<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/02887
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 1, 1917
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:02887

Full Text

Vendredi let Jai.n&Pj


OfJNZZ CANMIMS


0


J


Quotidien


R19DACTION ADMINWSRATION
&no* d" Luau 16rou SC Amidmoem

Lea moomant emirepo :
A Fous-aw-PRM.Sm 55bwursdosa MW
A IFais: .bcs L.Maywsa&Cie gRaw Ttninm
A Lowuwm: sL. Mayesma &CO. 19. S8123
LadgassHil
kftw-Tas EUniversalPublichy C.mFe.,:4S WW.
14 lb, Sures

La ammalsurWOWSmkds Ow-P"g Ra
dhommspainSs & smsrntwmn payabls dapims


rapports sur l exercise 1914-1915 et
1915-1916. a
Ces deux propositions mises en
discussion et aux voix,0o:.i Adoptees.
La Commission sp6ciale est ainst
compose : N Linoix. A. Lecorps.--
Pouget. Dartiguenave. I. Francois.--
Cette Commission vsrifierales comp-
tes des ezercices 14-15 et rs-16 et la
premiere Commi sion se chargers des
exercices io/ 1/11/12.-- 12-13.
Aptks la proJ.am tion d'un nou-
vel ordre du jour la sance est levee


W. 4. WiSmInmtnnt
(Raises hellandsise)
RLE DU QUAl- 45,
Port-au-Prince
Achats de Cafe ( trit ou tel
quel ), peaux de chivre, cacao, el
41e miel, pour I'exportaton.i


UN PROJECT
DE


et pourvn qu'il Wn'on asse un usage
contreire aux lois:* et & la a6curitd
publique.I
Art. 7. LUtranger, spres dix innsI
41- awsideuce en a itia:, elui quV,
u'installer eib hai j. clana let villesI
ou leAs cam: agotoo, pour exercar 44mS
art. et wgra immui d i piCea cstablisa
P~ant quill est tdi bonuri vie et de i
bonnes, mwur,;
Les pastemr-s des etiltpq reconnuA,
le-i profps-waij a qui voudrorat so fi-
xer en Haitit pourvu qiak l- y aieiait
viocil Ciaa l)l6tw
Les iiiduilii ais, lea comm zrgirat-
dtaoblis en Ilaiti. depuis cinraq:tim
en cetle qu.Brte et qui auroint d0-
moaitni5 qiactelle "it I& nose,.iitto dil
d6veloppement ou de Ias scuri 6 e~
leursa ariaires industrielles ou c.:n
inerciales aerout a'1mai A I el.preice
du droit do proprieite dans la mnesu-
re qu itplatluerat les b-toina rea-p,;c
tats de-4 daftlrentes cattgories d'acti-
vitAqi~ r~ls Iepr~sentenht.
Art. 8 La Boi rtlgleraaBe rod-i sui
vant lBt~itiel Be, ipouvoirs pub ics ii-
tervateradrout pour ernpt~cha r, pat
1'expropriatioii, ou aratroenart, I ae-
esparernerar suiceptible do imsire &a
Ia 96curi t6 ou a la aouveraineLtd de
l'Etat.


Art. 22. La liberty de la pressed
eat garantie, sauf on temps de trou.
bles civil averds ou de guerre con-
tre une puissance 6trangdre.
Art 2J. L'exercice de cultes con-
fo tues a a Imorale et a I-ordre pu
blic a lieu sur simple d6claration A
I'autoritA local**.
Art. 21 La liberty de l'enseigne-
iment eat garanie.
Art. 25. Le jury est 6tabli en ma-
titre craminelle. II n-y a de dtroga
tion 6 cette rels que pour lea Cri-
mes cormis dant lao forteresses
ou Its zooes militaires de(.tbrnnn6s
puo-r IeA trospea en campagite.
Art. 26 Toute association qui ne
vise point a un but defendu par lea
lois peu soe former sur une simple
ildeclaration A I autuorit.
Art. 27 La liberty individuelle im
plique celle d aller et de venir el
cells pour toutes les entreprises ou
activities non contraire aux bones
anacurs.
Ari. 28. La langue francaise est
celde de 'admueiatiattion tt de la
J justice
Art. 29 La disposition constitu-
tionnelle p.vaut ent cas de contra-
ridte avec cello d'uno loi ordinaire.
A suivre a


