<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02889
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 5, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02889

Full Text

a.&AV


r P414 QOINZ CCENTIM S M' Mardi 5 Join 1917

t-MAGLOIRE RtCDACTION ADMINISTRATION
DIRlCTKUB A&gle dos Rues Fdrou & Am6ricalio
3OgNSM3IRNT8:
S pORT IU PRINCE Los a me ces sete reg.es :
G, 2.' A P FOi-AU-TpiC.:auz bureauzx da jowrla)
L 5.00IA AstS: chez L.Mayence & Ciep, Rue Trm6fc
-9OXPARTEMENTS3 At 1oas- chbe L. Mayence ft CO 19. 21.2,
E'R' A, 2.0 2 .9 Ludgate Hil
600 J AHw-TosUn-versaiPublicity.Compasy 45 WON
STRANGEKB 4 th street

Quotidien L """""'" "" '"
S5T.AU-PRINCE ( Haiti 5 Abossumnts & persons payables d'fam



LA\ GRANDE GUE Rg tiol entire le Gebiet de lOccupation UN PRO JET Des Travaux publics et de
et iEtappe G ebiet.I I'Agriculture.
En Belgique le d4placement est DI d3C de i'intruction publiqua et
I' difficile, les lines vicinalesDidesON dTITUulI
Le 0 partem ent d'Etat octionnant" caused nue STI TU TIU N 3 des Financesaetdu Commerce.
lIl UI nofonctionnant Acause du manque UeM 0 II I i des Relations Ext6riettr et
dhuite. atdi que les chevaux ont de la S40curit6 nationsale.
'ivre teos 6* enlevS.. Les pers)nnes qu, DI. I.A 3 ke .*lygtiene publiue et du
UBLICIT LA COMMUNICATION 8UIVANIE ob de voyager n bor REPJLIQUE d'HAITI fravail
APaBLIu.ITs OI art,. ont f rcies de fair laP .Rn 4; de la Justice et do Is police
ECRITE EV JANX'IER, ET RE(:UE D route A pi:d ou dan< des w gons ti Art 70. Leos dlib6rations do Con-
rfs pir les quulques misnrables che- DAyen NAU eilt des Secrtaire d'Etat, owoa la
M. Brand W hitlock,lu ,, qu, restent. Le, wvtgrns de- prxidensce dou s'rsident doe la -
Vbrasserie%, lea seuls itablissment, publique et du Ministre do ela Jusice.
MINISTRE DES ETATS-UNIS EN BELGIQUE que Ics Allemand4 aient scrupuleu- (S.i Tr) dsontonsgndedams Conare et
segment respect6s.sont trains par des Art 77 Lgn Sdes mebres d Eota nom-
bceil. SECTION II ,nent nux functions publiques rele-
Palo waiver A bien comprendre la que ktait str le point d'etre aban- It eit vrai qu'oi a po'r devoir de vnt de leurt d4parteiueents, oauf ce
bini,il anut remoter A l'au- donnke. tenir conpte de la teemin:e A l'exa- Du Pr6sident du Conseil qui eat prevu & lar icle 70.
pedal*aate 1914. Au moment Pendaet ces deux dernitrei se- g6ration qui caraci rise lei no-avel!e' Cantral oa Pouvoir x6cutif Its correspondent avec les Cham-
ioas orgpnisons le service d'as marines des homumes out et~ empri- A sensations, surtout en temp. de bres et les aitorit6s constitu4se. lit
,kt Comit: National comee soones ici A Bruxelles mais if est guerre et dans une situation co ne Art (68 LA Prisid mt dit Coneinl egocient, chacun en na spbtre, **t
Is l'oiganisation d'assistance evident que la saisie se prat iue ici celle-ci. d'autant plus que les jour- Central oa1 I'rsiden d'llati pre e, par I'ntermn disire du D)parteeint
icollabore avec la Commes- avec plus de precaution. plui de naux qui p urraient s.rvir cohnme ivarit d'ertrar on f.),'i ioW. le Xer .te% Relotions Estlrieures, too, tral-
ki Secours en Belgique ) pro- tormes, que Jans Ics Drovines. ifne esp&ce de charnbre de dAbirras *neont nuivant: eJ.h Jlre deva:n Dieu tla. conventions.
Iu arrangement par lequel le Aucun avis public ne ltt doin6 pa r tojt-s ces rim-urs qui saat a:- et devwnt les hommnei etc. eto.[ Its resident A la Capitate et reqoi-
eat beige paierait A ss de intention de d.porter,muis. tout .:redidesaussi avideinentqu'elies sont Ar t) II f.tit wtqiler .t4 loss d li vent pour tous traatemnents sept
htectionnaires laissks en B I d'un coup. at y a de cela dix ioars, ript~es % Mtis mn.? st une traction R publhlblta 't tle fait promulauer cantdsdolirr apar mois.
qoA d'autres indiviilus certain messieurs de la voile don't les seulemeu; de out ce qui se rkpe e et publier, aiivant lear cat6gorte. Leurs onc tons durent mutant que
Spio', les honoraires qu ils nomss figurent sur la liste des a ch6- est vrai. il en reste enco-e assez pour I'expration dd laisdob tiovuspou revoellys par ler Clsi abrede ou aIs
a1..bitude de recevoir. Ls ers eurent notification d-avor- fire d cet acte le plui sale q I le prom er t en accusation ou destituh.
i. niraient en cela d'unc a se presenter A uoe des stations du I h, or ait enreg'stri. blher it s aderee et autr actei de Art 78. Ia soist juaticiables des
Icaudration humanitaire et chemin de fer A jont nomm4. Des le reois constamment de tots le@ t'Aes anbl6e national tribinaus d droil commonua r I&
I s ddsiraient fournir aux penalites 6taient idicties pour man- points de li .llgique des rapport II ft a ex4eu r l~W lois. actes It poursuite aspo tannde do .milti*lre
amsa emploi de quoi pour- quement A cet ordre et sar la cartese qui ten lent A coaifirner tes histoire' dFerets du Corps L gi*latif et de public oiasur Ia plainto direct lde
AlH mistence mat6rielle et, en trouvait imprimde anc ottre d'em- de brutality et dr cru.aus qu'oa en- l'Assebl4e national. la parties sl afe.
illp., les empecher d'avoi: A plot soit en Allemagne; soit en Bel- tend tous les jaurs Uae quantity Art 70. Le oPrident d Coneil A.. de aterains ddo I.artcle
peur les Allemands. gique.tait par le gouvernement alle- d homes retoarnis A M)ns s2a1 Central command de et dirng lea for. eat applcable ai Socr tsire dWl.
mtsire f1Mat adopt6e ; et sur mnand. Au premier lour, sur environ revenue moribijads, dit-o0. ; atteints cos nationatesoconfre. le grade SECTION IV
1is Comiti National turent ,o homes req de a e ter r la lurt dese pr t la tpuborculose. A dans IOrgnisO d e It force pu. SECTION IV
fliers ndeqeques cei- i Il Gaorede Mt t peo prdre 75ro Malnes etr Antiverp on a vu so:m tio,.s d'a anceme tat .tabis par I.ol. Des institutions communales
S illierso di'ndividus its obtempirent lo dre r des d. comber des gens npatri6s, leurs amis If nosame et revoque aux fone. et d6partementales
soo jeo)crois--touso".up6s Ceux-ci farent examias pir des declarant q-*ils avaient tt victims tions publiques, de rept6sentants -, ,,
atte gratuity par la voice des nLJecins allemands et o03 d entire de negligence, de cruauti. do tro 1. wIn puys A letrangqer, a crelle de pre Art 71 II va dans chaque coin
MaN-. cut furent pris. 11 n'y eut pas de d4. de claim, etc ret des DIparteinent et 4 touted leao s ,ne urbaine de la Republique un
;hplnce de tous ces oisifs.etait sordre Uae fo'ce amposante d'Uh- Des requctes me sonit parvenues fnclions dI l'Adinihftriation inan- conseil preside par un bnaire.
