<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/03020
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 23, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:03020

Full Text


4uj5P A"rS 1116


QOINZE CENTIMES


Vondredi 23 Novembre J917,


to lVois
ftro ) loin



ftoll WASu


- ol jjwp- ., -


C6ment-MA GLOIRE
DIRECT UR
A'BOMNEMR.AT!
PORT AU PRINCE


Choses Americaines


SOUVENIR DE WASHINGTON


LE DEPAIITEMENT I)'ETAT


l'aurai fiii iron article sur le chitec ure tres import inte, cla
Department d'E'at quand j'aurai do pir plusieurs immdiratement apt
quot consistent essentiellement le Capitole. Si structure est un n
Sattributions du Secretaire d Etat. lnge de pierres detaile et de gran
|et 1'd ti :e a une longueur total
Ce hiut tfnctionnaire, versoianmg 450 pieds sur 25) de lirge. La faca
plus eminent du Gouvernemenit l't done sur la iteine rue ; elle e
ks Etats-Unis apr&s le President dc encadr6e de maijestueuses co!ronn
bRepublique, est charge, sous la ioaiques itnitant celies du temple
iuction de celui-ci, d'eftretenir les M.nerve A Atheies ; les autres fij
rations tant avec les chili de mis- des nord. oust et sud so it carac'
ins et les consuls americains A rises pir des portiques con.i:ttu
Itranger qu'avecceux acci6dats par par des colonne. semb'ables.
is ditterentes nations aupre; du L'aspect niaje.tueuxdad monument
pavernement des Etats-Uais C'est justsfie les icgreis biela sou:'enrt ex
jlai que revient encore la charge primns que l'architelte, Rob rt NI11
fentamer et de coaduire les n6go- n'eCit pas trouv6 le mnyen de situ
nations, de quelque caractire que ce ur tel 6difice au milieu 'e tait d
Vit, ressortissant aux :ffaires etran- parcs demesur&s que Washingto
iresdes Etats Unis. compete dans son enceinte, au lie
U est aussi l'interm6diaire qualifiO de l'avoir enfoa, sur ua chimin d
tre le President de la R6publiq-e passage d6nud de beauty et de di
Ie gouvernement paraculier de g-ite Mais on rapporte que le Pr&
!acun des Elatsde l'Union l.a enlt i sident Iack;on, impaitenLt des d lai
igarde du grand sceau des h'ats- A n'en plus tinir qu'oa matta t
Ums don't il se sert pour le coatre- chaisir un errain convenable, frapp
mg et la confirmauon de toutes un martin cet emplacement de b
is proclamations de FEx6:utit., des canine et comminda peremptoire
ammissions de tous genre, tt pour m.int: a Vous le construirez IA,
i ratification des actes se rapportant L'impression g6ierale que fn
l'extradition des fugitifs. naiLre tout d'abord I aspect de l'6di
Le S.cr6taire d Etit a la girle des tc;.: est celle d'une soliditt et dutl
aits passes avec les gouvernements s&curit6 A toute epreuve : et il n en
gers et de toutes les lois des saurait etre autrement, si on veu
ts-Uais. II emet et kgilise les bien penser que, outre cet:e consi
passports, et les exequ tur A accor. deration que les 20O chambres don
r aux consuls etranglrs dans les se compose cliaque etige sont con
ta-Unis sont dlivres par son of- tinuellement le centre d-une activity
11 fait la publication de toutes proligieuse et varime, mais encore
ilos et resolutions du Congres, que la Tresorerie est avant tout un
amendments A la Constitution e ablissement tinancier et comme te
sdes proclamations d'admission des digne du plus haut int rlt.
veaux Etats dans I'Union. k'our bien dtudier les operations
En raison de ces prArogt;ives s varies don't le service de Titsoreri
E reason de ces prrogaivei est le s e udrai
portantes et si 6lev6es, le Secr6- aouvoir visiter les s eeous suivan
re d'Etat occupe le premier rang pouvoir isiter les serious suivan-
i les membres du Cabinet. tes
ani les members du Cabinet. d impression, log. d'ailleurs dans un
aui dit que l'imposant monument autre edilice ; 2 la division dite de
i'Avenue Pennsylvania et de la l'E:niision, 30 celle de la Relection;
nme rue est commun aux otti.es 4. le caveau alfect6 aux tonds en
WDpattement d Etat, du Secretaire obligations, en or et en argent ; 5,
ia Guerre etde celui de la Mirine. enfin les appartements de la Caisse.
lieu de suivre cependant cet or-. Cette derniere parties est celle qut
danis la description des services t le plus A la porte du public et
blics amricains, je suivrai de elle peut G ae visitee sans permission
rence celui de la preeminence sp&ciale et An'importe quell moment,
abordant ce qui a treat au service entire 9 heures du main et 2 heures
Tresorerie, don't le Scretaire, Ide l'ap6s-midi. Les autres sections
fai dkjl dit, est dans le gouverne- don't je viens de parler peuvent aussi
Wtamricain le personnage qui re visitLespar rendez vousconvenusa
t apres le Secretaire d Etat. 1-avance entire ix heures et midi et
frie eL l eSecrrlaire de la Triorerie entire 1 here et deux.
Nous commencerons notre des-

monument de la Tr6sorerie est cription par la Caisse ( th.- ash
I0ars l'Avenue Pennsylvania, Room).
sar la ij6me rue. It est d'ar- MAURICE
III


re, Auglais f,-mnt Repr4sentatiof
w 000prisonltiei'82oj


PA CABLE


NDPRs 21.- L'offensive anglai
il a dt6 question dana le
Unique d aujourd'hui, a eu lieu
tront de St Quentin,
144oupes britanniques se sont
d'un materiel de guerre
le, et ont fait plus de