Sartae Or a I'lmport
Monsieur le Receveur-G6n6ral des
Douauese d'laiti infornne le Com-
merce, qu'ean vue de faciliter Ie paie-
ment das Droits en Or 'lImport,
il permet provisoirement quo soient
nayOs en Gourdes et 6 raison de
Cijq Gourdes pour Un Dollar, led
13 Plo do Sartaxe Or A Ilinport et
so Visa.
Port-.au-'rince, le 31 Mai 1917.
Uwe replique
Listz dans le No du Courrier du
soir .de #e jour une r6plique au
a Rtpport de la society de legislation
A propose du dejret Sinnon s.
Le paiement
Depuis ce martin a comment le
pavement du mois de mai 6coul.
Les bureau du Receveur general
et de la Banque ne dksemplissent
pas de tonctionnaires et employs
publics de tous ordres.
11 faut regretter que la Banque ait
.essd de suivre le conseil que nous
!ui avions donn6 de crier les fiches
.ar ordre numeriqJe, ce qui ne
dJnnerait pas ddplorer la lenteur
daervante avec laquelle s'effectue
le paiement ce mois-ci.


CONSTITUTE I N CIIAPlITRE III Leo, deusi Sacre-C ir
DEIO AI Des Is c l et 1Aujourd-hui on a c6lebre dans
E LA Des droits civil et politiqes F ait i Jers routes les Ealises I'ouverture du
REPUBLIQUE d'HA.1TI Art. 9 an rteunioq des droi a civils mois du Sicre-Caear. Oa sait que
Pa et politiques constitute la quality de des prices ont 6te ordonnaes pen-
citoyen. RENSE GNEMENTS dant tout ce mois en fiveur de la
D yven NAU Art. 10- L'exercice des droiis ro AMETEOROLO IQUES PaPx.
Slitiques a lieu d Is I'dge de vingt et Tout le monde doit s'associer A
un ans pour tout citoyou ad haitien OBSEiVATOIRE ces pieuscs manifestations et les fi-
TITRE I et petit Ilsa d'haitien. deles ne peuvent que se r6jouir de
Du ter itoira del.a Rpublique 1-Ar I. L'tranger na uralia ne eDU savoir les nombreuses indulgences
u~teritoiredela pbqu 'a qua dix ano apr6a avoir obtenu hordes cesexercesded
Artic r. La 6publiqio.accord6es A ces exercices de devotion.
Artic'e ler. La RApublique d Haiti, art. 12. Les enfants d stranger SEMINAIRE COLLPGE Par I'ygite
libre et ind6peidante, eat indiviasi devenus haitiens par suite do la na- SAINT-MARTIAL Naus prions la Compagnie hai-
ble. turalisation de leurs padres e, meres, ie nne de construction de vouloir
Elle comprend le territoire situ a6 a auront exercisee doe leurs droits Lundi31 Mia 1917 me proviso
I'Ouest de la Itpublique dominicai- politiques que cinq ans apr6s leur bien boucher m provisore
ne et les lies dte l Gouive, de la majortt. Barometre 762.4 le regard d' gout qui se trouve au
Tortue, des Cayemnttes, .:e la Nava- CmAPITRE IV minimum 20.8 coin des bureaux du 9 MATIN a. Des
se. de la Graide Caye ainsi que I'lle I individus ignorant les preceptes de
A Vaches. Du droit public Temprature 1 Hygiene y jettent des immondices
Art. 2. Le terri oire de la Repu- p e. vont meme jusqu'A s'en servir