see perpktu;lle tentatio- I ins montes &tailt Ia qui maintenait des bjurgmestres de d.x co nrouries cire de la RIpubltque. Le nombre dea membres de chia-
Cap1tt illemanJe. Us sitter. 1i f'aule em arriire et termait lIacc6s de L% Loavikre, me print dobteor Ar 71. L s tra.s d Paix. d'al- que consed variant avec riiportaan-
I6te5t lois d'obtenir la listed de la station tous ezceptds A ceux- la permission d'eavoyer aux d de co rce c do la commune, eat IIxe par la
11eu1rse mais tureat cons-. I qui avaient t6e ordonons de corn- ports en Allemngne des paquets de ei toutss autres co.iventions inter loi. Le maire eat ddigne parmi le
imnas. On leur represen- |, raAtre La Commission de Secours vatualit6 parcila A ceux qu'on aex aou "s d% eoaivet son approb membres, au scritin secrut.
PW$ Wtu des garanties octro- e i Belgiaque avai obten la permrois- die aux orsonniers de guerre. btie rationale ou au Corpas i tgilas e Art S. Les metabres doe con-
P4rnim d'assistnce publique son d-ofnrar as pain tA haque depor- 'lsqu'ici lea astorites allemandest .ar sels cnmmqaus saont nomraes au
Mada Comiti National eti t ; et quelques ones des communes ont refus6 de le permettre, except Art 72. 11 exerce le droit de gr3e, ta,,e inajoertat a. scruti de
* raises sous-orginisations pro:urerent des v1teinents chauJds A'dins quclques cas particuliers. Et des de comitnutation do peine et accor- -ls doiventl tre Ags de ving cinq
de 'tmmunitm.Plutot que ccux qui ni6taiet pas pourvus eti Ielges revenues afirmrnt que lors- de toute ainiintie sur la demand ans etavoir lexercice des droits
Ies lisques d'une interrup. leur donnaren en outre, une petite queccs pjquetsstaient recas.les auto- des Conseils Ldparteindntaux et le civil et politilues.
Mvitallement pour lequel, somnme d'argent Par une de ces iro- rttks se'n servaient combine d-un mo- rapport du iniaistre de la justice. irt81. Les comimouresruralessosit
pU Ignance A s'en re- nies de la vie. l-hiver a 6tk plus ii- yen de plus pour les contratailre A Sea acts diib.re .n C.onseil etablies par la lot sur le rapport des
lig6s de 1 Amrique. goureux qu'A I ordilaire ea Belgi- stgier des contracts d. travail. Central.sou .touj ur. contr -ign.s coniseils departenoutaaux. Lurs ter-
ort tou jurs t re- que et, tandis que les uns se presen- On dit que malgre la pdoesse ,se, aire d i at aux attibutions raltores seront ddlii etA & partir de
P Cette assistance ayant aseat suffisammena piottigs coitre d-un sal ire ginkrux taite A ceux qui Art 73. Le Prtrsien.t du Cnseil klouines autour des corn u
.Ac pr etfet de maintenit Ie troid, betu:oup d'autres se troa- s:gieraieat volotatrcinent. aacune Central ren.it dai Treaor, pour tous aes sets ruroelc
da as le came, les au- vaient sans pa d:ssia. Li vue de cts valeur n'a encore Wet rtje en B.L- fraUs, troii* fulle dll[ar par mnlis. Ellea seront administeea par des
lat jamis sinon au- math.ureut tremb.tants et d.: troJl gique des ouvriers parties pour l'Al- 11 rt4ide A la casuttle et loge au d6tigations copies de cian
estres des commu-. t de trayeur, lea adieux des temmes lemnige. ldalais National. i. inebram a oaois, choisa. parao
et des entants en pleurs. I'interposi- 11t reste A noter ua rsuita int-. Sas fonotisoas darent t iris ans ceux quai ra.sient ou y oa des in-
cpendant, le parti mi- tion de cette barriire brutale d'Uh- ressint de la dpoi tai.oi.rA urtat qli ot justictable des irbunaus de droit arels.
,Sinrs brutal, avec une tans, tout cela storm it uae s:nac met ea relief a *e fis encoe, l'api:- o~nmun sur ,a po.,rsuit sp.ntan- La maie est 61u partial eux et au
n .orance de l'opinionpu- doaleurese et pitotyable. tude des Alleman i Al a m aladree, ... So n~ed Sp a ,eou scruti. secret.
SaIntiment moral,risolu O.Q disait que la dip.rtation ccq- ass.i grande apparosnment que leur Cepeondant,& locanon des cras-es to. threatt dSa res dan c -Ie
Betout ces oisits. tiauoerait en ruxelles mais jeudi der- aptitude A la craaut,. ou dlits commits ae preudice de otso m oip 1 d.mu a colir e
1 4'Ao4t, voa Hindenbtrg niser, par une jour.e des plus gla- UIs oat part ui coup mnrtel a IE:tat, il tQ set I conmandemeunt supr~. ci ales,on renvoya sans les avoet era- tout esp31r qu11 pouvaen noirrir qt'apiesd la rsolutiton de la GChana Itines, '2 o dea no aires etarpenteur
r_ mint m onus ceux qu'on avail convo- dese voir to trrs de lI pop ulatton 4je ure des Goon noaers por tant appia- de la c'onmnu.e 3. des jue do
IU- qu-'il avait criti ue la qu oa n supposa que la ragueur lianires, en arrachaut e presue biaiLn de Ii Waise oi accusattia tate paix et de teurs suppl-anta.
n vo Bsing m atmo:ph~rique avait port les Alle- routes les chaumtnirei, un man et par la Chabie du CiQrxel ou de Art 81. Les conse-ls conmmu..ax
a4 it11ig c m iands A aiourner les diportations pere.ou ut tils et frere its o0t alluon s citation doi..t'e a la requ6te du et lead616aUots des communes ra.
B V y eut ne. qae.- La rage, la terreur et le dsespotr un tison di h tinee qai ne s teindra .1 istae publc a "l a de comparal- rales doiven tre formes d 'aeitio ns
&lmt Ia re,., di. que cetse mnesure a prvoqui, dans jami ts; its ort fit xentir au cc.ar .tre d.evant ,, ,tuza c.urrecti., el.. n^a dhaitiens pe its fits dbliieos.
is-i i'..m nc ueH di toute la W.gigque dp.assent tout ce de ce pays. avec une inter-si:6 don: L .a rS re p m on6an Namota lea 6tranger resident
i Sit a-lem-e d..s que nous avoons vu depuis le jour Ihorreur restera mineflable..Tenrt rt 7T. rE ca do mSort d d de 44 nmus .cos oneas ra.eleupnms
t oaue arast disor- ou lea Allemands entrrent A hm- eapreinte dans la m;moire de trois ,naseon ou do mniae eu acusabaon appeis aus consela communal.
o uIIime pl tr- iles. Les digous de la Conotis- giirat Uons, une r alibation de ce du r'r6*ident d Hi.ti, le iniiatre de l1 olurart yvo dribrmaies que-
Sapprendrait enfin ce sto0 de Secqurs en elgiq ue,re.venus que signilient les proc6J6s allemands la Justice le remptace, en a tendani dns le s quesIons d'hygi6oe.
B ls auerre. ABruselles,ootraconteles istoires lcs aon pas. comme aux premiers jours que le .conseil dearmte.netal int6 Art t. Lea attribhaioos dee coo-
plu na.vrantes, des sc6aes de cram- d'atrocitts, alors qu*ils Etalent dans resade par I un des Av~nements c seaiLa ,om.una..e.t des dl-dgatt.oo
s 'est raise. s etdedoleursoccasionnios par cs l'incandescence de la passion et la desa.s, d-sg. lt sae' bre qi. o.- dea com suieau raralem soot lixse
llncommenc6rent en armrstaUtions. Et depuistousles jours, premiere convoitise de guerre, mais court a a o ,in.t, I, d' n auatre par lo *


