<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02898
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 16, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02898

Full Text


QVJINZA CoMEMUW


DEJTAU TPRIN


gu'AATMuMnU


BTIANGED


0


2m

0.00


Quotidien


I..A4PRINCS ( maltI


LiDATICEADMUUTETION
&a~ dm3m.F&M A &Amirmico

1 asamaml r~ep..:1
& V.. -umm nbmmma lom
&M dmas. Lm" a cis 1%0a"sTiwmis"
LSSdm L. MammW It CO u19321&2





iboainS t& sntiim ,q "blu g..an


__ -U


N~ationale
-e0--


o 1o lEUDI 14 JUaN I917

c de Mr le 86nateur
oVincent, Vice-Prsi-
Osde Mr le D6put6e C 6-
r Leon-

aces'ouvre en presence de
enis ct 29 deputies.


Ses attributions ( du Comit6 Per-,
maaet) amm *0 de .voquer leI
Corps Lgsla-tif ea ca de vacance
d'otfice do P4esident de la R4publi-
quo. 2 d exzecer l'autoriet etcuti-
ve en cis de vacance pr6sidenaielle
et i difaut du Conseil des Secretai-
res d'Etat.
A I'article ja le mot cannuellesest
so prime
Lart. i est adopted.
A I'article 54 le %e alinea est sup-
prime sur la proposition du senateur
M yard.
Li seance est ensuite suspendue


11 (le Pouvoir LIgislatif) accord. oa le s'gdnral fut assait6t apres
'oate ammalie pour erlmes at datit rstine d' eeoor.
politi4aues. Ran. Lo tribunal Informe qua
Cot alinea eat repoasse at Iarticle Itaie a envoy uone notAe Is Rusaie
633 eet adopted tel quel. dalnissant sea buts ide guerre corn
Lea art. Uo. M et 07 sont adoptEe as semblables A ceux contenus dans
A art. (18 1 eat ajout masr I'ob aIs note envoySe par I'Angleterre.
servation du deputy Latortue les Dana notre milieu, on a consid6
wrots : ou une proposition do loi Iabdication du Iloi Constantin de
apres Oeux-ci : un project de loi. Grece comnrue 1evenement avan
I.Art. (W1 est adopt avec une mo coureur probable de I'otignisaaion
difcation do former. Id'une Republique grecque preside
A I'art. 70 le aenateur Mayard pro par Venezelos, I'adversaire a uvtere
pose de rbtabhir le 3e alinea dit tex- do Constantin,
te de 18S9 qua dit : Le relet des ob- New-York
sections eat vot6 aux deux tiers des o "N w
voix et au scrutiny secret : si cos Dana deux jours aura lieu la cl6-
deux tiers ne so r6unissent pas ture de la champagne du premier
rour *mener coiea. am ri. hectiotnsl urand emprunt de libertO. 11 eat di


