<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02959
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 4, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02959

Full Text
QUINAZE CENTIMt&S


VNL i 'A S- mmbre1917


wjmug -8 r-1 *4wu


SUBATO I
LU RINC


b *


0


Los
I.0


2m
M.C


J


( laid 3


Quotidien


5ADACTION ADWINDT3&hUO
&ngle do@ MWASFdrqU A A~Igmbt

Lu a memesm"at repem:
A V. val-Awrammw ,huiemu mjuuu.
Pmus: cbsz L.MaymwA & CW m 3as T
&Louast: che L. -May A-C&o. uIt-aMost
Laftate.HU
U,*-Yomz Universal Publicltu Cpmmpen4S WGQ
14 th Umt
Log sansw~its lainft G, mm -rbf
Akw'uwxss & snw'ftuou payslses iawd


IETRANGERS en HAITI


ine Formidabl LePresiden Wilti


I DROIT DE PROPRIET' Oe!sivi e la 1ole8Poulificalei
PAR SANS FIL PAR CABLE
la suppression de toute autre, mais il ut aussi uPA SANSPARCABE
peu plus de modestie. lis craigient LoS>~;R-- U ie g, ritesq 12 oft n leo'NK I-r. 1,. co'nte' d Sdai. mi
o4 s&croulent tou- ensuite et ce n'est quuue cons6- sive alli&e. sur trois trontq,se p: pie nistri- d Ani.1-4erre, pt a pres.1nltt
SI Pologne renait. quence de cette premiere apprehen- en Italie Le giaral Cadorna pojs- an I'ap) IS noit la repolse du Pire-
des Paysans et des sion, qu'apris avoir vendu sa terre le cant par le pl-ae tu d! Blis zz i se rap.- i le0t \vlo' rapporte I' i presio,
iphre. dans I'aristocra- paysan ne soit tenu de travailler proch: instammjint de Trmeste sans 1)e l' '. ap. eJn quei de16appoi)li"to
.,glaiase un australien chez les nouveaux propri6taires pour aucun signe de ralentissement. Le rlere. I res d I'rsid'nt'le d ixamnero-
aralienne est gene- de salaires de famine., lls craig ent Autr ch ens,aprs p:usieurs j ir.; d'i- daies du la ti j)bt-iticalIe, a
5 contribuer A jeter enfir que des r&clamtions. diploma- nactiv t6 relative sar lestro s Xnglo- e dan te & t I dm' I
pKledernier bastion o6 tiques ne se pro iuisent pour d5 t rare is,reculent graduel.emrnt Lar- oblesse e do la dginrt de la rir
M les vieilles h iines, motifs si tutiles, de si sp6cieux pr6& illerie des allies a recommen:6 ses ponise du Pir'i. let et de la cour oi
Bihs,les sottes ran:unes, textes, que nous n'ayons le droit de bombardements avec une teile ia- ie 1i It lio est pe-w-o mellemtnoti te-
H*bauides Q I'on appelle nous utonner, de nous inJigner et tensitl que les troupes victorieuses mioig,, r. 1. t'a:e' ~wst sentii es
Spays I'homine blan-, de regretter notre gest!. \1 is la rai- se pruparent A livrer de v g ureuses Pt'ltW tie tI coiiitin Cati un, iM ii'toya-
iec ses capitaux et ses son que m-a donnee un vieux sige attaques. L'avance allemiane dins la ble de perlidva de lAIllet iigue
tKct:oanbes de iraviil. vaut la peine d':re rapportee: j- region de Fo lk ain a rco ue ,
biea-tre, ses idles de tiens A I'article 6 m'a-t'il a-vou. pa- turieuse auaque. LLavan6e que !e te;d 1.0 00, covulc 1 itist it la itr
sWim ouvert notre coeu%, ceque Particle 6 a.toujours exist&. mar&ch:l Mack:nsie dLrig.:at co re dpoels di ,P.l Wilson, ti l quo
aisualoi morale, A sa I y voyait la sauvgrde de ses les liga's moldavice:aes a complete- d na ,a s ,;. ax rei-t 'lt
Mdcuaelle superieure. droits, la girantie de sa ilbertk, le ment fail!i. ,laroi ii s '.t-', o li.l.s .1 a dow
d la suppression de I ar- palladium de notre independence. L_ ia ,o' s p a l oI de, i4. Ei
le ripondtis .. 11 est ais6 d empezher ppro. l r-'s .io d I >o.e tale .e p It.,P
