<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03199
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03199

Full Text



IriuAUII>6 ln'1288


Marli 16 Juilkt 1918


--m -lf*l


inuent-MAG LOIRE
DIII ECT E U i

1ABO.1N, L 'N IS :1


lrul )10'-


I)E~ \I1 2 ~; V\ Us


El l1~ N' ;l:H


T roMtis


S00

8.00o


bonenmtns & insertions payables d avane


AS


j


Quotidien


CONSEIL


Vance du lundi I U Juillet 1918-
Pr6sidence du Conseiller
F. D LicGtTI.nii.

A'ooverture de la seance, leCorps
ionneun procis-verbal et prenc
unissance de deux lettres dei
aorsGustave Chaumette et P. Jia-
iiste. Elles sont classes.
MrE. Laporte, Secretaire d'E a
soIaslice va occuqer le sioge qui
est served au moment otI lor
rdele troisieme point de lordrn
jourqui a trait au vote des cont)
sions du rapport de la section dc
aicerelatif A lagloi -sur le mode dt
ictement de la Magistrature et la
rmination du personnel des tribu-
Leiconclusions sont admises. L,
isecrdtaire donne lecure de le
iavec les moJifications apportdes
ar la section :

LOI
Sur le mode de recrutement
e la Magistrature et la nomi
action du personnel des tribal
lux.

Usant de l'initiative qae luiaccorde
ar.55 de la Constitu ion.
Sur le rapport du Secretaire d'Etat
i0epartement de la Justice,
Et:de lavisdu Conseil des Seciz
gres d'Etat,
A propose
ElleConseil d'Etat a vot6 la Loi
ilvante :
De conditions de nomination :
Art. ler. Pour dtre juge de paix
Usuppl6ant, il tfaut tre pourvu au
in du DiplOme de BAcheher ern
toilt ou avoir exerce les functions de
g. de paix durant deux anndes ou
Foirpasse tinos annees consecutive -
nqjalit6 de greftier, soit a un tri
Wdds Ire instance, soit a an itr
1al de paix, d dWfaut de ces condt-
aavoir nuoI uu examen special
046e programme sera lii par utn
itenat.
Ar 2.- Poar 6tre juge auxtribu
14de Ire instance, 11 faut reirplit
ooe des conditions suivantes :
1 Ere aniLti du DiplOmne de Li
Oci en Droit on avoir exerce pen,
ot au mma scinq ans la profession
'2iAvoir rempli pendant au moins
B "aus les fpnctonsa de Minis,re
ablic;
. Avoir 6t6 pendant deux ans
Eld un tribunal de Ire insane.
AiL.3. Les tribunaux d Appq eet
unal tie Lassatisan seronltor-
Sdat les memes condiioius que
ilnbunaux de 1re instance.
ellt1u8t, les Doyens ei ensuite
a ,n8geoes libunaux civil devroutl
re Llnism par preference a tousa
tos Candidata pour occuper les
e1 isiden e juge au tribunal'dappel.
Leleant et ensuite his jugea
hTibuajux d'Appel serou- uorn
iar Preference au Tribunal de
00", el cas Cde vacaLce.
t. .- Les fonctionts de Minib
SpuUDlic pies tes Trioutnaux de
b iic4e et a Appel et prsa le
ual e Gtassaon soot respec i.
hi ua atlees aux fooc,ious de
ka ce 'I bunaux et soou soau
"aux u'"uca coAndtuous de no
.Ot tie pronmomu..-
i' .* gelttiers, commis gret
utiers- aulieniers about a la
ou du President de la he
q uo, ur une liste-de troio can
Stot uie par le Tribunal de
en oU0 Par le Tribunal de Ire
ae et d Appel au Depat'etuiAe.
.u puur Chaque poste1
nI*W*M. en assetmbloe gA
KS atn1t1 a11 ya iteu. les
e. iu 1aUte. ieitti auspensioti
K ~lfliu droi1* pIeI1daUL sd
pe JL, le Tanuuual lcquisert


