<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03261
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: October 9, 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03261

Full Text



PORT-AC PBJ~CZ (HAITIj boreredk a.~ ~kIpbre ISIS
U-


omment-MAGLOIRE
XW=ZTUR-PROPRIITAIRE

ABOINNEMENTS:


poR T- A U- L'K I C


filkPARTENMEN FS


MFANGER


G. 2')L


3


2 20
0t.00


Quotidien


. 800


LE NL ~1U11 15 CWTIMEm


Los annonces sont requse;!
'Port-au Prince: aui bureaus du ]our"u
.ar~'I1.Mience& Cie 9, Rut Troadw
A Lonires :.hcz L. M~1ycmtlLctC ieL. 19, 3z, a$
Ludgmc H.
A New-York universalai Publicity COMPSDY 45 WW
34%6 Stre~

Ln ruAnumsitsas mris ou nm Dc scat pasi remdae


14 CONDITIONSdes ALLIES o Lettre
11DTIN .A 4COND I TIN association d ea roxll-u

utt oti les d/' rIht s nous apprennernt que le.s 'Empires Cent,,u.c
Id ivo~s' ,i a,1 epter la Pati.", Uouts cro,/ons laire plaistr a ,ot l''/elears
jdi.,spos t etur'.JuIc lt u'S c fldtins e 'Pa, .t present WILSON. Cette lettre est I avant-coureur deux et nous leur avons procure c
staotso 'tur. d'une serie de quatre lettres,A envo- qui leur fallait. N3ju leuis avoa
ite1tete int.'gral du programme concu par M. Wilson et qui con. yer de temps en temps par le Comi- Avance l'argent et le credit c es
litrze stipulations dta les t6 National des femmes piur 1i--n- cette transaction que nous appeloa
lorze stipulations dtailes prunt de la Liberte. Elles vous expli- un emprunt. Durant les anneeS tis
Plus d'accords diploinatiques secrels queront comment les vastes sommes cales 1917-g198, nous leur avons pie
a Accord de paix coaclus ouvertement, aprks lesquels il n'y aura plus d'argent affect6es A la poursuite de t P 1 j,62,oo000,ooo. Leurs pieces d
rods international secrets, de quelque nature qu'ils soient, mais la la guerre sonat dpensees par le Gou- iratnuies et cel'es des entreprises di
mstie procgdera toujours tranchement et publiquement ; vernement gouvernement pour le remb-urse
Liberty absolue des mers, sauf ... L'argent que nous depensons et meant sont deposdes dans les caveaux
* Liberty absolue de la navigation sur les mers, en dehors des eaux ce qu'*l o0us procure est un clair du Tresor des Etats-Uais.
griales, aussi bien en teams de panx qu'en temps de guerre, saute le expos de notire programme de Ge que no; Aliits ont tail de c
idcesmersseraient termres entotalite ou en partie par une action in- guerre de ce que nous avons ddjA credit et de 1-argent est d-une vast
lionale en vue e l'execution d-accords iniernationaux : accomplice qui indique en definitive importance pour nous. lis compten
Libert, et zald d,'unOtifultlS l'tendue de notre entreprise, tin- sur nous pourles atimenterde b.6 de
* Suppression, autant qail sera possible, de routes les barrleres &to- mense base de notre preparation el ma., pour icur tournir du cotoad(
et 6tabhissement de conditions commercials etiles pour routes le but que nous nous sommes im- nos champs, du chirblin et des mt.
neMset tabnt la paix eltc sasociant pour la mainrnr pos6 dans cette ettrayante lute, ahn nerais de nos m nes et des produit
A rsentant A a paesasoiad t pour a mai air demaintenir notre existence national manufactures de nos usines ct d
Armnements rdduits au minimu0ede
Gruanties suffisintes donnces et prices que Les armements natio- et d preserver la civilisation du nos fonderies, dtiremment is ne
arost r6duits a I extreme limite compatible avec la s0curit6 intari- monde. Ce que nous avons fait jus- pourraient pas continue la guerre
qu'A ce jour denote ce qu-il nous de sore qu ils rapportent ce quc
dapays; ol les reste taire ce qu'il nous taut nous leur avons prdee sir nos mar-
NRglenmtl partial des qwc.slwns colales ex6culer chaque semaine et tous les ch6s le d6penseat dans nos co np-