times ancient cim ira- laccaparemen: des terres en n'auto- Po1ur sO iitise! ai lin md coin ,re'-d a Ja si gti.cl'on
aieas protesseurs aux- risant ia vente que par portion de l e ail- d s. parole- du tPredktiLfL \\il-ma.
pVUsoogersansemotioui cent carreaux au plus-- Toussaint
uCIs je lie peux aioir Louverturedelendait d ach.ter moins PAR CABLE Jus"'1 i-i' Ii oInenLl'1i, otie devoir
inetion puitsque, fux, de ciquante carreaux. A.~n.-rg ul. l l1.- 0 1 vient i 1 r,- es l e jLde tie I-o t bi" d t, 1S
im eue contre ,noi. ls Pour viter I-exploitation du pay- cevor la nuve:Lvle que le[A e 'e dai ts. Ue tfijbl tes-c, neaI ue
waire apprs que l'homn- san. dans un article precedent je pear lexpo station di L et doe la ia.-ata lo, i t tne.n, d. ntoas ds
hklout un Dieu pour demandais I application de certaines, mrllL dti cl ,'gs Sl' it 2. niy IeS tia L:rcs de la civilisat.u a.
lois so.;iales en xigueur deputsidaus ile- po, ts aJcaii CaSis out IL"d
souvenir de ces it1- longtemps en d'autres pays. Les refus's I.e cjiaxntnuiication, oliineule w- ---.-**- .
ns qu'cn France o0 rappeler c'est prouver nos ann6esl aa a:umonce aux autorn.e.s I I iicipa
Iigrand nom- Humri- de retard. lois sur les retraites oa- lea en explia tant le-' derimi:es a1 7. 4I sOtt0t.erS
i tiles d6velopper t et vrieres, les accidents de trava'l, le ducti >ns de nation de pain t t teco.n
mtlience, elles deve- travail des ,inmes et des entants inandaut vivemuznt I'coio.ue. .
ntint le ceeur. Les tt:, etc. Q(aart A argument des r6- s Coinimanu t u d.t* t PNjus sa-
Ipfur bien prouver que clamations aiplomaniques, il n'a pouons plus cou pter aur 'linpor-
*ibtessentielestla con- plus aucune valeu": 1-cre de, revo- action d AueriAue de cjedales urur l.,inpo-S r. I.0 inistr, dl la
Ilhomme et que nen de lutions est close. la fabric ito t du pAIm et i( Ie nous guerreh' annoiice i- diranit les op -
Ial'homme ne saurait Reste ce que m'a dit mon vieux devoiis clierclier a nous cjn ester ration-s dun io 4 'A.\on0i, lts arinces
idifftrents. Le deanier compere. le tiens A Particle 6 car de ce qui se trove ici.. anglaiss ont tait 7 27'.) plisonmers
.emantiquen'eait ilpas l*article 6 a toujpurs existed E:ait-ce Enu aison do cette situation. lF do:it 158 ollticieis.
lRoi-meme ? vrai ? Le micux tait d'y aller voir chli-ge de coinUnInicAtiot s etirOe le
Utia A mes compa- moi-mLme, et je pro.ms au vieux go ivere neut lilaadais et son m- -- -- -
Maefaut jamais hestter une rponse pour pits tard. je la lustre a Vaslihngton, dais le but
s ce que i'on croit lui rapport aujourra't- E le ne lui d'obteser des grams, a comi Oatemet Philadelphi cfaitl
-Les insults ?.. St servira pas qu'a lui tout seul" elle W\VAsiINro. ler.- Laccord pro- g seadgifcx it ses
du dans le Trusseau pourra aussi servir A d'autres. Eh l pose entry e le ;iuverneinent des Pays
Sides pierres c'est vous bien, compere, vous vous etiez trom- Bas e: I alimnitration des vivts aux soldalt
s*alirez. pe: i'article 6 n'a jamais existed qu-a- terms .luquel las cargaisois dJ be
t readre compete par vec de si nombreuses restricuons deteuue- d ns le ports sa rtuncains
objections qui pour- que c'cst bien le contraire de ce que aerateni autoiisees a aller en HolauR CABLE
'"IPea.oes, et j'ai mi- vous croyez qui est vra,: la posses- de sous ceittimes conditions, a e6 P.R CABLE
Pt larsuivi mon en- sion de I home blanc a touj )urs dsapprouve par llpos AdaLa vlle d
