<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03200
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03200

Full Text


.,WlImt~dAAa6t 4286


Uui4Z, u.rze crNi1MAh


liment-MAGLOIRE
DIRECTEUR


ABONfNEMENTS:
pORT-AU PRINCE
t. MO- G
r,, iSa vi l
S >EPARTEMENTS


G,

1


EI R1iNGER


*


2.'

: 2.
S6.

1 8.00


ib0mements & insertions'payables d avanet


SI-i


Quotidien


REDACTION ADMINISTRATION
Angle des Rues FLrou & Amdricaine
PORT-AU-PRINCE (HAITI)

Les annonces sont reque. |
A Port-au-Prince : au oure ,us du Journal
A i ari- : chcz L IMaveIIncL C,; 9, Rue Tronchet
A Lon ires: cicz L. Maence et Cic. 19, xr a25
Ludgate H
A New-York : universal Publicity Corpany' 4S:WeC
34th Street

es manuscripts insdrs ou non neDC sot pas renus.


L ettre, ue3 rr ucO "


le Gouvernemient et la guerre FXPERTS NECESSMIRES FouR
PROVIOUVOIR _LE COMIMiERCE
ls conseils gu6nraux des D6par. de ce mouvenent, puisquil l'a suivi FiTRANGER APRIf- LA GUERRE
eats ont vote des addresses et ilts au lieu de s y opposer.
eant un chaleureux hommage M Clemenceau a ecrit bien des
troupes combattantes et expri fois, dans les premieres anodes de Le D~ partement du Commerce,
eat leur confidence eoti6re dans ia guerre : Les Allemands soat & Bureau du Commerce Etranger et
goavernementet particuli6rement Noyona. S'lls y sont revenues et s'ils Interieur, autorise la ptb.icarion dc
ais le president du conseil qui en, sont a Moaldidiar, ce u'est point par c; qut suit :
garne la pens6e et l'action. Avant sa faute. Par centre, il est beu pour
guerre, ces demonstrations que quelque chose dans le barrage qui a Des experts ont en demand par
Spoliticiens jugeaient en accord fermine aux Alleariands la route do Pa &le ra d C r
id Bureau de Commerce Eiranger ut
,en opposition avec les attriba-- is et les retie[t devant Atniens. Les Interteur, Dnpartemer, du Commner-
ons des conseils g6n6raux, selon chefsdenotrearm6esontles premiers ce dinvestguer pres marcos smir-
gelles servaient leurs ambitions onu A le proclamn-r. Its attestent que, en ce drnvesaiguer les marches sud-
o contrariaient, pouvaient pour s'inspirant que de leur merite et de Amtsicaiu pour les textiles,ls mi ir-
oivredesbuts interesses. Mais nous leur valear, relevant satis h siter chs sud-amertcains pour les pe n-
ommnes en guerre depuis bient) certain d'entre eux de la d6taveur tures et vernis, les marches sud-
ttreans et M. Clemenceau, porte imtndiate dout is etaient les viec- americains pour les teintures et
apouvoir par la designation publi- irams, M. Gl6emenceau a mis les products chimiques. les marches
le 'a rien a at endre personuelle geueraux aux postes qu its devaient d'Extreme-Oment pour la machine;
oent des phrases 61ogieuses pro occuper. 11 a assure entire eux la indusrinelle, et les marches d Exttr-
onees dans les assemblies. 11 ny plus parfaite collaboration et il a me Orient pour les nateriaux de
herche et n'y voit que la commau entin, sans froisser persoane par construction.
lat6 des efforts du pays ..dans la cette measure indispensAble aux al-
nrrible cruise que nous traversons. tiees, poussd aux couiinandenient
antad il resame son oeuvre actuelle supreme celui qul, de 1 aveu unanime Pour le Commerce apiris guerre
ans cette formula : *Je faisla guer- etait le meilleur. Ces investing itions ont pour bat
Ieii seaset plus fort quand I'ar- Les predecesseurs de M. C16men- de piomouvoir le commerce a.ne-