ape, Ghent et A presue chique eures des histoi- par an de ces actes qui toat d6sespe- ''_ U.2.CM
pritde l'extension. re lanfentables soat relates par des rer de l'avenir de la race humane, DesConseils Dpartementau
I 4 industrielles de Beiges qui visitent la lEgalon.ll nous un actc froidement project. s.idaeu- ECTION Art
ioes et les ateliers da.- est impossible de contr6ler ces infor- segment mdri,et e4cut. a.vec systt, SECTION li Art 8. 11 y dans chaque D6par.
de Chrleroiturentt'mations, premierement parcequ'il et dihlration, un acte si cruel oue De Secr.taires d'Etat S. te on tmemca forrm6l do
en ce moment les est nacessaire que nous ayonas tout les solats allemand out pleur, t cement
t dans Brabant, le tact possible n trattant 4e cette on, en le meutant oen s cuton, e* s Art 7. Le p Dpartement- minis- 2o Cinq pour chau.cn dea Dpar
en 46pit dek in. a"Iaire i toutefois qus noOs eo me- momstrueu qu it est dit aue les ffi- triels soot r4partis entire aix Secre. tements du Nord, de l'Artibooit at
Ides prediction Iq.-et ieCondient parcel quil a~llemas den oAt hoNte aujou taireb d'ta. its comprennent lea du Sod;
Ie% ae.cctte politi. A'e0is" a c voW de .4& Eucsa d' lb services; I 1 Dotrois poor le Nord-Ou t,


~___






a


le Departement delaGrande-Anse) 1 4
et le Departement du Sud-Ouest(2). \- lL i iV -J
Leurs foonctions sont gratuites.
Art 86. Lea conseillers d6par:e- RENSE'GNEMENTS
mentaux sont nomm6s au scrutiny METEOROLOGIQUES
secret et aIs majority des sutTrages OBSERVATOIRE
par un college electoral form: IDU
10o Des d6putsa Alus dans le D6- SEMINAIRE COLLlGE
partement; SEMINAIRE COLLG
20 Des maires des communes SAINT-MARTIAL
urbainea du Departement:
3b0 Des juges inamovibles du Dd- Lur.di 4 Juin 1917
partement,; Barom6tre 703.7
40 Des conreils de I'ordre des minimum '21.0
avocats du Dpartement ou trois
avocats par jurisdiction dlf6gues des Temp6rature
avocats du ddpartement, on A d6-
faut de d14lgation, d'signssa par les maximum :2.4
Doyens des tribunaux civil du ld- Moypnna diurne 27.4
parlement. Ciel nuageux la matin6e et cou-
30 De cinq d6l6guds m6decins, vert I'apics-midi.
chirurgiena et pharnaciens, da6sl- Pluie k partir de 6 heures }3m,
gnda p.r lea medecins. chirurgiens marquant au pluviomtrt: 13 6 in.m..
et pharmaciens etablis depuis citqy l:lairs et tonnerre.
ans dans le LDpartement. onne
0o De vingt coinmeranst hali- Barometre en baisse.
tiens ddlguAs des couimercants et StCHERER
agents de change ou court tiers Ata-
bias depuia cinq an au moins dan Peor I'Hespiee St Fra tfIs de Sales
le Ddpartement ou & defau de de- M. C. S. Maignan, aaministrateur
lega ion de comme,.'ants designs; general des Poseb de la R6publi-
par le Doyen du Tribunal civil du que, nous a tait remettre la valeurde
chlef lieu du Dpartemient. dix gourdes, p-ur sa contribution a
7 0 dix arhitecte ou ng la construction de la ouvelle salle
nieurs del4gues par I ensemble des ,
architect es et ingdnmeuia haiaiins de i'nospice.
dtablis depuis cinq anl danis le Do- Meilleurs remerciements.
partement, ou & defaut de ddlega A Ia rue de I'PEterremetl
tion, ddsignes par le Doyen du tri- Les travaux de rejection de la rue
bunal civil du chef lieu du DAparte. de l'Enterrement se poursuivent
sniti. .n eur.. disa avec une belleactivitl Tandis qu'une
Ds ia trenteagriculteur dlllequipe procde AI empierrement de
teurs, usiniersia glrcole. d6lS, ...
par ensemble des reprsenints It vote aux environs de hospice
haitiens des sus-Jits mAtiers Atablis St Francois de Sales, one sanre tra-
depuis cinq ans danas le Depaire- vaille au voisinage de la rue du
eient, ou a defaut de dAlengation, Champ de Mars Les deux 64uipes
designs par lea inaires des Ddpar travaillent en s'lloigiant l'une de
tements. I'autre.
Ar, 87. Lea membres des conseils Oa attend avec impatience I'ache-
depar ementaux duivent ltre Ags vemient de ct e utile entreprise.
de quarante anas u nmoins, avoir r I'vie
l'exercice do leurs droits civil *t *tr I njlte
politiques et Aere tilt es petits fils Nous some obalges de reitirer
d haibens. nos doltances concernant le regard
Ait 88. lIs deliblrent sur lea inut- d Cgodt situ6 au coin des bureaux
re a gSndraux du Departement, on du a MArx s..
co qui concern lea travaux publics, Nous tcrnvions derniercmentqu'on
I'Agriculture, l'nduastie et le oum- y ;ette touted sorts d'immondices et
merce. qu'on s'en s comme de latrines
Ila approuvent ou non lea budgets ublion en sent come de latrines
des communes, et soot consul pubiqesituation sest arave e
sur l'assiette sla quotitI, Is rparti- e situation s'est aggrave e:
tion et le mode de perception des nous restons dtonnes de voir que
Imnlts communaux ou autre. juiqu'a present aucune suite n'a ci6
11s recueillent et echerchent tous donn6e a notre entrtfilet.
renseigneiueiitt en ce quai conceilie Le Service sani aire ne pourrait-il
le domiaine de liEtat tt south culsul pas s'emparer de ccite question qui
tls par I Etat et lea cuIouuuIIne, ur I nintresse ?
I opporitmani des process inlertesanti
'Etat et les coinmninea lls veillent SesisO crimiselle
A execution des lois, decre a el ac- Oa a du remnarquer que depuis le.
tea relatiaf aux intirets Aconoti- commencement de cette ann6e il
ques du Departement. Its desagnuent n'y a pas eu de session criminelle.
lea inembrea du i'ouvoir execott. .Nous sommes en measure d'annon-
Art 89 1lla ae reunissent, chaque cer que la session criminelle ordi2ai-
antne, au clihe lieu du Depar eiuent, re s ouvrira lei 18 j n courant.
en une session ordinasue de deux Le D.." .c ...
moisa jusqu'au p emier lundi u'Avril L Declr WooS
A cet e sessaorn le conael a'occu Nous avons etc heuteux de revoir
pern de toutes lea questions de sa notre charmant ami le Docteur W.
compete. ce et de touted cells q ie Menos, le distingUs 4irecteur de
lui toumettra le Prfet, spontaun- I'Ecole de M6dccte don't nous so-
ment ou sur 1'intiative du Pouvoir noncions derni rement la maladie.
execatif. es nombreux amis apprendront
11s peuvent dtre galement aa if- avec plaisir son complete retablisse-
de quesro ns dou ird adtuts ratft ment A I occasion de quoi nous lui
par es mares du part to os sincs c mens.
outes au.res autorit6s conaUtU60.ea prsentons nos sinctrer srphments.


