<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02915
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02915

Full Text




a10 1


0gneontmMAGLOI RE
jPIRECTEUR


pORT AU PRIINCE1


DgPARTEMENTS


STRANGER


G.. 2.6)i


G 2.2QJ


C8.02


QOJNsI CZNEJMZS


U


0


Quotidien


~?.AE-pRINCE (Hailij
A-m"El-


Sedi 7 Joillet 1MY.


RSDACTION ADMINISTRATION
&ogle dos RuesSF6rou *& Am6riCaive

Lm snueam sat rOzes:
A Peat-Aw-paCR333 bereanz ft jearnarI
A I~ws: chess L.Mayence A Cie p,,Rue TtUScke
A Lowsans: chess; Lt.s.eaem"&-CO. 119. 21,2j
Ladgate HKU
& Wnw-YoU Universal Publicity Cempamy 41WOrN
4 ib Stru~a
Lm wasuacrus .34th em orn gew.sowpas i'm~w

,Abg..s*Wuess & smserisons payablks d'apaag


CEU QEC| | C T 1U 1T compliquent et on eat oblige d'en
U O I arriver au gouvernemnent par des
repr6sentants ...
M O, C Rl RI t A n l Je 'cartsde vous fa igter par de
ID nOovet!L., ctialrla e(t e-L pourquoi
je me gar Jer.l do vous fire utie
d~Lnon-ttratnoio analogue A propos
= -- .- -l de la Norv6go, dont le syst6,ne po
litique est au fond e in6ime, A qul1
oen pas ddlinir la chose;- blissent et votent leur budget, dis que teunmperamnent pr'" : de mo,;rati
fire injure a nies lecteuras posen' de leurs resources sans au que dans le r6glement des allf',res
bien, sans avoir besoinm cun coutroi61, sans subir 'oiibrei' locales et i (olinxuales et represeii-
i l'tnvmologie grec(lqe., d4 ne tu elle et tout cela inarcl'e a tatif dares celui des allt ires gederales
istle gouverneilent du peu souliaits a I e peuvoir souverain, sous et compliquies.
l people. ie-ui ve des droi s de I Asseujbl(e Comlile un tel systems, regTe
nefois que lepeuple d!,gue hed(Irale, est .xerce directeime' I pma tneit direct d-s all,,ires du people
voirs, il no gouvernle plus di les citovens tdu canton reufs ien par lui inne.-- i te-xiste, je pourrais
t- La p'dlisse I eut trouvt, assemblee generate qui s'appelle dire nulle part ailleurs. nit ell
ag plus dji de la dnucri- Ltisgemeinde, La puissantce so Firance. ill en An:gleterre, ni aux
etpsiuple c'e!t du gouverl'te- veraine dit le inoiei auteur repose Etat L.U,i-,- on tie ieut appeler ces
pr represeltatlun. ndonei eseitielleineiit dans le people; pays dtiuncratlit'les que par un abuse
ee ce bsvtemne reprtsenta it 11 so donirin sa constitution, vote ses lu toot lis sont esse, tielleniieln
peu peds le mode general pa, i lois. nioUiDle- ses autoritt's, ses lone aristocratiques, puIi. pie !e peJple,
WoiOt gouvernees les Inalunils I lionaaires et ses juges oit, p)ouvantl, comite *n Suisse on enll
n, O pu. t cle telite dt. I Je in, puts r i I inu -ratie ntit itie p(i | voui s CIL,-r le 1 Iassa- ,- suvant : en laison de Ilear Lit)p gralde coin
aimt presilie ralstllC; car lId, i len tie plus cuileUX quet de voir. ldicationll est oblige d'ell deleguer
ratie n'existe gu re. la tteuue d quite it ces L.arnisr tiiie ide, 1 iadftiiilStratlioi a une aile*lite uirte de
rehi1sant iblei It'ls pe les t dt'otbst-rvel tout ii pep)' le l retull dans 'soj Stifl.
pverneuiel.ts do' t'outes le nlle valict'e (d cidaniJa t lilt iil slie de I.a gtra'nditet question est d'dtre re-
da [)monJ', oil lie tL'oU li' te l out s st-s .alltit'es .'s la place ', piesen Ie lpar tile ans ocratle nati-
pVS eSenIi,'litdii'iit d.t'iin 1cIt rla 'teru .\1. I'atru, Iqu i ssista, en /'le, c t&.-a, i iure par d( s ciets d('o:, -
Ia Suisse et I t Nor e.t I'. Je I.7S. i l'.Asst nbit e ge'nei rael des ci tirel)ise, -- a ricoles, industries,
lleue!,r'. al ct- qule,ua i t- oux\-ns d Applteln Ie people St. reln coiiluorfciAUX, Ieprtsentant les
I'irali poj i ills V soup l t. xel -. u Liti' rapal Ieii''nit, cliacuni est veiu t iiuiies int e s title _'enxi de leurs
l'rep le :tatlo l, aIna.s c2 -l iiabilld de s..-, liabits de IttL I ous ilandanlts, lili title par une arts
ad ,'tjeitAam. tt de 1 -.oii ms' I ailet's, Ies tilns po Itenil une l tcratie rti/i iell, ecruteo ,e p lis
me,le lpucple i rstanL ..ul v'tllte epee au cote, I's autres la souvent, tAtute d's ehlniients qu(t je
,in lnicIIt a la ilaini, c est plus corn vieins de dire.,- danrs le inonlde des
pwurquoi la Suit.-,e tl la Nt- ,mod avocats, des xiedecins, des ecrivains,
at-edes e-seitiflleiient dLi- (A i Iicures, ia place repl 'gi ,"ait des jouuin-Alistes, des bureaucra es,
q 's? kst-ce que Ie piu o,'s dUs t lijolldc. ulit' .artil des cituyetis qua devieinnet clause diingeante, fol-
pre ,ruve dals les espmlits lUL obIlge., nl utcupielr ui clialp vol- ienit Iopotinon, doiimeut daris tous
et iiorviey1iis lilt accits plu s "! i t ue ell lace de lestrade Au les consells du pays et encoulbre. it
: -Nou. uuiiit lots, eL cc sriait dlieti des gcni expert Its. i y avait la la representation national.