re prouve qu'il;a compris. ceau avaient c6lebre, a maintes re ricain apies qae Ia guerre aura finis
prises, dans des discours sunores et e A p 1 4Le i erre 1ura fnns
Ce qui fait, en ce moment, Iauto cetentissants, 'unioa des Alles; ls et A cause de iextieme importance
1.6 icontestde de M. GClmenceau avaieut aspire l'unite de co'nfnm n- de cette preparation pour le coat-
lsaibien chez tons nos allies que decent tou. en ajouraant indetii- i merce d apres gierre, seulement des
liez noua-mOmes, c esa que, en rait nent sa realisatiou: ils avaient sou experts piemetnent qualifis seront
aon merne do son age, qui n'a heu- naite la fusion des contingents allies prs en cousideranion dans les exi-
eusementpaa diminu6 sa vigueur sans parvenir & a fair sortir da means qui auroat lieu dans les prin-
atellectuelle et physique, it donne doainate des hypotheses. Par sa cipales villes au 27 juam.
[impression de6tre en dehors et au- volon.e tres fortnw et par son esprit Les candidass rount soumis A des
dlessasdes partis. Au course dunee '0ecisiola, M. Glemencoau a pt quesotios praiqaies pour que sior
tarnrre longue et agitde, i'amou .nener a bien tous ces ptojets. II eii nise A I preuqe lear conuaissaace
qrdei-. profound, 6troit, de la France, couLait a nos allies brtanniques du sue t qa itseu r lert nvssatgucer
Fa oujours aniim6 meme quand it encore plus par respect des tradi- d sue importance special set v tiger
6garsit e. cela lui est arrive soa- tuous que par amour-propre de so t u e o ce spece sera aa
ent dans das votes contraires Leure leurs armnes a un command ch6e A leur expenru.e et A leur edu-
sx inter*ts de la patrie. 11 avail le Jemnent unique et franciis. M. Gt0 cation.
souci de la defense mill aire do pays unenceau, aid3 par M L.oyd George, Dom'ent parle lspagnol
Mtme-a et c'est an des aspects les a sa te Itur faire accepber et, comm Din par agno
paos6tranges de sa nAture,-lorsque i est stu,-e na tfore sympathtque L e go sra requis pour ls
r certain choix it n'en assurait aux Anglais et aux Americains, i'u-
pules moyens. L'obsession de ia itas ia plus complete est realise invesOuguoas sud amencaines et un
PWre mena.ee par un ennemi qu'il Janu les frequeiJces conferences qai c. 6.1t t lxtra sera doere pour le por-
Ca aissait biea, I avait rendu irr6- out lieu pte dUa o.. Ge p.lemis.e lugus. Aacua itagige ranger n'est
doctiblemeit hos ile a& oute expea- cedoutatUe, qut i e counatt plus per- ne.cssufie pour t ecxamens d-Extie-
h0n colon ale. La guerre survenant sounequand itl a la g,um a &I main. me-OaeaL. Ceux qut auroit le plus
lar l'aboianable aggression aur la- sai retd anuis Ia conversation uu de sacces A passer iepreuve ecritc
qelle le Imonde enuer est present eritaDle cuaCtneur. Sea cotllgue autoai A subir nu examen oral A
id, it se retrouvait violemmnont pa la Sanat Ie conaaidse-.i, d amileura Wabtagtoa.
tote et to-t devou6 au so dat. ous ctl aspect iguord de caux qua Dz pus arples details peuvent
La Cpagoe quitl nuera dans son a oUL pu qu tlire see articles. &,re oblenus ea enrivant, de puite au
Journal, depuis e premier jour, et Leas dessna ears, lea pnotographes Bureau du Commerce Etrangek e In-
il n'interrompit que pour deventm tet'T' coupouduts reproduisent, urau du Commerce rae
b0Mfdagouvernem0ent, temoigne d un lus sou uen, qu it ne le voadrate terleur A Washiag o0,
