<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02893
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 11, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02893

Full Text


OLNZZ CBtRIU,8S


L52ai I I Jols 19ty.


ipummt.MAGLOIRE



1polf AU PRINCE


0

IN*


IDPARTICHNI3


zrRANQIR


0.00

0 LOI


0


Quotidien


MI04U.PRINCS (Eal I


M6ACTION ADMZNISTRATION
&nee desRue. firu S& hmirloI~v

La aammen seat rqu:
A Posi-aw-umancs.*UZ bureasmado Imm1
A IVwa t husL.Msymm e& Cle pURomTrosmf
a L~urnmas: hmwL. Mayss & ftCO. It 2uz2a,
Lrndpm lED
a saw-Tma* Volvo 'I Publicty.Compm7 41 wm

Lam inmmmrku loic"uzm --weanotPp MR&Of
dbiniuinISS & smsersowm aabks Jawma ,v


viennent A etouffer tout-A-fait le SECTION NORD-EST
ttt de Frap llC1hkrmede IIplpart de ces Patisien- Nombre des dAc s: t1 dunt ;i enfants.
nes. La simple vague de cheveux qui
se glisse hors du bonnet militaire Enfant 4 moas
IIISSEUR DES ARMf:ES : suffit A tout illuminer. Ce nest pas an
n r riche,mais i l n o npour leur plaisir qu elles pi6tinent I an
srhabitude et quand ii sur les plattes-tormes et on leur par- nois environ
asompucuse limonsine, doune beaucoup parce que cc soit 8 ans
de fiacre, ii cherche de braves petites femmes et qu-il Iaut
misM letaimtcre. i 1 ne vivre.Maisc'est gd.ellesprouventuue Total 6
sy^ ^glei e. 11 ne se it
d'ravoir ait fortune. 1 fois de plus que notre sexe e-t lait
pda & Uo i sait che in-e pour vendre des fleurs, du chocolate SE'TION SUD
lAs dcntre- r laux muni- ou lire dans les lign-s de ma main, .\uiabre de d'-,s ; I1 dlnt .- eants.
t, d alre lon guement de- plu 6t que pour commander une EI tant 7. as
h Rodo milstre mnchon- machine roulante. 8 mois
kor.dot de chez Voisin ou- Commander, peut-6tre que tout le a ans
,earit pes no cpt jeuner. I secret du tominisme est IA. Sur leur "- ans
Te ysrtre et prend des airs volture, les conducteurs out lair de I an
gens accomplissant une humble be- Total -
a.evlontiers jusqu'aux plus songe, les conductrico-s ont des ma-
comidrations politiques et nires de g6nrraux. Montez dans un Sur 49 personnel d6cddes, il yv
. Rest m6me pris A ap- tramway command par une femme, done 32enfants don't le moics Ag6
s-li.oires vous aurez la sensation de rouler sur a 2 mois et le plus Ag6 .- ans.
S million mais ise le char de 1'Etat. Pas un jour ne s. passe sans
L e chmre:llios omes rase MICHELINE qu'on enregisare des d6cs d'indf-
Sie chr lexs toes gr- Paris, Mai 1917 gents. morts sur la voie publique ou
hpejes tableaux et le per- 7 dan leurs taudia, apres des souf
tbisde prix Pensez qu sa frances sans nombre Les ofliciers
ppa qoa re-vingt-tix centi- d'Etat-Civil se partagent la beangoe
Spgtm de guerre de boeut C(*It Ililies de *en syant chtcun leur mois d'ins
an iu s on filleul I AIa llsm Fra ise cription de sorte qu'il eat facile de
las pas fch de perdre au o rendre comote du chifire 6levd
I Mew cousin :il se vetirait CONVOCATION des itdividus rnorts de miserre
ia a citerait enfin la pitit.11 Les I Nous r clamons des measures pour
INe frapp r la Iguerre Les memres de cette roe pr ur eoarayer sl deasstreuse 6pidimie qui
p dfrppf par qua uerre g convoqus en assemble g6n6rale. emporte lea enfants et pour protd-
t. chfrer qu'uelleo.r-.1 La reunion aura lieu A Parisiana. ger le people centre la Faim centre
, aor ue dri e I mardi apris-midi,12juin441/2 rs la Mi6re don't lea manifestations
ritae" aTvoir le droit de la pr-cises devieonent do jour en jour plus
nie, mvr ses benfices de son ORDRE DU JOUR : i O Lecture du nombrouaoa et plus meacaantea.
arm iavc se affairs, il sex Irapport duConseil administration ;
s' U..rit6 et march avec 2 renouvellement du Conseil dad-
ceiprmle des ministries, des ministration; Divers. I Un advantage
tt des gtenraus en pro- Port-au-Prince. le 6 luin 197.
Ier om tout court. II Le President immense
plaque de la main. 11 crache L. C. LHERISSON Voulez-vous trouver de quoi rece
elt ianrde maintenant d-im- voir vo amis avec distinction? Allez
1aicane cho-e. I la I
Pum pour lui n'a aucun scns r DVS--
hii, u ou history ique. El Port- -Pru i cecrevede Socidid Gdndrale
WIN Taste entreprise indus-, t-Im .t DE
ilw covancquec est, fm et de imsere Kola Champagne
a Ites batailles. --oo--DU CIEMIN DES DA LLES
Naiu France et ce que cela! o vous aurez 1'embarra du choix
.Ut bien peu de chose Le massacre des lascels entre I'excellent kola, leas liomnades
vk*e qu'd. rend. Si vie est l azeuses, liqueurs varies, strops as
4dae, non de l'armse de I sorties. etc.
% de Verdun, mais de' Depuis quelques jours, la mortality La reputation de la Fabripue gran-
Sida achet "'son h6tel", fait de g'ranis ravages parrai I,'s dit chaque jour, grace a la perfec-
iao Leonard de Vinci. ,bs (.'est ellrayant A la situation tion des produits-
Pialre de ses atfaires, il vraimnent Opouvantable faite aux ci -
tiaifS1rence qua rest que toyens des classes necessiteuses qui ..i..-
rc qu et que uneuren littdralemnent de faim et de
16ripte aouvent quil.a ,niure, it faut ajouter celle non a i t
fter taut d*argent, mals moins territiante des tout petits en- A d D i e DV e
0l eo, qu'il taut bien plants qui s'en vont fate de soius, -
E" M canons. Maniere 616- fautoe d'hypine, faute de measures RENSE:GNEMENTS
/ly ner sa richesse me- 'srieuses prises pour sauvegarder METEOROLOOIQUES
-", ausaitot qu'il est la sant6 publique.
sur ,lesb nfic s to.e matin nous avonm faith .ne OBSERVATOIRE
l arequ'il joint tout tourn6o chez lea ofliciers do I'EtatBE T
11" i et qu'li ne retire civil; et notre enqu4te a r6v616 ce DA
Sq' r qua suit pour Ia soul somaine du 4 SEMINAIRE COLLGE
de bnque s .arrondit au 11 Juao. SAINT-MARTIAL
: il souhaite que la SECTION NORD Dimanche 10 Join 1917
s" ite que dans bien 27 t Barom6tre 760.n6
et partisan de la guer- No nbre de deux s ees. I don't minimum 21.4
enrfants des deux sexes.


