<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03237
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 5, 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03237

Full Text


iin. e e0. 31f 1 POBT-AU-PfUNCE (HAITIJ JealJ 5 Sepleab:e .#13



S t-MAGLOIRE- -
UR--5R-PROP11IETAIRE LE NLUiJLu 15 CENTIMES

ABONNBMENTS :
NLes an,' nc s 5sont roegues:
p 0 A ~c .. t:..J du 'a ura.&
0 A l is .c L. ,: ,i(. 9, a.j Troucek
S .'L~ Lonterr. : .c L. encc et Ci. 19. at, aS

1'A.' G. 0 A New-York :niversl Publicity Couapaey 45 WOO
6 ,0 }4" Street
STANGQuotidien .
9 P.00 Q uotidien L~Lmanmrits LzsirC5 Guam mesaserm&&





Letires it un Jeune Haitien L'Automobile FORD

viii EST

La moins chire La plus 6conomnique

,S TRUP ESnrjl et la voiture qui rend de meilleurs services
--- -- M Voult/-vous I'une voiture qui vous aiiitera partout, d'une
26 Aout I!IS. automobile q pi ne l ous coiitera pas cliPr, que vous pouvez con-
duire vous-:n:.le et' pour latuecll,1 vois troIiuverez de< pieces de
mnt,cher ami dec tte la France apr6s avoir 6t6 son plus loin do la croire atteinte d'un mal rechait .nis itlicullidatp sti'inrportequillevillede ille:'Aclietezun
leroot mille chose hi.-, farouche adversaire, et qu' I'h1,ure incurable. Elle versera son sa'g
I'hr rlumanit' Les grades actuelle le petit-lils du grand Ernir pour des princines. pour an i'I il
masor iroat plus grande, se signale dans I'arm;ae frangaise par e, rien ne marquera mieux le cih in -*
Ugrandies. La neutrality d'heroi, les taits- darines don't 11 a gament qui s est oper6 en e!le car
eMra rectifide et de nom 6te d .ja r4cornoens6 par plusieurs elle no I'avait vers6 jusqu ivi que
lrrears, de longs et cruel citations et la croix des braves C'est pour des stupidits.s Le pen qui 4'm
ie dissiperont. 11 faut ainsi que le tils de BhMianzmi vaincu ln restera. movez stir qu'ello ad ; p* .
iieu aunirersellos pour Ihu- ut d6port6. que celui de IAlmany pliquera A le conserver, parc ,
e Pascal a d6flnie si bien: Simba Four6. un autre fa'neux en Icomme chlz 1'ali6n6 avec lilu.i je
qui vit to'ijours et quii nerai de la France. sont min)rts gl\o la comparais plus haut. ses ac .
mses cease. Cette guerre rieusement au service du pays qui cesseront de oprsent-,r lIur incoli,-
tm easeigaement. terrible et avait reconnu leur m6rite on lea rence d'autrefo:s, pour 'revt.'ir, d( 6.FORD
lMe lui apprend a quelle levant au rang d'ofli.iers franQaia sorinai, le cahliet .1 l.-i iilitbre ,0a FORI
idone eat dans sa march D illustres g6n6raux franQiis on tI- at le plus sain Cotte rhli tlitatio-i OR. 715.00
hlmi6re. c'est-a-dire qu'une moigri des qualie6s guerritres de sera Iceuvre do. no. gonverntants I Chassis dollars 61.oo Town car dollars 96o1o
t(dieeet encore plus rappro nos cong-n6rei- C'est to g4nral D)a- don't lts intirCs siptrietrs if. la dollars 96ooo
dtbh barbarie que de la civil clhse qui 6crit : : Leur c line sous llatnre donvnt tre Io c )s ant ,o in, Runabout 69o.oo Sedan a 160o,oo
qug. dans le dechalnement le tea de I artillerie n'a eu d tgal quoe t du f; )uvr ..n-mit .1 i la Rf i'ii-- Touring 715.oo
et des instincts dtgra leur dian a I hkure de lassait.. C est (qup des 'Kt U t is~ ,'ik 1 c :o" n oaOne ton Track with Body 12200oo One Too Truk with Body tia.o00
S latre parties reste capable le general Gallitni put dA lare : a Le s'olf'e ici de faie tin wastee coitorin T *
degrandeur etd id6ahame. moral de ces hardis soldas n a ja- aux prin'-ipes qi'il dtferid av, c 'i GEN *
JlMtent deo homines eat fra- mais et6 atteint et leur contiance en A'lieds Eile sera l-iir gl>)ire. EIt. 3 C. Woolard, Cap-Haitien -
utl qae lea fits %ur lesquels nous j tnas4 atfaiblie- Nous rece- constituera la solution la plus hu 1 Shemtob & Co. Gonaives
cons ituent. souvent, des, vions cesjours-et l'dcho desprouesses reuse qui se puisse trouver au pro T Gousse, MitagoAne