ffrt quoudien p'odigiux ec sou- S lut-mnem ,le. traits de M. Gldmenceau
tea. II y apporta les qualit6s et tei- ades props It pa to peu oe ca
d6pitae ae son caractere et de so,, uotaCio-l 11A d a iLte Ibu que L'AMEI1QUE ESF FIERE DE
lPit, quality s et defauts insepara I.icwuiag.r a IA cnatie? Cauc K i
bIIsquile suvront jusqu'a sa t ai.- coiimie, l Ia ltdialeir. lureine IROUVEtt A G lTlJDE E
outenat 'ses opinions propres sui u1iei-e. Ce qui eS. le t0eit eur uaoyen SON AMT1E, DIT I E PkESIDEN '
kt6aduite de Ia, gueire avec une i uspiIer aux auc'es t11 'auuo.ice DANS UN MESSAGE A LA NATION
laexdit qui ne desarma jamais ida ud pheuumental et d'imprevu. RANCAISE
Ltexp6diti0o do Salonique east un Ce uL pas sa tnafmere. AlMAis it FRANGAIE
temple. Quielle ait 6.6 mat engag pesu i-an i qaueflnjLs et en quel-
tdo top ardivemalet, perso me n oen ues chtAfres t, raisoi qui, dane u (t a
e; quell t ncessae pou Aet encore ider per- La Psident a envoy le message
,h. Ir lAllemagne d'avoir, dansa etwuit do prevoir la victoire 611 saLuaL au people frana us par l'ii-
I editerran6e, la Grece come neSt pas woujouCa vrat de die : La termedtatre de Mr Jates Kirney,
e ese seos-marina, ce n'est pas eaP tiravaile pouc nioas/! car PaIs represintant du uoiniti d l-
itans certain 1 n'a pourtant pas i .ttavailie aussi pour 1 enuemni, a dfortaato Putique.
termo, pas uCrit ue tlige pour en faith ua miilaeur employ, cheque a Ld peupte ds Eats Uis so rd
atquert uru parent sujetIe vo em quiseco et oueur jouitd e as trouvir carmt aJd alec
qtitalle ason e torces. Larmie anglaise ne te people d: )Fanca daas use guer.
S tt pafois propose des enre- tant ae recevoir des reserves con- re a laqueld Lout no amne qui uime
itenG ilitares i I euat plus forte- siderales; I arinne ae'caciue s'aug lc D'odl do n.tCefsier de prepare part
. attaqore 1a6grd dete, person- mente daus ds proportions extie Poendant pen de cent ans. it a desire
5, oi atfaq oesltes, dpassiont ,nemeno rapids. It est fActle ausst cette occasion qudl s est otferte main
si fois faroces, d6passaent e ceastaer que, dais l'aviation, les LetaSut de do. aln au people trautats
l ensure et jetaient, San, a, L3 i u I, e,.o:i e te6, i r a pr e u1 at gra iud,
le trouble daus lee esprt's.u Allies efti dped d x setfi d" la I Ia o au i a t te. 11 s s ajoute
leOins a4la longue, it soa degi- oever VoL'a poUt.LI, coatrat- ,iatuuai d, s lI coeac d4 papie
e son vre, ou les parnes met ce e q tut de crre cer J acr iiLutCi uue profonde ei atd.ute
s6 etes 6w aleut mi06ees de scores, ijoaraal, 'y a pas de ccampa aI eraao.a ado taleroi:n eF dua de
So lsee idee qui a'inpoasa a tous a late orpar M. vom o e de Frace
atoS al eJusale et vraie: nous gueLtPOeau & son profit. M Glemen aLAdI pLdivd daai cette te*rib!3 fi-
ool t paroles et 'action C a ne penut avoir qutune ambition uate i utre la Liberte et la for
'' ia de faut* auir nsone py d des te hires c-' "-U11. Son ceuwir azcomtnpagu
t&c5 qu'eI ae err .e V toe, -wrmes a.x cixlaps de bataite
quia. ee al iO PIL riies es e o ee v.tone saug auts di 1' vattian e France.
e paterar.t, que 1 opinion pu- os Ftatcou et ueijitp '.e. qus de au 'e saOtantt coat vos tr6eres dans une
"* a0r aer a mmetuL q'Lt aclst ou devote tui r[eusr... grauais e. sact'ee cause commune .
'la CrUC0fl du ouvretiraents ruest doTl 1.
plo..e cou.ece UN PALEMtiA W.odow WILSON