a bodeIdiscussion de la sec- I- ont accelul tes. iL v
st trait au Sent. Sance du Ve d un Divers orateurs comb. tent cette
ti 43 est en discussion. proposition qui eat en ddflu ive
Sprepition Ju depute A. Pr6sidence de Mr le Senateur adopt"e.
imde par le d6pute Paret Stnio Vincent Lee 3 heures r6glementairesm :ant
repit Ia rtdaction suivan- Vice-Prasidence iour pulaes, la sEance eat renvoyde A
IeSinat se compose actuelle- Mlun
i 1 membres. Aprs le de- DAs I'onverture de la seance le _
ie de la population pr6vu Senateur Pradel a la parole et ex
)8 pour la fixation du ulique longuement lea raisons pour 1Jest4 -p''
Sides Dkputes. ce chiffre sera leosuelles il sigiea avec reserves o Nor re iel
tdae la proportion de un le rapportde Ia Comumission de Re- MAITRs-TAILLEUR
po=rdeua DLputes former constitutiou.elle. II 'est pas Annonce au public et A sa nom-.
Stoodias durent 6 ans. en faveur regime prlmetre. breuse clientele q vent de trans
kop.a.itioOn de i)puth Li- 1rappelle oI observations judicieu-....,. .dta
la opeostionr de Dsenteur sa rpubli dnsa Is MATIN par Ifter son atelier, A I Grand'Rue No
seratio~s du snat ancient dput J. Em. Domingue Al 179, daus la mason ou il Etai au-
Sappeyes par le dEputt Nar- propose de ce regime II ne fait point paravant.
rinicit 44 est ainsi redige. de critique, yant mis .de cot sea
I demlrs sont elu par la sentimen a personnel pour adop ..-- .- -
da a putes sor deux lists ter ceoui de I Aseombie. Cependant
4, IPlae pre entee par les il conseillera de prendre garde d'ic Choses de la guerre
kes ecorales, rtunies dansI roduire Gaits la Constitution des
let lie de chaque arrondis- lextes rigides qui amenent a Ila R- PAR ANS FIL
. I'tlpqae d6terminee par Is Volution ou auz Corps d'Etat.
ua'tre pir le Pouvoir Ext;utif L vote do proje de Constitution
ulmna oi dolt avoir lieu. I e ro poursuit. On aborde la Section 14 Juin.
--- t aor u IV iraitant de i'Exercice de Ia puis-
ndiMat crete par Iart. 46 i amoe ldgislative. WASHINGTON.- ILeS ouacriptions
q lte comportera deu can- L article 55 eat adopted. A I1empruni do hberti ddii versdes
p arnoadissement. L'article 56. sur Ia proposition des au Ddpartement de la Trnsorerie
Sinateasa seront ainsi Cus : 4 deputts Hilaire et Loubeau. eat rem- s'Elevent a t 84.000 UO de dollars.
k tDpmement de I'Ouest, 3 place par le texte de I'article 62 de Le socrtaire Mc Adoo a declare que
k Dtprtementdu Nord, pour la Cons itationde 18 qui a'expnrme tant que lempront o asera entire
DOmteast de 1'Artibonate, ; insi : menot ouscrit. aucuoe nouvelle d
SD p .ment du Sui et 2 iLe Corps Lsgislatif a aaamble claration ne sera publfe des valeurs
I Dipltement du Nord- de plain droit, chaque annEe, le pre- escais LosemployS ei
ut ranier luadi dAvril. doe I Tresorerie ont e mprem four
atr sotant d.un D parte. La sessioc eat de trois mois. En conviction quo le cblffre total attain
Iteer otan un Departe cas. do nEcessito elle pent Etre pro. dra srl ne d6paise lea 2 bilIons de
i p0Ma etre remplac que longEe juaqu'a quaire, oat par le dollars par lea recettes de la der-
a toya Eou ayant son do- Corps Lgi alatif, aot par le Pouvoir anire here.
kiEL. aasce Dpartement. Eicutif le D6partement d'Etat a td ano-
S45 e adopt. Au 2e alinda de Iarticle 57 le SA tiftl que le Japon compete onvoyer
4 s t2t a rtdaction sui- nateur Annou L propose d dire ; une mission dplomatq a
I Durant Is, session esraord inoir o lea Uni .. Cette mi iovem a ja
Srenuvelle par tiers Chambre dvront 'occuper doece C tes Pacifque, er m iiu do
---EEan coe" "6CW Quec :j ui buI t l-obje- do I& convocation Jilet. Lea noma des mombres dnt
p'r I viE dou sortenc tros avant de sovrer A tons autres tra **or compoese cotte lsemeon oi oat
ta atu ceux d sor n tro, s vau lztgslatifs. pan 6td ommuniquds as uDparte.
m tears. ceu2 de a lxre Cote proposition eat combattue ment.
rt rps ant reap Narucise, Agust. I LoNDRas.- Le zeppelin allmand
s4 ats ceux de la e aprles Ler.Moutas et lk masateur La- L 43 a et absttu aur la er du Nord
md lorte q' chaque pEriode ,nos. I dt uone conmunicnaton olllialse.
ilet p~oc6d Ai Iilection Finaloment c'oet la proposition. Des roforoemaens oa trop do
ires mbre des senateurs. Montas qui est adopted, a laquelle I'untente sontarrives a Pie et
Wmo sur la proposition du amended a proposition-Annoual en marchent sur Amlhens, dit usine d
t ue si aprs It d nom- 'rE.rvant Ie drolt de contr6le des pEche recue,.ce matin, de a capital
s ombrse des daput nom tait Chambres grecque. Les rivages de la bale do
a re es aeo s quentait t L' ';icle 58, sor la proposition du rhaleron sont egalement occupda