*Arrangement libre, dans un esprit large et ab,ulurment imnprtia, mois jusqu'A obtenir la victoire. toirs.
ales rcvendi,:a.ions coloniales bastes sur le respect strict du prxn- En temps normal pendant la paix Darant lannte fiscal 19 1, nos
q'en r*g'int toutesles questions de souverAineto les int& s des po- les dpenses du Gouvernement s e- txportations out 6.e evautees a six
nM interesses devro it peser dun poids gai avec les demanles itvent A environ quatre milliards de milliards de dollars. Six milliards si-
Jts hdu gouvernemrnt dort le it re doi. 6tre tix ; dollars par an Pour Pannee ti .cae gnifient six mille millions La mj ure
Aide ( la l ussie par ses nations .,cr'rs terminate le 30 ja in 1918, le congress paruie de cette romnme a e6e avan-
PEvcaation de tous le, territories russes et rg, ement de toutes les a alloue esacemnent y compris les cee A nos Allies, et co iveitie imme-
aeconcernan, li Russte. de tagon A issurer la meilleure et 1I olu; imprevus, dix huit milliards buit cent diatementen materiel de combat pour
Operation des autres nations du monde pour tournir A la Russie quatre vingt deux million de dollars. la guerre- no;e guerre
opportune de fixer, sans entrave ni emnbirras, l'independance tour I anilec 1919.1e .ongres a aloje li nous interesseaa de savoir cer-
popre d&velloppem-'nt politique et national ; pour lut assurer un exactement A cetie present session, tames choses q ie nos Allies out re-
accueil dans la socitt6 des nations libres sous un gouvernement y comprise les imprevus et les bills A element ac.o,,plies ave.: les som-
Tras choist elle-meme; pour lui assurer, entin, I-aide la plus g an- 'examen,-vingt quatre milliards trois mes que nous leurs avons pie ees.
kquelque nature qu'elle sot ou qu elle pourrait d&s rer Le traite- .ent trente ,nillons de dJ!la.s. Ils oat d aborl employee p.us de
s aordt A la Russie par ses nations sotarspendant les mois prochins L'esprit ts souvent coulan Iu en e. Ijo.ooo.ooo en secou.s aux Bel-
lpierre de touche qui revelera Ia bone volonth et la compreh-n- presence des chittres des e alloca- ges et aux Serbes. Les populations
mins nations pour les besonms de la Russie. abstraction fate de leurs tions a et des defenses. Les allocations de la Belgique appeiheat cec argent:
inltit6ts et de leur intelligent sympathie ; votees au Congres fitent la limited Restauration souveraine de la Belltique des vaieurs d. panibles C'est pour- mes depenses comprises dans les
bELGIQUE.- Le monde eontci sera d'accord que ce pays doit 're quoi Its Departements ministeriels terms amuaitions de guerre a, nos
ittrestaurc, sans aucune tentative de limiter la souverainet6 don't ei tes administrationsd6pensent out Aixes ont depeane 8jj.ooo.ooo en
iAl'tgal des autres nations Lb es. Nul acce mitux que celui-lI ce qui tst ndcesaire; et l'al.ocation achat de cereaIes, 4oo.ooo,ooo en
Aittiablir la confiance des nations dars les iois etablies et iixes est prtimee a ia tia de lannee- Les achit dc viande et au.res aliments et
iinleurs relations entire elles. Sans cet acte de reparation, la struc- ch flies otfciiels dimontleni, que P. 6oo,ooo.ooo pour acheter du
ttvaliditt de tou.es les lois internationalesseront pour toujours pendant P'anate fiicale de 1918 le cotoa.
Gouvernement a d6pense P. 12,696,1 Les lettres qui suivront imm6dia-
Restitution de I'Alsace-Lorraine 4 la ferauce 702,14;et de p us durant les moisdeltement ceile.ci expoeroat cc qu-il
Tet le territonle trancais devra tre tibete e;t s parties envahies guerre de l'annee 1917 P.8M) oooooo taut depeuser pout taire dun sImpc
btre restaurets Le tort tait A la France par ia Prusse en 1871, en ca p.its aux Allies. citoyea n uu soda, ce quost lnci6-
cofcerne l'Alsace Lurraine, et qui a trouble la paix du monde Iusqu'au propte jour de notre en- lemeut, la vie du soldat ct de son