(A Sviwit)

.z. Avei j4 pur zhet licu.

La repressent at ion
61 de Mir Le Bosscs

L" Cini-VariO,1e6sdonowL aine
reprtAentaliou ce soir, ]a soic6e.
populaire en plaini air do Le Bos-
96 ijkaura lieu que demiain mnr-
credi. En cas de mnauvais temups
la soii de sera renvoy~e & venuire-
di 8juin.

Soccess!m FsEkdEr.c Ftbire
--00--
I )va auuw"g.t /a -.Pn ittJ Vjl..W Irou'e
Lasit.oIJIUAU\
A son ami Mr iE. P.
0" annone sa vtwne e: t t:o PaisAs uin
Vouirarvoio s'envok-r sous Ic %enit des ui~kfs.
Ces rnifllcpetits rnctib Lh.&flniant'. reliques chfres
Qu'dalAJit ratuasiss tout le long du chemi".
Demain, fires, pastels, dessins, vicux pat..bciaemt
De tan: d do uz projects. discrets dipositaires,
S'*ftllant A l'appel brutal des #;oasuflrclIsJ'C
So nmutirasu (remir sous d~indaentes mains.
*k Pa.1.on causau. w iH aut bien qu On cause.
O. oftirade bhi, Vphsalun'wae asblc chose,
Pirop.,Mat n" ihk, *is m~ie quw resias.
Tb~mjgi.. et emIAMI Der I'hmie, do IPa t1.s
In w a d ... 1-- 0u ,w-00
II 4M-W ~f- Z dan 2


Asuiversalre real
Ce main k; Consulats et Lega-
lions de cette v.1le onL a-hborE leurs
drapeaux en leurs bureau, 4 #Vqcc4-
sion de l'anniver- aiie de la naissance
du 1o0 de Dicmmarck.
SLi FraterilO*
Nous avons rtCu le lascicgi de
Avril-Mat de cet aintressant organe
de la Franc-Magonnerie haitienne.
Nous coaseillons A tous les m.-
,;o" A lecture de ce numetro don't la
matiEre gt jo0tante et varie.
Us beam es4
A In seance du dimanche j juin df
la Jegacsse Lit traire, le membre ac-
tit D. M. Coicou a soumis aux dEli-
beiations de l'Ass plee usne Reso-
lotion tendant Aouvrir upe appscrip-
lion pour la participation de ccit
Societi A la construction de la salle
d'operations de l'Hospice St Fianpois
de Sales.
GC'st uan bau geste auquel nous
applaudissons del depj mains.
Centre I Impiledisse
11 y a, au quarter de I'ancienne
Sciczae Metyger d'importants travaux
a execu'ce pour pro/rver les habi-
tants de P'eadroit d'aue padtmie
d'tmpaluadisfme.
Les rails ayast t9 comblEs de
tutt, l'ecoulcment des auas pluviales
s est trouve entrave et des marws
verditres sent instaUls dans ist
quaner.
LI Smirait do ar a m am


favorisant le drainage de ces esux
pour donner satisfaction A un bon
nombre de conttibuables.
Poar preveeir as accident
Nous attirons attention sur i'-
troitesse du ponceau nouvellement
itabli A ,'angle de la rue du KRser-
voir et de l'avenue St Martin. Les
habitants du quarter nous prient de
demander qu on largisse ce ponceau
qui pourrait biencauier un accident.
II a de r'eam as im sitre
Nous tilicitons le Service hydrau-
lique de 1'emoressement quatl a mis
A rdtablir la canalisation des Minis.
tires que nous avos ieclamie il n-y
a pas longtemps.
Actuellement les employes de ces
important bureau n'ont plu-i be-
soin de se diplacer pour allcr se de-
sah rer.
Marriages
Dimanche aprts-midi d ms les
salons de Monsieur et .ladaine
Racine ain*aEt6 c616brk, en stricie in
timit, le marriage civil de M ,de.noi-
selle Lamercie Racine et de Monsieur
le Docteur D. Mills.- Les itmoins
de la marine 6taient : Messieurs Ro-
bert Staik. Suirad Vallard, Do.icur
1. E. leanly et Remy Bastien ceux
du marie : Messieurs le Docteur C-
lix Armand Docteur Fdlix Loicoa.
L. C. Lhirasson et Georges Reg-iier.
La benediction nuptiale kiur scra
donane Ic mercredi pro%.hain. A 7
heures du m tin, i la Basiliquc o-
tre-Dame.
Ils seront conduits A l'autel par
Monsieur Alexandre Moiie et Mad.l-
ine Auguste Roumain,

En la B[asilique Notre-Dame sera
bent le luer'credti Juin couu'ant Ie
manage de Madelnoiselle Je i,,p*e
.Nola es avec bMr lenry Parisot.
INuua pr4sentons ios iefilleurs'
voeux de bontieur au cloirw4tiit
couple.
Petils Irairl d4 assalvissreant
D utailes ravauxont 6il eutreplis
a Carretour dans le but d ssatniar ce
thIrmiant endroit of' se tau iVt1IL ac.
wuelleinent beaucoup de Cilatdica ie
villegiature.
Lea principles routes ont it.t
nettoyde.- Un deboiaseme .t effica.ie
a ete realse. Au surplus des mesu-
mes s ve'es out 6t6 prises pour que
nie circuleut plus sur la vuie public
que led aunlUtiux teld que .cucioud,
pibrita, )ouotons, b4Jats etc, c c.
&aroelegic
Nous avons rtqu u.e |(remie une
depeche nous annoulnt la aiort de
Me Clerveau Chassague survcnue uce
hier m.tin a dix huiats.
1), .ces
Les funerailles d-Alb.rit iPui.', de.
cede hier A 1[ ge dc 38 ans a-irent
lieu cet apr-n-midi. Le c nivoi par-
ti[j de la mason mortuaire sise A
Turgeau pour se rendtc a 1 Eglise
!te Anne.
D. la part des families Lewis,
Pouilh, Huluno et Bruno.
Tribhual de Commere .-
En lieu ei place de l audience du
jeudi 7 Juin qui sern la 'ete l),eu. le
Tribunal de Commerce dunaeira au-
dio ce miardi 5 Juin & 5 lirne du oair.
Avis aux interesass.
Nouvelle i la mis
SMoi q ui vous parle. j'ai 46i
trois fois abandqnn pDr leq mde.
cins I
Ils vous croyaient perdi ?
-W on... c'est parce que j: ne les
payais pa.