La rupture du Mexiqu3 RENS
cvec Cuba est recaidee comn 1
me une indiroztIe
action centre les Etats-Unis
S 'MINA
Le fait dle fouiller les l/,i g (jes dit
.titistre a la havt t'e quoit
crouil tre Ie grief tie Carranzt.
Baror
VWashington D. C On voit dan-,
la rupture soudaine des relations
diplomiatique dcu Mexilue avoe .ub Te.
Snie action indirecte ()intre lit- Etits
Lis Geux qui sont ict Ie p! s ti-
miliers avwec Ls atfaires latino-am ri
caines passent pour voir dans ce Ciel
failt un avanit-cutireur d une acto i ensuite.
,lius dire-'e, probablement une i i Plute
t-rrupion de rappo tis entire les -I' air
:.i" s Unis et le Mexique. iair
1Wen (l'ie sans aucune infor"na io: Bron
otlitcelltA dun i caracrro d&.taitll. on
con'prend ici quo let grief rl du Lai.irpi
Mexlque co;,ire Cuba t sL ie recent
incident al' course dt(1 ;-'l le minlsll'e,
mexicatin en Arge'nseii, sefot Is olio lO ile a
Fabela, s'ari~ta a la liavane cepen- rde q ai
dant qu'un otfic;er ostensibleijment deviant I
un inspecteur des douanes cuba nes 0.1 a'
lit touitler se.s oaga es et probable- repr6sen
went v6rifia queilquts ptpiers qu on ipeher
pietenlit tetre caracte dIcarna- don't 'ir
110nal. Les a
Aucune announce de cet incident d',es ao
n'a 6td faite ici et aucun secret ofti- d entho
ciel. s'il en es n'est divulgu6. Mais que tut
it connut qu au rfnem 3 moment une soiree p
socte de udgociatton se poursuivait
entre le Mexique, I Argertine et pos- Cest
siblement un autre pays latin atn6- re
ricain ayant pour but uie alttude remarqu
commune a adopter a l egaard de la saux de
guerie. t11 est presuinei que quelques sul de 1
papers trouv6s dans lea bagages de murs so
senor Fabala s'y rapportalent. timents
Cet incident est cru pour etre ici gnilique
la cause reelle de la rupture et ceux tout le
qui noarrissent cetie croyance res- Vo
tent fermes dans la convicoon que
le Mexique etait convaiucu que les Selon
Etats-Uuis en sent responsables. de ce mi
Quand les bagages de senorFabela 6ta blisse
furent fouill6s il tut maintenu par vacancies
quelques personnel que 'individu mencera
qui les lit fouiller n etan pas du tout les exat
une autorite cubsine, tnais quelque maine. I
autre agent deguis6 comnme un ins-
pecteur cubain. Plus tard, cependant canes st
dit-on, it fat e abli avec satisfaction Juillet.
que 1-homme, reellement, etait un La nou
inspecteur cubain. es
LA rupture entire Cuba et le Me- Cesi a
xique, ou le salt. ne disjoint pritci- les ripli'
palement qu uo, arlnicalt relation de tion same
longuie durice. IDans i'opinioa de ceux ptce de i
qui soUt en coatac ntitue avec le Les cos
suje,, cela peat donner actuellemeut de I dpoqi,
a Guuoa It mnin libre, cotine dans sa har leur
declarations, a dit le Ministre des richerse.
ReHattLons Ex 'riOures tUexlcain, mais Pour
pe.tt-OLeet pas dans la ua iloer sug s oierira
geree.
Des agent s amn. icains. pendait paroles d
que!que terinas ot signal d-es agents ac
atleu txds upe a it a Guba, qaique, N ous r
uaEs entire eux traversanti trequem' vcta a
tnent aux E -its Un s co.nme cito Pbarmac
y tns cub iiis on ci oyens ldexi3ains-I a'i prnx d
Ule rua ture des relanons diploinati
ques laissait pro)abletuent le gouver
tieient cuDain plus en liberate dil C est
vesuguet tours activities. que1 noi-
Quatid il sagi d3 puissances de Hillaire c
t 'etit(ue ciasse, une rupture des en LDroit
relations dip:o Datiques a ete inva au triou
riauletneit suivt., par la guerre Nous
EJ re des puissAaces de tnut id.e ,once p
iiiip rtaice, cette reg'e sua ve 1, J1 I installa
qu i de ieatfr nfen. iun It.
1 1 %