dappr6ciation incertains eo des troupes as6ogalissea du general blmne haitien si complex et si Blanchard & Wiener, l6r6mic
MiLangin devant Atitens et, un peu inlquitant... I. B. Vital, lacmel
hsllfaits qui lui ont, pendant apr6s, des troipes bowes amtric i Le troupes roires africaines o'
mil iservi & 6tablir son jge- nes dout tout un rgiinit a ie cAt6 aindricainas tie doivent pas aid r U|T | |
lplausinconsistant eat. san lordre du loir par le comnanle alI IIberation du so? frai) E UI I I 1 l I I s i lS
C alm i qui a voulo dmnon \ment fraj is. la B 04 Iu -' t ,i i la S 4 h' 3,, s. la I pe1 c
l t6 des peuples de race' Adinirez. c'r am le t6le prter ti ; partict- i tiii 'r '- I e 0. O .1, erme :t I h' mme qut ach~te un prt u Goodyear a une raison
i lmhausser au niveau ds tin ti dto cetLe Fritic E la na pas Les tr :,e) .ioi,.'- atr':cin s et tr. detiie et s-'r, b!, pour le fire
lade race blanche Co to asser souleinetnt proclamrf les droits de amraines ne doivt ias re a I I a rmaiirqu que le Goodyear depasse le nombe d-aucun autre pneu
titpris sourtout I'apparence l home; oll lui foarnit encote fiu ar s quli ls troupe lti tt,"n'-s sur lei automobiles l.e son voisinage. ou quielque ami lui a pirl de
rit, depuis que la fatality l'occauio;n de conquezir ou d'ftiriner y soient aussa I. es. bon qu' c4l- leur exe e oo e s'e est serv lui-mine qelque a mt par expiene pder
Ss'd6tait accomplice pour ces aroits-. Les troupes noires afr-, que p ,ople rest daUs-:a trAli-wa leur ex:e e-ce, oj i. sen est serv lui-m6meet sait par exp6rence per-
i me disait avoir Ia mission canes et americiues soat en train Si lea 1u res sont plit6 gnarratres, sunielle quitls du-ret Juas long-emp; ct founissent plus de rmlles de
ter la race noire et 6tait do inontrer sur le oal t'dalliiyd de ce 'est pas toiut a tait do ,to re sfmi distance. Ea tout cas. i1 vient A GooJyear esp.rant plus qu'il n'en pour
(M0 champion... Uue. Lelleo tgnib d6ctdeiuent pour tdi'rvr de to ; c'est al i ni u t'u inm ilh 'urex. rait d'aucune iu:re f. brique de pneus.
me faisait habituellement tiba re aux graiidts chJses coin- puisque c est do nous y etre Irop La met.Luie partie de tout ce qu le conzerne est que le pneu Good-
ie no voyis guare laiti. L ntt le jugem.nt pjarj sur tour comp us quie nous so'nnies arrives year qu-il achete ne trompera pas cette esp&rance.
te ce quelle menait, pra- race 6tait errone. C esa vraitiuoi, le A perdre r li sai- d i -I i-s-. M..tis l, est construct pour donner plus qu'il ne pourrait obtenir d'un autre
cot que ce soit d un chim- probl6me des races qui est en voji ce seois des chto.'e-, iidl.ipnsatloe pneu et it le t it irvariablenient.
la philosophic de "His- de solution Et c eat soas ce rapport, poir so co iluire siinint. nouiI Parcqu'l le f it, p us ie pneus GooJvear o t vendus en Am rique
medoner uneemailleure que l'ontr6e de IIAi danas la guerre le retrouverois au coi act des ar- q une autre Irqe. E l margu du i .ar us ent la trique
ima des 6v6uaments, non prend un caractere migrnti-atif. 'rout i min- europe;.i s 'P rdl., ses t- ts- q it our -nqe. L a u a !y:r qUL tient la tte
vmag s strictemeit on euxldesigne lii i pour occuper ia place dations, c'st d.sp.trAi.rd. Et ceot d e l 'rgi ( de our en ,
eUs daas leur portle g6a6-'qm Ilqu eat due das lA grande atiuleo. quoi il s'agit. E: c .st tr6L grave... Les p'lu ; >iolycir. les lour. s tube, de tourites et les access oires
Tooujouor eat-il qu'avant la Le r6le pr6ponderatit lui reviit. una- a L hurmani 6 eat ui hoimn qi e l'p.irg ieur ,d pneus 9 soit t;.iles A ob'nirr partout des vendeurs
roplaioa 6trang6roe tait fix6e ture:Al ment. par dioit de naissance vi toujours At qiii apprend s a,' aux stations de ervi:c G(oodyear
M Compete, et, chose curious et parclea privileges de sa formation cease .. Ce (qie l'hitatii'd noire kp- The Goolyear Tre of Rubb.r C), Ak-oni ()io.
SaOQs accepted oette opinion polihque. Le gjiuvernemeat frantAis prendra duns cetttf guerre c'es la L- Agents g a raux de GoJyar sont :