11.l01tes les classes de ete relionoue. Voila de qio i uter nIstraLIVCB atWd a# et cs project 'a- I'IIIAI)KLI'IIIA Ier. La yvile do
routes les classes de s, recoonue. Voila de quo u er que d'tre aba idjune 4comp c.einjnt. Plilade'phia a fait aujourd'hui ses
lks commeties gen ts, man lrommie. to La setminei derniere, record avait adieux a ses aoldti. I'rente ciliq
Ies peniles geos- Retenez, lui dis-je, le cri d 6torn- atL prepare aux terma s duqu-l eni- mille moinb:-e doe la rmilice de I'Etat
hf le people en ville nement que vous allitz pousser etI vwo 3 navies ci a'gCes de grains out detil d ti s les u-s e plus d un
h plane. accompagnez moi dans use rapide serata t autorisds a partit a condi imilio:i de peisauliies ass s-aie.: au
--f m i'"--escursioti A travers nos diffrenates tion qu une panire des vivret's seait Lilil.
11 oi-mame, constitution. abdlanUOnnee poar le aecou s aux I Ds adro,ilalnei ont decrit des cour
e des rfponses, Le vieux aspira une forte prise Beiges bs gracious is tout a itouw Je la Ia
k monteA cheval ~ remetire ti ses lnettes Cet accord n a pas ltd ter.tine it gie d.a march de parade.
caux paysans aLeur r son nez qui tremblait it ne salt cause de contre-propositicus sur la _
,SWt ble, puisqu is pas pourquo. mais enfia iil ne lit quantity d grains destAtee a Ia Bel-j-
tamble, puisqu' Is pas trp bien orquii ne les a t gaque. L' Expors Uoed a us6 i, ,
theesses. Ne vousv pas tros bdeux paril ne les a pslet de auictionner cut accord et a tat 'A/utOUr de la deiitN -
raisonneut tort voa t ous deux parts 6 mo lui de nouvelles pro)osiuiaun qui coin-
ters intort sant les difsnts articles 6 qui battent un decinargementides carga- 8 t Io& d A r MaAi i
cre1l dn intr talent les articles 12 au ;9 de nos ona actueiles et I elup.oi d nudavil'esd
lrend.a con- ditfirentes charges, et lui hachant la pour aller en Aua:re ie eL a Java
Silquante.Toutes tets A ch que preuve- Et voitA. chdrcher du ble et du sucre. PAR CABLE
Sti ta Oproskes comment meurt une legende I. .. Au retour, cea cargaiaon, seraient
cquao lrec raeons panrag6es entire lIs Etatb-UuIs et la PARIS ter. Les journal ix du soir
Ir sous quatre tred NfEMOis AUGUSTE rHolande. ie mimatre tiullaudais ua pravotent la reorganization du cabi
Sinds sur qui pad As approuv cpette propoasitiu.'ous net par suite de la d mission de Mri
fl meat et qui A SUI tesn ueutrea ont ele pieveuua qu au Malvy. ministre de I'intdrieur, M.
ion de I art. A SURE un approviaionneieut de vivies tie Jules S:teg, mani:tre de 1Instruction
ga- A s ortaramt des Etats-Unra d ici deux publique, a prisa Intdriinat en attend
"e tous h- .&- moist au muins. dant la nomination du successeur de
.. ..Mr Maliry.
Ploir Champagne Mercier -l r Malvy
ants uivant s. A vs de D part Dana s let re au Pr4sident du conV
at l'acca- PREMIERE MAROUE New- York et sti Mr Malvy do nte la raimdon de
~ At r acc I% Le ddpeches pour sNew-Yorket a d6miision par des sttaques de
Sbref dlai Conditions avantageuaes L'Europe, ( via St Marc et N- Y), press centre lui, 11 declare que le o
Oo alleoir vie .adrseer; 93 rw du Maga- parte 5 'Advance' seront ferme, silence qui li et impose par sa q
l b ote s de I'Ea. Monsieur Vieor amedi 8 courast d I heure rs futer pluseure accsations inexac b
/ wats OTr onved. prdCiss du maaM. Its et des calomutea de la campsgne r
1 If11 belle ga- uMiMpM Mrg flli Port-at Prance, It ) Se'. 117 Imoo e contre lua, r


