<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03171
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 11, 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03171

Full Text




~~i AaaUS UIZ ENAm ari 1JaI11


g2.a..MAGLOIRK.'
DIRIKCTEU.Ri


ABOfNN!ENTS 'I
poRT-AU-POINCE


U91'ARTEMIENTS

Mo DANGER
mbl Nows_


G2.2D


i -uuuls & inwlions'payables d, tins.


REDACTION ADMININSTRATION
Angle des Rues Fa'rou & Amdricalne
POlIT-AU.I'IINCE (IIAITI)

L~es annonces sont reques;
A 1',,r, ni:. m\.ivi urc.Iu1 .u journal


*. I
A ~e' IC-


Quotidien


I' \ i e- 3. Rue Tronchet
I (~* 9, if, 2s


j ILiii. COrnP.LY 4; CI
;~~Strect

I.' ,Z.-, s ou non ne soot pas rendus.


a m


AUX ETATS-UNIS i

-" les classes do clloyees lts vi~ de la Na ton.e les AIberits do
ag I'hoaueur, dit monde du peril du despotismrae mili
Ue=crtilre Mc Adoo tare allemand. quelque son lesacrifi-
lm amne declaration contend dans la vie de I'abnEgation
S,,, et sans regarder A aucune considEra-
ration d'argent.


Wcrxetaire Mc Adoo autorise
ion suivant :
ledesEtats-Unis peut bien
r du success triumphant du
at de la Liberte. C'est la
ortante manifestation de
isme etdesa dtermination
d'appoyer notre hErolque ar-
marine jusqu'A ce qu'une
victorieuse soit obtenue
rique.
Sks classes f'en partagent lbonneur
veudrais remercier les milliers
mes et de femmes., travers
ys entier. les comites des Em
a de LibertE. les banquiers et
m d'afaires, les organizations
tiqtues,les associations de pres-
* joarnaux et revues, en tait,
|ae classic de cos concito-
. aocs aussa bien que colors.
l ar asis ance effective et leur
mion iA cette grande victoire
in ks lignes. sans laquelle une
in arle front ne peut etre ob-
I Le nombre enorme de sous-
individuels, ndiquant une
aRtnbutton de I :imprunt par-
Mpeple, est particuli-rement
NmL. Cest la plus profonde
d.finances d'une guerre na-


Lg BUT ET L'EFFET DE LA PRO-
GLAMATION DU PRESIDENT CON
CERNANT LES LICENCES D'IM-
PORTATION EXPLIQUES PAR LE
a WAR TRADE BOARD s

Four arrHier les desseins des
pro-enemias.

Et a pour but de laire cesser les
trucs subtils des allemands en tue
d tchapper au blocus. Sas aucun
etannui pour les amdricaiins

Le bureau des importations do
* War Trade Board v autorise
Ia dJclaration suivante concernani
Ie but et I'effet de la proclamation
du President sur les licences d im-
por ation en data du 14 fdvri-r 19I18;
Comme un pas de plus vers le
but de mettre la force entire de
noore puissance Indus rielle derri6ie
notre ofrensive centre I'ennemi le
president aproclam4 qu'a partir, du
1 f6vrier 1918. une licence eat re-
quise rour tous les articles d im-
portation aussi bieon quo d expotta-