pr*h de cinquante ans, devra there reptrC afia que la paix puisse tree en gutrre, l'Atemagne croyait entrainement dans les cantoane-
s0core une fois, assuree dans I'interet de tous A la vicioire immiat n e en tAveur meats, sa vie en traversant l'ocean,
Bectification des frontieres italLennes des puissances du Centre. Le grand comment nous coastruisona des na-
a rttajustement a des front eres italienies devrait 'ie effect tfacteur dans la croyance aes alie- vires pour le transport des troupes,
tl'gnes des nationalites lairement recoin -s ib'es mands c*est qu ils pens ient que les Its plans de constructions en Frau-
Aulonomie des peuples d Autriche-IJuomgre puissances de 1 Enten e avaient eput- ce. dati d ere piet pour loger nos
AIX peoples de I'Autrichc-Hongtie, don't nous desirons sauve- s leurs ressources fiaancitres. suidats en rouLc;elles vous expiuque-
plac parmi les nations, devrait dire donn6e pour la premiere L Allemagne avait miscinquanteians ront aussi la quantat dunites que
n d'un d6vellopement au'onome : A pieparer une guerre de conquee. nous coastiusouni pour no.re tiotte
Restauration des Etals balkaniques ELic savalt iCd aec debut,qul lui fal- delI'ar,ceque c eit que le merveiticux
La Roumanim, la Su b.e, ie Moi.e.acgo arce st C:r: &v:us, lait evoumer d.ns le cercie former par motor -- Lib.rty cCt d'autres su-
ftatuera .eux de ieurs terrioirtei qui oat etc o,:ups A la S.r- elie ce ses aliets, qu'elle devait obic- jcts de m~nce uature.
daco.d un lib.e accts A la mer ct les relations entire les divers nir dans ce cercle ses matieres pre- Agritz m:s salutat.oas.
ues devront C re fixes amicaleneat sur les inptiratiotns des mitres et ites objets mioutactures :ANroiNrrFUNK
vants deslognes erabfiteshistoiqueene su. les ratio i. mais on escomptant as. quoique laro rrFUNK
d tant des ldances potiques histocaoLqueme :. Ds ginagrit ern guersie at contanuit bien au delA Darelrice de la propaganda et des
pedances potsque, onque e d r te es d huit mois que PAlemagne orauurs de / Assoaaon des Pimmes
mhbomies A ces ottomanss. er des Dtrots avait pr6vus pour vaincre -- si ou- pour I Einprunt de ia Libert.
rIdtes duprsent empire oloman seront adessurDesr piemnement tefois elle devint vamncre elle a Au Departement des Finances,
it a security, mais les autres nationalites qua vv:-nt ac rd6 son argn A domclel' ma Whago
rtie le rgime de cet empire dotent, d'Autie part. jou'r pule U s aaSV s routs N. B. Les chiflres D.J. relatitsauxz
ertaine d existence et occasion d de dtvelopper sans obs me au t ou be souveniAs rou d6penes dcres natures, qui
e doit ieur ee done No Alsnd no dre dleur c6u, i cause pourraent donaner des resegue-
seront ouveites en permanence et constitueront un NosoAlits, de leur ced A cause r ments A Vennemi, scront omss.
Pg. les navires et pour le commerce de touted les nations surout de lur mnque d prpaa- mS.vous appr ennem ia s vale r de ces
tuon, avaaent A so procurer sur les S. vous apprect ts valour de ces
internationales, march6i des Etats-Uais la plupart letrts, veiuiez les communiqaer A
fione indiependante,"avec acci s a la mer des objets ucessaires pour la guerre, Vos amas, aux Instita eurs et asu
aais ndepeadaet devrant Cie .ontmue, comprenint et dasant Isa itiod d none acc.a- journaux de votre localtie, aprs les
tts par des nations lacontestablement poo1a0 s c les- 4, leloaddoleaf coap-0 avec w" ave l
..tre assurees d un aces libre a la mer: I'And pendance anas s'.t adpproximacUvm nt A Mr d'davarss
quac et l'nt6gratie teruatoriale de .es populations seront 9 l.4 -- S.4r -
onventson international : Uo se1n e0 amblable A a s m_ c _
So Sociadtd gdndrale des Natons -d wa, q il art ablra *'i- UgSg Se
t gkerate des Nations devraat t e former en vertu de damt, o uad : ila ae a 'iar de eI a- Uo Avocat 1
yant por. objet d ourr des garantie nE ipio* S1i ; lewifa t dl sis Age L