!DUCTRICE DE TRAM.
'Lcle sur i'oreille, le
s cheveux, la sicoche
SqOe A tickets a la main.
plrmi es voyageurs ou
tie fait la grosse voix
ls places ; elle donne
S savec brusquerie ,
le casser : elle
i dames et se
'y4a. howmens. Ia-
as lea transports
ts ; mas, bau
iMarche bien. La
uat A atfirmer
hoBame Ni cette
si It villains ori-
^ die ieSO ag e, ni
Issaaid ,ne par-


Enfant
a4
a4
a4
a
a
a

a
a
a
a
a
a
a


Total 21


13 mois
2 mois
5 mois
10 mois
4 mois
5 mois
11 mois
Un an
4 ans
15 mois
13 mois
18 mots
7 mois
7 moist
San
I an
10 mois
3 ans 112
9 maoisa
3 mosi
3 mole
2 me" 1


Temperature


maimqnm 32.1


Moyenne diurne 27.1
Ciel clair jusqu'A 3 heures et nua-
geux ensuite.
Objets lointains tres visible.
Barometre au-dessous de la nor-
male et constant.
1.SCHERER

h demamde
Toutes les branches qui avaient
6td jeties sur la voie, lors de I'emon-
dage des arbres du quarter qui as'-
tead au Fort Lrebours as poote Jo
Cisea,sant ecore A la mime place.
On mous prie d'ea depmo'er le
transport ce tas de tatras 4taut de
mature A aggraver le mauvais Etat
asamtale do cme rlosn.