DIM&jimes quies dkcouleront


ia distribution de IlEmprunt Depoias le 28 novembre dernier,
It people lui-mmre Les re. d.s licenses d'importation ont etd
damoontrent que chique sec- repuisee pour plusieors mati6res
deka Nation s'est reunte pour [,reau6res brutes et lesimportateurs
FaIvcordial message A nosga- fIontdeja fewiliers avec ia er6s simn-
s5 Layers 'Opan, que nous Ple metbodo de se kle a procurer.
s i tavers l'O:ean, que nos L'nconvaniont en plus do fair
awdeftirenotrep rtcheznous, one u demanded de licences pour
qu nus ne putssions le fair totes leas importations sera nag'i-
1siieusement qu'ils font leurs able encomparaison desavantages
Witer le front. obtenuas. La question de savoir as
tel article doit ncessiter ou non
Gwdr totre bon de Liberl one lince, avec I incertitude et le
Su delai qu eon d6ooulent,sera eliammin
Ssincerement que chaque Les avantages A d6couler do ce sys
.qui a achete des bons de 86se do licence soot nombreux, o
muteessayera de les gaader au Iuo des plus effectifs es que le con
Opeudant la period de la guer- tre acti sur la distnoution et
a devise devrait etre mainte- usage de ma iAres premieres brutes
: Gadez vote bon de Liber- q seoot mainteonnt eimprteea a4nia
ne ne faith blo nemet o cencesa s6tendra 1 toutes lea ma
a e fi ne ent Seon Uuree premu6res g6oraetneent quel-
ach e oun bn pour le re- conques do tell sorte quoe a ai
itmmtdiatement an-dessous4u imported quelle .beure ure rarete
ICr le clarche. Naturellemeni. existe oa Iterrat imminent de tell
a s6cisit impeiieuse force la ou toele matiere import6e, le stock
rd: bons de la Liberte, aucune eiastant doive6treemploye aux usa-
'ed ne pout etre faite ; majs Ils plusuatilesi ooa mecesitEa do
Uachetear garde ses bons de hour.
il aide A proteger le credit Coewmer vw t ee I m sm pro-M
mnmet en maintenant le mks
ons sa air, ce qui eat Lz mund6re is plus effective dent
Sfort tile en temps de Oit armed de controled*importadion
t il read asni un plus es- pass encore ervir coaire oPennoea
iA Of soldats et mate- coNste l sp6emoot do ra
is hmnEe d betalle aen- ai ime sla iseioyasao deaW
g s U criptsort, par gea e pe-eaIoses. A do oriao ,
I la peonomMeuo des a Sus e osmture


iat Ot1*m IwIas -avo? wequels
.etr .at a nil a im asnowrs au Essasm e oou-
re est dAla vie anti*- m.e0 Gg e cow set
"Mot et detre ma- 4 a1 nt A it ptoysftde
o sp r, pFar con. e4 10 1
O_ double an"" a e seal do
&ntia Iode de a mi ag M


lIa vie de Is Nation I

qiph amkicain ae so I
as de wueaut d-au
em par ye-a.