5'6e1e mexprimait, avec une aeroit justem -nt 6lton6 do no is discipline, la solidrin 6. leesori doe ,nral Ant.
o setle pouva exph- voir rester en dehors d une -itt oiu sacrifice : c'em -an i ur de Ia aibt -it |l A
Poufotde lasstude... it sagit pour chacua partcu:ie-e par la civilis'ti, Ce qu'y aupren- Lte I Vest Indies T8 radilngl Co
que dea circonstances meant pour les pea a de donner sa dra I Ihum-siad( bla .che c eat la RUES DU CENTRE & l)r DiSI.OUC
Sforcenot lesa naUtion en mneaure, face & l'enaemni Je saj s sicd, l reutd dro.t;cet &, ..... '
.itiUUser cette portion de meane quit seram, sanit{ait que ce deventr une h ,,, ,ute plus h:, it,,e 1 i --. isiTS
ll 4a laquelle il eat de tra- sot Hai lassue de la France qua Ainai. ne ctraigct point, cli *r ani I UKR-AU-PRINE ( HAITI )
v raser toute valour. La tUenne Ae roie de Reprasentant deas que durant cette gu'rre on ne re: ...._____________________
l .t & contribution sea colo- nots, r6)e done, il ny a pas bieu de suttisain Ln ho::nag- A ve s "
Lmta~e. Le cri de guerre de loungteupsa elIe soainbai" pen sou-" an6rites. na qa a;rci ne reparaiae aussi loyale et aussi g ^nreuse que detu,.r.at, a'isi titls le furent dans
... i.n journal recent ceuse .. maia qu a hour actuelle elle la wo.ne grande injusucedontt votre cell du grand 'crivaiu francias don't ha t.,. nos freres.
l o re l* de I'Afrique jueqlU' eLt plus que desireaUe de remplir. I race ett 1 obj *t penda at lo ,gteanps. It plumt e.lincilii" e a trac6 ces lI' sous//r et e s.,..inelt de la mmo
*yZt6rieuases protoudears. Le mathear wed a renduu digue, e d 11 no sarvara o rioe: de vous lear- lIng .ts. /i, ,,, ,ea ,*, ti Dt e a sigiifid
R Idea 1gions surgirentL. taut bnmr ce mnalheu ea i dout lui rer en vou- disant que vas qai ,claireen ttc f'ate,.it. quand i a
KW0Y & la veritd de rendre permOeLre do pread.e co aciencii vfenez de I.iC're a peize a laa ci1ia, ise no.' seriq, roup dles et in co'l' 4 que ,,a tl'r ih dihffrenc*. des
& Ia Fraoce en ddclaranit d'elle-m-efn et dt entrer entia danas tio, vous po.avez, pour evo ouer ygats S, i.). L t i j'-rre. ,s n les races, les larries t Ie si-g ,de tors
rP 1-lea nations, elle eat la vote glorineuse dte sea destinee.; vous passer de ceux qui 6nt apres ertourionuts toe nos cheers soldits les hogtines. fusset dt nuI, necoaler. *
W S.ourrit le moins de pre- La quesa.un et pas de savor a: eux des staIles dexase ca e; de noirs. duie frtera -.lle reconntaissiur- ( llenri Lavedlan ).
.Aleodroit do ceux de notre t condiute de ce pays a 6t r6p'ee progr6s. Abtndonne & vous manne, ce Ceux at les coa aaisset p-.s" Dr Arbur LESCO.. FLAlI
h _OTalelse de see troupes 'eusible; else l ete c'eat enlenda. vous reto nbdri z sur le chdtlrm, sot. t, quclsefos, P')ts t croire,r L r LULAL
m*e Inflifesta avec un/en- Mais est-al juite queue lui soil per coimoe cela vous esw deji arrive. tout en aIiliranIt Leae bavare et, _
S"q"ut alia crosaot, c~'et pDtuellemeut jeLee a Ia faCe, quaud L'aide 6etrangre vous esat encore leurs qalitdcs de solUnts, qte lur --
tM e fire aimer et atls'en est rachet6 a a petid. paoibles tr n6cessaire. Ce que pour le mo rudesse et leur sitHplicit suae es .,,
fiO Crantdre des peoples sacriucee ot vet encore alter daus ment, dosvent vous suggbrer votre font des homes in/lrieurs Gemme Tab tc 8c&aferlatL
M t-! fat Ie plus soe- Is vote dou rchat juasqu t verser sou inexperience e: votre f .abtease, c.'et e trompertt! E d hours des vertus *_
ee de se ot exoempto esag pour tamer .etum la aou de chercher a voas cer desa diaots mnitaires it.s en poss ie ,t bie, das St perie
Coat, daiUeurs~ as ma- adetauon qua'on li refuase? La fou & laI reconnaisasnce des grand *. ares a. mdm'e dege i perfectio, H< ni VA I. VT A VEG Li
Be afnnonA* r nriHa.. Inrs .nae natr le cajauon a bieR plus afa d ob enir d oux. un jour, ce qui fid&etes, ler intelliles e'tc m'ered I