oittie de celui des depu- nir iimmediatement avoc on sans miles de Manchesterr.
ft 00 nsmbre divisible convocation du ComeitE Permanent. PARIS. -- Le Allemands oat aUa-
sit celui imm6diate- Les articles 50 et 60 oant votes qud a la it, points
s' -u discussion. do I&a line orilental, Maim furest
i ot dopt sticlo 61 eat n discussion. repouss de on s lea deux, dit une
t 48o adopts.Le di ut6 D. P. A. Honored en de dp che du War Office.
Ia propose ion du s man, supp.ression Cs assauts eurent lieus le long de
USt haLsi libellE. Le serment politique nest pas lAisane, dans le sector de Brayon,
M peut s'assembler hours n6cessaire, nos homes d Etat on au naord de Craonne et de Roaumur,
SISIsion,ezceptE quand 64d trop^ ouveot parjures & ce aer.- auss bien quoe ur le front do Ven -
Iltate Cour de us- went. dun Lea Allemande bombardment
,lla peut exercer que En France, depais 1870, le er vigoureuseomeut Is pos ions ran..
ilclasires. ment politi-ue est aboli gases avant do commencer aes as-
ado It A laddAtion Liger. Oi, ParleS Pouget coMn -auto; mes "uaVr6 les preparations
a pavec I addipu batteot cotst fgon d voir. Le ser- de Iartillerie at la force aveclaquelle
a. lentsmt set niessaire sortout depols ces ataques furent lances, a fat
sim.lta.mes qu Dou avoo sreligi on d-ta. fatcomplete, dit lannoonce
stndad In e et6o affli^eles.
da I Cabinet.La e 1 adopr.6. IA major-g r h le co
tt galatelnt dopt *artcleo 2 est adop 6. msandant eonct sra ln, a 46I
dais n leiW A article l3s ML amateur Predel recagsujo a dbl ea audience pr Is
Constitution et qui vot lotrodui on lls entre le .president Po'ocarrde Frae. Lv n.
a oet ei n et alonsu icon e; "trsIeve eatll UI asi pelas do I glie
-=. w~~t Iq 30 O aiw u afm ,-q-0- -""


jA predit que i'Amdrique inascrar
'iintnense total en chiftres d'or el
que les valeurs inscrites depasse-
rout la some deinandee.
(ti:iq des branches d : I'armee re
aulibre des rtate-Unis ont atteint
leur force de guerre, an
nonce le depariemeno. Ces bran-
ches sont: la Cavalerie, le Genie.
I'Artillerie coti6re, le Corps des Si-
gnaux et le Corps de Quartier-mal-
tre.
On continue A exercer une forte
preassiono ur le president Wilson
pour le decider a prendre leo reneas
on main pour pouaser d lex6cution
immediate du programme de legis
lation alimentaire somias au Con-
gres.
NEW-YORK Le government
s'efforce d'apprehender I'auteur des
rumeura que la flotte am6rizaine a
sabt dea 6ssastres et que le depar-
semeot de la Marine en cachait le
fat sou public. Lerdseau d'un service
de police secrete fat tend et 12
homes qu'on soupconne de con-
nai re 'origine de ces rumeurs oant
6t6 attrapds ici.
Louis Kramer. pour avoir oppose
la loi de conscription en s'abstenaut
de s'enr61ler, a 6t1 juge aujoad'ibu.
Comme il a 6t# le premier a e de-
rober ainai, le juge Mayor lui a in-
Sige le maximum de la p6nalitl. II
ers emprisonn6 et, I['expiration de
as d6 mention, mers d6portd. d'ordrt
do magiatrat.


SW. A. Wissmannt
raisess hllandaise)
RLE DU QUAI- 45,
Port-au-Prince

Achats de Caf6 ( tri6 ou te)
quel ), peaux de chavre, cacao, el
de miel, pour I'eiportaton.


Congras
des Antilles

Sous ce titre vient de se crder, A
la Pointe & Pitre, un congr6sdont le
but eat de favoriser lea relations,
l'utilisation des resources, le d6ve
loppement commercial et la crea
icon do grand touriame dana lea An
Ulles Ce cong-e6s et place sou le
baut patronage de Mr le Ministre
des Colonies de France, de Mr Bd
reager. adnateur de la Guadeloupe
et du Fouring Club.
A c6td de ce congress a d d cr6e
la Foire de Pointe & Pilre qui sera
ouverte saux produit. et aux ar i
cles concernant l'alimentatioo, l'hy-
oene. lea tra pporta, I'agriculture
les Travaux publics, lea industries
diverse. lea spores. les arts, Iar-
ch6ologi.e etc, en in mot, tout ce
qui concern la vie individuelle, so-
cdale et doonomique.
Cheque pays participant pourra
avoir un pavilion special, ainai que
lea expoant qul ea d6Eaireraieont
La Feir do Potate i Ptitre as Ue-
dra daos cotte ville do 90 Novem
bre as 90 D6cembre 1917; aa du
ree pourra 6tre prolong"e, s'il y a
A CongrEs ds Antilles est divie4