ma ft To m


.qPgIT'Ar.L FL&


** souvene 1 F'aits Divere


_


b I


Narrdi I I Jaia IS) 1


Amft~1


-'r-


OU LNZE CENTIMES~


C -10 WW-a p Const itution ______
v Climb-Vark4Eit C'est dermain queo hI .eple, da ..,N3EIGNEMENT
Demai- oir I'administration du It plEnitude de sa souverainete, MSTEOROLOGZQUSB
Cin4ma-Rousseau. continuera A Cine d&poser dans 1 urne son bulletina OSE-itVATOIRE
Varietes la serie de ses soirees sen- vot. qui decidera des noivelles bis Du
sationelles. constitioane ls sur lesque'esd INAIRE COLL
Pour one gourde on verra d6zou- r sasseoir organisation du Pa MINAIRE COLSAINTMAR L
ler sar I'eran desfimas de tout pre- L accueil fut au ProjFt de Coo-- SAINT-MAIAL
mier choix et on assistera a un con- litution dans touns les centres, lei Lundi 10 Juan 1918
cert charmant, car c'est une artiste thousiasme populiire tont augur Barom-tre 762
qui tient e so piano allchat pro- quc ,a mjorite du peupie, compi-c- minimum 7
Void in etenso 'allchant pro- .it enfi ses vdritablts besoins c
gramme : ls n-cessites du jout, donnera son To ap6rature
i*Comique, a* drame, j) Le Mys- adhsion au nouveau picte qui doit (
tire de un million de dollars 9" decider du sort de la N, ion. maximum 3i.e
episode intitule EEvasion en p ei'e, A lurne done, citoyenc, tous san Mgyennediurne .5 *6
mer a 2 parties et io* episole P-. distinction !
sonnier A bard d'ua Voilier s. Ciel clair jusqu' a2 h et coatvert
ensuite.
Neekelson triJaphe A St-lar La F e A Dca.yette O:age au Sad A partir de I h.
SC'et devant une -aile 'rchi-comble Mi,1grT la plute, IL te.e o-gnis Finrorage sur le lieu de s h A 7 h.
qu le fameux Neckelson nous a ,er atpri-midt dins lei hiuteurs ." Pluviomntre 36,4 m. m.
done sa representation attendue ho osbe, A D cayette,a eu I:eu qua_ Biromi&re lVg:rnent en baisse.
avec taut d'impatience. 11 avait certes* meme. 1. SCHERER
raison. ce m itre de la volontt et de I R en n'i ar!U 5 I e.thousiasm!
'adresse, d'atli mer modestvment au populo tt des a ttdns q i prenL r
pEalobl ue le public St-Mprcois prt A cLt'e mnilt .s a'.o. M!.ssaet La uerre.. it I'lpal.ids.e
n rit jmais vu ric de'semblble s .r aires dE Citelin. IH Dvpuis le d&baisement des pro-
Des le debut, nous fumes sous lerax, Sott t:t.n-t preents.A-ax d priitts situ6es sur le littoral au
chime etcenefut qu'ut. applaudsse- coursapproprinedu\ l mstreChitelj portail de L'ogl ie, de lPavis des ha-
met ininterrompu juqu't la fin de i du Pr6sideni de la Commissir b tints du quarter on a moins A
la fee Mais lorsque le Psoklcseur CommJnale.je) uilerpaiiat par I soutifir dua pluJismne qui sdv.ssalt
fit apparaltre on ne sait comment c Vive la Con titutkon ., 4 V,' en permanence.
les diveisdr:peaux desnations aitles it pa J Parm le, nombr:ux ani., Par suite des pluies des ours der-
puis uas noime etendard haiten,. qua tstaicnt airrv avat, la pluie niers, les arbres repoussent et ceue
cc tut do d6hre. de la tre6nese, uine rcmarqua Messieurs Divid B1rg- region est de nouveau menace.
acclamation prolong4e vint prouder Lu leis Moise. Merlin Suint Atto- It est i espererqueles proprietaires
A Neck-lson qui' avait teellement m dl, Alcib.ade M yard, Eiile Pic- apprectant les resultats obtenus, pea
conquas le ccear 'de son auditoire. zeau, etc.. seront maintenant eux memes, A
Pour prouver son appreciation daan BL.n avat dans la nuit le peuri!c laire ce que fit dernierement Iadmi-
accueil aussi chaleureux, le sur- en liesse dansat sot.s les tonneil:s nistrition dans I'intir&t deleur saate.
pregnant magicien nous fit alors one au son des tambours et d une ma i-
experience supplementaire ; Par un que entrat iane. A SI-Aatelme
eflort -de sa puissante volonte, il C.'est jeudi, i3 courant, que sera
sariLta compl6tement les battements, I14janisations de commerce c6lebree, comme nous I'avions d"ji