6 ~ 04 cla jpolgique djof bm ce do uerison.- 9a son woos inanque s insquon r6 vpomt.ue'e erd cteur apte SI~a-rlati Iran~ais
-MWR~ a Is*secret do traitoinent "t~ conduit avoc discer clams, on retour, que qug sacrifice d bo "eeuIr ca*ables des nuances les ,
In 0M'ASCb sam enoos- ni naenh, qua celum qul o" aban- do votre dlgnit6. No craignez point ph it asle do ladeicatesse.Preasvm' En wPlveLS de il gram~rn3s.
dmU ~U Ii Tot'lewadodmA&l-nn..Laflor- do vous hoarter A do loiogratitudo. tauts flntrent ums Itaichieur et wa'u EL dd .'v
aftm 1AL To l., do mAroc pons i 21es. afoio iipt otvrin dari
w 40 dou a ato nn lt qa:HaiiU & asQuo st, cepondant. it arrivait q ion grand.eur, d dmeine comparable
waS iots Lu-lt a wa u~ui6ne vtutie conceswer watt. valour m6 ~33IAh'~eo' Nu ?St- S-vk k
4*kJUIR ea clus eftm tquo asa SIms S*&&ou~. Ad dmnot .&fmare pour defandco vanie cause, ear loss song si (riqaeemment da'us Leeordrca dw V. Li()UZI
3 YOU5Powr Atsbtar m AOI aOOd oio-in~inm3 sour "lea b. nodo roe it plus noo'breu~x ,Our, kw beaux noausdclata as l' e ivo 8j Rese des Q~Ai..
an EI fidemi*mmm~eaAbdol- obu.!,e do balsalis, o" st15ye" Q&%G.Ca1 ilif Ikemdeqo oV n oIR e0cm-amo jlieu3. Novatdchsero,'us ute.dauaaj Port-a P1iace
-M m i W q sq! 9!iW' 00S_-5 --- i'---- --__-_ RO