INlop dque dod ue le duie S. *IlOt lia le deux ipeuples les petile Laiidsaeiiiende, le inauvais ine tn pays a aarstocra ie artiticielle
I9poeswstes de la L-tIe. LellISp Je la v1Ille avait retenu au et I'Angleerre coiIluIIe unie natioUn
me 2alors que la ,,eIiocrut e luogi, boul nloiiibre 'Jeviellards. Par le dirlge par son aristo:.ratie naturelle I
B:Suiuse tt el NoriOveg$e un beau tLtti, s,a Laatridsgt-iei'ndecoilip- Dof, il suit q te les ourxes r p ibli- (
P pnviig e tU I lt. tui iuc ti k o i doiiiaireien 1IL1 UI Ulorilines cane ou moaUU tilalique SOIl lnde
riemet se tiouvt railt-elle coil- < tjuelques iliiliults avanit l ouver- pendan es de la question quo nous B
sbtparle ltie phylslaque? \ous tule de la seantce, uin gioupe de exaininoiis plus specialement A
6iL Mais cotuiliu c et asseCz iusicielis occupa 1iestrade, Ie cliei Et s'll peut in Atre permins de linir
11UOinsllbtertijs en deux Inuts litL un sigiial et Lou e I aseajemile eon cette petite tirade dont je demanide
dlquoi lie )as nlous tatiguer ounila le canutque de la I.andsge- humnbleiinent pardon, par u e lecon
~uges et con-erver a ita1 D ieinde vieux liant ugmiinal du ier de chose locale.jepuurraais mon ter t
Mitl caracteie de causerie rolir. Tous clianieii a I ullisoll, ptlr conline uni supietmle abus de mots B
Voul, voulIzvOUb? some lie ce, chacuii y met le I usage que nous avons ioujours faith
on Ia souveni dit, es. selneux donlt iI est peiietre, et i'tellet ic dun sy-ttteme que nos conatitu- p
i d pttites geiis. 4iueile que en est d autanlt plus salsissant qu i tions ount toujours denomnine demo- 1
tte ie s,'s lbabilanlt, elle ni et pas clierche. Les quatre ver ratique et republican. a
tut limtee par la nature sets acdieves le silence be reiabhit et J. d
1wi. On Ie salt, ce sol est le coiltege ulticiel piend place sut
I1 eet iuCaiui'uable. D a- estliade
owrphit.e E- tIleclus, sur lue aIa seance commence: le Landam 4
deuviiou quatre millions manu so decouvre tt, COmile par Pat, )lp e
Uln nillon et deui soolt nchalitement., tous les chapeaux
MU apre.iies et pAturages; ltumoent; vuila 8.U0 hommtnies tete d6sesp8dre plus "
Itille aux lotets et seuleu ue dalib un sentiment unanlM e de A
S" de six cet inlllie iespect pour lesa magistrats qu'ils se --
j e ieite soit enviionl, SOu douies. elt dans ce te at i-
Dt m1ile Iectares, deineure ,ude que I assembdle ecoute le dis- Plus de maux d'yeux incurables A
fetiSe .parUt enue che couui d'ouverture du Landarnmann, a L'Elixir antiophtalmiques de I'Ab-
P1i esC eiieux t glacier. I'elu do I anniee prfcaeunte, dont lea b6 Barbe don't les sucrcs est mondial
0uctiul tsuisae, hW coutri- fulctious expirent- guirit toutes le attections des yeux n
'legrcultar, t done trea *Ce discouus n'est ni long ni A part les cas de destruction total C
tien.dit ui n auteur tles fleuri, I eloqunIue acade6ique etant des organes essentiels,rien ne resiste e
iltatIves, le active e s puts tLiuue inicutilue pour ces braves son energie curative. La gudrison d
1 tronvetit gu6re leur ei- pay1ans; ais ii se ltermine par une suesion de tems u
oble de la IOI let e ynvi aniun katle a l'Assemblee d ivo- nest qu une question de temps qui c
des conditional d vie le. quer la benediction doe Dieu. Aussi. varie avec le temperament du malade c
Aucune comlplica on l to les chapeaux se relevenlt poutr et lagravit& du cas.Gudrison instan-
10e pr Pid naissance a 'a pll0ei me. tale, coullme cela a lieu tande des maux de dents par *l'Elixir %
46 travail, aucune hliear uains les temples protestanit'. l.a Liberateurs. q
ntie s cr6e par conse- pnere taite, on passe aux allfaires. En vente aux pharmacies E. Bris- el
fa*iullies vivent cote a a La preUlIere etalt les c Ujiplea de son, M. Pktrus L. H. Parisot, Saint c
tilltt 4d leurs lntemtets I adluiatltrauon des finances; ls' joseph et Ptrou et chez Alphonse n
"" qu'afcune d edles ar tlurent approuves sans opposition Hayne
r61aergera.diessus doe lu u vute darts ces asseltiblees a
a" voidai .V iiins ieveei, par epreuves et centre ___ __ll Ia
prise d*eW son ensem- epreuves. lmipossible de cotupter es
K de paystLs et ces vux... Roslauralt de I'Avesir
4islO"n.u 6e de la tres aL eot le gouvernenient direct dans
t4t de leura affaiime. toute sa reait e. Ala. A analysts les Le soussignt announce au public et
oln de les r gler eux- causes ui pelmetLenit a un people do particulierement A ses nombieux cli- d.
Iont trVe bien La Suisse ae reuimr en uleO asaemblee generale ents, qu partir de sameds 7 luillet, n
de com& dnes uu se voter. se lols. I deau non setolu- e Res aurant de lAvenir sera trans- P'
111 VefldoI& la federal. latmsln puOL n eUituaue, tea0s avaeut bureau t1des hgraphes. C~
ouv dt .ieobert P-OUt UU etat oi eu complique L'tabissmnt se recommended d