do cocur pendant plus d'ane minute. De organisitions o 6t6 crd.. announce, la tfte de Saint-Antoine de
Et ceci fat contr6ld directenmett par volontaireinent dins pluaieure bra,- Padoue.
Ian de nos phasmaciens bien coann ches de degree co.iiimnrciales, it 1 II y a-ra messe base iA h eaos
na troovant dans assistance. \ que 1I cuoutchouc, ia taine, le tfer- et demiect messe chantee A 7 hears.
Merci donc de la part de tons A bianc, aliti d agir comatuo consign 1- Des chants seront executes par la
Monsieur Necklson d-avoir bien uou quanid le cas I exgera et t<' chorale des Scears de St-Joseph de
voulu se deranger pour nous fire temptli. a autreas dvoira en rappon Cluny.
passer ure so6e saussi charmante. avec leas inportations. sous la dir.c Le soir, v4pres et benediction du
UN ST-MARCOIS I Toudu e %ar erade Board t pour. Sint-Screment
.Tout effort sera fait pour ainti!- No-s croyans savor qu'i s-orgs-
_ir ce. r6gles avec le plus 1g s Noas croyoas savoir qu'ig r'or*
S adetintment poisihie aux in 6ret. ise oneblante a profit d
soot laeowabrables et oqt lovanra-!leagimes des affairs, mais quaindla chapelle qu'aura lieu dimsache.
bteuenot pour but, soit on fournia o cousid6e que la tranamaisio, iNous y reviendrons.
maot des formations et pratiquant de quelques livres de caoutcbotL
la coutmbande de provisions quel o de otc re PAlliemague peLti .- ...
conquest a traverse bocus, on four-,eouter lea vies d- illiers de nos COdFmInsuntlqa.E
nisoan des credits ou en amassant homes sur le fo.at et quo cbaque "o'lw "qw
die socks toir des buts d'aprae jour d approvisiounem-nut en la onfo n .. ..ii
erre, de fournir de l'aide et a uoarrnture, ou argeont a reoneui l onform6ment A Ia circ laire do
o--- I .nei.i. uI&ram.e com..e consequence La Scrtarerie dEtat do Ilotrieour
Adio rpar tA en iWs do I Eente utre jour d osoerre avoc son ceu on date du 15 Mai 1918. les fouction-
Avant 1 e8tr-e des E tataUis dtiructour do taut do vies ai- ar a o pati nt
&=a is some.le Gr~mW re agme aus, acuje pensoe dlb6litatLon o a... t
ease la Umerreav t Gnde i .esro e aibesseest concevabe. ot Interiour, pour la distribution do
t aee I aaOt o ..a..a.a.aure s kr'e dabord a pou iulletins daus tos bureau do vote
d4emtolrer A Iipoctaon dan ce a"viaaotutr a are tI e ..Po.rL-. wlinc .e.
S -o- u rtI.imns :amo-uras contr6-* no aoldatai saus nous aitacber.
pZ deu a mDot aiuat do porcau aecuce autre cousideration. 11 nou.-, Bureau de vo e 6tabli a la Maison
does vri-e, so tfosne do garna faut enseiguer aux petsonnes et 4tu- oumunIale : Mr Cvaus SAURaL, chtf
ties t d agrdeents desaimportateurq. iwueMaeueu de ce pays ausM bien ie bureau a I'Administrauou, assiat_
Asinten-ntque noussetnmes entrds que d it. raig -r qua. avant nol leas employs Louis Mort6a et Ale.
dans la &gourr et avous etabli notre entree danea s guerre avaient pe i andreVolcy.
coo r6We a 1 importation et a loex- do syapalbie poar lea l sesre Bureau de vote 6tabli au Tribunal
porstiou, noo atlide assont volon- sAttet counmmiciles prices par le- le Patx, section Nord: Mr ALTIDOn
sareent repoas s or nous ddo de siIs quo ces iesuresI la sont main PlIURRK-PIAsRR chef duo serce do Is
vowr do vfier aI lea importetou ant de proaeire iuportaunc pout, )epene, assast6 des emoaloy6e Mas-
Iqui oms parvienuent servent moe ootre pays et quo lea violateurs d e ulou Bijou et Granville Baujamin.
litismaes beeols et nome soat ce restractons ne dolvent eap@eri Bureau de vote 6tabli ao Tnrbunal
szertwee & des masomaO p il, = ocune favour. et aousnme oousarru f Pi, section Sad: Mr ACHILLUS
i ie d eeu s payn eetres pou twr o pas 4 importance ii grand i-Ooaca, ci du service do a Getup
o, d O respowg,% .d c
"ema6r1l-em loa eide oia d"e preutas eidr a d t abItaEa. asieE doee mplojre Ja
Ssof ta D* e rse ltea, a I Aille4 Sableeaem is d Io" re armaers et G-astave Agestio.
ameo a6a seam1ea dmaisa eb model. Lare oet venue oA tout