Tribmil doe ix isetiem Sad Le eoiltear
Audience d6u 0 uin :917 Le Moniteur Officiel de mercredi,
Le tribunal prend si6ge & 10 h u- 6 et samedi 9 juin 1917 public.
res suoas la presidence du jue Louis Arrei de suspension du Con.
Itisnulus, ay.it pour assesseur le seil communal de St Michel de P'At.
sappleant M1. Paul et rend les juge- tlanv.
means suivants : -- Shnat--S.ances des iS et 22 Mai
Celui qua condamne C. Hleri- 7
manit a pryer a Louis Durai.d so it1917.
en espe>:es sounnttes, sout ei buts ErrAta.
de gadi., la someone de Cent ving Ordonnan:e du Doyen du Tri-
huir gourdes 40 centimes, ve cuon- bunal civil du Cap-Haitien.
trained par corps en cas do non-paie- Avis administratifs -- Avis di-
ment; accord a lierlmnann un dd vers.
lai de trois mois pour ce fire ; re- Bulletin des observations m6-
jette les domninagei-,itetdrat, con- itorolog ques du 8 au 14 Avril 1917.
dainne en outre Berhimann aux de-


penls.
Celui qui, entire Ileliot Dufanal
et A. Grepsac, donne acted Crepsac
de ce qu'il entend s'inscrire e-' faux
centre I'obligationt don't Dufanal re-
clame I'ex6cution : renvole la con-
tinuation do la cause a une autre
audience pour la dite inscription. eon
faux ; d6pens reserves.
Celui qui condainne Ilenriette
Nicolas a payer a Me Champagno,
fondd de puuvoir, la valeur due
sans d6lai au depens.
Celui qui condamne Me Gui-
raux a faire ia preuve de ce qu il
avait recu maindat d'occuper sur di-
verses aifaares pour M J. Darbonne,
d6pens robervas.
Celui qui done acte a Angole
Bernard des reserves qu'elle fait
pour le recouvrement dos layers a
elle d(us par llyppolite Jean, con-
damne ce deriner a deguerpir des
lieux par lui occupds saus delai et
au depeons.
Le si6ge eat lev6 & 2 heures.

Tribehal de Paix seeli Nord
Audience du 8 juin 1917.
Le tribunal pread sw6ge A dix heu-
res sons la pr6sideace du juge A.
St-L6. assesseur. Ls. Em. Coicou et
rend lea jugements suovants.
Celui qui condamne A Au.
gustin a payer & N. Guillaume la
valeur due et a d6guerpir des lieux
lou6s, le tou: sans delai, avec ex6
caution provisoire et d6pens (ddfau )
Celui qui condamne Th. Prins
& payer A A. L. Gurin Ia valeur
due par termues mensuels de tren e
gourdea, avec clause penale, con-
trainte par corps en can de non
paiement cominise d'huissier et dd-
pens.
Celui qui reCoit Th. Boisette
opposant au jugement du. .. rendu
en favour de C. Volane6 ; au fond,
mainti3nt le dit jugemeut pour sor
tir son plein et enter eliTe ; con-
damne Boisette aux d6pena de la
nouvelle procedure.
Celui qui condamne 1. Puzo 4i
payer A Audain fr(res. sans dBla la
valeur due et aux ddpena (ddfau ).
C3lui qui, dans I'alffaire L. De'
lice centre Paulmins Tipaul, ordon
ne une viaite aur lea lieux avec en-
qud e. Sfie cette vsite au samedi U
uJin courant d6pena reserv6s.
Colui qui. ntre Chs. N. Gaet
gens et L6once D. Olivier, rejette
Exception d'incomp6tence soulte
v6e par Olivier; au fond le condam-
ne a prayer la valeur due dans un
delai de deux mois, avec contrainte
par corps en cas do non paiement
t d6 pens.
Celui ui condamne Milien Ca
tor A payer sacs ddlai I N. Cordas
co la some de six cent dix gour -
des, avec contrainte par corps. ex6-
cution provisoire ot dpenas (ddfaut)
Affares eo contiouation
D. Molme coontre A. Day. C6leIe
Fontu conUtro E. Barosy.
Le atge ear lev6 A ute heoure.
C s6aas 6816
II y a eu salle comble hier soir
au Cinema-Galtt, od se donnait
une magnifique soir6e de gala. Rtus-
site complete.
Void le piogramme de la repre-
sentation de ce soir.
V6nus enlev6e par Rigadin,- La
passerelle tragique, drame en 3 par-
ties long. ooo pioeds,- Candlo.