on Pluieurs sections. Lea personnel
d"aut y Iadb6er devront adreter
Ie plut6t possible am PrCsideant doe
Gedeloapeemae, o St-Cleade, Gua-
deloupe (Antilles fran aisse) avec
l'indication de Ia Section ou des
Sections auxquelles elles vuilent
s'inscrire.
VilI-s questions a I-o.lre doi intr.
dit la IIevue de la Chambre de Com-
merce franaaise, et la n6cessitd oc-
cationn6e par le grand Conflit de so
suflre & soi-meme, easprons qu'llai-
ti sera dignement reprtsent6 o ace
Congr6s. au point deo vue scien-
Aique, medical, bygidnique et agri-
cole.

Alliance Frant'aise

Mardi apr6s-midi, dans la coquet-
te salle de Parisians a eu lieu ute
intdressante stance tenue par le co-
mitt haitien de l'Alliance franaiise.
Le president du conseil d'admistra-
tion. Mr L. C. Lherisson. ouvre la
stance A cinq heures par la lecture
d'un suggestif rapport ou il expose
les moindres tai s a:complis par l'AI-
liance; c'est un travail soigno out
des idtes g6ntreuses sont ezpos6es
avec clarti et ou lePr6sident de I'Al-
liance fait appel A ce travail de
l*h3mme et de la femme. il parole du
bien realis6 chez nous gr.kce A l'in-
fLuence frangaise et salute tous les
ftanoiis qui, chez nous, oat rendu et
-endent encore des services immen-
Puis le ti:sorier, Mr N. Lemoyne,
tait rapport A l'assemblte de ietat
de la caisse, il en result que les
circonstances douloureuses qu'a tra-
versles le pays n'ont pas permit aux
-nembres de l'Alliance d'alimenter
la caisse avec la regular e ordinaire
Ces deux rapports mis en discussion
sont votes A l'unanimit6 et l'on
passe ensuite au renouvellement du
conseil administration, ce qui fait
I'objet d'interessantes discussions et
d'6canges de vues entie les mem-
bres Dant&s Bellegarde, Crep.n, G.
Sylvain. L. C. Lhirisson, C. Bou-
chereau, Fercand Porsenna, Mme
Daubeutf. Lemoiie etc. Cest en vain
que Mr L C. Lherisson declare
qu'il ne peut lus etre president vu
son etat de tt1 :'assemblee quand
meme lui doene son vote oar accla-
mation, t6moignant ainsi de son d6-
sir de le voir A la tete du comite hai-
tien pour la bonne march de i'oeu-
vre. Ensuile le conseil est complete
par election de Mr Paul Goarlat
con me vice-president, Charles Bou-
:hereau. secretaire-Egneral, Lemoyae
trosorier. M. Creptn, archiviste-bi-
bliothecaire, A. Bouzi, Fernand Por-
senna, Dantes B.llegarde, A. Barthe,
g. Rouzier, Mme Daubeut, Mme
mile Rouzier, Mme Charles Dub6
M.me Rene Lerebours, conseillers.
Apies la formation du conseil. l as-
semblee s'o:cupe aux questions din-
teret general, de l'aide A apporter A
la frequeniation scolaire du sou sco-
laire, des recompenses A accorder
dans les ecoles A ceux qui se distin-
guent dans la langue trancaise.
Es some, interessante reunion A
la fin de laquelle l'oa soe spara avec
le souvenir d'vne agreable apres-mi-
di passee en boone compagaie.

Domain 4
Parisian

SANS FAMILLE le c4-
l6bre roman d Hector Malot.
A la soirde de gala de domain le
Cinima-Psarisiana ottre au gand
public le c6Abre roman d*Hector
.Malot Sas tamille s qui iausalt
courir demlErement tout Port-aa^
Prince.


I I --


- _-






LE MATIII


C'est une des merveilles du Cin6-
matographe oud lon peut admi-
icr le )eu des acleurs les plus talen-
tueuz, entire autres Melle Fromet
daas le i6le du petit Remi, la ie-
me qu'on applaudissait derni~re-
ment dans le 61le du Petit Jacques
Nous eogageons le public A se
presenter t6t ai cette soiree qua ire-
unira un nombre considerable de
spectateuts.
L'enrte general est A i gourde
Balcon 2 g. loge 3.