Spulaire


Le public se rappellera avec plai-
sir que c'est ce sotr la grande repr6-
sen ation populaire otterte par le
Cind-Variets.
Nous avons sous les yeux le beau
programme qui sera execute et oi
l'on ne voit que des films iotires-
sants.
II1 y aura done foule ce soir sur la
olace du Champ de Mars.


L8 OiY0Wi Que faisoais-nous ?
-4W-A

\J.ii, lete N, Nov.,u1.,c ,9'-. tiendront qnand le cafe faute d'au-
Sh tires debouches, commencera A y
Mon h, I)it.:c, allluer de toutes par ts? Co sera la
-- CoteC t,,..It bon citovcn, U s1tu.1 tinI .tua!ic ruie a brief de lai doe no-e pays,
Le cAI' noalO, a arnnnn-6 qaa P I 1e n1ltc; JC l Ii.'t: J .cC.' Ut '. Im.i\ri- rOUtes ses re-sources reposant sur
DocteurC r .lcc a Ol. Ia \ .1 .. c:"t I.'; J Io i ses exportations de caf6.
Prmnilier mnilr-1 Pe 1 aede)depte de for C.t en pcn,:nt qu, chacn,. a pour oir L'expottation devenatimpossible,
imer lo nouveau Cabinet. a.ippotcr > ca. n,-1 .1 ..iint comm,,.., q'pel sOra le sort de notre imnporta-
eI uc jc a vicun unlCUindt son. i,nc:rc lsc nit vcnt i tom ? l i Elil selra rduito a ba plus
's Nous v o~vo am nore dro is non v.nm l'.tt ui:on ,Ic nos dCiAicatii. cs m simple expression, et le gouveiue-
_ vpinux mins res, Air St6pl)ien I'iClI,)t) n U c:1i.Jdct a.trc:nciunt : cire nieux c-a ont lui-mOi ne aura peine asubsister,
i, eli ('01111mu etl I3la fti o l i aI f a ,Ct d-c t ui c,, p U Uio:lpkt. ltt, po l 'roii i'
i. ien co en Hi on a c nt ones ses recettes provenant de ces
de "i I st.e do, la ItpubIhq i n a r ;ais Ic n con ,ccr.i, iw.n hei,-, sIils poit- dueux so11cCOs.... co sera la faillite,
d et ona il a leissO un boi sOUVellir. v.lunt cr ir dc point dle Jdc.: .i notre ricK\C- Sals phrases .
d 111.t ni Ad ct ;n I .~ i l .1.i o iour, tcilt nieiiT ll faudra- i fare?
St NI r I Dr Cl in -n'oai, Ic v'ttran r'"c ,:. d ,, .tin ,. ue faudra-t-il fa ?
es re M Dr Cl eInCaI, 1(' v t rn I IttioIn. eC A Notre pays c etsentiellement agri-
es repi)iblica,, I u I de-s lad'er. d(I p,,c .c I cole *, n a-t-il vraiment pas d autres
de .riaIee 1to I pxtl'I aucio, tn a- LN 'I" oiOLiiEr leEsou'essources a nous fournir pour nous
I- capta t le pouvoir aun moment criti lirer d einbarras? Cihacun pale A
- uie oint Fraiane vent towut re:n-'l t'e a situation 6t 'oo:ninue de notre l'eonvi de notre belle production agri-
es en ordie, done u:me imnp,) Ltace, pays devient d, pilus en plus alar cole de ces deux dernieres anueos,-
capi'ate a' Ca lbinet qui il a torinm. ante, a; tfur t La ietmre do la pro due ein grande Fartie et plutot aux
n Le nouveau AL-binet est appel a loilation it ,',a io'rrle mlondia!e aIa bienlaisaintes pluies que nous avons
faire renaitre 1 eslp4rance d u(I pou Iplluelle nous as-is'ons. Tous les eues, n'en deplaise a ceux qui
p e (q a consent Ioeroi.uUtiennt depuis autri's pysp il tno:.ile, en vue d'at- I autribuent aux mnembreux bras sous-
pits is .ie trois a'mties, les plus lourds teLnimr pour liuris -,a ionaux les ef- traits aIu miimtarisine et returns A
er s itraili:es qtuexIge ceLte g*i-rre leos doiatrl'tx l e c,tte giuere tu- Ia terre, car ces bras sont plutOt et
Ie cruklle dtcthaiae contre son ,.pj dient et preni tit los tmosureo les' tra-m il'enteiclir Cuba et la Ilepubli-
n pendanice. plus propres a atnti'liorer les condi ique i )omiinicaine...!
u Le I3le rier tirirmistre Clemonceau lions aniorina.es de la vie publ!qile Q(ue taisons-nous de nos abondants
Le est enc.)re alerte, inalgce ses 77; ans. et surtoit en vue de pr[venir nte products alimentaires? L s s'en vont
i- i est n en Vt:1n1ee au tiios do ag ;ravatioun Ide la nmii-A're generale ii L Cuba oft its sont vendus des
- Septeimbre 1811. It est In 1 *-I er en result I. s jouirIaux nous reii- lrox renmunerateurs, it est vrai, mais
s reco.nu de la anch- radic ti. Lk- st ianent ass.z tsutr co ique loit dans Cuba qui a Irohib6 la sortie do ses
A Dr tleinenceau a ete successivemnoit ,. sens. le lsril, t'Argentine le proluits, que nous envoie-t-elle en
tnaire du I,8 arrondissemien do l''publ;iues da Centre Amiaarique lretour? Prend-elle no.re cat6?...
a Paris, depute, 06natcp.-r et Prts'dent C:ub, etc, et seuls, nouis restons le s Chine tiies products: notre Inals.
a du Conseil d'- Ministres, depuis bras c.roises, a rous lainenter sur' otre iZ, note manioc, nos patates,
press de i)J ans. 11 a beaucoup voyage notre somt actnel et celui, inaevitab'e,:nos pois sees, notre gouvernement
durant so't exii souta le second emi- Ialas! qui peuL nous eltr reserve ine pourrait-il pas s entendre avec le
t pire en, France et pendant los lotsics dans I aveuir. gouvernement francois pour les ex-
quo i l-is-ialetlt ses ftoc'io ins pI,- Nous voo:ons bien supposed que epedier en France, o 1 tout produit
e litiques. 11 a vecu quatre amnies aux notrd gouve:'iiunmeit travaille a ce alitnentaire est tortement detnande,
nl E-ais-Uu's d'Aminrque et t long troublaut et an)issnt probleme: (1noyen1nant quo les bateaux trancais
t temps en Angleterre. mais cependant nous n- nous aper qum viendraient les prendre, charge-
En 1911 le D,- Cletnenceau a fitL cevons pis encore du rfesultat de laient en inmtne teimps les deux tiers
une exoursion de plus de troi- oits ces travaux, nous n'en entendons le-i trois quarts de leur tonnage t i
t dans 1 Atnieque du Suad: au.Uresil inmoe pas pat ler. ate, cotnuu n ela se pratique plus