SdTAT 4 JUiLLET

L'AssemblIe des Juges de cheqie
Tribunal nomme et rvocqu 1's lhais -
irs exploi'ants.e fat a, ii i pa sitd
En cas de partage, la voix du Pr6 Ce ne fat pa ,ns le rios .it de a pa sa triit on ,brit d ia-no r q-i
sident est preponderante. mieLx os e t a l e s le df bl t de la va t, l 1e e't s vo r *I s,:ite nt.
Art. i Les grefliers et cornmis oiro, tout le mnonik sentit qi- le vi- es nII riias, vers i-s iecra~is
greffiers de la Justice de Paix sont publ c fremiaant, synpathiqud vi C.e-t no r~ adoration invincible
a la nomination du Pr6silent de la brant doun d6bordaic la va-te. sale po e" la civilis tion it- aise do-i
Republique. de Parisiana iit pas s sIlnt-nt no is iI so -nn-s qnu lege emnen!
Le Juge de Paix nomme etrevoque 1 habituel public des t es ltit.a- eititos ( quio ser.il:-c i sit ouis en>
les huissiers expioitan s. les accoura en toule pour applaudit t !o: unprt gne ; tit nous avors
au jeu de quelques acteurs de choix et all ru r, une fb)is encore, a Pa-
Art 7 Ies luges et offiztirs du ()n sentit tout de site A son silence iis anad, saiie li soitr. Et si nos up
Parquet sont invesiis de leurs tjnc- tour a tour religieux et ni;j, a ses platiisSt'leniits vol iiel;t sains relay
lions en veitu de la CoastitutioL do exc!amara-)ns tout a ia fois enthliiain- cli e vers iot-; les acteurs ece .i 1 tanl
(2 juin 1918. siastes et sln' et s q'lua 'e:at pour reconnai re leur in'erpr,' atio;n
Art. 8- L i co i2squence,ils pr:e- I'elite d'un people van', au norn de impeccable que pour so irire a I Idle
front avant lear entree ei to l i-ons, ce people nmtine mnanilester si tola i qu i detendaien de toit leur cO it -
te serment suivant r: I jure d'ob- le sycnoathi-3 a une grande n i no I i i que I- France victorioatse
e verl C osit :o de red arnmi eti declarer en outre que dans n et lent rest pas une chimere.
prver la Constitut ion : d' re fidele la gi-antesq ~ lutte de la force, c )n Si cliacun s'est done touch enter
A la Nation et au Gouvernement;de tre le droi'. ses inueeirs, son 6Juci an eIle q(l lui avait Pt6 assigio6, si
>uivic daus t'extrcice de me,. fouc tion, s.ui origine le placent demblee tous les acteurs out lage'nenta coU:
dtoas les lois de mi Patrie, de res- aux cotes da droit outrage par la triou4 a la reussue dte la l .-, iI se
pecter les droits d.e nmes coacitoyens force et sout pros de It justice sur rai inju'ste uoi:taut de ne pts ie
et de pilter ua co-aciurs loyat ea la truiie da laquelle et sans pouvoir co inai re q ielle do L son cache,
taveur de tout ce qut peat contribuer I user march depuis plus d- trois uniiii, u a M1ie Sino met i qui dantv
I Ii gloire et A la prosp.rice d: la ans la loar-l b jitt a leinmadil I Are .\ari t pas-er so i A ntie de
R6pbiique. I11 n'imnpo' te que d aucuun rien! et linQ uSt dtins la notre,a AMlelt dA.ku
t P r la s'atnusent do cetbe tnati Ltstation bigiy et A de 'Pradint s qui nous
Art 9 Pour ia premiere fois, le sous le pr6e exe tjr peu trop prati tireit eoio.ivcr d inub)Ltiab!es tris-
serment ci-dessus prescrit est pr n pue quen depit de si b:uyance, de so is d art ec surtout a Mine E nilt-
en audience pubhque, savoir : Au sa sincerit min.me elle ne fera p ts itluzier qu uunu ettor.. ne decoura
tribunal de u.assition, par le pre- penctier de balance du cute de ilt g a poir attenidre ce nuagnifiput.
sident de ce Tiibuanal et le Com- nation qua s'aureole de plus d3 yvn resultat,a M Ml Sew i Vailliant, UtAus
imissaire du Goavernement entre lcs paLhie e qui escorted un tel inui Liris~sO:, Alaxmin Crpin, etc, qui
mAins du Secietaire d'Etat de la inule de vU.ux pour la victor:e tfi- so(t oujouts de flatinne des qu il
la'stice; par les autres judges et olfi- 1%, que, hien des tois ce incmiure s agit de la France.
ziers du Parquet entire les mains au a paru *ire celui me:ne qoe f:tit la U es plus aid1nmnent amoareux
president et sur la rquistion du 11vicioire lorsqu elle vient Jle Ia Fa ice et plus cotfiant dat.s
riden t e sur la ricuis du E elle vieundia. Nous la sentons s- vie oire pioctatuie que l en s'en
.vistere public deja qui vient. Peut roe n'au ons, alia de P'ansriia. E cce inoL tofnai
Aux Tribunauxde itreinstance.par ,tous rien Ltai pour cela. Peat etreIde labouclhed untjeaiie hlioaie qu a-
,es Doyens de ces Tribanaux entre n,aurons nous maine pis uPun vatitconltagoiue I Uith unasine gene-a-
Les mains du Comintsn ire du Gou- quart de seconds hate sa veuve rat resuinu l'mutnplession de ,.as
vernement d6lgue specialemeut A M.is les crispations dimpatierce LA Frdance vivia Elle vaincra
cet tfl-t, lequel preera easuite ser- don't se tordit notre chair a l atten- car ii t:ut sou sounire aux lives de
,neat entire les maias du Doyen et dre les souft'cances qui mordirent l llutnauto.
requerra la press atioa de sermcnt des a atn6e note ceur qand it nous L. L
xutrcs juges e: officers du Parquet a semnble qu'elle s eloIgnait, de la ,.---- -_ .--.
n 're s ais d .i *Dy, tiFrance, le sang dent beaucoup
:*are ,c ,Inaieos du DUyn. o riles chOinis A orske Atlas