Le poete et le


musician

A pr|pes de ClepA re
Port-au-Prince. Ie 16 Join 1917.
Mon cher Directeur,
J'ai ,t6 tr6s .tonnd de lire dana
lea quo'idiena de ces jours derniera
certatnea notes tendant & faire croire
au public que Mr Justin Elie eat le
seul auteur de a CldopAtre P. Je crois
utile de !nettre lea chooses au point
et de dcliarer que a Cl opatreP nest
point une adaptation eui vers, ainsi
qu'il a t6 ncrit. c3rtainement par
erreur, main une piece en qnatre
tableaux & laquelie Mr Jus in Elie a
adaptO son poume musical. Pour le
pote, I'adapta ion suppose une gran
de connaissance et une entire conm-
prdheusion de la musique. Or, je
dcis avouer. et cela & mon tries
grand regret et peut-etre A mon de-
trimeu,, quo cette connaissance et
cette comprehension me manquent
entidrement, surtout lorsqu'il s'agit
de la musique dite classique. Corn
ment alors aurais-ie pu adapter des
vers A audune musique?
D'auLre part, il eat ce tain et ceux
qui m ont fait lionneur de lire
*Cldopi rea seront de mon avis, il
esat certain, diaje. que Is piece se
tient A la scene toute seule et que
la musique ne saurait ni augmenter
sea beautas, si elle en a, ni att4nuer
ses imperfections. 11 est aussi cer-
tain qu'l y a eu communion d'ides
entire nous, que c'est a la suggestion
de Justin Elie et A son iniistance
que je dois d'ivoir 6crit CleopAtres;
it se peut qu'il y ait quelques atta-
ches entire lea deux (euvres. (n'etant
pas musicien, je ne saurais les trou
ver,). mais it reste vrai que chacune
des deux peut 6tre joude apartment
sans nuire & l'autre.
J'ai tenu & faire cette declaration,
alin d'dviler toute mnsprise de la
part du public et aveotir les ama
teurs de th ~tre come les amateurs
de musique que chacun y trouvera
son compete lors de la representation.
Je vous serais intiniment oblige
de downer hospitality & la prdsente
dans un des plus prochains uumeros
de votre journal e vous prie de
recevoir. mon cher Directeur, avec
mes remerciements, mes salo nations
empreaades.
L. HENRY DURAND

Faits Divers
RENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQ UEiS
OBSERVATOIRE
DU
SEMINAIRE COLLAGE
SAINT-MARTIAl.
Vendredi 15 Join 1917


.Bcmarntm I

2 mpdraturs

Moi
Ciel naageus to
Orange mu sod et
1(5 p am


700.0
minimum 1.12


Maximum :12.i
yenne diurne 27.(;
route la jouroe.
tau Cold A heu-


Baiomitre en bausse.
I. SCHERER
ON demande
En province, dans uone famille 4-
trangere, une bonse cuisinitre, es*
ptrimente'c, connaissant bien son
metier, sons des conditions tr6s
arvntageuses.
Pour tousrenseignements, s'adres-
ser au bureau du journal.
Peile -m asiae
Dans note compete rendu de la
derniure seance de la Chambre pu-
bliE dans notre numero d'hier, nous
avons omis 16rdmie dans l'enumi-
.ation des arrondissements qui, sc-
Ion le voeu du dputE Paret, devaient
avoir ) diputes.
CaeUt i dsi.rent vendre
Une thadire A distillation. Aeic-
tification on A je cbtinu de 8 A a
points. neuve on en second main.
n'ot qu'A s'adeusser aux bureaus do
icMrMMaL


Les terraims vaues i Belese
La question des terrains vague
don't nous parlionp 1'autre jour est.
ces jours-ci, tres important A Bo-
losse. Toutes ces proprietes mEnri-
tent d'etre nettoy es de tond encom-
ble : une vegetation exag6ere ya-
yant pousse, senrt de repair e aux
couleuvres, rats. animaux nuisibles
de toutes sites et aux... cambrio-
leurs. Pour ce qui est de ces derniers
un coup de main tout recent en te-
moigne: celui pratique A la pre-
miere avenue, chez la belle mere de
Mr Labedoy.re Elie.
Nous attirons spdcialement I'at-
tention sur les proprietes situees A
cote et en face de la maison de no-
tre ami Pierre Joseph Alexii, 3me
avenue.
La lUte de St Sacremeat
C'est hier apres-midi qu'a ett c6-
libre A la Chapelle S'e Rose de Li-
ma, la lite du Stint Sacrement. 11
y a eu deux reposoils admirable
par leur cachet de distinction et les
preoccupations d'art qui ont preside
A leur construction.
Son Excellence, le Presipent Je la
Republique, rehaussait par sa pre-
sen.e la solennite de la ftte pendant
laquelle se lit entendre la Musique
du Setninaire. Sa Grandeur Monsei-
gneur Conan officiatt.
Use eae m asaure
Nous croyons savor qu'a la suite
du conseil que nous donnions. l-au-
tre jour, de ne pas continue de
taire de la place dn Marche St Louis
la destination tinaledes immondices,
les tombereaux de la commune ne
vont plus se deverser sur cette plI
cc.
Ce serait uae bo.n; measure, car
comme nous b'avons deji dit, ce
quarter tst tirs pupuleux et au sur-
plus, il y a 1A un march ou, natu-
rellemen sont 6talds des prodJuts
alimentaires.


