<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03134
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 22, 1918
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03134

Full Text
Deurlrse Ann&e 42t0


QUJlNZE C&NTIMES


Loadi 22 AvrilAil-


CI6ment-MAG LOIRE
DIRECTEUR


ABONNEMENTS :
PORT-AU PRINCE


Un 1lois
Trois Mois
DIPARTEM ENTS
Un Mlois
Trois Mois
EITRANGER
Trois Mois


0


G. 2.00
a 5CO

G 4.0)
S 000
[a 8.00


AboQswmetl5 & inserlions payable. d'avance


j


J


Quotidien


RP.DAC'EION ADMIlNISTRATION
Angle des Rues Ft~rou 'k Aindricaine
POvRT-A U- I'll NCE (HAITI)

Les annonces sont revues.
A V i-ua~-u 'tan,%:. kz uriaux Ju Journ~ai
A Paris : h--zL. M~ivence &Cie 9. Ruc Tironcbet
A Lou fres : he/L M~Avien.e et Cie. to, 2zv, 2s
Ludgitc Hli
A New-York : nivers~Ai Publicity Company 4i Wea
34t", Strcet

Les mianuscrits ins~rul ou non ne soot pJ. rendus.


* ___


aa I A .a. ~


lr-- ut ,,ln.-- -o pouv,,,,. L s ertesa a*lle *anmasiiias
....Orerv.re ternellemaent;Inams I Les series lleila esti utes sommes relies que 25 francs, occidental lue a "ene dda stjlt
ousmatteignons une tells Periode,lELLES SONT FORMIDABLES 50 rancs ou 100 oo trancs, vcaant sur- sera pronikeme a part c du ler Mars,
t lera pare que nous nous seroun DES DIVISIONS PERDE r PLUS tout de Ic eaurs peu itches. a fit say v irI q il s'interusse vitsli-
tpoa0a6 aUtisfaita. iDE LAMOITIEDELEUR FFFE.IF M Daadet announce Maintenant :ent au developpement maximinma
.rLA M11iTD LEU F Ii i rementque pendant lea dern.ers de la prolucto.m d,(-ufs et de vo
Un feuillet dut livre do trots mots il a recu sinsi un mil- lailles, pour que c-s industries n-,
l Allemagne Washington, 2 avril.- Uae depC- lion et demi. c'eft A dire plus qu'il suioeut pas deimoralisees,cjmine dans
ch. olficielle de France announce que ne demandait. leoa pays allh6s, ou on ine peut plus
utre on Amdricain re consist des documents secrets saisis sur des en accorder (qu aux mnalades et aux
"III 6tPleain qdo@a.misfaction pour prisonniers oat donoC des intorma- -bless.
choes q eio Hiuadenburgnc uden- En consAquence, la vented des
0' e Amr6rique, ous eois esquelle s sur des perle p s soiedenbarrs es Ioules vves a ete t:interdiee Ojusqa aui
*t ou encore lea laisser ailer de Allemands dans leur ottensive et sur dorl decor6s par Avrnt. On espre prevenir ainsi I
l0r1 propre .nouvement. Nous arra- latitude des Alemaads envers les d es esmtegration rapid qu apponrerait
tboas un feuillet du livre de r'Alle- Alsactens. Guillalume iI idans cette industie. le tragic do
M16oe de plAsieurs faCons ces Le ter avril, dit ia dCpahe, le poles pondantes. Dans beaucoup
nAr-ici. NoS faeons de fair doivent Allemauds oat retire du front 4 di- d eiidroas une grand proper ion
ti ceoformes A ses prcdmes de visions qui avaient terriblem:nt al- s 4A la suite 1e la gra'ide offens-e al- de ces pounes a et dej&a vendue A
t o00 do visa humaines. Elle fert. D .-plusles ire et 19 division, lemande. I'Lmpereur (uillauiw. :ant cause du prx eleven qui saobtient
ea e une nation coinposi com cs ot eie idui es a 40 au quartier giaral allemant. a deie pour la volatile vive.
obs io ee daa e a realaam h smm.s. la Croix de Fer a rayons d or ke 1 cenvieut piutet de conserver
40aOft de peinsie ars f s mesrldp-poulesoAIte.Elasbecoui-
ddo".*...on pr..ea e Ls-' Les40r, 6e. oe, 191e. el la di- Fcd-Mar&bal vnoi t Htindenbug ct de la poule la teruahe. Elles produa -
,d, -oducation aua.i bien que o n r de da Cro,: d .. ..
PV 0so auto f. Nous pouvouse vston de rsve dae LagArde ont per- Rouge ron enivron .ld e ts cnacune avant
om../ Ae.pd. v s qn b" A la ...... Lraudendol al to cr pt. oilem truts pourroat v tre
o" former osue auone o moac- de U aS oo de ler eftlectti Ua regi- o erler ,ndral on Lu emn. dew iors ou cora s axcouveus'. L
....... ..desroJriran venJ6us Oo t d couvuserver
2S, ObstiUn6 dasa la railisation meet de Isa 1s division a t61 reduat chefs des departesents ont rcu, avec deh partar do s.r Mai. les poules pou,
IS, 1 S W4 ue .q I iauafoe w contrOta- diviasons de rOeseve o4t e e r.duikcs portant ls dates de la batastl : Mars naire,
P etoo, de la sympaS dplS de la ioiti. 121, 2. Official BaUlleti