Aux inrounaux ae raix, par les
jug:s de Paix entire les mains du
Doyeu au I'Tibunat de tere instance
Jaus le ressortL duqiel iis excrcent
eours fonct.oai : pAr tes suppleants
=ntre'les mains da Jage de P.1ix.
Arc. io- L ordre aa tableau sera
Jress6 par le Secimctaie d'Etat d.e la
justice et les prestations de serm:nt
Autout lieu suivanr Cet ordie.
La Secton de lust c. vous propo
ec ca co isequence d'adopter le project
de tot sounuis A st delib.ri.tioa ave..
ics moditications qu'elle a jugees
adile d-y iiAtroJunie et l'additioa
qu'elle y a appo.tee.
La preseane oui abroge etc.

A I ar.- tar, Mr le Co iseiller Bou
chereata o Uaeive que cet at icle, insiS
quit eat redig cdee une situation
aefavorable aux sappleau s. It n'est
paa aidVis qu'o, unipose aux sup
pl an b ls i nI'es co.uitions qu'aux
lugS. It tsI plus aise de tt'ouveC
uu Dba.aetiiue cunsentitr a 4tre juge
mitulaue, que do ie voWr acUep'er a
6tre sutpletienet suppleact. Pour ces
mnotitd, it propose que pour e re
euppiean., it faut avoir exercO pen-
aant une annOa les fonctions de
suppleaut. avoir [ aise deux an
nees coasecutives ea quali 6 de
gteffier, soit a un tribun.d de pre
uierze ins ance, soiL a uL; t:ibinal
Je paix.
Le UGoaeiller Alexis Edicne que
les founctious de judge et de sapplean
etfant led mnmes, it ne compread pas
la disanctiou qu on voudcai etablir
daus le recruternent de ces magis
.r..Is It sutic.i, do.iC con re la pro
position d3 son coaleg ae.
Les Guuseiileie Rameau el Dornvual
opment dauis tle ats da coiaeiltkr
Alexis et proponent. aux condi ltoia1
d aputude pour ttLe jage de paix
cavoir exerce les fOncuIous de sup
pi au peudant deux ats dans un
tribunal quetcouque, -ou avoir pass6


par lequli cue doi passer, nos lar (OI9111il'
i^aeeq' is opsa ;;s Cmpa9. ',ranurance ,,larltiUme
tine s. os sosuplrs,oosaiteruaiives ed hCL
mortel desespoir et de surhumaine ct
esperanmce. Lou cela, locsqu'elle Contre les risques de guerre
artivtra dans quelques jouji, nous CA'I'AL '3. UUU. .00 do couruIllies
aura conquis te diroi de dl saluer Zlegf Social : hArisutana
do nos cris de j jie et dd baiser a Agences a : Copen.ague, Stoe-
genoux la boeu qui aura durci au k a :,
Bas da'saasandale, coinme si elle ukolu, arTs
s eLaI decides a veiur, app3lee par tIoLterJaln,Aimteramin, NewYork
nos sounaits or guides uu pdau par Agents a Por!-au Prince
I inineiuse attemnfutt de nos cuours Transocean Tradn-g Co.
N nriez pas, ineisieurs. Cela ne Hue du Quai
se blague pas, ce sdutiment IA, fuat
il iutuie Memne chest bien plus beau .: =,,ys. s jW.-----.
lorsque c est inutile. .
L. puis, est-ce de no!re faute si Zk VOtile
la Fiance nous tint l.ar le (teur, si Nouvellement arrive, l vendre
nous nious sentous inourr a la seu en gros chez a 1reetzman-Ag-
le otule qu'ella aumalt pu ce t.Sl, t wnol
jOU', d eatr c te C tbielt t oiAt le y til .