tis bien parce que et dea alfates exoCesiveiaeu deiut" pour le soiam et factivitu6 de son ser- t
liunauxlaUei.u lua.tites piea... Dea que ha popdlatoii doviul vice, -
Iire&g, llae, cute piU aeutae 5 au qu cee la siplAe Port-au Prince le 6 luillet 1917 sc
S-leu maias ils Eta- recoIl, du paturage. le mntCreL sa A. SYLLA d


F' ~it, ]~fi'ollier et de s'ei r~tlrer envuite
Faits~~ivers'8s'eoschets m dlAS
-- Nous pouvons croire qu-aIors s~t-
RiE~NSE 'G NE dEN rq&S tiblci~i~ofletiti~e eI U, StrA dOt~L) 16.
mkI'EORO LOJilQUES L'O:cupatio'i -imn-Ira,:Ane est icy,


01E3 sI\RVATUIR T
DU1


SEMINAIRE CULL4aE
... % i ..% .Bun


ellela souvent cl;e m6ned~clar6non
po ir violer les lois haitiennes. mtns
pour les lire respecter et po-ter tout
ie monde, haitiens ou am&ricains, A
s'v conformer.


SAIT -MAr1inALt II e1 margent de r#ip.rer I'Avenue
Vendredi 1; Juillet 1917 John ,)foa
Barotnntre 72 Nous nous tiisons le devoir de
minimum 2" s iriterer notre demand coarernant
h les r6paratiois urgentes n&cessitees
Temperature pir le miuvais 6tat del'Aveaue lohn
hlrow\v. Cette avenue qui est tres
I maximum 31.8 ltr Moydnne diurne 27. minablement crevasse el o:casion-
ne des cahjoement; e\'rci.cnemnt
Ciel clair le jour, nuag'ux la nuit. p6nib'es, dcpu:s Ii minson Chi irles
Baromntre legerement en baisse. Simnbour juItIU'aU commencement
I. S'lI-IRER ide It rue Dlae; lD)s'oucLihes.
Ne pourrait-o( p is It reparer
Tribunal de PIai%, se'lio nNord comrn: on l. e i t "c; ce (mo11Eint
AL') LExt. Ij uL 0 ju, tLLLI 1917 pour la IL -- de l'i iterre-n-rit -