:Poor saaegarftsr iez

Ierrloies ranpais

PAR CABLE
I' I T ,I I- I t. lo Irlial Ofiktie! [pIt-
bL. I,, deret obiganat tous lea
1ram.t*kI vsa iaii o I 13 tclarationl
tiats le d t~laa do :1 aiuis dos jropri6~-
tos vt int-1-its (ilfls ipusi1td-at cdaws
les cmaiI tn't' irettiios onu daieltsle
lert-t-iros occup&'s. C s di~ch'rationi;
i0 -stiL te!imcs sti'ictoinweit conil~dta
i liolles et t ie s-irot uttis~es title pour
k1eib's ti L)I~ o i~ctations idiplooma
aitples pour la sauvegarde da telica
pi unojlOOs..


DtC 6-4teiadent Ieni'

Ho'I 1. -i2jo1.4.1

o) 1t et~tt ll hi 10' te'S 11 )si ao is q'eulle4
mer 111 S 13V oedo la I.e'stt)Viz/a
et slit le Girso. ID autr-es prisuonieu.s
ont ete"Cal) urcs ait ii quo beaucout)
titII ib l letie do ae-i, y ~Inpris 9
[Ini rollL use. t t ., atortier i t!tj tiln
cli s I. .:- Ataquos elureinaes
oat t't- opuisst1i15is eli l iiIFerts
points.
Oanus la i't0-trio de StelVio, des (lei
Ltachltt'tIl rts tIA Ipiris ollt resoccupc. I0
)O~ife aViII'*'41Mua Vaat tu.' abandOnl
ij!e :!7 Atiat, A uri altitude de 25',,)
iitljotieitet capturut boute la gariuisoik
anti rchIi_-'ine.


Attenltiont !
Avalt 'out achat, visit,/. la Mlaiswoi
OLO"F'.Sf)N, LI'G S et Co o01 vous
trouverez a des prix avantageux led
at tcl- s suivaints :
Assittes. plats. bol, passes etc..
en tinail, iorcelaine .- Iaimnce.
Irides, eperons, chabraqiies etc..
IPeitures, crcchaets, clous divers,
tarraeres, peiles, piquois, houes,
pinces..
Cuivre par teuiles...
PR1tOVISION,. QUINCAILLERIl.E,
FERltLANTE:UclE.


Oni a iaold le germe
DI. LA
Paralyste Inlantile

P111AI ELPIIII. -- 0 i announce de
Phil dlphie que les laboratoires de
I h6pital juif de cette ville sont par-
venus A asoler le germe de la para-
lysie infantile. Leur d6couverte con-
firme les r6sultats obteous en 19tj
par 1 Institut R3cketel'er.


Ihtoses dela Guerre

PAR SANS FIL
4 S:ptembre 1917
WASHINGTON.- Les russes oat
vaqau6 Rigi. tes Allemands oz-
upent militairement cette grande
ille fortifize et la route qui mane A
?ktrograi leur es par constqiaeat.
uverte. Les autorites d ici d6clareat
ue la consequence inevitable de
ette situation sera le transfer, A
rtf dlai, du siege de la capitate
usse A Moscou, et s'atteadent A en
ecevoir I'avis official soas peu.


