<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03033
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 10, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03033

Full Text


*130 LuaJi 10 D&tmbre j9Ilj
w-w-


OOINZE CENTIMES


'I


99PARTEUR NTS


ITRANGER


DIRECT SUR

ADQIINMl GL
IpORT AU PRJINCE


o; .0o
* 5.00


0.00

a 5.01


W)


iT.tU-PRINCE ( Ma tiI


0 m


.U)


Quotidien


R.CDACTION ADMINISTRATION
angle don Russ ld:!)u A AmdrisaiU@

Los nazzoces seat rettes:
A vuawg.&D.?uLmc3:amz burgauldo essmaa
A ftuzs: cbez L.Mayence & Cie p, Rue Tromem
A Lowumass: ches L. Mayence St CO@1. zJ.,21.
Ludgate Hil
Sa 3w.T03 Universal Publicity COMP&BY 43 WIN
34 tb Street
Lee maamoselts Imsdris @U.'a m e nuot ,a.:f sadel
dkexu iuuts & snsar ons 'qabls d'awaxno


I S ll


Ailemagne par


1'ambassa o ur rard


XVI


Les Eta ts-Unis


LA GUERRE EUROPEENNE

DrnITM'NTS POUR L'HISTOIRE


Alu department de

1'agriduillre


4


Le Picsiden
pel A tous Ies


- I1- 1 1 l- t '


a. l'Empereur daicrn- vers avec tine couironne, p.4-c'nisa spe taiemenf
irencore Mr Gerard il conservation des cotes de Flan,. mJnecins, de
(Sui e) dres comnane tant tweessaire a la pour classer
,nierre entire les Etats Un s et l'Alle- sont pas encore
nee!ier ime pria de iii dirt im.tne. Les oppratio
Iopinioii pubiq'ue aux VOin ITrpitz/ eit pour successeur ier D&cembre.
,ita.t-elle si hostile a I'A'- I'a iniral von :1H1lI /zridorlf qu. est le Les rg!eme
Jelui dis (pi" c tait piaic,) b as droit d-i tallin. directeur de la me du classes
ttcoiline celui de I allair.- IIt'tiurg Ai erican 1'n rennen. une.
ent laiszO un, rnauivaise Corns dAratit Io caracaltre p ui rai- prennent e
aux Eats-Unisi et <|'i soniiable do I'inllu-rce et die I e rato t- sons lozales r
prsomnnellenet~uit (iei mt i e ra'e do von 111 zm'idoti T. jenvsia tudes a'envir
ap- rouvait pas le to pil- g!-ti sa nomination cointi l devait CON CR1i-s d ja
jaitalta. aider an tinaintieni des relations pa- service militai
,*,lii'e- t entire I..Allenaguie et lea L'apptl du
,en est-il diin iral n,-'?' me IE t.ts-U. is. come suit.
-ai encore. Je oIi l p tidi; J'a racoitt dans un autre chapitre
eConnal.S3is pas sl ta comment I Europe aval liefuse de M.1IS(
ffiio, et qt-Ilet paratis 'ait f rect'voir, en ma qu lit6 d'amnlsa \\4SAbiHIGTO
isbrO de doute et de conteablesadeur. p)arce qua mon pays vendait L o ratio
j p Is 1'i Ptt ucoute.labl.des iniiuiiitiotns aux Allies Lorat
tCavel avait e ete execute et A p artitr du munoent oni je (os mis ia mobilis.uio
baitfenmm1 jan courian de cett.* decision de gent de 1-arm
parlai, alors, dt mrnauva Ielp eeuI ( Mars 1915) je In'tat Ile point d eire
at quon It.faa t nlbar atux tant le devoir d revertr la-dessus, t1 et l'exacti
anglais et j,! lu dits q( t1 det tiemps A autiue e. d'insisier stir cette ti he ont
pouvatt pas continuar Ce ,non doit d te reQ;u, coinine an :ion t< ; enco
is l. prei rt're afoa.i i4 j a 1 btssad .eur. l 'ii ltinet., au C )imiie titutions demo
time plainire a' t i lt eite 'a 'e'ment d'octobre. je tia Is1 lettre La rapidstt,
iers Je sso stir quhit nap suivate au Chatceher" des rouges de
:pas It fa ;o' dont les pri-i Excellence, a toutetois lais
de guerre etaieit traLi s en' .Jio vo(is avais prit, ii y a de cela fectionner, c'e-
pe, parcel quitl se plignaIti quteliie tnmpj., de me m4uiager une mand de pu
l a'tire iipui-sant eli ce qui entreiun-' avec Si Majest. nouveaux ragl
ait la dirtc i ni 'dlas aalires Veuillez vous epargner la peine ser les perfect
U et ime rtedrait toujourt s de done r suite a cette d6marche. r es
3aires du'printcte de lius:uai k. Siareml-'rit vota Aes n
JAMKS \ GEHAHD Aucun ch.,
iur de cet Iiver qui vit se, relativemm'ni
iracoaitiovelse sous-t;:allrile., CG te lettre produisit l'elfet voulu. tielle des orn
darter Zeitu n olrdiuair'eineiit .Je tus ialortile que l'einperteur m[fe .
Sonservateur deas jouinaux ict'vi ait e n son nouveau palai a tion pour le sS
lcoinpme rendu d'une entre- I'otsdatn, le 2": 0 tobre. L'emnpereur Le premier
i vont T rpitz don't il revlI s'conp)tai., a ce( e date, fair untte visit done pas atfec
onnalite sous le titre irans- de coturte dureia A erlin ddiis le but des nouveaux
dune .aminente autortte de irtc-voir le nouveau mmnistre du peuven, avoir
SD'apres co comtpte-rendou, 1'Peioa et nIl ou deux au ie person- L'heure a sc
lete autori 6 naval preco- 's. s Dins la inatntee du jour nous pattaite organic
% guerre sous-marine a ou- p I i .e- le rain pour Potsdam en sance virile. L
cootre I'Angle.erre, et promet ;coini)pagie de vonr Jagow. 11 6tatt tion doit dire a
lener, par re maoyent, la en eindu que nous dussious rentrer clusion ogiqu
esnutnisiior dd IAnglete rre. 'de l'otsdan par le train de I here, Nous devog
IlAngleterre se serait ,endde, ''Il piaitrait que lea olticiers du N s eo
illftte allennande, augmnlaete I'alaid avalentI fmnpression quo je complete des a
>celledel'Angleerre, devwait tne pa-setais que quelqued inloments cons:rits enreg
ila niour les Etats-Ui ni e t avece lieulereur; car pendant qu'ol miner relative