I Iii~en~iOils


b((ca I I ( te S


lBilfriq(B olH allfC parf Cs sacriilics' UNE REUNION I '., movement
D it L ane 1 M' LESPINASSE COllllll('l;ll

Washington 3 Avril.- Ls vic oire de la compreheision et de I'dduca- Vendredi dernier, au cabinet de Le inirche des Ch;//ses est sea
srs obtenue par lea Alli6s sur le lion. M* Lespinasse, a en lied la second ionnaire. Ithen qu'il ait te 'exp*die6
foot de Picardie et sera le r6sultat Depuis dix jours main'enan, lea reunion de ceaz qui doivent fonder Pas mal de deinres en e-s idorniera
de lesprit de sacrifice des peupleb' Allemands avancent sur Amiens. II la GrandeRevue haitienne don't nous temps. beaucoup do t'retrs refasent
des nations allies Cette assertion a nv a jamais eu auparavan dansi parliHos dernirement. Les statute de vendre au taux de 1 I'- ol) d'es-
t6 fate aujourd hui par le Secrdtai- I'llistoire une telle bata'lle. Nous de cete Societe out 6te vot6s. Et il conp e.
rode I'lntOrieur Lane, A I Amnrica- I'appelons la plus grande batailie du I On ne sig.aiAe pas de cliang,
tiatioq conference d ici. monde, mais la deranire grand V se rs nnext on programme q' ment danq lea course du Caf/. Au
4s 6ducateurd et lea leaders pa- baiaille de cette guerre gn'a pas 64 fixers pr6cisiment ct concistment les moins 5.00J sacs out eta exp4di6s
triotiques requis d'ouvrir ensetible livrde encore et ne pent tre livrde teilances de cette Revue don't Mon- par le drnier Itlliporel* eton prdvoit
gae champagne pour d6velopper I'es-' maintenant. La line penut plier, mais sieur Price-Mars sera probablement le d'autres sorties. Ceux qui coinp;ent,
prit national de I'Am6rique ont en- elle no so rompra pas. Directeur CctteR-vue est one societe t utesfois, la-des su. pour nous ame
lenode du Secrbtaire Line la dcla- a C'est une mince line qui retient tlrmte et beuls ceux qui out assist nerla hausse se trompent, car notre
ration que la Nation doit s lever ie Kaiser en arrn6re mrs c est une aux deux premnieres reunions en sont anirch es avantr tout miend par ce
aasenmimnent do sea re4vonsabilit6s, lign-' o i1 yv a plus d Onergie e plus lesmembrestondateurs eten resterout lui do New York q1'ii r st inchafngg.
si elle ne veut pas s.uffrir une di- de r6tolutio6 qie 1le monde n'a vu les propritaires, Le programme delA -. ten a d.re du Colon et du
minution dans anwune autro ligne, parcel Revue serapr6sentiA quelques mem- an a et trit par
Le Secretaire Lane conserve en- qu'elle R plus d'homnmes pour vivre n Qant au Vielil f'est traits par
core de I espoir pour la lasaie. 11 a ou pour mourir A cause: d elle, queo bes d: I'El*tte h ite h e, *qui, en derner *ltapor.,l. un lot de I dol-
declar6 quil ne croit pas que la dlans au,'ui groupemennt d homtnes y adherant en deviendiont des colla- lar )0 I'ucheteur euant sans date
Rissie soit une nation plong4e dans jamais assembles Et dana cette borateurs ou des membies ULie pa- tuni do licence. Ot res:e achliteur A
rabline, mnii seulein-nt une nation mince line, nous jetoi.s nos vagues cc sera tfate aussi, affirm.'-t-on, dans 0 8 cCs or le o allo,,.
on formation. d tionines en Khik',. homes de cetorgine depublicit6auxhommesd, Une no:e oftiiel:e a 6 6 paubite
Nus voyons clairement mainte- California et de Massachusse is. Pl s Italennt ct d-tude, pourva, loutflois queconcernant ia prolubi ion dui Mtea,
nant ce que nous ln'tiOlS pas vu et plus d homines encore doivent leurs idles soient ausss cells dr la puis rectilite par une d .uxiine,. an
suparavant, dit le Secretaire. lne siavre, juaq, a c!' (lue cotton ligne Rtu qui sera lilliraire, scienitlil,'e. nonCint qae les exp6ihteurs doivent
d6mocratie doit possader un sons soir rund'i,. Aiaiisse. socialei ce laiement aus poiu. avoir une licence du Shipping itI.-
de protection personnelle aussi L'Amrerique arrive A la fin aard of U. S A.