o.. s0r1 l e s same mn i adle d a ilee bareere quIaeg -
.4 m d ae peoree d oa ls l tarmeac- L L-Usia Glace do- Portn -hPas,
doVs. scre estenle dI ebagee aBias Me public qu le Maicedl as
es gp i |os pr Ms y at l-s corarit a eaur da vo de la Gse-





1~3 M&?IM


Sec6rtairerile d'Etat
du Commerce

Le D partement du Commerce por-
te a la connaissance du public que
le prix de vente maximum des arti-
cles ci-dessous a 0tA etabli come
sauit: MANTE-GUE
Manttgue purelara,lacais.de ili 42.7
2 liv. 40.7)
S 6 139.75
10 t 39,25
S20 3 a 8,0oo
de famille & cottol ne caise d,
10o liv 32 25
S" RR 5 '5 32,co
BEURRE
Beurrea Eagle Birtram ala caisse
de xooliv. 38 oo
Cow-Bartram 40,0oo
Rose Bartram 50,50
SO'Commor 42.50
Monogramme 44 50
** Chalonner '" 38,o00
HARENG EN SAUMURE


KEROSINE
Les dix gallons
MOR L E-


Le boucault
1/2
1/4
HA
La caisse


RENGS SAURS


20.00

3 70
82 00
21 oo

2 83


RIZ


Le sacde iool.(poids.iamricain >)i 75
SAVON
La caisse de 250 brres 25 oc,
PORC


Le baril
i/2
1e biril


IO( )LUl


61 9c
34 Co,
j 2.00


HUILLElDE' COTON
Lacaissede20te~b JL1/2 9110" 30,
die 2 1'. Lha.-uf j2
Opont-auPrince, le S 1uin 1.,18


CIJA LSS hI1S


(llA t S.SL IZL. -


Nallh' Fisher & C
144, Duarne Stre, t. N- York
ont lihonneur d'antoncer aux
detaillants de chaussures de Poitl-
au-Prince, comume de la province
qu ils out contlie leur i gtince pouw
Haiti a
Mr L. PREETZMANN
AGUE&RHOLM


La FIte du
SPerpdtuel Seeours
23 ]uiii

1 Nutaine prpcra'oire du 14 .d
22 juii meuse dans la tbapelle tow
les maism;
11. 'Permnages an Perp Sec urs
eudi 20o juin, 7 h Ecoles natio-
nales de Demoiselles
Vendredi 2a juin, 7 h. Ecoles Ii-
bres de Demoiselles.
Lundi 24 juin, 7 112 Association
d'Homrnmes
7 h. Pensionat Ste Rose de Lima.
4 h.i12, I.vcee N:.tional.
Mardi 25 juin, 5 h. Association de
la Persv&rance.
7 h. lv.tolec de Th6itre et t:oles
nati nales de gArcons.
4 h t12 Eco es Second-ire et Lou-
verture.
Mer:ercdi 26, 7 h. Pensioanat du
Sacr=-Cccur.
leudi 27, 7 h In':tiu ion St Louis
le Gonz.gue.
VctGdredi 28, 7 h. Eiternat Ste
lose de Lima, hole St loseph, et
S!e Anne, Ecole Elie Dubois.
Sameda 29, 5 h. [12 Confrfries de
O)ames
7 h. Petit-Srminaire Collge.


Contre

;(K Iles doufeurs
~K ~ \rhumatis-


'oTti- rhumntkma i n
djiv nt i~ )as exi..t, r; sui-c-z V
Lr % ..(ux doct' uir qui
Le tb~ctcur M.nard prt -. ii. t I,-
Liniment hMizmrd, e S..a srvait
toujours en c.,s de uxn~ c
articulaireset ces alt reus.,s cou!Curs
de doe.6
NO autre reni(de TnP .r
rernpiacer-iI c't inf-ilii I.. stir, b N-T
maicht, propr,, r.c ta,: -icp..., ae
produit aucune ;nfamrnation.
Le Linirn'-nt Mrr S f'. P
me~~iI,~. r 'ivit -n 7t d.-n, .
aft ,ctins pt od'stt par d -s ctforl muscJ-j
talre.', en :as (I1.onb pl.raidsur 1 in-
tIne. Sc 'eddans I"Lear~narac~ies et
prancipaux magaitnni.
M~inard's ULrrnunt M~g. Co..
Vvo""muAaM. D"&&&a. LIas UN& d'Ai~n.I.


[L NIMENTi
A I N..II i1o w


LMULBIOE SCOTT

Sachte le melleur aliment m&dicinal que
*A la science a product en cinquante ans.
11 n'est pas possible d'obtenir les effete
curatifs de l'huile de foie de more en
aucune autre forme.