Assemble 'aliomale Conalilsaate
Chest demain A 10 heures prectses
que commence la discussion en As-
semblhe Nationale Coastituante des
conclusion; du rapport de 1s Com-
missionde r6torme constitu'ionnelle.
Le Cabinet. contorm6ment A la d6ci-
sion de la haute Assembl6e.est invite
A prendre part aux travaux.
Power I sale d'opratisao de
I St Fraa.eijde Sales
L'Asso:iationa leunesse Litt6rai-
re A sa stance de vendredi 8 du
courant, a vote A I'unanimit6 la re-
solution du membre actil D. M. C>i-
cou tendant a ouvrir une liste de
so.scription poul la participation i de
cette society A la construction de la
salle d'op6rations de Phospice Sc
Francois de Sales et don't nous avons
parle dans notre edition de mardi
dernier.
Pouear spicee St FrasTois de Sales
Mr Julien Gergre nous a reunis
la valeur de Dix GOURDES pour l*hos"
pice. Cette valeur a 6t6 verse A Mgr
Pichon.
Re merciement
ReprEseflatious pour
St Franejis de Salei
Les trois cinemas, Parisiana, Vi-
ri6tes et Gaiett, se sont entendus
pour donner, chacun, une represen-
tation au profit de ia salle dopra-
tions de Saint Fracois de Sales.
L'idee est excellent et m&rite nos
meilleures t6licitations.
Use leasmme et hertle
par see me:ocycletle
Ce martin A 9 heures environ, un
cyclist qui avait lanc6 sa machine
A toute vitesse heurta une temme A
la rue Bonne Foi. Li malheureuse
portait un recipient rempli d'eau
a'avait pu se garer A temps et fut
reavers6e sur le sol.
La police a imm&diatement mis
en etat d'arrestation le cyclists qua a
6et conduit au Bureau de la Gen-
darmerie.
La Se avenue de Bolease
Les hi~atants de la troisi6me ave-
nue de Bolosse nous print de de-
mander qu'une equipe vienne net-
toyer cette avenue que recouvre une
vegetation suraboadante.
Nous souhaitons que ce travail
qui est tr6s urgent soit entiepris
immediatement.
Repartz le peat
On ferait bien de reparer le point
en bMton situC A I'angle des rues du
Magasin de 1'Etat et du Champ de
Mars. Ce point eat perc4 de deux
trous qui, Ia nuit, peuvent tre li
cause &-accidents terrible.
Cilea -Pdrisaa-
Hier soir encore Parisiana a exhi-
b6 un de ses jolis films tant recla-
mas.
Une foule nombreuse assistant A
cette representation dun grand int6-
ret. Tous les points du programme
oat etC applaudis. Le a Secret de
Porpheline a a eu un success parti-
culier. et c*est avec regret qu on
laissa la salle A to here? et demise5