Le tribunal prend siege a Io h. I, A I'colh- d e' Icd'ine
sous la presiden:e du juge Arthut
St L6, avant poair assesseur le sup- Le luadi ',/ui',let couran .-ou.ri-
pleant de juge Ls. Em Coicou et r a la sssioa o diaire d*'e\ uneu% j
rend les jugeinen.s suivans : 1-E:ole Natioat:e de M.1ldecine et de
Celui qui, entire nm. 'Th6zan hils, Ph irmacie.
demandeur sur opposition. plaidant Cette session .i laI-ltIe se pr6-
par .\M: E Lon, centre Beaumnoat sentient un asse.: -rand nombre d'6-
Dnis tils, demnandeur au principal, tuiiants, st terminera probiblement
plaidant par Me Trouillot, ordoane leudi de la mcme ?e.naine.
la comparution personnelle des par-
ties depens reserves. A Ia llanque
Celui qui condamne F. Bertrand A
payer a Madame Louis Sinon la va- La direction de la lianque Natio-
eur due sans dElam, et aux d6pens nale de la Repub!ique d'llaiti, tou-
(defaut) jours sontieuse de servir ses clients
Celui qui. entire In Charles lean avec la plus grande promptitude.
Baptiste par Me AF Mouse contre vient de prendre. une excellent e
Aug. Schombert, p ir Me Trouilio', meure en vue d abolir tout re-
innule la saisie armet taWte par I-ani tard dans l' 6nission des cheques,
Baptiste A la Banque sur les appoin- retard provoqae par la necessity de
ements de Schombert, condamne In remplir, en pr-'sence du Iiient, la fi-
Baptiste aux depens. ches contenant les details du che-
CeluI qui, entire Beliot Dufanal. que qu'il deimande tnch-ter.
hlaidant par Me Guiraud centre C. Une circulaire a ctic adresste aux
Bonny, plaidant par Me Trouillot,1 intresscs pour leur renmttre, en
ppointe C. Bonny A fire la preuve leur demandant d'en 14ire usige, dix
le ce qu'il est jusuciaole plut6t de la tormulaires de demiindes de chc-
ection sud, reserve les depends. ques. La tiche ainsi presentne aux
gCelui qui,entre Nephtalie Auguste gulchets de la hinque scra immrdia-
laidant par Me Trouillot, contre C. tement compldtue par un employdet
S; Cyr, declare bonne et valuable la l'operation s-en trouve.a rtduite A
aisie arrte pratiquce sur St Cyr par la grandesatisfaction du public.
Augustin A la Banque, condamne St Commc on le voit, c-est une me-
Cyr aux depens ( dcfaut ). sure rationnelle da nt il laut teliciter
la direction de la Banqme.
Attaires entendues.


Eritre Charles M.\ws, contre Hier
nane Robin. Me Trouillot, pour
]harles Mews, a lu ses conclusions
t requis d.faut. Le tribunal donne
1iaut et ordonne le dep6t des pie-
es,pour 4tre le jugement rendu pro-
hainciment
kntre D. Cadet et Justin Touluy
le Victor a lu ses conclusions et re-
uis detaut Le tribunal done detaut
t ordoane le dep6t des pI&ces pour
tre le jugement rendu prochaine-
ient.
Lc siege est lev6 a zo heures to,
lute d'attaire en etat.

A propes de citalme es Jestice


Prize des m irch aadise


Marine Coq le sac
S oo0
HIo le sac
Kibit le sac
Gold Medal manc
Dos Bronces
SIglo XX
Gaz Radiant la caisse
a Texaco
Gazoline Radian manq
a Texaco manq
Savon Colibri 233
babit
Savon canari manque
Riz rangoon les zoo liv. am.
C 9 Ies 2C -Iv M


P. Or
16,oo

I 50

que
15.50
x6.oo
3.40
3.o30
ue
|ue
18,oo
17,00

10,50


Nous mOUS empressons de repon- ". > a
re A la question que nous a posE Assises criminelles
otre excellent confrere e L'ESSOR a
ropos de citation en justice. Nous publierons lundi le compte-
Au cas ou contrairement auz pres- rendu de l-audience du 6 Juillet
iptionsdel'art.9 du Code de ProcE Icourant au course de laquelle le Tri-
ure civile, an officer de la Gendar., bunal a entendu les depositions des
merie refuserait de recevoir lune ci- tmoins D. Volcy. Maic Fran1.ois et
tion d'un hussier, quand la parties Rocher Osson.
itpeou lesvoisinssont absents,l'huts- On sait quaprks ces dEpositions
er a pour devoir, nous semble-t-Il, la continuation d. l'aflaire a t
l noter sur son acte le retus de. renvote A lundi.