Lat l aison

.Ant. LCabYtstlte
AUX CAYi:S


Importatio a
Coinn isiooa


E. p,~) r -.1,1:o:n
Re prctsentatio a


A-atres de B nque
CONSIGiNATIUN DES iBAtEAUX


< Le MI
iii vien
,a la [It
taisant
puis lot
nous de

Li s6r
d lI'etab
PareL. L
prix aur
S8 tidureE


its Divers

EFIGNEMENTS
METEOROLOGIQU ES
OBSERVATOJRE
DIT
AIRE COLLEGE
SAINT-MAR CIAL
Mardi 16 Juillet 1918


nprature 7

maximum 34-8
Moyenne diurne 28.0
clair ju.qu'a 3 h. et couvert

veri les 4 h. ( 1 2 m.m )
s et tonnerre.
en:re constant.
I. SCHERER]
resenlalibi popi1laire
d'hier soir
eu un p'ein su:c&s, cette soi-
avait attire uPe itule 6aorme
le Cind-Varie6t;.
vait vu le programme de la
tatioa et on nepouvait s'em-
de venir ad nirer les films
at&et est irr6esstible.
pplaudissements et les cris
isiasme de la foule dirent
parfaite la rdussite de cette
opulaire.
A la prison
avec une activitC vr.im int
.ab'.e que coatinuent les tia-
reconstruction du batiment
a Maison d'arret. Tous les
nt dtji debautet les compir-
esquiss&s. Ce sera une ma-
construction pourvue de
confort moderne.
Mci venir les vacaaces
l'usage c'est dans le course
dis que les Tribunaux et les
ments scolaires entreat en
s. Ce repos bien merited com-
pour les 6colhers, si.6t apres
mens qui'fiairont cette se-
Pour les Tribunaux, les va-
tront pronoac6es vers le 20

velle piece de II. Bourand
vec un be entrain que se /ont
'ions en vue de la reprdsenta-
"di de a Llinprevz a la nouvelle
totre ami Ettenne Bourand.
shimes, abaolument dans le ton
ie, sonl crairnent une trouvaille
dlegance et lear barinonicuse

cgayer l'a;istance, la soiric
par une boui'fo/nertemusicale,
e J. Moitatti, inu.ique d Often-

appelois que les carte sent en
ia Phb rina:ie Centrale, a la
ie Partsot et en nos btureaus-
Le Troi, gourdes.
Mr H.oger ilhire
avAc inltiiineat de pl-isie
av ava i p i)rs i-e Mr it )ger
[ui vient dO.re reca liCeeaci
a et6 conmmissionn6 jug*
Pal civil de Jeremie,
publieroas le d 5soirs pro
par le nouveau juge don't
ion a eu lieu avaint hier
Siin se r jouit du choix
t d Otre fait par le President
pabliqje. Mr Roger Hilaire
partie d3 notre journal do.
agtemps et jouissant parmi
'es ime la plus profonde.
Distribution de prix
le s-ouvrira dernain r.ar-celle-
)liaseman. d3 Mine Vise Aug.
,a distribution s.ei8,nell des
Slieu ien e effe, Partaiaana,
s tr6s preAaSa du EaaUa.


fr Mo
[rulS blt


& rPCE.TT NI T4Z


=- 7!


Ir` w--- I- m


r I1I 11--


nm6tre


763.3n


111'reredcl 1 Juilicet 15188


T 'affs." Am


-W-% r1-







L* M~lXI.


Proclamation

A partir du 20 ju.llet 1918. il est
formellement d6fetdu dans toute la
116publique d'Haiu,' de vendre les
boissonseoivrantes aux homes des
Foices militaires et navale ties
Etats-Unis portant uniform.
Toute violation de cet otdre sera
considdrde comme uue offense hos-
tile aux int6r~te des Etats-Uns, et
le coupable pourra 6tre traduit de-
vant le tribunal militaire des Etats-
Unis.
Donn6 a Port-au-Prince, Repu-
blique d Haiti, ce 16juillet 1918.
( SignO ) John H1. RUSSELL
Colonel, United States Marine Corps
commandant les Forces des Etats Unis
sur terre d'Baiti.


English

Proclamation

The sale of intoxicants tn per
Fonsof military and Naval Fordes
of ihe United Sltates, in uniform
is orb'ddenr throughout Ihid te-
public of Haiti, frorn and after
july 20 1918.
A violation of this order will
be considered an offense inimical
to the interests of the United Sta-
tes and the cflender will be liable
to trial before a United ,States
military Tribunal.
Done at Port au Prince, Repu-
blic of Haiti, this sixteenth day of
July, 1918.


Section


Haiti ImJ ort et Exuort Co


cation. It will not be praticable to A .
returnthe material.to hed contribu-
tors,
by parcels p ,st or express t s l tibu
116 FCteentAi S 'N.W. 54, Rue Couerb,, Port-au-Prince.
Wo~hingito. D. C. A le plaisir d'informer I- put' ic q,''elle vient de recevoir un iJ
We ask tht you give ihis lttier de fruits au jus, s udines, hullres, bef sale, poik, vin rouge
distribution to your locai councls supdrieur de Californe. ge 1
and publicity though ihe new-pa-I Cete Maison est Distribiteur tie la. Wtlvs Overland Auio'tmoh
pes. Co, don't la voiture tOverlandI 4-91) eit la plus m.derne,I,
I h laxi vll. reconomique t celle qui rend le plus de services qui soit enc?
A CAR FORTHEWHOLEFAMILY ntroduie en Haiti. L Maison tient une de ces voitures i
Nowadays a famRly must have a poison ds clients pour les d6monstratons et un esai &
car in order to live contortably and convaincra des qualit6s de cette marque. On trouvera en stock
take its full part in daiY, attairs. grand assortirent des pieces de rechange et des pneus de la aMi
A car quickly takes city dwellers bien cont e FISKE"


Nos Tribunaux uSgd ) John Ht. AtUSSELL into the green, fresh countryside, it La mason recevra par le pr
Le Tribunal de paix section sud a, Colonel United states Marine Corps takes the children to school and he articles suivants :
sous la prisidence du juge Louis Ro- Gon.nandg United States Forces family to church or carries them on F. & M. Schiaefer Lager Beer:
mulus, xendu lesjugtmenissuivants, socials eirands. Father can use it Raynolds, Graisse et uubi icating
dans son audience du is Tuillet. AMERICA HASI 316 AEROPLANES tor business and mother finds keen la marque ( tllas Ciment 1 et c
Les h6ritiers Song6 centre 1'E- EINOW IN FANE enjoyment when she herself is sea- Atlantic Leaf Tobacco Co.
tat; le Tribunal d6boute les h6ritiers WASIIINGtON Full strength Cl tea ae the wheel. L a o AcT1 IMPO.
de leur demand et renvoie les par- the army, including national But the minds on the miyP myP
ties A se pourvoir au petitoire. national Guard and regulars. now income these days are such tha. ih:
Ciceron Valm6 centre CicAron is 2,000.Ou0 men, Chairman Dent of average family must look about for
Bistoury; le Tribunal ordonne ia the house mili ary commit ee an, a moderate priced car sill it must Avis postal
compaiution personnelle du d4fen- nounced today in his report on .ithe be one that will meet all the re- L'Administration Gnd6rale des
deur A I-audience du mercredi pro- army appropriation bill quiremenis.
chain; d6pens reserves. While it has been generally ru It must be a roomy car it must Postes s'empresse d'annoncer au
Dame Uranie Cajuste centre more that we had no airsh pa with have style it must be active enough public et particulivrement au corn
D. St-Liger; le Tribunal surseoit A our army in France, th, facti that to suit the you ger meanbers arid it merce que, d'aprds information
statuer jusqu'A la decision du Tri- we have 100 or 1,4000 of them, at must be simple uougli so that mu- requedu Bureaud'dchange de New
bunal civil de ce resort. chest the report says. other or the daughters can drive it. York routes les leitres et autres
EmmanuelAimand conitre Em. The report ot the committee dis Finally, the .o,t ot operating and pieces commerciales y compris les
ma Landiin, Ie T'jbunal r gori le closed in-. exuct numUer of airopla- maintaining itmust be easy on the documents rel tf/. aa inarchi n-
demandeur dans scn opposition; r6- nts in r rance is 1,316. of wtvnce t-3 pocketbook Taies and gIz.,J.e: must dishes embarque.s doivent dire ache
trace le jugement de detaut en ct ate LOWbal p.-nies. Tuere ate i 70ju give b g, generous mile.g: Ain i here; minees dan un s 4 part, a/in
qui a trait A sa condamnanon sans planes is Ite ULiLed altS, the re- must nu. De trequ.UL repair b., s to!que le maniemint et la deltvrance
dela.;lui accord le ddlai de 15 jouis aot said. upcl, the tamn y b nget. desdites cot nmnichon -aient lieu
pour eaguerpir et celui d-un mois Tie total number of officersin th Average tsmny w- Kepi in mind deplstot pomORnicatron ament lueu
army was given in the report while dveopg e pet Mx e pus posble prs leur
pour payer et aux d~pens. I"t, 133. wile the total of men be- cepltlOn.
Fernand Coupet centre B. Du fore thie april daft callwas 1506.15 well moiel.
tana ; le Tribunal se declare inom- Te d t since tat tume cary t When you drive a Mawell your Les inresss so pris de ne
p6tent.ratiorax person ac, rervoie les toial t tfenhsted men a itiily above motoring enl yment is comn.e e point manquer de ,ignaler desor
parties par devant qui de dioit. two mi lion. 1 'heC .vixwca is re ogwioed as th- mats 4 ct office au mioyen d'unt
S Ltmaire con re Cad.eu La- There are 504,667 men in he re wonris g Latlet Moo. Cr v lue menlton. ceux de ears envois qui
my; leTribunaldonne defaut tt pour gular army the report said, 510,960 Mo; miles on lics par leur cAracldre commercial
le profit condamne le d6teadeur A in ihe ti8atonat army 411 l1; it tht Most miles per gallon. meriteront d dIre traits en confo,'
payer sans delai la valeui due et national Guard, ant 78,300 in the cail on us ior a practical de- mite de l'avis ct dessus.
.ux dpens. reserve corps. mo.istraiiun. Port au Prince le 17 iuillet 1918
Paul Auxila centre Louis Tho- I. MAPS AND DR WINGSWANTED 6 MURAD & S N
mas; le Tnbunal donne d(ejut et MAP OAND S t GS AN 69, Rae Coabe
pour le profit condamne le detendeur ON TOWNS HtLD BY GNK.vlAN> Agen's
A payer la valour due sans terme ni e ou, Nu haT -Pn Ts
,relai et aux d6pers. Stite councils section, an hanz s TOBACCO TO BE MADE PXRT
Paul Auxila centre Charles the following OF U S SOLDIERS RATION
Wiener; le Tribunal donne d&faut et To THE SEVERAL STATE COUNCIL' WITH THE AMERICAN IN FRANCE.- TEMCO6
puur le profit le condamne A p.yer T W F DEFENSE : Tobacco, wh ch heretofore has been
les dites sommede 7 dollars et 34 The Wr Depornen desires pho urchastd by the so diers or issued
gourdes so centimes. tographs, drwgs, and dtsponbby the Red tross and oher giencies
Norven z Francois centre la f tadges, bunt du gp, owns, and lo w 11 be made a part of ihe regular
dame Thomas; le Tibunal done caltesc netw cupand by the G e- rations on recommendation of Gene- EG.USP.o0,
d6fautcontrele demandeur et pour le man torce i Fiance, Bignum, and rai Pershing. There will be issued to
profit done A la denderesbe con- Luxembourg, and ikewse tht each soldier of the Ameri an expe- Carton bitumd pour toitures
g6 de la demand. part ot Germany lyig webt of the ditionary forces, dat y, tour-tenths Marques TEXAS et TIGER de Is
Comit haitien dle IAlliance linerunuig norh,1autaso-L1 though of an once of smok ng tobacco and Tex s company .
iteHamburg. ten cigarette papers. .,ertain oh.;t EUG LE BOSSJ
FranCaise At the request of the War Depart- articles m.,y be substituted. Agent ggn~ral pour Hal i
Nous avons re q le Rupport an- ment the Council oft Nauonal De- Se vend & Por, au Prince chez Ed.
nuel du Comt6 huttien de i-Alliance fense a, ks you to secure all possible Automobiles Est6ve & Co et Ch. MeAs.
trancaise, exercise 1917-18 .'est un material ot this character. A large
travail des plusintmressantsdont nous quantity of material is dtsa.ed, and To let for pleasure party and
recommandons vivement la lecture. may b- sent without sorting or overland truips. Atk ni 6 rue des A gn
Marriage witnoat any attempt to avoid aupli- Fronis fort. 0U LUOlmob
En I'Eglise Ste Anne sera beni
domain A 7 heures du ma in le ma- ir II. P. Davis E,
rieai7 de M l'e 1ten'e Mno-s avec iMr o rtl t 1111 arechal A ,i .


Georges I/- Lafontant.
Nos meillemnrs xeux de bonbeur
aux jeunes 6poux.
Cinema-Parisiana
La direction a prepare un pro
gramme qui attirera A la soiree de
remain on monde tou. 11 est corn
pos6 de films du plus grand intki6&,
nous le mettons simplement sons les
yeux des amateurs : q Le Pire incon
nu a grand drame. La petite Suz e
n'a pas 8 ans et est dejA actri>e et
, Le nrysi.re de la Vallke de Bos
combe a scenes policies tid im-
pressionnantes.
Piix d'entrde UNE GOURDE
Au march en IItut
Deux allies donnant sur les /a-
.ades nord et ouest du march'
-viennent d'dtre construites, elles
aboutissent directement au four
incinerateur et permettent aux ca-
,mions de vider leurs chargements
sans grandes dificultes.
Objet perda
11 a 6L6 0erdu un portefeuille
ton-aenant dis pipiers important
et uoe certain valeur,
Une bonne recompense est r,-
serv6e A celui qui le rippoi tera
au garage Pawley.


llindenburg
AMSTERDAM 14 Le purnal
SL's Noavelles dit que le mar~chal
Htndenburg est mort d'une attaque
d'apoplexie, apils une entrevue ora-
geuse avec l'Empereur Guillaume.