. 167


aw


__





LE MA TIM


Wariage Le nombre et les limits de ces 1-heureuse idte que vous avcz eue
Hier, 1'officier d'Etat Civil a pro- divisions et subdivisions soul de- d'acheminer l:otre dtrel.he dest.iuce
cede au marriage de Mademoiselle terminus par la loi. au S/S Nia kerie, en rade des Gor.ai-
Adhle I'ancol avec Monsieur Edgard ves pa canot. En l'y taisanr, vous
Poissonnicre.- Les utmoins 6taient, TITBE II avez prouvc l'Admin >trtao u ,iue,
Four le marin M. M. Porsenna et CilAPITHE PIE.M 1Et non seulement vous mtti z dc l-aci-
Antoine Lafontant, ; pour la ma- Des Droits civil et politiques vit dans le service, maisi que vou. y
rite Hyppolite, Clement Magloire et .m tutz de l',i..t':. i v, u's .
Docteur St Albin. Art. Les es et cnditinselicite done. Cro qu'n march tt
D relatives a l a nationality et & Ia na-
Nous prdsentons nos meillcuis turalisation sont dktermindes par la dans cette vote, vous ous .uLielz
vcOux aux nouveaux 4poux. lot. davantagc attention de la Dtrection
AVIS Art. 4. Nul, s'il nest haltien. no qui vous en tiendra boon compete et
L'Administration Communale de peut tire proprietaire de biens fon. qui ne manquera pas de Nous fair
Port-au-Prince croit devoir informer ciers en 11e1ti, & quelque titre que ce jouir de ce laurier que vous vtn.z de
lea propridtaires, locataires et oc. soit, ni .acqudrir aucun iinmmeuble. cueallr dans le servl:e.
cupants A jn titre quelconque des Art.. La reunion des droits civils Recevcz M le Directc ar,'as.urance:
maisons de cette ville, quo le *Ser- et politiques constitute la quality de de ma partaite consider..tton.
vice sanitaires doit faire aflicher a citoyen. L'Administrateur Galdes Postes,
I'inirieur de leurs course, des pla- l.'exercice des droits civils i.de. EPADM
cards ielatils & Ietat sanitaire de pendants des druits politiques eat o10,P11 ADAM
cesa aisons et de leurs dtpendaai- r'gT'h par la hi. .
ces. Art. 6. Tout ci oyn .:g6 de 21 ans Dernif f reFi
11 leur eat expiessnment recomi- accomplisexercelesIdroitspo!ii'lues, PAR S.:, I
mand6 de faire iespe(ter les dits sil l.unit les autres conditions de- STOKOLMA-- D'ap ..-inunic -
placards, en cinmpchawt qu ils ne tei ininies par la Cons.atution. isOL -- DEmp.. i oman
soient enleves ou declhires, sons I-s 6trangeri natLualIass lihaitiens tons Wtouts de 1dEmp ;,.) J oi a
peine d*dtre condamnds a I'amenda. ne sont adinis & et egercice qu-a pa Wale ar otice de 'a : c s, .
Port-au-Prince, 8 Juin 1917. prs cinq annees de iadidence dans Turquie a declar son in, nuto Je
la llepublique a partir de leur nu. laisscr partir tous les .:neracans
Ecole de jelses lilies de Sl-Mare turalisation. qui sont sur so' territo; i, inmne
C'est avec enthousiasme qu'a 6t Art. 7- La quality de citoye: ceux qui sont d'-ige milLt. e:.
accueillie la nomination de Madame d'llaiti se perd : VAi. IGIO.-- Le p:-. : t W\l-
L. l rbme Ad: nic Alice D. Narc.sse 1 l Par la naturalisation acquise son 6tudie 1 oppottunitl d *. pol'-t
A la Direction de ['Ecole Secondaite en pays tatanger. Iendant nominer une c..nmi- oI
de jeunes filles de cette ville. linear ltbd'u do da e itn atrie seeud Anrtscaine don't le .ent oo bjet
La nouvelle Directrice tut ant6- 30 Par accoiltation non autoris serit d rsserrer des couPr ons
rieurement prolesseut de Langue de tone ions ptubliques ou de pen d.- routes natures entire 1 i E',s-
Anglaiseau meme 6tablissementsous siors confieres par ungouvernemeit Uuti. et les nations du 'ud tct ntre-
la Direction de sa feue mcre Ma- stranger. Amnrique.
dame Vve Emmanuel Dic-gine Nar- 1 I'Par tous services rendeis aux
cisse de regreltte memoirc. ennic'nis de la Ilepubliques uu par -
Madame lJrsme Ad- rerr pl ice Mme transactions taites avec eux. .
Edouaid Derestre drlc6dee. Art, 8. Iexercicc des droits pol- A VIS D iv e-s