or


7


l


I




LtM AATIN


Caraib Sleamship Company TA rrestatio --
Le Motor-Boat a Cora May v sera
ici vets le ii luillet courant et par-1f dim t rojessPtu it e S .
lira vcis le s pour Ciba et KiPg- CRO Y EZ-LE
lon, prenant tr6t et passagers( fl C RlYnaZ L i
Les inieresses sont prids de se ic- i'AR SANS FIL r POUR LES
nir piets, le bteau ne devant pas *i. 1vox.- N.Y. Le profrsseura -
irop tarder dans notre poit. ln d ,. Zonith Zemnuch, opt- N F A NTS .
Antonio US rateur du radio qui tait tout dernic- --9 iA .A A
8Anioo Rue Rpubicane trcmene cote atlach6 a Great Ger-
85 Rue Rpublicaneles saion de Sayville Z. il n'y a rien de tel come
Remerrimltals 1. a 616 arr6t6 par les agents ftde-
Madame Robert Roche ravx A Boantown A Elhs Island.
sesMadame VnsMuve Robert Roche etva On rapporte sujourd'hui, que cette
Mr et Mu e DLac toe et Duprs en- arr station a taie d'aprs l'ordle L EM U LSIO N D E SCO TT
Mr et MeD Lactoix et le os en-du Dupartemtnt de la Justice A Wa-
fanns, Mr Louis Msgloire, Rovigo shington.
Anaclet, Alphonse et Melle Lauren-,_ -. ,,
ce Guillet, Mr et Mme Alb&ric Ben-..
jamin; Mr Pieirault Laricnx. les fa- Se'Uicee (es8 Pos8e ._
miles Duperval Roche, Philippe Ais de part --- -
Roche. Paul Roche. Ah xis Roche, es do hes pour St lar, ARRIVAGES DU 3 IUIIT917
Mtsius Fianois, Athanase Iudy. es dochcs por St Marc, ARRIVAGES DU 3 .LET 1917 CniO NHonae
Alied Roche, Vve Ih Larritvx, Vve onaivcs, Port -d&- Paix, Cap- C1a nt h 1ijis die Fer t L,. Verret
Beaubrun Lairicux, Dumei,6 ,Del-IJaliliev', Nev-Yo ek et l'.uroti e Voili r Nina, .-pti,,-vi; eor' de he ins d Fer
Feche, Richard.,on, h D.ir, Bsiien ( via Ncw-Yo;k ) seront lerues enant dcaeac ,thargdment .. lt du Magasin e 'E1a.
el Ltbiun et lous Its autres parents ce soiri a 6 heures presis( s T6oilier Mcte Charitable. ipitaine tiOn I ruvra du Palm Bach be
tt allies rtrticitnt bien sincrement t Poi l-au -'rince, le 7 Juilel 91. Atibra, venant des Gonaives charge- aura dinche. 8 e, unet i,ir o tle soirt e bleu e o
lous (ux qui kur cut donna une -- ment i so sacs coton 1F y aura dimanche. 8 )ui let, un CWi-ilius de toute sorte, de jolis
rou-elle pieuve de symra hie a jb j, lF risiata Voilier Tederrbcu-g, cnritaine train :pcial pour St Marc ct t's :.ta- cia ates noires.
occasion de la .eite ctud.e qu'i:s Rcrmain, vcnant de 6rrmie charge- tions termrdiaires. iesournant le ,
ont iptouvie en la perorne dt: mcrt gaiac i.crme jour A Poit-au-Prirce, aux,
PROSPER LEOPOLD ANACIIARSIS I 'ici ls h.,''cs des episodess d (/ Voilier Sairnte Anne, c.pitaine T a- corditons d l'usage. I Visslan
ROSPER EOPOLD NACHARSxploits d lane qie l d ero, vnant de Petit-G ve char- huWpart de Port-au-Prince A 6 (ison hollandase)
Lii.LLT L1' Idewaintd a purt d'aitlres /ls gement mach ndises diverch a hemus a m Ora dLt DUli ndai
leur iegrttW fiere.fere. once, cousin, Lco qluJ ; gV- ii Mrines civer .epart-deStMPA3erep.rh L-4
parent et al diced le 3 du er rnn cnaine Le- A IRETIONt inc
rarnt LA a d 3 u ur, i,( N:r TBAUcE. Elaiie, brur., venant de %liragcane charrge- A L *C.
lls les print de croire qu'ils lCur ilaityv tKtue r tIn.oi ,n t le lru- tt :-he. .u...1...t------- A cl,,,s e Ca ( Iri ou t