trois ans c> -nis.grefli r, o avoir co t aiaraen ilt lA prmente loi alu
e3t cominis da Par I ,et,n r )n- ',aU, i oejid 2t "2 s la fonic iou
Li propJsit:o 3Bo ch lteal est ree I in uis e e P' u ic oat de judge a um
jeL6e et I Ass inbee a aims les cribin- l civil poairoant ere cg ,ie
additions c,-dessus. .neit j Zag is.
., otCunjaom itu par les conseillers [id
Le Ministry Lporte croit devoir, in a-U, A xts et ludicourt sa propo
.3o se ralliant a i(l, 1rIter'e proposi- o e. I jleA.
ion, expliquer lc s raisons quit 'a- '
niment. Le Go ivernqmn-mn dit-il you I L'Asse.nbleo ad )pte la redaction
lant encour-ager le mnri'e ch.z les [lud courL-
citoyens. reellement honne es, co n,
patents, a, par les dispositions Art. 2.-- Pour 0 re juge dans les
ie cette loi f-!rmr' d-"orin a la, tritunaux de Ire instaiuceil taut rein
porte aux mdtioc;ites. Mais il",est'plir I une des conditions sLIvad'nt!"'
juste de rtco naiIre la difCicul,, 1 D Etre mumn de dip'O nte dei ltun
i impossibihlte inm.-nw da tecwu:elieati. ci6 e u)roi on avoir exetIc penjali.
des magistrats dias le-i vtlies in e t ciOii ini ci >q ai's la piuitssion
rieares troa recaul4ps. C'es. a la in!o d avocatj
ratit tA la loyaute qau i faut avoir 2 o Avoir ramnpii pendan. au moins
,.c:ours. 11 apprtc:e donc a sa jus e cinq ans I s I fos timn de jugi ou de
valeur les avantages laiiss's au Pou ,inni-tu"'- noibt:c di- s les tribanaux
Vo0- dans 13 ch)tx ces jigys. j 1 'e fs'.A"ice oa daIus un LIbutlai
A V'ar.. 2 I c.i seiler Buuchereau superieur.
pense que les deaix dir'siir's a',jtoaj s Les aa.-res artic es s 'i. vjt,a anis
i.e constituent qi iane liquidasioti 111 moditicatio i
propose de modatier 'e daux alineos L .vhli.ure pretd congi de 1".I,
come suit. c Nanunoiua ceux qua.i,itembie L A ieaic est Lltve.


F-.%ait.3 Di vera

IIENSiEi&- 1 1FINa L'r *N -S
M t; 1"-"OA L C) Ti Q Tj-1s
03 LtiAVfUIkil
DU
S,,'M1,NAJRE C )I LE~rE
SA NT-MARTI -L
Lundi F) Juillet 1918