- N


--m EMO


_ __ _


I





LI MAfift


Lepeuplo americain a conlribu6 Rep is par la 6sr1etrerie
aux depenaes de fEdat. dorant 1an Les n'mm~s lobo Daditle,Ri hard
n6e budg6taire qui a p1ts tin Ie 13 Mon-ision .vades do 6a ptioo lor
u ptinaboquo jamais auparava nt.e tieC di^, 1^ rprisbir
b'apr, Ie rapport prdliminaire sou- a ed int repshier
mis au dpartement, par le Commis par a Geadarmeric.
saire Osborne, lea souscrptions in-1 Pour eies de ail
teneures a'616vent & P.o 8Jto3 00 'Tibiat lBn a t condamn. A 5
ce qui, compare anx souscripLiona
recueillies en 1915.1916, represcnte ours de prison.
une plus value de 252 dollars. t eis de prison
LoNDREs.- Hier, dans la nuit, Pour vol dedivers oblets, le nom
les troupes brit'anniqnes ont re- m6 Denlis Deniz a et6 condamn6
pouss6 une forte attaque alleman- par le tribunal A 6 mois de pi on.
de au sud ouest de Harvincourt. Le Surpris ea flagrant itlht
War Office announce que c'est la Elien Qtrismt a et6 condamne A
troisieme attaque qu'ont lancee lea imois de prison pour vol A main
allemands dans le but de cap urer armke.
lea positions avancees des anglais '
Toutea ces attaques ont t6 repous- Codamne A2 t eois de prise r
soes. Le tribunal vient de condamner
Quarante inille Juift combat aient le nomm6 Legrand Ocean A 2 mois
dans I'arame anglaise ; et tn mou- de prison pour vol d'argent.


Tromper L'Organisme
Pour Plaire au Palale
st c qu font c dupoue o pmo nnm q

prurnent des toniques alcoaolque quand en
re.Jibt ce que leuar organsnaebeain 'est