Ulle es dflu (ri) y applaudissons Ui6sinc6rement,avec enqucte
promresse d'appuyer ici 'idee du Se- de slecton su
cretaire d-'Eat de lintt&ieur dans la session etl idi
'ri rtcs comnunaux -- La po- plus l'ge measure qu'on nous le per- viron DIx MILLI
e. qui semb'e igno-er que mettra. u Lesmembres
.. .... ^ 6d bA. l., e


I


* services ont enleves au Lb),sptceJuSliitUlciiU--uit-"auLt! ,:, dfji rendu un service remarquable. rant la periole qui sera plus tard
Communal, s'en prend au le service chaque lour reudu par cet Leur travail a '6 .tait ma'gre tous d-slg-ede d >ur les 630 jurs de clas-
Sde tous is... prog e rea- hopice, auqutl oa ne pense que les inconv!nients personnels,et sous sifi-atio.is, tous les citouyens pre- t
190is deux mois. lorsqu'il s'ag t d-y envoyer moarir la pression d'une ndcessit6 imm-' tent leur attention au devoir i rem- Explosion d'un bateau
'4Wices Lts mouches attirees un bcrviteur ou un parent aux frais diatte qui impoant de grand sacri- plir, afin que 1 operation puisse i:re t
boltes A ordures et par les de- des cent personnel qui seules conta- fie. Cependant it a tullu retenir terminee rapidement; mais cepen-
tiramondices en l.bert6 enva- buent son entretn depuis 28ans au service de homes selo leursdant avec la considtation et la js- ifax Plus de 4000
" laville A la grade surprise Pritre, rtligleut ta religicuses- Nous aaptitudes, daprs 1 application desl tce gales pour tous
ris. r e dirons bient6t tout le bien que no prefers rglements, muas les orn- VilillleS.
A quil fait--Campagne sub- pensions de l Icuvre eminemment missions de selection doivent main- Sign: Wooduow WILSON
homese, lemes poets, humanitaire accomplie, specialement
.msp..s_._r.,_ PAR SAS FIL
tmins de fer, manio*,oata:- au profit d s clai n uss: h*gienne,pa HAL.FAix--0.atre mille persoanes
AI 9 ,et ut.empo iimer.geuses. A ces blarcs dedsintkress Im ;rie C t teZp'tepePndre Ieur tA-ha dins la section ont 6 tu"s et un plus grad noim-
i1pt ,le toult... a la S eni: mll ps Sblarg la plus :urie rth dn ditvaane. bre blesses dins une catastrophe
I6uMIE de la quiDziune,dans poivaent aerap ce u es troIs e neige .. 'resultant de l'explosion d'un bateau
sr incere r[conna,%sance des trois ge,, M iv de" "t "et prealue certain qua tous la ede m-initions d"ns le sort d" L l 1.
iulart rearuable-En at- n ratios des civitlises dHaiti. mAltheureux epsevelis sue as les rui. faix teudions dn le port de Hal-'.n
e nous y rearourn i Rn nt Le doombremen PAR SANS IL nes dle maisos detrites, soot i es cee nutmations of-
'de si-- gnaler ,attentio de novembre 197 a d pour a HALIFAX.- La ille ddj afflig6e, morts de f(aim et do froid. I t c tma
I gX eren r_ ille 5,2)2 personnel du sexe mas- a ete balaydea la nuat derni6re par tion tst beaucoup plus lourde qu
,culair eelde tMr. Omin culin et 6,824 du ,exe i6frein. A une furieust tempote do neige, tem-[ On estime & 5.00) le nombre des celle qut a 6,t faite ici immnJiate-.
ai pr te ciMr..O mi p tard i. detail pe si violence quo lea travailleour victims : 2 OJI) mocts et 3.000 Lles. mentaprts 1-inaspectiona des butilJia,
Oharit la protection dup plustar dit -et| ar-o ren rd, -s- sd ,-dommagin i
I!- ',tlai rc ou frm icr.N ou" C"" "' .. -- "- ...
1Om'upsA.-Hett~.