Bar,)-uitro


7ti3.1I
rn;nir -b- .rc I


uiaJl/tsu.iu LI -t.L
Te p .raturi

maximum 35X.0
Moyea ic diurne28 4
Ciel clair jour et nuit.
lHorizoa einb umn. Vent d-Est.
Barominre constant.
I. SCHERER
Cer ficat d'Mludes secondaires
classiques
Hicr rmatin ont 0 ,!,1n11I Ii .U ,-'cgc dc I'InS-
PC.'',w'ii :0l.t"l lih.'c I t Cx\.,It piou I'o tltitiO l li i
c liti J l'i-tudc s"conid.inuI c i.h qucs.
I C l ir L.: .iniM ..)Ll'p0 O :
M r lor.la c l th.:art, 'fc,,iJc t.
P-'rcniicr p.tic :
I II l I ,ra Ux, p)ioUr IL!!. i .htnI atiqucs. .
\\i. B ilc.gardJ.. I.JInLIC l nm ,ais, ,
Per" hii-ni cr, la.li uc l.ittineL ct gre:quc.
Frce Arc rchaic, nl-.Loire ct gsotirapliic gentcrat-
Dr J. C.. lois-ainvil, hi-toire ct iicogr.ap)lhi dJPaai.
)r .arrc.i, r'itoi rc n.Atu;:-clt
.Mr F. riorcnna droit uucl ct economic politique
'.Itct. r rU. 'Il l1l1 [ ',l 1 2'1." an aii, c.
Mr L-con G(o.r.age Lin.guc cipa.ntolc
Dcu\icniC ;r' I tiC,
D)r I. C. l)or,,.invil, phTlosophic
i-rerc Archange hic i rtoit Ic id crl ilis.ion et g,'o
.raplic g'LCner.ieC
.i'st. Llr Turnhiu l .ongue anglaisc.
Mr Lcon (Gourasge liangiuc cSpagnolc
l)r If Lfl l\ion hv nc.
Mr iHorace l-ilcart m.ithcan tiqucs ct mcl ';.AniTqieC
Mr k.. FcrnanJ physique ct cnimie.
A i'Ecie de Droit
Hier out cominence les examens a
I Ecole Nationale de Droil.
Les etudiants sont assee( nombreux qu
se presentent. Nous tdeherons de donner
le rdsultat de ce3 exalmens.
Ulne soiree perdue
Le vent a contrarid la soire populaire
que donnait bier soir Gine Varidies
uolnine d-ordinaire un monde fou itait
sur le banamp de Mars attendant les
proje lions quand le vent decbhra la totle
et obligea ae renvoy-r la representation
d une date ultdrieure
P1t la loule se dispersa d6contenan.
cee
Changement de local
On nous in/ortme que les bu-
reaux de 'A administration pi inci-
pale des Finances seront trans/d-
res cette semaine dans la mason
qui servaat de local d laCommune
rue du Docteur Aubry
A Alont Carmel
Depuis liter soir, la petite cha
pulle dua .lont Carmnel d la qua-
itrdne aV nute d Bolosse ne dd-
semplit pa,'. Ute quantitd incalcu
able de ftiddes, de femmes surtost
y vonrl our" tour reinplir leur
dvotlor/t )Js bullfels otl di6d ndmma
etablis poqur satis/aire ceux qui
vont e4 si grand nonbr'e 4 ca pele
rinage
(3'lImp-eva a
Tel est le ti re e de la nouvelle Iiecs
de Air Eintunue H3oouind qu i sera re-
p:esenuee sainedi au Tii & re Pari-
siana-
O.i cornuait deja le talent du pofte
que le public accueillait si chaleu-
ieusemn lt utin 1915.
Nous esptrona que ce public qui
s in;eresse tant aux oeavres d'art,
sera curieux de suivre 'evolution da
notre distimgu6 collaborateur.
Les canes bSoat ea veute la Phar
macie Cem, rale, a la Plharmaacie
SPadisot et aux bureau du tMatin.n


- I


UL i.tizr- i-At f'! ul~s


RtDACT1GN A ADMINISTRATION
A h'des Rues Ftirou & Amdricaine
W!'~- A U -V.I NkC E (H AITT)

L-es arinonces sont re~ues;
A Por*- ru I'ri nee :at xirc'u= dt joirnal
FaI : z L. vi-,t- \ ( it.9, Ftc Tronchel
A Lurarus it z L. V.ierk v ct C iv. ic "2!, 2i
Lu,;:~ate H
A Nte-vN-York ;universti Publiityv Conipan.3 4:
34tb Street

e, n-anus~rits iost~r~s s u non me son. pas rendus.


tj
i



d


c



t







iS M aTII


. .t -'I. -M. r2 10 --- -- -


Ecole des Scietnc s
Appliquees
La premiere session du con-
cours d'admission est fixde au
Lundi 22 Juillet 1918.
Le registre d'inscriplion est ou
vert au siege de I'Elablis ement
tous les jours, de 10 heures 4d midi
Sont dispenses de tout exancmn
les candidates porleurs de la deu-
xi.me parlie du cer'ificat de f,n
d'diudes secondaires classiques
avec Menticnb Sciences
La DIRECTION

Plusde tiai. pour le Ciameidre'
Le train du Lnmetiere qui, de
puis que-'qae temps, Iait mis ad li
disposition du public aux cpo
ques de LaToussant, ne /onctdone
ra plus. Ce martin des ouvrie r o,,t
de envoys sur les lieux aur fins
d'enlever les rails du Fort Lete
bours au Cimetivre
Les examens a I Ecole de Mde!ccice
Come rous l'anncncions, le,
exzmens ont commence hier, A I E-
cole de Mcdecine cii les ftudianis
suivants ont subi avec succ6s Its
6preuvts pratiques :
2e examen(ierepar ie) Bourard,
Bureau, L.mi.le, Claude, F.tiere,
Morpeau.
3e examnen ( er, partlie ) Dun-
combt, E'heart, Alexandre.