bien qu'un esprit d'initi&tive. C est a L j pbiiic culminant arrive a la' i Le .11is e le lotit Mil saont
seulement dins lea cireoastxnces sce-6e d- la lin, et dana ce to scasei delaisses.
tells qje celles d'a present que linale, I'A netriqe jouera sa part, et .C100f e. 1. En ce qui concern les prori
onus pouvons r6aliser qile notre at- ce sera uie noble par Ma convic- sio (, t i1 eat arrive, come nous 1'a-
titudede hau e inditffrence ou de tion solennelle es (que quand le de er e* VOj vA ddja arnnonce, des lots do Man-
foi supreme serait une raison de success sera obtenu par lei arm6esa ___ tegue e de Savon.
ones reproclier nout-muumes. i ailides sous le go6 'ral Foct, il aera On dsire acheter o a er signaled une rare de oBaurre
nous devons former on people qui obtenu i cause do ce que nous fai- O desire actieter ou alert
o's qu une seule conception de cb san, a cause de nos hommes sur avec option daliacit eniivroIl c nl
que l'Aminque sae propose. r.ous le champ de bataille et de esprit carreaux ide tleii, )as tiop loinl
devons d'abuid porter cette concep do sacrifice do nos hommere, do nos d. I'cot au 'rinicc. ( hi trtiit {irt (iflfJelth4
lion en nos am-s. et ensui e 6elairer tena e,i de noa girc ns et de no ulenavcc les aVanls driols.
ceax qi> viennent ci sur ct quest tillls dans nos foyers ( S Sadi'ee bureudu oir de l a Ha grge
cetLe conception. L'Amnrique n a jamais cheochi S'adresser au bureau du iour
A etre une puissance motriwale do- tnal. Vous trouverez a i OTEL DE1
La Russie victim de miinatric. E le tne cherci-e pa s a ------ e 'EL D
l'ignorance I'Otre main enian. Mais I'Ainilue FRtANCE leas cigarettes rputees de
naura aucune raisoni de vivre. sitC 136K. G caqnle ceORiAe Ia boittS
Le plus grand d6sappoin ement de I'Allemagi.e devieti unique pouvoir O j, )OLlulari(tCded eN d LII, U O1 A A Joe S
l'anute a et la chute de la itWsae dominant du monde E, contre ce eG quarante ce UINI: UV.,U AOt a
Et encore je ne peux pas croire que jour possibtie voi tils et mon tile D L Ct quaratile ceati*aes: SUSINI ARIIOZ
Is Russie soit druoite. 11 s'6vera doivent donner lour vie. leusi atn- -- et GNEt PANATEItS,outes det
ane autre Russie, une plug sage. bitions, leurs reves, s tait nees- Action marques lautemeut appr6cides.
plus intelligent, plus 61evde, pus saire.* Les lecteurs de tr Action earansaise
intenaiment naoiouale Husts. La (.Vew York Journal) soscrivet uat londs de Voos rouverez ausi le cigret R
Russ.e a 6t6 bris6e parce que son uAn ssios et deni. CLAY a .3 et 'A JU cce mones, ei
people n a pa3 au q4.e la force pu boites de lt cigarettes UULDOG Alt-
blique eat une condition necessaire PARis. Le journal royaliste l'Ac- tHUZ et BULuOG PE'CTUtAL.
prc6cdant touts r6fo me eonomi- Avis Conmmnercial tion r.a Altise. a traverse ii y a
que on social. quelque temps une cried seraeus -- c-
LaB Russie a 6tW victim de l'igno- Le commerce et le public sont I pAr suite de l'augmenateon du cos^ '
rance ae son peupie et son ino- avss qu'A part de cette date on-ae production Ce du manque d a- LIt prolclion t des
race a c,',i son igsaonentie. Si I Ame- sieur I. B Dupuy es' chtrgg de Ianonces.
nque v e doit tre russianizd et ilsieuri. d e s chargdec L eceM
ny aaucune crainte ce gard4- procuratio de ma maiso de corn- Le directeur, M. L6on Dade '
nosne devons condensser en nos merce aux Gonaives. eut P'idee de fire appel A ses lec- Elt i- U is
coeurs une plus vdridique apprecia Po:t-au-Prince le 19 Avril ;918 teuis et de leur demander un mild- E 1 l is
lion des principles que nous croyons ABFL LACROIX lion de francs comm: nouveau ca- ----..
que 'Am6rique doit representer. pital permettant de continue la des Viore,
imse pout quo coste ntion, com- publication du journal. L argent a I Adminstr.itiondes Viorer, ant
mo s leO autres. arrive le comment i alfucr, surtout ea pe- 6te informeie u -i to bruit circular


Lite nlouve:'ie in -enioin po ir en-
seigner 'emplo d'une carabine, sans
se servir de munition de guerre a
paru. Elle consist en un apparel en
bois adap:e au cinon de tusil, et
pourvu d'un accesioire de metal qzi
porte un certain nombre de petites
cibles de celluloiJe. Ces cibles so at
mues, dans ditferentes directions par
une srie de vis. Flixe A ces cibles
est une p'e:e quai tlt un petit troj
quand on pres:; un bjuioi. L'ns-
Lructeur m-t le cible en mouvemen*,
l'elcve viseet quand le point de mire
vient en igie, I'< eve crie, marque,
et I'instru-teur, A laide d un indica-
teur, enregistre la vises. Une inspec-
tion de la carte mon rera les resul-
tats de la visee.
(2 ) La g ande augmentation de
bones routes d~ns tous les liats-
Unis a cause un employ trci general
de I'automobile. Tout le long des
g andes routes qui tiaversent le pays
du no-d au sud et de I'est A I'ouest,
oi a place des appareils pour tournir
I'air, pour gontler les pneus. La per-
sonne qni sen sert laisse tomber une
piece de inonaaie de nizk;l de la
valeur de cinq cents, dins la fente, la
porte s'ouvre qui d6gage un tuyaude
caoutchouc que l'on peut dtrouler,
et attach:r au pneu En m rne temps
si on desire une presiion supplc-
mentaire la piece de monnaie, met
ea movement automatiquement un
mo eaur electraque de mnime e q.ic ce
moteut actionne la pompe qui rem-
plit le reservoir A air. Comme il est
prtjud cable d'employer des pneus
de I'adoption de ces pompes pneu-
mitiques.
() Litdemande de cuir A doano
use impulsion decisive A la ptehe
aux requias pour leur peau.Les sou-
liers fits de cuir de requin donnent
de trls bais r6sultats. Les experiences
demonwrent que le cuir peat e:re
employee en general po4r tout ce qji
Z. 6ie taWt jusqu'a present en cuir de
bestiaux. La peau de requans a un
grand advantage sur le cuir de vache
p rce qie les epaiiseurs so3t extra-
ordinairement stories* U e epaisieur
est implement une pelure de la peau
qu'on pourrait compirer au plaz3ge
u'une p'anzhe.Tout le cuir que I'o i
voit n est pas tait d'une seule peau.
Les peaux son: tfndues et cheque
epaisseur est iravaille pour la rendre
aussi semblab e que possible A la
coach superueure de la peau. Quelle
qae soit la manicre de trailer la
4.oache infirieure du cuir de vache
eile ne dura j imais autant que la
couche superieure. La peau d- re-
quin o'est pas gren6e comme le cuir
uae 'che et une couche interieure
peut etre plie, aplatieet presske sans
perdre le po!i de la cache sup6-
rieur,:. La gravure m ntre un nou-
veau moJd.e de machine 6Lectriq'.e
employ pour polir le cuir de requin.
(4)0n emploic au moment actue!
daus ce piys une ma:h ne pour
nourir de torce la voaill.. L'ippa-
reil consisie en uncylindre place ho-
rizontalement sur ua tr6pied. avant
un plongeur opere par ua lcviei. Le
cylndre est remptl par un sceau.,
place au-dessus. Apre6 avoir inseie
un tuyau de d4chargement dans la
boachedu paulet qui doit e.re trait6,
on press lentement le levier, rem-
plissant le jabot de Ia substance en-
graissaate Une tell atimentaticn
quotidieane resultera en une aspiee
augmentation de paids chez une vo-
lailie.
A SUIVRE




L3 ik.Ltt


oar,1.,1 L "- .OedMa ----

Faits Divere

MENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQUES
OBSERVATOIRE
DU
SEMINAIRE COLLAGE
SAINT-MARTIAl
Dinanche 21 Avril 1918
Faiometre 7t 12 2
minimum 18 b
Temperature minimum 148

Moyennediurr e 2'1 1
Ciel air jusqu-A 5 hules tl
C')uvert c.asuitc.
I'luie 17i ih M
t'luviuimLirc i 9 in. in.
Baromtre en li hiu-sc.
1 w llHI:,R

Le Marrisat
La maison Armour and Company
donne lesrenseignements suivanis: -
II semble, dit-clle, que 1,s 6 beaux
jours don't nous avions entrevu
dans notie dernier bulletin, la :reap-
paration piochaine ourien, des main-
tenant dans bien des milieux comr-
ine1ian1s', e Po i-au-Irinces ui Lou.-
On nous signal un depart de plus
de New-York soit le Prins Frtde
aick Hendriik 9, C'est. le quairimer
naviae qdui laissera N w-Yoik pour
Haiti en { semaines.
Nt s uxi.tLEsL.- Les arrivages sont
sns importance poar le ial/f, lesprix
sansgr.inds.hAirg-:mmcnis jit2o oui
le bi .miaire lti qutl, 25 b a;jncriti
trut el 27 5o -out.s ise. Nitv-Yoik
ies taible u ultie p'us quc 5o ctn-
inies a i dollar en moins sur les
ollres it y a I ) jours.
Ci11tn- 2). o 30 Cn grain, 75 a
8$ In.chine les produce ,:ur l i'cn
.s contend s des s po i garden I;
merchandise, ce qu cexplique Its fCi
bles arrivagcs.
A St Marc colon en bilks jus-
qu'a Si.

Ciima l-'arisiau;<
l.'a,s distance a eie s t'staite de la
soiv-e d'hier qui montra aux spec-
tl.ttturs dts ti.ms pouvar.t plairr a
tous Ies ..;r s. Aus* i les app;.tdis-
menis entthousiastes turent piod;gues
pend.,at oute la djrce de ceatt re-
pi sensation qui s'at heva vers onzc
beuirs.
La souscription en tavour
de la chapelle St-Louis
nii a vule aJied a aMadame Jer6-
m.ie sa valise conmenatit un trous-
gceau de lets et une listed de scus-
ciiptiun our l ach|vefuent de la
aiaptllu SL louis.
Piere aux souscripteurs de ne
rien verner bur ceite las e.
Une larnpe 6lectrique
qui tombe
Hitr soir uil accident suiivenu a la
lampe electriqut, place en face du
Petit Seminase attirait I-a"tert on
des habitants du quartitr. Li ch ine
de support, de la lamp.: s'etant pro
bablement relachde, l-ampoule est
tombe4. Naturellement le verie a
tclate avec un grand bsiui.
Nous sommes certain que la
Compagnie Eiectr:que envetra des
ouvriers sur lea liex si elle ne I'a
dtjA tait.

Pour la Siaate I'ubl.qe
On ne peut plus passei pIr le car"-
Kelour ou so csotseat la rue St-Ho-
norEt et cele qui meac au Faubousg
Salomon.
Les hbi'ants du quattier nou.
pnert, au omde la Sante Publique,
d'attiter attention au S:vace Sani-
laire sur les gaz malodoran's qua st
degagetnt de cente region. 11 s'agit
probablement dts W.terclosets man
cntretenus de l'ancicnne prnon des
lemmes et qui mettent.une piompie
disintection.
Cia~-Varitdes
La pluie a etE impuassante A gater
le succes de la reprtscn'ation d'hter
aoir a lhqulle assistant up -pnb.ic
distrgue. Tous los films r parent
des kpplaudussemeuts ties mcrites.
A sagnaler surtout le beau succts


obtemu pdu aL-lnnuse drame poi-
gnant qui se tcisniLec jar la difaitil
de 1L.iuour d icudu.
Fian~gailles
Nous asvons rt.,,u dc kremie. It
Iaite part deb az i,;jilltbde Able Lo-
&owbi'anaiM avec AMr Roberl Laraqaa.


Laccord entire lea English Section Compagnie d'EclaL-I' PhEtmaere
Etats-Unis et le Irage Eleetrique Emile BrisL
SWASHINGTON- The weather bu- Des illes de Port-au-Prilee el Angle des Ro uxs t Pea
Jatpot ,reau announced this afternoon thatI du Cap-laltic --- r
... northwestern of the Unit-d Sates
TeQge tde nwM is in the grip of the coldest wea hurj Mr W. E. BLzO eat no.nm6 Annonce A sa nombumse cligad
ToKIo. 2 avril. La presse eva- experienced forthepast several years, .up ndant de la Cimpagnie qu-elle vient de receiver par l-s
lue les navires mis A la disposition at this season. In Chicago at five declainage ecirique, enrani en iers biteaux des products e
des Ltats Unis par Ie Japon, d'apr6s o'clock this afternoon tbe tempera- function fun i 22 Avril 1918 A 6 m edicaments de toute tral he.
Jlaccord intervene entire ces deux ture was seven degre" b low z;ro heurep a. m. avec juridiclion sur Elle announce en outt anx ish
puissan:es. A environ 20o,ooo00 ton- WITH THE AVERI AN ARMY tous les employed de I'Exploita. macies de Ia provce.quelles at
nes Sur ce chittre xio,ooo seront IN FRANCE o.. .s e s do air o.. verom n stoe k coml
fournies par le g )uveraement, tt le The American Forces again repul- lion et sur routes a. alf.ires con- veront un sto ransse
reste par des constructeurs de na- sed ano'h-r German raid,inflicti'g cernant I'Exploitation, Ientrelien. Manent rh r cuarealap s
MaPne, fhub.rbeja ,p, san
vires. en change d-acier americain. h-:avy losses and capturing a tIw les amhliorations etjes machines prcip, rouge, pondrede quaan.
WASHINGTON. 2 avril.- Enviroa prisoners, the wir office announced Sigu6 : A J. GREI na. capsules videos pour cachelscd.
3o navires de 5,ooo tonnes seront today. Oae division of American Irassde,.t phre,sEtE grandes et petites feu
obtenusdu gouveraement japoaais artillery his been cited in official 1 Avril 1918. racanes diverse, glycerine par
II n'y aua aucun changement dans French orders far special valor the' acide acetique, oxalique lactiqt
la propriety des navires, mais les report added. I Co pageytie des antipyrine, huiles essentielles, p
Etats-Un:s auront la disposition d' WASHINGTON. What is claimed to
tonnge pendant la dutEe de la be american tirstbg cpture of th- Chemisdo Fer midon bismeth. u.rotrpine,
ue -rdivers. tc, etcC.
guerre., wr .Was announced toL y tollo bDe li Plain'dl Cul-de-Sac Des specialites tellee que;N
Les Etats-Unis ont dejl achet w ing receipt of advices troin coin- Mr S. V. i. Bi GNA." et noDmm tiseptique, boldine, Bromone ine.
o10.00 tones aui constructeura mander ot American tleet that a Superintendant de ia Compamnie tab'e Robin Nuclearsito Robin .
maiimes jponis. German submane o lestes ns de e la lane dol intrne global, lime,
D autres navires seront probable-'w.th crEw had been captured by d OeiutS. d err en loine do ineRogier, tgl ines, caoutchse
ment encore bitis par les Etats Unis an American torpedo boat In otf- du Culd e-Sac, entrant eni lonc- guine Rogier, t~tines, caouth4
mdant ec chantiers maritmes E japo-t al circAess this was taken as lion lundi 22 avri 1918- 6 hre res pour bock. vanadate de soude, e.s
s les chantie mame. good omen tha the submirne d :n- a Ia avec jurilictioi sur tous lea fruit sutI. salsepareilledeBrnstol.u
ge: is rapidly becoming a thing at ernploy(es de i Exilcoitation et sur lai Nestle. e rtc,tc
Cog..M rpoudre, bonbons en in
Darnission d Maqistrat the past. routess les afliares concernant en d olgtaile p oudre, bonbonslat Delt
Communal LoNDox. The Germans tried their transport, la vote, 1 etitretien, les Favorite mixed, etc.etc. l
Samedi apr,&-.nidi le brui a cou- attacks on bo h sidesoat ,h F.anders amelioraliots el je! machine, Forite mixed e
ru de la dnmitsion du Magistral battle front late Thurslay, bit were remiplacenent dse Mr W. n. B'eo -- ... .
Cormmnnial. ltense gnemnents prit. la repulses wi'h heavy losses, the wr qu a A transfer,
nouve le ai exac e Tou e Con- offi e annoan:ed today Attillery qu a ,
iil d'ailleurs ost dwmis4ionaire "la duels were reported along the Mes-. S u A i4eRlF
suit d uine reunion qua eut lieu & sines Ridge near the BFrg um toot 1AvFi. 1918. dd
la Commune avant-hier bat without sinitfi:a*ce. r
1os T-ibemax I \loug the Libiasee Canal three I ) L a aS
Le tribunal de pivx section nord dist!nDt attacks were repulstd. l.analt llt it l Road L O I
a, dans son audience du 19 avril, i-t e.wU a yew
r. n u les jugments ,uivants: ."- ig,.n.iti r suuigl roes e teli
limmanuel 'lilaire conre Fieu- Le UStamePr PANAMAl est al* 0- 0
r\ Guirand le tribunal odoine le .L boi lbttardemenitt 'lendu a Si Mire en route pour -ha
drVt des pczes pour en e re drel be.- g !Nj l'ew York le ti du couralt pie- In k In
it ct renvoie le prononc6 du juge- nant Itil, muille el assagers. -e., a. si...e sma -..
ment a l'audience prochaili. I Ie jour du dpail dil train -.- a wm o e" o e s.n
B. M ind&ir e: 3.s. tte co t e Li PI ,e i |,, rl l's malinl S amezaul I s passigeis a Si Marc i.ramiats,
G Con p,41nie N.at. rnaledtsCh.mins tIhialales stra announce ulier euremuent. --- m
de r d' l, le tr, au ndmn Port-au-ari ,le avr 1 liporel Steamsh
la Compigrie A payer aus deinan Paris. Dins le but d viter tout Port-au-rJ. LIND, en l ileaporelStearatsh
deu.s la some de soimnte quinz! rassem.blr o-nt de personnous aux. LJ .n, eAgen t Gd l Lin
gourdes en reparation du pizeudice lieures ou la %ile esat bombarded par
:au&. l'e canon allewrand A longue port6e, Commtlnuulttulfi Le s/s Stavanqer sen seramI
-I Dorsainvil centre C.V.lm Re Ble prsfet de police a dcidA de sup Itepirot.ii ptoar cause d erreur probabewnt le 24 courint veii
r'.ibni Jonne d&tu: conga au dL- primer touts lea matinds hlitrales. AUiS |i a de New-York et du Cop-Hailim
tender sur I'oppoistion Ce canon, jusquici. probablement A ,s e1s aunne ous ,i/eresses Hl reparlira pour les pCayes
.Musa. contje Its ,pcux G O pour rendre le repmrage plus diffiile que, n se muinsssant d'ane licence nan r.t el passagers.
,h e 'e rhanal appoinie Ie demand na ,to employed par les Allemands du a ar TraiTe aBoard des "" "a-"era Y.'
deur a produaie uncet ifical atstanti que ndant journ6e. Etits ULis dI. ue, il -Les/s -a1-je Lmissea
qu'il avaist acquit' ses droits de pa- peu .ent expedier le mie d laUti Vortau Prin decee m arls.
tcn'e pour I'extrzice perimt. aux Ltals Unis. Por au-Prince, 19 avri 19
Ch.Vaime centre M E heart ; le anPi n d | Ifll Port au 1'tInce, le 17 Avri 1t89.8 ar M. Raphels o
tribunal donne dtfiu. et declare i Age ts
bonne tt vaLble la saisie pratiqude -LUUt l Uti UUU1 a ut
s-rmains de la Binque sur les ap- 1r k g qU W a k
pointement du dedeur. pIo
- B. Dufanl contreC. Muzac; .e FROIDINTEMSE 1UXETATS-UNIS PoUr Matemi. Entiuts rOMust,
tribunal donne detaut et pourlepro WVASHIINGTON.- Le bureau neteo- ,re
fit declare bonne et valuable la saisie rolog-que announce cet apres mili s Ot iSt
pratiquee sure montant en principal que ta temperature la plus froide d'S ecteS
du jIgement sans pejad.ce des trais qu onait j mais connuedepuis nom-
et condamne le .ebiteur aux depens. bre d'annees. prtvaut dans le nord
Ch Valm4 contie Lespinasse ; ouest des Etats U3is, pendant cette (UAND moustique fournis pe-
le tribunal donne detaut et pour Ic season. vousennuient etvospiquent,
profit adjuge les conclusionsdel'acte A Chicago, A cinq heures de la- its dCposent en mme temps des f
germes venimeux, lesquela entrain.
d'instance et oadamne le defender pros midst la temperature ttait de sept eraient'leursuite d. c nunIe. \z.d
aux dipens. degr6s au-dessous de sero serieumssa oinsdefaireappc.
Le concert d'hier M AIl Vu&,t' i i ,
UV P' *S.. &.~ mn MrArulquez iqmre.diaie etes1


Le coier. d'hier.doine au Lhimp
de Mars par IA musique de li G:n-
darmerie, a particaii!e-meat reussi.
Des morceaux oait t6 exeutes qui
ont eit chiudement applau li et
parmi ceux-lA la 4fme Iropiale Jd,'l'ar-
lisle Justin Elie.
C'est pour nous l'occasion de pre-
senter nos plus vifs remerciements A
I'auteur, ct A Monsieur Beliot, doat
ies ctforts, en vue d'ameliorer I'or-
chestie de la Gendatmerie, soont us
louablcs.


CAPTURc.AVEC .SON EQUIPAGE
A R UNTORPILLEUR AMEKIIAIN
WAsH INGTON -11 est bruit de la pre
m-ere g-os e capture de guerre de
' Amertque, ceci a et& annoncd par
suite des avis rreus du commandant
de la flotte americaine distant qu'un
sous-marin allemind da plus recent
moJ6'e avec son Equipag- a k6i
capturE par un torpilleur audrncain
Dans les cercles otfi:ie s ceci a etW
consider comma ae ba a augure que
le d4iner sous-marina ara btcat6t


La I brique d'eam g izese de chose v-cWe.
I'Avesse des Dalles
Vu les nombreuses commander LES BELGEi REPOUSSENr DES
qui 4ui seit journellement adressees ATTAOUES ALLEMANDES
nous croyons savoirque la direction Paras-D'aprds le communiqud6
de la society industrielle de boissons o/fiel belge,de ce soirdes attaques
gaz.uzes don't nous pirlions l'au- allemanades contre les Blges e/flo-
ire jour va b:e it6: preudre des me- tudes auiourdAui ont esu our
suits dour satistais e A la plus gran- rdsullat un gain de terrain par
de clientele possible. nequi wda a pre-
Ce scront to ours les memes u'ennemg,qusiOaspendaI a dd pres-
boissons excellenes taut pour le qu'sanddtemetre; o e.
goadt que 'ar6me, qui lui seroat -_
servis, car ains i que nous le sons
remarquer, si les eaux g-z..u;s sor- *eetleseals
ties de Ja tabr.que de l'Avenue des Mr Jean Riccardi et e fleal Mr
Dalles eoat rdputtes les meilleures *t Mam JerOaOe Pogg et leaa oen
du pays et maactit nent jasquaA ce f nts emercient mocrement tous
jour kur crEdit, cest Lqu.e eule cet- amia ot connaibsricas qui leur ount
LI tabjque pos, Je des secrets d xpirin d nominbreuaes marquee de
Stb;que poscJe des secrets sympthie A l'occbasion de la mart
omiost'loa qui font la valeur de de U;ne JlAN RICCADI. leur Apouse,
ces pioduits ec qui lour permettenide mire, .asur. belle-t,0ur et ante dftd
rivaiser avantWgeUSemCLt avec ctiU dee le 19 Avill 1918 & Age doe a
de l*ttrangr. m i dams la psix du Seigoner,


et obtenez un moulemeas n mw I --0i
at. et ainsi emp~chms toute iafectolom
Yatileurs le Liniment MbadbuF--
une pre-.rrjip~omde Doctetw evaid
dasmas tot.lea 3hgiDslet dome lea
prIncipEux uiagokme. u emo o wpu
et antiseptique. IH Cahme ia doulera.
dasinfecte et gOftiPmt merimm.L nms
cause ARuCus damage A In pesme. nobrie
pas Itpuierme. 9Uatabsglminws facile A
appliquer. at damme n. ,r imkit stu.
Employes le Liniment Min" dpowuwt
genre de dougiemra
Miuard's Lia~immt W&f. Co.
Frammiashmm. FMm.. ib ~mm



[MR4ml=7A7R -iJ


W .ckj -o
F.m. k J. Martin
no face de l Banqoe Nationale de
le R. dH.

Checker Jones Jewel
Milling CoI
warin e ungarian 00. Supreme Jac
B. T. Babbitt Inc
Savon Gold Bar
-REACH AMEJRIC4v IVlvh Co
VINS DE Oa&XLIFORNIE
Vim*a.wGue: Ilaret, Zinfaodgl, Be
VINS ULANcs: 1YocSaorterwi, Rihs
THOSE WOODWARD & SON
Poisons saM.s n aous gmnr'
Reprdsentis par
Mr Ea. Le iBoss6
We, A d Q-s


11 est prouvi qu'avOC le'0
COMPOSE .MITCIIEL
tes deulcurs de IFacroSOWMeitm
sont plus a .rai,.drc.11 fait ahi,
paraitre lc-. iaaiieijeise d h gOslA.
baPpTrine les c fi'curs de I'accGU*
metit. retaihlit promptemellt la fC2M'
exerce uric grande actiGoll
glandes iarnamaires. permelta" t-
i la mire de nourrir t Ic guves
et soulage Its itoumgstierw9
f..ibles. qui souffrent de o~t~W
irreguhe~res ou doaoumlUsC.
content aucune subsMOuC4. '
four la femme eaceinbe*.$
n~ibj qu'elle ports. Fkw 1
Aour vous en couvaincft '
P" d'iquiwstent bSn$i"s iN
sit# do *arder Is1W. S
En rents dams lytes:
et chess Veuve Ed
K~ Rue Rtvubtickins~ _
S sTema*
*Ad Ag" ou






Row s.OldRoam
3. veTOGO h


I __ __


I


k