I



si
2!






:e






ts

oe


WASHINGTON -
Son Excellence Sadle Dartiguenave
President de la Republque d'laiti
Port-au-krince
Le Message tres bienvenu de votre
Exasmdace aa sojet d amo di.u"M
da 27 Septembre ma dona6 la plus
grade satisaciona et m*a fait semir
pluis veneat que jamaisa Im rl-
tios treites doe smpitbi qui Mti
-ot le" Eiata-Us s as apple di 4ai


-- g


iiam;= no. =9


Scre~red ; Gdore 1918


FORT-AD PRINCE~ (HAITI)


Faits Divers
B EENSEIGNEMENTB
METEOROLOGIQ'UI
OBSERVATOIRE
DU
:e EMINUIRi COLLE43
is SAINT-MARTIAL
st
s Mardi 4 Octobre 1918
Baromttre 7tO. 1
minimum 2V 6
c Temnpirature
u
maximum 31 8
x Moyeanue diurne 25 5
Ciel nuageux ou covert, saute
e clair vers midi.
e Orage au Sud de 2 1 4 h.
t Pluie d'orage sur le lieu A partir
e de 7 h.
e Pluviomc're is 4 m m.
- Baromrtre ea baisse.
s I. SCHERER
e
* CiQena- Pariaiasa
, Pour etre agrdble i de nombreux
spe.tateurs quii 'oat reclarnm, la di-
* reaction consent i redonner demain,
* miis pour 1h derniare tois. Ie grand
film c Le Cirqae de la Mort.P
Personae ne voudra manquer cette
L derniare ocasioa d'admirer ce chef-
d'oeuvre.
: Icole Nationalede Dreit
La session extraordinltre des exa-
mens l E:ole NAtionale de Droit
aura lieu demrn mai o10 O.obre
A 9 heures pre.ises au siege de l'Eta-
b isserment.
(a salt d6ji que depuis la nomi-
nation de Me Banoit come Secrt-
taire d E:at de la justice, l'Ezole de
Droit se trouve sous la compiteote
direction de Me Henart Terloage.
L'Enseiguement cliniqee
de licele 9e M6decine
Nous sommes en measure d'an-
noncer que des pr6paratits se font
en vue de I installatnon prochaine
d'uae nouvelle salle de clinique oA
se tera la clinique otticille de 1-E:ole
de Medecine. .ette salle qui s'ouvri-
ra probablement vers le 15 Nevem-
bre prochain sera dirigee par les
professeurs de I'Ecole.Les infirmiresr
aideront A son boa tonctionnement.
Norte A la Mavane
Nous avons reu la nouvelle de la
mort, survenue A la Havane le )g
juillet dernier, de Marguerite Lavaud
tille de Mesmin Lavaua,anciei joar-
naliste haitien.
Nos sancnres condoliances A la I&.
mille de notre ancien conutrre-
D)ces
Les funtrailles de MaJau Efmsle
Amedee, nee Aatonine Glairtond 46-
cedet bier i A heures et demie do
1-apisi-mid: b Age de 22 ans, auront
lieu aujourd hat a 4 heures.
Le convoi partiar de la maison
mortuatre sise rue Geffraid en face
du S6minaire, pour so rendre A la
Basilique Notre Dame.
Condoleances aux tfailles eprom-
v6cs.