La Maison
E. Degand c CO
Angle des Rues du Magasin
de 1'Etat & Dantes Destouches
Annonce A ies clien s qu ene vient
de eice oir par les derniers bateaux
un grand assortinrent de conserves
alimentaiies :
Patte meat, Cocked lunch tongue,
Saussices, carviar, sardines a I huile
tt tomauts, pickled Etis, choucrcut.,
1#g61able soup, mortadelle, saucis-
Fons deiLyon, huitres champignons,
coeur d'atichaut. sge, i kils, chtw-
chow.
From:ge de gruy&re, tAte grasse.
Kraft cheese en botte de une livre


Un discours de M.Taft

PH1LADELPHIE.- aGuerre iro-is,
tel'e tuLI l note dominate du d's.
course p ooonce pir l'ex president
Falt :A 'a sance d inauguration de
!a ovcn'ion dite du Tfic in-
phe de la gurr:.e P, orgnisee par la
;igue denonmme a L'guepour'imp-)-
ser la paix v.
Ojairemnille personnel environ,
homm(s d'Eiat, prof sifurs etoaunes
personnalites jouissanm d'u e iepu a-
ion corsidr& 5ble dans ious les Etais-
Unis, assistant A la convention, qui
;urera dtux jours
Ap,:s un appel vibrant pour la
o mrn:ion d-unt- arm6e de cirq mi'-
'orts dt cornbattar s M. Ttt dit .
* Nous dtvo s raidii nos voloi ,
ts dir-ger 1i 1 x:blement vers un
seui bui t la guerie. Nous voulons|
la rax, et afin de l'cb'enir nous
voulons la guerre. La mission de
cette convention est de sonner le
clairon de guerre et de ses rigueurs,
d-iela guerTe implacable, de la guere
A outrance, de la gueire juqu'au
bout
iMeme en se livrant aux &carts de
la plus fo le imagination, pe'sanne
ne peut sorger qu'une Allemagne
ro. vaincue cede et qu elleaille don-
ner des indtmnitis convenables A la
Belg que ou justice A l'Alsace-Lor-
raine, ni que la classes drigeante al-
lemande non abattLe aille consenuir
A retire le talonsur It quelelle main-
tint la Russie teirassee, ou A ftre
passer ,ous un gouvernement plus
decent Its province-' chretiennes en-
sang anties de la Tu-quie.
Si les torts don't tremissent les op-
prim s ne sont pas redresses,la guer.
te aura 6 taite en vain s.

f a Renaissance 'P
CONVOC.ATION. Les acteurs
du Thed're N .ional sont convr ques,.
pour ce soir A 6 heures, chz Normil
Char'es.
LE BUREAU