L'EMULSION DE SCOTT
Puissant aliment et md .aam le- r -
44 faux estimulant d alcoo


cement la Chambre b issue -e corn- prati'pie pour remAdier an mal Des
pose de cinquante me.nlres p.r appluJissemnents b'e asuivirent...
example. Nous aurons 2j s' ateuri CO.est donc avec plaisir quo I'assia
Nra le renous demandon cpar ers.nt se Conservation Natonalene reste pa
tera e renouvellement par ers. dan le bs actions: elle parle de
11 y a plus Si.au lieu de cinquante choesl en parties e alits-e. d- r'ali.
dipuies il y en a cinquan e et ur sati,)n facile et en meane temps pra-
comment trouver alors la mno t 6, de tique
ce nombre ? Au-si, .I D )- Jeanniot a-.-il tlI salu6
Lee iquipe S. V. P.! par des applaudissements rEp6t6s.
Le square de la place Ste Anne cst La t&te eut pour patroness a six
dans un itat 6pouvantab'e depuis dames le tnos plas hautes distinc-
que'ques semaines.Oa n-y voit plus tione NAmrissnes; M nWo e Dalncor,
que piantes suvages et brou ;s..le.l gE. KNrlse, eWolfrd Keln6 u, aleoncoe
Les al!ees qui conduisent au kioique J.des randih et Mare Darac. De
opi disparu. belles poAsies ftirent dites par MM.
N. pourrait-on pas envoyer une 1) Jan-Ijap'iste et Ktiuol et des
equipe taive la iotletic de ce square vues panoramiques des etablisse-
ou se donnent parfois des concerts ? inents fondds par la sociath siur
Sc;e lt d'Artli Aqricle d'.AntraS points du pays ou;t Otd
torn uique i exhibees au mnoyeti de I'opparedl du
A propos de l'intrers-.n crtude Cane-VariWsts. Q(uantt au Citt na-
de MrF. Morin reprodii:e i-i hier tioial des FermeF-KEcoles tie a ':vre
sur laPcondttion des payimis h.itiens *,terprch6 par la ciharmante ueinoi-
et ou i est parl du- Aaroj ctd s ; sell Lumercie Steco, avec accoin-
et ouinl est parpo d un prolet daSe* pagnement de piano I ar Mane Mare
nisation rurale prooost pr la Soce erac dot loge et lu fire
d'Action Agricole.celle-ci tait remar- Lo, succs lout l omples. pe clhat ou
quer qu'elle ne considers t ie meme d'impressionnai.tes paroles se trou
-ipfnrnipt map rnmr no- un liA r -&.....t