Sn


Conseil d'Etat

SN'ance du Septembre 191iS.
Pr6sidence du Conseiller L4gitime.
Apr6s le depouillement de la co.-
respondance et Is sanction do a
procAs-verbaux, le rapporteur de la
section de I'Agriculture donne lee
ture de son rapport sur le proje' dtie
loi d6posd dernidreruenr sur hs
bureaux du Couseil patr le Ministre
do I Agiiculture.
On entame la continuation de la
discussion des lois de justice. L en
semble de la loi ur I organisa ion
judiciaire est d abord vo 6.
Le Consell passe A I't xamen de la


Paits Divers

Clitnma -Prisiaaa
Le MI-LURTRE DU PONTr ST MARTIN
R6sum6.- Elda la Bohemienne t s-
skdumte, puts ab nionnee. Elle jure
de e venge ; elle se met'A la recher-
che du tr I re et le d6couvre juste au
ni iment ou it s'appiLatt A commet-
tie une auite intamte. lle se "eid A
un rendtz vous tt tue le stdu:teur
Une autie eAt accused du crine,nais
hEda, quoique dangeteusement bles-
see arrive A temps pour arie:er lese-
cution de Iinno-enoe.
Le film est riche en imprevus ; les
d16ors en sont ties so gloes et il 'yv


loi sur Its tribunaux d'appel. Au a pas de doute qu'iI ait, A la re-
vote do laiticle Ier, le Conseiller presentation de cc soir, un suc'
Atthur Frraijwota propose la crteatiu onsdrbe
dun tribuai ld'appel au Cap-Il~itieti, Organisatione un gur
masaprds avoir entendu les expli dLepi eit& es Au g t- Sioniste d'Ambrique
ca ions du Miwatro do3 la Jus ice. I de
Cotiseilier retire ma& ptolusitton En- 11t'pira ions urgeutes
[in, cette loi a dt6 voti~e spies dillo- Le-i duznit:es piuics o~it presqu'cn- Soidle 10114Fowls. iurhiresltioiirliai
ien'es rmodifications I)rop(flS0es par ti~ttmcait erileve 1A CUU.;he d,: sibie lId.&iu
les Conseillerm H~aieau. fHance et
Ilouchet eau. .qui itcouvJait Les grtviexs de L~t Prarn-ier ver--oment
Le (.onseil fixe pour la s&iariee de iuu~te LoI1duis~ant tie iA ch .pcl.e du U ii iniiliuzi, de dollars
vendiedi la discussion de la lo, sur ac-. rau Lt~rcic B3ciievue LA ___
le tribunal de Gassatioii. ciiculatioa y ebtt izc' penib~e tanL auy L ESV() M) PUR LA R ES 7.4U
(it6 6 dintiibu~s maox Conseilit' s pistons qu aux vo tares R.II I )X /A;LA1.11.P.IV/YIIXL sopit
pour 6tre prochainirieint discit -4 Non Ivin du pwnt, des londrie'ts fre cs t ibbl~ier let 1 ribui e initi
JO La.%lot do sanctiori relative ikse ont creustes qui con-;titutrL le tci aria
l'IAccord intervenu A Waslrng on leIt oir surtout cU' It quarter er t te Ifosji~se alsii l ~b
27 Juin 1916 touclmant les appoirite- u .'eopintetkrA1I01;
nients a! hats dui Cor-s iller 'tajai pj)u tmrun teel dirg-r. a faire d .t3 picparatiltptfl~r Ile-abhisse-
cier. du Receveui-g6nc~raI des doua- 'JtL i ,cuo -os y, neU j1iijadel a parine Iuwe ; t! la cojn-
ries at du Reteveutai ti,-2~L DU. .n aider LAic equipe e -,dun 1acnu bn iiniait on etai ~Ie'xpaL'iion de I euzvrt de
loin de eaiicrton tntet-venue &A Wis- tt'rr.bbL-rs. I Or~zatsaizon i 5onIise, Ict el d Petran-
hiiugton le 21 AoW 196lti etre e it gera.v ai~x i) d-atitad~e son but I espe.-
Gouvernewent do Id i1.PUblijiie Le loutteur ran~c sc,.uiairt' du peLpie Jutf.
d'Ilaiii et celut des Etats Unis relkbtivo Le 'uurLii i0tjjtu, public:
A I otganit8a'iut du cadre. des tippoin I vnlqe.NwYjkCiyle2 ult118
tiinsel fraw Sde Ia zGeudartnerie Lomi'i41 Eimq -. Nw-oikCiy, e S Jilet 91
l'Iiari. :30 Loprojet de Ioi du Lt~i iLa-Sa~ u2Albert Bigio
t)par~etnermt do I ltit6uieur A propos AL U' 1911S Pr-uPicH nils
do Ja tdxe A payer pour Les tuatib- e10,C1-VL.,biux dtzs exa.mens Pr-uPicHii nils
riaux d~pos~s our la vuie publique. de 1A ssuolduiiaire de Juiiiet Chter Mo isieur,