o en Atge~tine et dans la e11publique Est-ce a Lii'miiative privde qujl uu moins avec les Etats-Uns pour
de I'Uruguay. II a decrit dons ses appartiont de rien entreprendre da is les munitions.
e relations da ce dernier voyage le ce s'ns? Nous ne le croyons pas, car Ea plus do ces products dejA
i brilliant avenir economique et social ses ell'otts seraient vite vours a l'mi mentionnes, ne pouvons-nous pas
1 des contrees anmericanie,, oat, dit-il succes. Cependant si quelqaes sug otlnlrde lalcooldu sirop biut que les
note infatuatiou n'admet pas vo- gestions timises dans le but de so- Usines ftancaises convertiraient en
s loutters que nous ayouns quelque couer notre torpeur inexplhque, sucre, des ,raines de colon don't elles
e chose a apprendre des jeanes so- peuvent provotuer le movement extraieraietit doe 'huile comestible.
t cites do;ut it nous arrive de parier qui nous sauvera, pourquoi ne pas VoiL-on dci lo inouvement agri-
avec trop de detachanent. Nous ne les soumettre au jugemint de tous? cole et industrial qu une telle me.
saurionms ier puurtant que leur ten- Le rest appa'tient au gouverne- sure produirait dans to pays, I'acti-
ttuive soit belle e qu elle saclidmine nemen', seul apte a trailer avec les Vit intense qui en resulteraih? Tou-
d'un pas resolu vers le succes.. puissances etraigeres et aentrepren- tes les terres seraient nases e
La tongue carramre du Dr Glemten- dre des d6matches offrant quelques valeur comtnMe par enchantement. les
ceau, ses talents o0-atoires et d'ecr.i chances de sucets. vieux moulins a Cnnes so remtt-
vain joints a son caractere de re- Nous voici en presence d'une ti3 ttratmnt L turner et ces cannes quo
publicain austere lui out value des forte recolte de cafe; mais quel patli tloi donne aux bestiaux faute de
son d6out en potitique le renom d un pouvons-nous en tirer, en I absence touvoir les u iliser autretnent dans
i citoyen trangais emineut. de bateaux pour la faire aboutir dans cetaitis centres of les Usines font
Les documents venus des Etats lea centres de consommation? Le detaut,- produiraient du beau siro
Unis ont reveled les transactions se.- commercant qui ach6te cette denire, qud srait vitodveatdu un prix r
Scrt6s de l'espiounage alleinaud dans est obligO de l'emrnag-. isEr; mais tnunreateur-
ce pays et alleuis. 11s eclaireot quand il ne pourra pas renouveler u
aussi des ev6nements que le public ses moyens d'achat, torce lui sera Et la quantity de vieux cuivre e
ea g6neial a connu, mais dont de so retire du inarch6, et ce sera de vieux for qui gisent dans toua les
i 1'enchaleiment n'apparaissaiL pas au le cas de la plupart de nos exporta- coins do nos ports et de nos villes,
i grand jour dans le moment. Au- teurs. eux qui possedent de forts n y en aurait-il pas do quoi charger
jourd'hui toute la trame et la chline capitaui resteroat souls sur la des navires? (.a on en donne seuiu-
sont demales. birche, front alors la loi et il s'en inent Ie signal et on verra les quan-
Le k'r6sident Wilson est r6solu a suivra na urellement I'avilissement titles qui do toutes parts, aboutirajent
briser les hils de toutes ces machi- des prix. A nos quais d'embirquement.
natiods pe tides, en communiquaut Nous avons bien les bAteaux de la It y a doac beaucoup & faire et
aux Allies les papers saaisi aux Compagnie Gendrale Transailantique des r6sultats certain & obtenir;
Etats-Unis et qui lea interessent. qui nous visitent encore de temps a qu'on s'y mette done sana retard, et.
Dana un message, it a proclaml : autre, mais ce qu'ils peuvent prendre nous sauverons notre recolte de caf6
.Qu it faut que le monde ait la garan- par mois, et leurs voyages no sont et celle de colon qui so pr6sentera
tie n, cessaire pour coasolader ia D&. pas riguliers. n'arrivera jamais a bientit et le travail a instailera dans
mocratte. E ces peu de msts, le alleger notre stock. LI nous rest notre pays. EC tous, nous en bn66.
President Wilson a r6sumi qu Il encore le march am6ricain de New- ticierons, le gouvernement tout 1e
faut briser le moteur du conflict ac- York; mais combLeo y est c6td notre premier, qui verra ses recettes groa-
tuel, entire I'autociatie et la demo- caf6? Or P. 9, pour leas pierrds et or air doe LOutes lea favons, Et n ou-
cratie. 10, pour lea tri6s actueaiement. D6- blions pas qu'en meWne temps, nous
duiaez-en lea droits de sortie et lea trouverona occasion de fournir uiA
Le monde enter peut avoir con- frais; qu'en restera-t-il pour le ven.Jconcours a la France, don't le seul.
fiance en ces deux apI re a abiles deur' peine or 4.50 pour les dpier- nom faui vibrer ious lea cceurs hal.
Pr6aidena Wilson et le Dr Chnen. rds soit G. 22 50, mettant les nature Uiens, & la France dont lea souifran-.
['rcdeanr W ilson e beDrd CLjn -plus baa encore. A conibien faudra, ces nous ,rnauvent. mais le courasgt
cean. tas guideront heuroas py ettiI acheter e. caft du producter? et la lire resistance nous tranupor-
leurs all s a bteesesn ttes losuga- oe i des or 4.a50 ii fau-t reirer- se tent d'uue reapectueuse admiration.
une tonue x et I union des btu61ie que doit rapporter tout la vie, la fortune, sinon lainco "e
people. civilieS. ,travail rdgulier, que reatera-.t il...? Et s'olire a nousa mais dana ous te
J RCqu noum garantit que lea prix c6 es cas, la miaore bannie do nos to yer
1. R. CHENET en ce moront A Nw-York 9- main- L-occaion eas o'elq ne nlu tournoni