.Lommuniqu6








D peches I Notice
PAR CAILE The tollowi names have been
added to the British Statutory Lst
e8octobro aBlack List a:
PARIS.- Le conseil national du z Gustav Kei & Cotel
Orti socialiato a d6cid6 a l'uosnai- 2 Gustav Keitel & Co.
it6 d'adresser A Mr Wilson, rela- 3 Hans S'aude
ivement & la proposition des Cen 4 Viceor Lacombe
ranu et de la Turquid, un manifest 5 Chritian Coupet
a ddclarant enregistrer avec joie le 6 Joserh (abon
ouvesu rdeultat de I'effort soutenu, R M. KOHAN
es sacrifices conentis par les H M Chbag d'Attaires.
dmirables soldats de la Democra
ie des alliads y voyant tgalement le
igno arcouncateur do revirement Dernire eure
e l'opinion qua doit amener lea PARIS. La division navale fran
euoles ennems A la claire notion Caise de Syrie eat entree ce mOtin a
u Droit a la libertA. Beyruth.- L'en boasiame doe la
Le parti estime done que, tout en population eat indescriptible.
zigeant lea garanties diplomatique .
t militaires indispensable, les at- PAR SANS FIL
ina ont pour devoir de ne pas r( Washington.-La tpooaeoffcielle I
Pousser sacs discussion de pareille de I'Am*rique & Is proposition deo
ropoiton. e.ce lIaas px de Alemagre fut d abord trans
PARIS.- &Ale mnande de Sofia anise par le Secretair Lansing au
lue l*abdication de Ferdinand d d' in stu des Pays Ba. l he aryd
u ie et r'ccess"on de oris epe dant qu'ucune announce pu-
urent ant oncdes l oux pul'.1o,1t. tI.ue te-ela faito des conditions
aumar c mneTiT o de Aat Daa Pu le Pr ident. O compianad que
'arcommunIca'ion dAA0aie. Da,'0
a maine.Te Deun m la tld a- t condones tdle 1 Amenaque on
e. I.e pa rarclhe.en outre du Cleryi 'p.pioba iou de tout cveur dea ,I
eCut le prince oris, le mirtistapp t dettce e A
obtarije, its deputies, le corps d11 46s eL td eat enterndu, ewre a utiSt
plorriatique. h'l at achea l:ovtilb. ci Loio d'insiste i ur une revaso
IPs -x mxnJhtrv's aa'tt.aa taient a I ce cUmp'Itt d.o curpi diplo ,atique alit
monie religieuse, A &issue de laqu, tant ausai bien quo sur d'allnoO
0 l1 1oi 0 u itu les lelictations d. tts hoMf t da ldai
'atiHstance elt et ie ta au p as tration.
I'assistance milieu des acelamatiors de ia po Moris, e, ntqhouseasmea 1 egard
pulation, L L olffcieis de ~ tia pt, out ie E ,prunt de la Lbert( nl d
tetient terrre,:t UpiLs In id I. o iti ,Ju 4e i. prunt de Ia Liberte no di
pram lentouverruemen t des nud. Le lo stL iue ~al c a onne ii eat detuont.t
ona e ouernment de gader pa ls sea tavoiables rapports sui
loneoI.A I- ,lOn',,i L ole lIumt i Ike rteu au Ueppi>v-
'is Irneet: Le miir' t du du 'et eoide l us is pot
d'4utiictle a Sto klitolna 1iIa e ju pAys .,tdiquaiit que Louoe Ait,
gouverneuient ,tit-doul de tun i.lltl- U ,iy, iu dquand la pa x e t t pt
ire A Air W\\iton uLe deltcl i, l,. IL i,e. land ione le ate
a Aurclhe llongrie nie t n jais sa t pour e.dre le moue Habie
qu une guere detenive, temuwauiipour la Democratie !
a maintes iepriaes le ddsir de tei- par Eri etddts, chef de la LOU-
miner ltiftusaon de sang, de OLCIu velle coitsion anglaise qui alrlva
te urwe talx honorable, (quitbble ectaielnt ell Ce pay, Iut entelme
et propose A W\i un de co.ciuie la plju i glande tale e ula jourbee
inmaediateinent avec lui et see allhits avci e aid al Wilson es l1 uale
u' armistice g6ndral, pour entalSe' avtC ie daio ge L o million piend qu e
asrs delailes ngociations de paixou cuLattu a eu iant iaux po
its ntgociatlous auraient pout positions de paiz tecemment itques
base lea Ii .oiuas du message \i des Puissainces Lenitate. Aucun
son du 8 janvier l'l18, lea 4 points d6tad u eat valuable,
de son dabcouis du 12 f6vrer 1918 tw-Yok -Lea efets de la de
IIe tiendraient compete do Ia dsclara andewot .e Puea ceta eoe a dle
on du 27ep be191 Puisacs Cnales