en gardtecnt ure vive recornais- teliu.t dtl vais'au Sl ners quil tt Voilier Dieu-Mcrci, cipitaine Ed- j, uel ). cI:ux de chvree cacao0,
stance prwis danis les tilets da u1o taspiont,., mond, verant de Grand-GoAve char )On'f (de s i ( d iiitel, pour l'exportaton
M6e St Nicolas le7 in 7 lie tie Yaow qui vut s e pater cement poeux. enter 2 AUTOS FORD, qulle ---..2.F-......D- 7
M6ie St Nicolas, le 7 Jui 1 des plans te r Ion ILVetionw. LEaine Voilher Pcrpetuel, cap tairn Ime- qu-' soil la caisse. ptj lvu que la
sur la proposition d Kouri.er, ac- iiu., venant de Leog.ai e ch rge- machine e le lhasis oient en bon U t (Ulttle
Celte de fait'e um e [ilun)ee a bo ld -.nt c o. ( aa.1"
Mr le Dr e Mme 1 h asvbu!e, ies ou c utinaint Lur it i q2ul le lieu nt- mt Iftnt lcocoW a. en
tamr llesI'hia.ybule,Douceitetcus ts t ,t 'a s; r ton i nvetitou,. Mile oilier F.irope. cano i ne l)mos- to
autres parents emt recent bien ircc-:d u w el po ei de do cu- 'hl:-e vd'ntr de JlAimiie charge- V XU'U.-vous trouver de anoi r
rement tous ceux qui les ont assists ets, l a plus qIu a taire sautt r inu match 'ndises diverse A'IS Io.s ams avtc disincLion? All
A l'occasion de la perte cruelie qu'ils bu ni rtli j tb a\c on Veiitlion. lKotr- Voi!itr ( vynos. capinaire I.ucien, Si vous voul.z bdi 'i cr de la i
ont eprouvie dans la perFonie de i!er ttolite de l'occso t, ou r qu L. venant de Petit Gcae cha'gt ment b issuee du ch ge :ccou'tz \ife chez OCCI 61 (Hirale
Yolande Trasybule, enlevie a leur l"ediepaiaibeau~si. Ulne txplos.on 50 s5cs cafe MM. li GIo [r-RIS No 62 Rue Cour- IDE
affection le 2 juillet courant. a licu au nm ,a t iei Suinners lt Voiier Diu-PioC capitaine b Kol.t h( mnnpafgne
Ils les prient de cioire en relour a;lane ;egdalel d1 I pCp Fran ver'nt de Grard Goave Vous trourerz des (igrett s E- I D DA
Atleurs sediments de profonde gra- es sit su .les p es dl'laie it sure M, tte aGiennes Natural et prince. s ovous b z embarrasLldu le o
titude. e volt qu un sc t o pt.ut no, Voilier M yotte. capiaire Luc, Leriz rargoon i -15 Goudes le sac e i' ..llt h les limod
Port-au-Prince le ; julillt 1917 ter vu la sc e. i .e ttube lance- ven : deF Peti,-Goave sur lest. Li b &re hxtra d.L A.lit 2 dol ors qaz,uss, liqu urs varies, .irops
Ltouip le. Eiaini i nhlit le pja et S V her Elisabeth. piine o e. sorlis, (tc.
Nomellc Ii a nliin r g'ge biave~utint dans le tube, elle vid fi!s, venrart de Grard Boucan L'e'oge de la b re Extra de Malt i La r'lpulation de la Fabripuegran
St.-1 't cueilhe pat lluti y qui les at- ch.agement 6(o gaiac. n'est Ilas A fire; ,.'cst le zeconstitu- dit clique jour, giace a la pelfec
Ln incompriS. Itenidait dans sa lhaloupe; ils accos Voiler Siint-Icseph, capitiine ant par excellence, aussi ell: cst ex. tion de s-,s products.
On de.nande A Aristhenes don't le tent un bateau de guetile et doliiient linmus, venant de Pefti,-Goove char- piessemrent rct;rommandce avx jeu-
tils est au Lyc&e si I'tntant ades d:- I ala-Itue. 11s se precipilent lhtz I tes giment 50o sacs de cat6 9 sacs de nes riles, aux coursess, et aux gens