REDACTION ADMINISTRATION
411gle do@ Russ F(..'u &.AmdricaiDW

Lot ammnces ccm51reflek:
A 'PGS~r-AV-t31mcz:auz bureau daJewral.
a PAnts: cbC5 L.Mayeuce & Cie V, ae Trms
ALomexsS: chez .L. Mayen=e & COP 5. Io21#21
Ludgate Hi!
4 aw-Yoau Universal Publicity Campamy 4j 'W"i

Lee manaascrits isserds n cn as toutaga si ridai
AdICx%#iwtE1S & JWsRtSQMSPayablUS d'aax,S,


DEPARTEMENTS


ETRANGTR


G, 2.00
* 5.00

G 2..20
6.00

G ".o:2


I FORT-U-PRINCE ( flHati j


J


Quotidien


-in m wam -- --- -- -- -- --- -- --- --- - -- -- ---




L E: WaI


La National

Du 10 Novembre 1917.
DECLARATION
Par
Mr L. MOSQUERA.
Par devant Louis Henry Hlogarth et
son coll6gue,notairesa Port au-Prince,
soussign6s.
A compare : Monsieur L.Mosque"
ra. demeurant en cette ville, domici'
lid A New York (U. S A.). assist de
Me Seymour Pradel, avocat, son
conseil. agissant au nom et come
president du conseil d'administration
da la LA NATIONALE. soci6tt ano
nyme ayant son siege social et son
principal tahblissement A Port-au-
Prince.
Lequel. en vue d'dtablir l'identit6
de ses products, dviter ainsi toute
miprise A sea clients et de poivoir
poursuivre les con'reftaons q ie le
succ4s ne manquera pas de subciter,
a d6clar6 par ces presentes ;
Que la adop :.
1 Pour marque de fabrique de ses
cigar-s, cigar-ttes, tabacs a lfuliir, A
priser et A mitclier, les Atnmes do la
Ui6publique d'Haili. pr-ctdees d uiwe
susci option ainsi libellee et dispusee:
LA NATIONAL
Socidte Anonynme
et suevies de cette design ion
Grande Fabrique de Ciqarettes
ala Caire et Tabacs a fumner
V'or.-au-Prince ( Haiti )
2. Et pour distinguer special
meant deux de sea citations en ciga-
rettes les noms suivants :
Princesses Cigarettes
Nationales Cigarettes
Que tout paquet ou oilt-s de ses
produits, porter sur un clt6 la
inarqae do fabtique sus-indiquee et
au c6t' oppose, le nom do I article
v contenu ;
QuO toute merchandise livrp a i la
eontsonmwation au noin do LA NATIO-
NALE sans Cette marque de fabiique
et le not asp;jial qu'elle doit potter
sera conside6de commie conttLetaon
et I auteur de la contrefCon sera
pouisuivie en justice.
Dont acte : Fait et pasted a Port-
au-Prince, en etude, ce jour dix
Novembre nuil nauf cent uix sept,
an I1lie de l'Independance.
Apres lec ure, le comparant et son
assistant ont sign avec nous no-
taire.
;Un reuvoi en .narge, bon. Ainsi
sign : L. MOSQ UERA, president du
Constil d'Adtnituitutiiton de la, Nj-
tionale a, Seymour Pradel, C. to-
semond,notaireetH.llogatth,no aire,
ce dernier, depositaire de la minute
au bas de laquelle est ecrit .
a Enortgisatru Port-au-Prince, le
dix Nov*lnbre mil neufcent dix sept,
folio 513/514,, I Cae 8161 du re
gistre G. No. 4 des aces civils
Percu; Jroit lixt! vingt cinq cen times
Le Dimecteur pri(wipal de I'lFnregis
trement (Signe) Emt. labriel Augus
tin.


Prem k~re
expddition


Collationne
H. IHUGARTIf
notaite.


Au Ierquet de St-Marc
C'est M. Auguste Douyon, avocat,
qui vient d'etre appel6 par S. E. le
President d'Haiti, A diriger le Par-
quet de S'-Marc.
Le nouveau Commissaire du
Gouvernement pr6s le Tribunal civil
de St-Marc reprdsen ait le pays ii
Anvers, il n'y a pas longtemps.
Tous nos compliments.


Conference
La Cont&rence de Mr Price Mars
sur les responsabilit6s de l'Elite se
fera lundi soir A Parisiana, A 6 hs.
Nous convions Los lecteurs A y
aller en foule-

Compagnie Nationale
des Chemins de fer
d'Haiti.
11 y aura le dimanche 25 du cou-
irnt u train special pour St Marc et
les stations intermediaires aux con
editions ordinaires de prixetd'horaire
des trains d excursion.
Port-au-Piince le 22 Novembre
1917

pas le do& on alors, attendons-nous
A voir somroerpiteusementdansune
-coupable inertie une jeune nation qui
peut encore employer sonu nergie A
so reliever par le travail, au lieu de
laconsacrer iendurer lea souffrances
*et I'homilia: ion don't elle eestabreuv~e.
Plus d'illusions, plus de phrases,
,de Faction, et de Yaction saine et
Viviflante I*ll
UN PATRIOTS INQUIET