LENULSION SCOTT

achite le meilleur aliment m&dicinal que
la science a produit en cinquante ans.
11 n'est pas possible d'obtenir les effects
curatifs de 1'huile de foie de more en
aucune autre forme.
4 (Prenn.,a garde d'obtenir toujours I'Emulsion de o owf


KOURA ? d=4
La Socidid La Net
de des ouvriers am
co-operation avec nous, je demeure' sant bien leur mftrae
dans l'espoir d-une nouvelle Sion* SO p-dsenter au G m
votre bien d6voue. I So id de 8 heures i
( Sign6 ) TACOB DE HAAS. I here d 5
Secritaire de I CExcuti .
Ainsi qu'il m'a t6 demand dans, Farine LaCe
la lettre ci-dessus et au nora de lal
society des Fonds. je m'empresse de, NOStl6
solliciter ardemmen !e concours del
tous les juifs 6tablis ici dans I'ceuvre1
grandiose de la resti-uration de la En vente partout
Palestine. E venIe partout


Honneur et g!oire A tous ceux-IA
qui, spontanement, apporteront leur En gros chez 'agent
plus larg-! contribution en vue de la L. PREETZWANN.
rehabilitation de la patrie luive.
A. BIGIO
N. B.- Oa peut verser le mon- Avi '
tant de sa souscription chez Mes- Le President de la i^
sieurs B gio Fi~res. forme les personnel
Les noms de tous les souscrip- ientretenir que, deril
t 1urs seront ub~ih Is dins leslo iurr-- -