(Prennez garden d'obtenir toq/oura I'Em m 0n d SOON)
u -- I I I* I- :


un cabinet d-aisances. Ce tr port on La mise A prix est de douse mille
content en outre urne moulin A va- et sept cents gourdes, ci G. 12.700
peur avec sts accessoires. trois chau- Ces immeubles ono t& 6saisis la
ditres A sucre don't un en bon ttat et requ te de la dame Uranie Laraque
les deux autres en mauvais itat Ure pouse Cuvier Rouzie,. dAment au-
guildive s y eve, en outre, avec toris6e., proprittaire demeuraat et
scs acctssoires, comportant un appa.- domiciliSe A j 6rmi?, ayant pour
redl pour tafia et un alamblc 1,2 avocAt Gonstitut en cette ville Me E
point pour thunt, en bon e at Ctt e Vilaire et i Port-au-Puince Me Rigal
portion est borree au nord par Ie occupant pir Me Villius Gervats elt
grard chn-mn public, A l'ouest par Ltlio Icserh au cabinet desquels ile
Madame Vve Rcrrard au sud par les a domicile elu, sur le catoyen K'6-
lidiiiiers Le,'tin Michel et A l'est par ber Villedrouin, propsi6 aire demeu-
Pietry Guillou La deuxibme portion, rant et domicilie A I-r6mie, par
en f ce de la pric6'erte est bornee p oc:s-verbal de Vic or Eiouatd fils,
1u nord p( r la mer. A I et par Mme huissier asermente duTnbunal civil
Vve Berarid tt Its hintiers Cicaire de ce ressoit tn date du trois dce.m-
Glaude, vu sud par le grad ch'min bre mil neut cent quicze, dument
public et le gin'ral Lsope in Char-,vis6 par le juge de paix; enregistrt
les et I cutst p.r le cimftik'e de et transcrnt apr6s d6nonciation au
Numtro D.ux tt 'es hii:iic'es Lfs- .saisi, au bureau des hypothiques de
tin Mi.hcl. Cttte Vo-trcn est de la! J~imte le sciz. du mime mois de
contenance de irois carrf.ux e-viron decembie mil neut cent quinze.Lad
en paric p';, t,'e d& c. nr', A tucre.en jud:cation de ces immeubles se
Spaitieti; triuh r Uerie'o's n C orp'on pursuit, en vertu d'un arudt de ren-
't-st s rire pr Ile cbrhpin pub'c de voi du tribunal de Casiation de la
l'Anke A Co Lon e burrke au nord republ que en date du et de deux
par 1, r\; gt de la mer, A l'est par jug m.ent, du tribunal civil de Poit-
i e Gio Ch.mp.:ra Bernd.rd e Sdnor,',u-Prince, le premier du neuf avril
PhiLor, A 1c.ue-t par les heritiers mil neut cent dix huit et Ise second
Ltstzn Mi.h-l et Avpo!on Lu:, au surreqL. eendatedu neu mai,meme
-Ld lar Afol'on Luc E'le (s' de antre portant prorogation de la date
quate ca rtaux environ, plant*e par- fixte pour i'adjudicaiion ; les dits
tie de ciAnts a Wu re, panie d-h, be. jugements rendus sur incident de
L.a C;eiwire poriion. qui e troupe s~isie immobilikre ct ddment signi-
attlnante a la p:rm 6rt, est bo, ne hies.
au rord par les hirii is Co yCh r-j Les mises A prix sur lesquelles
Its, A lest par Nicanor par ,es h(@ auront lieu uccessivement les adju-
riities Duc Luc et (Cii ou Bernigire. dications qui se poursuivent ont et
i.u sud par Louis Age et Alexis et A fixes par la :itanci re poubsuivan-
1-outst par Mo osier Morose et Mme.te.
V.ve Bernard fi s. our plus ampiks renscignements
E 'e est de la con'enance de dix voir Ie cahier des charges depose
. .i ... a!. ..r.n net ur un, n tit., plantt aun rette du Tribunal civil de