F'aits Diver WIF. A. IVismamnn'La Uuerre et reen'
(laison hollandaise) que la guearre
RENSEIGNEMENTS RL/E DU QUAJ-- 4
METEO OIOLOGIQUE3 Port-au-Prince
Achais de Caf6 ( trii on tel
OBSERVATOIRE Aquel PCARIs 2.- La Charmbre da D-4.I
DU qul putAs a donn6 ce soir tin vote dtie
DL' t. '_. confiance A Mr Clamnenceau, le noei
SKMINAIRE COLLAGE yveau premier ministry, par 418 voix
SAINT-MARTIAL de six tnois pour prcinver la cession coitre OZ5.
Jeudi 22 Nuvembrei917 don't il faith etat pour so dre libe1(. e voto fllt donn4 A la suite de la4
Nouvelle corpoeition. leciute de la decla action mit itteiiel-
Baromitre 700 2 Pouilh, Acloque, PVerpignan. Ile du nouveau Cabih et. Mr Cl~tmen-
minimum 213 Jugemett rendu : 1ceau r6clame 1'uniftO absolue do la
Celui qui ordonne le partage' Inalion : plus de champagne paciti.te,
Temprature d on immeuble sis A Lalue Avenue dit-il, plus d'intrigues allermandea.: la
maximum 293 John Btown ) inclus entire Rosa Di. guerte et ricn quo la guerre!.
maximum 29 3 manche et consorts et Ciceton Di- Au Sduat, le document fut lu par
Moyenne diurne 23.6' manche.' Mr Louis Mail; ia declaration est la
'Autre composition. suivante: aNous avons accept les
Ciel tres nuageux et couvert 1'a- Olds L ger, Pouilh, Perpignand. r6nes du Gouveinement en vue de
pr6s-midi. Jugements rendus : poursuivre la guerre avec un redou-
Pluie A 2h o30m. Celui qui rejette la demand element d efforts et pour une meil-
Pluviomtile 2. 4 m. m. sollicitee par les sieur et dame Ni leuie api location de toutes ijos ener
Barom6tre constant. colas Dubuisson et Marie Altagrace gles
Dubuisson. ... Jamais la France na senti.
I. SCHERER Celui qui homologue la ddlibd-jaussi claiiement le besoin de vivreo
ration do conseil de famille des et de se developper daus I'iee de
A I'Ecole i\Norile miners A. Dlanc. Ia force, mise au service de la cons
Les examens pour l'obtention du Celui qui ordonne le partagq science humaine. dans la ts-olution
ceit ficat de fin d etudes A I'E:ole des succession et coiniunaut6 des de promoivoir piogressivetent Id
Notinale ont eu lieu ces jours der- 6ooux Callsthenles. droit aussi bien partli lea individus
s eu ere le reeves Celul qu holinologue la ddlil)- qu'entra lea peuplts ctpablcs d'e-
tiers y et, entre es 6preuves ration du couseil oe famille des m p1ablir leurs hlbettes. Faire que cette
crimes et examenn oral, un long in- neurs N. Cantve. justice puisse prevaloir, tel est le
tevalle que personnel ne pouvait Ie Alaires entendues: inot d'ordre de deloas nus Gouverne-
s'expliquer. Enfin les 6preuves orales Leq heri'.iers Pascal E ie contre ments depuis le c miuenceument de
commences le mercredi 21 Novem- la Vve t'escal Elie (en continuation)'la guet re.
bre courat t. se sont achev6es hier. BIariento et Boissoin centre lat ... Tout pcur la France baignie
Les trois candidates qui s'etaient hrtiiers de Alexu6ne N. Alexis et de saug daas sa glotre; tout pour,
prbsent&es A cette session extraordi- Ed. Dupuy. I 'exallauon du di uit triumphant! |
naire, ont i6ussi avec succ6s.Ce son: Jugement rendu : L'unique et simple devoir ei, de.
Mesdemoiselles Fernande Pitrre, Celui qui iomologue la ddlib6- ettinir terme aux cOtts du so!dat,
Fortuna Augustinet Marie Gabrielle ration du conseil de famille des de vivre, do soutlnr et de e balt zo
tt drnr na ubi queurs t. Prophte. avec lui, de repudr tt ce qui
Cette dermere n-a subi que les Audience corectionelle du n'tst pas la Patrie!
epreuves orales, car elle avait reuss i uoret A l1-cii depuis le mois de Juillet de Le tribunal prtnd aitge A 10 hres d'itre uniquenent Fra i a s, oe avec
ceite annee, mais n'avait pas pu se pr( cises du mat'l sous la pIwsidence oiguell ptuclamer quo ctla nous