Bans succes A la nouvelle Direc- tilues se ped : I
trice.art la condaimnation cointradictoit e
trSain-Mar, 4 ce 917et dtlinitive A des pines pet peit ulle Ct s
Saint-Marc, 4 |uin 117 a lti lis alcliclves et i zlalliantes. ch z
PASIL 11 est sulp adu :Vitor M
On'e elle A la mai I Par I'Ltat de bonquerouliei dicor i J
s*illde ou t vauduleux. 3* i, *I.ter du Ilga .i it idr > O n parlait l-autre jour de la io'lie .),_l o Ira td l *l(, IK(> di "'^i. de 1 n
Madame X.. don't es pri t est ps a i Par felt intlrdictn jiui- \ iet-ri' d'ariiver :
Ja hU rdea clale,d'accsaton ou de contuntiae. SACS VIDE, SACS VIDES'
Ja hauteur de la kbautl. b hj 1>ar su3te dte condantati,'.i S.cs supner.irs puitr ..,.' ; ries
Elle n'ouvre pas la bouche sans judicialre ipll)otatt la suspelutaioi Mi. i at ,' ,il
dire une sottise, dit une de ses amit s des turoits civil P r 1; s el I 'rn ts
N'importe, dit quelqu'un, c-est .'4 I'Par suite d'un jugetnetn' cons Lat Conden. -Nestl
une femme (que V'on a du plaisir tLatant le refuse de fire parties dujury. par calSteltes de 'a l ,'i.z. t ide'
voir parler. La suspensioli cease avec lescause-s lboites tIrs ia '.
_- qui y ont done liet. .
Art. U. Ld lot regle les cas o't iFu n Service des' ( s1es
A propose peut recouvrtr la quailtL de ectNiyen, AV DE DEPART
,le ijode et les coui.1tions a rewtpl Les d ches pour Irmie. lacm.l,
e erreur Le s c -. L ep*ches pour1mie,cm
St Domingue, once. 1avyautz,
S- San Juan i Porto Ri.o. S iIt T'!i -
mas, Basse Terre, Poin'e i IPl r et
A proros dune rreur plut6t l,' gC h mas, Bal se Terre Pone p l' ic ei
re qui s'est glissre dansnotre compete Choses de Iag fLere Fort de l: ance par Ic li4)-[ L-
rendu delal-te-Dieu et qu'onpourrait' PA ANS LL I pour on s. ort de
reliever sans rire.notre comfrdre "'Es- I Celhas pour (on.,ie. Port de
sor" s'est amuse A nos dipenw. 1. est I I Juin l17 SPn l.an de Porto Ri o. 1 nduaux
certain que tous ceux qui ont lu la i.es Allemands out livre, hier soir. et le lHalre. pour N v.-Yowk et
notre incrimin*e. se sont bien rendu uneformidable cot;tre a taquIe edsud 1 :Eaop. ( viA S 1. de 1'i.,,, Rco )
compete qu il s'agissait de la rue du d Ypres I)* grades forces, compo- ia le paqubot CARAVILLE -
Dr. Aubry et non de la rue du Dr. sees de reserves frltches,. urent P P quebotCARAVE-LIE
Dantes Destouches.comrre nous 1a-ilancies dins la bataille dais tun serot termees remain mrnrdi 12 crt
vions 6crit. Ou'on ne croie pas A de el'ortF d reconquerir la redoute de 4 heur:s u.s prcts' 'u sor.
la g~ntosite de la part de notre spi- Messines Lo comnb it dtura juisqu'a tort-au-Piinct, le i I .n 19:7
I& nih delaprtde nr .tresi- inniuit: et I'eitieun a et i epoass Vti- -
ri!ucl confrkre quand ilotlre une pit- do oust les it:tnt4s. V
me de cent dollars A celui qui trou-~ Cete atla ip, (i fut dirie sure oaux
verait le point d'intersection de deux un f. ont de ( naialles, couvralt tout Arrivas par ( ara .r, l'
rues paralleles. Ceite valeur aurait le te rain recemment conquis atr En ventie aux ,',Crs d2 Dor-
toutes les chances d'dchoir A noitre 1es Allis. La grande poussiee bii denu.r.
contrere d'autant plus qu'll s.trait le tanuuilite en lielgique, a te coiln-
seul A prendre part A sa gageure. ;pl:tenent bris4e. l Of1 S
Et puis, s'il tallait nrie de ces p,-' Les Autrichtiens out reaouvel 0llls. Io
titescrreurs etd'autres moinsilgeres.;ieurs attaIques cette ntiut danlis la LUC!s (o
nous nous demandois en vkrite de r.gizn de Goriza er des secteurs
avoisinan s; i nals ces assants wit Liui-,ilcars ,te l'anc. ,, 31swo
quel c6tt girait-on plus .t mieux ?vo s es t
pu 6 is repousses avec d.s peries 1
------------------------------------------------------------------------------------------- i' ,l,,au, gI,., .,r i..'