Comment 1 t llemua-
giue conmb le
ses vides


Fimientes ( pimenis doux ) mou-
iarde pikparee par jar. Lantil.e aV AMIt-URDAM Les ijurnaux ap-
les cerises au MarasLhine. Marmelade prtnnecn par un coriespondant de
d-orargcs et pcmnus, Ftuils au jus la tr.otiere que des millers d'ouvn-
Tar bones, 1i&hes et -.bticots par n- ers, en All-magne. onit k6 enleves
vre, prunes tn Iocal ce I lb. cie diverse, usinesde munitions eten-
Lait strilisa, lait ccndens6 N~ stid voys au front. Dins un certAi
et Eagle Braind, grape juice par caisse nombre d usines, il y a seulement
et bouteille. Licb g. Sel hepatica. des femmts, des enfants et des pri-
L'huile pure de foie de morue,Emul- sonniers de guerre qui travaillent.
sion S:ott gros t.acons Les journ.iux dsent qu.ce te measure
,__ a 6ie irmipose pai les lourdes pertes
subes par la i6cenie cfl:nsive Des
S 'inar baiaillons sp&ctaux sott former
n d ralon avec d'anciens fo rats. O. appelle
rneme des hommis physiqiement
I rincap ub!es de porter les aines. Le
l orng de la f ont.e e nejlanda s:, zi
U UU y a pratiquement pas de troupes,!
ett toucets les fortes girnitoas sent
.denudtes de soldats I
Actuellement une seule voir noi de
touies hs autres, c'est celle TRAVAIL DE PRISONNIERS SUi t
des canon' LES FER viES
II y a p'us de quatorz) mille pri- r
Lonrs.- Lcrd Curzon. parlani sones dais les prisons d s t1om ]
a un iurthcftert par' 1Association deI ,t ocaux de tIot latlon et p,6i ,
la piese +trrger+, a dit : te1 ciei s de cet E a et la cojmu's (
a 11 est une voix qu: note tou'es son i E a des P[sons suggere que d
I(s Lu'res %o'x. cest ctlle dtscanons a b+ coup d entie eux pourraietl
En ce qui conmerne la pa;x et les etre -mnployds a augmenter I'appto
conditions de la paix. lord Cuizo: v sioninetent de tourriture. ;0
pense quil est inutile de discuter Bien que les services despensionnai- d
acluellement. res de ces inslttuions ne puissent l
Nous avoos Icujours k6 disposes, Ipas tre lou6s & des fermiers la
commission dit qu il n-y a rien c
a-t-il dit, A avoir la paix a des con- qui pnmsse empuuer un comiat6
editions bien connues du monde. o ache er ou de louer des terrains p
Nous lutions lour une paix qui sa surlesqut Is des ptisouAies seraient M
titasse trois conditions : employes. D-s appropliltions dana s
Une paix juste, tgalcme, jtle ce but et en vue d aider des nasti-
pour les petites nations et pour les tutions de I E at A augmenter leuis p
grades; bctivit s J-g icoles t ouC recomman- M
Une paix horor b'e qui n'humi- ,-a- .
liera .ucun des aAles ayant fait tant L-s pensionnaires des institutions P
de sacrifices; p6nales de 1 Etat di-on, su rai
Et une x dur qsontnablement bien employs, mais -
Et une.pa.x dur.b.e qui as. la s6curit6 du monde, pour les g6n6- dans lts instituioins des cowit6s
rations tutures. passent leur temps dans la parents,
Une paix injusteseraitune victoire par defaut du bureau des inaipec-
pour le crime d'aujouid'hui et don- teurs ai- fournir do ,ravail.
ndrait une nouvelle force A un cuime La ,our'i ure est on element vital
nduveau dans I'avenir E le dtab iran dans le g-nii d la guerre.
dans le monde unt: force s,.ais tr:in -~ -
comme ,ouv.iu ctt'.re e. ab.:re a. i. P JDavis
dans les aflires i iternat.onaies
Quel que soi. celui d'. nre ics al- Achete le Ricin
lit' qui conclurait un arrangcmenr En gandes et en pctites quantiUt
-s.pass avec l'ennemi, il Itjeterait Au prix de 2.5 centimes la liire
,par ceaeul faith le principle que 1 al- ain Ofce: Porr-au-Prince
iance s'etait propose dc maintcir Lrancb Office : Cape Haiti.


C'Esf Ule


ii


Monstruositfe

donner des medicainents alcoholi-
ques aux enfantsi II n'y en a pas
une seule goutte d'alcohol dans


L 'Emsulsion de Scott
47
-C i .
L- -i 1[- .1 11- .1-*


- -__


Automobiles
To let for pleasure parly and
overland trips. A-k n 0 rue des
Fronts Fort.

P'us fraic -:: t Flus epanouie qu'urt
3) eur,
image fiddle de la beauty &ternelle,
Des yeux profonds, riveurs, enchan-
teurs,
Ou 1l'me, come unc citerne,
V.Cnt boirc l'cau de vie.


Que prend done cette belle creature si
pleine de sant6 et de beautE?
COMPOSE "MITCHELLA"
POURQUOI?
Pirsre que le Compose "Mitchella"
pris lains les forniLs voulues, permit
Sa a malade affaissee de quitter le lit
et de rcprendre la vie active. Elle sK
sent rcnaitre, (.ubellit, et sa sante
florissante lui donne rang parmi leg
fermmes saines. fortes et jolics.
Parce que le Compose "Mitchella"
est le nieilleur tonique pour les
I' elnles en g ncral et particuliire-
tnetit pour celles qui souffrent de
menstruations irreguli6res et doulou-
reuses, pour les debiles, les nerveuses.
pour les ecx:detes de travail: c'est 1-
re;ne4e qni doit avoir toute leur con-
mance. Il est purement veg6tal et se
.'end garanti; c'e!at le mndicament que
doit prendre toute femnie souffrant de
Ces mnalaises si redouties qui provien-
nent d'une "atonie generale." N'ad-
met pas d'ciquivaler.t.
En vente dans toutes les pharma-
cies et che7 Veuve Edmcnd Magloire,
86 Rue R6luhlicaine G6.
Pour la vente en gros, s'adresser I
RAFAEL FL6REZ Z.,
2 Avenue John Brown
eiiil Agent pour Haiti de l'Institut
e. Medical du Dr. J. H. Dye,
Buffalo. N. Y., E. U. A.


Avis postal
L'A dminisration Gentrale des
Pontes s'empresie d'ano-icer au
public et parliculie'rement au corn
merce que, d'ap ~-' info mation
r fqueda Bureaud change de New
Knik toulei les letires e, autres
iet'us comnereiales y comer i les
locummnti rel tif, aa r n ,irch in-
tisfs embarqudes duioent etre ache
ninees dans urn s i' part. afin
mue le inaniement de ladlivrance
Ps dits communicationsq aient lieu
e plus 16t possible apres leur rd
eption.
Les inMdrsses sont 1 rids de ne
omnt manquer de signaler disor
nais 4 cet office au moyon d une
mention ceux de lears envois qui
'ar leur ci ractre commercial
enriteront d e re traits en confor
nitd d? l'avis ci dessug,
?ort au Prince le 17 iuillet 1918



.A- [11].3


LupS plu pisan atiepqu
Sans Keourawrel Cuilm
10 vUt a VWI do sW. PWVAAS,
DdItr~tiainstanheandment tons fee z mcrbesdolis
PMe. duCboldlrv feeaiPVvuw,Mdaoqhger
ot Dym sserf.. dog Pa"ahauds.
W&3"XMWVZWSIUZSuI u.
Pdi U "aleM in. a Eidmiss


I 5053 s Urn gwsai. emtfleu~e Gam I
I Sm ISU* Learn wasP 0655 Use same... I
I -~6~ I
L uisime lMIOSfta3, urns is ~.. uinl
~ Vernier ?.~ 1w Pbmim


(trip oka, Pelo .1isina, S avninlt
lous les produ'is deInotre mason portent le timbre de note
nar(ue enregistree ORiNOK- et, sous cetre tormalte indispns
fie tout conso-nuiateur doil exi-er, nous garantissons leura ella
pour i'usace auquel uls sout appropriks,


Autant A la bon'ede nos products, qi'a 1' ur pisentation, estd0
le grand succs ido leur booi:e acceptation de la part du publiceu
gDneral.
LEn vente (hez les meillui s Droguisles, Pharmacies et Partumeri
Fabricatts :
The Orinoka Pharmtacal Co, Inc.
97-99. Water Street New Iork. L'S. A.


Mr Eugete Mevs chez C. L. VERRET
Annon, e a ,es clients que la NO 73 Rue du Migasiu d
Photographic ioderne a ret ses l'E'a?.


caries ostales el ce tient m4 lear
disposition 130-132 Ruedu Centre.
Remerciernents


Viennent d'arriver cravatesA
toute beautl.


Automobile FORD

ESI
lt moitis chere LI plus 6eono niqAd
et la vo lure qui rend de nm illeurs service
Voulez-'ous d'une voiture qui vous am6nera partout, d ure slaOutoi*
qui ne vous codteta pas cher, que vous pouvez conduire vouR mi~d
pour laquelle vous trouveriz des pieces de recharge sans difficull-d
n'impoLte quelle vilie de I 11e? Athettz un


FORD
or. 715.00


Chacais
Runabout
Touring


$ 63500
69U0 00
71lj UW


C. C Woolard,
Shemtob & Co.
T Gousse.
Blanchaid & Wiener,
J. B Vital,


Town car
Sedan
One ton Truck
AGENTS:


"..00
1(AJUOU


Ca p-HotiUOfl
Goodives
miroge&Aoo
Jao m ie
Jmcwo


General Agents
The WVest Indies Trading C
RUES DU CENTRE & DR DESTOUtHES
Port-au-PriancO (4ai


-~ A iE~


I ;


.o -=


i


i


i


J-,