presenter alors [our Pexamen oral. du juge 11. Boihomme, ayatrt comn- suttiot.
Nos compliments aux laureates. mie a-spsseuis les juge 'liomasi "loutes les nations civiliseas sont
Pietre Phtlippe t-t le supplant Lu eniagees dans la minle lutte contite
Cilliema-Parisiania cien, en presence du S..bs itut T. le devetuppenenit nmoerne de I an
A la representation de dimanche, Agtiant. tique barbaric; coutre cela, avec
il sera donn le grand i'm histori- AITAires entendues: tous nos bons Alies, rious somuies
Ssera onn le gran m iston- un roc ineb.anlable, un retnpat t in-
que : a Marc-Antoine et Cleopatre Minist&re public contre MWrilus t'ran ihisiabie.s
Nous ne ieparlerons pas de ce Dieu-Maitre, inculpe de vol d une
film qui eut. derntmrement, le plu dinde et divers objets au prejudice -- --
formidable des succes. lede Mine Taylor. .
Lnorie gduerale G. 2. B.Icon G. 3. Le substitut Agnant a conclu A la icot 8oo aunes :heck 283oo aunes
condsnination du prevenu A deux cabinet I.
Cilne--ridfs ans d'emprisoinement, aux terms! Draps de lit 26, duck 161 aunes
SLT-oin des ei r d, r des articles 32i et:330 du Code penal damages 81 aunes denims 40oo au-
a Loin des yeun pren s du cpeur *, et i la resti ution des objets voles. Lines. drill 32C aunes.
film dart italieen n trois parties a.- Ministere public centre Victoire, Etoupe o lives.
'laiop rice en 2 parties,- Pathe- Frd6eric Brown, inculp6e de vol au atupe- 5 o o.
lournal,- 14e episode du Masque prejudice do la noinm6e Altagrace Paitumeuie 3 douzaines
aux dents blanches tel est le ma- Tb16maque. Fruits au jus 22 douzaines,fanaux
gnwfique prcgramme qui sera execuie Les t6moins cites danscette affllaire 5 douzaines, toutts 6 douzjinas, fa-
a la sciree de dimanche et A laquelle n'ayant pas comparu, le tribunal a rine mail 8o livres, fruits sees 1 io
nous consei.lonsd'aller, tous ceux qui rendu un jugement les condamnant livres. fit A coudre 170 livres, froma-
ont le gost de l-Art et des belies & dix gourdes d'amende, aux terms ge 1339 lives, taience 4 colts., oun
choses de lartic e 139, Code inst. crime. tontaines jardin 2, teutre 31 aunes,
La continuation de l'affaire Josa-, Garnitures 2349 douzaines, giro-
Tibinnoal de PaIi section Nord phat Jospph, inculp6 de vol de bcuf fle 252 lives, goudion 9 bars,
Edouard Aug gu stin, Francis 1 au prejudice de Mercius Gerlin est gingas6251 aunei
ouard Augustin, ra re voyee a mardi prochainain auques
Frangois, pr venus de scandal pu- les temoins defaillants soient conu. arengs 294 barits, harergs saurs
blic suivi de voices de tait, sont traints par le minister public a se 88 caisses, hamejons jo.ooo, hA-
condamnis A l'amende. pr6sente.r a cet e audience., ches 3 douzaines, hune k&rosine
Tribunal de Paix secti on S ud Vu I heure avatc6e, le siege est lo6& gallons.
.- Jsiael E ie, pour vol de poules levd. lambon 100oo livres.
u priudice de Alexandre Brice est Nou ean Juge Lampe I, lavabo I, le Cire 432 liv,
acondamne A 6- mois d'emprisonne- M. Al,6 Celestin. suppleant-jpge lait douzaine. lacets 515 douzaines.
ment. au Tribunal de Paix section nord, Manitgue 76,6 levies, more'
-- Pour vol d'url fauna ait pr6iu- vient d dtre nommin Juge de Paix de 28.000 livres, macaroni 2324 livres
dice de M Etienane, Noel Pierre 'est Thomazeau. muscade 71 livres. mouchoirs 41 dz
condmane A 2 mois d-emprisonpe- 'Q'ast une just r6conpense des moulures oo00 pieds, mat7iiaux buss
ment. services rendus & la Magistrature 39 cotis, medicaments 7 colis.
Les nommas Rose Stenval g par Iancien juge sopleant. Nankinette 54959 aunes.
Fleuris Fleuriot sont condimnes i ouvelle 4 la wain O.eillers 12, o-gnous 149 livres,