p ur *uo l Ati ric i ens, tant en I 1ori ts 11 I > U .... IC -
P OJET quen blesss.ors anciers de ce te Iaison, Iiu'tis pen-
M B v ,,-- ent se presenter pour I t,'evoir imI
dernier dividend de 10 ")' sur Ia
1 1 Aliqih'ida io de la dite .ahiison B.!
CONSTITUTION l lll ..a cee 1 n,1 .
PrCsentO parI II J.: I1 117.
Prisent6e par -- Les heritiers Boco aveni t qu ils
La.Cemmissioe de RfterTe St Marc,', iuin 1917 n'ont jamais donn6 d'auto'i:a ion ni
ComsHiluiesmrlle En lisant un article, zi;gne de Mlle procuration A pernonne po-oar ni 21-
A du Bousquet. pub'.i6 dans le c.itino erme, iii vendre des tears :eur ap-
du 28 Mai,je me suis senti envahi par partenant depenJant li bita'imn
I'Assembile Nationale un sentiment de p'ofond digoit. J; Bondo dans ja common." d: Mira-
me suis demanded ceci: ai-je mis tant 'goAne et que toute venic qui pour-
TITRE I de zeie, tant d'activith A remnplir les rait etre Ltute est nulle i.lon ave-
CHiAPITlPkRE'&iFiER devoirs de ma change. pour :.re si nue.
CHlAPITitoi E erEMIERn EMMA DORm A G d1 n-.
3Du.territoire de la Rdpubliqu avoix dte ma conscience m'a r- SI.OMAE DBOORC. A I L O O ,
Laoan I OwlE BOUO, IsMi- a BLO, O.
Art. ler. La R6publique d'Haiti eat pondu par ces mots de Levry a En,
one et indivisible, easentiellement vain Vous plantez de vertus tout le Sam Chihfll
fibre, souveraine et ind6pendante. i champ ae 'otre vie, le (alomnialeur, RB|.lamierle I ed r.e
Son territoire et let Iles qui en par son soufilq e ipiosan6 les btart, BlaSeilserleS Fl -roe
dependent aont inviolables et ne toutes finer sur leur lige. IREPASSGE DES FAUXcO'-S
peuvent 6tre alidnds par aucun trait' Aussi pour toute dtcnse contre la .es taux-cols repascs ptuvent
ou aucune convention, no:e en question, le vous prie de pu- durer plaietwrs, jouis sans ctre sali.
Les Iles adjacentes sont : blir i-extenso la lettie suivante par la sueur.
La Tortue,IlaGonAve, 'IleA-Vaches., B GAILLAUD b Les vatements blanxs sont blan-
le Cayemittes, la Navase, la Grande B. GAIL;chis paraitement par un procndt
Caye et toutesa lea autres qui oe Port-au-Prince.'le 14 juillel 19S a special.
trouvent aitupea dana lea limites Mr le Directeur des Postis Pour les v-tements de line, r6pa-
conaacreea par le 4roit des gens. S ration A la perfection Teintu erie
Art. 2. Le territoire de la IRpubli- St-Marc ratn lartles de line.
que est divide en DNpartements. Monsieur le Directeur, pour les art'.les de laie.
Cbaque D#partement eat subdiviae le ne veux pas laisser partir le Repassage A la perfection de pan-
en arrondissements et chaque ar courier sans vous adresser quelques talons, zhemises, etc, etc.
rondisement, on communes. mots de compliments A 1'occasiOu de Prii idotres,-Place Gelfrar