n du 27 l aeptetmb uru durent pour is pai se tout aentir sitment
LAll undemaguide analogue. duret .s lea iniaclits d'auJourd'hua. Des
fae une demand analogue, atock qua avalent ete aur une base
La ddmaiche des Centraux de bibe pendant quolque ttmp*
fu lonoguement d ebattue Vienne et ie bas6 kpiaun altauniqjoue terui
a Berlin dans une serie de contereis Londres. -l Le communique du
ces,auquehles pasitciperent les repre general liaig d'aujould bul dut qu'eu
sentasiona, lea auuoate6a maltairtes tehors des ecbautlourees locals et
et lea presidents du consedl detb duel d aruilere hgre, i n'y a
Etats 6oLtederes allemands. un duel d rtleveiopp retmpoltn'a
PARIS Apr6s 4 ans de bataille dansa e secteur tenu par lea Aongla
au course desquelles elle crut, plu Des aviteurs out Osuvole la station
sieura fois, realiser son reve de do a'lemande de chemins de for A Vi-
ruination mondiale, 'Allemague, reza et out caut6 uu dommage cou
abranlee, abattue par des detaites siaerable
auccesaives. ianterrompues. g6nera PAIlS.- Le tapport du D.parte-
leas, qui intordisent tout espoir du
retabliaaement de as situation inii meant de la Guerre n offre aujour-
taire, lAllemagne demande la ces d bhui ne d-mportant. Lea Amen-
aUton de Ia luate, pour eviter un cams et les Frara.s ont amehore
desastre cela, au moment ou la leurs positions sur le saillant de
nouvelle d uuse magiiihque victoire I-Aisue, mais aucuns gains mateiiel
des soldais fraccaia en Lhampague, ae lurent talts.
vient demontrer I eonIemi son AMSTERDAM.-- Le Zieuteng
ijpuissance a rsaisier d'avantiage. Shinge est rapportA come dasant
Law Empires centraux do*vent que de ranacs sprancs son en-
reconnsitte devant laura peuplesque decgranaes esperances
devaconnatmoe dequant leu peuvent' tretenue en Allemagne que des con
pdus pouateivre leur gSuetoe.vLe dtions 'tfinaes de pasix peuvent eitt
p Tempo u et (ours l e auesea join onclues avec les Ailies, comme me-
naux rbproduisent lea piopostioti me dc hants cuttques mihtaises al-
de Waion o so ae iouvent lea el ,emaindb daMct.ent la tutlaht d'uut
ments pieces auquels aaetrent lea pius O- gue camp.;gnu par le gou-
ceutraux. tOn epousse naturellh vclntmeuLi al.tu t akmaial.
nent touie idee arias ice, sana8 AVIS
qaahuion prealable aix condtitons La premntiit motie e la seri deb
biese la aecurite de noaarmeea. jIx de basebaA sea onue aujo.-
Ou attend eu loute confianc a d hum ente 1 ,quipc non detute ela
rdponas qua aera ddUvree, se rappe $jlme CompWgoe et a $7e1me.Noul
lant ceas opminon recent: c Nouw avoos I'absuance d'un jcu rapade ci
avona beeom de quelque chose qui perpleze, Le Ieu commcoceDa a p.
aoit plus qua oe peooease a tear m. cet aprs madi promp.cment.
leur parole. et qua les mette dana Les bmueaux du acpou du OQaatitr
I'imposaabala6 pour eux de la vioter. Mailie serouni termed pendut les 2
PAHIs,-- O//icied Les victorteuses o ours prochams pour snventau.
attaquea executeea pendant ces der o 3
aiera tours par tos tiouptsa en lial re.
son avec lea force amerlcueantes au
le Ionot de la Vsale et eu cbampa I .oItel (,fe tral
gae, out foice l'ennemi a fire uun
anoavement de retraite generate 82 Avenue John Brews
veris a ilpieet I'Arnuts. Port au Prince
L'enneai aibandonL. touted le, ,6,tel de famille ouvert et diritg
fpositcns eleveea e puissamment ,,par Madame Coostantin Vieu. .
orUateas qu il occupant depuis ans /central, pnoximitd du Tramway,
etqu'aA delfudaat avec acbarnement avent to lea agreements de la cam-
II bat en re arate BuI un fouut de ,,,,. et, tout le contort desirable
kdom.-* I | hamb'es grades, aeresa .oet fra
Helms oest compltlement ddliv. 'ches. Sasu jaidia. Basil buasl.
lo. avant arues istesIset on conaac Court, peasouses. terrasseta, ournure