SL'EMULSION DE 'SCOTT

faux et4ulant de r


vement est sur pied pour Laftoma-i
teen d'une divisir i jurve sp cila- Condamn# poor vol Ainsi que vous le constatez. Mes- La pros drio8ptd r about A rien de valable Des steI
'uand cette division serait pilte on I touard 1hilipp. anrt6 par a sieurs. par la copie de l'tat qui & 'expenimentations agricoles -
l'enverrait en a'akstire coiniat'ie Gendarmerie souis inculpation d& vous sera remise. les dkpenses sont LMelle dePoiorlo-R co maintenues par le gouve.n.Bme,k
les Tuics vol. s'est entendu condainner par le porttes en b'oc pour chaque catego- conscils prat-ques y srt donsasi
A.S rTE:RDAM Lne depecihe de tribunal A 3 mois de prison. rie de travaux executes dans les d Sf- OTE -T "N un personnel com- in,, maii
IBerlin announce que le Kaiser a de- firente.- villes de la Republique. Ces Porto-Rico est presqu exclusive- vain.
cord de la Criux de Fer le )imte S smiaaire follige St Martial renseg ements ne pouvant pas suf- ment agricole. Eile imported touted Ma'gr cl-, la stu-tion coral
Von lIernttolt, -ancien ,1 bassadeur Le Sap&rieur du Petit-Siminaire fire pour I'ettblitsemzntdes Comptes ses commodcins taisant naturelle-I cale de Porto-Rico p. ut re a..
d'Allemaguie & \\aslhinilton. College a Ihonneur de pr6venir les du Dipartement. nous avons r:.la- ment, son plus grand commerce avec[ d"r come ties-bonne pttoutli
families que,A partir de la prochaine me des tiats detail s .li de pouvoir les Etats-Unis. En 1914 ses importa-, prAvoir que meme apm "i
rentre, le lPetit-S.minaire ne conser- v&rlier st les sommes depensees tions s tleviient A G. 29,927,274 et quand le commerce du mom II
era plus que les classes d Enseigie- pour une entreprise dtterminee cor- en 1916 elles atteignaient A P. 41,591, tier pourra reprendre son color 0
F a its Div ers ment secondaire, deruis la sixteme respoidaient au travail tourni et au 944 or. Tandis que le chiffre de ses mal,Vo-to-Rico conserveraeucole
inclusivement usqu'-a Philosophie. resultat obtenu. exportations passa en une seule bonne Fartie des avantages qu'
11 ne pourra admettre dans ces clas Mais ilt rous a 6ie impossible d'a- annte de 88 010 A 92 avec les E'ats- aura acquis Son commerce dt so
,RENMSETIGNEMENEIS ses que les tives qui ont co uple e- voir les dc:a Is. A lasu t= d'un hJtn- nais, avant dminut de plus d'un est probably meat assure pour el
METEOROLOGiIQU i mnent satlistit aux examens de pas- ge de correspondan:e .A ce sujet, le million de d )lArs avec les autres temps encore et quant A son caki
UBSELRVATOIIE sage, et se \oit tore de ne pas rece- Departement des Finances, en re- piys. ; trouvera stirement alors les d
DU voir les nouveaux lc.ves qui se pre ponce A no:re demand. nous a Cependant, Porto Rico ne produit 'h-s qui lui manquent A prseat
SEbIINAIRE COI.LGE sernteraient. seulement tr.Ansmis en cornmun- que quatre denr es principles: le "
AINT MAlIrTIA. La classes entartine, annex&e au ni-ation 1* une let'te du Cnet de sucre d'abord. puis le cafe, le tabac Le p aflistrat et
lundi :; Scit. 1917 Seminaire et contite aux Sxaus dt I O.cupation d&clarant qu it ne dis- et le co'on. Comme centre d-exploi-
Baiomttre 7f-62' S Joseph, est main enuecomme pr6- posait pis d un personnel sutfi-mnt tation sucriere.Porto-Rico doit 4tre n~a1 de Port-_u-PIa
i minimum 21.1 ctdemment; les enfants qui devaient pour la transcription en dJ'ait de classes en 5e I-gne, il tournit 5 0o/o Informe les contribuable--a
passer de cette classe en dixieme, ne ces com tes qui se trouvaient av.c de la production total du globe. tait pro:eder A un nouveau
Temperature seront p'us admis dans l'0tab!isse- p:c:e a lIappui daas Its bureau\ du Presque tout son sure eAt fbri- ment des maisons de la ville
ament. -ollecieur des D)ou-nes cu nous que dans de grandes usines centrales letties .a 'imp6t locatif sos la
Moyennemaximurt lPot-.iu-prince, Icr Septembre 1917 pourrions Ies consul:er; 2 une Ieire munies X'un outillage moderne et de tion de Monsieur Clement Co:
Moyenned durne --7.: du Collecteur des douanes avisantque cour:eux laboratoires, pour les ana- et les prie de fjurnir aux agtls
Ciel clair le iour et :ouvert la u tf s routes les pices ltaient dans ses bu- lyves chin ques. La plupa.t de ces la commune pr6poss Aice tm
On nous tait part del imort deMr reaux la disposition du Departe- usines tonctionnent encore A la va- tous les renseignements deat