'- Le proje' ue au' acciuizpagiie uo aux eueo tc man o u .vice- Sins doute vous etes au courant a. r i"- seuiement dans la a
la Convention passe entire I Itat e ,ciae de Port-.,iu .e. des merveilieux prog:es que le S- nauxcredi, A paitir de 9
I Ecole des Sciences Appliqubes con Situation de la inque Na nisme a Pccompl pendant les der- d Port-au-Prince le 4
cernant la creation d'une ecole du UoaatI dCe 1.a cpwb ique d'H itt nismes an aomp pnjou les der- deour nousde Y eUe4
bAimnent et d uaoe tcole industrielle. AU a ji 1ciniecs an'e s DCjour en lour nous
La sA6nce est levoe a j 31j nvier nous rappioch. de nore idal, i alermer J. t.ICHA
-Av.1adrnmindtittos.,-Avisdivrs m- idea que its uifs ont d.stre deputs Sun quonJ Ln desire revoir Achtent Ga/d,
,i _________;d-r. a s .obe. ISii.- qu'ts sont dans le Diaspora,ou l[exil. Sn uon ilre Ricin, M ais, A
to. cdu lrau 2 A 9 Le popeus c-inclus vous d- tin monsteur qui eIait enu d son C nalscaio
DO h oa p eus [rri~taaiix moatrera que la solution du pro. restaurant, i y a environ deux s vendent :S"mj
ce L tibLiiali de p ,x secuo sud a, bleme luiftent ce que les ut, semnaines lai offrir un jarm dn Sacs vide, /icele
PAR SANS FIL di*s son auudie. c- da 't septe brotaiiii une piatue l eg:ement garantae. af/ermer, et ne sachant ou le re- reur, etc, j
.ouaraut. teuidut en es at inuutouiiS Cette paine doit e&re la Palestine. trouver le prie de repasser le voir' _
cinieS, sjus I, prcaeiJce du judge La grande Bretagne sest declaree a son restaurant au suiet de la Opt de
.y Septembre Loui t .iouuius, leS jugeeintsi Lsu en fascur de la rehabilitation de la' mtine alfaire A acheter un*Diefre
va, epatvne [uve en Palestine. La France Aache mter
Avr' 'rarmee un.riramne ent L, i ud a ddec oee t 1 Halie ont aussi exprime olfiaielle-1 LOUER HOIEL MONTGNE S dresser A LPr
k race. uiuadeul rCt.VtLaUii dadc at -ment leur approbation de la poll- Pout conditions s'adiesser i ho.m.
Dans ure intrvitw qu-il a accor- po ti .. *: j u,. a xdie: ,u. 'tique de 1 Augle:erre coacernant la Mme Vri tlaud
dde cet apyes midi. le Gal tharles -c, Margin, commindint de Parmec Le libutal duue ac e au aeian II y a ddjisur le sol ae la Pales- OLEr LaOT iMONTA 9 i TrAnsoCEeaa
tran,sise A laquelle : nt ..ttach~es oeur doi l adidiu iiat i luti it a la tine une Commission Administrative I For condlions. Ap.Iy to
les forces des EIats U.us dans la etetdeS da du ,Idati des loyts luivc ptesidee par le Dr Chaim For condons. Appiy to
region de Juvigny, a dit : Les trou- l~ oLtidd.lie a L iueiL Saus dtieai Weitzmaun qua travaille co jointe- Al Mine Vrignaud Rue di
es amgric.nes sont admirtb'es des lioux loues ; i tjette its doinla meant avec 'Unite Medicale Sioniste 9, Rue du Magasin de 'Etat 9 Sacs videos ficelle
Pe amr'esoiges dtAteLeta ; OrU'nUte lexecaUoUn Americaine pour fare de la Palestine -f.... ...-
Lon s-- Les troupes canadsen- uuVviO Uoy1, latU ia cSauLou de uepatie future dg de nous. Orioda, elo Li.sia, Sta1
nes qua se sont battues dans le see- J Lot ULCs.pdas
teur a lPest d'Arras sont maintenant Gtmina Paul conte J. Nau. Le LU tte Mwidicale compose de qua- ous les products de notre mason portent le timbre
i ptis de 7 milles de Cambrat et les UublU -ai tti tenW .a cJi ,.iiiual olo e la gtc i m fi.miers et mddtcans est
forces angtaises ont avance I plus uil teitai a aUditnu tpuLiaie equipped de Lt.a A fatre lace, de marque enregistr6e OHINOK I et, sous cette tormalilt
de 14 males dans leurs operations olpet ae selveau p tous Ies moyens possibles, aux be- qu-. tout consomtrmateur dot exnger, nous garanlUiS