La Ferame Ecol/
de Thor
Donne plants de palates de ma
nioc et de coton.
Vend
Graines de tLbac de la Havane
bouquets de rose, plantesde roses,
mais selectionnb pour plantation,
S'adresser A Mr E. N. Bailley
Directeur de 1'racole Natlioaae d:,
Iagricliture de Thor, Por.-au--
Prince.
La ferme est ouverte a l'inspec-
tion du public de 6 heures du
matin a 5 heures de l'apres midi
tous I s joars

A voine
Nouvellem:nt arrive, a vendre
en gros chez Preetzman-.4g-
gerhohlm


AOIJe te le O -i iJ
Ea pjraatdes et en p ties qita'ttitds
AU prix de 2i ce:tmins la litrci
Main O'i,-e : Po.-dau-Pt.cie
Brainch Office : Gape Hiti

TO LET"
Fur nished
B jAss1e lie.ghts
A ttractiv~ modern country hum-e
Bea-ttilully situa'ed, splendid view
fruit trees, gardens, bath, coach
house etc.
For particulars adlress:
11. STA RK
No 39, Rue du Qai

Ecole des Sci tnces
A ppliquees
La premiere session du con-
cours d'admission est /fixe au'
Lundi 22 Juillet 1918.
Le regitre d'nscrzption est ou
vert au siege de l'Etablissementi
tous les jours, de 10 heares 4 midi
Sont dispenses de tout examen
les candidates porteurs de la deu-
xieme parties da certificate de /,n
d'etudes secondaires classrques
avec MentionN Science s
SLa DIRECTIO.V


rochain bateau de New-York
, Peinture de la maison Devote
Oil de Heymarn Bros. CimentA
lu Tabac en feuilles H. T. deo

r & EXPORT Co,



Pour
piqulres j
d'insectes j-

UAND moustiques, fourmis pi.
quantes et d'autres insectM
vous ennuient et vous piquent,
ils dposent en mame temps des
germes venimeux, lesquels entrain.
eraient A leur suite des consequences
serieuses moins de fire I'applica.
tion du Liniment Minard.
Appliquez imm6diatement le Lini.
ment Minard aux piqflresd'ineectes
et obtenez un soulagement immMdi.
at, et ainsi empechez toute infection.
D'ailleurs le Liniment Minard tant
une prescription de Docteur se vend
dans toutes les pharmacies et dana in
rincipaux magasins. Ce remdide at tnr
et antiseptique. 1ii calme les douleak
d6sinfecte et gu6rit promptement. lne -
cause aucun damage & la peau, ne brute
pas 1 'piderme,nil est absolument facile t
appliquer. et donne un r6sultat asrt.
E nployez le Liniment Minard pour tout
genre de douleurs.
Minard's Liniment Mfg. Co.
Framigham. Mta.. -at Ur dAimI





Changoment d'adresse
Me H-lie C. Saintonge, arrfe.
teur-geomktre,annonce Asesnom'
breux clients qu'l a transfer son
adresse au N0 2o4 de laRot
R6publicaine, presqu'en face de
la Station des Fompiers librei
Mr Eugene Mevs
Annonce 4 ses clients qWlb
Photographie moderne a re'tA
cares rostales et se tient a 1W
disposition 130-132Ruedu Cenc"
Remierciements


)ile FORD
$1


i.t 1moits cinere La plus cononiqaI
et la voitu-e qui rend de mnailleurs sprvical
Voulez-vous d'une voiture qui vous amenera partout, d'une gutotOlbi
qlui ne vous coiltera pas Cheri que vous pouvez conduire vou i mdM)
, our laquelle vous trouverfz des pieces de recharge sans difficult d
n'Lnmorte quelle vile de 1 lie? Achetez un


FORD
or. 715.00


Chacais
Runabout
Touring


$ 635.00
69000
715.000


C. C. Woolard,
Shemtob & Co.
T. Gousse,
Blanchard & Wiener,
J. B Vital,


Town car
Sedan
One ton Truck
AGENTS :


low 00i


Ca p-lialtiefl
Gonalves
bMirogoine
Jeremiis
Jacme.


General Agenlts
The West Indies Trading C.
RUES DLU CENTRE & DR DESTOUCHES
tort-au-Prince


-- --. I Y~~- ---- loom--- ------- -- --


i


a v J& Rp 0 .