nuit.le .i hcures 2o m marquant Il \s Amiss, su'vnaLe le 2 septem- ment qui pourrait les verlizr sur peur mais I electritization des mou- pourront avoir be.oin pour se
-.u Pluvioe re i. m an l bre. at heurede l-apres-midi. place, lins se pursuit graduellement. La la bonne ex6uuoa.
Barometre en hausse L[is tunerailles ont eu lieu hier C-est untravail qu l ne nous a pas main d-'uvre s'y paie un peu plus Elie Pierre Antoine ZmNen
apres-midi, i 1-lglise Weseltvenne. ett poss:b.e de ire entreprend e. chcr qu'ailleurs, des graves provo- Charles D).ille
1. SCHERER Nousnrwsentons aux parents eprou Si nous ne pouvions pasa\ur le qu6es ces temps derners ayant torc6 Edgird Moise 9
ves nos ives condoltances detail des competes, nous avous tenulle prix A monster. Miis itl ut l s at- Vicior Cas'el a
Contr6le des Dousnes L(s tu;t-i ailles de .tuIusaa a f-ire v6r.1ie, les travaux en'r(pris. tribuer i la nature du sol qui, par- Charles Caslia *
.e ,',aur fra.tca', *Caravelle oiI (deceCdIe ht"er a Lootle. o;ut Au mois d'Ocobce 1916. le De- tout sans exception, require's des 1'r-
vyant ta s loritcaux le 8 Aont eu lieu ce matllt en la iHasilique partement des liavaux Publics de tilisants artitiziels.
couly tast aniva a P'ort au-Pliince Note D)anme. mandi un rapport A son personnel Le cate vient en second lieu. S.L
I 't du Pmorte nois et a apIorn Co dolbtances a la faiille B ony. technique sur ies ditlerenis travaux production sub.t des variations dies Patlainl't, R.I.
pour les sports suivants Soixante et qui depuis plus d'une annae s-ex6- a ditrlrentes causes. Le marched n'en Steal ship Lh
une tonnes 'litl100 (it ;i" d. doina-, NouelleI la mIai ltalentdanstout le pays Les ingenieurs est pas brillant. S s principaux d6-
clianoises ainst i tt1e. ; l) n la cla* ,d dJe phiylosopliie. du Departement voyag&rent partout bouch-s sont Cuba tL l'Europe. Por- .
1'ort-au-l'rice -21 1 K PR4O,,Ii-LEA Dutes done l- dans la Rtpublique. Chacun d'eux to Rco nwa pas pu placer son caf6 Le vapeur Advance pM
Cap-Ilaititn 2-i -2 as,A qo lo pensez-vous, vu e sui- envoy un rapport ddtaill6 et sincere aux Eats Unis. ou on lui pritere le de St Marc le 8 Sep embre
(.onaives 1 2 l vt/ pas .' l -s travaux executes dans la region cate b.,silien. Le t6ee porto.-tcaine rant, prenant malle et frtt.
l'etit-Goatve a Le Mais, M. le profceseur, qu',l avai .isite. Tous ces rappoits est excellent mais elle ne peut sup- var.ce ne pourra pas pr
To'al ti* Tronnes Je pense, doic je suis. turent condenses par l>:nsisur Louis porter la concurrence avec celle du passages.
Ta 1. n .. --. ----- Roy Ingenieur en ch t du DWparte- J$rdsil. D'ailleurs, sa siveur 6tant in- Desormnais les passage
Le stearmer *Advance de la Pa- Les Travaiux Publies ment, en un rapport general pub'i6 connue aux Ecats L'ii-, les deman- rant voyager par les slea eS
nama Haila 2oad Company ayant anu MorITEUR du 16 Decembre 19t6. des n'att.uent pas. la Panala L 116 devront I
laisse Nkw-YorK le 1 Aoiit ecoule et1 'Occupation N <,6.- *lt le rapport de Monsieur Qaant au .tabc por.Q.ricain il a letircarLeatimoin.',leuxtl
est arrive ai Saint-.Nlaic le 29 du _i- I'ngm.nieur tn chet conclya:1. toul.urs )oui d'un certain prestige I'avance, Le traffic inefl nSif
me inois et a apportt. tour les ports a Les 2gen s de 1 0cupation ort sur tcs marches du monde. A un a prendre el mesue pO
,uivants Cent tonnts e 1 l9 (1U.->') \Nus c.ibaos de 94'1'1p.s: beaucoup tent, mais les r6sulta s moment donnt, il etait entr6 meme
de marchandises diverse ainsi re- r,l dte la ituiiaiou,t les consl ratins laissent a desirer et deia cettains de a Cuba o4i it se confondit si b:en ter lout disappoint meal
parties. .l.-a s;ivaituc: l"Iurs travaux sombrent voyez le avec les products hivanais que son Le steamear A"tian"s
Port-a Prince .1 )e nombreux services civils du pont Colette et la digue de MaltI.y. identity en tat comme perdu,. de New-York sera & i
ayvs bi.t encore aux mains de I Oc- Its ont beaucoup execu 6 : d-abord, La plus grande parties du tabac e-t Mercreli 12 couran .
Total 100U.52 cupatiZn oet t'est elle qui jusqu ici, contraints par I'obligation inhrente transtormee en cigires doet les Aq NO
a (xicutd to:s le. travaux publics, A toute organ sition milhtaire d'assu- meilleurs esp.:es sont envoyves aux
Le naviie aCity ot lueb!as de la sans aucun conruole, Pit sur la rer le transport. rapid. des troupes Etats U.as. 1- dehors des cigarettes