Iteo ignemenits tiles

S (qit t-|nt le pbtrole
Le p6itrole, qui est auourd hui sti
employee de meme que l'essence est
cause de beaucocp d'accidents sur-
tout daps )s mensagaes nombreux
od les lampes saent trt eposte,.
Tout le monde devrart done sa-
voar que reau avive le teu de petro-
le et que le lait, au contraire, 1'eteint
sans pour cela qu'il en taille use
grande quantity.
Au lit .donv 4g pIrdre la tete
lorsque raccadeqt camera, prenes
posement un recipient contenant du
!ait et versez-lc au milieu du lear


Balm sArehu'
Ito* Robae Poi No zoo
Via do R Dowiax par pP...
lidamowjotsasetpar crnlls.


a


Chases de layuerr La Chamh I-
--00--
PARH AN< F;L Snc9we du I -s'm4 at 1917
Tm ]uinPr6sidonce do 39r le
nCalicour ln eo
WASHING ON.- On est en train Sin premier appel
de vote plu,%eurs amendementsdont consteatr la pr6sena e deog a
le principal a pour but d autoriser le L'Asembl..e taan 0nm U'
President A detendre A lavenir le Prai gdeloareonqu'u .. Is
commerce des cereales. Le premier bal doe on-lieu sora droempsr'
bill piesenti par I-adminiatration Mas le id4p0a4 P '.
avait trait au contu6le des vivres Le d'ariver precipi amam .i l
Senat I'a vote sans restrictions. oiln e prt~te avec force aa l.
Rio JANEIRO Le Pilsident du d I'*spprobs lon d'uo audit re.
Rresil a signed un bill aujourd'hui dour et tlapbeur. II rcla"C r
udkrtant I utilisation des vaisseauxs d Sinek.e ap et le sPr adl s
allem oids en ports bresiliens Les 2r4.dm pt's ceite fois. y r,
equipages de cei bateaux oit et d Ct ia in-joria a r. .P0in
iniernes A Fleuis lsl, nd et des ma- depute Baithaar .quaiIm e' ct I1
rias bresiliens ont 6t6 installs A Lea eane, eu PPot
leur place. vre *t Ion Olment a.e'a d
LU.NDRE.-OI a beaucoup par' Apr6s action d'un ro t
de la nouvelle publiee dins le Rhe- on poulel1 4a correspooaZ.
nische de Westjalische Z.-tung dli- cofin ent ent'au rea p4ees*:'1"w
sen r constant qu'un sous-marin alle. d'Etat deAC H dou Scrio
mand aurait battu un submersible mandact do renvoye ri urt& d
anglais dins le canal arg' us le 19 alt"rieure .a rponise & h-ir ty.
Avail ecouae. Le sous-masa anglais ion du d4dpu6 taret.
est reveiu sans aucune trace de 22 Uue d -dp4ch du S rtW
domm.ge. d Etat desa I"Ma llo e, oso2
Les cosaques russes soot aviJes deI UIsBMGia 4 a arciabre quw rpoa ,
se baitre Leur corseil gnaqral Viean so see litories.ur Ile attribNA1
de promettre leur coopEra ion A far- 40 colles-ci et ltd noti.ze l'arp1
mee ru se jusqu'A Ia 4 taite de PAl- on0 u 4apu "' I aret. ar cotte ,
lemagn poce r lieraut rdfre M1
RO.m -Le (sous-parin |rannais -.-iA -.4 ,s -,e-e eA tld is
Circle a torpill et cQuld un gro, L'Amembl6e (adroit a i dom.
sous-ni ut i ennemi au moment de de surti '4 )Ur Cbati.. s.
ouil soruit de Catnaroo.L e Circe terp1 ltuio, nlecuncernant orsaidle
attaqud par des aeroplanes_ a pu r- t41di roclitain ii du courant
gagner si base pa, ttemeuta intact. Le deputd Parer se pr6seo e .
Sur la ioute de T ieste. au sud de suite a la tribune, ia propose do se
Castagnav'zz les forces italiennes interpellauou coitre le Misuiredo
ont conquis hier une advance de 40oo Finaces.
vards sur unc endJede 2 ai males .ui rtlare pu rbllond Mr colM
4e front l,es appachiens onu'tut 4cs ta1mbre. Lee lanatro sprm av i
cttorts presque sullhum4ins pour re- denie a.u oWps L.6eglatri ass a-i.
gagner une partic 4 d4 terrain perdu buonla tlea plus esase ses, as
brautuaasnt wo Dicret revololtio.
-- '-- *-- '.-*.- natre du 2I Septambre lults, a
dresoe devanti la vatuon en diunt A
k RARDS soe luanditairesa qu'ila nont pub
qualai de 'liiiterroger. On doidi|
1 lied ta n ger i leono qul merte. Co'
pouwquoa ii soumet a l'Asseablmeel
Star ttAsolutou suivante:
Cousiderant que la bonme nsum
Bidre nie SuAre loa A*Iuvatra ia mi
aujourd'Wi pluAs que amais M
Meilleure quality ondtionua tudaspeualepuur e ists
D .n. par ie tlv et quo par conaquent0i c
Demranle par lei cQrQtra96rs 00ne ubliititon patraotque poor ch
.lCpt .he. iqu e puuvoir d&' sy vertuar,
L. PiEET2MANN-AGGERHOLjM pein, de uitlaiture euvers olaPaiPm
Conaidtratt que dans la I&ai
Masufacuror's gArm sdu i Avail 1917, le S6uat at
Chambre des d6putes runs en
"- II -- Sseiablee uintiouina e cousu uaoto
StOvea t.itiitijuL dcadd : au couLd
Sollscriptiona la deliberations cnstituuonnelle.d
que ossemiible pourra fare ea1
Pour la salle d-operations en legislative:
construction A 1 Hospice Conside,'ant que cet e d4ei-f
St Frangois de Sales fihe un dio.L quia Q pet plM=
D4jA quatie virgt quinze souscrip. controverse, oaute expresIs
teurs ont envoy tcur oltrande.4um- 4Qt't Aet puAvaut 6tre oterpr&l
ble ou piincirec, poqr la Sille d'o- vipe etatuone que par la Noe S
p6rations n construction A St Fran- Caonsatdeantqu'aucuuacal d'
0ois de Sales. autre pouvoar ne pout d
La Direction de I'Hospice croit fai- contreve:tar A ceite regle, osr
re plaislr A tons ies amis de I'oeuvre, essentiellemeLtA l& marchbe d
come aussi marquer sa gratitude Consideraut qu aprEs IS
envers les souscripteurs, en pub i- do la Ghamibre des deipoWa 6
ant aujoura'hui ce qu'una cent aiti- des it et 3J Mai le prptIPm
culet appelait : hi gro s artillery. lihauLt tte doclu" insillilO
Elle a commence A donner et con- SecrEaore d'Utat des IN
tinucra. stpol,4 luvitanat A Y'eW
uau oue n mer0-al iou de Mir es
Susot rPtio aan Oa (i) ares, le :laIeware dgit. d6 d
KPre Brochard (Carretour) or $ ua..cs a ,lepuadu *n d6cdI"
Mr M. Sylvain ua reunrr uan tl a tdsoI15 sm l
Mr gaenne M.thoa da o Ls atit d.e do ,a
Air E. Robelin 0 d ca dee studFa es di --
Pett-Stmisasre.Col' ge $ o 2 I loSrmo exio is
Monseigneur Conan a s irouivr hAcCubf et 1 w<^
Mr ScarpaDirct Icur B. 4N R. 4. 2 sla
UMr A a..tL.h -. neC R