positions- piunne qui avait ete Oenoncee pa'C caf triage. f ibl-ts. a: Le Purgatif Ideal
Excellentcs, dit-il; mais ses I auteur el'aLteitaut a boud du sous Voiler Paroisse, cipitaine Eugene. Pes/z-vous, car le petit So k c'est la
maitres ne lencouragent pas: ils le eatit;alJ ule lutte 1t' e1 e t- venant de cgane cihuemnt cocos seneve co:nme par enichitement
placent derniei! t uvi, a tpete V oilier Saint lacqus capitaine Port-u- Prince le 30 lun 1917. ledu D'Dehart
slon inveniitioiin qutl iCoyaLt puldue. Fleurism6, venantde Petit-Goave --
E laitae oute hleueus e 1isue Ie chgement 50oo campeche 5 00i 47, da Fa oArSn-e
Choses de la Guerre cette aventuie, oublie its daugets Voilier Sainte Anne, capitaine I.a Maison J. Mc. F FALLA.v n AsS n,,,- p,renare,
qu elle vent de courir. M' nelas, venant des Gon.ives har- ANDY s'etabht en HalMt; eLt AlppttIi.iut s ne sitant auenr pe-,.atit,
r sns LE REPTILE SOgementi 45 barils sel main. lane de I'Artibuoi e, deinande elle ve provnoque jamais de dcf.ut
Par ss LE REPTILE Os LE. FLEURS. -pO' osot Oftlie Ut p 0;l lIft bit I Supr!n:ant !a die,
7 Juillet Elaie te o ie ecoe dauis un p eg s.etue daiisrt ia le de t It-M T elie ne a biite pas le malade.
de Kluerijer dalns ia |elSOtilie (I Uld Urtt
LONDIES.- Du front anglais, on r uma)ncrLelLe qul ierit lui dute la 1Deintaidez (O:JOUrS sinant le port. N'..xl,eantpasiteiposdIlc!tamU:-
rapporte des mouvemertis pis im- bone aventuie. 1Ae wt ligotee It adzes(er a Mr GIRARD St-JoIN el uIe "c rause auc ne perte de tops.
portants. Dans le secteur de Blelle- eppourtee danis un cutip de behe- com.ii.s voyageur; Gil. Ae [Di. tr in a...i" .ue lousles mrdiaite ,
court, en face d'Arras, les Allemnands imuus, out t.le Jesrtai liir ses jouts ..1 O O Acut prochan. e to tr cn .e nt moOins ch.
ont tent6 un raid sans succes co.tre sans la ziiz li ngaolla qui va tie .. c p
les tranchdes anglaises, d'apits un 1 aveu a iHary ciit tt ouve a lan P.7ERS Ais i l s E PURGATIVE, 3 pu
communique du ministere de la cee; pour avuit Elaine, liai ry a ele SP A -isComnreiiid LAXATIVE. I pluli..
Guere. Oblig d Gelivier Un combat au mail Nous avons 1 honneur de poiter ,
DeBenos-Ayrep,une d pFche d'au- de itglauila qui en LL a uLii uctilute. En v nle par cut :a la connaissance du public et du
jourO'hui rappere que l'Argen ine a Siiigauoia juie de vt itn' son mIt;awi commerce, que pendant 'absence dc -
envoy6 uioe note a Berlin demandpnt it appolte a Elaine adt lleuts sous. notre sieur thtt E'ie A Mansour,
des excuses t une indemit6 pour lebqutelles e tiouvai un lepttle dt.- En gros chez : Monsieur Felix Mi nAour aura roie feI f lih iuntl A.t
la destruction du s earner argetiiit vaiL btser i a lialper unie tmiocente. L. PREETZMANN-AGGERHOLM vAgnture sociale et notte pro.uia- I ) ou.r
t Toro opar un sous-maiin allefnma d. Alais lla y voLt oe suite quelque tic u lie .
Le premier ministre Lh yd GeoiVe ciuse de Luipect souu ces fleut' e- Port-iu Pcince le 1o luin 9U7. La n,aio0 dlivie than
a d ar aux mmbres de la Choa- eh oit le er'nt. ort-u PInce e 3. ..Jui n 1917.- L niaond livie
dlr u rtn isd Ia ,la~ n ut itot /i ..... lhP R C, asv I1i~ith'