blique eat divide en sept d6parte Art. 13. Lea haitiens sont egaux inaTirn"im 28.6' come de latrines publiquet.
ments. devan la loi. Moyonne diurne 24.01
Les seules srbdivisons territora- L'adwmiibilit6 anx emplois pu- Ciel presque covert jour et nut. Pre.tmire Communieas so acre Cea
Ika advises sout lea d'partements blics est re ie par les conditions le Orage auSud A 2 heures. i ous les preparatifs soot faits en
et lea comiaunes. galement requises pour I'exercice Plue insignifiante. vue de la premiere communion des
La loi fixe les limited des d6par- de.chacrn d'eux. Eclairs eti onnerre entants de laparoissedu Sacre-Coeur.
tements Elle dtermnnine le nombre Arn. 14 Le cumul est permits en- aromatre enbase. Li chorale, d'apr6s ce que nous cro-
e lite l'tendue do leous subdivi tre toutes functions non declares Baromtre enbaisse RER yons savr, se surpassra.
sions. incompatibles par la loi. I ER Beaucoup d'enfants se pr6parent A.
Art. 15. Nul ne peut 6tre priv6 de se presenter A la SAinte Table.
TITRE II sa liberty, si ce n'est en vertu d'nu Us jell isenus de CariWile
unandal delivrd par un fonctionnaire C'est d'elle qu'll s'agit Elle. Ia Uns jolt gete
CIIAPITRE ler competent et i I'occasion d un delit, petite brochure MALADES ET Mr- II nous est agr6abe d'earegistrer
ou d'un crime important une peine.DECINS 19t7, mise en vente, sans un joli geste passe iniperco ces jours
Art. 3. Sont hailiens : privaive de la liberty. limited de prix, au profit de l'Hospi- derniers, c'est celui de Jules Chas-
10 Tout i.dividu n6 ern Haiti ou i.e motif de I'arrestation doit etre ce Saint Franois de Sales pour la saying qui, citoyen am6ricain, a re-
ailleurs de pere haitien; indique e. copio de e'acte en vertu ..construction d-une salle d'op6ration. nonce aux advantages que pourrait
.a20 Tout indtvida n6 galement en duquel elle a lieu, latssee an de-I Cette brcchure a di tiree A cinq lui donner sa quality e ressortissant
s'i- 'estpas reconnu par son ine,n Art. 10. Sauf en matitre de fla- cents exemplaires, revenues grAce A d'une grande N.atio1 actuellement
ayant une nationality etrangdre : grant debit, toute arrestation op6r6e .la machine A multiplication dou MA- maltresse de nos finances, de notre
30 Tout iudividu n6 en Hlaiti, de contrairement A I article ci-dessus TIN* 560. diplomatic, de note police, etc, pour
pere 4 ranger, ou sil nest pas re- entraine revocation ou destitution DejA plus de 520 exemplaires ont se dire citoyen de la petite patrie ss
connu par son pore. de mere dtran- du fonctionnaire sur I'ordre duquel trouve des preneurs et les demands humilike et si maltraitee.
gere, poarvu qu'il descende de la elle a lieu, sans prejudice d'auirea affluent de tous c6tds ; cc martin Mr Ce geste n'a pas dtonn, les amis
race africaine. peines et de tous dommage,-int6- X en demand cent quatre exemplai- de Chassaing qui, cache sous desde-
40 Tous ceux qui, jusqu'A ce .rts. res, avec toute la liste de nom de hors de sceptictime et de blague no
jour, ont 4t6 reconnus come tels;, Art. 17. En toute matiere p6nale grand cru, et cette d6dicace coeur genreux et bon. Nob s lui
50 Tous ceux qui nd en Haiti ou disciplinaire, les juridictions g ornez r 'aum ce ett scer de cpr~setons ns sincbrescompliments.
ou venus en Hai d6s Igede dix sont d'ordre public. 11 ny sera en de entos nos crescoplients.
aria au plus n'auront ni pere. ni m6- rien d6rog6. Ia pri.re" Use lease Irappe as elantl d'Cs
re connus, a quelque race qu'ils ap- Art. 18. Aucune visit domiciliaire .* Qui donne aux pauvres piete a ep ie cehlte
partiennent. ou saisie do paper ne peout avoir Dieua : I here, crand
Art. 4. La naturalization eat admi- lieua, ail no a'agit de PIarrestation Ej. meme tem s Mme Z. demanded ers onze heures. .n
se et s'opAre par la reunion des co,-t de ddlinquant- ou de la recherche un lot stricux, Mme Y. autantl ioi au n. rc Vallare., an
editions requires et sous le b0tnBi e de preuves en ma Aere penale Le moyen de resoadre ce gros nbe.tmne v--tpo dan .. ape
de accotmplanBment des fornah da Art 19. La loi dispose pour I a- probl:me ne serai -il pas que chacuo cou.eo ea. dB a.mer ne -
6tj~t&spar Il loivenir touies les fois qutl a agit de opr6s avoir liu I'exemplaire reu, le coup de couneau ila jambe unee e-
Art. 5 L'dtrangire marine & un drotl ou d'inudrdts privas ou de con- passe auteur de i? tant qui lui rapportait son a bac do
haition suit la condition do son ms- lint entire ces droits et lea preten- us r .e l tm.. I salaison a ou ii manquait one tran-
i ellon pas ,faii conIstater le ons do I'Administration. Cc srait en m e temps coopd-r che de lard.
contralre par Ilofflcier de I'Etat civil Art. 20. La loi ablit lea pt lines active-ment A use bonne cuvre. Robertine tut arratee immediate-
dans Iacte de marriage an moment et determine le caus o& elles dovent La proclaim foss k ru.s.ent. a- meant, come il convenait et I'entant
do laI c6e6bratione, etr~ appliqudes. La peine de mort wsona anuouec par l uipartvmt a dont le Danpw uiswelait it emart--
S la cest abolie en maUre politique. Indriur ernettra 4 1 a ur de preng tsse tt mpo
.i1 u pour recevoir les premiers soins.
CHAPITRE II Art. 21. Nul no peut 6tre priv6 do dre ses prca s.emers sos.
*a1 propri6ti quo pour cause d'utili-
Du dro do-propri6t tpublque da league deui- edoIR Arise ter Us posteas dangereal
Du dro, -pimp i obili i6re uaire bls par la lo et moeo a Rue Boone Foi No zoo Nous attirons attention de qui
S.l. To ut setin& justl et prabloe atwo a V Via o de Bodeau par gauoon, de droit sur le mauvais tat du pon.
r..Tot aitaen m i te .a a im eene dme-.ja aeet par caism I ccau en bois 6tabli ca face de
Jp o r66 do a~oi melon Cii faceaw .... g


G, S.00
* 5.00
G 9.0
6.00

G 8.01


Is IUDo 31 MAI 1917


--a~


- I





LiM&' ,iTIN


Es passalt sor h1a ril La Ftt der -. BsBew
Ce martin une dame passait n1 EIle a eu av t-hiat un succes
voiture sur ies rails de la ruc d, patai t A Cine-Variiee Njus i re-
Miracles quant cie poi.ssa t,11 g: 1O il rons
cri. Dix minutes aptes e acrotilh ; a C* o,,' e Refe eme
avant term dans Its douicurs ies
plus atroces. j ( a o eU.iemelle
Ct accqucpheamenst prmature aura D'apres le- informations qu inous
4t6 provoque par les soubresauts oz- soot parvenuse, ia Commission de
casionnas par le d6faut de ballastage Reforme Co.stitutionnelle de l'As-
que nous avons deja signal en main- sembl.e Nationale a achieve son tra-
tes occasions .vail.p Ip est uires probable que le
Nous souhaitons que, pour em- rapport sots lu en stance p b qu-
pecher le retour de pareils accidents la stmaine piochaine
des mesunrts immediales so"ieIl t)rit.t *


pourun ballastage rationnct de ouie' Tribs at de IPa, r w l eord
la voe lerrae AuAUDIENCE DU itr IUN
Cit-ma-ParisiMa Le tribunal prend siege A i heu
A la soiree de gala de demain il res moins un quar sous la prtsidenc
taut que le public soit nombreux du supplant Ls Em. Coicou, ayan
car voict 'txcellcnt programme qui pour assesstur A. Cdlestin et ren
scra oilert : ,es lugements suivants :
Guerre curopenne 1914, 1915, Celui qui condamne A In Geor
l96,- R;gadinetI la lettre compro- ges A payer A D Perpignand la va
mettante ;Max madin e dlh6tel.- Le leur due dans un mois, rejette le
Calvaire d'une reme, grand drame dommages-attrets le condame a
en I parties. d6pens.
Entrie gin6rale a g balcon 2 g, loge 3s Celui qui condanrre R St For
FCimma- alti Colin A communiquer sa patented d
f succs hier soir au Cnm Boulanger A Dieujuste avant d
Vif succes hier soar au Cinkma- plaider au fond,dkpers reserves.
Galts ou les places itaient insutli- Cclui qua ordonnelacomparutio
santes au public. Fersonnelle des parties dans l altar
Ce soir, noucelle representation C. Sampeur centre C. Benjman, de
avec le mignitique programme sui- pens reserves.
aut : Allaire enendue.
Les grilles du Tigre,- Le vain- Entre Antoine Brutus et la Vve I
queur du grand steeple : grand dra- St Surin. Me Touillot a I-' ses con
m r en 2 parties a clusions pour Brutus et requis d<
Sur la demand genrale un pro- taut. Le tribunal a donn6 defaut, e
gramme des plus allichants a iet ordonnI le dI6dt des pieces pour 1I
platard en vue d'une soiree de gala ugement rendu prochamneot
qui !e donntra demain. Le smage est lev6.
Ce sera quelque chose d*4patant.
Tribhnal de Paix, serrlio Sid Sartiae Or a rlmpert
AL)uLN.E 1DU 28 MAI 4 Monsieur le Receveui-Gdnerai de
Le tribunal prend siege A to heu- Douanes dIIaiti informne le Corn
res priciscs sous la pr6sidence du inerce, qu erl vue de facilittr le pale
juge Louis Romulus, ayant Four as- men, des Droits Pe Or & I'lnport
sesseur le supplant Mondesit Paul il pet met provisoirement que sojeti
et rend les jugements suisants: payoa en Gouides et r; isoia de
Celui qui condamne Chancy A d4- Cinq Gourdes pour Un Dollar, le,
guerpir des lieux par lui occup~. A 45 olo de Surtaxe Or & I Import el
payer A la Ve Astrel les mois de lo- ne Visa.
vers dus le tout sans d6lai, avec ex- 'Port aL-l'rince, le 31 Mai 1917.
cution provisoire et dkpens (ddfaut)
Celui qui condamne Pierre Dus- Irsse de Requirme
seck A payer A Emile Sepe la valeur Monsieur & Madamne A Georges
due daus quirze jours ; rejette les Ritchi tetons chanter, le lundi 4
dommages-mtirdts, le condamne aux luia courant a la chapelle de la
depens. q Croix-des-Bouquets, une messe de
Celui qui condamne lules Vti- Requiem en l'honneur de leur beau-
quain A payer A Mr Bertrand la va- pe et pre, de leur belle-mere et
leur due sans delai et aux depends were et de tous leurs autres parents
( dtaut). dkc*deb.
Celui qui ordonneAHilldrand ainsi Peer le Fitre Odile
connui A payer A M. Bertrand la va- Les Freres de I'Instructon Chr6-
leur due sat s ddlai et aux dipens tienne tont cdlibrer, mercredi martin
(difaut). 1 luin A 7 heures ptici-es, dans Ia
Celui qui condamne Mine Dasques chapelle de I-lnstitution St Louis de
A payer A Raphael Brouard la valeur Gonzague. un service solennel pour
due par versements mensuels de 12 le repos de I'Ame du
gourdes. avec clause penale et de- T. CH. F. ODILE 1H.
pens; ireteur Principal des Fr.rfs en Haiti
Clui qui, dans latfaire S. Papo 'ous les amis duo regreitu ditunt
contre L. Lindor,ordonne la compa- sont invites a y assisted e Ai unmr
rution personnelle des parties fixe leurs pitres A son intention, aux
ceite comparution a quinzaine-- de. suffrages de la Sainte Eglise.
pens reserves. i
Celui qui condamne Ed. Thrasi- uelle I i
bulle A dtguerpir sans dlii des lieux A'ois votre mar aurait le delk
Far lui occupts i payer A N.Hector rium tremens.. D'ou ia peut venir.
es mois de loyers dds sans delai I Do latn. qu*a dtt le docteur.
rejene execution provisoire, le con-
damne aux depens ( difaut)
Celui qui condamne Joseph Jules
A payer A Joseph Lysius la valeur er dre tIeCure
due sans d6lai; relette les dommages- Par sans fil
intirats, le condamne aux depens
(ditaut).
Celui qui condamne Clement Pier- 2 Juin
re-Pierre A payer A loseph Dumesle w Y. e pt d N
la valur due sans delai ; rejette Its Nkw Y tempor rtme de Nwn
dommages-iniietcs le condamne aux ujourd hua temporairtmeo cains soterm
dipens ( dtaut). ouourd h*' ;o Poato R cas son
Ctlui qui condamne H. Peters ce arrives A Nw-Yok pour se joindr
Co A payer A W. Mercantil la valeur, Iarmee amrnticaie
due sans aulai, avec conrainte par LONDRo Trois voiliers amrti
corns en cas de non paiement, don- cats oat e6e tor'ailes par des gous
magts-intirets et dipens ( df.ut ). se announce alltmqlnds bAmrueargat
(.eluil4USwMjiamne Ed. Thias- se announce que Is. baU eaux drut
bullet payerA Me R-gal ia valour sont le Dros I rTuctas ei Barbara
due sans ddlai, avec dtpens (d faut). PARIS.-- out en resistant A un
Celui, entire F Darbel et Joseph grande cannonade des batteries Iran
LacroiX, par Iequel le tribunal se dj- aises les le mands oat comment
dare incompetent I par- un violent centre bombardemenit ai
ties par devant qu de rdroicondam Od de lAisin e uel tait en pro
SDanbel aux de pens gression Aoue a nun. Le bomber
Ccui centre Henry Durand et A. demen etait rcalmeot viole
t.;aL padr nequel Ic tribunal se de- dans ie secteur du p C
lare :uco-ritent et renvoie les par- ,ori,, ci ,, Moulin de Baftax-..
ties prdevant qui de droitr, condam- AMSTERDAM Une gande d
ne Durand aux d-pens. monsiration de pail a eu lieu
Celui qui, entre Me E. Cauvin el Viene A l'occasion de 'ouvertur
Ed. Leide, annule 1'acted'instance de du Parlement autrichien.
Aftaires en continuation : alaea Are;r
Louis Durand centre C.Berhmann. Rue Boone Foi No too
Ciciron Valtm contre C. Bernard. V_ n de Rordeaux par galloi
Le sige est levi A h. 4. dame-jeans.om et per aims.


VA6 AUJ [11VU d V .NJI VCp lk


productive de forces,
et inergie.


rim I L A .


LUs proprittaires de buats buggyqs, arines Hungarian oo, Supreme Jani
cabroue ,. etc. etc qui ,,- Pe ,oe t
pas procur6s, au BIureau de Ia Polite
(ancien bureau de la lace) le ou B T Babbitt Inc
velles plaques da la Commune.- sotnt
avi-s1 quitsl ot jusqu'au 10 Juin Savon Gold Bar
prochain pour le fire.
Tout con revenant A cet avis, qui FRENCH ANERIoC %N WINE C )
n'est que le tenforcernent de celui V&AS de CALIFORNIK
du ler Decembra 1916, sera puni Vins rouges: Claret, Zinfandel, Berauody.
conforanraient A la loi. Vins blancs : Hock, Sauterne, Riesling
r W. hIUCKLEY Massacuesett Breweries. Cc
Gh',f de police Bilres Pilsner,
COMPAtNI -: DECI-AIRA Plal/ Kings Bohemian
GE ELECTRIQUE Alleys Porter & Kings Pure Malt
t DES VILLES DE i'ORT AU PRINCE
ET DU CAA HAITILN. THOSE WOODWARD & SON
L Messfurs les Actionnaires de la '1o8ssons sals ea tous gemw
Compagnie d'Eclairage E ectrique Repreantes par
des villes de Poit-au-t'ruace ct du
Cap-Hs iaen. sonit co.voquis en As- E utL. Le oss04
semblee GfnEra!e le Mara ,17 ju0llet 0Ru i Ou s95
pro midi, an saige Social de la Comp -
goie ss rutferouu ( Rue des Mara- Por gurlr a evilter
cles ) 1 bI tAS 6TIPTAIS
Ordre du Jour : I e T**sue*-Tsita-suT ecacTs
I Rappor du Conseil d-Adminis- *uamo oAS*AIOUC
tration. I n f -
a. Presentation des Corn mpes
j Renouvellemen du Conseil & L'xu a w vow rppe
d Admin.s'ratioi. *"M* tM ** lame=mns"
ort-ars-Prince, 30 M i 19,7 We PI f h 1
1t .apr'nis "t Am rAI e a Paris
e STAUDE


vzgueur,


-


Bi


En venie parlout k
mieilleur LAIT CON.
DENSE du monde


Nestli


L-
Ce
It
d

Dispalitioe dul
Yacht iR4publquetw
1 --oo-
rt La Gondarm rie a r< cu une
e dep6che hier a prs-midi donnant
e a triste nouve le de la nraaslro-
n phe qui vient de frapper une de
, ces garde-c6'f.
-. L'L Yaclh epoblique' le plus
petit des tro s baiteeix actuelle-
merient Porl-au-Prince a so n-
P. brW, apis qu'un itncenwJe s'eIail
t- declare a Lord par l'ignilion de
6- l i gasoline dans la chan bre des
et ac I m tnes.
le L'&:uipage a lu'tl conrtre 11i6-
au plus d aI. here pou1r sauver
le nivire, malSi se voy.at ial lliqT i
sant, it a du abandon e' le b-
s teau. e saivelig a cu Ii u ball>
. incident.
e-

Avis Divers
Id
t
Gendarminer ie
I d't.aili
Police Headquarters
June 1 1917.


I


11 est prouvi qu'avec le
COMPOSE 6MIg~lMLLA"
le,;doulteur' de I-accoachrenltfIt
bont piu, a craindre. ii fait di
paraitre le, nmataises die Is, Fosse"%
suppritflC les doulcuri de raccouchr-
n-ent. riitablit priomptemefit b fellw.
exeree utic grandis actiON $r s~t.
glantle iwamrnnaircisp perinittanit aijS
k la mrnire tic ourrir ile mnece
et soulage Ics kfcmmCs varv"06
Wailtes, qui soutfrent die CUsefirtf's
jrrentig .res ou doullowriClits' l
content aucune substan" "
sour ]a ifemme enceinlte. pwe
o~ibk quecJe porte. Fastcesl" reoi
,purvot w en e CvflVJcvll
pas il'quivalcflt. Sans didi" 0' 60
site& de gairder le lt-t
En viente dams touts'IWO1--ed
-. .1.-- leuveEdmlo" 229101M