1-amende pour scandal public. En
cas de noa pavement I mois d'em-
prisonnement.
-- Side Th616maque, pour avoir
laiss6 son cheval au Champ de Mars
est condamn6 A ['amende, i mois de
prison en cas de non paiement.
-Le tribunal a condamn6 Viluis
Romain rcidiviste, prdvena. de vol
de 8 chapeaux au prejudice de Mime
Elina Tileon, A 2 mois de prison.
-- Joseph Petit Pierre, prdvenu de
prem6ditation d'incendic chez Mr.
Chrismtus Ism6e, a 4th rKxpdi6 au
Paiquet.
--La nommee Marguerite Tosaphat


EF4T^E ELLES ,
I'u viens de chez ton lieute-
nant.
Oui ma chere, il m'a fait pas-
ser une revue de 4~tail.


Petite statistique

Principaux articles de -provenance
amnecaine arrives pour Pon-aa-
Prince par le steamer hollandais
NEt'TUNUS a
PORT-AU-PRINCE 644 TONNrS 37/1oo


pour avoir urine sur ia voice pubn- Automobile i, articles imaillks
que, est condamone A 1'amende ou xI9 colis, anis1a 33livres attache 44
A mois dpemprisonnement en cas grosses, allumettes $o grosses.
de non paiement. Beurre 210o livres, biscuits 1070
Tribunal civil livres, bonbons 22 hlivres, bretelles
Audience du 19 Novembre. 26 douzaines, bas 14 douzainese
Le tribunal prend siege A 10 hres blanc d'espague a barils, bimbelote
du main sous la prdsidence du juge rie i colis bizin 1123 aunes batist,
doyen 0L6s Leger ayant pour as- 3868 aunes, bazin 1123 aunes.
sesseurs le juge cAoque et le Couvertures 27. carpette x, che-
suppliant de juge cam iiaire, on iise ) 14 douzaiues, chaises i dou-
presence de Mr Justin Montas, mi' paine copnerves 1 douzaines cirage
nist6re public. I8. doupaines c;apeaux 12. douz
Jugement rendu: Icharrire' 76 dodzaines clous Pa24
Celoi qui condamme ChnstianI. e o6 ;-
itton & payer a H. Co t lives cacao 164 vres colic forte 2
montant d use obligation avec lea i.vres couleurs peintures 8677 IV.
, _r6. lMgauxet lui accord u "dsl coUlu3s peintures 6jo gallons ca.


pcreio lives
Papier emballage 4 frames, ponm-
mes de terre 5 barils, porpmes d-ar-
bre 16 barils, pompe t, pyjamas 6
peau x o; douzAunse puivie 639
livres, robinets 41 livres, riz 4164
livres,
Savon jS:oo lives. sel de table
joo livre.s, suif 460 livres, sorbeti re
I., soullers 16 douzaines, serviettes
143 dou-lines, siam $6836 aunes,
Tabac 11275 livre, i6tie 5924 liv.
tuyaux record 64 livres, 'oile A voile
531 aunes, tapis cir6. 35 aunes,
Velours i88 aunes, vis grosse,
verres A eau 88) douvaines, vinaigre
94 gallons, vernis So gallons.


Avis postal

L'Administration G6n rrale
Postes se fait le devoir de prevL
le public et le Commerce que
service de la recommendation p
l'ext6rieur a 6t6 transf6r6 de l'Et
superieur au rtz de-chauss6e du I
reau, come par le passe,
Les int6r6sses pourrort, par cc
sequent s'adreser aux guichet d
bas pour routes comnunicati(
relatives A la ddlivrance ou au dkj
des envois de tou e nature, A dei
nation ou jegus tant de lintdrij
que de 1 extirieur A 1 exception s
element des colis posiaux don't la
vraison se fera toujours en haut
Port-au-Prince, le 20o nov. 19


Contre
les douleurs
rhumatis.
males


ES douleurs rhumatismales me
doivent pas exister; suive2 1I
coneil d'un vieux docteur qui
jouissait d'une grande experience.
Le docteur Minard preacrivait le
Liniment Minard. et s'en servait
toujours en cas de souffrance, le.
sions inflammatoires, rhumatismes
articulaires et ces affreuses doleurs
de dos.
Nul autre remade ne saurait le
remplacer-il est infaillible, sOr, boo
march, propre, ne tache pas, ne
produit aucune inflammation.
Le Liniment Minard soulaIe d'une fac
merveilleuse. product son effet dansa e
affections products par des efforts rmanec
laires. en -as de lumbago. raided at i.
flammation des Jointes sciatique et rhuman.'
time. Se vend dans lea pharmacy et
pnncipaux magaminrs.
Minard's Liniment Mfg. Co.
Fr*minsha Mae.. ta.s U-n d'Awmim


LINIMENT

M INAR0D

Frauk J. MARTIN
Seul Representant pour Hait
139 Rue du Peuple 1
PoR T-A U PRINCE
.a --- --- --- -

Aux Femmines qui craignent I
Maternite. Enfants robustcs,
sains et forts




k.Z A










11 est prouvi qu'avec le
COMPOSE "MITCHELLA'
les douleurs de l'accouchement n
sont plus A craindre. 11 fait di
paraitre les malaises de la grossess
supprime les douleurs de i'accouch
ment, retablit promptement la femmi
exerce une grande action sur Ie
glandes mammaires, permettantit ai
4 la rnero de nourrir le nouvea;t-0
ft soulage les fcmmnes nervCiust
foibles, qui souffrent de menstruation
irregulieres ou douloureuses. N
continent aucune substance nulsib
iour la femnie enceinte, nu pour
utb6 qu'elle porte. Faites-en l't
)our vous en convaincre. N adm
pas d'iquivalont. Sans diet ai nCee
siti de garder le lit.
En vente dans toutes les pharmadi
et chez Veuve Edmond Maglo
86, Rue Ripublicaine 86.
Pour la vente ona ros. s'adresser
PAFAEL FLdREZ ,'..
Ve Avenus John ProwU.
Soul Agent pour HaTti de l'IOst
Medical du Dr. J. H. Dye, a
Buffalo N. Y.. E. U. A.


Maison Victor MangoneA


03 Rue du Magasin de lEt
VIENNENT D'ARRI ER:
Beurre francais d'Istgny de Bretel Frdres de Valognes.
Lait Nestl6 condensed tries frais, gros & detail.
Drag6es surfines assorties par livres: "Fidle, Berger
( Liqueurs, Nougat, Chocolat, fruits, legumes etc.)
Prunes onctueuses d'Ente de F. Fau par livres et bocaux.
Fil A coudre blanc dit Kaiser, Patricianet surbo- N" N e50
Judigo cylindre Guimet 240 et 120 en bites de 2.50 gramme.'
Cigafetlts Job: Ifavane, Havana supirieure, Mar ,andp..
Adressez vous 4 ia maisona Agence oci6t6 JobFeureW -
q.ot a!1-