v. -. Mr Ile resi4eat d (a4
6epphlique tie versemenl)
Mr et Mme de la Baue
M Greif (Hayt Atneri. Sugar Co
Mr Staude
Pie Bos.tnncc (Qessalines)
Mr I P. Meile


L1 LI4 IHMU-15 Ua a


40
s
Ioj
Su
s


lotal P. Or 2a8
Le total de la souscription en or
est de trois cent cinq dollars cin-
quante cen. La diftlrence; vingt
dollars o.$o a 6 6 vemse par dix sept
souscripteurs, don't leq noms ne se-
roni pas publiCs ici, mais seront
transcripts sur le livre d'or qui sera
deposit dans la Salle d'operauons.
remain commencera la publica-
tion 4es noms ess squscripteasa en
gour4es.
i LM. Gate lit t'ord slvji W si d
- A4t* ~*t~u


TANIS
Too% eonamfsf5at Une bb
on vajuat# des .rserr ilaw
Oomaitslhomuin dam s0-
p16natud' bIALSOIs
consuttaiontlle st
do 50scr~awmifd Ba ds
declare quell. ssbuli
die sa conaiddiatO
positions o00
ads do Secr~m sltS *l
accond 0, &colts Rd6O l'O l'-um.
L40priUies ia
do ddputd MO~iSS ad
celoi-,c1 t N
doucorps 1=.
meat MdAquao"

bro POtfl hm


I -1 _., __ II -- --,'


f


I


LE MATIN





IE MATIN
mom N


I


we ,une vivo discussion
4 0 .oparL Ws d6put6a Di'vleuz
grqui deinaidaflt I& sup-
0du else o enuri-pariotiques
Ma per We ddpu do Paret.
.D U6.' ot Piou qui on you-

Ojgaeu sur IR proposition dui
luboohtoe'j, i no croit peasquo
Seat 0112majonil 6,on pro-
g*-r~p~eI nominal qui fast Eal
it aprd ace do 2 (16 UtdS Iou -
P_.0 east la mnoit iOft 6 et Ist
Maitbazar qua I a provoqudo
bepai5Dt.
jodd pet art demands do con
psI at&ailSproc6b-verbal .1 I&
u~Zlevda.


pur ie Fere Odile
Fs Hres de l'Instrucaion Chit-
o toot calebrer, mercredi martin
01 7 beares precies, dans la
ie de institution St Louis de
o e, un service solcnnel po ur
"ode l'Ime du
T. CH F ODILE lH.
iwr Principal des Frires on Haiti
Tm kes amts du regrette detunt
m mvitis a y assister et A umnr
*pires i son intention, aux
bp de la Sainte Eglise.


vuement
(du sabotage
hIIVAGESDU ter JUIN 1917
tltr Sinat Charles. capitaine
veenat de Grande S lmn.
t divers.
lMar Dieu Maitre. capitaine Py-
wsat de Grande Saline char-
divers
Vuer DWlivrance. capitaiae Ca-
waiast de Grande Saline char-
divers
TAile Saint Sauveur, capitaine
venaat de Grande Saline
t camp6ch:.
Autibonite, capitaine Pho-
pmat de Grande Saline char-
u~pehAe.
Dieu Merd, capitaine Ener
.Wntde Grande Saline char-
impc.he.
lSiaot AOne, capitaine La-
eant de Petit-Golve char-
ves.
Me aane. capitaine Ne-
Matde Giand Goave-char-
caE .
Vier p de GrAce, capitalne
tat de MiragoAne char.

-yct DU2u a 2lu 1917
L-aftefw, capitaine lean,
lGt".6 Saline chargement


I Do 4 UrIN 1917
Swim kns ph. capieine

1u 1 cu6e, capitaine Chou
d t Corail chargement
Siat Btr htlemy, capi-
"f meant de Petit Trou
ives.
4-.. capitaine Rtb-cca
G uaTves chargem-nt
UKtit Michel capitaine
L de MiragoAae chiar.


L4 Royum


!MM 6chaaui~lm


Qu'on ne se
ddsesp re plus
Plus de maux d yeux incurables I
a L'Elixir antiophtalmiques de I'Ab-
bd Barbe don't les succks est mondial
guerit toutes le attections des yeux.
A part les cas de destruction total
des organes essentielsrien ne resiste
A son energie curative. La gudrison
nest qu'une question de temps qui
varie avec le temperament du malade
et lagravit# du cas.Guerison instan-
tanee des maux de dents par el'Elixir
Liberateurs.
En vente aux pharmacies E. Bris-
son, M. PNtrus L. H. Parisot. Saint
Joseph et Perou et chez Alphonse
Haynse


W A.Wisamant
(nisee hbllladailse)
RLE DU QUAl- 45,
Port-au-Prince
Achats de Gafe ( iri6 ou tel
quel ), peaux de chbvre, cacao, et
do miel, pour l'exportalon.


Un advantage
immense
Vouk z-vous trouver de quoi rece
voir voe amis avec distinction? Alles
a la
Socidtd Gdndrale
DE
Kola Champagne
DU CHEMIN DES DA LLES
o& vous surez l'embarras du choix
eittre excellent kola, lesa limnonades
gazeu liqueurs varies, sirops as-"
sortg. etc.
La reputation de la Fabripue gran
dit cbaque jour, grAce A la perfec-
tion des produat t


Caf ffiranvais
Budweiser Beer %-old
Le CAFI*-RESTAURANT DE LA GLA-
csias oitre un pied-a-terse aux vo-
yageurs A des coulitions tries mode-
reas.


VinsI Vins : Vins\
Excellents vms de table
Rouge 40 dollars la baroque
Blanc 55 4 a e
S'adremer ou 6crire a. Cha ries
Perval Port-au-Prince.
Expedition pour toutes lea villes
de la Province.

Au Royal lunch
Sandwichs a Aoutes les h eires.
Choolat la asminte
Spdcialit Ddjeuntr sur com-
man de.


Nestor Feliu
MAITRrTAILL.zIU
Announce au public et A sa nomn-
breuse clientele qu'il vient de trans-
ftrer son atelier, A la Grand'Rue No
179, dans la mason o& il 6tait au-
paravant.


A leer
Use grande mason ayant routes
ms Jdpendances, pouvant loger ceux
families.
Poor conditions, sladresser A Mme
Vve Edouard Benjamin Audaiun,
mar Ptioaville oa A Mr Astrel Mortes
4 9.10 s !5?.A. Mm


L'Adisibiration Commesale
d* Pert-ae-PrMce
Rappelle au public qu'il n'y aura
pas de march le jeuds, 7 lun cou-
rant, A l'occision de la Grande Fete-
Dieu.
Port-au-Ptince, 4 JIin 1917


Petite slatislique


Pripicipaux a licics
ta meirica ine arrit't9a
Prince le 8 Mai
steamer Lnllnaulnis


de provenance
pour Port-aut-
coura, Iparl t
A DONIS


Port-au-Prince u86 tonnes 82, 100oo
Aulzx jo livres. anis 1)7 livres,
allumetits So grosses, articles pho-
tographie 3 colis, articles emailles
"9 colis, acide 5 colis, articles au
tomobtles 2 colts, avoine 168 sacs.
SBeurre 7740livrts. olanc de c6ruse
'6o invres, biscuits 570 lives bon-
bons 222 livres. b cAjbonate 400 li-
vres, boutons 5 grosses, bouns 150o
grosses, boucles 340 grosses, buggy
i, boquittes aij douzaines, brosecs
3 douzaines biere 55o douzaines,
barrettes t douzmine, barriques vi-
des 125, bides 2016 pieds.
Cirage 152 douzaines, chemises 2
douza'nts, corsets 4 douzaines 114
conserves 30o douzaines, chapeaux' o
douzaines, cadenas 2 douzaines.
cravates 15 douzaines, chaise i coj
zaine 114. copie de lettres 4 douzai-
nes. clous 5292 lives, clous cuivie
125 livres, cole forte 25 lvres.
couleurs peinture 266J livres,caout-
chouc 67 lives, canneile 66 lhves,
cacao 18o lives, ciment 10t9 barils,
coulturs peinture 93 gallons, char-
relte x. cartes A jouer 3 g'oses,
crayons 2 grosses, cigares 6ooo
Des 6 gno'ses.
Euquct eS ooo, encens 00oo lives,
encre i douzame 112, extiants 12 dou
zain s. elastique 44 aunes. eau de
For.da 21 douzaIues 114, epingles
s eite 300 giOsses.
-et 9050os vres, fit A coudre 197
lives, tromage 648 livIes, tiuits secs
3)0o livres, fatine davoiue 153 lives,
fitre A cau 1, farine de mii 322 li-
vres. marine 1700 sacs, fanaux 8 dou-
zaines, fruits au jus 5 douzaines.
Passois 106 douzaines, faience
2 colis.
Goudron 12 bails, gramophones
4, girotle 199 livres.
Harnais i, harengs 214 barils ha-
rengs saurs 1046 caisscs, huile colon
1262 gallons. 0
jambons 2562 lives, jarretiires l
47 douzaines.
Lard ( bAcon ) 163 livres, levule
220 lives, lines pecher Soo li-
vres, lacets 50 grosses, lampes 17
douzaines, limes 30o douzaines, hi-
vres 6 caisses, livres numerotes 112,
livres pour rtuas 100, livres de ven-
te aooo, lames pantographe 72-
Mani*gue 720.71 Ihvres, more
24200 lives, macaroni 2745 lives,
machine A ecrire i, meules 2, mou- I
choirs j6 douzaines, Mors 7 douzai- P
nes, medicaments 32 colis, materials
haitian Sugar 43 colis, maquereaux e,
3 barils. mannequin 1.
Noir fume 300oo lives. A
Oignons z5o livres, olives 35 li-
yin.
Pore 29 batils, pommes de terre
aS barils, peaux 147 douzaines, pou-
Ire de siz 6 dou lines, poivre 8 dou-
amines bohsesplumeaux 4 douzaines,
poison peauxs colis, paper embal-
age 91 lames, paper malles 42o
eumilles, paper duplicata 1012 teuil
es.poivre 764 lives, pantographe i.
Ri 34.642 livres, rivets 75 lives,
robmnets I douzaine, rubans mach.i- t
se 1a, robes ;, records gras.opho-
S 144P r-irs* ari
..


SC'E t Une

Mon truoslti

donner des medicaments alcoholi-
ques aux enfants. II n'y en a pas
une seule goutte d'alcohol dans


L'Emulslon de oSott
-4w-----


Savon ii) )11 lives. saucisson
640 hvres, sel de table 512 lives
souliers is douzaines. suit 100 li-
vres. serrures 175 douzaines, sacs
vides oSo, check ao 668 aunes,
siam aS 645 sunes batiste 8400 au-t
ne, dill jo 49 **unes, denims 4724
tnp m gipgjs 19 6,9 aunes. calhcot',
S1i 68c suites. na, kinette 28 343 au-i
n,. morlaix 2 000 aunts, toile A'
voile J u bUD.t. tole. ciree 178 au-I
nes. toile A ac 4 8oo aunes, tabacl
23 15o livs, ihe o30 livres- talons
pout soulierb 8 douzaines, tables 7.
Verres a tea 89 douzaices 2 3.
Aetres pour lampes douzaines.


ToLt les occupants i 1 habitation
4 Bot sq et a. itre et 2me section
rurale uc la commune des Chardon-
nitres, A quelque inse que ce soil,
sont invites indistinctement, A venir
presenter leurs litres et picets, dans
un dilai de Jdux mois, A partir de cette
date, au pILs tard, A Me Volney M.
Douyon, notaire A Port A-Piment et
A Mr Pierre Antoine Frederic, aux
C6teaux, ce. sous touts reserves
Tout retard restera A la chige et
responsabilint de ceux qui nrglige-
ront d'obeir au present avis.
C6teaux, le 14 Avril i17-
Par mai dat de Me MO AVIA MOR-
PEAu, avocat des h6rititis Ga-tan :
PIERRE ANTOINE FREDI.RIC.


i .' .


w


Cotpmandcz par I'intermLdiaire de votre Banque ou dc votrc M.N.,on d'l'\,
Demanded noore catalogue ct autres brochures dc!icriptivcs
Le Agencies de la KING rapportent. Nous invitonsi la corrcs.pondanc;.
SERVICE d'EXPORTATION
King Motor Car Co. 50 Union Square, New-York


Jlditiou.