Y


[led


Star


B" 16 re


r HM
3~ruu.hi,:


D)'nandvti par les coain.isibuiaa M IN

L. PREETiZ:VIANN-AGGERHOLM FxkJ
Matiufacturier'sAg--1 FIRe'.hj j

..;3 Le Purigatif IcdiaI tt.i lORTAU-r
C'est In
P~i~edi ~r ea lu Mx f Emmes q4l
147. Rue da FcttourgSiva?-Oems ParU Mtc~S" aa


eflc '--C'priovoquc 'amais do digcfat.
Suppr irna:. 1itlad !,N:a,
cite ne dibilite pa e a aicm!2e.
WefZt,'aflrt F-#u repT- Ii cIharbre.
V.~:* S Cae C3II CLAC perte de temps.

cl~o cA par cvna~ucnt. vncre

LAXATICE, 0 pilieI.


IV. A. IWissmatallI

RL )UQ U.41I- 4 IIc~t prouvi qv
I'.na-,m-Print~e COMiPost "M11
Ael-a:s tie Cafe' ( :rm6 ou li t ,e0- i:!-ri r de iacc
rjuel ). tivan x de cb~vie,,cacao, el r'. r--c trial*.iA di
de miael. potir I 'e~poilI~ oin. !0u 1i-ie 'e.; douleurs

A-t a ;j i Icre tccnowrarf
~Re,7platez touiolirs Atrt I.kn'
Ii.l,;')Ui-. reut de
I*Htt,:e dc Foic de Morue : ,ri .z ti! doula
h *'tr'.ic encenrr

VIN GIR RD i:'ede gar'icr lehi.
lodotannIque phosphla En e :Icdans tosteil
ininw ~et ciiez XVcuve EdMis
SSEN s,~, Rut Repubfitaie0
vPl,.us icuta Tr" agri Pour la vente eN SM
91I~W msbof it 04t C A7AEL 11.6
q~ve E10A A VK*faNT4"LIRE~P^* ;-.rm)se1
A.GEM^ 44a 2w 3m % pA .Seul Acnt pow R20W
Mc.&oicat-d3 1D&J

*;one8-Hk(JiIIfEl-JE IVEI,



B. T. BABBI1TT I N1
SNVON GOLD B3AR:

FprINCH AMI IIEIR1ICN Will
Vine de californ'p
Vins rouges: Claret., Zinfaildel, BAI


Vins Blancs: Hock, Sauterne, t

MASSACHUSSETT BREWERS
Bi(res Pilsner, Plaff & Kings
Alleys Porter & Kings P

THOSE WOODWARD

Poi88ons salads en tOu#
Repr6s 'y

Eug*
E E Dj
PO TAPRI'.G ,


min=


_ __


ASI


I'OUS c' Occup-itits ihabitation
a lou~qu-t 9. itre e, 2MC %.C11011
rwale de hi certraune dcs (.ipirdon
nlrs que!que tinre que ct: soil,
soiit invitt~s ,ndistinle~nent. A ve'li
prcscnver leurs titres et p: ts. dan.o
an, Maia de desax moif,, i partir de cevie
date, au plus tarJ, A Me Volney' M.
Douyon. notaire A Port-A-Pa ment et
A M~r Pierre Antoine Frt.Uric. aux
C6-eaux, ce, sous toules i 'erve~s.
Trouni eiatrd restera AIla lit; ge et
responsab'it0 de ceux qui ntgiige-
to-i d-obeir au pt~sent avis.
COieaux. le 14 Avril iqr-
Par mat lat de iMd Moi(AVA MOR.
PLiAL. avr'caL d,-. h-aitieii Ga, an
1ViIRitE AN-rciiNEiFRL.aW-Acc


^