---- I


i


ii

u


I


Independemment deslCirculairesp
s r e t (e S'atistiques qui n-ont jamina s
t \Vils-n tait un ap- tenant selon le; d,.rn:e rtg'tm-nts ,t dJfut, a roccasiou, in t nous
croy.-rs mrricains pour la nouvelleclass,li :tio. L-t.a- revtent quu important travail rela-
aux avocats et aux vie de complice st A peine Ie x x- revient qu iii Ojn g icoleil indu--
p ,ereet leu r conco turs ne eu gr ftld tr ivail q u i l reste t f i I o-g anis- ti fn .g cole tt in d u -
pitei leur concourse e grand irvail qui resle trielle du Pays slabore, dpuis
les conscrits qui ne fire. 1: et d une g-~nde impo tince ltielent dux ,s s'ilbore, au Dpar-
re enregimenties. tnt pour nos ititeirs 1iilitaires que nt del "1'Ag1 i c culture A tuelle-
ns ont commence au pour nos intects economniques. d a- tement de I'Agriculture A tuelle-
rrapidementie x a c t e m e ntment on y met la drnta:re main.
nt pr rlapdement ei exactement Ceux qui en ont eu la primeur
nts, d'apres le yvse j isqu-'a l t'. lI a e reconnu appr&ien hautement cette belle
entpar selection,com- que le lemps ncessuire pour les i....e i fi honneur au Gou-
enquete de comms- operat ois de secto' peut tr eremeinitiatve qactuel E cet ouvrageou-
elautvement aux ap'i value A 60 ours. mais s c Ltte etn emet, ei tout est bts sur le
on DIX MILLIONS DL grande combination e nos ressour- donnes &conomiques les plus cer-
enrtg;str:s pour le cos en homes doit eire suitout t esiore plus remar-
re. consid&ree par nou. tous, com:ne tat e, ce qui est eapore pus nou remar-
president Wilson est ientreprise nation !e p ur une q 'e, ceonsit les aperdreus nouearie-
guerre de ce'te iinportince elle doil et les considerations d'ordre stri:te-
guerre de cete impont ee elle do itment utilitaire qui retiendront pro-
ON 1ACH at'irer l attention tt exiger tles con element aentn des ptriotes
O IE cours de tours Its citovecs am fi pablement 'attenti-n des pitriotes
ON B.ANCItE ours de tous les ciovei-sam ricatnr,. et des hommesd'alf.ires. en g-ndral.
C est pou-quol, I) demanJe eNous avons parld de donnees co-
)n de la selection et de tous les ci oy ns america~is d-aider nomques. il ut bien y revenir.
n du premier contin- les commissions locales et de dis- pusque -onoi est une sectionr,
ee National est sur tricks par tous les moye.is posib es pde la Suie1er ,,onownic et qun de-t
co nplttie. L celera- et decompar re devnt cescomis- aut de cette deriere, on ne peut
tude accoinpis dans sons, soit de leur propre initiative avor les rindcs vues d'ensemble ni
t eie une demonstra- ou pir convocato. atrim de don- embrasser les v.asres horidins.
urnl-ante de nos ins- nc-r des rensegnements pouvant I- Ce travail uie tois achzv4, q i3
)cratiques. c iter la clissalic tion des conscrits res erat-il A fire ? P.isser imm itia-
dins la coordination enr, gistrs. 1 invSe les ho'nmes de tement de la con:eptio i A action,
cett grande operation loi a s'ottrir come mnembes as- en un mot, trouver Its moyens pra-
,s6 des points A p, r- socies descomminssionsdintorm itio ques d application. "'out et 1. --
st pourqui j ai co.- lg les a chaque r'gion, dans le ba Evidemment en cette mit:ere dilii-
iblier aujourd'hui de de te(segner les cot.,crit enrcgistres cileet de locate, il ne saurait cire
ements, Atia de reall- au suet de leurs droit, et de ltu:s ueson e crra, itr dnesu s urtit,rde
ionnementi, nd.essai- obligations, et atin de les preparer a ture le tam tam autoar de soi.corm-
x pondre aux questions auque les me pour inviter la 'ore,at vrotews,.
ngement n'a 6t6 fait tous les hommes propres A 'enro- N n, il taut le recueitlemeut, les re-
Sl'obligition essen- element do.vent se soumettre. le de- lnexions protondls, li connaisance
mes su I:ts A la selec- man le aux medecins du pays de des bioins gendraux de la nation et
service militaire. s'ajoindre aux ontnissioOs de ten- ides movens ginaques el ratio nt i
contirgent ne sera sngnements medicaux devant e re uroutlogiques et rational
t6 par its conditions constitueesJ ins le, d tt ren sdistri:ts Vraisemblablement, tout cela ne
reglemeats qui ne de tous les Elats-U us, dans le but s'acquiert que dan. le silence du ci-
d'ettet retroactit. de fare un eximen medical sy,td- bieEt.
anne pour une plus matique de tous les consents enre- Pour solutionner les problem-,
sation de notre pulb- gistres. haitiens, des phrasescreusesnesulli-
, principle de la selec- 1. ebt aussi important que les sent ps, des inrigants et les incoes-
applique dans sa coa- officers de Police de tousgradeset de cients as, es ignorentl, ceux surtou
e- toutesclasses ,o.entiitormesrelative- cie, rt eus I ioranigeance et leur
is fire l'inventaire merit A leur devoir conformement A qu, par leur intransigeance et leur
ptitudeI de tous les la loi et aux r6glements du service poement, tqu retardare da ralisation
plistude, atindetu l de12po',iti' "u tianzicre du gouver-
istres, atin de deter. par la selection, atia de rechercher neme nt
m.nt A chaque hornm- les personnel qui n'ont pas repondu Disons-le fout de suite, il faut ne-
as encore e choisi promptement a l appel pour leur cessairemeat des voices et moyeni,et,
militaire, de sa con- remettre les somn os des co en cequ concern speciafement le
I'armee Pindustrie ou missions locales ou de districts. relemende 'Agriculure naqionale
national, seloa la Les journaux peuvent etre aussi releentde peuAgirouver un rationale
a acquis diji [-exp6- d'un ties grand contours, en don- des captaux n&eessaires, ferait mieux
. mieux servir la cau- nant publinit6 quotidiennement aux d e ta ire
Ce project comporte prescriptions de la loi et des rdgle-e Des pans de rfome sont elabo-
par les commissions ments, ainsi que du nombre et des rIs panoat dans les dpanrtemabnts
r les maears, la pro-. noms de ceux qui sont appe'4s ai mnisteriels. Le Gouvernement sait
ucation rtcue par en- se prcsen-er aux commissions lo- don cs quels. Le G; i ne enqut salte
oUNS D o.t MtES cables cheque jour. pas de ceux qui font La Mouche du
ae cescommissionsort Finalement, j! demand que, du- Co.be.


de ce pays des indemnAites imintroduisatt OanaS apparlementeott me qui n-a p
les pour couvrr ous les ilt etat et (4111, tait uOe vaste pi6;e pour le service
lis guerre. s ouvrait sur la taineuse Salie des edition pour
U Ba d6chliance, von Tirpitz, lIombeo, le amniistre du t'arou e les I'agiiculture
ti lettre ecr'ite a des admi- autres attendatent debou daln cellt branch oil i
Iqui lui avaient .etlvoye des stile 1d moment d' re intitouits. 'rience propre J
es- 'se commune.


'21 2 1, '26,


10 Dit-imbre 91it


Jruc! rise


0


JL/%




LE MARTIN


Faits Divers


RENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQUES

OBSERVATOIRE
DU
SEMINAIRE COLLe.GE
.SAINT-MARTIAL.
D)imanche 9 j)'cemrbre 1917


Barontktre


Temptirature

kMoyl


7 63.:3
minimum 19.9i


maximum :1.1.)
enne diurne .5.\


Cici c'.air 1 mantinde et nugeux


l'.pr -i-mInidi.
Forte losde.
Vent fa b'e.
Tcimpp:a uie au-Jessus de la
male.
Biroin&re en hi usse.


nor-


I. SCHERER

l, .Molieil irr
I.e j urr.al (0 til cl a paru avec le
iomin l tire uivant "
-Avis .Ministncris
-Arncitd Je douz e-ne des d&pen-
.'sJdu iois de -):cembre iq17
--Lit!sdes con rtbuab'es Ptran-
-is qjut ont obtenu leurs licen--
s p ur l l'.\ c r ic, '; iS(S itc
t > Jontanc Jdu Duv-,n du 1'rn-
burnal c~vil dLs Gon.,'lvs.

Cutl'. pI i,.IJ d st it:; les ide -
1,'mb:e et d ( -tobre 1917
-N e.'l en adjudication des tra-
vaux de peinture des bl m,- n !
Jc il i'e des F:rures des Go-
,:..ne --,cvis v reL.tit
N.m l 'Ar.

-Avis adminintra;ts.--Avis divers
-l-;i!Lt.n dts cb,:ratiio!in me-
tcorologiqucs du ier au 7 No-
vein b:e 19'7.

T'r:ilual Ie' Ca(i.,atio0
A i "'i NCE i t i it:>i.\'i ',, ,. .:: ; / ;. /

., r ,;; /.s C lui qui ordonne
inc intlort:n:tion sui Ics tLiits repro-
.iC ,s Au ;u Je pai\ de Randnd (;o-
st.r, oCephi l ujon et dcsgtie pour y
procjei )jugl dtinstruction et le
ccmmtisaire du Gouverlement pie
le tribunal civil de I-i:nel.
2 o Celui q.i. sur la plaiinte J
E. F. Ruitz contie 'hl. Loun, coin-
missaire Ju Gouvernement de jac-
mel, ordonne qu'il soit p.ocade 4
une information et designe a ce te
iin Monsieur le juge d'instruc'ionr
El'ie Polynice et le ub tiut Adrien
Carritnald.
3 0o Ceiui qui ordonne une infar-
itiation sur lCe faits reproh.li's a Li
zerimn S mnto, luge de paix de Tho-
mr.-:.iu et di '_ne pour y proc:Jer
le jugc d-instiuction Thomas Pierre
FPh lippe et le commissaire de ce
resso: t
PI tS jtien:c Ju f'it iln LOir Cauz'in

,!l Ctiiltt0!dieis lProcedure ins-
truite contre Sinsiricq CltPrn. juge
de paix. L.e juge 1) y entendu en son
rapport. le M.lnsitre public a con-
clu a un supplement d'lrtormation.
sinon, a ce que Clerie soit renvoye
deant le tribunal desimple police dt
LdogJine.
20 Enque e centre Sinsaricq
Cl&ri, juge de paix. Le juge Dupon'
Day en.endu en son rapport, le Mt-
nisitre public a conacu A une intor-
mnation.
So0 Louis Auguste et Saint Hubert
Pierre Charles centre Joseph Lar
rieu. I.e juge Magny entendu en
son rapport, le Ministcie pub':c .
cor.clu d la cassation du jugemen,
du tribunal criminal attaque.
Cine Variet6s
Debas l heures hier soir, le public
avait eivahli les places au Cin%-
Variktes. On passa I& une agreable
soirde. Les lilms etaient magniflques
1'exhibition paifaite et la compagnit
excellent.
L'assistance sortit enchantde de
cette representation comme de cell
qui ava-t eu lieu la veille et & la
quelle on admira la euxiemne po
que du merveilloux film *Lea deau
9oey .


I


,Monument de Thor


Les souscriptions pour le monu-
ment de Thor marchent tant A Port-
au-Prince. qu'en province avec un


' Les Etats-Unis
centre l'Autriche

PAR CABLE
1VASHING;TON.- Les Etata-Unis


bel entrain. La liste des Gonaives nt actuellement en ta ae guerr
qul avait 6W conliee & notre ami avec l'Autrichie-longrie, ont d6clard
Abel Lacroix nous est dejA parvenue aujourd hul les deux cops du Con
Nous la pulblieruiis prot.hl.i enIt. rolt Ve "4 s.
N. B1 D)ans la listed de souscrip il y a en dan% I St-nat 7 vo (-
tion publlce samiedi Lire : ei faveir (d lal d-'cla *a(10 tie vuer
Ed. Dnupay au lieu de E(d. )Dplassy re, et pas un contre La dWclar tion
lPre Naul a Pere Noel. a M4t aussi vitnis dans la I hambre
A 303 voix centre 1.
..______ .. ___ \ _I- La signature du 'Prtsilenvt a eMt
q pposte a ,) hioures 'n2 minutes. lihen
Le muollu ,tm l commillerteial re A partir de itlaiulle la dtclIration
de guerre est (devenuit elective
Le I ircli financier a 6:e ferme La reponse au Cjn,trcs ai la re
Itc st'iltlinle ,quote du l'Prsident, foinumile dans
E: t ec lilies suir New Yoi k il s'est sa communication de a l'mdi, est
trait, environ <0.00 dollars En or semblable A cell qui a t, faite le 60
amntticain environ uO.O0OO doilais. Avril dernier pour la d6claratiorn de
Le inarchi de cafe a Otd desorga guerre A l'Allemagne.
iistl-La blisoe s'est poursuivie jus- -- ------- "-
lu'ai 6 dollars pour Iet iri No I La Temlperature
Le contingent d'tinporta'ion pour les
i premiers mo.as a dtd lixe par le et la Santl(
.ouvernenend tr 2 010 des e froid et I'huniditO exa-i t.rent
.a lhausse du Mais continue, leles affections chrocique4 des voies
course est aul urd uit de *o gourde, respiratoires: aitssi en cettp saison,
la laiiiiue., recorninandons nous la I'oud'e Lonis
lIt et critlu ces jours .c (qtulques Legras. ce merv.-llteux remode qui
harvest de provisions. a LaFaea obt- ni la p'u- haute rscomnpense
arrivAges de jrovisioni. .a lFatnce 4 texpositton Ulniverselle de 19'10,
tesie iale et la tension des ptlx 'e
ni Idletent.nd tialllde su Ilartii. Elle sou age instanitadPin-nt
,acintient. ()1 siginale enc,.re sur la last ne, s1 catarrho, 'e.son ill ,-
plat-e It 'ret adu sure d, du savon 1 a ltl e l l
t d- la manit',ue due pour cette ;ien1, Ia oux de vigil'us bronehtles,
ditrmltltre, a (tie liillfniution consi- sle sites de pleure.ie et d i Iluenza,
dcrulit' de la population pulcine et ut )leror veen.e Mar
aux E Cdl Ipot- general 'harmacie Mar-
AIl plt die vue des approvision- trial ietrus.
ieL'i Is, I avenir res esmulb -e.- Le
it itni de tLieur ac'oude a a.,iti t't HI f Fvli tIt t
11 t-nl qIue c! iidllMiui el. L-ts Ltats-
Stst zguS.,lt lsOtI eportatie. ts. Etats- Department of Public Works
inilichte dJes s ock-i vliibles clit-z lBidh/' r clinl',lrator
t X. S.'51 cesstt k-s vii't Iineft a Jtc ioi- Bids for constructing an iccinera-
tie, oiln ]ULL-i applllitiet a de suite le tor in the Place St-Louis \ vll be
i' e lprulibti*t.- Cihar'i bien or- ree:ived it 'he 0 f ce of th- Engi-
douiee, cuoimience par" Suil eine. nter ot Haiti until noon S turday
,( qiti ,,,,U ,,,) D-cember i5 i1917.
SFuither information will be ob'ai-
"Traulual de Iitx sec i u ,IJ ned at the Of ice of the Engineer of
Hatti
li;,toit Ctoute et Exilus Djisii' Poit-au-Prince, December 8, 19t7.
:'r'2Vk'unus de votes de tair, soUil con-
Sin-.es a I antilnie ou a I nmois de A "Y
,i1-ofI. Departecnmnt des Travaux
t'o 'ius Jtani, pour 'scaidale' pu- Publics
l I" t't int.jures, '.t-L cuo da'ili t a .'nla n:,ralett r ,t i\ chcir/es
iltlel' I ieto. I Les ottres pour la construction
'iir vol d'une valeur de 12 d'un tour itcinerateur I la Place S -
tdol.ai-, a piejud.c d Aiiuitd Louis seront re;ues au Bureau de
.AAdim, o L.tIistian l',ulitie eSt coI.- l' -g nieur d II ti, jusqu'au samedi
datnitt a t tlts. de priioni. Le de Ib
lilit.qua t utlaL t L ltuie. I' I D embre A midi
alant lus )e.-t-r, lprvenu de De plus amples informant ons
scandal public ue de voues de lal peuvent etre obtenues au Bareau de
sult la pel j llte d- lni-3 Mac us. est l'In g nitur d'l iti ,t
coundaminl a t ailnende ou a I mnis Port-au-Prince, le 8 D&embre 1917
die plInuo11.
lloris-aint Fab!e, oajr vol de Danjs lei1r nouvelle Of-
II irj C, uchiois, Z) p)ules3, Ull Cd-
b.it au .trjp idice dts no iinees ELu lensive les AIIelmanlds
jtle Jln Feidiia.uisi. Cele itie Aurelus .
t.-t cunddinie a I0 iouia de ptIonl. Ollt hill 1600( O priSOn-
li;ae.us Ltui-sItmj, teclVaIur, est coUn-
dait,,, a 3 mIo s de prison. nier 1 italiens
-- Le luline llweopluile Gaillau
tme ist coidaiund a 1 amende et a L PAR SANS FIL
gouides de dominiage!s inlterd pour i LO.URE;-- Le nomb-e des Italiens
utt g causes par oEn heall dais captures par les Allern inds d ,ns leur
un callu de 1',z. Ell CaLI de hiil nouvelle cfftnsive depassent min-
te nat 1 600 d ars u,., -n- c -che


Ci ; ,a.I:arisian ;ottl:ielle de l'Autri:he.
D importantes positions i I'est
la soir e de dcm tifn sera un vd- d'Asiago ont etW prises d'asstut, dit
litable i.nonilihe pour lef'iemita Pa- cette ddpeche
1tiiana o i le puulic vera pour la .
prtiere tuos u ,Mine .Sarahl Her.ardt LLa iIt ilUtid e Se dl-
dails La Datne aux CaillIliase" l
(Geux qu soccupeit dte literature 1lai' itndpl enttitLte
nie peuvelnt manquer a cette so'eas
extiaordinnice qut olirra le rare PAR ANS FIL
boohiheur d apprecier d une nouvelle La Finlahde s'estd&laree in.dpen-
t i.)ln ilet faeux rlman d'Alexandre dante de la Russie d'apres une intor-
Da~easi done tousrandezvou pour nation recqe auj >urd hui d Haparan-
detmain au Cndmea-t ansiana. da La Finlanae est la cinqnitrme r6-
publique qui s'6r g. dans la Ruisie
lile Fougtre done use soirte depuis la chute da la dyaistie des
pear lal les Romanotf au course de la dernikre
revolution.
Dtiniain scir, A CindVa idtes, Mile
Fouunte et ha troupe doueiint une i le r s8on 18 1i -1'11e-
riep)t-e-eC taliot poul tfamlilles.
A Lltte ..otee 11 se a ~ tl-t au pu- (I nte P t r 1" la ius-
b IC des C lAd1iaoiin.e cs paillaenne, l :,
Lces d.aintes ui~aingte, el des a-trac- S ieet la 1 toutL lttLfi
LI0ons>s uuueiles qUI U'elolr: ipprt ile" i
dvantage le beau tale e MleOnt de le o .". .,GtCG Ct US iOft
Fuougtre don't L.Dub annopzlons iu lesa *
tLceitts succIs a a t-.JMatc et aux l a
Gonalves.
Sov-?z done tous deaiii aoir- PAR SANS FIL
Cine-Variedts. Washington -Les gouvernements
allenmand et austro-hougrois essaien I
On dremaode acheter da pressure la tlusaie et la jiouma-
nie pour I'acceptation des conditions
Un moteur 1 G.-zoline ou A Pe- de pail. Une depdeche reque de
role en partait etat, ayant une force 13 rlii aujourd'hui dat que lea dld-
d'au moins quatre A cinq chevaux. guuas qui aigunrt-nt l'armistice temrn-
PriOre d'adresser les oftres bien d,- poraire *i hatent dana lea travauxi
tailldes au bureau du journal. tUminaires-eo vue de cette pahL.'


\






dtcpis le .'l) Nuueinbre ecoule
I Ln nouveau delai de 8 jouis est
accord aux retardataires pour ve-
nr acquilt-Lr leuls iinp6ts. A son
expiration, et d ordre tupeiieur, des
con liamtes &erortt d6ceitetes oLntre
eux, cot furnieent a la lot sur la
ilgie des inpusitlolis diiectes qui
d:.pose que les retardaitares seiont
condannes a payer ciinquaitt celnti-
Mcs par c/,liaeUt j,)ur do rtlard. plus
dix pour centt dau miutait de l'an-
put do.
I'oit au-P1ince, le 10 Dicerrmbre 1917

Aux Femmes qul craignent la
Maternlte. Enfants robustcs,
sains et forts


II est prouv6 qu'avec le
COMPOSE "MITCHELLA"
les douleurs de i'accouchcment ne
so;t plus a craindre. II fait dis-
paraitre les malaises de Ia gro ses,e.
eupprime les douleurs de I'acco-tche-
r.iiit. retatelit promptement la fenmie,
exeree une grande action sur Icea
glandes mammaires, permnettant ainsi
a la mere de nourrir le nouveau-ne.
5t soulage les fcmmes nerveuses.
faibles, qui souffrent de menstruation
i'rgulieires ou douloureuses. Ne
"onticnt aucune substance nuisible
wur la femme enceinte, ni pour h
Sibi Qu' lle ports. Faites-en 1'essal
)our vous n convaincre. N admet
pas de'quivalce.t. Sans dikte ni neces-
Stti de garder Ic lit.
En vcnte dans toutes les pharmacies
et chez Veuve Edmond ltagluire,
o,. Rue Ripublicaine 86.
Pour la vente en gros, s'adresser a
RAFAEL FL6REZ 6-,
Anpw Johi Brown.
Seul Agent tour HaTti de i'Institut
Medical du Dr. J. H. Dys, *
Buffalo. N. Y., E. U. A.

PalmnBeach
Gris
Beige
El noir superieur
CIIEZ :
C. L. VERRET
Tailleur-Marchand
73, rue- du Magain de I'Elat


Mmne Veuve Dintc

thiNe iomultuh

Liquori te, success ur de t(u
maria d'p 6ml et m6daill6 aux L:
sitions I 'nivtt seller de .5 Louis JdAm
que (904 et Je Janmesown 1917.,

A le plaisir d annoncer A sa nc
breuse clientele. tant de la Capi?
que de la Province, que son itlb
segment tonctionne comme par
passe Ses prcduits sont prepa
avec autant de soin et de prop
qu'auparavan: Elle oftre un
soitiment compitt de liqueurs,
sitop de genieve, de bitter et de
pommade au quirquina.
Toujours Portail S, Joseph. A
nue St Martin, premiere ruelle ap
la gue du Nord.


A VENDRE
Cordes de pianosimple;et dot
S adresser en nos bureaux.



Soulage-

ment ..,, -
complet a-


OUQUOI soufrir? Faites comfe
tout l monde, appliques I*
SLnimenatMinard. une ancienne
et infaillibe prescription. Nul sutr
rem&de n'agit plus efficemenf.
plus rapidement. II est rur. anteP"
tique, soulage admirableL. -nat;C'
le seule remmde contre1a .rhumi
me. les douleurs du dos. aIsrs.
des joints et den m.uscls COl"T
touted affection deos ma"in tr e.
pied, nmaux le gorge et de.poitflf
entorses et ecchymoe- Vous VA
sauriez vous en passer touJourc
entire satisfactlon et aucun
danger pour s la peau.
0 Ne prolongeZ Pas vos souffrarw"
-- achett oune bouteille de Liniment
Minard Se vend dana toutee ephrwa
cus at dana i tS principSUll m U WS



INIMENT

MRINAR

Frank J. MARTIN
saw Re|p.a par Ha .
139 Rue du Peuple
S' rRT-AU-PW-


$
I


Revolution 'Proposals for f
en Portugal nitshing the
PARSNS- nama canal w
PAR SANS FIL U'
Copenhiigue. Une rdvo'ution a 0,0 lbs
'dclat6 A Lisbonne. la capital du co 0lee
Portugal, selon les nouvelles reques coffee
aujouid'Lui n Vln Aporto et Tuy. 01
dit it une iAsuri-t tion a dclau si Sealej proposals will be rec
A Atorto. at the office of IheGeneralMa
r- CHEZ -onmiissaty Divis on, Cristob
CHEZ Z, until 4 P. m. lanuaiy I,
Vricto alf a1 ngfol s .and then opened, for furni!
.U1, ,, ue (u loa gasin de 1-t,. o250,00 lb of green coffee in
codance with the specification<
Fro age de Munster conditions in circular 6, col
Genre palte m asse houllandise. vhiLl) will be mailed upon re
Saucisson Cervelas, addressed to ohn H Keefe, Prod
Genre Gothli allemand. Buyer, St-Maic Haiti.
Saucisson Armour The right is reserved to a
CGnie a you trai.tias. any bid, or to reject any or all
Vite, GOUlNIETS! Venez prendre
votre quart ou votre lit,'e. Avis aua
P ressiz-vous.
Ma ris t'l ssEV vus DON)c _C spdculateat

Dounneg uax bebds ON DEMANDE 250.ooo000 LI
LE LAIT CONDENSz pus DECAL AVERT POUR L
Nestl CANAL DE PANAMA
Cela 6viteta beaucoup de maladies. On demand 25o,ooo livre
En vente paitout En lous chltz cate vert pour le Canal de Pan
l'&geilt g oral poor IIniti. Faire des offres sous oli ca,
L. IHit.'TZI~i.iNN AGG;EllIII.LM au : General Manager.
1 *re ISchliltz Commissary Ditisi
LRIS1TOBAL
La ineilleure des bi-es.- 4elle ( Panama )
qui a conquis le iionde el est
colsidree comine ctlalit la pre': n trouvera la descripton d
IIil-. f voulu et les conditions de I
Ell veitle pllriout son exig&ee par 'acheteur da
,.-1genti,0al SvI'S l e franco, sur demand des inrer
N'L Mr !ohn if Keete, I'roJucts bu1
/"n /f,c' cde la 3anquie atto- SAint-Marc, Haiti.
nale d'lbill Les oftres seront rcques jusq
.er Janvier 1918, date A laquell
Avis Cominiunal pis requs seront d&achetis.
Le t11 ceveur communal rappelle Le demandeur se reserve le c
aux cuiiibitables que le delai in- d'accepter ou de refuser nimp
part pour le patenemet des pat( ntes, quelle offre et mime de les rei
drots loca its ts et e'clhu tout s.