Du urrinc project que com I| I's -, 'e ,i wrill ent geneie.ati UIIU Imuiique Ues
Du ,eurriea du spirt nouq s e ra- bon pour parer aux nkcesites imme-' plus eitrbinantes ebt uU resume de
qu erea qu ddiates et urgentes de la police dans; toute l'hstoire politique d'Hlaiti.c'est
'qu les campagnes, et en attendant l ins- un appel au itpentsr des erreurs
Les Gemdarmes ~eot itlrauvables tauration d'un systWme &d'.1tinMintrj passes et a une ferme resolution
pendamt ia ilt lion daefini it. devantt nos rrnltxions preseutes, de
Pendant toute la nuit d-avant- n n 11 .meux t'uire d6sormals.
Pendant tom eu ca leus davant- Cma-GallW Nous croyons savor que cet hymne
ier, de ns vols amreux qucambriolers odet Voici le beau programme qui sera eat une des compositions du docteur
prau des vols a quarters de exzut6 A la representation de ce soir. Jeannot (n'en d6plaise Ai sa modes-
Bois-Verna et de Lalue. t
UIs sont d'abord entr6s chez Mon- LaPasserelledrgieen parties beaut d ce chanttiejointe
sieur Greger o is o pais ne dsoireededemn iser rt cell, au talent de Mile Staco et sa
de. La chalne q-i termait le poulail- a oeI dmi a p ht,- voix vrainuent larnuonieuse,ond drait
ler ayant tai. du bruit A leur passage, t te, enleva des alves reptWes
le proprittaire de la matson a te que en 3 parties ct SLe M.itre d'o- d'applaudassemneits.
reveille et les a poursuivis sans avoir tels comique. Une mention touts special A
pu lea atteindre. Its se sont intro- Bien entendu. Candio se tera en- I orches re dont Mme Marc Derac
duits par la cour chez le president tendre dans ces deux repr6sen nations eat un des p incipaus pilieas.
L.gtime ou ils ont enlevi quclqucs qui s-annoacent brillantes. La vile de S-.-Mdarc mnaifeste donc
mo ooblqeqets. ....'- a saympatine pnur cette belle ins-
objets. AXLit ion natioidatt ett desire qu'elle
Dans le mime entrainement, ils L 'I. uvre hail telune ait duans cet arrondssmenit Ie plum
sont passes chez Monsieur Camille complft develop
Borno, 22 pigeons furent emport6s;, d'U COnl erv LtOlt Topus develojpu.eent. a n
Tou nso& compliment & l'initia-
chez Monsieur Emile Rouzier oi its 4 St-Mlarc tour.
ont eu le temps de traire une vache- PASTEL
et chez Madame Icare,- qui pis '- ,--
Cir, oo its en out tue une. nen De re Cor .
laissant que la :ete. De nEtre Corr..pondant. A tats- Uni8
Monsieur Greger, cependant, a t le a soir e orgnis& par It comite 14 Juin 1917
illassable cette nuit la. dans sa pour- regional de St-Marc it s% a ,edi 9 WAHIaGTrox : Dici queques se-
suite. Jusqu'A trois h:ures du martin Juan coirant, eut un pl.~.i et entier mains. lei yeux de la nation seront
lu; et son tils n ont pas trouvt un success. Ce fut Me Isnar.la.i Iliron- tiix sur la plus irnportante loterie
seul gendarme A qui lormuler une villa qui, asu nom do Kei c.>):igues 4d !histone. D-as u bureau obscure
p'jinte. S ipplice ll4,. notre disijg rjtagis-. 4 Pay", u : comissio.. secie .
C'est bien dommage que icute tram communal et L.u \Vxe ad d Avc d j a-ris. tsdc mili. a res
une suite de vols ait 6t 6pratiqu trant I d evou prsiJ-;t i Cercl 'a preparer Ie ador ou
dans cc temps de police rkgulitre, do S.-Msrc presen ltaour paddteu vrsi -J
snsvun discourse bieo ur f + docteur s )uer Iimnease lolecI
sans quaucun gtndarme ne lut, Jeannot, mnitioeur e ad:iuitistrateur '4q tlea soaiIr les noavelles arm.es
dans ces dcux quarters, tt mme general de 11(E avre. a,.ntriacines des millions dz soms
dans les parages avoisinants, present Le docteur Jeannot proon-, une inscrits sur la listed d honneur
pour, sinon arrnter les 'oleurs. em- conference vrantmint injmi-t.at ( trai- L- d&partement d E:at a dWclare
pecher tout au moirs ces divers cam- tant de I organisation ellc:lave da que des experts militaireS conseillent
briolages. travail Et on peout dire t, 1114 .xag4 aux allemida 4, ne pist-a eir pouc
O0 I*dea ** ration aucune quo touts IolSt taiut mic chose 4c pes damp .octa.e.Ien-
II y a bien longtemps que Ia n Marcoie a'tai.t donna rn lez-vous tree 4es E tas ?UIs dana IIg terfe.
cesait soe fait ael.ir de conslruire au loca dld umA-Varietes. 0, pea DU1.- des atcs .-I3 o-
tin point reliant le quarter da Bois- dire encor qu ctte ft unec par d r
Verna A Turgeau. Des tentative reelle manifestation de ia part de l I Tageb.tt, le capitane Peseus et
ont te faites ity a quelques annees no pIus graves pares t menres de d-autres ont pretend qu auxs Eats
A cette fln ; Etat a mine faith deja famiile qui tenaient A coeur d'encou- Unisles co-3laionssout ienattq.4s A
1'acquisitfou du terrain n4ces4air riager par Ileur presence ii-e institu- cells qui avasen. exit& ea Angle-
au piolongement de la ruelle Dun- tion do si haute porttd iu)i ale et terre, au debut de la goesre, et quo
combe (aujourd'tt rue Maurepas) ono iqda ujoe oar o i es Eats-U iis aurotat,
at I'on constate que le travaux doe Le docteur Jeannot pos le a n u ettement pris lear pa-ri. ils auront
construction du pont %vaient d tsg6 heau d *e .e secret di co vainn influence importaste sur issue
commencet sons i ,Gouveruem.nt cre son auditoire. Ecou evec une d 'uere"
de Lecon e. attention tou e relgaeuse,le inodeate i gu
Pourquoi, aujourd hui que I'on conftrencier dan un 14ig fer- "
soccupe activement doembellir s cla -- irgg ii1 f u A .. .-langa 'l .f plu
villa tdauaoenter lea cominmodites tOt une converratioi qu'une prdpa A i"VJS J ve rS
de la circulation. ne reone s pas ration ecrite, le conferencier expoa I
la main Al ceuvre? lea motifs de I& creation do I (E vre
Les habitants du Boias Versa eit flit cet expose avec 16igance. 11II '
adressent cette just requtle A qui fit d'amples considerations d'ordre IVis aIr.eaial |
do drot" avec lespoir d obtenir sa ocal. e ornomique net Madacim Marc Pierre ier re n
Uafacth. s CA ie.poignan a, Is situation astualse Le lia Lous Anglade avise le public '
DanI..a snc.icn 1 s s aneatravail des deux saxes qui et toas ceuz A qua i l appantiendra quo
Dans la sance dr.at -ir, I As- conbtuent on danger pour eux pour cause de a vices .t injures gra-
semble Nationale a adopt* la daspo. m6 aes et pour la collectivid. Pais ves elle nest plus resVonsabl< des
sition A avoi qu*il y aura un Sna .en vrtable disciple d Esoulap., le actes d* son maria une action en di*
tear pour deuxn dputts. co freancier indiqua lea nroyena ra- force devant lui ire iatet6 o
mOr, smpposss 9*aprs l nRese* io ls goe ag g!W uqt ea Saint-M se 11 lain 1917