I O.Plse, ir Om n as de. fr d E i K RuedtoK Rpubelicain 6
D Pour la vente m 8ffrw
rMr. l d, -Qt tot A it 1w =,f S tAFAL ML6lI
Messitui. les actioqugrs de I. L. "2 MM z Aw JsB M
omp..ge ds, Clhemst 'de fer d DEHAUT A PARIS es e Af.nt. pour.
ia Plaine du Cul de Sac sout con.- ...e Mical du Dr. J. IL
quis en Assembles Gntirale It mardi, msEi.llom l AlsBuSfl%, N. Y., LA
17 juillet prochain,aonze heures du S
martin au Siege Social de Ja Compa-
gne, sis Champ de Mars No $6". r Sou'
S0-, rapport du Conseil d'Admi- Laboratoire Sejohl
nisiration.
20 Presentation des competes. P A paration de tontes ampoules p6dieamlentsw
Renoavellement da Conseil et lmfeetable
d Administration. 2 MkDAILLKs D'aRGWTr A L*qExPoWrroN A DBM
40 Divers. ANPOULKS d'eau de mer Isooniiques Wlon
Port-au-Pridce. le 3o Mai 1917 I'eau de mer que nous employons a et6 soignOUa i
Le President du Conseil d'Admi- large, au delA de I'lle de la GonAve.Novs faiPDons.reBs
nistrPono. STAUDE wmAiral I observation judicieuse quefont ls laboraos
L'esu de mer injectable dolt (tre de fabrication rdcenWtc Vor"gal ,l
Le CAFIt RESTAURANT DE LA GLA- rapeutiques. De nombrewas attestatioms sos pencumCT
Ci.tRS otire un pied-A-tere aux vo- SPalAL.,ITE: fi.rum nvro^st que .
yageurs A des co.alitions irUs rmod-. Ce .srum r6galarse sles. oa Uatriufs,6 ia d
*r. daus I n9ur athdale, la twol o,


-I
IL


A
.4
4


N'lmp ort Lg'Afge


pour prendre avec ben fice
la legitime

EMULSION DE SCOTT


I __


- -r 'LL


IdMal Ilhum
A. ROY-
72' Rue Roux.
La maison dhlivre 6 demand.


IV. 4. lVissmann
(laisem hellamdaise)
RLE DU QUAl- 45,
Port- au Prince
Achats de Caf6 ( tri6 ou tel
quel ). Peaux de chevre, cacao, et
de miiel, pour 1'expor talon.

I.e Docteur
W. Hippolyte
Chtrrgiea demlis r
No 191, GranrRue
Inform ses amis et sa clienil
I6l,. quayatil re cu UNEI NOU-,
VELILE INSTALLATION, il se
tent a klur di-poslioin pour tou-
tes sorts de travaux den'aires

(onsultlat ions:
Matinii de 7 6 It) heures
Soir de 2 a 5 1

knme P[,kirJ~p tl MlilirC r


S ...-.


EA gros chez l'agent-g&n
pour Haiti,
L. I RELETZMANN-AGGCIRH


(Q.'on ite se
(d6sespere plw
Plusde mr.ix dycux incurablal
4I LE'lxir anuophialmiques de l'Ab
b6 Barbe dent les succ6s est mnodid
gucrit toutes le aftections des yen.
A pail les cas de destruction total
des orgires essentiels.rien ne rs
A son energie curative. La gutriF
west qu'une question de temps
varie avec le tempeiament du mid
et ligravitl du cas.Gutrison ins
tande dis maux de dents par *l'Eli
Libdrateur,.
En vente aux pharmacies E. Bri*
son, M. Petrus L. H. Pansot, San
Joseph et PNrou et chez Alphoa
Hayrse


Atx Femmes s cinet
S Maternite. Enfats st,
sains t fts

A


'W.- i


"M


~


.


i