ulrOit wee looari ie -e-- gsau-d-e- es-can-ue c-hoaisa. e-t arido.
mu"ss 01t Poltla"sd a do.&k do Is ligno La Maison asore ommbaide par sea
960ftele d'Oiusuviale, liourgoooue rauaado propreW e db75lgiOn.
L41uiB7 ia RBOND, WielbLv&alGe1"1011 Condi juas it& savauiaiagusta
*rf Soam tmwuwuatuvafoaur toutalSadromseor &MulaMe OLi00651in
In ~ YFY19140U4!m IW115


Cii tes Cigarfs
Le8 gumeurs lrou-
veront & 4 (a Na-
tionale en oros et
em detail des Ci-
rares de choix.

Raporei sis Line
Suivant dipiche reque de Saint
Marc, le steamer Neptuuus ve-
nant de i'ew- York it dt s ports du
Nord sera probablyl nm nt d Port-
au-Prince demain soir 10 du cou-
rant ou vtedi edi maltn et reparti-
ra DnI)manche 13 du courunt pour
ouw les ,ois du Nu(d.
Port-uu a rince le V Octobb e 19 8
EDWARD% M. RAttIE & C. I ,t
A e its


IYE PART 7uc~r
A %e&d r
C rirnicror. cpej6 mill. Un g~-a
inophorn' ictrri-i avec 5,3 disques
Lb- grit-d miroir et ur~ voiture 4
'o',es rour livraicons de march,,n*
S ,dwec~er au blure,,lu du jourral.

A r(?etlre
Ure auiorrobile C hev'olet. S'.--
dre-.ser au bureau du Service dJHy-

Le Purgatif Id~a1
c'est I&
PHiuledu DrDehaut
/47, Rus du Foubourg Saint-Dsanjs Parve


i! I


it ai cau~tne pcrncd%; temps.
-.,, : .', ti 'U -k1,s I i i i Ia tres,
pir conuiquent, momns ch~bre.
P..,ATIVE. 2 & 3 piles


llecker-Jones-Jewell
Milling Co'
Farine Hugarian 00
Supreme et Boule Rouge
Farine Boul0 Rouge
French A merican
IVine Go.
Vmns Rouges : Claret, Zinfandel
Burgundy.
Machines A 6crire
UNDERWOOD
Clavier frangais avec accents
Eug. e sBosAd
Representant pour Haiti
Agent General pour Haiti
La Ferme Ecolp
de Tnor
Donne planes de palates de ma
nioc et de cotQn.
Vend
Graines de tabac dela llavane,
bouquets de rose, plantesde roses
mais selectionn6 pour plantation
S-adresser a Mr K. N. Bailley
Di ecteur de Ih.cole Nationale de
agriculture de Thor, Port-au-
Prince.
La terme est ouvertk b liospec.
lion du public de 6 hberes du!
mautn A hour de o lapr. adi
Il%iO joums


-Colb~ge Louvergure
Egabli semen$ d' .eigemenS
.Set nda ire Mode'rne
luI~nkat 112 Intrnal kxttrxa
ILe (Coh~dAgoLouvei tuoe Ot Latlalo
due ns E qusai-aer paiasibie et don,
lsho Vil-iLaaagSadoI 1k.00le dv M.VV4
Paiel at do hhAuij Nationiaie d,
Droar. 1Iteat a pauxiiwa u do cbaacuu4
tie* skaiouns des utux ligues d4
uamwasy II Occups Una w.aeaO
baen saeaeeavoogen.patdto cowasout
deuz tues.
LA Cotll~ge Iouverturoest i u
Etabhaaaeua iat .it, V0 ti eabw'lguetinei
atcouclaiic woutirurb, eee tu vue a4
donoor aux jeuKIOs gtuUS na instru
tioa protiquts juna u &uua full
educahioli lorte at01patriotaque-
Unao diaaphaaau & la foam leteinie
pltel~icalssure le pwoiea dai
eldves
L:u toute cuconstatlce Its AL6vei
du Culateg. Louvoituie sont bOUKL1
A la piub 15IauO MUIVeaH1AIICO ; III
aunt IA objet 41'd I& bohit.4 U00I& Aslul
vu ut Lotie qua cutictine leur *I,