Le pier nord de la line. alle .ue co ,.re -titc0iie Day vier sons de la population civile. La pour I'usave auquel ls sont approprads,
made est sdritusement menacC les Lta taiLiL.at lutiue tltilUa t pouL Banque Angto-Palestne toactionne
allemands sont en pine retrite e t prolt, contdainuie It dtltddeu a encore et de g losses sommes d-agent / -
Cambra. sera pris en deux jours. dit kAi e paiue, .cclire boun est recoanue par la Grande Bre agee
aujourd'hui une depc.he du froit. o, vaidie ia aiate aiie, pIa iquee Des Plans sot etudis pour la tor-
LON,)K S.-Les aldemands o.t jet6e aVc n.JUcuLtU de uL U i U oUrdoUisus.e P P o p du u or
19 divistions en bataille, estime-t on. ~ exccuuO, pionulvte iu ntamnle, A4 l maiio a'un Corps du Genie qui
AMiRI.I.- ,ue les allcmands cau a ..i'uulc co;iumericzra la co s'ruction es
se proponent de se iepl.er sur la c-a L, ...i..i ta.onori Ado.- cemins de tcr, des travaux hydrau- ,
Belgique avant les coups de lolftn- pie. 1ie iiuioeii u.onie d. lau~ e., itques, la construction des vilics. etc.
save allide, cesl ce qua est ind'qu poAU AU p tl, co.aLtn le to ittc"- Uae grande arm4e industrielte et
par I'activit des troupes engigecs U.ur a PI I, man i cIa ts II vAtiur atgricole doit ere mobihsee .,ti de *
ans la construction s e travaux de 1ig t ,At, % AAU X dUepetins. deveiopper les resources naturelles
dAfense NI.' D :. ~--e D- IA vous pouv 2 voi c a-rement
AVERTinsseMLNi nE GL'ERE.-uent French A er' jt qu une soninic cotussal d'argent a
sons-manns ennens peuven re fdj defense et beaucoup plus
rencontits entire latitude 3j5 N et 'do 1AO* est Lecesure joAr contiUnuer les
latitude aS N et A 1 s.iaest dc eiogi- Sdes ahesAre toir conuersles i
tude4S W. Vms iouges : Claiet, Zinlaudel dert z vous pas dans cetie pn vre e a-
Les aeroplanes navals des Etats- turguudy. nous envoyani vosre coatciItton A e
Unis oat commence des opdrationss burgundy. nus se voyat voire F oat loat on A'
AIeuaa aa Societe acs FoLd, pour &A Res-
lans lai mer du Noid, a annonce au- Machiles &r tauration de la Palestine ? Cette
jourd'hui I'Amitautt anglaise. Les a- a iocite .s. chaPge de la direcuon
viateurs amticains soni louts pour O e lu is tou employes pouradection
leur bravoure daas le rapport del .AeWios de uetois employes pour
'Amiraut6. Clavier frangais avoc ac.enLs 'c. N ious appreero.s vos servn ices
PARIS -lames Hamilton Lewis estie. Nous apprerons vos services
retourn. A Paris aujourd-hui It a an- lecker-JO eSJ eli svos n.us envoy z Les nons des ,
nonc6 que troos arrangements oai Milli p nes auxquel s nous pour oas
ett pris pour le service postal allin T s Is oils o
tont, A proposduquel on s-et beau- Farine Hugarian 00 TJiA tlotetoss alrect somenat employ
coupd pairtl.Le dela eorts d plus Supreme etl Boule Rouge ca Palestine, vu qae la vraie rehaba- Autant la bont6 doe no products, q.'t ler
grande pattie entire IFs Lorts d'arti-1rtation U st mAiatenant en p.eine 10 Autnt.....a J_ .do ,no ...... -__ A lemur
ve de c66.aivig Ls raran l i qni u;a. I* r d succ6s do lour boone acceptlion do ts

For e i tVIOuc, t JO ilcatOs t En ente che ls m"urs Drogu ises,tP
For sale Eu0. LA. g deBom sp gt,1"d Ats.ae. Francana.:
Ote Ford Roadsger Repr6eentant pour Halti .E vous remerciant pour tous les ThT Orinoke PPharun W
,addreu W. 2 atylr CaurM Afent Qnral poWur U "Its US Os tsa daos Lve ,9 Wo f r f4C


- D-IIM M 9i,-.-


-----T~-- _~___ ~__ ~~ ~~_~ __~_ -Y---'-.--'. --I


AUKVML