bre des communes, cet apteh-n idit ueIqueosetiaines plus aria,Elaine to-#'l v aral U ic
qu'une convention dans le but de a unle iaaude passion pour les sports
rOgler la question irlandaise du hippiques et e aetide majgre llavty prochaift iFnent
Home-Rule, seia pioposee le 25 Juil- a cuuiir el-inemIe un pur sang dont[
l4F. elle veuait de faire I'acquisItioio. Histoirefinancieree: c ononmi-
WASSINGTON-- Le Pi6sident W1-I Elaize uptes avoit sauW une hate, qyped'- iti de lI pe-
son ira au fond de la ,quesion d es- est desaigonuce et role sur le sol; dance d rios jou
ionae ale rd c e dipinanmi- ele est transpoie dau ( 117)
pionIge alleaard cet e ap6-mS c o lie uan a-_xamen __-


Ma~so'~ Victor MAlnfJfl
Eue'Thw (t Ahl-aill ('doe PEtatl
I i' imntctl(ar) u. r par ics d-raic, rs samee' rs el kS


]oi:que le cabinet ,e Kunira~. j 1d1octeu". ..r qui rassura le fiance Mnc lauais:_ "
500o olficiers r.cn-cc missionres lui disat que qulaes jour-s da ar M. DUBACI VAVAL sci-s fis suern s ef6vre-U ile p u: .1ss -rt et cltmpagi ,
des'aimle irrtgulikie seront romrnms. repo sutlirout a son complete reta- Avocal acai,, ,i rs nd SSiecepeite
au commardemeS t des confirgents bssemeit. .si. (,tqt t,') P !e anLtrises durttP de J. Faiu par hres, bocauxl et gr
de laNouvelle a: mde Nat;oca de a l Soci/ at fierUnatiounat d ilisloire. f u blncs de lo livre., our epiceriw.
conscription. e l is O ldCollIC b LAit cfndc.ce ,-11le 6 ur btbs, t1s frais par boites, dou!,
biaont orgnisleus D on.ei l lo-| C bol ,o' ha te ou ,tor.3 l (utrs e asor!ies ,Aniste Marie Bizard et Pippernint8l
caux d'exemption syant trait aux_ soiscriptions soilt re-uts, A Po, t-'. l1ar Mariorliese Acisetse Maie
nombres par s6eies A touts les cartes DIPAr iDU 2 IUILLET 1917 ,'-lIince, A 1 lmpriueneI Abeille ireS, par boutoilles et caisses de 12 \l e bn
d'cnregisiucment et sont prets poui \'o:lie Mere Lhai.rtabe, c-ipitai.e (.1. Cr6pin. dizecteur- qui dlivreraa Vitis .uis de lalbe par ra sse de 12 bautilles ficelie a
le tirage suivant ia declaration du .Alt ra, Gonaivcs sur lIct. ric<,i au souscripteur et en province, rouge Saulernet, 'raves. S e Croix da Nont, Pomerol, St
Marshall Pi'v6t General Cromder Voihcr Sainte Rose, capitaine Li e ia I'Agence din Journal Le Matin m BIEN RESENTES POUR DIVERS ETRECEPTIONS
Or ze suffrageth arrntees devant ia Arcahaie chi1ag-nent 16 planlihes, laquelle d&-livreia a tout souscripteur Gin bols,old lor Gin, WViskey black elandwhite,BilterA.
Mason Blanche le jour de l'li de- 3o leuiles 1o,c t.t divers artiiJe..I u. (11 U en due forme. Sirop de gingembre et de cilron supeieurs
pendance ont t envoy-s un pi- \Voiliei Lina, capitaine Auditaiie, ir p nlir ear boutPi
on aujourd hui pour 3 jours. Elles Coiaul h.atgurciti 2 caisdes savou Vu la rtc t du paper, I'ouvrage Vinalgre de table d festragon, D ssaux fils par bouel
ont preitrA I emprisonnement a Ia 54 kerosene ct 5 ball. marchandists ne seia pas mis en vente. Les soiu.- caisstlles de 2 b.outeilles so
mende de 25 gourdes chaeune. ches. cripteuis seils -ecevroI.t leur exiem- Sacs vides pour cafes trids, jute supnrieur et couture
!T Louis- La question qui sc Vo -ier Mriane, capitaine Lamy, plaire. La soniciipt.on est ouveite a balls.
prOsente devant les autorites lei au- patir du 1 Jtmlletl et se femera le AGENCE SOC T JOB. Papier igaretteJb,
jourd'hui eat de savoii si les 12000 Baradetrs chaigement 2 balles e 15 Octobre 1917 Les souseription.-,
aOgtes r6fugids de I emeute qui a marchandises. rte.ues en province, doivent tre 9 cashiers gros et dM1ail.
eu lieu & 'est de St Louis dolvelt Voller Chanteclair, capitaine Ben- ,chemindes dirctoreit M.Crpiri, PRIX DEFI4NT TOUK CONCURRENCE.
lester ici ou 6tre ddport6s. iamin, Grande Saline sur lest. directeur de F'imprimerie I'Abeille. 21EURS DLEP CHBEZ VOUS....


1 _.~_ 3.----- -