Port-au-'ri, i t |t J IJ I cileaux .l .. .*. o ..CL t .... p ei
qui, de son c6 ale tl.aisir d'invi e due pLnike de cannes a sucre,
ler lout i, inties visited r so s- sa mrjeure prtie form-ni unehate.
er xpositionld'ehaeillons de o Franck J. Martin Ceue habiutuon, avec hs usaries ci-
xposion d echantriers pour En face da la Ianqtie Nationale de dtssus decres,. sert A la production
Chaussures sup eures pour la R I f de acanne A sucte et A la fabrication
Danessieurs onnes Enfants ete de I alcoo!(thum et tafi ) Des boeuls
pour Messieurs Bonne recompense t ds multts sort attaches A la dite
11 a ete voie A Sont- Mailrn, dans ,xplwiatioia. don't le sutii, h: sieur
U.S.S.i. !a nuit du 3 au 4 Juin courant, une K eber Villedrouia. neste en posses-
Le Conseil do I lition des S, c etes belle mule brune. de taille moyenre, son come sequestre judiciaire.
Sportives lIaitienues datn sa stance estampke des lettres L. A. D. mesi La mise A prix est dc virgt mille
du 9 Juin 1918 a dtcidl de coivo- initials. Igourdes. ci . G. ao ooo
quer lea Delegus des Clubs, 1l de Une tisk borne Trcompense est 2o Use pioprieit rurale connue
ligut par Soceit6e) en At!stl, bl,' promise A Lelui qui me la tera fe- sous le nomr de Kinon Saint-Martin,
Genurale, aux flits Ue leur tetiletti'e trouver.e en la caquieme section ru-
les cotuptes et la Duect.un des Port-au-Prince, le 5 Ijuin 918 raue en la B i-Vo'cs gaecomm ru-
Le Conseil remercie les Clubs qui Lusincourt A. DE!E\N ne de Iitemic. anondisbcment de la
ont bien voulu 1li t1inoigter leur Grand Anse, comprenant environ
reconnaissance pour avoir introduit La mn ison Ed. F Mev;, d-un oirane-Aep carreaux de there, bor-
ei drig6 avee detintit 'tsS-tuent, i- :orpmun accord, entre tn liquidation nes au noid par les henitiers Des-
longiemps, lea Spor sa cii l, ii. I piutr de c,- jour. Les debiteurs mornes Dcstra Bnjhomme, A l'esi
Sans s'aarrter aux Inaifstaio0I' .011nt pries dev ir oldte ur comp e. p r la niv. -" Voldrog ue, 4 I oaest
iaol6es et n'ayant en vue quoe lte- Popt iu-Pr iie Ie [.r irt Y18 Iar Lui Rluzier, so. apouse 16e
r6t general, le Coni-eil a patl- a t Ii o & F. MEVS Uiamn LLir..qu at u htii'icrs Delv
dre du jour ur at, i1e, t s- ie a d pu qu. de droat. iesi un
Inulin velaiit A s t, iideit, tteurd VENTf portion de Knoa 6canue, A la sut
Sports en ijia..iassurauce do sa d'un recent part-ge avecl a re.1ut.-
ympathique solid assu cde a bur saisie ilnumobili6re ane, A Mr Kiber Viledrouin; enl.
Convocation ll seia pioc.al le lauidt dix sept est montagnutse et encore incuhe
L'Asaemblde g6ndrale d- I Union ijui courant mil ncut cent dx huit D.ux constructions s'y tlevent;lune.
aura Aieu lmbe eudi l0 Juan. a 5 i. p.m. a dix heures du a mitia en *audience dite matson du grant, a vmngt pieds
Elie devra ire co0npuaee : 1odes des crtes du tribun.l civil de Port- de.iftade sor dit de profoadeur t,
membres du o onseil de l uon. 2 Q u-Princc, A l*adjudication au plus consiste an u rea tde chauas6e n'ot-
es membres fondateurs ou edh6- oft:ant et derricr encherisseur des frant qu-une pikie percie de quatLt
rents, 30 de A d6lfguda des Clubs. immeubles dout les designations ouvestures,pl u ua etage convert cn
N. B.- Los delegu6s doivent ap- suiveni : aissantes,sarumonte de deua lucarane
partenir & I'Union. depuisa u moasa i o Une propriete rurale sise dans tclaites de deus tenitres chacaun
un an an moment do I election. la Commune d.e IUremic. arrondisse- avec deux pignons perches chacun
Le President. meat de la Grand Anse au lieu dit d une ouvernue. LUne aison dha-
C. HENRIQUEZ Num6ro dcux, et elle-m6me designte bitation s*y tlve A d4siace de crle-
.. par ce nom, section rurale de Fond ci sar tue colline dominant Is per-
Rouge de la diie Commune et me-. ton de Cuvier Rousier, et mesui
Nor8ke las surant dix-neuf carreaux de terne en trents pieds dO aade sur quinse de
COMPAGNIE D'A&SURANCES MARITIMES qa tie tenants. La prem4te portion protondeur, comprenant ua rea de
td Je deux carreaux environ. plantee chauss&e d'uae scale pace plaloane,
CoNTra Las RISQUES DR GUERRE en cannes i sucre et en bananters, a'perct e de huit overtures et enton
CAPITAL 3 ooo ooo de COURONNES dessus une petue mason a habi.a- r e i-ane gAlengrrele,etduun itage
816ge Social :CHRISTIANIA non couveite en chaume, de viarg sanspldtonA .yana uae scale pikce ;
AGENES s :Copenbague. Stockolm ptcas envi.on de long sar douse e douse ouvctnures avec dens avAnt-
Paris, Rotterdam, Amsterdams, New- large. achairte par tio.s ports devant coipps. On acle par an escalict
y1er. et ttus dcrritre, pius deux tes.e.ies- EiAe est pelst, et couvencen aiasau-
Agents A Port-au-Prince trois autrus pettes maisons servant tes. Denr. d eie, dcua peutgs cons-
TRANSOCE.AN TRADING Coaux gardiens dat dux en chaume tnUIemo sawesM d*eiosat de cua
Rae da Quam iqsNamIt m coamuce a *e11, t s e, oo O gm a 19 m.