E. U A


Hotel de France
Etablissement de premier ordre, situd au centre des a/faires
I proximity de la Douane et desservi par tous les trains de la rille
L HOTEL DE FRNACE dont la reputation est Otablie par
eas anes de succes se recommande par son installation moderne
a cuisine varie, ses prix modirds et son service irreprochable
Condition* *p]ciaAl s pour famillnes
Table d'hote
Le ad de 12 A 2 heres
L e *Ward 6 2S it 7

M4ISON CENTER LE
La Direction doe la Maison Centrale s'empresse d'aviser Ie
public que par suite d'une nouvelle organisation de ses ateliers;
est formellement interdit aux contre-maltres deo travailler a leur
profit personnel.
En consequence, lea commander doivent lui tire adresswes
xclusivement.
kile profile de Ioccasion pour lui offrir une nouvelle lois le servi-.
m do ses ateliers.
le recevra, avec plaisir, des commander de :
Carrosserie Marechalerle
Tournage Tonsellerie
Charronag Menuiserie
Ajustage. hbnisterie
eFrblantere Vannerie
oousene Reliure
Forge. Fonderie
EUe promet : soin et promplitude A I'ex6cuiion des travaux.
L bureau eat ouvert tous lesjouis de 7 1l2heures A midi le martin
de 2 k 5 lesoir-Ies dimanches et jours 6rits except6s.
Le Directeur
G. H. JA(QB


Sonke-
Souln )





TOUQUOI souffir? Faitescomme
tout le monde. appliques Ic
Liniment Minard.une ancienne
et infaillible prescription. Nul autre
remide n'agit plus efficacement. ni
plus rapidement., est rur- ntisep-
tique, oule admirable. 'nt; c'est
le seule re-mte contre lee rhumatis-
in-s, lea douleurs du dos. la raideur
des jointet et des muscles, contre
toute affection des mains et des
piede, maux de gorge et de poitrine.
entorses et ecchymoses. Vous ne
sauriez vous en passer toujours
entire satisfaction et saos aucun
danger pour la peau.
SNe prolonged pas vos souffrances
achetea une bouteille de Liniment
Minard S vend dar t<,uttc4 Is phasma-
Sies et dana Ica i)rn.cipaux magalui.
Minrd' Liniment Mfg. Co.
Fraumi .bamU..M.. etat U- d'Amrmi
e--**--**--~--


ggINARgJ

Frask J. MItlTIN
Scul Reprc.cn..int pour I.iiii,
139 Rue du Pei|ple 139
Entre lea rues .1siracle's ,#t Da lt"'s
D)estiurtihs.
PORT-AU-PRINCE.


I


I


1IlTCRES A IlI IT CV1.I1UALS
Les witures KING sont les, plus t&onomiques c onstruite.% *Fiwn'.c
oEfraa: tout en mime temps Ie max mluille4C Itie. e t Je .ontitrt Je.rouleetinc.
La King a ehqi Is premie.?re $. di. pr.i moven lhnc%.x sur le iiatIi '.t on 14
trouv'e maintenant en plus avr.nd nonti re dan% touts le, rti.. J a enionde
qusuwcune autre huit c%'iindres, A l'exc,.Lption d'une eule.
Le wuodele puiss~at cha'ssis E E- auquel on pcut ad iptcr qu atre .aux
genres de carovbcric- j'oss~de un moteur de 6o LLaux de ir L1%t C el
ct un empattement de j32o pouces. Chaquc 'tvl c decarv,roie wre .lu .iam-
pie espace 4o magasinage ;toutes les 'oitures King .ont h\ rve.s ettltre.111L1ti
garnies dc ou iasdtails.
7 places Tourisanc Or 1.58i ~pl~accs Scdan Or -'.ijo
4 &rces Quatreplce Or z1)8; ;1 lAAes Routicrc Or 1. i'v)
* ,' Pria F.O.B. Ntroit. Roues Nktalliques P'. zoo de 'uppk mcnt.


*(*-riA


m


v
..,all




LE ATI!


Le Vermnoutli Ciuzano
Na plus besoin de r:I.amc, car tout le monde sait qu il est
L'Aperit lef Ipl)us cefficac!',
Le (ltgeJlif jpar 'excellence,
La bcois~sou Ilaj)plus (1eicieus~
et de iL'illetar Iou q#L'of
puitsse off ir ia ses ainis
Aussi cet avis est-il seulernint pour vous dite que vous trouverez
VERNOLII Ci OZ %Ai C11. z
A. DE M TTEIS et Go.


Laboraboire Sejourni
ox. 1ijv lbe
2 MiDAILLKCS D'AIRGILNT A L'FJALUI'OITIUN DR BARUXELLES 1910
ANPIJI LES d'eau die fler 1buioiiiques st oni Quinton
L'eau de rner que iious einpiovons a vL4 soigrxeusernent captde an
large, au delA de File de ia u !' Nuts &t~iw.s ieni.aqutr au Corps
&wdCil jjI oirejVauuljUjJdic:lt I ~qta luitA 4Slaskbtifa (tb 6itaingeis:
L'eau deMCTir inject.blc doit Ltretv L '.ii-ati-t. zr TL.LerC pour a'oir toutes scs propraitts ttE
frapeUtiqUCS. DC 1101111110UWcS .':t. tIU.5 CCL'z e~ j,.nxetxnt de erxitier que. mob prodwzs as
donnd totas Ie~brsut$IAE!. vSPcns.
SPE:C1ALI2E: Se~rumn L6vro--thflnique.
Ce sdrum rt~gularise lis tx- L: r L;Uhah, i~ t a tdUMPLy6 vec huc~
darns I& nouramthoue. Iii tubtrcueua4'


LiS A L70310J1141,' FORl) sonic cclles qui se Comporiejit
Z1t1CUX but 110S routes. -Lu 4/vjince, soupi,- se, .solidite.
-- Touring Car pour 5 passages:


Ls. MEVS & Co


Jones HEIKEIt


310


Ford Motor A gents,


JEIVELM


ILL1NG Co


x v v
340



3385



S400




2 130


o0 *


Farincs liu N o. Sup i Jco
B. T. BABBITT INC
SWON GO'D BAR

FRENCH AMERICAN WINE CO
Vins de californie:
Vins rouges : Claret, Zinfandel, Burgundy.
Vis Blancs: Hock, Sauterne, Riesling.
MASSACHUSSETT BREWERSCo


Bieres
Alleys


kPilsuier,
Porte,


Pfaff & Kings Bolinm;an
r & Kings Pure Mail


S7140

720
72

THOSE WOODWARD


SON


Poissons


sal6s en


fous I(mre8


Rcprttscuttbs par
Eug. Le Bfoss
95) UE DU QUAI
P ORTAt;PRINCk;,HAITI


C.


VEIRET
Importateur.
de I'Etai, 73.


Avise *sa bienveillante clientele que sa maison faith un grand
rabais sur le prix des complete faits et fournis.
La maison vend des fournitures pour tailleurs et des casimirt
de ter choix en gros et en detail. On trouvera des articles pour
homes en iniral: chateaux haute forme, melon feutre et laie,
,sille suprseure pour homes et enfants, faux-cols et ianchet
'*e, cravates en tout gen-e, chemises blanches, et couleurs sed
seures, pour hommes el enfants, gilet, flanelle e0 tricot superieur,
coleons tricot, fil et zephir chausettes soie, fil et c ton pour homes
at infants, bas fil pour dames, costumes pour en/ants de 3 a 12 ans
bretelles et jarretelles pour homes et enfants, cannes, cannes a
rapluie soie en tout genre, mouchoirs de poche soie, filet colon,
su d clef, cointures cuir en tout genre.
ArticUs a la haste nouveautd parsenne A prix trds rduit.
So awmson an rabisdeo 5 ur so nWla ei s gr_ n


Monsieur L.


TAIL LU R-MARCHAND,
73, Roe du Magasin


-~


fC~.~;rC~T-T~.ICI.~-~jL~jll~QI~~


Q