line Ilaporel syant laissd New Yoik nature des travaux, s t suL ia/a.- 1IA.c leur presence pourrait etre r6-1du pays on ne coisomnra su pi ice W "i; Eeossal
le 24 Aout est arive a port-au- ton deles x6cuter, soit sur.e,urcja ce qut explique,et excuse on que des cigres fabriq as ave: da Whisky E0s
Prince Ie aoetdie t rSepternd euott-a
cornce le samppdi ler eptembre o n urleu e ravaists routes qu'ils oat mauvais tabac americata. Par le. dernier steasnefl
courant eta ppor pour ce port opportunity, soit e sur les valeurs ons tes as rdomnes par La culture des fut, timal6e par nent driver les marque
fluit cent quatre vingt six tonnnet, qui y sont aftecties Et malgr cela c o hest ae pe l dcultur desfi amricarne, arive :
9.,1100 (88;.93) de marchand.ses di ur.e lettie n da'e du I" Fiv-ier 19.6 intention ant:ment cafattirte de les demands du m.r.-h amnricin, appreciees
versts. de Monsieur le Colonel Waller, chef tire )ouer un i6!e implrt1ant A I'hy- preqd chiqnc jour ua peu plus d'ex- oyalScolish Li.qlW "
de l'Occupation A cette poque, oi gine et A P'assainissement daugg es tensior, les anaons et les .ch adcques id Scoc4 Wisky
'oor I'artlisle Gol(emas il disait au D partement des Travaux centres oe ils devaient dom iliier ce l'empoe sat sur les aupres eipces de ya
puklics: TIout le travail execute que denotent'les latrines A' iques truits. Le citro.i et I'orange :e pro- n vente che-: izn,4
Nous venons d apprendre qu'un par les Foices Expiditionnaires sous et les tours iacintrateurt s on daisscg tIQis seuls et en tell alpa- Ddlt chez
ccmite s'est foimr en vue de donner Ila designation de ravaux publics peu partout en d6pit du mauvais daqce qu'en p-ut dire que leaur im- I-EETZ ANN.A
le plu, gr.rd eclat possible d la sol- vcus sera rapport& et vos lnge- choix des emp!a:ements et des types partation qet limi46e q. par i L
:re d ad,, x de I aitiste Goldmann nicurs seront consuls au sujet du adopts ; eufiu pris par lid6e d assu- cemande. ,
Ndct; mm(s dantant plus heuieux Ir.val pojcit. rer te rendement des dcuanes CO fa- La population de Porto Ri:o 'A- A
de ctti man testaticn mtrie que Le Dipaitement a voulu savoir vorisant antr6e dans Its vi!les des passe a million, est p-ur la pldpatl OUVEI AU1
inos aol torates Arid e Caliban qulles valeuts 6taient sorites de la denists des centres inrerieurs. Ce. apgrcol", mais po.,64c le caractire NA
Nous .iormes pet uadls qu' caisse publique pour I'txecution de arois points de vue lont comprendie damprevoyance si common aux peu-
Noccasionous Itss e nt adeqcts travaux et nout nous sommes la rapidite employee A vouloir tout ples des tropiques.D.s ettorts consi-
ette occasion tous ls iervents de adress&s pour ctla au D6partement mattri en tram et expliquent le peu derables oa t i6 dipenses pour por-
bIat paiesont i Goldman ieurn tre- des Fiuances. de preparation prtalab!e des travaux. ter cette population A cultiver des!
tute dbcmmrge, en se rend.nt en Selon les Atats que cc Diparte- La plriode de travavz provisoiresmi- products wels que rns. ets legumes |ISatNeP__a
foule A Cinc-Varitis. meat ncus a reinis, lea sommes itanrement tais doit certainement se etc pour sa p.opre consommation S
A totals verses par !e bureau do Con- lore A cette here pour que, dans mais jusqwa'A pre*st ces efforts n'oat
A la Commune stiller Financier sous la rubrique de lea bureaux, les technciens, leshom-
Ss mos informations sont exactes, travan publics s'elevent : mes d. metier A udient les plans et Commgndez directeient aux Mae
la Comqmimion qui siege 1 la Corn- du ier Septembre 1915 au o30 Sep. telabotent Adcs Projets qui doivent
mnnoe asura schevA son travail A la tembre 591z avoir coa.e bases princupales la du- r d nB
fin de la emainer. Or 439 9o8 o6 G M4o,*, I 67 ts Ct P' conomie.? fIP tin lU
Lea comptes Recettes ont At dEj)A du ter Ociobre 1916 au xea Mars 19 .y kIN IIrici I l j ... .
vri&As et la Commisaion examine| Or 241.633 44 G 6o.9,ia 8o yVNB.B N- y lUA Ni 1
actuoellemet lea comptes D penses. Total Or 68t 541.0 G 901.544 40 Rcucil des Lou et Acq de Cap- 9 1te eae NW'T
Lea Rap.ort sera probableoeat ex- Ce qui zepreoente une dep:nse,dius Gau.hier, de 1887 A o1904; to- VOi nwiarqM ei rqppot G V
au Dperueement de lImntidrieur mensuelle denviron Quarante sept mes I, I. et Il. lte IF'w.n do e o-.Ejr p(r-tfr-- .