l6rImic qu'en celui du trbanal civi,
de Port-au-Prince.
Fait et tidige par les soussignas.
E. VILAIRE, VIL.U GERVAIS,
RIGAL, 1. LLto JOSEPH.
Port-au.dPiirce.le 8 juin 19i8


AVIS
Des exemplaires en I
anglais des reglements
rigissant la circulation des
'ont distribuds gratuitemetf
reau de la police. Coe.mm
infractions A ces dits
seront pas excuses du aWt
rance, touns lis prop',itairs'-
mobiles et detoutessortes
onot invites A se procurer
de ces riglements le plus
possible. I
AVIS -
Me Lys Latortue, avocas|
neur d'oltrir aux families d
des lemons classiques partiese
ie ) aux adolescents des
A partir de Lundi 1o Juin. ,
II offre Igilement aux og
;ints, hommes d allftires et
feux qui voudront s'ad
de mettre fin le plus pro
et i bon compte A toute c
par arbitrage, transaction o
ment.
Sadresser presque en facsi
cr6-Ccour.

Avis
Monsieur Eugene Leboust
clients e qui'l vient de i
bon stock de Vms de
qu'il a choisi lui meme aus
nis, Ct qu'il eut grantir d
irreproohable.
Adresser les commander
Le B1ss. Port-au-Prince.ellMu
exicutees par retour du
toutes les villes de la R

La maison ALFRED N.
68 Rue du Magasin de Il
oonce A sts amis et client m
vient de recevoir un stock 4
Rouge Extra de Californic pm
S'avangeren. 1
Po.t-au-Prince 3 IaWiO elt-


Uruoka, ~Pelo Lis baa, Suave5


2ous les produils de notre mason portent le timbre del
marque enregisiree OfUNOK4 el, sous cette lormalit6 imdiU
q ue tout consommateur doit exiger, nous garantissomals
pour 1'usage auquel lls soot appropris,


\ 1


---momwm-'% 'ZP
Antaot A la boutd do meI 'mddW A qM p&3
grand succj as1- Iur boa ,&u pwaaacc ."s Io 1 P
g~ndra1.
t/o'u vente~chez los mellou rs DrognisteS& Pbm'gaS1W
Fabnicamgs :
The Urinokci PharusaceA
07i0eWWP fNow


--


i