Poum- outs autres rerlanignemento
b'tdiR:86eia11% LfIetaioai d', I &ohe1
l'oit LU &i'1Liit- 73- .cI Lawtuire


m


Contre
/ les douleurs
s rh,,m ati-a
males

ES doulcur" rhumatismalks ne
doivpnt pas cxister; suivea It
conseil d'un vieux docteur qui
jouissait d'une grande exp~riencoe.
Le docteur Mirard pres rvait Ie
Liniment Minard. et s'en servait
toujours en cas de aouffrance, le-
sions inflammatoires, rhumatismes
articulaireset ces affreuses douleurs
dedos. *
Npl autre rem&do no aurntit le
rneplacer-l est inf'illible, 9a r. -'
maichl. propre. ne tache pas. ne
produit aucune inflammation.
Le Liniment Minard moulae d'une facon
merveilleuse. product son effet dans lea
aflections products par des efforts .ac u-
WIria. en .aas de lumba*o. raicm e.
fl~mqatipr) g\eq joan f!tique ct rbmme-
tTme. Se vea. d .ia baM plana.ancMi
pguinopaux mnaag 1.
MianrsLI U IiM t MIf. Co.
ramal-m. Maaa. tk*l U, dabr

[ILNIMENT

9MINARDO


Franuk J. Maian, agent


Columbia


Grafonolas


& DIPisq
OU LE CONCERT CHEZ S
Si vous ddsires de L
SUR UN APPAR


& Aux Armes doe
t55 Gravwds I
Blanc de guetre, paper
paper et paper et paper l
pour machine 1 Acrire.
6 vers et s Weekly T .
is Cahiers d'coliers Livres
Snouveaux: Syllabaire R-
SGkogtaphie Lemoioier a
p p Aug#. a Histoire de
ptr Pages. No'ions da
S:oot. La. gue anglaise paIM
The Gilrilss o-. e Book t j
i tA d-analyse par Hamel. Ees
t esu d! Cologne. Chioras W-
e bois, du Dr Huxley : Ma
c L'hemorrclial, Gr me
* tismale au Menhol et as
- green, Le Gonoral agent
' infections des voices arain
* fumurie Marcesu : Poudreen
SKoura, rouge pour lea ger es
i die pour taid Parfumirie n
ts Poudre et extraits divers asno
a Palm Beach en cinq dei s-
* situr. Cravates dive, ses. =ola
j- chetes. Mallettes,. Oreillein,
Ia tiquairts, Stcs A main, Bl
t6te tits dures, B.osjes a
a Peignes detoutes qualats, Bgai
Vatrices.


Avis de Ddpa
Les d peches pour Santiua
Cubs, New-Yoak et I'Euroe.
S go de Cubt par le r/,
na 9 seront fermtes demain jein
courant A it h 30 du mati.
N B.La recommendations al
mee A i heures.
Cells pour Fo.t de Fvu
Pointe-A-Pitre et Basse-Ternt
Fort-de-Fiacce par le esmeamer
lane a seiont termtrs ce soirj
N B La re(comandatiousim
mer A 3 heures.
Poit-.u-P.incece 9 O.tobet
La Gceleite' VIKING"pamru
Santiago de Cuba domain twi
COUraL, pregnant tit t p
Pour plus apples remwugM
asatresser A ;
V.EOUZI, consipgstalp
Port-au -Prioce, le 9 O bhoi

La Renaitssane
C ONVO ATIO1 Dc-
A 6 hearts Les membresdacs1
National a sont coovqvgbl
Normil Lharles.


ues
SOI
a musique moi
MIL MODERNE
"'oubliez pO,


Ia Pu-ru*P


I -L- --~ -~~-~ ~-C--.L`~---~-~- --- ---- --


I