hammemmmemmemmmeseummummeme s


I


luFamrlll
Au'~ finuk


11est proavi qelaveeIt
COMPOSE w
le-4 doulcurs de iaccoucbemeat I
9-fhit plus a craindre. 11 f&n a
1paraitre Ici malaises de I& grosuM
,ujprirne les douleurs de rcos
inew~. r4rtahiit prompteenet I& 1
exerce tine grand. actiom w
iglawmi. ~manimaires pernuactun
i ]a tuerc de nounrir It am
et Soutage Its(eemm"I ey
faibies, qui souffrent de mm
irriguic~rcs on doIcyromum
contieuat aicamne sabstam.
w~ur la femmne eweante. Maipw
n4ebi qu'ele porne. Faitufs-e, T
Sopur Yvotten convvincre.
pas d'quivalent. Sons dle @.
sit# de 11arder It lit. II
En vente dans totes Its
qt chess Veuve Edmiond 41ag
1-6. R~ut Ripublicnag &
Four la vente em gaos., s'rmw
RAFAE.L FL6REzt ..
6c ZA "IM )$11013ruM.
Seul Agent poor RAWt de "'
AMidical da Dr. J. H. Dye#g
B-iffalo. N. Y., I. U. A. 1


Demandez touji


Carao


PLTERS
En voenle W'I


En gros chez:
L. PREETZMANN-AGGENI
,. mm -m,--
Sam Ching
Wasthissferi l M
REPASSGE DES FAUXM
Ies tacx-cols rerFashC i
duier plusicurs joaus saS
par la sucur.
Les vetements blancs WM
chis Parlaitcment puar ", i
spcia
Pour les ietements dle i0.
ration A la perfection -T
pour les articles de laie..
Repassage A la perfectiM1
talons, chbemises, tc mv..
Pri erlr

Le souss-igen
et sa commerce et i
a ete Ejge uon ceaSIIt l
Ala some de G.6.sJ
29 dollars ddlivrg oa
Ulys GuillUSO is
Counissi3 do IS
en date dm 29D 6
6j. duplicta Gdevaot A




tomobile most be is
tion, 30 dollars p.
C captain IL S




18 Odrgs t


Mqmmmmm-


a


IL


111


Tromper L'Organisme

oo Pour Plaire an Palais

C'estce que font beaucoup de peonne qui
prennent des toniques alcoholiques quasndl
r1Rt16 ce que leur ora beoin c'est


Ib~b: