Michel s plus de six heures sur Ia roie pu B cbelier isS"ciences. is Letres ee. drire-
reuse Ville dts Cayes don't vous etIc Mr Joseph Moise 5 Lnc personnel 5Uoversinte fe jnimple, visz livrefs.
lt digneiepnrescniant, tc, >um 1 rmuin gn 4 g Chalvr n 5 Phiadelphie, Pa ) On trouvera aachewr
lA digon heprconianti. Itoger 2 Fran.ois Alphonsc a ms a.- Une tas de o,o0 centi- Phladihie, Pa ) On ouvera dq
Agreez, her Collgue.lexpression Tnuinal icrc inst. 20o ias Saliba is mes monnaie national par jour et pre qu d oA
de nos sentiment di tiagues. Mw^h l ALr.IIAJ.a 42 bPreinoir 4 par mAtie care strA Agalement pay6ee l'rantocCain rangaise.
Le President de la L.on mission. J. s1. Ma.ius s5 ilaudc Grdes s par ceux quim talent, nettcient, font .
Chs. A. ALPHONbE, Moe.au 5 iUre a20 stcher, entassent. emballent n-Im- Trading Co Me Justia 'SGa
I. linger or 2 IA. DruAIs M a 'S*r
Les Mtrrbies de )a ten missioi. j M Monc r 20 H. Mico orr a porte quel article, product on mar- Rue du Quai Licencid en Dro't. Av0at
CLLMENT MAGLOIRE, at. P. J.n or 2 Aug. Menlieie or I chandase sur la voie publique. Sacs vides. ficelle Gasoline Cabinet. No 95 Ruedu
J ZACHARIE THOMAb. .corges LUon 1 FaSlc 1Lica r c Dtror les es.
.LiLe.T t6 .Egait. Fraternity M1\lc /iunnmer 3 Dr W. Theard s paces siatus devant les bAtiments des
Litete6 Egalite F-raternto A. Janmi & Co 25 J. L. Gornail dounes affects au dep6t des pro-
NIepubuqne d'-a8ti McV Dcarnic Ls t urs de L. Sa. .duts.. l..Eportation o i Impor-
O~ .~a2 Jy~~ Mt-\'. Thnistiocic a A. Morissct us .,van a ip-
S .Mr et MmeU li. Mr et Mine Ed. station.
Cayts. le i O.cbre 1918 D er o Denr.- le cs de costru
Le Megistrat LOmunal ats Cayes, Franckh a Borel Ikaron a t .- Dis le cidco-struc-
A La Lemlim son C ommunalt rci,,. *rh. m.naque cil. Fra.cC tion de nature quelconque, n6-essi-
o-cor. N" y M. yn tant l'emptoi dethfauds ou autres
dCh Pots col -a r ,nc1.).,,< ,i- ,un er ins en saillie, horse de I'aligne-
I'as le plaisir ue vous accuser rt-. Total (. 84 3 mensu'da. rues, Cn s -re p aye ur1 ta1
caption de votre lettre du 28 Spit. ja dol o 4 010 16o mendsuelld oao ceiae.es par me.
^..". i tle etArt 4. En sucan cis, les mata6res,
dwier. J'en a note Ie ou.tenu h.. d. fapde s
os nmecie des sentiments que oc s mat&i. Ern, upro duits on laatAcres
baes avtz bien voulu y exprmer Frais & commission pr) _it_ d a ..ds
S n" 1 -aet 19 -oe a i ..deposes sur Ia voie publique ne doi-
aht menaui at cal de ma vU die ,-ene d4 8 r es.. ... .. .e
Souverte vos remt Sjde G. 970 vent entrave Ita libeite t i s ret
product de Ia sonscApupon qua j a q
A.ui t de l c ion .... c_ 'r d e I& circulation ni o 11n p lus d'un
ouverte en taveur des sustirtAs de U -ovai6- ... quar d P voi.
vote villa. La. pioduit conssote en Le ablica assist hien soir A one Art Cs quiasrot coare-BR EW ER & CO
agreasle soir e A Cant-Varittesoa vea aus ,dispositions do la presence
... Ion representait a Les Mistrables lo. seront traduits A la Iustice do Ma actr ,ers
dLao bnadction nuptiae leur o ers fim qui fit courir dejA tout Port- Pati en paiemnMt de t tPae et serot
donate le samea 19 O.;ob, ou- P .ne. en outre condamo.- unse amended.
saht. A 5 heones e d lapi s-midi, s de 4 A 8 gordes. Chim i te
akes salvenue hapou Thomn. a Vendredi sera ezh.be p lea too Port-au-Princele xoO.tobr 1 ig8.i
BasIe. Avenue Chavauns. o rs dNApolon et Dmanche Worcester, Mass., : : A.
*Nos mailleurs vceuz dc bonheur. jours de Napol.on set Dinanch u a.-
ra lieulareprise doa Comte do Mon- Vin de Kola New York,* 95WNWa%
Tribeal do oassatin te-Christo.
AUDIELE DU 9 CCTOBR i1918 Le mumet esie"Ps I Vin de .Kola
Prindene du Pr tsident A. Bonamy Nous croyons savor que Ie Co*-, ola Prmldlo Wi]e
:A4ffaire nkntdue: Phocion Rince mate charge d'riger leI monument LelsrecornstitamtdesToi6ufs. IRepresentant GDn6Iral pour Haiti
contre Josh. i..,.ben. Monsieur le Destouches a dcadE que ce mona- E vete che:" Poey ic. -ug.
jong D. Ma U nan enteudua en son meat sWi plan a rond-point sitluDEvae,At dVew. owF. ULier, [EU0 LE1 BOS5 9
rapport, MesC A D. Ramscauet Mor- a 'angle des rues Gaefrard et Dam- eL.,ss.h e I.ey. Gros1 daI.
pour l.s panties, le Miniasite pubr c l O 2 nessuralmit t zchoisirnliplace b' d" U"'--..-=P"n
a C esd AI&a laa tioa t u jegreni a Cn A ,,dl y a dji urn iardin publicaet quil a eldo-I&-as
I &TO,4'6Amgaqug3


II___ _I___I ___


____ __ __


_ __ __ ___ ~ ____ ___~ __ _i _


i


4


3


--------- _~


-lg


l


I


IL